Programme d'Etat pour le traitement gratuit de l'hépatite C à Moscou et dans les régions de la Russie

Share Tweet Pin it

Le traitement gratuit de l'hépatite C est possible dans le cadre de programmes gouvernementaux visant à aider les personnes souffrant de cette maladie grave. La question du traitement gratuit de l'hépatite C préoccupe de nombreux patients. Cela est dû au fait que le diagnostic et le traitement de l'hépatite, en particulier de haute qualité, coûtent aujourd'hui très cher. Prix ​​d'émission - de 1 à 30 mille dollars pour le cours, en fonction des médicaments sélectionnés. Il est clair qu'il est presque impossible de guérir l'hépatite s'il n'y a pas d'argent en soi.

L'hépatite C peut-elle être traitée gratuitement?

Comment traiter l'hépatite C avec le soutien du gouvernement? C'est à cause du coût élevé du traitement de l'hépatite C qu'un programme national a été mis au point dans la Fédération de Russie, permettant à certaines catégories de personnes atteintes de l'hépatite C de recevoir un traitement gratuitement.

La question des catégories aujourd'hui est très douloureuse. Le plus souvent, les toxicomanes, les alcooliques et les autres membres de la minorité marginale font partie des programmes gratuits.

Mais un enfant infecté par l'hépatite C à la clinique, pour entrer dans le programme gratuit de traitement de l'hépatite, est très difficile, mais c'est possible, surtout si les parents sont persistants.

Il existe certaines subtilités pour obtenir un traitement gratuit pour l'hépatite C en Russie. Il existe en Russie des programmes gouvernementaux gratuits et des traitements gratuits pour l'hépatite C, mais il n'existe pas de programme fédéral unifié ni de base législative générale. Il existe divers programmes d’État régionaux dans lesquels il est possible de s’engager avec beaucoup de volonté et d’efforts.

Aujourd'hui, de plus en plus de régions tentent de trouver et d'allouer des fonds pour le traitement dit sans interféron chez les patients atteints d'hépatite C. Pour pouvoir l'utiliser, le patient doit être envoyé au centre régional d'hépatologie. Ce ne sera pas facile. Vous devez d’abord prendre rendez-vous avec un médecin spécialiste des maladies infectieuses dans votre clinique. S'il n'y a pas de tel médecin (ce qui est assez réaliste), il faut:

  • obtenir un rendez-vous avec un médecin généraliste;
  • passer des tests;
  • confirmer le diagnostic principal;
  • obtenir des directions.

L'option d'échec est tout à fait possible. Dans ce cas, ne désespérez pas. Il est nécessaire de rédiger une demande adressée au médecin chef de la polyclinique et de demander la référence requise sur le formulaire officiel et signé par le médecin chef. Il est préférable de l'écrire en double et avec une demande d'estampillage de la lettre entrante. Si le secrétaire refuse de le faire, vous pouvez envoyer une lettre recommandée. La demande écrite doit recevoir une réponse dans les 10 jours.

N'oubliez pas que les hôpitaux de district pour les maladies infectieuses ou les centres de traitement du sida peuvent jouer le rôle de centres d'hépatologie.

De plus, dans le centre régional, il est nécessaire de procéder à un examen plus sérieux et plus approfondi. Cela est nécessaire pour entrer dans le programme de l'État. Le centre peut demander des tests tels que la biochimie sanguine, l'élastographie du foie. Certaines analyses seront gratuites (comme indiqué dans la politique de OMS), d'autres devront être payées. La liste de toutes les analyses, payantes et gratuites, est mieux clarifiée à l’avance.

À qui le programme d'État est-il admissible pour un traitement gratuit?

Habituellement, les patients atteints des maladies et pathologies suivantes demandent un traitement gratuit:

  • fibrose avancée (F3 / F4);
  • activité virale élevée (taux hépatique élevé).

Les patients ne devraient avoir aucune contre-indication au traitement antiviral:

  • la grossesse
  • l'allaitement maternel;
  • troubles mentaux;
  • Pour les patients diabétiques ou hypertendus, des recherches plus poussées sont menées avec des médecins.

Les patients atteints de F0 / F2 sont invités à faire la queue et à attendre un moment. Ils ne peuvent compter sur l’aide que si le développement de la fibrose se fait rapidement.

Le traitement gratuit de l'hépatite C en Russie évolue progressivement pour le mieux. Et maintenant, il n'est pas nécessaire d'attendre la détérioration de la santé pour entrer dans le programme de l'État. Vous pouvez compter sur l'aide de l'État si vous faites un pas supplémentaire: vous devez être surveillé en permanence par un médecin.

Le fait est que chaque région possède sa propre base de données sur les patients atteints d'hépatite C. Pour leur traitement, les hôpitaux se voient attribuer certains fonds, qui sont le plus souvent utilisés pour l'achat de médicaments. Si vous vous présentez régulièrement chez le médecin et confirmez le diagnostic, il existe alors une réelle opportunité de recevoir des médicaments gratuits dans le cadre du programme de soutien public pour les patients atteints d'hépatite C.

Quel est le traitement de l'hépatite C dans le programme de l'État?

Cette question concerne de nombreux patients atteints d'hépatite. Aujourd'hui, vous pouvez compter sur 48 semaines de traitement par interféron et de ribavirine. Dans certaines régions, ils produisent des médicaments à action antivirale directe et peuvent même prescrire un traitement interférant (mais cela est très rare). Donc, à la question de savoir comment traiter l'hépatite selon le programme de l'État, il n'y a pas de réponse définitive.

En 2017, davantage de fonds ont été alloués spécifiquement aux médicaments à action antivirale directe. Ainsi, la chance d'obtenir un bon traitement pour le programme gratuit augmente. L'État fait actuellement tout son possible pour offrir gratuitement aux patients un traitement par interféron plus bénin. À Moscou, par exemple, le nombre de patients recevant un traitement sans interféron a augmenté plusieurs fois.

Quels programmes spécifiques existent en Russie? À l'heure actuelle, le projet national prioritaire «Santé» peut être considéré comme le programme le plus sérieux. Ce programme gratuit couvre 30 sujets de la Fédération. Où puis-je en savoir plus sur ce programme? Sur le site Web du ministère de la Santé de la Fédération de Russie ou sur les sites Web des services de santé locaux. Pour entrer dans le programme, il est important de connaître quelques points, à savoir:

  1. Ce n’est pas tout le monde qui peut y participer, mais seulement les personnes âgées de 18 à 65 ans.
  2. La priorité pour aujourd'hui est donnée aux personnes infectées par le VIH.

Certains patients atteints d'hépatite C tentent de se soigner indépendamment, de manière indépendante, en achetant des médicaments coûteux certifiés et éprouvés. Rappelez-vous que dans ce cas, une compensation partielle des coûts par déduction fiscale est possible. Cela permet de restituer 13% de l'argent dépensé en traitement. Ici, l’essentiel - fournir toutes les informations nécessaires au bureau des impôts dans son intégralité et dans les délais.

Il existe un autre moyen, qui convient plutôt aux pauvres: rédiger une demande d’aide d’État sous la forme d’un paiement ponctuel. Un tel droit est défini par la loi n ° 178 du 17 juillet 1999. "Sur l'assistance sociale de l'Etat". La demande doit être soumise au Département de la protection sociale de la population et les paiements, s'ils sont nommés, doivent être reçus tous les six mois. En règle générale, le soutien est de 20-30 mille roubles.

Puis-je me débarrasser de l'hépatite C sans dépenser beaucoup d'argent?

L'hépatite C est une maladie dangereuse qui affecte le foie. La maladie provoque un virus qui pénètre dans le sang humain. Les principales causes d'infection sont:

Conseils d'hépatologues

En 2012, le traitement de l'hépatite C a connu une avancée décisive. De nouveaux médicaments antiviraux à action directe ont été mis au point. Avec une probabilité de 97%, ils vous débarrassent complètement de la maladie. L'hépatite C est désormais officiellement considérée comme une maladie entièrement traitable dans la communauté médicale. Dans la Fédération de Russie et les pays de la CEI, les médicaments sont représentés par le sofosbuvir, le daclatasvir et le ledipasvir. À l'heure actuelle, il y a beaucoup de contrefaçons sur le marché. Les médicaments de bonne qualité ne peuvent être achetés qu’à des sociétés agréées et à la documentation pertinente.
Aller sur le site du fournisseur officiel >>

  • usage de drogues par voie intraveineuse si des seringues non stériles sont utilisées;
  • sexe non protégé;
  • non-respect des mesures de sécurité par le personnel médical lors de manipulations médicales avec du sang.

Les causes d'infection moins courantes peuvent avoir un caractère familial. Par exemple, si un membre de la famille utilise un rasoir ou toute autre circonstance dans laquelle le sang d'une personne infectée pénètre dans le sang d'une personne en bonne santé.

Le danger de cette maladie réside dans son évolution asymptomatique: le patient peut porter le virus pendant des années sans même connaître sa présence dans son corps.

L'absence de traitement entraîne le développement d'une maladie chronique, ce qui peut entraîner une cirrhose ou un cancer du foie. Le plus souvent, ces maladies ne peuvent être guéries et elles sont fatales. L'hépatite C est une maladie du foie assez commune qui provoque plus de 10 000 décès par an.

Problèmes liés au traitement de la maladie

Les statistiques de l'OMS sont décevantes: actuellement, chaque douzième habitant de notre planète est atteint d'hépatite chronique. Si, dans les pays développés tels que les États-Unis, la Chine et la Turquie, le patient reçoit le maximum d'assistance et de traitement, en Russie et dans d'autres pays post-soviétiques, aucun soin médical gratuit n'est fourni ou est fourni en partie.

Le problème principal est le prix très élevé des médicaments. Ainsi, le traitement de l'hépatite C coûtera au russe plus de 500 000 roubles par an. Beaucoup de gens n'ont pas cet argent et, par conséquent, il n'y a aucune possibilité de guérir la maladie.

Selon les statistiques, moins de 2% de la population totale du pays peut se permettre de tels médicaments coûteux. Les patients non traités peuvent infecter d'autres personnes et l'incidence de l'hépatite augmente chaque année.

Jusqu'à récemment, les traitements et médicaments suivants étaient utilisés contre l'hépatite C:

  • Ursosan - l'action vise à stabiliser les cellules du foie et à les protéger contre les dommages;
  • Interféron - est utilisé en injection pour obtenir un effet antiviral;
  • La ribavirine - le médicament a un effet antiviral, est prescrit sous forme de comprimés.

Ces médicaments sont les plus couramment utilisés. Cependant, en fonction du type d'hépatite virale détectée, d'autres médicaments peuvent être prescrits. La durée du traitement est de 3 mois à 1 an. Inetferon et Ribavirin provoquent de nombreux effets indésirables observés chez 80% des patients.

Depuis 2014, de nouveaux médicaments sont apparus sur le marché pour remplacer les médicaments à base d'interféron. Ces médicaments ont nettement moins d’effets secondaires et une plus grande efficacité. Ainsi, les statistiques ont montré que dans 90% des cas de traitement par de nouveaux médicaments chez des patients au cours de la période de 12 semaines, il y avait une récupération complète.

Mais le manque de nouveaux médicaments réside dans leur prix élevé. Par conséquent, une personne à revenu moyen n'a pas la possibilité de traiter l'hépatite et de suivre un traitement complet avec son aide. Comment traiter l'hépatite C s'il n'y a pas d'argent? En fait, en raison du coût élevé de ces médicaments, les médicaments à base d'interféron sont toujours en demande. Ils coûtent entre 30 et 50 000 roubles par mois et la durée du traitement est d'environ 12 mois.

En outre, tout récemment, les sociétés qui ont mis au point des médicaments coûteux de la nouvelle génération ont autorisé la commercialisation de ces médicaments sous licence pour des pays tiers. Cependant, la Russie ne figure pas encore dans la liste de ces pays. Ces médicaments s'appellent des génériques, ils sont produits sous d'autres marques et sont vendus à des prix plus abordables.

Les personnes qui ont été touchées par cette maladie doivent savoir que, si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez utiliser le programme régional pour le traitement de l’hépatite C. vous pouvez attendre très longtemps.

Récemment, j'ai lu un article qui parle de l'utilisation du complexe de médicaments "SOFOSBUVIR DAKLATASVIR "pour le traitement de l’hépatite C. Avec l’aide de ce complexe, vous pouvez TOUJOURS vous débarrasser de HEPATITE C.

Je n'étais pas habitué à faire confiance à aucune information, mais j'ai décidé de vérifier et de commander. Les médicaments ne sont pas bon marché, mais la vie est plus chère! Je n’ai ressenti aucun effet secondaire à la réception, je pensais déjà que tout était en vain, mais un mois plus tard, j’ai passé les tests et le PCR n’a pas été détecté, ni détecté après un mois de traitement. Humeur considérablement améliorée, il y avait encore une envie de vivre et de profiter de la vie! J'ai pris des médicaments pendant 3 mois et le virus a donc été FAIT. Essayez et vous, et si quelqu'un est intéressé, alors le lien vers l'article ci-dessous.

Utilisation de génériques

Si vous ne pouvez pas acheter de médicaments coûteux, vous pouvez consulter votre médecin à propos des génériques. Ceux-ci incluent les médicaments suivants:

Sofosbuvir et Daclatasvir. Utilisé en combinaison pour le traitement de 1, 2, 3 et 4 génotypes. À la suite d’études cliniques sur le sofosbuvir, il a été constaté que le médicament avait la plus grande efficacité contre l’hépatite à n’importe quel stade. La thérapie de sofosbuvir est effectuée sans la nomination d'interféron-alpha, qui provoque beaucoup d'effets secondaires.

Le prix du médicament original, appelé Sovaldi, est de 100 000 dollars. Un montant très élevé serait donc nécessaire pour suivre le cours de 12 semaines. Le daclatasvir a également une efficacité très élevée, une sécurité et un prix relativement bas. Le médicament d'origine appelé Daclinza a lancé la société pharmaceutique américaine en 2015;

  • SoviHep. Le médicament est également un générique sous licence Sovaldi;
  • DaciHep. Ceci est le générique Daclinza, qui a été publié par une société indienne.
  • Aujourd'hui, les médecins ont progressivement commencé à s'écarter du traitement à l'interféron, dont l'efficacité varie de 16 à 45%, et préfèrent le sofosbuvir en association avec le daclatasvir. Ces nouveaux médicaments, relativement peu coûteux, ont un effet positif dans 95% des cas, ils ne présentent pas une large gamme de contre-indications et d’effets secondaires.

    Grâce à tous les médicaments énumérés, les médecins, parlant de l'hépatite C, ont commencé à utiliser le mot «guérir», qui avait été remplacé auparavant par l'expression «rémission à long terme», car la maladie pouvait réapparaître à tout moment.

    Le traitement de l'hépatite avec les préparations décrites doit être commencé immédiatement, si les premiers symptômes de la maladie sont révélés. Après tout, il est beaucoup plus facile de guérir l'hépatite au stade initial, comme pour toute autre maladie.

    Cependant, la difficulté réside dans le fait qu'il n'y a pas de symptômes visibles de l'hépatite. Une fois que le virus a pénétré dans le corps, une personne ne peut plus rien soupçonner pendant le premier mois, ni même le premier semestre. Toutefois, si vous présentez les signes suivants, vous devriez consulter un médecin et faire un don de sang pour une analyse de contrôle:

    • sensation de douleur dans les articulations;
    • température insignifiante sans raison apparente;
    • démangeaisons de la peau;
    • troubles digestifs récurrents, manque d'appétit;
    • lourdeur dans le côté droit;
    • fatigue, léthargie, somnolence.

    En outre, en plus de ces symptômes, il peut parfois y avoir des signes de jaunisse. Dans les cas aigus, les symptômes apparaissent plus vifs, ce qui permet à une personne de se douter de quelque chose et d'aller à l'hôpital. Dans d'autres cas, l'hépatite devient progressivement chronique et dure sans signes particuliers pendant de nombreuses années.

    Remèdes populaires

    Tout d'abord, il est nécessaire de comprendre qu'il est impossible de guérir l'hépatite avec les seuls remèdes populaires. Cependant, les herbes médicinales, les légumes et les fruits peuvent avoir un effet de soutien, affaiblir l’effet du virus sur le foie et aider les médicaments à faire face rapidement à la maladie. Cela est particulièrement vrai dans les cas où le traitement de l'hépatite C avec des méthodes traditionnelles est trop coûteux pour le patient.

    Comme vous le savez, pour toute maladie du foie, une personne a besoin d’un régime spécial et d’un mode de vie sain. Pour soigner un foie malade, le corps doit être déchargé autant que possible, en éliminant les aliments gras, épicés, fumés, frits et salés de l'alimentation.

    En outre, le patient doit se détendre complètement et ne pas surcharger le corps lors d'efforts physiques intenses, ce qui entraîne une augmentation du métabolisme, ce qui contribue à la formation d'ammoniac, un poison relativement puissant. L'ammoniac sort du corps non seulement par les muscles, mais également par le foie, ce qui exerce un impact négatif sur celui-ci. Dans le même temps, il n'est pas recommandé de maintenir un style de vie sédentaire et inactif.

    En tant que remède populaire qui soutient le foie lors de la lutte contre l'hépatite C, vous pouvez utiliser les éléments suivants:

    Chardon-Marie. Également utilisé des médicaments fabriqués sur sa base. Le chardon-Marie contient une grande quantité de silymarine, une substance qui aide à réparer les cellules du foie - les hépatocytes.

    Étant donné que l'hépatite entraîne la destruction des hépatocytes et leur remplacement par le tissu adipeux, la fibrose peut se développer avec le temps et se transformer en cirrhose. Cependant, les cellules hépatiques sont capables de récupérer si elles sont correctement traitées, et l'utilisation du chardon-Marie les y aide. Tout en maintenant l'équilibre dans le processus de "destruction-restauration", le foie a la capacité de maintenir ses fonctions.

    L'avoine Les grains non traités sous forme de décoction sont utilisés pour le traitement. Ce remède aide à soulager l’intoxication, source de fatigue chronique et de faiblesse. L'intoxication se développe dans le corps à la suite d'une détérioration du foie et des effets du virus sur le cerveau.

    L'avoine possède des propriétés adsorbantes. Elle nettoie donc parfaitement les cellules du foie et des intestins et sature le corps en vitamines et en acides aminés. Il est recommandé aux patients atteints d'hépatite de boire une décoction d'avoine tous les jours, afin de préserver le système immunitaire.

    Décoction à base de plantes. Le principal remède traditionnel pour lutter contre l'hépatite est une collection de calendula, de racine de pissenlit, d'ortie, de stigmates de maïs, de millepertuis, d'immortelle, de réglisse, de rosier et de feuilles de bouleau.

    Le bouillon est préparé comme suit: hachez et mélangez tous les ingrédients dans des proportions égales et infusez 1 c. cuillère mélange d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 2 heures et boire 70 ml 3 fois par jour avant les repas. Il est à noter qu'en cas de coagulabilité sanguine accrue, il est recommandé d'exclure les orties de la prescription.

  • Racine de pissenlit. Il est utilisé pour traiter séparément. Grâce à ce remède, le foie fonctionne mieux pendant l'hépatite. En tant que médicament, une poudre préparée à partir de papier lavé, séché et moulu dans le moulin à café est utilisée. Le produit résultant a un goût légèrement amer. Il devrait être consommé par 0.5 st. cuillère avant les repas plusieurs fois par jour.
  • Racine de réglisse. Contient de l'acide glycyrrhizique, stimule la synthèse des interférons et inhibe l'activité du virus. De plus, la racine de réglisse est un excellent outil pour réduire l’inflammation du foie. Dans la préparation pharmaceutique, Phosphogliv, prescrit pour le traitement de l'hépatite, contient également de l'acide glycyrrhizique;
  • Rose Musquée C'est un outil efficace qui améliore la fonction hépatique. En tant que médicament, on utilise une décoction qui est brassée et bue sous forme de thé plusieurs fois par jour. Les baies d'églantier contiennent de la vitamine C, qui contribue à améliorer la fonction antitoxique du foie et à renforcer l'immunité.
  • Jus de carotte Aide à nettoyer en douceur les cellules du foie de substances nocives, restaure la fonction de cet organe. Pour aider le corps à faire face à l'hépatite plus rapidement, il est recommandé de boire du jus de carotte tous les jours.
  • Si vous n'avez pas d'argent pour un traitement coûteux de l'hépatite, vous ne devriez pas désespérer. Il existe des outils qui peuvent soigner efficacement la maladie sans frais supplémentaires.

    Comment guérir l'hépatite C

    Est-il possible de guérir l'hépatite C? Les méthodes thérapeutiques modernes permettent de récupérer plus de 50% des virus infectés. La maladie est très insidieuse et souvent diagnostiquée par hasard, en train de rechercher d'autres pathologies. La pénétration du virus dans le corps endommage les hépatocytes (cellules du foie).

    En l'absence de traitement adéquat, la surface des zones endommagées augmente, ce qui entraîne des conséquences irréversibles - cancer ou cirrhose du foie. Sur le site des hépatites déformés, le tissu conjonctif grossier se développe et provoque une diminution de l'activité fonctionnelle du foie.

    Où commence la thérapie

    Car le tableau clinique de l'hépatite C se caractérise par l'apparition de nombreux symptômes prononcés qui ne permettent pas à une personne de mener une vie normale. La maladie n’est pas une condamnation à mort, elle est dangereuse pour ses complications graves. Pour prévenir leur développement, le patient doit consommer à la maison des médicaments pharmacologiques pour toute la vie. Quelles sont les étapes du schéma thérapeutique:

    • élimination de l'inflammation dans le foie;
    • prévention de la cirrhose et du cancer du foie;
    • la destruction des agents pathogènes de la maladie.

    Dans 5 à 7% des cas, l’hépatite C est complètement guérie sans prendre de médicaments pharmacologiques. Cela est dû à la grande résistance du corps humain aux infections virales. Après récupération, une certaine quantité d'anticorps spécifiques reste dans le sang. En raison de l'immunité élevée, la personne non seulement a récupéré, mais a également acquis un «vaccin» contre la pathologie.

    Si des virus ont été détectés au cours des tests de laboratoire, un spécialiste étroit est impliqué dans le choix des méthodes de traitement. C'est à lui de décider si un traitement actif est nécessaire pour le patient et quels médicaments doivent être utilisés. Le choix des médicaments est individuel et repose sur les facteurs suivants:

    • l'âge;
    • le sexe;
    • le moment de la présence de virus dans le corps;
    • génotype de l'agent pathogène;
    • prédisposition à la formation de fibrine.

    Assurez-vous de procéder à un examen du patient pour déterminer la propension à la survenue d'une cirrhose. Pour cela, des tests sont effectués pour détecter la présence de marqueurs immunogénétiques:

    • les cytokines;
    • protéines immunorégulatrices;
    • facteurs de fibrinogenèse.

    Après avoir évalué le degré de formation de fibrine, les médecins commencent à traiter le patient. Elle est réalisée de manière urgente si la probabilité d'une lésion rapide des cellules du foie et de la formation d'une tumeur maligne est élevée.

    Combien coûte le traitement?

    Le coût d’un traitement rapide et efficace contre l’hépatite C est considérable. Plus tôt dans notre pays, il existait un programme d’État visant à fournir gratuitement aux patients les médicaments nécessaires. Pendant plusieurs années, il a été fermé et toutes les dépenses liées au traitement de la pathologie virale sont à la charge des malades et des membres de leur famille. Il existe toutefois une exception: si un patient est diagnostiqué avec le VIH en plus de l'hépatite C, le traitement sera effectué aux frais de l'État.

    Le traitement de la pathologie dure de plusieurs mois à 1-2 ans. Le coût d'un traitement thérapeutique, tenant compte de tous les médicaments utilisés, est compris entre 50 000 et 60 000 roubles. Le prix maximal peut dépasser 750 000 roubles. Le traitement du virus de génotype 1b est le plus coûteux, mais même à un coût considérable, il existe un risque d’aggravation de la maladie. Si le patient n'a pas d'argent, vous pouvez alors essayer de résoudre le problème au niveau local ou régional.

    Le traitement avec les médicaments les plus modernes avec une efficacité prouvée n'est pas abordable pour toutes les personnes malades. Le coût d'une ampoule est d'environ 10 000 roubles. Quatre à cinq ampoules de ce type sont nécessaires pour le traitement par mois. En plus des solutions pour l'administration parentérale, le traitement est administré avec des pilules, ce qui coûte au patient entre 4 000 et 5 000 roubles supplémentaires par mois. Le prix d'un cours thérapeutique varie entre 500 000 et 750 000 roubles sans tenir compte du coût des études en laboratoire et des études instrumentales. De nombreux patients se moquent malheureusement de la chance de ceux qui, en plus de l'hépatite C, sont porteurs du VIH.

    La méthode moderne de diagnostic de l'élastométrie n'est pas disponible pour la plupart des patients. Le problème réside non seulement dans le coût de la procédure, mais également dans sa faible disponibilité. Les fibroscans ne sont présents que dans les grands centres régionaux ou régionaux, mais même s’inscrire à une étude n’est pas chose facile. L'élastométrie est une méthode de diagnostic non invasive qui vous permet d'évaluer rapidement le degré d'atteinte hépatique ou l'efficacité du traitement.

    L'hépatite C n'est pas traitée avec des remèdes populaires. Même en l'absence d'argent pour un traitement à part entière, il est préférable d'acheter des médicaments pharmacologiques qui restaurent les cellules hépatiques endommagées. Ils sont composés d'ingrédients naturels qui ne causent pas d'effets secondaires. Ces médicaments incluent Carsil et Hofitol.

    L'hépatite C détruit lentement les cellules du foie

    Schéma thérapeutique

    Aucune norme de traitement n'a été mise au point pour aider à se débarrasser définitivement de l'hépatite C. Les approches sont différentes pour chaque patient - après un diagnostic approfondi, les médecins comparent leurs résultats aux facteurs suivants:

    • le degré de dommages au foie;
    • la probabilité d'effets secondaires;
    • prédisposition individuelle aux médicaments pharmacologiques;
    • évaluation de la probabilité d'un traitement réussi;
    • attitude patiente.

    L'efficacité du traitement de l'hépatite C avec une combinaison de ribavirine et d'interféron a été prouvée. Ils appartiennent à un médicament à large spectre, qui convient pour le traitement de presque tous les génotypes de l'agent pathogène. L’interféron est mal toléré par de nombreux patients et son acquisition pose des difficultés.

    Avant le traitement, le patient est averti du coût du traitement et de la nécessité d'un traitement médicamenteux constant. Si, à un moment quelconque, le patient manque de fonds et ne prend pas de médicaments, les virus développent une résistance. Dans la plupart des cas, lors de la reprise du traitement, son efficacité sera extrêmement faible.

    La probabilité de récupération augmente en fonction de la présence des signes et facteurs suivants chez les patients:

    • Course Europoid;
    • appartenant au sexe féminin;
    • construction mince;
    • âge inférieur à 40-45 ans;
    • manque de dépendance à l'insuline;
    • légers dommages à l'hépatite.

    Malgré le nombre important d’effets secondaires de l’interféron, c’est sa combinaison avec la ribavirine qui permet d’obtenir le maximum d’effet thérapeutique. Il améliore l'action du médicament antiviral, apporte de manière significative la récupération. Une ou deux fois par semaine, un interféron à courte durée d'action est administré au patient et le médicament à longue durée d'action est indiqué pour une utilisation quatre fois par mois. La ribavirine est utilisée chaque jour à des doses individuelles.

    La durée du traitement dépend de nombreux facteurs, mais le génotype du virus est déterminant. Si un deuxième ou un troisième génotype de l'agent pathogène de l'hépatite C est diagnostiqué chez une personne, la probabilité de guérison complète dépasse 90%. Lorsque le premier génotype du virus est détecté, il est possible d'éliminer la pathologie dans 45 à 50% des cas. La présence de contre-indications à l'utilisation de la ribavirine ralentit la récupération, mais ne l'exclut pas.

    Lorsque la thérapie combinée n'est pas effectuée

    Le traitement de l'hépatite C n'est pas seulement compliqué et coûteux, il ne convient pas à tout le monde. Dans quels cas n'est pas effectué une thérapie combinée:

    • enfants de moins de 3 ans;
    • la grossesse
    • la présence d'organes de donneurs greffés;
    • idiosyncrasie à la ribavérine ou à l'interféron;
    • l'hyperthyroïdie - la surproduction d'hormones par la glande thyroïde;
    • insuffisance cardiaque chronique;
    • obstruction des poumons;
    • ischémie pulmonaire.

    Le traitement de l'hépatite C peut être retardé jusqu'à l'élimination complète de l'insuffisance cardiaque ou de l'obstruction pulmonaire. Afin de soulager l’état du patient et d’empêcher la propagation du virus, le traitement est mis en oeuvre selon des schémas personnalisés.

    Avant de prescrire des médicaments pharmacologiques, un examen complet des patients pour détecter la présence de maladies concomitantes est nécessaire.

    Malgré le danger de l’hépatite C, les médicaments utilisés peuvent sérieusement aggraver le bien-être d’une personne en raison du grand nombre d’effets secondaires. Dans certains cas, les médecins comparent les risques et les avantages de l’utilisation de médicaments. Quelles conséquences peuvent survenir:

    • La ribavirine peut entraîner une diminution de l'hémoglobine dans le sang. Pour la prévention et le traitement de l'anémie ferriprive, il est montré aux patients prenant des suppléments de fer;
    • la thérapie a un effet négatif sur la glande thyroïde. Son activité fonctionnelle peut à la fois augmenter et diminuer. Pendant la réception de la ribavirine et de l'interféron, l'état de la glande endocrine est constamment surveillé en raison de la probabilité élevée de troubles irréversibles;
    • pendant le traitement, les patients subissent une perte de cheveux modérée. Après la récupération, les cheveux sont complètement restaurés;
    • L'interféron contribue à l'apparition des symptômes de la grippe: douleurs dans les articulations, hyperthermie, fièvre, qui diminuent après la majeure partie du traitement. Pour réduire la gravité des effets secondaires, les médecins recommandent l’injection de drogues avant le coucher. Les médicaments utilisés dans le traitement de l'hépatite C provoquent une déshydratation. Pour reconstituer les fluides corporels, vous devez boire au moins 2 litres d'eau pure non gazeuse par jour.
    • un traitement combiné entraîne parfois des difficultés à s'endormir et réduit la qualité du sommeil. Pour une récupération rapide et complète, il faut de la force et une certaine attitude. La personne se sent complètement brisée le matin. Il est conseillé aux patients de prendre des médicaments ayant un léger effet sédatif - infusions de valériane, mélisse, d’agripaume, de menthe;
    • la présence même de l'hépatite C provoque une dépression et un sentiment de désespoir total. Et les médicaments pharmacologiques aggravent tellement cette affection que de nombreux patients refusent le traitement en raison de leur apparente futilité. Un antidépresseur est indiqué pour le traitement de la dépression et une consultation avec un psychothérapeute est recommandée. Chez certains patients, des troubles neurologiques peuvent provoquer: manque d'appétit, instabilité émotionnelle, anxiété accrue, diminution de la puissance et pensées suicidaires. Ces effets secondaires éliminent bien la fluoxétine et le Zoloft.

    Les effets indésirables rares incluent une diminution de l’acuité visuelle et une détresse respiratoire, provoquée par une altération de la fonction pulmonaire. L'apparition d'une toux sèche ou humide - un signal pour examiner le patient pour éliminer un abcès.

    Hépatoprotecteurs utilisés dans le traitement de l'hépatite C

    Hépatoprotecteurs

    Il traite de l'hépatite C chronique que seuls les hépatoprotecteurs ne peuvent pas. Ils n'ont pas la capacité de détruire les virus et de les empêcher d'endommager les cellules du foie. Les préparations sont indiquées pour une utilisation en tant qu’agents augmentant l’activité fonctionnelle d’un filtre biologique. La composition des hépatoprotecteurs comprend des plantes médicinales, de la silymarine, des phospholipides et un extrait du foie de bovin. Aide à accélérer le rétablissement de l'hépatite:

    • Legalon;
    • Essentiale forte;
    • Liv-52;
    • Phosphogliv et Phosphogliv forte.

    Un traitement par hépatoprotecteurs augmente la résistance des cellules du foie aux infections virales, prévient les dommages causés aux hépatocytes et contribue à leur guérison.

    Vue d'ensemble des nouveaux médicaments

    Récemment, les médicaments anceptiques, le bocéprévir et le télaprévir, ont été synthétisés. Leur utilisation vous permet de guérir complètement plus de 80% des patients. L'action des médicaments antiviraux est le blocage complet d'enzymes spécifiques, ce qui empêche la reproduction active du virus et les dommages aux cellules du foie. Quelles sont les caractéristiques de la réception Telaprevir et Böceprevir:

    • utilisé dans le traitement des patients avec le premier génotype de l'agent pathogène de la pathologie;
    • l'application est possible uniquement avec l'interféron et la ribavirine;
    • ne convient pas à l'administration parentérale;
    • peut être utilisé dans le traitement de la cirrhose du foie;
    • non utilisé chez les patients ayant une prédisposition individuelle à la ribavirine ou à l'interféron;
    • les dosages sont sélectionnés individuellement.

    Ces médicaments antiviraux sont très coûteux et ont en même temps de graves effets secondaires. Au cours du traitement, on peut diagnostiquer chez les patients une anémie ferriprive, des réactions allergiques, des modifications du goût.

    L'hépatite C n'est pas traitée avec l'interféron et la ribavirine pendant la grossesse.

    Presque tous les médicaments utilisés dans le traitement de l'hépatite C peuvent s'accumuler dans l'organisme et provoquer des réactions spécifiques. Les femmes rétablies doivent attendre environ six mois avant de concevoir pour que les substances actives soient progressivement éliminées des cellules et des tissus.

    La prise de ribavirine et d'interféron peut provoquer des anomalies et des mutations congénitales. C'est pourquoi il n'y a pas de traitement pour les femmes chez qui l'hépatite C a été détectée pendant la grossesse de l'enfant. On leur a montré un traitement de soutien avec des hépatoprotecteurs à la maison.

    Opinions des patients

    On peut juger de l’efficacité du traitement de l’hépatite C en lisant des critiques de personnes qui ont récupéré ou qui viennent de commencer à prendre des médicaments pharmacologiques.

    Elena, Nizhny Novgorod:

    «C’est impossible de se rendre - c’est de ma propre expérience qu’il était possible de vaincre l’hépatite C. J'ai été traité pendant plus de six mois avec un interféron. Ce qui manquait: les cheveux sont tombés, faute de fer, les ongles exfoliés et des ecchymoses sont apparus sur tout le corps. Étourdi et périodiquement il y avait une panique. Cinq ans ont passé, je passe régulièrement des tests et ils sont toujours propres. ”

    «Je n'ai pas compris tout de suite que tout dépendait du médecin. Le premier acquiesça de la tête et m'écrivit seulement Liv-52 et Essentiale forte. Et j’ai un virus du premier génotype, quel type d’hépatoprotecteurs sont là… Ce n’est que depuis la troisième fois que j’ai trouvé un spécialiste compétent et commencé un traitement à la ribavirine et à l’interféron. Maintenant je suis complètement en bonne santé. "

    «J'ai trouvé un virus par hasard, lors de mon inscription pour la grossesse. Choc Vu les hépatoprotecteurs, suivait le régime recommandé. L'enfant est né en bonne santé et j'ai immédiatement commencé à piquer l'interféron et à boire de la ribavirine. Au lieu de jouir de la maternité, elle est tombée dans une grave dépression. Maintenant, je me souviens de tout comme d’un rêve épouvantable. En bonne santé, ma fille est déjà en première année. »

    À cause d'une thérapie coûteuse, les gens se demandent souvent: combien de temps les malades vivent-ils s'ils ne sont pas traités pour l'hépatite C? Tout dépend de l'état initial de la santé humaine et du génotype du virus. Aucun médecin ne répondra à cette question, même approximativement. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas abandonner - l’hépatite C est en grande partie curable.

    Comment guérir l'hépatite C pour toujours

    ✓ Article vérifié par un médecin

    Bien que le virus de l’hépatite C soit aujourd’hui classé dans la catégorie des maladies du foie les plus courantes, il a été découvert il ya peu de temps au siècle dernier. En 1989, une étude en laboratoire a pleinement confirmé le développement de la pathologie du type C et contraint les médecins à rechercher des méthodes efficaces pour lutter contre cette maladie. On pense que la maladie ne se transmet que par contact sexuel et en contact direct avec le sang d'une personne infectée.

    Attention! Il existe aujourd'hui des cas où il n'est pas possible de trouver la source de l'infection et où la maladie se développe activement. Cela incite certains médecins à penser à la pénétration possible de molécules dans le corps humain à l'aide de la salive et de la sueur.

    Pour arrêter le virus et l'éliminer complètement du corps, il est nécessaire de combiner thérapie de combinaison, régime alimentaire et autres recommandations du médecin traitant.

    Comment guérir l'hépatite C pour toujours

    Puis-je me débarrasser du virus de l'hépatite C?

    Cette question peut être résolue sans équivoque oui. Pour guérir ce type de virus, il existe bien plus d'opportunités que d'éliminer les manifestations et les molécules de l'hépatite de type B. Avec un traitement médicamenteux correctement sélectionné, il est possible de vaincre la pathologie d'environ 40% des patients. Dans le même temps, les médecins insistent sur le fait qu’avec des efforts supplémentaires de la part du patient et du médecin traitant, il est possible de nettoyer définitivement le corps de l’hépatite de type C chez 90% des malades.

    Attention! Les recherches officielles de l'OMS en disent peu sur les autres données, affirmant que, compte tenu de la gravité de la maladie et de son évolution, de 50 à 80% des patients peuvent être guéris. Pas le dernier rôle dans ce cas joue également le temps de détection de la pathologie.

    Développement de l'hépatite C

    Interféron dans le développement de l'hépatite C

    Si vous décidez d'éliminer complètement le virus du corps, vous devez utiliser l'interféron, qui stimule les processus de défense naturels du corps, ce qui lui permet d'être complètement nettoyé des substances nocives et des scories. Un produit médical est produit sous forme de suppositoires rectaux et d'une poudre spéciale pour la préparation d'injections intradermiques. Étant donné que l’interféron est utilisé non seulement pour le traitement de l’hépatite C, mais également pour le rhume, vous devez au préalable consulter votre médecin au sujet du dosage exact, car ils sont très différents lorsqu’un traitement contre diverses pathologies est effectué.

    L'interféron stimule les processus de défense naturels du corps

    Lors de l'élimination du virus et de ses symptômes, seule la poudre lyophilisée est utilisée, laquelle doit être utilisée à des doses choisies individuellement. Le schéma thérapeutique classique est le suivant:

    • 6 UI sont administrées pour la première fois tous les deux jours; il devrait y avoir trois utilisations par semaine;
    • ce régime est pris en charge pendant 12 semaines;
    • après trois mois, la posologie est réduite de moitié et est également utilisé pendant 12 semaines trois fois par semaine;
    • si nécessaire, la durée du traitement peut être augmentée si le résultat thérapeutique requis n'est pas observé;
    • si, au cours de l'utilisation de l'interféron, le patient développe une cirrhose du foie, le médicament ne peut pas être utilisé, même à des doses minimales.

    Lors de l'utilisation du médicament, le patient peut présenter des effets secondaires tels que des brûlures d'estomac sévères, des problèmes de conscience et de vision. Dans certains cas, les patients ont ressenti une douleur intense aux articulations.

    Attention! Parfois, l'utilisation d'interféron au lieu d'éliminer le virus de l'hépatite C chez un patient provoquait une propagation et une détérioration encore plus grandes de celui-ci. Les raisons en sont généralement l’intolérance du médicament ou une posologie mal choisie. Dès les premiers signes de détérioration, vous devez contacter immédiatement un hépatologue.

    Ribavirine avec l'hépatite C

    Le médicament est produit sous forme de comprimé. Le traitement par la ribavirine peut durer toute une année, ce qui est nécessaire pour prévenir le développement d'une rechute. Le schéma thérapeutique classique dans ce cas est le suivant:

    • pendant la monothérapie, 0,8 à 1,2 g de la substance active est prescrite, divisée en deux doses le matin et le soir;
    • si le patient pèse moins de 75 kg, il est recommandé de prendre 0,4 g de substance le matin et un autre 0,6 le soir;
    • en cas de dépassement du poids spécifié, il convient de prendre 0,6 g de ribavirine à chaque dose;
    • avec un traitement combiné, les posologies doivent être calculées individuellement.

    Le traitement peut durer de six mois à un an, tandis que les patients n'ayant jamais pris de médicaments doivent être particulièrement attentifs au nombre de doses prises. Idéalement, le patient devrait suivre un traitement annuel utilisant de la ribavirine et de l'interféron. Le médicament est interdit d'utiliser pendant la grossesse et l'allaitement, provoque de graves brûlures d'estomac, insomnie, perte d'appétit et des selles contrariées peuvent être notés. Il est strictement interdit de mâcher et d'écraser les comprimés.

    Attention! Parfois, les patients présentent une intolérance grave au médicament, ce qui entraîne la nécessité d'annuler l'interféron ou la ribavirine. Avec ce traitement, l'efficacité de l'utilisation des médicaments est bien moindre. Afin de ne pas donner à la maladie un risque de récurrence ou de détérioration, il est nécessaire d'appliquer un traitement symptomatique obligatoire.

    Zadaksin avec l'hépatite C

    Le médicament Zadaksin permet à l'organisme d'augmenter la production d'anticorps dirigés contre le virus et de le pousser hors du foie

    Le terme médicament désigne les immunomodulateurs qui permettent à l'organisme d'augmenter la production d'anticorps dirigés contre le virus et de le pousser hors du foie. Le médicament n'est utilisé que par voie sous-cutanée, ce qui donnera un résultat beaucoup plus rapide et perceptible. La zadaksine est produite sous forme d'une poudre lyophilisée, qui doit être préparée immédiatement avant l'administration. Le médicament est utilisé selon le schéma suivant:

    • 1,6 mg d'ingrédient actif deux fois par semaine;
    • si le patient pèse moins de 40 kg, la posologie est réduite à 40 µg pour chaque kilogramme de corps, également deux fois par semaine;
    • En présence d'une infection par le virus de type C, la zadaksine est utilisée pendant un an.

    En aucun cas, l'agent ne peut être administré par voie intramusculaire ou intraveineuse, car cela peut provoquer des réactions mettant la vie en danger. Lors de l'utilisation de Zadaksin, des réactions allergiques graves peuvent survenir sous la forme de démangeaisons, d'éruptions cutanées, dans de rares cas, un érythème a été enregistré chez les patients. Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments, car il viole de manière significative l'absorption de la zadaksine et peut augmenter les effets secondaires.

    Attention! Si l'ampoule de poudre a déjà été ouverte et n'a pas été utilisée conformément à son objectif dans l'heure, l'utilisation du médicament est strictement interdite. La même règle s'applique à la solution préparée.

    Thérapie de soutien pour l'hépatite C

    Phosphogliv

    Médicament à libération de forme Phosphogliv

    Le médicament est disponible sous forme de gélules et de solutions pour administration par voie intraveineuse. Pour le traitement des dommages viraux est préférable de choisir une solution qui est préparée à partir d'une poudre spéciale. Il doit être dissous dans de l'eau pour injection, la dose de matière sèche étant de 2,5 g. Dans l'hépatite aiguë, vous devez entrer une ampoule une ou deux fois par jour. Dans ce cas, la durée du traitement dans ce cas dure dix jours, dans les cas difficiles - pendant un mois. Lorsque l'hépatite entre dans la phase chronique, 2,5 g de la substance active sont appliqués tous les deux jours ou trois fois par semaine. La durée du traitement dans ce cas est d'environ un an.

    Si les gélules sont sélectionnées pour le traitement, elles doivent être prises quel que soit le repas, sans croquer ni boire de l'eau avec précaution. Au stade aigu, Phosphogliv est pris dans deux capsules trois fois par jour pendant un mois. En cas d'hépatite C chronique, il est nécessaire de prendre le médicament à la même posologie pendant un an, parfois le traitement est réduit à six mois.

    Silymar

    Drug Silymar favorise un meilleur fonctionnement du foie

    Le médicament favorise un meilleur fonctionnement du foie et le protège des effets du virus. Le médicament se caractérise par des traitements relativement courts qui doivent être répétés avec de courtes pauses. Compte tenu de la gravité de la maladie, il est possible de prescrire au patient 1 à 2 comprimés de Silymar, à prendre une demi-heure avant les repas trois fois par jour. La dose quotidienne maximale du médicament est de six comprimés.

    La durée de la thérapie est d'un mois. Si nécessaire, répétez le traitement après 4-12 semaines. Il est utile de vérifier auprès de votre médecin traitant la possibilité d’utiliser un traitement d'association avec Silimar, car il n'existe actuellement aucune donnée précise sur les interactions médicamenteuses.

    Vidéo - Les principales méthodes de traitement et de diagnostic de la cirrhose

    Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez voir les prix des médicaments ci-dessus.

    Traitement budgétaire de l'hépatite C

    Comment traiter l'hépatite C est peu coûteux s'il y a peu d'argent ou pas d'argent - que faire?

    La question de savoir comment guérir à moindre coût l'hépatite C s'il n'y a que peu ou pas d'argent pour acheter des médicaments coûteux comme Vikeyra Pak, Daklins ou le Sofosbuvir pour le traitement moderne de l'hépatite C sans interféron est souvent posée par les patients atteints d'hépatite C chronique se rendant dans une clinique multidisciplinaire EXCLUSIVE à St. - Pétersbourg. A titre d'exemple, voici un extrait de la lettre du patient qui est parvenue à la clinique EXCLUSIVE (l'orthographe de l'auteur est parfaitement conservée):

    «… Dis-moi, s'il te plaît, si je n'ai pas une telle somme d'argent pour Viquiera-Pak, alors je n'ai aucune chance de l'obtenir pour le moment?... On m'a dit quels régimes il existe, et ils ont une drogue qui pèse plus d'un million,... je veux être soigné, mais où puis-je obtenir une telle somme... Je vis dans un petit village avec un salaire de 6 500 roubles,... je veux vivre aide moi ".

    Channel Five / L'intrigue du programme Morning for Five du 9 juin 2016 - confirmation de la possibilité de traiter l'hépatite C avec des médicaments modernes sans interféron

    Les hépatologues du service spécialisé d'hépatologie innovante du centre médical multidisciplinaire EXCLUSIVE proposent aux patients atteints d'hépatite chronique associée à 1a ou 1b_Gt_HCV de ne pas avoir la possibilité d'acquérir des médicaments antiviraux directs coûteux et modernes pour le traitement de l'hépatite C chronique avec un écran ECURE représenté par un écran. la clinique. Le schéma thérapeutique original proposé constitue une véritable alternative aux schémas thérapeutiques coûteux, tels que le complexe Vikeyra Pak, l’association Sofosbuvir et Daclatasvir, l’association Daclatasvir et Asunaprevir et le complexe Harmony (sofosbuvir et ledipasvir).

    L'efficacité clinique du nouveau schéma de trithérapie original en termes de réponse virologique prolongée repose sur le mécanisme hautement sélectif de l'effet antiviral de l'inhibiteur de sérine protéase innovant et peut être recommandée pour les patients atteints d'hépatopathie diffuse chronique au stade de fibrose mineure (F_0, F_1 ​​ou F_2) fibrose sur l’échelle METAVIR avec les valeurs correspondantes de la densité du tissu hépatique ne dépassant pas 9,6 kPa).

    Hotline Hépatite C

    pour les patients et les médecins hépatologues

    Professeur Sulima Dmitry Leonidovich

    Bezinterferonovoy traitement de l'hépatite C et l'alternative - un nouveau schéma de trithérapie basé sur l'inhibiteur du complexe de sérine protéase NS3 / 4A_HCV

    Le complexe du schéma innovant de la trithérapie à base d'inhibiteur de protéase est constitué des médicaments antiviraux suivants:

    1. Un inhibiteur moderne, hautement sélectif et très efficace du complexe de sérine protéase NS3 / 4A du virus de l'hépatite C (NS3 / 4A_ISP_HCV) - libéré dans des gélules recouvertes d'une gaine de film soluble pour administration orale, à une dose de 200 mg / jour;
    2. Interféron alpha-2a pégylé (Peg_IFN-α-2a) - produit sous forme de solution pour injections sous-cutanées ou intramusculaires, administré à une dose de 180 µg / semaine;
    3. Ribavirine (RBV) - libérée dans des gélules recouvertes d'une pellicule soluble pour administration orale, prescrite à la dose de 15 mg / kg de poids corporel / jour.

    Un inhibiteur moderne, hautement efficace et hautement sélectif du complexe sérine protéase NS3 / 4A_HCV est un médicament antiviral spécifique à action directe contre le VHC et, dans le même temps, il n'a aucune activité antivirale sur les autres virus à ARN et à ADN, y compris le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).. Le complexe moléculaire complexe des protéines NS3 / 4A, qui est la protéine cible de l'action spécifique ciblée du nouvel inhibiteur de la sérine protéase, est responsable du traitement de la polyprotéine du virus de l'hépatite C lors de la synthèse de protéines virales matures, nécessaires à la reproduction du virus. le nombre de jeunes particules du virus de l'hépatite C. Le nouveau médicament "prive" le virus de l'hépatite C de la capacité de reproduire des copies de nouvelles particules du virus.

    L'apport quotidien recommandé d'une nouvelle protéase inhibitrice de NS3 / 4A_HCV est de 200 mg. Le médicament est pris deux fois par jour, 100 mg, sans aucune dépendance sur la prise de nourriture. La trithérapie, basée sur l'utilisation d'un nouvel inhibiteur de protéase, est prescrite aux patients n'ayant jamais reçu de traitement spécifique de l'hépatite C chronique, ainsi qu'à ceux ayant déjà subi un traitement inefficace (ils n'ont pas réussi à obtenir une réponse virologique soutenue).

    Selon les résultats de nombreuses études in vitro, il a été démontré de manière convaincante que l’inhibiteur du complexe sérine protéase est le plus actif en ce qui concerne les complexes protéase NS3 / 4A_HCV, caractéristiques du génotype 1 de l’hépatite C. Les études pharmacologiques précliniques ont montré une interaction synergique avec ces médicaments antiviraux. l'hépatite C comme:

    1. l'interféron alpha standard et l'interféron alpha pégylé;
    2. le daclatasvir;
    3. les inhibiteurs interagissant avec le centre actif du virus de l'hépatite C NS5B;
    4. ribavirine.

    Traitement de l'hépatite C à Saint-Pétersbourg à moindre coût - trithérapie à base d'inhibiteur du complexe sérine protéase

    La durée totale du traitement pour les catégories ci-dessus de patients atteints de maladies hépatiques diffuses chroniques associées au 1G ou au 1G_GV_HCV au stade des modifications fibrotiques initiales (c'est-à-dire chez les patients présentant des stades de fibrose F0, F_1 ​​et F_2 selon l'échelle METAVIR) est de 24 semaines. Il est à noter que la durée totale de la trithérapie basée sur le nouvel inhibiteur de protéase NS3 / 4A_HCV est exactement deux fois plus courte que la durée du traitement pour les patients présentant un génotype du virus de l'hépatite C, qui reçoivent ce traitement antiviral combiné dans les 48 semaines. "Interféron alpha pégylé plus ribavirine." Il ne fait aucun doute que la durée plus courte du traitement, ceteris paribus, conduit à une tolérance individuelle nettement meilleure de la trithérapie et n'affecte pratiquement pas la qualité de vie des patients en ce qui concerne le développement d'événements indésirables pendant le traitement.

    Au cours de la trithérapie, il est nécessaire de déterminer la quantité d’ARN du VHC dans le sang (en d’autres termes, de surveiller le niveau de charge virale), de contrôler la formule sanguine et de déterminer les valeurs des indicateurs de niveau d’activité des enzymes AlAT et AsAT hépatiques et canalaires, conformément à une périodicité prédéterminée des examens de laboratoire et des instruments., ALP et GGT, ainsi que le statut endocrinien en termes de lésions induites par les cytokines de la glande thyroïde et du pancréas. Les patients qui ne parviennent pas à obtenir une réponse virologique normale 12 semaines après le début de la trithérapie n’atteindront probablement pas le résultat final du traitement en tant que réponse virologique prolongée (RVS) 24 semaines après la fin du traitement principal. Dans de tels cas, le traitement est arrêté tôt. La soi-disant percée virologique devrait être considérée comme une indication absolue de l’arrêt immédiat du traitement.

    Le nouveau schéma de trithérapie basé sur l'inhibiteur de protéase NS3 / 4A du VHC s'adresse principalement aux patients pour lesquels ce schéma thérapeutique est réellement nécessaire et peut aider. Le traitement est effectué sous la stricte surveillance d'un hépatologue, qui possède une expérience clinique suffisante dans la conduite d'un traitement associant des antiviraux dans le traitement de patients atteints d'hépatite C chronique.

    L'efficacité clinique prévue du nouveau schéma thérapeutique en termes de réponse virologique prolongée 24 semaines après la fin du traitement (UVO_24) chez les patients sous trithérapie peut atteindre 75% - chez les patients dits difficiles ayant eu une expérience de traitement infructueuse dans le passé selon le schéma combiné Peg_IFN-alpha en association avec RBV et même 80% chez les patients n'ayant jamais reçu de traitement pour l'hépatite C.

    Comment traiter à moindre coût l'hépatite C à Saint-Pétersbourg - le coût des médicaments pour le traitement de l'hépatite C / voir la présentation ci-dessous

    . Passez votre souris sur la diapositive qui vous intéresse et cliquez pour un agrandissement.

    Dans quelle clinique traiter l'hépatite C à moindre coût

    Le département spécialisé d'hépatologie innovante de la clinique multidisciplinaire EXCLUSIVE de Saint-Pétersbourg offre aux patients un traitement relativement peu coûteux de l'hépatite C du 1er génotype du VHC sous la forme d'un nouveau schéma thérapeutique original de trithérapie de 24 semaines basé sur l'inhibiteur de protéase NS3 / 4A. Vous pouvez laisser une demande préliminaire de consultation initiale ou prendre rendez-vous auprès du directeur scientifique du département spécialisé en hépatologie innovante, docteur en sciences médicales, du professeur Dmitry Leonidovich Sulime, en appelant le (812) 570-80-80 tous les jours de 09h00 à 21h00 ou de manière indépendante sur la page de saisie correspondante. rendez-vous chez le médecin. Le coût de la consultation initiale du professeur est de 5 000 roubles.


    Articles Connexes Hépatite