Comment terrible est le foie gras et comment le traiter?

Share Tweet Pin it

L'hépatose graisseuse du foie (ou dégénérescence graisseuse) est un processus au cours duquel les cellules d'un organe se régénèrent en tissu adipeux. La cause de la maladie est l’accumulation de triglycérides (graisses simples) dans les hépatocytes, due à l’effet sur le foie de boissons alcoolisées, de drogues, d’une alimentation inappropriée ou mauvaise.

Le risque d'hépatose graisseuse réside dans le développement ultérieur de la fibrose et éventuellement de la cirrhose du foie.

Les symptômes

Apprendre l'hépatose graisseuse au début presque impossible. Malheureusement, les symptômes sont les plus prononcés à la dernière étape, alors que la maladie progresse déjà. Le patient apparaît:

  • sensation de lourdeur dans le foie;
  • éruption cutanée et couleur terne;
  • trouble de la digestion, nausées fréquentes, vomissements possibles;
  • vision floue.

Causes de l'hépatose graisseuse

Avant de commencer le traitement, ils vont certainement trouver la cause du développement de l'hépatose graisseuse, avec la connaissance des bases de la maladie, il est possible de choisir le bon traitement. Provoquer principalement une hépatite graisseuse:

  • violation du métabolisme des lipides (graisses) dans l'organisme, notamment de l'hypertriglycéridémie;
  • le diabète et souvent le deuxième type;
  • l'obésité.

L'hépatose graisseuse peut également entraîner:

  • l'alcoolisme;
  • utilisation indépendante à long terme d'antibiotiques;
  • augmentation des niveaux de rayonnement dans l'environnement;
  • nutrition irrationnelle ou irrégulière (par conséquent, l'hépatose graisseuse est diagnostiquée chez les jeunes femmes qui suivent un régime à jeun strict et sans protéines);
  • maladie de la thyroïde lorsque son hormone est sécrétée en quantité insuffisante;
  • Excès d'hormones sécrétées par les glandes surrénales dans le corps;
  • violation du processus de digestion, dans lequel l'absorption de la graisse est incorrecte.

Étendue de la maladie

Avec l'accumulation de graisse, l'hépatose grasse du foie est divisée en trois niveaux de développement:

  1. Le premier degré est caractérisé par une petite accumulation de cellules adipeuses simples. Si ces accumulations sont marquées par le nombre de plusieurs foyers et qu'une grande distance est diagnostiquée entre eux, il s'agit alors d'une hépatite graisseuse diffuse.
  2. Le deuxième degré est mis dans le cas où le volume de graisse dans le foie augmente, et également dans la structure de l'organe il y a des zones de tissu conjonctif.
  3. Le troisième degré le plus grave de la maladie est observé lorsque les zones de prolifération des cellules hépatiques contenant du tissu conjonctif et d'importants dépôts de graisse sont clairement visibles.

Stéatose hépatique non alcoolique

La stéatose hépatique non alcoolique (en abrégé NZBP) est une maladie caractérisée par le dépôt de graisse dans les cellules du foie, mais sans influence de l'alcool sur le processus. On pense qu'un tel diagnostic est posé lors de la deuxième étape de l'hépatose graisseuse du foie, lorsque le patient n'a pas d'antécédents d'alcoolisme.

Causes de la stéatose hépatique non alcoolique

L’apparition et le développement de la stéatose hépatique sont dus à une hausse du niveau des acides gras libres, qui sont très toxiques pour le corps. Dans le même temps, le taux d'oxydation des graisses dans les hépatocytes diminue et la libération de lipoprotéines, qui sert de lien dans la division des triglycérides, diminue.

Ceci est dû à:

  • la présence d'un excès de poids ou d'une perte de poids trop intense;
  • saturation élevée en cholestérol dans les titres de sang;
  • une alimentation inadéquate, non saine, dans laquelle prédominent les graisses et les glucides à action rapide;
  • utilisation régulière de glucocorticoïdes, d'hormones et d'antibiotiques;
  • violation de la fonctionnalité de l'intestin grêle, perte d'élasticité de ses parois, ce qui explique l'absorption insuffisante des nutriments;
  • colite, entérite, pancréatite, ulcère gastro-intestinal;
  • le développement du psoriasis, la porphyrie cutanée;
  • la goutte;
  • maladies pulmonaires;
  • Syndromes de Wilson-Konovalov ou de Weber-Christian;
  • l'évolution du cancer dans le corps;
  • le long développement d'une inflammation sévère;
  • dommages des radicaux libres.

Et aussi un rôle important dans le développement de NZhBP joue le diabète sucré du deuxième type (diabète congénital ou acquis).

Degrés NZhBP

Le degré de développement de la stéatose hépatique non alcoolique est similaire aux stades de développement de l'obésité hépatique (hépatose). Cependant, il existe parfois une classification séparée du développement de la maladie par type:

  1. NZhBP molle, lorsque la graisse absorbe jusqu'à 30% du foie;
  2. Stade modéré de la stéatose hépatique, lorsque la graisse occupe de 30 à 60% du foie;
  3. Maladie hépatique grasse sévère sans alcool lorsque plus de 60% des organes sont occupés par des graisses.

En outre, il convient de souligner que, dans des conditions normales, la teneur en graisse des hépatocytes ne dépasse pas 5%.

Traitement

Le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique, ainsi que de l'hépatose graisseuse, repose sur les points principaux suivants:

Lorsqu’il prescrit un régime, le médecin calcule d’abord le nombre de calories nécessaires à la vie normale d’une personne à l’aide d’une formule spéciale. Ses composants varient en fonction du sexe et de l'âge du patient, comme suit:

  • Perte de poids en utilisant un effort physique adéquat;
  • augmentation de la sensibilité à l'insuline, qui peut être produite par NZHBP;
  • le traitement des lésions graisseuses du foie par un traitement antihypertenseur n'est pas rarement complété;
  • restauration de la microflore intestinale;
  • thérapies anti-oxydantes et hépatoprotectrices.

Diagnostic des hépatites graisseuses

Si l'une des plaintes ci-dessus est apparue, il est nécessaire de consulter rapidement un médecin ou un gastro-entérologue. Le médecin est tenu de diagnostiquer une échographie pour le diagnostic. Souvent, c'est à l'aide d'une échographie que le diagnostic est établi, ainsi que l'observation ultérieure de l'étendue du développement de la maladie. Pour examen supplémentaire par un médecin peut être attribué:

  • biopsie du foie;
  • IRM ou CT (résonance magnétique ou tomodensitométrie).

Traitement

Comment traiter le foie gras Tout d'abord, la dystrophie du foie gras est traitée en modifiant le mode de vie. Cela nécessitera un effort physique, le rejet des mauvaises habitudes et, bien sûr, un régime alimentaire.

Et pourtant, le traitement principal pour les hépatoses graisseuses est le régime alimentaire. Les aliments doivent contenir le moins de graisse possible, de sorte que le corps doit utiliser les graisses déjà accumulées. Et tout d’abord, le corps partira des cellules du foie. De plus, sans régime, aucun traitement, même avec les médicaments les plus coûteux, n’apportera absolument aucun résultat.

Régime alimentaire

En règle générale, l'hépatose grasse du foie est traitée avec le régime n ° 5, ce qui suppose que seront exclus du régime:

  • aliments frits;
  • aliments en conserve;
  • viandes et poissons gras;
  • pâte frite et feuilletée;
  • saucisses;
  • lait gras et produits laitiers;
  • oignons frais et ail;
  • produits fumés;
  • les légumineuses;
  • café, cacao, thés forts, boissons gazeuses et froides, en général.

Dans le même temps, le régime alimentaire de la maladie devrait comprendre des plats cuits à l'étouffée, cuits à l'étouffée et cuits à la vapeur, certainement chauds et, si possible, faibles en gras. En honneur de cette maladie: porridge, soupes au lait et plats végétariens non gras.

Par exemple, le régime alimentaire d'un patient pourrait ressembler à ceci:

Drogues

En plus des changements de régime alimentaire et de mode de vie, l’hépatose du foie gras implique un traitement par des hépatoprotecteurs efficaces. Les préparations à base d'extrait de chardon-Marie, à partir desquelles est obtenu le principe actif de tels agents, sont particulièrement marquées - la silibinine.

Les hépatoprotecteurs sont des médicaments spéciaux capables d’exercer un effet bénéfique sur le foie et ses responsabilités fonctionnelles. Les préparations à base de silibinine ont un effet protecteur et stabilisant sur les cellules constitutives du foie, stimulent la production et l'excrétion de la bile et déclenchent également dans le corps un processus unique de récupération de cet organe.

En règle générale, le médecin traitant des hépatoses du foie a prescrit les médicaments populaires suivants:

Karsil

Karsil est disponible sous forme de dragées contenant 35 mg de silibinine.

En outre, Karsil contient du saccharose, dont les patients intolérants au fructose et les personnes atteintes du syndrome de malabsorption du glucose-galactose devraient se souvenir.

Kars n'a pas de contre-indications, à part le développement d'une allergie à son principe actif. Kars dans la thérapie complexe est autorisé à être utilisé, si nécessaire, dans le traitement d'une autre maladie du corps avec des complexes de vitamines et de corticostéroïdes, en tant que médicament protecteur.

Il est recommandé aux enfants à partir de 5 ans, s'il présente des symptômes d'intoxication ou une violation du foie. En règle générale, 5 mg par kg de poids de bébé sont attribués. Ils sont divisés en 2 ou 3 doses égales par jour.

Adultes, traitement des hépatoses grasses du foie, le traitement est recommandé de procéder à une ou deux pilules, trois fois par jour, si nécessaire, le médecin peut doubler la dose. Le traitement général devrait durer au moins 3 mois.

Il convient de noter que cela est très rare, mais l’apparition d’une réaction secondaire sous forme de troubles du fonctionnement de l’appareil vestibulaire, de troubles dyspeptiques et d’alopécie est possible. Mais après avoir arrêté la consommation de Karsil, ces réactions dans le corps disparaissent complètement.

Le coût de l'emballage de Kars, numéroté de 80 comprimés, varie de 350 à 370 roubles.

Legalon

Hépatoprotecteur encapsulé d'origine végétale Legalon est disponible en deux concentrations de 70 et 140 mg de la substance active, la silibinine.

Dans la variante à 140 mg, il n'est pas utilisé chez les enfants de moins de 12 ans et les adolescents et les adultes se voient prescrire 1 capsule trois fois par jour pour le traitement de l'hépatose, sans croquer ni vider la poudre de la coque de la capsule. Les indications d'utilisation peuvent également servir de symptômes d'hépatite médicamenteuse et de difficultés dans le fonctionnement de la vésicule biliaire.

La durée du traitement de la maladie est choisie par le médecin en fonction de la gravité de la maladie et de son évolution.

Surdosage, la prise de médicaments Silibinina officiellement exclu, mais avec une exagération théorique de la dose, il est nécessaire de faire vomir, laver l'estomac avec un apport important de liquide et prendre du charbon actif à la vitesse de: 1 comprimé par 10 kg de poids.

Le coût d'emballage numéro 30 et numéro 60 dans la région de 330 et 590 roubles, respectivement.

Silibor

Silibor est un hépatoprotecteur en comprimés orange avec une odeur caractéristique.

Adultes et adolescents à partir de 12 ans, effectuant le traitement de l’hépatite graisseuse, Silibor se voit prescrire 2 ou 3 comprimés trois fois par jour pendant une demi-heure avant les repas.

Lorsqu’il prend des substances médicamenteuses particulièrement toxiques (par exemple, la griséofulvine avec microsporias), afin de prévenir les lésions des cellules du foie, l’enfant peut être prescrit à partir de 1 an. La posologie et la durée du traitement sont déterminées en même temps par le médecin.

Parmi les effets indésirables annoncés des démangeaisons cutanées sur la peau, qui passe sans laisser de trace avec l'abolition de Silibor et de médicaments à base de ces substances actives.

La durée du traitement de la maladie est fixée à un mois pour au moins six mois. Après un mois de repos, vous pouvez continuer à prendre Silibor avec le même dosage.

Gepabene

En association avec des capsules de chardon-Marie, Hepabene combine l'extrait de fumée médicinale qui stimule la production et l'excrétion de la bile.

Interdit aux patients effectuant un traitement de l'hépatite graisseuse, âgé de moins de 18 ans, ainsi qu'en présence d'une réaction allergique à l'une des substances du médicament.

Les capsules, comme les autres médicaments Silibinin, sont recommandées aux adultes et aux adolescents pour le traitement de l’hépatose après un repas, une à trois fois par jour, toutes les 8 heures.

Coût Gepabene environ 500 roubles.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'hépatose du foie

En tant que thérapie adjuvante dans le traitement de la maladie, les méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées.

  • Une demi-heure avant les repas, les guérisseurs recommandent de boire l'infusion sur les graines du chardon-Marie, une panacée végétale contre les maladies du foie. Pour la préparation de l'infusion aura besoin d'un verre d'eau bouillante et une cuillère à café de graines. Bay suksoboru l'eau bouillante, laissez-le brasser pendant 20 minutes et boire des gorgées refroidies. Vous pouvez améliorer l'effet avec la moitié de menthe poivrée.
  • L'effet du chardon-Marie peut également être renforcé par un complexe végétal de fleurs de camomille, d'immortelle sèche, d'hypericum et de boutons de bouleau. En mélangeant la collection, 1 c. Prendre l'infusion aura besoin d'un verre, éclairant son goût avec une cuillère à café de miel. Le meilleur effet est obtenu en prenant la décoction une demi-heure avant les repas ou 2 heures plus tard, et le traitement général pour guérir la maladie devrait durer au moins 2 mois.
  • Vous pouvez encore boire une cuillère à soupe de bouillon de chardon-Marie tous les mois pendant une heure. Pour ce faire, faites bouillir 30 grammes d'aspiration dans un demi-litre d'eau, laissez-le reposer, enveloppé dans une serviette et recouvert hermétiquement d'un couvercle. Cool, bouillon, ne pas stocker plus de 2 jours au réfrigérateur.
  • Également célèbre pour son effet réparateur et purifiant sur le foie, sa décoction de baies d'églantier, ses herbes d'Hypericum et son arme de mère, sa prêle des champs et ses fleurs violettes. Verser le mélange, choisi à parts égales, dans le litre d'eau bouillante et faire bouillir pendant 10 minutes. Bouillon réfrigéré et filtré à boire un quart de tasse quatre fois par jour.
  • Un bon effet est non seulement savoureux, mais aussi un mélange utile de noix et de miel, et il est préférable que le miel soit faux. Plusieurs cuillères à soupe de miel sont ajoutées à une poignée de noix hachées pelées pour que le mélange devienne homogène. Pour plus de commodité, vous pouvez le hacher avec un mélangeur. Buvez 3 fois par jour pendant une cuillère à thé avant les repas.
  • Il soulage les nausées et la lourdeur du thé à la menthe et à la mélisse, brassée et bue de façon symptomatique, c'est-à-dire quand les symptômes dérangent directement.
  • Semblable au thé à la menthe ci-dessus, les propriétés ont le jus de carotte. De plus, selon les guérisseurs, une amélioration peut être apportée en buvant quotidiennement un verre de jus de fruits frais à jeun.
  • Les guérisseurs traditionnels prétendent également contribuer au traitement de l'infusion de maladies à base de poires séchées et de flocons d'avoine. Dans un litre d'eau bouillante, il est nécessaire de préparer un verre de poires et 4 cuillères à soupe de flocons d'avoine, bien recouverts d'un couvercle et enveloppés d'une serviette, laisser reposer pendant 3 heures, puis filtrer. Buvez la perfusion obtenue tout au long de la journée, car le corps peut boire trois ou quatre verres par jour. Chaque jour, préparez un nouveau fluide thérapeutique.

Cependant, il convient de rappeler que les remèdes populaires ne sont pas en mesure de remplacer les médicaments et doivent toujours consulter votre médecin avant d'utiliser l'une des méthodes.

Hépatose grasse du foie - symptômes et traitement: médicaments et remèdes populaires

L'hépatose grasse du foie est considérée comme l'une des conséquences les plus dangereuses d'un excès de graisse corporelle. Les symptômes et le traitement de la maladie sont étroitement liés, car la gravité des manifestations de la maladie détermine non seulement le niveau d'intensité du traitement, mais également l'issue possible du processus pathologique.

Il est possible d'arrêter la dégénérescence graisseuse du foie, s'il est possible de détecter la maladie rapidement, de garantir son traitement adéquat et d'éliminer les facteurs qui entravent le fonctionnement normal de l'organe.

Causes de l'hépatose du foie gras

L'hépatose graisseuse est un type de maladie provoquée par des troubles métaboliques des cellules du foie. Le développement de l'hépatose s'accompagne de l'accumulation de graisse dans les tissus de l'organe et du remplacement progressif de ses cellules (hépatocytes) par des cellules adipeuses, ce qui conduit à la dégénérescence des tissus.

Parmi les principales causes de la maladie:

  • les maladies caractérisées par des troubles métaboliques - diabète, dysfonctionnement endocrinien, obésité;
  • les effets des toxines dues à la consommation d'alcool (stéatose alcoolique), de produits toxiques ou de drogues;
  • régime alimentaire déséquilibré - manque de protéines, manque de nourriture (y compris un régime) ou trop manger;
  • dysfonctionnement du cortex surrénalien;
  • hyperlipidémie - un excès de lipides et de lipoprotéines dans le sang;
  • formes chroniques de pathologies du tractus gastro-intestinal;
  • infections virales (hépatite);
  • un excès d'enzymes hépatiques;
  • prédisposition génétique.

L'obésité des hépatocytes est généralement due à la présence d'une quantité excessive de graisse dans le sang. Mais il y a des cas où l'hépatose se développe, à la suite d'un dysfonctionnement, responsable du retrait de la graisse des tissus de l'organe. Cela se produit si le corps manque de substances biologiquement actives qui favorisent le traitement des graisses, par exemple des protéines.

Types étiologiques d'hépatose

Dans la plupart des cas, l'accumulation de graisse est la réponse du foie aux effets toxiques associés à l'état pathologique du corps. L'alcool est la cause la plus fréquente d'infiltration graisseuse toxique du foie. Si la maladie n’est pas associée à l’utilisation de produits et de substances toxiques, elle est classée comme stéatose primaire non alcoolique.

L'appartenance au sexe féminin et à l'âge après 45 ans, associée à une obésité abdominale et à une tendance à l'augmentation de la pression, sont considérées comme des facteurs contribuant au développement de formes graves d'hépatose.

Symptômes et signes de la maladie

Une mauvaise santé du foie est rarement accompagnée de symptômes graves. Souvent, les patients ne connaissent pas leur maladie pendant une longue période.

En règle générale, une hépatite graisseuse est détectée dans deux cas: lorsque la maladie progresse et que le processus s'accompagne de douleur dans l'hypochondre droit, ou au hasard, lors d'un examen par échographie ou scanner.

Le fait est que les manifestations de la stéatose peuvent être difficiles à corréler avec les violations du foie. L'excès de graisse dans le foie entraîne une violation de ses fonctionnalités, ce qui affecte inévitablement le travail des autres organes et systèmes. Par conséquent, dans la plupart des cas, les principaux signes d'hépatose graisseuse du foie sont associés à des processus pathologiques dans d'autres organes.

Le développement du foie gras peut indiquer:

  • ballonnements, lourdeur dans l'estomac;
  • sécheresse excessive de la peau;
  • graisse excessive de la peau, une tendance à l'acné;
  • cheveux tombants ou grisonnants;
  • troubles de la coagulation;
  • infections virales fréquentes;
  • perturbations du cycle menstruel, infertilité;
  • l'apparition de réactions allergiques.

L'inconfort et la douleur du côté droit sont les principaux signes de dysfonctionnement du foie et de la vésicule biliaire; on les observe généralement aux derniers stades du développement de la pathologie. Ces symptômes résultent d'une augmentation significative de la taille du foie et sont associés à un étirement excessif de la capsule ou à une congestion des voies biliaires.

Mesures de diagnostic

Présumer la présence d'hépatite graisseuse chez un patient, le médecin peut déjà être au stade de l'analyse des antécédents. Cependant, il n’est pas possible de confirmer le diagnostic préliminaire en utilisant des tests de laboratoire traditionnels, même avec une nette diminution de la fonction hépatique.

L'absence de symptômes cliniques spécifiques et le faible contenu en informations des études biochimiques ne permettent pas de tirer des conclusions diagnostiques correctes sur la maladie du foie.

Pour obtenir des informations détaillées sur les spécificités de la maladie, appliquez les méthodes de diagnostic instrumental.

Les études diagnostiques les plus informatives sont:

  • échographie. Vous permet de détecter une augmentation de la taille du foie et de déterminer le rapport entre les zones saines et touchées, en comparant le niveau de leur échogénicité;
  • La tomodensitométrie permet d’obtenir plus d’informations sur l’état du foie - la présence de zones à faible coefficient d’absorption est considérée comme un signe d’infiltration graisseuse;
  • Les analyses de sang permettent de déterminer le niveau d'hormones produites par la glande thyroïde, l'augmentation du nombre d'enzymes hépatiques et la présence d'anticorps anti-hépatite, ainsi que la détermination de marqueurs des lésions auto-immunes. Ces indicateurs sont considérés comme des signes indirects d'hépatose, car ils indiquent la présence de processus pathologiques dans les tissus de l'organe;
  • biopsie du foie - méthode caractérisée par une précision maximale des résultats. Des études histologiques sur des échantillons de biopsie permettent de tirer des conclusions sur la présence et le volume de graisse corporelle.

La scintigraphie statique du foie, une méthode d'analyse par radionucléide d'un organe utilisé pour détecter des foyers de lésions graisseuses, apporte également un niveau élevé d'informations.

Parmi les autres facteurs qui confirment le diagnostic de stéatose, il faut tenir compte des raisons suivantes: augmentation de la taille du foie, élévation du taux de cholestérol, taux métabolique et glycémique, présence de triglycéridémie, ainsi que des données provenant d'études sérologiques et de tests génétiques.

L'hépatose graisseuse est diagnostiquée en présence de cinq pour cent ou plus de graisse dans la masse totale du foie.

Hépatose grasse du foie: traitement

Le développement d'une hépatite graisseuse a de nombreuses raisons. Il est donc difficile pour les médecins de justifier et de systématiser correctement un traitement.

La principale méthode d'infiltration graisseuse est considérée comme une thérapie nutritionnelle associée à des effets médicaux.

Les principaux objectifs thérapeutiques dans le traitement de l’hépatose graisseuse sont les suivants:

  • élimination complète des causes d'infiltration graisseuse;
  • normalisation du potentiel fonctionnel des hépatocytes.

N'excluez pas la possibilité d'utiliser les méthodes de traitement traditionnelles, en tant que moyen supplémentaire, fournissant des effets régénérants et immunomodulateurs.

Traitement médicamenteux

La principale méthode de traitement conservateur est considérée comme le traitement médicamenteux de l’hépatose du foie, qui consiste à prendre:

  • médicaments lipotropes qui éliminent l'infiltration graisseuse - vitamines du groupe B, acide folique, phospholipides essentiels;
  • les hépatoprotecteurs qui protègent les cellules de l'organe et aident à restaurer ou à stabiliser leurs membranes;
  • médicaments du groupe des statines, normalisant le métabolisme des graisses au niveau cellulaire.

Les autres remèdes sont la vitamine E, la bétaïne, l’acide ursodésoxycholique et la taurine. En présence d'alcoolisme, un traitement par un narcologue est requis.

Même avec l'élimination complète du facteur étiologique, le patient doit rester sous surveillance médicale pendant un an.

Remèdes populaires

Les méthodes de la médecine traditionnelle incluent l’utilisation de remèdes naturels à base de plantes avec les propriétés de nettoyage et de régénération des cellules du foie.

Le traitement efficace des remèdes populaires est assuré par l'utilisation de:

  • fruit de chardon déchiqueté. Le mode d'utilisation de la plante est choisi à volonté: une cuillerée à thé de fruit est brassée avec du thé du matin ou consommée sous sa forme naturelle. Le chardon-Marie aide le foie à restaurer les cellules absorbées par le tissu adipeux et aide à normaliser la production de bile;
  • citrouille. Le miel est ajouté à la cavité d'une petite citrouille mûre sans pépins et infusé pendant deux semaines dans un endroit sombre et chaud. L'infusion de miel qui en résulte est prise trois fois par jour dans une cuillère à soupe;
  • églantier. Les cynorhodons brassées avec de l'eau bouillante et conservées toute la journée. Pour un demi-litre d'eau, prenez deux cuillères à soupe de fruits. Prenez deux fois par jour pour une tasse de boisson.

Parmi les méthodes non traditionnelles populaires de traitement de l'hépatose est la résorption d'une cuillère à soupe d'huile végétale pendant une demi-heure avant de manger. On pense que cette méthode débarrasse le sang des toxines.

De nombreux guérisseurs traditionnels recommandent de boire du thé vert plutôt que du thé noir - les propriétés de la boisson éliminent intensément les toxines et les scories du corps. Pour des résultats optimaux, on ajoute de la menthe ou du citron au thé vert.

Régime alimentaire pour hépatosis gras

Nutrition diététique - la base du traitement du foie gras. Sans respect des normes de la ration alimentaire, une récupération complète est impossible.

Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure l'alcool et les spiritueux des aliments de tous les jours. Le régime correctionnel avec hépatite grasse consiste à manger des aliments contenant une quantité accrue de protéines, une petite quantité de graisse animale, ainsi que des aliments riches en vitamines, en micro-éléments et en substances lipotropes.

Produits interdits qui provoquent un gonflement de l'intestin, irritent la muqueuse gastro-intestinale ou stimulent les processus de digestion.

Il est recommandé de privilégier les plats, cuits à la vapeur ou bouillis - viande maigre et poisson, légumes ou céréales au lait. En conséquence, tout ce qui est frit, épicé, fumé et salé est interdit.

Il est important que l'intervalle entre chaque repas ne dépasse pas trois heures et que le volume des portions diffère selon la modération.

Complications possibles

Le travail du foie détermine en grande partie la fonctionnalité de tous les systèmes vitaux du corps.

Même des dysfonctionnements mineurs des hépatocytes peuvent causer:

  • violation du tube digestif, puis - la stagnation de la bile, la cholécystite, la pancréatite, la dysbiose, la cirrhose;
  • potentiel réduit du système cardiovasculaire. Le manque d'acide ascorbique, de lécithine, de quercétine et de bioflavonoïdes est particulièrement aigu. En conséquence, une hypertension, des varices, une perte de vision et un tonus de la peau se développent;
  • un déséquilibre hormonal qui, associé à un excès de graisse corporelle, est l'une des causes probables du développement de l'oncologie chez les femmes âgées de 40 ans. L'intervention chirurgicale est incapable d'éliminer la cause du processus pathologique;
  • la chute du système immunitaire, qui, conjuguée à la stagnation de la bile et de la coagulation du sang, offre des conditions idéales pour le développement d'organismes parasitaires.

En éliminant les causes de l'accumulation de graisse dans le foie, les processus pathologiques s'arrêtent complètement.

Prévention

L'hépatose graisseuse est assez facile à traiter et, si l'on exclut l'influence de facteurs indésirables, le pronostic de la maladie est relativement favorable. Au cours de la maladie, la plupart des patients conservent la capacité de travailler et la possibilité de faire de l'activité physique, ce qui est non seulement non contre-indiqué, mais recommandé.

Il est possible d'empêcher le développement d'infiltrations graisseuses du foie si vous renoncez à l'alcool et aux produits contenant des toxines, tout en maintenant un poids normal, en garantissant un régime alimentaire sain et équilibré et en vous soumettant régulièrement à un examen médical approfondi.

Traitement efficace de l'hépatose du foie avec des médicaments et des herbes

L'hépatose grasse du foie est une maladie associée à une altération des processus métaboliques se produisant directement dans le parenchyme hépatique. La maladie est de nature chronique et non inflammatoire, dans laquelle les cellules hépatiques fonctionnant normalement (hépatocytes) commencent progressivement à se dégénérer en tissu adipeux. D'où un autre nom hépatose - dégénérescence graisseuse du foie. Ce processus est réversible, le succès de la récupération dépend du diagnostic opportun. Cette maladie ne nécessite pas de traitement spécifique. Le traitement de l'hépatose du foie consiste à éliminer les causes qui l'ont provoquée et à normaliser les fonctions de l'organe. Pour ce faire, vous devez comprendre exactement quels facteurs ont provoqué cette maladie.

Causes possibles d'hépatose graisseuse

Un avis sans équivoque sur les causes des médecins spécialistes de l'hépatose n'est pas venu. Cependant, la survenue de cette maladie est le plus souvent associée aux facteurs suivants:

  1. Mauvaise nutrition. Ce facteur peut inclure une famine incontrôlée ou une perte de poids trop rapide, ainsi que la gourmandise et l'obésité. De plus, les patients gravement malades qui ont une alimentation parentérale (intraveineuse) complète pendant plus de deux semaines risquent également de développer une dégénérescence graisseuse du foie.
  2. Certains médicaments peuvent provoquer une hépatose, à savoir: le «méthotrexate», un antibiotique périmé «la tétracycline» ou son administration par voie intraveineuse, des œstrogènes, des glucocorticoïdes, des médicaments «Amiodarone», «Tamoxifène», «Didanosine», «Diltiazem», «Pergeksilen», surdose vitamine A et traitement antirétroviral intensif. Ces médicaments ne doivent pas être pris de manière incontrôlable, ils doivent être traités uniquement sous surveillance médicale.
  3. Intoxication par l'alcool ou les stupéfiants. Une consommation quotidienne ou trop fréquente de plus de 20 g d'alcool par jour chez les femmes et de 30 g chez les hommes peut provoquer une hépatose.
  4. Les champignons vénéneux (lépiota, lépismes argentés, crapauds pâles) ou la bactérie du sol Bacilus cereus peuvent déclencher le développement de cette maladie.
  5. Un contact prolongé avec des substances toxiques, telles que les pesticides industriels, le phosphore, l'essence ou ses produits, a un effet négatif sur le foie.
  6. Une hépatite graisseuse peut se développer sous l’influence de facteurs métaboliques anormaux. Ceux-ci incluent: la maladie de Konovalov-Wilson, la maladie de Weber-Christian, le syndrome de Ray, la maladie de Volman et l’hépatose graisseuse aiguë peuvent se développer pendant la grossesse.
  7. L'hépatose peut provoquer des processus pathologiques, tels que la gastrite, la pancréatite, le diabète sucré, la thyrotoxicose, les diverticules, le déficit en alpha-1 antitrypsine, le virus du papillome humain, l'obésité.

Le groupe à risque comprend les personnes souffrant d'hyperuricémie (augmentation du taux sanguin d'acide urique), d'hyperglycémie (élévation de la glycémie), d'hypertriglycéridémie (élévation du taux de triglycérides dans le sang) et d'un faible taux de HDLV (lipoprotéines de haute densité). Toutes ces conditions sont détectées par examen biochimique du sang. L'hypertension et l'obésité centrale peuvent également provoquer le développement de l'hépatose.

Comment se développe l'hépatose?

Ce processus pathologique se développe initialement lentement. Progressivement, les lipides (acides gras) s'accumulent dans les cellules du foie, dont la plupart sont des triglycérides (graisses neutres). Les hépatocytes débordent et meurent, remplacés par des tissus conjonctifs fibreux et adipeux. Le foie ne gère pas la fonction qui lui est assignée et la maladie se développe rapidement. Il affecte non seulement le foie, mais également d'autres organes et systèmes. Parfois, le tissu régénéré représente jusqu'à la moitié de la fraction massique. Naturellement, dans de telles conditions, l'organe ne peut pas faire face à son travail principal normalement. Si la maladie n’est pas déclenchée et que le traitement de l’hépatose du foie est commencé à temps, puis quelque temps après l’élimination des causes de la dystrophie adipeuse, le dépôt pathologique du tissu adipeux s’arrête et finit par disparaître. Après cela, le corps commence à fonctionner normalement.

Le diagnostic "d'hépatose grasse du foie" est posé si, après les recherches nécessaires, il a été révélé que la teneur en triglycérides du foie dépassait 10% de la masse de cet organe et plus.

Degrés d'hépatose

Au total, il y a 4 degrés d'hépatose graisseuse:

  1. Zéro degré - des cellules individuelles ou des groupes d'hépatocytes capturent de petites gouttes de graisse.
  2. Le premier degré est une dégénérescence focalisée modérément prononcée des cellules du foie en obésité des tissus adipeux, des gouttelettes moyennes ou des grosses gouttelettes.
  3. Le deuxième degré est l'obésité intracellulaire diffuse de petite, moyenne et microscopique des cellules du foie.
  4. Le troisième degré est une grosse goutte d'obésité diffuse prononcée des hépatocytes, une accumulation de graisse non seulement à l'intérieur mais aussi à l'extérieur des cellules avec la formation de kystes graisseux du foie. Dans de tels cas, on diagnostique une hépatose diffuse du foie. Le traitement sera long, suivi d'une période de rééducation et d'un traitement d'entretien.

Diagnostic d'hépatose

Souvent, la maladie est asymptomatique, surtout au tout début. Il est possible de le diagnostiquer à l'aide de différentes méthodes de recherche:

  • Diagnostics par ultrasons;
  • dopplerographie (étude du débit sanguin);
  • tomographie par ordinateur;
  • spectroscopie par résonance magnétique;
  • études sur les enzymes hépatiques ALT et AST, elles ne réagissent que dans 50% des cas;
  • dans 20 à 50% des cas, une augmentation du taux de ferritine est observée.

Selon les statistiques, les hommes de 40 à 56 ans sont le plus souvent atteints de dystrophie adipeuse.

Hépatose du foie gras. Les symptômes Traitement

Comme mentionné ci-dessus, le stade initial de cette maladie peut être asymptomatique. Les patients ne se plaignent de rien. Par exemple, lors d’examens préventifs, il est parfois possible d’identifier l’hépatose du foie gras. Symptômes, traitement - parlons de tout ce qui suit.

Si la maladie progresse, le patient peut ressentir une gêne et une lourdeur dans l'hypochondre droit. Les patients se plaignent souvent d'amertume dans la bouche. À la palpation, le médecin peut détecter une hypertrophie du foie Elle dépassera de l'arc costal. Le diagnostic échographique montrera que le foie a une échogénicité accrue. De plus, dans le cas de dégénérescence graisseuse de cet organe, cette étude indiquera un foie léger, c'est-à-dire que son tissu sera sensiblement plus léger que sain. Dopplerographie avec cette maladie montrera qu'il y a une détérioration du flux sanguin. La tomodensitométrie des hépatites graisseuses indiquera que le foie a une densité inférieure à celle de la rate (normalement, ces deux organes ont la même densité).

Pour diagnostiquer correctement cette maladie, il est important d’exclure les hépatites virales. Cela se fait à l'aide d'études sérologiques.

Pathogenèse de la maladie

La pathogénie du foie gras n'est pas entièrement comprise. Les scientifiques suggèrent que la base du développement de cette maladie est une violation du métabolisme des lipides (graisses) dans le corps. Cela peut être causé par un déséquilibre entre l'accumulation de lipides et les coûts énergétiques. Une autre raison du développement de cette maladie peut être une résistance à l'insuline (résistance). Il y a une augmentation du transport des acides gras vers les hépatocytes - les cellules du foie. La cause du développement de l'hépatose peut être une inhibition (inhibition) des récepteurs responsables de la production d'enzymes responsables de l'oxydation et de la production correctes d'acides gras. Cette violation entraîne une accumulation de graisse, y compris dans les tissus du foie. En outre, diverses substances toxiques et médicinales peuvent détruire les mitochondries cellulaires et d’autres structures. En conséquence, il y a violation de l'utilisation des acides gras. Une autre cause possible de l'hépatose est une fonction intestinale médiocre, par exemple une dysbactériose chronique.

Hépatite graisseuse du foie. Traitement. Drogues

La principale stratégie de traitement de l'hépatose consiste à éliminer les facteurs à l'origine de la maladie, à restaurer les processus métaboliques et à améliorer la régénération des tissus et la détoxication du foie. Un rôle important dans le traitement du changement du mode de vie du patient et dans la correction de ses habitudes alimentaires. En outre, il existe un traitement médicamenteux de l'hépatose du foie. Pour cet antioxydant largement utilisé et les médicaments stabilisant la membrane. Tous sont divisés en trois groupes principaux:

  1. Médicaments contenant des phospholipides essentiels. Ces substances servent à protéger les cellules du foie - les hépatocytes. Ce groupe comprend les médicaments Essentiale, Phosphogliv, Essliver Forte.
  2. Sulfoaminoacide (médicament "Heptral" ou "Ademetionin", "Dibikor" ou "Taurine" et "Méthionine").
  3. Médicaments contenant des extraits de plantes (Liv 52, produits Karsil).

Le traitement des hépatites graisseuses avec des médicaments à base d'artichaut a un effet positif. Ce médicament "Hofitol", son efficacité est due aux substances biologiquement actives qui font partie du vert de l'artichaut. Ainsi, la substance, la tsinarine et les acides phénoliques, ont un effet cholérétique et hépatoprotecteur. Le carotène, l'acide ascorbique et les vitamines B contenues dans cette plante médicinale stabilisent les processus métaboliques.

Il est bien traitable, en particulier au stade initial de l’hépatose du foie. Traitement - médicaments taurine (capsules "Taufon" ou comprimés "Dibikor"), ils doivent être discutés séparément. Ces fonds ont simultanément plusieurs mécanismes d’action: anti-oxydant (réduction de la peroxydation des graisses insaturées) et stabilisation des membranes (la substance taurine favorise la restauration des membranes hépatocytaires). Ils améliorent également la circulation sanguine hépatique et aident ainsi à dissoudre les acides biliaires.

En outre, le traitement de l'hépatose grasse avec des médicaments comprenant de la taurine, contribue à réduire les taux de cholestérol total dans le sang, les triglycérides et les LDL nocifs, tout en augmentant les HDL, protégeant le corps contre l'athérosclérose, en réduisant l'activité des enzymes ALT et AST et en stabilisant le métabolisme du glucose. le corps (normaliser le sucre cuit).

La substance taurine a un effet hypotenseur. Ainsi, le traitement de l'hépatose par la taurine hépatique résout immédiatement plusieurs problèmes: élimine les causes de la maladie, aide à restaurer les hépatocytes et aide à éliminer les acides gras.

Pour la meilleure sortie de la bile des médicaments utilisés "Allohol" et "Holosas". Ce sont des médicaments à base de matières premières végétales. Ils réduisent la densité de la bile. Sans de tels médicaments, un traitement efficace des hépatoses grasses du foie est impossible.

Auparavant, la vitamine E était souvent prescrite comme antioxydant pour cette maladie, mais des études menées en 2009 à l'Université de Tel Aviv ont prouvé qu'elle était plus nocive que bénéfique pour le corps. Le fait est que des doses élevées de cette vitamine peuvent provoquer le développement de maladies du système cardiovasculaire. La vitamine C et le sélénium sont une excellente alternative, leur action est identique à la vitamine E.

Riboflavine (vitamine B) pour la désintoxication du foie2) et la niacine (vitamine PP et acide nicotinique).

Quelle est l'hépatose du foie, les symptômes et le traitement médicamenteux considérés, se tournent maintenant vers la médecine alternative.

Traitement de l'hépatose avec des herbes

La médecine alternative comprend, entre autres, des méthodes de traitement traditionnelles, utilisant des infusions et des décoctions d’herbes comme moyen, et pas seulement. Il faut comprendre que vous devrez changer vos habitudes gustatives et votre mode de vie avant de traiter l'hépatose du foie gras. Les traitements à base de plantes aideront.

Avec cette maladie, il est utile d’ajouter de la cannelle comme assaisonnement dans les plats. Cette épice, ajoutée au thé ou au café, aidera à réduire l'appétit et l'accumulation de graisse dans le foie.

Le traitement de l'hépatose du foie avec des remèdes populaires comprend des médicaments à base d'extraits de chardon-Marie (également contenus dans Hepabene). Les bouillons et les infusions de chardon-Marie sont également largement utilisés pour traiter le foie. Ils ont un effet cholérétique et soulagent les spasmes de la vésicule biliaire stressée. En outre, ils ont un effet antioxydant, liant les substances toxiques et les radicaux libres dans les tissus du foie, et accélèrent le processus de régénération des hépatocytes.

Les artichauts sont très utiles pour manger tous les jours avec un diagnostic tel que l'hépatose du foie. Le traitement à base de plantes de cette maladie consiste à ajouter au thé du matin de la mélisse parfumée ou de la menthe. Ce n'est pas seulement savoureux et parfumé, mais aide également à restaurer les cellules endommagées. La rose musquée aide également à éliminer les graisses des cellules du foie. Il peut être brassé dans un thermos et boire pendant la journée avec du thé ou à la place.

Le curcuma est un assaisonnement qui aidera à ramollir le tartre présent dans la vésicule biliaire, à améliorer la production et la circulation de la bile et à normaliser le drainage des canaux biliaires. Traitement des remèdes traditionnels du foie hépatique assez efficacement.

Les feuilles de persil, l'aneth et la laitue, utilisés quotidiennement dans les aliments, aideront à restaurer les cellules du foie et contribueront à l'élimination des graisses nocives.

Avec un diagnostic comme une hépatite grasse du foie, un traitement avec des herbes et des épices saines peut et doit être associé à un traitement médical traditionnel. Cela contribuera à une récupération plus rapide et réduira la période de réadaptation.

Le traitement de l’hépatose du foie par des méthodes traditionnelles comprend l’utilisation de produits utiles qui aideront le corps à récupérer.

Régime alimentaire pour hépatose

Dans cette maladie, il est important de comprendre que le rétablissement n'est possible qu'avec un changement de mode de vie et une révision du comportement alimentaire. Le régime alimentaire est le meilleur remède pour un diagnostic tel que l'hépatose du foie gras. Un traitement est nécessaire pour maintenir un régime alimentaire spécial numéro 5.

Ses tâches principales sont les suivantes:

  1. Élimination des facteurs contribuant au développement de la maladie.
  2. Normalisation de la fonction des hépatocytes et du travail du foie en général.
  3. Stimulation de la formation de la bile et amélioration des fonctions de drainage des voies biliaires.
  4. Stimulation de la digestion et amélioration des intestins.
  5. Normalisation du cholestérol total et de ses fractions.

La base de la table de traitement numéro 5 est une nutrition fractionnée fréquente. Les patients atteints d'hépatose devraient manger au moins 5 fois par jour en petites portions. Trop manger et la faim sont strictement interdites - ce sont les principaux ennemis du rétablissement. Le foie doit être constamment maintenu en bon état. Cela est garanti par des repas fréquents, mais il ne faut pas le surcharger, les portions doivent donc être réduites.

Le gage de guérison de la maladie "foie gras" est un régime. Le traitement sera efficace si le patient respecte scrupuleusement les recommandations du médecin.

Alors, quels produits peuvent être:

  • premiers plats - soupes aux légumes et au lait, bortsch, soupe aux choux et céréales, sans utilisation de bouillons forts;
  • plats d'accompagnement pour les plats principaux - lecho, ragoûts de légumes avec oignons, chou, carottes;
  • salades de légumes bouillis et frais;
  • bouillie de lait, mais sans sel;
  • oeufs - pas plus de 3 pcs. par semaine et seulement des protéines;
  • produits laitiers;
  • huile végétale pour vinaigrette;
  • fromages non coupants;
  • poisson faible en gras;
  • viande maigre;
  • viande de poulet et de dinde;
  • produits à base de son et de pain à base de farine complète;
  • jus de fruits frais;
  • Il est recommandé d’ajouter aux tisanes du romarin séché rouge et sauvage.

Tous les plats doivent être cuits à la vapeur ou au four. La nourriture frite est interdite. Le menu du patient doit être riche en pectine, glucides, fibres et vitamines.

  • alcool - sous n'importe quelle forme;
  • toutes les boissons énergétiques et gazeuses;
  • aliments riches en gras;
  • nourriture frite;
  • bouillons de viande ou de légumes forts;
  • viande grasse et poisson;
  • aliments salés, fumés et en conserve;
  • les jaunes d'œufs (ils contiennent beaucoup de graisse);
  • crème grasse et fromage cottage;
  • épices et assaisonnements chauds;
  • l'ail;
  • sauces grasses et mayonnaise;
  • toutes les saucisses (elles contiennent toutes beaucoup de graisse, même si elle n'est pas visible visuellement);
  • Le cacao, le café et le thé fort sont également indésirables.

Avec un diagnostic tel que l'hépatose du foie, le traitement consiste à suivre un régime. C'est la condition principale pour une récupération réussie.

Conclusion

Ne laissez pas la maladie suivre son cours. Avec un traitement approprié, le respect de toutes les recommandations du médecin traitant et la persévérance du patient, la maladie régressera définitivement.

Traitement de l'hépatose avec des médicaments

Dans le cas d'hépatose graisseuse du foie, la biopsie de l'organe s'apparentant à une dystrophie due à un abus d'alcool dans la biopsie, mais dans les antécédents de personnes malades, la consommation d'alcool n'est pas établie.

La différenciation des dystrophies alcooliques et non alcooliques est importante pour déterminer comment traiter l'hépatose du foie gras. Description des médicaments conservateurs et des remèdes populaires utilisés dans le traitement de la nosologie, à lire ci-dessous.

La stéatohépatite non alcoolique est une nosologie indépendante nécessitant une étude minutieuse. La définition de la pathogenèse n'est pas suffisante pour sélectionner les tactiques de traitement optimales. Accumulation excessive d'acides gras dans les hépatocytes, troubles métaboliques, augmentation des enzymes de la cholestase associée à une conservation à long terme conduisant à une insuffisance hépatique.

La fréquence de détection de la stéatohépatite dans le monde ne dépasse pas 9%, mais la fréquence de la pathologie augmente constamment. La forme alcoolique de l'infiltration graisseuse est plus souvent diagnostiquée. Le faible niveau de connaissances des médecins sur les causes de la dystrophie intrahépatique adipeuse conduit non seulement à la détection rare de la nosologie, mais également au mauvais traitement.

Principes de traitement de la stéatohépatite non alcoolique

La pratique montre qu'aucun type de traitement personnel, y compris les remèdes populaires, n'est efficace. Veillez à suivre les principes généraux de l'approche thérapeutique:

  1. Organisation d'une thérapie par le régime en combinaison avec des exercices périodiques;
  2. L'élimination des agents provoquant l'exacerbation de la dégénérescence graisseuse;
  3. L'utilisation de plantes médicinales;
  4. Sur ordonnance - recettes populaires.

Nous vous prévenons à l'avance de l'impact négatif sur les hépatocytes inflammatoires des compléments alimentaires, des pilules diverses, des méthodes de nettoyage variées (huile d'olive, sorbitol, charbon actif). L'absence de l'étiologie identifiée de la dystrophie graisseuse ne permet pas de guérir jusqu'au bout, vous devez donc vous occuper de la pathologie toute votre vie.

Comment guérir l'alimentation du foie gras

Lorsqu'on répond à la question de savoir s'il est possible de guérir l'hépatose avec un régime, il est nécessaire de souligner la nécessité d'une combinaison de nutrition avec des médicaments et d'exercices.

Tous les schémas thérapeutiques modernes sont basés sur la connaissance existante de l'étiologie, de la pathogenèse et de la morphologie de cette forme nosologique.

Principes de nutrition diététique:

  1. Teneur en protéines quotidienne - pas plus de 120 grammes;
  2. La teneur en calories de la graisse animale ne doit pas dépasser 30% de la teneur en calories du menu;
  3. Une caractéristique importante - l'exclusion d'une transition abrupte d'un régime calorique à un autre. Des études ont montré une augmentation du nombre d'hépatocytes contenant de la graisse lors de la transition abrupte vers un régime hypercalorique ou hypocalorique;
  4. Ration glycémique faible non justifiée;
  5. Ne consommez pas de glucides uniquement chez les patients présentant une résistance accrue à l'insuline.

Le traitement de la stéatose hépatique avec des médicaments est nécessaire pour toute forme de maladie. L'efficacité du traitement augmente avec la combinaison de médicaments avec un régime alimentaire.

Le mode de consommation de nourriture est au moins 6 fois par jour. Le menu est sélectionné sur la base de la masse, du sexe, du degré de développement physique et de l'âge.

Le besoin d'exercice physique avec stéatohépatite en raison du besoin de réduire l'énergie, qui peut être dirigé vers le dépôt de graisse dans les cellules du foie. Des vitamines, des micro-éléments, de l'avoine, du blé et de la bouillie de sarrasin sont certainement ajoutés à l'alimentation.

Comment guérir une maladie avec des médicaments

Les médicaments sont à la base du traitement de toutes les maladies du parenchyme hépatique, mais seule une administration à long terme permet de restaurer les tissus endommagés. Le dépôt de lipides dans les hépatocytes conduira tôt ou tard à une insuffisance hépatique. Nous ne pouvons pas permettre à l'État, car il devient un annonciateur de la mort.

Lorsque vous décrivez des médicaments, vous devez spécifier les moyens avec un antioxydant et un effet stabilisant de la membrane. Les représentants les plus fréquents du groupe sont Essentiale Forte, Heptral, acide lipoïque.

Il n'y a pas de schéma standardisé décrivant la posologie des médicaments en fonction de l'âge. Le médicament est sélectionné par le médecin individuellement.

Aperçu des médicaments pour le traitement de la dégénérescence graisseuse

  1. Berlition contient de l'acide alpha-lipoïque, nécessaire pour bloquer le cycle de peroxydation lipidique. L'inhibition de l'oxydation des acides gras prévient les modifications dystrophiques dans les cellules du foie. La dose moyenne de Berlithion est de 300 mg par jour. 300-600 mg par jour est recommandé pour une administration intraveineuse;
  2. Les antioxydants sont des vitamines E, C et du glutathion - des complexes qui peuvent inactiver les espèces réactives de l'oxygène et empêcher le dépôt d'acides gras;
  3. L'acide ursodésoxycholique fait partie des préparations d'Ursofalk et d'Ursosan. Des études pratiques ont montré une diminution de l'activité transaminase et de la sévérité de la stéatohépatite non alcoolique;
  4. Lipostabil et Lipopharm sont prescrits à raison de 3 à 6 comprimés par jour pour le traitement de l'hypercholestérolémie, de l'hyperlipoprotéidémie et de l'hépatose adipeuse;
  5. Essentiale forte contient les phospholipides nécessaires à la construction des membranes cellulaires;
  6. Legalon est une préparation à base de chardon contenant de la silymarine, une substance ayant des effets hépatoprotecteurs et antioxydants.

Si une personne a une hépatite grasse, le traitement par un médicament est généralement effectué par des hépatoprotecteurs. Les préparations contiennent des phospholipides nécessaires à la construction de membranes cellulaires, de vitamines et de minéraux contribuant à la restauration des hépatocytes. L'utilisation à long terme d'hépatoprotecteurs empêche la croissance des fibres fibreuses sur le site de destruction du parenchyme hépatique.

Le médicament est prescrit par le médecin traitant après l'examen du patient, car il est nécessaire d'éliminer tous les liens pathogéniques du processus pathologique. Malheureusement, l'hépatose est incurable, mais le traitement correct empêche sa progression.

Un spécialiste peut prescrire des liqueurs populaires pour nettoyer le foie, mais elles doivent être prises en association avec des médicaments. Le plus souvent, les hépatoprotecteurs sont associés à des décoctions cholérétiques afin de réduire les effets secondaires des composés pharmaceutiques et d’éliminer les combinaisons inattendues de plusieurs médicaments.

Traitement du foie avec des remèdes populaires

En décrivant comment guérir l'hépatose du foie gras avec des recettes populaires, il convient de noter l'effet positif sur le parenchyme hépatique du chardon-Marie et de l'artichaut. Des extraits de ces plantes font partie des préparations hepabene, Kars, legalon.

Des études pratiques ont prouvé la grande efficacité du chardon-Marie dans les cas d'hépatite et d'hépatose. L'effet positif est dû à une diminution de l'activité des réactions inflammatoires, à une augmentation de l'activité régénératrice des hépatocytes, à une accélération de la sécrétion de bile, à des réactions de blocage de la peroxydation lipidique.

Les endocrinologues indiquent une diminution de la résistance à l'insuline des tissus avec l'utilisation systémique du chardon-Marie. La réduction de l'activité du processus inflammatoire empêche indirectement la croissance du tissu fibreux.

L’hépatite grasse lancée, traitement des remèdes populaires pour lesquels l’efficacité n’est pas efficace, nécessite une administration intensive d’hépatoprotecteurs et de mélanges d’herbes à base de plantes.

Nous offrons une recette populaire une recette populaire pour l'hépatose:

  1. Mélangez une cuillère à café de chardon-Marie et de graines de plantain (trouées);
  2. Ajouter ½ cuillère à soupe de succession, calamus calamus, prêle;
  3. Versez l'infusion d'aneth de collection;
  4. Laisser infuser pendant 40 minutes;
  5. Après avoir filtré, ajoutez à nouveau l'infusion d'aneth;
  6. Buvez 50 ml avant les repas 5 fois par jour pendant 3 mois.

Infusion d’aneth préparée en ajoutant 1 c. À thé de graines de plante dans 200 ml d’eau bouillante.

La composition est utilisée en médecine en raison de son action combinée, y compris des effets suivants:

  • Anti-inflammatoire;
  • Cholérétique;
  • Antioxydant;
  • Désintoxication.

La recette populaire traditionnelle pour le traitement de l'hépatose grasse du foie - l'utilisation quotidienne du thé de chardon-Marie. Il est simple de cuisiner - préparez une cuillerée de graines dans un verre d'eau bouillante. Buvez après avoir trempé pendant 20 minutes. Vous pouvez alterner avec du thé à base de graines de jardin de menthe et d'églantier.

Des propriétés similaires se retrouvent dans les flocons d’avoine, qui sont également utilisés à domicile pour traiter le foie sous forme de décoctions, de gelée, de teintures.

Bien que la dégénérescence graisseuse des hépatocytes soit une maladie irréversible, il est possible de prévenir les changements mortels en utilisant constamment des médicaments en combinaison avec des recettes populaires.


Articles Connexes Hépatite