T4 commun

Share Tweet Pin it

Thyroxine totale (T4 totale, tétraiodothyronine totale, Thyroxine totale, TT4)

La T4 (tétraiodothyronine, thyroxine) est une hormone thyroïdienne contenant 4 molécules d'iode et 2 dérivés d'acide aminé de la tyrosine. Une telle structure simple de T4 vous permet de déterminer rapidement sa méthode de laboratoire, qui est souvent nécessaire pour le diagnostic de maladies de la glande thyroïde et du système endocrinien.

Informations générales

Les cellules folliculaires de la glande thyroïde produisent la T4 et la jettent dans le sang, où elles se lient aux protéines de la globuline. L'hormone liée est biologiquement inactive. Mais le T4 restant (environ 3 à 5%) circule dans le plasma sous forme libre et remplit toutes les fonctions de base:

  • active le métabolisme général, y compris le métabolisme des protéines;
  • augmente le transfert d'énergie et de chaleur;
  • améliore la respiration cellulaire;
  • responsable de la formation de rétinol (Vit. A) dans les cellules du foie;
  • réduit la quantité de cholestérol et de triglycérides dans le sang;
  • stimule et normalise les processus du système nerveux central (système nerveux central);
  • améliore l'état du tissu osseux, assure la résorption osseuse.

La thyroxine liée et libre sont unies par la notion de «commun».

Indications principales

  • Symptômes primaires de l’hypothyroïdie (une condition dans laquelle la concentration de toutes les hormones endocriniennes est réduite);
  • Thyrotoxicose (un excès d'hormones thyroïdiennes dans le corps);
  • Modifications de la taille de la glande thyroïde (le plus souvent vers le haut);
  • Contrôle de la santé du patient après l'opération sur la glande thyroïde;
  • Administration de contraceptifs oraux et contrôle de leur admission;
  • Examen et traitement des patients souffrant d'infertilité, d'aménorrhée (absence de menstruation);
  • Examen des personnes vivant dans des régions à forte incidence de maladies du système endocrinien;
  • Étude planifiée sur les femmes enceintes;
  • Diagnostic et traitement du goitre toxique diffus (élargissement de la glande thyroïde);
  • Pathologie cardiaque (arythmie);
  • Diagnostic de l'hyperprolactinémie (taux élevés de prolactine sérique);
  • Diminution du désir sexuel, dysfonctionnement érectile, impuissance;
  • Alopécie (alopécie diffuse ou focale);
  • Perturbation du développement sexuel chez les adolescents (apparition précoce, retard);
  • Changement de poids associé à des troubles métaboliques;
  • Condition de dépression chronique et / ou de stress;
  • Déviation du niveau dans l'un ou l'autre côté de la thyréostimuline (TSH).

Le taux d'analyse de la thyroxine

Le niveau hormonal dépend directement de l’état physiologique et mental du patient.

C'est important! Chez les femmes enceintes, le taux de T4 est régulièrement élevé, ce qui devrait être considéré comme la norme.

Indicateur T4, nmol / l

Le résultat peut être affecté par les médicaments.

  • Hormones exagérées (œstrogènes, thyroxine synthétique, médicaments pour la thyroïde).
  • Les corticostéroïdes, les sulfamides, la pénicilline, les androgènes et l'iodure de potassium sont abaissés.

T4 globalement amélioré

Des niveaux élevés de thyroxine peuvent se manifester avec les symptômes suivants:

  • hyperhidrose (transpiration excessive) de diverses parties du corps;
  • fatigue sévère, faiblesse;
  • nervosité accrue, agressivité, irritabilité;
  • tachycardie (pouls rapide), arythmie allant jusqu'à la fibrillation auriculaire;
  • perte de poids nette;
  • tremblement des membres.

Avec un excès d'hormone T4, le métabolisme et la dégradation des lipides sont accélérés, ce qui entraîne une perte de poids rapide. En même temps, trop d’énergie est libérée, ce qui affecte négativement le fonctionnement de tout l’organisme - le cœur travaille à la limite de ses capacités, la pression artérielle «saute», la transpiration augmente. En outre, il existe une stimulation excessive du système nerveux central, à la suite de laquelle le patient ressent une instabilité émotionnelle (changements d'humeur brutaux et déraisonnables) et des névroses.

Dans le cas de la conservation à long terme de taux élevés de T4, le calcium est éliminé du tissu osseux, ce qui augmente le risque de fractures et de luxations, de fissures, d'ostéoporose (maladie du squelette), de caries et d'autres maladies.

Des niveaux élevés de thyroxine sont observés avec:

  • myélome (une tumeur dans la moelle osseuse) avec une immunoglobuline élevée;
  • l'obésité à des degrés divers;
  • glomérulonéphrite (lésion des glomérules des reins) avec syndrome néphrotique (œdème massif);
  • VIH et SIDA;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde après l'accouchement;
  • thyroïdite (inflammation de la glande thyroïde) dans les formes aiguës et subaiguës;
  • goitre diffus (élargissement de la glande);
  • choriocarcinome (cancer trophoblastique);
  • maladie chronique du foie.

Total T4 abaissé

De faibles concentrations de T4 sont observées avec une fonction thyroïdienne insuffisante (hypothyroïdie). Cette condition se produit dans les cas suivants:

  • traitement de la thyréotoxicose (excès d'hormones thyroïdiennes) à l'aide de préparations d'iode et de thyréostatiques;
  • caractère de thyroïdite auto-immune (le corps produit des anticorps contre les follicules de la glande thyroïde, ce qui entraîne une inhibition de la production de T4);
  • chirurgie sur la glande thyroïde;
  • blessures à la tête et chirurgies à la tête;
  • Syndrome de Sheehan (crise cardiaque ou nécrose de l'hypophyse);
  • goitre endémique (hypertrophie de la thyroïde due à une carence en iode), acquise ou congénitale;
  • inflammation ou lésion de l'hypothalamus, l'hypophyse.

Lors du diagnostic de faibles taux de thyroxine, il convient de garder à l’esprit que cette pathologie dure souvent toute la vie. Dans ce cas, l’endocrinologue prescrit un traitement substitutif consistant à prendre des médicaments synthétiques de la thyroxine.

Les résultats sont interprétés par un médecin généraliste ou un chirurgien, un endocrinologue, un neurologue, un gynécologue.

Préparation à l'analyse

Pour obtenir les résultats les plus complets et les plus fiables de l’étude, il est nécessaire de respecter un certain nombre de conditions obligatoires lors de la préparation de la procédure:

  • Pendant un mois, arrêtez de prendre les médicaments qui affectent la glande thyroïde (la liste doit être clarifiée avec votre médecin). Les préparations d'iode sont annulées pendant 3 jours.
  • Pendant la journée - pour exclure les aliments gras, frits et épicés, l'alcool, les drogues toxiques, les boissons énergisantes et autres boissons tonifiantes.
  • Pour la journée - pour maintenir un état de repos, c.-à-d. Protégez-vous totalement de tout stress physique et mental, de la musculation, du stress, des sports, etc.
  • La veille - le dernier repas à prendre 8 à 12 heures avant le prélèvement de sang, exclut toute boisson, à l'exception de l'eau non gazeuse, pendant 6 heures.
  • Pendant 1-2 heures - il est interdit de fumer, chiquer du tabac, utiliser des substituts de nicotine (plâtre, aérosol, gomme à mâcher, etc.).
  • Pendant une demi-heure immédiatement avant la procédure, vous devez être dans un état de calme, éviter de monter des escaliers, de marcher vite et de ne pas être excité.

Le sang est prélevé dans une veine le matin (de 8 heures à 11 heures), au cours de la période de concentration maximale de thyroxine dans le sang.

L'analyse T4 peut être effectuée avant d'autres études (échographie, palpation, IRM, physiothérapie, etc.), mais pas après.

Le formulaire d’accompagnement indique tous les médicaments que le patient a pris récemment ou est en train de prendre, ainsi que leurs posologies et leur fréquence d’utilisation.

Nos autres articles sur les hormones thyroïdiennes:

Thyroxine hormone générale

La thyroxine est la principale hormone sécrétée par la glande thyroïde. L'hormone est produite par les cellules folliculaires de la glande thyroïde. La production de TSH (hormone stimulant la thyroïde) est contrôlée. La partie principale de la thyroxine circulant dans le sang interagit avec les protéines de transport, tandis que la partie libre de la thyroxine, qui représente 3 à 5% de la concentration de l'hormone, consiste en des effets biologiques.

Quelle est la thyroxine commune?

La thyroxine est une hormone thyroïdienne éthyno-aminée, elle stimule l'augmentation du métabolisme des tissus et la consommation d'oxygène.

La thyroxine (T4) est le prédécesseur de l'hormone T3, plus active, mais elle a sa propre action, bien qu'elle soit moins prononcée que celle de la T3. La concentration de T4 dans le sang dépasse la concentration de T3. De plus, en raison de l’augmentation du taux de métabolisme de base, la thyroxine augmente la production de chaleur et l’utilisation d’oxygène par les tissus corporels. Les exceptions sont les tissus du cerveau, des testicules et de la rate. Ce processus augmente les besoins en vitamines du corps.

La thyroxine totale (T4) est un indicateur qui reflète la concentration totale de thyroxine libre et liée aux protéines dans le sang. La teroxine est la principale hormone thyroïdienne qui domine la glande thyroïde.

Indications de prise de sang pour la thyroxine

L'excès ou la carence dans le corps des hormones T4 ou T3 affecte presque tous les processus d'activité vitale de l'organisme. Ces hormones jouent un rôle important dans le développement du système nerveux et sont très importantes pour son fonctionnement. Ils augmentent également la consommation d'oxygène, la production de chaleur, stimulent la synthèse de la vitamine A dans le foie, ce qui diminue la concentration de triglycérides et de cholestérol dans le sang. De plus, ces hormones jouent un rôle important dans le métabolisme du tissu osseux. Mais s'il y a un excès d'hormone, la résorption osseuse se produira et la production de calcium dans l'urine augmentera.

Attribuer la livraison du test pour:

  • augmentation ou diminution des taux d'hormone stimulant la thyroïde;
  • le tableau clinique de la thyréotoxicose ou de l'hypothyroïdie;
  • goitre

Préparation à l'analyse de la thyroxine totale

Quelques jours avant l'analyse, il est nécessaire d'exclure l'utilisation de médicaments contenant de l'iode dans la composition. Et si des hormones thyroïdiennes sont utilisées, elles sont exclues un mois avant l'étude.

Le sang est prélevé dans une veine. Sur un estomac vide Le dernier repas dans 8-12 heures. Le café, le thé et les jus sont exclus. Le patient doit être au repos. Un jour plus tôt, il ne devrait y avoir aucun stress ni effort physique.

Thyroxine normale dans le corps

L'unité de mesure est nmol / L.

Le contenu normal de la thyroxine totale dans un test sanguin peut être considéré comme les indicateurs suivants:

  • chez les nouveau-nés jusqu'à 30 jours, la norme va de 39 à 185 nmol / l;
  • d'un mois à un an - 59-210 nmol / l;
  • de 1 an à 5 ans - 71-165 nmol / l;
  • de 5 à 10 ans - 68-139 nmol / l;
  • adolescents de 10 à 18 ans - 58-133 nmol / l;
  • chez les adultes (plus de 18 ans) - 55-137 nmol / l.

Augmentation des taux de thyroxine dans le sang

Une augmentation de l'hormone thyroxine dans le sang est observée lorsque:

  • les porphyries;
  • Infection par le VIH;
  • l'obésité;
  • thyréotoxicose artificielle;
  • maladie chronique du foie;
  • syndrome néphrotique;
  • capacité de liaison réduite de la globuline liant la thyroïde;
  • myélome avec augmentation des taux d'IgG;
  • le choriocarcinome;
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • hyperthyroxinémie dysalbuminémique familiale;
  • Hypothyroïdie résistante à la T4;
  • Thyrotoxicose indépendante de la TSH;
  • syndrome de résistance aux hormones thyroïdiennes;
  • les thyroïdes;
  • goitre toxique, adénome toxique;
  • thyrotropinome.

Faible taux de thyroxycone dans le sang

Une diminution de l'hormone thyroxine dans le sang est observée avec:

  • hypothyroïdie primaire;
  • hypothyroïdie secondaire;
  • hypothyroïdie tertiaire;
  • effort physique excessif;
  • perte de protéines par le tube digestif;
  • Panhypopituitarisme;
  • déficience significative en iode;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing.

Qu'est-ce qui influence le résultat du test sanguin?

Certains médicaments peuvent affecter le résultat du test. Par conséquent, tout médicament doit être signalé au médecin. Il est également très important de suivre les règles d'analyse, car tout écart par rapport à ces règles peut affecter le résultat de l'analyse.

Taux total de thyroxine (total T4) (tableau). La thyroxine totale (T4 totale) est augmentée ou diminuée - qu'est-ce que cela signifie?

La glande thyroïde humaine synthétise l'hormone thyroxine, également appelée T4. Il joue un rôle important dans diverses fonctions du corps, notamment la croissance et le métabolisme. Une partie de cette hormone est dans le sang dans un état libre, non lié aux protéines. Mais plus de 99% de la thyroxine est liée aux protéines de transport, principalement à la globuline se liant à la thyroxine. La concentration totale de ces deux espèces - liée à la protéine et à la thyroxine libre - est appelée thyroxine commune dans l'organisme.

La production de T4 est régulée par un système de rétroaction. Lorsque le taux de thyroxine dans le sang diminue, l'hypothalamus augmente la synthèse de l'hormone thyrolibérine, qui affecte l'hypophyse et entraîne l'augmentation de la production d'hormone stimulant la thyroïde (TSH). À son tour, l'hormone stimulant la thyroïde agit sur la glande thyroïde, la forçant à produire plus de thyroxine (T4). Lorsque la concentration de T4 dans le sang augmente, la libération de TSH est supprimée.

La thyroxine est courante dans le sang. Interprétation du résultat (tableau)

Un test sanguin pour la thyroxine totale peut être prescrit si le niveau d'hormone stimulant la thyroïde s'écarte de la normale dans un sens ou dans l'autre à la suite de l'analyse correspondante. Le test de la thyroxine générale aide à évaluer la glande thyroïde et à diagnostiquer les pathologies qui y sont associées, telles que l'hypothyroïdie, l'hyperthyroïdie, l'hypopituitarisme, etc.

Un test sanguin pour la thyroxine générale est prescrit si le patient présente les symptômes suivants:

  • sécheresse et irritation des yeux, gonflement et saillie,
  • peau sèche et boursouflée
  • perte de cheveux
  • tremblement de la main
  • palpitations cardiaques
  • changements de poids
  • problèmes de sommeil, insomnie,
  • anxiété sans fondement,
  • syndrome de fatigue chronique
  • faiblesse générale
  • intolérance au froid
  • sensibilité à la lumière
  • chez les femmes, les troubles menstruels.

De plus, les tests peuvent être assignés au niveau d'une autre hormone thyroïdienne - T3, hormone thyréotrope et globuline se liant à la thyroxine. Ces analyses aident à mieux comprendre les problèmes associés à la glande thyroïde. Dans certains cas, cette analyse est prescrite afin d'évaluer l'efficacité du traitement des maladies de la thyroïde diagnostiquées.

Le sang est prélevé dans une veine, le matin, l'estomac vide. Dans la journée qui précède l’analyse, il est nécessaire d’exclure les charges physiques et émotionnelles.

La norme de thyroxine est courante dans le sang des gens ordinaires et des femmes enceintes:

Si la thyroxine totale (T4) est élevée, qu'est-ce que cela signifie?

Une augmentation des taux de thyroxine totale est observée dans les maladies suivantes:

  • hyperthyroïdie et goitre - toxique diffuse et multinodulaire toxique,
  • tumeurs sécrétant des hormones thyroïdiennes
  • cirrhose biliaire
  • hépatite
  • choriocarcinome,
  • troubles mentaux aigus
  • maladies qui entraînent une augmentation de la concentration de protéines liant la thyroxine dans l'organisme - trouble génétique, porphyrie aiguë intermittente, myélome,
  • thyroïdite aiguë,
  • l'obésité.

Augmenter le taux de thyroxine totale conduit à prendre des médicaments contenant de la T4, d'autres médicaments pour la thyroïde, des contraceptifs oraux, des opiacés, des prostaglandines, des médicaments à base de prazosine, propylthiouracile, propranolol, tamoxifène, phénothiazine.

Le taux de thyroxine augmentant souvent pendant la grossesse, la future mère doit surveiller attentivement son état et suivre les recommandations du médecin superviseur.

Si la thyroxine totale (T4) est réduite, qu'est-ce que cela signifie?

Une diminution du taux total de thyroxine est observée dans les maladies suivantes:

  • fonction thyroïdienne insuffisante - hypothyroïdie,
  • processus inflammatoires dans l'hypophyse et l'hypothalamus,
  • Syndrome de Sheehan,
  • syndrome rénal - une pathologie associée à l'élimination excessive de protéines du corps,
  • carence en iode dans l'alimentation,
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing
  • élimination des protéines par le tractus gastro-intestinal,
  • Panhypopituitarisme.

La quantité de thyroxine totale dans le sang peut diminuer en raison d'efforts physiques excessifs, ainsi que de la prise de certains médicaments, tels que les barbituriques et les cytostatiques, les stéroïdes anabolisants, les iodures, les médicaments à base de lithium, les antifongiques, les hypolipidémiants et les anticonvulsivants, des médicaments pour le traitement de la tuberculose, androgènes et beaucoup d'autres. C'est pourquoi il est si important qu'avant de passer le test, il soit impératif d'informer votre médecin de tous les médicaments que vous avez pris au cours des derniers mois.

Thyroxine libre de T4: causes de la diminution ou de l'augmentation de l'hormone, norme chez la femme

Sans T4 (hormone T4) - il s'agit d'une unité hormonale produite par la glande thyroïde. Cette hormone contient de l'iode (4 unités) et est nécessaire pour stimuler la production de protéines.

L'essence du problème

La thyroxine T4 est commune - hormones actives, et l'hormone (CT4) - sans hormone en fait partie. Le T4 total peut changer sous l’influence de divers facteurs - maladies, médicaments, grossesse, changements ménopausiques, etc. Quant à la thyroxine libre, elle varie légèrement et devrait normalement rester presque au même niveau.

C'est la thyroxine libre qui est un indicateur de l'état thyroïdien du corps humain. C'est la différence entre l'hormone thyroxine totale et l'hormone libre. Quelle est cette hormone T4, que résulte-t-il d'un excès de thyroxine, d'un manque de thyroxine, pour laquelle cette hormone est généralement nécessaire, dont la thyroxine est responsable, les fonctions hormonales et d'autres problèmes seront discutés ci-dessous.

Quelle est cette hormone

La thyroxine libre est une hormone qui synthétise la glande thyroïde. Elle est principalement liée à un lien protéique et, en cas de besoin, elle pénètre dans le corps sous forme de T4 et le reste reste sous forme libre.

Alors, quelle est cette hormone? L'hormone T4 est responsable du catabolisme, c'est-à-dire qu'elle participe au processus d'obtention d'énergie et affecte la saturation des tissus avec la dose requise d'oxygène. Par la quantité de T4 dans le sang, les endocrinologues jugent le travail de la glande thyroïde.

Pour les hommes et les femmes pour la thyroxine gratuite, le taux est le même. La seule différence est qu’au cours de l’accouchement, la production de thyroxine augmente et qu’après 40 ans, elle diminue tant chez les hommes que chez les femmes. De plus, la T4 libre est produite davantage le matin et sa synthèse est réduite le soir. Le niveau de thyroxine (T4) est influencé par la saison: en hiver et en automne, sa concentration dans le sang augmente et en été et au printemps, elle diminue.

La thyroxine libre (ft4) représente 90% de toutes les hormones produites par la glande thyroïde. La TSH est également une hormone thyroïdienne. Les processus suivants dans le corps dépendent de ces hormones:

  • la pression artérielle;
  • rythme cardiaque;
  • rapidité du processus de pensée;
  • énergie et mobilité;
  • processus d'échange et ainsi de suite.

T4 est commun et libre - ce sont des hormones dont dépend:

  • maintenir une température corporelle optimale;
  • synthèse de protéines;
  • croissance de l'endomètre;
  • processus oxydatifs.

Thyroxine normale

Thyroxine commune. Sa norme chez les hommes et les femmes est différente. La thyroxine libre chez les femmes et les hommes est la même, son montant ne dépend pas du sexe, mais de l’âge de la personne. Le taux pour les hommes âgés de plus de 18 ans varie de 4,5 à 10,5 µg / dl. Le taux pour les femmes est de 5,5 à 11 μg / dl.

Pour les femmes enceintes, il existe une norme T4. Chez une femme au premier trimestre, il augmente puis diminue. La thyroxine est une hormone dont l'augmentation est très dangereuse en période de procréation, car son excédent important peut provoquer des pathologies du fœtus et provoquer une fausse couche. Par conséquent, à ce stade, une femme doit surveiller attentivement le niveau hormonal.

Comment se préparer à l'analyse

Si le médecin donne la direction à l’analyse T4, vous devez savoir quels sont les facteurs qui influencent le résultat de l’analyse:

  1. Le sang est pris uniquement le matin et à jeun, le repas du soir ne doit pas être plus tard que 8 heures avant l'analyse. Vous ne pouvez boire que de l'eau sans gaz.
  2. Quelques heures avant l'analyse, vous devez vous abstenir de fumer.
  3. La veille de l'étude, vous devez exclure les aliments fumés, frits et gras. Sont exclus les boissons alcoolisées, les boissons énergétiques et les boissons toniques.
  4. Augmenter le niveau de thyroxine peut entraîner un stress physique et émotionnel.
  5. Quelques semaines avant l'analyse, il est nécessaire d'arrêter de prendre des hormones thyroïdiennes et stéroïdiennes.

Pour une raison quelconque, la concentration de T4 est réduite. Pourquoi la concentration de T4 dans le sang peut-elle être insuffisante? Les raisons pour lesquelles T4 est abaissé peuvent être les suivantes:

  • une forte diminution de la quantité de protéines dans le régime alimentaire;
  • carence en iode;
  • prendre des contraceptifs oraux et certains autres médicaments;
  • le stress;
  • goitre;
  • lésions bénignes de la glande endocrine;
  • processus inflammatoires dans le cerveau (dans la glande pituitaire);
  • l'hypothyroïdie;
  • intoxication au plomb;
  • blessures à la tête et ainsi de suite.

Si T4 Free est réduit, la personne présente les symptômes suivants:

  • apathie, irritabilité, sautes d'humeur et autres modifications de l'état psychologique;
  • séchage de la peau;
  • faiblesse musculaire;
  • cheveux et ongles cassants;
  • gonflement du visage et des membres;
  • dysfonctionnement du coeur;
  • gain de poids;
  • les échecs dans le cycle menstruel;
  • chez les enfants, la thyroxine en deçà de la norme provoque un retard dans le développement mental et physique, allant jusqu'au crétinisme.

Un manque de thyroxine peut causer l'infertilité. Une T4 réduite (faible) peut être observée non seulement dans les processus pathologiques de la thyroïde, mais également dans les maladies d'autres organes. De plus, son niveau est influencé par un mode de vie anormal.

Si les analyses ont montré un niveau réduit de thyroxine, cela signifie qu'une consultation urgente avec un endocrinologue est nécessaire. Il expliquera comment élever le niveau de l'hormone à l'aide de médicaments hormonaux. La prise indépendante de médicaments ou de médicaments traditionnels est interdite, car de tels actes ne peuvent qu'aggraver l'état de santé. Le médecin peut prescrire des médicaments hormonaux en fonction des résultats de la recherche. Il est donc nécessaire de donner du sang au niveau T4 au moins une fois par an.

Pourquoi le T4 peut-il monter?

Si T4 free est élevé, cela signifie que les pathologies suivantes existent dans le corps:

  • violation de la fonctionnalité de la glande thyroïde;
  • maladie rénale;
  • surpoids;
  • le myélome;
  • problèmes de foie;
  • violation des processus d'échange.

De plus, on observe une augmentation de la thyroxine chez les femmes pendant la grossesse. La concentration excessive de médicaments peut être motivée par la consommation incontrôlée de médicaments, notamment d'héparine.

Avec un excès de thyroxine, le patient peut se plaindre des signes suivants:

  • tempérament court et crises d'asthénie;
  • pouls rapide;
  • perte de poids nette;
  • tremblement des membres;
  • transpiration accrue;
  • arythmie

En fait, cette condition s'appelle l'hyperthyroïdie. Le poids du patient est réduit car la thyroxine (une hormone thyroïdienne) affecte la dégradation des graisses. L'accélération de ce processus affecte négativement le travail des organes - la transpiration commence à augmenter, le rythme cardiaque s'accélère.

Les hormones affectent également les sautes d'humeur - la thyroxine stimule le système nerveux. Quant au tremblement des membres, ce phénomène est provoqué par l'impulsion produite et transmise par le système neuromusculaire.

Si le taux de T4 est élevé, le traitement doit commencer dès que possible, car un taux élevé de T4 contribue à la lixiviation du calcium du système squelettique, ce qui conduit au développement de l'ostéoporose.

Pour réduire l'hormone thyroïdienne - T4 peut être avec l'aide de médicaments hormonaux, mais ils devraient être prescrits que par un spécialiste qualifié.

Qui est montré à prendre une analyse sur T4

L'analyse sur T4 gratuit est présentée dans les cas suivants:

  • la confirmation d'une augmentation ou d'une diminution du niveau de TSH, et T4 est un facteur déterminant dans ce cas;
  • un test sanguin pour suivre l'efficacité du traitement de l'hyper- ou de l'hypothyroïdie;
  • test sanguin de routine;
  • test sanguin pendant la grossesse;
  • observation de nouveau-nés nés de mères atteintes de pathologies du système endocrinien;
  • infertilité en âge de procréer.

Augmenter et diminuer la thyroxine est un processus pathologique grave qui nécessite la consultation d'un endocrinologue compétent. L'automédication est interdite! Utilisation permise de la thérapie, montrée seulement par un spécialiste. Avec un traitement adéquat, le niveau hormonal peut être ramené à la normale, en évitant les pathologies graves.

Thyroxine totale (Thyroxine totale)

Un estomac vide, (pas moins de 8 et pas plus de 14 heures de jeûne). Vous pouvez boire de l'eau sans gaz. Le prélèvement sanguin est recommandé le matin de 8h00 à 12h00, à moins qu'une autre heure ne soit spécifiée par le médecin traitant. Pour surveiller le traitement, le sang est pris en même temps. La réception des médicaments à la veille ou le jour de l’étude doit être coordonnée avec votre médecin.

Méthode de recherche: ILA

Thyroxine (T4) - le produit de la sécrétion de la glande thyroïde. Partie principale t4 circule dans le sang sous forme liée aux protéines, seulement 0,02 à 0,05% sous forme libre. T4 a un effet anabolique. Niveau T normal4 Il n'indique pas toujours le fonctionnement normal de la glande thyroïde et peut être associé à un goitre endémique, à un traitement suppressif ou de substitution, avec des formes cachées d'hypothyroïdie et d'hypothyroïdie.

INDICATIONS DE RECHERCHE:

  • Le tableau clinique de l'hypothyroïdie ou de la thyréotoxicose;
  • Niveaux réduits ou élevés de TSH;
  • Si vous suspectez une augmentation / diminution de la fonction thyroïdienne.

INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS:

Valeurs de référence (variante standard):

Indications pour la nomination d'analyse libre de thyroxine

La thyroxine libre est l'une des hormones synthétisées par la glande thyroïde avec la participation de l'iode. La substance est nécessaire dans le processus de régulation du transfert de chaleur, dans le travail des systèmes cardiovasculaire et reproducteur. Une forme libre est une substance trouvée dans sa forme pure, tandis qu'une substance dans d'autres molécules plus complexes est appelée une forme liée. Le niveau de thyroxine libre dans le plasma sanguin peut être détecté par analyse.

Hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde synthétise 3 types d'hormones:

  1. Triiodothyronine, nom abrégé T3.
  2. Thyroxine, abréviation T4.
  3. Hormone stimulant la thyroïde, désignation de la TSH.

Pour diagnostiquer les maladies de la glande thyroïde, des tests sont effectués sur ces hormones.

Dans le cadre de la T4 sanguine, principalement représentée sous la forme de molécules de protéines complexes. Le total de T4 est mesuré par la formule: libre plus lié.

Toutes les hormones thyroïdiennes s'influencent mutuellement par le biais de réactions chimiques. L'enzyme TPO (thyroperoxydase) y participe, les données sur lesquelles on peut également trouver des tests sanguins. L'hormone T4 est produite à partir de protohormones avec la participation de l'iode. La synthèse est réalisée dans de minuscules follicules sphériques situés dans la glande thyroïde. Selon des estimations approximatives, le fer contient plus de 30 millions de follicules. La synthèse des passes T4 selon le schéma:

  1. Avec la participation de la TSH, de l'iode et des acides aminés, une molécule de thyroglobuline est formée. La substance est déposée dans les follicules, puis dépensée pour la création de T4.
  2. Thyroxin contient 4 molécules d'iode et porte le nom complet tétraiodothyronine. Sans une quantité suffisante d'iode et d'acides aminés essentiels, le taux de T4 diminue et le taux de TSH associé augmente. Par conséquent, il est important de manger au moins le taux minimum d'iode.
  3. Si nécessaire, la thyroxine T4 est libérée dans le sang et se lie presque immédiatement à d'autres substances. La balance permet de juger du volume initial de T4, auquel est attribué du fer.

Une perturbation de la thyroïde entraîne une pénurie non seulement de T4, mais également d'autres hormones. Une carence catastrophique en hormones stimulant la thyroïde provoque la mort du coma de myxoedème. Une surabondance est également nocive pour le corps: si la T4 augmente plusieurs fois, une crise thyréotoxique se produit. Sans soins médicaux urgents, cette condition entraîne également la mort du patient. Les personnes qui détectent rapidement des anomalies dans le travail de la glande thyroïde ne risquent pas leur vie et ne reçoivent ni coma ni crise.

Le rôle des hormones thyroïdiennes dans le corps:

  • réguler le métabolisme énergétique;
  • stimuler la prolifération cellulaire et différencier les tissus;
  • favoriser la conduction de l'impulsion entre les terminaisons nerveuses;
  • normaliser le métabolisme du carbone, maintenir la glycémie;
  • matière pour l'équilibre azoté, oxygène, eau et électrolytes dans les tissus;
  • réguler la transpiration;
  • stabiliser le travail du cœur et des vaisseaux sanguins, établir le rythme cardiaque et la force de contraction du myocarde;
  • stimuler les processus métaboliques dans le foie et la moelle osseuse;
  • essentiel au métabolisme des protéines;
  • interagir étroitement avec l'hormone somatotrope, avec les hormones sexuelles;
  • soutenir les processus de formation du sang et bien plus encore.

La valeur des hormones thyroïdiennes pour l'homéostasie et la vie normale peut être évaluée comme colossale. Lorsqu'un excès ou un manque d'hormones thyroïdiennes développe de nombreuses maladies des organes internes, du système cardiovasculaire et du système nerveux. Il y a 3 états de la glande thyroïde:

  • hypothyroïdie, manque d'activité hormonale;
  • hyperthyroïdie, augmentation des niveaux d'activité hormonale;
  • euthyroïdie, l'activité hormonale est normale.

En cas de déséquilibre hormonal, des tests pour les hormones T4, TSH, T3 et TPO sont prescrits. Il existe de nombreux types d'analyses, chaque substance existe sous une forme libre, liée et générale. Les indications pour des types spécifiques de diagnostic varient. Quels types d'hormones ont besoin pour passer un patient spécifique, ne peut dire que le médecin traitant.

Quels tests devraient être faits pour l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie

L’activité excessive ou insuffisante de la glande thyroïde est indiquée par la combinaison des symptômes suivants:

  • diminution des performances, fatigue chronique, perte de force, manque d'énergie;
  • somnolence, insomnie;
  • syndrome dépressif, trouble d'anxiété;
  • absence de menstruation ou d’échec du cycle chez la femme, stérilité, diminution de la libido;
  • dysfonction érectile chez les hommes;
  • diarrhée, constipation atonique, formation de gaz intestinal, éructations, brûlures d'estomac, nausées, vomissements;
  • perversion du goût, manque d'appétit;
  • gonflement des mains, des pieds, du visage;
  • une forte augmentation de la pression artérielle et du tonus vasculaire;
  • changements de rythme cardiaque, maux de tête, vertiges, évanouissements;
  • obésité ou perte de poids importante;
  • diminution ou augmentation de la température basale;
  • la détérioration de la qualité des ongles, leur séparation, leur fragilité;
  • fragilité et perte de cheveux avec les follicules pileux.

Si le patient est confronté à de tels maux, vous devez examiner la glande thyroïde. Analyse assignée:

Dans la plupart des cas, dans l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie, une tumeur interfère avec le travail de la glande thyroïde:

  • follicule expansé;
  • noeud fibreux ou kystique;
  • tumeur maligne.

Une échographie est réalisée pour examiner la structure de la glande et une biopsie à l'aiguille fine et un examen histologique sont utilisés pour mesurer le potentiel malin.

Contrôle de traitement

En cas de manque d'hormones thyroïdiennes, une hormonothérapie individuelle est prescrite pour maintenir une activité vitale normale. Le manque de thyroxine naturelle est compensé par l'ingestion orale d'hormone synthétisée artificiellement. À intervalles d'au moins une fois par an, le patient devra être soumis à un test de thyroxine T4 libre et sur TSH afin de surveiller son état.

La consommation à long terme et incontrôlée de préparations à base de thyroxine est un grand danger. Dans certains cas, la fonction de la glande thyroïde est rétablie avec le temps et le patient, qui continue de prendre des hormones, se fait du mal. Si la thyroxine est élevée, cela suggère une hyperthyroïdie, qui pourrait s'être produite sous l'influence de médicaments. Pour contrôler les niveaux hormonaux est nécessaire:

  1. Lorsque le kyste euthyroïdien de la glande thyroïde, avec goitre euthyroïdien. Bien que les changements organiques n'affectent pas la production d'hormones, la compression du tissu glandulaire entraîne des modifications des niveaux hormonaux.
  2. Avec des tumeurs toxiques de la glande thyroïde. Une surveillance régulière est une condition préalable au succès de la suppression hormonale des nodules, kystes et goitres toxiques.
  3. Lorsque l'hypothermie, coup de chaleur, une intoxication grave. La glande thyroïde ne tolère pas l'exposition à des températures extrêmement basses et extrêmement élevées. Sous l'influence de facteurs défavorables augmente le risque d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie.
  4. Si le patient vit dans une région pauvre en iode ou si son régime alimentaire contient une quantité insuffisante d’acides aminés essentiels et d’iode. En cas de manque d'iode, la synthèse de la thyroxine T4 et d'autres hormones thyroïdiennes est perturbée, le fond hormonal change et des maladies associées se développent.
  5. Après une intervention chirurgicale pour enlever un kyste thyroïdien. Même les méthodes chirurgicales les moins invasives changent la structure de la glande. 6 mois après la chirurgie, vous devez vous assurer que les hormones sont normales.
  6. Avec strumectomie. La strumectomie est l'ablation complète ou partielle du tissu thyroïdien. Après une telle opération, il est presque toujours nécessaire d'administrer de la thyroxine à long terme, parfois tout au long de la vie. Pour ajuster la dose à l’état du patient, vous devez passer des tests.
  7. Pour les femmes, il est conseillé de vérifier le niveau de T4, T3 et TSH lors de la planification de la grossesse, pendant la grossesse et au cours de la période précédant la ménopause. Selon les statistiques, la majorité des maladies de la thyroïde sont imputables aux femmes après 35 ans. Chez les femmes enceintes, la charge sur la glande augmente de nombreuses fois, c'est pourquoi on diagnostique souvent une hyperplasie bénigne.

Une attention particulière à leur santé et une bonne nutrition contribuent au bon travail de la glande thyroïde.

Recherche de grossesse

Les hormones thyroïdiennes contribuent à la bonne formation du fœtus, protègent contre la mort intra-utérine, la croissance directe et la séparation des tissus. En cas de troubles de la glande thyroïde, il est extrêmement difficile de subir une grossesse avant la période prescrite et de donner naissance à un enfant en bonne santé. Toutes les femmes enceintes sont soumises à un dépistage systématique des hormones thyroïdiennes. Un événement aussi important ne peut pas être manqué si vous ne détectez pas en temps voulu l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie chez une femme enceinte, vous pouvez perdre l'enfant. Les analyses comprennent:

  • T4 libre;
  • T3 libre;
  • TTG.

La T4 affecte la formation du fœtus, notamment l'effet de cette hormone sur les os et le cerveau, sur le cœur et les vaisseaux sanguins, sur le système reproducteur et les muscles squelettiques. L'analyse du décodage est effectuée par un endocrinologue-gynécologue ou un obstétricien-gynécologue, qui dirige la grossesse. Si un déséquilibre des hormones thyroïdiennes est constaté chez une femme enceinte, vous devez commencer à prendre des médicaments correcteurs dès que possible.

Au début, même une période de 1 à 2 jours augmente le risque de formation d'un fœtus présentant des pathologies de développement fœtal. En cas de pénurie chronique de T4, la thyroxine artificielle est prescrite et doit être prise jusqu'à la naissance. Chez les enfants nés de déséquilibres hormonaux, l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie congénitale sont courantes. Le T4 est important pour le fonctionnement normal du système nerveux. Par conséquent, les enfants atteints d'hypothyroïdie ont un trouble du développement systémique, le crétinisme. Une telle maladie rend la vie du bébé non seulement courte, mais également douloureuse.

Examen initial

Si un patient est préoccupé par des problèmes liés à une modification de la structure de la glande thyroïde, une analyse est effectuée:

  • sur TSH;
  • sur la forme libre T4;
  • sur la forme libre T3.

Assurez-vous de subir une échographie de la glande thyroïde. Si l'endocrinologue a des soupçons d'hyperthyroïdie ou d'hypothyroïdie, une scintigraphie est effectuée. Chez les personnes âgées et les femmes enceintes, ces maladies se développent assez rapidement et nuisent gravement à la santé en peu de temps. L’avantage de l’analyse sur T4 est que l’étude donne rapidement un tableau clinique et que le médecin peut commencer le traitement dans les 2-3 jours suivant le don de sang.

Comment se préparer à l'analyse:

  • 7 jours pour s'abstenir d'entraînements sportifs épuisants, de marathons, d'haltérophilie;
  • 5 jours avant le prélèvement sanguin, ne pas manger gras, frit, ne pas boire de boissons alcoolisées;
  • ne pas manger pendant 8 heures, ne boire que de l'eau sans gaz;
  • dans 60-30 minutes non fumeur.

Si le patient prend des médicaments, il est nécessaire d’en informer l’endocrinologue.

Les hormones thyroïdiennes répondent à de nombreux médicaments, tels que les comprimés de prostatite, les traitements de l'alcoolisme, les antidépresseurs et même les analgésiques styroïdiens.

Les femmes peuvent être testées pour le T4, quel que soit le jour du cycle menstruel. Certains experts recommandent d'arrêter de prendre des préparations d'iode 3 jours avant le don de sang. Si le patient prend de la thyroxine artificielle, celle-ci ne doit être annulée que sur décision du médecin traitant.

Thyroxin gratuit (T4 gratuit)

La thyroxine (T4) est l'une des deux principales hormones de la glande thyroïde, dont la fonction principale est la régulation du métabolisme énergétique et plastique dans le corps. La thyroxine libre est une partie biologiquement active de la thyroxine totale, qui joue un rôle important dans le métabolisme.

Synonymes russes

Sans T4, sans tétraiodothyronine.

Synonymes anglais

Thyroxine, T4 libre.

Méthode de recherche

Unités de mesure

Pmol / l (picomol par litre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne pas manger pendant 2-3 heures avant le test (vous pouvez boire de l’eau non gazeuse).
  • Arrêtez de prendre des hormones stéroïdiennes et thyroïdiennes 48 heures avant l'étude (en consultation avec votre médecin).
  • Éliminez le stress physique et émotionnel 24 heures avant l'étude.
  • Ne fumez pas dans les 3 heures précédant l’étude.

Informations générales sur l'étude

L'analyse détermine la concentration dans le sang de la fraction de la principale hormone thyroïdienne, la thyroxine (T4), qui n'est pas liée aux protéines. C'est l'un des tests les plus importants pour évaluer la fonction thyroïdienne. Ses résultats ne dépendent pas de la concentration de protéines qui se lient à la thyroxine dans le plasma sanguin et nous permettent de révéler le niveau de la partie active de l'hormone. Le plus souvent, ce test est prescrit conjointement avec la mesure de la concentration en hormone stimulante de la thyroïde (TSH), un régulateur de la fonction thyroïdienne. La glande thyroïde contrôle le métabolisme et l'intensité de la consommation d'énergie par l'organisme. Elle travaille sur le mécanisme de rétroaction avec l'hypophyse. L’hypophyse sécrète de la thyrotrophine (TSH) en réponse à une diminution de la concentration de thyroxine (T4), stimulant ainsi la production d’hormones par la thyroïde. Lorsque les niveaux de thyroxine augmentent, l'hypophyse commence à produire moins d'hormone stimulant la thyroïde et la sécrétion thyroïdienne de la thyroxine diminue.

La thyroxine (T4) représente environ 90% de la quantité totale d'hormones sécrétées par la glande thyroïde. Dans le sang, la T4 se trouve sous forme libre ou associée aux protéines de la globuline. La majeure partie de la thyroxine totale est sous forme liée et seulement 0,1% sous forme libre. C'est la fraction libre de l'hormone T4 qui est la plus biologiquement active.

Si la glande thyroïde est incapable de produire la quantité requise de thyroxine ou si elle ne produit pas assez d'hormone thyréotrope pour la stimuler, des symptômes d'hypothyroïdie apparaissent. Chez les patients à faible taux de T4, le poids augmente, la peau se dessèche, la fatigue augmente, ils deviennent très sensibles au froid, le cycle menstruel de la femme est perturbé. Si le niveau de T4 libre est supérieur à la normale, les processus métaboliques dans le corps et la production d’énergie dans les cellules augmentent, entraînant une hyperthyroïdie caractérisée par une accélération du rythme cardiaque, une.

La cause la plus fréquente d'un déséquilibre des hormones thyroïdiennes est une lésion auto-immune des glandes. Il peut s'agir d'une maladie de Bazedov (provoquant l'hyperthyroïdie avec augmentation de la T4 libre) ou de la thyroïdite de Hashimoto (provoquant une hypothyroïdie - la diminution de la T4).

À quoi sert la recherche?

  • Diagnostiquer les troubles de la glande thyroïde et contrôler leur traitement.
  • Pour diagnostiquer les causes de l'infertilité féminine.
  • Pour le diagnostic de l'hypothyroïdie congénitale.

Quand une étude est-elle prévue?

  • Avec des symptômes d'hyperthyroïdie: palpitations, irritabilité accrue, perte de poids, insomnie, tremblements de la main, faiblesse, fatigue, diarrhée (dans certains cas), sensibilité accrue à la lumière, déficience visuelle, gonflement du contour des yeux, sécheresse, rougeur, protrusion des yeux des pommes.
  • Symptômes de l'hypothyroïdie: prise de poids, peau sèche, constipation, intolérance au froid, œdème, chute des cheveux, menstruations irrégulières chez la femme. Lorsque l'hypothyroïdie avancée peut développer des complications telles que des arythmies cardiaques, une ischémie du muscle cardiaque, un coma. Chez l’enfant, l’hypothyroïdie retarde parfois le développement physique et mental - le crétinisme.
  • Au cours d'un examen prophylactique (par exemple, annuel) associé à d'autres tests de laboratoire (analyse générale du sang et de l'urine, divers paramètres biochimiques).
  • Surveiller le traitement des maladies de la glande thyroïde - périodiquement en association avec l’hormone stimulante de la thyroïde (au moins 1 fois sur 3 mois).
  • Femmes enceintes susceptibles de souffrir ou d’être atteintes de maladies de la thyroïde - pour la détection rapide de troubles de la sécrétion d’hormones thyroïdiennes (ils peuvent entraîner un avortement ou une anomalie congénitale du fœtus).
  • Dans les premiers jours de la vie aux nouveau-nés nés de mères atteintes de maladies de la glande thyroïde.

N ° 55, sans thyroxine (T4 gratuit, Thyroxine libre, FT4)

Le plus important stimulateur de la synthèse des protéines.

Il est produit par les cellules folliculaires de la glande thyroïde sous le contrôle de la TSH (hormone stimulant la thyroïde). C'est le prédécesseur du T3. L'augmentation du taux de métabolisme de base augmente la production de chaleur et la consommation d'oxygène par tous les tissus du corps, à l'exception du tissu cérébral, de la rate et des testicules. Augmente les besoins en vitamines du corps. Stimule la synthèse de la vitamine A dans le foie. Réduit la concentration de cholestérol et de triglycérides dans le sang, accélère le métabolisme des protéines. Augmente l'excrétion de calcium dans l'urine, active l'échange de tissu osseux, mais dans une plus grande mesure - la résorption osseuse. Il a un effet chrono et inotrope positif sur le cœur. Stimule la formation réticulaire et les processus corticaux dans le système nerveux central.

Au cours de la journée, la concentration maximale de thyroxine est déterminée de 8 à 12 heures, la concentration minimale de 23 à 3 heures. Au cours de l'année, les valeurs maximales de T4 sont observées entre septembre et février, le minimum - en été. Chez les femmes, la concentration de thyroxine est inférieure à celle des hommes. Pendant la grossesse, la concentration de thyroxine augmente, atteignant des valeurs maximales au troisième trimestre. Le taux d'hormones chez les hommes et les femmes reste relativement constant tout au long de la vie et ne diminue qu'après 40 ans.

En règle générale, la concentration de thyroxine libre reste dans les valeurs normales pour les maladies graves non liées à la glande thyroïde (la concentration en T4 totale peut être réduite!).

Les concentrations sériques élevées de bilirubine, l'obésité et l'application d'un harnais lors du prélèvement sanguin contribuent à l'augmentation des taux de T4.

L'interprétation des résultats de la recherche contient des informations pour le médecin traitant et ne constitue pas un diagnostic. Les informations contenues dans cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'autotraitement. Le médecin établit un diagnostic précis, en utilisant à la fois les résultats de cet examen et les informations nécessaires provenant d'autres sources: anamnèse, résultats d'autres examens, etc.

Unités de mesure dans le laboratoire indépendant INVITRO: pmol / l

Unités alternatives: ng / dl

Conversion: ng / dl x 12,87 ==> pmol / l

Thyroxine accrue (T4) libre:

  1. goitre toxique;
  2. thyroïdite;
  3. adénome thyrotoxique;
  4. syndrome de résistance aux hormones thyroïdiennes;
  5. Thyrotoxicose indépendante de la TSH;
  6. hypothyroïdie traitée à la thyroxine;
  7. hyperthyroxinémie dysalbuminémique familiale;
  8. dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  9. le choriocarcinome;
  10. des conditions dans lesquelles le niveau ou la capacité de liaison de la globuline liant la thyroxine diminue;
  11. myélome à IgG élevé;
  12. syndrome néphrotique;
  13. maladie chronique du foie;
  14. thyrotoxicose due à l'auto-désignation T4;
  15. l'obésité;
  16. prendre les médicaments suivants: amiodarone, médicaments à base d'hormones thyroïdiennes (lévothyroxine), propranolol, propylthiouracile, aspirine, danazol, furosémide, médicaments radiographiques, tamoxifène, acide valproïque;
  17. traitement par l'héparine et les maladies associées à une augmentation des acides gras libres.

Réduction de la thyroxine (T4) libre:

  1. hypothyroïdie primaire non traitée à la thyroxine (congénitale, acquise: goitre endémique, thyroïdite auto-immune, tumeurs de la glande thyroïde, résection étendue de la glande thyroïde);
  2. hypothyroïdie secondaire (syndrome de Shihan, processus inflammatoires de l'hypophyse, thyrotropinome);
  3. hypothyroïdie tertiaire (lésion cérébrale traumatique, processus inflammatoires de l'hypothalamus);
  4. un régime pauvre en protéines et une carence importante en iode;
  5. contact avec le plomb;
  6. interventions chirurgicales;
  7. perte de poids spectaculaire chez les femmes obèses;
  8. consommation d'héroïne;
  9. prendre les médicaments suivants: stéroïdes anabolisants, anticonvulsivants (phénytoïne, carbamazépine), surdose de thyrostatiques, clofibrate, préparations de lithium, méthadone, octréotide, contraceptifs oraux.
  • Informations générales

* La période spécifiée n'inclut pas le jour de la prise du biomatériau

Urgent dans 2 heures. (voir liste)

Dosage immunologique par microparticule chimioluminescente

Dans cette section, vous trouverez le coût total de cette étude dans votre ville, voir la description du test et le tableau d’interprétation des résultats. Choisir où effectuer l'analyse «Sans thyroxine (T4 gratuit, Thyroxine libre, FT4)» à Moscou et dans d'autres villes russes, n'oubliez pas que le prix de l'analyse, le coût de la procédure au biomatériau, les méthodes et le moment de la recherche dans les cabinets médicaux régionaux peuvent varier.

Thyroxin gratuit comment prendre

La principale méthode d’étude des troubles de la glande thyroïde consiste en une analyse sanguine du taux de certaines hormones dans celle-ci - la thyroxine (appelée T4) et la triiodothyronine (T3). Cependant, le diagnostic de ces deux indicateurs ne suffit pas. Le travail de la glande thyroïde est régulé par la glande pituitaire, qui, selon le niveau de T3 et de T4, produit une hormone plus ou moins thyrotrope (TSH) - l’évaluation de sa concentration dans le sang est également extrêmement importante pour évaluer la fonction thyroïdienne. En outre, il est souvent nécessaire d'identifier les anticorps dirigés contre les récepteurs de la thyroglobuline (AT-TG), de la peroxydase de la thyroïde (AT-TPO) et de la TSH (AT à TSH). Ces indicateurs ne sont pas du tout des hormones, cependant, ils sont étudiés avec eux. Dans certains cas, il existe un autre indicateur important: la thyroglobuline. Il s’agit d’une protéine contenue dans les follicules de la glande thyroïde, dont la connaissance du niveau permet parfois de vérifier le diagnostic. La hormone thyroïdienne, comme la calcitonine, se distingue: ses fonctions sont différentes de celles des autres hormones thyroïdiennes, mais non moins importantes.

C’est chacune des substances ci-dessus, dans quels cas sa recherche est nécessaire, et nous expliquerons également les caractéristiques de préparation de l’analyse dans notre article.

Thyroxine (T4) commune et gratuite

C'est l'hormone principale de la glande thyroïde, elle représente environ 90% de toutes les hormones qu'elle produit. Son deuxième nom est la tétraiodothyronine. Il est apparu en relation avec la structure de la molécule, qui comprend 4 atomes d'iode. L'iode, qui est absorbé par les cellules de la glande thyroïde par le sang, tout va à la synthèse des hormones.

La plupart de la thyroxine circulant dans le sang est liée aux protéines. Et l'effet biologique de cette hormone provoque sa fraction libre - seulement 3-5% du total.

La thyroxine est un précurseur de la triiodothyronine. Il a un effet multiforme sur les organes et les systèmes de notre corps.

  • augmente le taux de métabolisme de base;
  • augmente l'absorption d'oxygène par de nombreux tissus du corps (sauf la rate, le cerveau et les testicules);
  • formation de vitamines (stimule la production de vitamine A dans le foie);
  • accélère le métabolisme des protéines;
  • réduit le cholestérol sanguin et les triglycérides;
  • excrète du calcium dans l'urine;
  • normalise le rythme cardiaque;
  • inhibe la sécrétion d'hormone stimulant la thyroïde.

La plus forte concentration de thyroxine totale dans le sang est enregistrée le matin (8h00-12h00), la plus faible - en pleine nuit. En automne-hiver, c'est plus qu'en été. Pendant la grossesse, en particulier après 30 semaines, le niveau de cette hormone est maximal. Toutefois, la concentration de thyroxine libre diminue souvent.

Chez les personnes âgées de plus de 40 ans, la quantité de thyroxine dans le sang diminue progressivement.

Les indications pour l'étude sont:

  • goitre;
  • altération de la concentration sanguine d'hormone stimulant la thyroïde;
  • symptômes d'hypo ou d'hyperfonctionnement de la glande thyroïde.

La préparation

Si l’endocrinologue n’a pas formulé d’autres recommandations, le patient doit arrêter de prendre des médicaments contenant de l’iode quelques jours avant l’étude prévue et, d’ici un mois, des médicaments de substitution (hormones thyroïdiennes).

À la veille de l'analyse, vous devriez abandonner l'effort physique intense, ne soyez pas nerveux. Le matin précédant l’étude ne peut pas être mangé (l’assistant de laboratoire doit prélever le sang du patient à jeun) et doit rester assis pendant au moins une demi-heure.

Normes et pathologie

La concentration normale de T4 totale chez les hommes va de 60 à 135 nmol / l, chez les femmes de 71 à 142 nmol / l.

L'augmentation de son niveau indique thyrotoxicose peut indiquer tireotropinomy, le myélome, le syndrome néphrotique, une maladie hépatique chronique, l'obésité, le VIH, la porphyrie, et également observée chez les patients recevant un certain nombre de médicaments (agents radio-opaques iodés et les antiarythmiques, les contraceptifs hormonaux oraux lévothyroxine, l'insuline et autres).

L’hypothyroïdie (congénitale ou acquise, primaire, secondaire ou tertiaire) et les maladies associées à ce syndrome entraînent une réduction de la thyroxine, ainsi que la présence de nombreux médicaments (antithyroïdiens, corticostéroïdes, cotrimoxazole, médicaments pour le traitement de la tuberculose, antifongiques). et autres).

La concentration de thyroxine libre chez l'homme et la femme adultes varie de 9 à 22 nmol / l.

Les maladies qui ne sont pas directement associées à la glande thyroïde ne s'accompagnent pas d'une augmentation de la concentration de thyroxine libre - elle reste dans les limites de la normale, même si le taux de thyroxine totale est élevé.

La réduction de la teneur en sang de la thyroxine libre chez un enfant est généralement le signe d'un retard dans son développement (mental et physique). Chez l'adulte, son montant diminue avec l'hypothyroïdie primaire, la thyroïdite auto-immune, la thyrotropinose, à la suite d'une carence en iode dans le régime alimentaire, la cachexie, après le retrait d'une partie de la glande thyroïde.

Sa concentration augmente dans les maladies associées au syndrome de thyrotoxicose.

Triiodothyronine (T3) commune et gratuite

Prélèvement de sang pour des recherches menées à jeun après 30 minutes de repos.

L'activité de cette hormone est beaucoup plus élevée que celle de son prédécesseur, la thyroxine. Les principaux effets des hormones thyroïdiennes ont. Seulement 1/10 de la triiodothyronine est produite par les cellules thyroïdiennes proprement dites, le reste est synthétisé à partir de T4 dans les tissus du corps humain.

En réalité, les effets du T3 sont similaires à ceux de la tétraiodothyronine:

  • il active les processus métaboliques, notamment les protéines, l'absorption d'oxygène par les tissus;
  • stimule l'apport d'énergie là où il est nécessaire;
  • stimule la formation de vitamine A dans le foie;
  • réduit les taux sanguins de cholestérol et de triglycérides;
  • augmente l'excrétion urinaire de calcium.

Il régule le développement du cerveau chez un enfant, augmente l'excitabilité du système nerveux, affecte les processus métaboliques du muscle cardiaque.

Une certaine partie de cette hormone est associée aux protéines de transport du sang, tandis que l'autre y circule à l'état libre. En règle générale, les experts étudient le niveau de triiodothyronine libre et, dans les cas douteux, déterminent le total T3.

Dans le sang des hommes, la triiodothyronine est plus concentrée que chez les femmes. Son niveau dépend aussi directement de l'âge, atteignant le niveau de puberté des adultes. Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, la quantité de T3 libre dans le sang diminue progressivement.

En outre, la concentration de cette hormone dépend de la saison (plus - en automne / hiver, moins - en été), tandis que pendant la grossesse, la T3 libre est généralement réduite et ne redevient normale qu'après l'accouchement.

Cette étude est réalisée pour clarifier le type de maladie thyroïdienne survenant chez un patient particulier, ainsi que pour contrôler le traitement de la toxicose isolée T3.

La préparation

Similaire à celui de la thyroxine. Les dons de sang doivent être strictement à jeun, après une demi-heure de repos. Pour obtenir les résultats les plus précis, il est nécessaire, à la veille de l'analyse, de suivre un régime: exclure les aliments frits, les aliments gras et les boissons alcoolisées. Il est impossible de mener une étude après les méthodes de diagnostic radiologique, ainsi que immédiatement après les procédures de physiothérapie.

Le taux de triiodothyronine diminue ou augmente dans les mêmes conditions pathologiques que la thyroxine.

Hormone stimulant la thyroïde (TSH)

C'est une hormone possédant un tropisme (c'est-à-dire une affinité) avec les cellules de la glande thyroïde, qui lui est spécifiquement destinée. Il est synthétisé dans l'hypophyse en réponse à une diminution de la concentration de thyroxine et de triiodothyronine dans le sang. De la glande pituitaire, la circulation sanguine du TSH pénètre dans la glande thyroïde et, en interaction avec ses récepteurs, active la fonction des thyrocytes (ils commencent à produire de manière intensive la T3 et la T4), stimule les processus de croissance de l’organe lui-même (le fer augmente en volume).

Le taux physiologique d'hormone stimulant la thyroïde dans le sang indique un euthyroïdisme, le fonctionnement normal de la glande thyroïde. À un stade précoce de son hypo ou de son hyperfonctionnement, le corps tente de compenser cette affection - l'hypophyse sécrète une quantité accrue ou, au contraire, réduite de TSH, et le niveau d'hormones stimulant la thyroïde reste normal pendant un certain temps. C'est-à-dire qu'au cours de l'étude, seul un niveau pathologique d'hormone stimulant la thyroïde sera détecté, ce qui est déjà un signe de la maladie.

Les indications pour l'étude sont:

  • diagnostic d'hypothyroïdie latente;
  • dans l’hypothyroïdie précédemment diagnostiquée - contrôle du traitement (effectué 1 fois en 6 à 12 mois);
  • goitre toxique diffus (à des fins de contrôle - une fois par mois pendant deux ans);
  • goitre de nature différente;
  • retard du développement mental et sexuel de l'enfant;
  • arythmies cardiaques;
  • myopathie;
  • hypothermie (diminution de la température corporelle) de nature incertaine;
  • perte de cheveux (alopécie);
  • syndrome dépressif;
  • troubles menstruels (aménorrhée);
  • infertilité;
  • diminution du désir sexuel chez les hommes et les femmes;
  • augmentation des niveaux de prolactine dans le sang.

La veille de l'étude prévue, le patient doit cesser de fumer et de boire de l'alcool pour éliminer le stress physique et psycho-émotionnel intensif. Les prélèvements sanguins sont effectués à jeun, le matin (jusqu'à 10 à 11 heures). Si un patient a besoin de donner du sang sur une TSH régulièrement, il doit le faire en même temps, car la concentration de l'hormone varie en fonction de l'heure de la journée.

Le niveau normal de thyréotropine est différent chez les enfants de différents âges; chez les personnes de plus de 14 ans, il varie de 0,4 à 4,0 mU / L.

TSH élevé peut indiquer ces conditions:

  • adénome hypophysaire;
  • tyrotropinome;
  • syndrome de résistance (insensibilité) des tissus aux hormones thyroïdiennes;
  • hypothyroïdie - primaire, secondaire, juvénile;
  • insuffisance surrénale;
  • certaines formes de thyroïdite;
  • prééclampsie (chez la femme enceinte);
  • exercice intense;
  • contact avec des substances toxiques, en particulier avec du plomb;
  • hémodialyse;
  • prendre un certain nombre de médicaments (anticonvulsivants, bêta-bloquants, antiarythmiques, neuroleptiques, antiémétiques, radio-opaques, furosémide, mercazole, prednisone, etc.).

TSH diminue dans de telles conditions:

  • goitre toxique diffus;
  • hyperthyroïdie enceinte;
  • Syndrome de Sheehan;
  • thyréotoxicose due à l'auto-assignation de la thyroxine;
  • traumatisme à la glande pituitaire;
  • stress psycho-émotionnel;
  • carences nutritionnelles, jeûne;
  • prendre des glucocorticoïdes, des stéroïdes anabolisants, des mimétiques bêta-adrénergiques, des hormones thyroïdiennes, de la somatostatine, des médicaments pour le traitement de l'hyperprolactinémie et d'autres médicaments.

Tireoglobuline (TG)

Il s'agit d'une protéine précurseur de la thyroxine et de la triiodothyronine, présente dans la composition du contenu des follicules thyroïdiens. Il est produit exclusivement par trois types de cellules: les thyrocytes, les cellules folliculaires et le cancer papillaire. Dans les maladies impliquant une augmentation du volume de la thyroïde, les taux de thyroglobuline augmentent également. Cet indicateur a une valeur diagnostique particulière après le retrait de la glande thyroïde pour le cancer. Dans ces conditions, la concentration de thyroglobuline dans le sang tend à être nulle (il n’ya pas de thyrocytes, la protéine n’a tout simplement pas d’endroit où produire). Si, après l'opération, le niveau de protéines ne diminue pas ou diminue d'abord, et après un certain temps, il repousse, cela indique une récurrence de la tumeur. Chez les individus dont la glande thyroïde est préservée, cette étude a une valeur diagnostique non informative et ne doit donc pas être réalisée.

La concentration normale de thyroglobuline dans le sang est inférieure à 60 ng / ml.

En ce qui concerne la préparation de l'analyse, il convient de noter les points suivants: le sang doit être prélevé avant une biopsie ou un balayage radio-isotopique de la glande thyroïde; après cette opération, cet indicateur doit être surveillé pendant au moins 1,5 mois.

Anticorps contre la thyroglobuline (AT-TG)

Produit par des cellules du système immunitaire humain en raison d'un contact prolongé du contenu des follicules (contenant de la thyroglobuline) avec du sang lors de maladies thyroïdiennes à caractère auto-immun et d'oncopathologie. L'augmentation de leur titre est plus caractéristique chez les adultes que chez les patients pédiatriques.

Le taux normal d'AT-TG dans le sérum est compris entre 0 et 18 UI / ml.

L'augmentation de la concentration de ces substances est observée lorsque:

  • Maladie de Basedow;
  • thyroïdite de Hashimoto;
  • thyroïdite auto-immune;
  • hypothyroïdie idiopathique;
  • certaines pathologies génétiques, en particulier dans le syndrome de Down.

L'augmentation du titre en anticorps anti-thyroglobuline n'est pas toujours un signe de pathologie. Cela peut se produire chez des personnes en bonne santé, en particulier chez les hommes plus âgés. Sur la seule base de cette étude, aucun diagnostic ne peut être établi - sa vérification n’est possible qu’après une évaluation complète du tableau clinique et des résultats de méthodes de recherche supplémentaires, tenant compte des plaintes du patient, de son anamnèse et d’un examen objectif.

Aucune mesure préparatoire spéciale pour l'analyse n'est requise.

Anticorps contre les récepteurs de l'hormone stimulant la thyroïde

Sur les thyrocytes, il existe des structures membranaires spéciales - récepteurs de la thyréostimuline (récepteurs de la TSH) - grâce à celles-ci, les effets de la thyrotropine se réalisent, interagissant avec elles, stimulant ou inhibant la production de T3 et de T4. Si, pour une raison quelconque, le système immunitaire commence à produire des anticorps dirigés contre ce récepteur (c'est-à-dire qu'un processus auto-immun se produit), leur fonctionnement est altéré.

Il existe 2 types d'anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH: le blocage et la stimulation. Les premiers conduisent à l'hypothyroïdie et à l'atrophie de la thyroïde, tandis que les seconds contribuent au contraire à une augmentation du taux d'hormones thyroïdiennes dans le sérum sanguin. La détection dans le sang d'un grand nombre d'anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH, quel que soit leur type, est déjà un signe de pathologie.

Une telle étude peut être recommandée pour les patients dans trois situations cliniques:

  1. Le syndrome de thyrotoxicose a déjà été diagnostiqué chez le patient, mais il est nécessaire de déterminer sa cause, sa nature.
  2. Le patient reçoit un diagnostic de maladie de Graves-Basedow, il reçoit un traitement et doit en évaluer l'efficacité (il est efficace si la concentration en anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH lors de chaque étude ultérieure est inférieure à celle de la précédente).
  3. Une femme enceinte a déjà souffert d'une maladie de la thyroïde. Ces patientes du troisième trimestre de leur grossesse mènent une étude sur le niveau d'anticorps anti-récepteurs de la TSH dans le sang et, à partir des données obtenues, évaluent la probabilité que le fœtus soit affecté.

La préparation pour la livraison de l'analyse consiste uniquement en un refus de prise de nourriture pendant 8 à 10 heures avant le prélèvement de sang au mode de consommation enregistrée (nous voulons noter que le patient doit boire exclusivement de l'eau pure, mais pas d'autres boissons).

Normalement, le niveau d'anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH est inférieur à 1 U / L. Si leur concentration augmente à 1,1-1,5 U / l, le résultat est discutable, et s'il dépasse 1,5 U / l, le résultat est positif.

Anticorps contre la peroxydase thyroïdienne (anticorps microsomaux, AT-TPO)

La thyroïde peroxydase, ou thyroperoxydase, est une enzyme qui joue un rôle important dans la synthèse de la thyroxine et de la triiodothyronine. Les anticorps qui le bloquent bloquent l'activité de l'enzyme - la production de T3 et de T4 est réduite. C'est-à-dire que cette méthode de recherche permet de détecter un processus auto-immunitaire - le travail du système immunitaire contre les cellules thyroïdiennes. Si AT-TPO est détecté chez une femme enceinte, il s'agit d'un signe indiquant le risque pour le fœtus et une forte probabilité d'avoir une thyroïdite après l'accouchement.

Dans certains cas, un taux légèrement élevé d’anticorps est également observé chez les personnes ne souffrant pas de maladie de la thyroïde. À ce jour, des discussions sont en cours pour savoir s'il s'agit d'une variante de la norme ou indique une prédisposition à la thyroïdite auto-immune.

Les indications pour la détermination des anticorps anti-thyroperoxydase sont:

  • thyrotoxicose chez le nouveau-né;
  • Maladie de Basedow ou augmentation de la concentration des mêmes anticorps chez la mère d'un nouveau-né (bien sûr, du sang lui est prélevé);
  • vérification de la maladie, accompagnée d'hypothyroïdie ou de thyréotoxicose, diagnostic différentiel;
  • myxoedème péritibial (œdème dense, localisé dans la région des jambes).

Pour le diagnostic des résultats, seule cette méthode de recherche ne suffit pas, elle doit être interprétée conjointement avec des données provenant d'autres méthodes de diagnostic en laboratoire et par instruments.

Une préparation spéciale pour l'analyse n'est pas requise.

Normalement, le niveau d'AT-TPO devrait être inférieur à 5,6 U / ml.

Calcitonine

Il s'agit d'une hormone protéique produite dans les cellules C de la thyroïde, situées entre les follicules, ainsi que dans le thymus et les glandes parathyroïdes. Il s'agit d'un antagoniste de l'hormone parathyroïdienne (une hormone produite par les cellules des glandes parathyroïdiennes) - il stimule la déposition de calcium dans les faisceaux osseux, réduisant ainsi son niveau dans le sang. Mais le rôle principal de cette hormone est différent - c'est un marqueur tumoral!

Les cellules dans lesquelles la calcitonine est synthétisée (cellules C) peuvent être à l'origine d'un néoplasme malin très dangereux - le carcinome à cellules C ou le cancer médullaire. Cette tumeur est résistante à presque tous les médicaments de chimiothérapie, ne répond pas à la radiothérapie, n'accumule pas d'iode radioactif. Il se développe lentement, mais les métastases précoces atteignent de nombreux organes de notre corps. Il est possible de vaincre cette maladie uniquement si elle est détectée tôt.

Étant donné que les cellules C, qui sont utilisées pour synthétiser la calcitonine, sont à l'origine du carcinome médullaire, sa concentration dans le sang dans cette pathologie augmente considérablement. Cela vous permet de diagnostiquer le cancer! En outre, un excès du niveau normal de calcitonine (plus de 100 pg / ml) se produit dans la leucémie et certains autres néoplasmes malins. Un léger excès des valeurs normales de calcitonine (la norme chez la femme allant jusqu'à 5,0, chez l'homme jusqu'à 8,4 pg / ml) peut être déterminé chez la femme enceinte, avec syndrome de Zollinger-Ellison, pancréatite, insuffisance rénale chronique.

Déterminez le taux de calcitonine dans le sérum principalement dans les situations suivantes:

  • pour suspicion de cancer à cellules C de la glande thyroïde;
  • à des fins d'observation dynamique après le retrait de la thyroïde due à un carcinome médullaire, évaluation de l'efficacité de l'opération;
  • afin d’examiner les proches parents de ces patients (dépistage).

La préparation de l’étude inclut le refus de tout effort physique intense (ils aident à réduire le niveau de calcitonine) 72 heures avant le prélèvement de sang, un jour - abandon de l’alcool, 60 minutes - arrêt du tabac.

Il est recommandé d'effectuer l'analyse à jeun, après 8 à 12 heures de jeûne. Pendant une demi-heure avant de prendre le sang, il est recommandé au patient de se reposer.

Quel médecin contacter

En plus de l'endocrinologue, les médecins peuvent assigner des tests pour déterminer la fonction de la glande thyroïde dans de nombreuses spécialités. Cet organe sécrète des hormones qui régulent le travail du cœur, du cerveau et du système reproducteur. C'est pourquoi vous ne devriez pas être surpris si un cardiologue, un neurologue ou un gynécologue vous oriente vers une recherche.

Conclusion

Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle crucial dans la régulation de nombreuses fonctions de notre corps. Une diminution ou une augmentation de leur niveau perturbe le fonctionnement harmonieux des organes et aggrave l'état du patient. Si vous soupçonnez une pathologie de la glande thyroïde en premier lieu, vous devriez bien sûr demander l'aide d'un endocrinologue. Il inspectera et prescrira une enquête comprenant la détermination de certains indicateurs de la glande thyroïde ou des organes qui lui sont associés (en particulier la glande pituitaire, le système immunitaire). Un examen opportun identifiera le problème à un stade précoce, ce qui augmentera considérablement le pronostic du patient pour la récupération!

Le spécialiste de la Moscou Doctor Clinic parle de tests sanguins pour les hormones thyroïdiennes:

Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes

L'endocrinologue L. Pinsky explique à quel moment vous avez besoin de tests d'hormones thyroïdiennes:

Quand dois-je subir un test de dépistage des hormones thyroïdiennes? | Question au docteur

Voir les articles populaires

L'équilibre hormonal joue un rôle important dans le bien-être normal d'une personne. Les principales hormones produites par la glande thyroïde sont la thyroxine. Cette substance comprend quatre atomes d'iode; par conséquent, par souci de brièveté, elle est souvent désignée par m4. Dans le processus de diagnostic, l'analyse de cette hormone est utilisée le plus souvent.

Les cellules folliculaires de la glande thyroïde produisant des hormones thyroïdiennes produisent de la thyroxine. La composition de cette substance comprend quatre atomes d'iode; on l'appelle donc souvent m4. Une partie de la substance formée est scindée par la formation de triiodothroxine, l’autre reste intacte.

Description de l'analyse

En pratique clinique, les références pour les hormones produites par la glande thyroïde sont souvent émises. L'enquête peut être désignée de différentes manières afin d'obtenir une image détaillée et une utilisation rationnelle des fonds.

Lors du premier traitement et en l'absence de plaintes spécifiques, il est généralement nommé un examen complet dans lequel des tests sont effectués pour le TTH et les principales hormones produites par la glande thyroïde.

Astuce! En règle générale, lors du traitement initial, des instructions sont données pour la thyroxine libre et la triiodothyronine libre.

Si un goitre diffus toxique a déjà été diagnostiqué et qu'un traitement approprié a été prescrit, il suffit de réussir les tests de m3 et de m4 (gratuit).

Avec l'utilisation à long terme du substitut artificiel t4, pour contrôler l'efficacité du traitement, il suffit de passer l'analyse uniquement pour l'hormone stimulant la thyroïde. Un test isolé pour la thyroxine libre est effectué uniquement selon les besoins.

Dans le même temps, des échantillons de sang doivent être prélevés avant de prendre un substitut artificiel de la thyroxine, faute de quoi les résultats de l'examen sur t4 (lb) ne seront pas informatifs.

Chez les femmes enceintes, le contenu de t4 (sv) augmente dans le contexte d'une diminution de ttg. Par conséquent, les femmes enceintes sont soumises à l’examen non seulement aux tests mais également aux tests t4 (sv), car les résultats de l’examen portant uniquement sur l’hormone stimulante de la thyroïde ne permettent pas une évaluation objective de l’état de santé de la patiente.

Rôle de l'hormone

Dans le corps humain, la thyroxine libre remplit des fonctions importantes. Cette substance:

  • participe au métabolisme des glucides, des lipides et des vitamines;
  • aide à maintenir une température normale;
  • stimule la synthèse de la vitamine A par les tissus du foie;
  • abaisse le cholestérol;
  • régule le pouls, etc.

La plupart des substances hormonales produites par la glande thyroïde sont immédiatement liées par des protéines de transport, mais certaines restent libres. Pour la pratique diagnostique, la thyroxine libre revêt une importance particulière.

Astuce! Chez les femmes qui utilisent OC (contraceptif oral) à des fins de protection, le niveau de thyroxine totale augmente souvent de manière significative, tandis que la concentration de t4 (sv) reste dans les limites de la normale.

La concentration de thyroxine est soumise à des fluctuations au cours de la journée. Ainsi, le taux d'hormones le matin est beaucoup plus élevé que les valeurs nocturnes. Par conséquent, il est recommandé de prélever des échantillons de sang pour analyse de 8 h à 10 h.

Astuce! Des variations saisonnières des niveaux de thyroxine ont également été notées. Les valeurs maximales sont observées en automne-hiver, les minimales en été.

Indications de livraison

Quand prescrit-on un test gratuit de thyroxine? Les principales indications de cette enquête sont:

  • thyréotoxicose ou hypothyroïdie suspectées (une analyse complexe des hormones thyroïdiennes est prescrite)
  • études de contrôle sur des patients chez lesquels un goitre toxique diffus a été diagnostiqué (des tests sont effectués régulièrement tous les 10 jours);
  • changements identifiés dans la production d'hormone stimulant la thyroïde (ttg);
  • examen de contrôle des femmes enceintes.

Préparation à la livraison

Si on vous prescrit un test de thyroxine (sv), vous devez vous préparer correctement pour le test sanguin. Afin de déchiffrer les résultats de l'examen permettant d'obtenir une image objective, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments contenant des hormones artificielles un mois avant l'examen prévu (à moins, bien sûr, qu'il n'y ait pas d'instructions spéciales du médecin).

Les femmes qui prennent OK prélèvent des échantillons après l’arrêt du médicament. Au cours de ce cycle, ils devront utiliser des méthodes de protection non hormonales.

Astuce! Trois jours avant le prélèvement sanguin d'hormones, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments (y compris les suppléments) contenant de l'iode.

Si l'examen est planifié à l'aide de méthodes radiographiques, le sang doit être prélevé avant toute radiographie.

La veille du jour où le prélèvement de sang sera effectué sur t4 (sv), il est recommandé:

  • éviter le stress physique et psychologique;
  • s'abstenir de prendre des boissons alcoolisées;
  • 3 heures avant la prise de sang, il faut éviter de fumer;
  • le prélèvement sanguin d'hormones est effectué le matin, à jeun. Le matin du test, vous devrez renoncer au petit-déjeuner avant de prélever des échantillons de sang. Vous ne pouvez même pas boire du café ou du thé, seulement de l'eau potable.

Comment se passe la procédure?

La procédure de collecte de sang pour le contenu de t4 (sv) est standard. Le matériel de l'étude est le plasma sanguin; les échantillons sont prélevés le matin avec un instrument stérile à usage unique. Le matériel capturé est placé dans un conteneur étiqueté et envoyé au laboratoire. Le résultat peut être obtenu le lendemain.

Résultats d'analyse

Quel est le taux de contenu sanguin t4 (sv)? La réponse dépend du matériel sur lequel l'analyse a été effectuée. Lorsque vous utilisez différentes techniques, le taux peut varier légèrement. Par conséquent, l'interprétation des résultats est effectuée en tenant compte de ce facteur. En utilisant la méthode d'analyse la plus courante, le taux de t4 (s) pour les hommes et les femmes adultes est de 9,0 à 22,0 pmol / l.

Lors des recherches sur la thyroxine totale, le contenu normal de cette hormone peut varier en fonction de l'action de facteurs externes et de l'état du patient. Par exemple, les femmes enceintes ont des taux élevés de thyroxine totale - c'est la norme physiologique.

Niveau élevé

Si le taux de contenu de t4 (sv) est augmenté, cette condition est souvent accompagnée de symptômes:

  • irritabilité;
  • fatigue accrue;
  • transpiration excessive;
  • augmentation du rythme cardiaque, sensation d '"interruptions" dans le rythme des contractions cardiaques;
  • tremblement des doigts;
  • perte de poids

Si le taux de thyroxine augmente considérablement, les résultats de ces tests peuvent indiquer la présence de maladies telles que:

  • l'hyperthyroïdie;
  • thyroïdite sous forme aiguë;
  • l'hépatite.

Niveau réduit

Dans ce cas, si le contenu en hormones est significativement inférieur à la limite inférieure des normes, nous parlons probablement de l'hypothyroïdie. Le taux réduit est noté si:

  • le patient a une glande thyroïde enlevée;
  • la thyroïdite auto-immune se développe;
  • dans le traitement du goitre toxique, une surdose de substituts d'hormones artificielles était autorisée;
  • les maladies ont été traitées avec de l'iode radioactif.

De plus, on observe un faible taux de thyroxine avec une carence en iode prononcée. Dans ce cas, il est nécessaire d'inclure dans le régime alimentaire du chou marin, du poisson, l'utilisation de sel iodé. De plus, des préparations d'iode peuvent être prescrites. De faibles niveaux d'hormone T4 sont également observés chez les personnes qui pratiquent le jeûne ou qui suivent un régime hypocalorique depuis longtemps.

Il est donc important de tester les niveaux d'hormones thyroïdiennes du point de vue diagnostique. Les tests effectués permettent d’obtenir une image détaillée, après évaluation des résultats, un traitement correctif peut être prescrit pour normaliser le contenu en hormones dans le sang. Le spécialiste doit évaluer les résultats en tenant compte des caractéristiques individuelles de chaque patient.

Hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde synthétise 3 types d'hormones:

  1. 1Triodothyronine, nom abrégé T3.
  2. 2Tyroxin, abréviation T4.
  3. 3 Hormone stimulant la thyroïde, désignation de la TSH.

Pour diagnostiquer les maladies de la glande thyroïde, des tests sont effectués sur ces hormones.

Dans le cadre de la T4 sanguine, principalement représentée sous la forme de molécules de protéines complexes. Le total de T4 est mesuré par la formule: libre plus lié.

Toutes les hormones thyroïdiennes s'influencent mutuellement par le biais de réactions chimiques. L'enzyme TPO (thyroperoxydase) y participe, les données sur lesquelles on peut également trouver des tests sanguins. L'hormone T4 est produite à partir de protohormones avec la participation de l'iode. La synthèse est réalisée dans de minuscules follicules sphériques situés dans la glande thyroïde. Selon des estimations approximatives, le fer contient plus de 30 millions de follicules. La synthèse des passes T4 selon le schéma:

  1. 1 Avec la participation de la TSH, de l'iode et des acides aminés, de la thyroglobuline est formée. La substance est déposée dans les follicules, puis dépensée pour la création de T4.
  2. 2Tyroxin contient 4 molécules d'iode et porte le nom complet tétraiodothyronine. Sans une quantité suffisante d'iode et d'acides aminés essentiels, le taux de T4 diminue et le taux de TSH associé augmente. Par conséquent, il est important de manger au moins le taux minimum d'iode.
  3. 3Si nécessaire, la thyroxine T4 est libérée dans le sang et se lie presque immédiatement à d'autres substances. La balance permet de juger du volume initial de T4, auquel est attribué du fer.

Une perturbation de la thyroïde entraîne une pénurie non seulement de T4, mais également d'autres hormones. Une carence catastrophique en hormones stimulant la thyroïde provoque la mort du coma de myxoedème. Une surabondance est également nocive pour le corps: si la T4 augmente plusieurs fois, une crise thyréotoxique se produit. Sans soins médicaux urgents, cette condition entraîne également la mort du patient. Les personnes qui détectent rapidement des anomalies dans le travail de la glande thyroïde ne risquent pas leur vie et ne reçoivent ni coma ni crise.

Le rôle des hormones thyroïdiennes dans le corps:

  • réguler le métabolisme énergétique;
  • stimuler la prolifération cellulaire et différencier les tissus;
  • favoriser la conduction de l'impulsion entre les terminaisons nerveuses;
  • normaliser le métabolisme du carbone, maintenir la glycémie;
  • matière pour l'équilibre azoté, oxygène, eau et électrolytes dans les tissus;
  • réguler la transpiration;
  • stabiliser le travail du cœur et des vaisseaux sanguins, établir le rythme cardiaque et la force de contraction du myocarde;
  • stimuler les processus métaboliques dans le foie et la moelle osseuse;
  • essentiel au métabolisme des protéines;
  • interagir étroitement avec l'hormone somatotrope, avec les hormones sexuelles;
  • soutenir les processus de formation du sang et bien plus encore.

La valeur des hormones thyroïdiennes pour l'homéostasie et la vie normale peut être évaluée comme colossale. Lorsqu'un excès ou un manque d'hormones thyroïdiennes développe de nombreuses maladies des organes internes, du système cardiovasculaire et du système nerveux. Il y a 3 états de la glande thyroïde:

  • hypothyroïdie, manque d'activité hormonale;
  • hyperthyroïdie, augmentation des niveaux d'activité hormonale;
  • euthyroïdie, l'activité hormonale est normale.
  • Ne cautérisez pas les papillomes et les taupes! Pour les faire disparaître ajouter 3 gouttes à l'eau..

    En cas de déséquilibre hormonal, des tests pour les hormones T4, TSH, T3 et TPO sont prescrits. Il existe de nombreux types d'analyses, chaque substance existe sous une forme libre, liée et générale. Les indications pour des types spécifiques de diagnostic varient. Quels types d'hormones ont besoin pour passer un patient spécifique, ne peut dire que le médecin traitant.

    Quels tests devraient être faits pour l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie

    L’activité excessive ou insuffisante de la glande thyroïde est indiquée par la combinaison des symptômes suivants:

    • diminution des performances, fatigue chronique, perte de force, manque d'énergie;
    • somnolence, insomnie;
    • syndrome dépressif, trouble d'anxiété;
    • absence de menstruation ou d’échec du cycle chez la femme, stérilité, diminution de la libido;
    • dysfonction érectile chez les hommes;
    • diarrhée, constipation atonique, formation de gaz intestinal, éructations, brûlures d'estomac, nausées, vomissements;
    • perversion du goût, manque d'appétit;
    • gonflement des mains, des pieds, du visage;
    • une forte augmentation de la pression artérielle et du tonus vasculaire;
    • changements de rythme cardiaque, maux de tête, vertiges, évanouissements;
    • obésité ou perte de poids importante;
    • diminution ou augmentation de la température basale;
    • la détérioration de la qualité des ongles, leur séparation, leur fragilité;
    • fragilité et perte de cheveux avec les follicules pileux.

    Si le patient est confronté à de tels maux, vous devez examiner la glande thyroïde. Analyse assignée:

    • sur T4 gratuit;
    • sur T3 gratuit;
    • anticorps anti-TPO;
    • sur la TSH et les anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH.

    Dans la plupart des cas, dans l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie, une tumeur interfère avec le travail de la glande thyroïde:

    • follicule expansé;
    • noeud fibreux ou kystique;
    • tumeur maligne.

    Une échographie est réalisée pour examiner la structure de la glande et une biopsie à l'aiguille fine et un examen histologique sont utilisés pour mesurer le potentiel malin.

    Contrôle de traitement

    En cas de manque d'hormones thyroïdiennes, une hormonothérapie individuelle est prescrite pour maintenir une activité vitale normale. Le manque de thyroxine naturelle est compensé par l'ingestion orale d'hormone synthétisée artificiellement. À intervalles d'au moins une fois par an, le patient devra être soumis à un test de thyroxine T4 libre et sur TSH afin de surveiller son état.

    La consommation à long terme et incontrôlée de préparations à base de thyroxine est un grand danger. Dans certains cas, la fonction de la glande thyroïde est rétablie avec le temps et le patient, qui continue de prendre des hormones, se fait du mal. Si la thyroxine est élevée, cela suggère une hyperthyroïdie, qui pourrait s'être produite sous l'influence de médicaments. Pour contrôler les niveaux hormonaux est nécessaire:

    1. 1Quand le kyste euthyroïdien de la thyroïde, avec goitre euthyroïdien. Bien que les changements organiques n'affectent pas la production d'hormones, la compression du tissu glandulaire entraîne des modifications des niveaux hormonaux.
    2. 2 Dans les tumeurs toxiques de la glande thyroïde. Une surveillance régulière est une condition préalable au succès de la suppression hormonale des nodules, kystes et goitres toxiques.
    3. 3En cas de surchauffe, coup de chaleur, intoxication grave. La glande thyroïde ne tolère pas l'exposition à des températures extrêmement basses et extrêmement élevées. Sous l'influence de facteurs défavorables augmente le risque d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie.
    4. 4Si le patient vit dans une région pauvre en iode ou si son régime alimentaire contient des quantités insuffisantes d'acides aminés essentiels et d'iode. En cas de manque d'iode, la synthèse de la thyroxine T4 et d'autres hormones thyroïdiennes est perturbée, le fond hormonal change et des maladies associées se développent.
    5. 5Après la chirurgie pour enlever un kyste thyroïdien. Même les méthodes chirurgicales les moins invasives changent la structure de la glande. 6 mois après la chirurgie, vous devez vous assurer que les hormones sont normales.
    6. 6Quand une strumectomie. La strumectomie est l'ablation complète ou partielle du tissu thyroïdien. Après une telle opération, il est presque toujours nécessaire d'administrer de la thyroxine à long terme, parfois tout au long de la vie. Pour ajuster la dose à l’état du patient, vous devez passer des tests.
    7. 7Pour les femmes, il est conseillé de vérifier le niveau de T4, T3 et TSH lors de la planification de la grossesse, de la grossesse et de la période précédant la ménopause. Selon les statistiques, la majorité des maladies de la thyroïde sont imputables aux femmes après 35 ans. Chez les femmes enceintes, la charge sur la glande augmente de nombreuses fois, c'est pourquoi on diagnostique souvent une hyperplasie bénigne.

    Une attention particulière à leur santé et une bonne nutrition contribuent au bon travail de la glande thyroïde.

    Recherche de grossesse

    Les hormones thyroïdiennes contribuent à la bonne formation du fœtus, protègent contre la mort intra-utérine, la croissance directe et la séparation des tissus. En cas de troubles de la glande thyroïde, il est extrêmement difficile de subir une grossesse avant la période prescrite et de donner naissance à un enfant en bonne santé. Toutes les femmes enceintes sont soumises à un dépistage systématique des hormones thyroïdiennes. Un événement aussi important ne peut pas être manqué si vous ne détectez pas en temps voulu l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie chez une femme enceinte, vous pouvez perdre l'enfant. Les analyses comprennent:

    La T4 affecte la formation du fœtus, notamment l'effet de cette hormone sur les os et le cerveau, sur le cœur et les vaisseaux sanguins, sur le système reproducteur et les muscles squelettiques. L'analyse du décodage est effectuée par un endocrinologue-gynécologue ou un obstétricien-gynécologue, qui dirige la grossesse. Si un déséquilibre des hormones thyroïdiennes est constaté chez une femme enceinte, vous devez commencer à prendre des médicaments correcteurs dès que possible.

    Au début, même une période de 1 à 2 jours augmente le risque de formation d'un fœtus présentant des pathologies de développement fœtal. En cas de pénurie chronique de T4, la thyroxine artificielle est prescrite et doit être prise jusqu'à la naissance. Chez les enfants nés de déséquilibres hormonaux, l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie congénitale sont courantes. Le T4 est important pour le fonctionnement normal du système nerveux. Par conséquent, les enfants atteints d'hypothyroïdie ont un trouble du développement systémique, le crétinisme. Une telle maladie rend la vie du bébé non seulement courte, mais également douloureuse.

    Examen initial

    Si un patient est préoccupé par des problèmes liés à une modification de la structure de la glande thyroïde, une analyse est effectuée:

    • sur TSH;
    • sur la forme libre T4;
    • sur la forme libre T3.

    Assurez-vous de subir une échographie de la glande thyroïde. Si l'endocrinologue a des soupçons d'hyperthyroïdie ou d'hypothyroïdie, une scintigraphie est effectuée. Chez les personnes âgées et les femmes enceintes, ces maladies se développent assez rapidement et nuisent gravement à la santé en peu de temps. L’avantage de l’analyse sur T4 est que l’étude donne rapidement un tableau clinique et que le médecin peut commencer le traitement dans les 2-3 jours suivant le don de sang.

    Comment se préparer à l'analyse:

    • 7 jours pour s'abstenir d'entraînements sportifs épuisants, de marathons, d'haltérophilie;
    • 5 jours avant le prélèvement sanguin, ne pas manger gras, frit, ne pas boire de boissons alcoolisées;
    • ne pas manger pendant 8 heures, ne boire que de l'eau sans gaz;
    • dans 60-30 minutes non fumeur.

    Si le patient prend des médicaments, il est nécessaire d’en informer l’endocrinologue.

    Les hormones thyroïdiennes répondent à de nombreux médicaments, tels que les comprimés de prostatite, les traitements de l'alcoolisme, les antidépresseurs et même les analgésiques styroïdiens.

    Les femmes peuvent être testées pour le T4, quel que soit le jour du cycle menstruel. Certains experts recommandent d'arrêter de prendre des préparations d'iode 3 jours avant le don de sang. Si le patient prend de la thyroxine artificielle, celle-ci ne doit être annulée que sur décision du médecin traitant.

    La thyroxine (T4) est l'une des deux principales hormones produites par la glande thyroïde, qui sert de régulateur du métabolisme et du métabolisme énergétique dans le corps. La forme libre de T4 est la partie biologiquement active de la thyroxine totale affectant le métabolisme.

    Fonctions hormonales

    L'activité principale de la substance est de maintenir une forme saine du corps humain, à savoir:

    • système mental et nerveux;
    • synthèse de protéines de construction;
    • contrôle du système cardiovasculaire;
    • effet positif sur l'absorption du calcium, ainsi qu'une assistance dans son traitement avec le tissu osseux;
    • gestion du métabolisme:
    • participation à la progression physique de l'organisme.

    En plus des effets directs de la thyroxine libre sur le système nerveux et les capacités mentales, elle est également nécessaire dans le processus de développement cellulaire, en maintenant leur bon fonctionnement.

    Contenu normal

    La norme T4 dépend de deux raisons: l'âge et le bien-être général du patient. Les normes pour les femmes sont inférieures à celles des hommes.


Articles Connexes Hépatite