Hépatite grasse

Share Tweet Pin it

L’hépatite graisseuse ou obésité du foie, la dystrophie adipeuse, est un processus chronique réversible de la dystrophie hépatique, qui résulte d’une accumulation excessive de lipides (graisses) dans les cellules du foie.

La survenue d'une hépatose grasse dépend directement du mode de vie d'une personne, de troubles systémiques de l'alimentation et de l'abus d'aliments raffinés et gras. La maladie est réversible. Avec la normalisation de la nutrition et la perte de poids, le foie "perd du poids" simultanément à tout le corps.

Raisons

L'hépatose grasse résulte de l'influence de facteurs nutritionnels (alimentaires). Tout d’abord, le rôle principal est joué par:

  • exposition à une consommation d'alcool systématique,
  • en surpoids
  • ingestion d'aliments gras
  • excès dans le régime des aliments sucrés, transformant en graisses,
  • végétarisme, en raison de troubles du métabolisme des glucides dans le déficit en protéines animales.

Il met également en évidence de nombreux facteurs contribuant au développement de l'hépatose graisseuse, notamment un style de vie sédentaire, des aliments contenant des aliments prêts-à-servir et des produits bon marché, des régimes entraînant une sortie ultérieure de ceux-ci et une forte suralimentation, l'exposition à des médicaments, des toxines, le diabète, la goutte, l'hypertension et l'athérosclérose. En outre, l'hépatose graisseuse du foie peut être l'un des symptômes de certaines maladies métaboliques héréditaires.

À la suite d'un trouble métabolique, une accumulation excessive de graisse dans le foie se produit et l'activité des enzymes qui décomposent ces graisses est supprimée. En conséquence, l'afflux de graisse prévaut sur la scission qui conduit à une hépatose graisseuse.

La gravité

Selon la gravité, il est courant de distinguer quatre stades d'obésité hépatique:

  • Le stade initial de l'hépatose graisseuse se produit lorsque de petites gouttelettes de graisse ne s'accumulent que dans des cellules hépatiques individuelles.
  • Le stade 1 se manifeste par une obésité modérée du foie, de grandes accumulations de gouttelettes de graisse dans des sections individuelles de cellules.
  • Le grade 2 donne différents degrés d'obésité de presque toutes les cellules du foie - des plus petites aux plus grosses.
  • Grade 3 - propagation diffuse d'obésité à grande échelle et accumulation simultanée extracellulaire de graisse, formation de kystes du foie remplis de graisse.

Symptômes d'hépatose graisseuse

Ce processus pathologique peut être complètement asymptomatique pendant très longtemps et il peut être détecté par un dépistage par ultrasons pour des raisons complètement différentes.

Primaire et 1 degré

L’une des manifestations de l’hépatite graisseuse peut être un niveau constamment fluctuant de transaminases hépatiques - les enzymes AlAT et AsAT, elles peuvent augmenter chez la moitié des patients présentant des signes d’hépatite graisseuse. En raison de l'obésité hépatique, il se produit un processus inflammatoire lent qui conduit au développement d'une cirrhose du foie, voire de sa dégénérescence cancéreuse.

2 degrés

Si les symptômes augmentent, chez les patients

  • il y a une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit,
  • inconfort dans l'abdomen, plus du côté droit,
  • une hypertrophie du foie peut être détectée avec une marge de trois à cinq centimètres en saillie,
  • Une échographie montrera un foie modifié en densité avec une échogénicité accrue.
  • lors de la réalisation de vaisseaux de recherche dans le foie montre que le flux sanguin est réduit.

3 degrés d'hépatose graisseuse

La maladie progresse progressivement avec des symptômes tels que

  • nausée constante
  • douleur à l'estomac et au côté droit sous les côtes, nature persistante douloureuse ou terne,
  • tir côté droit
  • forte flatulence et constipation
  • violation de la digestion des aliments.

Diagnostics

La base du diagnostic - inspection et palpation du foie. Les études sont complétées par des ultrasons, une angiographie du foie, une IRM et des enzymes hépatiques, l'ALT et l'AST.

Il est important de procéder à un diagnostic différentiel des hépatites graisseuses avec une hépatite chronique d'étiologies diverses, une cirrhose du foie,

Lors du diagnostic, il est nécessaire d'exclure l'hépatite virale par des recherches sérologiques.

Traitement des hépatites grasses

Le diagnostic et le traitement de l'hépatite graisseuse ont impliqué un gastro-entérologue.

Tout d'abord, la normalisation du mode de vie et du régime alimentaire est nécessaire pour réduire le niveau de graisse dans le foie. Il est nécessaire d'augmenter l'activité physique et la forme physique, de réduire le nombre de calories consommées tout en augmentant leurs dépenses, de normaliser le métabolisme. Il est nécessaire de réaliser une perte de poids lente de 0,5 kg par semaine.

Régime alimentaire pour hépatosis gras

Pour en savoir plus sur les règles de conformité au régime, cliquez ici.

Produits autorisés

Le tableau de traitement n ° 5 est prescrit avec une teneur accrue en protéines, une restriction des graisses animales et un enrichissement des aliments avec des produits dissolvant les graisses contenues dans le foie - céréales, riz, fromage cottage.

Il est nécessaire d'augmenter le nombre de légumes, en particulier avec un léger effet cholérétique - chou de toutes les variétés, carottes, citrouille. Légumes utiles frais, bouillis et cuits. Il est nécessaire de prendre des aliments riches en protéines - viande et poisson, bouillis et en compote.

Il est important de consommer au moins 2 litres de liquide par jour, de manière fractionnée et par petites portions.

Kéfir utile, lait aigre, ryazhenka.

Produits interdits

Les produits laitiers gras sont limités - lait et crème, fromages.

L'alcool, les boissons gazeuses, la limonade sucrée, le pain blanc et les viennoiseries, les sucreries et les pâtes, la mayonnaise, les saucisses et la margarine sont strictement interdits.

Au minimum, il est nécessaire de réduire la quantité de sucre dans le régime.

Les plats frits sont inacceptables, les poulets de chair sont limités à la réception - il y a beaucoup de substances nocives qui chargent le foie.

Traitement de la toxicomanie

La pharmacothérapie de l’hépatose grasse comprend la prise de médicaments pour améliorer la fonction du foie et de ses cellules:

  • Phospholipides essentiels (Esssliver, Essentiale Forte, Berlition),
  • groupe acide sulfamique (taurine ou méthionine),
  • préparations à base de plantes-hépatoprotecteurs (Kars, LIV-52, extrait d'artichaut),
  • prendre des vitamines antioxydantes - tocophérol ou rétinol,
  • prendre des préparations de sélénium,
  • médicaments du groupe B par voie intramusculaire ou en comprimés.

La phytothérapie a fait ses preuves - les médicaments sont utilisés comme holagol, gépabène, extraits de curcuma, chardon-Marie, oseille bouclée.

Pronostic et prévention

Fondamentalement, le pronostic pour l'hépatite graisseuse est favorable avec l'initiation du traitement et la perte de poids en temps voulu, les premiers résultats du traitement sont perceptibles après 2 à 4 semaines, la récupération complète du foie en quelques mois est possible.

La prévention des hépatites grasses repose sur un mode de vie sain, une activité physique, un contrôle du poids et une alimentation équilibrée avec une quantité suffisante de protéines, tout en limitant les lipides et les glucides.

Diagnostic des symptômes

Découvrez vos maladies probables et le médecin chez qui vous devriez aller.

Hépatose du foie - symptômes et traitement, y compris l'hépatose graisseuse du foie

Quel est le foie hépatose

Les symptômes de l'hépatose dépendent de la cause de la maladie. Cependant, l'insuffisance hépatique, la jaunisse et les troubles digestifs sont communs à tous les hépatoses. Le diagnostic d'hépatose comprend l'échographie de la vésicule biliaire, du foie et des voies biliaires, l'IRM du foie et la biopsie. Il existe une forme aiguë et chronique d'hépatose. Cependant, la forme la plus commune de la maladie est l'hépatose graisseuse.

Types d'hépatose

Allouer l'hépatite acquise et héréditaire.

Hépatites acquises, c'est-à-dire développés au cours de la vie sous l’influence d’un certain nombre de facteurs:

Hépatose héréditaire causée par un défaut dans les gènes:

Causes de l'hépatose du foie

Les causes d'hépatose sont divisées en deux groupes: externes et héréditaires.

Les causes d'hépatose graisseuse du foie comprennent:

  • abus d'alcool;
  • maladie de la thyroïde;
  • diabète sucré;
  • l'obésité.

Les causes d'hépatose toxique du foie comprennent:

  • intoxication avec de fortes doses d'alcool ou de ses substituts;
  • intoxication toxique;
  • toxicomanie;
  • champignons et plantes toxiques.

L'hépatose héréditaire se développe lors de troubles métaboliques du foie.

Les facteurs suivants entraînent une exacerbation de l'hépatose héréditaire:

  • le stress;
  • le jeûne;
  • boire de l'alcool;
  • régime hypocalorique;
  • exercice excessif;
  • infections graves;
  • chirurgie traumatique;
  • prendre des antibiotiques;
  • utilisation de stéroïdes anabolisants.

Hépatose grasse du foie: traitement, symptômes, causes, stades, diagnostic, régime alimentaire, pronostic et prévention

Cela se produit lors de la réduction de la quantité de substances impliquées dans le traitement des graisses. En conséquence, la formation de phospholipides à partir de graisses, de bêta-lipoprotéines, de lécithine et de graisses se dépose dans les cellules du foie.

À mesure que le processus progresse, le foie perd sa capacité à neutraliser les toxines. Les cellules adipeuses peuvent se transformer, entraînant une fibrose, puis une cirrhose du foie. En règle générale, l'hépatose graisseuse du foie se présente sous une forme chronique.

Causes de l'hépatose du foie gras

Les principales causes d'hépatose graisseuse comprennent:

  • l'obésité;
  • maladies métaboliques;
  • l'hypodynamie;
  • trop manger;
  • végétarisme en violation du métabolisme des glucides;
  • régimes de perte de poids;
  • déficit en alpha-antitrypsine corporelle;
  • traitement antiviral pour le VIH;
  • une surdose de vitamine A;
  • maladies des organes de la sécrétion interne;
  • abus systématique d'alcool;
  • exposition aux radiations;
  • maladies du système digestif.

En outre, la prise à long terme de certains médicaments entraîne une hépatose graisseuse:

  • la cordarone;
  • le diltiazem;
  • tétracycline expirée;
  • tamoxifène.

Les facteurs contribuant au développement de la maladie sont:

  • produits alimentaires semi-finis et de la malbouffe;
  • hypertension artérielle;
  • diabète sucré;
  • la goutte;
  • l'athérosclérose;
  • la grossesse
  • transport du virus de la papillomatose humaine.

L'une des raisons du développement d'une hépatite graisseuse du foie peut être une altération hormonale du corps de la femme pendant la grossesse. Influences et excès alimentaires, caractéristiques des futures mères.

Stades du foie gras

Selon le degré d'accumulation de lipides et le volume des lésions hépatocytaires lors du développement des hépatoses graisseuses du foie, il existe 3 étapes:

Étape 1

Des foyers distincts d'agrégats de cellules riches en triglycérides (mélanges de glycérol et d'acides gras) apparaissent.

Étape 2

Caractérisé par une augmentation de la surface des foyers et le début de la croissance du tissu conjonctif entre les hépatocytes.

Étape 3

Les zones du tissu conjonctif sont clairement visibles et la zone d'accumulation de cellules adipeuses est très grande.

Symptômes du foie gras

Hépatite grasse pendant une longue période sans symptômes.

La plupart des patients ne font pas attention aux premiers signes de la maladie, à savoir:

  • des nausées;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • lourdeur ou malaise à droite sous les côtes;
  • l'alopécie;
  • diminution de la capacité de travail;
  • détérioration de la coordination.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes suivants apparaissent:

  • nausée persistante;
  • douleur au côté droit sous les côtes;
  • la constipation;
  • fatigue accrue;
  • des ballonnements;
  • manifestations allergiques;
  • éruption cutanée;
  • vision floue;
  • intolérance aux aliments gras.

Si l'hépatose hépatique n'est pas traitée, les symptômes de cirrhose et d'insuffisance hépatique apparaissent:

  • changement de comportement;
  • jaunisse;
  • la monotonie de la parole;
  • la faiblesse;
  • aversion pour la nourriture;
  • ascite;
  • violation de la coordination.

Diagnostic du foie gras

Un diagnostic préliminaire d’hépatose graisseuse peut être établi sur la base des antécédents et des plaintes du patient. Pour confirmer le diagnostic, des méthodes d'examen instrumentales sont utilisées: échographie, imagerie par résonance magnétique et calcul, biopsie. Le taux de cholestérol dans le sang du patient est souvent élevé.

Traitement du foie gras

Pour obtenir un effet positif dans le traitement de l’hépatite graisseuse, un régime strict et des mesures visant à réduire le poids corporel, contribuant à éliminer les graisses des hépatocytes, réduisent le risque de développement concomitant d’une inflammation du foie et de la formation de tissu conjonctif. En plus d'examiner la nutrition et d'arrêter la consommation d'alcool, il est montré aux patients qu'ils prennent des médicaments du groupe des hépatoprotecteurs.

Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement de l'hépatose grasse du foie:

Préparations à base d'ingrédients à base de plantes:

Préparations phospholipidiques essentielles:

Préparations à base d'acide alpha lipoïque:

Préparations améliorant les propriétés de viscosité du sang:

Également nommé:

  • préparations de taurine;
  • hépatoprotecteur "Heptral;
  • préparations de sélénium;

S'il n'y a pas de calculs dans les conduits hépatiques, des médicaments cholérétiques sont prescrits:

  • Vitamines du groupe B pour éliminer les graisses du foie;
  • Antioxydants: Vitamines A et E.

Si le patient a le diabète, il a besoin de la consultation d'un endocrinologue pour prescrire des médicaments anti-sucre ou de l'insuline. Lorsque des taux élevés de triglycérides sont détectés dans le sang, des médicaments appartenant au groupe des statines (lovastatine, atorvastatine) ou des fibrates (clofibrate, bezafibrat) sont prescrits.

De plus, d'autres méthodes de traitement sont prescrites:

  • traitement par ultrasons;
  • irradiation intraveineuse de sang par laser;
  • phytothérapie;
  • Hirudothérapie

Régime alimentaire pour hépatose grasse du foie

Une personne chez qui on a diagnostiqué une hépatose grasse du foie doit reconsidérer complètement son mode de vie et son régime alimentaire, dans lesquels il est nécessaire d’éliminer la consommation de graisses animales.

Dans le même temps, les aliments devraient inclure des aliments qui aident à dissoudre les graisses déposées dans le foie. Manger devrait être 5 fois par jour, en petites portions, afin de réduire la charge sur le foie.

  • produits laitiers gras: crème sure, crème, fromage;
  • boissons gazeuses;
  • pain blanc;
  • aliments frits;
  • saucisses;
  • poulets de chair sous n'importe quelle forme;
  • la margarine;
  • la mayonnaise;
  • l'alcool;
  • les pâtes;
  • les champignons;
  • bonbons et brioches;
  • restauration rapide;
  • radis;
  • nourriture en conserve;
  • plats épicés.
  • légumes bouillis, cuits à la vapeur ou cuits à la vapeur;
  • omelettes à la vapeur;
  • poisson bouilli et compote, viande maigre;
  • le lait;
  • œufs à la coque;
  • des bouillies;
  • thé vert;
  • le persil;
  • l'aneth;
  • soupes laitières et végétariennes;
  • 1% de kéfir ou de yaourt.

Il est conseillé d’inclure autant que possible dans le régime alimentaire des produits contenant de la vitamine B15 (acide pantogamique):

  • pousses de riz;
  • le melon;
  • la pastèque;
  • citrouille;
  • noyaux d'abricots;
  • son de riz et riz brun;
  • levure de bière.

Chaque matin, vous devez commencer avec un verre de jus de carotte, qui aide les cellules du foie à se rétablir.

Pronostic et prévention des hépatites graisseuses

Le pronostic de l'hépatite graisseuse est favorable. Les premiers résultats du traitement commencé de manière opportune deviennent visibles après 2-4 semaines.

La prévention de l’hépatose graisseuse du foie doit être conforme aux règles suivantes:

  • contrôle du poids;
  • activité physique suffisante;
  • restriction d'alcool;
  • une alimentation saine;
  • prendre des médicaments uniquement sur ordonnance.

Symptômes de foie hépatose

Les symptômes d'hépatose chronique au stade initial ne sont pas exprimés, mais au fil du temps, les signes d'insuffisance hépatique augmentent progressivement. À mesure que la maladie se développe, le patient peut ressentir les symptômes désagréables suivants:

  • se sentir fatigué;
  • sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • la faiblesse;
  • des nausées et des vomissements;
  • constipation et flatulence;
  • intolérance aux aliments gras;
  • distension abdominale;
  • sensation de douleur dans l'abdomen.

L’apparition de l’un de ces signes indique la transition de l’hépatose à un stade dangereux. L'hépatose du foie est une cause fréquente de cirrhose et même de cancer du foie. Vous devez donc porter une attention particulière à l'apparition de ces symptômes et consulter rapidement un médecin.

Les symptômes de l'hépatose aiguë du foie se développent rapidement. La maladie se manifeste sous la forme de troubles digestifs, accompagnés d'une intoxication grave et d'un ictère. Au stade initial de la maladie, la taille du foie augmente légèrement. Lorsque la sonde est molle, la taille des percussions de l'organe diminue et la palpation devient impossible.

Diagnostic de l'hépatose du foie

Quel médecin devrait être consulté pour l'hépatose:

Ils révèlent la présence de différentes lésions dans le foie et prescrivent le traitement nécessaire.

Le diagnostic de l'hépatose commence par l'exclusion d'autres pathologies du foie. Pour ce faire, une analyse de sang est effectuée afin de déterminer les antigènes ou les anticorps anti-hépatite virale, les échantillons biochimiques du foie, les analyses de selles et d'urine pour les pigments biliaires et les coagulogrammes.

Diagnostic pour lequel vous devriez vérifier le foie:

  • obésité viscérale abdominale;
  • résistance à l'insuline;
  • hyperinsulinémie;
  • microalbuminurie;
  • troubles de l'hémostase.

L'échographie du foie et de la vésicule biliaire est une méthode assez informative au premier stade du diagnostic, ce qui permet de détecter les modifications morphologiques et structurelles du foie. Aux ultrasons, on observe un grossissement uniforme du foie, une augmentation diffuse de sa densité, tout en maintenant son uniformité, etc. Des informations plus détaillées peuvent être obtenues en utilisant l’imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie.

En TDM, on détecte une diminution diffuse prononcée des indices densitométriques du parenchyme hépatique et, en règle générale, une augmentation de la taille de l'organe. Il est possible d'identifier des zones limitées d'infiltration graisseuse entourées d'un tissu hépatique inchangé. Le diagnostic final d'hépatose peut être confirmé par une biopsie du foie, sauf contre-indication.

Plan général pour le diagnostic de l'hépatose:

  • analyse de l'historique de la maladie et des plaintes;
  • analyse de l'histoire de la vie;
  • analyse des antécédents familiaux;
  • examen de la peau, identification de la douleur lors de l'examen du foie, du pancréas et de la rate;
  • test sanguin clinique;
  • test sanguin biochimique;
  • coagulogramme;
  • analyse d'urine;
  • test sanguin pour l'hépatite virale;
  • coprogramme;
  • analyse des matières fécales sur les œufs du ver;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • Scanner des organes abdominaux pour une évaluation plus détaillée de l'état du foie;
  • oesophagogastroduodénoscopie;
  • biopsie du foie;
  • élastographie - étude du tissu hépatique en début de grossesse.

Traitement de l'hépatose du foie

La tactique de traitement de chaque type d'hépatose est déterminée par son étiologie. Les patients présentant des symptômes d'hépatose aiguë sont hospitalisés. Lorsque l'empoisonnement est nécessaire dès que possible de mener des mesures thérapeutiques visant à accélérer l'élimination des toxines.

En outre, le traitement d'urgence vise à lutter contre le syndrome hémorragique, l'intoxication et les faibles taux de potassium dans le sang. En pathologie sévère, la nomination de corticoïdes et le traitement de l'insuffisance hépatique.

L'un des détoxifiants naturels les plus puissants est l'acide alpha-lipoïque (thioctique), capable d'éliminer pratiquement tous les poisons présents dans le corps. Les médecins recommandent de prendre de l'acide thioctique pour protéger le foie, en particulier le Thioctacid. Il est disponible à la fois en ampoules de Thioctacid 600T et sous forme de comprimés à libération rapide de Thioctacid BV, ne contient aucune impureté - lactose, cellulose, amidon, propylène glycol.

L’acide thioctique, de par sa composition, participe activement au travail du foie - il lie et élimine les métaux lourds et les toxines du corps, réduit le stress oxydatif, restaure les cellules du foie - les hépatocytes. En outre, en normalisant le métabolisme des graisses, l’acide thioctique protège le foie de la dégénérescence graisseuse de l’hépatose.

Hépatose chronique

En cas d'hépatose chronique du foie, il est important de prévenir les effets nocifs du facteur actif, la consommation d'alcool est interdite. On prescrit au patient un régime alimentaire faible en gras et riche en protéines animales.

Les facteurs lipotropes tels que le chlorure de choline, l’acide lipoïque, l’acide folique sont recommandés. Assigné à la vitamine B12 et à la préparation avec un extrait d'hydrolysat de foie - "Sirepar". Dans le traitement de l'hépatose chronique, les corticostéroïdes sont prescrits. Les patients ont besoin d'une surveillance médicale.

Hépatite grasse non alcoolique

Dans le traitement des hépatoses grasses non alcooliques, l’importance principale est accordée au respect du régime alimentaire et à un effort physique modéré. Une diminution de la quantité totale de lipides et de glucides dans le régime, ainsi qu'une augmentation des doses de protéines, entraînent une diminution des lipides dans le foie. Également en cas d'hépatose sans alcool, la nomination de stabilisateurs de la membrane et d'hépatoprotecteurs est indiquée.

Maladie alcoolique du foie

Le traitement de la maladie alcoolique du foie comprend également le respect d'un régime alimentaire et l'exercice modéré, mais le principal facteur thérapeutique est le rejet complet de l'alcool.

Hépatose héréditaire

Les hépatoses héréditaires exigent le respect de leur santé. Ces patients devraient choisir un travail qui exclut le stress physique et mental intense.

La nourriture doit être saine et variée et inclure toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Deux fois par an, vous devez prescrire un traitement aux vitamines du groupe B. Les traitements de physiothérapie et de sanatorium pour l'hépatose héréditaire ne sont pas indiqués.

La maladie de Gilbert

La maladie de Gilbert ne nécessite pas de mesures thérapeutiques spéciales - même en l'absence de traitement complet, le taux de bilirubine se normalise généralement spontanément à 50 ans. Certains experts pensent que, dans la maladie de Gilbert, l'hyperbilirubinémie nécessite l'utilisation constante d'agents réduisant temporairement le taux de bilirubine (phénobarbital).

Des études cliniques prouvent que cette tactique n’améliore pas l’état du patient, mais conduit à des troubles dépressifs. Le patient est convaincu qu'il souffre d'une maladie grave et incurable qui nécessite un traitement constant.

Tout cela se termine souvent par de graves troubles psychologiques. Dans le même temps, l'absence de la nécessité de traiter la maladie de Gilbert crée chez les patients une vision positive de leur pathologie et de leur état.

Syndrome de Criggler-Nayar

Dans le traitement du syndrome de Criggler-Nayar de type 1, seules la photothérapie et la procédure de transfusion de remplacement sont efficaces. Dans le traitement du deuxième type de maladie, des inducteurs enzymatiques (phénobarbital) et une photothérapie modérée sont utilisés avec succès. Un excellent effet thérapeutique contre la jaunisse du lait maternel se traduit par une alimentation artificielle. L'hépatose pigmentaire héréditaire restant dans la conduite de mesures thérapeutiques n'a pas besoin.

Traitement des remèdes populaires contre l'hépatose

Les remèdes populaires sont efficaces dans le traitement de l'hépatose du foie s'ils sont utilisés en même temps que le traitement principal. L'une des plantes médicinales les plus efficaces est le chardon-Marie, que l'on peut acheter en pharmacie. L'herbe hachée est ajoutée aux repas ou prise dans une cuillère à café de 1-2 fois par jour avec de l'eau.

Sur la base de l'extrait de chardon-Marie, le médicament Legalon a été créé. Le principe actif est la silibinine, qui renforce les membranes cellulaires des cellules du foie et empêche la pénétration de toxines dans celles-ci.

Hepatoprotector Legalon favorise l'activité du foie, la régénération de ses cellules et a un effet anti-inflammatoire. L'outil est utilisé non seulement pour le traitement de l'hépatose, mais également pour la prévention. Legalon réduit les effets négatifs des produits d'origine animale à forte teneur en matières grasses, ainsi que de l'alcool.

Cirepar et Essentiale Forte sont d'autres moyens efficaces.

Il existe un certain nombre de remèdes populaires efficaces pour aider à guérir l'hépatose du foie.

Diagnostic et traitement des hépatites graisseuses du foie

L'hépatose est une maladie du foie qui repose principalement sur un trouble métabolique des hépatocytes (cellules) du foie, dans le contexte duquel se développent des modifications dystrophiques des hépatocytes. Les changements dystrophiques conduisent au remplacement de cellules hépatiques fonctionnelles dans le tissu adipeux.

L'hépatose graisseuse se produit lorsque les hépatocytes du foie accumulent des graisses, des graisses complexes, pour les transformer en cellules adipeuses. L'hépatose graisseuse est un processus réversible qui peut être prévenu avant que des processus irréversibles puissent commencer dans le corps. La tâche principale du patient souffrant d'obésité du foie, dès que possible de faire attention aux symptômes des manifestations visuelles et internes. Consultez un médecin et commencez un traitement efficace avec des méthodes médicales de traitement en combinaison avec des aliments diététiques et des traitements possibles en médecine traditionnelle.

Le processus de dégénérescence des cellules du foie en graisse

L’hépatite graisseuse, l’obésité hépatique, les modifications dystrophiques des cellules hépatiques sont toutes synonymes du processus d’accumulation de triglycérides (graisses simples) dans les cellules hépatiques.

Sous l'influence de l'alcool, des aliments gras et fumés, des médicaments, d'un mode de vie paresseux, sont des facteurs qui conduisent tôt ou tard à une hépatite graisseuse. Les toxines qui pénètrent dans le corps sont peut-être l’un des facteurs et des causes les plus dangereux de l’hépatose graisseuse. Les substances toxiques, les toxines pénètrent directement dans le foie.

Le foie est un organe qui comporte de nombreuses fonctions, dont l'une est la transformation, la décomposition, la neutralisation. Toute substance, un produit qui pénètre dans le corps, est strictement contrôlée par le foie, ce qui les transforme en simples graisses en les dissociant. Avec un flux constant d'excès de graisse, l'accumulation de graisse dans le foie est inévitable, l'hépatose du foie est l'étape suivante dans le développement d'un diagnostic défavorable.

L’accumulation de graisses simples dans les hépatocytes du foie commence progressivement leur processus de transformation dystrophique en tissu dense et gras. Le tissu dense gras devient une barrière importante à la fonctionnalité normale du foie pour neutraliser les substances toxiques et conduit rapidement à un dysfonctionnement du foie.

La dysfonction hépatique évolue en processus fibreux du tissu hépatique (formation de tissu cicatriciel). À la suite d'une fibrose développe une cirrhose du foie. La cirrhose du foie, une maladie assez difficile à traiter avec un rétablissement final, dans les formes avancées est fatale. La prolifération du parenchyme conjonctif (tissu hépatique) capture les cellules et les remplace complètement. C'est pourquoi il est si important de reconnaître l'hépatose dans les premiers stades du développement du foie.

Le développement de l'hépatose comporte trois étapes:

  1. La première étape de l’hépatose graisseuse est l’apparition de foyers d’accumulation de graisses simples, de cellules adipeuses. Les cellules adipeuses peuvent être localisées dans les lésions focales à de petites distances les unes des autres. La première étape est le processus de formations diffuses d'hépatoses graisseuses.
  2. La deuxième étape de l'hépatose graisseuse est le processus d'augmentation substantielle de la zone d'accumulation de cellules hépatiques, la première prolifération de tissu conjonctif entre hépatocytes.
  3. La troisième étape de l’hépatose graisseuse - le processus de formation de zones prononcées de tissu conjonctif fibreux, une accumulation importante de cellules adipeuses.

Obésité et autres causes d'hépatose

Pour éliminer la maladie, il faut d'abord rechercher la cause de la maladie et essayer de l'éliminer complètement. Le but du traitement dépend de la cause principale de la maladie. L'obésité, l'une des causes caractéristiques de l'hépatose du foie, conduisant à une fibrose et à une cirrhose du foie. Considérez les différentes causes qui conduisent à la transformation du tissu hépatique normal en graisse.

Causes de la maladie en raison de la graisse métabolique, métabolisme des lipides. Les troubles du métabolisme lipidique comprennent:

  • Diabète de type 2 (patients insulino-dépendants);
  • Obésité de grade 2-3;
  • Augmentation anormale des lipides sanguins (hypertriglycéridémie).

Le foie est le filtre de notre corps pour neutraliser les effets toxiques. Toutes les substances antagonistes, les toxines emprisonnées dans le corps, subissent une procédure de neutralisation et de décomposition. En cas de débordement de telles substances, le foie cesse de s’acquitter de cette fonction. L'utilisation excessive et systématique de boissons contenant de l'éthanol (alcool) conduit à une hépatose grasse.

La cause de la maladie hépatose du foie, sont, y compris les facteurs de rayonnement dans les zones défavorables avec des niveaux élevés de rayonnement de fond.

Une consommation excessive de graisses dans les aliments, une passion excessive pour les sucreries, la viande grasse, le poisson, les aliments fumés provoquent une violation du métabolisme des lipides dans le corps, y compris chez les personnes qui ne consomment pas suffisamment de protéines dans leur alimentation quotidienne.

Il peut sembler étrange que l'hépatose du foie puisse également se produire pendant le jeûne, mais le jeûne, comme un régime alimentaire malsain, provoque une violation du métabolisme des lipides et conduit également à une hépatose du foie. Les mères de jeunes filles doivent faire attention à ce que la soif d'un modèle, pas rarement l'apparence anorexique entraîne de graves conséquences de la réaction du corps.

L'hépatite médicamenteuse est une forme d'hépatose associée à une utilisation à long terme de médicaments ayant un effet antibactérien, en d'autres termes, des médicaments du groupe des antibiotiques.

En prenant des antibiotiques sous le contrôle obligatoire d'un médecin, il est impératif de suivre un régime dont le régime devrait inclure des antibiotiques, des substances qui protègent la flore intestinale et bactérienne en bonne santé du corps.

Un autre facteur important et la cause de l'hépatose est l'action excessive des hormones surrénaliennes, des maladies du système endocrinien, du déficit en thyroxine et de l'hormone thyroïdienne. Les préparations d'aldostérone, de cortisol et de corticostérone prescrites sont prises sous contrôle constant par dosage afin d'éviter toute possibilité de diagnostic - hépatose du foie.

Symptômes d'hépatose graisseuse

Il est impossible de dire sans équivoque sur les symptômes de l'évolution de la maladie de l'hépatose du foie. Les symptômes caractéristiques de la maladie peuvent apparaître différemment selon le stade de la maladie. Dans la plupart des cas, à un stade précoce, vous ne pouvez remarquer qu'un léger inconfort dans le corps, vis-à-vis des organes du système digestif. L'apparition de dépôts de graisse dans la zone latérale des cuisses, la région de l'abdomen, l'apparition d'un deuxième menton et d'autres signes d'obésité qui ont commencé. Chaque stade est caractérisé par l'un ou l'autre des signes, le plus complexe et pas toujours réversible, est le troisième degré d'obésité hépatique qui, en plus de la fibrose du tissu hépatique, se développe sur toute la surface du foie par le tissu conjonctif qui capture les cellules hépatiques et conduit à la cirrhose du foie.

Considérez les symptômes cliniques courants de l’hépatose graisseuse:

  • Lourdeur dans l'hypochondre droit (la localisation du foie);
  • Douleur sourde dans l'hypochondre droit (atteinte hépatique primaire);
  • Attaques de douleur aiguë dans l'hypochondre droit (processus de fibrose, de cirrhose du foie);
  • Violations de la vision (diminution de la bonne acuité visuelle);
  • État général de dépression;
  • Somnolence pendant la journée;
  • Insomnie la nuit;
  • Bouts de nausée;
  • Vomissements réflexes avec un goût amer dans la bouche;
  • Indigestion (dysbiose, diarrhée);
  • Type d'éruption cutanée Urticaire;
  • Tonus de peau terne (pâleur).

Seule une forme hépatique aiguë et sévère se manifeste habituellement dans la symptomatologie de la maladie, les stades primaires sont asymptomatiques ou avec des symptômes qui peuvent souvent être confondus avec une suralimentation festive "normale", des rhumes et des maladies respiratoires.

Méthodes de diagnostic de l'hépatose

C'est peut-être à ce moment-là, lorsque vous avez lu cet article, que vous avez remarqué des signes d'hépatose. N'hésitez pas, consultez votre médecin.

Le diagnostic le plus courant est une échographie du foie, qui montre des modifications caractéristiques du foie dans le sens d'une augmentation de la taille et d'une bonne échogénicité de l'organe. L'échogénicité de tout organe du corps aux ultrasons montre les processus inflammatoires se déroulant dans l'organe malade.

Le médecin vous prescrira un diagnostic incluant:

  1. Échographie du foie, capture les signes d'écho de l'hépatose graisseuse, une augmentation de l'organe.
  2. La biopsie hépatique est une ponction du tissu hépatique, prise en insérant une aiguille spéciale munie d'un embout pour recueillir une partie minimale du tissu du tissu hépatique affecté. L'intervention est réalisée avec une anesthésie de l'hypochondre droit (injection d'anesthésique). Un résultat positif sur l'hépatose du foie est la détection des cellules graisseuses. Une mauvaise coagulabilité dans le sang constitue une contre-indication à une biopsie. Un test de coagulabilité dans le sang est nécessairement effectué sur tous les patients avant de procéder à une ponction. Coagulabilité sanguine médiocre - saignement possible au moment de la ponction du tissu hépatique, après la période de procédure.
  3. La tomodensitométrie CTM vous permet d’identifier les zones du foie élargies et affectées.
  4. IRM - Imagerie par résonance magnétique utilisant le phénomène physique de la résonance magnétique nucléaire dans l'étude des organes et des tissus internes.

Grossesse et hépatose du foie

L'hépatose graisseuse survient pendant la grossesse, en raison du fond hormonal de la femme, à savoir des défaillances du système hormonal du corps. L'utilisation de quantités excessives de nourriture au moment de la grossesse, une cause essentielle de la possibilité de maladie hépatique. Le fait de trop manger, qui menace d’une hépatite grasse aiguë chez une femme enceinte, est brièvement écrit dans la terminologie médicale sous le nom de OZHGB. L'hépatose graisseuse aiguë entraîne de graves complications pendant la grossesse. Décès possible des femmes pendant le travail et l'accouchement.

La période dangereuse d'hépatose graisseuse s'observe entre 29 et 38 semaines de grossesse. Ces termes sont conditionnels, car la maladie peut se manifester dans les premiers stades de la grossesse, avant la 29e semaine.

Les signes ictériques de la maladie pendant la grossesse sont l’un des plus importants:

  • Jaunissement de la peau;
  • Sclérotique de couleur jaune;
  • Les blancs des yeux ont une teinte jaune;
  • Léger cal;
  • Urine foncée (la couleur du thé fort);
  • Faiblesse générale;
  • Malaise;
  • Amertume dans la bouche;
  • L'apparition de brûlures d'estomac avec une manifestation constante;
  • Bouts de nausée;
  • Vomissements avec et sans bile;
  • Inconfort dans l'hypochondre droit, sensation de lourdeur, douleur sourde;
  • Diminution de l'appétit.

Pour l’un des symptômes possibles de la jaunisse, il est nécessaire de consulter un médecin qui observe une femme enceinte tout au long de sa grossesse, pour obtenir des conseils et un traitement complémentaire.

Recommandations pour le traitement des hépatites graisseuses

Pour changer votre vie habituelle et pas tout à fait correcte dans une consommation excessive de sucreries, de graisses, d’alcool, l’absence de charge sportive est la première étape pour récupérer de l’obésité du foie. Le traitement de l'hépatose du foie gras est une nutrition adéquate et le respect d'un régime alimentaire particulier. Moins les matières grasses, l’alcool, les toxines seront ingérés, l’effet maximal sera pendant le traitement. Pour soulager le foie de la graisse, la tâche principale du patient pour l'obésité du foie.

Il est préférable que les aliments diététiques commencent au tout début du développement de la maladie de l'hépatose, mais vous ne devez pas présumer qu'avec l'obésité à un degré plus élevé, vous devez abandonner le régime et ne prendre que des médicaments.

La diète combat efficacement les triglycérides (graisses simples) et les empêche de perturber les fonctions normales de traitement et de neutralisation du foie.

Les aliments diététiques dans le diagnostic de l'hépatose du foie doivent être bouillis ou cuits à la vapeur, les plats cuits au four sont autorisés. Consommation d’au moins 1,5 litre de liquide par jour, sans compter les compotes, les gelées, les tisanes et autres boissons bues. Toutes les boissons ne doivent pas être gazéifiées. Le gaz affecte les flatulences dans le tractus gastro-intestinal, ce qui nuit à la fonctionnalité de l'estomac et du foie. Surtout, n'oubliez pas cela au moment de la grossesse pour les femmes. Le sel avec la nutrition diététique est minimisé.

Tout ce qui concerne les produits est FAT, un pourcentage élevé de contenu doit être exclu.

Aliments à exclure du diagnostic d'hépatose graisseuse:

  • Fromage cottage;
  • Crème sure;
  • Fromages à pâte dure;
  • Le porc;
  • Le canard;
  • Oie;
  • Les bourgeons;
  • Les cerveaux;
  • Agneau;
  • Som;
  • Le maquereau;
  • Vomer;
  • Sterlet;
  • Hareng;
  • Glosick;
  • Le capelan;
  • Les légumineuses;
  • Les haricots;
  • Oignons et oignons verts;
  • L'ail;
  • Les radis;
  • Oseille;
  • Les épinards;
  • Toute conservation;
  • Les cornichons;
  • Champignons sous n'importe quelle forme;
  • Produits à base de farine;
  • Gâteaux;
  • Du chocolat;
  • Brioches;
  • Tartes;
  • Le cacao;
  • Boissons gazeuses;
  • Thé fort;
  • Café sans lait;
  • Épices;
  • Bouillons de viande et de poisson;
  • Chou blanc;
  • Assaisonnements;
  • Le sel;
  • Alcool

Toutes les boissons et les plats cuisinés doivent être à la température ambiante. La consommation de froid est strictement interdite dans le diagnostic de l'hépatose du foie.

Les aliments qui doivent être inclus dans le régime:

Tous les aliments doivent être non gras, faibles en gras, avec un pourcentage minimum de matière grasse.

  • Le kéfir;
  • Fromage cottage;
  • Le yogourt;
  • Crème sure;
  • Le lait;
  • La semoule;
  • Gruau, son;
  • Gruaux de sarrasin;
  • Le riz;
  • Fromage à pâte dure;
  • Soupe au lait;
  • Soupe de légumes;
  • Soupe d'été sans viande grasse et zazharki;
  • Le brocoli;
  • Chou rouge;
  • Des courges;
  • Les carottes;
  • Tomates (1 à 2 petites par jour);
  • Boulettes paresseuses;
  • Pâtes dans les soupes;
  • Pommes de terre (1-2 par jour);
  • Œufs - omelette de protéines;
  • Un cuit (moyennement doux) par jour;
  • Le miel;
  • Pastila;
  • Guimauve;
  • Kissel;
  • Uzvar;
  • Compotes de fruits et de baies non acides;
  • Café au lait;
  • Thé pas fort;
  • Les baies ne sont pas acides;
  • Jus de fruits;
  • Les fruits ne sont pas acides.
  • Une décoction de rose sauvage.

La décoction de rose musquée est l’une des principales boissons consommées tout au long de la ration et à laquelle vous devrez peut-être adhérer toute votre vie. La rose musquée possède d'excellentes propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et hématopoïétiques. Une décoction de rose sauvage aide activement le foie à éliminer les toxines du corps.

La recette du cynorhodon est très simple. Pour préparer, prendre 100-200 grammes d'églantier, rincer, brasser avec de l'eau bouillante dans un thermos. Laisser infuser toute la journée. Chaque jour, prenez une décoction avant ou après avoir mangé, 0,5 tasse sous une forme chaude.

Dans les pharmacies, un extrait de rose musquée appelé «Holosas» est vendu, ce qui facilite complètement la préparation de la décoction de rose musquée. Dissolvez une cuillère à thé par tasse d'eau tiède. Prendre 0,5 tasse avant ou après les repas.

Les propriétés curatives des pignons de pin sont connues depuis longtemps. La noix de pin est un très bon auxiliaire antioxydant, l'huile de noix de cèdre renforce bien les hépatocytes du foie et leur confère un effet bénéfique sur la récupération. Une cuillère à café de pignons de pin par jour pendant un mois. À l'avenir, vous devrez faire une pause et consulter votre médecin avant de continuer à utiliser des pignons de pin.

L'hépatomégalie, ou le diagnostic d'hépatose du foie avec une augmentation caractéristique du corps, stimule très bien dans le sens d'une réduction de la taille - jus, infusion de citron. Préparation: 1-2 citrons, bien se laver à l'eau tiède. À l’aide d’une râpe mélangeuse fine, frottez-les avec le zeste jusqu’à ce que vous soyez en suspension. Versez 0,5 eau bouillante (1 citron), respectivement, 1 litre d'eau par (2 citrons). Laissez le bouillon cuit pendant la nuit, 12 heures. Après avoir infusé la décoction, il faut la filtrer sur une gaze et la presser. Prendre une cuillère à soupe entre les repas. Prendre l'infusion de citron ne devrait pas être plus de 3 jours. Pause jus de citron devrait être au moins 3-4 jours.

Un traitement diététique, le respect des médicaments prescrits par un médecin, un examen à la période prescrite, des tests médicaux pour déterminer la teneur en graisse corporelle, des procédures d'examen répétées par échographie, tomodensitométrie et IRM seront toujours en mesure de déterminer la santé de votre foie et de contrôler l'efficacité du traitement prescrit.

Hépatite grasse

L'hépatose graisseuse (autrement dit la dégénérescence graisseuse ou l'obésité du foie) est incluse dans le groupe des maladies hépatiques réversibles, dystrophiques et chroniques, provoquées par l'accumulation d'un grand nombre de lipides. Actuellement, il y a une croissance rapide de cette maladie en raison de violations systématiques du régime alimentaire, ainsi que du mode de vie inapproprié d'une personne. Il est possible d'arrêter le développement de la maladie en identifiant les facteurs qui influencent la survenue d'une hépatose graisseuse. Des changements positifs s’observent au bout d’un mois en cas de traitement rapide.

Hépatose grasse du foie provoque

Les causes de l'hépatite graisseuse sont nombreuses, mais la consommation excessive d'alcool et l'obésité restent les principales. Étonnamment, un régime végétalien peut entraîner une dystrophie graisseuse. La raison en est une violation du métabolisme des glucides en raison d'un manque de protéines dans l'alimentation. L'accomplissement de la civilisation et ses avantages ont changé le mode de vie de nombreuses personnes. C'est un siège auto et une chaise d'ordinateur, un canapé confortable à la maison. Ce comportement a entraîné une stagnation hydrique et l'apparition d'une hépatite graisseuse. Les raisons suivantes sont l’embonpoint, le syndrome métabolique, la suralimentation (gourmandise), le jeûne, la perte de poids rapide, la nutrition parentérale complète (intraveineuse), la surdose de drogue, les médicaments, les toxines, les pesticides industriels, l’essence, la bactérie du sol Bacillus cereus. Le groupe à risque comprend des personnes atteintes de maladies telles que l'hyperglycémie, l'hyperuricémie, l'hypertriglycéridémie, l'hépatite (stéatohépatite), l'hypertension et de faibles taux de lipoprotéines. Maladie de Weber-Christian, syndrome de Ray, maladie de Konovalov-Wilson, maladie de Wolman, anastamoses, gastrite, diverticules, virus du papillome humain, déficit en alpha-1 antitrypsine sont des facteurs responsables du développement de l’hépatite hépatique grasse. La base de la pathogenèse de l’hépatose graisseuse réside dans la violation du métabolisme des graisses. La raison réside dans la résistance à l'insuline et, par conséquent, augmente le transport des acides gras vers le foie. Parallèlement, l’inhibition des récepteurs est impliquée dans la survenue d’une hépatose graisseuse. Les toxines, l'alcool et les drogues peuvent endommager les mitochondries cellulaires, ce qui conduit à l'utilisation d'acides gras

Le degré d'hépatose graisseuse

Il y a quatre degrés d'hépatose graisseuse. Au zéro degré, de petites gouttes de graisse attaquent des groupes individuels de cellules hépatiques. Au I-ème degré, on observe modérément une obésité à grande échelle des cellules du foie. Au degré II de l'hépatose graisseuse du foie, il existe une obésité intracellulaire de petite goutte, de goutte moyenne et de grosse goutte. Au III degré d'hépatose graisseuse du foie, on observe une obésité diffuse à grosses gouttelettes avec obésité extracellulaire, ainsi que la formation de kystes adipeux.

Symptômes d'hépatose graisseuse

Cette maladie présente une caractéristique asymptomatique et est déterminée de manière fiable aux ultrasons. Les taux d'enzymes hépatiques (ALT, AST) peuvent fluctuer constamment et augmenter dans 50% des cas, ce qui complique le diagnostic de la maladie. Un processus inflammatoire prolongé dans le foie peut donner lieu à une nouvelle maladie, à la cirrhose du foie ou au carcinome hépatocellulaire (cancer du foie).

Dans les symptômes graves d'hépatose graisseuse, le patient ressent une lourdeur ainsi qu'un inconfort dans l'hypochondre droit. Le foie peut augmenter modérément de 5 cm sous l'arcade costale et une échographie indiquera que le foie clarifié présente une échogénicité accrue. Lors de la conduite du foie Doppler détecté une diminution du débit sanguin. La tomodensitométrie peut montrer une densité inférieure à celle de la rate. Les symptômes d'une maladie progressive sont les suivants: nausée, douleur dans la région épigastrique, sensations douloureuses et sourdes dans l'hypochondre droit, phénomènes de flatulence

Traitement des hépatites graisseuses

Le traitement de l'hépatose graisseuse du foie est réduit à l'élimination des facteurs provoquant la dégénérescence graisseuse du foie, y compris la correction du métabolisme, la détoxification et la restauration du foie. Parallèlement aux médicaments, le mode de vie du malade joue un rôle important, de même que la correction de son comportement alimentaire.

Le traitement médicamenteux des hépatoses graisseuses comprend les médicaments stabilisants membranaires et antioxydants, qui se divisent en trois groupes:

- Le premier groupe contient des phospholipides essentiels, leur rôle est de protéger les hépatocytes. Ceux-ci incluent Essentiale forte, phosphogliv, Esssliver Forte, Berlition

- Le deuxième groupe contient des sulfaminoacides. Ceci est la méthionine, la taurine, l'adémétionine

- Le troisième groupe comprend les matières premières végétales. Ceux-ci incluent Liv, Carsil

Berlition est prescrit à une dose allant jusqu'à 300 mg (1 comprimé). Deux fois par jour pendant deux mois maximum. En cas de forte dynamique, Berlition est administré par voie intraveineuse jusqu'à 600 mg en deux semaines, suivi d'une substitution à 300–600 mg par jour en comprimés.

Essentiale est prescrit jusqu'à 2 capsules (600 mg) 3 fois par jour. La durée du traitement peut aller jusqu'à 3 mois. Réduire progressivement le dosage à 1 capsule 3 fois par jour.

Le médicament efficace pour stabiliser la membrane est l’artichaut - Hofitol. Assignez avant les repas (3 fois par jour) trois comprimés en trois semaines.

D'importance particulière dans le traitement de l'hépatose grasse taurine. Les drogues avec son contenu est Dibikor, Taufon. Les médicaments ont de la valeur car ils ont plusieurs mécanismes: la stabilisation de la membrane et l’antioxydant.

L'antioxydant vitamine E, vitamine C, sélénium est utile, mais en petites quantités. La niacine, ribovlavine aide à la désintoxication du foie

Traitement populaire de l'hépatose graisseuse

Vous pouvez avoir recours au traitement des herbes Curcuma (Curcuma), Curcuma (Curcuma). La famille du gingembre a une activité antioxydante, qui réduit les niveaux de sucre. Disponible sous la forme du médicament Holagol. Attribuer 10 gouttes avant un repas (sur un morceau de sucre) trois fois par jour pendant 6 semaines.

Le chardon-Marie (chardon-Marie) est efficace. Disponible sous forme d'huile de chardon-Marie et du médicament Gepabene. Le médicament est prescrit par capsule trois fois par jour, et avec la douleur, la dose est augmentée à 4 capsules.

L'oseille bouclée est capable de réduire la quantité de graisse dans le foie. Préparer une décoction et prendre une cuillère à soupe au repas principal

Prévention de l'hépatose graisseuse

La prévention comprend un mode de vie correct, une hyperdynamie (activité musculaire), de bonnes séances d'entraînement quotidiennes de 30 minutes, la marche, l'escalier, le suivi de la prise de nourriture et la prévention des excès alimentaires. Il est recommandé de réduire le poids à 500 grammes par semaine

Régime alimentaire pour hépatosis gras

Il est recommandé aux patients de suivre des régimes spéciaux élaborés par le nutritionniste soviétique M.I. Pevznerom. Ceux-ci incluent le numéro de régime 5, le numéro de table 5 et le numéro de régime 5a, ainsi que le régime numéro 8, le numéro de table 8. Ces régimes visent à éliminer l'exacerbation de la maladie et à guérir complètement. Le régime alimentaire devrait comprendre du fromage cottage, du sarrasin, de l'avoine, du gruau de blé, du riz brun, des légumes, des artichauts, des fruits, du poisson et des fruits de mer. Produits de préférence cuits à la vapeur, au four ou bouillis. Le liquide consommé par jour devrait atteindre deux litres. Il est nécessaire de limiter la consommation de produits laitiers gras, de sucre, de limonade sucrée, de matières grasses, de viennoiseries blanches, de déjeuners de céréales tout préparés, de margarine, de confiture, mais l’alcool doit être complètement éliminé ou au moins lavé à l’eau. Essayez de manger des fibres alimentaires riches en son, un pain à base de farine grossière.

Ne commencez pas votre maladie, faites un effort et l'hépatose graisseuse va définitivement reculer, mais souvenez-vous que lorsque vous reprendrez votre style de vie normal, tout reviendra à sa place. Il convient de noter que cette maladie survient par la faute de la personne elle-même. Cette maladie est apparue en raison de "l'accomplissement de la civilisation". Ce sont des additifs colorants, aromatisants. Soyez prudent lorsque vous choisissez des produits, en privilégiant les produits naturels. À chaque étape, nous sommes séduits par la pâtisserie, les sucreries, les glucides raffinés et, par conséquent, un trouble métabolique se produit dans le corps, ainsi que des maladies qui y sont associées. La propagande de l’alcool, des boissons comme Coca-Cola, détruisent le foie et provoquent une toxicomanie. L'hépatose médicamenteuse est capable de vaincre les personnes minces et sportives. Tout cela à cause de l'utilisation de médicaments médicaux synthétiques qui empoisonnent le foie. Les antibiotiques tétracyclines et les médicaments hormonaux sont particulièrement dangereux. Lors de la préparation des plats, il est important de tenir compte des plats dans lesquels nous cuisinons. Il est préférable de refuser le téflon, les micro-ondes et les ustensiles en aluminium.


Articles Connexes Hépatite