Immunologie et biochimie

Share Tweet Pin it

L'abréviation ALT fait référence à Alanine aminotransférase - une enzyme du groupe endogène. Normalement, il y en a une petite quantité dans le sang. Ainsi, lorsque les résultats d'un test sanguin indiquent une augmentation du niveau de l'enzyme contenue, cela peut indiquer des écarts dans le fonctionnement des systèmes de l'organisme et même des maladies graves. La tâche principale de l’enzyme est l’échange concomitant d’acides aminés, c’est-à-dire un catalyseur pour les transferts réversibles d’Alanin (se transformant en glucose) en alpha cétoglutarate d’acides aminés. De plus, chez l’homme, l’alanine aminotransférase se trouve beaucoup plus souvent que chez la femme. Ceci est attribué au fait que dans le corps féminin les processus avec ALT sont beaucoup plus lents.

L'alanine aminotransférase se trouve dans la structure de nombreux organes - tissus musculaires du cœur, de la rate, des reins, des muscles squelettiques, des poumons, mais surtout - dans le foie.

A quoi sert cette analyse?

Les tests sanguins pour l'ALT sont effectués au moyen d'une étude biochimique. Le plus souvent, il est prescrit pour les douleurs de la sensibilité de l'hypochondre et de la fonctionnalité du foie; c'est cette étude qui permet de brosser un tableau complet des changements survenus dans le corps. De plus, en fonction des indicateurs obtenus, il est possible non seulement de confirmer le diagnostic, mais également d’établir le degré de gravité de celui-ci.

Dans l’analyse, il est également courant de comparer la quantité d’ALT et d’autres enzymes, en particulier la bilirubine et l’AST-aspartate aminotransférase. Il est similaire à l'ALT synthétisé par voie intracellulaire et excrété dans le sang en petites quantités.

Le rapport AST / ALT est appelé "coefficient de Rytis", sa norme doit être comprise entre 0,91 et 1,75. La valeur attribuée à l'association AST et ALT, au-delà de 1 µmol / ml, indique la destruction de cellules hépatiques, par exemple en raison d'une cirrhose, et une élévation à 2 µmol / ml indique une inflammation du muscle cardiaque et la possibilité d'un infarctus du myocarde.

L’infarctus du myocarde est une affection dangereuse dans laquelle une nécrose du muscle cardiaque se forme en raison d’une violation de la circulation coronaire. Si vous hésitez avec la fourniture de soins médicaux, une rapidité impardonnable peut coûter la vie, parce que Ce processus est une menace directe à l'existence.

Il est possible d'apprendre une crise cardiaque en se basant sur les symptômes suivants:

  • pression intense, douleur vive et éclatante dans la poitrine, dont les échos se font sentir dans le cou, entre les omoplates, dans l'épaule gauche ou dans la clavicule, dans l'oreille, les dents;
  • la douleur vient et diminue progressivement, revêtue d'un caractère ondulatoire;
  • la peau devient pâle, recouverte d'une sueur froide et collante;
  • les indicateurs de pression artérielle flottent également, en hausse et en baisse;
  • la température corporelle augmente.

Un test sanguin en cas de problèmes de foie aidera à les détecter même avant l'apparition des symptômes caractéristiques (jaunisse, goût amer de la bouche, etc.). En particulier, le niveau d'ALAT peut indiquer la gravité de l'hépatite.

Quand prescrit-on un test ALT?

Tout d'abord, une analyse du contenu de l'alanine aminotransférase est effectuée sur présentation des griefs suivants à l'encontre de:

  • fatigue
  • la faiblesse;
  • manque d'appétit;
  • nausées fréquentes, conduisant à des vomissements;
  • l'urine et les fèces ont une couleur anormalement claire;
  • douleur dans l'abdomen, se manifestant plus près du côté droit;
  • taches jaunes sur la surface de la peau;
  • douleur dans les membres;
  • douleurs d'un personnage brûlant dans le coeur.

Une analyse de sang visant à détecter la présence d'ALAT n'est pas seulement un moyen de diagnostiquer la maladie, mais également de contrôler le traitement en cours, en particulier le traitement de l'alcoolisme et des maladies par l'utilisation de médicaments puissants qui, en théorie, affectent la fonctionnalité et la structure du foie. Ce sont les résultats de cette étude qui indiquent une amélioration ou, au contraire, une détérioration de l’état du patient lors de procédures visant à éliminer les problèmes de foie.

Un test sanguin pour le contenu de l'enzyme est requis dans le cadre d'un examen de routine des patients atteints de diabète, d'obésité et d'une prédisposition génétique aux maladies du foie.

Comment se déroule l'analyse?

Le sang veineux et le sang capillaire conviennent à la détection de l'enzyme alanine aminotransférase, mais dans la plupart des cas, du sang veineux est prélevé et un test sanguin biochimique traditionnel est effectué.

Le point le plus pratique et le plus familier pour prélever des échantillons de sang est une veine du bras. Pour assurer une meilleure circulation sanguine, le bras au-dessus du coude est pincé avec un garrot. La place de la manipulation proposée est traitée avec une solution antiseptique, après quoi, une aiguille est insérée dans la veine visible, le garrot est affaibli. Le sang prélevé dans la seringue est transféré dans un tube à essai et préparé pour l'expédition au laboratoire.

Pour garantir l'exactitude des résultats de l'analyse et déterminer avec précision le contenu de l'enzyme, vous devez vous préparer soigneusement à l'avance. Cela nécessitera:

  1. Ne mangez pas de nourriture 12 heures avant de prélever du sang, même un petit morceau de biscuit peut influer sur le résultat.
  2. 2-3 heures avant de se rendre à la clinique pour refuser des liquides, un jour des jus de fruits, du thé et du café ont été interdits.
  3. Au cours de la semaine précédant l'analyse, ne consommez pas de boissons alcoolisées.
  4. Une demi-heure avant la prise de sang, ne fumez pas.
  5. Essayez de ne pas vous inquiéter le plus possible.
  6. Pour arriver à l’analyse à l’avance, arriver à la salle de manipulation lentement et sans effort excessif, car l'exercice peut également déformer le contenu de l'enzyme.

Après le prélèvement sanguin, le résultat est généralement prêt après une journée.

Norma ALT

La quantité d'enzyme est indiquée en unités par litre, nmol / l et μmol / ml. Les normes AST 278-126 nmol / l et ALT 27-191 nmol / l sont généralement acceptées. Ou ALT 0,10-0,46 µmol / ml, AST - 0,10-0,69 µmol / ml.

Cependant, il existe une classification des normes séparément pour les hommes, pour les femmes et pour les enfants.

Chez les enfants

L’indicateur ALT pour les enfants ne doit pas dépasser le cadre établi suivant:

Chez les hommes

Les valeurs normales que possède l'enzyme ALT dans le sang des hommes doivent correspondre aux valeurs suivantes:

Chez les femmes

L'enzyme ALT dans le sang des femmes ne devrait normalement pas dépasser les seuils suivants:

Les raisons pour lesquelles augmente ALT

Le niveau de l'enzyme dans le sang augmente en raison de maladies des organes suivants:

  • foie (cirrhose, abcès, hépatite, hépatose graisseuse et, malheureusement, cancer);
  • cardiaque (myopathie, myocardite et crise cardiaque).

Pas moins souvent, les raisons reposent sur la violation de l'intégrité:

Ainsi que l'augmentation est observée à la suite de problèmes avec la fonctionnalité du foie pendant la grossesse.

Pas moins souvent, l'ALT est élevée en raison de l'action de certains médicaments et produits chimiques, ainsi que des intoxications toxiques avec ces éléments. L'aspirine, le paracétamol, la warfarine, les contraceptifs oraux, les produits à base d'échinacée et la valériane peuvent avoir un effet similaire. Par conséquent, avant de faire le test ALT et AST, il n'est pas recommandé d'utiliser ces compléments alimentaires et ces médicaments.

Degrés d'augmentation

Il y a trois degrés d'augmentation de l'enzyme dans le sang:

  1. Facile, lorsque le niveau d'ALT (alanine aminotransférase) est dépassé d'un à cinq fois et demi;
  2. Moyen, lorsque le niveau d'alanine aminotransférase est six à dix fois supérieur à la normale;
  3. Elevé est défini lorsque les indicateurs sont dépassés de plus de dix fois la valeur normale et ce résultat peut indiquer une maladie grave.

Traitement

Pour ramener à la fois l'AST et l'ALT à la normale, il est nécessaire d'éliminer la principale raison de la déviation de l'alanine aminotransférase de la norme - une maladie qui provoque des modifications dans la plage d'analyse. Il est nécessaire d’écouter les recommandations du médecin et de passer tous les examens nécessaires à un diagnostic précis. En plus d'effectuer tous les rendez-vous chez le médecin pour le traitement de cette maladie.

En plus du traitement de base, il est extrêmement important de suivre les règles d'une saine alimentation.

  1. Mangez plus de fruits et légumes de saison frais.
  2. Variété: Les aliments sains ne consistent pas uniquement en fruits et légumes, mais aussi à la consommation régulière de viande, de poisson, de légumes et de produits laitiers.
  3. Régularité: il est important de manger régulièrement, de ne pas mourir de faim mais de ne pas trop manger, le nombre optimal de repas par jour est de 5
  4. La nourriture fraîchement préparée est très utile, vous devriez donc essayer de ne manger que de tels plats.
  5. S'il est nécessaire de réduire les calories, cela se fait en réduisant les matières grasses et les glucides, sans affecter la quantité d'aliments protéinés.
  6. Mâcher à fond - vous devriez toujours manger lentement, en mâchant soigneusement chaque morceau avant d'avaler, de ne pas parler, de ne pas lire et, plus encore, de ne pas regarder la télévision.
  7. Ne mangez pas de rations sèches, mais ne buvez pas de liquides pendant les repas, car le premier plat chaud suffit à l'estomac pour digérer le second et le dessert.
  8. Suivez le régime de consommation en consommant au moins 2 litres d’eau par jour. Il est préférable que, en plus des plats liquides, ce soit de l’eau propre.
  9. Le petit-déjeuner et le déjeuner doivent être composés d'aliments protéinés: céréales, œufs, fromage cottage, viande ou poisson et le dîner - à partir de plats légers à base de légumes et de lait.
  10. Le dernier repas - le dîner, il est préférable d’organiser au moins 2 heures avant le coucher.
  11. Les produits laitiers fermentés ne doivent pas être gras, et parmi tous les kéfir est particulièrement important pour une personne.

En plus d'une alimentation saine, vous devez adhérer à un mode de vie sain. Ne fumez pas, n'abusiez pas de l'alcool, soyez actif et ayez toujours une attitude positive. Il est également important de ne pas ignorer la prescription de vitamine B6 dans le rendez-vous.

Sinon, B6 s'appelle également pyridoxine, pyridoxamine, pyridoxal ou adermine. Par jour, un adulte a besoin de 2 à 3 mg de vitamines. Dans les aliments, B6 peut être obtenu avec l’utilisation de:

Les maladies du foie nécessitent non seulement une augmentation de la dose de vitamine B6, mais également d'autres conditions, notamment:

  • le stress;
  • activité physique, sports professionnels;
  • maladie cardiaque;
  • maladies infectieuses;
  • ainsi que la grossesse et l'allaitement.

Comme les résultats des tests sont associés à des maladies du foie, le médecin, dans une telle situation, prescrit toujours des hépatoprotecteurs. Le plus souvent, les médecins s’appuient sur les effets de Galsten, Gepabene, Karsil et Essentiale.

Galstani

Médicament homéopathique en gouttes, capable d'éliminer les spasmes, l'enflure, l'inflammation des tissus, tout en protégeant les cellules du foie contre les effets nocifs et en empêchant la formation de calculs dans la vésicule biliaire.

Galstena est autorisé pour toutes les catégories de patients: des nouveau-nés aux personnes âgées. L'admission pendant la grossesse et l'allaitement n'est pas exclue.

Les adultes et les adolescents reçoivent une dose standard de 10 gouttes, qui peut être consommée pure ou diluée avec de l’eau trois fois par jour.

Il est recommandé aux enfants âgés de 5 à 12 ans de boire 5 à 7 gouttes d’eau diluée dans de l’eau, comme dans la prescription pour adultes, 3 fois par jour.

Les nouveau-nés et les enfants de la première année de vie ont droit à 3 gouttes par jour, dont une diluée dans du lait, pour chaque dose.

Gepabene

Il se compose de deux composants actifs: un damyanka médicinal et des fruits de chardon-Marie. Les gélules ont non seulement un effet bénéfique sur les cellules du foie, mais augmentent également le flux de la bile. Déconseillé aux personnes de moins de 18 ans, peut être recommandé pendant la grossesse, mais sous la stricte surveillance du médecin traitant. Par jour est nécessaire de prendre 3 capsules à intervalles de 8 heures égales.

Karsil

Hépatoprotecteur à base de plantes à base d'extrait de chardon-Marie. Nommé pour les enfants à partir de 12 ans, il est interdit aux femmes enceintes, allaitantes, aux femmes utilisant des contraceptifs oraux présentant des troubles hormonaux, ainsi qu'à tous les patients atteints de tumeurs bénignes ou malignes. Pour le traitement est suffisant 1er comprimé, trois fois par jour.

Essentiale

La composition d'Essentiale se distingue par la présence de phospholipides essentiels spéciaux qui, après ingestion, sont capables de s'intégrer dans la cavité des cellules hépatiques endommagées, en les régénérant complètement. L'efficacité d'Essentiale est constatée même en cas de mort massive de cellules hépatiques.

Il n'est pas interdit dans le cas de la maladie à l'utilisation d'enfants enceintes, allaitantes et jeunes enfants.

Les adultes et les adolescents doivent prendre trois capsules d’hépatoprotecteur à trois reprises.

ALT, AST et autres tests de cirrhose du foie

La bilirubine, la GGT, l'albumine, l'ALT et l'AST dans la cirrhose du foie sont des indicateurs spécifiques de la maladie. La cirrhose est un diagnostic courant, dont le nom a été officiellement annoncé pour la première fois dans les travaux de R.T. Laenneca en 1819.

Dans le monde moderne, il est plus fréquent chez les adultes âgés de 30 à 65 ans. Dans les pays de la CEI, chaque centième est diagnostiqué. Les trois quarts des patients sont des hommes. La maladie et ses complications ultérieures provoquent la mort d'environ 40 millions de personnes par an.

La durée et la qualité de vie des patients dépendent de manière significative du stade de détection. Le diagnostic repose sur différentes méthodes: échographie, biopsie tissulaire, tests sanguins pour la cirrhose du foie. Sur la base des données obtenues, un traitement symptomatique est prescrit, ce qui permet au patient de vivre avec la maladie pendant de nombreuses années.

Souvent, dans les premiers stades de la maladie, les symptômes ne sont pas exprimés. Afin d'éviter toute détection tardive, il est recommandé de se soumettre à des examens préventifs tous les six mois.

Quelle est la cirrhose du foie

La cirrhose est une maladie qui se traduit par des modifications structurelles des tissus d'un organe, conduisant avec le temps à une insuffisance hépatique et à une augmentation de la pression dans la veine porte et ses affluents. La condition évolue inévitablement et est chronique. La maladie peut survenir pour diverses raisons, parmi lesquelles:

  • abus d'alcool, alcoolisme chronique;
  • l'évolution de l'hépatite virale;
  • processus auto-immunitaire dans le corps;
  • facteurs mécaniques (calculs biliaires, rétrécissement ou blocage des conduits);
  • intoxication toxique;
  • exposition prolongée aux vers et à leurs produits métaboliques;
  • insuffisance cardiaque.

En règle générale, il se manifeste par des symptômes secondaires, auxquels le patient ne prête pas toujours attention. Par exemple:

  • prurit;
  • faiblesse et fatigue;
  • troubles du sommeil, irritabilité, apathie, irritabilité légère (encéphalopathie hépatique);
  • perturbation du processus digestif;
  • perte de poids soudaine;
  • décoloration de l'urine;
  • température corporelle élevée.

À l’avenir, on trouvera chez la patiente un jaunissement de la sclérotique de la peau et des yeux, une douleur au côté droit, une expansion du réseau vasculaire, des nausées et des vomissements.

Le cours prolongé de la maladie passe avec des complications. Une hydropisie abdominale, une hypertension portale, une atrophie partielle ou complète des fonctions organiques peuvent se développer.

En cas de maladie, un spécialiste détermine quels tests doivent être effectués pour confirmer le diagnostic. Guérir la maladie n'est pas possible. Traitement de soutien prescrit pour combattre les symptômes. Le pronostic pour le patient est dans la plupart des cas défavorable.

Quels tests (tests hépatiques) réussissent en cas de cirrhose du foie

Le diagnostic d'une maladie implique la réalisation de différentes études (tests). Les capacités de laboratoire modernes vous permettent d'obtenir une image la plus complète de la maladie, sur la base des résultats obtenus. Dans ce cas, on prend comme base les indicateurs des principales enzymes qui reflètent l'état du corps.

La recherche et le diagnostic consistent à étudier les paramètres sanguins suivants dans la cirrhose du foie:

  • études quantitatives de l'alanine aminotransférase (ALT);
  • études quantitatives de l'aspartate aminotransférase (AST);
  • recherche quantitative sur la gammaglutamine transpeptidase (GGTP);
  • tests de cirrhose du foie par des études quantitatives de phosphatase alcaline (phosphatase alcaline);
  • prise en compte des protéines sanguines totales;
  • études qualitatives et quantitatives de la bilirubine;
  • évaluation du système de coagulation (temps de prothrombine);
  • études quantitatives d'albumine.

L'évaluation des processus synthétiques dans le corps, le degré de saturation en toxines, l'excrétion par la circulation sanguine est basée sur l'interprétation des données de recherche. Un test sanguin fournit des résultats précis dans un court délai, vous permettant de commencer le traitement de la maladie aussi rapidement que possible.

ALT dans la cirrhose du foie

L'alanine aminotransférase (ALT ou ALT) est une aminotransférase dont la synthèse se produit dans les hépatocytes. Habituellement, l'enzyme pénètre dans le sang en petites quantités. Lorsque les cellules du foie sont détruites, l'ALT est libérée et dirigée par le sang dans les vaisseaux sanguins. Une condition similaire peut être causée par:

  • empoisonnement par des poisons;
  • insuffisance cardiaque et rénale;
  • pathologies du pancréas;
  • au cours de l'hépatite,
  • cirrhose, etc.

Sur la base de la déviation de l'alanine aminotransférase par rapport à la norme établie (6 à 37 UI / l), des conclusions peuvent être tirées quant à l'étendue des dommages causés au tissu de l'organe. Souvent, avec une évolution prolongée, la quantité d'ALT dans l'analyse augmente 10 fois ou plus (500-3 000 UI / l).

Le taux d'ALAT dans le sang augmente considérablement dans certains cas chez la femme enceinte. Cela est dû à l'évolution de la toxémie et au manque de vitamines du corps B. Une situation similaire est typique au cours des trois premiers mois de la grossesse, puis la quantité d'enzyme se stabilise. Pour une étude plus détaillée, deux enzymes sont considérées à la fois: ALT et AST, dont la quantité augmente de manière significative dans l'analyse.

AST dans la cirrhose du foie

L'enzyme AST est un composant des tissus hépatique, nerveux, rénal et cardiaque. Une augmentation de l'aspartate aminotransférase dans l'analyse est constatée lorsque:

  • infarctus du myocarde (dans le même temps, l’ALT est presque normale);
  • avec des tumeurs malignes;
  • effets traumatiques;
  • brûlures graves;
  • la cirrhose.

Une figure accrue signale une fibrose, une intoxication toxique. Un fort excès dans l'analyse (la norme chez les hommes jusqu'à 41 UI / l, chez les femmes jusqu'à 35 UI / l, chez les enfants jusqu'à 50 UI / l) se produit lorsque les hépatocytes sont détruits à la fois.

Lorsqu'un test sanguin capture des indicateurs hors échelle, on peut parler de nécrose du corps (la mort de ses tissus).

GGT dans la cirrhose du foie

La biochimie de la cirrhose du foie comprend nécessairement une étude de la GGT (GGTP). La gamma-glutamyltranspeptidase est synthétisée dans les hépatocytes et les cellules pancréatiques et participe activement au métabolisme des acides aminés.

Chez une personne en bonne santé, les indicateurs se situent normalement chez les hommes - 10-71 unités / l, chez les femmes - 6-42 unités / l. L'amélioration de l'enzyme dans le sang se produit sous l'influence de:

  • des toxines;
  • des poisons;
  • abus d'alcool;
  • prendre des drogues;
  • surdosage de drogues.

Les indicateurs de GGT dans le sang augmentent avec la cirrhose. Si la concentration de l'enzyme reste constamment élevée pendant une longue période, cela indique une affection grave de l'organe.

ALP dans la cirrhose du foie

Des analyses de sang sont effectuées sur les indicateurs de recherche de la phosphatase alcaline (phosphatase alcaline). Chez un homme en bonne santé, le montant est de 270 U / l, pour les femmes de 250 U / l. La PAL participe activement à la formation du tissu osseux. Par conséquent, la quantité de substance absorbée par les enfants dans le corps en croissance est légèrement supérieure. En outre, participe à la construction des muqueuses du tractus gastro-intestinal, des conduits des voies biliaires, de la membrane placentaire du fœtus, des glandes mammaires pendant la période d'alimentation.

Le taux augmente avec la nécrose, les maladies auto-immunes de l'organe, l'hépatite virale, les dommages mécaniques. Dans le même temps, l'activité de la phosphatase alcaline ne change pas, contrairement à l'ALT et à l'AST, car sa production n'augmente pas avec la cirrhose.

Quelle est la bilirubine dans la cirrhose du foie

La bilirubine - l'un des indicateurs clés de l'analyse biochimique du sang dans la cirrhose, est un composant de la bile. L'enzyme est synthétisée dans les tissus de la rate et des hépatocytes en raison de la dégradation de l'hémoglobine. La substance a deux états fractionnaires:

  • droit (libre);
  • indirect (lié).

Les analyses de la cirrhose du foie montreront une augmentation du taux (jusqu'à 4,3 µmol / l) de la bilirubine liée, due à une atteinte des organes due à un processus pathologique. Cela est dû à la destruction ponctuelle d'un grand nombre d'hépatocytes.

De plus, une liaison incomplète des molécules d'enzyme se produira. Sa grande quantité dans le sang provoquera un jaunissement de la peau et de la sclérotique, des démangeaisons de la peau, une décoloration des selles. Les diagnostics incluent nécessairement des tests de bilirubine.

Des indices élevés de bilirubine indirecte dans l'analyse (plus de 17 μmol / l) sont observés avec une obstruction des voies biliaires. Une telle affection peut être causée par une cirrhose biliaire ou par une fibrose du foie. Les indicateurs de bilirubine dans la cirrhose du foie dans l’ensemble des deux fractions ne doivent pas dépasser 20,5 µmol / l.

Indice de prothrombine

En cas de cirrhose du foie, le médecin détermine quels tests sont nécessaires pour pouvoir être transmis au patient. Une étude de l'indice de prothrombine (IPT) est souvent recommandée. C'est un rapport en pourcentage de la période de coagulation du composant plasmatique du sang à la période de coagulation du matériel de contrôle. La normale est considérée comme comprise entre 94 et 100%.

Une augmentation des indices de signalisation concernant les anomalies congénitales de la coagulation sanguine, le manque de certaines vitamines, les tumeurs malignes, la prise de contraceptifs oraux. L'augmentation du TPI est caractéristique des patients atteints de cirrhose. L'analyse n'inclut pas toujours le décodage de l'IP.

Albumine

Un test sanguin pour la cirrhose du foie comprend une étude quantitative de l'albumine, dont l'interprétation permet de comprendre le rythme de production d'enzyme. Avec une diminution de l'indice (normalement de 35 à 50 g / l), on observe des lésions graves d'hépatocytes.

Vidéo utile

À propos des trois principales analyses utilisées pour diagnostiquer une maladie du foie, des informations supplémentaires sont disponibles dans la vidéo suivante:


Articles Connexes Hépatite