Préparations pour l'hépatite virale B et C

Share Tweet Pin it

L'hépatite est un groupe important de maladies caractérisées par des lésions des cellules du foie. La raison de leur développement est la pénétration du virus dans le corps humain. Dans de rares cas, la maladie devient une conséquence de dommages toxiques ou de l'influence d'allergènes. Le traitement de l'hépatite est choisi en fonction de la forme de la maladie et des caractéristiques du patient.

Caractéristiques de la thérapie de l'hépatite B

Cette maladie nécessite un traitement à long terme. Le virus est presque impossible à vaincre complètement lorsque le processus est chronalisé. L'utilisation de médicaments ne peut que traduire en une phase de rémission prolongée.

Les techniques suivantes sont utilisées en thérapie:

  • Médicaments On utilise des médicaments antiviraux qui non seulement inhibent l'activité des virus, mais en réduisent également considérablement le nombre.
  • Nutrition diététique. Le traitement ne sera efficace que si un régime spécial est suivi. La tâche principale du régime sera la réduction maximale de la charge sur le foie.
  • Renforcement du système immunitaire. À cette fin, des complexes de vitamines, des recettes folkloriques et des ajustements de mode de vie sont utilisés.

Le programme de thérapie est développé par le médecin, en se concentrant sur les résultats de l'examen médical du patient. Des ajustements non autorisés peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.

Médicaments pharmaceutiques contre l'hépatite B

Aujourd'hui, de nombreux médicaments destinés à lutter contre l'hépatite B ont été mis au point, parmi lesquels on peut notamment souligner:

  • Entecavir Appartient à un groupe de nucléotides. Les composants du médicament se propagent rapidement dans tout le corps et se concentrent dans les lieux d'accumulation de virus. Le médicament est utilisé à n'importe quel stade de la maladie. Dans certains cas, des effets secondaires peuvent survenir, tels que des maux de tête, une sensation de faiblesse des muscles et des articulations.
  • Lamivudin. Inclus dans le groupe des nucléotides. En plus de lutter contre le virus a un effet positif sur l'état du foie. Une amélioration chez les patients est observée peu de temps après le début du traitement. Parfois, l'utilisation du médicament est inefficace. Cela est dû aux caractéristiques du virus. Dans une telle situation, un changement de médicament est requis.
  • Interféron Alfa-N. Inclus dans le groupe interféron. Le médicament est disponible sous forme d'injections, ce qui contribue à la propagation rapide des composants du médicament dans tout le corps. Cependant, l'effet rapide d'un tel traitement n'est pas prévisible. Pour un bon résultat, le traitement doit durer au moins six mois. L'interféron alpha-N a plusieurs effets secondaires assez graves: nécrose des tissus du foie, évanouissements, convulsions.
  • Livolin Forte. Le but d'un tel médicament devient la restauration des cellules hépatiques endommagées. Il est utilisé comme médicament supplémentaire en association avec des antiviraux. Les effets secondaires après le traitement ne se produisent presque pas.

Un médicament correctement sélectionné pour l’hépatite B peut supprimer l’activité du virus au cours de l’année. Le médecin sélectionne la posologie exacte et les examens d’accompagnement nécessaires individuellement pour chaque patient.

Les personnes ayant reçu un diagnostic d'hépatite B devront surveiller l'état de leur foie et se soumettre à des examens médicaux toute leur vie.

Régime alimentaire approprié pour l'hépatite B

Les médicaments pharmaceutiques contre l'hépatite B ne seront efficaces que si le régime alimentaire est adapté. Il est recommandé aux experts en matière de préparation du menu de respecter les règles suivantes:

  • La majeure partie du régime devrait être composée de glucides. Chaque jour, il est nécessaire de manger de la bouillie, du pain, des légumineuses et diverses sortes de céréales.
  • Manger de la graisse devrait être minimisé. Il est strictement interdit de manger du saindoux, des variétés grasses de viande et de poisson, des pâtisseries, du beurre et de la margarine.
  • Tous les plats doivent être cuits à la vapeur, au four ou bouillis dans de l'eau. Pour réduire la charge sur le système digestif, coupez tous les produits en petits morceaux et mastiquez-les bien avant d'avaler.
  • Ne mangez pas d'aliments trop chauds ou froids. Les plats doivent être à la température ambiante.
  • Il est interdit de consommer des épices, de la salinité, des viandes fumées, de la mayonnaise, du ketchup, du chocolat, des agrumes, des produits semi-finis, des graines de citrouille.
  • Essayez de minimiser les aliments salés et trop salés.

Le respect de ces règles accélérera le processus de guérison. Sinon, des effets négatifs sur la santé peuvent se produire.

Recettes populaires pour l'hépatite B

Renforcer l'effet des médicaments peut être avec l'aide de recettes de médecine alternative. Ils aident à faire face au virus et à maintenir le système immunitaire. Les médicaments les plus efficaces sont:

  • Mélangez une cuillère de miel naturel avec une quantité identique de pain d'abeille. Cette composition est consommée tous les matins avant le petit-déjeuner. Cela aidera à stimuler les processus métaboliques dans le corps.
  • Dans un verre de jus de pomme frais, dissolvez une cuillerée de miel. Cette boisson doit être bue avant le coucher. Cela aidera à restaurer les cellules du foie.
  • Une cuillère à soupe de boutons de bouleau zaarte un verre d'eau bouillante. Entrez une pincée de soda. Après quelques heures, le produit est filtré. Il est pris dans 100 ml avant les repas. La consommation régulière de ce bouillon stimule la production de bile et soulage l'inflammation.
  • Dans un verre d'eau bouillante, 20 mg de menthe poivrée. Il est nécessaire d'insister sur ce médicament tout au long de la journée. Il est pris à la cuillère après un repas. Ce médicament est interdit pendant l'allaitement, car il inhibe la production de lait maternel.
  • Dans un litre d'eau, faites bouillir pendant 10 minutes 50 grammes d'églantier. Laisser insister quelques heures. Prenez cet outil devrait être un verre deux fois par jour.

Avant d'utiliser les recettes ci-dessus devrait consulter un médecin. Parfois, leur utilisation peut provoquer une réaction allergique.

Thérapie contre l'hépatite C

L’hépatite C est considérée comme la forme la plus dangereuse de la maladie et infecte tellement les cellules du foie qu’une cirrhose, voire un cancer, se développe. Le traitement ne sera efficace que si le problème est détecté au stade initial.

Les experts utilisent les méthodes suivantes:

  • L'utilisation de médicaments qui suppriment l'activité des virus.
  • Des médicaments pour restaurer les cellules du foie.
  • Restauration des fonctions protectrices du corps.

Le traitement est toujours effectué avec l'utilisation de médicaments. Ils coûtent cher. La durée du traitement peut atteindre plusieurs dizaines de mois.

Moyens de combattre le virus

Les médicaments modernes peuvent atteindre un résultat stable. En outre, la qualité et l'efficacité des spécialistes russes ne sont pas inférieures à celles des analogues étrangers.

Les principaux médicaments contre l'hépatite C sont les suivants:

  • Ribavirine. Disponible sous forme de tablette. Combat efficacement le virus dans les premiers stades. En cas de développement de la cirrhose, les experts recommandent plus souvent des médicaments plus puissants.
  • Sofosbuvir. Ce médicament est utilisé dans la forme chronique de la maladie. Les comprimés sont ajoutés à la nourriture. La durée de leur utilisation dépend des caractéristiques individuelles du patient. Sifosbufir vous permet de refuser un traitement avec des médicaments contenant de l'interféron.
  • Siméprévir. Les composants du médicament inhibent la production de protéines nécessaires à la vie du virus. Selon des essais cliniques récents, le médicament est efficace pour toutes les variétés de virus sauf le génotype A1.

La posologie et la durée du traitement doivent être choisies individuellement par le médecin pour chaque patient.

Drogues régénératrices des cellules du foie

L'hépatite C provoque la destruction rapide des cellules du foie. Par conséquent, l'utilisation des hépatoprotecteurs est extrêmement nécessaire. Les plus efficaces sont:

  • Essentiale forte. Disponible sous forme d'injections et de comprimés. Dans certains cas, après l’utilisation de l’outil, des effets secondaires tels que des douleurs à l’abdomen, des éruptions cutanées, des démangeaisons, des problèmes de fauteuil peuvent se développer. Dans de telles situations, vous devriez consulter un médecin.
  • Karsil. Le composant principal du médicament est extrait de chardon-Marie. Il est totalement sans danger pour la santé humaine et conduit rarement à la manifestation de symptômes négatifs. Son utilisation régulière contribue à accélérer le processus de régénération des cellules du foie.
  • Medicus. En plus de son ingrédient actif principal, il contient également des vitamines, qui augmentent les fonctions de protection de l'organisme. Ce médicament est interdit d’utilisation pendant la grossesse.

Ces médicaments contribuent à la restauration rapide de l'hémostase et augmentent la résistance du foie. La plupart d'entre eux sont fabriqués à partir de composants naturels de plantes, ce qui témoigne de leur sécurité.

Moyens d'augmenter l'immunité

Faire face à la maladie ne peut être qu'un organisme doté d'un bon système immunitaire. Par conséquent, pendant le traitement, les experts prescrivent des complexes de vitamines. Ils réduisent la charge sur le foie. Le rôle clé en la matière est joué par les substances suivantes:

  • Vitamine E. Stimule la régénération cellulaire. Il est présent dans la composition de la plupart des médicaments complexes. À l'état pur, il est produit sous forme de liquide huileux.
  • Vitamine A. Vous permet de normaliser la synthèse du cholestérol et d’accélérer le processus de restauration des cellules du foie. Un jour doit être au moins 0,7 mg de cette substance.
  • Vitamine K. Stimule l'écoulement de la bile et la régénération des cellules du foie. Il peut être obtenu à partir de produits naturels, tels que le chou, la mûre et la menthe.
  • Acide ascorbique. Réduit les risques de stéatose hépatique, améliore l'absorption des vitamines E et A.

Le plus souvent, les experts recommandent l’utilisation de remèdes complexes fortifiés. Ceux-ci incluent: Aevit, Ovesol, Multitabs et autres.

Méthodes traditionnelles de thérapie

Pour traiter l'hépatite C, seuls les remèdes populaires sont strictement interdits. Cela peut avoir des conséquences graves. Ces médicaments ne sont utilisés qu'en complément du plat principal. Les médicaments les plus simples et les plus efficaces sont:

  • Dans un verre d'eau bouillie tiède, mélangez une cuillère à soupe de miel. Cette boisson doit être bue tous les jours pendant deux mois. Les traitements avec cet agent sont effectués au printemps et à l’automne.
  • Dissoudre 15 grammes de momie dans un demi-litre d'eau tiède. Au début du traitement, l'agent est pris en une quantité de 25 gouttes. Augmentez progressivement la dose à 60 gouttes. Buvez le mieux avant les repas.
  • Trois cuillères à soupe de chardon-Marie en poudre verser un demi-litre d'eau. Faire bouillir dans un bain-marie à la moitié du volume. Une fois le bouillon refroidi, il est filtré. Prenez les médicaments dont vous avez besoin dans la cuillère avant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Un cours prend jusqu'à 60 jours.
  • Chaque jour, buvez un verre de jus de chou et de carotte fraîchement pressé. Vous pouvez également ajouter du jus de betterave à la boisson.

Il est nécessaire de compléter le traitement de l'hépatite C en adaptant le mode de vie habituel. Pratiquez la gymnastique thérapeutique, prenez une douche contrastée, marchez davantage et suivez toutes les règles d'hygiène individuelle.

L'hépatite est une maladie dangereuse qui nécessite un traitement sérieux. Il doit être effectué exclusivement sous la supervision d'un spécialiste. Seul le strict respect de toutes les prescriptions aidera à éviter les complications.

Principes du traitement de l'hépatite A

L'hépatite du groupe A est considérée comme la forme la plus bénigne de la maladie et se développe suite à l'ingestion de virus de la famille des Picornaviridae. Le plus souvent, une personne contracte l'infection en buvant de l'eau infectée, de la nourriture ou en utilisant des objets utilisés par une personne malade.

Si la maladie est diagnostiquée sous une forme bénigne, l'utilisation de médicaments en thérapie ne sera pas nécessaire. Le stade avancé de l'hépatite A nécessite une approche intégrée du traitement. Les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Prescrire des médicaments.
  • Nutrition diététique.
  • Respect des normes d'hygiène et de repos au lit. Chaque jour devrait prendre une douche chaude avant de se coucher.

Un patient chez qui on a diagnostiqué une hépatite est placé en quarantaine pendant au moins un mois et demi. Dans le même temps, il est régulièrement nécessaire de passer des tests permettant à un spécialiste de juger de l'efficacité du traitement.

Après avoir terminé le traitement principal, la personne doit être sous la surveillance d’un spécialiste pendant six mois. Ce n'est qu'ainsi qu'il sera possible de garantir une victoire totale sur le virus.

Traitement médicamenteux de l'hépatite A

Faire face à un virus progressif sans utilisation de médicaments est impossible. Plusieurs groupes de médicaments sont utilisés:

  • Vitamine A. L'acide ascorbique joue un rôle clé en thérapie. Il est le plus souvent combiné à la routine.
  • Hépatoprotecteurs. Ils sont conçus pour restaurer les cellules hépatiques endommagées. Les plus efficaces sont Essentiale, Hepatofalk, Kars.
  • Enterosorbents. Avec leur aide, il est possible d'éliminer le corps des toxines accumulées. L'utilisation de Smekta, Enterosgel, Polisorb est illustrée.
  • Préparations contenant des enzymes. Ils sont nécessaires pour réduire la charge sur le système digestif. Ce groupe comprend Mezim-forte, Créon, Festal.
  • Dans les cas graves, l'utilisation d'immunomodulateurs. Ils stimulent la capacité de protection du corps et vous permettent de faire face rapidement à la maladie. Ces outils incluent: Timogen, Timalin.

Le choix des médicaments et de leurs dosages exacts est effectué exclusivement par le médecin traitant, dans le respect des caractéristiques de la maladie. Le patient doit suivre toutes les recommandations à la lettre. Il est strictement interdit de changer de médicament sans autorisation ou d'interrompre le traitement.

Nutrition diététique pour l'hépatite A

Pour réussir la guérison, boire des pilules ne suffit pas. Le rôle important joué par l'observance d'un régime approprié. Il est nécessaire de respecter les recommandations suivantes:

  • Buvez au moins trois litres de liquide par jour. Il est préférable que ce soient des solutions de glucose, du thé avec du sucre, de l’eau minérale contenant des composants alcalins.
  • L'utilisation d'aliments salés, trop épicés, gras, frits et fumés est strictement interdite. Nécessite un rejet complet des marinades.
  • Vous ne pouvez pas manger de radis, ail, radis.
  • Tous les plats doivent être cuits au four, à la vapeur ou à la vapeur.

La norme quotidienne pour de tels patients est de 2500 à 3000 kcal. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre de la nourriture en petites portions quatre à cinq fois par jour.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'hépatite A

En plus du traitement traditionnel, des recettes folkloriques peuvent également être utilisées. Leur utilisation en tant que thérapie primaire est strictement interdite. Parmi les médicaments les plus efficaces peuvent être identifiés:

  • Mélangez une racine de chicorée, le millepertuis, la prêle et l'achillée millefeuille. Obtenir la collection résultante dans un verre d'eau bouillante. Au bout d'une demi-heure, la perfusion est prête à l'emploi. Il se boit dans une cuillère à café avant chaque repas.
  • Mélanger sur une petite poignée d'églantier et de cendre de montagne. Versez un verre d'eau bouillante. Ajoutez du miel. Cette infusion est bue deux fois par jour.
  • Aide à restaurer le foie aide le jus de pomme de terre. Il est pris une demi-heure avant les repas trois fois par jour. Il n'est pas nécessaire de récolter le jus à l'avance, préparez-le immédiatement avant l'utilisation.
  • Il est possible de combattre le virus avec l'aide de la sauge. Pour préparer le médicament, faites cuire à la vapeur deux cuillères à soupe de matières premières sèches dans un verre d'eau bouillante. Après une heure, il doit être filtré. Cette teinture boire une cuillère toutes les deux heures tout au long de la semaine.

Si, après l’utilisation de tels médicaments, ont commencé à avoir des effets secondaires, leur utilisation doit être immédiatement interrompue. Après cela, consultez un spécialiste.

Comment traiter l'hépatite C à la maison - médicaments efficaces et remèdes populaires

Aujourd'hui, environ 2% de la population souffre de cette maladie et ce taux augmente chaque année. Ils associent la dynamique au facteur de progression de la toxicomanie, car dans 80% des cas, l’infection chez les jeunes se fait par injection intraveineuse. L'hépatite C - le traitement peut être effectué avec des médicaments, des remèdes populaires, aidera à suivre un mode de vie sain. Le danger de la maladie est associé à de fréquentes transitions vers la forme chronique, il est donc important de connaître les signes, les méthodes d'infection. Avec un traitement approprié et opportun, 60 à 80% des patients se débarrassent du virus.

Qu'est-ce que l'hépatite C?

La maladie est reconnue comme étant virale, l’agent en cause est le VHC et C est la forme la plus grave de l’hépatite, ce qui est dangereux pour la variabilité génétique. Une grande capacité de mutation entraîne le risque de développer de nouvelles espèces. Les scientifiques ont identifié 7 génotypes principaux, chaque groupe pouvant contenir jusqu'à 40 sous-espèces. L'hépatite affecte le sang par le foie. Le virus est fatal aux cellules de cet organe, l’endommageant et conduisant à la cirrhose ou au cancer du foie. La source de la maladie reconnaissait les patients actifs, les patients porteurs de virus latents.

La condition pour l'hépatite C est que l'agent pathogène pénètre dans le sang par une infection parentérale ou instrumentale. Cela peut arriver dans de tels cas:

  • lors du partage de manucure, accessoires de rasage;
  • lors du tatouage, perçage corporel avec des instruments contaminés par le sang du patient;
  • lorsque vous utilisez une seringue pour injection;
  • pendant la transfusion;
  • au cours de la procédure sur un appareil d'hémodialyse;
  • sexuellement (la probabilité de contact non protégé est de 3 à 5%);
  • de mère à enfant (environ 5% des cas, souvent à la naissance).

Les symptômes

Au stade initial, il est difficile d'identifier l'hépatite, car les signes peuvent être attribués à d'autres maladies. Une fois dans le corps, le virus passe d'abord par une période d'incubation. Outre le stade aigu, ses symptômes ressemblent à ceux de la grippe:

  • activité réduite;
  • l'appétit diminue;
  • mal de tête;
  • nausée, faiblesse;
  • fatigue

Le processus difficile de l'évolution de la maladie passe avec des complications supplémentaires. Vous pouvez détecter une maladie à un stade ultérieur pour des symptômes plus graves:

  • couleur jaune de la peau;
  • perte de cheveux;
  • l'anémie, l'urine s'assombrit et les matières fécales se fanent;
  • nausée, vomissement;
  • il y a des sensations douloureuses dans l'hypochondre droit;
  • la dépression peut se développer;
  • les analyses de sang cliniques montrent une augmentation du nombre de bilirubine, l'étude d'échantillons de foie donne des marqueurs spécifiques.

Est-il possible de récupérer?

En fonction du génotype, le traitement dure 3 mois à 72 semaines. Hépatite C - le traitement jusqu'à la guérison complète est possible. Le début de la rémission complète après un traitement se produit dans 20 à 40% des cas. La réponse à la question de savoir comment guérir l'hépatite C pour toujours dépend de la détection rapide du virus et du traitement approprié. Lorsque l'hépatite est détectée au stade initial, un traitement rapide aide la maladie à ne pas devenir chronique.

Traitement de l'hépatite C

Une thérapie réussie comprend une approche intégrée: les médicaments sont combinés aux méthodes traditionnelles, un régime alimentaire, des examens réguliers, des patients sont surveillés en ce qui concerne l'effort physique et un régime de repos. Le traitement vise de telles actions:

  • éliminer le virus du sang;
  • réduire, supprimer le processus inflammatoire dans le foie;
  • prévenir la formation de tumeurs, la transformation en cirrhose.

Comment traiter l'hépatite C devrait être un spécialiste. Il prescrit des médicaments en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme, du génotype du virus, de la gravité de la maladie. Pour ce faire, l'hépatologue effectue un examen complet:

  • sur rendez-vous personnel, recueille l'historique de la maladie et étudie les évaluations du patient;
  • prescrit des analyses de sang, d'urine;
  • Des échographies du foie et une biopsie de l'organe sont effectuées.

Drogues

Les mesures de rétablissement ne doivent être prescrites que par un médecin. Préparations pour le traitement de l'hépatite C utilisées auparavant plus souvent sur la base d'interféron et de ribavirine. Ces médicaments donnent des résultats positifs dans le traitement de 2 et 3 génotypes du virus - 70 à 80% de la récupération réussie, avec 1 et 4 à 45-70%. Aujourd'hui, les patients ont besoin de médicaments sans interféron.

L'interféron alpha - un outil visant à prévenir l'émergence de nouvelles cellules infectées. Le traitement dure au moins 12 semaines et il est nécessaire de passer chaque mois des tests pour connaître le nombre de cellules virales dans le corps. L'avantage est que l'utilisation de médicaments empêche le développement de la cirrhose, le cancer. Les inconvénients comprennent les effets secondaires - les 12 premières heures d’action, la température augmente, il ya une faiblesse, le médicament a une contre-indication au traitement du VIH-infecté.

Le sofosbuvir est un médicament sans interféron disponible sous forme de pilule. Il a un effet sur le virus, dans lequel ce dernier ne peut pas se multiplier et se développer. En plus des médicaments - l’outil n’a pas d’effets secondaires, il est facilement toléré, même par les personnes âgées, il restaure également la fonction du foie. L'inconvénient est que le médicament n'a pas été testé chez l'enfant, il n'est donc pas recommandé avant 18 ans. En thérapie, il est utilisé en association avec Daclatasfair.

Thérapie antivirale

Les médicaments spécifiques qui combattent l'agent responsable de la maladie sont la ribavirine, la remantadine et le zeffix. Le premier est un moyen de thérapie antivirale, qui aide à réduire la concentration de l'agent pathogène dans le corps en agissant sur sa reproduction. Il convient de noter l'avantage de la grande efficacité associée aux préparations d'interféron, aux inconvénients du fait que l'un des effets secondaires est l'anémie hémolytique liée à la dose.

Remantadin est une pilule prescrite en remplacement du médicament précédent. Plus les médicaments - moins coûteux, moins - la possibilité d'exacerbation de maladies chroniques. Hépatite C - Le traitement antiviral est effectué par Zeffix. Il empêche l'apparition de nouvelles cellules infectées. De plus, le médicament - il est prescrit pour intolérance à la ribavirine et pendant la grossesse, aux inconvénients - efficacité plus faible, ce qui augmente la durée du traitement.

Traitement du foie

Ce corps prend le poids. Il est important de traiter avec l'utilisation d'hépatoprotecteurs, qui contribuent à la restauration des cellules endommagées. Ceux-ci peuvent être des médicaments à base de phospholipides essentiels, silymarine, adémétionine, acide ursodésoxycholique. L'essentiel N à partir de composants naturels est reconnu comme l'un des moyens efficaces. Les phospholipides, qui en font partie, participent à la construction des cellules, contribuant ainsi à la restauration du foie. L'outil est naturel, les inconvénients incluent la nécessité de suivre un long traitement.

Caractéristiques du traitement des femmes enceintes

La forme aiguë de la maladie peut être dangereuse à la fois pour le fœtus et pour la femme. L'usage de médicaments pouvant nuire au développement de l'enfant dans l'utérus, il est donc important de le traiter sous la surveillance d'un médecin. Pendant la grossesse, l’utilisation d’hépatoprotecteurs à base de plantes (Essentiale, Hofitol, Karsil) en association avec un régime alimentaire équilibré est indiquée. L'acide ursodésoxycholique peut être utilisé au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse, mais s'il est indiqué, il peut être utilisé au cours du premier.

Une femme enceinte devrait manger 4-5 fois par jour, en divisant les aliments en portions égales. Il est nécessaire d'utiliser des produits naturels, les colorants et les conservateurs augmenteront la charge sur le foie endommagé par le virus. Le régime implique l'élimination des aliments suivants du régime:

  • sodas et boissons sucrées;
  • cacao et chocolat;
  • produits laitiers gras, viande, poisson;
  • viande fumée et plats frits;
  • les champignons;
  • pain frais, pâtisseries, biscuits.

Caractéristiques du traitement des enfants

Le cours de thérapie pour un enfant est conçu pour empêcher la formation d'une forme chronique. Pour ce faire, prescrire des médicaments, il est important de suivre un régime et de se reposer, de prendre des moyens pour soulager les symptômes. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, les pédiatres recommandent des suppositoires contenant le contenu en interféron alpha recombinant. La durée du traitement est de 24 à 48 semaines, selon la gravité de la maladie.

Traitement des remèdes populaires

Vous pouvez également traiter la maladie à la maison. Pour ce faire, organisez de tels événements:

  • bains et douches apaisants quotidiens;
  • la physiothérapie, qui comprend la rotation du tronc, les pompes, le frottement du foie, la flexion en avant, la marche en place;
  • lavements chauds avec décoction de camomille;
  • l'utilisation de radis noirs effilochés et d'autres produits bien connus en médecine traditionnelle;
  • maman de réception.

Herbes

Qui était intéressé par la façon de traiter l'hépatite C à la maison, il sait que les décoctions, les lavements et le gruau de plantes médicinales sont efficaces. Cette ortie, le millepertuis, tsmin sandy. Sur la base d'une marguerite vivace faire une infusion. Pour ce faire, on verse 100 grammes de la plante dans un demi-litre d’eau bouillie froide et on laisse pour une journée. Le liquide obtenu doit être bu 0,5 tasse le matin, l'après-midi et le soir. Les fleurs de chardon-Marie infusent du thé cicatrisant dont l’utilisation quotidienne contribue à la restauration du foie.

Vous pouvez combiner ce remède cicatrisant et savoureux au radis noir en ajoutant 2-3 cuillères à 100 grammes de produit moulu. Le miel avec un verre d'eau et du jus d'un demi citron est également efficace. Utiliser ces produits est quotidien pendant toute la durée du traitement. L'avantage du miel est que ce produit peut être associé à des médicaments.

Utilisez des grains non raffinés. On verse de l'eau bouillie et laisse infuser pendant une journée. L'utilisation quotidienne de cet outil aide à lutter contre la fatigue et la faiblesse. L'avoine aide à travailler le système digestif. Il est capable de réduire la charge sur le foie endommagé par le virus, contribue à l'élimination des substances nocives, dont la formation est associée à une intoxication du corps.

Rose Musquée

Les fruits de la plante contiennent de la vitamine C et des nutriments qui ont des propriétés immunomodulatrices. La décoction de cynorhodon aide à combattre le virus de l'hépatite. Pour ce faire, vous devez verser 1 tasse de fruits avec deux litres d'eau bouillante et laisser reposer pendant une heure. Les patients prennent une décoction prête chaque jour pendant toute la durée du traitement.

Nouveau dans le traitement de l'hépatite C

La dernière étape de l'étude est l'action combinée du médicament Glecaprevir / Pibrentasvir de la société AbbVie Inc. Il contient des inhibiteurs de la deuxième génération des protéines NS3 et NS5A. Les scientifiques reconnaissent que le médicament est une avancée thérapeutique, car il a donné d’énormes résultats et un effet régénérant élevé chez les patients multirésistants. Le déblocage des fonds est prévu pour 2018-2019.

Le médicament le plus efficace

Harvoni est un médicament de nouvelle génération basé sur une association de lédipasvir et de sofosbufira. Cette combinaison de substances contribue à la guérison complète de l'hépatite sans utilisation d'interféron ni de ribavirine. L'avantage est qu'il est sans danger d'être traité avec ce médicament, il ne provoque pas d'effets secondaires, accélère le processus de guérison, le traitement dure 12 à 24 semaines. Les inconvénients sont le prix élevé.

Combien coûte le traitement de l'hépatite C en Russie

Des fonds sont alloués chaque année dans le pays afin que certains patients bénéficient d'un traitement gratuit - jusqu'à deux milliards de roubles. Le coût du traitement de l'hépatite C dépend des médicaments choisis et du lieu d'achat. Le prix d'un mois de traitement commence à partir de 15 000 roubles avec l'utilisation de médicaments nationaux et d'analogues bon marché, à partir de 50 000 roubles - un traitement avec des moyens importés des nouvelles générations.

Soutien hépatique de l'hépatite C

L'hépatite C est le type d'infection virale le plus grave qui affecte le foie. Il existe une forte probabilité que la maladie devienne chronique, entraînant la mort par cirrhose et par cancer. Mais il y a une chance de guérir. En plus du traitement complexe prescrit par un médecin, diverses méthodes pour soutenir le foie et augmenter sa résistance aux effets nocifs de l’infection seront utiles.

Bonne nutrition

Faire face à ce type de maladie est impossible sans un changement complet de régime et de régime. L'hépatite C montre le régime le plus strict. Les médecins prescrivent le diettol n ° 5 à cette maladie, qui implique des repas fractionnés cinq à six fois par jour, des plats cuits, bouillis, cuits au four ou à l'étouffée, une abondance de fruits et de légumes, des produits laitiers allégés, une variété de céréales et de soupes maigres, du pain séché.

Quoi d'autre vous devez abandonner:

  • de plats chauds;
  • de friandises très froides, telles que la crème glacée;
  • de viande riche en cholestérol (porc, agneau, oie, canard, boeuf gras);
  • des jaunes (peut être très rare dans la composition d'une omelette);
  • des épices chaudes, ainsi que de l'ail et des oignons;
  • à partir de friandises à la crème et au beurre;
  • de ketchup, mayonnaise, sauces avec des conservateurs;
  • de la nourriture en conserve et des torsades à base de vinaigre;
  • des aliments frits et grillés;
  • des radis, radis, daikon et la plupart des légumineuses;
  • de bouillons riches;
  • de la restauration rapide;
  • de la viande fumée et des cornichons.

De temps en temps, vous pouvez vous procurer du beurre, du fromage non tranchant, des saucisses, du jambon maigre, du hareng légèrement salé, des gâteaux et des choux à la pâte sans levure.

Utile pour les produits et les plats pour l'hépatite: salades vertes à l'huile végétale, avec en particulier l'ajout de feuilles de pissenlit, de noix, de maïs, de courgettes, de potiron, de betteraves et de soja. Les pastèques contenant du fructose riche en énergie, de l'acide folique et du manganèse sont très bonnes.

De bonbons naturels ne sont autorisés que naturel: miel, bonbons, fruits secs, churchkhela, guimauve, marmelade, confiture. La friandise la plus utile est le cassis, moulu avec du miel. S'il y a une telle confiture une demi-heure avant le repas dans une cuillère à thé, cela aura un effet curatif.

Pour aider le foie, il est conseillé de boire une tasse de lait frappé au jus de carotte quotidiennement sur un estomac vide. Vous pourrez ensuite prendre votre petit-déjeuner dans une heure et demie.

C'est très difficile, mais il faut pratiquement abandonner le sel. Au lieu de cela, les chefs ont inventé des condiments sains et parfumés absolument inoffensifs pour le foie, riches en minéraux et en vitamines.

Cela vaut la peine d'essayer ces recettes:

  1. La poudre d'herbes aromatiques sera un excellent ajout à tout plat. Il est nécessaire de moudre des feuilles de groseilles sèches, de framboises, de fraises, de cerisiers et de vigne, ainsi que des inflorescences de thé au saule. Remuer et utiliser comme assaisonnement.
  2. Un goût inhabituel donnera aux aliments une composition de melon et de graines de lin, de sésame et de cumin. Ils ont besoin de moudre un moulin à café et prendre des parts égales, ajouter le même gâteau à l'argousier et cinq fois plus de chou marin séché.
  3. Une autre saveur à base d'algues et de cumin: vous devez les prendre un à un et ajouter le même zeste de citron, préalablement plongé dans de l'eau bouillante pendant deux minutes.
  4. Vous obtiendrez un excellent assaisonnement si vous mélangez à parts égales de persil finement haché, de menthe, de salade verte, de coriandre, de céleri, d’aneth et de feuilles de laurier broyées.

Avec les symptômes aigus de l'hépatite C, le régime devient encore plus strict.

Comment manger pendant l'exacerbation de la maladie:

  • En cas de syndrome douloureux intense, il vaut la peine de refuser de manger. Vous devez maintenir votre force avec du thé vert ou du thé à la rose sauvage avec du miel, une eau minérale appropriée et des jus de fruits faiblement concentrés provenant de légumes, de fruits et de baies.
  • Lorsque la douleur s'atténue, il est recommandé d'utiliser des purées de fruits et légumes, des céréales muqueuses non sucrées sans lait, sans gelée ou sans gelée.
  • Au bout de cinq jours, vous pouvez ajouter au menu du fromage cottage faible en gras, du poisson cuit à la vapeur, un peu de beurre ou d’huile végétale.
  • La rémission survient généralement moins d'une semaine après une exacerbation. Ensuite, vous pourrez vous détendre et aller aux plats traditionnels de la cinquième table de régime.

Pour l'hépatite C, les médecins recommandent des jus de légumes mélangés fraîchement pressés: de carottes, de concombres et de betteraves (10: 3: 3) ou de chou et de céleri (1: 1). Ils doivent alterner chaque semaine.

Un cours de thérapie de jus - deux mois. Ensuite, ils font une pause d’un mois et suivent un autre cours.

Pour soulager les organes abdominaux, vous devez utiliser des produits nettoyants pour le foie et bénéfiques pour les intestins:

  • Huile de moutarde. Parfumé, avec un goût inhabituel, il convient pour les soupes, les salades et les plats principaux.
  • Raisin. Pour préparer un nettoyant, vous devez remplir un verre de raisins secs avec deux litres d'eau, faire bouillir, ajouter un paquet de séné et laisser mijoter pendant une demi-heure à feu doux. Une bouteille de «Holosas» est ajoutée à la décoction refroidie et filtrée. Buvez une tasse d'un tel cocktail la nuit.

Outils de support

Le traitement de l'hépatite C comprend non seulement un antiviral, mais également des médicaments de soutien. Il s'agit notamment de préparations contenant des extraits de graines de citrouille, de chardon-Marie et d'artichaut. Il existe des composés pour maintenir l'origine du foie et des animaux, par exemple, "Sirepar" et "Hepatosan". Tous ces outils sont bons pour la prévention de la cirrhose et des tumeurs cancéreuses.

Vous pouvez essayer un traitement homéopathique. Les médicaments de compensation populaires de ce type sont Hepel et Galstena. Les composants actifs sont des extraits de chardon-Marie et de chélidoine.

En ce qui concerne les compléments alimentaires, l'opinion des médecins est divisée ici. Certains pensent qu’ils ont peu d’avantages, d’autres croient en l’effet inverse. Si vous envisagez d'utiliser cette méthode de soutien du foie, lisez les annotations et consultez un médecin. Lorsque l'hépatite C est souvent utilisée, de tels compléments alimentaires: "Hepatoholan", "Indol-plus", "Unkariya", "Vitaspectr C", "Prométhée", "Maxfiber", tisane "Atlant" et "Vitacomp".

Dans le même temps, le miel et les autres produits de l'abeille sont un mets délicat et un excellent agent de soutien pour les maladies du foie. Leurs principales propriétés thérapeutiques sont: le nettoyage et la régénération de l’organe malade, une immunité accrue et la suppression de l’activité virale.

Afin de renforcer le foie, des mélanges de miel sont recommandés:

  • À la veille du petit-déjeuner et du dîner, buvez une demi-tasse de jus de fruits, pressé à partir de pommes fraîches et de miel sucré avec une cuillère à thé.
  • Moudre une livre de cassis, mélanger avec une quantité équivalente de miel. 30 minutes avant un repas, consommez une cuillerée à thé de la confiture obtenue.
  • Une cuillerée à thé d'un mélange de miel et de gelée royale matin et soir est un excellent outil pour prévenir la cirrhose et le passage de l'hépatite C à la forme chronique.
  • Vous pouvez aussi manger du perga tous les jours. Ou ajoutez une cuillère à café de cette substance utile à une cuillère à soupe de miel et régalez-vous le matin et à la veille du sommeil.
  • L'extrait de propolis est très utile (20 grammes de substance pour deux piles d'alcool). Vingt gouttes sont ajoutées à une demi-tasse de lait bue à la veille d'un repas.
  • La teinture de raifort au miel a un effet nettoyant et réparateur. Il est nécessaire de moudre dans un hachoir à viande les racines fraîches de raifort, mélanger avec du miel léger, de préférence en mai, à parts égales. La teinture doit mûrir pendant trois jours. Après cela, vous pourrez le boire dans une cuillère à soupe à la fin du petit-déjeuner, du déjeuner et du dîner pendant 40 jours.
  • Le miel à la cannelle rétablit bien le foie. Un pot d'un demi-litre de cannelle aura besoin de deux cuillères à soupe. Offrez-vous une cuillère à soupe cinq fois par jour.

Pharmacie verte

Une variété de préparations à base de plantes pour l'hépatite C protégera les cellules du foie contre les dommages viraux, supprimera le fardeau supplémentaire qui pèse sur le corps et contribuera au traitement des maladies concomitantes. Un grand nombre de recettes complémentaires, voici les plus efficaces.

Hépatite C Diet

Description au 27 novembre 2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 30 jours
  • Termes: constamment
  • Coût des produits: 1500-1600 roubles. par semaine

Règles générales

Parmi les types d'hépatite C, l'hépatite C est la plus dangereuse. La mortalité est significativement plus élevée qu'avec l'hépatite A. Dans 75% des cas, elle devient chronique et 20 à 40% des patients souffrent de cirrhose du foie, 1 à 4% développent un carcinome hépatocellulaire. Si un patient a un ARN sanguin de l'hépatite C déterminé dans les 6 mois, nous pouvons parler de la forme chronique de la maladie. La maladie est potentiellement fatale. Les lésions hépatiques progressives se produisent souvent sans symptômes et se manifestent au stade de la cirrhose, lorsque le traitement n’est plus efficace.

Le principal mode de transmission est le sang, ce qui explique la propagation de la maladie liée à la dépendance aux seringues et à l'utilisation répétée d'aiguilles non stériles. Il existe d’autres voies d’infection possibles: hémodialyse, transfusion sanguine, lésions cutanées causées par des aiguilles non stériles, transmission par la salive et au cours des rapports sexuels. Lorsqu'un virus pénètre dans le corps, deux options peuvent se développer:

  • Hépatite aiguë (forme ictérique ou anicterique) avec symptômes cliniques obligatoires de l'hépatite (hypertrophie du foie, intoxication, syndromes asthéniques et dyspeptiques).
  • Forme asymptomatique - il n’ya pas de plaintes ni de symptômes caractéristiques de l’hépatite.

Les formes manifestes aiguës sont bénignes, modérément graves et graves. Dans certains cas, l'évolution est prolongée: avec jaunisse prolongée et augmentation du nombre d'enzymes dans le sang. La forme asymptomatique est la plus fréquente, mais n'a pas été détectée dans la période aiguë. Les patients ne soupçonnent pas qu’ils sont infectés et servent de source d’infection pour les autres. À l'avenir, les formes infracliniques pourraient finir par se rétablir ou se transformer en hépatite chronique.

La récupération est observée dans 15 à 25% de tous les cas d’hépatite aiguë, dans d’autres cas - le passage à la forme chronique. Au cours de l'évolution chronique, les manifestations cliniques sont mineures: fatigue accrue, faiblesse, mauvaise humeur, diminution de l'appétit, nausées après les repas gras ou épicés. Dans le cas de la forme chronique à activité élevée, la maladie est ondulante - les périodes d’exacerbation sont remplacées par une rémission. Les exacerbations répétées se terminent par le passage à la cirrhose virale.

Traitement et régime alimentaire pour l'hépatite C

Le traitement de l'hépatite C est coûteux et la probabilité de guérison est faible. Il est recommandé d’utiliser Roferon A (interféron alfa-2a) pour le traitement. Le traitement par interféron est indiqué chez les patients âgés de 18 à 60 ans en présence d’une augmentation permanente des taux d’ALT et d’ARN du VHC dans le sang. 3 millions d'UI sont administrés 3 fois par semaine pendant un an si l'ARN du VHC disparaît 3 mois après le début du traitement. S'il est retrouvé après 3 mois de traitement, il est inapproprié de poursuivre le traitement. Le traitement le plus efficace de l'IFN alpha avec un faible taux d'ARN du virus et la présence de modifications histopathologiques modérées dans le foie, selon les résultats de la biopsie.

En plus de l'interféron alfa-2a, la ribavirine peut être utilisée. Il existe plusieurs schémas thérapeutiques: IFN alpha, ribavirine en association avec IFN alpha, uniquement la ribavirine, corticostéroïdes avec la ribavirine.

Et le traitement par interféron est absolument efficace chez 35% des patients; dans 65% des cas, il contribue à la dynamique positive des transaminases hépatiques et dans 29% des cas, il a un effet de soutien. Cependant, chez 50 à 90% des patients après l'annulation, une exacerbation répétée est observée. Très prometteur peut être considéré comme un traitement avec Pegasys. Un retrait prolongé du corps permet de l'assigner une fois par semaine. La médecine officielle s'oppose à l'utilisation d'un traitement à jeun pour l'hépatite virale. Cela est dû au fait que:

  • Le foie ne reçoit pas de nutriments et peut perdre 50% de son volume. C'est un organe du métabolisme, par conséquent, les patients ont des troubles métaboliques profonds.
  • Lors du jeûne, les toxines des intestins sont absorbées et passent par le foie.
  • La charge virale augmente.
  • Le jeûne prolongé en cas de cirrhose peut contribuer au développement de l'encéphalopathie hépatique.

Il convient de garder à l’esprit qu’il n’existe aucune donnée confirmant la grande efficacité de la famine dans cette maladie. Les cas individuels d'amélioration de la santé ne peuvent pas être pris en compte. Certaines restrictions et l'exclusion du régime des aliments et des produits nocifs pour le foie sont considérées comme un régime thérapeutique, et non par la famine.

Des facteurs tels que l'abus d'alcool et une alimentation malsaine accélèrent considérablement le processus de lésions hépatiques. Quel type de régime alimentaire pour l'hépatite C devrait être appliqué? Les patients doivent suivre Diet №5 pendant la période de rémission et pendant l’exacerbation - 5 °. La gamme de produits de cette option correspond au régime numéro 5, mais elle contient un traitement culinaire plus approfondi - ébullition et nettoyage ou brassage obligatoire. Le régime est appliqué pendant 2 à 4 semaines, puis le patient est transféré à la table principale.

Les principes généraux de nutrition des patients sont les suivants:

  • Fournir des protéines de haute qualité (1,0 à 1,2 g par kg de poids).
  • Augmenter son contenu dans les hépatoses graisseuses. Il est à noter que dans le cas de l'hépatite virale C, il existe une dégénérescence graisseuse prononcée des hépatocytes.
  • Limitation de la présence de protéines dans l'insuffisance hépatique au stade de décompensation et de coma menaçant.
  • Teneur en graisse adéquate jusqu'à 80 g / jour.
  • Fournir des glucides complexes (ils devraient représenter 50% de la valeur énergétique) en raison de l'utilisation de céréales, de céréales, de légumes et de fruits.
  • Enrichir le régime en vitamines (groupes B, C, folate).
  • Contrôlez la teneur en sel (limite de 8 g, et pour les œdèmes et les ascites - jusqu'à 2 g).
  • L'inclusion dans les aliments de produits spécialisés (mélanges composites de protéines pour la correction protéique du régime).

Le régime ne doit pas contenir d'aliments irritants pour les voies biliaires, ni de graisses réfractaires mal digestibles. Pour les patients atteints d'hépatite C chronique, la prise de poids est caractéristique, en raison de l'augmentation de l'apport calorique dû aux graisses animales et à une grande quantité de glucides simples, qui sont donc limités dans le régime alimentaire.

Un régime pour l'hépatite C devrait contenir une quantité suffisante de protéines, car son utilisation réduit les processus cataboliques (décomposition), normalise le statut immunitaire du patient et améliore la fonction hépatique. Consommer des quantités adéquates de protéines est une condition indispensable au maintien des muscles et à la régénération des cellules du foie.

La nutrition du patient est enrichie de produits lipotropes - ils améliorent les processus métaboliques de la cellule hépatique et préviennent le développement de la dégénérescence graisseuse. Ce sont du boeuf sans gras, du lait, du lactosérum, du fromage cottage, du soja, de la farine de soja. Les aliments sont cuits à la vapeur, à l'étouffée, bouillis ou cuits au four et servis sous forme de chaleur 5 fois par jour. Dans le régime principal, la nourriture n'est pas écrasée.

Le régime doit contenir des quantités adéquates de vitamines (groupe B, acide folique et acide lipoïque).

Sources d'acide folique: laitue, oignon, persil, haricots, haricots, lentilles, brocoli, chou-fleur et chou de Bruxelles, chou blanc commun, carottes, maïs, pastèques, tomates, potiron, betteraves, asperges. La lentille contient presque la moitié de la norme quotidienne. Parmi les fruits peuvent être appelés oranges, citrons, mineola, poires, pommes, framboises, groseilles, abricots, fraises, bananes, kiwis, raisins, grenade, papaye. Il contient du sarrasin, du blé et du seigle, mais sa quantité diminue lors de la cuisson. Vitamine digérée complètement, s'il y a des céréales germées.

L'acide lipoïque contient du bœuf, toutes sortes de choux, pois verts, poivrons, potiron, betteraves, oignons, manioc, aubergines, riz, sarrasin, flocons d'avoine, bœuf, crème sure, boissons lactées, œufs, grenade, abricots, kaki et kaki oranges, pommes, prunes, coings, figues, cassis, mûres, mûres, noisettes, amandes, noix de cajou.

Pour les patients atteints d'une maladie hépatique chronique, l'apport de sélénium, de cuivre, de calcium, de magnésium, de phosphore et, en cas de cirrhose, le zinc est également important. Il est établi que la carence en zinc augmente le phénomène de l'encéphalopathie hépatique. Il est nécessaire d’inclure des produits contenant ces micro-éléments ou de les compléter avec l’apport de complexes minéraux et vitaminés.

Les sources de sélénium sont les fruits de mer, les noix brésiliennes, les grains entiers, la farine complète, le foie de volaille, le foie de boeuf et de porc, le son de blé, le riz, le blé et le maïs.

Le magnésium peut être obtenu en utilisant des graines de sésame, des noix de cajou, des amandes, des noix du Brésil, des bananes, des abricots secs, des pruneaux, du pamplemousse, de la mangue, des melons, des fèves de soja, des haricots noirs, des légumes à feuilles, du potiron, des artichauts, des blettes,

Teneur élevée en calcium dans les produits laitiers, les agrumes et les graines de sésame.

Le cuivre, associé à la vitamine C, réduit l'activité des virus et est particulièrement important dans l'hépatite. Les sources de cuivre sont le soja et les fromages à pâte dure.

Les principales sources de zinc sont les fruits de mer, le bœuf, le foie animal, le son de blé, le chou-rave, les arachides, les pignons, le brésilien, les noix, les graines de pavot, les graines de sésame, les graines de citrouille et les graines de tournesol.

La plupart des patients atteints de maladies du foie présentent une carence en vitamine D. Dans le corps, cette vitamine est produite sous l'action du rayonnement solaire. Mais pour les patients atteints d'hépatite, le rayonnement solaire peut être nocif. Il peut aggraver l'évolution de la maladie et réduire l'efficacité du traitement antiviral si le patient le reçoit. De plus, la ribovérine et le sofosbuvir provoquent une photosensibilité (allergie au soleil), accompagnée d'éruptions cutanées, de démangeaisons et même de coups de soleil. À cet égard, vous devriez éviter un long séjour au soleil et bronzer jusqu'à 10 heures après 18 heures. Il est nécessaire d'utiliser un écran solaire avec un FPS 30 et des vêtements de protection.

La vitamine D peut être obtenue à partir de nourriture. Ce sont le hareng, l'huile de foie de morue et le flétan, la crème sure, le saumon, le maquereau, les produits laitiers, le fromage cottage et le beurre. Parfois, vous pouvez vous permettre d'acheter ces aliments riches en calories.

Avec l'hépatite, vous pouvez organiser des jours de jeûne: pomme (jusqu'à 1,5 kg par jour), légume (le même nombre de crudités, peut être partiellement remplacé par des fruits), caillé (la norme est 500 g), kéfir (1,5 l par jour).

Avec une cirrhose du foie avec des symptômes d'insuffisance hépatique dans le régime alimentaire du patient, limiter la quantité de protéines. C'est nécessaire pour la prévention de l'encéphalopathie.

Le patient doit utiliser principalement des protéines végétales (pois verts, légumineuses, quinoa, noix, graines, sésame). Parallèlement, des mélanges de protéines avec des acides aminés ramifiés sont introduits dans l'alimentation. Il est également montré une augmentation des glucides dans le régime alimentaire en raison de simples et complexes.

L'utilisation de fibres alimentaires (céréales, pain complet, légumes, fruits, son) est envisagée. Les fibres alimentaires solubles (fruits, légumes, haricots secs, lentilles, soja, gruau, riz, gruau d'orge, noix, graines) et les disaccharides mal absorbés (lactulose) affectent le métabolisme de l'azote dans l'intestin et sont utiles en cas d'insuffisance hépatique. Il est également important d'utiliser des suppléments contenant du zinc.

Dans l'encéphalopathie bénigne, la restriction protéique est injectée pendant une courte période. Le nombre est limité (50-75% de la norme d'âge) pour la prévention de l'œdème cérébral. En cas de déficit progressif à l'état pré-comateux, les protéines animales sont complètement exclues et les graisses sont fortement limitées / éliminées. En quantité suffisante, le patient doit recevoir des glucides faciles à digérer: jus de fruits et de baies, thé avec du sucre, une infusion de fruits secs, de la gelée et des boissons aux fruits.

On prescrit aux patients une nutrition parentérale et le régime de consommation est soumis à un contrôle strict, car les ascites et les œdèmes augmentent. Un soutien nutritionnel efficace comprend la nutrition entérale: preuve - acide hexaénoïque et lipides structurés, acides aminés à chaîne ramifiée. Cela contribue à assurer une nutrition normale et à améliorer la qualité de vie des patients.

Pendant la période de sevrage du coma, les protéines sont progressivement introduites dans le régime alimentaire et leur quantité augmentée. Rester à long terme sur un régime sans protéines ne fournit pas de processus de réparation normaux dans le foie. L’ascite légère, qui ne cause pas beaucoup d’inconfort pendant la respiration et les mouvements, n’exige souvent pas de restriction en sel. Dans les cas plus graves, le sel est limité à 1-2 mmol / kg de poids corporel.

Produits autorisés

Une bonne nutrition pendant la rémission comprend:

  • La viande et la volaille faibles en gras (vous devriez préférer le bœuf, le poulet, la dinde, le veau, la viande de porc pouvant être utilisée est limitée), cuites à ébullition et rôties après ébullition. Pour changer, vous pouvez préparer des plats à partir de viande hachée (hamburgers, zrazy, dumplings, côtelettes, casseroles).
  • Poisson faible en gras qui doit être inclus dans le régime plus souvent que la viande, car il est plus facile à digérer. Les plats de poisson sont également cuits à la coque et au four. Morue, merlan, sandre, goberge, navaga, brochet, merlu sont utilisés.
  • Sauce à la crème sure ou au lait pour les plats de viande, de poisson et de légumes. Ces sauces sont utilisées pour la cuisson.
  • Soupes au bouillon de légumes. Ils sont cuisinés avec des céréales, des pâtes ou des légumes. Pendant la rémission, les composants des soupes ne sont pas écrasés et le régime est complété par une soupe au bortsch et au chou, qui peut être cuite avec du chou vert, si le chou blanc provoque un gonflement. Une condition préalable à la préparation des premiers plats est de ne pas utiliser de légumes zazharki et de limiter la quantité de pâte de tomate.
  • Pain gris et blanc, peut être du seigle et du son. Tout pain consommé séché. Les patients peuvent manger des biscuits, des biscuits, des tartes cuites au four à partir de pâte maigre.
  • Beaucoup de légumes (radis exclus, radis, ail, champignons, oignons verts, légumes marinés). Ils sont consommés crus ou en compote. Vous pouvez faire une purée de pommes de terre avec des pois verts. Les pois verts sont des aliments protéiques légers qui, contrairement aux plats de légumineuses matures, ne provoquent pas de ballonnements. Dans les vinaigrettes sont autorisés à ajouter de la choucroute acide, et les plats remplis d'aneth et de persil.
  • Fruits et baies sous n'importe quelle forme. La seule condition - ils doivent être mûrs. Les fruits secs sont utiles pour les patients car ils contiennent des oligo-éléments nécessaires à cette maladie. De fruits préparer des compotes, gelée, gelée.
  • Quantité modérée de bonbons. Peut être meringue et meringue, marmelade, caramel, bonbons sans chocolat, guimauve naturelle, confiture et miel.
  • Les œufs sont utilisés sous la forme d'omelettes ou à la coque.
  • Le beurre (20-30 g), car il est bien absorbé et contient des vitamines liposolubles. Il est nécessaire de limiter les graisses réfractaires car elles sont mal absorbées et provoquent le développement d'une dégénérescence graisseuse du foie. Il est très important d'utiliser des huiles végétales qui améliorent la formation et la sécrétion de la bile. Les acides gras insaturés des huiles végétales activent la lipolyse et améliorent le métabolisme du cholestérol. Vous pouvez utiliser toutes les huiles non raffinées (olive, coton, soja, tournesol, graine de lin, maïs). Ils sont ajoutés sous forme naturelle dans le plat. Le montant dépend de la tolérance - généralement 2-3 c. À soupe. l
  • Les produits laitiers à faible teneur en matière grasse qui ont un effet lipotrope doivent faire partie de l'alimentation quotidienne. En outre, ils fournissent au patient du calcium. Vous pouvez utiliser du kéfir, du yogourt sans additifs, de l’acidophilus, du yogourt, du fromage gras et du lait dans la composition des plats. La crème sure est utilisée comme assaisonnement pour les plats.
  • Toutes les céréales à partir desquelles sont cuits le porridge, les casseroles aux légumes et le fromage cottage.
  • Manque de thé vert, tisane, eau sans gaz, jus de légumes et de fruits, infusion d'églantier.

Article Précédent

Pharmacien en ligne

Article Suivant

ELISA pour l'hépatite C

Articles Connexes Hépatite