Hépatite C - symptômes et traitement, premiers signes

Share Tweet Pin it

L'hépatite C est une maladie inflammatoire du foie, elle se développe sous l'influence du virus de l'hépatite C. Un vaccin efficace qui pourrait protéger contre ce virus n'existe pas encore dans la nature et n'apparaîtra pas de sitôt.

Il est de deux types - aiguë et chronique. Dans 20% des cas, les personnes souffrant d'hépatite aiguë ont de bonnes chances de guérison et dans 80% des cas, le corps du patient n'est pas en mesure de vaincre le virus lui-même et la maladie devient chronique.

La transmission du virus se fait par une infection par le sang. À l'heure actuelle, 150 millions de personnes sont porteuses de l'hépatite C chronique dans le monde. Chaque année, l'issue fatale de celle-ci entraîne l'hépatite chez 350 000 patients.

Fondamentalement, les premiers symptômes de l'hépatite C apparaissent 30 à 90 jours après le moment de l'infection. C’est pourquoi, si vous ne vous sentez pas bien, si vous êtes apathique, fatigué ou si vous présentez un autre phénomène inhabituel pour votre corps, vous feriez mieux de consulter un médecin. Cela est nécessaire pour que le médecin puisse poser un diagnostic précis et choisisse le traitement le plus efficace.

Comment l'hépatite C est-elle transmise?

Qu'est ce que c'est L'infection se produit principalement par contact avec le sang d'une personne infectée. L'hépatite C est également transmise lors d'interventions médicales: collecte et transfusion de sang, opérations chirurgicales et manipulations chez le dentiste.

La source d'infection peut être constituée d'outils de manucure, de tatouages, d'aiguilles, de ciseaux, de rasoirs, etc. Si la peau ou les muqueuses sont endommagées, l'infection peut survenir au contact du sang d'une personne infectée.

Dans de rares cas, l'hépatite C se transmet par contact sexuel. Les femmes enceintes infectées courent le risque que le bébé soit également infecté par le virus lors de l'accouchement.

Plus difficile à transporter le virus:

  • alcooliques.
  • les personnes souffrant d'autres maladies hépatiques chroniques, y compris d'autres hépatites virales.
  • Personnes infectées par le VIH.
  • les personnes âgées et les enfants.

La maladie de l'hépatite C ne se transmet pas aux contacts familiaux lors de câlins, de poignées de mains. Cette maladie vous permet d'utiliser la vaisselle et les serviettes habituelles, mais vous ne pouvez pas utiliser d'articles d'hygiène personnelle communs (rasoirs, ciseaux à ongles, brosses à dents). Le mécanisme de transmission de la maladie n’est que hématogène.

Symptômes de l'hépatite C

Dans la plupart des situations, l'hépatite virale C progresse lentement, sans symptômes prononcés, reste non diagnostiquée pendant des années et se manifeste même avec une destruction importante du tissu hépatique. L'hépatite C est souvent diagnostiquée pour la première fois chez le patient, alors que des signes de cirrhose ou de cancer du foie hépatocellulaire se manifestent déjà.

La période d'incubation de l'hépatite est de 1 à 3 mois. Même après la fin de cette période, le virus peut ne pas se manifester tant que les lésions hépatiques ne deviennent pas trop prononcées.

Après l’infection chez 10 à 15% des patients, il se produit une auto-guérison, mais dans 85 à 90% des cas, l’hépatite C chronique primaire se développe sans aucun symptôme spécifique (douleur, jaunisse, etc.). Et dans de rares cas, les patients développent une forme aiguë avec jaunisse et manifestations cliniques sévères qui, avec un traitement adéquat, conduisent au traitement complet du patient pour l'hépatite C.

Les premiers signes de l'hépatite C chez les femmes et les hommes

Pendant longtemps, les symptômes ne gênent pratiquement pas les patients. Au cours de la période aiguë, la maladie ne se manifeste que par une faiblesse, une fatigue, parfois sous l’apparence d’une infection virale respiratoire accompagnée de douleurs aux muscles et aux articulations. Ceux-ci peuvent être les premiers signes de l'hépatite C chez les femmes ou les hommes.

La jaunisse et toutes les manifestations cliniques de l'hépatite se développent dans un très faible pourcentage des personnes infectées (la forme dite ictérique de la maladie). Et c’est vraiment excellent: les patients se tournent immédiatement vers des spécialistes et parviennent à guérir la maladie.

Cependant, la majorité des personnes infectées sont atteintes de l'hépatite C aux jambes: avec une forme anicterique, elles ne remarquent rien du tout ou passent sous silence l'indisposition au rhume.

Hépatite chronique

La particularité de l'hépatite C chronique est un symptôme latent ou léger pendant de nombreuses années, généralement sans jaunisse. L'augmentation de l'activité de l'ALT et de l'ACT, la détection d'ARN anti-VHC et VHC dans le sérum pendant au moins 6 mois sont les principaux signes de l'hépatite C chronique. Le plus souvent, cette catégorie de patients est retrouvée par hasard, lors de l'examen avant la chirurgie, lors de l'examen médical, etc..

L’évolution de l’hépatite C chronique peut être accompagnée de manifestations extrahépatiques à médiation immunitaire telles que la cryoglobulinémie mixte, le lichen plan, la glomérulonéphrite mésangiocapillaire. porphyrie cutanée tardive, symptômes rhumatoïdes.

Sur la photo des dommages au foie dans le long cours de l'hépatite.

Les formulaires

Par la présence de jaunisse dans la phase aiguë de la maladie:

Pour la durée du flux.

  1. Aiguë (jusqu'à 3 mois).
  2. Prolongé (plus de 3 mois).
  3. Chronique (plus de 6 mois).
  1. Récupération.
  2. Hépatite chronique C.
  3. Cirrhose du foie.
  4. Carcinome hépatocellulaire.

La nature des manifestations cliniques de la phase aiguë de la maladie permet de distinguer les hépatites typique et atypique C. Les cas typiques sont tous les cas de la maladie, accompagnés d'un ictère cliniquement visible, ainsi que de formes atypiques, anicteriques et subcliniques.

Les étapes

La maladie est divisée en plusieurs étapes, en fonction du traitement prescrit.

  1. Aiguë - il est caractérisé par un écoulement asymptomatique. Une personne ignore souvent quel est le vecteur du virus et la source de l’infection.
  2. Chronique - dans la très grande majorité des cas (environ 85%), l'évolution chronique de la maladie commence après le stade aigu.
  3. Cirrhose du foie - se développe avec la progression de la pathologie. C’est une maladie très grave qui menace la vie du patient en soi et, avec sa présence, le risque de développer d’autres complications - en particulier le cancer du foie - augmente considérablement.

Une caractéristique distinctive du virus est sa capacité à effectuer des mutations génétiques, ce qui permet de détecter simultanément environ 40 sous-types de VHC (au sein d'un génotype) dans le corps humain.

Génotypes de virus

La gravité et l'évolution de la maladie dépendent du génotype de l'hépatite C, qui a infecté le corps. Six génotypes avec plusieurs sous-types sont actuellement connus. Le plus souvent dans le sang des patients sont détectés les virus 1, 2 et 3 génotypes. Ils provoquent les manifestations les plus prononcées de la maladie.

En Russie, le génotype le plus commun 1b. Moins souvent, 3, 2 et 1a. L'hépatite C, causée par le virus de génotype 1b, se caractérise par une évolution plus sévère.

Diagnostic de l'hépatite

La principale méthode de diagnostic de l'hépatite B est la présence d'anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite C (anti-VHC) et l'ARN du VHC. Les résultats positifs des deux tests confirment la présence d'une infection. La présence d'anticorps de la classe des IgM (IgM anti-HCV) permet de distinguer l'hépatite active du portage (lorsqu'il n'y a pas d'anticorps IgM et que l'ALAT est normal).

La recherche par PCR sur l'hépatite C (réaction en chaîne de la polymérase) permet de déterminer la présence d'ARN de l'hépatite C dans le sang du patient. La PCR est requise pour tous les patients chez lesquels une hépatite virale est suspectée. Cette méthode est efficace dès les premiers jours d’infection et joue un rôle important dans le diagnostic précoce.

Quand l'hépatite C est-elle plus difficile à traiter?

Selon les statistiques, il est plus difficile de traiter l'hépatite C chez les hommes, les personnes de plus de 40 ans, chez les patients présentant une activité transaminase normale, une charge virale élevée et ceux présentant le génotype du virus 1 b. Bien entendu, la présence de cirrhose au début du traitement aggrave le pronostic.

L'efficacité du traitement antiviral dépend de nombreux facteurs. Avec une longue hépatite C, il n’est pas facile d’éradiquer complètement le virus. La tâche principale est de ralentir le processus de reproduction active des virus.

Ceci est possible dans la plupart des cas avec l'utilisation de schémas modernes de traitement antiviral. En l'absence de multiplication active des virus dans le foie, la gravité de l'inflammation diminue considérablement, la fibrose ne progresse pas.

Traitement de l'hépatite C

Dans le cas de l'hépatite C, le traitement standard est l'association d'un interféron alpha et de ribavirine. Le premier médicament est disponible sous la forme d'une solution pour injections sous-cutanées sous les marques commerciales Pegasis® (Pegasys®), PegIntron® (PegIntron®). Peginterféron pris une fois par semaine. La ribavirine est disponible sous différentes marques et se prend sous forme de comprimé deux fois par jour.

  1. L'interféron alpha est une protéine que l'organisme synthétise indépendamment en réponse à une infection virale, c'est-à-dire c'est en fait un élément de la protection antivirale naturelle. En outre, l'interféron alpha possède une activité antitumorale.
  2. La ribavirine en tant qu'auto-traitement a une faible efficacité, mais lorsqu'elle est associée à l'interféron, son efficacité augmente de manière significative.

La durée du traitement peut aller de 16 à 72 semaines, en fonction du génotype du virus de l'hépatite C, la réponse au traitement, qui est largement due aux caractéristiques individuelles du patient, qui sont déterminées par son génome.

Un traitement antiviral utilisant le «standard de référence» peut coûter au patient entre 5 000 et 30 000 dollars, selon le choix de médicament et le schéma thérapeutique. Les principaux coûts proviennent des préparations d'interféron. Les interférons pégylés de production étrangère sont plus coûteux que les interférons classiques de tout fabricant.

L'efficacité du traitement de l'hépatite C est évaluée par des paramètres biochimiques sanguins (diminution de l'activité des transaminases) et par la présence d'ARN-VHC en réduisant le niveau de charge virale.

Nouveau dans le traitement de l'hépatite

Les inhibiteurs de protéase (inhibiteurs de protéase) sont devenus une nouvelle classe de médicaments destinés au traitement de l’infection par le VHC: ils agissent directement sur le virus de l’hépatite, avec le soi-disant effet antiviral direct, qui supprime ou bloque les étapes de multiplication du virus intracellulaire.

Actuellement, aux États-Unis et dans l'Union européenne, l'utilisation de deux médicaments de ce type est approuvée: le télaprévir (INCIVEK) et le bocéprévir (ViCTRELIS).

Selon les résultats des essais cliniques de mai 2013, l'efficacité de ces médicaments est de 90 à 95%. En ce qui concerne le traitement standard, son efficacité ne dépasse pas 50 à 80%.

Effets secondaires de la thérapie antivirale

Si un traitement par interféron est indiqué, les effets indésirables ne peuvent être évités, mais ils sont prévisibles.

Après la première injection d'interféron, la plupart des gens souffrent du syndrome ARVI. Après 2-3 heures, la température augmente à 38-39 ° C, il peut y avoir des frissons, des douleurs musculaires et articulaires, une faiblesse notable. La durée de cette condition peut aller de quelques heures à 2-3 jours. En 30 jours, le corps est capable de s'habituer à l'introduction d'interféron, le syndrome pseudo-grippal disparaît alors. La faiblesse et la fatigue demeurent, mais nous devons l'accepter.

La ribavirine, quant à elle, est généralement bien tolérée. Mais assez souvent dans l'analyse générale du sang, on note les phénomènes de légère anémie hémolytique. Une légère dyspepsie peut survenir, rarement des maux de tête, une augmentation du taux d'acide urique dans le sang, une intolérance au médicament est très rarement observée.

Combien vivent avec l'hépatite C, s'ils ne sont pas traités

Il est très difficile de dire exactement combien de personnes vivent avec l'hépatite C, tout comme avec l'infection à VIH. Chez un nombre moyen de patients, la cirrhose peut se développer entre 20 et 30 ans environ.

En pourcentage, en fonction de l'âge de la personne, la cirrhose se développe:

  • chez 2% des patients infectés avant 20 ans;
  • 6% ont reçu un virus âgé de 21 à 30 ans;
  • 10% des personnes infectées ont entre 31 et 40 ans;
  • dans 37% des cas entre 41 et 50 ans;
  • 63% des personnes infectées ont plus de 50 ans.

En outre, la plupart des études ont montré que le développement de la fibrose dépend du sexe. Chez l'homme, cette pathologie se développe beaucoup plus rapidement et sous une forme plus sévère, même en traitement.

Comment traiter l'hépatite C et guérir?

Le foie est un filtre du corps humain, un organe important du système digestif. Avec sa défaite par les virus, un processus inflammatoire grave se développe. Comment traiter l'hépatite C, pourquoi vous devez commencer le traitement immédiatement, quels médicaments aideront à vous en débarrasser et combien cela coûtera - les réponses à ces questions vous aideront à choisir le traitement optimal.

Avec le bon traitement, l'hépatite C peut être guérie.

Quel médecin traite l'hépatite C?

Le diagnostic et le traitement de l'hépatite virale C sont traités par plusieurs spécialistes étroits. Hépatologue - traite diverses pathologies du foie, le spécialiste des maladies infectieuses est spécialisé dans les maladies infectieuses, dont les agents pathogènes sont des micro-organismes pathogènes ou conditionnels.

Comment la maladie est-elle traitée: ambulatoire ou ambulatoire?

Le traitement de la maladie hépatique virale peut être effectué à l'hôpital ou à la maison.

Hospitaliser les patients présentant des complications et des maladies du foie concomitantes.

Les patients sont placés à l'hôpital avec des formes avancées de la maladie, dans lesquelles la cirrhose a commencé à se développer sur le fond de l'hépatite, une hospitalisation est nécessaire afin d'identifier l'étendue des dommages aux organes, la présence d'autres complications. À l’hôpital, sous le contrôle constant d’un médecin, l’hépatite aiguë est traitée, l’exacerbation de la forme chronique de la maladie est traitée, car il est nécessaire de surveiller en permanence l’état du patient et l’efficacité du traitement.

Efficacité du traitement

Vous pouvez vous débarrasser complètement de l'hépatite C, mais pour cela, vous devez consulter un médecin rapidement, suivre un traitement complet, abandonner les mauvaises habitudes, surveiller de près votre propre santé et mener une vie active. Le régime alimentaire est l’une des conditions essentielles au rétablissement.

  • viande maigre, plats de viande hachée à la coque, cuits au four;
  • poisson maigre - devrait être présent dans le régime plus souvent que la viande;
  • sauces à base de crème sure, yaourt, lait;
  • soupes sur un bouillon de légumes léger;
  • le pain peut être n'importe lequel, mais seulement sous forme séchée;
  • légumes crus ou en compote;
  • baies et fruits mûrs;
  • bonbons en petite quantité - meringue, marmelade, guimauve, caramel, miel, confiture;
  • œufs à la coque, œufs brouillés;
  • beurre - à 20-30 g / jour;
  • toutes les céréales;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • eau sans gaz, thé aux herbes et vert, jus naturels, décoction d'églantier.
  • radis, radis, champignons, ail, oignons, chou;
  • légumes marinés, légumes marinés, légumineuses;
  • aliments frits, bouillons riches;
  • aliments contenant des additifs chimiques;
  • viande grasse, poisson, huiles de cuisson, saucisses;
  • produits fumés, saindoux, aliments en conserve, produits laitiers gras;
  • pain frais, pâtisseries à la levure, pâte feuilletée, pâtisseries à la crème, chocolat;
  • aliments contenant de l'acide oxalique, riche en cholestérol;
  • kvass;
  • sauces chaudes;
  • café noir, cacao, spiritueux.

Les patients atteints d'hépatite doivent consommer plus d'aliments protéinés - 1 g de protéines / kg, 80 g de matières grasses par jour, les glucides complexes doivent laisser la moitié de la valeur énergétique totale, la quantité de sel doit être réduite à 2 à 8 g.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement contre l'hépatite C repose sur des préparations d'interféron. Les médecins recommandent donc l'utilisation simultanée de plusieurs médicaments de ce groupe. La posologie, la durée du traitement dépendent du génotype du virus, de la concentration en ARN viral, du niveau de réduction de l'immunité.

Le schéma de base du traitement par interféron injectable:

  • génotype des espèces de virus II et III - ribavirine 800 mg / jour pendant six mois;
  • génotype du virus I, IV - après biopsie, la ribavirine est prescrite à raison de 1 000 à 1 200 mg / jour pendant 48 semaines;
  • pour tout type de virus - Altevir trois fois par semaine.

Les médicaments modernes à base de sofosbuvir et de daclatasvir sont produits sous forme de comprimés, ils ont un effet destructeur directement sur le virus, ce qui provoque le développement de l'hépatite. Les médicaments originaux Sovaldi, Daklinza sont fabriqués en Europe et en Amérique, mais il existe aussi des génériques indiens qui, par leur effet thérapeutique, ne sont pas inférieurs aux médicaments originaux.

Prenez le sofosbuvir et le daclatasvir en même temps, à raison de 1 comprimé par jour pour chaque médicament. La durée du traitement est de 12 à 24 semaines, avec des formes sévères, la présence du VIH et de la cirrhose, la ribavirine est également prescrite.

En cas de génotype du virus IV, seul le daclatasvir en association avec l'interféron et la ribavirine peut être utilisé en thérapie, en présence d'intolérance au VIH et aux médicaments, les médicaments à base de daclatasvir et de sofosbuvir sont contre-indiqués.

En plus des médicaments antiviraux, prescrire des hépatoprotecteurs - Phosphogliv, Silimar, Essentiale. Assurez-vous de prendre les vitamines B, ascorbique, acide folique, immunomodulateurs.

Contre-indications au traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux est contre-indiqué chez les patients de moins de 3 ans et les adultes de plus de 60 ans. Aucune thérapie antivirale combinée n’est pratiquée en présence de certaines maladies chroniques.

Principales contre-indications:

  • le diabète;
  • insuffisance cardiaque, ischémie;
  • hypertension grave;
  • asthme bronchique;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • grossesse, période d'allaitement;
  • troubles mentaux plus lourds.

La grossesse est une contre-indication sérieuse au traitement médical de l'hépatite C

Le traitement médicamenteux de l'hépatite B ne peut pas être effectué chez des patients gravement allergiques aux médicaments qui ont subi une greffe d'organe.

Traitement de l'hépatite C avec des remèdes populaires

Il est impossible de soigner l’hépatite C avec des remèdes populaires. Des méthodes non conventionnelles aident à renforcer le système immunitaire, à restaurer, à améliorer le fonctionnement du foie.

Comment traiter l'hépatite C avec des remèdes maison:

  1. Faites bouillir 220 ml d'eau bouillante, 10 g de stigmates de maïs broyés, laissez dans un récipient fermé pendant 2 heures. Buvez 25 ml 4 fois par jour pendant un quart d'heure avant les repas. La boisson a un effet cholérétique prononcé.
  2. Moudre en poudre 3 c. l graines de chardon, verser 500 ml d’eau bouillante, laisser mijoter au bain-marie pendant une demi-heure, filtrer. Prendre 15 ml trois fois par jour après les repas.
  3. Râpez 3 c. l racine de raifort fraîche, versez 250 ml de lait fait maison, faites chauffer à feu doux, mais ne faites pas bouillir. Buvez toute la portion du médicament par petites gorgées tout au long de la journée.
  4. Pour renforcer l'immunité, buvez de l'eau de miel à jeun le matin - 5 à 10 g de produit par 200 ml d'eau tiède. Aloe aide bien - prenez 10 ml de jus de plantes fraîches trois fois par jour avant les repas. Au coucher, vous pouvez boire un verre de jus de pamplemousse naturel.
  5. Pour restaurer les cellules du foie aidera maman - 15 g de matières premières versez 500 ml d'eau chaude, mais pas de l'eau bouillante, remuez. Pour commencer la réception avec 25 gouttes, augmentez progressivement la dose à 5 ml. Vous devez boire le médicament le matin et le soir une demi-heure avant les repas.

Prendre mumiyo aidera à restaurer les cellules du foie.

Les guérisseurs traditionnels recommandent aux patients atteints d'hépatite chaque matin, une demi-heure avant le petit-déjeuner, de manger 1 jaune d'oeuf fait maison, de boire 250 ml d'un mélange de jus de fruits frais: persil, carottes, céleri et citrouille deux fois par jour.

Combien coûte la guérison de l'hépatite C?

Le traitement de l'hépatite C avec des médicaments modernes coûtera environ 1 million de roubles. pour le cours, la plupart des médicaments n'ayant pas encore été certifiés sur le territoire de la Fédération de Russie, ils devront être commandés via Internet en Europe, en Amérique, en Inde et les préparations d'interféron ont également un coût élevé.

Et s'il n'y a pas d'argent? Il existe des quotas et des avantages pour obtenir une thérapie gratuite, mais en l'absence d'un programme fédéral unifié pour le traitement de cette maladie, les personnes atteintes d'hépatite devront déployer de nombreux efforts pour obtenir la possibilité de bénéficier d'un traitement gratuit.

La participation à des essais cliniques est un moyen d'obtenir un traitement gratuit.

Options de traitement gratuit de l'hépatite C:

  • fonds publics pour le traitement de l'hépatite virale - le quota s'applique aux patients atteints de fibrose de grade III, IV et de taux hépatiques élevés;
  • thérapie préférentielle pour les citoyens de certaines catégories;
  • la participation à des essais cliniques d'antiviraux conduits par des sociétés de pharmacologie;
  • assurance médicale.

Si vous ne traitez pas l'hépatite C, combien de temps pouvez-vous vivre?

Sans traitement approprié de l'hépatite virale, une personne développera tôt ou tard une cirrhose, un cancer du foie, l'espérance de vie ne dépend que du degré d'immunité, de l'âge du patient, de la présence de maladies chroniques, du mode de vie. Une maladie asymptomatique peut se développer entre 15 et 25 ans.

Prévention de la maladie virale

Pour éviter l'infection par l'hépatite C, vous devez éviter tout contact avec le sang d'une autre personne, ne pas oublier les préservatifs, ne pas utiliser les rasoirs ou les brosses à dents de quelqu'un d'autre.

Pour éviter de contracter l'hépatite C, utilisez uniquement des produits d'hygiène personnelle.

Lors de vos visites chez le dentiste, dans les salons de manucure et de tatouage, vous devez insister sur l'utilisation d'instruments à usage unique, ou demander à stériliser à nouveau, vérifiez personnellement le processus.

L'hépatite virale C est une maladie dangereuse dans laquelle il y a violation des fonctions du foie. En l'absence de traitement approprié, le cancer et la cirrhose se développent. La thérapie pathologique est longue et coûteuse, il est donc préférable de suivre les règles de prévention et d'éviter l'infection de toutes les manières possibles.

Noter cet article
(2 évaluations, moyenne 5.00 sur 5)

Nous traitons l'hépatite C à la maison rapidement

Hépatite C - beaucoup ont peur de ce mot terrible, en particulier lorsque les médecins vous posent un diagnostic. Une personne peut vivre pendant des années sans se douter qu'elle est porteuse de ce virus. Comment identifier la maladie à un stade précoce et quelles méthodes peuvent être utilisées pour traiter la maladie à la maison?

Attention! L'hépatite C est une maladie virale qui détruit le foie. Si elle n'est pas traitée, la maladie se développe de manière chronique et peut entraîner une cirrhose du foie et la mort.

Symptômes principaux

La difficulté à détecter une infection par l'hépatite C réside dans le fait que la maladie peut se poursuivre sans aucun symptôme particulier. Après trois semaines seulement, les premiers changements mineurs apparaissent:

  • perte d'appétit;
  • la température monte à 37,1 C;
  • il y a une sensation de lourdeur dans le côté droit;
  • somnolence constante;
  • se sentir fatigué;
  • faiblesse générale du corps.

Peu de ces symptômes peuvent révéler une hépatite virale. Le plus souvent, une personne y fait référence comme un rhume, un ARVI ou simplement le surmenage. Afin d'identifier la maladie à temps, il est nécessaire de faire une analyse de sang périodiquement.

L'analyse primaire montre la présence ou l'absence de virus de l'hépatite C dans le sang humain. Si trouvé, il est nécessaire de passer une deuxième analyse pour calculer la quantité de virus dans 1 ml de sang. De ce fait, il est possible de déterminer le degré d'infection et de prendre des mesures pour le traitement.

Dois-je traiter la maladie?

La thérapie antivirale utilisée dans le traitement de l'hépatite C est très coûteuse et entraîne de nombreux effets secondaires. Lors du choix d'un tel traitement, il est important de déterminer le risque de progression de la maladie. Pour ce faire, effectuez une biopsie du foie, qui aide à déterminer l’activité et le stade de l’hépatite. Selon l'enquête, juger de la faisabilité et de l'urgence du traitement.

Comment traiter s'il n'y a pas d'argent

La vie avec l'hépatite C ne se termine pas avec un diagnostic. Les chances de récupération sont élevées. Et le traitement n'est pas toujours nécessaire. Selon les statistiques, 10% des patients se rétablissent en raison de leur système immunitaire. Mais ne comptez pas sur le hasard. Certains aident au traitement des remèdes populaires. Il y a des cas où les personnes infectées vivent jusqu'à un âge avancé.

Traitement de la maladie

L'hépatite C se distingue par sa résistance à la destruction du foie. Par conséquent, il est stupide d'espérer que la maladie disparaisse elle-même. Il est nécessaire de procéder à un traitement complexe complet du virus avec les deux médicaments prescrits par un médecin et les remèdes populaires à la maison.

Tout le monde sait que le foie est responsable du traitement de toutes les substances toxiques: nicotine, alcool, graisses, etc. Mais pendant la période de la maladie, le foie ne fait pas face à sa fonction et une personne ressent de la douleur ou de l'inconfort. Pour aider le corps à récupérer, il existe des remèdes populaires.

Les remèdes traditionnels aideront à réduire l’impact du virus de l’hépatite C sur le foie. Un mode de vie sain et un régime alimentaire sont encouragés. Selon les méthodes traditionnelles, on utilise le chardon-Marie, la décoction d'avoine, la rose sauvage, des extraits d'herbes médicinales (calendula, ortie, millepertuis, feuilles de bouleau, racine de pissenlit).

Bonne aide pour se débarrasser de l'inconfort du foie. Vous devez battre et boire rapidement 2 ou 3 jaunes de poulet, puis 1 verre d’eau minérale. Il est ensuite recommandé de rester au lit avec un coussin chauffant sous le côté droit pendant deux heures.

Dans le traitement de l'hépatite C, la décoction d'avoine est efficace. 300 g de grains versez 3 litres d'eau, faites bouillir pendant 20 minutes avec le couvercle ouvert. Laisser refroidir dans un récipient fermé. Pendant la journée, buvez 750 ml de bouillon et ajoutez du miel. Le traitement dure trois mois.

Celandine traitement

Le traitement de l'hépatite C par la chélidoine est répandu. Pour préparer le médicament, il est nécessaire de brasser une cuillère à soupe d'herbes avec un verre d'eau bouillante. Insister 30 minutes, filtrer. Boire 1/3 tasse trois fois par jour 30 minutes avant les repas.

Anis et menthe

Pour aider le foie à faire face efficacement aux aliments gras, prenez une teinture de 1 c. À thé de graines d’anis et 1 c. À thé de menthe. Pré-remplissez le mélange avec 500 ml d'eau bouillante et laissez reposer pendant 35 minutes.

La menthe poivrée aide à se débarrasser de la douleur dans le foie. Si 20 g de feuilles versent de l'eau bouillante, insistez un jour et utilisez une cuillère à soupe, la douleur s'atténue.

Phytothérapie

  1. L'un des symptômes de l'hépatite C est une violation des selles naturelles et la teinture suivante est utilisée pour la normaliser. Ils prennent du fenouil, des graines de cumin, de l'écorce de nerprun, de la menthe, de l'achillée millefeuille et du centauré - tous dans la même proportion et mélangés. Il faudra 3 c. recueillir la cuillère, verser de l'eau bouillante et insister une heure. Boire tous les jours ou jusqu'à récupération complète.
  2. Ivan Tea On verse 15 grammes de feuilles de saule-thé broyées dans un verre d'eau bouillante et infuse pendant 30 minutes. Buvez une cuillère à soupe 3 fois par jour avant les repas pendant un mois.
  3. Chardon marie Pour préparer le médicament, vous devez préparer une cuillerée à thé de graines de chardon-Marie avec 250 ml d’eau bouillante et laisser reposer 15 minutes. Filtrer, boire chaud par petites gorgées. Buvez un verre le matin et avant de vous coucher.
  4. Raifort Quatre cuillères à soupe de racine de raifort hachée versez un verre de lait, faites chauffer, mais ne faites pas bouillir. Insister un quart d'heure, force. Diviser en 5-6 parties et boire pendant la journée.

Lors du traitement du foie pour l'hépatite C, il est recommandé de prendre les médicaments à base de plantes suivants:

Ortie

Prendre 20 grammes d'ortie, couvrir d'eau bouillie et laisser reposer pendant une heure. Dans le même temps, 20 g de racines d'ortie bouillent dans de l'eau (1 c. À soupe) pendant 10 minutes. Mélangez la teinture obtenue et la décoction, ajoutez une cuillerée de miel et prenez une demi-tasse avant de manger.

Bouleau

Il est considéré comme très efficace dans le traitement de l'hépatite C. Il faudra 4 cuillères à soupe. l feuilles de bouleau, 2 c. l bourgeons de bouleau, verser de l'eau bouillante. Ajoutez 5 g de soda et laissez infuser 60 minutes. Après l'effort, vous pouvez prendre 4 fois une demi-tasse avant de manger.

Prendre 2 l. feuilles de bouleau (pré-sécher et hacher), versez 1 c. l'eau bouillante et laisser en feu. Lorsque la quantité d'eau est réduite de moitié, refroidir et filtrer le bouillon. Il est recommandé de prendre 1 c. le matin - déjeuner - le soir avant un repas. Le traitement est effectué quotidiennement pendant trois mois.

Teinture de raifort

Lorsque l'hépatite est recommandé d'utiliser du jus de raifort et de la teinture. Râpez le raifort sur une grande râpe et ajoutez 5 c. cuillères de lait. Amenez ensuite le mélange à ébullition, mais ne le faites pas bouillir. Laisser infuser pendant 10 minutes, filtrer et laisser refroidir à la température ambiante. Devrait être pris tous les jours de la semaine.

Cueillette d'herbe

Recueillir le mélange d'herbes: absinthe, sauge, fruits de genièvre - à parts égales. Faire 5 c. l mélange dans un litre d'eau bouillante, laisser infuser pendant 40 minutes, puis filtrer. Buvez le thé trois fois par jour.

  1. Une méthode très efficace de traitement de l'hépatite C consiste à collecter des herbes: épines d'épine-vinette, de genièvre, d'absinthe, de millefeuille et de bouleau. Besoin de 2 c. l les herbes versent de l'eau bouillante (1 l) et insistent une demi-heure. Boire le matin - le soir pour un verre.
  2. Dans le traitement de l'hépatite chronique, il est recommandé d'utiliser la teinture de millepertuis, d'immortelle, d'écorce de nerprun, le tout dans des proportions égales. Préparez un mélange d'herbes avec de l'eau bouillante (1 litre), laissez reposer pendant 2,5 heures. Boire 5 fois par jour pendant 25 jours.
  3. Racine de chicorée, achillée, prêle, millepertuis - mélanger dans un rapport de 1: 1, prendre une cuillère à soupe du mélange, verser de l'eau bouillante Après le bouillon est infusé le matin et le soir dans un verre.
  1. Prenez les bourgeons de pin, prêle, racine d'ortie (1 cuillerée à thé), centaurée 4 c. et consoude 8 c. à thé - mélanger. Versez la collection d'eau et faites bouillir au feu pendant 5 minutes. Consommez avec l'hépatite 4 fois par jour pendant 50 g.
  2. Immortelle (inflorescences de 10 g) infuser dans 200 g d’eau, laisser infuser et filtrer. Pour effectuer un traitement pendant trois semaines à 2 c. cuillères 3 fois. Très efficace en tant qu'agent cholérétique.
  3. Feuilles de menthe, camomille, achillée, myrse, se combinent dans les mêmes proportions. Prenez une cuillerée de la collection, versez de l'eau bouillante et insistez une demi-heure. Buvez sur un estomac vide pour une demi-tasse.
  4. Les inflorescences à l’aneth infusent de l’eau bouillante et insistent. Buvez de l'aneth frais 3 fois par jour. Bien aide à éliminer les jaunes du corps.
  1. Les feuilles de menthe et regarder se mélangent à parts égales avec l'absinthe amer. Prenez 5 c. cuillère collecter les herbes, ajouter de l'eau, faire bouillir pendant 5-7 minutes. Prendre 0,200 ml avant les repas tous les jours.
  2. Millepertuis verser 1 c. arroser et cuire 10 minutes à feu doux. Il aide en tant qu'agent cholérétique et arrête le processus inflammatoire.
  3. Immortelle (prendre des fleurs), racine de chicorée et pissenlit - mélanger équitablement et couvrir d'eau. Puis faites bouillir l'herbe pendant 5 minutes, insistez une demi-heure. Après cela, filtrer le bouillon et boire trois fois.
  4. Les poteaux de maïs avec des stigmates infusent comme du thé et prennent une cuillère toutes les trois heures.

Prévention et traitement de l'hépatite C chez les enfants et les femmes enceintes

Hépatite chez les enfants

Le diagnostic de l'hépatite C chez les enfants pose plusieurs problèmes. Le système immunitaire de l’enfant n’est pas en mesure de suivre une thérapie complexe et doit donc recourir à des remèdes traditionnels par rapport à un adulte.

Hépatite chez les femmes enceintes

Dans la plupart des cas, lors de la détection de l'hépatite C chez les femmes enceintes, les médecins prescrivent un complexe de traitement spécial. N'oubliez pas de l'utiliser avec les remèdes populaires recommandés à la maison pour les enfants.

Attention! Dans l'hépatite C, l'infection du fœtus chez les femmes enceintes est extrêmement rare. Cette probabilité ne dépasse pas 5%.

Ce produit est recommandé pour la prévention et le traitement de l'hépatite chez les enfants et les femmes enceintes. Devrait prendre 1,5 cuillère à soupe. l le matin - ajouter 5 g de gelée royale. Dans la soirée, 1,5 st. l - avec 10 g de perga.

L'hépatite est traitée si vous utilisez du miel dilué avec du jus de pomme matin et soir (1: 1).

Oignons et ail

Les oignons (3 têtes) frotter à travers un tamis, mélanger à l'absinthe (2 c. À soupe) et ajouter 100 ml de miel. Mélangez bien le tout et versez 650 ml de vin blanc. Infuser le mélange pendant deux semaines dans un endroit frais, parfois en remuant. Buvez de la teinture de 2 c. l avant de manger.

Prenez deux têtes d'ail, faites sortir le jus et mélangez avec le jus de citron. Efficace avec l'hépatite C, si consommé après un repas de 1 c. Effectuer un traitement pendant un mois, puis faire une pause.

Dans l'hépatite C chronique chez les enfants, vous pouvez prendre de telles boissons dans le complexe de traitement:

  • jus de pomme de terre: boire 3 fois ½ tasse;
  • jus de carotte: 1/3 c. carottes mélangées avec 1/3 c. eau, boire deux fois par jour;
  • jus de pissenlit: une cuillère à soupe diluée dans ½ c. de l'eau;
  • jus de betterave: diluer un demi-verre avec de l'eau (1: 1), boire 2 fois.

Attention! N'oubliez pas qu'il est recommandé de prendre toutes les recettes ci-dessus en association avec des médicaments prescrits par un médecin!

Suivre un régime

Avec l'hépatite C, l'alimentation quotidienne ne doit pas dépasser 3000 calories. Il faut:

  • quatre ou cinq repas;
  • nourriture uniquement bouillie ou cuite à la vapeur;
  • prendre des vitamines;
  • plats avant d'utiliser hacher;
  • exclure l’alcool, les conserves, les plats cuisinés;
  • manger des légumes, des fruits, des céréales, des légumineuses, des produits laitiers, des céréales;
  • éviter les repas chauds.

Traitement médicamenteux

Homéopathie

Le traitement de l'hépatite C avec des médicaments homéopathiques vise à améliorer l'immunité. Nommé par un médecin en tenant compte des caractéristiques de la maladie individuellement pour chaque patient.

Peroxyde d'hydrogène

Le premier jour de traitement, il est nécessaire de prendre une goutte de peroxyde à 3% sur deux cuillères à soupe d'eau trois fois par jour avant les repas. Chaque jour suivant ajouter une goutte. Donc, jusqu'à dix gouttes le dixième jour. Ensuite, une pause de deux semaines et un deuxième cours.

Algeron

Algeron est utilisé pour traiter l'hépatite chronique chez les patients présentant un ARN du VHC positif. Traitement d'association efficace à la ribavirine. Injecté par voie sous-cutanée dans la région fémorale ou une partie de la paroi abdominale antérieure - les endroits sont alternés. En association avec la ribavirine, la dose d'une injection - 1,5 mg par 1 kg de poids corporel - une fois par semaine.

Pegasys

Pegasys est utilisé pour traiter l’hépatite C chronique chez les adultes non atteints de cirrhose ou présentant une cirrhose compensée. Le médicament est injecté par voie sous-cutanée dans la cuisse ou la paroi abdominale antérieure. La monothérapie et la combinaison avec la ribavirine sont utilisées. Dans le premier cas - 180 mcg / heure une fois par semaine pendant 48 semaines. Avec un traitement combiné, tout dépend du génotype du virus.

Comme vous pouvez le constater, avec l’hépatite C, vous ne devriez pas paniquer, car il existe de nombreuses recettes de traitement.

Traitement de l'hépatite C

Notre article d'aujourd'hui veut commencer par un message très positif: «L'hépatite C est curable!». Naturellement, ce slogan s’applique aux premiers stades de la maladie dans les conditions d’une mise en œuvre complète et inconditionnelle du schéma thérapeutique et d’un mode de vie sain. Comment traiter l'hépatite C, quelles difficultés et quels pièges les médecins et les patients peuvent-ils rencontrer, ainsi que les prédictions de traitement possibles - c'est ce dont nous allons parler aujourd'hui.

Où trouver les informations les plus récentes sur le traitement de l'hépatite C en 2018?

Vous devez absolument concentrer votre attention sur l’existence de ressources spécialisées sur l’hépatite C. Sur des sites spécialisés, les utilisateurs partagent activement les informations les plus pertinentes dans le domaine du traitement du VHC, publient des informations sur leurs expériences personnelles de «guérison» et apportent un soutien aux personnes à traiter. Selon notre comité de rédaction, la ressource la plus sérieuse et la plus importante sur le plan social du réseau travaillant dans cette direction est HCV.RU, un forum sur l'hépatite appelé «À l'arrêt de bus». Sur le forum de l'hépatite, vous pouvez obtenir des conseils d'un spécialiste, lire des critiques sur les médicaments les plus efficaces, ainsi que des journaux de «thérapies» sur le traitement par des schémas modernes. Veuillez noter que sur ces portails se trouvent les informations les plus fiables, car tous les sujets et messages sont vérifiés par l'administration et font l'objet d'une évaluation publique.

Comment commence le traitement de l'hépatite C virale?

La réponse est évidente - avec le diagnostic. Pour choisir un schéma thérapeutique adéquat, il ne suffit pas de dire: «Vous avez l'hépatite C». Il est nécessaire d’examiner attentivement le patient afin de déterminer l’étendue de la maladie, la présence de complications et les risques possibles. Je tiens à noter immédiatement que le traitement de l'hépatite C ne devrait être traité que par des médecins spécialistes des maladies infectieuses et spécialisé dans la prise en charge des patients atteints d'hépatite parentérale. Le plus souvent, ces patients sont rattachés à des centres ou départements spécialisés d'hôpitaux spécialisés dans les maladies infectieuses, où ils sont enregistrés et passent tous les examens nécessaires.

Donc, avant de commencer le traitement et de choisir l'un ou l'autre schéma thérapeutique, il vous faut:

  • Déterminer l'activité de l'hépatite. L'activité de l'hépatite est déterminée à l'aide d'une méthode PCR (réaction en chaîne de la polymérase) de pointe, en temps réel ou en temps réel. Il s'agit d'un type de recherche génétiquement biochimique visant à détecter spécifiquement une substance donnée. Dans ce cas, le PCR recherche le virus de l'hépatite C dans le sang. De plus, la PCR ne détecte pas seulement le virus, mais détermine également sa quantité (charge virale) dans une quantité donnée de matériel (sang, salive, liquide amniotique, etc.) - amplification en chaîne de la polymérase quantitative. La quantité de virus de l'hépatite C ou de la charge virale est généralement définie dans le sang veineux. L'activité de l'hépatite est déterminée par le nombre de copies virales dans le sang.

Il y a quelques années, il a été décidé de mesurer la charge virale en nombre de copies par ml de sang. Les maladies infectieuses modernes du monde entier ont commencé à être identifiées et comptées en unités internationales (UI ml). La charge virale est déterminée avant le début du traitement, pendant le traitement et constitue un indicateur de contrôle de l'efficacité du traitement. Nous parlerons un peu plus tard de l'efficacité du traitement et des méthodes d'évaluation.

  • Détermination du génotype du virus. Contrairement à la croyance populaire, l'hépatite C n'est pas le seul représentant de sa classe d'hépatite parentérale. La particularité du virus de l'hépatite C est une capacité unique de mutations et de masquage. Le virus se "cache" facilement du système immunitaire humain, s'habitue aux médicaments antiviraux, ne modifiant que légèrement son génome - muté. Au cours de telles mutations, l'hépatite a créé plusieurs groupes ou génotypes. À l'heure actuelle, il existe 6 génotypes connus du virus, mais de nombreux chercheurs supposent qu'il en existe au moins 10. Certains génotypes sont ensuite divisés en classes (1a, 1c, etc.).

Déterminer le génotype du virus est une étape extrêmement importante pour choisir un schéma thérapeutique. De nombreux groupes du virus ne sont pas sensibles à certains médicaments ou nécessitent la nomination de deux ou trois médicaments en même temps.

  • Évaluation de l'état du foie. Normalement, avant le début du traitement, le degré de fibrose et de cirrhose est évalué. Ce paragraphe implique qu’il est nécessaire d’évaluer l’importance de l’hépatite sur le tissu hépatique, son fonctionnement et certaines complications. Dans le processus de destruction des cellules hépatiques, le tissu hépatique est remplacé par du tissu conjonctif et adipeux. Le foie grossit, s'épaissit, modifie la nature du flux sanguin - c'est ainsi que se produisent la cirrhose et la fibrose du foie. La méthode la plus précise pour déterminer le degré de cirrhose et de fibrose est la biopsie du foie, qui consiste à prélever un morceau de tissu hépatique et à l’étudier au microscope. Il y a des situations où une biopsie du foie ne peut pas être faite, surtout si la cirrhose est légère. Ensuite, le degré d'atteinte hépatique peut être défini par échographie ou tomographie.
  • Évaluation de la fonction hépatique et rénale résiduelle. Il est très important de savoir comment le tissu hépatique non touché subséquent s’acquitte de sa fonction. La fonction rénale est également un facteur important dans le choix d'un schéma thérapeutique particulier. La plupart des médicaments sont excrétés par les reins et le foie, vous devez donc connaître exactement le niveau de leurs dommages. Analyse d'urine, prise de sang, échographie des reins, prise de sang biochimique avec tests du foie et du rein (AST, ALT, bilirubine, membrane alcaline, GGTP, créatinine, protéine totale, urée, acide urique et quelques autres).
  • Historique et conversation avec chaque patient spécifique. En fait, c'est un point très important. À partir de la conversation avec le patient, vous pouvez découvrir de nombreux facteurs importants pouvant modifier le schéma thérapeutique. Par exemple, une femme en âge de procréer qui envisage de devenir enceinte après un traitement bénéficiera d'un régime légèrement différent de celui d'un homme. Les toxicomanes et les toxicomanes par injection sont différents. Pour les femmes en âge de procréer pendant la durée du traitement, une contraception fiable sera recommandée.

Caractéristiques de style de vie

Les caractéristiques du mode de vie, de la nutrition et des habitudes sont très importantes pour la période de traitement de l'hépatite C. Il est important de comprendre que le foie d'un patient atteint d'hépatite virale est déjà suffisamment vulnérable pour l'exposer à des risques supplémentaires liés à la consommation d'alcool ou à une alimentation malsaine.

  • Bonne nutrition. Les repas doivent être fréquents, les portions - petites. Il faut donner la préférence à la nourriture, cuite à la vapeur, à l'étouffée, au four. Dans le régime alimentaire devrait être assez de produits laitiers, huile végétale, protéines facilement digestibles.

Quels aliments nuisent au foie?

  • Les aliments gras, fumés et épicés font que le foie produit plus de bile.
  • Produits semi-finis contenant beaucoup de conservateurs et de colorants, les produits industriels obligent le foie à activer la fonction de détoxification de toutes ces substances nocives.
  • L'alcool est le principal ennemi du foie, en particulier chez les patients atteints d'hépatite. Refus total de l'alcool et pas de substitution de concepts! Un peu de bière, un verre de vin ou une bouteille de vodka: votre foie devra encore recycler et neutraliser l'alcool de toutes ses forces.

Comment traiter l'hépatite C?

Actuellement, les objectifs de la thérapie antivirale sont les suivants:

  1. Élimination complète du virus de l'hépatite du corps. Niveau d'efficacité souhaité: charge virale inférieure à 15 UI ml.
  2. Réduction maximale de la charge virale pour prévenir la cirrhose et le cancer du foie.
  3. Chez les patients atteints de fibrose grave et de cirrhose du foie - réduction du risque de cancer du foie.
  4. Chez les patients atteints de cirrhose grave, le traitement antiviral réduit le besoin de greffe du foie.

Est-il possible de guérir complètement l'hépatite C? Une absence stable du virus 12, 24 et 48 semaines après la fin du traitement conduit à une guérison complète de l'hépatite C chez 99% des patients.

Parlons maintenant des médicaments contre l'hépatite. Ne vous attendez pas à ce que nous fournissions des schémas thérapeutiques ou des dosages de médicaments. Ce sont des choses tellement individuelles et complexes sur le plan médical et pharmacologique que parfois même des spécialistes des maladies infectieuses doivent choisir un schéma thérapeutique pendant longtemps. Les informations ci-dessous seront présentées à titre informatif uniquement.

La thérapie antivirale moderne comprend:

  1. Médicaments antiviraux (ribavirine, sofosbuvir, ledispavir, siméprévir, daclatasvir). Ces médicaments inhibent la reproduction du virus au niveau des gènes et réduisent la charge virale. Chacun d'entre eux doit être attribué en fonction du génotype du virus et de l'état du patient. Parfois, il est acceptable d’utiliser plusieurs médicaments en même temps. Les médicaments antiviraux sont disponibles sous forme de gélules et de comprimés, à prendre quotidiennement une ou plusieurs fois par jour. Le traitement, selon la situation, dure de 12 à 48 semaines. En moyenne, le cours standard dure 12 semaines.
  2. Interférons (alpha et bêta). Ces médicaments peuvent être inclus dans les schémas thérapeutiques des antiviraux. Les interférons ont un effet stimulant sur le système immunitaire, aident le corps à reconnaître et à tuer le virus. L'interféron sous forme d'injections est administré 1 fois par semaine par voie sous-cutanée. Les schémas thérapeutiques modernes contre l'hépatite peuvent ne pas inclure d'interféron, mais seul le médecin traitant peut en décider.
  3. Hépatoprotecteurs (Ursosan, Ursocaps, préparations à base d'artichaut et de chardon Marie, etc.). Les préparations à base d'acide ursodésoxycholique sont des "protecteurs" du foie, facilitant la fonction de formation et d'évacuation de la bile. Les préparations à base de plantes telles que Hofitol, Artihol, Silimar et Sibektan protègent également les cellules du foie et ont un effet antioxydant prononcé. Il est important de comprendre que vous ne pouvez pas soigner l’hépatite avec des herbes; elles fournissent simplement un soutien supplémentaire au foie et réduisent légèrement les effets secondaires du traitement.

Effets secondaires de la thérapie antivirale

Tous les patients atteints d'hépatite C ont entendu parler du nombre considérable d'effets secondaires de ces médicaments. Oui, malheureusement, il existe de nombreux effets désagréables, mais il est important de comprendre que c’est le seul moyen de vaincre la maladie et de survivre. Il est nécessaire de discuter du traitement et de ses effets avec le médecin, qui peut modifier légèrement le schéma ou sa composition pour améliorer l'état du patient.

  1. Perte d'appétit et perte de poids.
  2. Réduire le nombre de cellules sanguines (anémie, thrombocytopénie, etc.).
  3. Dépression sévère, labilité émotionnelle, parfois agression.
  4. Perte de cheveux, ongles cassants, peau sèche.
  5. Nausée, vomissements, diarrhée.
  6. Maux de tête, somnolence, fatigue.

Les interférons produisent la plupart de ces effets secondaires et présentent un certain nombre de contre-indications:

  1. Grossesse ou refus d'une femme de la contraception.
  2. Dépression non contrôlée, névrose, psychose, épilepsie.
  3. Comorbidités sévères: insuffisance rénale, maladies auto-immunes, cirrhose décompensée.

Les groupes de médicaments restants peuvent et doivent être prescrits à tous les patients atteints d'hépatite virale, car les avantages de leur utilisation dépassent les risques possibles: cancer du foie, cirrhose, insuffisance hépatique, etc.

Comment identifier et traiter l'hépatite C à la maison?

Que ce soit en raison de la grande disponibilité des informations ou de la négligence habituelle des personnes, il existe depuis peu un intérêt totalement malsain chez les utilisateurs à domicile de traitement à domicile.

A tel point que même le cancer tente de traiter des moyens douteux de médecine alternative.

Mais, s’adressant exclusivement aux remèdes populaires, les personnes au diagnostic redoutable perdent un temps précieux qu’il faudrait consacrer à un diagnostic compétent et à des mesures de réparation urgentes. Aujourd'hui, le traitement des cas d'hépatite C à domicile est tellement grave.

Comment détecter l'hépatite C à la maison?

Il est possible de parler de la manière de détecter l'hépatite C à domicile uniquement en fonction de la gravité des symptômes de l'hépatite C. Pour qu'une personne soupçonnée de cette maladie se précipite chez le médecin. Aujourd'hui, vous pouvez voir des suggestions sur les méthodes de diagnostic de l'hépatite C à domicile à l'aide de tests. Elles seront discutées plus tard. Dans l’intervalle, examinons les signes courants caractéristiques de l’hépatite C:

  • diminution de l'immunité - rhumes fréquents, infections, exacerbation de maladies chroniques, manifestations allergiques, plaies persistantes à long terme;
  • douleur dans le foie, en particulier pendant l'exercice, après la consommation d'alcool;
  • hépatosplénomégalie - augmentation (mégalie) du foie (hépato) et de la rate (spléno);
  • douleurs articulaires - la condition ressemble souvent à l'apparition d'un rhume;
  • signes d'intoxication - nausée, troubles digestifs;
  • faible tolérance à l’alcool tout en renforçant le syndrome d’abstinence - la dépendance d’une personne à l’alcool devient de plus en plus aiguë et l’abus d’alcool provoque des signes d’intoxication;
  • tolérance réduite à l'exercice.

Malheureusement, pour la plupart des gens, les visites chez le médecin semblent être une procédure fastidieuse. Par conséquent, leur désir de trouver des informations sur la manière de traiter l'hépatite C à domicile, bien qu'à tort, est compréhensible.

Sur les méthodes de laboratoire de diagnostic de l'hépatite C, vous pouvez lire cet article en plus.

Tests à domicile de l'hépatite C

N'importe quel médecin professionnel à la question de savoir comment identifier l'hépatite C à la maison répondra de manière décisive - absolument pas. Pour établir un diagnostic précis de l'hépatite C, seul un médecin peut s'appuyer sur des tests de laboratoire. Quels sont les tests dits rapides, basés sur le principe des études immunochromatographiques?

Cela peut sembler étrange, mais vous pouvez ici faire une analogie avec les tests de grossesse, à la différence que du sang est utilisé comme matériau de test. Mais encore une fois, le résultat du test rapide n'est pas suffisant pour un diagnostic précis, et encore plus pour la sélection du schéma de traitement approprié.

Comment utiliser le test?

La trousse standard pour effectuer un test rapide de l'hépatite C comprend:

  • lancette;
  • lingettes alcoolisées;
  • tubes avec solution tampon;
  • échantillons de pipettes;
  • bande indicatrice.

Pour le test, vous pouvez utiliser du sang total et du plasma (sérum).

Dans ce cas, tous les échantillons doivent être traités comme potentiellement infectés et des mesures de sécurité doivent être observées.

Les instructions pas à pas sur l’utilisation de la pâte sont jointes à l’emballage à l’aide d’un ensemble d’aides; toutes les actions doivent être effectuées conformément à celle-ci.

En ce qui concerne les résultats, il convient de garder à l’esprit certains points pouvant l’affecter.

  1. La précision des indicateurs du système de test dépend de facteurs externes tels que fumer, préparer et manger des aliments ou des boissons à proximité immédiate du lieu de stockage du kit ou des échantillons destinés à la recherche.
  2. Les résultats du système d’essai peuvent être faussés en raison de l’augmentation de la température ou de l’humidité ambiante.
  3. L'exactitude des résultats ne peut être garantie après l'expiration du système express.

Est-il possible de traiter l'hépatite C à la maison?

Comment se comporter d'une personne ayant contracté l'hépatite C?

  1. Le traitement à domicile d'une maladie aussi dangereuse n'apportera que des pertes de temps précieux.
  2. Malgré le grand nombre d'ordonnances de traitements proposées par les guérisseurs traditionnels, aucune d'entre elles n'est reconnue par la médecine officielle comme une alternative valable à la pharmacothérapie.
  3. N'oublions pas que cette maladie a une nature virale et qu'il n'est pas facile de se débarrasser d'un virus complexe tel que le VHC, même dans les conditions modernes. Aujourd'hui, les principaux composants du traitement anti-VHC sont les médicaments antiviraux et immunostimulants de la dernière génération, qui doivent être pris sous la surveillance d'un médecin.
  4. Si la maladie est laissée au hasard, la mort par complications (comme la cirrhose ou le cancer du foie) est presque inévitable. Tous les remèdes populaires ne peuvent être utilisés que comme agents thérapeutiques auxiliaires, mais pas comme thérapie principale.

C'est pourquoi, lorsque le VHC est détecté dans le sang, il convient de consulter immédiatement un médecin et de faire confiance à ses prescriptions.

Comment guérir l'hépatite C à la maison?

Est-il possible de traiter l'hépatite C à la maison? Oui, comme déjà mentionné, les recettes folkloriques peuvent être utilisées comme aide, mais avant de les appliquer, il est conseillé de se rappeler quelques points importants.

  1. Choisissez des remèdes naturels pour les herbes et autres ingrédients à base de plantes qui ont des propriétés immuno-soutenant et toniques.
  2. Soyez attentif à la composition des infusions, des décoctions et autres remèdes naturels - certaines herbes sont toxiques et ont un effet négatif sur le foie, ne faites donc qu'aggraver l'évolution de la maladie.
  3. Assurez-vous que les ingrédients de la recette ne provoquent pas de réaction allergique.
  4. N'essayez pas d'accélérer l'effet d'augmenter les proportions dans les recettes naturelles ou la durée de la réception.

Tout ce qui précède indique qu’avant de prendre des remèdes traditionnels contre l’hépatite C, vous devez consulter votre médecin.

Ce qui peut vraiment aider à savoir comment traiter l'hépatite C à la maison, c'est donc de suivre le régime recommandé par votre médecin, visant à minimiser la charge sur le foie.

Quelle est l'efficacité du traitement de l'hépatite C à la maison?

Pour en revenir à la question de savoir comment traiter l'hépatite C à domicile, nous répétons: aucune procédure à domicile, y compris la phytothérapie ou les remèdes homéopathiques annoncés, ne remplacera le traitement moderne efficace pour cette maladie dangereuse.

Si vous deviez traiter une forme aiguë d'hépatite C à l'hôpital, la meilleure chose à faire pour votre santé à la maison est de respecter scrupuleusement les prescriptions du médecin traitant, de suivre le régime recommandé et de boire des tisanes en tant que traitement d'entretien.

Vidéo utile

L'avis de l'hépatologue sur le traitement à domicile de l'hépatite C est présenté dans la vidéo suivante:


Articles Connexes Hépatite