Hépatite cryptogénique chronique: causes, diagnostic et traitement

Share Tweet Pin it

Il n’est pas facile de travailler en tant que médecin. Parfois, vous devez gérer de nombreux symptômes et faits, des tests et des données afin de déterminer la cause de la maladie. Les affections hépatiques sont variées et se produisent souvent sans symptômes visibles. L'hépatite cryptogénique est une maladie maligne.

Causes de la maladie

L'hépatite cryptogénique est une inflammation chronique du foie d'origine inexpliquée, d'une durée supérieure à six mois. Selon les statistiques médicales, environ 20% des cas d'hépatite ont une étiologie incertaine, leur origine ne peut pas être déterminée. Ce type de processus inflammatoire est dangereux car il peut causer une cirrhose et un cancer du foie. Pour la déclaration du diagnostic, la méthode d'exception est utilisée.

  • abus d'alcool et de drogues;
  • les virus;
  • utilisation de certains médicaments.

Symptômes de la maladie et mesures de diagnostic

Les manifestations de l'hépatite cryptogénique peuvent être similaires aux symptômes de l'hépatite virale.

De quoi les patients peuvent-ils se plaindre:

  • faiblesse et fatigue;
  • irritabilité;
  • perturbation de l'appétit;
  • goût amer dans la bouche;
  • nausée sans autres signes d'intoxication alimentaire;
  • lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • l'insomnie;
  • prurit - ce symptôme est rare;
  • flatulences et flatulences accrues;
  • problèmes de selles - selles molles, parfois constipation.

Les modifications physiques standard de la peau dans cette maladie sont absentes. Cela rend le diagnostic difficile.

Lors de l'examen, le médecin peut noter les signes suivants: jaunissement de la peau et / ou de la sclérotique des yeux, augmentation de la taille du bord inférieur du foie et de la rate.

Soyez prêt pour une longue enquête. Pour diagnostiquer l'hépatite cryptogénique, il est nécessaire d'exclure un certain nombre d'autres maladies:

  • toutes les formes d'hépatite virale A, B, C, D, E, G, F, TTV, SEN;
  • d'autres virus pouvant affecter la fonction hépatique - cytomégalovirus, herpès, virus d'Epstein-Barr, virus de la fièvre jaune;
  • la nature auto-immune de la maladie;
  • facteurs héréditaires - hémochromatose, maladie de Wilson - Konovalov.

Méthodes de diagnostic instrumentales

La forme cryptogène de l'hépatite est une maladie chronique. Pour une image complète, le médecin référera le patient à des études supplémentaires. Ceux-ci comprennent:

  • Échographie, scanner ou IRM des organes péritonéaux;
  • gastroscopie pour exclure d'autres maladies gastro-intestinales;
  • L’élastométrie hépatique est une exception à la dégénérescence des tissus cirrhotiques;
  • biopsie - est effectuée uniquement selon les indications;
  • intestin de rayons x avec contraste, coloscopie.

Nécessaire pour le diagnostic de l'étude des fluides corporels biologiques - sang, urine, matières fécales. Ils donneront une image holistique de la maladie.

Méthodes de diagnostic en laboratoire:

  • analyse d'urine;
  • coprogramme;
  • test sanguin biochimique pour déterminer le niveau d'ALT, AST, bilirubine;
  • les analyses immunologiques, qui permettent d’exclure la nature virale ou auto-immune de la maladie.

Traitement de l'hépatite cryptogénique

Il est important de comprendre que ce processus inflammatoire dans le foie est chronique. Par conséquent, le traitement sera long et la récupération dépend du médecin et du patient.

Les tactiques thérapeutiques pour l'hépatite cryptogénique sont les suivantes:

  1. Éliminer le stress physique et émotionnel.
  2. Analyser les conditions de travail, les médicaments que le patient prend en permanence.
  3. Adhésion à long terme au régime numéro 5, en tenant compte des préférences gustatives du patient.
  4. Le traitement médicamenteux est sélectionné sur la base de ces analyses. Nécessaire - traitement de désintoxication au moyen d'absorbants, d'une solution saline, de probiotiques pour restaurer la microflore intestinale, d'hépatoprotecteurs.
  5. Traitement des maladies concomitantes.

Prévisions et conclusions

L'hépatite cryptogénique est une maladie extrêmement insidieuse, mais n'abandonnez pas. Il est très important d’établir le bon diagnostic et de choisir un traitement de qualité.

De tout ce qui précède, nous pouvons tirer la conclusion suivante: ce processus est chronique et aime se déguiser en une autre maladie.

Le diagnostic d'une telle maladie est souvent difficile et est effectué par la «méthode de l'exclusion». Dans lequel il est nécessaire d'exclure d'autres maladies qui donnent un tableau clinique similaire avec l'hépatite cryptogénique.

Le traitement de cette pathologie est assez long, mais le pronostic est généralement favorable si toutes les recommandations et les prescriptions du médecin sont suivies. Les médicaments à traiter sont sélectionnés strictement individuellement en fonction des causes de l'hépatite et des maladies concomitantes du patient. Il est recommandé au patient de surveiller en permanence l'hépatologue ou un gastro-entérologue et de surveiller la fonction hépatique au moyen d'analyses sanguines biochimiques.

Hépatite cryptogénique chronique: description, causes, symptômes et traitement de la maladie

Les manifestations de l'hépatite sont toujours associées à une insuffisance hépatique. La cause de ces troubles est un processus inflammatoire qui affecte le foie. La réaction inflammatoire est souvent causée par l'activité d'organismes bactériens ou viraux, ainsi que par une intoxication grave du foie par des boissons alcoolisées et des médicaments.

Au début de la manifestation, l’hépatite est traitée avec succès. En raison de la nature prolongée de la maladie, il est très difficile de déterminer la cause de l'hépatite et de choisir le traitement approprié. Dans de tels cas, une forme cryptogénique est attribuée à l'hépatite.

Quelle est la forme cryptogénique de l'hépatite chronique?

Hépatite chronique cryptogène

Par hépatite cryptogénique, on entend une maladie appartenant au groupe des "syndromes étrangers", car elle ne répond pas aux critères de classification reposant sur des études sérologiques.

Selon les statistiques, chez 10% des patients atteints de cette forme d'hépatite, la plupart des symptômes inhérents à la forme chronique d'inflammation du foie sont observés.

Dans le même temps, le patient ne détecte pas les anticorps présents en présence d'une hépatite auto-immune ou de la forme principale d'apparition et de développement de la cirrhose biliaire dans le corps.

Ces symptômes sont la forme cryptogénique déterminante de l'hépatite d'une maladie telle que la cholangite auto-immune, qui fait partie du groupe des maladies non classifiées. Les personnes atteintes d'une forme cryptogénique d'hépatite chronique présentent de nombreuses similitudes dans la manifestation de la maladie avec des personnes souffrant d'hépatite auto-immune. Ces signes communs sont les caractéristiques d'âge et de sexe de la maladie, les résultats des tests de laboratoire et l'histologie des personnes.

Pourquoi l'hépatite cryptogénique survient-elle?

L'hépatite cryptogénique affecte de 10 à 25% du nombre total de maladies chroniques du foie. En cas de détection de la maladie en termes de développement sur six mois, le traitement peut être inefficace. Dans cette situation, la maladie se développe souvent en cirrhose ou cancer du foie.

Si le patient ressent une violation ou une douleur au foie, il doit immédiatement consulter un médecin et passer les tests appropriés, qui détermineront non seulement les causes possibles de la maladie, mais également le degré de progression de l'hépatite dans le corps.

Le patient doit cesser de consommer des boissons alcoolisées et des médicaments, car ils peuvent également être à l'origine de douleurs dans le foie.

On demandera au patient de se faire examiner pour détecter la présence dans son corps de maladies auto-immunes pouvant également provoquer le développement de la forme cryptogénique de l'hépatite. Dans de nombreux cas, le degré de développement de l'hépatite cryptogénique est détecté par la présence dans le sang de corps spéciaux du groupe ALT.

Vous trouverez plus d'informations sur l'hépatite chronique dans la vidéo.

Selon le nombre de ces corps, il existe 4 degrés d’activité de la forme cryptogénique de l’hépatite:

  • Minimum
  • Doux
  • Modérément exprimé
  • Exprimé.

Définir correctement le degré d'activité de la maladie aidera à déterminer la forme de traitement la plus efficace dans le temps et à accélérer la récupération générale du corps. Ces raisons, dans la plupart des cas, conduisent au développement d’une hépatite cryptogénique dans le corps. Par conséquent, afin d’accélérer la guérison, elles doivent être abandonnées.

Symptômes de développement dans le corps de l'hépatite cryptogénique

Symptômes de l'hépatite cryptogénique

Avec la nature cryptogénique de l'hépatite, le patient présente les symptômes suivants:

  • L'appétit général diminue.
  • Une lourdeur apparaît dans l'hypochondre droit.
  • Une fatigue chronique est observée.
  • L'irritabilité apparaît avec une nervosité excessive.
  • Agrandit le foie et la rate.
  • Les processus de sommeil sont perturbés.
  • Il y a des nausées accompagnées de vomissements.
  • Il y a un gonflement dans la cavité abdominale.
  • Sentez l'amertume dans la bouche.
  • Il y a un désordre dans les selles.
  • Parfois, des démangeaisons se produisent.
  • Changez rarement la couleur de la peau et de la sclérotique des yeux.

Tous ces signes indiquent la progression de la maladie dans le corps. L'hépatite cryptogénique en manifestation chronique peut ralentir quelque peu si des procédures thérapeutiques sont régulièrement prescrites à un patient et qu'un régime spécial est observé.

Le médecin doit prescrire aux patients de suivre un régime spécial, qui exclut toute forme d’effort physique et tout type de rayonnement du corps, et protège également le corps des effets toxiques de facteurs nocifs qui remplissent l’environnement. Le respect de ces mesures accélérera l'effet thérapeutique.

Traitement d'une forme cryptogénique d'inflammation du foie

Le traitement thérapeutique en cas de progression dans le corps de l'hépatite cryptogénique est basé sur l'observance obligatoire par le patient du régime prescrit par le médecin. Cela inclut le régime alimentaire, prévoyant le numéro de table du patient 5, qui comprend toute la gamme de produits bouillis, y compris ceux cuits à la vapeur.

Une variété de fruits et de légumes sont inclus dans l’alimentation du patient. En aucun cas, le patient ne doit être autorisé à inclure dans son alimentation des aliments trop gras, des aliments frits, des plats au caractère salé prononcé, au vinaigre ou épicé.

En outre, on prescrit au patient un traitement de désintoxication composé de diverses solutions salines, de glucose et de médicaments, normalisant l'activité du système digestif.

La thérapie par les vitamines, ainsi que le patient prenant des médicaments contenant un grand nombre de micro-éléments, contribueront également à la récupération générale du foie. En outre, le patient doit être traité pour tous les types de maladies associées pouvant affecter l’état général du corps.

La médecine traditionnelle pour l'hépatite cryptogénique chronique suggère aux patients d'utiliser des herbes médicinales qui ont un effet anti-inflammatoire et antiviral sur le corps. Ces herbes sont le calendula, le millepertuis ou la chélidoine. Il vaut d'abord consulter votre médecin.

Hépatite cryptogénique chronique: symptômes et traitement de la maladie

L'hépatite cryptogénique est une maladie d'étiologie inconnue. Pour l'éliminer complètement, vous devez essayer de trouver les causes et à temps pour commencer le traitement.

Description de la maladie et ses causes

L'hépatite cryptogénique est un processus inflammatoire localisé dans le foie, d'origine mal définie et d'une durée supérieure à 6 mois. Souvent, la maladie ne se manifeste pas et est détectée par hasard. Aujourd'hui, l'hépatite cryptogénique chronique n'est pas rare. Ils se retrouvent chez environ 10-15% des patients qui se plaignent de problèmes de foie. Et dans 15 à 20% des cas, même à l'aide d'un diagnostic complet et exhaustif, il n'est pas immédiatement possible d'établir les causes exactes de la maladie. Souvent, la maladie est asymptomatique et n’est pas dépistée pendant longtemps, mais elle tend en même temps à évoluer rapidement et à se transformer en cancer du foie ou en cirrhose.

Les principales causes possibles du développement de l'hépatite cryptogénique:

  1. Utilisation prolongée de certains médicaments qui ont un effet négatif sur le foie.
  2. Consommation excessive ou persistante.
  3. Régime alimentaire inapproprié, par exemple, consommation excessive d'aliments gras, d'aliments lourds, d'aliments préparés et de produits contenant des additifs artificiels nocifs. Le foie est responsable de l'élimination des toxines, il peut donc souffrir d'un excès de substances nocives dans le corps, dues à des erreurs de nutrition.
  4. Virus de l'hépatite de tous types.
  5. Autres virus sans effet direct sur le foie: cytomégalovirus, virus d'Epstein-Barr, herpès.
  6. Certaines maladies auto-immunes dans lesquelles les cellules du foie sont considérées par le corps comme étrangères et commencent à subir des attaques du système immunitaire.

Manifestations d'hépatite cryptogénique

Dans certains cas, la maladie ne se fait pratiquement pas sentir. Mais dans les formes commencées, cela peut être montré. Symptômes possibles:

  1. Sensation d'amertume dans la bouche, apparaissant le plus souvent après avoir mangé.
  2. Troubles digestifs: ballonnements, constipation ou diarrhée, éructations, nausées ou vomissements.
  3. Sévérité, sensation de plénitude ou douleur dans l'hypochondre droit, aggravées après avoir mangé ou après l'exercice.
  4. L'augmentation de la taille de l'abdomen, en particulier du côté droit.
  5. Perte d'appétit
  6. Augmentation de la fatigue, fatigue chronique, irritabilité, irritabilité nerveuse accrue, apathie, sautes d'humeur, troubles du sommeil.
  7. Jaunissement de la peau.
  8. Sclérotique jaunissante des yeux.
  9. Dans de rares cas, des démangeaisons se produisent.

Mesures de diagnostic

L'hépatite cryptogénique, dont les causes, le diagnostic et le traitement sont très complexes, peut être identifiée par les experts à l'aide du sondage. Les procédures de diagnostic suivantes sont le plus souvent prescrites:

  1. Une échographie des organes abdominaux permettra d’évaluer l’état du foie et sa structure.
  2. Des tests sanguins pour déterminer le niveau de bilirubine dans le sang, pour déterminer l'activité des enzymes hépatiques, ainsi que la coagulation sanguine. Ils aideront à identifier les violations dans le foie.
  3. Tests sanguins pour les infections virales.
  4. Résonance magnétique ou tomodensitométrie du foie.
  5. La biopsie du tissu hépatique aidera à évaluer la structure des cellules et la nature du dysfonctionnement de l'organe
  6. Dans certains cas, d'autres examens endoscopiques supplémentaires des organes du tube digestif sont également désignés: coloscopie (examen intestinal), gastroscopie (examen de l'œsophage et de l'estomac).

Comment traiter l'hépatite cryptogénique?

Le traitement doit viser à éliminer les causes de la maladie.

Si le développement de la maladie a été provoqué par des virus, un traitement antiviral spécifique sera prescrit. Mais il n’est pas toujours possible d’en identifier les causes. Un traitement général est donc prescrit dans la plupart des cas pour restaurer les fonctions et la structure normale du foie.

  1. Moyens normalisant le travail du tube digestif, tels que les enzymes, les probiotiques, les sorbants. Ces médicaments aident à digérer les aliments, à éliminer les toxines et à normaliser la microflore intestinale.
  2. Observance d'un régime économe. Les aliments lourds, gras, salés, frits, épicés, marinés, plats cuisinés, etc. sont exclus du régime. Des plats essentiellement bouillis et légers sont utilisés. Manger devrait être fractionnaire.
  3. L'utilisation d'hépatoprotecteurs - des médicaments qui protègent les cellules hépatiques saines des effets négatifs de facteurs externes.
  4. Traitement de désintoxication, impliquant l’utilisation de solutions salines, de solutions de glucose et d’autres moyens.
  5. Réception de préparations vitaminées.

L'hépatite cryptogène n'est pas une phrase, si vous la détectez à temps, découvrez les raisons et démarrez le traitement rapidement.

Symptômes et traitement de l'hépatite cryptogénique

Laisser un commentaire 692

L'hépatite cryptogénique est appelée inflammation hépatique cryptogène du tissu hépatique en l'absence d'autres pathologies d'organes. Selon les statistiques, 15% des cas de diagnostic d'hépatite chronique se rapportent à la forme cryptogénique de la maladie. Pour le diagnostic nécessite un examen attentif, diagnostic différentiel. Le traitement est choisi individuellement et est effectué uniquement sous la surveillance d'un médecin.

Caractéristiques de la maladie

Le processus inflammatoire qui affecte le foie et qui est apparu pour une raison inconnue est appelé hépatite cryptogénique.

L'hépatite est appelée inflammation du foie. Elle peut être provoquée par certains virus ou par une intoxication du corps due à une consommation excessive de boissons alcoolisées ou à une médication non contrôlée. Après avoir identifié l'agent responsable de la maladie, le patient reçoit un traitement approprié. Cependant, il existe des cas d'hépatopathie chronique de nature inflammatoire, qui dure plus de six mois, alors que l'agent causal de la maladie ne peut être détecté par aucun moyen de diagnostic. Dans ce cas, l'hépatite est appelée cryptogénique.

Cette pathologie est difficile à traiter car le traitement repose sur la lutte contre la cause de la maladie, ce qui n’est pas possible avec l’hépatite cryptogénique. Le degré d'activité de la maladie peut être minime, bénin, modérément grave et grave, ce qui est indiqué à l'aide de points compris entre 1 et 18. La gravité de l'hépatite cryptogénique est déterminée par l'indicateur ALT dans le sang, alors que 3―10 est la norme.

Causes possibles

Si l'hépatite est détectée 6 mois après le début de la maladie, elle ne peut être éliminée. Cette affection entraîne souvent une cirrhose du foie ou l'apparition de tumeurs malignes. Les facteurs provoquant l'hépatite cryptogénique ne sont pas connus avec certitude, mais peuvent conduire à son développement:

  • usage de drogue;
  • consommation excessive de boissons alcoolisées;
  • utilisation incontrôlée de certains médicaments;
  • un virus;
  • régime alimentaire malsain;
  • pathologie auto-immune.
Retour à la table des matières

Tableau clinique

L'apparition de la maladie n'est pas brillante. La température peut augmenter, mais pas nécessairement. Une personne se plaint de malaise général, de douleurs aux articulations et à la tête, d’un manque d’appétit. La maladie s'aggrave progressivement et les symptômes suivants apparaissent:

  • Dans le côté droit se sent lourd, il y a une douleur constante, qui devient plus forte avec l'activité physique et une alimentation malsaine. Parfois, il y a une gêne dans l'estomac.
  • En raison d'une défaillance de la sécrétion de la bile par le foie, le processus digestif est perturbé. Il y a des nausées, des vomissements, une sensation d'amertume, un changement des selles (constipation / diarrhée) apparaît dans la bouche.
  • La jaunisse se développe. La peau et la sclérotique deviennent jaunes, l'urine s'assombrit, les fèces s'éclaircissent, des démangeaisons surviennent. Cela indique une augmentation du taux de bilirubine dans le sang, caractéristique de l'inflammation du foie.
  • Toute la durée de la maladie peut être accompagnée d'une température subfébrile. Le patient se plaint de fatigue, d'irritabilité, de larmoiement, de troubles du sommeil.
  • Au fil du temps, les paumes deviennent rouges, des motifs vasculaires et des contusions apparaissent sur toute la peau. À la moindre blessure, il se produit un saignement grave ou un hématome volumique.

Au cours de l’examen initial, on a constaté une augmentation de la taille du foie et une couleur jaunâtre de la peau.

Méthodes de diagnostic de l'hépatite cryptogénique

L'hépatite cryptogénique chronique peut être diagnostiquée après une série de procédures visant à déterminer l'état du tractus gastro-intestinal et à éliminer la présence de virus dans le corps. Pour cela sont affectés:

  • Échographie et scanner de la cavité abdominale.
  • La gastroscopie, qui permet d’exclure la présence de maladies gastro-intestinales.
  • Élastométrie hépatique. Conduit pour exclure la cirrhose du foie.
  • Biopsie. Nommé en fonction des caractéristiques de la maladie.
  • Radiographie de l'intestin à l'aide d'un agent de contraste.

En outre, des analyses de fluides biologiques sont nécessaires pour brosser un tableau général de la maladie. Assigné à de tels tests de laboratoire:

  • Analyse d'urine et de fèces.
  • Biochimie sanguine pour déterminer le niveau de bilirubine, d'ALT et d'AST.
  • Études immunologiques. Nécessaire pour exclure la nature virale ou auto-immune de la maladie.
Retour à la table des matières

Traitement

En nommant le traitement, le médecin est guidé par le degré d'activité de la maladie et l'état général du patient. En général, il est nécessaire d'éliminer l'intoxication, de soutenir le foie, de normaliser le processus de digestion et de renforcer le système immunitaire. Les mêmes méthodes de traitement sont prescrites que dans tout processus inflammatoire chronique dans le foie. L'hépatite cryptogénique aiguë nécessite le respect du repos au lit, après l'amélioration de l'état de l'activité physique devrait être limitée.

Régime requis

Changer le régime alimentaire fait partie intégrante de la thérapie. On prescrit au patient le régime numéro 5. Manger devrait être fractionné - 5―6 fois par jour. Les repas doivent être bouillis ou cuits à la vapeur. Il est interdit d'utiliser:

  • boissons alcoolisées;
  • épices, sauces, assaisonnements, marinades;
  • aliments frits;
  • viande grasse;
  • bouillons riches;
  • cuisson fraîche, muffins.
Retour à la table des matières

Des médicaments

La forme cryptogène de l'hépatite est un processus chronique. L'éliminer nécessite des mesures globales. Un patient avec ce diagnostic se voit prescrire un certain nombre de médicaments de différentes directions:

  • Pour éliminer l’intoxication, une solution d'Hemodez à 5% est injectée par voie intraveineuse. Également utilisé "Poliglyukin", "Reopoliglyukin."
  • Pour restaurer le système digestif, des préparations probiotiques et enzymatiques ainsi que des entérosorbants sont sélectionnés individuellement.
  • Les hépatoprotecteurs, par exemple Essentiale et Artihol, sont nécessaires pour protéger et restaurer le foie.
  • Pour renforcer le corps et éviter les complications de l'inflammation, un complexe de vitamines et de minéraux est recommandé.
Les médicaments sont pris après consultation et sous la surveillance d'un médecin.

Les règles d'admission et de dose du médecin prescrivent au patient individuellement, en fonction de la gravité des dommages au foie, des symptômes existants. Parallèlement à la restauration du foie, un traitement des pathologies concomitantes est effectué. Lors de la prescription d'un médicament, le médecin prend en compte son effet sur le foie et ses effets secondaires éventuels. Parce que l'auto-traitement dans ce cas est particulièrement dangereux.

Phytothérapie

Le traitement médicamenteux est souvent complété par la phytothérapie:

  • Pour soulager l'inflammation, utilisez des infusions de calendula, de chélidoine, de millepertuis et de millefeuille.
  • Les pommes de pin, l'absinthe, la cynorrhodon, le jus d'aloès sont utilisés comme agents cholérétiques.
  • Chardon Marie - hépatoprotecteur naturel.
Retour à la table des matières

Pronostic et prévention

Si vous soupçonnez une maladie du foie, rendez-vous à l'hôpital pour un examen.

L'hépatite cryptogénique est difficile à détecter. Cette maladie est déterminée par la méthode d'exclusion et peut être confondue avec une autre pathologie. Pour éviter les erreurs, le patient doit informer le médecin en détail de tous les symptômes existants. La thérapie prend beaucoup de temps, mais avec le strict respect des prescriptions du médecin et de l'alimentation, le pronostic est favorable. Périodiquement, il est recommandé de passer un examen et de passer un test sanguin pour contrôler le travail du foie.

Étant donné que les facteurs à l'origine de cette maladie sont inconnus, les méthodes de prévention sont les mêmes que celles permettant de prévenir les dommages au foie. Il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire, d'abandonner les aliments frits, les épices chaudes, les boissons alcoolisées et les boissons gazeuses. Vous devez manger souvent en petites portions. Évitez le stress physique et psychologique excessif, abandonnez les mauvaises habitudes.

Hépatite cryptogène

L'hépatite cryptogénique (par ailleurs non spécifiée, idiopathique) est une maladie accompagnée d'inflammation et de lésions des cellules du foie, qui se développe pour des raisons obscures et dure plus de six mois. Le plus souvent, la maladie est cachée et est détectée par hasard lors du diagnostic d'autres pathologies. L'évolution asymptomatique de la maladie est un danger pour la santé et la vie, puisque les dommages au foie progressent rapidement, peuvent se transformer en cirrhose, provoquer le développement d'un processus oncologique.

Causes possibles

Les causes exactes de la maladie ne peuvent souvent pas être établies même après un diagnostic complet et complet. Une hépatite cryptogénique chronique peut probablement se développer en raison de:

  • usage prolongé de médicaments ayant un effet hépatotoxique;
  • boire régulièrement;
  • malnutrition avec une prédominance d'aliments gras, frits, épicés, prêts à consommer et de produits à forte teneur en agents de conservation, arômes et autres additifs nocifs;
  • une infection virale antérieure (il peut s'agir de virus de l'hépatite ou d'autres microorganismes pathogènes n'affectant pas directement le foie - virus de l'herpès, Epstein-Barr, cytomégalovirus);
  • foie gras;
  • pathologies auto-immunes dans lesquelles le système immunitaire perçoit les hépatocytes comme des cellules étrangères.

Classification

L'hépatite cryptogénique selon l'activité des processus inflammatoires est classée au 4ème degré:

  • minimum (la teneur en enzymes hépatiques est légèrement augmentée);
  • faible (le niveau de l'enzyme a été multiplié par 3);
  • modéré (teneur en enzymes hépatiques augmentée de 3 à 10 fois);
  • prononcé (augmentation supérieure à 10 normes).

Avec un degré d'activité minimum, l'hépatite est dite persistante et à degré modéré ou sévère, active.

Les symptômes

Aux premiers stades de la maladie, les symptômes sont pratiquement absents, ce qui rend difficile le diagnostic en temps voulu. Lorsqu’on traite des formes d’hépatite cryptogénique chronique:

  • goût amer dans la bouche, surtout après avoir mangé;
  • troubles digestifs divers - constipation ou, au contraire, diarrhée, flatulence, éructations, nausées, vomissements;
  • perte d'appétit;
  • sensation de lourdeur ou de douleur dans l'hypochondre droit, aggravée après un repas et un effort physique;
  • fièvre légère au stade de la rémission et fièvre lors de l'exacerbation;
  • une augmentation de la taille de l'abdomen, surtout à droite;
  • jaunissement de la peau, des muqueuses et de la sclérotique des yeux;
  • assombrissement de l'urine et clarification des matières fécales (ce signe diagnostique découle d'une violation du traitement de la bilirubine par les cellules du foie et d'une augmentation de sa teneur dans le sang);
  • troubles du système nerveux - vertiges, insomnie, anxiété accrue, irritabilité, sautes d'humeur non corroborées, apathie;
  • malaise général, handicap, fatigue chronique.

L'exacerbation de l'hépatite cryptogénique peut déclencher l'apparition d'une insuffisance hépatique aiguë.

Diagnostics

Le diagnostic de l'hépatite cryptogénique est réalisé par exclusion successive des causes possibles du développement de la maladie et d'autres types d'hépatite (alcoolique, toxique, virale, auto-immune). En plus d'examiner et d'analyser les plaintes des patients, divers tests de laboratoire et procédures de diagnostic instrumentales sont effectués.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Le diagnostic en laboratoire comprend:

  • tests sanguins et urinaires généraux (pour détecter le processus inflammatoire);
  • les coprogrammes (une faible teneur en produits de décomposition de la bilirubine dans les matières fécales peut indiquer le développement d'une hépatite);
  • analyse biochimique du sang (déterminée par la teneur en bilirubine et en protéines totales, l'activité des enzymes hépatiques, les anomalies de ces indicateurs indiquent une atteinte hépatique);
  • coagulogrammes (des indices de coagulation sanguine anormaux indiquent une violation de la fonction synthétique du foie);
  • tests d'infections virales (y compris les virus de l'hépatite) et de marqueurs tumoraux;
  • tests d'hépatite auto-immune.

Les principales méthodes instrumentales utilisées pour clarifier le diagnostic sont les suivantes:

  • échographie (permet d'identifier les anomalies structurelles dans les tissus du foie);
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie (les méthodes les plus informatives pour voir les tissus d'un organe dans la section en couches);
  • biopsie - un échantillon de tissu hépatique est prélevé et une analyse histologique et cytologique ultérieure du matériel sélectionné (une procédure assez traumatique qui permet d'évaluer le degré de lésion tissulaire et l'intensité de l'inflammation est réalisée uniquement lorsque cela est absolument nécessaire).

Dans certains cas, le médecin peut orienter le patient vers un examen supplémentaire des organes du tube digestif - œsophage et estomac (gastroscopie), intestins (coloscopie).

Traitement

Les tactiques thérapeutiques pour toute maladie visent principalement à éliminer ses causes. Mais comme la cause exacte de l'hépatite cryptogénique ne peut pas être établie dans la plupart des cas, la tâche principale de la pharmacothérapie est de restaurer et de maintenir les fonctions du foie.

Le traitement médicamenteux de l'hépatite cryptogénique comprend l'utilisation de:

  • hépatoprotecteurs (Essentiale, Heptral, Essel) - protègent les hépatocytes des effets nocifs;
  • probiotiques (Linex, Lactobacterin, formes bœuf) - rétablissent la flore intestinale;
  • enzymes (Mezim, Creon) - normalisent les processus de digestion;
  • sorbants (Enterosgel, Polyphepan) - lient les substances nocives dans le tractus gastro-intestinal et contribuent à leur élimination, réduisant ainsi la charge sur le foie;
  • agents de désintoxication (glucose 5%, Reopliglyukin, Hemodez) - contribuent à l'élimination des toxines;
  • complexes multivitaminiques - augmentent le tonus général et soutiennent le travail du système immunitaire.

Au cours de la période d'exacerbation de l'hépatite, l'augmentation de l'activité physique est strictement interdite.

En plus de prendre des médicaments, vous devez suivre un régime alimentaire équilibré - abandonner complètement les aliments frits, épicés, fumés, salés et gras. Le régime alimentaire devrait être dominé par les plats de légumes bouillis ou cuits à la vapeur et les aliments riches en protéines (leur quantité diminue avec l'hépatite). Les fibres sont utiles pour nettoyer les intestins, en particulier avec la stagnation de la bile. Il est également recommandé d'utiliser des aliments riches en acides gras polyinsaturés et en vitamines du groupe B.

Pour ralentir les dommages au foie, il est important:

  • fournir une activité physique modérée et un sommeil correct;
  • normaliser le poids;
  • traiter les maladies concomitantes du système cardiovasculaire, le diabète;
  • éliminer l'utilisation de médicaments présentant une hépatotoxicité;
  • arrêter complètement de fumer et de boire de l'alcool.

Les patients atteints d'hépatite cryptogénique ne peuvent pas être exposés à tous les types de rayonnement.

Des complications

Si la maladie n'est pas traitée, les processus inflammatoires progressent et des complications se développent. L'hépatite cryptogénique peut être compliquée:

  • hémorragies du tube digestif;
  • thrombose de la veine porte;
  • dystrophie du foie gras;
  • la cirrhose;
  • cancer du foie;
  • insuffisance hépatique aiguë;
  • ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale);
  • septicémie (empoisonnement du sang).

L'hépatite cryptogénique est une maladie grave qui, en l'absence de traitement, se transforme en cirrhose ou cancer du foie. Si le temps est venu d'identifier la maladie et de commencer son traitement, des complications dangereuses peuvent être évitées. Par conséquent, il est important de consulter immédiatement un médecin dès l'apparition des premiers symptômes. Le spécialiste mènera une enquête et établira un diagnostic précis. Si une hépatite cryptogénique est détectée, elle clarifiera la nature de celle-ci et sélectionnera le traitement approprié.

À quel point le développement de l'hépatite cryptogénique est-il dangereux?

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes souffrent d'une maladie du foie, mais il n'est pas toujours possible de déterminer exactement la cause de l'inflammation. Cette maladie est appelée hépatite cryptogénique et a ses propres spécificités. Par conséquent, il est important que les patients modernes comprennent un peu la terminologie afin d'éviter toute excitation excessive liée à l'abondance de mots incompréhensibles.

Hépatite cryptogénique et ses causes

L'inflammation du foie s'appelle l'hépatite. Son développement a de nombreuses raisons: virus, effets toxiques de l’alcool et des drogues, processus auto-immuns, maladies d’autres organes. Toutefois, lorsque l'inflammation est chronique et dure plus de six mois, et que la raison après un diagnostic complet est incompréhensible, les médecins sont obligés d'indiquer la présence d'une hépatite cryptogénique.

Ce diagnostic est établi en dernier, après exclusion de toutes les autres causes possibles. En médecine, cette situation s'appelle le "diagnostic d'exclusion". Pourquoi devez-vous faire un tel diagnostic? Les raisons sont généralement deux:

  • La maladie a un cours atypique ou est masquée par d’autres maladies;
  • L'établissement médical ne dispose pas des études de diagnostic nécessaires. Il est donc impossible d'effectuer un examen complet et de qualité.

Les virus de l'hépatite (A, B, C et autres) ne sont pas les seuls à provoquer une inflammation du foie. Il est également nécessaire d'exclure d'autres infections virales qui affectent de nombreux organes, y compris le foie: herpès, cytomégalovirus, Epstein-Barr.

L'hépatite cryptogénique représente environ 15% de toutes les maladies chroniques du foie.

Les spécificités de l'hépatite cryptogénique chronique

La particularité de cette maladie est que l'absence de cause exacte exclut la possibilité d'un traitement par étiotropes. Il est également impossible de donner au moins une certaine prédiction de la maladie.

Pour déterminer la gravité de la maladie, on utilise un indicateur d'analyse biochimique, tel que l'alanine aminotransférase (ALT). C'est une enzyme qui se trouve normalement dans les cellules du foie. Avec le développement de l'inflammation, les cellules meurent et les enzymes pénètrent dans le sang. En fonction de la mesure dans laquelle le résultat de l'analyse dépasse la norme, l'activité du processus inflammatoire est jugée:

  • minimum: jusqu'à 3 normes;
  • sévérité légère: jusqu'à 5 normes;
  • modérément prononcé: 5-10 normes;
  • prononcé: plus de 10 standards.

Les symptômes

Pour la plupart des maladies du foie, les mêmes symptômes sont caractéristiques. En raison du fait que le foie dans le corps remplit de nombreuses fonctions, les manifestations de la maladie sont très diverses:

  • lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • sensation d'amertume dans la bouche;
  • des nausées et une perte d'appétit;
  • fatigue
  • divers troubles des selles - il peut y avoir constipation et diarrhée;
  • ballonnements et formation de gaz.

Les symptômes plus rares qui sont observés dans sévère et indiquent des dommages importants au foie

  • démangeaisons de la peau;
  • rougeur des paumes (paumes du foie);
  • saignement accru;
  • les hommes peuvent avoir une augmentation des glandes mammaires (gynécomastie).

La difficulté réside dans le fait que le signe le plus révélateur d'une atteinte hépatique - la couleur jaune de la peau et de la sclérotique - n'est pas toujours observé.

Diagnostics

Le diagnostic de l'hépatite cryptogénique consiste à éliminer toutes les autres causes possibles. Par conséquent, le patient doit subir un examen complet pour explorer la fonction du foie de tous les côtés. Le diagnostic est limité par les capacités de l'institution médicale. Commencez par des analyses simples et routinières, en utilisant progressivement des méthodes plus complexes et plus coûteuses:

  1. Analyse biochimique. Le travail du foie reflète plusieurs indicateurs:
    1. La bilirubine - c’est son apparition dans le sang en grande quantité qui explique un symptôme tel que la jaunisse. Cela est dû au fait que pendant l’inflammation, le foie n’est pas en mesure de neutraliser complètement ce pigment. Examiner habituellement la bilirubine libre et liée.
    2. Enzymes hépatiques AsAT et Alat. Lorsque les cellules du foie sont endommagées, elles pénètrent dans le sang.
    3. La phosphatase alcaline est une autre enzyme dont l'augmentation indique un mauvais écoulement de la bile;
    4. L’une des principales protéines du sang, l’albumine, est synthétisée dans le foie et, avec ses lésions lourdes, la concentration de cette fraction de la protéine diminue.
  2. Les produits du métabolisme de la bilirubine sont excrétés dans l'urine. Par conséquent, les analyses d'urine ont également une valeur diagnostique.
  3. Détermination de l’un des indicateurs de la coagulation du sang - le temps de prothrombine. Étant donné que certains facteurs de coagulation se forment dans le foie, ces indicateurs vont au-delà de la normale dans diverses hépatites.
  4. Diagnostic sérologique (dosage immuno-enzymatique) et PCR de l'hépatite virale par PCR. Dans le premier cas, les anticorps contre les virus correspondants sont déterminés et dans le second, le matériel génétique du virus.
  5. Une échographie du foie permet de juger de la structure du corps, de diagnostiquer les maladies de la vésicule biliaire, la cirrhose et la dystrophie adipeuse.
  6. La méthode de référence pour le diagnostic de l'hépatite non infectieuse est la biopsie du foie, qui consiste à prélever un échantillon de tissu et à l'examiner au microscope. La méthode permet de déterminer la cause de la maladie avec un degré de probabilité élevé. Cependant, tous les hôpitaux ne disposent pas des conditions nécessaires à la biopsie.
  7. La fibroélastographie est une méthode moderne permettant d'évaluer la gravité des modifications fibrotiques. La méthode remplace dans une certaine mesure la biopsie, toutefois, ces recherches sont effectuées principalement dans des centres spécialisés.
  8. À l'aide de la tomodensitométrie, il est possible d'étudier diverses sections du foie et de visualiser clairement toutes les structures.

Principes de traitement et de pharmacothérapie

Si le diagnostic d'hépatite cryptogénique chronique était encore établi, le traitement repose sur les principes suivants:

  • adhésion à un régime alimentaire spécial (tableau numéro 5);
  • rejet complet de l'alcool et du tabagisme;
  • exercice réalisable;
  • traitement de maladies d'autres organes.

La pharmacothérapie vise à éliminer les symptômes et à soutenir la fonction hépatique:

  • les hépatoprotecteurs qui aident à protéger les cellules du foie de la destruction;
  • médicaments visant à débarrasser le foie des toxines;
  • soutien d'autres organes du système digestif - enzymes, antispasmodiques, probiotiques et sorbants;
  • complexes de vitamines.

Ne désespérez pas en présence d'un tel diagnostic. La médecine moderne dispose d’un vaste arsenal de médicaments capables de ralentir l’évolution de la maladie et d’améliorer la qualité de vie du patient.

Hépatite de type cryptogène - dommages inflammatoires au foie


L'hépatite est une inflammation diffuse qui affecte le tissu hépatique. Cette maladie peut survenir en raison de divers facteurs. Le plus souvent, il est provoqué par des infections virales. En outre, la maladie peut se développer en raison d'une intoxication à l'alcool par l'organisme ou en raison d'une intoxication par des médicaments. Parfois, il peut causer des maladies auto-immunes. Fondamentalement, la plupart des manifestations de la maladie peuvent être traitées avec succès, ce qui est prescrit après un diagnostic réussi et la détection d'agents pathogènes. Parfois, cela prend une nature prolongée (plus de six mois) et il est impossible de déterminer la raison qui l’a provoquée. Dans de tels cas, ce type de maladie est appelé hépatite cryptogénique. Pour ce type de maladie, il est impossible de déterminer sans ambiguïté la méthode de traitement et les types de médicaments.
Retour au contenu

Les raisons pour établir un tel diagnostic

Des études statistiques montrent que cette hépatite survient dans près du quart des maladies chroniques du foie identifiées. La maladie survient depuis longtemps dans le corps et a une tendance persistante à la progression. Il peut également se transformer en cirrhose ou cancer du foie.

Pour le traitement et la prévention de l'hépatite et des maladies du foie, nos lecteurs ont utilisé avec succès le remède recommandé par Elena Malysheva. Après avoir soigneusement étudié cette méthode, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.

Pour établir les causes de ce type de lésion, effectuez un ensemble de tests approprié, ainsi que le degré et la profondeur des lésions du tissu hépatique et déterminez l'activité du processus inflammatoire lui-même. Au début, tous les virus susceptibles de provoquer ce type de maladie cryptogénique (de A à F) sont exclus.

Pour la détermination de la maladie, des analyses sont effectuées pour détecter la présence de maladies virales associées:

  • Epstein;
  • l'herpès;
  • infection à cytomégalavirus.

De plus, lors du diagnostic d'hépatite cryptogénique, les facteurs exogènes sont exclus en tant que cause claire de ce processus inflammatoire. Pour ce faire, effectuez un historique des études et éliminez toute possibilité d'utilisation de médicaments, d'alcool et examinez le patient pour détecter la présence de types de maladies auto-immunes.
Retour au contenu

Spécificité de l'hépatite cryptogénique

Ce type de maladie est appelé "syndromes étrangers", car il ne peut être classé qu'à l'aide d'un type de recherche sérologique. Près de 13% des patients atteints d'hépatite chronique d'étiologie non virale notent tous les signes caractéristiques d'une atteinte hépatique chronique. Cependant, dans l'analyse, les anticorps qui caractérisent la forme auto-immune de cette maladie ne sont pas détectés. Très souvent, ce diagnostic s’accompagne de manifestations d’autres types de maladies immunitaires chez les patients. En dynamique, une maladie peut modifier les résultats des tests effectués et présenter un tableau clinique différent.

La gravité d'un type cryptogénique d'hépatite chronique est déterminée par le volume d'ALAT dans le sang.

Le type cryptogénique de la maladie a plusieurs degrés d’activité:

  • minime;
  • doux;
  • modérément prononcé;
  • prononcé.

Symptômes d'une forme cryptogénique de l'hépatite

Ce type de maladie ne présente pas de symptômes prononcés qui le déterminent à partir d'autres types d'hépatite.

Chez les patients diagnostiqués, révéler:

  • diminution de l'appétit;
  • des nausées et parfois des vomissements;
  • amertume dans la bouche;
  • distension abdominale;
  • troubles récurrents des selles;
  • une augmentation de la taille de la rate;
  • irritabilité et nervosité;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • troubles du sommeil;
  • Manifestations "ictériques";
  • parfois détecter un prurit.

Principes généraux de traitement

Dans ce type de maladie, le pronostic dépendra de l'efficacité du traitement. On prescrit aux patients un régime alimentaire strict limitant l'ingestion d'aliments irritants pour le foie (épicés, épicés ou fumés). Il est également strictement interdit de boire de l'alcool.

Les patients sont invités à suivre le régime n ° 5, qui est principalement composé d’aliments cuits à la vapeur et riches en protéines (viande, poisson). L'utilisation de légumes et de fruits pour maintenir l'équilibre en vitamines est recommandée. Limiter au maximum l'influence des facteurs externes de l'environnement, éliminer les efforts physiques et les facteurs de rayonnement ionisant.
Retour au contenu

Traitement médicamenteux

Le type cryptogénique d'hépatite implique un traitement médicamenteux comprenant:

  • Traitement de désintoxication, y compris les solutions salines, Hemodez, glucose à 5%, Poliglyukin, Reopoliglyukin.
  • Préparations pour la normalisation du fonctionnement des organes du tractus gastro-intestinal. Pour cela, les enterosorbants, les probiotiques, ainsi que les enzymes nécessaires à l'organisme peuvent être prescrits.
  • Hépatoprotecteurs. Leur tâche est de protéger les cellules du foie affecté contre les effets néfastes de facteurs externes. En tant que tels médicaments prescrits bien sûr Essentiale.
  • Vitamines et oligo-éléments. Ces substances aident à maintenir le tonus général du corps et à prévenir le développement de processus inflammatoires.

La posologie et le déroulement du traitement sont prescrits à chaque patient individuellement, en fonction des symptômes de la maladie, du degré d’atteinte hépatique et des effets du traitement sur la dynamique.

Pour la localisation réussie de la forme cryptogénique de l'hépatite est effectuée et la thérapie complexe de tous les types de maladies apparentées. Lors de la prescription de formes posologiques, il convient de prendre en compte leur effet hépatotoxique. Pour le traitement, il est également recommandé d'utiliser les méthodes traditionnelles de la médecine médicale. En tant qu'agents anti-inflammatoires et antiviraux, vous pouvez boire des teintures de calendula, de chélidoine ou d'hypericum. En outre, avec des indications appropriées peuvent être prises des perfusions et des décoctions qui ont des effets cholérétiques ou antispasmodiques.

Avec toutes les exigences du médecin et une thérapie appropriée, le pronostic pour le traitement de cette forme de la maladie est plutôt favorable.

Hépatite cryptogénique: symptômes et traitement

Hépatite cryptogénique - les principaux symptômes:

  • Mal de tête
  • Éruption cutanée
  • Prurit
  • Palpitations cardiaques
  • Nausée
  • Perte d'appétit
  • Rate élargie
  • Foie élargi
  • Douleur dans l'hypochondre droit
  • Pansements
  • Pression artérielle basse
  • Malaise
  • Blanchi Cal
  • Dégradation de la performance
  • Urine foncée
  • Perte de poids
  • Mucus jaune
  • Jaunissement de la peau
  • Jaunissement de la coquille
  • Violation du processus de défécation

Hépatite cryptogénique - est le développement du processus inflammatoire dans les cellules de cet organe. La pathologie peut se présenter sous forme aiguë ou chronique, mais entraîne dans tous les cas la formation de complications dangereuses. L'incapacité à établir le facteur étiologique est due à la sélection d'un large éventail de raisons par des spécialistes du domaine de la gastro-entérologie. Dans certains cas, cela est dû au fait que l’institution médicale ne dispose pas d’une base technique adéquate pour aider à établir les provocateurs de la maladie.

La gravité du tableau clinique variera en fonction de la gravité de l'évolution de la maladie. Les principaux symptômes sont les suivants: éruption cutanée et démangeaisons cutanées, jaunisse, syndrome de la douleur avec foyer au niveau des côtes droites et hépatosplénomégalie.

Compte tenu du fait que la maladie ne présente aucun signe externe caractéristique, le diagnostic nécessite une approche intégrée et vise la mise en œuvre d'un grand nombre de mesures de laboratoire et d'instruments. Un grand nombre d'informations est également important, obtenu lors d'un examen physique.

Le traitement dépendra directement du degré d'atteinte hépatique, qui peut être non seulement conservateur, mais également chirurgical.

Dans la classification internationale des maladies de l'hépatite cryptogénique de la dixième révision, appartient à la catégorie "hépatite non précisée" et porte le code de la CIM-10 - K 73.9.

Étiologie

Cette forme d'hépatite est donc appelée cryptogénique, car il n'est pas possible d'établir la cause exacte de sa survenue. Néanmoins, les recherches scientifiques dans ce domaine indiquent que dans la très grande majorité des cas, la pathologie est causée par:

  • le flux de processus auto-immuns - dans ce cas, les hépatocytes sont considérés par le système immunitaire comme des cellules étrangères, ce qui en fait un anticorps anti-cellulaire. En fait, le corps tente de se débarrasser de son propre corps;
  • dépendance à long terme aux mauvaises habitudes, en particulier à la consommation de boissons alcoolisées;
  • processus infectieux viraux - tous les types d'hépatite du foie doivent être inclus (A, B, C, E, etc.);
  • la présence chez l'homme d'une dégénérescence grasse non alcoolique des cellules de cet organe;
  • usage incontrôlé de médicaments dont les effets indésirables concernent le foie;
  • une mauvaise alimentation, en particulier lorsque la base du menu d'une personne est composée de plats gras et épicés, d'aliments prêts à cuire et de composants comprenant un grand nombre d'additifs nocifs, tels que des colorants ou des arômes;
  • l'influence de microorganismes pathologiques qui ne peuvent pas nuire directement au foie - cela devrait inclure le virus d'Epstein-Barr, le cytomégalovirus et le pathogène de l'herpès;
  • hérédité chargée.

Classification

Selon la variante de l'évolution de la maladie est divisée en:

  • hépatite cryptogénique aiguë - selon le mécanisme de déclenchement, elle peut facilement circuler et constituer une menace pour la vie;
  • hépatite cryptogénique chronique - son évolution est complètement asymptomatique ou ondulée - avec alternance de phases d'exacerbation et de rémission.

Séparation selon la gravité:

  • forme légère;
  • écoulement modéré;
  • forme sévère

Dans la très grande majorité des cas, la gravité de cette affection est mise en évidence lors d'études en laboratoire sur un fluide biologique humain tel que le sang - il contient la présence de corps spécifiques de la catégorie ALT. C'est par leur nombre que l'on distingue plusieurs degrés d'activité d'un tel processus pathologique. Ainsi, il y a:

  • hépatite cryptogénique avec un degré d'activité minimal;
  • hépatite cryptogénique avec degré d'activité faible;
  • hépatite cryptogénique modérément active;
  • hépatite cryptogénique à degré d'activité prononcé.

Une variante bien établie de l'évolution de la maladie vous permet de créer le traitement le plus efficace et d'accélérer le processus de récupération du patient.

Symptomatologie

Comme mentionné ci-dessus, le tableau clinique sera quelque peu différent avec la progression aiguë et chronique d'une telle maladie. Par exemple, les signes d'hépatite cryptogénique avec une forme aiguë légère seront les suivants:

  • violation de l'acte de défécation;
  • malaise général;
  • une légère augmentation de la température;
  • accès de nausée, se terminant parfois par des haut-le-cœur;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • perte d'appétit;
  • diminution du poids corporel;
  • diminution de la capacité de travail;
  • douleur abdominale légère.

L'hépatite cryptogénique aiguë sévère peut être fatale, raison pour laquelle il est très important de connaître ses symptômes, qui sont présentés:

  • augmentation simultanée de la fréquence cardiaque et baisse de la pression artérielle;
  • assombrissement de l'urine;
  • décoloration des matières fécales;
  • maux de tête et vertiges sévères;
  • une augmentation du volume de la rate et du foie;
  • douleur et inconfort sous les côtes droites;
  • jaunissement de la peau, des muqueuses et des protéines de l'œil;
  • prurit et éruption cutanée d'étiologie inconnue.

Les patients atteints d'hépatite cryptogénique chronique se plaignent le plus souvent de ces symptômes:

  • inconfort abdominal;
  • léthargie et fatigue;
  • hépatosplénomégalie;
  • jaunissement de la peau, de la sclérotique et des muqueuses visibles;
  • aversion pour les aliments gras;
  • courbatures;
  • ecchymose de la peau;
  • violation du cycle menstruel;
  • trouble d'activité;
  • des épisodes de perte de conscience;
  • sautes d'humeur;
  • goût amer dans la bouche;
  • la langue est recouverte d'une touche de couleur blanc jaunâtre;
  • l'apparition sur la peau d'un motif vasculaire.

Les signes cliniques ci-dessus sont non spécifiques, raison pour laquelle ils ne peuvent indiquer les causes de l'hépatite cryptogénique. Ils indiquent uniquement des lésions inflammatoires des tissus et des hépatocytes du foie.

Diagnostics

Pour établir un facteur de prédisposition possible qui pourrait conduire au développement de la maladie, un ensemble de mesures de diagnostic est nécessaire. Tout d'abord, il est nécessaire que le gastro-entérologue indépendant:

  • étudié l'histoire de la maladie humaine - pour trouver les causes profondes les plus caractéristiques;
  • collecté et familiarisé avec l'historique de la vie du patient - cela peut indiquer une infection par l'un des types d'hépatite virale, qui se transmettent de personne à personne;
  • procéder à un examen physique détaillé, avec palpation et percussion obligatoires de la paroi abdominale antérieure, en particulier dans l'hypochondre droit. Cela comprend également l’étude de l’état de la peau, des muqueuses et de la sclérotique, ainsi que la mesure des indicateurs de température, de la pression artérielle et du rythme cardiaque;
  • interroger soigneusement le patient - établir un tableau symptomatique complet.

Pour éliminer les facteurs prédisposants connus, les tests de laboratoire suivants sont nécessaires:

  • test sanguin général et biochimique;
  • analyse clinique générale de l'urine;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • Tests PCR pour l'hépatite virale;
  • échantillons pour la forme auto-immune de l'hépatite;
  • test sanguin pour la bilirubine et les enzymes;
  • tests hépatiques;
  • tests sérologiques.

Le diagnostic instrumental de l'hépatite cryptogénique comprend:

  • cholangiographie;
  • radiographie du foie;
  • paracentèse;
  • biopsie de l'organe touché;
  • élastographie;
  • Échographie, CT et IRM.

Traitement

Lors du choix de la tactique de traitement, le clinicien s’appuie sur les facteurs suivants:

  • état général du patient;
  • degré d'activité de la maladie;
  • intensité des symptômes

Ainsi, le traitement de l'hépatite cryptogénique peut être dirigé vers:

  • les médicaments par voie orale, y compris les enzymes et les hépatoprotecteurs, les probiotiques et les entérosorbants, ainsi que les complexes de vitamines et de minéraux et les immunomodulateurs;
  • suivre un régime alimentaire individualisé par le médecin pour chaque patient;
  • passage de procédures physiothérapeutiques;
  • utilisation de techniques de médecine alternative, mais uniquement après consultation de votre médecin. Parmi les remèdes populaires, l'avoine est le plus efficace;
  • la mise en œuvre d'un cours de massage thérapeutique et de thérapie par l'exercice;
  • transplantation d'un organe donneur;
  • une transfusion sanguine ou une procédure d'hémodialyse;
  • chimiothérapie et radiothérapie.

Complications possibles

Ignorer les signes cliniques et l’absence totale de traitement de la pathologie entraine la formation de:

Prévention et pronostic

Étant donné qu'aujourd'hui on ne sait pas avec précision pourquoi l'hépatite cryptogénique se produit, les mesures préventives visant à protéger le foie seront courantes et non spécifiques.

Ainsi, la prévention de l'hépatite cryptogénique comprend les recommandations suivantes:

  • rejet tout au long de la vie des dépendances;
  • nutrition adéquate et complète;
  • usage rationnel des médicaments - strictement prescrit par le médecin traitant;
  • mener une vie active;
  • passage régulier d'un examen complet dans un établissement médical.

Quant au pronostic, il sera individuel pour chaque patient car il dépend en grande partie du degré d’activité du processus pathologique avec localisation dans le foie.

Si vous pensez que vous avez une hépatite cryptogénique et les symptômes caractéristiques de cette maladie, les médecins peuvent alors vous aider: un gastro-entérologue, un hépatologue.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

La jaunisse mécanique se développe lorsque le processus de sortie de la bile par les voies d'excrétion de la bile est perturbé. Cela est dû à la compression mécanique des canaux par une tumeur, un kyste, une pierre ou d’autres formations. La plupart des femmes souffrent de la maladie et, à un jeune âge, une jaunisse obstructive se développe à la suite d'une cholélithiase; chez les femmes d'âge moyen et plus âgées, la pathologie est une conséquence de processus ressemblant à une tumeur dans l'organe. La maladie peut avoir d'autres noms - jaunisse obstructive, cholestase extrahépatique et autres, mais l'essence de ces pathologies en est une et constitue une violation du courant de la bile, ce qui conduit à l'apparition de symptômes spécifiques et à une violation de la condition humaine.

La fasciolase est une helminthiase extra-intestinale causée par l'effet pathologique du parasite sur le parenchyme hépatique et les voies biliaires. Cette maladie est classée parmi les invasions helminthiques les plus courantes du corps humain. La source de la maladie est l’agent pathogène, qui peut être un coup de chance hépatique ou un coup de chance géant. De plus, les cliniciens identifient plusieurs manières d’infecter un tel microorganisme.

Dyskinésie de la vésicule biliaire - est considérée comme une pathologie assez commune, caractérisée par une perturbation du fonctionnement de cet organe, ce qui provoque un flux de bile insuffisant dans le duodénum. La maladie peut être à la fois primaire et secondaire, ce qui entraînera des raisons différentes pour sa formation. Ce sont souvent des anomalies congénitales ou d'autres affections des organes de l'appareil digestif.

Les changements diffus dans le foie sont une pathologie courante caractérisée par le développement de transformations des tissus des glandes. Le danger est que la maladie se développe même avec des désordres mineurs et n'est pas rare chez les enfants.

L'hépatite alcoolique est une maladie inflammatoire du foie qui se développe à la suite d'une utilisation prolongée de boissons contenant de l'alcool. Cette condition est un précurseur du développement de la cirrhose du foie. D'après le nom de la maladie, il devient évident que la principale raison de son apparition est la consommation d'alcool. En outre, les gastro-entérologues identifient plusieurs facteurs de risque.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.


Articles Connexes Hépatite