Régime alimentaire pour les maladies du tractus gastro-intestinal

Share Tweet Pin it

Malheureusement, le nombre de personnes ayant des problèmes digestifs augmente d'année en année et leur âge rajeuni. Pendant plusieurs décennies, les personnes de plus de 40 ans ont souffert de maladies du tube digestif et, à présent, même les jeunes enfants sont à risque. Les causes de telles pathologies abondent: nutrition irrégulière, stress, mauvaise situation environnementale. Un régime avec une maladie du tractus gastro-intestinal est un élément indispensable du traitement, car sans un régime bien choisi, les chances de guérison sont nulles.

Nutrition diététique dans les maladies du tractus gastro-intestinal

Le tractus gastro-intestinal humain est un système complet responsable du traitement des aliments, de l'extraction de substances nutritives et bénéfiques des aliments et de leur absorption ultérieure dans le sang. Il se compose de divers organes, il existe donc de nombreux régimes pour les maladies du tractus gastro-intestinal, ils sont compilés en fonction des caractéristiques et des caractéristiques de la maladie, diffèrent par la liste des produits, la quantité de nourriture consommée.

Régime alimentaire pour gastrite à haute acidité

Il est nécessaire de traiter la gastrite de manière complète et opérationnelle. Dans cette forme de maladie, le régime alimentaire devrait viser à réduire la production d'acide chlorhydrique et de suc gastrique. Ceci est réalisé sous réserve de certaines règles:

  1. Vous ne pouvez pas trop manger. Mangez en petites portions 6 à 9 fois par jour.
  2. Le sel et les épices sont tabous.
  3. Remplacez les plats frits par des plats bouillis ou cuits à la vapeur.
  4. Il est interdit de manger des aliments froids ou chauds (ils peuvent devenir irritants pour l'œsophage et les intestins). La meilleure option est des plats chauds.
  5. Les aliments ne peuvent pas être lavés.
  6. Difficile à accepter, les aliments solides sont interdits.

Nourriture pour l'ulcère peptique

L'ulcère gastrique ou duodénal est une maladie caractérisée par la présence d'ulcères et d'érosions sur la membrane muqueuse. Le principal agent responsable de l'ulcère peptique est la bactérie Helicobacter pylori qui est transmise par le ménage, mais il existe d'autres causes à la maladie: mauvaise alimentation, mauvaises habitudes, augmentation de l'acidité de l'estomac. Cette maladie dure plusieurs mois et années, puis s’évanouit puis se re-éclaire. La période de rémission commence en hiver et en été, l'exacerbation en automne et au printemps. Une bonne nutrition pour l'ulcère peptique - un régime pour la vie.

Les principes de base de la sélection alimentaire sont les suivants:

  • La nécessité de respecter le régime fractionnaire avec plusieurs repas.
  • L'utilisation d'aliments à haute valeur nutritionnelle.
  • L'exclusion des produits qui ont un effet sokogonnoe, irrite la muqueuse intestinale.

Régime alimentaire pour l'hépatite A, B, C

L'hépatite est une maladie hépatique inflammatoire chronique déclenchée par une infection virale. Cette maladie comporte un risque grave pour la vie du patient, entraîne des exacerbations et des rémissions, elle nécessite donc une surveillance médicale régulière et le respect d'un régime approprié. Pour les patients atteints d'hépatite, l'alimentation est un mode de vie. Dans le cas d'une compliance constante, la rémission peut durer plusieurs années.

Les personnes atteintes d'hépatite ne sont pas autorisées dans les produits suivants de la liste:

  • épices, épices;
  • variétés de fruits aigres;
  • la conservation;
  • nourriture froide (crème glacée);
  • eau douce au gaz;
  • des bonbons;
  • muffin;
  • viande grasse, poisson et leurs soupes;
  • l'alcool;
  • ail, tomates, oignons, radis, radis.

Une bonne alimentation pour les infections intestinales

L'infection intestinale s'accompagne d'un trouble du tractus gastro-intestinal, de vomissements et de diarrhée. Il s'ensuit une forte déshydratation et une perte de substances bénéfiques. De nombreux nutritionnistes (par exemple, Mikhail Pevzner, Elena Malysheva) estiment qu’il est impossible de mourir de faim avec une infection. Un régime alimentaire équilibré et déchargé aidera à améliorer l’état du patient. L'élément principal de ce régime est de boire beaucoup de liquides. Manger devrait être réduit au minimum. La viande et le poisson de variétés diététiques, les plats semi-liquides tels que la soupe, la gelée, les bouillies frottées, les fruits et les légumes traités thermiquement conviennent.

Syndrome du côlon irritable

Les troubles digestifs durent plusieurs mois et, par conséquent, le régime alimentaire exige le respect de règles spéciales. La tâche principale du régime alimentaire pour le côlon irritable (IBS), la flatulence - pour normaliser le travail du système digestif, éliminer l'état aigu. Pour guérir et ne plus être malade, vous devez inclure des aliments riches en protéines dans votre régime alimentaire et éliminer tous les aliments irritants pour l'intestin, tels que:

  • plats frits, épicés, fumés, salés;
  • conservation, saucisse;
  • l'alcool;
  • les légumineuses;
  • du chocolat;
  • cuisson, pain frais;
  • restauration rapide;
  • assaisonnements;
  • jus aigre et fruits.

Régimes médicaux pour les maladies gastro-intestinales: menu de la semaine

En fonction des symptômes de la maladie d'un organe du système digestif, un certain régime est appliqué. Par exemple, le tableau N ° 4 est prescrit pour la colite, la dyskinésie et l'entérocolite, N ° 5 pour diverses maladies du foie et l'inflammation du pancréas, N ° 1 - un régime pour l'érosion gastrique, la gastrite ou les ulcères, N ° 16 pour les ulcères duodénaux, N ° 2 pour la gastrite chronique. Examinez de plus près le menu de sept jours de différents régimes pour les maladies du tractus gastro-intestinal.

Numéro 1: avec gastrite et ulcère gastrique pendant la période de récupération

Le régime alimentaire destiné aux personnes atteintes du tractus gastro-intestinal est prescrit pendant la période de récupération. Son but est d'éliminer les foyers d'inflammation résiduelle de la membrane muqueuse de l'appareil digestif. Le menu hebdomadaire est le suivant:

Jour un et trois:

  1. 19h30 - 20h00 - sarrasin.
  2. 10: 00-10: 30 - purée de légumes (carottes cuites).
  3. 12: 30-13: 00 - soupe à l'avoine.
  4. 15h00-15h30 - œuf à la coque.
  5. 17h30-18h00 - bouillie de maïs.
  6. 20h00-20h30 - Soufflé au fromage cottage.

Jour deux et cinq:

  1. 19h30 - 20h00 - Gruau.
  2. 10: 00-10: 30 - omelette à la vapeur.
  3. 12h30-13h00 - Soufflé de poisson et betteraves râpées. Apprenez à faire un délicieux soufflé au poisson pour les enfants.
  4. 15h00-15h30 - Soupe au sarrasin.
  5. 17h30-18h00 - gelée.
  6. 20h00-20h30 - semoule.

Quatrième et sixième jours:

  1. 19h30 - 20h00 - bouillie de riz.
  2. 10h00-10h30 - œuf à la coque.
  3. 12h30-13h00 - purée de pommes de terre.
  4. 15h00-15h30 - soupe à l'orge.
  5. 17h30-18h00 - gelée de poires.
  6. 20h00-20h30 - compote de pommes.
  1. 19h30 - 20h00 - semoule.
  2. 10: 00-10: 30 - omelette à la vapeur.
  3. 12h30-13h00 - soupe de riz.
  4. 15h00-15h30 - purée de légumes.
  5. 17h30-18h00 - banane.
  6. 20h00-20h30 - gelée.

Régime alimentaire doux numéro 2

Ce régime a un effet bénéfique sur la motilité intestinale, il est prescrit pour les entérocolites et les gastrites chroniques (avec une faible acidité).

Le premier petit-déjeuner comprend un choix: omelette, sarrasin, nouilles, purée de pommes de terre. Au deuxième petit-déjeuner est recommandé de choisir ces plats: gelée, gelée, flocons d'avoine, yaourt. Pour le déjeuner, soupe de riz ou de poulet avec pâtes, bouillon de viande. Pour une collation dans l'après-midi, choisissez quelque chose de léger: une orange, une salade de fruits, un soufflé au fromage cottage, du kéfir. Pour le dîner, préparez une casserole de poisson, un ragoût de légumes, une vinaigrette et du sarrasin dans un bouillon de viande.

Tableau № 3 pour les intestins avec la constipation

Le régime alimentaire pour les maladies gastro-intestinales implique l'exclusion des aliments frits et des aliments qui améliorent les processus de fermentation dans l'intestin. La nourriture est cuite au four, cuite à la vapeur ou cuite. Le menu de la semaine est le suivant:

Lundi et mercredi

  • Petit déjeuner - sarrasin au beurre, vinaigrette.
  • Déjeuner - une pomme.
  • Déjeuner - soupe de légumes.
  • Après-midi en toute sécurité - abricots secs, préalablement trempés dans l'eau chaude pendant 40 minutes.
  • Dîner - aspic de poissons à base de variétés faibles en gras.
  • En fin de soirée - kéfir.

Mardi et jeudi

  • Petit déjeuner - décoction de betteraves, thé.
  • Déjeuner - pomme au four.
  • Dîner - chou farci, soupe à l’orge.
  • Snack - carottes râpées crues.
  • Dîner - poisson mariné faible en gras, thé sucré.
  • En fin de soirée - kéfir.

Vendredi et dimanche

  • Petit déjeuner - bouillie de millet, salade de légumes, habillé avec de l'huile d'olive.
  • Déjeuner - pomme au four.
  • Déjeuner - soupe de légumes, chou à l'étouffée.
  • Coffre-fort, - fromage cottage.
  • Dîner - crêpes à la viande.
  • En fin de soirée - kéfir.
  • Petit déjeuner - flocons d'avoine, thé.
  • Déjeuner - pomme crue râpée.
  • Déjeuner - ragoût de légumes, soupe de betterave.
  • Snack - betteraves bouillies.
  • Dîner - compote de carottes, boulettes de viande au four avec crème sure.
  • En fin de soirée - kéfir.

Diet 4 avec colite et entérocolite

La colite (spastique, érosive) et l'entérocolite sont des inflammations qui se produisent dans le gros intestin. Dans les recettes de plats diététiques de la table n ° 4, les produits les plus légers sont utilisés. Interdit les aliments épicés, frits et salés. Tous les fruits et légumes peuvent être traités avant utilisation. Le menu de régime hebdomadaire pour les maladies du tractus gastro-intestinal est:

  • Petit déjeuner - gruau.
  • Déjeuner - gelée.
  • Déjeuner - semoule.
  • L'heure du thé - thé de rose musquée.
  • Dîner - œufs brouillés, riz râpé.
  • En fin de soirée - gelée.
  • Petit déjeuner - purée de légumes.
  • Déjeuner - pudding.
  • Déjeuner - sarrasin.
  • Snack - compote.
  • Dîner - compote de pommes et fromage cottage.
  • En fin de soirée - gelée.
  • Petit déjeuner - soupe de riz, cacao.
  • Déjeuner - pudding.
  • Déjeuner - flocons d'avoine, filet de poisson.
  • Snack - œuf à la coque.
  • Dîner - galettes de poulet à la vapeur.
  • En fin de soirée - compote.
  • Petit déjeuner - bouillie de riz.
  • Déjeuner - gelée.
  • Déjeuner - purée de pommes de terre et soufflé de poisson.
  • Snack - un œuf à la coque.
  • Dîner - boulette de poisson au poisson, œufs brouillés.
  • En fin de soirée - bouillon de poulet.
  • Petit déjeuner - semoule.
  • Déjeuner - compote de pommes.
  • Déjeuner - soupe à l'avoine.
  • Snack - omelette.
  • Dîner - sarrasin dans un bouillon de viande.
  • En fin de soirée - cacao.
  • Petit déjeuner - compote, semoule.
  • Déjeuner - gelée.
  • Déjeuner - riz râpé.
  • Coffre-fort, gelée.
  • Dîner - soupe à la farine d'avoine.
  • Fin de soirée - purée de fruits (pomme, poire).
  • Petit déjeuner - sarrasin.
  • Déjeuner - gelée.
  • Déjeuner - purée de pommes de terre, boulettes de boeuf.
  • Snack - pomme à la vapeur.
  • Dîner - sarrasin.
  • En fin de soirée - compote.

Tableau numéro 5 pour les maladies du foie

Le régime est basé sur la règle des trois "F": les aliments frits, gras et jaunes sont interdits. Le tableau numéro 5 est prescrit pour ces maladies: exacerbation de la forme chronique de l'hépatite, insuffisance hépatique, coliques, maladie des calculs biliaires, obésité du foie. Le menu hebdomadaire comprend:

  • Petit déjeuner - bouillie de riz.
  • Déjeuner - casserole de fromage cottage.
  • Déjeuner - soupe aux choux, viande bouillie.
  • Snack - génoise.
  • Dîner - macaronis au fromage.
  • Petit déjeuner - côtelettes à la vapeur, salade pomme-carotte.
  • Déjeuner - vert pomme fraîche.
  • Déjeuner - soupe de pommes de terre.
  • L'heure du thé - des biscuits mous.
  • Dîner - sarrasin.
  • Petit déjeuner - oeufs brouillés sans jaunes, flocons d'avoine.
  • Déjeuner - pomme au four.
  • Déjeuner - viande de poulet bouillie, soupe aux légumes.
  • Heure du thé - jus.
  • Dîner - purée de pommes de terre et poisson bouilli.
  • Petit déjeuner - fromage cottage.
  • Déjeuner - pâtes.
  • Déjeuner - soupe à l'avoine.
  • Snack - kéfir.
  • Dîner - bouillie de riz au lait.
  • Petit déjeuner - fromage cottage.
  • Déjeuner - purée de carottes.
  • Déjeuner - soupe sans viande.
  • Coffre-fort, fruits frais.
  • Dîner - purée de pommes de terre, poisson bouilli.
  • Petit déjeuner - flocons d'avoine sur le lait.
  • Déjeuner - pomme au four.
  • Déjeuner - soupe au lait et aux pâtes.
  • Heure du thé - jus.
  • Dîner - semoule.
  • Petit déjeuner - salade de légumes.
  • Déjeuner - fromage cottage faible en gras avec crème sure.
  • Déjeuner - soupe sans viande, galettes cuites à la vapeur.
  • Pomme cuite au four.
  • Dîner - boulettes de fromage cottage.

Diet 16 pour ulcère duodénal

Le régime alimentaire pour les maladies du tractus gastro-intestinal est attribué pendant la rémission (avec ulcère duodénal, gastrite). Le tableau numéro 16 convient aux patients qui se conforment au mode demi-literie, bougez un peu. Tous les aliments sont cuits à la vapeur ou mijotés, passés au tamis ou en purée. Le menu de régime pour la maladie gastro-intestinale d'une semaine est comme suit:

Lundi et mercredi

  • Petit déjeuner - bouillie de riz au lait, oeufs brouillés.
  • Déjeuner - lait.
  • Déjeuner - soupe à l'avoine, soufflé à la viande.
  • Heure du thé - lait.
  • Dîner - sarrasin.
  • Dîner tardif - lait.

Mardi et jeudi

  • Petit déjeuner - flocons d'avoine au lait.
  • Déjeuner - lait, crème caillée.
  • Déjeuner - soupe de riz, soufflé de poisson.
  • Heure du thé - lait.
  • Dîner - Gruau.
  • Dîner tardif - lait.

Vendredi et dimanche

  • Petit déjeuner - œuf à la coque, semoule.
  • Déjeuner - lait, crème caillée.
  • Déjeuner - soupe de riz, compote.
  • Heure du thé - lait.
  • Dîner - sarrasin.
  • Dîner tardif - lait.
  • Petit déjeuner - bouillie de riz au lait.
  • Déjeuner - lait, crème caillée.
  • Déjeuner - soupe à l'avoine, soufflé à la viande.
  • Heure du thé - lait.
  • Dîner - sarrasin.
  • Dîner tardif - lait.

Conseil vidéo: comment manger pendant la gastrite

La gastrite est une maladie insidieuse que n'importe qui peut contracter, peu importe son âge. Cette maladie est traitée à la maison et à l'hôpital. L'efficacité du traitement dépend en grande partie d'un régime alimentaire bien conçu et de sa stricte observance. Regardez la vidéo pour savoir quels aliments sont autorisés pendant la gastrite.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Régime alimentaire pour la gastrite: comment construire un régime alimentaire pour l'inflammation de la muqueuse gastrique

Les principaux symptômes de la gastrite - la douleur à l'estomac. Souvent "faim". Une fois qu'une personne prend une collation, la gêne disparaît presque complètement. Une telle dynamique est inhérente à la gastrite chronique. Une maladie non traitée a des conséquences extrêmement négatives, notamment le développement d’un processus oncologique. Avec l'exacerbation de la gastrite, la douleur devient très intense. Si vous ne faites pas attention au traitement, vous risquez des ulcères et des saignements. Dans le traitement des maladies gastriques, l'alimentation occupe une place prépondérante.

Diagnostic compétent: pourquoi c'est important

Le diagnostic de la gastrite doit être confié à un spécialiste. La douleur à l'estomac n'est pas une raison pour avaler des antispasmodiques et des médicaments réduisant l'acidité. En cas de gêne temporaire ou permanente d'intensité quelconque, consulter un gastro-entérologue.

Le régime alimentaire, ainsi que le traitement médicamenteux, il est incorrect de choisir le vôtre. La gastrite est de formes et de degrés divers. Chacun d'entre eux nécessite une approche individuelle de la thérapie par le régime. La gastrite arrive:

  • avec une sécrétion gastrique réduite;
  • avec une sécrétion accrue;
  • pointu
  • chronique

La gastrite atrophique (avec une faible acidité) nécessite l'introduction dans le régime de stimulants légers de la sécrétion gastrique. Et, par exemple, l'hyperacide (acidité élevée) - leur exclusion complète du régime alimentaire quotidien.

Il existe également des différences dans le régime alimentaire, en fonction de la forme de la maladie. L'inflammation aiguë nécessite une épargne maximale de la fonction de l'estomac. En phase de récupération, un régime adaptatif est sélectionné. Ensuite, un régime est prescrit pour prévenir le passage de la maladie à la forme chronique, tout en fournissant au corps tous les nutriments.

Variétés de tables "gastriques"

Le médecin choisit le régime alimentaire du patient présentant un diagnostic de "gastrite", en raison de la présence de maladies concomitantes. Le plus souvent, l'inflammation de la muqueuse gastrique devient une conséquence ou, au contraire, provoque une pathologie:

  • le pancréas;
  • vésicule biliaire;
  • le foie;
  • l'intestin.

En cas de diagnostic concomitant, le régime alimentaire devrait non seulement favoriser la guérison de la muqueuse gastrique, mais également normaliser le fonctionnement des autres organes. Il est également conçu pour optimiser la fonction d'évacuation de l'estomac, du petit et du gros intestin. Avec cette approche, la charge sur le pancréas et le foie sera automatiquement réduite.

Les médecins prescrivent pendant la gastrite l’un des régimes de Manuil Pevzner. Le célèbre médecin a développé une gamme d'options différentes pour la nutrition thérapeutique. Parmi eux, il existe des options pour le traitement de la gastrite de différentes espèces.

  • Numéro de régime 1. Il est utilisé dans le traitement de la gastrite aiguë, du roulement dans la phase de récupération, de la gastrite hypoacide chronique dans la phase aiguë, de la gastrite chronique à fonction sécrétoire normale.
  • Numéro de régime 1a. Fournit un maximum d'économie de la muqueuse gastrique. Il est utilisé dans la période aiguë, accompagné du risque d'ouverture d'un ulcère à l'estomac et de saignements. Assigné au patient pour une courte période.
  • Numéro de régime 5. Il est prescrit aux patients souffrant de gastrite chronique, non accompagné de fortes variations de l'acidité du suc gastrique. De plus, le tableau numéro 5 est utilisé en présence de maladies associées: cholécystite, pancréatite.

Régime alimentaire pour la gastrite: règles générales

Le régime alimentaire pour la gastrite commence immédiatement après le diagnostic de la maladie. Dans la forme aiguë, l'inflammation de la muqueuse gastrique peut provoquer des vomissements. C'est une réaction protectrice du corps. Par conséquent, au cours des premiers jours de la période d'exacerbation, un jeûne médical peut être indiqué: le patient boit beaucoup d'eau propre et suit le repos au lit. Ce qui suit est une période à court terme d'un régime très serré:

  • volume - manger de la nourriture en petites portions toutes les deux heures;
  • forme - tous les plats ont une consistance liquide et muqueuse;
  • sel - complètement exclu;
  • irritants - une interdiction de substances nocives pour les muqueuses est introduite;
  • cuisiner - cuisiner seulement.

Si vous suivez les recommandations diététiques et la prescription correcte des médicaments, le stade aigu est arrêté jusqu'au cinquième jour du traitement. Le régime alimentaire du patient est modifié en fonction des caractéristiques individuelles de la maladie. La liste des produits est en expansion, elle comprend:

  • viande maigre - sous forme transformée (soufflé et puddings);
  • soupes légères - avec les céréales les plus cuites et la vinaigrette crémeuse;
  • poisson - sous forme de soufflé et de boulettes de viande (à la vapeur);
  • œufs - omelette à la coque ou protéine (vapeur);
  • thé - plus du lait;
  • porridge liquide - riz, flocons d'avoine;
  • beurre - un peu;
  • fruits et baies - sous forme de gelée et de gelée.

Il est très important de manger avec une gastrite avec modération. Ne mangez pas et ne buvez pas d'aliments trop chauds ou trop froids. La température optimale est de 20 ° C à 52 ° C. Au stade aigu, tous les plats doivent être à peine chauds.

Quand la période aiguë est passée

La nourriture pour la gastrite en dehors de la période aiguë nécessite un estomac modéré de schazheniya. Dans le même temps, la tâche de l'alimentation consiste à fournir au corps les nutriments essentiels. De l'alimentation, retirez les aliments qui provoquent une inflammation. Il est saturé en protéines, ce qui est nécessaire pour la guérison des lésions épithéliales. Assurer les fonctions d'évacuation du tube digestif joue un rôle primordial: la constipation et les processus de fermentation dans l'intestin sont extrêmement indésirables en cas de gastrite.

Les produits autorisés sont cuits à la vapeur, bouillis, au four. Il n'y a pas de besoin urgent de moudre. Toutefois, les aliments grumeleux ne doivent pas contenir d'éléments grossiers pouvant endommager les muqueuses. Le tableau suivant décrit plus en détail le régime alimentaire des patients souffrant de gastrite.

Tableau - Ce que vous pouvez manger avec une gastrite (en dehors de la période aiguë)

En régime alimentaire avec gastrite, on ne peut pas manger d'aliments qui stimulent fortement la sécrétion. Ceux-ci comprennent un bouillon de viande et de poisson fort, des décoctions de légumes et de champignons. L'interdiction est imposée aux boissons irritantes:

  • le soda;
  • thé fort;
  • café
  • cocktails alcoolisés;
  • jus de fruits.

Ces derniers sont dilués avec de l’eau avant utilisation ou préparent simplement des compotes de fruits.

La viande grasse et fibreuse (certaines variétés de porc et de boeuf, le canard, l'oie) est complètement exclue du régime. Le poisson de mer gras est très rarement utilisé et la rivière est parfaitement nettoyée de sa peau, de ses ligaments, de son cartilage et de ses os.

Il devrait être très sélectif de traiter les légumes. Une grande quantité de fibres peut entraver le processus de digestion et provoquer l'activité sécrétoire de l'épithélium de l'estomac et d'autres organes digestifs. Les cornichons, les cornichons et les légumes aigres sont également complètement exclus. Dans la gastrite chronique, sont interdits:

Des précautions doivent être prises pour les céréales. La bouillie d'orge, de millet, d'orge et de maïs peut endommager la membrane muqueuse, elle doit donc être abandonnée pendant toute la durée de l'alimentation.

Si l'acidité est élevée...

Le régime alimentaire pour les gastrites à haute acidité nécessite l'exclusion complète de la ration de provocateurs de la sécrétion active d'acide chlorhydrique. Leur refus est pertinent au moment du régime, ainsi qu'en dehors du respect d'un régime spécifique, car des aliments illicites peuvent provoquer une exacerbation de la maladie. Ceux-ci comprennent:

  • produits laitiers fermentés;
  • le soda;
  • aliments frits;
  • viande fumée;
  • plats salés;
  • chou blanc sous n'importe quelle forme;
  • fruits aigres (agrumes);
  • l'alcool;
  • des bonbons;
  • viande, champignons, bouillons de poisson.

... et réduit

Le régime alimentaire pour les gastrites à faible acidité nécessite au contraire une légère stimulation de la libération d'acide chlorhydrique par les cellules épithéliales. Dans le même temps, il ne devrait y avoir aucune stimulation mécanique et de la température. Cela peut entraîner la mort des cellules sécrétoires avec la détérioration de l'état du patient. La nourriture doit «séduire» l'estomac pour la digérer de manière active et complète. Il est important de ne pas autoriser l'hypersécrétion de bile et de suc pancréatique.

Le lait est complètement exclu du régime, mais en quantités modérées sont introduits:

  • lait aigre (sous n'importe quelle forme);
  • chou blanc;
  • petite quantité d'agrumes;
  • bouillons de viande et de poisson.

Les bouillons de viande et de poisson doivent être "seconds" pour éviter tout stress sur le tube digestif. Des précautions doivent être prises avec les légumes. Sous forme brute, ils sont toujours interdits. Mais la purée et le soufflé de potiron, brocoli, courgettes et carottes peuvent être présents quotidiennement sur la table du patient.

Menu: plats principaux et collations thérapeutiques

Le menu pour tous les jours avec une gastrite peut inclure des recettes oubliées, mais utiles et savoureuses pour une cuisine "pour enfants". Pour la préparation de la purée de pommes de terre et des soufflés, il est préférable d'utiliser un mélangeur. Un autre assistant est une mijoteuse. La bouillie bouillie ne brûlera pas et les plats à la vapeur cuisent rapidement. Le menu de régime pour la gastrite pour chaque nouvelle semaine peut être compilé, basé sur l'exemple suivant.

Le lundi

  • Matin Un oeuf à la coque.
  • Déjeuner Soupe à la farine d'avoine avec l'ajout du mélange crème d'œufs.
  • Soirée Poisson maigre bouilli, cuit dans une sauce au lait.
  • Que manger Purée de carottes. Mousse de baies. Lait ou kéfir (selon la forme de la gastrite).

Mardi

  • Matin Omelette protéinée à la vapeur.
  • Déjeuner Soupe de riz et soufflé à la viande.
  • Soirée Pudding au fromage blanc.
  • Que manger Produits laitiers, gelée de fruits, pomme râpée au four.

Le mercredi

  • Matin Semoule et œuf à la coque.
  • Déjeuner Pudding de pommes de terre et de fromage cottage.
  • Soirée Boulettes de poisson et purée de carottes et de betteraves.
  • Que manger Fromage cottage aigre, craquelins, pain de pâte maigre.

Jeudi

  • Matin Boulettes paresseuses.
  • Déjeuner Soupe de riz et pudding à la dinde.
  • Soirée Ragoût de légumes, haché à travers un tamis.
  • Que manger Saucisse cuit à la vapeur. Pomme au four avec du fromage cottage.

Vendredi

  • Matin Bouillie de riz et œuf à la coque.
  • Déjeuner Soupe de purée de légumes. Sandre vapeur. Semoule Unplugged.
  • Soirée Casserole de fromage cottage et du riz, une salade de légumes bouillis sans la peau.
  • Que manger Gelée, gelée, produits laitiers.

Le régime alimentaire pour la gastrite élimine complètement l'utilisation des épices, des épices chaudes, des sauces. Il est nécessaire de refuser les saucisses et le jambon gras. Même le pain noir peut considérablement augmenter la charge sur le ventre. L'exclusion temporaire ou à vie de ces produits ne fera que contribuer à la santé. Ne prenez donc pas ces restrictions comme une privation. Nécessite également une attention particulière à vous-même. La sensation de faim doit être apaisée rapidement et exclusivement avec le bon aliment.

Les avis

J'ai eu une gastrite. Il était possible de manger une nourriture assez variée, mais rien de frit. Je ne mangeais que des légumes bouillis et chaque matin je commençais avec de la farine d'avoine. Vous pouvez également cuire à la vapeur des escalopes et du poisson bouilli. Ne pas manger des aliments gras. Pour être honnête, je mange toujours comme ça, même si la gastrite est déjà guérie.

Pour moi dans le traitement de la gastrite était très important mode de consommation et sa quantité sur la plaque. Je n’ai définitivement pas mangé après 18 heures, essayé de ne pas me permettre de grignoter, pour ne pas blesser la membrane muqueuse une fois de plus, et j’ai été grandement sauvé par la bouillie et les aliments cuits au bain-marie. Du café a dû être abandonné et boire que de la gelée.

Je ne mange pas maintenant. En général, je ne mange pas de saucisses. À quelques exceptions près. Sur un régime strict, vous devez rester pendant un certain temps. Puis mange normalement. Mais c'est très bien.
Dans ma maison, il n’ya plus de sauces à la mayonnaise, il n’ya pas de grignotines dans la série de viande séchée. Snack au lait aigre. Des épices - des épices de votre jardin et de la sauce soja pour la marinade à la viande.

Et je peux vous assurer que je me débrouille calmement sans tout cela. Eh bien, pour le petit déjeuner, les flocons d'avoine, omelette, sarrasin. Vente avant le déjeuner avec collation après 2 heures de yanan ou de kéfir. Mais maintenant, mon tube digestif fonctionne comme une horloge. Je mange donc des salades de légumes frais et des fruits crus. Mais pour que ce travail bien coordonné parvienne au tractus gastro-intestinal, nous avons dû travailler dur. Le moindre écart - des restrictions pour un jour ou deux, afin de ne pas amener à un régime spécifique à long terme. Il arrive aussi que je passe une journée avec du thé. Mais alors la chanson)

Menu de gastrite pour la semaine: régime alimentaire, aliment pour l'inflammation de l'estomac

Dans les gastrites chroniques et aiguës, un repas spécial est attribué au patient - tableau numéro 1.

Il s'agit d'un régime thérapeutique qui vous permet de restaurer rapidement la couche muqueuse enflammée de l'estomac, en prévenant la récurrence de la pathologie. Un exemple de menu pour la gastrite pendant une semaine est créé en tenant compte des principes de base de ce régime et des caractéristiques du corps.

En cas d’inflammation de l’estomac de quelque forme et localisation que ce soit, une thérapie stricte est la base du traitement, et ce, uniquement si toutes les règles et les recommandations sont suivies, un traitement médicamenteux sera efficace.

Le régime thérapeutique est également important parce que le régime pauvre de la plupart des patients est le principal facteur étiologique de l'inflammation gastrique et que l'élimination des facteurs de risque constitue la première étape du traitement.

Principes du régime numéro 1

Les aliments de rechange pour l'inflammation de l'estomac doivent être équilibrés et réguliers. Respectez les règles suivantes:

  1. La calorie journalière dans la période de récurrence de l'inflammation est jusqu'à 3000 kcal par jour, et la nourriture devrait être variée.
  2. Tous les produits sont consommés crus, cuits, cuits au four.
  3. Il est interdit de manger frit, fumé, mariné et conservé.
  4. Régime de température observé de la nourriture, il doit être chaud afin d'éviter l'irritation thermique de la membrane muqueuse de l'estomac et de l'œsophage.
  5. L'utilisation de sel, d'épices, de sauces est limitée.

Au cours de la période de symptômes sévères, il est important de supprimer les aliments lourds de l'alimentation, ce qui augmente la formation d'acide et de gaz. Ce sont les plats gras, les champignons, la salinité, le pain blanc, les pâtisseries.

Produits autorisés

La nourriture approximative dans la première semaine de la période aiguë est créée en tenant compte de l'acidité de l'estomac. Donc, avec l'inflammation hyperacide, les produits acides sont nécessairement exclus, l'inflammation anacide, au contraire, inclut les produits qui augmentent la production d'acide.

Nourriture permise pour l'inflammation de l'estomac:

  • boissons: gelées, thé au sucre, miel, jus de fruits non acides, jus de légumes, tisanes aux herbes, eau, décoctions de baies;
  • viande: poulet bouilli ou cuit, bœuf, à partir duquel vous pouvez faire cuire des hamburgers, des boulettes de viande;
  • variétés de poisson et de fruits de mer faibles en gras;
  • craquelins, pâtes alimentaires, céréales, à l'exception du riz;
  • biscuits secs, fromage à pâte molle, fromage cottage, lait en petites quantités;
  • les légumes devraient constituer une part importante du régime alimentaire, en particulier les carottes, les citrouilles, les betteraves et les pommes de terre;
  • sucré: guimauves, thé sucré, baies et fruits non acides, miel, confiture.

Ces principes doivent être observés pendant environ trois semaines, après quoi, avec l'autorisation du médecin, le régime est dilué et le patient passe au tableau 5, qui est moins agressif.

Exemple de menu la première semaine

  1. Le petit-déjeuner se compose de thé, de fromage cottage, de purée de pommes de terre ou de citrouille.
  2. Le deuxième petit-déjeuner comprend de la gelée ou un verre de lait avec des biscuits et des craquelins.
  3. Déjeuner: soupe de légumes moulue ou de la bouillie de sarrasin, fromage.
  4. Dîner: bouillon de dogrose ou thé au miel, soufflé ou bouillie de lait.
  1. Petit déjeuner: fromage cottage avec crème sure, thé chaud ou décoction de camomille.
  2. Deuxième petit-déjeuner: salade de fruits sucrés ou pommes au four, lait chaud au miel.
  3. Déjeuner: soupe au lait, boulettes de viande cuites à la vapeur, gelée.
  4. Dîner: un œuf à la coque, un verre de lait, des craquelins blancs.
  1. Petit déjeuner: bouillie de lait de sarrasin, thé avec des craquelins.
  2. Le deuxième petit déjeuner: biscuits à l'avoine, jus de fruits.
  3. Déjeuner: soupe de légumes et gelée.
  4. Souper: bouillie de lait, fruit.
  1. Petit déjeuner: purée de pommes de terre ou de carottes, un verre de lait.
  2. Le deuxième petit déjeuner: gelée de fruits avec des biscuits.
  3. Déjeuner: galettes de viande, compote.
  4. Dîner: fromage cottage cuit au four avec du lait.
  1. Petit déjeuner: semoule, thé au lait.
  2. Le deuxième petit déjeuner: fruits secs, un verre de lait.
  3. Déjeuner: soupe à l'avoine, côtelettes de poisson.
  4. Dîner: côtelettes de poulet, gelée, pain blanc.
  1. Petit déjeuner: purée de pommes de terre, poisson, thé sucré.
  2. Deuxième petit-déjeuner: pomme au four, lait.
  3. Déjeuner: soupe au lait, boulettes de viande, gelée de baies.
  4. Dîner: bouillie de lait, thé.
  1. Petit déjeuner: morceaux de poulet, thé au lait.
  2. Le deuxième petit déjeuner: gelée de fraise, biscuits ou craquelins.
  3. Déjeuner: soupe de légumes aux boulettes de viande, thé au miel.
  4. Souper: lait chaud.

Comme vous devez manger au moins six fois par jour, après le déjeuner, vous pourrez manger des fruits, des légumes au choix, des craquelins et boire du lait. Avant le coucher, il est recommandé de ne pas alourdir l'estomac et, en cas de faim, de boire du lait chaud avec du miel.

Produits dangereux

En cas de gastrite anacide et hyperacide, le régime thérapeutique exclut les produits suivants:

  • Au cours de la période aiguë, vous devez limiter les fruits et légumes frais, mais une fois les symptômes disparus, ils sont nécessairement inclus dans le régime alimentaire.
  • thé fort et café, alcool, boissons énergisantes, jus de fruits aigres et de baies;
  • frits, fumés, des plats avec une grande quantité de sel et d'épices;
  • viande et poisson gras, lait entier, bouillons riches en viande.

Caractéristiques du régime alimentaire pour la gastrite hyperacide

La gastrite hyperacide ou l'inflammation de l'estomac avec une acidité élevée nécessite une nutrition spéciale. Le régime est prescrit par un médecin à l'exception des aliments acides. Dans cette forme de maladie, il est recommandé aux patients de boire beaucoup de lait, mais en cas de mauvaise digestion des produits laitiers, il est nécessaire de l'ajouter au thé, de préparer du cacao et de disposer d'un fromage à pâte dure.

Le régime alimentaire pour l'inflammation hyperacide de l'estomac devrait comprendre des soupes muqueuses, des céréales, des côtelettes à la vapeur et des boulettes.

Avec une acidité accrue, le régime comprend les produits suivants:

  • variétés de poisson et de viande faibles en gras, soupes, céréales, pain blanc;
  • œufs à la coque, omelettes au lait;
  • il est particulièrement utile de manger des bananes, elles accélèrent la cicatrisation de la membrane muqueuse;
  • décoctions médicinales, thé vert à la crème, jus non acides;
  • boulettes de viande, boulettes de viande, poulet cuit à la vapeur;
  • céréales au lait, soupes de légumes;
  • ragoûts de fromage cottage, fromage, fromage cottage frais, crème sure.

Le régime alimentaire doit reposer sur des protéines pour restaurer les cellules de l'estomac, car il est important de manger régulièrement du blanc d'œuf, de boire du poulet cru ou des œufs de caille. Les graisses végétales aident également à restaurer la membrane muqueuse, car l'huile de tournesol et l'huile végétale peuvent être utilisées dans la préparation de plats diététiques.

Le pain blanc peut être mangé, mais le noir est complètement éliminé, car il stimule la production d'acide chlorhydrique.

Contre-indications et danger du régime numéro 1

La nutrition diététique devient une nécessité pour un patient souffrant de gastrite, mais en plus de son effet thérapeutique, elle peut provoquer des troubles du tractus gastro-intestinal et aggraver l’état général du patient.

Quel est le danger d'un régime strict lors d'une gastrite?

  1. Le corps ne reçoit pas assez de glucides, car une personne qui s'en tient au régime numéro 1 pendant longtemps s'attend à une perte de poids.
  2. La fonction du foie et des reins en souffre, les cétones pouvant s'accumuler et perturber l'équilibre acido-basique du corps.
  3. Une odeur désagréable de la bouche apparaît et l’odeur de transpiration change.
  4. Le risque de maladies cardiovasculaires augmente, car un tel régime est contre-indiqué chez les personnes âgées.
  5. Les cas de constipation et de ballonnements deviennent de plus en plus fréquents, ce qui peut entraîner un reflux.

Pour qu'un régime produise des résultats et ne nuise pas seulement à l'organisme, il faut plusieurs mois, voire des années, pour bien s'alimenter. Lorsque les régimes de gastrite numéro 1 et numéro 5 sont combinés afin de protéger au maximum le patient et de permettre son rétablissement.

Numéro de régime 5

La table de repas numéro 5 est prescrite pour la gastrite chronique pendant la rémission.

Le but d'une telle nutrition est la schazhenie chimique et thermique des organes gastro-intestinaux dans des conditions nutritionnelles. Un tel régime suggère une teneur constante en protéines et en glucides avec une diminution de la quantité de graisse. Les repas sont cuits à la vapeur, bouillis ou cuits, vous pouvez rarement manger des ragoûts.

Aliments interdits riches en acide oxalique, substances azotées, cholestérol. Température observée, plats froids exclus.

Lorsque l'inflammation de l'estomac est importante, il faut rétablir l'équilibre en vitamines, ce qui permettra au régime numéro 5.

Le régime est dilué avec des aliments et des boissons riches en vitamines B et C. Pour cela, il est conseillé aux patients de boire du son, de la décoction d'églantier. Le menu doit être composé de légumes et de fruits frais, de céréales et de soupes.

Suivre un régime permet au patient de se débarrasser de la douleur, de la lourdeur dans la région épigastrique, des nausées, de la constipation et accélère la récupération de la membrane muqueuse. Il est important de suivre le régime alimentaire prescrit par le médecin, car les pauses prolongées rendent le traitement inefficace.

Tous les articles sur la ressource sont écrits par des diplômés et des praticiens. Cependant, avec tout cela, ils sont à titre informatif seulement. Si des symptômes apparaissent, consultez un médecin.

Dans le monde moderne, de nombreuses personnes souffrent de diverses formes de gastrite. Cette pathologie est un processus inflammatoire se produisant dans la couche muqueuse gastrique et se développant sous l'influence de divers facteurs. Cela peut être un régime alimentaire malsain, un régime constamment violé, l’abandon de mauvaises habitudes, l’utilisation prolongée de produits pharmaceutiques et, bien sûr, les effets de Helicobacter pylori.

En l'absence de traitement compétent en temps opportun, la forme aiguë peut devenir chronique. Mais quelles que soient la forme de pathologie et le traitement prescrit, il convient de procéder dans le cadre d’un régime alimentaire adapté aux patients souffrant de gastrite. Et vous ne devez pas commencer par choisir les produits et les recettes d'études, mais par comprendre les principes de la bonne nutrition - si vous ne suivez pas ce régime, il est difficile de s'attendre à des résultats positifs.

Quel que soit le type de gastrite, une nutrition appropriée vise à adopter une attitude douce vis-à-vis de la couche muqueuse endommagée de l'organe. Tous les produits et aliments servis ne doivent pas agir comme irritants. Le but du régime est de favoriser la restauration rapide de la fonctionnalité de l'estomac.

Les facteurs suivants doivent être pris en compte:

  • Le régime alimentaire pour la gastrite est choisi par un spécialiste et tient compte du degré de développement de la maladie, de l'état général de la victime, de l'intolérance individuelle de certains produits.
  • Dans le cas d'une forme aiguë ou d'une exacerbation d'un régime alimentaire chronique, celle-ci doit être strictement restreinte et la ration doit être augmentée une fois la rémission atteinte.
  • Quel que soit le stade de la maladie, la sélection des produits doit fournir un régime complet, inclure toutes les substances nécessaires, vitamines, oligo-éléments.
  • La base d'un bon régime alimentaire est constituée de repas fractionnés, l'intervalle entre les repas étant réduit à deux ou trois heures, tout en réduisant les portions.
  • La prise de nourriture du matin devrait être modérée, étant donné qu'une production lente d'enzymes digestives est observée à cette heure de la journée.
  • Il faut avoir peur de trop manger, il est nécessaire de commencer à manger à une heure bien définie, en train de manger, en mordillant lentement et avec soin.
  • Il est important de bien boire. Vous devez utiliser au moins deux ou deux litres et demi d’eau purifiée par jour. La réception a lieu une demi-heure avant le repas ou 60 minutes après.
  • Une bonne alimentation consiste à utiliser des plats faciles à digérer, ce qui assure la normalisation des fonctionnalités du système digestif. La cuisson est réalisée par ébullition, cuisson au four, cuisson à l'étouffée, cuisson à la vapeur.
  • Avant de manger, il doit être écrasé à l’état de bouillie.
  • Au moment de servir, le plat doit être chaud - ni trop froid ni trop chaud.
  • Les aliments gras, frits, épicés ou salés, fumés ou grossiers, les fast foods, les sodas sont supprimés du menu, ils renoncent aux mauvaises habitudes - consommation de nicotine et d'alcool.

Sous forme chronique, il est généralement recommandé de s’en tenir au tableau n ° 1, 2 ou 15, ici le rôle joué par l’évolution de la maladie. La gastrite aiguë peut nécessiter le lavage du corps, le jeûne dans les 24 premières heures conformément au régime de consommation d'alcool et l'utilisation de décoctions à base de plantes - menthe, camomille, gruau, églantier. Pour déterminer le niveau d'acidité résultant de l'utilisation d'eau minérale, il convient de l'abandonner.

Dès le deuxième jour, ils adoptent une diète épargnante pour la gastrite au stade aigu - ils utilisent de la bouillie en purée, des soupes gluantes sur des bouillons faibles en gras ou aux légumes, des omelettes à la vapeur, des souffles à la viande et au poisson de variétés faibles en gras, des kissels. Afin d'éviter le syndrome de «l'estomac paresseux», après 48 heures, du pain maigre d'hier, des légumes bouillis et des plats à base de produits laitiers allégés sont introduits dans l'alimentation. Après une semaine, vous pouvez progressivement passer au régime habituel.

Considérons maintenant un régime pour la gastrite de l'estomac en termes de sélection correcte des produits. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre en compte le niveau d’acidité - s’il est augmenté, les produits ne doivent pas provoquer une production accrue d’acide chlorhydrique. Au contraire, avec une faible acidité, les menus sont composés de manière à ce que la production d'acide chlorhydrique augmente. Considérez un tableau des produits autorisés et interdits dans les pathologies présentant des niveaux d'acidité normaux et élevés:

Produits de farine

Pain de blé "d'hier", biscuits

Frais, pain de seigle, crêpes, muffins, tartes

Sur bouillons secondaires et légumes, lait faible en gras additionné de céréales, légumes râpés

Bouillons forts, soupes dessus, soupe, cornichon ou okrochka

Plats de viande et de poisson

Veau ou bœuf allégé, lapin, variétés de poisson allégé, œufs à la coque, omelettes cuites à la vapeur

Viande et volaille grasses - oie, canard, variétés de poisson gras, aliments en conserve, œufs fumés ou durs

Céréales et Pâtes

Manka, riz bouilli, sarrasin râpé, pâtes de blé dur

Haricots, orge, orge perlé, mil, maïs

Lait, crème et kéfir faibles en gras, lait et crème aigres, fromage cottage faible en gras

Variétés de fromages - épicés ou salés, plats de produits laitiers à haute acidité

Pommes de terre, carottes, bourrache, citrouille, tomates mûres et courgettes

Oignons et ail, concombres, chou de toutes variétés, navet et radis, oseille, tous champignons, cornichons

Les fruits mûrs doivent être moulus, cuire les compotes et les gelées, les gelées et les mousses.

Fruits aigres, fruits secs non traités, fruits non dopés

Miel, guimauves blanches, confiture - le tout en quantités limitées

Crème glacée, desserts au chocolat, halva

Tisane ou à base de plantes médiocre, décoction d'églantier, jus de fruits acides

Café et thé fortement brassés, sodas, boissons à base d'alcool éthylique, jus de fruits aigres

La sélection de produits pour les patients souffrant de gastrite présentant un faible niveau d’acidité est à bien des égards similaire à celle décrite ci-dessus, bien qu’il existe quelques différences. Dans la sélection des produits de pain sont limités aux pâtisseries "d'hier", abandonnant la cuisson fraîche. Dans la fabrication des premiers plats, il n'y a pas de restrictions, vous pouvez utiliser toutes les variétés de poisson et de viande.

Dans la préparation du menu diététique en relation avec le poisson et la viande, la préférence est donnée aux variétés faibles en gras, excluant nécessairement la viande fumée et la graisse de porc. Dans les bouillies et les pâtes, les produits ne sont pas limités non plus. Du lait entier devrait être abandonné, mais vous pouvez utiliser le reste des dérivés à des doses modérées. Les œufs sont consommés à la fois durs et mous, seuls les œufs brouillés et frits sont interdits.

Les légumes peuvent non seulement bouillir, mais aussi cuire au four, faire frire à l'huile animale, tandis que dans le menu pour tous les jours, retirez toutes les variétés de chou, haricots, cornichons et cornichons, ail et oignons, radis. Les fruits des arbres ne sont cueillis que mûrs, la compote et la gelée en sont bouillies, les mousses, la gelée et la purée sont faites et les raisins doivent être exclus de la consommation. Vous pouvez utiliser du miel naturel et du sucre cristallisé en quantités raisonnables, en abandonnant les produits au chocolat et la crème glacée. Boissons autorisées - thé et café faibles, cacao. Soda interdit, alcool, boisson fraîche.

Parlons maintenant du menu de la gastrite pendant une semaine avec des recettes - chez de nombreux patients, lorsqu’on examine des produits interdits, il existe une opinion erronée selon laquelle il est absolument impossible de manger correctement et de goûter. Vous pouvez créer un menu pour les jours pairs et impairs, en changeant occasionnellement de plats. Voici un exemple de menu pour la gastrite pendant une semaine avec cette règle:

  • Les lundis et mercredis matin, vous pourrez servir du porridge croustillant ou effiloché - sarrasin, riz ou flocons d'avoine. Pour les collations, casseroles ou soufflés au fromage cottage. Dînez des soupes de légumes, vous pouvez faire cuire une soupe de céréales dans un bouillon faible en gras, pour le dessert, des craquelins avec de la compote. La deuxième collation peut inclure de la décoction à base de plantes ou du thé au lait avec des galettes. Le soir, dans les légumes cuits à l'eau, vous pouvez ajouter une boule de viande à la vapeur provenant de farce à base de viande ou de poisson faible en gras et de boissons - une décoction à base de plantes. Quelques heures avant le coucher, vous pouvez boire de la gelée.
  • Les mardis et jeudis, pour le petit-déjeuner avec gastrite, des gâteaux au fromage à la vapeur avec bouillon d'églantier ou compote sont préparés. Le snack comprend de la gelée ou de la mousse de fruits. Pour le déjeuner, ils servent une soupe avec du bouillon de légumes et du poisson cuit à la vapeur. À partir de boissons, c'est un thé faible. La deuxième collation est composée de thé et de biscuits salés. Pour le dîner - soufflé au fromage cottage et kéfir faible en gras. Du fromage cottage faible en gras et du kéfir peuvent également être pris deux heures avant d'aller au lit.
  • Les vendredis, samedis et dimanches matins, vous pouvez cuisiner une omelette à la vapeur ou faire cuire un œuf à la coque. Pour la collation, des dumplings paresseux sont servis et pour le déjeuner, une soupe avec des céréales bien cuites, une purée de pommes de terre avec cale vapeur, de la gelée ou une compote. Au deuxième petit-déjeuner, vous pouvez préparer des fruits en purée ou des pommes au four. Pour le dîner, faites cuire des pâtes, servez-les avec du poisson vapeur, à partir de boissons - décoction d’églantine. Préparez la gelée au coucher.

Après avoir examiné le menu de la gastrite chronique pendant une semaine, vous pouvez parler de délicieuses recettes. Étant donné que les céréales et les soupes sont les plats principaux dans presque tous les régimes, vous pouvez faire une excellente soupe lorsque la maladie est aggravée par le riz et le maïs en conserve, pour lesquels deux litres d'eau purifiée sont portés à ébullition, y jeter 250 grammes de tranches de poulet et de pommes de terre dans la quantité de 350 grammes. Pendant la cuisson des ingrédients, faites bouillir 80 grammes de riz (20 minutes). Une fois les pommes de terre prêtes, ajoutez-les à la poêle. Le maïs est versé dans le bocal, le liquide et les légumes sont d’abord égouttés, tout est ajouté, le feu est supprimé et la soupe est pressée pendant cinq minutes supplémentaires.

Nutrition diététique dans les maladies de l'estomac et des intestins: menu de la semaine

Les pathologies de l'estomac, de l'œsophage et des intestins occupent une place de choix dans la liste des maladies les plus courantes de notre époque. De plus, dans la plupart des cas, les personnes elles-mêmes deviennent des sources de problèmes.

La probabilité de contracter une maladie dangereuse du tractus gastro-intestinal augmente de nombreuses fois en cas de non-respect du régime alimentaire et de mode de vie inapproprié.

Après avoir déterminé le type de malaise, les médecins recommandent souvent un traitement modéré et, au début de leur traitement, ils recommandent d’organiser leur menu en refusant les produits irritants pour les muqueuses de l’estomac ou de l’œsophage. Quelle est l'efficacité de ce régime?

Ulcère peptique

Ces patients doivent également être observés avec régime alimentaire avec une maladie du tractus gastro-intestinal. Le menu devrait inclure des aliments transformés thermiquement, chimiquement et mécaniquement.

Dans le régime alimentaire, vous devez inclure des soupes végétariennes en purée avec de la crème et du lait. La viande, le poisson (variétés à faible teneur en matière grasse) ne sont autorisés que sous forme bouillie (sous forme de bouillie, de poulet et de boulettes de viande, ainsi que de boulettes de poisson). Vous pouvez manger du fromage cottage râpé, de l’acidophilus, de la crème sure douce, du kéfir, du yogourt, du beurre, de la crème et du lait.

Bien que le lait soit un produit nutritionnel complet contenant les nutriments nécessaires à l'activité vitale, à la régénération et à la croissance des tissus, certains patients en souffrent mal. Afin d'apprendre au patient à traire, il est administré dès le début du traitement par petites portions. Si une personne ne s'habitue pas, vous devez commencer à lui donner des soupes, diluées avec du lait végétal (cacahuète ou amande) ou de la crème.

Les soupes muqueuses excitent faiblement la sécrétion gastrique. De plus, la membrane de l'estomac protège des irritations mécaniques. Les œufs à la coque ou les omelettes cuites à la vapeur sont très utiles pour la nutrition. Ils contiennent des protéines, n'ont pas de charge grave sur l'estomac.

L'inclusion dans le régime du beurre permet d'augmenter le contenu calorique des aliments, de supprimer la sécrétion de l'estomac. Il faut se rappeler que l'huile qui est injectée avec des glucides et des protéines, bien que l'acidité du suc gastrique et diminue, augmente la période de sécrétion.

Voulez-vous perdre du poids? Alors ces articles sont pour vous.

Le poisson et les produits à base de viande, cuits sous forme de quenelles en vrac, n'irritent pratiquement pas l'appareil sécrétoire de l'estomac. En outre, les personnes ayant un ulcère dans le régime peuvent se transformer en pain blanc et séché.

Il est nécessaire d'exclure l'oseille, le chou, les épinards, mais vous pouvez recommander une variété de fruits, compotes sucrées, crèmes, gelée, gelée.

Règles de nutrition avec mal de ventre et intestins

Dans les maladies chroniques et aiguës des organes du tube digestif, il est extrêmement important de minimiser la charge sur le tube digestif et de prévenir l’apparition de processus de fermentation. Les patients doivent utiliser un menu léger et équilibré pendant le régime afin d'éliminer le risque d'irritation des muqueuses de l'estomac et des intestins.

Ils devraient suivre ces règles:

  1. Le régime thérapeutique vise principalement à stimuler tous les processus de récupération dans le tractus gastro-intestinal. Lors de l'utilisation des aliments, l'estomac aura un effet mécanique et chimique sur les oligo-éléments présents dans les produits utiles et naturels.
  2. Grâce à l'apport alimentaire, le patient sera en mesure de réduire autant que possible l'excitabilité de l'estomac. Les repas légers seront très rapidement digérés par l'estomac, d'où ils absorberont toutes les substances nécessaires à une opération complète.
  3. Les produits laitiers doivent être présents dans le régime alimentaire des patients, ainsi que les céréales, bien bouillies.
  4. La viande, la volaille et le poisson ne peuvent être consommés que bouillis ou cuits au four, ou utilisés dans le processus de cuisson d'un bain-marie.
  5. Avant utilisation, tous les plats doivent être hachés. Les patients peuvent le faire de n'importe quelle manière qu'ils peuvent, par exemple, passer à travers un tamis, une purée avec un mélangeur ou une grille.
  6. Les pommes, le fromage cottage et les autres aliments riches en acide doivent obligatoirement être soumis à un traitement thermique.
  7. Il est strictement interdit aux patients de prendre des repas chauds, car ils peuvent causer des dommages thermiques à la muqueuse gastrique.
  8. Le contenu calorique quotidien des aliments consommés par les patients ne doit pas être inférieur à 2000 kcal.
  9. Le nombre de repas devrait être jusqu'à 6 fois par jour.
  10. Les patients souffrant de pathologies de l’intestin et de l’estomac doivent boire au moins 2 litres de liquide par jour.

Exemple de menu diététique pour les maladies de l'estomac et des intestins

Avant d'établir le menu de régime, vous devriez toujours consulter votre médecin. Le gastro-entérologue doit tenir compte des caractéristiques individuelles et des préférences du patient. Le menu de la semaine peut être sous cette forme:

  1. Le lundi Petit déjeuner - flocons d'avoine au lait, 100 g de fromage cottage faible en gras, thé vert. Déjeuner - bouillon de poulet, 200 g de boeuf maigre, bouillon de hanches. L'heure du thé - deux pommes. Dîner - bouillie de riz, petit pain au son.
  2. Mardi Petit déjeuner - salade de yogourt sans gluten, de pomme et de poire. Déjeuner - poisson cuit au four, salade de légumes frais. Coffre-fort, - banane, un verre de kéfir. Dîner - bouillie de sarrasin, 100 g de dinde au four.
  3. Le mercredi Petit déjeuner - fromage cottage faible en gras, assaisonné de 2 cuillères de miel. Déjeuner - côtelettes à la vapeur, purée de pommes de terre. Snack - poire ou banane. Dîner - bouillie de riz, 150 g de poulet bouilli.
  4. Jeudi Petit déjeuner - flocons d'avoine au lait, pomme râpée. Déjeuner - bouillon de légumes, 150 g de boeuf bouilli. Sûr, poire ou pomme. Dîner - poisson au four, salade de légumes.
  5. Vendredi Petit déjeuner - trois œufs de poule, une miche de son. Déjeuner - casserole de poisson, bouillie de riz. Snack - 3 pains de régime. Dîner - filet de poisson avec légumes cuits à la vapeur.
  6. Samedi Petit déjeuner - flocons d'avoine avec fruits secs. Déjeuner - salade d'épinards et de fromage. Snack - un morceau de melon d'eau. Dîner - côtelettes de vapeur, une salade de concombres et de tomates.
  7. Dimanche Petit déjeuner - yaourt sans gras, quatre œufs de caille. Déjeuner - poisson cuit au four, bouillie de riz. Snack - un morceau de casserole de fromage cottage. Dîner - un sandwich à la dinde.

Régime thérapeutique pour les maladies du tractus gastro-intestinal: le menu de la semaine

En fonction des symptômes de la maladie d'un organe du système digestif, un certain régime est appliqué. Par exemple, le tableau N ° 4 est prescrit pour la colite, la dyskinésie et l'entérocolite, N ° 5 pour diverses maladies du foie et l'inflammation du pancréas, N ° 1 - un régime pour l'érosion gastrique, la gastrite ou les ulcères, N ° 16 pour les ulcères duodénaux, N ° 2 pour la gastrite chronique. Examinez de plus près le menu de sept jours de différents régimes pour les maladies du tractus gastro-intestinal.

Numéro 1: avec gastrite et ulcère gastrique pendant la période de récupération

Un régime alimentaire pour la maladie du tractus gastro-intestinal est prescrit pendant la période de récupération, son but est d'éliminer les foyers d'inflammation résiduelle de la membrane muqueuse du système digestif.


Articles Connexes Hépatite