ProTrakt.ru

Share Tweet Pin it

Le foie est l'une des plus grandes glandes du corps humain. Il participe aux processus métaboliques, nettoie le sang des substances toxiques et toxiques, contrôle un certain nombre de processus biochimiques. La plupart de ces changements sont dus aux enzymes synthétisées par la glande elle-même.

Les enzymes hépatiques (enzymes) maintiennent la cohérence dans le corps, en agissant de manière invisible pour l'homme. Avec le développement de conditions pathologiques, le niveau d'enzymes hépatiques augmente ou diminue, ce qui est une caractéristique importante et est utilisé dans le diagnostic différentiel.

Groupes d'enzymes

Sur la base des caractéristiques de la synthèse et de l'action, toutes les enzymes hépatiques sont divisées en plusieurs groupes:

Indicateur. Ces enzymes montrent la présence d'une pathologie d'un organe sous la forme de la destruction de ses cellules. Ceux-ci comprennent l'AST (aspartate aminotransférase), l'ALT (alanine aminotransférase), le GGT (gamma-glutamyltransférase), le GDH (glumate déshydrogénase), la LDH (lactate déshydrogénase). Les deux premières enzymes sont le plus souvent utilisées pour les processus de diagnostic. Sécrétoire (cholinestérase, prothrombinase). Participer à soutenir le travail du système de sang coagulé. Excréteur (représentant - phosphatase alcaline). Est dans la composition des composants de la bile. Au cours de la recherche, cette enzyme montre le travail du système biliaire.

ALT et AST

Ce sont des enzymes hépatiques microsomales, dont le niveau contrôle l'analyse biochimique du sang. L'AST est une enzyme endogène produite au sein des hépatocytes. Il est synthétisé et les cellules d'autres organes, mais en plus petites quantités (cœur, cerveau, reins, tractus intestinal). Les changements dans le niveau de l'enzyme dans le sang indiquent le développement de la maladie, même s'il n'y a toujours pas de symptômes visibles.

L'ALT est produite par les cellules du foie, du muscle cardiaque et des reins (une petite quantité). Il est déterminé par un test sanguin en parallèle avec la première enzyme. Un point de diagnostic important est la clarification du ratio ALT / AST.

Raisons pour élever

Une augmentation des enzymes hépatiques peut être insignifiante du fait de l’ingestion de nombreux médicaments ou de l’accumulation de substances toxiques dans le corps, ou prononcée au cours du développement de maladies.

Les enzymes peuvent être élevées au cours d'un traitement prolongé avec des médicaments anesthésiques, des statines (médicaments utilisés pour éliminer le «mauvais» cholestérol du corps), des sulfamides, du paracétamol. Des facteurs aggravants peuvent être l'alcool et les aliments gras. Cela comprend l'utilisation à long terme de médicaments à base de plantes (l'éphédra, la calotte crânienne et l'herbe du séné peuvent augmenter le taux d'enzymes hépatiques dans l'échantillon de sang).

Si les numérations sanguines des enzymes hépatiques sont élevées, cela signifie les états pathologiques suivants:

inflammation virale du foie (hépatite); la cirrhose; hépatose grasse du foie; tumeur maligne primitive du foie; processus tumoraux secondaires avec formation de métastases dans la glande; inflammation du pancréas; infarctus du myocarde; myocardite infectieuse; insuffisance cardiaque.

Signes d'amélioration d'enzyme

De telles manifestations peuvent ne pas avoir de symptômes visuels ou être accompagnées d'un certain nombre de plaintes du patient:

diminution des performances, fatigue constante; syndrome de douleur abdominale; perturbation de l'appétit; démangeaisons de la peau; couleur jaune de la sclérotique et de la peau; ecchymoses fréquentes, saignements de nez.

Enzymes excrétoires et sécrétoires

Le test sanguin pour les enzymes implique non seulement une évaluation du niveau de tous les ALT et AST connus, mais également d'autres enzymes. La phosphatase alcaline, la GGT, a une valeur diagnostique importante. Le niveau de ces enzymes est au-delà de la plage normale dans les pathologies du système biliaire, par exemple dans la maladie des calculs biliaires, processus tumoraux.

Ensemble avec ces enzymes évaluer le taux de bilirubine, qui est un pigment de la bile. Affiner ses chiffres est important pour la cholécystite, la maladie de calculs biliaires, la cirrhose, la Giardia, la carence en vitamine B12, en cas d'intoxication par des boissons alcoolisées, des substances toxiques.

Taux de grossesse

Pendant la période de portage d’un enfant, le corps de la femme subit un certain nombre de changements. Ses organes et systèmes commencent à fonctionner à deux, ce qui se reflète non seulement dans l'état général, mais aussi dans les indicateurs de laboratoire.

Le niveau d'ALAT et d'AST pendant la grossesse - jusqu'à 31 U / l. Si la toxémie se développe entre 28 et 32 ​​semaines après la mise au monde, le nombre augmente. Les deux premiers trimestres peuvent être accompagnés d'un léger dépassement, ce qui n'est pas considéré comme un problème, car la charge hépatique devient maximale au cours de cette période.

Indicateurs GGT - jusqu'à 36 U / l. Peut augmenter légèrement de 12 à 27 semaines de grossesse, ce qui est la norme. Le niveau augmente fortement dans le contexte des processus inflammatoires du foie, la pathologie du système biliaire, avec le diabète gestationnel.

Taux de phosphatase alcaline - jusqu'à 150 U / l. La croissance active du fœtus à partir de la semaine 20 jusqu'au moment de l'accouchement entraîne une augmentation du nombre de l'enzyme. Le niveau de phosphatase alcaline est modifié lors de la réception de fortes doses d'acide ascorbique, médicaments antibactériens, avec une carence en calcium et en phosphore.

Norma

Les indicateurs valides des principales enzymes importantes sont énumérés dans le tableau.

Tactiques de gestion des patients

Pour déterminer les enzymes hépatiques élevées, le médecin prescrit un certain nombre d'examens supplémentaires afin de clarifier l'état du patient. Immédiatement, le spécialiste recommande au patient de commencer le traitement en corrigeant son régime. L'objectif est de réduire la charge sur le foie, de réduire le niveau de dépôts graisseux, d'éliminer les toxines et les scories.

Il est important d'augmenter la quantité de légumes ingérés. Les épinards, le chou frisé, les légumes verts, la laitue, les feuilles de pissenlit sont particulièrement utiles. Vous devez également augmenter la quantité d'aliments consommés, notamment les antioxydants (avocats, noix).

Le menu du jour doit contenir au moins 50 g de fibres alimentaires, en particulier de fibres. De telles substances nettoient le "mauvais" cholestérol et contribuent à la normalisation du système biliaire. Aliments riches en fibres:

des fruits; les noix; les céréales; les baies; les légumineuses; légumes verts feuillus.

Le traitement implique l'apport d'une quantité suffisante de protéines, car les substances protéiques sont considérées comme la base nécessaire à la récupération des hépatocytes endommagés. Cependant, le médecin dira combien il devrait être présent dans le régime alimentaire quotidien. Il est important de ne pas en utiliser trop afin de ne pas surcharger le mécanisme hépatique de traitement des protéines.

Buvez beaucoup d'eau propre. Chaque jour, vous devez boire jusqu'à 2 litres de liquide: l'estomac vide, avant chaque repas, avant l'activité physique et après, avant le repos du soir.

Réception d'herbes et d'additifs alimentaires

La phytothérapie a un effet positif sur l’état du foie et réduit les paramètres pathologiques des enzymes. Le traitement consiste à utiliser des thés à base d'ingrédients à base de plantes. Il est important de consulter votre médecin sur la possibilité de tels événements.

Ingrédients à base de plantes utiles:

L'astragale; pissenlit; chardon

Dans les aliments, vous devez ajouter du curcuma, qui réduit l'apparence des processus inflammatoires, et de l'ail, qui a un effet antitumoral. Avec l'autorisation d'un médecin, vous pouvez utiliser des compléments alimentaires riches en antioxydants.

Traitement des maladies

Si un processus pathologique est détecté pendant le diagnostic, ce qui était la cause de l'augmentation des enzymes hépatiques, il doit être traité. Un spécialiste qualifié sélectionnera le schéma de traitement du patient en fonction du cas clinique spécifique.

Les enzymes hépatiques jouent un rôle important dans un certain nombre de processus intervenant dans le corps humain. Leur valeur diagnostique est la capacité de détecter des maladies et des états pathologiques à un stade précoce.

Le foie est l'un des organes les plus importants d'une personne. Il nettoie le corps des substances toxiques et facilite la digestion. Mais dans le même temps, il est sans prétention, peut supporter des charges assez lourdes et est capable de récupérer rapidement.

La santé du foie affecte l’état général de la personne, son apparence et même sa psyché. Dans la vie quotidienne, ce corps est soumis à un stress grave, qui lui est nocif avant même l'apparition de tout symptôme. Les enzymes hépatiques élevées signalent simplement la présence d'une charge excessive sur ce laboratoire biochimique du corps humain.

Raisons pour élever

Une légère augmentation du taux d'enzymes hépatiques dans le sang est un phénomène assez courant. Cela peut être le résultat de la prise de médicaments ou de l'accumulation de toxines. Après tout, le foie réagit à l'état de l'environnement, aux produits de qualité médiocre et à l'eau. Si l’hypochondre droit est inconfortable, il convient de consulter un médecin afin d’en déterminer les causes. Les résultats des tests hépatiques enzymatiques aideront les spécialistes à identifier les maladies possibles. Une activité enzymatique hépatique accrue peut indiquer des maladies graves, telles que l'hépatite.

De nombreuses maladies peuvent affecter l'augmentation des enzymes hépatiques. Après avoir étudié et analysé les symptômes et les signes qui accompagnent une augmentation du nombre de médicaments pris avec des enzymes, un spécialiste sera en mesure d’en déterminer la cause.

Assez souvent, la valeur des paramètres hépatiques est augmentée en raison de la prise de certains médicaments. Par exemple, des analgésiques ou des statines sont utilisés pour contrôler le taux de cholestérol. L'abus d'alcool ou l'obésité peut également affecter la quantité d'enzymes dans le sang.

Bien sûr, les causes les plus fréquentes sont certaines maladies. Ceux-ci comprennent les hépatites A, B et C, l'insuffisance cardiaque, la cirrhose et le cancer du foie, la mononucléose et l'inflammation de la vésicule biliaire, la pancréatite et l'hypothyroïdie et bien d'autres.

Détection des enzymes hépatiques dans le sang

Le fait que les enzymes hépatiques soient élevées est le plus souvent constaté lors d’un test sanguin prophylactique. Dans de nombreux cas, il s'agit d'une augmentation mineure temporaire, qui ne signale pas de problèmes graves. En outre, il convient de rappeler que la norme peut différer légèrement d'une personne à l'autre et dépend du sexe, de la taille et du poids.

Un écart significatif par rapport à la norme indique une inflammation ou une destruction des cellules du foie, ce qui provoque la libération dans le sang de certaines substances chimiques, y compris les enzymes du foie. Un test sanguin biochimique de routine indiquera une augmentation du niveau d'une enzyme.

L'augmentation la plus fréquente dans le sang des enzymes alanine aminotransférase (ALT) et aspartate aminotransférase (AST).

L'alanine aminotransférase est une enzyme qui favorise la production d'alanine, nécessaire à la formation de protéines dans le corps. En petite quantité, l'ALAT est présente dans la plupart des cellules du corps. En cas d'atteinte hépatique, son niveau est fortement augmenté. Il peut déterminer l'activité du processus inflammatoire dans le foie.

L'aspartate aminotransférase est impliquée dans le métabolisme des acides aminés. L'enzyme est présente dans les tissus nerveux, les muscles squelettiques, les tissus du cœur et des reins. L'AST est le plus actif dans le foie et son niveau est diagnostiqué comme ayant l'hépatite C.

Lors du diagnostic de maladies et de l'évaluation du niveau d'élévation des enzymes hépatiques, les indicateurs de chacun d'entre eux sont importants, mais également le ratio d'activité de l'ALAT et de l'AST.

En cas d'atteinte virale du foie ou de mort excessive de globules rouges, la bilirubine peut augmenter, ce qui s'accompagne d'un jaunissement de la peau et de la sclérotique oculaire.

Pour contrôler d'autres enzymes qui peuvent être nécessaires pour déterminer plus précisément les causes de tout changement, il est nécessaire de réaliser des tests sanguins hépatiques spécifiques.

Traitement d'enzymes élevées

L'augmentation du niveau des enzymes hépatiques étant une conséquence de son inflammation ou de ses dommages, le médecin cherche tout d'abord à trouver la cause de cette affection dont il est nécessaire de se débarrasser. En d'autres termes, le traitement ne vise pas à réduire le niveau d'enzymes dans le sang, mais à éliminer la maladie qui a provoqué une telle réaction de l'organisme.

Le plus souvent, avec de telles maladies, un régime alimentaire qui exclut gras, fumé, salé, épicé est recommandé. L'alcool, le café et les boissons gazeuses sont exclus. Vous devriez manger plus d'aliments biologiques, de produits laitiers.

En plus des médicaments qui traitent directement la maladie, ils prescrivent également l'administration d'hépatoprotecteurs. Ces médicaments restaurent les cellules hépatiques déjà endommagées et les protègent de dommages supplémentaires. En outre, ils facilitent le travail de cet organe, en l'aidant à remplir certaines de ses fonctions. Mais n'oubliez pas que tous les médicaments doivent être prescrits par un spécialiste. Il y a des cas où l'auto-traitement et la prise de médicaments pour nettoyer le foie entraînent des conséquences opposées.

Test sanguin biochimique pour les enzymes hépatiques est

Le foie dans le corps humain remplit un certain nombre de fonctions importantes. Un grand nombre de réactions biochimiques diverses ont lieu dans le foie, pour lequel on l'appelle "l'usine biochimique du corps". Par conséquent, un grand nombre de

, dont l'activité peut être jugée sur l'état du corps entier. La détermination de l’activité des enzymes associées au travail du foie s’appelle

diagnostic enzymatique de maladie du foie.

Types de modifications de l'activité des enzymes dans diverses maladies Il existe trois principaux types de modifications de l'activité des enzymes caractéristiques de tous les types de processus pathologiques généraux de l'organisme:

  1. augmentation de l'activité des enzymes constamment présentes dans le sang
  2. diminution de l'activité des enzymes constamment présentes dans le sang
  3. l'apparition dans le sang d'enzymes normalement absentes

Quelles enzymes sont utilisées pour diagnostiquer les maladies du foie et des voies biliaires? L'état du foie peut être évalué à l'aide des enzymes suivantes:

  • aminotransférases (AST et ALT)
  • lactate déshydrogénase (LDH)
  • phosphatase alcaline (phosphatase alcaline)
  • glutamate déshydrogénase (GLDG)
  • sorbitol déshydrogénase (SDG)
  • γ-glutamyltransférase (GGT)
  • fructose monophosphate aldolase (FMFA)

La sensibilité du diagnostic enzymatique dans les maladies du foie La sensibilité élevée du diagnostic enzymatique s'explique par le fait que la concentration de l'enzyme dans les cellules du foie (hépatocytes) est 1000 fois supérieure à celle du sang. L'enzymodiagnostic est important pour la détection des lésions hépatiques survenant sans jaunisse (par exemple, des lésions médicamenteuses, une forme d'hépatite virale, une maladie chronique du foie).
Types d'enzymes - membrane, cytoplasmique et mitochondrial

Les enzymes peuvent être situées dans la membrane, le cytoplasme ou les mitochondries des hépatocytes. Chaque enzyme a sa place stricte. Les enzymes facilement endommagées se trouvent dans la membrane ou le cytoplasme des hépatocytes. Ce groupe comprend la - lactate déshydrogénase, l'aminotransférase et la phosphatase alcaline. Leur activité augmente dans la phase cliniquement asymptomatique de la maladie. En cas d'atteinte hépatique chronique, l'activité des enzymes mitochondriales augmente (

mitochondries - cellules organites), qui incluent l'AST mitochondrial. Lorsque la cholestase augmente l'activité des enzymes biliaires - phosphatase alcaline.

Alanine aminotransférase (ALT, ALT) - la norme, résultat d'une maladie du foie

L'activité normale de l'ALAT dans le sang des hommes est de 10 à 40 U / l chez les femmes - de 12 à 32 U / l. Différents niveaux d'activité accrue de l'ALT sont détectés dans les cas d'hépatite aiguë, de cirrhose du foie, de jaunisse obstructive et de prise de médicaments hépatotoxiques.

Une forte augmentation de l'activité de l'ALT 5 à 10 fois ou plus est un signe indéniable d'une maladie hépatique aiguë. De plus, une telle augmentation est détectée avant même l'apparition des symptômes cliniques (jaunisse, douleur, etc.). Une augmentation de l'activité de l'ALAT peut être détectée 1 à 4 semaines avant le début de la clinique et le traitement approprié peut être démarré sans permettre à la maladie de se développer complètement. L'activité élevée de l'enzyme dans cette maladie hépatique aiguë après l'apparition des symptômes cliniques ne dure pas longtemps. Si la normalisation de l'activité enzymatique se produit dans les deux semaines, cela indique le développement d'atteintes hépatiques massives.

La détermination de l’activité ALT est un test de dépistage obligatoire pour les donneurs.

L'aspartate aminotransférase (AST, AsAT) est la norme, résultat de maladies du foie. L'activité maximale de l'AST se situe dans le cœur, le foie, les muscles et les reins. Normalement, chez une personne en bonne santé, l'activité de l'AST est de 15 à 31 U / l pour les hommes et de 20 à 40 U / l pour les femmes.

L'activité AST augmente avec la nécrose des cellules du foie. Et dans ce cas, il existe une relation directement proportionnelle entre la concentration de l'enzyme et le degré d'endommagement des hépatocytes: c'est-à-dire que plus l'activité de l'enzyme est élevée, plus l'endommagement des hépatocytes est fort et étendu. Une augmentation de l'activité de l'AST accompagne également une hépatite infectieuse aiguë et une toxicité aiguë (intoxication par des sels de métaux lourds et certains médicaments).

Le rapport de l'activité AST / ALT s'appelle le coefficient de Rytis. La valeur normale du coefficient de Rytis est 1,3. En cas d'atteinte hépatique, la valeur du coefficient de Ritis diminue.

Des informations détaillées sur l'analyse biochimique du sang pour les ferments, lisez l'article: Analyse biochimique du sang

La lactate déshydrogénase (LDH) est la norme, le résultat d'une maladie du foie est l'enzyme largement répandue dans le corps humain. Le degré de son activité dans divers organes par ordre décroissant: reins> cœur> muscles> pancréas> rate> foie> sérum sanguin. Le sérum contient 5 isoformes de LDH. La LDH étant également contenue dans les globules rouges, le sang de l'étude ne doit contenir aucune trace d'hémolyse. Dans le plasma sanguin, l'activité de la LDH est inférieure de 40% à celle du sérum. L'activité normale de la LDH dans le sérum est de 140-350 U / l.

Dans quelles pathologies du foie le contenu des isoformes est-il accru? En raison de la prévalence élevée de la LDH dans divers organes et tissus, une augmentation de l'activité totale de la LDH n'est pas importante pour le diagnostic différentiel de diverses maladies. Pour le diagnostic de l'hépatite infectieuse, utilisez la détermination de l'activité des isoformes LDH 4 et 5 (LDG4 et LDH5). En cas d'hépatite aiguë, l'activité sérique de LDH5 augmente au cours des premières semaines de la période ictérique. Une augmentation de l'activité cumulative des isoformes LDH4 et LDH5 est détectée chez tous les patients atteints d'hépatite infectieuse au cours des 10 premiers jours. Dans la cholélithiase sans blocage des voies biliaires, aucune augmentation de l'activité de la LDH n'a été détectée. Au cours de l'ischémie myocardique, une augmentation de l'activité de la fraction totale de LDH se produit en raison du phénomène de stagnation du sang dans le foie.

La phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) est la norme, résultat de maladies du foie. La phosphatase alcaline est située dans la membrane des cellules des voies biliaires des canalicules. Ces cellules des voies biliaires des voies biliaires ont des processus qui forment ce qu'on appelle la bordure en brosse. La phosphatase alcaline est située précisément dans cette bordure en brosse. Par conséquent, lorsque les voies biliaires sont endommagées, la phosphatase alcaline est libérée et libérée dans le sang. Normalement, l'activité de la phosphatase alcaline dans le sang varie en fonction de l'âge et du sexe. Ainsi, chez l'adulte en bonne santé, l'activité de la phosphatase alcaline est comprise entre 30 et 90 U / l. L'activité de cette enzyme augmente pendant les périodes de croissance active - pendant la grossesse et chez les adolescentes. Les indicateurs normaux d'activité de la phosphatase alcaline chez les adolescents atteignent 400 U / l et chez la femme enceinte jusqu'à 250 U / l.

Sous quelles pathologies du foie le contenu est augmenté Avec le développement de la jaunisse obstructive, l'activité de la phosphatase alcaline dans le sérum augmente 10 fois ou plus. La détermination de l'activité de la phosphatase alcaline est utilisée comme test de diagnostic différentiel de l'ictère obstructif. Une augmentation moins significative de l'activité de la phosphatase alcaline dans le sang est également détectée dans les cas d'hépatite, de cholangite, de colite ulcéreuse, d'infections bactériennes intestinales et de thyréotoxicose.

La glutamate déshydrogénase (GLDG) est la norme, résultat de maladies du foie. Normalement, la glutamate déshydrogénase est présente dans le sang en petites quantités, car il s’agit d’une enzyme mitochondriale, c’est-à-dire qu’elle est localisée dans la cellule. Le degré d'augmentation de l'activité de cette enzyme révèle l'ampleur des dommages au foie.

Une augmentation de la concentration de glutamate déshydrogénase dans le sang est un signe d'apparition de processus dégénératifs dans le foie, causés par des facteurs endogènes ou exogènes. Les facteurs endogènes incluent les tumeurs du foie ou les métastases du foie, et les facteurs exogènes comprennent les toxines qui endommagent le foie (métaux lourds, antibiotiques, etc.) et les maladies infectieuses.

Coefficient de Schmidt Avec les aminotransférases, calculer le coefficient de Schmidt (CS). KS = (AST + ALT) / GLDG. En cas de jaunisse obstructive, le coefficient de Schmidt est de 5-15, avec une hépatite aiguë - plus de 30, avec une métastase des cellules tumorales dans le foie - environ 10.

La sorbitol déshydrogénase (LDH) est la norme, conséquence de maladies du foie. Normalement, la sérbitol déshydrogénase est détectée dans le sérum à l'état de traces et son activité ne dépasse pas 0,4 U / l. L'activité de la sorbitol déshydrogénase est multipliée par 10 à toutes les formes d'hépatite aiguë. La sorbitol déshydrogénase est une enzyme spécifique à un organe qui reflète les lésions des membranes des hépatocytes au cours du développement primaire d’un processus aigu ou lors de l’exacerbation de la maladie chronique. La γ-glutamyltransférase est la norme, dans laquelle le contenu est augmenté de pathologies du foie, enzyme présente non seulement dans le foie. L'activité maximale de la γ-glutamyltransférase est détectée dans les reins, le pancréas, le foie et la prostate. Chez les personnes en bonne santé, la concentration normale de y-glutamyl transférase chez les hommes est comprise entre 250 et 1 800 nmol / l * s, chez les femmes - entre 167 et 1 100 nmol / s * l. Chez les nouveau-nés, l'activité enzymatique est 5 fois supérieure et chez les prématurés 10 fois.

L'activité de la γ-glutamyltransférase augmente dans les maladies du foie et du système biliaire, ainsi que dans le diabète. L'activité la plus élevée de l'enzyme est accompagnée d'ictère obstructif et de cholestase, l'activité de la γ-glutamyltransférase dans ces pathologies augmentant 10 fois ou plus. Avec l'activité du foie dans le processus malin, l'activité de l'enzyme augmente de 10 à 15 fois, avec une hépatite chronique - 7 fois.

La détermination de l'activité de cette enzyme est le test de sélection le plus sensible, qui est préférable à la détermination de l'activité des aminotransférases (AST et ALT) ou de la phosphatase alcaline.

Détermination informative de l'activité de la γ-glutamyltransférase et des maladies du foie chez les enfants.

La fructose monophosphate aldolase (FMFA) est la norme, résultat d'une maladie du foie

Normalement, le sang se trouve à l'état de traces. La détermination de l'activité FMFA est utilisée pour diagnostiquer l'hépatite aiguë. Cependant, dans la plupart des cas, la détermination de l'activité de cette enzyme est utilisée pour identifier une pathologie professionnelle chez les personnes qui travaillent avec des produits chimiques toxiques pour le foie.

Dans les cas d'hépatite infectieuse aiguë, l'activité de la fructose monophosphate aldolase est multipliée par dix et celle exposée aux toxines à faible concentration (intoxication chronique par les toxines), seulement 2 à 3 fois.

Activité des enzymes dans diverses pathologies du foie et des voies biliaires Le rapport entre les augmentations de l’activité de diverses enzymes dans certaines pathologies du foie et des voies biliaires est présenté dans le tableau.

Qu'est-ce que l'augmentation des enzymes hépatiques dans le test sanguin

Le foie est l'une des plus grandes glandes du corps humain. Il participe aux processus métaboliques, nettoie le sang des substances toxiques et toxiques, contrôle un certain nombre de processus biochimiques. La plupart de ces changements sont dus aux enzymes synthétisées par la glande elle-même.

Les enzymes hépatiques (enzymes) maintiennent la cohérence dans le corps, en agissant de manière invisible pour l'homme. Avec le développement de conditions pathologiques, le niveau d'enzymes hépatiques augmente ou diminue, ce qui est une caractéristique importante et est utilisé dans le diagnostic différentiel.

Groupes d'enzymes

Sur la base des caractéristiques de la synthèse et de l'action, toutes les enzymes hépatiques sont divisées en plusieurs groupes:

  1. Indicateur. Ces enzymes montrent la présence d'une pathologie d'un organe sous la forme de la destruction de ses cellules. Ceux-ci comprennent l'AST (aspartate aminotransférase), l'ALT (alanine aminotransférase), le GGT (gamma-glutamyltransférase), le GDH (glumate déshydrogénase), la LDH (lactate déshydrogénase). Les deux premières enzymes sont le plus souvent utilisées pour les processus de diagnostic.
  2. Sécrétoire (cholinestérase, prothrombinase). Participer à soutenir le travail du système de sang coagulé.
  3. Excréteur (représentant - phosphatase alcaline). Est dans la composition des composants de la bile. Au cours de la recherche, cette enzyme montre le travail du système biliaire.

ALT et AST

Ce sont des enzymes hépatiques microsomales, dont le niveau contrôle l'analyse biochimique du sang. L'AST est une enzyme endogène produite au sein des hépatocytes. Il est synthétisé et les cellules d'autres organes, mais en plus petites quantités (cœur, cerveau, reins, tractus intestinal). Les changements dans le niveau de l'enzyme dans le sang indiquent le développement de la maladie, même s'il n'y a toujours pas de symptômes visibles.

L'ALT est produite par les cellules du foie, du muscle cardiaque et des reins (une petite quantité). Il est déterminé par un test sanguin en parallèle avec la première enzyme. Un point de diagnostic important est la clarification du ratio ALT / AST.

Raisons pour élever

Une augmentation des enzymes hépatiques peut être insignifiante du fait de l’ingestion de nombreux médicaments ou de l’accumulation de substances toxiques dans le corps, ou prononcée au cours du développement de maladies.

Les enzymes peuvent être élevées au cours d'un traitement prolongé avec des médicaments anesthésiques, des statines (médicaments utilisés pour éliminer le «mauvais» cholestérol du corps), des sulfamides, du paracétamol. Des facteurs aggravants peuvent être l'alcool et les aliments gras. Cela comprend l'utilisation à long terme de médicaments à base de plantes (l'éphédra, la calotte crânienne et l'herbe du séné peuvent augmenter le taux d'enzymes hépatiques dans l'échantillon de sang).

Si les numérations sanguines des enzymes hépatiques sont élevées, cela signifie les états pathologiques suivants:

  • inflammation virale du foie (hépatite);
  • la cirrhose;
  • hépatose grasse du foie;
  • tumeur maligne primitive du foie;
  • processus tumoraux secondaires avec formation de métastases dans la glande;
  • inflammation du pancréas;
  • infarctus du myocarde;
  • myocardite infectieuse;
  • insuffisance cardiaque.

Signes d'amélioration d'enzyme

De telles manifestations peuvent ne pas avoir de symptômes visuels ou être accompagnées d'un certain nombre de plaintes du patient:

  • diminution des performances, fatigue constante;
  • syndrome de douleur abdominale;
  • perturbation de l'appétit;
  • démangeaisons de la peau;
  • couleur jaune de la sclérotique et de la peau;
  • ecchymoses fréquentes, saignements de nez.

Enzymes excrétoires et sécrétoires

Le test sanguin pour les enzymes implique non seulement une évaluation du niveau de tous les ALT et AST connus, mais également d'autres enzymes. La phosphatase alcaline, la GGT, a une valeur diagnostique importante. Le niveau de ces enzymes est au-delà de la plage normale dans les pathologies du système biliaire, par exemple dans la maladie des calculs biliaires, processus tumoraux.

Ensemble avec ces enzymes évaluer le taux de bilirubine, qui est un pigment de la bile. Affiner ses chiffres est important pour la cholécystite, la maladie de calculs biliaires, la cirrhose, la Giardia, la carence en vitamine B12, en cas d'intoxication par des boissons alcoolisées, des substances toxiques.

Taux de grossesse

Pendant la période de portage d’un enfant, le corps de la femme subit un certain nombre de changements. Ses organes et systèmes commencent à fonctionner à deux, ce qui se reflète non seulement dans l'état général, mais aussi dans les indicateurs de laboratoire.

Le niveau d'ALAT et d'AST pendant la grossesse - jusqu'à 31 U / l. Si la toxémie se développe entre 28 et 32 ​​semaines après la mise au monde, le nombre augmente. Les deux premiers trimestres peuvent être accompagnés d'un léger dépassement, ce qui n'est pas considéré comme un problème, car la charge hépatique devient maximale au cours de cette période.

Indicateurs GGT - jusqu'à 36 U / l. Peut augmenter légèrement de 12 à 27 semaines de grossesse, ce qui est la norme. Le niveau augmente fortement dans le contexte des processus inflammatoires du foie, la pathologie du système biliaire, avec le diabète gestationnel.

Taux de phosphatase alcaline - jusqu'à 150 U / l. La croissance active du fœtus à partir de la semaine 20 jusqu'au moment de l'accouchement entraîne une augmentation du nombre de l'enzyme. Le niveau de phosphatase alcaline est modifié lors de la réception de fortes doses d'acide ascorbique, médicaments antibactériens, avec une carence en calcium et en phosphore.

Norma

Les indicateurs valides des principales enzymes importantes sont énumérés dans le tableau.

Quels sont les tests sanguins pour les enzymes hépatiques?

Des analyses de sang pour les enzymes hépatiques sont effectuées très souvent. Cela n’est pas surprenant, car le foie est l’une des plus grandes glandes du corps humain. Elle participe aux processus métaboliques, purifie le sang des toxines et des poisons, surveille le kit de traitement biochimique. La plupart de ces changements sont dus aux enzymes synthétisées par le foie.

La présence d'enzymes hépatiques dans le sang est constante. Ils sont indispensables pour les humains. Si un corps humain est affecté par une pathologie quelconque, les enzymes présentent alors une augmentation ou une diminution, ce qui est très important. La biochimie pour la présence d'enzymes hépatiques est nécessaire pour le diagnostic différentiel.

C'est quoi

Avant de procéder à des tests sanguins pour les enzymes, il est utile de déterminer ce que c'est. Quelles enzymes plasmatiques sont généralement sécrétées? Les enzymes sont utilisées par le corps humain pour mener à bien les processus métaboliques. Les enzymes sont contenues dans le système hépatobiliaire. En raison de la présence continue d'enzymes hépatiques microsomales, le corps fonctionne normalement.

Dans les mitochondries, il existe des enzymes importantes pour le foie en termes de métabolisme énergétique. La plupart des enzymes peuvent être décomposées et faire partie des composants des excréments utilisés, par exemple la bile.

La biochimie sanguine est capable de déterminer la performance d'une enzyme. Effectuer de telles études biochimiques à tout moment. Le sang peut être vérifié et des tests rapides spéciaux. Pour le moment, une telle biochimie est importante car des tests enzymatiques sont nécessaires pour établir le tableau clinique.

Dans le contexte de nombreuses maladies, on peut observer une augmentation ou une diminution des enzymes hépatiques. Puisque le foie remplit un certain nombre de fonctions, il n’est pas surprenant que les enzymes soient différentes. Il y a trois options, variant le domaine d'activité:

Parlant du premier type d’enzymes, il est présenté en deux types. Ce sont la prothrombinase et la cholinestérase. Les enzymes de ce groupe travaillent avec du sang. Le taux est déterminé lors de la coagulation. Si les enzymes du plasma sanguin de ce type sont abaissées, vous devez faire attention aux éventuels problèmes du foie, de la vésicule biliaire ou de ses canaux.

Seule la phosphatase alcaline peut être attribuée au deuxième type. Ces enzymes sont sécrétées avec la bile et, par conséquent, la conclusion est réalisée sous la forme d'une chaise. Lorsque la phosphatase alcaline est augmentée, il convient de réfléchir au contrôle des voies biliaires.

Les enzymes sanguines de type indicateur peuvent se développer de manière spectaculaire dans le contexte de la destruction des hépatocytes. Nous parlons de cellules hépatiques qui, sous l’influence d’un certain nombre de maladies, cessent d’exister. Ce type inclut des options telles que AST, ALT, GGT, LDG et GLDG. Ces substances sont présentes dans le cytosol ou les mitochondries. AST et ALT peuvent également être considérés comme des enzymes hépatiques microsomales. Cependant, toutes les enzymes n'ont pas de valeur d'un point de vue diagnostique.

Le plus souvent, la biochimie détermine les concentrations sanguines d'AST, d'ALT, de GGT, de LDN et de phosphatase alcaline dans le sang. Le taux de ces substances peut en dire long sur la situation. Une analyse des enzymes pancréatiques ou hépatiques doit être déchiffrée par un médecin qui, en tenant compte des données obtenues, vous diagnostiquera immédiatement ou vous fera passer des examens complémentaires. Il s’agit généralement d’une échographie ou d’une radiographie, il peut s’agir d’une analyse des selles. Dans les cas graves, une ponction hépatique peut être nécessaire.

Lorsque certaines enzymes du foie sont élevées, mais que le taux n'est pas sérieusement dépassé et que la biochimie n'a constaté qu'un seul écart, il n'est pas question d'un diagnostic épouvantable. Vous avez peut-être récemment mangé quelque chose de mauvais ou bu de l'alcool. S'il existe un traitement médicamenteux régulier, il affecte le foie et le niveau de l'enzyme. Vous devez commencer à vous inquiéter si un indicateur très élevé est révélé en fonction des résultats de la recherche.

Pourquoi les enzymes poussent

Le taux d'enzymes hépatiques peut augmenter pour de nombreuses raisons. Les médecins parlent d'une légère augmentation comme d'une fluctuation naturelle, qui peut s'expliquer par un traitement médicamenteux ou l'utilisation de produits de qualité médiocre. Le foie dans le corps humain peut être considéré comme une sorte de laboratoire biochimique, qui réagit immédiatement à tout changement environnemental, à l'ingestion d'aliments ou d'eau de mauvaise qualité.

Cependant, il est important de souligner que très souvent, surtout si les indicateurs ont augmenté plusieurs fois, on parle de la présence d'une maladie du foie. Grâce aux études biochimiques, les médecins peuvent isoler plus précisément le facteur qui a provoqué les changements correspondants.

Il arrive que, lors de la croissance des enzymes hépatiques, les personnes rencontrent des médicaments nocifs pour le foie au cours du traitement. Ceux-ci peuvent être des analgésiques ou des statines qui aident le sang à éliminer l'excès de cholestérol du corps. L’alcool est également considéré comme un facteur qui soulève de tels indicateurs, en particulier s’il est utilisé fréquemment et de manière incontrôlable. Dans le contexte de l'obésité, la croissance des substances pertinentes peut également se produire.

Si, après analyse, une augmentation significative de l'alanine aminotransférase est appelée une réduction de l'ALAT, il est alors possible de parler d'un travail anormal du fer dans le foie ou le pancréas. Ce sont l'hépatite, la pancréatite, l'intoxication alcoolique. En outre, cette image présente un certain nombre de maladies de nature oncologique.

Un taux élevé d'aspartate aminotransférase ou d'AST peut informer un médecin de problèmes de muscle squelettique ou de myocarde. Il existe souvent des patients avec une marque appropriée dans les résultats des tests ayant survécu à l'infarctus du myocarde, à la myocardite infectieuse ou à la myopathie.

Avec la croissance simultanée des deux indicateurs, la raison peut être liée à la prise de plusieurs médicaments et de médicaments à base de plantes. Les personnes assises sur des statines, des sulfamides et du paracétamol sont confrontées à cette situation. Certaines plantes ne peuvent être exclues des facteurs de risque. Cette calotte, feuille d'Alexandrie et éphédra.

Ce que vous devez savoir enceinte

Lorsque les enzymes hépatiques sont élevées pendant la grossesse, les indicateurs ne concernent pas toujours une pathologie quelconque. Le fait est que pendant la période de gestation, le corps de la femme subit de graves changements. Les corps mères doivent travailler sur deux fronts, ce qui affecte leur état.

Pendant la grossesse, l’ALT et l’AST peuvent atteindre jusqu’à 31 U / l. S'il y a toxicose, ces chiffres ont augmenté dans la période de 28 à 32 semaines. Habituellement, les deux premiers trimestres démontrent de temps en temps un léger dépassement de ce qui est permis, mais ce n’est pas un problème. Tout s'explique par la charge accrue sur le foie.

Les indicateurs de GGT dans le même temps peuvent atteindre jusqu'à 36 U / l. De 12 à 27 semaines de grossesse, il y a une légère augmentation, considérée comme normale. Avec une forte augmentation du niveau, une inflammation peut être présente dans le foie ou dans la pathologie du système biliaire, et un diabète gestationnel du type sucre est exprimé.

Parlant du taux de phosphatase alcaline, son niveau peut atteindre 150 Ed. Dans le même temps, dans le contexte de la croissance fœtale active, qui commence à partir de la semaine 20 jusqu'au moment de l'accouchement, le nombre augmente légèrement. Une grave modification du niveau de phosphatase alcaline est observée lors de la prise d'une grande quantité d'acide ascorbique, médicaments du spectre antibactérien, avec un manque de calcium et de phosphore dans le corps.

Que faire pour élever

Il est possible de considérer une augmentation de n'importe laquelle des enzymes hépatiques uniquement comme un symptôme et non comme une pathologie directe nécessitant un traitement. Dans la plupart des cas, le médecin peut facilement déterminer la cause première de l'augmentation et prendre des mesures pour corriger cet indicateur.

Si vous avez réussi la biochimie sanguine à titre préventif et qu'elle a démontré une augmentation du nombre d'enzymes, vous devriez consulter un thérapeute. Le médecin peut recommander des études supplémentaires permettant d'établir la cause fondamentale.

Tout d’abord, quelle que soit la cause, il sera recommandé au patient d’ajuster son régime alimentaire. L'objectif principal d'un tel régime thérapeutique est de réduire la charge sur le foie, de réduire le niveau de graisse corporelle, d'éliminer les toxines et les scories.

Pour un régime hépatique, une quantité accrue de légumes est importante. Vous pouvez faire des salades à partir d'épinards, de chou frisé, de légumes verts. Il est important d’ajuster la quantité de produits contenant des antioxydants. Ajoutez à cela le régime habituel des avocats et des noix, le foie vous en sera reconnaissant.

Dans le menu du jour devrait être au moins 50 grammes de fibres alimentaires. C'est à propos de la fibre. Avec l'aide de telles substances, le corps est capable d'éliminer le "mauvais" cholestérol et de normaliser le travail du système biliaire. Beaucoup de fibres contiennent des fruits, des noix, des céréales et des légumineuses.

Dans le cadre du traitement, il est important de consommer suffisamment de protéines. Le fait est que ce sont les substances de l’ordre protéique qui sont considérées comme la base nécessaire à la récupération des hépatocytes endommagés. Cependant, le médecin doit être impliqué dans la détermination d'une norme protéique spécifique. Dans le processus de traitement, il est important de respecter le schéma de consommation correct. Le jour, vous devez boire jusqu'à deux litres de liquide.

Les enzymes hépatiques ont augmenté dans le sang

Quelle est la transaminase

Les transaminases ou transferases sont des enzymes-catalyseurs pour les réactions chimiques du métabolisme de l'azote, dont la tâche principale est le transport des groupes amino pour la formation de nouveaux acides aminés. Les processus biochimiques nécessitant leur participation sont principalement réalisés dans le foie.

Le mouvement de transit des transaminases dans le sang n’affecte normalement pas le résultat du test; en termes quantitatifs, leur concentration est respectivement de 31 et 37 U / l pour les femmes et des hommes et de 31 et 47 U / l pour les femmes et les hommes pour les hommes et les hommes.

Transferases hépatiques déterminées lors des tests de laboratoire standard:

  • l'alanine aminotransférase ou l'alanine transaminase (ALT);
  • l'aspartate aminotransférase, ou l'aspartique transaminase (AST).

Le niveau d'enzymes dans un foie en bonne santé est influencé par des caractéristiques telles que l'âge (valeur accrue chez le nouveau-né), le sexe (le taux de transaminases dans le sang des femmes est inférieur à celui des hommes), le surpoids (il y a une légère augmentation des transaminases).

Causes des fluctuations des indicateurs d'AST, ALT

Les transaminases dans le sang d'une personne en bonne santé ne montrent pas d'activité; une forte augmentation de leur niveau est un signal d'alarme. Il faut savoir que la croissance des indicateurs n'est pas toujours déclenchée par une maladie du foie. AST est utilisé comme marqueur des dommages au muscle cardiaque lors d'un infarctus du myocarde; la concentration augmente avec une attaque sévère d'angine.

Par conséquent, la détermination de l'activité enzymatique des transaminases ne peut être attribuée à des tests spécifiques. Mais dans le même temps, AST et ALT sont des indicateurs fiables et sensibles des dommages au foie en présence de symptômes cliniques ou de l’anamnèse de la maladie.

Une augmentation de l'activité des transaminases hépatiques applicable à la pathologie hépatique est observée dans les cas suivants:

1. Nécrose des hépatocytes (cellules du foie).

La nécrose est un processus irréversible au cours duquel la cellule cesse d'exister en tant qu'unité structurelle et fonctionnelle de tissu. L'intégrité de la membrane cellulaire est violée et les composants cellulaires sortent, ce qui entraîne une augmentation de la concentration de substances intracellulaires biologiquement actives dans le sang.

La nécrose massive des hépatocytes provoque une augmentation rapide et répétée des transaminases hépatiques. Pour la même raison, une cirrhose significative du foie ne s'accompagne pas d'une hyperactivité enzymatique: il existe trop peu d'hépatocytes en activité pour que leur destruction conduise à une augmentation de l'AST et de l'ALT.

Les indicateurs de transaminases correspondent à la norme, bien que le processus en soit déjà au stade de la décompensation. L’ALT est considéré comme un indicateur plus sensible des maladies du foie. Par conséquent, avec les symptômes correspondants, faites tout d’abord attention à son niveau.

Des modifications nécrotiques du tissu hépatique sont observées dans les hépatites aiguës et chroniques d'étiologies diverses: virale, toxique (en particulier alcoolique et médicamenteuse), hypoxie aiguë résultant d'une forte chute de la pression artérielle lors d'un choc.

La libération d'enzymes dépend directement du nombre de cellules affectées; par conséquent, la sévérité du processus avant la réalisation d'études spécifiques est évaluée par le niveau quantitatif de transaminases AST et ALT et par une augmentation par rapport à la norme.

Cependant, pour déterminer d'autres tactiques, un examen supplémentaire est nécessaire, ainsi qu'une analyse biochimique du sang au fil du temps.

2. Cholestase (stagnation de la bile).

Bien que la sortie de la bile puisse être violée pour diverses raisons, sa stagnation à long terme dans des conditions de préservation de la sécrétion d'hépatocytes conduit à un étirement excessif, à un métabolisme perturbé et à la fin de la chaîne pathologique - à une nécrose.

3. Changements dystrophiques.

La dystrophie est une violation du métabolisme des tissus. Il accompagne en quelque sorte l'inflammation. en tant que variété, le remplacement du tissu conjonctif des zones nécrotiques peut être envisagé, ce qui constitue la base pathogénétique de la cirrhose du foie.

Parmi les raisons de l'augmentation des transaminases est indiquée la dégénérescence graisseuse du foie (hépatite grasse alcoolique).

Les maladies génétiques sont également importantes, par exemple la maladie de Wilson-Konovalov (dégénérescence hépatolenticulaire) caractérisée par une accumulation excessive de cuivre.

Les tumeurs du foie, tant bénignes que malignes, en cours de croissance détruisent les tissus environnants, ce qui provoque une inflammation. Cela se traduit par une augmentation persistante des transaminases hépatiques.

Les métastases ont le même effet: les cellules tumorales introduites par le sang ou le liquide lymphatique forment des foyers tumoraux secondaires dans le tissu hépatique.

5. Invasions parasitaires.

Les helminthes qui parasitent le système hépatobiliaire (Giardia, ascaris, opistorchis, échinocoque) provoquent une inflammation et une obstruction (chevauchement) des voies biliaires, ainsi qu'une infection secondaire, accompagnée d'une augmentation des transaminases.

6. effet médicinal.

Aujourd'hui, la science dispose de données provenant de nombreuses études qui ont prouvé que les médicaments entraînent une augmentation des transaminases. Ceux-ci comprennent:

  • agents antibactériens (tétracycline, érythromycine, gentamicine, ampicilline);
  • stéroïdes anabolisants (décanabol, euboline);
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (acide acétylsalicylique, indométhacine, paracétamol);
  • inhibiteurs de la monoamine oxydase (sélégiline, imipramine);
  • la testostérone, la progestérone, les contraceptifs oraux;
  • les sulfamides (Biseptol, Berlotcide);
  • barbituriques (sécobarbital, reposal);
  • cytostatiques, immunosuppresseurs (azathioprine, cyclosporine);
  • préparations contenant du cuivre, du fer.

L'élévation de la transaminase ne dépend pas de la forme du médicament; Les comprimés, ainsi que les perfusions intraveineuses, peuvent affecter négativement le foie ou provoquer une fausse activité de l'AST et de l'ALT, en raison de la spécificité de leur dosage dans le sérum sanguin.

Les symptômes

Malgré la diversité des causes, les maladies du foie présentent un certain nombre de symptômes similaires, accompagnés d’une augmentation des transaminases hépatiques:

  • faiblesse, léthargie, apparaissant soudainement ou persistant longtemps;
  • nausées, vomissements, qu’il y ait ou non un lien avec la consommation de nourriture;
  • perte d'appétit ou son absence complète, aversion pour certains types d'aliments;
  • douleur abdominale, en particulier lorsqu'elle est localisée dans l'hypochondre droit, épigastrique;
  • une augmentation de l'abdomen, l'émergence d'un vaste réseau de veines saphènes;
  • coloration ictérique de la peau, sclérotique des yeux, muqueuses visibles de tout degré d'intensité;
  • démangeaisons obsessionnelles douloureuses, pire la nuit;
  • décoloration des sécrétions: urine foncée, fèces acholiques (blanchies);
  • saignements des muqueuses, saignements nasal, gastro-intestinal.

Dans l'hépatite B, l'alanine transaminase prédominante est élevée, une hyperfermentémie survient plusieurs semaines avant que les signes de la maladie n'apparaissent.

La valeur dans le diagnostic

Déterminer les caractéristiques de la pathologie du foie en fonction du niveau d'hyperfermentémie à l'aide d'une échelle spéciale. Le degré d'élévation des transaminases hépatiques est divisé en:

  1. Modéré (jusqu'à 1 à 1,5 fois ou 1 à 1,5 fois).
  2. Moyen (de 6 à 10 normes ou 6 à 10 fois).
  3. Élevé (plus de 10 à 20 normes ou plus de 10 fois).

Le pic d'activité de la transaminase dans l'hépatite virale aiguë est observé au cours de la deuxième ou troisième semaine de la maladie, après quoi il diminue jusqu'à la valeur normale de l'ALAT et de l'AST en 30 à 35 jours.

En cas d'évolution chronique sans exacerbation, l'hyperfermentémie ne se caractérise pas par de fortes fluctuations et reste dans une augmentation modérée ou légère. Dans la phase latente (asymptomatique) de la cirrhose, les transaminases se situent le plus souvent dans la plage normale.

Il est important de faire attention aux transaminases hépatiques accrues, seules ou en combinaison avec d’autres indicateurs du spectre biochimique: bilirubine, gamma-glutamyltranspeptidase, phosphatase alcaline, car la combinaison d’indicateurs de croissance indique une pathologie spécifique ou réduit l’éventail des causes probables.

Jaunisse hépatique (mécanique), une insuffisance hépatique aiguë peut être accompagnée d'une augmentation du taux de bilirubine avec des concentrations simultanées normales ou faibles d'AST et d'ALAT. Ce phénomène s'appelle la dissociation bilirubine-aminotransférase.

L’augmentation des transaminases chez les enfants est souvent causée par une infection par le virus de l’hépatite, une lésion du foie induite par un médicament. Une pathologie dangereuse qui survient dans l'enfance est le syndrome de Ray. En raison de l'utilisation de l'acide acétylsalicylique (aspirine), une encéphalopathie hépatique aiguë, une maladie constituant un danger de mort, se développe.

Pour le diagnostic approfondi, on utilise le coefficient de Rytis, qui est un rapport transaminases AST et ALT. Normalement égal à 1,33. Si le coefficient de Ritis est inférieur à 1, il est considéré comme un signe de lésion infectieuse-inflammatoire du foie.

L'hépatite virale aiguë, par exemple, est comprise entre 0,55 et 0,83. Atteindre un niveau égal ou supérieur à 2 suggère que l'hépatite alcoolique ou une nécrose du muscle cardiaque est suspectée.

Valeur en thérapie

L'augmentation des taux de transaminases dans le sang est dans la plupart des cas un signe défavorable, preuve de la destruction des cellules hépatiques.

L'hyperfermentémie peut être à nouveau détectée quelque temps après la normalisation des indicateurs. En règle générale, cela indique le début d'une nouvelle ou récurrence du processus pathologique existant et la nécrose renouvelée des hépatocytes.

Comment abaisser la transaminase? Le niveau d'AST et d'ALT n'est que le reflet de la présence de la maladie; par conséquent, un retour à la normale ne peut être obtenu qu'avec un diagnostic et un traitement adéquats de la pathologie détectée. Des taux d'enzymes élevés et extrêmement élevés nécessitent une hospitalisation et un examen supplémentaire immédiat.

Il comprend des tests sanguins cliniques généraux, un test sanguin biochimique complet avec détermination des électrolytes, du glucose, ainsi que des méthodes instrumentales - électrocardiographie, ultrasons et / ou tomodensitométrie des organes abdominaux.

Si nécessaire, effectuez un test ELISA (dosage immuno-enzymatique) pour rechercher les anticorps anti-virus de l'hépatite ou la PCR (réaction en chaîne de la polymérase) afin de déterminer l'ADN ou l'ARN des virus.

Le test des transaminases étant sensible aux modifications hépatiques, il peut être utilisé pour évaluer l’efficacité du traitement en association avec d’autres méthodes de laboratoire et instrumentales.

Auteur: Torsunova Tatiana

Groupes d'enzymes

Sur la base des caractéristiques de la synthèse et de l'action, toutes les enzymes hépatiques sont divisées en plusieurs groupes:

  1. Indicateur. Ces enzymes montrent la présence d'une pathologie d'un organe sous la forme de la destruction de ses cellules. Ceux-ci comprennent l'AST (aspartate aminotransférase), l'ALT (alanine aminotransférase), le GGT (gamma-glutamyltransférase), le GDH (glumate déshydrogénase), la LDH (lactate déshydrogénase). Les deux premières enzymes sont le plus souvent utilisées pour les processus de diagnostic.
  2. Sécrétoire (cholinestérase, prothrombinase). Participer à soutenir le travail du système de sang coagulé.
  3. Excréteur (représentant - phosphatase alcaline). Est dans la composition des composants de la bile. Au cours de la recherche, cette enzyme montre le travail du système biliaire.

ALT et AST

Ce sont des enzymes hépatiques microsomales, dont le niveau contrôle l'analyse biochimique du sang. L'AST est une enzyme endogène produite au sein des hépatocytes. Il est synthétisé et les cellules d'autres organes, mais en plus petites quantités (cœur, cerveau, reins, tractus intestinal). Les changements dans le niveau de l'enzyme dans le sang indiquent le développement de la maladie, même s'il n'y a toujours pas de symptômes visibles.

L'ALT est produite par les cellules du foie, du muscle cardiaque et des reins (une petite quantité). Il est déterminé par un test sanguin en parallèle avec la première enzyme. Un point de diagnostic important est la clarification du ratio ALT / AST.

Raisons pour élever

Une augmentation des enzymes hépatiques peut être insignifiante du fait de l’ingestion de nombreux médicaments ou de l’accumulation de substances toxiques dans le corps, ou prononcée au cours du développement de maladies.

Les enzymes peuvent être élevées au cours d'un traitement prolongé avec des médicaments anesthésiques, des statines (médicaments utilisés pour éliminer le «mauvais» cholestérol du corps), des sulfamides, du paracétamol. Des facteurs aggravants peuvent être l'alcool et les aliments gras. Cela comprend l'utilisation à long terme de médicaments à base de plantes (l'éphédra, la calotte crânienne et l'herbe du séné peuvent augmenter le taux d'enzymes hépatiques dans l'échantillon de sang).

Si les numérations sanguines des enzymes hépatiques sont élevées, cela signifie les états pathologiques suivants:

  • inflammation virale du foie (hépatite);
  • la cirrhose;
  • hépatose grasse du foie;
  • tumeur maligne primitive du foie;
  • processus tumoraux secondaires avec formation de métastases dans la glande;
  • inflammation du pancréas;
  • infarctus du myocarde;
  • myocardite infectieuse;
  • insuffisance cardiaque.

Signes d'amélioration d'enzyme

De telles manifestations peuvent ne pas avoir de symptômes visuels ou être accompagnées d'un certain nombre de plaintes du patient:

  • diminution des performances, fatigue constante;
  • syndrome de douleur abdominale;
  • perturbation de l'appétit;
  • démangeaisons de la peau;
  • couleur jaune de la sclérotique et de la peau;
  • ecchymoses fréquentes, saignements de nez.

Enzymes excrétoires et sécrétoires

Le test sanguin pour les enzymes implique non seulement une évaluation du niveau de tous les ALT et AST connus, mais également d'autres enzymes. La phosphatase alcaline, la GGT, a une valeur diagnostique importante. Le niveau de ces enzymes est au-delà de la plage normale dans les pathologies du système biliaire, par exemple dans la maladie des calculs biliaires, processus tumoraux.

Ensemble avec ces enzymes évaluer le taux de bilirubine, qui est un pigment de la bile. Affiner ses chiffres est important pour la cholécystite, la maladie de calculs biliaires, la cirrhose, la Giardia, la carence en vitamine B12, en cas d'intoxication par des boissons alcoolisées, des substances toxiques.

Taux de grossesse

Pendant la période de portage d’un enfant, le corps de la femme subit un certain nombre de changements. Ses organes et systèmes commencent à fonctionner à deux, ce qui se reflète non seulement dans l'état général, mais aussi dans les indicateurs de laboratoire.

Le niveau d'ALAT et d'AST pendant la grossesse - jusqu'à 31 U / l. Si la toxémie se développe entre 28 et 32 ​​semaines après la mise au monde, le nombre augmente. Les deux premiers trimestres peuvent être accompagnés d'un léger dépassement, ce qui n'est pas considéré comme un problème, car la charge hépatique devient maximale au cours de cette période.

Indicateurs GGT - jusqu'à 36 U / l. Peut augmenter légèrement de 12 à 27 semaines de grossesse, ce qui est la norme. Le niveau augmente fortement dans le contexte des processus inflammatoires du foie, la pathologie du système biliaire, avec le diabète gestationnel.

Taux de phosphatase alcaline - jusqu'à 150 U / l. La croissance active du fœtus à partir de la semaine 20 jusqu'au moment de l'accouchement entraîne une augmentation du nombre de l'enzyme. Le niveau de phosphatase alcaline est modifié lors de la réception de fortes doses d'acide ascorbique, médicaments antibactériens, avec une carence en calcium et en phosphore.

Norma

Les indicateurs valides des principales enzymes importantes sont énumérés dans le tableau.

Tactiques de gestion des patients

Pour déterminer les enzymes hépatiques élevées, le médecin prescrit un certain nombre d'examens supplémentaires afin de clarifier l'état du patient. Immédiatement, le spécialiste recommande au patient de commencer le traitement en corrigeant son régime. L'objectif est de réduire la charge sur le foie, de réduire le niveau de dépôts graisseux, d'éliminer les toxines et les scories.

Il est important d'augmenter la quantité de légumes ingérés. Les épinards, le chou frisé, les légumes verts, la laitue, les feuilles de pissenlit sont particulièrement utiles. Vous devez également augmenter la quantité d'aliments consommés, notamment les antioxydants (avocats, noix).

Le menu du jour doit contenir au moins 50 g de fibres alimentaires, en particulier de fibres. De telles substances nettoient le "mauvais" cholestérol et contribuent à la normalisation du système biliaire. Aliments riches en fibres:

Le traitement implique l'apport d'une quantité suffisante de protéines, car les substances protéiques sont considérées comme la base nécessaire à la récupération des hépatocytes endommagés. Cependant, le médecin dira combien il devrait être présent dans le régime alimentaire quotidien. Il est important de ne pas en utiliser trop afin de ne pas surcharger le mécanisme hépatique de traitement des protéines.

Buvez beaucoup d'eau propre. Chaque jour, vous devez boire jusqu'à 2 litres de liquide: l'estomac vide, avant chaque repas, avant l'activité physique et après, avant le repos du soir.

Réception d'herbes et d'additifs alimentaires

La phytothérapie a un effet positif sur l’état du foie et réduit les paramètres pathologiques des enzymes. Le traitement consiste à utiliser des thés à base d'ingrédients à base de plantes. Il est important de consulter votre médecin sur la possibilité de tels événements.

Ingrédients à base de plantes utiles:

Dans les aliments, vous devez ajouter du curcuma, qui réduit l'apparence des processus inflammatoires, et de l'ail, qui a un effet antitumoral. Avec l'autorisation d'un médecin, vous pouvez utiliser des compléments alimentaires riches en antioxydants.

Traitement des maladies

Si un processus pathologique est détecté pendant le diagnostic, ce qui était la cause de l'augmentation des enzymes hépatiques, il doit être traité. Un spécialiste qualifié sélectionnera le schéma de traitement du patient en fonction du cas clinique spécifique.

Les enzymes hépatiques jouent un rôle important dans un certain nombre de processus intervenant dans le corps humain. Leur valeur diagnostique est la capacité de détecter des maladies et des états pathologiques à un stade précoce.

01 Essence du problème

Le foie produit les enzymes suivantes: sécrétoire, indicateur et excréteur. Lorsque les enzymes hépatiques dépassent la norme autorisée ou si leur niveau devient inférieur à la norme, cela signifie qu'il existe une pathologie dans le corps ou que le foie est endommagé. En analysant le sang, les médecins peuvent déterminer quelles pathologies se produisent dans le corps et, grâce à des recherches supplémentaires, établir un diagnostic précis.

Par exemple, si les enzymes hépatiques du groupe sécrétoire sont élevées ou diminuées, il est probable qu'il existe des pathologies de la coagulation du sang. Si l'organe est altéré, le niveau d'enzymes excrétoires augmente et les indicateurs sont responsables des processus internes de la cellule. Si le foie est endommagé, leur niveau augmente, le niveau augmente en cas d'hépatite parenchymateuse.

02 Classification des enzymes

Dans l'étude du foie, les indicateurs les plus souvent considérés sont les suivants: AST, ALT, GGT, LDH et phosphatase alcaline:

  • gamma-glutamyltransférase - GGT;
  • lactate déshydrogénase - LDH;
  • phosphatase alcaline - phosphatase alcaline.

Les plus informatifs sont les indicateurs de AST, ALT. La norme AST et ALT chez les femmes ne devrait pas dépasser 31 unités, chez les hommes ALT - 45 unités, AST - 47 unités. Nous ne devons pas oublier que le taux d'indicateurs changera en fonction de l'âge du patient. Par conséquent, les indicateurs ci-dessus sont très conditionnels. En ce qui concerne les enfants, dans ce cas, l’âge de l’enfant est également déterminant dans la détermination de la norme. Les tests sanguins de décodage doivent être effectués par un spécialiste compétent.

03 symptômes de taux élevés

Si un taux élevé d'enzymes hépatiques est détecté dans le sang, le patient risque de ne pas le ressentir. Parfois, dans les maladies du foie humain, une faiblesse, une douleur abdominale, une perte d'appétit et une fatigue intense peuvent perturber. Il peut s’agir de démangeaisons et d’une peau jaune, la sclérotique des yeux peut également virer au jaune. Avec une diminution de la coagulation sanguine, des hématomes d'origine indéterminée peuvent survenir.

Si des violations se produisent dans le pancréas, la personne peut ressentir des sensations douloureuses, parfois le patient se plaint de troubles dyspeptiques - une augmentation de la formation de gaz, dans les matières fécales des morceaux d'aliments non digérés sont observés, les matières fécales deviennent plus grasses.

04 Quelles mesures faut-il prendre?

L'augmentation de la numération sanguine des enzymes hépatiques devrait alerter la personne. Ce phénomène doit être considéré uniquement comme un symptôme nécessitant des mesures de diagnostic supplémentaires. Par conséquent, ayant trouvé des taux d'enzymes élevés dans l'analyse, il est nécessaire de s'adresser au thérapeute.

Le plus souvent, les médecins recommandent de suivre un régime, les aliments doivent être fractionnés, les portions - petites, les aliments - utiles. Il faut refuser les boissons salées, grasses, fumées, épicées, il faut s’abstenir de café, de boissons gazeuses et d’alcool. Il est souhaitable de consommer davantage de produits à base de lait fermenté et d'aliments biologiques. Vous pouvez prendre des médicaments et des hépatoprotecteurs si votre médecin vous les recommande. Ces médicaments réparent les cellules hépatiques endommagées et aident le corps à s'acquitter de ses fonctions.

Comment manger avec des dommages au foie? Les aliments gras et lourds affectent négativement le foie, ce corps a besoin de beaucoup de verdure - laitue, épinards. L'inflammation dans le foie réduit les noix et l'avocat aide à éliminer les substances nocives du corps. Il est utile d'utiliser dans l'ail et les produits laitiers.

Il est souhaitable d'introduire dans le régime alimentaire des aliments riches en fibres - légumineuses, fruits, baies, céréales. En raison du fait que le foie transforme une grande quantité de graisse, son état peut se détériorer, les aliments riches en fibres, augmenter la fonction de la vésicule biliaire, et la bile est sécrétée davantage, ce qui réduit considérablement la charge du foie lors de la dégradation des graisses. Il est recommandé d'utiliser des aliments contenant de la vitamine C - baies d'églantier, agrumes.

Vous devez également consommer plus de liquide. L'eau aide à éliminer les toxines du foie. Vous devez donc boire au moins 2 litres par jour. Vous pouvez boire de l'eau pure et brasser des tisanes, par exemple à partir de chardon-Marie, de racine de pissenlit, d'astragale. Le thé vert est également très bon pour le foie.

Si le médecin recommande la prise de médicaments - hépatoprotecteurs, il est très important d’écouter cette recommandation et d’acquérir Allohol, Essentiale, Phosphoglyph ou Galsten - ils contribueront à normaliser les enzymes et restaureront les cellules endommagées de l’organe.

Rôle dans le corps

L'augmentation du niveau de ces enzymes est due à la mort cellulaire dans les organes internes et indique la présence d'anomalies dans le corps. Il y a deux types:

  • L'AST (ASpartaninovaya-Transferase) est une enzyme spécifique sensible aux modifications du muscle cardiaque, du foie et du cerveau. Tant que la structure cellulaire de ces organes n'est pas perturbée, le niveau de AST dans le sang sera dans les limites de la normale.
  • ALT (ALanine-Transferase) est une enzyme qui est un indicateur majeur de la maladie du foie.

Le plus simple et le plus accessible concernant les marqueurs du foie dans la vidéo ci-dessous

Analyse

Indications pour l'analyse

La raison pour laquelle on donne du sang pour détecter les transaminases peut être un symptôme de la maladie, qui entraîne une augmentation du niveau des enzymes ALT et AST. Par exemple, l'hépatite, une crise cardiaque, des maladies gastro-intestinales. Le médecin traitant enverra une analyse si les symptômes suivants sont détectés:

  • Douleur thoracique du côté gauche et troubles du rythme cardiaque.
  • Douleur dans l'abdomen droit (dans l'hypochondre).
  • Faiblesse, fatigue.
  • Décoloration de la peau (jaunisse).
  • Augmentation de l'abdomen chez les nourrissons.
  • Utilisation à long terme de médicaments pouvant avoir un impact négatif sur le foie.
  • Blessures présumées aux organes internes.
  • Évaluation de l'efficacité du traitement.
  • Intoxication toxique.

Préparation à l'analyse

Pour obtenir un résultat fiable, vous devez respecter les règles suivantes:

  • Le sang est donné à jeun, de préférence le matin.
  • Il est permis de ne boire que de l'eau bouillie ordinaire.
  • Ne prenez pas de drogue pendant 10 jours avant l'analyse.
  • Pendant quelques jours, vous devez éliminer de votre régime alimentaire la malbouffe (frite, sucrée, salée) et l’alcool.
  • Il est recommandé de minimiser l'effort physique.

Taux d'indicateurs

Les indicateurs varient selon le sexe et l'âge:

Causes des enzymes améliorées: ALT et AST

Les taux d'ALT et d'AST augmentent dans le sang lorsque le tissu de l'organe dont ils sont responsables est endommagé, principalement le foie, le tractus gastro-intestinal et le muscle cardiaque. Une liste plus détaillée des raisons de l'augmentation du niveau d'enzymes est présentée ci-dessous:

  • Hépatite de n'importe quelle étymologie (le principal indicateur de diagnostic est l'ALAT).
  • Cancer du foie.
  • Tumeurs bénignes du foie.
  • Maladies associées à une atteinte du muscle cardiaque (pour cette raison, il y a aussi une augmentation simultanée de l'ALAT et de l'AST).
  • Lorsque la grossesse dans le sang augmente légèrement le taux d'ALAT, de tels écarts ne doivent pas être préoccupants. Mais si pendant la grossesse, le taux d'ALAT et d'AST augmente simultanément, un diagnostic du foie est nécessaire.
  • La forme en cours de pancréatite (ALT augmente).
  • Médicaments: warfarine, paracétomol, médicaments hormonaux (cela peut être à l'origine d'une augmentation des performances)
  • Anomalies congénitales du foie chez les nourrissons (augmentation de la GGT et de l'ALAT).

Comment réduire les performances

Réduire la quantité d'enzymes dans le sang des enzymes ALT et AST n'est possible qu'en éliminant la cause sous-jacente de la maladie qui a provoqué la déviation de la norme. Lorsque l'organe endommagé reprend complètement ses fonctions, il ne libère plus de transaminase dans le sang. La médecine traditionnelle peut aider un organe malade à faire face rapidement à la pathologie, à en faire le traitement.

Recettes de nutrition pour normaliser les fonctions hépatique et cardiaque:

  • Dissoudre une demi-cuillère à café de curcuma et une cuillère à soupe de miel dans un verre d'eau. Prendre trois fois par jour.
  • La bouillie au lait aidera à nettoyer le foie des toxines accumulées.
  • Jus de betterave frais.
  • Apporter du cholestérol aidera un délicieux dessert de potiron bouilli et de miel.

Quels sont les tests hépatiques

Les échantillons de foie combinent différents types de tests de laboratoire visant à identifier d'éventuelles maladies du foie.

Inclure la détermination du nombre d'enzymes hépatiques et de bilirubine dans le sang:

  • ALT (alanine aminotransférase).
  • AST (aspartate aminotransférase).
  • GGT (gammagrutaniltransférase).
  • Phosphatase alcaline (phosphatase alcaline).
  • Bilirubine commune.

Prévention

  • Il est possible de prévenir les maladies du foie grâce à un régime alimentaire spécial comprenant des aliments riches en vitamine D: lait, œufs, pommes, poisson de mer, caviar, sarrasin et flocons d'avoine. Manger des aliments végétaux sains aidera votre foie à devenir plus résistant aux maladies et à éliminer les toxines dangereuses. Exclure de votre alimentation les aliments gras et salés, afin de ne pas surcharger le foie au-delà de la norme.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes: alcool et tabac.
  • Évitez les toxines. Ils peuvent facilement pénétrer dans le corps et avoir un effet dévastateur sur le foie.
  • Ne pas se soigner soi-même. La prise non contrôlée d'antibiotiques peut ne pas conduire à une performance normale, mais au contraire, altérer de manière significative la fonction hépatique.

Quels sont les différents groupes d'enzymes hépatiques?

Les enzymes hépatiques sont généralement différenciées en groupes. Allouer:

  • Substances sécrétoires. Ceux-ci incluent - prothrombinase et cholinestérase. Ces molécules ont la fonction de coagulation du sang. Si un patient a son insuffisance, cela signifie qu'il y a des anomalies dans la vésicule biliaire, ses canaux et son foie.
  • Molécules de sang indicatrices. Ils sont composés de composés tels que: AST, ALT, LDH. Ces substances font partie intégrante des cellules sanguines. Si les organes ne fonctionnent pas correctement, leurs valeurs dans le sang sont élevées.
  • Groupe excréteur ou phosphatase alcaline. Cette enzyme du foie se forme dans la vésicule biliaire et ses canaux. Lorsque le processus d'excrétion de la bile présente une pathologie, la teneur en enzymes de ce groupe augmente.

Qu'est-ce qui est le plus couramment utilisé dans l'étude?

Le nombre de substances contenues dans le foie est assez grand. Cependant, pour identifier les maladies, il suffit de n'en examiner que quelques-unes. Les plus courantes pour la recherche sont des caractéristiques biochimiques telles que:

  • l'alanine transaminase (AST);
  • l'alanine aminotransférase (ALT);
  • la gammalutamyltranspeptidase (GGT);
  • la lactate déshydrogénase (LDH);
  • phosphatase alcaline (phosphatase alcaline).

Chacun des composants ci-dessus peut indiquer la présence de certaines maladies. Après l'analyse, les résultats sont évalués par le médecin traitant et un diagnostic est possible. L'évaluation est effectuée conformément aux normes de contenu générales établies. Chaque résultat a certaines unités: unités / l, µmol / l, mol / l.

Le ratio de transaminases

L'AST est une substance qui se forme dans les cellules du foie et dans certains autres organes du corps. Ceux-ci incluent: les poumons, le cerveau, le pancréas, le muscle cardiaque et les fibres musculaires. L'ALT est produite dans le sang en raison des hépatocytes. S'il existe des pathologies dans le fonctionnement de certains de ces composants, leur contenu dans le sang augmente. Pour identifier les déviations dans les premières périodes de développement de maladies, effectuez une étude biochimique. Cela permettra d'identifier correctement la maladie et de prescrire un traitement efficace.

Des modifications de ces indices peuvent indiquer un dysfonctionnement du foie et du coeur. Pour établir le diagnostic avec précision, utilisez le coefficient de de Rytis. Si les signes de transaminases sont normaux, son calcul est inutile. Cependant, si l'activité des enzymes hépatiques fluctue, sa valeur aidera à évaluer correctement l'état du patient. Un tel coefficient est calculé en déterminant le ratio privé de ces deux indices. Normal est le résultat dans la plage de 0,9 à 1,8. Lorsque la limite supérieure est augmentée, cela indique des anomalies cardiaques. Si inférieur, ce sont des symptômes de maladie du foie.

Afin d'obtenir des données plus précises sur la détection des maladies du foie, nous avons étudié les ratios de transaminases dans le coefficient de Ritis avec les processus intervenant dans l'organisme. Il s'est avéré que cette interprétation des résultats:

  • 1 - parle du développement de l'hépatite virale;
  • 1-2 - dystrophie du foie ou jaunisse chronique;
  • plus de 2 - processus destructifs dans le foie en raison de l'abus d'alcool.

Normes pour adultes et enfants

Pour identifier les anomalies existantes, il est important de connaître les normes générales d'activité de l'AST ALT. Il existe différentes méthodes de recherche en laboratoire utilisant différents réactifs. Les principales méthodes permettant de détecter une déficience hépatique sont l’optique et la réaction de Reitman-Frenkelal. Les résultats varient en fonction du sexe et de l'âge des patients. En biochimie optique, ces valeurs sont utilisées: hommes - 40 à 41 UI, femmes - 34 à 35 UI, bébés - 50 UI. Pour la réaction RF: hommes - 0,1–0,5 h / ml, femmes - 0,1–0,4 h / ml, bébés - 0,2–0,5 h / ml.

Lorsque l'analyse biochimique n'a révélé aucune anomalie significative, ils parlent d'un fonctionnement sain et correct du muscle cardiaque et du système biliaire. S'il y a de fortes fluctuations dans les indices, il est recommandé d'étudier les données par rapport aux autres marqueurs. En particulier, effectuer la détermination du coefficient de Ritis.

L'alanine aminotransférase est une enzyme spéciale qui témoigne du travail du foie. Sa quantité dans le sang est généralement mesurée en unités par litre (unités / l), et le contenu dans le corps varie avec l'âge et diffère selon les membres de sexe différent. Les marqueurs normaux chez les bébés changent de la manière suivante:

  • bébés - pas plus de 49 ans;
  • jusqu'à 6 mois - plus de 56 ans;
  • jusqu'à 12 mois - 54 ans;
  • 1-3 ans - 33 ans;
  • 3-6 ans - 29 ans;
  • à l'adolescence - 39 ans maximum.

La jeune génération peut avoir des écarts mineurs dans le contenu de l'indicateur. A un âge précoce, de telles déviations sont permises, car les caractéristiques de la croissance de l'organisme sont individuelles. Par la suite, la quantité d’enzymes dans le sang se stabilise et redevient normale. Les adultes ont établi des marqueurs pour une fonction corporelle saine. Pour les hommes, il s’agit de l’indice 45, et pour les femmes - 34.

Quelle est la cause de l'élévation de la transaminase?

Marqueur ALT

Si le seuil maximal de sa valeur dans le sang est augmenté, ils parlent de processus destructeurs dans les tissus du foie. Les marqueurs peuvent augmenter en fonction de divers facteurs, tels que:

  • Le développement de maladies graves sous la forme d'oncologie, de cirrhose, d'hépatite. En cas de surdosage médical, allergique, alcoolique ou autre, dans les cellules, l'ALAT pénètre dans le liquide sanguin. Et pendant l'enquête, il y a de grands écarts par rapport au niveau des indicateurs normaux. La dépendance aux substances est la suivante: plus la maladie est développée, plus les indices augmentent.
  • L'infarctus du myocarde, qui se caractérise par la présence de zones de mort dans la région du muscle cardiaque, est la raison du saut dans le niveau des enzymes.
  • D'autres violations du travail fonctionnel du cœur augmentent la quantité d'ALAT dans le sérum sanguin et la preuve de processus destructeurs.
  • Blessures graves Ils peuvent être des plaies ou des brûlures, des dommages musculaires.
  • La pancréatite est un degré aigu caractérisé par une inflammation de la région du pancréas.

Marqueur AST

L'activité AST se manifeste dans les pathologies du muscle cardiaque, les maladies du pancréas, en cas d'insuffisance hépatique. Raisons du saut de l'enzyme:

  1. Infarctus du myocarde. Une des raisons les plus courantes pour augmenter AST. Les indicateurs sont généralement considérablement augmentés - jusqu'à plusieurs dizaines d'unités.
  2. Insuffisance cardiaque caractérisée par la présence d'une inflammation. Par exemple, une condition postopératoire, une cardite et une myocardite.
  3. Anomalies graves du foie, telles que l'hépatite (drogue, allergie, alcool, toxique, viral), cirrhose hépatique, oncologie
  4. La présence de blessures traumatiques et de brûlures.
  5. Pancréatite de formes diverses.

Comment réduire les performances des transaminases?

Il est possible de réduire le niveau des enzymes sécrétées tout en éliminant la cause de la maladie. Par conséquent, vous devriez commencer par un traitement médical. Par la suite, pour déterminer l’efficacité du traitement, vous devez effectuer une biochimie répétée. Si le traitement a été correctement prescrit, les marqueurs doivent revenir à la normale. Parfois, pour réduire les indices suffisamment de médicaments spéciaux. Ce sont des médicaments tels que Heptral, Hofitol, Duphalac. Appliquez-les uniquement après avoir consulté un médecin, qui surveillera l'état du patient. Ceci est important car la plupart des médicaments sont dotés de contre-indications sérieuses qui nécessitent de l’attention et de la considération. Une telle évolution est symptomatique, c’est-à-dire qu’elle n’élimine pas la principale cause des écarts. Si, au cours du traitement, cet indicateur est abaissé, le niveau d'activité des substances peut augmenter à nouveau après la fin du traitement.

Il est recommandé d’enquêter plus avant sur les autorités compétentes, dont les écarts sont indiqués par une hausse de la norme. Après avoir identifié le dysfonctionnement et le diagnostic, un traitement vous sera prescrit. Lorsque toutes les prescriptions sont terminées, les symptômes disparaissent et les marqueurs se normalisent. Il est important de réaliser que l'augmentation du niveau de molécules de transamenase est une conséquence des violations. Obtenir des résultats sans avis d'expert ne suffit pas.

Tests hépatiques supplémentaires

Identifier les pathologies et utiliser les valeurs secondaires des violations. L'un d'eux est considéré comme le GGT - il est concentré dans les reins, les voies biliaires et le pancréas. Valeur d'enzyme admissible - 40 unités / l. Il joue un rôle important dans l'étude de l'état des enfants et des femmes enceintes. L'augmentation de son activité indique la formation de tumeurs, la mort cellulaire, l'intoxication alcoolique, la cholestase, l'hépatite, la cholangite. La phosphatase alcaline est un autre exemple - la substance se trouve dans les voies biliaires, les reins, le tissu osseux. Son taux est de 270 unités / l. Cette valeur est prise en compte pour les violations de la vésicule biliaire et du système biliaire.


Articles Connexes Hépatite