Traitement de l'hépatite C avec des sangsues

Share Tweet Pin it

En cas de maladie chronique du foie, son tissu est remplacé par une cicatrice, qui conduit souvent à une cirrhose. Certains médecins prescrivent des sangsues pour l'hépatite C. Examinez ce que sont ces suceurs de sang et leurs effets sur le foie malade.

Points d'acupuncture pour l'hépatite

Sur les 400 espèces de sangsues, seuls les traitements médicaux sont appropriés - Hirudo medicinalis, ver de l’eau à cercles brun-verdâtre de 10–15 cm de long, muni d’une ventouse à l’arrière qui ne change pas et qui apparaît à l’avant pour ramper et se fixer au corps du donneur. Lorsque la sangsue perce la mâchoire de la peau, la personne ressent une morsure semblable à celle d'un moustique, le sang coule davantage par gravité et le patient ne ressent aucune sensation désagréable. Des doses microscopiques de sécrétion qui affectent tout le corps pénètrent dans les vaisseaux.

L'hirudothérapie est associée aux systèmes énergétiques du corps ainsi qu'à l'acupuncture. Avec l'hépatite, les points biologiquement actifs sur lesquels des sangsues peuvent être placées se trouvent dans les zones principales suivantes:

  • hépatique (hypochondre droit);
  • lombo-thoracique (7 à 10 vertèbres);
  • sacral (sacrum et coccyx).

En outre, dans le traitement de l'hépatite C, les sangsues touchent le nombril, des points situés sur le pubis, le septum nasal, les oreilles et les sourcils. Chaque session utilise une combinaison différente d'acupuncture. Le recouvrement standard des sangsues, qui est le plus souvent utilisé pour les lésions d’une capsule d’organe, est appelé drainage ou grande étagère du foie. Les points sont situés immédiatement sous les côtes, du plexus solaire à la colonne vertébrale, en même temps, en utilisant jusqu'à 15 vers.

Stimulation de l'immunité

La zone nécessaire est nécessaire avant que la procédure soit bien essuyée avec un coton imbibé d’eau chaude. Les sangsues peuvent effrayer les fortes odeurs de savon ou de parfum. Le point sélectionné, situé à 1-1,5 cm du vaisseau sanguin, doit être frotté pour améliorer la circulation sanguine, car il est plus susceptible de coller à un endroit chaud.

Premièrement, ne mettez pas plus de 4 sangsues (mise sur la photo), et seulement dans une zone, augmentant progressivement le nombre de départements impliqués et de sangsues. Au total, il est également possible de localiser au maximum 10 personnes. L'hirudotherapeutist sélectionne les points, le nombre de sangsues et la méthode d'utilisation individuellement.

Il est possible de poser une sangsue de deux manières: en la laissant à pleine saturation et en la tombant ou en la retirant après qu'elle se soit mordue à travers la peau et que le secret des glandes salivaires pénètre dans le sang. Le secret manipule et désinfecte le site de la morsure. Les plaies peuvent infecter lorsqu'elles sont peignées et frottées.

Il est nécessaire de suivre des cours de 12 séances chacun. Assez 1-2 procédures par semaine. Entre les cours, il est nécessaire de prendre une pause de 1 à 3 mois. Le traitement peut durer 2 ans.

Sur une sangsue, une personne perd environ 30 ml de sang avec de la lymphe: elle boit entre 12 et 15 ans et en coule la quantité nécessaire dans les 3 à 5 heures qui suivent son retrait. Cela déclenche un mécanisme de stimulation de l'immunité générale et locale, ce qui est très important pour l'hépatite C. Pendant le traitement, il est nécessaire de consommer des aliments contenant du fer (sauf la viande) et de surveiller son niveau dans le sang.

Effet thérapeutique

Le plus souvent, l'hirudothérapie est utilisée comme méthode de traitement supplémentaire car, par exemple, elle n'est pas capable de soulager le patient de la douleur d'une capsule hépatique surétendue. Plus tôt les sangsues sont appliquées, meilleur effet thérapeutique peut être obtenu. Vous pouvez obtenir les résultats suivants:

  • réduire l'inflammation et donc l'intensité du remplacement des cellules du tissu actif sur le connectif;
  • normaliser le processus redox;
  • réduire le gonflement des tissus;
  • restaurer les parois des vaisseaux sanguins;
  • saturer le tissu avec de l'oxygène.

Bien que la possibilité de transmission de l’hépatite ou du SIDA par les sangsues médicales n’ait pas été prouvée, elles sont détruites après une séance, sous les yeux du patient, en tournant la tête ou en les jetant dans une solution spéciale.

Il est impossible de recréer les substances artificiellement bénéfiques sécrétées par elle. Ainsi, la simple administration d'hirudine à des patients, par exemple après une chirurgie plastique, ne donne pas d'effet équivalent. La composition du secret n'a pas encore été étudiée.

Il convient de noter que toutes les sangsues de l'intestin contiennent des bactéries qui renforcent leur activité, mais qu'elles peuvent nuire aux personnes. Les scientifiques n'ont pas réussi à faire pousser des sangsues stériles. Vous ne devez donc pas les utiliser sans indications, vous prescrivant un traitement et le conduisant vous-même.

Si l'hydrothérapie de longue durée recommandée par un médecin dans une clinique n'est pas abordable pour vous, vous devez suivre au moins 1 cours sur 9 à 10 séances avec un professionnel expérimenté, apprendre à déterminer les points où placer les sangsues et à ne procéder qu'à la pratique à domicile.

Traitement de l'hépatite avec des sangsues

Prix ​​pour le traitement des sangsues de l'hépatite

Hirudothérapie dans le traitement de l'hépatite

L'hépatite est considérée comme une forme très grave de maladie gastro-intestinale. Une condition préalable à la maladie sont des troubles des processus métaboliques dans le corps, une intoxication chronique, provoqués par une violation des organes internes.

Très souvent, la cause de l'hépatite devient une colite chronique.
L'hépatite se développe également avec une consommation accrue d'aliments gras, un excès de poids dans le style de vie sédentaire, ainsi que des défaillances du foie et en présence d'une gastrite sous une forme chronique.

Les principales fonctions du foie

  • régulation du métabolisme;
  • élimination des toxines exogènes et endogènes;
  • produit la bile nécessaire à la digestion; fournit du fer pour la formation de globules rouges - érythrocytes;
  • restaure la qualité du sang et du glycogène;
  • tue les bactéries nocives;
  • Il a une fonction de distribution des ressources alimentaires; sécrète de la bile;
  • pose des substances et des scories;
  • Sur le foie se trouve la solution au problème de la pourriture, si la nourriture est sujette à la division et à la détérioration.

Dans le corps, tous les nutriments sont transportés par la circulation sanguine dans les veines du foie et des villosités situées dans l'intestin grêle. Avant que le sang atteigne les poumons et y soit saturé en oxygène, il subit une filtration par le foie. À partir des poumons, le flux sanguin va directement au coeur, puis à travers l'aorte se précipite vers les reins. La fonction des reins est de purifier le sang. Le foie filtre toutes les toxines ingérées dans les aliments et l’alcool, tue les bactéries, fournit un apport en glycogène, afin de le transformer en glucose si nécessaire.

Le foie est classé deuxième en taille de pot parmi tous les organes. Elle est capable de réparer ses cellules elle-même. À certains égards, elle ressemble à un lézard, avec lequel une queue a été arrachée, mais il a encore grandi d'elle. Mais la perte de la capacité de régénération au niveau cellulaire se produit si une lésion telle que la cirrhose se développe en elle. Dans ce cas, ses cellules sont atteintes de fibrose. Mais sur une longue période, même de telles cellules peuvent récupérer, comme c'est le cas par exemple avec l'hépatite.

Qu'est-ce que l'hépatite chronique?

L'hépatite chronique fait référence à une maladie du foie provoquée par un virus du foie responsable de l'hépatite.

Il peut également développer:

  • en prenant certains médicaments;
  • lorsque vous buvez de l'alcool en grande quantité;
  • dans l'utilisation de substances narcotiques;
  • en présence d'un processus inflammatoire qui dure plus de six mois.
  • chez les patients diagnostiqués avec des maladies du tractus gastro-intestinal telles que colite, gastrite, entérocolite, ulcère, cholélithiase;
  • à la suite d'une résection de l'estomac.

L'hépatite provoque parfois des maladies qui n'appartiennent pas à la catégorie de l'estomac. Par exemple, la collagénose, une infection du corps.

Types d'hépatite chronique

La forme chronique de l'hépatite a les formes suivantes:

  • forme persistante chronique;
  • forme active chronique;
  • forme cholestatique chronique.

Hépatite persistante chronique

L'hépatite persistante chronique fait référence à un type bénin de maladie. Le patient se plaint de douleurs tiraillantes et de lourdeur dans l'hypochondre droit. Le patient a un syndrome asthénique prononcé, il ne peut pas travailler.

Parfois, les patients ne ressentent aucun signe de la maladie. Temporairement, les symptômes peuvent s'atténuer. Le foie sous cette forme n'acquiert pas une très grande taille, il ne fait pas trop mal, une augmentation de la taille de la rate n'est pas si souvent observée. Très rarement, l'hépatite devient une jaunisse. Des changements majeurs peuvent être observés avec un test sanguin général. La transaminase sanguine a augmenté. Ceci est particulièrement observé dans la période aiguë de la maladie.

Cette maladie dure depuis de nombreuses années. La progression en tant que telle n’est pas observée. En observant le bon mode de vie, où l’essentiel est de maintenir un régime alimentaire correct sans manger d’aliments gras ni de boissons alcoolisées, il existe un espoir de guérison complète.

Hépatite chronique active

L'hépatite active chronique est une maladie provoquée par une forme infectieuse d'hépatite. Quand il est marqué processus nécrotique inflammatoire.

Le patient se plaint d'augmentation de la fatigue, d'une diminution de sa capacité de travail, d'une envie de vomir souvent constatée, d'une diminution de son appétit et d'une douleur à l'hypochondre droit.

En règle générale, développez:

  • syndrome hémorragique, exprimé par un saignement des gencives et des saignements du nez;
  • les hémorragies sont notées sur le corps;
  • la température corporelle peut varier de basse à élevée;
  • des astérisques provenant de vaisseaux sanguins éclatés apparaissent sur le thorax et les épaules;
  • il y a une douleur constante dans les articulations;
  • les processus inflammatoires commencent dans les reins, le coeur;
  • le développement de la pleurésie est possible.

Le foie dans cette maladie devient assez gros. Le foie fait constamment mal. À la palpation, le médecin trouve un cachet. Dans la grande majorité des cas, la rate grossit également.

Les changements sanguins caractérisent également cette maladie:

  • le niveau de transamiazide est fortement augmenté; leurs indicateurs sont généralement 5 à 10 fois supérieurs à la normale;
  • perturbé les structures protéiques du foie;
  • le niveau de gamma globuline augmente;
  • la bilirubine est également élevée;
  • L'indice de prothrombine, au contraire, a un faible indice.

En effectuant une échographie, il est possible de détecter des modifications du foie et de la rate de nature diffuse. La plupart des patients sont sujets à la cirrhose. La période de rémission passe de plusieurs mois à plusieurs années.

Hépatite cholestatique chronique

L'hépatite cholestatique chronique se caractérise par des lésions hépatiques diffuses. Ses parties sont enflammées et se situent parmi les petits canaux biliaires. Dans le tissu hépatique, la bile stagne. Les symptômes ressemblent beaucoup aux autres formes d’hépatite chronique.

Les symptômes très lumineux ont la jaunisse:

  • Elle provoque parfois une démangeaison cutanée douloureuse qui apparaît avant que la peau ne se recouvre d'une teinte ictérique.
  • Dans les tissus sous-cutanés et sous les yeux peuvent apparaître des phoques jaunes, visés en médecine xanthomes et xanthélases.
  • En cas de numération globulaire complète, on constate une augmentation du taux de bilirubine et de phosphatase alcaline. En règle générale, ils augmentent 5 fois.

Dans toute forme d'hépatite, le patient devrait revoir son régime alimentaire. Vous devez manger 4 fois par jour. Exclure complètement de l'alimentation les aliments fumés et frits, les aliments en conserve, le chocolat, la crème, les produits à base de farine.

Hirudothérapie pour les formes chroniques d'hépatite

La première zone du foie comprend:

  • points 3, 4, 5, 6, 7 dans la zone du foie et du côté droit de l'hypochondre;
  • points 1 et 2 dans la région de la clavicule du milieu à la hauteur du sixième espace intercostal des deux côtés;
  • le point 27 au point le plus élevé du processus xiphoïde;

La deuxième zone du foie comprend:

  • lombo-thoracique;
  • point 8 au milieu au niveau des 7 et 8 des vertèbres thoraciques;
  • point 9 au milieu des 8ème et 9ème vertèbres thoraciques;
  • le point 10 au milieu au niveau des 9ème et 10ème vertèbres thoraciques;
  • points 11, 12, 13, 14, 15, 16 deux doigts à enlever.

Le troisième domaine comprend:

  • zone du sacrum;
  • les points 17 et 18 à la fin du coccyx;
  • points 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26 dans la zone de la projection du sacrum.

Puisque le traitement de l'hépatite fait appel à l'installation d'un grand nombre de sangsues, vous ne pouvez pas vous attendre au moment où les sangsues sont pleines de sang et disparaissent du corps. Vous devriez les enlever vous-même au premier signe de leur aspiration libre du sang. Une attention particulière devrait être portée à l’étude des points du premier domaine. Il faudra 4 à 8 sangsues.

Le traitement doit être long. Le patient devrait consommer des aliments riches en fer. Mais les produits à base de viande, les vins et les sirops sont exclus.

Les séances avec des sangsues ont lieu deux fois par semaine. Plus tard, ils sont réduits à une fois par semaine. Le nombre total de sessions par cours est de 12 fois. Le cours peut être répété dans un mois et demi.

Avis sur le traitement des sangsues de l'hépatite

De nombreuses critiques positives sur le traitement des sangsues de l'hépatite font de l'hirudothérapie un outil très efficace.

Si vous avez des questions concernant le traitement de l'hépatite avec des sangsues, veuillez nous contacter par téléphone au +7 (495) 797-69-57. Nos consultants donneront toujours des conseils efficaces.

Comment mettre des sangsues sur le foie et quand un traitement est prescrit?

L'hirudothérapie (traitement avec des sangsues) est une méthode populaire de médecine alternative utilisée dans le traitement de nombreuses maladies. Aujourd'hui, nous allons parler de la mise en place de sangsues sur le foie, des caractéristiques de cette procédure et des avantages et inconvénients de ce type de traitement.

Leeches pour maladie du foie

Tout le monde sait que le foie est la plus importante des glandes et des filtres naturels de notre corps. Il remplit une fonction protectrice et neutralise les toxines, les poisons et autres produits nocifs pour la décomposition. En outre, le foie produit de la bile, du cholestérol, de la bilirubine et d'autres substances nécessaires au bon déroulement des processus digestifs. Les travaux de l’organe ne se limitent pas à cela: il participe à la formation du sang et aux processus métaboliques, au métabolisme des sels d’eau, à la synthèse de vitamines et de glycogène, qui régule le taux de sucre dans le sang, et est responsable de nombreuses autres fonctions vitales.

Toute perturbation du travail de la glande la plus importante entraîne une intoxication du corps et des blessures graves (hépatite, cirrhose, fibrose) menacent directement la santé et la vie d'une personne. Par conséquent, il est important de surveiller de près l'état du foie et de prendre des mesures opportunes dès les premiers signes d'indication de changements pathologiques. En plus des médicaments, il existe d'autres options de traitement qui aideront à purifier le foie et à restaurer ses fonctions.

L'utilisation de sangsues contribue à améliorer la production et l'écoulement de la bile, à réduire l'intoxication du corps et à améliorer l'état de santé du patient, même en présence de maladies aussi graves que l'hépatite et la cirrhose. Au cours d'une séance de sangsue, des enzymes bénéfiques spéciales sont sécrétées dans le sang. Elles aident à éliminer la congestion hépatique, accélèrent les processus métaboliques en améliorant la perméabilité vasculaire, favorisent l'élimination des toxines et ont un effet de renforcement général.

Hirudothérapie: c'est quoi?

Comment mettre des sangsues sur le foie

Le traitement du foie par des sangsues (hirudothérapie) est une méthode naturopathique alternative connue depuis l'Antiquité. Les propriétés médicinales de ces annélides ont été trouvées dans le monde antique. Les guérisseurs de la Grèce antique, de l'Egypte et de l'Inde utilisaient largement l'hirudothérapie pour le traitement de divers maux.

Jusqu'à la fin du 19ème siècle, cette méthode était également reconnue par la médecine traditionnelle. On croyait que les sangsues, en aspirant l'excès de «mauvais» sang, soulageaient le patient des problèmes de cœur et de pression artérielle, atténueraient la situation en cas d'infections graves ou d'intoxication du corps par des poisons. Mais avec l'avènement des drogues de synthèse - les anticoagulants, qui ont pratiquement le même effet que les sangsues, l'hirudothérapie est passée à la catégorie des thérapies alternatives.

Cependant, à la fin du XXe siècle, les scientifiques ont mené une série d'études scientifiques sérieuses au cours desquelles elles ont confirmé l'effet positif sur l'ensemble des procédures utilisant des sangsues. Les résultats de la recherche ont contribué à raviver l'intérêt pour l'hydrothérapie et à recommander cette méthode pour le traitement de diverses pathologies.

Le nettoyage du foie avec des sangsues est effectué par le biais de points d'acupuncture biologiquement actifs. Un tel effet réflexe est comparable à l'acupuncture, ce qui permet d'activer les fonctions les plus importantes de l'organe. L’utilisation de l’hirudothérapie dans les maladies du foie donne les résultats suivants:

  • accélère l'élimination des toxines et des substances nocives;
  • active la synthèse et l'écoulement de la bile;
  • normalise la digestion;
  • nettoie le foie de l'excès de lipides (graisses);
  • élimine la congestion dans les voies biliaires;
  • renforce les parois des vaisseaux sanguins, rétablit le flux sanguin normal;
  • soulage les poches et l'inflammation.

L’utilisation de l’hirudothérapie aide à nettoyer le foie, à normaliser ses fonctions essentielles et à avoir un effet tonique sur le corps.

Types de sangsues

Pour la procédure, utilisez uniquement des sangsues médicales (Hirudo medicinalis), qui sont une sous-espèce spéciale des annélides. Il existe plus de 600 espèces de sangsues suceuses de sang dans la nature, mais seules quelques espèces sont utilisées à des fins médicinales. Ils sont spécialement cultivés dans des laboratoires, dans des conditions stériles, et ne sont utilisés qu'une seule fois au cours du traitement. Après la procédure, les individus utilisés doivent être détruits. La sangsue médicinale a un corps légèrement aplati, sombre et arrondi pouvant atteindre 8 cm de long.Au bout des deux extrémités du corps, il y a des ventouses avec lesquelles elle est tenue pendant la tétée. À l'intérieur de la ventouse antérieure, il y a des mâchoires avec des dents chitineuses, avec lesquelles la sangsue mord à travers la peau. En une session, chaque sangsue peut aspirer jusqu'à 15 ml de sang.

Quand une morsure de sangsue injecte des analgésiques dans le sang, la procédure ne provoque ni inconfort ni douleur. Mais après une séance, la peau dans la région de la morsure peut légèrement démanger et la plaie peut saigner pendant plusieurs heures. En effet, lorsqu'une morsure pénètre dans le coagulant sanguin, fluidifie le sang et empêche sa coagulation, ainsi qu'une petite quantité de protéine étrangère provoquant une réaction cutanée.

Sangsues pour le nettoyage du foie: caractéristiques de la procédure

Lors de la première séance d'hirudothérapie, 3 à 4 sangsues sont placées sur la région du foie, puis leur nombre augmente progressivement et est porté à 8 pièces en une séance. Pour les maladies du foie, les procédures sont effectuées deux fois par semaine pendant un mois et demi.

Avant le début de la séance, le médecin traite la région de l'hypochondre droit avec des serviettes antiseptiques spéciales sans parfum. Ensuite, le spécialiste détermine les points d'impact et leur applique alternativement un tube à essai, à l'intérieur duquel se trouve une sangsue médicale.

Afin d'attirer rapidement le parasite, il est possible de traiter la région de l'hypochondre droit avec une solution de glucose. Les sangsues sont placées sur la peau de manière échelonnée et de manière à ce que le site de la morsure soit situé loin des veines adjacentes à la surface de la peau.

Au moment de l’aspiration, le patient peut ressentir une légère sensation de brûlure, mais le secret de l’anesthésique, qui se trouve dans la salive de la sangsue, commence à agir et le malaise disparaît. Ensuite, le patient doit se détendre et s’allonger tranquillement pendant 40 à 60 minutes. Vous ne devez pas déranger une chute au cours d'une session, essayer de l'arracher ou de la retourner, elle disparaîtra d'elle-même dès qu'elle sera pleine.

Le schéma des sangsues dépend du type de pathologie. Ainsi, dans le traitement de l'hépatite chronique et de la cirrhose, les sangsues doivent être placées dans des zones biologiquement actives non seulement dans le foie, mais également dans les zones sacrée et lombaire, afin de fournir les effets complexes nécessaires.

Le traitement par les sangsues est assez long, il est donc important que le patient adhère à certaines recommandations nutritionnelles qui contribuent à accélérer le renouvellement et la restauration du volume sanguin. Le régime devrait inclure davantage d'aliments riches en fer (bœuf, foie, noix, sarrasin, légumineuses).

L'efficacité du traitement dépend en grande partie de l'expérience et des qualifications de l'hirudothérapeute. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de faire la procédure dans des salons douteux, toutes les manipulations doivent être effectuées dans un établissement médical dans des conditions stériles et par du personnel spécialement formé.

Contre-indications à l'hirudothérapie

Un certain nombre de contre-indications limitent l'utilisation de l'hirudothérapie dans les maladies du foie. Ceux-ci incluent les états suivants:

  • Hypertension artérielle (pression artérielle basse). Les sangsues aspirent en même temps une assez grande quantité de sang, ce qui peut entraîner une chute encore plus importante de la pression artérielle et causer de graves vertiges ou une perte de conscience.
  • Violation de la formation de sang. Les procédures utilisant des sangsues sont interdites pour l'anémie et l'hémophilie. Le traitement par des sangsues réduit le taux d'hémoglobine dans le sang, ce qui peut entraîner des complications indésirables dans l'anémie. L'hémophilie est une maladie dangereuse dans laquelle la coagulation du sang est altérée. Les sangsues sécrètent dans le sang une substance spéciale qui favorise l’éclaircie du sang, ce qui, dans l’hémophilie, peut entraîner des saignements graves pouvant menacer le pronostic vital du patient.
  • Tumeurs malignes. En réponse à l'injection d'enzymes spécifiques dans le sang des sangsues, le corps commence à produire des anticorps, ce qui peut provoquer une réaction auto-immune et aggraver l'état du patient.

En outre, le traitement par des sangsues n'est pas recommandé en cas d'intolérance individuelle aux composants contenus dans la salive du parasite pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi qu'aux personnes victimes d'un AVC, car une modification de la coagulation sanguine peut provoquer une circulation sanguine récurrente dans le cerveau.

Le traitement par des sangsues est contre-indiqué si le patient est affaibli, gravement épuisé ou souffre d’exacerbation de maladies chroniques, d’infections virales et de rhumes.

Les avantages et les inconvénients de l'hirudothérapie

De nombreux patients s'intéressent à l'utilisation qui en est faite et le fait de mettre des sangsues sur le foie présente-t-il un danger? L’essence de l’hirudothérapie n’est pas seulement que le parasite aspire un volume de sang. Les avantages du traitement ne se limitent pas à cela et sont les suivants:

  • La salive des sangsues médicales contient une substance spéciale - l'hirudine, caractérisée par de puissantes propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Ce composant ralentit la coagulation du sang et contribue à sa dilution. En conséquence, les processus de circulation sanguine sont améliorés, la congestion du parenchyme hépatique est éliminée, ses tissus sont mieux alimentés en oxygène et en nutriments, ce qui contribue à la régénération et à la restauration accélérées des hépatocytes (cellules du foie).
  • Après la morsure de sangsue, des substances biologiquement actives pénètrent dans le sang, ce qui accélère le drainage lymphatique, aide à la libération de la bile, améliore les processus métaboliques et aide à éliminer les toxines et les toxines du foie.
  • Des enzymes spéciales sécrétées par les sangsues améliorent le flux sanguin et stimulent le système sanguin pour produire un sang plus propre et plus sain. En conséquence, l'état général du patient s'améliore, les défenses de l'organisme et sa capacité à résister aux maladies augmentent.

Quelles sont les enzymes utiles contenues dans la salive de parasites médicaux suceurs de sang? Une attention particulière devrait être accordée aux composants tels que:

  1. Hirudin - élimine la coagulation sanguine élevée, favorise sa dilution et améliore ainsi la circulation sanguine et empêche la formation de caillots sanguins et la stagnation.
  2. La trypsine - cette enzyme normalise les processus digestifs, aide à l'absorption des nutriments et accélère le métabolisme des protéines et des glucides dans le corps.
  3. Hyaluronidase - améliore la nutrition des tissus et leur apport en oxygène, aide à restaurer les fonctions du foie et à régénérer ses cellules.
  4. La cathepsine est une protéine active spéciale qui inhibe la croissance et le développement des cellules tumorales.

Les méfaits de l'utilisation de sangsues à des fins médicales peuvent être associés à des contre-indications et à la présence de maladies associées. Comme mentionné ci-dessus, les séances d'hirudothérapie doivent être abandonnées en présence d'anémie, d'hémophilie et de néoplasmes malins. L'utilisation de sangsues médicales peut provoquer des réactions allergiques, des problèmes de coagulation du sang et entraîner certains risques associés à une altération de la stérilité.

Soigneusement - choisissez avec soin les salles d'hirudothérapie

Aujourd'hui, de nombreux cabinets privés fournissent des services de qualité douteuse, notamment ceux proposant des séances d'hydrothérapie. Dans de tels salons, il existe un risque de réutilisation des sangsues. Alternativement, des commerçants peu scrupuleux peuvent émettre d'autres espèces d'annélides à des fins thérapeutiques pour sucer le sang, ce qui présente un certain risque pour la santé. Par conséquent, le choix d'un spécialiste et d'un établissement médical doit être abordé avec une attention particulière.

Lors du traitement avec des sangsues, il est nécessaire de prendre en compte le fait que la salive des sujets suceurs de sang contient une bactérie spéciale qui, chez l'homme, peut provoquer des troubles gastro-intestinaux. Par conséquent, au cours du traitement, seules les sangsues cultivées artificiellement dans des conditions stériles doivent être utilisées. Les ingrédients actifs contenus dans la salive du parasite peuvent provoquer une grave irritation à l'endroit où la sangsue colle à la peau. Un autre inconvénient est que les plaies laissées sur le site des morsures peuvent saigner pendant longtemps en raison d'une diminution de la coagulation du sang, ce qui augmente le risque d'infection.

Aujourd'hui, la possibilité d'utiliser l'hirudothérapie dans le traitement des maladies du foie fait l'objet de nombreuses controverses. Certains experts ne doutent pas de l’utilité de la méthode alternative et affirment que son utilisation facilite l’état de santé des patients, même en présence de pathologies aussi graves que l’hépatite et la cirrhose. D'autres doutent de l'efficacité de ces méthodes de traitement et soulignent les risques possibles liés à la violation des règles de stérilité et à la probabilité d'être entre les mains d'un non-initié. Cependant, cette méthode de thérapie a le droit d'exister car, sous réserve de toutes les règles de stérilité, elle procure un effet positif prononcé.

Les avis

Il y a quelques mois, je me sentais mal, il y avait des douleurs persistantes dans le côté droit, des nausées, une faiblesse. Après avoir tout déduit de l’exacerbation de la cholécystite chronique, elle s’est rendue au cabinet du médecin. L'enquête devait faire une échographie des organes internes. Le médecin a confirmé l'existence de problèmes de vésicule biliaire et a indiqué qu'ils affectaient négativement l'état du foie et provoquaient les symptômes caractéristiques. Par conséquent, le foie doit être entretenu et traité. Hepatologist a écrit un tas de médicaments, mais les principaux (Gepabene, Essentiale Forte) sont chers, et ils doivent prendre beaucoup de temps. Et puis on m'a proposé une alternative, à savoir un traitement avec des sangsues. Il s'avère que dans notre établissement médical, ils offrent également un tel service. La première procédure était prudente. J'ai essayé de ne pas regarder les sangsues, j'avais juste peur d'eux. Mais la séance s’est déroulée dans une atmosphère calme et reposante, une légère sensation de brûlure n’a été ressentie qu’au moment de la succion. En conséquence, après un mois de traitement, je me sens beaucoup mieux. Vous ne devriez donc pas avoir peur de l’hydrothérapie, cela aide vraiment.

Natalia, Saint-Pétersbourg

Sur recommandation du médecin, un traitement d'hirudothérapie a été organisé à la clinique, en raison de problèmes de foie. Avant de commencer le traitement, j’ai passé une échographie avec contraste. Il s'avère que les sangsues ne peuvent pas être utilisées s'il existe le moindre soupçon de néoplasie maligne. Après cela, elle a également fait don de sang pour les marqueurs tumoraux. Seulement après cela, ils ont été autorisés à mener des sessions. Les sangsues ont été placées sur la région du foie, en six points biologiquement actifs spécialement sélectionnés. Pour chaque procédure, un nouveau lot de sangsues a été utilisé. Un conteneur spécial, hermétiquement fermé, a été ouvert devant moi. Après la séance, des sangsues gonflées de sang ont été jetées sous mes yeux. Toutes les règles de stérilité ont donc été observées et les qualifications du médecin ne faisaient aucun doute: elle le fait depuis plusieurs années. Passé 6 sessions, mais n'a pas encore senti d'améliorations spéciales. J'espère néanmoins que le cours doit être achevé, car un traitement alternatif aidera à lutter contre la maladie.

Hirudothérapie pour l'hépatite C

Hirudothérapie pour l'hépatite

L'hépatite est l'une des formes les plus graves de maladies des organes digestifs. Les causes de ces maladies sont généralement des désordres métaboliques dans le corps, une intoxication chronique causée par des maladies d'autres organes internes, en particulier une colite chronique. Contribuer au développement de maladies du système digestif, de la suralimentation, de l'obésité, d'un mode de vie sédentaire, ainsi que des maladies du foie et de la gastrite chronique.

Dans notre corps, les nutriments pénètrent dans le sang par les veines hépatiques et les villosités de l'intestin grêle. Avant que le sang n'entre dans les poumons et ne soit saturé en oxygène, il est filtré par le foie. Des poumons, le sang pénètre dans le cœur, d'où l'aorte est livrée aux reins, ce qui nettoie le sang. Le foie filtre les toxines des aliments et de l'alcool, les bactéries, stocke le glycogène, si nécessaire, pour le transformer en glucose.

Le foie est le deuxième plus grand et le seul organe de notre corps capable de s'auto-régénérer. Mais elle perd ses capacités de régénération lorsque la cirrhose se développe et que les cellules deviennent fibreuses. Cependant, même dans le cas de l'hépatite, les cellules hépatiques fibro-modifiées peuvent se rétablir suffisamment tôt.

L'hépatite chronique est un groupe de maladies du foie causées par une hépatite virale, une réaction douloureuse du corps à la prise de certains médicaments, un abus d'alcool, ainsi qu'un processus inflammatoire sévère d'une durée supérieure à six mois.

L'hépatite peut survenir chez les patients souffrant de maladies chroniques de la cavité abdominale - gastrite, entérocolite, pancréatite, ulcère peptique et cholélithiose, ou à la suite d'une résection gastrique. Peut causer l'hépatite et des maladies non liées au tractus gastro-intestinal - infections au collagène, maladies infectieuses.

L'hépatite chronique se divise en plusieurs formes: hépatite persistante chronique, hépatite chronique active, hépatite cholestatique chronique.

L'hépatite chronique persistante est la forme la plus bénigne de cette maladie. Le patient a des douleurs ou une lourdeur désagréables dans l'hypochondre droit, une faiblesse générale périodique, une fatigue accrue, une perte de capacité de travail et de la vitalité. Pendant longtemps, les patients ne sentent pas leur maladie, parfois les symptômes douloureux disparaissent pendant un certain temps.

Le foie dans l'hépatite chronique persistante augmente légèrement, il n'est pas trop douloureux se rappelle, rarement une augmentation de la rate se produit, les manifestations de la jaunisse sont extrêmement rares. Des changements plus tangibles se produisent dans l'analyse biochimique de l'activité sanguine du transaminase durant la période d'exacerbation. Cette maladie est une plante vivace, elle ne progresse pas de manière significative et avec un mode de vie rationnel, impliquant principalement un régime et le refus de l'alcool, il est possible de récupérer presque complètement.

L'hépatite active chronique est une forme de la maladie qui se développe après l'hépatite infectieuse et s'accompagne de modifications nécrotiques inflammatoires.

Le patient ressent une faiblesse, une fatigue, une diminution significative de son aptitude au travail, il est constamment inquiet pour ses nausées, sa perte d’appétit, sa lourdeur et sa douleur dans l’hypochondre droit.

Dans le même temps, chez différents patients, en fonction de la gravité de la maladie, se développe un syndrome hémorragique, qui se traduit par des saignements de la gencive et du nez, dans les hémorragies sous-cutanées. Les températures peuvent monter et descendre de basses à hautes valeurs, des «veines d'araignées» apparaissent sur le thorax et les épaules, et d'autres organes sont accompagnés de lésions - douleurs articulaires, processus inflammatoires dans les poumons, les reins, le coeur et la pleurésie - inflammation de la plèvre accumulée dans la plèvre fluide de la cavité.

Le foie dans cette maladie est hypertrophié, douloureux, dense, dans la plupart des cas, la rate est hypertrophiée.

Dans le sang, l'activité des transaminases peut être 5 à 10 fois supérieure aux valeurs normales, en fonction de la gravité du processus. Les fractions protéiques du sang sont violées: l'albumine diminue, les gamma globulines augmentent considérablement, le taux de bilirubine dans le sang augmente et la prothrombine, au contraire, diminue.

Lors de l'examen du patient à l'échographie, une augmentation et des modifications diffuses du foie et de la rate peuvent être détectées. Un grand nombre de patients subissent un passage de la maladie au stade de cirrhose du foie, alors que les périodes de rémission peuvent durer de plusieurs mois à plusieurs années.

L'hépatite cholestatique chronique est une maladie du foie de nature diffuse résultant d'une inflammation des zones situées le long des petits canaux biliaires, de la stagnation de la bile et du tissu hépatique. Les symptômes et la gêne chez les patients se manifestent à peu près de la même manière que pour les autres hépatites chroniques. La jaunisse est beaucoup plus brillante, ce qui provoque parfois un fort prurit à la veille de recouvrir la peau de la jaunisse. Sous la peau aux coins des yeux, des taches jaunes denses-xanthomes et xanthélasma peuvent apparaître. Les analyses de sang biochimiques montrent une augmentation de la phosphatase alcaline bilirubine 5 fois ou plus.

Si vous êtes malade d'une forme d'hépatite, vous devez tout d'abord adapter votre régime alimentaire. Il devrait être 4 fois avec l'exclusion complète du régime des aliments en conserve, fumés et séchés, des aliments frits, des produits au chocolat, des crèmes, de la pâte à beurre. Il est nécessaire de vous limiter à la consommation de produits contenant des graisses animales. Deux fois par an, vous devez suivre un traitement par vitamines, en prenant des vitamines du groupe B, de l'acide ascorbique et de la rutine. En aucun cas, si vous avez une hépatite persistante chronique, vous ne pouvez pas prendre de médicaments cholérétiques. Il est nécessaire de faire une analyse de sang pour les tests hépatiques tous les six mois.

Lors du traitement de l'hépatite et de la cirrhose à l'aide de sangsues, elles sont placées sur des points biologiquement actifs situés dans trois zones du corps humain (Fig.).

Traitement de l'hépatite et de la cirrhose du foie: 1–27 - points d'attache de la sangsue

Zone 1 - zone hépatique; les points 3, 4, 5, 6, 7 dans la zone de la projection du foie et de l'hypochondre droit, les points 1 et 2 de la ligne médio-claviculaire au niveau du sixième espace intercostal à droite et à gauche et le point 27 en haut du processus xiphoïde.

Zone 2 - lombo-thoracique; point 8 de la ligne médiane au niveau des 7ème et 8ème vertèbres thoraciques, point 9 de la ligne médiane au niveau des 8ème et 9ème vertèbres thoraciques, point 10 de la ligne médiane au niveau des 9ème et 10ème vertèbres thoraciques, points 11,12,13,14,15,16 sur 2 doigts transversaux pour leur retrait.

Zone 3 - la zone sacrée; les points 17 et 18 dans la région de l'extrémité du coccyx, les points 19,20,21,22,23,24,25,26 dans la région de la projection du sacrum.

Étant donné qu’avec cette maladie, il est nécessaire d’avoir un préfixe composé d’un grand nombre de sangsues, vous ne pouvez pas attendre que les sangsues sucent, disparaissent et disparaissent dès que les premiers signes de succion libre apparaissent. En particulier, il est nécessaire d’étudier les points de la première zone. Une procédure nécessite 4 à 8 sangsues. Le traitement doit être long, le patient doit donc prendre des aliments riches en fer, mais pas de viande, de sirops, de vin contenant du fer. Les procédures sont effectuées deux fois par semaine, plus tard - une fois par semaine. Le cours est conçu pour 12 consoles. Un deuxième traitement peut commencer après 30 à 45 jours.

Nettoyage du foie avec des sangsues

Les sangsues médicales sont un agent thérapeutique efficace utilisé avec succès pour le traitement et la prévention de nombreuses maladies pendant des siècles. Leur efficacité pour le fonctionnement normal de divers systèmes corporels a été prouvée non seulement par une utilisation millénaire, mais également par des expériences modernes. En médecine, l'hirudothérapie est utilisée pour traiter de nombreuses maladies, notamment la cirrhose du foie, la cholécystite, les formes aiguës et chroniques d'hépatite, la dégénérescence graisseuse (stéatose) et les maladies de la vésicule biliaire. Ensuite, vous apprendrez les zones de sangsues, les principes de leur action sur le corps, les indications et contre-indications à la procédure.

Quelle est l'hirudothérapie

L'hirudothérapie est une technique de traitement des maladies avec des sangsues. Le remède naturel est utilisé depuis des siècles pour le traitement des organes malades et des maladies systémiques. Les guérisseurs d’antan, Avicenne et Hippocrate, considéraient les vers annelés comme l’un des moyens les plus efficaces de faire face à divers maux.

L'hirudothérapie est devenue particulièrement répandue et très populaire au Moyen Âge. Ensuite, la technique a été reconnue comme le moyen officiel de guérir le corps. L'hirudothérapie était considérée comme un bon nettoyage du sang, elle était prescrite pour les troubles cardiaques, l'essoufflement, la stérilité et même pour la perte de poids. Il est vrai que cette méthode de traitement n'a pas été utilisée avec beaucoup de précaution, en utilisant parfois jusqu'à 200 personnes par série, ce qui a eu de nombreuses conséquences désagréables pour le corps et porté atteinte à la réputation des sangsues.

Plus tard, des études cliniques sérieuses sur les effets sur les sangsues ont expliqué pourquoi ils avaient un effet thérapeutique. Cela est dû aux propriétés curatives de la sécrétion de la sangsue.

Usine pharmaceutique - c'est ainsi que les scientifiques ont appelé la salive des annélides, qui ont découvert plus d'une centaine d'enzymes actives. Lorsque l'hirudothérapie pénètre dans le sang des substances biologiquement actives, luttant contre une microcirculation altérée du sang, des liquides et de la lymphe. Cela a un effet positif sur les processus stagnants. Des expériences ont montré que des substances spéciales dans la salive de la sangsue réduisaient les réactions inflammatoires et contrecarraient les maladies qui se manifestaient par une altération des processus métaboliques dans le corps.

Qui est montré la procédure

Indications d'utilisation de l'hirudothérapie en médecine moderne:

  1. Maladies associées à des processus stagnants. Ceux-ci incluent la constipation, la thrombophlébite, les hémorroïdes et d'autres problèmes résultant de fluides stagnants.
  2. Nettoyer le corps. Les sangsues aident à éliminer les toxines et les scories, ce qui contribue à améliorer la santé globale et même la perte de poids.
  3. Maladies infectieuses aiguës et infections chroniques. Au cours de la stadification, l'individu sécrète des substances bactéricides dans le sang pour aider à guérir l'infection.
  4. Immunité réduite. Pour augmenter les défenses de l'organisme, il suffit de quelques séances.
  5. Augmentation du taux de cholestérol. Les sangsues réduisent le taux de cholestérol, empêchant ainsi le développement de l'athérosclérose.
  6. Maladies du système cardiovasculaire. Les vers annelés améliorent l'état des patients souffrant d'hypertension, renforcent les parois des vaisseaux sanguins.
  7. Maladies chroniques graves en gynécologie et en urologie. Les sangsues posées aident à éviter les complications des maladies de l'utérus et de ses appendices, à traiter la colpite et d'autres pathologies. La procédure aide les hommes à faire face à la prostatite, à l'infertilité secondaire et à la pyélonéphrite.
  8. Hématomes et ecchymoses. Pour éliminer l'enflure, la douleur et l'inflammation, il est recommandé d'utiliser la méthode d'hirudothérapie. Le traitement complet vient après quelques productions.
  9. Les inflammations Dans tout processus inflammatoire, les sangsues ont pour effet d'améliorer la circulation sanguine. Il facilite également la pénétration dans les tissus de l'antibiotique administré si nécessaire.
  10. Maladies du système digestif. Les sangsues du tractus gastro-intestinal sont capables de guérir de maladies telles que la gastrite, les ulcères, la pancréatite.
  11. En cosmétologie. La sangsue peut améliorer l'apparence de la peau. Après les procédures, l'état de la peau est transformé - l'épiderme se tonifie et devient élastique.

Hirudo medicinalis est un type d'ectoparasite utilisé pour traiter le foie et d'autres organes. Il s'agit d'une sangsue médicale. Les individus sont élevés dans des fermes spéciales, puis envoyés dans des pharmacies et des cabinets d'hirudothérapeutes. Il est possible d'acheter des sangsues uniquement après avoir reçu une ordonnance du médecin qui a déterminé le traitement. Les organismes affamés depuis plus de trois mois sont vendus dans des pharmacies spécialisées. Les sangsues sont conservées dans des boîtes contenant de l’eau pure à une température allant de 5 à 18 ° C, en quantité pouvant aller jusqu’à 25 pièces par litre.

Après l'intervention, un parasite ne peut pas être réutilisé par un spécialiste. Il est possible, s'il est utilisé à la maison, mais il est considéré comme extrêmement indésirable, car la créature s'est nourrie de sang malade et il est difficile de remplir toutes les conditions de stérilisation.

Et en général, les médecins conviennent que vous ne devez pas mettre vous-même de sangsues. Cela est dû au fait que seule une déclaration exacte, traitée par un professionnel, est capable d'obtenir un assez bon résultat. De plus, malgré l’absence d’effets secondaires, la procédure à domicile est un risque. Si une réaction inattendue se produit, une personne à proximité devrait pouvoir fournir les premiers soins. Les médecins recommandent de rechercher un traitement pour tout processus pathologique à un spécialiste.

Quel effet est attendu des sangsues médicales

L'hirudothérapie distingue, par rapport aux autres méthodes de traitement non traditionnel de l'hirudothérapie, la sécrétion des glandes salivaires de la sangsue médicinale afin de produire un effet positif sur les systèmes du corps. Une petite perte de sang au cours de la procédure peut provoquer la restauration des cellules nerveuses, normaliser la pression artérielle, améliorer la circulation sanguine. La saignée devient également un puissant élan pour le système de défense de l'organisme, ce qui augmente l'immunité. Les composants de la sécrétion de la sangsue ont un effet complexe:

  1. Hyaluronidase. La substance est impliquée dans le processus de fécondation, les sangsues sont donc utilisées avec succès pour traiter l'infertilité.
  2. Hirudin. Ectoparasites hormonaux, que les scientifiques ont pu étudier avec soin. La substance Hirudin réduit la coagulation du sang, lave les caillots sanguins et empêche leur apparition.
  3. Égliné. Ces enzymes de la salive pénètrent dans la circulation sanguine et empêchent les processus de dégradation des tissus dans des maladies telles que l'arthrite, l'emphysème pulmonaire, la goutte.
  4. Bdellins. La substance soulage l'inflammation et l'enflure.
  5. Une substance comme l'histamine. L'effet local de l'enzyme salive provoque un processus inflammatoire qui fournit un flux sanguin au site d'aspiration.

De plus, les sangsues émettent une substance spéciale qui anesthésie le site de la morsure et évite les sensations douloureuses pendant la procédure. En plus des substances contenues dans le liquide salivaire, les ectoparasites du canal intestinal vivent des bactéries symbiotiques qui peuvent avoir un effet bactériostatique.

Les effets thérapeutiques attendus des annélides: anticoagulant (réduisant la coagulation du sang), thrombolytique (lutte contre les caillots sanguins et leur élimination), antihypoxique (alimentation en oxygène), abaissant la pression artérielle, réduisant la charge sur le myocarde), drainant (nettoyant le corps, les vaisseaux sanguins), réparateur - conduit à la transmission normale des impulsions à l'ur neuromusculaire Il est, d'améliorer l'état des parois du vaisseau, assure la circulation du sang, réflexe, analgésique (analgésique), bactériostatique.

Où sont placées les sangsues

Il existe des techniques spéciales et des schémas de mise en sangsue. En hirudothérapie, les points de succion sont choisis en fonction de l'organe à traiter. Les sangsues sont généralement placées directement au-dessus de la partie du corps touchée. De plus, les points d'énergie sur le corps, qui sont capables d'améliorer l'état général des organes et des systèmes, agissent comme un lieu de succion. Parfois, les sangsues sont utilisées à des fins de diagnostic - une personne est placée sur la peau et choisit l'endroit où elle doit s'accrocher. Dans ce cas, l'hirothérapeute peut conclure à la présence de certaines maladies.

Dans le cas des maladies du foie, les sangsues sont appliquées dans trois zones: la zone de projection du foie (zone de l'hypochondre droit); le sacrum; région lombo-thoracique. En règle générale, l’impact sur les points biologiquement actifs commence par un seul département. Au cours du traitement, le nombre de zones augmente, ainsi que le nombre d'ectoparasites utilisés.

Quel effet les sangsues ont sur le foie

À ce jour, la pharmacothérapie est presque toujours utilisée pour les maladies du foie. L’influence des produits chimiques sur la restauration de la fonction hépatique est vraiment grande, mais les substances médicamenteuses n’ont pas seulement une action locale, elles sont distribuées dans tout le corps. L'efficacité de l'utilisation des sangsues pour le traitement des pathologies du foie est déterminée par leur capacité, en premier lieu, à affecter directement l'organe malade. L'hirudothérapie hépatique aide à éliminer l'œdème tissulaire, à améliorer la microcirculation sanguine et à produire un écoulement biliaire.

  1. Normalisation de la coagulation du sang;
  2. Saturation du tissu hépatique en oxygène (le traitement aide à faire face à l'hypoxie tissulaire);
  3. Restauration des membranes des cellules hépatiques grâce à l'activation de la circulation sanguine;
  4. Renforcement des parois vasculaires;
  5. Améliorer le travail du système immunitaire local;
  6. Élimination de l'œdème du tissu hépatique;
  7. Drainage des fluides stagnants;
  8. Réduction du processus inflammatoire;
  9. Prévention du durcissement;
  10. Enlèvement des toxines et des scories.

N'oubliez pas que seul un traitement complexe conduit à un résultat rapide. Dans les stades sévères de la maladie du foie, il est nécessaire d'utiliser non seulement l'hydrothérapie, mais également de recevoir des préparations spéciales. En cas de dommages aux organes, il est également extrêmement important de respecter un mode de vie sain - évitez de boire de l'alcool, passez à une alimentation appropriée. Les aliments ne doivent pas contenir de substances altérant le fonctionnement du foie. Le médecin peut prescrire un traitement préventif d'hydrothérapie pour ceux qui veulent nettoyer. Cela empêchera également le lancement de mécanismes pathogènes.

En règle générale, les premiers stades de la maladie du foie se produisent sans aucune manifestation. Cela rend difficile de commencer un traitement en temps opportun. Dans la prévention des complications et le développement des pathologies, l'attitude attentive à l'égard de votre corps et de ses signaux joue un rôle important.

Symptômes initiaux de la maladie du foie: douleur dans l’organe, sensation de douleur, aggravation du sommeil, irritabilité, sautes d’humeur non contrôlées, diminution des performances, démangeaisons, nuance jaunâtre sur la langue, pigmentation de l’épiderme, peau fragile, peau terne, aversion pour les aliments gras.

Les procédures avec des sangsues sont indiquées pour des pathologies du foie telles que la cirrhose, la dégénérescence graisseuse, l'hépatite, la cholélithiase, la perturbation du fonctionnement normal des voies biliaires. Les performances sont également appliquées lorsque l'organe est fortement encrassé.

Comment mettre des sangsues

Une séance de traitement consistant à placer des sangsues sur la zone hépatique est recommandée sous la surveillance d'un médecin. Un spécialiste expérimenté déterminera la durée du traitement. Le nombre requis de séances d'hirudothérapie est prescrit individuellement, au cours d'un processus de nettoyage du foie, le médecin surveille l'état du patient afin de prévenir d'éventuelles complications.

L'amélioration du bien-être du patient peut déjà être expérimentée après plusieurs productions - cela suffit souvent pour comprendre si le schéma de traitement choisi est efficace. Les procédures sont effectuées tous les jours ou plusieurs fois par semaine. Cette procédure est prescrite par le médecin en fonction de la maladie et de l'intensité du traitement.

Au début, le traitement du foie commence le plus souvent par une exposition incomplète, c'est-à-dire que les sangsues sont placées moins que nécessaire pour obtenir un effet thérapeutique puissant. La durée de la procédure peut également être réduite, puis le temps d'exposition doit être augmenté. Une production entière typique dure en moyenne une heure - jusqu'à saturation des sangsues, après quoi elles disparaissent d'elles-mêmes.

Pour que les organismes collent au site choisi par l'hirudothérapeute, le point est maculé d'une solution de glucose ou ils mettent les vers annelés dans un tube à essai et attendent (des pinces sont parfois utilisées pour les transporter). Si les sangsues ne veulent pas coller, la peau du patient est perforée avec une aiguille pour l'apparition d'une goutte de sang. Les sensations désagréables apparues dans les premières minutes de la procédure disparaissent rapidement, car les individus injectent un anesthésique naturel dans la plaie. Les deux méthodes principales de réglage pour la thérapie du foie sont:

  1. La sangsue est placée et retirée uniquement lorsqu'elle est saturée et cesse de sucer le sang lui-même.
  2. L'ectoparasite est retiré immédiatement après avoir injecté les produits enzymatiques de la salive dans le point de morsure.

Pour une longue procédure de sangsue, 5 à 15 ml de liquide sont aspirés. Immédiatement après leur retrait, ils sont ensuite appliqués avec un pansement stérile, sans trempage. Après la stadification, il se produit un saignement faible mais prolongé (jusqu’à 8 à 9 heures), qui n’est pas arrêté, de sorte que le traitement est efficace et que les processus de régénération du foie sont activés.

Sur la peau pendant un certain temps, il peut y avoir une rougeur dans la morsure. Après 24 heures, le point mordu est traité avec une solution de peroxyde d'hydrogène. Les médecins ne recommandent pas les bains chauds pendant l'hydrothérapie, ce qui peut réduire les avantages de la procédure. En règle générale, après quelques semaines, les marques de morsure disparaissent rapidement.

Un traitement répété est effectué au plus tôt un mois et demi si la pathologie hépatique n'est pas éliminée et nécessite un traitement ultérieur par hirudothérapie. Les procédures préventives sont moins courantes. Après utilisation de sangsues, l'état général du foie s'améliore, les processus métaboliques naturels sont normalisés, la résistance aux facteurs indésirables augmente.

Contre-indications au traitement par des sangsues

L'hémophilie est la principale contre-indication à l'utilisation de sangsues pour le traitement du foie. Cette maladie se caractérise par une mauvaise coagulation du sang. Avec prudence est d'appliquer la procédure avec le saignement des personnes souffrant d'anémie (faible en hémoglobine dans le liquide sanguin). En anopathie sévère, les sangsues sont contre-indiquées. Le traitement du foie avec l'aide des annélides ne devrait pas non plus être pratiqué chez les personnes atteintes de diathèse hémorragique, d'hypoxie, de cancer lors de la prise d'anticoagulants pendant la grossesse.

Sur les sangsues, les réactions allergiques du corps sont assez rares. Toutefois, les médecins qui prévoient des allergies fréquentes doivent en avertir leur médecin et, éventuellement, un spécialiste vous prescrira des tests.


Articles Connexes Hépatite