Diet 4 pour les maladies intestinales - menus, produits

Share Tweet Pin it

Le régime 4 pour les maladies intestinales est inclus dans le complexe de mesures médicales avec le traitement médicamenteux. En cas de diverses maladies intestinales, vous ne devez pas vous soigner vous-même, mais il est préférable de contacter immédiatement un professionnel de la santé.

Indications pour le régime numéro 4

Le régime alimentaire pour les maladies intestinales est montré aux personnes:

  • dans lequel il y a une exacerbation d'une maladie intestinale ayant une forme chronique;
  • s'il y a colite, accompagné de processus de fermentation;
  • dans la maladie intestinale aiguë;
  • avec diarrhée prolongée;
  • avec la maladie coeliaque (entéropathie coeliaque).

Regardez des vidéos sur ce sujet.

Principales caractéristiques du régime numéro 4

Ce régime, comme tous les autres, a ses propres caractéristiques et règles, qui doivent être strictement suivies.

La principale caractéristique est l'abandon presque complet des produits contenant de grandes quantités de graisses et d'hydrates de carbone. Il est conçu pour normaliser le travail des intestins.

En règle générale, le régime alimentaire numéro 4 est prescrit par le médecin traitant pendant sept jours. En ce moment, une personne souffrant d'une maladie intestinale ne devrait manger que les aliments autorisés.

Manger le patient ne devrait pas contenir de très grosses portions d’au moins cinq et pas plus de six fois par jour. Également le jour où une personne ne devrait pas boire moins de deux litres d’eau pure.

En général, pendant 24 heures, le patient est autorisé à manger des aliments dont le poids n'excède généralement pas 3 kg. Il doit contenir la même quantité de protéines, de lipides et de glucides (liste ci-dessous):

  • Protéines - de 100 à 120 grammes.
  • Fat - pas plus de 100 grammes.
  • Glucides - de 200 à 400 grammes.
  • Environ 10 grammes de sel.

Liste des produits approuvés

  1. De produits laitiers: fromage cottage - doit être frais et contenir le minimum de matière grasse; Kéfir - aussi frais.
  2. Les produits à base de viande sont autorisés à consommer de la viande diététique faible en gras. Le poisson frais est également excellent. Parmi ce type de produits, il convient de cuire les pommes de terre, les boulettes de viande, les soufflés, etc.
  3. Beurre de vache non salé.
  4. Dans la journée, vous ne pouvez manger qu'un seul œuf à la coque. Vous pouvez également faire une sorte d'omelette protéinée (les jaunes doivent être exclus). Ce plat est préparé exclusivement pour un couple.
  5. Parmi les produits à base de farine, il est permis de manger du pain de blé ou plutôt des craquelins fabriqués à partir de celui-ci. Vous ne pouvez pas en manger plus de 100 grammes par jour.
  6. Kissel doit être liquide et la gelée faible. Ils sont fabriqués à partir de fruits et les baies ne sont pas des variétés acides. Dans le même temps, le sucre par jour ne peut pas être consommé plus de 20 grammes.
  7. Bouillons de viande ou de poisson avec un minimum de matière grasse. Dans le bouillon, vous pouvez verser la viande hachée et les grains fortement cuits. Il est également permis de boire des bouillons de densité moyenne, fabriqués à partir de céréales telles que le sarrasin ou le riz.
  8. Thé pauvre, cacao ou café (sans lait). Compotes de fruits frais ou de baies de fruits frais, ainsi que des infusions de fruits secs et de décoctions à base de plantes.

La cuisson doit être faite en cuisinant, en cuisinant, et aussi un bain-marie est parfait à cet effet. En cas de diarrhée persistante, le plat préparé avant de manger doit être moulu.

Vidéo intéressante sur les maladies intestinales

Liste des aliments interdits

Dans ce régime, il est interdit d'utiliser plusieurs aliments en cas de maladie intestinale.

Ceux-ci incluent les produits suivants:

  • Jus non dilués, lait de vache entier, limonade et autres boissons gazeuses, sucreries.
  • Produits tels que: pâtes, boulangerie ou pâtisserie. Tous les fruits et légumes, et même les légumineuses.
  • La viande fumée, le bœuf salé, les conserves sont également interdits.
  • Poisson et viande contenant de la graisse. Un bouillon trop riche, des huiles végétales et de la margarine.
  • Une variété de sauces et d'épices.
  • Plat trop chaud ou, au contraire, excessivement froid.

Quoi lire

  • Quels sont les symptômes du goitre toxique diffus?
  • Complex Complexe nettoyant - Le thé Leovit a été spécialement mis au point pour combattre le surpoids!
  • Dans quels cas le traitement chirurgical de la pancréatite aiguë est-il pratiqué?
  • Comment traiter les névralgies intercostales?

Recettes diététiques

Soupe d'orge au bouillon

  1. Pour cuire cette soupe, vous avez besoin de 600 grammes de bouillon de viande cuit, versez 40 grammes d'orge perlé préalablement lavée ou de riz.
  2. Mettez le récipient sur le feu et laissez mijoter jusqu'à ce que les céréales soient très chaudes.
  3. Dans un bol de soupe, vous pouvez ajouter un petit morceau de beurre.

Boulettes de riz et de viande

  1. La pulpe de viande doit être passée trois fois dans un hachoir à viande.
  2. Les grains de riz sont bouillis séparément, moulus et mélangés avec de la viande hachée. N'oubliez pas de saler un peu.
  3. Les ingrédients bien mélangés devraient donner une farce parfumée à partir de laquelle les boulettes de viande sont moulées.
  4. Après cela, vous pouvez commencer à les cuisiner pour un couple. La viande et le riz sont pris dans un rapport de 5: 1.

Omelette protéinée à la vapeur

  1. Les jaunes sont retirés de deux œufs et les protéines restantes sont versées dans une forme spéciale préalablement lubrifiée au beurre.
  2. Il est installé dans un bain-marie où la parabole est prête à fonctionner.

Mauvais porridge de semoule sur l'eau

  1. Vous aurez besoin de 5 grammes de sucre et de beurre, d'un verre d'eau et de 50 grammes de semoule.
  2. Quand l'eau, avec le sucre et le sel ajoutés au préalable, bout, versez lentement la céréale dessus, pendant que l'eau doit être mélangée continuellement afin que la semoule ne se perde pas en morceaux.
  3. Préparer le porridge à feu doux pendant un quart d’heure. Mettez le beurre dans le plat fini.

Compote avec l'ajout de bleuets

  1. 20 grammes de bleuets séchées, versez un verre d'eau bouillante et versez un peu de sucre (vous pouvez cuisiner sans elle).
  2. Les myrtilles sont bouillies pendant un quart d’heure, puis on les laisse reposer au moins trois heures.

Exemple de menu à mettre

Menu de régime pour la maladie intestinale, 1er jour:

  • Le matin, vous pouvez manger du fromage cottage faible en gras; bouillie fine de flocons d'avoine cuite dans de l'eau; eau de riz assez épaisse.
  • Pour le goûter - gelée de myrtille.
  • À l'heure du déjeuner - bouillie de semoule fine (sans lait); soufflé à base de viande de poulet; jus de pommes. Le jus doit être dilué avec de l'eau dans un rapport de 3: 1.
  • Snack - pas un bouillon froid à base de baies de rose sauvage.
  • Le soir: gruau de riz (sans lait et sans sucre), omelette aux blancs d’œufs, compote de poires.
  • Vous pouvez prendre une collation avec kissel liquide à base de baies non acides.
  • Œuf à la coque, thé au petit-déjeuner.
  • Riz au lait sucré comme collation.
  • Bouillie sur l’eau de sarrasin, boulettes de poulet, tisane pour le déjeuner.
  • Compote de myrtilles dans l'après-midi.
  • Fromage cottage et pomme au four (moulue), thé aux baies non saturé pour la soirée.
  • Une décoction de baies de rose sauvage pour une collation.
  • Cacao, soupe de riz épicée et quelques craquelins le matin.
  • Vous pouvez manger du pudding sucré à la manne.
  • Porridge (pas de lait), un morceau de poisson bouilli, gelée de pomme liquide - dans l'après-midi.
  • Un œuf à la coque pour le thé de l'après-midi.
  • Côtelettes à base de viande de riz et de poulet, compote de cerises pour la soirée.
  • Infusion de baies ou de plantes faibles - en dessous.
  • Bouillie de riz épicée (sans lait et sans sucre), fromage cottage et compote de fruits faible au petit déjeuner.
  • Gelée de groseille - snack.
  • Soufflé de poisson, bouillie de sarrasin et thé à la camomille pour le déjeuner.
  • Eau de riz liquide pour un goûter.
  • Omelette de protéines avec boulettes de poisson, compote de baies.
  • Bouillon à base de viande.
  • Mauvais porridge de semoule, coing kissel - dans la matinée.
  • Pour une collation, vous pouvez préparer une purée de pommes de terre cuite au four et du fromage cottage, en les mélangeant ensemble.
  • Boulettes de poulet et riz cuits au four; décoction à base d'avoine; café faible - dans l'après-midi.
  • Snack - oeuf, cuit doux.
  • Soufflé au bœuf, bouillie de sarrasin, infusion aux herbes le soir.
  • Vous pouvez grignoter du cacao avec quelques craquelins.
  • Pudding au fromage blanc et compote de coings - matin.
  • Vous pouvez manger de la gelée de cassis avec une paire de craquelins.
  • Boulettes de viande ou de poisson avec de la bouillie de riz, thé faible - déjeuner.
  • Berry jelly - collation de l'après-midi.
  • Bouillie de sarrasin, boulettes de viande et compote de fruits secs - Dîner.
  • Vous pouvez manger un morceau en fabriquant une purée de pomme au four.
  • Bouillie de sarrasin, kissel liquide et deux craquelins le matin.
  • La gelée de baies est idéale pour les collations.
  • Gruau, boulettes de viande de bœuf au sarrasin, compote de poires pour le déjeuner.
  • En guise de goûter - une pomme cuite au four.
  • Salade en purée, qui comprend un filet de poulet, des pommes de terre entières, du fromage cottage et du thé faible pour le dîner.
  • Vous pouvez boire de la compote de baies.

Bien qu'elle soit très stricte, mais incroyablement efficace. La nutrition médicale est l'une des conditions les plus importantes pour la normalisation des intestins.

Tisanes et fitosbori avec cette pathologie

Avec la colite et l'entérocolite, le thé à la camomille ou le thé chez les chasseurs aide bien.

Les fleurs de camomille sont capables de:

  • réduire l'inflammation;
  • réduire l'activité des allergènes;
  • détend la musculature intestinale;
  • soulager les spasmes et engourdis.

Pour faire du thé à la camomille, vous devrez prendre 4 cuillères à soupe l. fleurs de camomille, versez un verre d’eau bouillante et maintenez-le au bain-marie pendant environ une demi-heure. Buvez une demi-tasse, après un repas, pas plus de trois fois par jour.

S'il n'y a pas de problèmes de pression, vous pouvez préparer du millepertuis. Herbe verser de l'eau bouillante dans le rapport st.l / tasse d'eau bouillante. Couvercle du thé, insister 40 minutes. Boire avant de manger pendant 30 minutes, dans un volume de ¼ de tasse, pas plus de quatre fois par jour. Avec l'hypertension, le millepertuis ne doit être pris que dans le cadre des frais, ne pas dépasser la dose.

Pour la préparation de tisanes, les feuilles de mélisse, les raisins de Corinthe, la menthe, le bouleau, les fraises et les framboises conviennent également. Vous pouvez brasser et fleurs de tilleul. Brew comme suit. Prenez quelques cuillères à thé d'herbes ou de fleurs, plongez dans un litre d'eau bouillante, fermez la vaisselle et laissez infuser 10 minutes. Buvez un verre - 2, vous pouvez 3 fois / jour.

En plus des thés, avec des problèmes à base de plantes, des tisanes sont recommandées.

Option de collecte 1:

  • fenouil (fruit) 20g;
  • menthe poivrée (feuilles) 20g;
  • Origan et Hypericum perforatum par 20g;
  • Grand Chélidane et sac de berger de 10g ordinaires;
  • rhizomes de valériane (drogue) 10g;
  • myrtilles (fruits) 20g.

Les ingrédients sont mélangés, prenez une cuillère à soupe du mélange, plongez dans un verre d'eau bouillante, maintenez pendant deux heures, puis prenez une gaze ou une passoire et passez au tamis. Buvez 3 fois par jour pendant un demi-verre.

Option de collecte 2:

  • Camomille 15g;
  • réglisse (racines) 15g;
  • rhizomes du burnet et du serpent-alpiniste 15g;
  • menthe poivrée (feuilles) 15g;
  • fruits de fenouil, cumin, cerise des oiseaux sur 15g;
  • Hypericum perforatum (herbe) 15g;
  • aulne gris (plantules) 15g.

Bien mélanger le tout, mettez 10 g du mélange dans un verre d’eau. Ensuite, faites chauffer au bain-marie pendant un quart d’heure, laissez-le refroidir pendant 45 minutes, passez à travers une étamine, ajoutez de l’eau jusqu’à 200 ml. Buvez soit 1/3 ou ½ tasse, pas plus de 3 fois / jour.

Traitement des maladies à domicile à l'aide de remèdes populaires

De nombreux remèdes populaires font un excellent travail avec diverses maladies intestinales. Mais pour obtenir l'effet et pour ne pas se nuire, il est nécessaire d'établir un diagnostic exact à l'avance, après avoir consulté un médecin.

Lorsque la colite est bien apaise l'intestin gruau d'avoine. Prenez 100 g de flocons d’avoine ordinaires, maintenez-les dans une petite quantité d’eau froide pendant quatre heures. Ensuite, un litre d'eau bouillante est versé ici, puis maintenu à feu doux jusqu'à ce que la masse commence à s'épaissir, sans oublier de remuer. Permis de sucrer un peu et de sel. Filtrer le bouillon et boire le kissel résultant. Vous pouvez boire au lieu de nourriture, vous pouvez dans les intervalles entre les repas.

La citrouille fonctionne bien avec la constipation, sous toutes ses formes. Avec la constipation fréquente aidera l'utilisation des fruits secs. Prenez 200 g de figues et d’abricots secs charnus, ajoutez 400 g de pruneaux séchés. Tout cela est écrasé et rempli de miel. Le miel en prend environ trois cents, prenez ce délicieux mélange le soir, quand, après le dernier repas, il a fallu au moins deux heures. Manger sur la table. une cuillère Lorsque la constipation, observez le mode de consommation d'alcool. Buvez le plus possible. Dans l'eau, vous pouvez ajouter du jus de citron ou de pomme.

Avec l'entérite aider à lutter contre diverses décoctions et fitozbory.

Pour surmonter la maladie, comme la dysbiose aidera la propolis. Avant les repas, buvez de la teinture à 20% en quantité de 10 ou 15 gouttes.

En médecine traditionnelle, il existe de nombreuses recettes pour l'une ou l'autre maladie intestinale. Vous ne devez pas choisir vous-même vos ordonnances sans consulter un médecin. Parce que vous pouvez obtenir un effet complètement différent.

Quelles peuvent être les complications et les conséquences si vous ne suivez pas le régime

Dans les maladies de l'intestin, la fonction d'absorption de divers nutriments par ses parois est perturbée, ce qui entraîne un manque d'éléments précieux dans le corps. En l'absence d'un régime équilibré, la situation commence à empirer.

La personne commence à perdre du poids, il y a des vertiges, des nausées, une fatigue constante, de la constipation, de la diarrhée. La perte de poids est due au fait que ni les graisses, ni les protéines, ni les glucides ne sont absorbés.

Et non seulement la graisse est perdue, mais aussi la masse musculaire. La digestibilité des vitamines et des oligo-éléments est également considérablement réduite. Dans ce cas, un seul régime ou des aliments riches en vitamines ne suffiront pas. Vous devrez prendre des complexes de vitamines supplémentaires. Tout cela sélectionne et prescrit un médecin.

Quel type de nourriture doit être suivi pour prévenir l'apparition d'une pathologie intestinale

En cas de maladie intestinale, le régime 4 est prescrit, il est d'abord nécessaire de revoir le régime. Il devrait être divisé en 5 voire 6 réceptions. Assurez-vous de boire au moins deux litres d'eau pure. Calorie par jour - un maximum de 2000, pas plus.

  1. Produits laitiers, produits faibles en gras et sans levain - fromage cottage, fromage non salé, kéfir, lait. Si certains aliments sont inconfortables, par exemple, le lait pur ne convient pas à tout le monde, remplacez-les par des produits laitiers appropriés.
  2. Viandes diététiques, poisson maigre. Viande uniquement sous forme de viande hachée. Vous pouvez faire cuire des boulettes de viande, des boulettes de viande. Pour la cuisson, utilisez un bain-marie.
  3. Un œuf à la coque ou une omelette à la vapeur composée de protéines est autorisé par jour.
  4. Produits de farine. Biscuits de blé autorisés, environ 100g.
  5. Les baisers peuvent être, mais pour leur cuisson, choisissez uniquement des baies non acides, ou des fruits. La même chose s'applique à la gelée. L'utilisation du Sahara est minime. Son permis 20g / jour.
  6. Les bouillons de viande ne sont ni concentrés ni gras. Vous pouvez frotter la viande et ajouter le riz, l'avoine, le sarrasin ou d'autres céréales les plus cuits. Il est bon de boire des bouillons de sarrasin, d'avoine et de riz.
  7. Boire Jus de fruits dilués, compotes, tisanes. Parfois, vous pouvez du thé, du cacao ou du café, mais sans lait.

Tous les produits doivent être bouillis, cuits au four, sans torréfaction.

  1. Boissons gazeuses, bonbons de toutes sortes, jus concentrés.
  2. Cuisson au four, toutes sortes de gâteaux, tartes, pâtisseries.
  3. Fruits, légumes, légumineuses.
  4. Les conserves
  5. Viandes fumées, cornichons.
  6. Viande grasse, poisson, bouillons.
  7. Huiles végétales.
  8. Fortement chaud, ou vice versa froid.

Il existe différentes variations de régime 4 en fonction de la maladie et de l'état général. Quelqu'un sera autorisé à ajouter quelque chose, quelqu'un est très strict au régime. Par conséquent, seul un médecin peut choisir des options de repas bien équilibrées.

Vous devez être attentif au choix des plats, car un ensemble de produits pour ceux qui souffrent souvent de constipation, n’est clairement pas adapté, souffrant de selles liquides. On aura besoin d'un péristaltisme accru, dans l'autre sens d'une diminution. La thérapie par le régime peut éliminer de nombreux problèmes liés aux intestins. Le traitement, dans tous les cas, est prescrit par un spécialiste.

Régime alimentaire pour la maladie de l'intestin. Une bonne nutrition!

L'intestin joue un grand rôle dans le corps humain. C’est à travers lui que passe toute la nourriture digérée par l’estomac, à travers laquelle le prêt est scindé en protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux. En cas de violation de son travail, l'assimilation de ces substances se dégrade, ce qui entraîne une déficience de l'organisme.

Mais son travail est tout simplement impossible sans eux. Il commence donc à les sortir de ses réserves. En conséquence, une personne ressent de la fatigue, des vertiges, des nausées et perd même du poids! Cependant, il peut souffrir de constipation et de diarrhée, ce qui provoque également une gêne supplémentaire. Par conséquent, lorsque de tels problèmes surviennent, un régime alimentaire pour les intestins aide rapidement à les éliminer.

Nécessite un régime complet

Une bonne nutrition est une occasion de fournir au corps des substances supplémentaires qui lui font défaut. Les maladies intestinales entraînent souvent une perte de poids, non seulement en raison de la disparition des graisses, mais également en raison de la perte de masse musculaire. Par conséquent, dans le régime alimentaire du patient doit nécessairement être une protéine. Et plus ce sera, mieux ce sera.
Le régime alimentaire pour les maladies intestinales implique une consommation d'au moins 130 grammes de protéines par jour pour les femmes et de plus de 180 grammes pour les hommes. En outre, vous devez vous nourrir de manière fractionnée, ce qui devrait se produire 5 à 6 fois par jour. Plus vos portions seront petites en termes de volume et plus vous mangerez souvent, meilleures seront la digestion des aliments et l'absorption de substances utiles, car la charge sur les organes internes sera faible.

Nécessite des complexes de vitamines

Puisque l'absorption intestinale de vitamines et de minéraux diminue avec les maladies intestinales, le corps commence à en subir un déficit et a donc besoin d'aide. Malheureusement, des changements dans le régime alimentaire ne suffiront pas à eux seuls. Nécessite un apport supplémentaire en complexes vitaminiques.

Très important! L'acceptation de tout médicament, y compris des complexes vitaminiques, ne devrait être possible que sur ordonnance, car l'auto-traitement peut entraîner une détérioration de la santé et une exacerbation de la maladie.
Nécessite l'utilisation de grandes quantités de produits laitiers.
Les produits laitiers contiennent suffisamment de phosphore et de calcium pour maintenir leur équilibre dans le corps. En outre, ils contiennent également beaucoup de graisses et de protéines, qui sont facilement digérées et ne chargent pas les organes internes.

Certaines personnes souffrant de maladies intestinales tolèrent mal le lait et les produits laitiers purs. Par conséquent, il leur est recommandé de manger du fromage blanc sans levain et des fromages non salés, faibles en gras. Ils contiennent également une quantité suffisante de ces substances.
Par conséquent, les experts recommandent au moment du traitement de la maladie d'abandonner le kéfir savoureux et sain et de le remplacer par un fromage non moins utile et savoureux.

Il est nécessaire de prendre en compte les particularités de la maladie

Tous les autres aliments sont sélectionnés en fonction des caractéristiques de la maladie. Après tout, les aliments indiqués pour la constipation et ayant un effet laxatif ne peuvent en aucun cas être utilisés pour la diarrhée. Et vice versa.

Régime alimentaire pour les intestins avec constipation

Le régime alimentaire pour les maladies intestinales, qui s'accompagne de constipation, nécessite l'inclusion dans le régime d'aliments contenant un effet laxatif et stimulant le corps. Après tout, il est faux et une nutrition déséquilibrée conduit à l’apparition de ce problème.
La composition chimique du menu quotidien devrait comprendre 100 grammes de protéines animales, 120 grammes de graisse végétale et 400 grammes de glucides. Dans ce cas, l'apport calorique quotidien ne doit pas dépasser 3000 kcal.

Les aliments qui augmentent la motilité intestinale sont riches en sucres, en sel de table, en acides organiques, en fibres alimentaires, en tissu conjonctif, en dioxyde de carbone et en graisses. Ces produits comprennent:

  • des soupes de légumes (vous pouvez également cuisiner dans un bouillon de viande, mais en quantités limitées - pas plus de 100 grammes);
  • viande maigre;
  • poulet, dinde;
  • poisson;
  • la pâtisserie d'hier à base de farine complète;
  • porridge friable à base de blé et de sarrasin;
  • légumes laxatifs: betteraves, concombres, citrouilles, tomates, carottes, courgettes, chou-fleur;
  • produits laitiers fermentés;
  • fruits sucrés (ils doivent être consommés en grande quantité, en particulier les abricots et les prunes);
  • fruits secs;
  • chérie;
  • confiture;
  • la marmelade;
  • décoctions de son de blé et de rose sauvage;
  • jus de fruits et de légumes frais.

Afin d'éviter l'exacerbation de la maladie, en cas de constipation, il est extrêmement déconseillé d'utiliser des produits tels que:

  • pain à base de farine de haute qualité;
  • toute pâte sucrée;
  • tous les types de viandes fumées;
  • viandes et poissons gras;
  • le riz;
  • les légumineuses;
  • la semoule;
  • tous les types de pâtes;
  • absolument tous les champignons;
  • la gelée;
  • ail et oignons;
  • du chocolat;
  • assaisonnements épicés - raifort, moutarde, poivre noir;
  • divers produits de confiserie contenant de la crème grasse;
  • coing;
  • le cacao;
  • thé fort et café.

Tous ces produits contribuent au renforcement des masses fécales, réduisent l’activité motrice des intestins et contribuent au développement de la constipation. C'est pourquoi un régime alimentaire pour les maladies intestinales les exclut du régime alimentaire du patient.

Il existe des aliments et des plats qui n'ont pratiquement aucun effet sur l'activité motrice intestinale. Par conséquent, ils peuvent être mangés par absolument tous les patients. Ceux-ci comprennent:

  • plats cuits à la vapeur de viande diététique hachée;
  • poisson sans peau, cuit à la vapeur ou bouilli;
  • caillé frais sans levain;
  • Les pâtisseries d'hier à base de farine grossière.

Tous ces produits peuvent être consommés sans crainte. Ils sont facilement digérés et absorbés par le corps, sans exercer de forte charge.

Régime de la diarrhée

La diarrhée est une affection caractérisée par une irritation des parois intestinales et une vidange fréquente. C'est dangereux car cela peut conduire à la déshydratation. Par conséquent, dès que les premiers signes de diarrhée commencent à apparaître, des mesures doivent être prises immédiatement pour la traiter.

Vous pouvez boire n'importe quel médicament qui aidera à enrayer la manifestation des symptômes de la maladie. Mais cela ne fera qu’arrêter temporairement la diarrhée. Son vrai traitement est de suivre un régime spécial.

Les causes de troubles de l'intestin peuvent être très diverses. Si la diarrhée est accompagnée de vomissements, de nausées et de vertiges, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Des symptômes tels que selles blanchies, selles rouges, distension abdominale, noircissement des yeux, faiblesse, fièvre, vomissements et nausées peuvent indiquer la présence de maladies pouvant mettre la vie en danger.

Un régime alimentaire pour troubles intestinaux ne peut être utilisé seul que si la diarrhée n'est pas accompagnée des symptômes décrits ci-dessus. Sa tâche principale est de fournir au corps toutes les substances nécessaires, tout en exerçant une charge minimale sur le tractus gastro-intestinal.

Tout cela n'est possible que si:

  • réduire l'apport quotidien en lipides et en glucides;
  • augmenter l'apport quotidien en protéines animales;
  • exclusion du régime alimentaire d'aliments contribuant à l'augmentation de l'activité motrice intestinale;
  • exclusion du régime alimentaire du patient d'aliments contribuant à l'induction de processus de fermentation et de pourriture dans l'intestin.

Dans ce cas, la nutrition du patient doit être fractionnée, avec une prédominance d'aliments liquides et chauds, avec une teneur totale en calories inférieure à 1900 kcal. Une telle nutrition aidera à réduire la charge sur le tractus gastro-intestinal et à éliminer les symptômes de la diarrhée.

Lors de manifestations de diarrhée, un régime doux est recommandé. Le corps a besoin de beaucoup d’énergie, car avec les matières fécales, il perd beaucoup de force et d’éléments importants. Mais pour s'assurer qu'il devrait être suivi très attentivement.

Les aliments qui seront consommés doivent être légers et bien absorbés par le corps. Et pour y parvenir, il devrait être cuit à la vapeur ou simplement bouilli dans de l’eau légèrement salée. Et avant de l'utiliser, vous devez l'essuyer soigneusement.

Les boulettes de pâte, les soufflés, les côtelettes de vapeur à base de viande diététique et maigre sont une source idéale de protéines animales. En outre, ils contiennent peu de graisses et de glucides. Exactement ce qu'un régime nécessite pour les troubles intestinaux.

Lorsque les manifestations de la diarrhée, vous devez manger des aliments tels que:

  • fromage cottage frais;
  • œufs durs ou cuits sous forme d'omelette à la vapeur;
  • gelée à base de baies et de fruits frais;
  • pommes cuites (avant utilisation, elles doivent être essuyées);
  • beurre (il ne peut pas être consommé dans sa forme pure, vous pouvez seulement ajouter aux plats cuisinés);
  • côtelettes de vapeur, soufflés, raviolis;
  • craquelins de blé;
    pain d'hier à base de farine de blé.

Les aliments interdits comprennent:

  • toutes sortes d'aliments en conserve;
  • viande fumée;
  • les cornichons;
  • le lait;
  • le kéfir, le ryazhenka;
  • thés et café avec sucre ajouté et lait;
  • boissons gazeuses;
  • le cacao;
  • viandes grasses et poissons.

De plus, il est interdit de manger des aliments trop chauds ou trop froids, car ils contribuent à l'irritation de la muqueuse intestinale. Il est également déconseillé de boire de l'alcool pendant les manifestations de la diarrhée, car elles contribuent à une déshydratation encore plus grande.

Les fruits contiennent dans leur composition des fibres grossières qui contribuent à l'irritation du tractus gastro-intestinal. Ils doivent donc être exclus du régime alimentaire au moment de la nutrition. Pour la même raison, il n'est pas recommandé de manger des légumes. Les légumineuses sont également interdites, car elles entraînent la formation d'un processus de fermentation dans l'intestin et, avec la diarrhée, une détérioration de la santé.

Il est très important de prendre des médicaments réhydratants pour les troubles intestinaux. Ils aident le corps à maintenir sa force et à prévenir sa déshydratation en rétablissant l'équilibre eau-alcalin.

Si la trousse de premiers soins à domicile n’existe pas, elle peut être facilement préparée par vous-même. Pour ce faire, prenez un litre d'eau bouillie refroidie et diluez-le avec une cuillère à soupe de sucre, une cuillère à thé de sel et une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude. Cette solution doit être prise toutes les 10-15 minutes par petites gorgées.

En plus de cette solution est nécessaire de boire beaucoup d'eau. C'est une nuance très importante. Cela aide à reconstituer le liquide perdu dans le corps et à améliorer le bien-être.

Et le plus important! Si vous traitez vous-même la diarrhée, mais que vous ne voyez pas de résultat positif dans les 24 à 48 heures, un appel urgent à un spécialiste est nécessaire! Sinon, vous risquez de gagner divers «bonus» sous forme de déshydratation et d'autres maladies.

Régime alimentaire numéro 4 avec maladies intestinales: ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger, le menu de la semaine

Régime médical numéro 4 avec maladies intestinales - c’est l’un des moyens les plus efficaces de se débarrasser rapidement et efficacement de nombreux problèmes du tractus gastro-intestinal. Ce régime est conçu pour un cours d'une semaine au cours duquel il existe un effet thérapeutique en adhérant à un régime alimentaire. Les indications pour les besoins de ce système de nutrition sont divers troubles digestifs dans:

Quel est le régime numéro 4 pour et par qui?

Ce type de traitement est prescrit pour diverses maladies aiguës et chroniques, telles que la colite et les troubles digestifs chroniques, accompagnées de difficultés et de problèmes de digestion et de motilité du côlon. L’objectif principal du régime est d’avoir un effet léger et sans danger maximum sur le corps, avec toutes les contre-indications à l’utilisation de préparations spéciales pour le traitement des maladies de l’appareil digestif, ainsi qu’une sécurité et une efficacité complètes avec toutes les recommandations.

Ce régime est considéré comme très efficace pour les maladies intestinales avec constipation, dans la mesure où il agit pour créer les conditions nécessaires à:

  • «Redémarrer» l’ensemble du système GIT;
  • rétablissement du fonctionnement normal du péristaltisme.

Le système alimentaire a été mis au point par le célèbre gastro-entérologue soviétique Pevzner. Depuis longtemps, la table de régime numéro 4 fonctionne de manière efficace.

Le système de nutrition développé a absorbé toutes les conditions les plus importantes et nécessaires pour traiter des problèmes avec:

Les adultes et les enfants, même les plus jeunes, peuvent utiliser ce système.

Les principes de base du régime numéro 4

Tout régime vise à:

  • améliorer la condition physique du corps;
  • organes en réduisant la charge;
  • changements dans la qualité des aliments.

En outre, lors de l'observation du régime alimentaire approprié est non seulement "déchargement" de l'intestin, mais aussi la normalisation du métabolisme général dans le corps. Le tableau de régime numéro 4 relatif aux maladies intestinales prévoit l’existence de certaines règles et principes de nutrition.

Les principes de base du quatrième régime sont les suivants:

  • "Doux" effets sur les intestins et l'estomac, l'absence d'irritants puissants des membranes du tube digestif.
  • Un régime qui conserve la plus faible quantité de glucides dans les aliments.
  • Haute teneur en protéines, facile à digérer.
  • Respect des conditions de nutrition, qui maximisent la charge sur les organes digestifs: vous ne pouvez pas manger de nourriture avec de fortes différences de température, par rapport à la température des organes internes.
  • Les repas en petites portions doivent être consommés 4 à 7 fois par jour.

Produits autorisés au tableau numéro 4

Chaque régime a un certain nombre de produits autorisés à manger, des aliments de base, ainsi que les principes de la cuisine. Diet fournit à ses listes des produits autorisés et interdits, et le respect de ces listes est un point fondamental. Les principes de préparation jouent un rôle important car, avec différentes méthodes de préparation et de consommation, les mêmes produits affectent le processus de digestion de différentes manières.

La table pendant le régime 4, ainsi qu'une description détaillée de ce qui peut et ne peut pas être utilisé, est donnée ci-dessous:

  1. Nourriture molle en purée: cela réduira la charge sur le système digestif. Dans cette consistance, les plats suivants sont autorisés: boulettes de viande à base de viande molle à faible teneur en matière grasse, porridge, céréales moulues, soufflés, viande en purée et certaines purées de fruits et de légumes.
  2. Protéines: viande bouillie, soufflé, fromage cottage, œufs durs.
  3. Boire: toutes sortes de compotes de fruits secs, décoctions de quelques herbes, thés faibles.
  4. Produits laitiers: yaourt naturel, kéfir, fromage cottage.

L'utilisation de tous les produits ci-dessus affecte considérablement le soulagement des intestins: avec ce menu, les éléments suivants sont exclus:

  • la constipation;
  • maux d'estomac;
  • la diarrhée;
  • autres conséquences désagréables des maladies du tube digestif.

Aliments interdits avec le numéro de régime 4

L'élimination complète de certains aliments dans les maladies intestinales au cours du régime numéro 4 est une condition nécessaire pour que la personne puisse récupérer. Les produits interdits peuvent avoir des conséquences désagréables sur la consommation telles que:

  • la colite;
  • entérocolite;
  • processus inflammatoires et putréfiants dans l'intestin.

Aliments interdits lors d'un régime au tableau numéro 4:

  1. Aliments gras et frits;
  2. Aliments riches en glucides;
  3. Aliments et boissons riches en sucre ou en sel;
  4. Produits présentant une forte différence de température: glaces, soupes chaudes, boissons;
  5. Légumes frais et quelques fruits, jus frais concentrés et acides;
  6. Saucisses et saucisses, viande fumée, saindoux et autres aliments gras;
  7. Lait frais;
  8. Céréales "lourdes" (mil, orge);
  9. Café et boissons au café.

Tous ces plats doivent être complètement éliminés lors du traitement des maladies intestinales.

Menus hebdomadaires pour les maladies intestinales

Le menu de la semaine pour les maladies intestinales est sélectionné selon le principe de réduction maximale de tous les effets négatifs de la consommation d'aliments, permettant ainsi aux organes digestifs de récupérer et d'établir un travail à part entière. Une semaine de nutrition conforme au régime numéro 4 réduit considérablement toutes les manifestations et exacerbations des maladies gastro-intestinales chroniques.

Si vous prenez le taux quotidien pendant un régime, les indicateurs devraient varier dans les limites suivantes:

  • L'apport calorique total des aliments consommés par jour ne doit pas dépasser 2 100 kcal;
  • Le nombre de repas ne devrait pas être inférieur à 5 par jour;
  • Les portions doivent être de petite taille pour un travail plus efficace et simplifié de l'intestin et de l'estomac.

Le tableau de régime numéro 4, conçu pour une durée hebdomadaire, est décrit dans le tableau:

Régime alimentaire pour les maladies du tractus gastro-intestinal

Description au 01.11.2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 21 jours
  • Conditions: 1-2 mois
  • Coût des produits: 1400-1500 rub. par semaine

Règles générales

Le régime alimentaire pour les maladies du tractus gastro-intestinal est un facteur majeur dans le traitement complexe, et dans certains cas est le composant principal du traitement de l'estomac et des intestins. Puisque le tractus gastro-intestinal est représenté par un certain nombre d'organes et de différentes parties de l'intestin, il existe de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal, survenant sous forme aiguë / chronique, se manifestant par divers symptômes cliniques.

En conséquence, nutrition différente et nutritionnelle. Ainsi, en cas de maladies gastro-entérologiques (gastrite à acidité élevée / faible, ulcère peptique, gastroduodénite), les tableaux médicaux n ° 1, 2 et leurs types sont prescrits. En cas de maladies des organes du système hepabilar (foie, vésicule biliaire, voies biliaires) et du pancréas, diverses options alimentaires sont proposées dans le tableau n ° 5.

Les principaux régimes alimentaires pour les maladies intestinales sont les tables médicales n ° 3 et 4, qui sont représentées par plusieurs options (A, B, C). L'entérite (maladies aiguës / chroniques de l'intestin grêle) et la colite (gros intestin) survenant indépendamment et simultanément (entérocolite) avec divers troubles fonctionnels du tractus gastro-intestinal font partie des maladies intestinales. C'est le type de maladie, la forme de la maladie et les troubles fonctionnels qui déterminent le régime alimentaire de la maladie intestinale qui sera nommé.

Ce type de tables médicales vous permet d’individualiser le traitement nutritionnel en le corrigeant (en ajoutant / retirant un certain nombre de produits alimentaires, en modifiant la composition chimique et la valeur énergétique du régime, le type de cuisson, la consistance des plats cuisinés, le régime).

Il est particulièrement important pour l'inflammation des intestins et des organes gastro-intestinaux que la nutrition thérapeutique épargne au maximum les muqueuses, car dans la partie enflammée de l'intestin / organe, les effets mécaniques / physiques ou chimiques inadéquats des aliments sur les muqueuses aggravent le processus. Les principes de base de l'alimentation avec un organe malade du tube digestif / des intestins sont les suivants:

  • fournir aux patients un ensemble complet et équilibré de macro / micronutriments alimentaires conformément aux normes et caractéristiques physiologiques de la maladie;
  • schazhenie muqueuse gastro-intestinale des effets de divers types de facteurs négatifs (mécaniques, chimiques, physiques);
  • adhésion au régime;
  • réduction du processus inflammatoire, restauration de la fonction et biocénose intestinale naturelle.

Les désordres fonctionnels prédominants de l'intestin sont d'une grande importance dans le choix du régime alimentaire. Donc, avec la prévalence de processus de putréfaction et de fermentation, dans lesquels se produisent une diarrhée d'intensité variable, ballonnements, flatulences, Diet №4 selon Pevsner ou son type est prescrit, selon le stade de la maladie et la sévérité des symptômes cliniques.

Par exemple, lorsque les douleurs et les crampes dans l'estomac sont causées par une augmentation de la teneur en gaz et une distension de l'intestin, le stimulant du péristaltisme est prescrit dans le Tableau 4A, dont l'une des caractéristiques distinctives est la restriction de la consommation de glucides simples, contribuant à augmenter les processus de fermentation. Dans le même temps, le régime alimentaire contient une quantité accrue de composant protéique (120 g) et une faible teneur en graisses (50 g) et en glucides (150-140 g), le contenu total en calories de la ration journalière étant de 1600-1700 kcal / jour.

Les repas sont cuits bouillis ou cuits à la vapeur et essuyés. Au plus tard deux semaines plus tard, le patient est transféré vers les tables médicales 4B, puis 4B, à plus forte teneur calorique, qui sont moins bénignes et plus diversifiées en ce qui concerne l'ensemble des produits autorisés.

Pour la colite et les problèmes de transit intestinal (constipation), le tableau médical n ° 3 est prescrit, ce qui permet de normaliser les fonctions intestinales altérées. Le régime alimentaire est physiologiquement complet et contient une quantité accrue de fibres alimentaires et de macronutriments, qui sont contenus en grande quantité dans les légumes, les céréales, les fruits frais, les fruits secs et les produits laitiers. La nutrition médicale implique l’utilisation de produits froids, de friandises et de mets sucrés, de boissons gazeuses.

Dans le même temps, les produits favorisant les processus de fermentation / décomposition, stimulant la sécrétion des organes digestifs et irritant les muqueuses intestinales (raifort, moutarde, épices chaudes) sont exclus du régime alimentaire. Dans la préparation du régime, il est important d'inclure des produits qui augmentent la motilité intestinale et éliminent la constipation. Ce sont des produits contenant des glucides simples (miel, confiture, sucre, sirops), du sel et des acides organiques (légumes salés, conservés au vinaigre et conservés au vinaigre, poisson salé, boissons à base de lait fermenté, casse-croûte en conserve, boissons aux fruits), fibres alimentaires (pain complet, son, fruits séchés, légumineuses, noix, céréales, légumes crus), sujettes au gonflement (son, fibres, chou marin), plats froids (soupe de betterave rouge, okrochka, plats froids à base d’aspic, viande en gelée, boissons gazeuses et glaces).

En cas d'ulcère gastrique et de constipation, le tableau 1 sera le principal, mais avec une augmentation du régime alimentaire de légumes cuits (courgettes, carottes, betteraves) cuits sous forme de purée de pommes de terre, de fruits secs bien cuits et d'huile végétale raffinée. En cas de maladie du foie avec constipation, le Tableau de traitement n ° 5 est prescrit, mais la teneur en fibres alimentaires et en magnésium augmente dans le régime alimentaire (pain aux grains / au son, flocons d'avoine, sarrasin, orge, jus de légumes / fruits, fruits, miel. Légumes naturels).

En cas de constipation dans le cadre d’une exacerbation de maladies intestinales chroniques, prescrit tout d’abord un tableau bénin, puis le tableau 4B, stimulants du péristaltisme non plus agissant de manière générale (jus de légumes, boissons froides aux fruits, pommes cuites au four, purée de prunes, carottes, betteraves, chou à l'huile végétale).

Les saignements intestinaux de l'intestin supérieur / inférieur (rectum, côlon sigmoïde) nécessitent une attention particulière. Les causes peuvent être la diverticulose intestinale, les lésions intestinales ischémiques, les polypes enflés / du côlon, la colite infectieuse, les hémorroïdes / fissures anales, la tuberculose intestinale, la colite ulcéreuse, etc. Le soulagement des saignements et le traitement ultérieur de la maladie, y compris la désignation d'un complément alimentaire dans de tels cas, ne sont possibles qu'après avoir établi la source du saignement et établi un diagnostic clair.

Produits autorisés

Régime alimentaire pour les maladies du tractus gastro-intestinal prévoit l'inclusion dans le régime:

  • Pain de blé (premium) séché / hier, génoise et biscuits secs.
  • Céréales bien cuites (sauf le mil, le maïs, l'orge et l'orge perlé), vermicelles cuits, macaronis hachés, nouilles, pouvant être préparées en ajoutant de l'eau.
  • Variétés maigres de viande rouge et de poisson maigre en morceaux entiers et en côtelettes à la vapeur et soufflés.
  • Potages cuits sur le bouillon de viande / poisson secondaire avec l'ajout de céréales et de légumes bien cuits et en purée (pommes de terre, courgettes, carottes, chou-fleur, pois verts, asperges, betteraves), boulettes de viande.
  • Légumes permis hachés finement dans un plat d'accompagnement ou sous la forme de ragoûts et de boulettes de viande Il est permis d'ajouter des légumes verts finement hachés.
  • Crème / lait comme additif dans les plats.
  • Produits laitiers fermentés (kéfir, acidophilus, yaourt) en toutes quantités. Fromage cottage ou des plats préparés sur sa base doivent être présents tous les jours. Fromage - pas forte. Œufs (jusqu'à 2 œufs par jour) Les œufs à la coque, les omelettes à la vapeur de beurre peuvent être consommés avec du pain ou ajoutés à des plats.
  • Collations (saucisse de médecin, harengs trempés, poisson aspic, fromage non épicé, caviar d'esturgeon, langue aspic). Les sauces à base de lait et de crème sure à l'aneth / au persil sont autorisées.
  • Fruits mûrs crus après avoir retiré la pelure (pommes, poires crues, cuits au four, cuits au four, framboises, fraises en forme de gelée, gelée, compote de fruits). De la confiserie - guimauves, guimauves, meringues, confitures, marmelades de fruits, confitures.
  • Jus de fruits / légumes dilués (sauf chou / raisin), infusion d'églantier, thé faible, cacao additionné de lait.

Régime alimentaire numéro 4 avec des problèmes d'intestins: que pouvez-vous manger?

Le régime 4 pour les maladies intestinales est présenté non seulement aux personnes malades, mais également à celles qui ont subi une intervention chirurgicale au niveau du tractus intestinal et subissent un traitement de rééducation. Le tableau numéro 4 fournit un menu spécifique.

Quand est-il prescrit?

Le tableau numéro 4 est présenté aux personnes:

  • Avoir un trouble intestinal, accompagné de diarrhée.
  • Dans les maladies de l'estomac (gastrite).
  • Avec des troubles intestinaux causés par des maladies infectieuses.
  • Ayant des maladies du tractus gastro-intestinal (colite, entérite, duodénite, etc.).
  • Avec la constipation sur le fond des maladies intestinales transférées, après l'élimination de la pathologie à des fins médicamenteuses.
  • Après traitement de maladies intestinales de toute étiologie.
  • Dans la période d'exacerbation des maladies chroniques du tube digestif. Le régime thérapeutique est également indiqué pour les douleurs dans les intestins en cas de maladies chroniques, même si ce n’est pas une aggravation, c’est la nutrition qui aide à maintenir le corps.
  • Dans le traitement de la chirurgie intestinale dans la période postopératoire.

Obstruction intestinale, inflammation du gros ou du petit intestin, inflammation de la paroi de l'estomac, perturbation du pancréas - toutes ces pathologies sont accompagnées d'un régime amaigrissant. Si vous avez des problèmes d’intestin et d’estomac, il est très important de choisir la bonne option de régime et le choix du tableau numéro 4. Ils l’utilisent pour soulager l’état du patient et normaliser les selles normales des intestins malades.

Caractéristiques de la table de régime numéro 4

Un intestin malade est un problème grave et seuls les médicaments ne permettent pas de le résoudre complètement. Une bonne nutrition et un traitement médicamenteux au total ne donneront que de bons résultats. En cas de pathologies intestinales, une diète épargnante est proposée, ce qui permet de décharger l'intestin et de lui permettre de commencer à travailler activement.

Le numéro de la table diététique 4 présente les caractéristiques suivantes:

  • La nutrition du patient doit être effectuée par petites portions d’environ 400 g.
  • Vous devez manger au moins cinq fois par jour, six repas sont autorisés. Trois réceptions sont toujours les plats principaux et deux autres sont des collations.
  • La nourriture doit toujours être un peu plus chaude que la température ambiante, il en va de même pour toutes les boissons. Des aliments trop chauds ou trop froids peuvent perturber le processus de digestion, ce qui peut nuire au travail de l'estomac et des intestins si une personne est atteinte d'une maladie de ce groupe d'organes.
  • Avec la constipation, un tel régime peut ne pas aider très rapidement, et par conséquent, vous devez d'abord éliminer la constipation avec des médicaments et ensuite seulement ajuster le travail intestinal avec une nutrition appropriée.
  • Tous les plats pour maladies intestinales ne doivent pas être préparés par friture. La cuisson, la cuisson à la vapeur et la cuisson au four sont autorisées.
  • Tous les produits doivent être broyés ou subissent un traitement thermique.
  • Les repas pris à la table numéro 4 sont plus équilibrés avec l'utilisation d'une plus petite quantité de matières grasses et de glucides et d'un plus grand nombre de protéines. Les calories dues à cela seront réduites.
  • Boire une journée nécessite deux litres d'eau pure sans essence pour améliorer et accélérer le processus de digestion.

Dans les cas de maladies intestinales, les personnes doivent se priver de nombreuses façons, mais cela ne signifie pas qu’une personne mourra de faim et ne recevra que des aliments sans saveur. Considérez ce que vous pouvez manger avec le numéro de régime 4.

Recette E. Malysheva de constipation

Mes chers amis, pour normaliser la digestion et les selles, pour éliminer la constipation, des pilules pas chères vous aideront, mais la recette populaire la plus simple et longtemps oubliée. Record plutôt brasser 1 cuillère à soupe. une cuillère

Plats recommandés et interdits

Le tableau numéro 4 se caractérise par une longue liste de plats non recommandés, ainsi que de produits devant être utilisés selon certaines exigences. Le tableau montre quels ingrédients et comment une personne ayant un intestin malade peut être utilisée pour la cuisine.

Régime alimentaire pour les maladies intestinales

Les maladies intestinales sont plus courantes que les autres maladies du tractus gastro-intestinal; dans leur traitement, il faut se rappeler que l'intestin est non seulement responsable du traitement des aliments et de l'absorption des nutriments, mais est également un organe immunitaire important. L'un des moyens de restaurer les fonctions perturbées de l'intestin - le régime alimentaire.

Types de maladies intestinales

L'intestin se compose de deux sections, chacune remplit ses fonctions:

  • l'intestin grêle est impliqué dans le processus de digestion, il absorbe la plupart des nutriments;
  • dans le gros intestin, il y a absorption des acides gras volatils, de l'eau et de la formation de matières fécales.

Lorsque les fonctions normales de l'intestin sont perturbées sous l'influence de divers facteurs, les maladies suivantes se développent en premier:

  • entérite - inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle;
  • duodénite - inflammation de la membrane muqueuse de la partie initiale de l'intestin grêle - 12 ulcère duodénal;
  • colite - inflammation de la membrane muqueuse du côlon;
  • entérocolite - inflammation simultanée de l'intestin grêle et du gros intestin;
  • syndrome du côlon irritable - troubles fonctionnels de l'intestin, qui sont des modifications dystrophiques non associées à une inflammation.

Les maladies intestinales se manifestent par des douleurs abdominales, des ballonnements, des nausées, de la constipation ou de la diarrhée; parfois, la température corporelle peut augmenter et des signes d'intoxication apparaissent.

Comme il existe de nombreuses causes de maladies intestinales, si vous avez des problèmes, vous devriez d'abord consulter un médecin. Une fois les tests terminés, le diagnostic établi et le traitement prescrit, le médecin doit prescrire un régime.

Particularités de la nutrition dans les maladies intestinales

La nutrition diététique pour les maladies intestinales est sélectionnée pour chaque patient, en fonction du diagnostic et des plaintes. Régime de tâches:

  • normalisation de la digestion, restauration de la fonction de sécrétion intestinale;
  • l'élimination de tous les symptômes de maladie intestinale, dans lesquels un régime est prescrit;
  • restauration de la motricité intestinale;
  • exclusion de l'effet irritant des aliments sur les intestins.

Pour les maladies intestinales, plusieurs types de régimes sont prescrits:

  • Tableau numéro 2 - utilisé en violation des fonctions de digestion gastrique et intestinale, ainsi que des problèmes de mastication et d'ingestion d'aliments. La plupart des plats sont moulus dans un état de purée de pommes de terre.
  • Tableau numéro 3 - normalise la fonction intestinale en cas de constipation. Tous les aliments appartiennent à la catégorie des agents pathogènes mécaniques, thermiques et chimiques du péristaltisme. Dans leur préparation, ils réduisent au minimum le broyage et le brassage des produits.
  • Le tableau numéro 4 est prescrit pour les processus inflammatoires dans les intestins, accompagné d'une chaise liquide et rapide. Les irritants mécaniques, thermiques et chimiques sont exclus du régime alimentaire; des produits inhibant le péristaltisme sont introduits. Augmentez la quantité de liquide consommée jusqu'à 2-2,5 litres.
  • Tableau numéro 4A - utilisé pendant 3-7 jours avec exacerbation de colite chronique.
  • Le tableau numéro 4B est prescrit après le régime n ° 4A comme transition vers le tableau numéro 4.

Dans le menu de chacun des régimes, ils introduisent une double ou une triple dose de vitamines du groupe B, car, pour les maladies intestinales, le corps souffre d'abord d'un manque de ces vitamines. Augmentez également le taux quotidien d'acide ascorbique, de vitamines A et de PP. Le nombre de repas devrait être de 4 à 6 fois par jour.

Produits autorisés et interdits

En violation de la digestion intestinale (tableau numéro 2)

Autorisés: produits laitiers à faible teneur en matière grasse, lait - en tant qu’additif dans les plats, viande et poisson maigres, œufs, sarrasin, semoule, farine d’avoine, riz, betteraves, carottes, pommes de terre, citrouille, variétés sucrées de tomates, pommes, fruits secs pain de blé séché, cacao, bouillons de céréales, compotes, thé, épices douces, stimulant de l'appétit (aneth, laurier), beurre et huile végétale.

Interdit: muffins, pain frais, millet, orge, gruau de maïs, conserves, épicés, frits, plats gras, aliments fumés, légumineuses, concombres, ail, radis, oignons, radis, champignons, raisins et jus de fruits, baies et fruits aigres, soupes au lait, saindoux, margarine.

Avec constipation (numéro de table 3)

Autorisés: pain complet, soupes froides et compotes, frites et ragoûts, citrouille, kéfir, fromage cottage, poisson et fruits de mer, légumes crus et fruits riches en fibres, sarrasin, millet, viande, huiles végétales, pruneaux, en petites quantités autorisées plats gras.

Interdit: semoule, riz, viandes fumées, conserves, pommes de terre, radis, gelée, myrtilles, chocolat, raifort, moutarde, café, margarine, pâtes.

Dans les maladies inflammatoires de l'intestin, accompagnées de diarrhée (tableau numéro 4)

Permis: gelée de myrtille, gelée, croûtons de pain au blé, pommes, poires, pommes de terre, carottes, fromage cottage aigre, œufs à la coque, galettes de poisson et de viande à faible teneur en matière grasse, soupe de riz gluante, semoule, avoine.

Interdit: plats froids et trop chauds, légumes à fibres grossières, aliments frits, fumés et gras, lait, produits laitiers, épices, épices.

Exemples de menus

Tableau de menu de jour numéro 2

  • Petit déjeuner: œuf à la coque, flocons d'avoine, thé.
  • 2ème petit-déjeuner: pomme au four.
  • Déjeuner: soupe aux légumes, purée de pommes de terre au poulet bouilli, jus de carotte.
  • Déjeuner: yaourt.
  • Dîner: riz au poisson bouilli, salade de tomates, gelée.
  • Pour la nuit: bouillon hanches.

Tableau de menu de jour numéro 3

  • Petit déjeuner: bouillie de sarrasin au beurre, thé au miel.
  • 2ème petit-déjeuner: fromage cottage à la crème sure.
  • Déjeuner: bortsch cuit sur un bouillon de bœuf faible, escalope de veau, compote de pruneaux.
  • Déjeuner: un verre de yaourt.
  • Dîner: salade de betteraves bouillies, escalope de poisson, jus de tomate.

Tableau de menu de jour numéro 4

Lorsque l'exacerbation de la colite chronique le premier jour est autorisée à boire uniquement de l'eau tiède non gazeuse ou du thé noir non sucré. Vous pouvez également manger quelques craquelins à partir de pain de blé, de bouillie de riz et de mucus.

Lorsque le processus aigu cesse, le menu du jour se présente comme suit:

  • Petit déjeuner: bouillie d'avoine sur l'eau, œuf à la coque, thé noir non sucré.
  • 2ème petit déjeuner: gelée de myrtille.
  • Déjeuner: soupe de pommes de terre et carottes avec bouillon de riz, escalope de veau cuite à la vapeur, compote de pommes.
  • Déjeuner: pudding à l'avoine.
  • Dîner: boulettes de poisson au riz, purée de pommes de terre, thé.
  • Heure du coucher: thé à la camomille.

Tous les régimes conçus pour traiter les maladies intestinales sont facilement tolérés en raison de la variété des aliments et des multiples repas. Ils suivent un régime d'au moins deux semaines, le médecin décide de son utilisation ultérieure. Mais même après la fin du traitement, vous devez respecter les règles d'une alimentation saine, qui vous aidera à maintenir la santé de vos intestins et de tout votre corps.


Articles Connexes Hépatite