Aider votre corps: un régime pour les maladies du foie et du pancréas

Share Tweet Pin it

Le traitement des personnes atteintes d'une maladie du foie (les maladies les plus courantes sont la cirrhose, la cholécystite, la pancréatite) est généralement long. Anti-inflammatoires, cholérétiques, des analgésiques sont prescrits. Le dernier rôle n’est pas donné au régime alimentaire: il aide à normaliser le métabolisme et contribue à la restauration du foie.

Comment reconnaître les problèmes de foie?

La nourriture doit être équilibrée

Le foie est un ouvrier infatigable. il est responsable de l'élimination des composants toxiques et toxiques du corps. La barrière de protection du corps peut échouer dans certaines circonstances:

  • Si une personne mange des aliments fumés et frits et qu'ils constituent la part du lion de son régime alimentaire;
  • En cas de consommation fréquente d'alcool;
  • Les traitements antibiotiques fréquents et injustifiés portent également un coup dur aux défenses de l'organisme.

Il n'est pas nécessaire que la maladie se manifeste rapidement: de nombreux patients ne se sont pas plaints de problèmes de foie, notant parfois l'inconfort de l'hypochondre droit et la pigmentation qui apparaissent sur le visage. Provoquer des défaillances dans le foie peut entraîner une infection, un stress fréquent et une hypothermie.

Si une personne surveille son bien-être, de nombreux problèmes du corps peuvent être vus au début. Comment sont les anomalies dans le foie:

  1. La personne est tourmentée par des nausées, des brûlures d'estomac.
  2. Le patient remarque une sensation amère dans la bouche.
  3. Les personnes qui l'entourent remarquent une décoloration de la peau (celle-ci devient jaunâtre);
  4. La couleur des excréments change;
  5. La douleur commence dans le foie.

Une hépatite (processus inflammatoire dans l'organe spécifié), une cirrhose (dans cette maladie, le tissu fonctionnel du foie se transforme en tissu conjonctif fibreux) sont diagnostiqués lorsque le foie en souffre.

En médecine traditionnelle, de nombreux problèmes de foie facilitent l’utilisation des hépatoprotecteurs. Le chardon-Marie est particulièrement apprécié; Cette herbe a la capacité de régénérer les cellules du foie. Avant de faire de la phytothérapie, le patient doit subir un examen complet effectué par un gastro-entérologue, un hépatologue - ce spécialiste parle couramment les techniques modernes de traitement du foie.

Ignorer les premières manifestations de la maladie ne vaut pas la peine: souvent, dans les cas avancés, le cancer du foie est diagnostiqué, ce qui est difficile à combattre. Des études biochimiques, immunologiques et cliniques sont prescrites aux patients. Méthode informative des organes abdominaux IRM. En fonction des résultats de l'examen et du bien-être du patient, la tactique de traitement est choisie.

Les patients se plaignent souvent d'un manque d'appétit. Tous les produits doivent donc être faciles à digérer et utiles. Les principes de la formation de la nutrition quotidienne d'une personne souffrant de problèmes de foie:

  • Les protéines facilement assimilables occupent la part du lion dans le régime alimentaire (les variations végétales et animales doivent être présentées dans des proportions égales, vous pouvez en manger jusqu'à 150 grammes par jour).
  • La quantité de glucides - pas plus de 450 grammes. (en présence d'un excès de poids, l'indicateur est ajusté).
  • La quantité d'aliments gras est déterminée individuellement. des graisses végétales doivent être présentes sur la table (elles améliorent le flux de la bile).
  • Méthodes optimales de servir des plats: les plats bouillis sont les bienvenus, ne feront pas de mal au plat cuit à la vapeur. Ils peuvent moudre et moudre.

Pour les patients, des repas séparés devraient être organisés, ils devraient recevoir des aliments riches en fibres.

A quel régime adhérer

Le régime devrait être un diététicien.

Une liste individuelle de produits approuvés est sélectionnée pour chaque maladie, et l'état du patient est pris en compte. De nombreux patients notent l'efficacité d'un tel régime: à jeun, une personne prend un tel mélange (une combinaison de 1 cuillère à soupe de vodka et 2 cuillères à soupe d'huile d'olive). Après 30 minutes, une personne mange de la bouillie avec l'ajout de graines de lin.

Le déjeuner est précédé par un verre d'eau avec du jus de citron. Ces mesures améliorent la circulation de la bile. Mais cette méthode de stimulation du foie ne convient pas aux personnes qui ont une acidité accrue du suc gastrique. Avant d’utiliser des recettes folkloriques, il est utile d’évaluer l’état de votre organisme.

Le régime alimentaire de chaque patient présente des différences en raison des caractéristiques de l'évolution de la maladie, de la gravité du processus et des caractéristiques individuelles du patient. Mais il existe des conseils généraux qui sont pertinents pour tous les patients:

  • La viande faible en gras et le poisson diététique sont cuits au bain-marie.
  • Il existe des restrictions sur les produits laitiers: crème exclue, crème sure, fromage fondu, ryazhenka. Autorisé à utiliser du fromage cottage faible en gras.
  • Quelle est la situation avec l'utilisation de produits de boulangerie? Les muffins, les gâteaux sont retirés de l'alimentation. Vous pouvez vous faire plaisir avec des craquelins et des produits à base de farine grossière.
  • La base des plats liquides sont les soupes de légumes aux céréales, le bortsch végétarien aidera à diversifier les aliments. Les bouillons de viande et les soupes aux champignons doivent être jetés.
  • Exclus du régime alimentaire des légumes: tomate, radis, radis, oignons. Vous ne pouvez pas cuisiner des plats à l'oseille et manger de l'ail.
  • Vous pouvez manger une omelette au petit-déjeuner ou manger des protéines bouillies. Les œufs sur la table ne devraient pas apparaître plus souvent 2 fois par semaine.

Faire un régime compétent aidera un spécialiste.

Régime efficace 5

Certains produits devront être exclus pour toujours!

À quoi sert un régime alimentaire? Les mesures pour ajuster le régime alimentaire vous permettent de:

  • Activer l'écoulement de la bile;
  • Aidez les voies biliaires à fonctionner.
  • Réduire le fardeau sur l'organe malade.

Qui est montré le régime numéro 5:

  1. Patients atteints de cholécystite aiguë ou d’hépatite.
  2. Les personnes en rééducation après le diagnostic de la cirrhose.
  3. Patients atteints d'hépatite chronique et de cholécystite et cherchant à faire fonctionner le foie
  4. Patients présentant des troubles du pancréas et des problèmes de vésicule biliaire.

Produit: ne peut pas être inclus dans le régime

  • Viande / volaille Méthode de traitement: bouillir et cuire. Vous pouvez maigre viande de lapin, poulet, dinde (avec la peau de volaille est enlevée). Autorisé à utiliser du boeuf et des moutons. Variétés grasses; viande d'oie, canards, abats, produits semi-finis
  • Poisson Méthode de traitement: poisson en ébullition ou cuisson à la vapeur. Avec l'approbation du médecin peut diversifier le régime cuit dans des plats en aluminium. Le poisson de mer et de rivière allégé est autorisé. Exclus: produits fumés, poisson salé, caviar, produits en conserve.
  • Des oeufs Vous ne pouvez pas manger plus d'un jaune par jour. Omelette autorisée de protéines et d'œufs à la coque. Nocif brouillé et bouilli.
  • Salades Vous pouvez utiliser des légumes frais cuits à l'eau, des fruits de mer, du poisson cuit et de la viande pour leur préparation. Il est nécessaire de refuser la vinaigrette épicée et l'utilisation d'épices.
  • Les premiers plats. Vous pouvez cuisiner des légumes, des plats végétariens, des soupes, des plats de produits laitiers. Pour la période de traitement ne peut pas manger okrochka, bortsch vert. Il faut abandonner les soupes dans le bouillon de viande.
  • Céréales Variétés dures de pâtes, sarrasin, flocons d'avoine. Les personnes atteintes d'une maladie du foie devraient abandonner le croup avec rôtissage.
  • Le pain Biscottes, produits à base de farine de mouture grossière. Tartes frites, muffins.
  • Produits laitiers. Produits sans gras et lait, kéfir, yogourt, fromage doux avec un faible pourcentage de matière grasse. Teneur en matière grasse supérieure à 6%
  • Doux Vous pouvez vous gâter avec de la gelée, des fruits cuits à l'étouffée, des desserts aux baies, des friandises au fromage cottage, vous devriez renoncer à beaucoup de miel et de sucre dans votre régime. Le respect des principes de base du régime élimine la possibilité de manger du chocolat, des gâteaux, des tartes, des crêpes, des desserts et des glaces.
  • Légumes, fruits Légumes crus et bouillis, persil, aneth, fruits secs. Exclus: oseille, ail, radis, tomate, radis, champignons, légumineuses, épinards, produits marinés.
  • Les sauces Vous pouvez préparer des sauces avec de la cannelle, de la vanille, de la crème sure faible en gras et du lait. Moutarde, poivre, raifort
  • Boissons Les jus de plantes, de thé noir, de jus de fruits et de légumes sont utiles. Ne chargez pas les organes malades soda, cacao, café.
  • La graisse Le beurre devrait être introduit dans le régime est limité. Les huiles végétales ne sont pas interdites. Il est nécessaire d'abandonner l'utilisation du bacon et la cuisson sur le smaltse.

Il a déjà été dit que pendant la période d'exacerbation, il vaut la peine de refuser les aliments frits. Les avantages apporteront des plats jumelés bouillis. En cas de problèmes de calculs biliaires, vous devez abandonner les aliments sucrés, préparer les repas au bain-marie ou utiliser principalement des produits bouillis.

Exceptionnellement pendant les vacances, vous pouvez utiliser le four et cuire la viande / poisson en papillote. La température des aliments est également importante: tous les plats doivent avoir un régime de température de 15 à 60 degrés.

Quels plats pour diversifier le régime alimentaire des personnes ayant des problèmes de foie

Des aliments frais, bien cuits - un excellent aliment pour le tube digestif.

La nutrition diététique a les objectifs suivants:

  1. Introduction d'un mode de déchargement pour un organe malade;
  2. Règlement de la bile;
  3. Accélération des toxines.

Le type de pathologie détermine le choix du type optimal de produits de traitement; Le traitement à la vapeur devient un mode de cuisson idéal. La base du régime alimentaire: soupes de légumes, fruits, légumes.

Malgré les restrictions existantes, le menu pour les patients peut être appétissant et varié. Voici quelques recettes originales:

Potage purée de potiron

100 gr. citrouille pelée (vous pouvez prendre la courgette) est coupé en cubes et bouilli à un état semi-prêt. La citrouille est déplacée dans la casserole et se languit de beurre (0,5 c. À thé). Ajouté 2 c. l flocons d'avoine, décoction de citrouille. La soupe finie est moulue dans un mélangeur. Vous pouvez ajouter du sucre.

Côtelettes de boeuf

Produits nécessaires: pain noir (25 gr) et boeuf (125 gr). Préparez de la viande hachée à partir de pain trempé dans du lait et de viande débarrassée des tendons. Saler, former des côtelettes et les cuire 20 minutes pour un couple. Vous pouvez verser de l'huile végétale.

Génoise

Vous devez battre 6 protéines et 1/3 c. sucre Dans la mousse, ajoutez des craquelins blancs hachés. Lubrifier la forme, disposer de la moitié de la masse résultante. Saupoudrer la couche 2 c. l coquelicot. Verser la deuxième partie de la masse de biscuits, régler le four à 180 degrés et cuire au four pendant 30 minutes. Cuisson à froid pour se déformer.

Salade de betteraves et carottes

Faites bouillir les légumes indiqués. Couper / râper grossièrement. Assaisonner avec de l'huile végétale, saler. Afin de ne pas ressentir l’inconfort d’un changement important de plats, vous pouvez essayer de moderniser les plats habituels pour en faire des plats à manger.

Nourriture habituelle pour les patients atteints de foie malade

Une bonne nutrition devrait devenir une habitude

La durée du régime dépend de divers facteurs. Certains patients ont plusieurs années de restrictions, d'autres doivent ajuster le menu toute leur vie pour qu'il ne contienne pas d'aliments gras. Une variante sur le thème "Menu diététique pour les problèmes de foie":

  • Options de petit-déjeuner possibles: produits de fromage cottage, pudding, flocons d'avoine. Le thé du matin est autorisé.
  • Deuxième petit déjeuner: viande bouillie faible en gras, jus, pain, flocons d'avoine. Vous pouvez limiter la pomme au four.
  • Déjeuner: la première soupe végétarienne. Poulet / boeuf, accompagnement ou courgettes à l'étouffée.
  • Compote / Kissel.
  • L'heure du thé: thé Rose musquée.
  • Dîner: purée de pommes de terre, poisson. Casserole de fromage cottage, thé.
  • Kéfir au coucher.
  • Il existe des restrictions sur la quantité de pain (pas plus de 200 grammes par jour) et de sucre (70 grammes).

Auparavant, des problèmes de foie étaient diagnostiqués chez des personnes qui buvaient. Maintenant, avec la détérioration de la situation écologique et le processus massif d’ajout d’arômes et de conservateurs aux produits, de nombreuses personnes s’adressent à un gastro-entérologue et découvrent que le foie ne gère pas les fonctions qui lui sont assignées.

Les personnes qui suivent les conseils d'un médecin, qui prennent des médicaments prescrits et qui respectent les règles d'une alimentation saine, peuvent aider leur foie à ajuster son travail, réduisant ainsi la charge sur le corps. Il existe de nombreuses restrictions alimentaires, mais avec la bonne approche, vous pouvez préparer de savoureux plats diététiques qui vous remonteront le moral et vous éviteront d'avoir faim.

Que pouvez-vous manger avec une pancréatite? Conseils de médecins - dans la vidéo:

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Nutrition diététique dans les maladies du foie et du pancréas

Le pancréas et le foie sont des organes vitaux. S'ils cessent de fonctionner correctement, la vie d'une personne sera en danger. Pour aider à rétablir la santé de ces organes, on peut adopter un mode de vie sain et une diète bien choisie.

Principes de l'alimentation en violation des fonctions des organes

Les maladies du foie telles que l'hépatite et la cirrhose ou le pancréas, comme la pancréatite, peuvent modifier l'absorption par le corps des nutriments contenus dans les aliments. Un régime alimentaire spécial devrait fournir à la personne le nombre nécessaire de calories, de vitamines, de minéraux et de liquides pour éliminer les symptômes de la maladie. Il est recommandé de préparer le régime avec un diététicien, en fonction du type de maladie. Pour cela, vous avez besoin de:

  1. Avant de commencer à suivre un régime, vous devriez consulter un spécialiste. Les recommandations peuvent varier en fonction des résultats des tests, de l'état de l'organe et de la présence de problèmes de santé associés (par exemple, obésité).
  2. Augmenter l'apport en glucides et en protéines. Une maladie du foie est un terme général désignant une variété de troubles de la fonction de cet organe. Le foie est responsable de la synthèse des protéines, de la production et du stockage du cholestérol à partir des glucides. Il est recommandé de consommer environ 1 g de protéines par kg de poids corporel. Il convient de limiter la quantité de sodium (sel) dans les aliments et de prendre des suppléments de vitamines, en particulier le complexe du groupe B.
  3. Ajoutez au régime des aliments contenant de l'acide folique, du lycopène et des graisses saines. Les maladies contribuent à la détérioration du pancréas, qui produit de l'insuline. Cette hormone joue un rôle important dans le processus de digestion et le métabolisme. Des substances telles que l'acide folique, contenu dans les légumes-feuilles, les pâtes, les haricots et le lycopène, présentes dans les tomates, ainsi que les graisses produites par le corps à partir de l'huile d'olive, peuvent faciliter la tâche du pancréas.

Produits utiles et nocifs

Un régime pour les maladies du pancréas et du foie devrait inclure un nombre strictement défini de calories et de nutriments par jour. Le calcul est effectué par le médecin individuellement pour chaque patient. Les composants les plus importants du régime alimentaire:

  • Protéine Le composant le plus important dans la maladie du foie. La viande diététique (dinde, poulet, poisson), le lait ou le yogourt, les œufs, les noix, le tofu, le fromage cottage, le fromage et les légumineuses sont d'excellentes sources.
  • La graisse Consommation utile d'huile d'olive, huile de poisson. Certaines personnes atteintes d'une maladie du foie ont des problèmes de digestion et d'assimilation des lipides et sont également obèses. Lorsqu'un patient atteint de graisse pancréatique doit également être extrêmement prudent. Dans ce cas, le médecin doit tenir compte de cette caractéristique lors de la préparation du régime.
  • Glucides. Contient du pain, des pâtes, du riz, de l'avoine, des légumes (pommes de terre, maïs, pois, tomates). Les maladies du foie et du pancréas peuvent entraîner une augmentation ou une nette diminution du taux de sucre dans le sang. Par conséquent, la quantité de glucides consommée doit être contrôlée.

En fonction de la forme de la maladie et de la présence d'autres pathologies dans le corps, certains aliments devraient être limités ou éliminés. Les produits potentiellement dangereux pour les troubles du foie et du pancréas comprennent:

  • Le sodium. Avec l'accumulation de liquide en excès dans le corps, la quantité de sel dans le régime devrait être réduite pour éliminer l'œdème.
  • Liquide. Bien que vous ayez besoin de boire de l’eau en quantité suffisante, avec tendance au gonflement, sa quantité doit être limitée.
  • Alcool Cela peut aggraver considérablement la maladie, en particulier en cas d'inflammation. Un échec complet est souhaitable.

En général, un régime alimentaire pour les personnes atteintes de foie et de pancréas malades facilite le travail des organes et favorise leur régénération. Dans le même temps, une alimentation saine fournit tous les nutriments nécessaires pour lutter contre une maladie donnée, en fonction des caractéristiques de l'organisme.

Régime alimentaire pour maladie aiguë

Dans les cas d'hépatite aiguë, de fibrose, de cirrhose, de pancréatite aiguë et d'autres troubles du foie et du pancréas, l'alimentation n ° 5A est recommandée.

Les recommandations générales sont les suivantes:

  • Repas en petites fractions, au moins 5 à 6 fois par jour.
  • Les aliments doivent être bouillis, cuits à la vapeur ou au four.
  • Ne mangez pas plus de 8 g de sel par jour.
  • Lors de la cuisson des soupes, les céréales avec légumes doivent être à la consistance de la purée de pommes de terre.
  • Buvez au moins 2 litres de liquide par jour (sauf en cas de limitation du liquide pour d'autres raisons).
  • Augmentez le nombre de produits contenant des fibres, des protéines et des pectines.

Exclure du menu ces produits:

  • l'alcool;
  • nourriture frite;
  • tout assaisonnement;
  • viande fumée;
  • bouillons de viande et de poisson;
  • plats de légumineuses;
  • les légumes qui favorisent la sécrétion de bile (tomates, épinards, céleri, oignons verts, rhubarbe);
  • œufs (vous pouvez manger jusqu'à 2 protéines 1 à 2 fois par semaine, sans jaune);
  • viande grasse, saindoux;
  • plats aux champignons;
  • produits de chocolat;
  • café
  • produits aux huiles essentielles;
  • pâtisseries fraîches.

Lorsque l'exacerbation est utile à utiliser:

  • Lait et produits laitiers à teneur réduite en matières grasses.
  • Soupe de légumes avec adjonction de céréales bouillies (riz, semoule ou flocons d’avoine).
  • Plats à base de viande diététique (poulet, dinde, bœuf, lapin).
  • Légumes bouillis.
  • Jus sans sucre, thé noir avec une tranche de citron, infusion de dogrose, gelée.
  • Pain blanc au four ou blanc rassis et biscuits secs à la galette.
  • Bouillie d'avoine cuite (riz, flocons d'avoine, sarrasin).
  • Fruits crus et moulus.
  • Une petite quantité de beurre ou d'huile végétale, ajoutée au plat cuisiné.

Régime alimentaire pour maladies chroniques et récupération

Dans ce cas, a permis une liste plus large de nourriture. Selon le menu numéro 5, il est nécessaire de limiter les graisses animales et d'augmenter la quantité de graisse végétale à 30%. Le sel comestible dans les recettes de plats ne doit pas contenir plus de 10 à 11 g par jour et le volume de liquide peut être réduit à 2 litres. Les produits contenant des substances azotées, beaucoup de cholestérol, de l'acide oxalique et de l'acide citrique ne sont pas recommandés dans le menu.

Plats et produits autorisés à la consommation:

  • En plus des plats cuits à la vapeur et à la vapeur, vous pouvez également manger des aliments cuits au four.
  • Pâte à base de pâte sans levure, biscuits.
  • Plats à base de viande et de poisson diététiques faibles en gras.
  • Omelette au four de 1 oeuf.
  • Légumes cuits au four, cuits au four et crus (carottes, potiron, tomates).
  • Tout fruit, sauf ceux contenant une quantité importante d’acides organiques.

Régime alimentaire pour la pancréatite chronique

La pancréatite est une maladie très grave qui nécessite une modération constante dans l'alimentation et la consommation. Le régime alimentaire ne peut être utilisé qu'en l'absence d'exacerbation et vise à:

  • Soulagement du foie et de la vésicule biliaire.
  • Soutien et restauration du pancréas.
  • Prévention de l'accumulation de lipides dans les cellules du foie et du pancréas.
  • Fournir une charge minimale sur l'estomac.

Les caractéristiques du menu de la pancréatite sont la réduction de la quantité de sucre (à l'aide de substituts), l'augmentation du nombre de protéines, de diverses vitamines et de substances stimulant le métabolisme des graisses corporelles.

Lorsque l'exacerbation de la pancréatite est un comportement recommandé selon l'algorithme: froid, faim et repos. Cela signifie que dans les premiers jours d'une attaque, il est préférable d'adhérer au régime de famine, d'appliquer un appareil de chauffage à froid sur la zone de l'organe et d'observer le repos au lit. Si la douleur ne s'atténue pas pendant la journée, vous devez consulter un médecin.

Les patients atteints de pancréatite doivent être limités ou exclus:

  • Les aliments avec beaucoup de cholestérol.
  • Graisses réfractaires (porc, suif de bœuf).
  • Produits qui augmentent la production de suc gastrique.
  • Aliments contenant des purines (hareng, abats).
  • Fibre brute surchargeant le pancréas.

Le régime est assez difficile. Les recettes excluent l'utilisation de fruits et de légumes crus. Les pâtisseries interdites, les sucreries, les jus avec du sucre et tous les bouillons. Les légumes ne sont autorisés que sous forme bouillie et cuite. Lorsque pancréatite recommandé compotes ou kissel avec l'ajout d'une petite quantité de substitut de sucre.

Produits utiles pour le menu du jour:

  • Viande et poisson maigre.
  • Pour les patients atteints de pancréatite meilleur pain blanc, séché au four.
  • Omelette à la vapeur de 1-2 œufs.
  • Fromage cottage sans gras.
  • Bouillie sur l'eau.
  • Des soupes végétariennes avec des légumes et de la farine d'avoine, du sarrasin et du riz grillé ou haché au mélangeur.
  • Compote de fruits secs, infusion d'églantier, thé faible.
  • Légumes bouillis ou cuits au four.

Comment manger dans les maladies du foie et du pancréas | Pancréatite et cholécystite

Les maladies du foie et du pancréas nécessitent une nutrition spéciale, constituée dans le cadre du régime alimentaire (tableau) № 5. Cette nourriture facilite le travail de ces organes et réduit leur charge. Grâce à une nutrition adéquate, vous pouvez réduire la douleur et la sensation de lourdeur dans la région du foie et du pancréas. En outre, ce régime servira d'excellente prévention de l'exacerbation de nombreuses maladies chroniques.

Qui a besoin de nourriture diététique?

Un régime alimentaire est prescrit aux patients atteints des maladies suivantes du système digestif:

  • cholécystite (inflammation non calculeuse et surtout calculeuse de la vésicule biliaire);
  • une pancréatite;
  • hépatite d'évolution différente;
  • la gastrite;
  • cirrhose du foie.

En outre, cet aliment aidera à la pyélonéphrite.

Ces maladies des organes apparaissent pour diverses raisons, elles peuvent se développer du fait de l'ingestion d'infections provocantes, de l'utilisation d'aliments nocifs, de l'automédication, de l'alcoolisme, du tabagisme, de l'influence de l'environnement pollué ou de l'hérédité. Ces maladies sont traitées avec des approches différentes, mais elles exigent un strict respect des règles incluses dans ce régime thérapeutique spécial.

Quelle devrait être la nourriture?

Les aliments du régime numéro 5 ne doivent pas contenir de matières grasses ni avoir un goût brillant. Les repas sont cuisinés à la vapeur ou à la vapeur. Dans certains cas, la cuisson est autorisée. Mangez souvent jusqu'à 5 fois par jour, en petites portions. Le régime alimentaire est généralement préparé conformément aux normes suivantes:

  • protéines par jour, il est souhaitable d’utiliser environ 150 grammes;
  • glucides - 450;
  • les graisses ne sont autorisées que d'origine végétale;
  • la fibre devrait être répandue dans les plats;
  • le patient doit consommer au moins un litre et demi de liquide par jour;
  • Le régime implique également de tomber dans le cadre de la valeur énergétique quotidienne de 2800 kcal.

Que se passe-t-il si vous ne suivez pas le régime?

Dans ce cas, la phrase populaire selon laquelle «les règles sont inventées pour les enfreindre» est non seulement non pertinente, mais nuisible. L'ensemble des règles alimentaires fournies contribue au meilleur fonctionnement des organes et systèmes malades. Sinon, en cas de violation du régime, il est possible:

  • douleur à l'abdomen et à l'hypochondre droit;
  • exacerbations des stades chroniques des maladies;
  • épisodes de coliques;
  • éructations, nausées et vomissements désagréables;
  • la diarrhée

En cas de violation des règles, il est important de rester en contact avec le médecin afin que celui-ci puisse donner des recommandations individuelles sur la manière d'améliorer l'état de santé et d'atténuer les symptômes. Prendre des médicaments de façon indépendante n’est que s’ils sont en avance, suggérant un scénario similaire, recommandé par le médecin traitant. Mais plus les sensations sont intenses, plus il est important de chercher de l'aide médicale à l'hôpital le plus tôt possible.

Conseils nutritionnels

La nourriture dans le régime est divisée en deux types: approuvé approuvé et interdit.

Tous les abats (plats du foie, des reins, des cœurs) et toutes sortes d'aliments en conserve sont également interdits.

Régime pour une journée

  1. Un petit-déjeuner diététique et le début du menu du jour, avec une maladie du foie ou du pancréas, une bouillie de sarrasin avec une demi-cuillère à thé de beurre ou du fromage cottage faible en gras avec une cuillère à soupe de crème sure non grasse feront l'affaire. Vous pouvez boire le petit déjeuner avec du thé faible.

La bouillie de sarrasin bien cuite, utile pour le foie, consiste à faire bouillir les céréales dans de l’eau, sur la base d’un rapport de 1: 2, où 1 fait partie des céréales et 2 de l’eau. Bouillie cuite jusqu'à évaporation complète de l'eau.

  1. Au deuxième petit-déjeuner, vous pouvez manger des pommes cuites au four. Apple, pour diversifier le régime alimentaire peut être cuit avec du sucre ou du fromage cottage, si le fromage cottage n'a pas été utilisé pour le premier petit déjeuner.

Cuire des pommes avec du fromage cottage pendant trois portions (cette recette plaira non seulement aux régimes alimentaires, mais également aux autres membres de la famille) nécessitera les produits suivants:

  • 6 pommes moyennes;
  • 300 grammes de fromage cottage;
  • 1 blanc d'oeuf;
  • du sucre au goût;
  • cuillère à soupe de crème sure.

Vous devez d’abord préchauffer le four à 180 ° C. Pendant qu'elle se réchauffe, lavez les pommes, coupez-les en deux en enlevant le milieu. À la place du milieu avec une cuillère à soupe, renforcez le sillon. Écraser le fromage cottage avec le sucre et la crème sure jusqu'à consistance lisse et en garnir les pommes. Mettez les pommes sur une plaque à pâtisserie, mettez au four et faites cuire pendant environ 25 minutes. Un signe de disponibilité sera le caillé rosé et la douceur de la pomme. Une fois les pommes refroidies, elles peuvent être servies.

  1. Pour le déjeuner, vous pouvez faire une soupe de légumes en purée (les recettes de soupes diététiques sont très diverses), pour le second: des nouilles avec des boulettes de viande et de la gelée.

Drops - un excellent moyen de diversifier le régime alimentaire quotidien. Pour les préparer, selon la recette, vous aurez besoin des produits suivants:

  • un demi-kilo de poitrines de poulet ou d'autres viandes maigres et agréées pour la viande;
  • une petite tranche de pain d'hier;
  • blanc d'oeuf;
  • une demi-tasse de lait sans graisse;
  • une pincée de sel au goût.

Viande et pain imbibés de lait, émincer ou broyer au mélangeur. Si le médecin qui a prescrit le régime ne recommande pas l'ajout de pain à la recette, vous pouvez le préparer sans ajouter de pain. Ajouter le blanc d'oeuf et bien mélanger. Les mains que de tels gâteaux ne sculptent pas, elles sont soit pressées dans un sac à pâtisserie, soit séparées lorsque vous utilisez une cuillère à soupe et une cuillère à thé. Une cuillère à soupe de viande hachée est tirée d'une assiette commune et le thé est emballé dans un plat vapeur. S'il n'y a pas de cuiseur à la vapeur ou multicuiseur, vous pouvez faire cuire les raviolis dans une casserole dans laquelle la passoire est installée et, avant d'atteindre son fond, verser de l'eau. Vous pouvez également faire bouillir les boulettes dans l'eau versée dans une casserole. Le temps de cuisson total, malgré la méthode choisie, est de 10 minutes, mais il est préférable de couper et regarder de plus le fait de se préparer.

  1. Dans l'après-midi, les patients souffrant d'une insuffisance hépatique ou pancréatique peuvent être mangés avec un thé plutôt faible avec des galets galets, et pour le dîner, préparez des pommes de terre en purée ou des carottes avec des filets de poisson cuits à l'eau
  2. Au coucher, les nutritionnistes recommandent de boire un verre de kéfir faible en gras ou de yogourt pur comme dernier accord des repas de la journée.

Exemple de menu pour la semaine

Ce n'est pas sans raison que le cinquième régime est considéré comme la véritable méthode de traitement et de prévention. Un menu pour la semaine n'est pas difficile du tout, il suffit de pouvoir consulter un médecin professionnel, ainsi qu'un stock de vieillissement et de fantaisie pour diversifier la table de tous les jours. Nous vous proposons un exemple de menu, grâce auquel un régime strict, associé à des bienfaits pour les maladies du foie et du pancréas, apportera assurément suffisamment de plaisir gastronomique.

Le petit déjeuner peut être dans la farine d'avoine muqueuse et thé avec du miel.

Snack, nous vous recommandons de faire des craquelins ou des biscuits avec de la gelée.

Le déjeuner peut être préparé à partir de soupe aux légumes ou de soupe à la crème, de bouillie de sarrasin, de poitrine de poulet bouillie, de salade de légumes diète et d’huile végétale, ainsi que de jus de fruits ou de compote.

Le déjeuner peut ressembler à une casserole de fromage cottage ou servir de raviolis et de tisanes paresseux.

Et le dîner - des boulettes de poisson à la vapeur avec une purée de pommes de terre et un milkshake ou un verre de kéfir sous la forme du dernier repas.

Mardi, le petit-déjeuner consiste en une bouillie de riz au lait faible en gras avec une pomme sucrée et un bouillon de cynorrhodons.

Snack - légumes cuits à la vapeur, pain grillé du pain d’hier ou du pain de régime et thé faible.

Déjeuner - bortsch diététique, galettes cuites à la vapeur de bœuf haché, de ragoût de légumes, de gruau et de compote de fruits

Salade de fruits à l'heure du thé avec du miel et dîner - petits pains au chou diététiques et un milkshake ou un verre de kéfir, comme dernier repas.

Le petit-déjeuner du mercredi peut ressembler à une casserole au fromage blanc et à une tisane. Après 2 heures, un en-cas est une pomme cuite au four ou râpée sur une râpe au miel.

Déjeuner - soupe de légumes avec boulettes de pâte, ajoutée dans les assiettes, les nouilles, les ragoûts de légumes et le merlu bouilli.

Goûter - smoothies avec baies et biscuits, et dîner - boulettes de viande à la vapeur dans une sauce à la crème sure et au kéfir.

Petit déjeuner - bouillie de sarrasin, thé d'églantier et fromage, de préférence Adygei. Snack - thé faible et guimauves autorisés par le médecin.

Déjeuner - soupe non acide, pilaf et infusion de plantes diététiques, dont la composition est également approuvée par le médecin, et thé l'après-midi - fromage cottage et cassolette à la pêche.

Dîner - saucisse faite maison au régime de poulet, purée de légumes et kéfir.

Le petit-déjeuner du vendredi peut être composé de flocons d'avoine sucrés avec du miel, du thé et des biscuits au galet, après 2 heures pour recueillir une collation légère de fruits sucrés.

Déjeuner - soupe aux carottes, riz et poulet bouilli et thé de l'après-midi - fromage cottage avec crème sure sans graisse, mais avec addition de miel.

Pour le dîner avant le week-end, vous pourrez manger un soufflé à la viande et boire du kéfir.

Pour le petit-déjeuner le premier jour du week-end, une bouillie de lait muqueuse à base de riz convient, ainsi que du thé et de la guimauve pour des collations - si le médecin l'approuve.

Le déjeuner de fin de semaine consiste en un régime borsch, des boulettes de poulet et un soufflé aux légumes.

Au déjeuner, faites cuire la citrouille avec du fromage cottage et faites cuire la gelée. Au dîner, préparez des côtelettes de poisson, du porridge au sarrasin et buvez toujours du kéfir.

Après une bonne nuit de sommeil, vous pourrez commencer le dimanche avec du fromage cottage et des fruits pour le petit-déjeuner, et préparer une collation à base de soufflé aux légumes et de bouillon d'églantier.

Au déjeuner, faites bouillir la soupe de riz et faites cuire la morue au four avec des légumes, puis faites cuire les courgettes farcies de poulet en morceaux dans le goûter.

Au bon moment pour le dîner, arrêtez le choix de pilaf, de smoothies au kéfir ou au lait aigre diététiques.

Régime alimentaire pour exacerbation de maladies chroniques

Toutefois, il convient de souligner qu’il existe plusieurs variantes de la nutrition. Par exemple, un régime exacerbant les pancréatites et les cholécystites sera beaucoup plus strict et moins diversifié. Cependant, en le comparant à sa gravité, vous éviterez de nouvelles sensations douloureuses.

Dans ce cas, le régime alimentaire pour la pancréatite chronique et la cholécystite, le menu que nous donnons ci-dessous, exclut complètement:

  • le pain frais, les muffins et les pâtisseries devraient également exclure les craquelins;
  • Les bouillons et la viande grasse, le poisson, les champignons sont traditionnellement interdits;
  • fumés, aliments en conserve;
  • abats et pâté d'eux;
  • des épices;
  • chou blanc, légumineuses, oignons ne sont pas autorisés;
  • baies et fruits avec acidité;
  • toute confiserie, sucre;
  • aliments froids;
  • café, thé, sodas et, bien sûr, alcool.

La période d'exacerbations est une période particulière qui nécessite l'épuisement des règles gastronomiques introduites. Dans le même temps, au fur et à mesure que cela deviendra plus facile, les aliments contenant un foie et un pancréas malades ne ressembleront pas à un régime alimentaire humain normal. Vous devez néanmoins suivre le tableau 5. Régime alimentaire, menu hebdomadaire pour la pancréatite et la cholécystite en phase aiguë:

Lorsque la période de traitement médicamenteux se poursuit, il est important de ne pas surcharger l'estomac, mais également de ne pas refuser les aliments légers. Pour le petit-déjeuner, yogourt adapté non gras sans additifs, pain diète et jus dilué aigre. Au déjeuner, vous pouvez manger une soupe de légumes (pas sur du bouillon et sans produits à base de viande) et du porridge gluant. Dans l'après-midi pour manger un soufflé aux légumes, et sur la table pendant le dîner, vous pouvez mettre un plat de porridge muqueux.

Autorisé à boire de l'eau minérale sans gaz et sans compote de fruits (mais pas acide).

Le deuxième jour, lorsque le foie et le pancréas sont douloureux, les repas du petit-déjeuner peuvent ressembler à de la bouillie de riz au mucus. Plus tard, si le médecin vous y autorise, il sera possible de manger une pomme au four. Le déjeuner consiste traditionnellement en une soupe de légumes légère et un soufflé de légumes avec un pain diététique. L'heure du thé peut être faite à partir de bouillon d'avoine et d'églantier, et le dîner - à partir de purée de légumes.

Pour le petit-déjeuner, traditionnellement - bouillie muqueuse, pour le goûter - pain diététique et jus dilué. Pour le déjeuner - soupe de légumes et de la bouillie. Mais si la douleur s'atténue mercredi et que le médecin approuve l'introduction d'un petit nombre de plats à base de viande, le premier sera le soufflé au poulet. À l'heure du déjeuner - yogourt faible en gras et pour le dîner - légumes cuits à la vapeur.

Petit déjeuner - bouillie de riz aqueuse, collation - pomme ou compote de pommes au four. Pour le déjeuner - soupe aux carottes, soufflé de viande ou de légumes, collation de l'après-midi - kéfir faible en gras, et préparer le dîner avec du gruau au miel, si une réaction normale est attendue.

Petit-déjeuner - soufflé aux légumes, collation - yaourt sans matières grasses et additifs. Déjeuner - soupe de betterave, poulet soufflé, collation de l'après-midi - pomme cuite au four ou, si le médecin vous permet déjà d'entrer du fromage cottage faible en gras, vous pouvez en cuire une casserole. Pour le dîner - repas diététique sans viande.

Petit-déjeuner - flocons d'avoine de consistance muqueuse, collation - purée de bananes, si le médecin le juge déjà approprié pour le menu du week-end, déjeuner - soupe de légumes, purée de légumes ou de poulet, collation de l'après-midi - courgettes au fromage cottage et dîner protéiné pour le dîner omelette

Petit-déjeuner - bouillie de riz de consistance muqueuse, collation - purée de pomme, déjeuner - soupe au poulet, légumes cuits à la vapeur, thé de l'après-midi - sauce banane - fromage blanc et, pour le dîner - yaourt avec biscuits diététiques et non sucrés.

Régime pour les maladies du foie et du pancréas

Description au 10 novembre 2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 14 jours
  • Termes: constamment
  • Coût des produits: 1500-1600 roubles. par semaine

Règles générales

Changer le régime alimentaire, manger des fast-foods, qui contiennent de grandes quantités de graisses et de glucides légers, augmentent la charge de stress - tout cela sert de fond à l'apparition de maladies du tractus gastro-intestinal. Ces maladies, à différents degrés, nuisent à la qualité de vie des patients et sont comparables à celles des maladies du système cardiovasculaire. Ces dernières années, la prévalence de ces maladies a augmenté et tous les groupes d'âge - enfants et adolescents, personnes en âge de travailler et personnes âgées - souffrent de pathologie.

Pendant le traitement, une attention particulière est accordée à la nutrition diététique, dont le rôle est particulièrement important dans cette pathologie. Le tableau 5 présente un régime alimentaire de base universel utilisé dans les maladies du tube digestif. Sur sa base, une variété a été créée, qui permet de l'appliquer à des maladies du foie, du pancréas, de la vésicule biliaire et des conduits, avec leur combinaison avec colite et gastrite, ainsi qu'après une chirurgie du foie, avec quelques corrections.

Un régime alimentaire pour les maladies du foie et du pancréas doit être bénin. Par conséquent, les stimuli chimiques et mécaniques sont exclus ou fortement limités (en fonction du stade du processus). La maladie du foie et du pancréas nécessite un régime alimentaire, la consommation de nourriture doit être fractionnée et peu abondante, et la nourriture elle-même - chaude. Il est interdit de manger des plats froids ou chauds.

Les principes généraux de la nutrition dans la pathologie de ces organes sont:

  • Exclusion du régime des irritants chimiques puissants: huiles essentielles de plantes (oignons, ail, céleri, radis, radis), substances extractives (bouillons), produits séchés et fumés, aliments frits. Pour extraire les substances extractives, ce qui est particulièrement important en cas de pancréatite, la viande est bouillie en petits morceaux, elle est coulée dans de l'eau et utilisée ensuite uniquement comme mélange à gâteau pour divers plats.
  • Exclusion des stimuli mécaniques sous forme de variétés de viande grossière, de légumes frais à base de fibres grossières et de produits non râpés.
  • Exception de la méthode de friture pendant la cuisson. Les repas sont cuits bouillis ou cuits à la vapeur. Cuire sans croûte n'est possible qu'avec des maladies du foie en rémission.
  • Une quantité réduite de graisse (limitée à réfractaire et peu digestible), des huiles végétales sont introduites, mais en quantités limitées avec une pancréatite et une cholécystite calcique.
  • Limitez les aliments riches en purines: foie d'animaux, viande de jeunes animaux et d'oiseaux, levure, sardines, thon, sprats, hareng, caviar de saumon, saumon, crevettes, moules, calmars, cèpes séchés, anguilles fumées.
  • Limitez le sel de table (jusqu'à 6 g) et les jaunes d'oeufs.
  • L'introduction de substances lipotropes qui protègent le foie de la dégénérescence graisseuse. On les trouve dans le bœuf, le poisson maigre, le fromage cottage faible en gras, les fruits de mer, le lactosérum, le babeurre, le sarrasin et la farine de soja.
  • Fractions de repas avec des repas fréquents. Cela contribue à l'écoulement régulier des enzymes biliaires et pancréatiques.
  • Les repas sont frottés ou écrasés pendant la période d'exacerbation et d'inflammation grave.

Lorsque l'exacerbation de la nourriture doit créer un maximum de paix et contribuer à l'élimination de la douleur, la nourriture est donnée sous une forme minable et liquide. Le principe de l'alimentation fractionnée et fréquente doit également être respecté, ce qui est particulièrement important pour la pancréatite, lorsque les repas atteignent jusqu'à 8 fois par jour en petites portions (50-100 g chacun).

Dans cette maladie, un régime hypocalorique est d'abord administré, contenant 60 g de protéines et 50 g de matières grasses. La ration comprend des produits cuits, de consistance semi-liquide et principalement des aliments glucidiques (décoctions de céréales, thé faible au sucre, céréales liquides en purée, compotes en purée, craquelins, gelée et gelée au xylitol).

Les produits à base de protéines sont progressivement introduits: puddings au fromage blanc, fromage blanc calciné sous forme de pâtes alimentaires, omelette vapeur de 1 à 2 œufs, soupe à la crème de viande bouillie, soufflé de viande et de poisson, escalopes de viande maigre à la vapeur. Avec une bonne tolérance, beurre ajouté, soupes de légumes en purée et purée de légumes (pomme de terre, carotte, betterave). Tous les plats sont cuits à l'eau ou à la vapeur. Au début, ils sont soigneusement nettoyés, puis écrasés.

La nutrition dans la période aiguë avec les maladies du foie est organisée dans le tableau 5A et est plus diversifiée que dans l’exacerbation de la pancréatite:

  • Plats à la vapeur de viande tordue et de poisson maigre.
  • Légumes cuits purs ou hachés (pommes de terre, citrouille, carottes, chou-fleur et betteraves).
  • Quantité réduite de graisses réfractaires et de sel.
  • Des soupes dans un bouillon de légumes avec du gruau et des légumes râpés, une soupe en purée, assaisonnée de beurre ou de crème.
  • Porridges: semoule, sarrasin, riz, avoine, cuits à l'eau et moulus jusqu'à l'obtention d'une consistance semi-liquide. De l'huile végétale est ajoutée aux plats à condition qu'elle soit bien tolérée.
  • Fromage cottage gras, produits laitiers faibles en gras.
  • Omelettes protéiques.
  • Fruits mûrs et sucrés cuits au four et bouillis, crus - seulement en purée.

Pendant la période de récupération, la nutrition dans le traitement du foie et du pancréas malades est équilibrée et contient 90 g de protéines, 400 g de glucides et des graisses - 80 g. Cependant, la pathologie du pancréas nécessite des ajustements et la nutrition de ces patients est organisée dans le tableau n ° 5 П.

Avec la pancréatite chronique, l'insuffisance des glandes exocrines se développe avec le temps, ce qui se manifeste par une production insuffisante d'enzymes digestives. Ils participent à la dégradation et à la digestion des glucides, des lipides et des protéines. Les troubles digestifs sont des signes manifestes de malnutrition chez les patients: perte de poids et déficit pondéral. En outre, les patients présentent une graisse non digérée dans les matières fécales (stéatorrhée).

À cet égard, une bonne nutrition est recommandée; par conséquent, la quantité de protéines augmente à 120-150 g (dont les protéines animales doivent représenter 80 à 85%) et la teneur en graisse diminue à 70 g et au-dessous (en fonction de leur tolérance). Les graisses réfractaires sont mal tolérées par les patients: elles augmentent les douleurs abdominales, provoquent des diarrhées et favorisent l'inflammation; leur nombre est donc considérablement réduit et le régime est enrichi en huiles végétales.

Limitez également les glucides simples. Cela est dû au fait que le processus impliqué dans les cellules de Langerhans, produisant de l'insuline. En fin de compte, cela peut entraîner une carence en insuline et le développement du diabète. Limiter ou éliminer les glucides faciles à digérer (confiseries, pain blanc, bouillie de semoule, sucre et sucreries, pommes de terre, riz et bouillie de flocons d'avoine) sert à prévenir le diabète. Il est parfois recommandé aux patients d’utiliser divers édulcorants (saccharine ou xylitol) pour la préparation de gelée, compotes, mousses, gelée et même de confiture.

Simultanément, la correction du déséquilibre enzymatique avec la nomination de préparations enzymatiques. La diète et le traitement enzymatique substitutif préviennent la progression des modifications fibro-dégénératives de la glande, réduisent la douleur et corrigent les troubles digestifs.

L'acceptation des préparations enzymatiques et le respect d'une nutrition adéquate devraient durer des années. La réduction du syndrome dyspeptique et la stabilisation du poids ne sont pas des indications pour l'abolition de la thérapie enzymatique, car chez la plupart des patients, même avec un poids normal, il existe un trouble de l'état nutritionnel ainsi que des carences en micronutriments.

Dans le régime alimentaire sont utilisés des produits-inhibiteurs des enzymes pancréatiques: blanc d'oeuf, pommes de terre, soja, flocons d'avoine. La quantité de graisse est progressivement augmentée de 50 à 70 g, en surveillant leur tolérance. Vous ne pouvez pas manger de plats avec l'action sokogonnym: tout bouillon, aliments frits et boissons alcoolisées.

La liste des produits s'allonge pendant la rémission, lorsque l'inclusion de fruits et de légumes à l'état brut est autorisée. Les soupes peuvent être mangées sans être frottées, et introduites avec soin dans l'alimentation de nouveaux premiers plats: soupe aux betteraves, bortsch et chou. Les contre-indications demeurent: café, cacao et boissons gazeuses.

Les jours de jeûne sont indiqués pour de nombreuses maladies, y compris la pancréatite. Ce type de mono-régime permet au tube digestif de fonctionner avec modération. Les régimes alimentaires à jeun étant de composition chimique inférieure, ils ne peuvent être prescrits que pour un jour et une fois par semaine ou moins souvent pour les patients atteints de pancréatite à nutrition réduite. Les jours de jeûne les plus acceptables pour ces maladies sont: la farine d'avoine, le fromage cottage, les fruits et le fromage, la compote de riz, la pastèque, le jus de fruit, le potiron.

Produits autorisés

Le régime alimentaire pour les maladies du foie et du pancréas comprend:

  • Des soupes dans des bouillons de légumes avec des légumes (avec une aggravation - ceux au sol). Les soupes de céréales sont bien cuites, molles ou malaxées, assaisonnées de crème sure, de beurre ou de crème. Les plus acceptables dans ces maladies sont les soupes de purée.
  • Pommes de terre, potiron, courgettes, carottes, chou-fleur, betteraves, pois verts cuits et moulus (avec aggravation). Après un certain temps, l'utilisation de légumes bouillis finement hachés est autorisée, ainsi que pendant la remise, de légumes crus (concombres et carottes râpés et potiron, tomates pelées).
  • Bouillie sur l'eau: semoule, flocons d'avoine, sarrasin, riz. L'orge, le maïs, le mil et l'orge sont limités. La bouillie est bien bouillie ou effilochée et également à base de farine (sarrasin, flocons d’avoine, riz) additionnée de lait. Vous pouvez faire des soufflés avec des céréales, verser de la gelée ou de la confiture.
  • Poulet, boeuf, veau ou lapin faible en gras. Le poulet bouilli et le lapin mangent un morceau, les autres types de viande sont cuits sous forme de produits hachés cuits à la paire.
  • Poisson maigre (sandre, merlu, morue, goberge, perche, carpe, brochet, merlan bleu), cuit à la vapeur - en morceaux ou en côtelettes. En cas de pancréatite, les plats cuits et les plats cuits ne sont pas autorisés, car ils contiennent une grande quantité de substances extractives.
  • Produits laitiers faibles en gras. La crème sure et le lait sont autorisés comme additifs dans les plats, car le tout est mal toléré. Vous pouvez inclure dans le régime alimentaire du fromage non tranchant sous forme râpée, du fromage cottage faible en gras et des plats à base de fromage cottage. En cas de carence en calcium, observée chez les patients atteints de pancréatite, il est préférable d'utiliser du fromage cottage calciné.
  • Pain de blé, séché ou craquelins. Peut-être l'utilisation de biscuits au beurre.
  • Omelette protéinée de 1-2 œufs par jour.
  • Sauces au bouillon de légumes qui diversifient le régime alimentaire. Ils sont préparés à base de farine non frite avec addition de crème sure ou de lait.
  • Pommes et poires douces cuites au four et fruits secs râpés. Confiture, kissels, mousses et marais naturel, cuits au xylitol. Les fruits crus pelés limités sont autorisés.
  • En cas de maladies du foie, la liste des fruits est plus large - tous les fruits mûrs (à l'exception des variétés acides) sont autorisés sous forme cuite et crue.

Régime alimentaire pour les maladies du pancréas et du foie: produits, menus, recettes

Même une personne en bonne santé remarque qu'après avoir mangé des œufs brouillés avec du bacon ou un morceau de saucisse fumée non cuite, il commence à ressentir une lourdeur du côté droit. Et si des problèmes sont déjà présents, une telle nutrition peut porter un sérieux coup à l’état des organes internes. Le régime alimentaire pour les maladies du foie et du pancréas est une partie importante du traitement. La vitesse de récupération dépend directement de la quantité, de la qualité et du mode de cuisson des produits.

Caractéristiques de l'alimentation dans la pancréatite aiguë

Lorsque la douleur dans le pancréas, il n'est pas toujours nécessaire de tomber immédiatement sur l'opération, parfois vous pouvez simplement.

Une complication de la pancréatite aiguë peut être associée à une infection secondaire. Les médecins recommandent aux patients d’exclure du régime les aliments qui provoquent la fermentation dans le tractus gastro-intestinal. Le problème principal est que même une telle nutrition nécessaire en cas de maladie du pancréas et du foie peut causer un patient:

  • la diarrhée;
  • brûlures d'estomac;
  • augmentation de la formation de gaz.

La situation est aggravée par un manque d'appétit - c'est l'effet de l'intoxication du corps dans la maladie. Une personne a besoin d'une hospitalisation et de soins d'urgence où, après avoir mis fin à une attaque, on lui proposera une nourriture spéciale pour le foie et le pancréas. La nutrition diététique du patient doit contenir le minimum de matières grasses. Il est préférable d’éliminer complètement les glucides: de tels produits, lors d’une digestion prolongée, peuvent entraîner une formation excessive de gaz et d’acides. La solution sera des produits à base de protéines légères:

  1. Fromage cottage.
  2. Blancs d'oeuf bouilli.
  3. Poitrine de poulet cuite à la vapeur.

Pour reconstituer les fluides corporels, la boisson suivante est bien adaptée: décoction d'églantier, camomille ou thé à la lime. Le menu pour les maladies du pancréas et du foie ne devrait pas contenir de produits avec des couleurs artificielles.

Nutrition diététique pour la pancréatite chronique

Au fil du temps, un patient atteint de pancréatite chronique découvre quel régime il doit suivre. Un régime alimentaire pour le pancréas et le foie aide l'estomac à éviter le stress inutile, réduit l'accumulation de cellules adipeuses et évite les effets de substances nocives pendant la maladie. Le régime alimentaire quotidien élimine complètement les graisses solides (beurre, saindoux) et les fibres (bouillie de céréales entières, son). Une alternative valable sera:

Régime pour l'inflammation du pancréas et du foie:

  • Kéfir sans gras sans additifs aux fruits.
  • Bouillon de boeuf (de dinde, de poulet ou de boeuf maigre).
  • Caille bouillie ou œufs de poule.
  • Gelée de lait, lait.
  • Soupes de légumes légers (sauf pois et haricots).
  • Le poisson n'est pas une variété grasse cuite à la vapeur (sandre).

La pancréatite n'est pas une phrase. D'après mes nombreuses années d'expérience, je peux dire que cela aide beaucoup.

La nutrition pour les maladies du foie et du pancréas devrait être fractionnée. Il sera nécessaire de diviser grossièrement la ration journalière en 6-7 parts, thé inclus. Les petites portions sont plus faciles à digérer et à absorber dans le corps humain, forment le minimum de substances irritant les muqueuses du tube digestif, le foie et le pancréas ne sont pas soumis au stress. Le dîner ne devrait pas être plus tard que 19 heures. Si la sensation de faim interfère avec le sommeil, alors vous devriez:

  1. Snack craquelins non sucrés.
  2. Buvez 100-150 ml de kéfir.
  3. Préparez du thé à partir de camomille pharmaceutique ou de rose sauvage.

Une nourriture saine et appropriée élimine complètement l'utilisation de toute quantité de café naturel, sucre, thé, boissons alcoolisées, agrumes, viandes fumées et pain frais. Le pain noir, utile pour une personne en bonne santé, est strictement interdit aux patients présentant une inflammation chronique du pancréas, même après dessèchement.

Hépatite et cholécystite - nourriture rationnelle et savoureuse à l'aide du régime numéro 5

Une alimentation avec un foie et un pancréas malades non seulement atténue les symptômes désagréables, mais fait également partie intégrante du traitement. Dans les hépatites d'étiologies diverses (virales ou alcooliques), la sortie de la bile le long des voies biliaires est perturbée. L'utilisation de certains aliments élimine les causes de cette pathologie et soulage l'inflammation des tissus du foie et de la vésicule biliaire.

Dans la cholécystite, l'évolution de la maladie peut être compliquée par la formation de calculs dans la vésicule biliaire. C’est souvent la cause de l’infection, car il est important de respecter scrupuleusement un régime alimentaire équilibré, ce qui peut empêcher la reproduction active de microorganismes pathogènes. En association avec un traitement médicamenteux, la cholécystite peut être complètement guérie.

Pour toutes ces maladies, le régime le plus connu et testé avec succès pour les maladies du foie et du pancréas, No. 5 ou No. 5A, est vivement recommandé par les nutritionnistes et les gastro-entérologues. Avant de dresser un programme de repas bruts pour la semaine, vous devez vous rappeler les produits soumis à une interdiction catégorique:

  • Produits frits, ainsi que cuits selon la méthode de fumage (fromage, viande, poisson).
  • Jus, cacao, café, boissons non alcoolisées, compote.
  • Noix, y compris salée, chips, craquelins salés.
  • Salo, foie de morue.
  • Conservation du magasin fait maison.
  • Marinades, ketchups, sauces chaudes.
  • Poisson gras (poisson-chat) et viande (porc).
  • Radis, haricots, oseille, pois, navets.
  • Divers bonbons, gâteaux, gâteaux, pâtisseries fraîches.
  • Tous les produits sont fast food.

Le régime alimentaire numéro 5A se distingue du régime alimentaire en cas d'inflammation du pancréas et du foie n ° 5 par une teneur plus faible en glucides et en graisses dans le régime alimentaire du patient. Ceci est compensé avec succès par la grande quantité de protéines et de fer nécessaire. Il semblerait qu'ils ont exclu tout ce qui est savoureux, que manger si tout est impossible? Un régime strict pour le foie et le pancréas implique l'utilisation de:

  1. La viande minimale en gras est la dinde, la poitrine de poulet, le lapin, le veau et la dinde. Avant la cuisson, retirez la peau de la volaille et enlevez la graisse.
  2. Poisson maigre de mer ou de rivière.
  3. Pain de blé séché.
  4. Potages aux légumes, de préférence en purée ou à la crème.
  5. Bouillie non sucrée sur l’eau légèrement blanchie au lait. Il est permis d'ajouter une petite quantité de beurre ou d'huile végétale.
  6. 2 à 3 œufs à la vapeur d'omelette pour le petit-déjeuner.
  7. Légumes et fruits cuits au four sous forme de purée de pommes de terre ou cuits jusqu'à tendreté.

S'il y a un désir ardent de manger un morceau de sucré, une alimentation avec une inflammation du foie et du pancréas permet un léger relâchement dans le menu - un petit morceau de marmelade maison sans couleurs ni saveurs artificielles. Il n'est pas interdit d'utiliser occasionnellement des édulcorants dans les pilules, en les ajoutant aux boissons et aux bouillons de hanches.

Recettes: cuisiner des plats savoureux et sains.

La nutrition pour les maladies du foie et du pancréas peut être non seulement bénéfique pour le convalescent, mais aussi savoureuse. Il est difficile de croire en regardant la liste des produits interdits. Et les médecins ont remarqué que les restrictions alimentaires appropriées étaient bénéfiques pour les patients: non seulement ils se débarrassaient des maladies chroniques des voies biliaires, mais leur état de santé général et leur apparence s'amélioraient. Voici quelques recettes de délicieux fast food.

Sandre cuit au four avec des tranches de pomme

Ce plat peut être mangé plusieurs fois par semaine pour le déjeuner, il est parfait pour un régime avec pancréas et foie. Préparez le poisson pour la cuisson, lavez et séchez avec une serviette en papier. Salez, saupoudrez de jus de citron et faites des coupes profondes et parallèles sur toute la carcasse. Les carottes juteuses doivent être coupées en fines rondelles et une pomme verte en tranches. Versez un sandre avec de l'huile d'olive, puis insérez, en alternant, des assiettes de carottes et de pommes dans chaque coupe.

Si les légumes et les fruits restent, vous pouvez les mettre dans le poisson avec des brins de persil. Cuire la perche doit être à 180 ° C jusqu'à coloration dorée.

Boulettes de viande de veau avec riz et poivre bulgare

Si les pathologies du tractus gastro-intestinal passent dans le contexte d'une augmentation des organes internes, il est préférable de préparer les aliments avec le régime alimentaire sous une forme minable (côtelettes, boulettes de viande, casseroles) ou à la vapeur.

Veau séché et moudre avec un hachoir à viande. Dans la masse résultante, ajoutez du riz bouilli en n'importe quelle quantité, de l'œuf cru et tordez à nouveau. Mettez les morceaux de carotte et d'oignon dans une casserole avec de l'eau, laissez bouillir. Mains humidifiées dans l'eau pour faire des boulettes émincées de la taille d'un œuf de caille. Après, placez les boulettes dans de l'eau bouillante.

Faire bouillir pendant environ 5-7 minutes. Sortez une cuillère à égoutter et mettez-la dans un plat. Servir avec du poivron au four et du porridge friable au sarrasin. Si nécessaire, ajoutez à la bouillie un petit morceau de beurre.

Lapin imbibé de lait

Le lapin braisé est excellent pour la nourriture avec un foie et un pancréas malades. Lapin coupé en petits morceaux et versez le lait. Laisser tremper pendant la nuit au réfrigérateur. Le matin, séchez les morceaux avec une serviette en papier, frottez-les avec du sel et saupoudrez de jus de citron.

Pliez le lapin dans une casserole, ajoutez les brins de persil, les feuilles de laurier et versez un peu d'eau au fond du récipient. Laisser mijoter à feu doux pendant environ 2 heures, si nécessaire ajouter de l'eau. Mettre sur un plat avec le navet cuit au four, décorer avec les verts.

Chou-fleur cuit à la vapeur

Régime alimentaire pour l'obésité du foie et un pancréas élargi élimine complètement l'utilisation de la viande, mais il peut être remplacé par un délicieux chou-fleur avec chapelure. Grande tête à démonter en petits morceaux et versez de l'eau froide. Ensuite, séchez avec une serviette, prisolit et placez les défroisseurs sur l'étagère du bas.

À ce stade, vous pouvez préparer une délicieuse sauce. Mélangez 200 grammes de yaourt naturel non sucré avec une pincée de sel, ajoutez du jus de citron et beaucoup de persil haché. Mettre le chou doux dans une assiette et verser sur la sauce.

Une très mauvaise maladie, mais mon ami m'a conseillé lors du traitement de la pancréatite, en plus de ce que le médecin m'a prescrit.


Articles Connexes Hépatite