Hépatite A Diet

Share Tweet Pin it

L'hépatite A est une maladie infectieuse transmise par voie fécale-orale et caractérisée par des lésions du foie.

Avec l'hépatite A, ainsi que d'autres hépatites, le foie en souffre, c'est-à-dire qu'il ne peut plus assumer ses fonctions.

Le régime alimentaire pour l'hépatite A est l'une des mesures thérapeutiques, qui joue le rôle principal dans le traitement de la maladie.

Les principes de base de l'alimentation

Le régime alimentaire pour l'hépatite A devrait fournir des conditions favorables au foie, normaliser le travail de l'organe et des voies biliaires affectés, assurer une bonne sécrétion biliaire, ainsi que faciliter et stabiliser le travail des autres organes de l'appareil digestif impliqués dans le processus infectieux de l'hépatite A.

En outre, le régime est conçu pour réguler le métabolisme des graisses et du cholestérol, ainsi que la fonction de l'accumulation de glycogène dans le foie.

Selon le tableau des tableaux médicaux selon Pevzner, le régime alimentaire pour l'hépatite A correspond au tableau n ° 5. Caractéristiques générales de la table par jour:

  • écureuils 90-100 gr;
  • matières grasses 80-100 gr;
  • glucides 350-400 gr.

La valeur énergétique du tableau correspond à 2800-3000 kcal.

Il convient de noter que lorsqu'un régime alimentaire est observé, la quantité de graisse animale doit être réduite, car elle alourdit de 2 fois la charge sur le foie et les voies d'excrétion de la bile.

Mode d'alimentation

La nourriture pour l'hépatite A devrait être fractionnée, jusqu'à 5-6 fois par jour en petites portions.

Premièrement, le principe de fragmentation est associé à un manque ou à une perte d'appétit chez un patient et est conçu pour stimuler l'appétit. Deuxièmement, de petites portions mais fréquentes d'aliments ne créent pas une charge accrue sur le foie, garantissant ainsi son fonctionnement normal et sa capacité à combattre les infections.

Restriction de sel

La quantité de sel consommée dans l'hépatite A devra être limitée à 4 grammes. par jour Cela est principalement dû au fait que le chlorure de sodium provoque une rétention d'eau dans le corps et, par conséquent, un œdème. Et deuxièmement, le fluide retenu dans le corps contourne le système urinaire, minimisant ainsi le processus de détoxification (élimination des toxines et des produits de décomposition de l'agent causal du corps).

Conditions de température

La température optimale dans le régime alimentaire pour l'hépatite A correspond aux autres tableaux médicaux, c'est-à-dire que la température de l'aliment doit être comprise entre 15 et 60 ° C (ni froid ni chaud). Cela épargne le plus possible le foie, n'irrite pas l'estomac et stabilise le travail du pancréas.

Liquide

Lorsque l'hépatite A doit être consommé fluide libre de 2 à 2,5 litres sous forme de bouillon hanches et herbes, boissons aux fruits, thé faible. Cette quantité de liquide fournit, d'une part, une détoxification du corps et, d'autre part, stimule l'appétit du patient.

Alcool

Avec la maladie décrite, l’alcool est exclu pendant au moins 6 mois. Le foie ne peut pas encore fonctionner normalement. Toutes ses forces visent à restaurer les hépatocytes endommagés. Par conséquent, l'alcool ne fera qu'aggraver l'évolution de l'hépatite A.

Produits interdits

Dans le régime alimentaire de l'hépatite A, les aliments qui obligent le foie à travailler dans un régime amélioré, entraînent une formation accrue de bile et une sécrétion importante du pancréas sont interdits.

Les produits irritants pour l’estomac, qui contribuent à augmenter les gaz et la fermentation dans l’intestin ne sont pas les bienvenus. Tous ces produits (produits d'extraction, purines, graisses réfractaires, aliments frits) créent une charge supplémentaire pour l'organe affecté et doivent être exclus.

La liste des produits interdits comprend:

  • pain frais, pâtisseries, notamment muffins, tartes grasses et frites, crêpes, crêpes;
  • bouillons forts et riches de viande, poisson, volaille, champignons et leurs soupes, ainsi que okrochka;
  • viandes grasses et tendres: porc, vieux boeuf, agneau, volaille, poulet à la peau;
  • variétés de poissons gras: saumon, thon, flétan, maquereau, morue, éperlan de sardine.
  • du poisson et de la viande en conserve, des saucisses de toutes sortes, des snacks à base de viande et de poisson;
  • viande fumée et salinité (jambon, hareng, etc.);
  • porc, graisse d'agneau, margarine, mayonnaise, tartinade;
  • tous les types de volailles, sauf le poulet, les abats;
  • œufs durs ou frits;
  • assaisonnements: poivre, raifort, moutarde, vinaigre;
  • les légumes: oignons verts, ail, oseille, radis, radis, épinards, légumineuses, ainsi que les cornichons et les légumes marinés;
  • caviar, champignons sous toutes leurs formes, en particulier salés et marinés;
  • thé fort, café, cacao, boissons gazeuses sucrées, surtout froides;
  • crème glacée, crèmes pâtissières, gâteaux, gâteaux, chocolat;
  • lait riche en gras, crème, fromages épicés et salés;
  • tous les plats cuisinés en friture.

Produits autorisés

Les produits autorisés à être consommés en suivant un régime pour l'hépatite A doivent avoir deux qualités.

Premièrement, les aliments doivent être faciles à digérer et, deuxièmement, affecter délicatement le foie et le tube digestif, c'est-à-dire, ne les surchargez pas de travail.

En outre, les aliments doivent contenir une grande quantité de substances lipotropes (graisses en solution), de pectine et de vitamines. Les aliments ne doivent pas causer de sensation de satiété et de lourdeur dans l'estomac, ils stimulent modérément la sécrétion de bile et la formation de sucs pancréatiques et gastriques.

La lécithine, qui résulte de l’utilisation de substances lipotropes, favorise l’élimination des graisses du foie. Les aliments doivent être bouillis, cuits à la vapeur ou au four.

La liste des produits approuvés comprend:

  • Pain d'hier ou séché, biscuits secs au beurre (biscuits, craquelins):
  • les soupes cuites dans un bouillon de légumes, avec l'ajout de céréales et de nouilles, ainsi que les soupes au lait, le bortsch végétarien et la soupe aux choux, la soupe à la betterave;
  • viande maigre: veau, agneau sans tendons ni pellicule, viande de poulet blanche sans peau, viande de lapin et boulettes de viande, quenelles, escalopes à la vapeur;
  • de petites quantités de saucisses au lait sont autorisées;
  • pilaf végétarien sans légumes à rôtir;
  • porridge friable de sarrasin, avoine, semoule, millet;
  • pâtes cuites, vermicelles;
  • variétés de poisson à faible teneur en matière grasse: perche, merlu, limande, saucisse bouillie ou bouillie;
  • omelettes protéiques, un œuf à la coque n’est pas autorisé plus de 2 fois par semaine;
  • puddings, casseroles, soufflés de fromage cottage, pâtes alimentaires, riz, petits pains, rouleaux de chou, ragoûts;
  • légumes: betteraves, carottes, chou, concombres, courgettes, citrouilles;
  • fraîches et bouillies sous forme de purée de pommes de terre et de compotes de fruits et baies sucrés et mûrs (fraises, pommes, bananes, melons, fraises, pêches);
  • sauces au lait et aux légumes, sauce à la crème sure, sauce aux fruits;
  • l'aneth et le persil sont autorisés;
  • doux: guimauve, miel, confiture, meringue;
  • fruits de mer bouillis;
  • collations: caviar de courge, poisson en gelée, harengs trempés dans du lait;
  • lait et produits laitiers faibles en gras, fromage cottage, fromages non épicés et non salés;
  • huile raffinée, salades de légumes, assaisonnée d'huile végétale;
  • thé faible avec du lait ou du citron, tisanes, décoction d'églantier, son, jus de légumes fraîchement préparés, baies et fruits non acides.

Le besoin de suivre un régime

Le régime alimentaire pour l'hépatite A est pratiquement la seule mesure thérapeutique pour cette maladie.

Le respect de la table de traitement réduit la gravité des symptômes de la maladie et accélère le processus de guérison. De plus, le régime alimentaire pour l'hépatite A stimule l'appétit du patient, qui est souvent absent pendant une infection donnée.

En outre, le régime alimentaire stabilise et normalise non seulement le foie, mais également tout le tractus gastro-intestinal. La teneur élevée en vitamines dans les aliments améliore l'humeur, augmente la vitalité et stimule le système immunitaire.

Conséquences de ne pas suivre le régime

Si le régime n'est pas suivi, les complications suivantes peuvent se développer:

  • hépatomégalie (foie hypertrophié);
  • le passage de la maladie à la forme fulminante, qui est fatale;
  • insuffisance hépatique.

Régime de l'hépatite

Description en date du 06/11/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique en une semaine
  • Conditions: 6 mois ou plus
  • Coût des produits: 1400-1450 roubles par semaine

Règles générales

L'hépatite est la plus répandue parmi les maladies. L'hépatite aiguë a une origine infectieuse. Et si l'hépatite virale E et l'hépatite A (maladie de Botkin) évoluent favorablement et ne deviennent pas chroniques, alors les hépatites B et C, malgré des progrès importants dans le diagnostic et le traitement, entraînent des lésions hépatiques chroniques. Ils se caractérisent par le développement le plus fréquent de la cirrhose et du cancer du foie.

L'hépatite chronique résulte d'une hépatite aiguë, d'une intoxication chimique, de l'alcoolisme ou d'infections chroniques. L'hépatite chronique met fin à la guérison ou entraine une cirrhose du foie et peut entraîner une insuffisance hépatique. Le tableau de base pour ces maladies est le numéro de régime 5 et ses variétés.

Le régime alimentaire pour l'hépatite dépend du stade de la maladie. Dans les cas d'hépatite aiguë, un régime de protection, comprenant hospitalisation, repos au lit ou repos au lit (avec la menace d'encéphalopathie hépatique) et un régime alimentaire, est prescrit. Lorsque la jaunisse cesse, le patient est transféré dans son service. Pour toutes les hépatites aiguës, on prescrit à la première fois un régime plus bénin, numéro de régime 5A. Les régimes diffèrent par le degré de ménagement, les méthodes de cuisson et sont donc nommés à différentes périodes de la maladie.

L'effet mécanique des plats est déterminé par leur consistance et leur volume, leur degré de broyage et de traitement (cuisson ou friture). Effet chimique des substances qui composent les produits. Les irritants forts sont des substances extractives et des huiles essentielles.

Le but de la nomination d'un régime d'épargne est l'épargne de tous les organes digestifs. Il provoque le reste du tube digestif et en particulier le foie, ce qui est important dans la période aiguë, et aide à normaliser sa fonction. Afin de désintoxiquer pour la première fois, augmentez votre consommation de liquide (2-2,5 litres).

Le régime alimentaire est riche en protéines (100 g) et en glucides (400 g), mais la teneur en matières grasses est limitée à 70 g. En présence de symptômes dyspeptiques (nausées, vomissements, aversion pour la nourriture, ballonnements, constipation ou diarrhée), la quantité de graisse est encore réduite (50 g) et, en cas d'intolérance, exclure les huiles végétales. Enrichissement des aliments avec des sources de protéines, de substances lipotropes (fromage cottage) et de vitamines (baies, légumes, fruits, jus). Il n'est pas recommandé d'augmenter la teneur en glucides facilement digestibles, car cela pourrait altérer la fonction biliaire. Organisé 5-6 repas par jour.

Les repas dans la période aiguë comprennent:

  • Plats à la vapeur et bouillis de viande tordue et de légumes bouillis hachés. Sont exclus le brunissement, la cuisson à l'étouffée et la friture.
  • Quantité réduite de graisses réfractaires et de sel.
  • La quantité de produits lipotropes (fromage cottage, sarrasin, lactosérum, fibres, babeurre, acides gras polyinsaturés) a été augmentée.
  • Des soupes cuites dans un bouillon de légumes avec du gruau et des légumes moulus. Les légumes ne peuvent pas être frits pour habiller les soupes. Les soupes en purée sont autorisées. Remplissez les soupes de beurre, de crème sure, de lait ou de crème.
  • Pain de blé rassis (variétés I et II) et biscuits maigres.
  • Viande et poisson faibles en gras, cuits à la vapeur et à la vapeur, uniquement produits hachés. Le poisson peut être cuit pièce.
  • Semoule, bouillie de sarrasin, riz, flocons d'avoine et flocons d'avoine, à partir desquels la bouillie est bouillie dans de l'eau (vous pouvez ajouter du lait). Kash effiloché à consistance semi-liquide. Les vermicelles cuits et les petites pâtes sont autorisés.
  • Produits laitiers faibles en gras, fromage cottage semi-gras (naturel et ses plats). Lait et beurre - seulement dans les plats. La crème sure est utilisée comme assaisonnement pour les plats.
  • Omelettes protéiques.
  • Huile végétale seulement avec une bonne portabilité (dans les plats préparés).
  • Légumes (pommes de terre, chou-fleur, citrouille, carottes et betteraves) bouillis et moulus, ainsi que sous forme de purée de pommes de terre.
  • Les fruits mûrs et sucrés sous leur forme brute sont uniquement consommés avec de la purée, cuits au four et bouillis.
  • Thé au citron, thé au lait, infusion de dogrose, eau sans gaz.
  • Bouillons.
  • Graisses réfractaires, épices, épices, cornichons et cornichons, aliments en conserve.
  • Fibres brutes (légumineuses, rutabaga, noix, graines, champignons, chou blanc), légumes aux huiles essentielles (radis, oignons, ail, oignons verts, radis).
  • Viande grasse, abats et poissons gras.
  • Crème pâtissière, pain noir, muffins, millet.
  • Café, glace, chocolat, cacao.
  • Jaunes d'oeufs.
  • Fruits acides et baies, légumes et fruits à l'état brut.
  • Alcool et boissons au gaz.

En l'absence de complications, le tableau N ° 5A est prescrit pour une durée maximale de 6 semaines. Ensuite, le patient est transféré à la table de base numéro 5, recommandée pour une période de 6 à 12 mois. Les régimes diffèrent par le degré d'économie mécanique et chimique, les méthodes de cuisson sont donc définies à différentes périodes de la maladie. Après une hépatite aiguë, il est recommandé de limiter les activités sportives et le travail physique pénible. Le travail de nuit et les longs voyages d’affaires sont exclus.

Régime alimentaire pour l'hépatite et la cirrhose du foie dans les périodes chroniques et non aiguës est le tableau 5, qui sera décrit en détail ci-dessous. Ils apportent des corrections au régime s'il y a des signes de stagnation de la bile: ils limitent le sucre et introduisent plus de légumes, de fruits, de jus de légumes et de fruits, ainsi que des huiles végétales. Dans ce cas, la quantité totale de graisses augmente légèrement et les graisses végétales représentent 35% de toutes les graisses de l’alimentation.

En cas d'évolution bénigne de la maladie, le régime n ° 15 est acceptable - une table commune, mais en y prenant place, le patient doit éliminer les viandes grasses, les viandes fumées, les snacks salés, les épices, la pâte (beurre et feuilletée), les légumes aux huiles essentielles. L'alcool est interdit. Au cours de l'exacerbation du patient temporairement transféré à la table numéro 5A.

Si la cirrhose a une évolution bénigne et que l'état du patient reste satisfaisant pendant de nombreuses années, la table de base est indiquée. Lorsque les symptômes dyspeptiques - № 5A. En cas de diarrhée et de stéatorrhée (signes d'une absorption réduite des graisses), la quantité de matières grasses est limitée à 50-60 g, à l'exclusion du lait et des produits laxatifs.

En cas de cirrhose avec ascite, un régime alimentaire faible en énergie (jusqu'à 2 000 kcal) est recommandé, contenant 70 g de protéines et au plus 0,5 g de sel. Tous les plats sont préparés sans sel. L'utilisation de pain et de beurre sans sel est autorisée. Réduisez également la quantité de liquide et de produits contenant du potassium injectés. Les repas doivent être principalement végétariens. Il est conseillé de transférer le patient sur la table sans sel n ° 7 pendant plusieurs jours (jusqu'à 10).

Avec l'accumulation dans le sang de scories azotées, la quantité de protéines animales diminue encore, mais augmente la teneur en glucides facilement digestibles. En l'absence d'appétit, les légumes frais, les fruits, leurs jus et les produits à base de lait fermenté doivent prévaloir dans l'alimentation. Parfois, les épices et les bouillons de viande faibles et les soupes sont autorisés en petite quantité.

L'utilisation de médicaments hépatotoxiques métabolisés dans le foie peut entraîner une hépatite toxique. Ces médicaments sont le méthotrexate, le paracétamol, l'amoxicilline / clavulanate, la flucloxacilline, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, la tétracycline, les sulfamides, le cotrimoxazole, la nifurantine.

L'hépatite toxique provoque l'abus d'alcool et ses substituts. L'effet toxique de l'éthanol dépend directement de la concentration dans le sang d'acétate et d'acétaldéhyde, ce qui a un effet hépatotoxique et perturbe le fonctionnement des membranes cellulaires. La consommation d'alcool en présence de médicaments utilisés à des doses thérapeutiques conduit à une sensibilité accrue à ces médicaments et à une atteinte hépatique toxique.

Certains poisons industriels ont une affinité pour le tissu hépatique et produisent des effets, même à faible dose. Ce sont les halovax, le chloroforme, les colorants azoïques, le styrène, le benzène, le phosphore, les pesticides organophosphorés, l’arsenic. Les lésions aiguës du foie avec des poisons sont extrêmement rares.

Lorsqu’une hépatite toxique du foie apparaît, douleur dans l’hypochondre, nausée, faiblesse, jaunisse progressive, altération de la fonction hépatique et augmentation de celle-ci. Le traitement consiste à exclure le contact avec une substance toxique, la nomination d'un traitement de désintoxication, les chélateurs, les hépatoprotecteurs, les vitamines et les médicaments cholérétiques. Lorsque les recommandations d'hépatite toxiques pour la nutrition clinique ne diffèrent pas de ce qui précède.

Hépatite C Diet

L'hépatite C, comme l'infection par le VIH, est une maladie courante. Les symptômes de l'hépatite C sont éliminés avec succès si le patient prend les médicaments nécessaires et observe également le régime alimentaire. Le régime alimentaire pour l'hépatite C n'est pas particulièrement strict, mais il devra s'y conformer strictement. Pour permettre une récupération rapide après le traitement, respectez les principes d'une nutrition adéquate et suivez le régime no 5.

Les principes de base d'une bonne nutrition

Toute personne atteinte d'hépatite C devra suivre des principes simples de nutrition adéquate tout au long de sa vie, faute de quoi le risque d'exacerbation de l'hépatite C est considérablement accru. Pendant la grossesse, vous devriez être encore plus attentif aux recommandations des diététistes et suivre un régime. La tâche principale du patient est de soulager le foie affecté par les virus qui causent l’hépatose. Réduire la charge sur l’organe affecté aidera les mesures suivantes:

  1. Mangez modérément. Le régime quotidien pour l'hépatite est de 3 000 calories, pas plus.
  2. La nourriture devrait être fractionnée - 4-5 fois par jour.
  3. Consommez des aliments bouillis ou cuits à la vapeur. Ne mangez rien de frit, de fumé, de salé.
  4. Essayez de moudre des plats à un état de purée de pommes de terre.
  5. Consommez des repas chauds, évitez les repas chauds.
  6. Éliminer de l'alimentation les conserves, l'alcool, les plats cuisinés, les produits douteux et périmés.
  7. Ajoutez les fruits, les légumes, les céréales, les grains entiers, les produits laitiers, les légumineuses, les céréales.
  8. Pendant le régime, consommez de l’eau pure non gazeuse, du thé vert.
  9. Prendre des complexes de vitamines.
  10. Lorsque vous mangez, ne vous laissez pas distraire: ne regardez pas la télévision, ne regardez pas les photos, ne lisez pas les journaux, les aliments seront ainsi mieux absorbés.

Produits autorisés et interdits

Pour décharger le foie d'un patient atteint d'hépatite C, il est nécessaire de créer votre propre menu afin qu'il ne contienne aucun produit interdit à la consommation. Les personnes atteintes d'hépatite se voient totalement interdire l'utilisation de boissons alcoolisées, de plats épicés. Vous devez également abandonner la consommation de graisses d’origine non naturelle (mélangeur, margarine) et de celles qui sont mal digérées (graisse, huile de palme, saindoux).

  • viande, poisson diététique, saucisse bouillie de haute qualité ("Doctor");
  • céréales, pâtes alimentaires;
  • légumes, fruits, baies;
  • beurre, huile végétale;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • oeufs - pas plus de 1 par jour (cuire dur, vous ne pouvez pas faire frire);
  • choucroute (non acide);
  • soupes à base de légumes et de céréales;
  • jus naturels (non acides);
  • seigle, pain de blé (hier);
  • thé noir vert ou faible;
  • compotes, gelées;
  • Purée, gelée, confiture, miel, guimauves.
  • muffins, pain fraîchement cuit;
  • bouillons de viande, soupes à base de ceux-ci;
  • nourriture en conserve
  • toutes les viandes fumées, la salinité;
  • poisson salé, caviar;
  • œufs au plat et durs;
  • les champignons;
  • la conservation;
  • baies acides, fruits;
  • crème glacée;
  • du chocolat;
  • l'alcool;
  • épices chaudes, sel en grande quantité;
  • produits laitiers gras;
  • les légumineuses;
  • eau gazéifiée;
  • margarine, huile de cuisson, saindoux;
  • oignon, oseille, ail, radis, épinards, radis.

Règles pour l'établissement du menu thérapeutique pour les patients en phase aiguë

Les périodes compliquées de la vie des patients atteints d'hépatite C sont les moments d'exacerbation de la maladie. Pendant ces périodes, on leur attribue un régime spécial d'épargne n o 5A. Ce système alimentaire est réduit à une réduction de la consommation de corps gras (pas plus de 70 grammes par jour) et de sel (pas plus de 7 grammes par jour). La diète protéinée quotidienne est de 80 grammes et l'hydrate de carbone - 350. L'apport calorique total ne devrait pas dépasser 2400-2500 calories par jour.

Le numéro de régime 5A implique un régime fractionné selon un horaire clair. Tous les aliments sont cuits à la vapeur ou cuits de la manière traditionnelle. Il devrait être essuyé à un état de purée de pommes de terre, écrasé mécaniquement. Pendant le régime, il est nécessaire de boire de l'eau et des boissons à base naturelle: jus fraîchement pressés, décoctions, gelée, compotes. Il est autorisé à utiliser lors de l'exacerbation de l'hépatite:

  • soupes à base de légumes, de céréales;
  • sarrasin, riz, flocons d'avoine;
  • produits laitiers faibles en gras: kéfir, fromage cottage, yaourt;
  • légumes - cuits et hachés;
  • baies, fruits (non acides).

Il est interdit d’utiliser pendant l’exacerbation de l’hépatite:

  • poisson gras, viande;
  • plats salés, en conserve, fumés;
  • bouillons gras;
  • produits à base de graisse laitière;
  • le soda;
  • cuisson, cuisson;
  • thé fort, café;
  • épices, épices;
  • l'alcool;
  • ail, oignon, radis, radis;
  • des bonbons.

Table diététique №5

Après le passage de l'hépatite aiguë à la rémission, un léger relâchement du régime n ° 5A est autorisé. Dans de telles périodes, les patients atteints d'hépatite doivent adhérer au régime numéro 5. Il est similaire au système alimentaire dans la phase aiguë de la maladie selon la liste des produits interdits et autorisés. Les repas doivent également être fractionnés, mais pendant la période de rémission de l'hépatite, il n'est plus nécessaire de broyer tous les aliments. Le régime calorique total pendant la période de récupération après la forme aiguë de l'hépatite C est de 3100 calories par jour. Chaque jour le corps devrait être:

  • glucides - 0,45 kg (sucre pas plus de 50 g);
  • protéines - 75-100 g;
  • graisse - pas plus de 100 g (principalement d'origine végétale);
  • sels - 8 g;
  • vitamine A - 40 à 45 g;
  • Vitamine B1 - jusqu'à deux mg;
  • vitamine B2 - pas plus de quatre mg;
  • vitamine C - 0,2 g;
  • carotène - 11 mg;
  • calcium - 1 g;
  • phosphore - 2 g;
  • fer - 12-14 mg;
  • magnésium - pas plus de 0,5 g;
  • acide nicotinique - jusqu'à 20 mg.

Menu diététique pour la semaine

Le régime alimentaire du régime alimentaire de l'hépatite C a beaucoup en commun avec le système nutritionnel du diabète et de la pancréatite. Le respect du régime alimentaire accélère l'apparition de la rémission de l'hépatite, lorsque certains aliments et plats de la liste des aliments interdits sont rarement autorisés. Le menu de régime hebdomadaire approximatif numéro 5 ressemble à ceci:

  • 1er petit-déjeuner Fromage cottage, lait, bouillie de sarrasin, thé.
  • 2ème petit-déjeuner. Une pomme au four.
  • Déjeuner Nouilles à la viande hachée, soupe aux légumes.
  • Thé Des biscuits avec une tasse de thé.
  • Le dîner Purée de pommes de terre, poisson bouilli, un verre d'eau pure.
  • Heure du coucher. Kéfir (200 grammes).
  • 1er petit-déjeuner Nouilles marines, thé.
  • 2ème petit-déjeuner. Crème sure avec du fromage cottage.
  • Déjeuner Soupe à la farine d'avoine, rouleaux de chou (viande, riz), gelée.
  • Thé 1 pomme.
  • Le dîner Bouillie de riz au lait, un verre d'eau pure
  • Heure du coucher. Kéfir.
  • 1er petit-déjeuner Poisson bouilli, flocons d'avoine, thé.
  • 2ème petit-déjeuner. Casserole De Chou
  • Déjeuner Soupe de vermicelles au lait, viande bouillie, 100 g de carottes cuites, compote de fruits secs.
  • Thé 2-3 craquelins.
  • Bouillie de sarrasin au lait écrémé, un verre d’eau pure.
  • Heure du coucher. Kéfir.
  • 1er petit-déjeuner Omelette cuite à la vapeur, bouillie de riz au lait, thé.
  • 2ème petit-déjeuner. Fromage cottage, crème sure.
  • Déjeuner Bortsch maigre, purée de pommes de terre, viande bouillie.
  • Thé 100 g de biscuit, thé.
  • Le dîner Bouillie de semoule avec du lait, un verre d'eau pure
  • Heure du coucher. Kéfir.
  • 1er petit-déjeuner Salade de légumes, galettes à la vapeur.
  • 2ème petit-déjeuner. 1 pomme.
  • Déjeuner Soupe de légumes (220 g), poisson bouilli, chou cuit, fruits (pomme, raisin).
  • Thé Plusieurs gaufres et un verre de décoction aux herbes.
  • Le dîner Bouillie de sarrasin ou d'orge sur du lait, un verre d'eau pure.
  • Heure du coucher. Kéfir.
  • 1er petit-déjeuner 2 pommes de terre au tubercule, hareng, thé.
  • 2ème petit-déjeuner. 1 pomme.
  • Déjeuner Schi sont maigres, galettes à la vapeur, nouilles, compote.
  • Thé Biscuit, thé de rose musquée.
  • Le dîner Omelette à la vapeur, un verre d'eau pure.
  • Heure du coucher. Kéfir.
  • 1er petit-déjeuner Bouillie de sarrasin, galettes à la vapeur, thé.
  • 2ème petit-déjeuner. Purée de carottes, confiture.
  • Déjeuner Bortsch maigre, pomme au four.
  • Thé Kissel, les cookies.
  • Dîner semoule, pruneaux, un verre d'eau pure.
  • Heure du coucher. Kéfir.

Recettes pour l'hépatite C chronique et toxique

Les recettes de cuisson des régimes №5 et №5А sont faciles à préparer et à la disponibilité des ingrédients. Les aliments pour l'hépatite C sont savoureux, nutritifs et contribuent au rétablissement rapide après l'exacerbation de l'hépatite. Nous vous proposons plusieurs recettes diététiques que vous serez heureux de manger, non seulement vous, mais également vos proches.

Soupe à l'orge perlé

  • orge perlière - 90 g;
  • carottes - 150 g;
  • pommes de terre - 0,3 kg;
  • crème sure - 90 g;
  • beurre - 20 g;
  • verts - 30 g
  1. Traverser, laver l’orge, cuire pendant trois heures.
  2. Couper les carottes et les pommes de terre, cuire jusqu'à cuisson complète.
  3. Ajoutez aux légumes des grains, du sel.
  4. Dans la soupe finie, mettez de la crème sure, du beurre.
  5. Décorer la soupe avec les verts.

Soupe de nouilles au lait

  • farine - 0,2 kg;
  • oeuf - 1 pièce;
  • beurre - 20 g;
  • sucre - 2 cuillères à soupe;
  • lait - 0,4 l.
  1. Ajouter de l'eau (10 grammes) à la farine, l'oeuf - mélanger les ingrédients, pétrir la pâte.
  2. Rouler, sécher, couper en nouilles.
  3. Faites-le bouillir dans de l'eau bouillante pendant 10 minutes.
  4. Versez les nouilles finies avec du lait, ajoutez du beurre.

Côtelettes de vapeur

  • viande (boeuf maigre) - 400 g;
  • pain blanc - 60 g;
  • beurre - une cuillère à soupe;
  • sel - une petite pincée;
  • eau - 15 g
  1. Viande transformée transformée en viande.
  2. Faire tremper le pain, faire sortir l'eau, mélanger le pain avec la viande.
  3. Deux fois pour passer le mélange à travers un hachoir à viande.
  4. Divisez la viande en portions, roulez-les en galettes.
  5. Faire bouillir les côtelettes dans une casserole ou une casserole à la vapeur.
  6. Versez le plat fini avec du beurre.

Vidéo: thérapie nutritionnelle pour l'hépatite C et la cirrhose du foie

Une nutrition adéquate et un régime strict dans le traitement des exacerbations de l'hépatite, ainsi que pendant la rémission, sont essentiels pour éliminer les symptômes de la maladie. Si vous ne suivez pas ce régime, il sera difficile de transférer l'hépatite au stade de la rémission. Quels sont les principes d'une bonne nutrition dans l'hépatite C et la cirrhose du foie, voir la vidéo.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Que puis-je manger contre l'hépatite C? Produits et recettes recommandés

Certains virus, qui pénètrent dans le corps, causent des lésions irréparables à un organe en particulier, de sorte que l'hépatite C affecte gravement le foie. Si la maladie n'est pas identifiée à temps, elle passe rapidement à la forme chronique et le traitement prend beaucoup de temps. En plus du traitement médicamenteux, il constitue un régime très important pour l’hépatite C. Il peut réduire le fardeau hépatique tout en remplissant le corps de nutriments, de vitamines et de minéraux.

Règles à respecter

Le foie est le principal organe qui facilite la digestion des aliments grâce à la production d'enzymes qui décomposent les aliments gras et protègent l'organisme des toxines nocives.

Avec l'hépatite C, les cellules hépatiques sont très touchées, les cellules saines restantes ne peuvent pas supporter de lourdes charges. Elles ont donc besoin d'aide pour ne prendre que des aliments sains.

Un régime amaigrissant aidera à enrayer la propagation de la maladie et à accélérer le traitement de son évolution, même chronique, et, sous sa forme aiguë, réduira le risque de complications.

Parmi les conditions obligatoires pour le respect du régime alimentaire sont les suivantes:

  • Les repas doivent être modérés, nourrissants et fractionnés. Le jour où vous devez prendre un repas au moins 4 fois.
  • Les plats doivent être cuits à la vapeur, à l'étuvée, bouillis ou cuits au four.
  • Les aliments sont consommés sous forme de chaleur, en aucun cas par temps froid ou chaud.
  • Lorsque vous mangez, ne vous laissez pas distraire par des choses superflues, telles que regarder la télévision en parallèle, lire des journaux, etc.
  • Dans le régime alimentaire, vous devez entrer plus de produits laitiers et vous assurer de suivre le régime de consommation.
  • Éliminer les aliments en conserve.
  • Évitez de grignoter et de manger dans un fast-food.
  • Avant de cuire un plat, le poisson et la viande sont d'abord bouillis, puis cuits au four ou cuits au four.
  • Limitez votre consommation de sucre et la quantité d’eau propre consommée doit être d’au moins 2 litres par jour.
  • Assurez-vous de compléter le régime avec des légumineuses, des protéines végétales, des graines et des noix.

Les régimes doivent être suivis pendant deux ans, il faut consommer environ 3 kg d'aliments sains par jour. Si un patient atteint d'hépatite est obèse, il est recommandé de ne pas dépasser 2 kg.

Produits recommandés

Les patients atteints d'hépatite C sont invités à suivre le régime n ° 5, dans lequel les aliments suivants sont autorisés:

  • viande et poisson maigre: navaga, lapin, dinde, daurade, morue, poulet, bœuf, merlu, ainsi que de la langue;
  • pain d'hier, biscuits, craquelins;
  • produits laitiers et leurs plats, il sera très souvent nécessaire de faire cuire un soufflé au fromage cottage, des boulettes de viande paresseuses, des gâteaux au fromage et de la semoule;
  • la saucisse bouillie comme un doctorat, les mamelons et les saucisses de laiterie;
  • fromage dur faible en gras;
  • premiers plats: produits laitiers, légumes, fruits, soupe de betterave rouge, soupe au chou de chou frais seulement, légumes et pâtes peuvent être utilisés comme garniture;
  • les œufs sont autorisés à être consommés à raison d'une seule pièce par jour; il est possible de cuire une omelette à partir de deux protéines deux ou trois fois par jour;
  • les bouillies sont préparées friables ou semi-visqueuses, et sont autorisées à partir d'avoine, de sarrasin et de mil sur du lait ou de l'eau;
  • Il est permis de manger des légumes verts: persil, aneth, laitue, ainsi que d'assaisonnements sous forme de clou de girofle, de cannelle, de laurier et de vanille;
  • miel, marmelade, guimauve, sauces et confitures de fruits et de baies, confiture et sucre, mais avec modération;
  • les légumes et le beurre ne sont utilisés que sous leur forme naturelle, à raison de 30 grammes par jour, sans grillage;
  • baies et fruits, ainsi que fruits séchés: figues, pruneaux, raisins secs et abricots secs;
  • légumes frais et leurs accompagnements, céleri très utile, carottes, haricots, chou-fleur, courgettes, brocolis, fenouil, pois verts et oignons, artichauts;
  • le thé n'est pas fort avec du lait, mais il vaut mieux une décoction d'herbes ou d'églantier, des jus de fruits, de légumes et de baies, ainsi que de la purée de pommes de terre, des boissons aux fruits et de la gelée.

Il est facile de s’habituer à un tel régime, en particulier si vous savez que les aliments à base de ces produits stimulent un prompt rétablissement.

Qu'est-ce qui ne peut pas manger avec l'hépatite C?

Tout d'abord, vous devez exclure les aliments fumés, frits et en conserve. De plus, il est interdit de prendre des produits de la liste ci-dessous:

  • choucroute, cornichons divers;
  • viande et saucisses fumées;
  • viande grasse: canard, porc, oie, agneau, rognons, foie, cervelle:
  • graisse de bœuf, de porc, de mouton et de margarine;
  • poissons salés et gras: béluga, esturgeon, esturgeon;
  • gâteaux, pâte à base de beurre et de pâte feuilletée, biscuits et brioches, pain de seigle et pain blanc;
  • crème glacée, fromage cottage et fromage;
  • solyanka, soupe aux légumes verts, soupe aux champignons, viande et poisson;
  • oeufs en grande quantité, frits et cuits durs;
  • cornichons et légumes en conserve;
  • raifort, épices, moutarde, oignons et ail;
  • oseille, champignons, radis, épinards et radis;
  • cacao, boissons gazeuses, alcool, kvas et bière;
  • halva et chocolat.

Il est difficile d'abandonner les produits habituels, mais en procédant progressivement, vous pouvez réellement aider votre foie à récupérer.

La quantité requise de nutriments

La nutrition médicale implique le respect du tableau numéro 5, tandis que la consommation de produits doit être équilibrée, une certaine quantité de nutriments doit être consommée par jour.

Leur dosage approximatif est donné dans le tableau:

Régime alimentaire pour l'hépatite C: produits autorisés et interdits, plats faciles à préparer et savoureux

La nutrition pour l'hépatite C joue un rôle crucial dans le traitement de cette maladie. Suivre un régime peut prévenir des modifications majeures du tissu hépatique, réduisant ainsi le risque de transition vers des pathologies plus graves. C'est pourquoi il est si important de revoir le régime alimentaire quotidien.

Qu'est-ce que l'hépatite C et quand le régime alimentaire est-il indiqué?

L'hépatite C est une maladie virale qui provoque des modifications structurelles dans les tissus du foie. Une telle maladie peut être transmise par le sang lors de diverses interventions chirurgicales ou d'autres types d'intervention. La transmission du virus se fait également par les muqueuses. L'hépatite C est souvent fréquente chez les consommateurs de drogues injectables.

L'hépatite C peut causer des tumeurs et une cirrhose

La maladie est divisée en deux formes:

Le premier type de pathologie est caractérisé par un processus inflammatoire aigu se produisant dans les tissus du foie. Dans le même temps, les symptômes se manifestent sous forme de douleurs articulaires, de troubles mentaux et de troubles du tractus gastro-intestinal.

L'hépatite C chronique est le type de pathologie le plus dangereux. Cette forme de maladie peut entraîner divers processus tumoraux et une cirrhose du foie. Souvent, l'évolution de la maladie est compliquée par l'ajout d'autres formes d'hépatite, qui peuvent être fatales.

L’objectif d’un régime alimentaire contre l’hépatite C n’est pas du tout un auxiliaire, comme de nombreuses personnes pourraient le penser. La nutrition est un élément obligatoire du processus de traitement et est utilisée pour toutes les formes de maladie.

La nutrition médicale vise à réduire la charge sur l'organe affecté et à réduire la douleur dans le foie.

Numéro de table 5

Le tableau 5 est indiqué pour les maladies du foie et des voies biliaires. La nutrition thérapeutique a pour objectif de réguler le fonctionnement du foie et de faciliter la circulation de la bile. Une telle nutrition a un effet ménageant sur l'organe affecté. Quand un régime est observé, le glucogène nécessaire s'accumule, le foie est déchargé et fonctionne dans le bon mode, ses fonctions sont restaurées.

Le tableau 5 est indiqué pour les maladies du foie et des voies biliaires, le régime alimentaire limitant la consommation de graisse

Les caractéristiques de la nutrition diététique sont que dans le régime quotidien, il n’ya pratiquement pas de graisses nuisibles à l’organe malade, les glucides et les protéines en étant la base. Il est recommandé d’exclure les aliments contenant de l’acide oxalique et les graisses difficiles à digérer. La quantité de cholestérol consommée diminue.

Le régime alimentaire est dominé par des aliments riches en protéines. Les règles et principes de base de cette nutrition médicale:

  1. Il est nécessaire d'inclure quotidiennement dans le régime alimentaire des aliments contenant de la pectine et des fibres alimentaires, en normalisant le travail du tractus gastro-intestinal.
  2. Le mode de manger devrait être fractionnaire. Il est nécessaire de manger 5–6 fois par jour.
  3. Les plats peuvent être cuits, cuits et cuits.
  4. Vous ne pouvez pas manger de la nourriture dans le froid.
  5. Les pré-aliments ne peuvent pas être moulus, à l'exception de certaines variétés de légumes riches en fibres.

Le régime numéro 5 doit être observé pendant au moins un an. Le moment peut varier en fonction de la gravité de la maladie.

Si la cirrhose rejoint l'hépatite C, le tableau n ° 5 est également présenté, mais avec une teneur plus faible en produits protéiques dans le régime alimentaire.

Maladie caractéristiques nutritionnelles

Régime alimentaire pour l'hépatite C implique l'utilisation de certains aliments seulement.

Hépatite B Diet

Le régime alimentaire pour l'hépatite B est une méthode de traitement éprouvée sans contre-indications. Considérez les nuances de base de la nutrition, les règles d’établissement du menu et des recettes utiles.

Les maladies inflammatoires diffuses touchant le foie nécessitent un traitement spécial. Régime alimentaire prescrit aux patients de tous âges, quelle que soit leur gravité et leur forme. Ainsi, dans l'inflammation aiguë, il faut respecter scrupuleusement les règles de nutrition médicale. Mais pour le traitement des formes chroniques, il est nécessaire de respecter certaines recommandations sur une longue période, voire toute la vie.

  • La thérapie diététique vise à réduire la charge sur le foie et les organes digestifs. Une journée devrait comporter 4 à 6 repas toutes les 3 à 4 heures. Le mode fractionnel accélérera le processus de récupération de l'organe affecté. Il est contre-indiqué de passer pendant la journée et de gorger au coucher.
  • L'apport calorique quotidien ne doit pas dépasser 3000 kcal. Dans le même temps, il est nécessaire d'observer la proportion quotidienne de protéines, lipides et glucides (90-350-100 g).
  • De l’alimentation devraient disparaître les boissons alcoolisées, les plats fumés et épicés, les assaisonnements épicés et les épices. Il est déconseillé de manger des légumes contenant des huiles essentielles (radis, ail, oignons).
  • Les aliments doivent être chauds, les plats froids et trop chauds ne doivent pas être consommés. Nous devrons abandonner les aliments riches en cholestérol, car ils affectent négativement le fonctionnement de tout l'organisme.

Si l'hépatite B est virale aiguë, un régime strict est prescrit pour le traitement. Une attention particulière devra être portée sur le mode de cuisson et le choix des produits.

Traitement de l'hépatite B avec régime

Un diagnostic comme une inflammation du foie de nature infectieuse nécessite des soins médicaux particuliers. Le traitement du régime alimentaire de l'hépatite B est indiqué dès les premiers jours de la maladie. On prescrit à la patiente la table de régime numéro 5, qui permet de rétablir la santé. Le régime thérapeutique soulage le foie malade, incapable de faire face à son travail, c’est-à-dire de filtrer et de distribuer le sang dans le corps en quantités suffisantes. En l'absence de traitement approprié, le dysfonctionnement d'un organe entraîne une intoxication du corps et le développement de complications graves.

Le traitement du régime alimentaire de l'hépatite B est basé sur les règles suivantes:

  • Il est nécessaire de manger souvent, mais en petites portions. Le jour devrait être trois repas complets et deux ou trois collations.
  • Il est nécessaire de refuser les boissons alcoolisées et le tabagisme. Dans le régime ne devrait pas être gras, frit, salé, poivré et sucré. L'utilisation d'huiles de cuisson aggrave le foie, peut entraîner une exacerbation de l'hépatite. Le sel perturbe les processus d'échange d'eau, provoquant la dégradation et le dysfonctionnement des systèmes vitaux et des organes.
  • Une attention particulière devrait être accordée au régime d'alcool. Il faut boire au moins 2 litres d’eau purifiée par jour. Vous pouvez boire des jus de fruits frais, de baies et de légumes, des boissons aux fruits, des compotes, diverses infusions aux herbes et du thé vert. Le thé noir fort et le café devront être abandonnés. L'interdiction comprend les boissons gazeuses, les jus de fruits conditionnés et les cocktails sucrés.

Le respect des recommandations ci-dessus facilite le travail de l'organe malade et accélère le processus de guérison. En outre, une nutrition adéquate aide à normaliser le poids et le fonctionnement de l'organisme dans son ensemble.

L'essence du régime alimentaire pour l'hépatite B

Avec la thérapie médicamenteuse pour le traitement des maladies des organes internes, utilisez une thérapie de régime. L’essence même du régime alimentaire de l’hépatite B consiste à réduire la charge sur le foie et à guérir tout le corps. En fonction de la forme de la maladie et de sa gravité, le patient peut prescrire l'un de ces régimes:

Table diététique №5

  • Il est prescrit pour l'hépatite chronique et aiguë, la cholécystite, la cirrhose du foie, l'inflammation des voies biliaires, les dysfonctionnements des voies biliaires et du foie.
  • L'essence principale de la nutrition consiste à normaliser les fonctions altérées de l'organe affecté, à réguler le métabolisme des graisses et du cholestérol, à l'accumulation de glycogène dans le foie, à stimuler l'activité motrice intestinale et à la sécrétion biliaire.
  • Le régime alimentaire est plein d’énergie, contient une quantité suffisante de protéines, de lipides et de glucides. Le traitement consiste à éliminer les aliments riches en cholestérol, les huiles essentielles, les purines et les extraits azotés. Dans le même temps, la quantité de fibres, de fluides et de substances lipotropes est augmentée. La valeur énergétique du régime alimentaire jusqu’à 3000 kcal. La nourriture n'est pas autorisée à frire, il est préférable de cuisiner, cuire à la vapeur, cuire au four ou laisser mijoter.

Numéro de table diététique 5a

  • Les principales indications d'utilisation: exacerbation d'hépatite chronique et aiguë, cholécystite au stade initial, état après interventions sur les voies biliaires, maladies inflammatoires graves de l'estomac et des intestins, ulcère duodénal et estomac.
  • Le but de la nutrition est la restauration des fonctions perturbées des voies biliaires et du foie, l'accumulation de glycogène dans le foie, la stimulation de la sécrétion de bile lorsque la nourriture épargne l'estomac de manière mécanique et chimique.
  • Un régime complet, un équilibre de valeur nutritive et énergétique. Cela implique de limiter l'utilisation de graisses réfractaires, de sel, de produits à base de purines, d'acide oxalique, de fibres et de cholestérol. L'apport calorique quotidien recommandé devrait être de l'ordre de 2 700 kcal. Les aliments ne sont utilisés que sous forme broyée, broyée ou liquide.

Régime alimentaire pour le foie de l'hépatite B chronique

L'évolution prolongée de toute maladie affecte négativement le fonctionnement de tout l'organisme. Un régime pour le foie de l'hépatite B chronique vise à soulager les symptômes douloureux. La nutrition thérapeutique est conçue pour soulager l'organe enflammé et lui permettre de retrouver progressivement son fonctionnement normal.

  • La thérapie implique un mode fractionnaire d'ingestion de nourriture, l'équilibre hydrique et l'utilisation de produits approuvés seulement. Une attention particulière doit être accordée à la méthode de cuisson, les produits peuvent être bouillis, cuits au four, cuits au four, cuits à la vapeur. Il est interdit de faire frire avec l'ajout de graisses végétales et animales.
  • Si la maladie survient chez les femmes enceintes ou chez les personnes souffrant de problèmes digestifs supplémentaires, le régime alimentaire doit alors inclure des aliments évitant la constipation: betteraves bouillies, produits laitiers, salades à l'huile végétale.
  • Le volume principal de l'alimentation quotidienne devrait être constitué de légumes, de fruits et de céréales. Les légumes peuvent être utilisés frais, mais il est préférable de les cuire au four ou à la vapeur. Permis de manger du pain complet ou du pain de seigle. Il devrait y avoir des produits laitiers, de la viande maigre et du poisson.
  • Dans de rares cas, vous pouvez prendre soin de vous avec des pâtisseries sucrées. Il est préférable de refuser les sucreries en magasin avec des crèmes au beurre gras, car elles peuvent provoquer une exacerbation de la maladie.

Les aliments pour l'hépatite chronique doivent être rationnels, sans restrictions strictes. Mais il est nécessaire de respecter les règles alimentaires. La seule contre-indication est l'utilisation de l'alcool, car il a un effet hépatotoxique.

Régime de l'hépatite chez les adultes

Le traitement des maladies du foie chez les patients adultes est généralement assez difficile. Cela est dû aux difficultés rencontrées lors de la restructuration du régime alimentaire et de la transition vers un régime alimentaire sain. Le régime alimentaire pour l'hépatite B chez l'adulte est une série de restrictions qui permettent au patient de travailler dans un corps en bonne santé. Le foie est une partie importante du système digestif, qui participe aux processus de formation du sang et de métabolisme, à la production d'enzymes, d'hormones, d'insuline et d'autres substances nécessaires au fonctionnement normal de l'organisme.

Un régime alimentaire médicamenteux implique l’utilisation de produits faciles à digérer qui n'exercent pas de pression sur l’organe touché. Le menu devrait être riche en vitamines et en minéraux. Il est interdit d'utiliser des produits à action irritante et stimulant la sécrétion des organes digestifs. Les aliments riches en cholestérol et qui ont un effet destructeur sur les cellules du foie sont interdits. Pour les patients de tous âges, prescrire le régime alimentaire numéro 5. Ce régime devrait devenir une habitude, évitant ainsi l'exacerbation de la maladie et sa progression ultérieure.

Régime alimentaire avec chariot anti-hépatite B en bonne santé

Dans le corps humain en état de sommeil, il peut y avoir de nombreux virus et infections, qui se font sentir sous l’influence de certains facteurs. Une alimentation avec portage sain de l'hépatite B est indiquée pour les patients dans le sang desquels le virus de la maladie a été détecté.

Considérez les principales indications nutritionnelles pour maintenir un corps en bonne santé:

  • Pour que l'hépatite ne se fasse pas sentir, il est nécessaire de minimiser la consommation d'aliments qui ont un effet irritant chimique et mécanique sur le foie. Méfiez-vous des épices, des assaisonnements et autres additifs alimentaires.
  • Il n'est pas recommandé d'abuser des boissons alcoolisées, mais il vaut mieux arrêter de les consommer complètement. La dépendance à la nicotine est également dangereuse pour le foie et la santé globale du corps.
  • Il est recommandé de minimiser la consommation de graisses animales et végétales, de viandes fumées variées, de viandes grasses, de volaille et de poisson, de saucisses et de conserves. Il n'est pas souhaitable d'abuser de légumes tels que: les épinards, les champignons, les radis, l'oseille, l'ail. Lors du choix des boissons, vous ne devez pas boire beaucoup de thé noir fort, de café, de boissons sucrées et gazéifiées, de jus de fruits avec des conservateurs.
  • Une attention particulière est accordée à la nutrition. Il est nécessaire de manger souvent, mais en petites portions. Assez 4 à 6 repas par jour pour un fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal et du foie. Trop manger et des collations nocturnes peuvent conduire à l'obésité et à l'activation de la maladie.
  • Il vaut mieux cuisiner, cuire à la vapeur, cuire au four ou mijoter. Manger frit avec l'ajout de diverses huiles et graisses devrait être minimisé. Les aliments ainsi préparés sont riches en cholestérol, ce qui nuit à la santé du foie.

En suivant toutes les recommandations ci-dessus, les patients qui ont identifié un état de porteur sain de l'hépatite B se protègent de l'apparition de la maladie.

Menu diététique pour l'hépatite B

Dans le traitement des maladies du foie, les patients doivent suivre de nombreuses recommandations médicales. Les principales prescriptions concernent le régime alimentaire. Considérez un menu de régime exemplaire pour l'hépatite B, qui vous permet de déplacer la maladie beaucoup plus facilement.

  • Petit déjeuner: bouillie au lait, thé vert.
  • Snack: pomme ou banane.
  • Déjeuner: purée de pommes de terre avec du poisson cuit à la vapeur et des légumes cuits au four.
  • Snack: salade de légumes, thé ou jus.
  • Dîner: bouillie de sarrasin avec galette de poulet à la vapeur.
  • Deuxième dîner: un verre de kéfir, des biscuits.
  • Petit déjeuner: fromage cottage aux fruits secs, kéfir.
  • Snack: une poignée de craquelins avec du thé.
  • Déjeuner: soupe aux légumes, pâtes avec poitrine de poulet bouillie.
  • Snack: salade avec légumes et vinaigrette à l'huile végétale et graines de lin.
  • Dîner: casserole de pâtes et d'oeufs, thé.
  • Deuxième dîner: un verre de kéfir.
  • Petit déjeuner: céréales de blé, thé vert.
  • Snack: pomme, banane ou tout autre fruit.
  • Déjeuner: soupe de nouilles au lait, boulettes de viande avec purée de pommes de terre.
  • Snack: biscuits à l'avoine, jus de fruits.
  • Dîner: viande de poulet cuite au four avec pommes et légumes.
  • Deuxième dîner: thé vert au miel.
  • Petit déjeuner: bouillie de lait aux fruits, thé vert.
  • Snack: fromage cottage aux fruits secs.
  • Déjeuner: bortsch sur bouillon de légumes, riz aux boulettes de viande et betteraves bouillies.
  • Snack: thé vert, pomme au four.
  • Dîner: salade de légumes aux noix, viande bouillie.
  • Deuxième dîner: kéfir, génoise sans levain.
  • Petit déjeuner: petits pains maigres, thé vert.
  • Snack: n'importe quel fruit.
  • Déjeuner: soupe de sarrasin, bouillie de sarrasin avec galette à la vapeur, salade de légumes.
  • Snack: salade de fruits avec vinaigrette au miel et au jus d'orange.
  • Dîner: poisson au four avec des légumes.
  • Deuxième dîner: yaourt, biscuits au galet.
  • Petit déjeuner: fromage cottage au miel, thé vert.
  • Snack: salade de légumes et quelques morceaux de pain de seigle.
  • Déjeuner: n'importe quelle bouillie avec de la viande, bouillon de légumes avec des craquelins.
  • Snack: n'importe quel fruit.
  • Dîner: potiron cuit au four, thé vert.
  • Deuxième dîner: un verre de kéfir.
  • Petit déjeuner: flocons d'avoine sur l'eau avec des fruits.
  • Snack: salade de betteraves bouillies et noix à l'huile végétale.
  • Dîner: nouilles maison avec sauce à la crème sure et poulet.
  • Snack: jus de fruits ou de légumes avec craquelins.
  • Dîner: cocotte de riz, kéfir.
  • Deuxième dîner: yaourt.

Recettes diététiques

Pour que le régime médical ne s'ennuie pas et que le processus de guérison soit rapide, il existe de délicieuses recettes diététiques. Considérez des recettes simples et utiles qui peuvent être préparées pour l’hépatite B:

1. Chou farci diététique

  • Chou de Pékin ou feuilles blanches 200 g
  • Carottes 1 pc.
  • Bow 1 pc.
  • Riz 50g
  • Poulet ou dinde émincé 200 g
  • Bouillon de légumes 200 ml
  • Crème sure 50 g
  • Beurre 10-15 g
  • Épices et herbes au goût

Si vous utilisez du chou de Chine, vous devez le démonter en feuilles, couper l’épaississement et préparer séparément un bouillon de légumes. Si le plat est préparé à partir de chou blanc, il doit être bouilli dans de l’eau salée, désassemblé en feuilles et couper l’épaississement. Séparément, versez un peu de bouillon de légumes. Couper les carottes et les oignons dans une poêle avec du beurre. Faites bouillir le riz, mélangez-le à la viande hachée et aux ½ légumes cuits. Hacher finement les feuilles de chou, rouler les rouleaux de chou et mettre dans une casserole avec le bouillon de légumes. Mélanger la crème sure avec le bouillon de légumes restant, ajouter les légumes, les épices ou les herbes au goût, mélanger. Verser les rouleaux de chou avec la sauce obtenue et les mettre au four ou à feu doux pendant 30 à 40 minutes.

2. Potiron cuit au four épicé

  • Citrouille 500 g
  • Miel 20 g
  • Apple 1-2 pcs.
  • Cannelle
  • Gingembre séché
  • Sucre vanillé

Pelez la citrouille, coupez-la en portions, mettez-la sur une plaque à pâtisserie avec du papier sulfurisé. Hacher une pomme, mélanger avec du miel et des épices. Le mélange obtenu est soigneusement placé sur des morceaux de citrouille et mis à cuire au four pendant 40 à 50 minutes à une température de 150 à 160 degrés.

3. Petit gâteau à l'avoine avec fruits secs

  • Flocons d'avoine 1-2 verres
  • Kéfir 1 tasse
  • Oeuf 1 pc.
  • Tout fruit sec
  • Beurre pour la forme de lubrification

Versez la farine d'avoine de kéfir pendant 30 minutes. Dès que les flocons gonflent, ajoutez-y un œuf et des fruits secs. Mélangez bien. Couvrir le plat de cuisson avec du parchemin et badigeonner de beurre. Versez le gâteau sous la forme, mettez au four pendant 40 minutes à une température de 170 degrés.

4. Casserole de protéines de pâtes d'hier

  • Macaroni
  • Blancs d'oeuf 4 pcs.
  • Crème sure 50 g
  • Fromage à pâte dure 100 g

Battre les blancs d'œufs en mousse, ajouter la crème sure et une partie du fromage dur râpé râpé sur une râpe fine. Mélangez les pâtes avec le mélange de protéines, mettez-les dans une plaque à pâtisserie, recouvrez du reste du fromage et mettez au four pendant 20-25 minutes à 180 degrés.

5. Salade aux aubergines et au fromage

  • Aubergine 1-2 pièces
  • Huile végétale 5 g
  • Fromage 100 g
  • Assaisonnement à l'origan
  • Sel de mer

Aubergines coupées en fines lanières, salez et laissez reposer 10 minutes. Dès que les aubergines font du jus, bien rincer à l'eau et sécher sur du papier absorbant. Le sel vous permet d'éliminer l'amertume du légume. Graisser chaque tranche avec de l'huile végétale, l'étendre sur une plaque à pâtisserie ou un plat, saupoudrer d'origan et faire cuire au four micro-ondes pendant 5 à 7 minutes à température maximale ou au four pendant 15 à 20 minutes à 180 degrés. Dès que les légumes sont prêts, les transférer dans des assiettes à la carte et les essuyer avec le fromage sur le dessus.

Que pouvez-vous manger avec l'hépatite B?

Pour que le traitement des maladies inflammatoires et infectieuses se déroule rapidement et efficacement, il est nécessaire de respecter toutes les recommandations médicales. Très souvent, un régime est prescrit aux patients et nombre d'entre eux s'intéressent à ce que l'on peut manger avec l'hépatite B.

  • Variétés de poisson et de viande faibles en gras.
  • Diverses céréales et céréales.
  • Produits laitiers à faible teneur en matières grasses.
  • Œufs (protéines seulement).
  • Le pain d'hier, les craquelins, les produits à base de farine farineuse, les longs biscuits.
  • Légumes (bouillis, cuits à la vapeur), fruits, légumes verts.
  • Jus naturels, boissons aux fruits, décoctions de légumes, thé vert.

Les repas devraient être complets. Selon la composition chimique, il est nécessaire de respecter cette proportion: glucides jusqu'à 400 g par jour, protéines 100 g par jour (60% animaux), lipides 90 g (30% végétaux). La valeur énergétique quotidienne du régime ne doit pas dépasser 3000 kcal. Vous ne pouvez pas consommer plus de 4 g de sel par jour et jusqu'à 2 litres de liquide.

Vous devez manger souvent, mais par petites portions, c’est-à-dire adhérer au mode fractionnel. Il vaut mieux cuire à la vapeur, bouillir ou cuire. Avant utilisation, il est souhaitable de broyer les aliments, surtout si la maladie est au stade aigu. Les plats préparés doivent être à la température de la pièce et non chauds ou froids.

Qu'est-ce qui ne peut pas manger avec l'hépatite B?

Le traitement de toute maladie est un processus complexe au cours duquel le patient doit faire face à de nombreuses limitations. La première chose à laquelle le patient est confronté est de changer son régime alimentaire habituel. Considérez les règles de base de la nutrition et ce qu’il ne faut pas manger avec l’hépatite B:

  • Il est nécessaire d’éliminer complètement l’utilisation de bouillons de champignons, de poissons ou de viande saturés et puissants, qui contiennent des substances extractives. Ces substances augmentent la charge sur le foie, car la production de jus de nourriture augmente.
  • Nous devrons renoncer aux aliments riches en cholestérol (jaune d'œuf, abats). Le cholestérol provoque la contraction de la vésicule biliaire et stimule les cellules de l'organe endommagé.
  • Les produits alimentaires contenant de l'acide oxalique (oseille, épinards, chocolat, thé noir fort, tomates) sont interdits. Cette substance améliore le péristaltisme intestinal et stimule le processus de digestion, mais les aliments diététiques visent à préserver le tractus gastro-intestinal.
  • Il est nécessaire d'abandonner l'utilisation de produits contenant des huiles essentielles ou de réduire leur utilisation au minimum. Ce sont l'ail, la moutarde, l'oignon, le radis. Ces huiles essentielles sont irritantes et stimulent le processus de digestion.
  • Ne consommez pas de boissons alcoolisées ou non alcoolisées. L'alcool contient de l'éthanol, endommageant les cellules du foie. Et la soude la surcharge car elle stimule la sécrétion des organes digestifs.

Le respect du régime minimise la charge sur les organes digestifs. Il aide à éliminer le processus inflammatoire et à améliorer le corps.

Avis de régime

Le régime alimentaire de l'hépatite B est populaire chez les patients de tout âge chez lesquels on a diagnostiqué une maladie du foie. De nombreuses critiques du régime alimentaire confirment ses propriétés curatives. Et ce n’est pas surprenant, car la nutrition est conçue de manière à ce que le corps reçoive toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires au fonctionnement normal. Le régime thérapeutique accélère le processus de guérison et minimise la charge sur l'organe endommagé.

Éditeur expert médical

Portnov Alexey Alexandrovich

Éducation: Université de médecine nationale de Kiev. A.A. Bogomolets, spécialité - "Médecine"


Article Précédent

Hépatite C (C)

Articles Connexes Hépatite