Quel est le foie de l'hépatomégalie

Share Tweet Pin it

De nombreuses maladies s'accompagnent d'une augmentation de la taille et de la masse du foie. L'hépatomégalie (littéralement «gros foie») fait partie intégrante d'une pathologie différente, car le corps est impliqué dans tous les processus biochimiques du corps.

L'hépatomégalie hépatique n'est pas une maladie, mais le symptôme d'une lésion primaire ou secondaire. Il est détecté sur certains motifs objectifs. Par conséquent, ceux qui sont intéressés par la signification de ce diagnostic sont immédiatement avertis: vous ne devez pas le rechercher dans la classification des maladies en tant que nosologie distincte, cela est pris en compte dans la section "Symptômes et syndromes".

Critères de détermination de l'hépatomégalie

Nous sommes déjà tellement habitués à l’évaluation la plus objective de la taille du foie en fonction des résultats de l’échographie ou de la tomodensitométrie, que nous oublions que les premiers signes d’hépatomégalie sont déterminés par le médecin traitant au moyen de méthodes anciennes de palpation et de percussion.

Normalement, lors de l'examen d'une percussion adulte, la largeur d'un organe le long de la ligne médio-claviculaire droite ne doit pas dépasser 12 cm.Le bord inférieur du lobe droit peut être palpé chez des personnes incomplètes, il est mou et glisse le long des doigts du médecin.

En ce qui concerne l’arcade costale droite, une projection de 1 à 2 cm est autorisée, ce qui est typique des personnes souffrant d’un physique asthénique. Le lobe gauche du foie n'est pas palpé. Il est situé dans la partie supérieure de l'épigastre derrière l'estomac. Si dans cette zone il est possible de déterminer une formation dense, alors une hépatomégalie peut être suspectée.

Pour être certain d'une hypertrophie du foie, il est nécessaire que le médecin exclue l'omission de l'organe dans la bronchite chronique, pneumosclérose marquée. Pour le lobe droit du foie, on peut prendre un durcissement obscur lors d’une tumeur du rein, de l’intestin ou d’une augmentation de la vésicule biliaire.

Qu'est-ce qui cause la pathologie?

Les causes de l'hépatomégalie sont très diverses. Ils sont associés à la fois à des maladies du foie et à une autre pathologie. L'élargissement d'organe le plus commun est causé par les maladies du foie suivantes:

  • hépatite virale et non virale;
  • hépatose (hépatite grasse - une pathologie courante chez les personnes obèses), alcool et dégénérescence grasse non alcoolique;
  • tumeurs (adénome, hémangiome, carcinome, métastases cancéreuses d'autres organes, hyperplasie focale);
  • kystes formés;
  • l'amylose;
  • enzymopathies hépatiques (avec déficit en lipase lysosomal, une hépatomégalie apparaît dans 87% des cas);
  • Maladie de Gaucher provoquant une accumulation de graisse;
  • cirrhose avec troubles fibreux irréversibles avec nécrose des hépatocytes;
  • thrombose veineuse hépatique, obstruction des voies biliaires lors d’une inflammation de la vessie.

L'hépatomégalie est causée par des infections chroniques et des intoxications. Le foie neutralise les substances toxiques, les poisons et certains agents pathogènes qui "s'installent" directement dans le corps: paludisme, échinococcose, hépatite granulomateuse se développent en présence de tuberculose, sarcoïdose, cytomégalovirus, mononucléose, péricardite septique.

Étant donné que le foie souffre d'une pathologie associée à un métabolisme altéré, l'hépatomégalie se retrouve dans l'hémochromatose (dépôt de fer dans les cellules), la maladie de Wilson-Konovalov (les particules de cuivre se trouvent dans les hépatocytes).

La décompensation cardiaque causée par une insuffisance ventriculaire droite contribue au débordement et à l'augmentation de la pression dans la veine cave inférieure et son bassin. Une hépatomégalie congestive est observée:

  • avec les conséquences de l'infarctus aigu du myocarde;
  • la dystrophie du myocarde;
  • cardiomyopathie;
  • malformations cardiaques.

L'hépatomégalie la plus prononcée dans les tumeurs malignes du système lymphatique (leucémies, leucémies). En même temps, une hématopoïèse extracostatique cérébrale supplémentaire se forme dans le foie ou le tissu est imprégné de cellules lymphoblastiques. Le foie atteint une taille énorme, occupe la majeure partie de la cavité abdominale, son poids atteint 20 kg.

Comment se manifeste le syndrome d'hépatomégalie?

À l'examen, le médecin identifie les signes d'hépatomégalie et les traite en faveur d'un diagnostic. Par exemple

  • La consistance «pierreuse» du bord du foie, la rugosité de la surface indiquent le risque de cirrhose ou de tumeur (les nouvelles cellules se développent plus rapidement, ce qui entraîne la formation de tubercules);
  • la douleur à la palpation est plus caractéristique de l'hépatite (inflammation), une sensibilité modérée de la marge est observée dans la stéatose;
  • une augmentation rapide de l'organe est typique du développement de la décompensation cardiaque, alors que la capsule est étirée, ce qui s'accompagne de douleur;
  • douleur sévère diffère lors d'un abcès du foie, kyste à échinocoques.

Avec une augmentation significative du foie, le patient présente les symptômes d'hépatomégalie suivants:

  • sévérité, douleurs cambrées constantes sous les côtes à droite ou dans l'épigastre avec irradiation sur le côté, le côté droit de l'abdomen, aggravées par des mouvements;
  • l'augmentation du volume de l'abdomen due à l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite);
  • démangeaisons cutanées;
  • jaunissement de la sclérotique et de la peau;
  • nausée, brûlures d'estomac;
  • selles perturbées (alternance de diarrhée et de constipation);
  • petits angiomes sur la peau du visage, de la poitrine, de l'abdomen sous la forme d '"araignées" ou d' "étoiles" vasculaires.

Les symptômes spéciaux dépendent de la cause de l'hépatomégalie. Quand un patient a l'hépatite, le foie grossit uniformément, un épaississement apparaît qui se fait sentir le long du bord inférieur. La palpation est douloureuse. Il y a jaunissement de la peau, signes d'intoxication générale et d'inflammation (fièvre, faiblesse, maux de tête, vertiges).

Le traitement de l'hépatomégalie provoquée par l'hépatite virale nécessite des antiviraux et des immunostimulants. Avec une bonne efficacité, le foie retrouve sa taille normale. La cirrhose est différente de l'hépatite par le mécanisme de destruction du tissu hépatique. En raison de modifications diffuses du foie avec des zones de nécrose, les hépatocytes en activité sont remplacés par du tissu cicatriciel.

Les fonctions altérées sont accompagnées d'une tendance à saigner, la peau prend une teinte terreuse et l'ascite se développe en raison de l'hypertension portale. Un anneau veineux élargi apparaît autour du nombril avec des vaisseaux de détournement en forme de «tête de méduse».

Lorsque des troubles métaboliques caractéristiques des maladies métaboliques, les enzymopathies simultanément à l'hépatomégalie révèlent:

  • dommages aux reins et à la rate (glycogénose);
  • dépôt de cuivre et anneau coloré autour de l'iris, tremblement des mains (maladie de Wilson-Konovalov);
  • Taches jaune-brun sur le corps et xanthélasma sur les paupières, relation entre les manifestations cliniques et la période de famine (hépatite pigmentaire dans le syndrome de Gilbert);
  • toux avec hémoptysie (hémochromatose).

Le patient prend la première place pour les signes de maladie cardiaque: essoufflement, gonflement des jambes, ascites, palpitations et arythmies, douleur comme l'angine de poitrine, cyanose des pieds, des mains, des lèvres, chez les enfants - triangle nasolabial.

L'hépatomégalie peut-elle se développer dans un seul lobe du foie?

Le foie est constitué de deux lobes, chacun avec sa propre innervation, son apport en sang et ses voies d'excrétion de la bile (artère centrale, veine, canal biliaire). Une hépatomégalie isolée du lobe droit du foie est observée plus souvent que celle du gauche. Sur le plan fonctionnel, le lobe droit est chargé plus, il effectue 60% du travail du corps, donc, toute violation l’affecte en premier lieu.

Avec une augmentation inégale du corps, ils parlent d'hépatomégalie partielle. Le bord inférieur du foie change rarement, aussi une échographie est-elle nécessaire pour la détecter. Un signe d'écho caractéristique est une modification de l'homogénéité de la structure du tissu. Habituellement trouvé dans les tumeurs, les kystes, les abcès.

Comment se combinent une hypertrophie du foie et de la rate?

Une rate hypertrophiée (splénomégalie) peut accompagner l'hépatomégalie. On remarque que ces deux signes de pathologie se renforcent mutuellement. Une augmentation simultanée est exprimée dans le syndrome hépatolien. Il est plus typique chez les enfants, car il est aggravé par les caractéristiques de l'anatomie et de la physiologie de l'organisme en croissance.

Il est provoqué par des maladies héréditaires, des infections, des anomalies congénitales. Le syndrome est observé:

  • dans les maladies vasculaires des artères et des veines du foie, de la rate (vasculite, thrombose);
  • pathologie focale et diffuse chronique du foie;
  • l'hémochromatose;
  • amylose hépatique;
  • Maladie de Gaucher;
  • dystrophie hépatocérébrale.

Les maladies parasitaires et infectieuses chroniques affectent toujours, en plus du foie, la rate (tuberculose intestinale, alvéococcose, paludisme, mononucléose infectieuse). La pathologie du tissu lymphoïde et du sang (leucémie, maladie de Hodgkin, anémie hémolytique) est significativement accrue. Les maladies cardiaques sont moins susceptibles de contribuer à la croissance de la rate.

Types d'hépatomégalie à l'issue d'une échographie

Après une échographie, le médecin spécialiste tire une conclusion en utilisant les termes acceptés. L'hépatomégalie est considérée comme «non exprimée» si la taille de l'organe est supérieure de 1 à 2 cm à la normale. Elle est généralement détectée par hasard, car elle ne provoque aucun symptôme (il est rarement fait mention, si vous êtes interrogé, de petites faiblesses, brûlures d'estomac, odeurs de bouche, diarrhée ou constipation).

Il est important pour le traitement précoce du traitement, la prévention de la progression ultérieure. Le terme «hépatomégalie modérée» est utilisé si, outre l’augmentation de la taille, il existe de petits changements diffus. Ils se produisent dans l'alcoolisme, l'alimentation déséquilibrée.

L'hépatomégalie est dite «exprimée» si la taille du foie est jugée énorme, si une pathologie évidente est visible et si les fonctions des organes voisins sont perturbées. La structure du tissu est modifiée en raison de foyers plus denses.

Parfois, les changements sont réversibles. Observé avec des maladies du sang, des tumeurs. Une hépatite grasse, une maladie cardiovasculaire, peut entraîner une dynamique hépatique rapide de la croissance du foie.

Comment l'hépatomégalie survient-elle chez les femmes enceintes?

Les médecins disent que des problèmes de foie pendant la grossesse surviennent au troisième trimestre. L'utérus élargi déplace le foie vers la droite. Le mouvement du diaphragme est limité, cela complique l'excrétion de la bile, le foie est rempli de sang.

Le fonctionnement du foie est influencé par les hormones, qui se manifestent par des taches jaunâtres sur le visage de la femme et des astérisques sur la peau. Une augmentation des acides gras, du cholestérol et des triglycérides se trouve dans le sang d'une femme enceinte.

L'hépatomégalie pathologique peut être causée par:

  • une toxicose accompagnée de vomissements prolongés survient chez 2% des femmes enceintes de la quatrième à la dixième semaine; s'arrête à la vingtième semaine; en raison de vomissements, de la déshydratation, des troubles électrolytiques peuvent se produire, le poids de la femme diminue;
  • stase biliaire intrahépatique, se trouve dans chaque cinquième femme enceinte, la cause est associée à une prédisposition héréditaire.

Quand l'hépatomégalie est-elle chez l'enfant?

L'hépatomégalie chez le fœtus se manifeste par un abdomen élargi, qui est détecté à l'échographie pendant la grossesse. Déjà à ce stade, les médecins tentent de déterminer la cause, le déroulement de la grossesse, la santé du futur bébé en dépendent.

Les plus fréquents sont:

  • infection intra-utérine par des virus et des bactéries (Toxoplasma, cytomégalovirus, Coxsackie, agents pathogènes de la varicelle, de la rubéole, de la syphilis, du VIH), de petites inclusions hyperéchogènes sont détectées dans le foie élargi du fœtus;
  • Conflit Rh, lorsque le sang de la mère est Rh négatif et que le fœtus prend le père Rh;
  • diverses formations tumorales (hémangiome, hépatoblastome, adénome sont détectées chez le fœtus);
  • hémolyse accrue des globules rouges;
  • malformation de l'insuffisance cardiaque;
  • manifestations génétiques de métabolisme altéré;
  • anomalies congénitales.

L'hépatomégalie fœtale se développe rarement, mais elle s'accompagne souvent d'une hypertrophie de la rate et d'autres malformations. La période la plus réussie pour révéler est les trimestres II - III. Par un examen complet, il est nécessaire d’éliminer le syndrome de Down.

Chez les nouveau-nés et les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an, une petite hypertrophie du foie est considérée comme normale. Si, à la palpation, le bord inférieur dépasse de plus de 2 cm de l'hypochondre, l'affection fait référence à une pathologie et doit être clarifiée quant à la cause.

Parmi les causes pathologiques retrouvent plus souvent:

  • maladies infectieuses, toute infection virale;
  • malformations cardiaques avec insuffisance ventriculaire droite - faites attention à la respiration lourde du bébé, au bleuissement du visage et des membres, à la tachycardie;
  • maladies du système respiratoire - l'enfant a un essoufflement grave et une respiration sifflante dans les poumons;
  • kystes du canal biliaire avec obstruction des voies biliaires, inflammation - accompagnée de fièvre, sensibilité à la palpation dans le quadrant supérieur supérieur droit;
  • Syndrome de Debre, maladie de Girke - l'accumulation de glycogène dans le tissu hépatique contribue au développement précoce de l'hépatose graisseuse, s'accompagne de convulsions, la teneur en acide lactique dans le sang est élevée, l'acide acétoacétique est excrété dans l'urine;
  • perturbation du métabolisme lipidique - se manifeste par une diarrhée persistante, des vomissements, des taches jaunes sur la peau;
  • Syndrome de Mauriac - complique l'évolution du diabète sucré, la graisse s'accumule dans le foie de l'enfant;
  • les tumeurs (hépatoblastome, hémangiome) bénignes et malignes sont rares.

Chez un petit enfant atteint d'hépatomégalie, tous les symptômes classiques apparaissent. Ils sont transférés dur. Avec une augmentation de l'abdomen, l'anneau ombilical ne se développe pas, un anneau herniaire se forme, à travers lequel le nombril et les boucles intestinales éclatent. Tenir constamment la jaunisse.

Les nouveau-nés infectés par le VIH ne diffèrent parfois des enfants en bonne santé que par l'hépatomégalie. Dès le plus jeune âge, il y a de fréquentes infections virales des voies respiratoires, des oreillons, des dermatites, des ganglions lymphatiques élargis, la cavité buccale étant affectée par des champignons. Toute infection peut entraîner une septicémie, une méningite, une anémie.

Échinococcose des enfants plus âgés malades. La raison principale est le contact avec les chiens. Dans 5–7 ans, on observe une augmentation modérée du foie, considérée comme un phénomène physiologique et ne nécessitant pas d'intervention.

Dans les groupes plus âgés, la cause peut être une hépatite (virale, toxique, médicinale), des complications après une infection congénitale par le virus de l'herpès, la rubéole, des maladies parasitaires, un écoulement biliaire altéré, une cirrhose biliaire.

Il peut y avoir des changements métaboliques dans le diabète sucré, la maladie de Wilson-Konovalov, la porphyrie, des dommages au foie causés par une hémolyse, un lymphome, une leucémie, des tumeurs de type hémangiome, des carcinomes métastases.

Comment diagnostiquer?

Les raisons ci-dessus pour augmenter la taille du foie indiquent la difficulté de trouver la maladie sous-jacente, l'importance du diagnostic différentiel. Cela signifie qu'en plus de la détection de l'hépatomégalie, tous les types de recherche possibles sont utilisés: tests sanguins et urinaires, tests généraux de la bilirubine, du sucre, des protéines et de la fonction hépatique à l'aide de tests biochimiques des principaux enzymes.

Attribuer un contrôle sur le système de coagulation du sang, dosage immunoenzymatique pour les infections virales et bactériennes. Le médecin établit la prétendue croissance du corps par percussion et palpation.

Les méthodes matérielles sont beaucoup plus précises et objectives: ultrasons, tomographie par résonance magnétique et calculée, rayons X moins informatifs, balayage avec introduction préalable de substances radioactives hépatotropes donne une image complète des dommages aux cellules, vous pouvez calculer la proportion de tissu intact restant.

L'équipement moderne vous permet non seulement d'identifier le changement de taille, mais également de contraster avec précision les limites, la structure du tissu, la nature des changements (focaux, diffus). Enfin, les modifications morphologiques peuvent être jugées par l'étude de la biopsie.

L'échographie vous permet de comparer la structure du foie dans tous les domaines, d'identifier des foyers plus denses, la taille des lobes. L'observation ultrasonore peut être représentée sous forme d'étude visuelle sur l'écran sans enregistrement. Il est plus important d'observer un organe contractant (le coeur). Le foie est examiné en utilisant des critères échographiques, imprimer des images dans une projection différente.

Caractéristiques du traitement

Dans le traitement de l'hépatomégalie, il est très important de savoir si celle-ci est provoquée par une maladie du foie ou provoquée par des maladies concomitantes. Ceci détermine le pronostic et l'efficacité du traitement. Dans les processus inflammatoires, il est possible d'utiliser un moyen puissant pour ramener le corps à un état de santé.

Comment traiter l'hépatomégalie dans un cas particulier, le médecin décide, après un examen approfondi, de rechercher la cause. Le schéma thérapeutique dépend de la maladie primaire. Ceux-ci peuvent être:

  • agents antibactériens et antiviraux, corticostéroïdes pour l'inflammation du foie;
  • glycosides cardiaques et coronarolytiques avec pathologie cardiaque;
  • cytostatiques et radiothérapie pour la leucémie, les tumeurs;
  • hépatoprotecteurs;
  • des vitamines;
  • fonds cholérétiques.

Assurez-vous que le patient reçoit un régime conforme au tableau 5. Tous les aliments qui irritent le foie sont exclus du régime alimentaire: graisses animales, glucides légers. Avec décompensation cardiaque limiter sévèrement le sel. Il est interdit de manger de la viande frite et fumée, des produits à base de poisson, des conserves, des bonbons.

Tous cuits uniquement à la vapeur ou bouillis, peuvent être cuits au four. On recommande aux patients de consommer suffisamment de protéines et de vitamines provenant de produits laitiers, de fruits et de légumes.

La détection d'une hépatomégalie même mineure devrait alerter la personne et forcer à rechercher la cause. Le traitement du foie dépend du degré de lésion, de la pathologie principale. L'alimentation devra suivre presque toute une vie.

Hépatomégalie

L'hépatomégalie est un syndrome caractérisé par une augmentation de la taille du foie. Les causes peuvent être l'hépatite virale, la mononucléose infectieuse, la maladie alcoolique, la cirrhose, la pathologie d'accumulation (hémochromatose), le syndrome de Budd-Chiari (thrombose veineuse hépatique), la dégénérescence graisseuse, le cancer, les maladies cardiovasculaires et autres. Les principales manifestations sont une sensation de lourdeur, une douleur dans l'hypochondre droit, des signes de constriction des organes voisins, des troubles dyspeptiques. Le diagnostic repose sur les résultats des tests hépatiques, de l'échographie des organes abdominaux, de la tomodensitométrie, de la biopsie du foie par ponction et d'autres méthodes. Le traitement est déterminé par la cause du syndrome.

Hépatomégalie

L'hépatomégalie est un syndrome pathologique consistant en un véritable élargissement du foie (la taille de la ligne mi-claviculaire droite dépasse 12 cm ou le lobe gauche est palpable dans la région épigastrique). Normalement, le foie est de consistance molle, facile à sentir sous l’arc costal. Dans diverses maladies, la taille du corps peut augmenter de manière significative, la structure devient plus dense. L'hépatomégalie peut être causée par des modifications dystrophiques des cellules du foie (avec hépatose), une infiltration lymphomacrophagique (en cas d'hépatite aiguë ou chronique), une nodulation et une fibrose (avec une cirrhose), une stase sanguine (avec des veines hépatiques, une péricardite constrictive, une insuffisance cardiaque) ou des changements focaux. (avec abcès, tumeurs, kystes). Ce syndrome est souvent le principal déterminant du tableau clinique. L'hépatomégalie n'est pas une maladie indépendante, mais le signe d'une certaine pathologie.

Causes de l'hépatomégalie

L'augmentation de la taille du foie peut se produire dans de nombreuses maladies. L'un des facteurs étiologiques les plus courants - les maladies du lit vasculaire du corps. Plus souvent, une hépatomégalie se développe lorsque les veines porte et hépatiques sont touchées en raison de la formation de thrombus, du syndrome de Budd-Chiari, beaucoup moins souvent avec des lésions de l'artère hépatique.

Les lésions virales infectieuses constituent le deuxième groupe de causes en importance, pouvant entraîner des lésions du parenchyme hépatique, de la veine porte et des voies biliaires (pour l'hépatite virale, la mononucléose infectieuse, l'abcès amibien, la thrombophlébite purulente de la veine porte, la cholangite non spécifique due à la cholédocholithie). L'hépatomégalie est une caractéristique du processus néoplasique (pathologie oncologique). La lésion tumorale primitive du foie se rencontre assez rarement, la défaite métastatique se développe plus souvent; Des tumeurs bénignes peuvent être détectées des adénomes du foie et des hémangiomes.

L'hépatomégalie survient également dans les lésions dégénératives du tissu hépatique (stéatohépatose, stéatohépatite non alcoolique, modifications secondaires de la pathologie du système cardiovasculaire), l'amyloïdose, l'action de substances hépatotoxiques (alcool, médicaments, certains composés synthétiques et naturels). L'hépatomégalie est rarement causée par des anomalies congénitales, des maladies auto-immunes, des maladies endocriniennes (diabète sucré, des endocrinopathies pendant la grossesse) et des lésions traumatiques du tissu hépatique (lésions hépatiques).

Classification de l'hépatomégalie

Le plus souvent, les gastro-entérologues utilisent la classification étiologique de ce syndrome. Selon les maladies qui ont provoqué une augmentation du foie, il existe une hépatomégalie due à des troubles circulatoires, des troubles métaboliques, des maladies primaires du foie, des processus d'infiltration dans l'organe, certaines maladies hématologiques et des lésions locales.

De plus, lors de la vérification du diagnostic, la classification anatomique et morphologique de l'hépatomégalie est prise en compte: lésion du parenchyme, du canal biliaire, du tissu conjonctif ou du réseau vasculaire. Pour un diagnostic différentiel, la classification indique si ce symptôme est associé à une splénomégalie (hypertrophie de la rate), à ​​un ictère ou à une ascite.

L'hépatomégalie est modérée (légère modification de la taille et de la structure, ne correspond pas aux valeurs normales), exprimée (augmentation de 10 cm de la norme) et diffuse (supérieure à 10 cm), en fonction du degré d'augmentation de l'organe. Une forme distincte est l'hépatomégalie partielle, lorsque le foie est dilaté de manière inégale - une partie seulement ou un lobe.

Symptômes de l'hépatomégalie

Les symptômes de l'augmentation de la taille du foie sont déterminés par la maladie sous-jacente. L'hépatomégalie modérée, qui se développe dans les infections virales aiguës et la malnutrition chez les enfants, peut ne pas se manifester. Lorsque le foie atteint une taille importante, un inconfort est possible dans l'hypochondre droit, douloureux, aggravé par les mouvements. Le prurit, les éruptions cutanées, les troubles dyspeptiques (nausées, selles anormales, flatulences), la mauvaise haleine sont également caractéristiques.

Dans le cas de l'hépatomégalie sur le fond de l'hépatite virale est déterminée par le phoque du parenchyme hépatique, qui est facilement détecté même à la palpation. Une hypertrophie du foie s'accompagne d'un jaunissement de la sclérotique et de la peau, symptômes d'intoxication. Avec un traitement efficace en temps opportun, le syndrome peut régresser. L'hépatomégalie dans la cirrhose du foie est causée par une lésion des hépatocytes et la formation de tissu conjonctif à leur place. Caractérisé par un compactage important du corps, une douleur constante dans l'hypochondre droit, un teint terreux, une tendance à saigner.

Une hypertrophie du foie due à une lésion primitive néoplasique est assez rare, les principaux symptômes en sont l'hépatosplénomégalie, la douleur, la dyspepsie, la jaunisse, l'œdème et l'ascite. Dans les lésions secondaires (métastatiques), les symptômes de l'hépatomégalie sont généralement moins prononcés que ceux de la croissance tumorale primaire. Dans le cas de tumeurs bénignes du foie, l'élargissement des organes est généralement le premier et le principal symptôme. Lorsque la formation d'une taille significative est atteinte, une augmentation asymétrique de l'abdomen est possible, signes de compression des organes adjacents.

La particularité de l'hépatomégalie dans les modifications dégénératives (stéatose hépatique) est la symptomatologie rare, le développement rare de lésions graves. Habituellement, cette maladie est une découverte diagnostique lorsqu'un patient se tourne pour d'autres raisons. En cas d'amylose, le foie peut atteindre des tailles substantielles, sa structure est dense, son bord est plat, il n'y a pas de douleur à la palpation.

L'hépatomégalie avec maladie cardiaque se développe en cas d'insuffisance ventriculaire droite; le syndrome progresse rapidement, entraînant un étirement de la capsule organique et une douleur intense. La taille du foie est variable et diminue avec le traitement efficace de la maladie sous-jacente.

Dans le cas de lésions toxiques des hépatocytes, une augmentation du foie peut être le seul signe, moins souvent associé à des démangeaisons, à la jaunisse de la sclérotique et de la peau, à des modifications modérées des paramètres de laboratoire. En cas de lésion traumatique du tissu hépatique, une hépatomégalie sur fond d'état général grave du patient est accompagnée de signes de saignement intra-abdominal et de choc hémorragique. L'hypotension artérielle et la tachycardie, l'hypoxie progressent; La palpation du foie est extrêmement douloureuse.

Diagnostic de l'hépatomégalie

Déterminer l'augmentation de la taille du foie n'est pas difficile - à cet effet, la palpation et la percussion, ainsi qu'une échographie des organes abdominaux est effectuée. Il est nécessaire d'établir les causes de ce syndrome.

Le diagnostic différentiel de l'hépatomégalie en gastro-entérologie commence par l'exclusion de l'étiologie virale. L'anamnèse (transfusions de sang ou de ses composants, hémodialyse et autres facteurs épidémiologiques indésirables) est étudiée en détail. Dans les tests de laboratoire pour l'hépatite virale est déterminée par l'augmentation de l'activité des aminotransférases, avec principalement l'ALT. Une méthode de diagnostic fiable est la détection d'immunoglobulines spécifiques et du matériel génétique de l'agent pathogène par la réaction en chaîne de la polymérase (PCR). Pour évaluer le degré d'activité histologique, on utilise une biopsie par ponction.

Afin d'exclure la nature auto-immune de l'hépatomégalie, le niveau d'autoanticorps en circulation est déterminé. Le plus souvent, cette pathologie se développe chez les femmes de moins de 25 ans et après la ménopause et peut s'accompagner de symptômes tels que douleurs articulaires (arthralgie), glomérulonéphrite et fièvre.

L'étiologie cirrhotique de l'hépatomégalie est confirmée par des indications anamnestiques de consommation d'alcool ou de maladie du foie, par des taux élevés de gamma globulines dans le sang, par l'activité de phosphatases alcalines et d'aminotransférases, par de faibles taux de prothrombine et d'albumine sérique. Une échographie de la cavité abdominale révèle une hétérogénéité diffuse du parenchyme hépatique, ainsi qu'une augmentation du diamètre des veines porte et spléniques.

Le diagnostic des causes vasculaires de l'hépatomégalie (obstruction des veines hépatiques) est basé sur les résultats de l'échographie Doppler, du train d'atterrissage, de la biopsie du foie et du scanner de radio-isotopes. Pour exclure une lésion tumorale, une tomodensitométrie des organes abdominaux est réalisée.

Traitement de l'hépatomégalie

Les principales directives de traitement de l’hépatomégalie dépendent de sa cause. La thérapie comprend les aliments diététiques (numéro de tableau 6), ce qui implique des repas fréquents, le refus des aliments gras et frits, un excès de glucides simples et un apport suffisant en vitamines, protéines et oligo-éléments.

Pour protéger et restaurer le fonctionnement des cellules du foie, des hépatoprotecteurs (phospholipides essentiels, préparations à base de plantes, vitamines et acides aminés) sont prescrits. En cas d'hépatite aiguë, une détoxification et un traitement antiviral spécifique sont également pratiqués. Dans l’hépatite chronique, on utilise des interférons et des immunomodulateurs.

L'hépatomégalie cardiogénique régresse bien lors de la prescription d'un traitement qui élimine l'insuffisance cardiaque dans un grand cercle de la circulation sanguine. Dans le cas de la thrombose de la veine porte, un traitement thrombolytique et anticoagulant l’emporte, et dans la thrombose aiguë, une greffe du foie est indiquée. Lorsqu'un abcès est effectué un traitement antibactérien ou antiparasitaire, une ponction de la cavité et un drainage externe. La prednisone et la colchicine sont utilisées dans le traitement de l'amylose.

L'étiologie néoplasique de l'hépatomégalie nécessite une chimiothérapie, des techniques de radiothérapie ou l'ablation chirurgicale d'une tumeur (selon le type de foyer principal). En cas de néoplasmes bénins, un traitement chirurgical est nécessaire lorsque l'hépatomégalie atteint une taille importante et perturbe le travail des organes voisins.

Pronostic et prévention de l'hépatomégalie

Le pronostic est déterminé par la cause du syndrome et le degré d'atteinte des hépatocytes, la réversibilité du processus. Hépatomégalie avec pronostic défavorable avec cirrhose du foie, dommages toxiques, processus néoplasique primaire. Une augmentation modérée de l'organe en cas de maladies générales, y compris d'infections virales, d'hépatomégalie transitoire chez les enfants est caractérisée par une évolution rapidement régressive. La prévention est la prévention des maladies pouvant causer une hypertrophie du foie.

Qu'est-ce que l'hépatomégalie du foie et comment la traiter?

L'hépatomégalie du foie est une pathologie d'un organe caractérisée par une augmentation de sa taille. Les causes peuvent être très différentes: de l'inflammation au développement d'un cancer et à de graves anomalies congénitales.

Formes de développement

L'hépatomégalie a plusieurs formes de développement, qui sont attribuées en fonction de la taille du corps:

  1. Stade non exprimé - le foie augmente de 1 à 2 cm, la photo symptomatique est absente. Détecter la maladie n'est possible que par diagnostic par ultrasons.
  2. Stade partiel - certaines parties de l’organe deviennent plus grandes. Les violations les plus courantes de l'homogénéité de la structure du foie. Cette condition est un facteur dangereux qui provoque l'apparition de tumeurs cancéreuses, de kystes, de formations purulentes.
  3. L'hépatomégalie légère est une légère augmentation du foie, qui peut être causée par un régime alimentaire inapproprié, l'utilisation fréquente de boissons alcoolisées. En outre, cette forme de la maladie est souvent trouvée chez les nourrissons.
  4. Une étape prononcée du processus pathologique est une augmentation excessive de l'organe. Il y a une image symptomatique qui indique le développement rapide de la pathologie du foie. Avec l'aggravation de la maladie sans traitement approprié, le foie peut recouvrir toute la cavité péritonéale. La raison du développement de cet état est un processus oncologique.
  5. Hépatomégalie forme diffuse - la taille du foie de 12 cm ou plus dépasse les valeurs normales. Des abcès multiples se forment. Cure à ce stade de la maladie ne peut être que par chirurgie.

Les processus intervenant avant le développement du stade diffus de la maladie sont réversibles et peuvent être ajustés par un traitement médical et des modifications diététiques.

Forme diffuse de la maladie est un processus pathologique extrêmement difficile qui se produit sur le fond de la cirrhose, les formes négligées de l'hépatite, la présence de tumeurs cancéreuses. Il ne peut pas être traité car il est impossible d'éliminer la maladie qui a provoqué un élargissement critique du foie.

Raisons de l'éducation

Avec une légère augmentation de la taille du foie, les raisons suivantes expliquent le développement de l'état pathologique de l'organe:

  • troubles métaboliques;
  • régime alimentaire inapproprié;
  • consommation excessive de boissons alcoolisées;
  • la présence dans le sang de substances de nature toxique (si une personne consomme des narcotiques ou travaille dans une industrie dangereuse et est souvent en contact avec des produits chimiques nocifs).

En présence de ces facteurs provoquants, l’hépatomégalie se développe en raison de l’inhibition de l’activité des hépatocytes - cellules hépatiques, qui ne peuvent pas fonctionner, c’est-à-dire désinfecter les substances toxiques en raison de leur grand nombre et de leur régularité d’absorption.

La cause du développement de l'hépatomégalie peut être directement une maladie du foie:

  • l'hépatite;
  • la cirrhose;
  • la présence de tumeurs oncologiques dans le corps, y compris un caractère bénin;
  • processus inflammatoires infectieux - alvéococcose, échinococcose.

L'élargissement du foie peut être causé par des maladies causées par des troubles métaboliques:

  1. Pathologie du foie nature glycogène. Avoir un caractère héréditaire, se manifeste chez un enfant après la naissance. Caractérisé par une augmentation de la taille du corps due à la violation du processus de production de glycogène.
  2. L'hémochromatose est une maladie dont le développement est causé par une accumulation excessive de fer dans l'intestin. Au fil du temps, le fer est absorbé par les intestins par les autres organes et par le foie, ce qui augmente la taille de l'organe.
  3. Quand une quantité excessive de graisse pénètre dans le corps, la pathologie du foie gras se développe.

L'hépatomégalie peut survenir à la suite d'un dysfonctionnement du muscle cardiaque et du système circulatoire. Les maladies d'autres organes internes de nature inflammatoire et infectieuse affectent toujours l'état du foie.

La présence dans le corps de microflore infectieuse pathogène conduit au fait que, dans le parenchyme hépatique, des processus pathologiques débutent, entraînant son augmentation. Cela se produit dans les maladies suivantes: mononucléose infectieuse, abcès, gorge, thrombophlébite purulente, cholangite non spécifique.

Les processus dégénératifs qui affectent les tissus mous d'un organe sont un autre groupe de maladies qui entraînent une augmentation de la taille du foie. Ces pathologies incluent la stéatohépatite, la stéatohépatose.

L'hépatomégalie survient dans les pathologies endocriniennes de la nature: diabète sucré, développement d'une endocrinopathie chez la femme pendant la grossesse. D'autres pathologies conduisant à la violation de l'état, de la taille et du fonctionnement du foie sont des maladies de nature auto-immune, des dommages mécaniques à l'organe, des lésions de gravité variable.

L'état pathologique du foie se produit souvent chez des personnes dont l'activité professionnelle spécifique est associée à un contact permanent avec les métaux lourds et leurs composés, en particulier le cuivre: son accumulation dans les tissus mous entraîne une grave intoxication chronique du foie.

Il n’est pas rare que l’hépatomégalie soit déclenchée par un traitement prolongé et excessif, par l’utilisation régulière de compléments alimentaires.

Les symptômes

Si le foie est légèrement dilaté, il n'y a aucun signe. Avec la progression de la maladie commence à montrer un tableau clinique, ce qui augmente progressivement son intensité. Symptômes communs de l'élargissement anormal des organes:

  • les nausées et les vomissements, qui ne sont pas liés à la consommation de nourriture;
  • violation du péristaltisme intestinal - constipation, diarrhée, ballonnements graves;
  • éructations fréquentes et prolongées;
  • brûlures d'estomac graves;
  • jaunissement de la peau et des muqueuses des yeux;
  • éruption corporelle;
  • prurit;
  • saillie asymétrique de l'abdomen qui, du côté droit, sera plus grande en raison d'une hypertrophie du foie.

Les signes d’un foie hypertrophié peuvent varier en nature et en intensité, en fonction de la cause sous-jacente de la maladie.

Lorsqu'un agent pathogène infectieux pénètre dans les tissus adipeux du foie, il n'y a aucun signe dans la plupart des cas. Si la cause sous-jacente n'a pas été guérie, le foie commence à augmenter progressivement. Dans le même temps, il y a des sensations désagréables du côté droit, l'apparition d'une démangeaison de la peau, une éruption cutanée sur le corps est possible.

Le patient a une odeur désagréable de la cavité buccale. Avec une forte augmentation de l'organe, un tableau symptomatique d'une dyspeptique apparaît - nausée et bâillonnement, diarrhée, accumulation excessive de gaz dans l'intestin.

L'hépatite est une maladie qui entraîne une augmentation du foie jusqu'à une taille critique. Jusqu'où le processus pathologique peut aller dépend du type d'hépatite et de la rapidité du traitement. Il existe des symptômes spécifiques: la peau et les muqueuses deviennent jaunes et présentent des signes d'intoxication générale. Avec le développement de la pathologie, la douleur apparaît sous les côtes du côté droit, la peau devient terreuse. Saignement interne ouvert.

Dans les cas où l'hépatomégalie est causée par un dysfonctionnement cardiaque ou un dysfonctionnement du système circulatoire, il n'y a pas de tableau symptomatique exprimé.

Si des dommages au foie causés par des substances toxiques peuvent être observés, le tableau symptomatique suivant: jaunissement de la peau et des muqueuses des yeux. Si l’agrandissement du foie est causé par des lésions mécaniques de l’organe, la personne ressent une douleur intense qui conduit souvent à la survenue d’un choc douloureux et à l’ouverture de saignements abondants.

Il y a des sauts de tension artérielle, le rythme cardiaque est perturbé, des signes de tachycardie apparaissent. À la palpation du foie, le patient ressent beaucoup de douleur.

Des complications

L'hépatomégalie est une pathologie hépatique dangereuse qui, sans traitement rapide, entraîne des complications: développement d'une insuffisance rénale, augmentation du risque d'hémorragie interne.

La maladie peut entrer dans une phase chronique nécessitant un traitement d'entretien constant et un changement radical du mode de vie, de la nutrition. Les effets d'un foie hypertrophié ne sont pas toujours réversibles.

En plus d'augmenter le foie, la cause fondamentale de la maladie s'aggrave. Le manque de traitement conduit à ce que l'hépatomégalie atteigne une forme diffuse qui ne peut pas être traitée, car elle est causée par des maladies incurables: les dernières étapes de l'oncologie, la cirrhose.

Diagnostics

En présence d'une image symptomatique prononcée indiquant une violation de l'état et du fonctionnement du foie, une palpation d'organe est effectuée, au cours de laquelle une divergence de sa taille par rapport à la norme est révélée.

Pour confirmer le diagnostic initial, détecter la cause de l'état pathologique et déterminer la taille exacte du foie, identifier le risque de complications, un examen médical est effectué, y compris les tests et les techniques instrumentales suivants:

  • analyses de sang générales et détaillées;
  • analyse biochimique de l'urine;
  • échographie de la cavité abdominale;
  • Analyse PCR (réaction en chaîne de la polymérase);
  • technique virologique;
  • biopsie à l'aiguille;
  • balayage radio-isotopique;
  • échantillonnage de matériel biologique;
  • coagulogramme;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • tomographie par ordinateur;
  • sonographie doppler;
  • recherche immunologique.

Le diagnostic de la maladie est réalisé en plusieurs étapes. Pour identifier la cause d'un foie hypertrophié, une méthode d'exclusion est utilisée. Tout d'abord, le médecin établit un diagnostic différentiel du patient dans le but d'exclure ou de confirmer l'origine virale de la maladie.

Une histoire détaillée du patient est recueillie et étudiée. Des tests de laboratoire sont effectués pour déterminer dans le sang les anticorps dirigés contre les formes virales de l’hépatite et d’autres maladies virales.

L'analyse par PCR occupe une place importante, la méthode de diagnostic la plus informative et la plus fiable.

Dans l'analyse de l'urine, des agents pathogènes infectieux peuvent être détectés. Si nécessaire, utilisez la méthode de la biopsie par ponction.

Pour éliminer la nature auto-immune de l'hépatomégalie, une analyse de niveau des autoanticorps en circulation est utilisée. L'élargissement auto-immun du foie se produit principalement chez les femmes de moins de 30 ans.

La méthode instrumentale la plus courante pour étudier les pathologies d’un organe est le diagnostic par ultrasons, qui permet d’obtenir des données sur l’état du parenchyme hépatique et montre le diamètre des vaisseaux sanguins splénique et portale.

L'étude des veines qui alimentent le foie est réalisée par la méthode Doppler. L'imagerie par résonance magnétique n'est prescrite que si une tumeur cancéreuse est suspectée. D'autres méthodes de recherche sont prescrites dans les cas où les tests de laboratoire et les ultrasons ne pourraient pas révéler l'étiologie d'un foie hypertrophié.

Traitement

Le traitement de l'hépatomégalie vise à éliminer la cause sous-jacente. Le traitement est choisi en fonction des raisons du développement de l'état pathologique du foie et comprend la prise de médicaments, une alimentation stricte, des mesures visant à restaurer le corps et à renforcer le système immunitaire.

Des préparations sont prescrites pour éliminer l’image symptomatique et normaliser la taille de l’organe.

Il est nécessaire de mener tout d'abord une thérapie visant à rétablir l'état et le fonctionnement du foie. Le médecin prescrit des médicaments du groupe des hépatoprotecteurs. La thérapie consiste à prendre des phospholipides essentiels, des complexes de vitamines, des médicaments contenant des ingrédients à base de plantes.

Un accent particulier est mis sur les médicaments contenant du chardon-Marie. Si une hépatite aiguë a été diagnostiquée, un traitement antiviral est appliqué et des méthodes de traitement de désintoxication sont utilisées. Si l'hépatomégalie est causée par une hépatite chronique, les médicaments du groupe des immunomodulateurs et des interférons sont prescrits.

Si la maladie est causée par des perturbations du fonctionnement du cœur ou du système circulatoire, des anticoagulants sont traités pour rétablir et normaliser le processus de circulation sanguine. S'il existe une complication sous la forme de plusieurs caillots sanguins, le seul moyen de guérir une personne est de subir une greffe du foie d'un donneur.

Le traitement du foie, qui a augmenté en raison du développement de la microflore bactérienne pathogène et des parasites dans le corps, entraînant la formation d'abcès, est réalisé avec des antibiotiques et des agents antiparasitaires. Ce qu’il faut faire par antibiothérapie, c’est le médecin qui décide, en fonction des résultats des tests de laboratoire qui permettent d’identifier le type de microflore pathogène.

Si l'abcès a atteint une taille importante, une ponction est réalisée avec élimination du drainage externe, ce qui empêche le re-développement du processus pathologique.

Si l'hépatomégalie est causée par le développement d'un néoplasme oncologique, une chimiothérapie et une radiothérapie sont effectuées. Dans les cas graves, recourir à l'ablation chirurgicale des tumeurs cancéreuses.

En cas de forte augmentation de l'organe et de présence de complications, si le traitement conservateur ne donne pas une dynamique positive, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

La base de la thérapie du foie est un régime thérapeutique. En plus de prendre des médicaments et d’observer une alimentation adéquate, il est nécessaire de limiter le degré d’effort physique pendant le traitement de l’hépatomégalie, de refuser temporairement l’haltérophilie, car une activité physique intense affectera négativement l’état du foie hypertrophié.

Régime alimentaire

L’ajustement du régime vise à réduire la charge sur le foie et à normaliser sa taille. Lorsque l’hépatomégalie est prescrite, numéro de régime thérapeutique 5. Les aliments lourds sont exclus du régime: aliments frits, cornichons, assaisonnements, café. La consommation de sel, de confiserie et de produits à base de farine est limitée. Le numéro de la table diététique 5 comprend les produits et plats suivants:

  • soupes de bouillon de légumes;
  • légumes et fruits crus, bouillis, cuits au four;
  • variétés de poisson et de viande faibles en gras;
  • produits laitiers;
  • les céréales;
  • choucroute

Il est nécessaire de limiter les tomates au menu, la consommation peu fréquente de fromages, d'œufs, de beurre est autorisée.

Si la taille du foie ne dépasse pas 2 cm, il est possible de la ramener à un état normal et de retrouver son fonctionnement sans prendre de médicaments, il est important de ne suivre qu'un régime thérapeutique.

L'ajustement du régime alimentaire joue un grand rôle dans la récupération. Il est important d'éviter de trop manger, car cela affectera négativement le travail du foie. Le mode de consommation devrait être fractionné - en petites portions 5-6 fois par jour.

Pronostic et prévention

Lors du diagnostic de l'hépatomégalie, le pronostic dépend du degré d'atteinte à un organe et de la cause première de l'état pathologique du foie. Si une augmentation de la taille du foie est provoquée par des maladies telles que la cirrhose, les dommages causés par des substances toxiques, la présence de tumeurs malignes au stade 4, le pronostic est défavorable.

Ces pathologies ne sont pas traitables. Tout ce que le patient peut faire est de mener un traitement d'entretien visant à soulager une image symptomatique grave. Le pronostic est favorable dans les cas où le foie est hypertrophié légèrement ou modérément, et cette augmentation est causée par des maladies infectieuses ou virales réversibles et susceptibles de traitement médical.

La prévention de l'hépatomégalie comprend l'élimination des facteurs qui déclenchent le développement du processus pathologique dans le foie. Pour prévenir la maladie, il faut observer le mode de vie correct: refuser la consommation excessive et fréquente de boissons alcoolisées, prendre des narcotiques, adapter son régime alimentaire, limiter les aliments frits et gras.

Le traitement rapide de diverses maladies pouvant provoquer une violation joue un rôle important dans la prévention de l'élargissement pathologique du foie. De nombreuses maladies n’ont pas une image symptomatique prononcée. Vous devez donc vous rappeler de la nécessité de subir un examen de routine au moins une fois par an.

Hépatomégalie légère - qu'est-ce que c'est? Signes échographiques et traitement de l'hépatomégalie

La plupart des personnes chez qui on a diagnostiqué une hépatomégalie ne savent pas ce que c'est. Il ne s'agit pas d'une pathologie organique grave, mais d'une petite violation indiquant la présence d'autres problèmes dans le corps. Cela consiste à augmenter le foie.

Pourquoi l'hépatomégalie survient-elle?

Le foie joue un rôle important dans le corps humain. Il contribue à la décomposition des produits métaboliques en composants, qui sont ensuite excrétés dans l'urine et les selles. Cet organe peut neutraliser et éliminer les substances toxiques. En violation de son activité développe l'hépatomégalie. Les experts appellent cela un syndrome, montrant la présence de problèmes dans tout le corps.

Tout changement dans les paramètres du foie indique des problèmes, dont le degré détermine le caractère.

Une telle maladie peut se développer avec une maladie cardiaque, une cirrhose et un oncologie. Le foie dans ces maladies se développe. Les bactéries apparaissent dans les cellules d'un organe, ce qui contribue à augmenter ses lobes.

Avec l'hépatomégalie, il est nécessaire de passer une série d'examens pour déterminer les raisons de son développement. Ceux-ci peuvent inclure les écarts suivants:

  • maladies infectieuses;
  • l'hépatite;
  • dystrophie de type gras;
  • oncologie;
  • intoxication à l'alcool ou à la drogue;
  • les corps gras du foie sursaturés;
  • régime alimentaire malsain;
  • apparition de métastases fluides;
  • obstruction des veines du corps;
  • pathologie des processus métaboliques;
  • tumeurs bénignes;
  • la cirrhose;
  • accumulation de cuivre.

L'hépatomégalie est facilement déterminée par un examen médical utilisant la palpation. En l'absence d'anomalies, le foie n'est généralement pas palpable. Lorsque l’organe est affecté, l’effet externe est accompagné d’une douleur douloureuse.

Dans la plupart des cas, cette pathologie résulte du virus, du processus inflammatoire et de l'accumulation de toxines.

Avec l'abus d'alcool dans le foie s'accumulent des substances toxiques, qui conduisent à la croissance de l'organe et de la rate (hépatosplénomégalie).

En violation de l'activité du cœur peut développer une stase de sang. Si une telle violation se produit systématiquement, le résultat affectera le foie. Mais le plus souvent, l'hépatomégalie se développe en oncologie. Ces maladies affectent le foie, augmentent sa taille et nuisent à sa fonctionnalité.

Perturbations diffuses

L'hépatomégalie de type diffus se produit si la taille du foie dépasse 13 cm. Chacun des deux lobes de cet organe possède un apport sanguin et des fibres nerveuses distincts. Leur tissu est une cellule pénétrée par une multitude de capillaires nerveux. Chaque lobe a ses propres veines centrales et canaux biliaires. Dans le cas d'anomalies diffuses, l'un de ces éléments ne fonctionne pas correctement.

Ils peuvent être causés par une infection à streptocoque. Le patient a une sensation de lourdeur dans le côté droit, dans certains cas, donnant à l'omoplate. Dans le même temps, des frissons apparaissent régulièrement. Dans ce cas, une pharmacothérapie sera inutile et nécessitera une intervention chirurgicale.

Avec des changements de nature diffuse, provoqués par une intoxication par des boissons alcoolisées, un poison ou des substances nocives, des douleurs articulaires se produisent et la rate augmente ses paramètres.

Avec hépatose graisseuse

Chez un patient chez qui on a diagnostiqué une hépatite graisseuse, le foie augmente suite à la modification des hépatocytes en cellules adipeuses. Le plus souvent, cela est dû à l'accumulation de graisse résultant de l'abus d'aliments gras, de boissons alcoolisées et de médicaments. Les substances toxiques, une fois dans le foie, renaissent dans les cellules adipeuses. Et leur excédent devient la cause du développement de l'hépatomégalie.

De telles modifications peuvent entraîner une cirrhose. Les cellules adipeuses s'accumulent et, en expansion, forment un tissu conjonctif À la fin de l’hépatose graisseuse, des fragments entiers de tissu conjonctif apparaissent. Ils deviennent la cause de l'hépatomégalie.

Ces pathologies surviennent lors de diabète sucré, de troubles du système digestif, d'intoxication, de malnutrition, d'abus d'antibiotiques ou de modifications fréquentes des régimes et des régimes.

Dans ce cas, le patient peut présenter les symptômes suivants:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • vomissements et nausées;
  • pigmentation et altération du teint de la peau;
  • maux d'estomac;
  • vision floue.

Dans la dernière phase de la maladie, les symptômes sont plus prononcés que dans les autres.

Signes de

L'hépatomégalie peut se développer pour diverses raisons, mais c'est toujours le signe de la présence d'autres désordres dans le corps. Ses symptômes dépendent de la cause de l'apparition. En cas de maladie grave, les signes de maladie se manifestent même à l’extérieur, c’est-à-dire ventre considérablement élargi. Mais à un stade précoce, seul un médecin peut reconnaître les symptômes.

Symptômes de l'hépatomégalie:

  • sensation de douleur dans l'hypochondre droit;
  • peau jaune;
  • éruption cutanée et démangeaisons;
  • odeur désagréable de la bouche;
  • fluide dans la cavité abdominale;
  • des nausées;
  • constipation ou diarrhée.

Le lobe gauche est rarement augmenté, principalement - le droit. Le lobe gauche étant situé à côté du pancréas, une augmentation de cette partie du foie est généralement associée à une altération des glandes. Dans ce cas, le patient devra subir un examen complet.

Le lobe droit du foie est plus susceptible à l'hépatomégalie. Cela se produit à cause de la plus grande charge qui lui tombe dessus. En outre, l’augmentation de la proportion peut être naturelle, mais pas une conséquence de la maladie. Au cours du diagnostic, l’attention est principalement portée sur le côté droit du foie, qui est responsable de la charge principale et de la fonctionnalité.

Les enfants et les mères

Dans l’enfance, l’hépatomégalie peut se développer à tout âge - du nouveau-né à l’adolescent. La malnutrition est la principale cause de ce trouble. Chez les enfants de 5 à 7 ans, cette pathologie est naturelle, donc l'hépatomégalie est modérée. Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire.

Cependant, si, parallèlement à une augmentation du foie, un enfant a des nausées, des vomissements, des douleurs, une perte d'appétit et des éruptions cutanées, il convient de consulter un médecin dès que possible, en raison du risque élevé de développer des maladies graves.

Les causes de l'hépatomégalie chez les enfants sont:

  • processus inflammatoires (rubéole, herpès, infection parasitaire, etc.);
  • fibrose hépatique congénitale;
  • échec dans le processus de métabolisme;
  • troubles du foie (lymphome, leucémie);
  • maladies respiratoires;
  • pathologie du système sanguin et du système biliaire.

L'hépatomégalie dans l'enfance n'est pas une pathologie distincte, mais un signe de l'état général de l'organisme. Si lors de la palpation du médecin, une hypertrophie du foie prononcée est révélée, cela signifie qu'un stade modéré de la pathologie s'est développé.

Pathologie dans le développement prénatal

L'hépatomégalie fœtale est un foie plus gros que la normale. Comme cette pathologie entraîne une augmentation du volume de l'abdomen, il est assez facile de la détecter. Dans ce cas, une échographie révèle des signes échographiques de pathologie.

Les raisons d'une telle violation sont les facteurs suivants:

  • infection (varicelle, syphilis, rubéole, etc.);
  • maladie cardiaque;
  • problèmes métaboliques;
  • la formation de diverses étiologies dans le foie;
  • hémolyse

Parfois, la pathologie de la rate peut provoquer une hépatomégalie chez un enfant en développement fœtal. Il est possible de détecter ces violations uniquement au cours des derniers mois de la grossesse.

Selon les statistiques, le fœtus a une hypertrophie du foie beaucoup moins fréquemment que chez le nouveau-né. De plus, pour les nourrissons, une augmentation de la taille d'un organe jusqu'à 2 cm est considérée comme normale. Mais avec une augmentation plus importante, nous parlons déjà de la présence de maladies congénitales, qui ont provoqué une hépatomégalie.

Troubles chez les femmes enceintes

Croissance du foie non moins souvent marquée directement chez les femmes enceintes elles-mêmes. Cela peut être dû à une maladie cardiaque, à un blocage des voies biliaires, à des néoplasmes, à des anomalies du métabolisme des lipides, à des troubles du développement fœtal, etc.

Dans le même temps, la mère présente des signes tels que:

  • jaunisse;
  • des nausées;
  • manque d'appétit;
  • fatigue sévère;
  • veines d'araignée dans l'abdomen;
  • gonflement du nombril.

Ces pathologies apparaissent souvent en fin de grossesse en raison de la croissance de l'utérus. En même temps, le foie se déplace et grossit, ce qui rend difficile la circulation de la bile. Dans ce cas, l'hépatomégalie ne se développe pas à la suite de certaines maladies, notamment pendant la grossesse.

Stades de développement de la pathologie

Les signes d'écho du développement de cette déviation nous permettent de déterminer son stade. Au total, le développement de la pathologie comprend trois étapes:

Le stade inexprimé par échographie signifie un léger élargissement du foie - de 1 à 2 cm. La violation ne peut être détectée que par échographie, car elle ne cause aucun inconvénient en soi. Mais en même temps, un malaise, une perte d'appétit et une faiblesse, ainsi que des brûlures d'estomac et une lourdeur dans la cavité abdominale peuvent apparaître. Quand un patient vient chez le médecin, on lui prescrit des médicaments et un régime.

La condition principale pour une thérapie réussie à ce stade est le respect d’une nutrition adéquate et le rejet des mauvaises habitudes.

Stade bénin de l'hépatomégalie - cela signifie que la taille du foie est légèrement plus grande que la normale. En même temps, les mêmes symptômes apparaissent sous la forme non exprimée. Cette pathologie peut se développer avec l’abus d’alcool et une mauvaise alimentation. Il est également possible de diagnostiquer la maladie par échographie. La pathologie continuera d'évoluer tout en maintenant le même style de vie anormal.

Pour un stade prononcé caractérisé par une augmentation significative des paramètres du foie. La majeure partie de la cavité abdominale sera occupée par cet organe particulier. La conséquence d'une telle augmentation est la fonctionnalité altérée d'autres organes. La pathologie de cette forme est diagnostiquée visuellement. Le traitement au stade sévère doit être prescrit immédiatement.

Méthodes de diagnostic

Établir le développement de l'hépatomégalie peut être plusieurs méthodes. Tout d'abord, le médecin effectue la palpation et examine l'état externe du patient pour évaluer le teint de la peau et la probabilité d'apparition de varicosités abdominales sur l'estomac. Ensuite, le patient prend conscience des symptômes de la maladie déjà apparus et des médicaments pris par lui. Il est obligatoire de savoir à quelle fréquence il consomme de l'alcool.

En présence de signes primaires, en plus de l'analyse biochimique du sang et des tests de sa coagulation, il est également nécessaire de subir un examen complet pour déterminer les symptômes échographiques de la maladie:

Thérapie

Le traitement de tout stade de l'hépatomégalie vise à éliminer les causes du développement de la pathologie et à éliminer les symptômes qui l'accompagnent. Le régime alimentaire et les procédures préventives sont obligatoires. Dans le même temps, l'activité physique est limitée.

Si l'hépatite est la cause de la pathologie, un traitement spécial est prescrit, après quoi toutes les anomalies du foie doivent disparaître. Mais en cas de déviation sur le fond de la cirrhose, il est possible d'obtenir seulement une diminution du foie, mais pas son rétablissement complet.

Les aliments pour l'hépatosplénomégalie et l'hépatomégalie simple doivent inclure des aliments contenant un minimum de matières grasses et un maximum de protéines. Aussi prescrit des médicaments. Dans les pathologies sévères, les diurétiques sont prescrits.

Si on diagnostique chez le patient une cirrhose entraînant une croissance progressive du foie, on lui attribue une transplantation.

Médecine populaire

Le traitement des remèdes populaires peut être appliqué à n'importe quel stade de la maladie. Mais surtout, il est efficace au stade initial.

Voici quelques recettes folkloriques simples:

  • Mélange de sauge et de mère agitée, versé 0,5 litre d'eau bouillante. Vous pouvez y ajouter les racines de pissenlit et de chicorée. Le bouillon a bouilli pendant 30 minutes. à feu doux, puis couvrez pendant plusieurs heures pour la perfusion. Après avoir filtré, il est prêt à manger. Cette teinture est prise avant les repas.
  • Après le réveil et la nuit, l'eau est régulièrement consommée avec 2 c. À thé ajoutés. miel et jus de citron.
  • Le cornichon de choucroute se boit plusieurs fois par jour.
  • Chaque jour, on utilise de la citrouille - jusqu'à 0,5 kg. Les légumes peuvent être crus, bouillis ou cuits au four, mais sans beurre.
  • Manger une demi-betterave crue ou dans une salade tous les jours.

En outre, lorsque l'hépatomégalie est utile pour manger des baies de genièvre, de l'huile d'olive, des pommes, du jus de fraise et des noix.

Thérapie de régime

La règle principale dans le traitement de cette maladie est le régime alimentaire.

Les aliments doivent être pris en petites quantités. Il est obligatoire d’exclure les plats et les plats salés, épicés, frits et gras, les saucisses et les produits fumés, les viandes grasses, le beurre, les cornichons, les conserves, les légumineuses et les oignons. En outre, vous ne pouvez pas manger de chocolat, de produits à base de farine ni de sucreries.

La partie principale de la nutrition du patient devrait consister en une vaisselle cuite et bouillie sans utilisation d’huile ni d’assaisonnements. Cela devrait augmenter le nombre de fruits et légumes consommés.

La liste des produits autorisés comprend également les fruits secs, les produits laitiers, le poulet, le poisson maigre, les céréales, la soupe, la confiture et le miel.

Mesures préventives

Le complexe prophylactique comprend principalement le maintien d'un mode de vie sain, qui consiste à éviter l'alcool et les cigarettes, une nutrition adéquate, un effort physique modéré et la consommation de vitamines. Ne prenez pas de grandes quantités de médicaments, dans l’espoir de guérir l’hépatomégalie. L'abus de drogues peut, au contraire, conduire à une croissance encore plus importante du foie.

Quelle est la probabilité de guérison

Le traitement et le pronostic de l'hépatomégalie dépendent du stade de la maladie et de ses causes. Si la pathologie s'est développée à la suite d'un virus ou d'une bactérie, il sera alors facile de la guérir. Un peu plus compliqué est le processus de récupération d'une intoxication toxique du foie. Mais si un patient a une hépatite graisseuse ou une cirrhose, il est presque impossible de le guérir complètement.


Articles Connexes Hépatite