Modifications hépatiques diffuses selon le type d'hépatose graisseuse

Share Tweet Pin it

Souvent, quand il y a des signes de changements diffus dans le foie en raison du type d'hépatose graisseuse, beaucoup de gens sont perplexes - qu'est-ce que c'est et pourquoi est-ce arrivé?

Un organe sain consiste en un tissu parenchymal homogène et clairsemé, dont les cellules exercent des fonctions de détoxification, enzymatique et biliaire. Les processus biochimiques sont continus. Un dysfonctionnement survient sous l’influence d’un certain nombre de facteurs de déstabilisation externes et internes dans le fonctionnement normal des hépatocytes: le remplacement des cellules du foie par des cellules grasses se développe.

Pathogenèse

La dégénérescence des tissus adipeux du foie est possible à tout âge. Les molécules de graisse se déposent dans les hépatocytes en raison d'une réaction oxydative insuffisante au cours du métabolisme des lipides. Cela se produit dans les situations suivantes:

  • excès de graisse dans les aliments;
  • l'écoulement continu de triglycérides dans les mitochondries hépatiques à partir des tissus adipeux en décomposition du corps pendant le jeûne;
  • exposition régulière à l'alcool, qui prend les substances nécessaires à l'oxydation des graisses;
  • traitement des toxines contenues dans les médicaments: antibiotiques tétracyclines, analgésiques, stéroïdes;
  • maladies endocriniennes conduisant à des troubles métaboliques systémiques dans le corps: diabète, maladies des glandes surrénales, hypothalamus, thyroïde;
  • les effets de certaines chirurgies sur le tube digestif;
  • long séjour en nutrition parentérale.

Ces facteurs sont des causes évidentes d’hépatose graisseuse, mais le véritable mécanisme de son développement - quand et pourquoi les cellules saines avec un seuil fonctionnel élevé commencent à se régénérer - n’a pas encore été clarifié.

Le processus pathogénique s'apparente à l'accumulation de dépôts d'athérosclérose dans les vaisseaux. Un déséquilibre est formé entre les acides gras saturés et insaturés. En même temps, les hépatocytes n’ont pas le temps de faire face à la masse de composés lipidiques déposés dans les mitochondries.

Le dépôt primaire de particules graisseuses se produit localement ou localement, dans des zones limitées du foie. La détection de lésions focales n'est pas considérée comme une maladie indépendante, car elle se manifeste rarement par des signes cliniques. Il n'y a pas de processus inflammatoire, la fonction hépatique persiste pendant un certain temps, il n'y a pas de changement dans le bien-être physique. L'absence de terminaisons nerveuses dans le parenchyme rend les changements pathologiques presque asymptomatiques.

Le maintien d'un niveau élevé d'acides gras dans le corps provoque un développement ultérieur du processus.

Les changements diffus sont le stade morphologique suivant de la pathologie et affectent l’ensemble de l’organe - les lipides sont dispersés et distribués dans les tissus, se déposant dans le cytoplasme des hépatocytes, lorsqu’ils sont en excès, les cellules hépatiques se nécrosent et se cassent. Les kystes gras se développent dans le parenchyme.

Avec la stéatose graisseuse diffuse, la fonction de détoxification du foie en souffre le plus. Les toxines et les produits métaboliques ne sont pas correctement recyclés et empoisonnent le sang.

Symptômes communs de cette condition:

  • nausées fréquentes, perte d'appétit, aversion pour les odeurs fortes;
  • faiblesse, fatigue, vertiges, mauvaise coordination, altération de la parole;
  • douleur sourde et lancinante dans le côté droit;
  • éruptions cutanées ou allergies.

Les troubles des fonctions biliaires et synthétiques se manifestent par le jaunissement des membranes muqueuses, le subictericity de la peau, l'indigestion et le désordre des selles.

Dans les cas graves, une insuffisance hépatique apparaît - vomissements, convulsions, convulsions, perte de conscience.

Sous l'influence de modifications négatives du parenchyme hépatique, les organes du système digestif sont impliqués dans le processus pathologique: l'estomac, le pancréas, l'intestin.

Diagnostics

L'hépatomégalie est le principal signe clinique d'hépatose graisseuse diffuse. Une augmentation significative du volume des lobes du foie est détectée par palpation et échographie. Il y a un changement dans ses limites, saillie sous l'hypochondre droit.

Un foie normal a une faible échogénicité contre laquelle se distinguent les canaux biliaires, les canaux lymphatiques et le système des vaisseaux sanguins. L'échographie détecte une modification de l'échogénicité du parenchyme atteint - une augmentation ou une diminution prononcée, indiquant l'hétérogénéité existante des tissus.

La présence d'une pathologie diffuse dans l'étude décrit l'éventail des maladies possibles. Pour clarifier et confirmer les modifications par type d'hépatose graisseuse, un diagnostic différentiel est requis entre l'hépatite virale et les infections parasitaires. À cette fin, des tests sanguins biochimiques généraux et des tests de présence de marqueurs spécifiques sont effectués.

Signes qui confirment indirectement une hépatite graisseuse: taux élevés de leucocytes, ESR, enzymes AlAt, AsAt, bilirubine, cholestérol, érythrocytes et plaquettes.

La tomographie par résonance magnétique et la biopsie du foie restent une méthode plus informative pour le diagnostic de la stéatose graisseuse diffuse.

L'analyse histologique du matériel de ponction révèle un éclaircissement des tissus, une augmentation de la taille et une régénération des hépatocytes. Jusqu'à 5% de graisse est considérée comme normale. Lorsque le contenu de la biopsie représente entre 5 et 30% d'infiltrat graisseux, un diagnostic de stéatose de grade 1 est établi, avec 65% ou plus - grade 3.

Les effets négatifs prolongés des facteurs pathogènes entraînent une dégénérescence supplémentaire du parenchyme hépatique altéré. Des fils fibreux sont formés - des zones de tissu conjonctif dense. Sa croissance ultérieure est lourde de cirrhose.

Principes de traitement

La principale raison du traitement de la stéatose grasse est la grande capacité de régénération du foie. Les conditions suivantes doivent être remplies:

  1. élimination complète des facteurs provoquant la stéatose: élimination de l'alcool, correction des troubles métaboliques, détoxication;
  2. adhésion stricte au bon régime - un régime principalement composé de protéines et de glucides, équilibré en vitamines et minéraux, composé de produits naturels;
  3. en cas d'excès de poids, la présence de dépôts de graisse viscérale autour des organes internes, la correction de la valeur énergétique des aliments, l'introduction d'aliments fonctionnels: légumes verts et feuillus, herbes. De plus, un effort physique adéquat est nécessaire;
  4. maintien des processus de régénération à l'aide de préparations stabilisant l'état des membranes cellulaires - phospholipides essentiels, sulfate d'acides aminés (Heptral, Dibicore, Essentiale);
  5. réception de complexes végétaux - Kars, Hofitol, purifiant les cellules du foie des toxines et stimulant leur renouvellement;
  6. complexes de vitamines par voie orale et sous forme d'injections.

Les principes de la pharmacothérapie ne sont pas encore développés, car le mécanisme d’influence des médicaments sur les cellules affectées n’est pas clairement défini.

La désintoxication, l’élimination des effets de l’alcool, la réduction de la consommation de graisse dans le corps créent les conditions nécessaires à l’auto-guérison du corps. Les stades modérés d'hépatite graisseuse diffuse sans signes de dégénérescence fibreuse irréversible ont tendance à inverser le développement à partir du deuxième mois de traitement.

Hépatite graisseuse diffuse

La maladie hépatique, caractérisée par l’accumulation de graisses simples dans les cellules normales et la dégénérescence des hépatocytes (cellules du foie) en graisse, est appelée hépatite grasse (stéatose, infiltration graisseuse, stéatohépatite, dégénérescence graisseuse). Dans la plupart des cas, la maladie a une évolution chronique.

L'hépatose graisseuse dans les premiers stades ne manifeste pas de symptômes. Le plus souvent, il est retrouvé par hasard lors d'une échographie planifiée. La maladie manifeste des phoques dans la structure du corps.

De nombreux patients confrontés à un diagnostic similaire sont intéressés par la question: «Les modifications hépatiques diffuses dues au type d'hépatose graisseuse, de quoi s'agit-il?». La maladie porte atteinte à la fonctionnalité de la glande productrice de bile et provoque de graves complications.

Développement d'hépatites graisseuses diffuses

L'hépatose graisseuse du foie est causée par divers facteurs: consommation excessive d'alcool, aliments gras, consommation de médicaments puissants, etc.

Le foie traite tout ce qui entre dans le corps. L'organe neutralise les poisons, substances toxiques qui, après filtration, sont converties en lipides simples. Si une personne a beaucoup d'aliments gras dans son alimentation, une autre dose de triglycérides est ajoutée aux lipides mis de côté. En conséquence, il y a un excès de graisse dans le parenchyme hépatique. Après un certain temps, les cellules hépatiques sont remplacées par des cellules graisseuses et la glande ne peut plus remplir ses fonctions (neutralisation des substances toxiques).

En conséquence, une stéatose diffuse du foie se développe et des graisses ressemblant à des vésicules s’accumulent dans le corps. Parfois, une infiltration graisseuse locale se développe, puis certaines parties de l'organe, comme l'un des lobules, sont affectées.

Avec l'hépatose graisseuse grasse du foie (HHP), la glande entière est affectée. Le degré de dommage est le plus souvent élevé. Pour évaluer l'état du corps, il est nécessaire de faire un diagnostic approfondi.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Les médecins distinguent les degrés de jrg suivants:

  • Zéro - caractérisé par de petits dépôts graisseux situés dans des groupes d'hépatocytes distincts.
  • Grade 1 - des foyers de graisse moyens et grands sont observés, éloignés les uns des autres (il peut y avoir beaucoup de zones touchées). Dans ce cas, le médecin diagnostique une stéatose grasse).
  • 2 degrés - les foyers moyens et grands sont modérément exprimés, le volume des accumulations graisseuses augmente, le tissu conjonctif commence à se développer. C'est ainsi que se manifeste l'obésité intracellulaire.
  • Étape 3 - les zones du tissu conjonctif deviennent plus claires, elles peuvent se terminer par des cordons fibroblastiques, la quantité de graisse dans les cellules augmente. À ce stade, le risque de fibrose augmente.

Ainsi, au cours du développement du VPH, l’accumulation de lipides dans les cellules du foie revêt une grande importance. Dans le foie, des graisses simples se déposent, les hépatocytes commencent à dégénérer. Au fil du temps, le corps a formé des zones de tissu adipeux, qui augmentent progressivement. À mesure que le processus se développe, le fer cesse de remplir sa fonction principale (neutralisation des substances toxiques). Les cellules adipeuses peuvent également renaître, ce qui menace la fibrose (prolifération du tissu conjonctif), la cirrhose.

Causes des changements dystrophiques

Un foie en bonne santé ne contient pas plus de 5% de lipides. Avec des lésions d'organes diffuses, ce chiffre double. Dans certains cas, la proportion de graisse est d’environ 50%.

Les modifications hépatiques diffuses dues au type de stéatose surviennent pour les raisons suivantes:

  • Mauvaise nutrition. La consommation de plats gras ou à cuisson rapide augmente le risque de maladies du foie, du pancréas, etc.
  • Troubles métaboliques.
  • Maladies de la glande thyroïde. En violation de la fonctionnalité de cette glande commencent à produire des hormones qui accélèrent la formation de lipides.
  • Le diabète. Cette pathologie est associée au surpoids. Des concentrations élevées de glucose et de lipides dans le corps affectent négativement le foie.
  • Alcoolisme L'éthanol, contenu dans les boissons alcoolisées, détruit les hépatocytes, viole la fonctionnalité du corps et provoque des maladies.
  • En surpoids. Une grande quantité de graisse autour du tour de taille est dangereuse pour la santé.
  • Acceptation de médicaments puissants. Les agents antibactériens sont considérés comme les plus nocifs pour la glande productrice de bile. Par conséquent, lors de leur administration, le foie doit être protégé.
  • Mode de vie sédentaire.
  • L'utilisation de produits végétaux et laitiers avec un rejet complet de la viande provoque une violation du métabolisme des glucides.
  • Régimes stricts.
  • Rayonnement. Selon les statistiques, l’hépatite graisseuse diffuse (DGH) est plus souvent diagnostiquée chez les citadins présentant un rayonnement de fond accru.
  • Maladies du tube digestif à évolution aiguë ou chronique.

Les troubles du métabolisme des graisses sont souvent dus à la malnutrition. En outre, le métabolisme des lipides est perturbé lorsque le corps n'est pas suffisamment saturé en protéines (chez les végétariens), en excès d'aliments gras, en glucides rapides dans le régime alimentaire et en régimes stricts.

Le risque de HPV augmente avec une diminution de la production d'acides choliques (acides biliaires) et une violation de l'absorption de lipides par les hépatocytes.

L'hépatose graisseuse n'est pas exclue en cas de déficit en thyroxine (l'hormone thyroïdienne principale). En outre, la cortisone et l'aldostérone (hormones surrénales) affectent l'état du foie.

Signes distinctifs de différents types d'hépatose

Les modifications hépatiques de type hépatose peuvent se manifester par des symptômes inexprimés ou avoir une évolution latente. Pour identifier une maladie insidieuse dans le temps, vous devez savoir comment elle se manifeste et pouvoir la distinguer d'un type d'hépatose chronique, lipidique ou cholestatique.

Signes d'hépatite graisseuse diffuse:

  • des nausées;
  • lourdeur dans le côté droit;
  • foie élargi.

Parfois, la maladie ne se manifeste pas, puis des symptômes modérés apparaissent pendant la période d'exacerbation.

La forme chronique de stéatose est accompagnée des symptômes suivants:

  • coloration de la peau, muqueuses de couleur jaune;
  • douleur sourde dans l'hypochondre droit;
  • léger élargissement du foie.

La dystrophie graisseuse s'accompagne d'une faiblesse générale, d'une douleur sourde à droite sous les côtes, d'une légère augmentation de l'organe.

L'hépatite cholesthésique se manifeste par des démangeaisons cutanées, une couleur jaune, une décoloration des matières fécales, un assombrissement de l'urine, de la fièvre, une augmentation du foie.

Tests de diagnostic

Pour identifier une hépatite graisseuse diffuse, il est nécessaire de mener diverses études. Tout d'abord, le patient donne du sang pour révéler la concentration de globules rouges (globules rouges). Cet indicateur peut diminuer avec le développement de l'anémie.

En outre, il est nécessaire d’analyser le sang pour déterminer le taux de plaquettes et de leucocytes (globules blancs). En règle générale, avec la stéatose, le niveau de plaquettes diminue, ainsi que le nombre de globules blancs et la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Lorsque la bilirubine augmente, la quantité d'albumine est faible et la concentration d'AsAT (aspartate aminotransférase) et d'ALAt (alanine aminotransférase) est augmentée. Cependant, ces indicateurs ne sont pas spécifiques et, avec leur aide, il est impossible d'établir un diagnostic d '«hépatose graisseuse diffuse».

L'hépatomégalie est détectée par la palpation, mais l'échographie et l'IRM constituent le principal facteur de diagnostic de la DGG. Au cours de l'échographie, vous pouvez déterminer les causes des processus pathologiques et identifier l'étendue de la lésion. Plus de détails sur les signes échographiques peuvent être trouvés ici. De plus, à l’aide d’une échographie, le médecin détermine s’il faut ou non recourir à des procédures invasives.

La biopsie est la méthode de recherche la plus informative. Il peut être utilisé pour différencier le JG, l'hépatite C chronique, la granulomatose et l'hépatite réactive non spécifique. Au cours de l'étude des cellules de biopsie au microscope, on peut observer comment les cellules du foie se transforment en cellules adipeuses. Dans le même temps, le contenu des cellules s'éclaircit, leur taille augmente, les mitochondries sont endommagées.

Tactique de traitement

Les modifications diffuses dans le foie par type d'infiltration graisseuse ne sont traitées par aucune méthode spécifique. L'objectif principal de la thérapie est d'éliminer les facteurs négatifs qui provoquent des dommages à la glande. Il est important d’accélérer la régénération du corps, d’éliminer les substances toxiques et de corriger les processus métaboliques.

Pour le traitement du JHP, des substances synthétiques et végétales utilisées pour restaurer les hépatocytes créent une barrière protectrice pour les cellules. Les hépatoprotecteurs sont généralement utilisés à cette fin.

Dans le cadre d'une thérapie complexe, un régime alimentaire est utilisé. Le patient doit adapter son régime alimentaire pour accélérer la restauration des tissus hépatiques normaux. Il est recommandé de commencer le traitement immédiatement après le diagnostic.

En plus des médicaments, vous pouvez utiliser des remèdes populaires, mais seulement après approbation du médecin. La thérapie complexe comprend des médicaments, une alimentation, un exercice modéré. Le patient doit effectuer une série d'exercices spéciaux pour lutter contre l'obésité (principale cause de l'HPH).

Les médicaments

Pour soigner la stéatohépatose, utilisez les médicaments suivants:

  • Phospholipides essentiels: Essentiale, Phosphogliv, Essliver Forte, etc. Ces médicaments protègent les hépatocytes des effets négatifs.
  • Acides sulfamiques: Méthionine, Hepral, Taurine. Ces médicaments stabilisent la membrane cellulaire, empêchent la mort prématurée des cellules.
  • Préparations médicinales à base d'ingrédients à base de plantes: Kars, Liv 52 et autres. Ils empêchent la destruction des membranes des cellules hépatiques et l'introduction de virus et de toxines dans leur cytoplasme.

Pour éliminer la sensation de douleur dans le foie, diluer la bile et faciliter son écoulement, une préparation à base de plantes appelée Holosas est utilisée. La posologie standard est de 1 c. À thé 30 minutes avant les repas.

Pour éliminer les toxines de la glande formant la bile, des complexes de vitamines et des compléments alimentaires sont utilisés. En règle générale, le cours thérapeutique dure 2 à 3 mois.

Pour le nettoyage du foie avec stéatose, on utilise des vitamines du groupe B (notamment de l'acide nicotinique). L'acide pangamique (B15) améliore l'absorption de l'oxygène et prévient la pollution du foie. Sources de vitamine B15: noyaux d'abricot, levure de bière, riz brun, riz germé, citrouille, melon d'eau.

De plus, des complexes de vitamines contenant de la taurine sont utilisés. Cette substance a un effet hypolipidémique et antioxydant. La taurine est impliquée dans la formation des phospholipides, améliore la circulation sanguine de l'organe, dilue la bile. Les médicaments contenant de la taurine sont pris pendant 4 à 8 semaines, à raison de 2 à 4 g par jour. La posologie finale est déterminée par le médecin.

Médecine populaire

Le traitement de la stéatohépatose peut être effectué à l'aide de remèdes populaires. Avec l'aide de la cannelle, vous pouvez réduire la quantité de tissu adipeux dans le foie et dans tout le corps. Cette épice aide à réduire le cholestérol, réduit l'appétit.

Le curcuma a un effet antioxydant, provoque la production de bile, adoucit les calculs biliaires. Cette épice fait partie de la drogue végétale Holagol. La durée du traitement avec ce médicament est de 3 à 6 semaines.

Le chardon-Marie est une plante populaire pour traiter les maladies du foie et du système biliaire. Le médicament facilite l'élimination des acides biliaires, supprime le spasme de la vésicule biliaire, stimule la synthèse des protéines dans le foie, restaure sa structure.

Pour le traitement de la stéatose, divers thés et produits à base de plantes sont utilisés pour aider à éliminer l'excès de graisse de la glande et du corps tout entier.

Recettes populaires populaires pour JHP:

  1. Les noix de pin mangent 5 g par jour, elles ont un effet bénéfique sur les hépatocytes.
  2. Il est recommandé de boire du thé à la menthe, de la mélisse, du thé vert et de la décoction d'églantier. Ces boissons détruisent les cellules graisseuses, les éliminent du corps. En outre, lorsque stéatose infusion utile de stigmates de maïs.
  3. Lorsque DGG a recommandé l’utilisation quotidienne d’aneth, de persil, de laitue, etc., les verts ont un effet bénéfique sur le foie et sont utilisés en tant que traitement supplémentaire.
  4. Le jus de carotte fraîchement pressé est recommandé chaque matin à jeun pendant un demi-verre. De cette façon, la stéatohépatose peut être prévenue.
  5. Pour normaliser la taille du foie, appliquez l'infusion de citron. Pour sa préparation, 3 citrons sont broyés avec du zeste, de l'eau bouillante est versée dans un volume de 500 ml et infusés pendant 5 à 6 heures. Le matin, vous devez diviser la boisson en 3 doses et boire tout au long de la journée. Le traitement dure environ 3 jours, puis vous devez faire une pause de 4 jours et répéter la procédure.

Lorsque JHP est recommandé tous les jours d'utiliser des fruits secs, des artichauts (pas plus de 30 g). Ces produits normalisent le métabolisme et provoquent la combustion des graisses.

Régime alimentaire

La dystrophie grasse nécessite des changements de mode de vie, y compris un régime alimentaire. Le patient doit limiter la quantité de lipides qui pénètrent dans l'organisme afin que les substances déjà accumulées dans le foie soient consommées plus rapidement. Le régime le plus efficace à un stade précoce de la maladie, lorsque les graisses sont déjà accumulées dans les cellules du foie, mais que les hépatocytes ne sont pas encore nés.

En outre, il convient de prêter attention à la méthode de cuisson des produits. Il est nécessaire d'abandonner les aliments frits, de manger à la vapeur ou bouillis. Dans le menu, vous devez exclure les viandes grasses, le poisson, les conserves, les produits fumés, les légumineuses, les champignons, les tomates, les oignons frais, l'ail. Devrait abandonner le café, le cacao, les boissons gazeuses. Il est recommandé de boire du thé faible avec une quantité minimale de sucre, de l’eau filtrée sans gaz.

Le menu pour DGG comprend les produits et plats suivants:

  • fromage cottage faible en gras;
  • le kéfir;
  • gruau d'avoine, de sarrasin, de semoule ou de riz sur l'eau;
  • fromage à pâte dure (faible en gras, épicé);
  • des soupes aux légumes ou au lait (écrémé);
  • œufs durs à la coque (pas plus d'un jaune).

Le régime alimentaire est la base du traitement de l'hépatose graisseuse. Sans restrictions gastronomiques, la restauration de la structure du foie est presque impossible.

Les verts augmentent la fonctionnalité de la glande formant la bile. Avec son aide, le corps est rapidement libéré de l'excès de graisse.

Lorsque JHP est recommandé d'utiliser des aliments contenant de grandes quantités d'acide pantogamique: le riz brun et son son, le melon, la pastèque, la levure de bière.

Pour stimuler les processus métaboliques, il est recommandé d'utiliser des fruits séchés. Chaque jour, vous devez manger au moins une demi-poignée.

Le thé vert contient des antioxydants qui protègent la glande des effets nocifs des toxines et des radicaux libres. Avec DGG, il est recommandé de boire 400 à 600 ml de cette boisson.

Les médecins conseillent de boire entre 80 et 100 ml de jus de carotte fraîchement pressé à jeun. Avec cette boisson, la récupération des hépatocytes est plus rapide.

Prévisions et conséquences

Le foie est un organe capable de récupérer de manière autonome si le patient mène une vie saine. Cependant, avec JHP, la condition de la glande se détériore de manière significative. La fonctionnalité du tube digestif est altérée, la probabilité de stagnation de la bile, la cholécystite (inflammation de la paroi de la vésicule biliaire) et la formation de concrétions augmentent. Le pancréas est soumis à un stress important, une pancréatite (inflammation du pancréas) peut se développer. De plus, le système immunitaire est affaibli, le patient devient vulnérable aux infections d'origine virale.

Lorsque la DGG perturbe l'irrigation sanguine du foie, le tissu conjonctif se développe. La fatigue augmente après un stress physique et mental modéré, les capacités mentales (pensée, orientation spatiale, mémoire, attention, etc.) diminuent.

Pour prévenir l'HCG, vous devez être attentif à votre santé, bien manger, abandonner ses mauvaises habitudes, être physiquement actif, se protéger contre les intoxications (industrielles, médicaments). Si les nausées et la gravité du foie se développent sur une longue période, il est nécessaire de consulter un médecin qui effectuera un diagnostic approfondi et déterminera la tactique de traitement.

Hépatose du foie: symptômes. Traitement médicamenteux des hépatoses grasses du foie

Les habitudes néfastes nuisent à la santé humaine. Et ils peuvent également causer de nombreuses maladies graves différentes. Dans cet article, je veux vous dire ce qu’est l’hépatose graisseuse du foie.

À propos de la maladie

Au tout début, vous devez comprendre en quoi consiste la maladie. Il s’agit donc de la forme la plus courante de dommage alcoolique au foie humain. Quand devrions-nous parler d'hépatose grasse? Si la masse grasse du foie de 10% ou plus dépasse sa masse humide. Ces dépôts graisseux ont souvent une taille assez importante, localisée principalement dans les 2ème et 3ème lobules hépatiques.

Pathogenèse

Par ailleurs, j'aimerais également parler de la façon dont survient l'hépatose graisseuse du foie et de ce qu'il advient de cet organe lors de sa défaite par la maladie. Ainsi, la maladie survient à la suite d'un excès de graisse dans le foie, ainsi que de violations de leur retrait de cet organe. Il réduit le nombre d'éléments importants impliqués dans le traitement des graisses. En conséquence, les phospholipides, la lécithine et les bêta-lipoprotéines sont de moins en moins formés à partir de graisses, et les graisses elles-mêmes se déposent progressivement dans le foie.

Degrés de gravité

Si un patient présente des modifications hépatiques diffuses, l’hépatose est une conséquence possible de ce problème. Donc, il convient de dire que cette maladie a quatre stades de gravité:

  1. Initiale. Les gouttelettes de graisse ne s'accumulent que dans les cellules hépatiques individuelles.
  2. 1 degré. L'obésité hépatique est modérée, une grande accumulation de graisse ne peut se trouver que dans certaines sections de cellules.
  3. 2 degrés. Il peut y avoir divers degrés d'obésité - de petite à grande.
  4. 3 degrés. C'est une obésité massive. Ce degré de la maladie est également caractérisé par une accumulation de graisse extra-cellulaire, la formation de kystes dans le foie, remplis de graisse.

Symptômes généraux

Si le patient a une maladie telle que l'hépatose du foie, les symptômes sont le plus souvent absents. Cependant, il faut dire que la maladie est plus fréquente chez les personnes ayant une masse corporelle accrue. En outre, les patients peuvent souvent se plaindre de lourdeurs abdominales et épigastriques, d'intolérance aux aliments gras et de ballonnements. Mais il faut se rappeler que ces symptômes peuvent également être des témoins de maladies complètement différentes.

Étendue initiale de la maladie

Nous considérons en outre une maladie telle que l’hépatose du foie. Symptômes du degré initial de la maladie - maintenant je veux en parler. Ainsi, il est possible de déterminer le diagnostic par le niveau de transamines hépatiques, c.-à-d. enzymes spéciales. Leur nombre chez les patients atteints d'hépatose augmente de manière significative. Si le patient souffre d'obésité, un processus inflammatoire lent peut également se produire. Dans certaines situations (traitement erroné ou totalement manquant), une maladie telle que la cirrhose ou même le cancer peut survenir.

Maladie du second degré

Hépatose du foie, symptômes pouvant être inhérents à un patient au deuxième stade de la maladie:

  1. Inconfort, inconfort (le plus souvent observé dans le côté droit de l'abdomen).
  2. La sensation de lourdeur, qui est localisée dans l'hypochondre droit.
  3. Les résultats donneront une échographie. Il y aura des changements visibles dans la densité du foie, il y aura également une augmentation de l'échogénicité.
  4. Le foie est légèrement élargi. Pour les côtes, il peut dépasser de 3 à 5 cm.
  5. Si vous examinez les vaisseaux du foie, vous verrez que le débit sanguin dans cet organe est modifié ou plutôt réduit.

Maladie du troisième degré

Si le patient a l'hépatose du troisième degré, les symptômes peuvent être les suivants:

  1. Constipation
  2. Flatulence forte.
  3. Nausées fréquentes.
  4. Éclatant dans le côté droit.
  5. Perturbation de la digestion.
  6. Sensations de douleur. Ils seront localisés dans l'hypochondre droit et dans l'estomac. La douleur sera terne, terne.

Ces symptômes peuvent indiquer que la maladie progresse et est passée à la dernière étape.

Raisons

Pourquoi peut-il y avoir une maladie comme l'hépatose du foie? Les raisons résident dans le mauvais régime alimentaire et l’effet sur le corps des facteurs alimentaires:

  1. Consommation d'alcool systématique.
  2. Manger des aliments gras.
  3. Consommation excessive de bonbons dans les aliments, qui sont transformés en graisses.
  4. En surpoids.
  5. Le végétarisme peut provoquer une hépatose du foie. Le fait est que cette condition peut être causée par un manque de protéines animales, ainsi que par un trouble du métabolisme des glucides (ce qui est souvent le cas pour ceux qui refusent d’accepter des aliments pour animaux).

Les scientifiques ont également identifié de nombreux facteurs contribuant à l’émergence d’une maladie telle que l’hépatose:

  1. Mode de vie sédentaire.
  2. Acceptation des plats cuisinés, fast food.
  3. Les régimes avec une sortie nette et la suralimentation ultérieure.
  4. L'impact de la drogue.
  5. Exposition à des toxines ou à des médicaments.
  6. Certaines maladies peuvent également causer l’hépatose (par exemple, le diabète, l’athérosclérose ou la goutte).

Diagnostics

Seul un médecin peut dire comment traiter l'hépatose du foie. L'automédication dans ce cas peut être dangereuse pour la santé du patient. Après tout, seul un médecin peut établir le diagnostic correct et prescrire un traitement adéquat (en fonction du degré de développement de la maladie). Quelles procédures le patient devra-t-il subir pour obtenir un diagnostic?

  1. Examen par un médecin (gastro-entérologue). Il est donc important qu'un spécialiste se sente au foie.
  2. Échographie (ou diagnostic échographique).
  3. Angiographie du foie.
  4. IRM, c'est-à-dire imagerie par résonance magnétique.
  5. Examen des enzymes hépatiques.

Dans cette maladie, il est également très important d'éliminer complètement la présence d'hépatite virale (ceci peut être fait à l'aide d'études sérologiques).

Principes de traitement

Si le patient est diagnostiqué avec une hépatose du foie, vous devez accorder une attention particulière au traitement. Après tout, si la maladie n’est pas traitée, vous pouvez amener le corps à un état déplorable. Qu'est-ce qui sera alors important? Ainsi, au tout début, il convient de noter que le traitement spécifique de cette maladie n’existe tout simplement pas. La stratégie d'élimination de l'hépatose sera réduite aux points suivants:

  1. Élimination des facteurs pouvant causer la dystrophie du foie.
  2. Amélioration de la régénération du foie.
  3. Correction du métabolisme.
  4. Désintoxication du foie.

Un point important: en plus du traitement médicamenteux, il est également important que les patients observent le bon régime alimentaire.

Groupes de drogue

Le traitement médicamenteux de l’hépatose du foie gras est très important. Après tout, le seul moyen de faire face à la maladie et de rétablir le fonctionnement normal de ce corps. Il existe trois principaux groupes de médicaments qui combattent efficacement cette maladie:

  1. Médicaments contenant des phospholipides essentiels. Ceux-ci peuvent être des médicaments tels que Phosphogliv, Essentiale, Essliver Forte.
  2. Les médicaments qui sont des acides sulfo-aminés. Ce sont des médicaments tels que "Heptral", "Dibicore".
  3. Préparations à base de plantes. Il peut s'agir de médicaments tels que "Kars", "Liv.52".

Des médicaments

Que faut-il savoir d'autre chez les patients atteints d'hépatose du foie gras? Les médicaments doivent être pris correctement. Il est également important de choisir correctement la posologie (c'est pourquoi le traitement doit être prescrit par un médecin qualifié):

  1. Le médicament "Berlition". Nommé à des patients dans deux pilules (300 mg) par jour pendant 1-2 mois. Si la maladie est dans un état de négligence, ce médicament peut être administré par voie intraveineuse (600 mg) pendant deux semaines.
  2. Au début du traitement, le médicament «Heptral» peut être administré par voie intraveineuse à des patients. En outre, il est pris dans des pilules.
  3. Le médicament "Essentiale" prescrit aux patients trois fois par jour, deux capsules. La durée du traitement dans ce mode est de trois semaines. Ensuite, le médicament est pris en mode de maintenance - une capsule par jour pendant deux mois.
  4. Le médicament "Hofitol" est un excellent agent formant une membrane (base - feuilles d'artichaut de champ). Prendre trois comprimés par jour avant les repas. Le cours de réception est de trois semaines.
  5. Nous considérons ensuite le traitement médicamenteux de l’hépatose du foie gras. Dans cette maladie, il est également important de prendre des médicaments à base de taurine (tels que Taufon ou Dibikor). Ce médicament a plusieurs mécanismes d'action: il augmente le flux sanguin hépatique, possède une propriété de formation de membrane et agit en tant qu'antioxydant.
  6. Préparation à base de plantes "Holosas". Si vous devez simultanément réduire la densité de la bile et en ajuster le débit, vous pouvez prendre ce médicament. Est pris une demi-heure avant les repas pour 1 cuillère à café. En outre, le médicament aide à faire face à une sensation d'abdomen distendu.
  7. Vitamine E. Nommé en tant qu'antioxydant. Alternative: vitamine C et sélénium.
  8. Vitamines. Pour la détoxification du foie, la niacine (vitamine PP et acide nicotinique) et la riboflavine (vitamine B2).

Herbes médicinales

Si le patient a une hépatose du foie, le traitement peut également être complété par des herbes et des assaisonnements.

  1. Cannelle Lutte contre l'accumulation de graisse dans les cellules du foie. Il réduit également l'appétit et abaisse les taux de glucose sanguin et de cholestérol (important pour le diabète).
  2. Curcuma Il a des propriétés antioxydantes, favorise la circulation de la bile, réduit les niveaux de sucre. Cet assaisonnement est la base d'un médicament tel que "Holagol".
  3. Chardon-Marie (ou chardon-Marie). Il est conçu pour améliorer le flux de la bile, pour normaliser le travail du foie, mais également de la vésicule biliaire. Il a également une fonction de formation de mobilier, aide à restaurer les cellules du foie et à synthétiser les protéines.
  4. Oseille frisée. En plus d'aider la vésicule biliaire à bien fonctionner, il aide également à lutter contre le dépôt de graisse dans le foie.
  5. Artichauts Excellent aide le foie. Ils sont à la base d'un médicament tel que le "Hofitol".

Pouvoir

Comme mentionné ci-dessus, la principale cause de la maladie est le régime alimentaire malsain de la personne. Par conséquent, il est important d'avoir un menu bien choisi. Dans le cas d'une hépatose grasse du foie, tous les aliments doivent être équilibrés. Mais une partie de la nourriture devra être abandonnée.

  1. Les écureuils. Il est très important d'avoir suffisamment de protéines. Ainsi, la dose quotidienne reste familière. La moitié des protéines doit provenir d'aliments d'origine végétale, l'autre moitié de l'animal. Produits importants à consommer: poisson, œufs, sarrasin, volaille, viande animale (lapin, bœuf, veau), farine de soja et gruau.
  2. La graisse Le quota de graisse quotidien devrait être réduit à 70 grammes par jour. Cependant, il est impossible d'abandonner complètement leur consommation (des changements hormonaux peuvent se produire et le corps ne peut pas fonctionner normalement sans graisse). Il est nécessaire de limiter autant que possible la consommation de saindoux, viande fumée, viande de canard, oie, margarine dure, produits laitiers gras. Les produits suivants sont préférés: huile de poisson de mer, volaille, fruits de mer. Un tiers des matières grasses devrait provenir des aliments d'origine végétale. Dans ce cas, vous pouvez manger des olives, ainsi que des huiles végétales.
  3. Glucides. Si un patient a une hépatose diffuse du foie, la consommation de glucides devrait être limitée. Dans ce cas, il est nécessaire d'abandonner la consommation des produits suivants: semoule, riz, muffins, produits de boulangerie de première qualité, crèmes glacées et sucreries. Enrichir le régime alimentaire devrait être riche en glucides complexes. Ce sont des légumineuses, des légumes, des baies, des noix, des fruits, du chou marin, du son.

Principes de nutrition

Il est très important non seulement de manger les bons aliments, mais aussi de savoir quand et en quelle quantité. Si un patient a un foie (selon le type d'hépatose), un nutritionniste vous conseillera certainement de réduire votre apport calorique quotidien. Il ne faut pas oublier non plus que vous devez manger de petites portions environ 4 à 5 fois par jour. Vous ne pouvez pas trop manger. Vous devez complètement abandonner la consommation d'alcool et nocif pour le corps de la nourriture.

Prévention et mode de vie

Si vous souhaitez éviter la survenue de cette maladie, il est très important de vous conformer aux mesures préventives. Qu'est-ce qui sera alors pertinent?

  1. Bonne nutrition.
  2. Maintenir son poids est normal.
  3. Besoin de mener une vie active. Très importantes promenades à l'air frais, ainsi que l'exercice modéré sur le corps.
  4. Dans la journée, vous devez boire au moins deux litres d'eau.
  5. Vous devez également renoncer aux mauvaises habitudes. Surtout de prendre de l'alcool.
  6. Il est important de surveiller la glycémie.

Aux premiers symptômes, vous devez demander l'aide d'un médecin. Après tout, faire face à la maladie au début peut être assez facile et sans trop d'effort.

Prévisions

Que peut-on dire aux personnes chez qui le médecin a diagnostiqué «une hépatose graisseuse du foie»? Ne désespérez pas, la maladie est curable. Si un diagnostic a été établi à temps et qu'un traitement adéquat a été prescrit, la maladie peut être entièrement gérée dans un court laps de temps et les résultats du traitement seront perceptibles dès les premières semaines. Si l'hépatose est passée au troisième stade, le traitement sera assez long. Cependant, faire face à cette maladie est possible avec un traitement approprié.

Hépatose du foie: symptômes, traitement et régime

L'hépatose grasse du foie (dégénérescence grasse) est une maladie caractérisée par l'accumulation de lipides simples dans les cellules normales de l'organe et par la régénération des hépatocytes (cellules du foie) en cellules adipeuses. En règle générale, la maladie se présente sous une forme chronique. Dans les premiers stades de la pathologie ne s'accompagne pas de manifestations cliniques. Dans la plupart des cas, les premiers signes de la maladie sont détectés accidentellement lors d'une échographie. Le spécialiste de l'échographie dans de tels cas note la consolidation de la structure du foie.

Important: Les patients présentant un excès de poids corporel prononcé (obésité) sont plus sujets à la maladie.

Classification

Selon le degré d'accumulation de lipides et l'étendue des dommages causés aux hépatocytes, il est courant de distinguer 3 stades de la maladie.

  1. Au premier degré, apparaissent des foyers distincts d'agrégats de cellules avec une teneur élevée en triglycérides (mélanges de glycérol et d'acides gras). S'il existe plusieurs zones de ce type et si elles sont suffisamment éloignées les unes des autres, on parle déjà d'hépatose graisseuse diffuse.
  2. Le deuxième degré est caractérisé par une augmentation de la surface des foyers et le début de la croissance du tissu conjonctif entre les hépatocytes.
  3. Au troisième degré, les zones du tissu conjonctif (se terminant par des brins de fibroblastes) sont clairement visibles et la zone d'accumulation de cellules adipeuses est très grande.

Causes de l'hépatose du foie

L'établissement du principal facteur étiologique détermine en grande partie le choix de la tactique de traitement.

Important: La cause immédiate est un excès d’acides gras lors de la lipolyse ou par voie alimentaire.

Les principales causes incluent:

  • obésité (augmentation marquée du poids corporel);
  • autres maladies chroniques dans lesquelles le métabolisme des graisses est perturbé (diabète de type II et hypertriglycéridémie);
  • l'hypodynamie;
  • végétarisme (en violation du métabolisme des glucides);
  • régimes restrictifs pour la perte de poids;
  • utilisation à long terme de certains médicaments pharmacologiques;
  • maladies des organes de la sécrétion interne;
  • abus d'alcool;
  • exposition aux radiations;
  • pathologies du système digestif (sous forme aiguë ou chronique).

L'une des causes de la pathologie s'appelle le rayonnement gamma. Les statistiques montrent que dans les villes à forte incidence de rayonnement de fond, elle est supérieure à la moyenne.

Le foie est un filtre naturel pour le corps. Sa tâche est de neutraliser les toxines exogènes. Si la charge est excessivement élevée, à un moment donné, l’organe cesse de la supporter, ce qui entraîne des modifications structurelles. L'hépatose sur fond d'alcoolisme chronique en est un bon exemple.

La malnutrition est l’une des causes courantes du métabolisme des lipides. Apport insuffisant en protéines (chez les végétariens), excès d'aliments gras, etc. Les glucides «rapides», ainsi que les régimes restrictifs stricts, entraînent souvent un dysfonctionnement des hépatocytes.

La probabilité de la maladie augmente également avec une diminution de la production d'acides biliaires et une altération de l'absorption de la graisse par les cellules du foie.

Une antibiothérapie à long terme peut entraîner la maladie, surtout si le patient ignore l’utilisation de probiotiques.

La dégénérescence graisseuse du foie n'est pas possible en raison d'une insuffisance en thyroxine (hormone thyroïdienne), ainsi que du cortisol et de l'aldostérone, qui sont produits par les glandes surrénales.

Les modifications diffuses du foie comme l'hépatosis

Dans la pathogenèse du processus, l'accumulation de triglycérides dans les hépatocytes revêt une importance primordiale. Une quantité accrue de lipides simples se dépose dans le foie et les cellules hépatiques normales commencent à se transformer. Progressivement, leur accumulation conduit à la formation de zones de tissu adipeux, dont le volume augmente progressivement. Au fur et à mesure que le processus progresse, le foie perd sa capacité à neutraliser les toxines. Au fil du temps, les cellules graisseuses peuvent également se transformer et une fibrose se développe, suivie d'une cirrhose caractérisée par le remplacement du tissu conjonctif normal.

Symptômes du foie gras

Les premières manifestations de la pathologie sont le plus souvent une sensation de nausée et une augmentation de la formation de gaz dans l'intestin. La plupart des patients ne font pas attention à ces symptômes. Le syndrome de la douleur au stade précoce n'est pas typique, car il n'y a pas de récepteurs de la douleur directement dans le foie. Elle ne se développe qu'au fur et à mesure que la maladie progresse, que l'organe augmente et que sa capsule, qui possède des terminaisons nerveuses, commence à s'étirer. Parmi les manifestations cliniques non spécifiques figurent les éruptions cutanées sur la peau, l'alopécie (alopécie) et une fatigue élevée.

Les autres symptômes de l'hépatose comprennent une sensation de lourdeur dans l'abdomen supérieur droit (dans la projection de l'organe) et une dysbiose intestinale (pouvant s'accompagner de selles anormales). Un patient atteint d'un foie malade détériore l'état de la peau (celle-ci devient plus sèche et terne). La maladie s'accompagne souvent d'une détérioration de l'acuité visuelle. Le foie est souvent hypertrophié, ce qui est déterminé lors de la palpation lors d'un examen général. La jaunisse est caractéristique de l'hépatite cholestatique.

Une des raisons du développement d'une pathologie hépatique peut être une altération hormonale du corps de la femme pendant la grossesse. Une grande importance est également de trop manger, typique de beaucoup de femmes enceintes. Une maladie dont les symptômes sont plus fréquemment détectés entre 30 et 38 semaines de gestation peut même entraîner la mort lors de l'accouchement.

Symptômes d'hépatose graisseuse chez la femme enceinte:

  • jaunisse (couleur jaunâtre de la sclérotique et de la peau);
  • faiblesse générale;
  • baisse de vitalité;
  • douleur au côté droit;
  • brûlures d'estomac régulières;
  • des nausées;
  • vomissements.

Important: si les symptômes énumérés apparaissent plus près de la 30e semaine de portage d'un bébé, vous ne devez pas essayer de les qualifier de toxicose. Dans ce cas, vous devez signaler tout changement négatif à votre médecin et vous soumettre à un examen complet. La couleur jaune de la peau parle souvent d'hépatose cholestatique.

Diagnostics

Un diagnostic préliminaire peut être fait sur la base des plaintes du patient et de la collecte de l'anamnèse. Pour le confirmer, il faut recourir à des méthodes d'examen instrumentales (matérielles).

Les signes d'obésité hépatique sont bien marqués par échographie. Les zones touchées sont détectées par tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique.

La vérification du diagnostic nécessite souvent une biopsie suivie par des tests de laboratoire sur un échantillon de tissu afin de détecter les cellules adipeuses.

Le taux de cholestérol dans le sang du patient est souvent élevé.

Régime alimentaire pour hépatose du foie

Le régime alimentaire pour les hépatoses grasses du foie est très important. La meilleure façon de prévenir ou de guérir l’hépatose sur fond de troubles du métabolisme lipidique est de modifier son mode de vie et de suivre un régime strict.

Un patient qui a une hépatose du foie doit reconsidérer complètement son régime alimentaire. Tout d'abord, ils réduisent l'apport en graisses dans l'organisme, de sorte que les lipides accumulés dans le foie sont consommés le plus rapidement possible. Ils seront «brûlés» encore plus rapidement que la graisse sous-cutanée. Le régime alimentaire est le plus efficace aux premiers stades du développement de la pathologie, lorsque l'accumulation de triglycérides dans les hépatocytes a déjà lieu, mais aucune renaissance complète n'a encore eu lieu.

Il est fortement recommandé de consommer des aliments non frits, mais cuits à la vapeur ou bouillis. Le poisson et la viande gras, ainsi que les bouillons de viande sont exclus. Il est nécessaire de s'abstenir de consommer des aliments en conserve, des légumineuses, des champignons, des tomates, des oignons frais et de l'ail, ainsi que diverses viandes fumées.

Au lieu de café et de cacao, vous devriez boire du thé non sucré. Il vaut mieux oublier le soda. Consommation autorisée d'eau minérale (plus saine - sans gaz).

Parmi les produits autorisés (et même recommandés) à utiliser avec ce diagnostic:

  • fromage cottage faible en gras;
  • le kéfir;
  • céréales (gruau, sarrasin, semoule ou riz);
  • fromage (pas fort et pas gras);
  • soupes au lait et aux légumes;
  • œufs durs à la coque (pas plus d'un par jour).

Le régime alimentaire est, sans exagération, la base du traitement de l'obésité du foie. Sans restrictions nutritionnelles avec la maladie ne peut pas faire face. Lorsque vous choisissez des produits laitiers, vous devez porter une attention particulière à leur teneur en matières grasses.

Pour augmenter l'activité fonctionnelle du foie, il est recommandé d'inclure plus de légumes verts dans le régime alimentaire - laitue, persil et aneth. Ils contribuent à la libération rapide du corps des excès de composés lipidiques.

Avec cette maladie, il est important d'inclure dans le régime alimentaire des aliments riches en vitamine B15 (acide pantogamique).

Ceux-ci comprennent:

  • riz brun;
  • le son de riz;
  • melons et courges (melon, pastèque);
  • levure de bière.

Les fruits secs sont très utiles pour la stimulation du métabolisme général. Le jour où ils sont désirables de manger au moins une demi-poignée.

Une énorme quantité d'antioxydants agissant au niveau cellulaire et tissulaire contient un thé vert bien connu. Avec l'hépatose, vous devez boire au moins 2 à 3 tasses de cette boisson rafraîchissante par jour.

Il est conseillé de commencer chaque matin avec 3-4 cuillères à soupe de jus de carotte. Cette boisson saine aide les cellules du foie à récupérer plus rapidement.

Traitement du foie gras

Le foie se caractérise par une grande capacité de régénération. Si la maladie est détectée rapidement, un régime strict donne des résultats positifs. À la troisième étape, les changements sont généralement irréversibles. Seule une greffe du foie peut aider le patient.

En plus de revoir le régime alimentaire, d'arrêter la consommation d'alcool et d'éliminer d'autres facteurs prédisposants, il est montré aux patients prenant des médicaments du groupe des hépatoprotecteurs.

Le chardon-Marie est l’une des plantes médicinales les plus efficaces pour le traitement de l’hépatose du foie. Il peut être acheté à la pharmacie sous forme séchée et broyée (le "repas"). Les herbes broyées utilisées dans le traitement de l’hépatose du foie peuvent être ajoutées au premier ou au second traitement, ainsi qu’à une cuillerée à thé 1-2 fois par jour, arrosées à l’eau.

Les hépatoprotecteurs sont très populaires dans le traitement des maladies du foie et pour les prévenir, parmi lesquels les produits naturels à base de plantes sont particulièrement populaires. Par exemple, Maksar, l'hépatoprotecteur sans précédent, contenant de l'extrait de Maakia Amur riche en substances biologiquement actives, stimule la régénération des cellules hépatiques, nettoie le foie des toxines et des poisons qui s'y sont accumulés et normalise le poids corporel.

Sirepar et Essentiale (Essentiale Forte) sont considérés comme des médicaments efficaces.

Il existe un certain nombre de remèdes populaires efficaces qui aident à guérir cette pathologie du foie. L'un d'entre eux sont des pignons de pin. Pour restaurer les cellules du foie, il suffit de manger 1 c. À thé de cerneaux crus et nettoyés par jour.

S'il vous plaît noter: Dans le thé au moins une fois par jour, il est conseillé d'ajouter une feuille de menthe ou de mélisse à un verre de boisson.

Contribuera à renforcer le foie en infusion de menthe poivrée. Pour sa préparation, vous devez prendre 1 cuillère à soupe de feuilles séchées et broyées de la plante et verser 100 ml d’eau bouillante. Insister du jour au lendemain et forcer. La perfusion résultante doit être divisée en 3 parties égales et boire 1 portion au cours de la journée avant les repas.

L'élimination de l'excès de graisse contribue à l'infusion de cynorrhodons. Prenez 5 cuillères à soupe de baies, versez 1 litre d’eau bouillante dans un thermos et laissez reposer pendant 10 à 12 heures. Ready decoction est recommandé de consommer 200 ml 3-4 fois par jour. De plus, cette boisson aidera à renforcer le système immunitaire.

Dans le même rapport, vous pouvez faire un autre remède pour les maladies du foie - la soie de maïs.

Hépatite grasse avec modifications diffuses dans le foie

Le foie humain est une sorte de laboratoire dans lequel les poisons et les toxines entrant dans le corps humain sont neutralisés. Les maladies de cette glande sont extrêmement dangereuses pour l'homme.

Lorsque le type d'hépatite graisseuse présente des modifications hépatiques diffuses, vous devez savoir de quoi il s'agit. La maladie peut perturber ses fonctions importantes et entraîner des complications.

Les fonctions du foie ne peuvent pas être surestimées, sauf en ce qui concerne l'élimination de substances étrangères, il constitue la bile nécessaire à la digestion. Cette glande est impliquée dans des processus métaboliques importants, la coagulation sanguine, synthétisant des enzymes. Dans les situations critiques, il stocke les réserves de sang et dans le ventre de la mère fournit au fœtus la formation de sang.

Quels sont les changements diffus dans le foie sous forme d'hépatose graisseuse?

Le tissu de la glande, non susceptible à la maladie, est uniforme. À travers elle se trouvent les canaux par lesquels passe la bile et les vaisseaux sanguins.

La stéatose est un concept général caractérisant les pathologies entraînant l’accumulation de graisse dans la glande. Le changement diffus du foie selon le type d'hépatite graisseuse renvoie également à cette définition. Il existe deux types de stéatose:

Dans le type focal de la maladie, une partie limitée du foie est touchée et dans le type diffus, l’organe entier. La stéatose diffuse est plus dangereuse que focale, car toute la glande est touchée.

Le parenchyme (tissu organique) devient hétérogène. Ces modifications peuvent être focales (zone affectée), locales (part affectée) ou totales. Il y a plusieurs raisons menant à la maladie:

  • consommation de grandes quantités d'aliments "nocifs";
  • diabète sucré;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde et processus métaboliques;
  • dépendance à l'alcool;
  • médicaments non contrôlés.

Différence de modifications diffuses par rapport à d’autres types d’hépatose

Au cours de l'hépatose, le parenchyme subit une transformation. Les modifications diffuses du parenchyme hépatique selon le type d'hépatite graisseuse font partie des types de la maladie et son traitement devrait être rapide. Parallèlement à ce type de maladie, des types d'hépatose chroniques, gras et cholestatiques sont détectés.

Tableau Symptômes et traitement de divers types d’hépatose.

Signes d'écho d'une hépatite diffuse

La détermination des modifications diffuses du parenchyme hépatique par échographie est une méthode éprouvée. Il aide à reconnaître les causes de la maladie, à la classifier comme locale ou diffuse, à éliminer le besoin de procédures invasives.

Signes d'écho d'une hépatite graisseuse diffuse:

  • augmentation de l'échogénicité due au fait que les modifications de la structure affectent la réflexion des ultrasons;
  • affaiblissement du schéma vasculaire;
  • l'affaiblissement du signal d'écho à la périphérie de la glande;
  • bord arrondi de la glande.

Les symptômes

L'hépatose graisseuse diffuse s'accompagne de symptômes caractéristiques de presque tous les troubles du foie:

  • une augmentation marquée du parenchyme, qui montre l'étude par ultrasons;
  • des nausées et parfois des vomissements;
  • lourdeur et douleur dans l'hypochondre du côté droit;
  • l'apparition d'ecchymoses sans cause sur la peau;
  • gain de poids.

Traitement des modifications diffuses du parenchyme hépatique par type de stéatose

Le traitement des modifications diffuses du parenchyme hépatique par type de stéatose comprend un régime conçu pour réduire la quantité de graisse entrant dans le corps. Un tel régime stimule la sécrétion de bile et permet ainsi de récupérer progressivement les fonctions perdues de la glande.

Les règles de base du régime alimentaire sont les suivantes.

  1. Repas en petites portions, plusieurs fois pendant la journée.
  2. Rejet total de toutes les boissons alcoolisées, café, bouillons gras, sodas, haricots et autres légumineuses, tomates, champignons et viandes fumées, ainsi que de tous les produits contenant du cholestérol.
  3. L'utilisation de sel en quantité minimale.

Un traitement médicamenteux visant à éliminer les modifications hépatiques diffuses comprend: la vitamine B, Essentiale, ainsi que les hépatoprotecteurs et l’acide lipoïque. On prescrit souvent de la physiothérapie, de la thérapie à l'ozone et d'autres procédures.

Pronostic et complications possibles

Le foie est un organe avec une grande capacité de régénération, il peut être complètement restauré en suivant un régime et un mode de vie approprié. Cependant, l'hépatose grasse diffuse du foie a un effet négatif sur l'état du corps humain.

Le système digestif est en danger, la bile stagne dans la vésicule biliaire, une cholécystite et des calculs peuvent se développer. Dans ces conditions, le pancréas connaît une surcharge importante, il existe un risque de pancréatite. Les modifications diffuses du parenchyme hépatique selon le type d'hépatose entraînent une diminution de l'immunité. En conséquence, une personne devient susceptible aux maladies virales et infectieuses. En outre, l'hépatose progressive conduit à:

  • la détérioration de l'apport sanguin à la glande et la croissance du tissu conjonctif dans celle-ci;
  • fatigue accrue;
  • diminution de la tolérance au stress physique et mental;
  • capacités cognitives réduites (mémoire, attention, traitement de l'information, etc.).

Vidéo utile

Vous trouverez des informations supplémentaires sur l'hépatose grasse du foie dans la vidéo suivante:


Article Précédent

Medinfo.club

Articles Connexes Hépatite