Comment traiter l'hépatite hépatique hépatique grand-mères et les médicaments

Share Tweet Pin it

Les modifications diffuses non focales du parenchyme hépatique, par type d'hépatite graisseuse, sont une maladie chronique. Lorsque cela se produit, dégénérescence dans le tissu adipeux de cellules organiques normales (hépatocytes). Ce processus s'appelle une dégénérescence du métabolisme au niveau des cellules du foie. En savoir plus sur les spécificités de la maladie et les méthodes de traitement.

Quel est le foie gras

La stéatose du foie (hépatose grasse) ressemble à ceci: de grandes vacuoles (réserves) de graisses neutres s'accumulent dans les cellules. Les fibres de collagène apparaissent. Sites tissulaires enflammés. L'impact sur le foie a des maladies associées à une altération du métabolisme des lipides de l'organisme. Lors de la réalisation d'une biopsie, la teneur en graisses neutres dans le corps est supérieure à 10%.

Facteurs approximatifs indiquant la nécessité de traiter l'hépatose du foie gras:

  1. Puissance Le jeûne, une perte de poids brusque dans de courtes périodes, trop manger.
  2. Médicaments. L'utilisation de tels médicaments, en particulier ceux qui sont périmés: fluconazole, amiodarone, méthotrexate, tétracycline (sous forme de pommades, d'injections), tamoxifène, didanosine, diltiazem.
  3. Boissons alcoolisées et drogues. Plus de 350 ml de vodka par semaine pour les hommes et 175 ml pour les femmes, la consommation de cocaïne pour le foie est extrêmement destructrice. Les substances excédentaires et dangereuses provoquent non seulement l'hépatose, mais également d'autres maladies.
  4. Poisons, substances toxiques. Champignons toxiques, pesticides, bactéries diverses et champignons.
  5. Métabolisme La maladie est détectée en présence de pathologies: Weber-Christian, Ray, Walman.
  6. Autres facteurs Gastrite, diverticule, papillome.

Symptômes de la maladie

Les principaux signes et conditions par lesquels la maladie d'hépatomégalie est diagnostiquée:

  1. douleur dans le foie;
  2. lourdeur dans l'estomac;
  3. inconfort dans l'hypochondre droit;
  4. flatulences;
  5. vomissements et nausées;
  6. perte d'appétit;
  7. faiblesse du corps;
  8. somnolence;
  9. mauvaise coordination des mouvements;
  10. jaunisse;
  11. diathèse;
  12. développement de l'hydropisie abdominale;
  13. la dystrophie d'organisme;
  14. des convulsions;
  15. perte de conscience;
  16. la cirrhose;
  17. maladies oncologiques.

Hépatose précoce

La maladie se développe avec l'abus constant d'alcool, un régime alimentaire inapproprié, l'obésité. Dans le processus de développement de la stéatose chez une personne, les symptômes d'insuffisance hépatique commencent à apparaître. La période précoce de la maladie se traduit par une légère douleur intermittente dans le côté droit de l'abdomen sous la cage thoracique. Dans le même temps, une personne atteinte d'une maladie précoce ne présente pas de vomissements, d'ictère ou de nausée constante. Les maladies qui accompagnent l'hépatose sont:

Hépatose progressive

Le traitement opportun d’une maladie qui progresse sauvera une personne du résultat tragique de la situation. La majorité de la population souffrant de stéatose sont des femmes. La maladie est souvent détectée au hasard dans le diagnostic d'autres maladies. Vividly exprimé par des symptômes tels que:

  1. des nausées et des vomissements;
  2. augmentation de la température;
  3. jaunisse;
  4. douleur au côté droit.

Comment traiter le foie gras

La spécificité de la maladie repose sur plusieurs règles:

  1. Régime alimentaire Observez le bon régime pour le patient nécessairement! Il existe des limites strictes en partie ou en totalité pour les aliments en conserve, les graisses animales, les additifs alimentaires et les colorants. Un régime alimentaire particulièrement strict pour l'hépatose du foie devrait être suivi par les personnes ayant un excès de poids. Il est important d'éliminer les excès alimentaires.
  2. Médicaments. Tout traitement supplémentaire avec des pilules, des sirops, des teintures affecte le foie, vous ne pouvez donc pas vous prescrire un médicament pour l'hépatose adipeuse. Assurez-vous de consulter votre médecin (surtout pendant la grossesse).
  3. Minceur Il est interdit de perdre du poids de façon spectaculaire: le processus de perte de poids doit être progressif afin d'éviter des situations stressantes pour le corps. Le jeûne, l'utilisation de pilules et de médicaments pour perdre du poids lors d'une hépatose du foie sont interdits.

Traitement médicamenteux

L'utilisation d'un type de thérapie n'est pas suffisante pour la guérison complète de la pathologie. L'hépatose du foie est souvent accompagnée d'autres maladies. Plus tôt les causes de la maladie dans le corps sont identifiées, plus le traitement sera attribué correctement et des symptômes supplémentaires évités. Le foie est traité avec des médicaments qui:

  1. augmenter la sensibilité à l'insuline;
  2. réduire le niveau de cellules graisseuses dans le sang, le foie;
  3. réduire le niveau de statine dans le corps;
  4. améliorer le mouvement du sang dans les vaisseaux.

Techniques alternatives

Il existe non seulement un traitement médical, mais également une thérapie alternative pour l'hépatose du foie. La régénération complète des cellules de l'organe de cette manière ne fonctionnera pas, mais cette méthode est productive pour la prévention et le maintien d'un état normal. Méthodes de traitement alternatives qui stimulent la récupération des cellules hépatiques:

  1. autohémothérapie (niveau élevé d'ozone);
  2. oxygène singulier;
  3. Hirudothérapie;
  4. traitement de l'hépatose par ultrasons.

Remèdes populaires

Les recettes folkloriques conviennent à un traitement complexe. L'obésité du foie peut être traitée avec les recettes suivantes:

  1. Collection d'herbes. Plantain, le millepertuis prend trois cuillères à café, et Eleutherococcus, immortelle, camomille - deux. Toutes les herbes sèches se mélangent et une cuillère à soupe de la composition de la infusion un verre d’eau bouillante. Insister pour une demi-heure, filtrer et prendre 1 cuillère à soupe chaque jour trois fois avant les repas. Le sucre, le miel et d'autres substances sucrées ne peuvent pas être ajoutés. Pour traiter une telle décoction, cela prend deux mois.
  2. Teinture Le souci, la capucine, la centaurée, le calendula prennent une cuillerée à thé. Remplissez le tout avec de l'eau bouillante (0,5 litre), insistez. Buvez cette boisson doit être tiède 50 ml pendant 10-15 minutes avant les repas.
  3. Cueillette d'herbes pour l'élimination de la bile (hépatoprotecteur populaire). Dans des proportions égales, mélanger la rose musquée sèche, la soie de maïs, l’immortelle, le chardon-Marie et verser 0,5 ml d’eau bouillante. Insister quelques heures, puis prendre un verre avant les repas.
  4. Abricot Le fonctionnement normal du foie assurera un apport régulier en vitamines, qui se trouvent dans les noyaux d'abricot, qui doivent être consommés 5 pièces par jour.

Pouvoir

Les régimes sont un élément essentiel du traitement par infiltration du foie. Quels produits sont autorisés et quels sont ceux qu'il est préférable de limiter ou d'exclure immédiatement du menu afin d'arrêter l'hépatose modérée:

Espèces

Vous pouvez manger avec l'hépatose

Strictement interdit

Dinde, lapin, boeuf et porc (parties maigres)

Viande grasse - agneau, bœuf, porc

Comment traiter les stéatoses hépatiques et les hépatoses pancréatiques?

L'accumulation de tissu adipeux dans le foie est à l'origine de cette pathologie et conduit à un dysfonctionnement de l'organe. Le mécanisme de progression de la maladie est tel que le stade initial est caractérisé par une accumulation de graisse en excès dans les hépatocytes (cellules hépatiques). Lorsque ces cellules sont saturées, elles percent la membrane cellulaire et entraînent une augmentation du tissu conjonctif et une dégénérescence graisseuse du foie.

Notre article décrit les caractéristiques de ces pathologies ainsi qu'un plan de traitement possible.

Le concept et le code de la maladie selon la CIM-10

L'hépatose graisseuse est caractérisée par une nature différente de l'occurrence et du taux de transformation cellulaire. Selon l’origine, il existe deux formes d’hépatose: alcoolique et non alcoolique.

Raisons

Les facteurs de risque conduisant au développement de cette maladie sont communs à toutes les maladies du foie caractéristiques. Sous l'influence de substances toxiques, le plus souvent de l'alcool, la fonction excrétrice du foie est altérée et des hépatocytes sains meurent, qui sont remplacés par du tissu conjonctif (fibreux).

La photo montre le foie gras

D'autres composés chimiques, comme le fait de travailler dans des conditions dangereuses ou de vivre dans des zones défavorables sur le plan écologique, contribuent également à l'intoxication par le foie.

La santé du foie est influencée par le mode de vie et les habitudes alimentaires du patient, ainsi que par des facteurs héréditaires. Le plus souvent, plusieurs causes contribuent à l'apparition de la maladie. Le risque d'hépatose doit donc être pris en compte dans les cas suivants.

Quelles sont les raisons de la maladie:

  • Prédisposition héréditaire.
  • Troubles métaboliques dans les maladies endocriniennes.
  • Abus d'alcool (généralement plus de dix ans).
  • Utilisation à long terme de certains médicaments (le plus souvent des anti-inflammatoires non stéroïdiens).
  • Maladies de l'hépatite virale.
  • Violations du flux normal de la bile et de la vésicule biliaire.
  • Troubles métaboliques, obésité.
  • Restrictions alimentaires permanentes, régimes stricts et jeûne.

La combinaison des causes conduit au développement d'une hépatite graisseuse. Dans certains cas, la cause peut être inexpliquée, de sorte que personne n'est à l'abri d'une telle maladie.

Degrés

Selon le nombre de cellules touchées, la maladie se divise en quatre étapes, qui déterminent le pronostic ultérieur du patient.

Classification de l'hépatose:

  • Stade zéro. Dans des groupes séparés de cellules contiennent des inclusions grasses.
  • Le premier degré est caractérisé par une lésion de 10 à 335 hépatocytes. Les gouttes de graisse grossissent et forment des lésions séparées.
  • Le deuxième degré détermine les dommages causés aux cellules à hauteur de 33 à 66% du total. L'obésité cellulaire forme divers composés.
  • Troisième étape. Les inclusions graisseuses vont au-delà des limites des hépatocytes, formant des kystes graisseux. Les dommages cellulaires atteignent plus de 66%.

Les symptômes

Pour la plupart, les manifestations de la maladie ne peuvent être vues qu'à un stade avancé.

Avant cela, l'hépatose ne se manifestait pas et la maladie ne pouvait être détectée que lors d'un examen de routine, y compris une échographie abdominale.

Des plaintes objectives commencent à apparaître lorsque les cellules hépatiques remplacées représentent plus de 10% du total. A ce stade, plus de la moitié du corps cesse de remplir ses fonctions.

Les plaintes suivantes sont généralement reçues:

  1. Douleur dans le côté droit.
  2. Foie élargi, visible à la palpation.
  3. Troubles digestifs: vomissements, diarrhée, nausée ou constipation.
  4. Détérioration de la peau et des cheveux.
  5. Prédisposition au rhume, mauvaise immunité et réactions allergiques.
  6. Dysfonctionnement reproductif, impossibilité de concevoir.
  7. Chez les femmes, il y a des déviations du cycle menstruel, des saignements abondants ou irréguliers.
  8. Dégradation de la coagulation sanguine.

Habituellement, les symptômes d'anxiété n'apparaissent pas tous en même temps, mais augmentent avec le temps. Au début, les patients se plaignent de douleurs et de malaises, puis apparaissent des symptômes d'intoxication du corps, car l'organe affecté cesse de remplir ses fonctions.

Programme vidéo sur les signes d'hépatose graisseuse du foie:

Forme aiguë de la maladie chez la femme enceinte: directives cliniques

L'hépatose du foie est l'une des pathologies les plus difficiles chez la femme enceinte. Les symptômes peuvent être confondus avec l'intoxication alimentaire ou une maladie infectieuse. Le bon diagnostic est difficile et le tableau clinique aigu, car les symptômes sont divers.

De quoi les patients se plaignent-ils:

  • Vomissements fréquents sans soulagement.
  • Douleur abdominale de localisation obscure.
  • Peau et sclérotique jaunes.
  • Détérioration générale.

Selon les statistiques, cette pathologie se développe entre 30 et 38 semaines de grossesse.

Les cas d'hépatose graisseuse aiguë se produisent environ une fois toutes les 13 500 à 14 000 naissances, ce qui rend le diagnostic extrêmement difficile.

Auparavant, la mortalité due à une telle pathologie était presque de 100%, la menace est maintenant moindre (environ 25%), mais néanmoins, une telle complication de grossesse est considérée comme extrêmement dangereuse pour la vie de la mère et de l'enfant. Vous devez donc immédiatement prendre toutes les mesures possibles.

Forme alcoolique

L'alcool - le principal ennemi du foie, car c'est l'abus d'alcool qui entraîne son dysfonctionnement.

L'hépatose, qui est apparue pour de telles raisons, dégénère rapidement en cirrhose, une violation irréversible de la structure et de la fonction du foie.

Avec ce développement, le pronostic pour le patient est extrêmement négatif, car la survie du patient est généralement d’environ 40% au cours des trois premières années.

Hépatose graisseuse du pancréas: traitement

Attribuer le traitement optimal aidera spécialiste - hépatologue. Sur la base des enquêtes et de l'analyse des données, une série de préparations de médicaments est sélectionnée.

La posologie et le schéma posologique seront quelque peu différents, car ces fonds devraient permettre le déchargement de l'organe affecté, ainsi que l'amélioration des fonctions grâce à des enzymes spéciales.

Le traitement comprend les points suivants:

  1. Régime strict. Le respect des restrictions alimentaires est une condition préalable à la réussite du traitement. Le régime alimentaire doit être varié, mais aussi léger et nutritif que possible.
  2. Déni d'alcool tout au long de la vie. Même avec le développement d'une hépatite grasse non alcoolique, le rejet des mauvaises habitudes, y compris le tabagisme, doit rester conscient.
  3. Exercice doux. Les patients menant une vie sédentaire sont à risque de développer une telle maladie, par conséquent, le plan d'entraînement physique nécessaire peut être convenu avec le médecin.
  4. Traitement médicamenteux. La sélection des médicaments est effectuée sur une base individuelle, et ces fonds devront parcourir une longue période le reste de sa vie. Selon des tests de laboratoire, la posologie et le type de médicament sont ajustés, mais le soutien des médicaments pour les fonctions hépatiques joue un rôle important dans le traitement de l'hépatose.
  5. Méthodes de la médecine traditionnelle, y compris la réception de décoctions à base de plantes. Ils ont des effets cholérétiques, nettoyants et diurétiques, efficaces dans le traitement de l'hépatose.

Un seul mot peut être dit à propos des préparations spéciales - hépatoprotecteurs. Ils contribuent à la normalisation de la fonction hépatique même en cas d'atteinte importante des hépatocytes.

En règle générale, ces médicaments sont sûrs pour une utilisation à long terme, vous pouvez choisir la posologie optimale pour chaque patient et leur efficacité leur permet d'être utilisés même dans le traitement de la cirrhose.

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

Une hépatose grasse entraîne un dysfonctionnement du foie, ce qui est mortel pour le patient.

L’intoxication graduelle du corps nuit au travail du cœur, des reins et même des poumons, provoquant des lésions irréversibles. Le plus souvent, l'hépatose évolue vers une cirrhose du foie, mais cette maladie ne peut pas du tout être traitée.

En outre, les complications suivantes sont notées:

  • Hépatomégalie (foie hypertrophié).
  • Insuffisance hépatique et rénale.
  • Violations du système cardiovasculaire.
  • Dysfonctionnement des vaisseaux abdominaux.
  • Intoxication générale du corps.
  • Cirrhose progressive.

Le développement de la cirrhose dans le diagnostic d'hépatose est une question de temps. La dégénérescence des cellules et la croissance du tissu conjonctif au dernier degré de l'hépatose sont irréversibles, ce qui entraîne l'apparition de la cirrhose.

Le taux de développement d'une telle maladie est différent dans chaque cas individuel, mais le pronostic pour le patient est très défavorable.

Diagnostics

Il est impossible de détecter la maladie à un stade précoce en utilisant des tests de laboratoire. Malheureusement, une augmentation des enzymes hépatiques normales se produit déjà avec une hépatose progressive.

Au stade zéro et le premier stade de la maladie est diagnostiqué exclusivement par des méthodes de recherche spéciales, par exemple, l'échographie ou la tomodensitométrie. L'élastométrie, qui indiquera tous les changements dans les tissus, se distingue par une bonne information et une sécurité suffisante.

Comment nettoyer le foie avec l'aide de la médecine traditionnelle?

Une méthode efficace de traitement et de prévention de l'hépatose consiste à nettoyer le foie. Il peut être effectué indépendamment, mais une consultation préalable du médecin est nécessaire. S'il n'y a pas de contre-indications et que le spécialiste a approuvé la méthode choisie, vous pouvez procéder à la procédure.

Options pour une utilisation indépendante:

  • Le nettoyage préventif commence par un nettoyage préliminaire des intestins (le jeûne et les lavements, seule l'eau est autorisée), deux jours plus tard, vous devez prendre deux comprimés d'allohol et vous allonger sur le côté droit. Au bout d’une heure, buvez 50 grammes d’huile végétale tiède (l’olive ou les graines de lin seraient préférables), puis 30 grammes de jus de citron. Fixez un coussin chauffant sur le côté droit et allongez-vous pendant au moins deux heures.
  • Le nettoyage à l'huile végétale est également très efficace. Pour ce faire, trois jours auparavant, vous devez abandonner complètement les aliments d'origine animale, à la veille d'un lavement nettoyant. Avant de commencer le nettoyage, vous devez également éliminer complètement les aliments solides en les remplaçant par une petite quantité de jus de légumes naturel. Chaque jour à 19 heures (le moment optimal pour la libération de la bile), vous devez boire de 100 à 120 grammes d'huile végétale tiède. Après cela, il est nécessaire de s'allonger en utilisant une bouteille d'eau chaude du côté droit. Après environ deux heures, le processus de libération intestinale va commencer. Vous pouvez répéter ce nettoyage deux à trois fois par an.
  • Bouillie de sarrasin. Pour ce faire, faites bouillir 50 grammes de côtelette de sarrasin dans 200 grammes d'eau. Faites bouillir pendant 20 à 35 minutes, sans sel, sans huile et sans autres composants. Porridge à manger à la fois sous forme de chaleur. Après cela, allongez-vous sur le côté droit en plaçant un coussin chauffant en dessous. Après un certain temps, allez aux toilettes. Les matières fécales seront liquides, de couleur foncée, ce qui indique l'efficacité du nettoyage. Vous pouvez répéter ce nettoyage pas plus d'une fois par mois.

Régime alimentaire: menu approximatif

Corriger votre alimentation en ce qui concerne les anomalies hépatiques n'est pas si difficile. Pour ce faire, considérez le besoin de puissance fractionnelle (les portions doivent être conçues pour 4 à 5 doses uniques) et de technologie de cuisson (cuisson, cuisson à la vapeur et cuisson, rarement - cuisson).

La quantité de sel doit être réduite et de graisse - pour échapper à l'alimentation.

En général, la composition nutritionnelle reste complète, seules les boissons alcoolisées, les produits «nocifs» et les aliments gras sont éliminés. L'information aidera à déterminer avec précision toutes les limites de ce qui est permis.

Aliments autorisés:

  • Viande faible en gras, produits à base de viande.
  • Poisson faible en gras cuit et bouilli.
  • Saucisses de lait bouillies.
  • Potages aux légumes et au lait.
  • Œuf de poulet (1 morceau par jour).
  • Fromage à pâte molle, jambon.
  • Bouillie sur l'eau.
  • Produits laitiers faibles en gras.
  • Légumes bouillis ou compotés (peuvent être cuits).
  • Salades de légumes.
  • Omelette à la vapeur.
  • Fruits frais (sauf les agrumes) et baies non acides.
  • Compotes, gelée, décoctions, thé faible.

Gardez à l'esprit que l'apport quotidien en graisse est réduit à 70 grammes. Faites attention avec la crème sure, le ryazhenka et le gras du fromage cottage. Il convient également de limiter la consommation de thé fort, de café et d’eau minérale gazeuse.

Les légumineuses doivent être consommées en quantités très limitées. Si vous avez des problèmes de digestion, ce produit est complètement supprimé de l'alimentation.

Produits interdits:

  • N'importe quel type d'alcool
  • Eau gazeuse douce.
  • Snacks achetés (chips, noix et craquelins).
  • Plats épicés, gras et trop épicés.
  • Bouillon de viande concentré.
  • Les cornichons et les viandes fumées.
  • Oignons frais et ail
  • Radis frais et radis.

Est-il possible de guérir complètement la pathologie?

Le diagnostic dans les premiers stades de l'hépatose peut facilement être ajusté médicalement. Des préparations spéciales et un changement radical du mode de vie et des habitudes alimentaires aideront à éviter les complications.

Au dernier stade ou avec un traitement insuffisant, l'hépatose progresse rapidement et conduit à des complications graves et à la cirrhose. Dans ce cas, se débarrasser de la maladie ne fonctionne pas, les médicaments ne font qu'éliminer les manifestations et l'inconfort associés.

Prévention

Le meilleur moyen d'éviter le développement de cette maladie est de suivre les règles d'un mode de vie sain. Un régime strict, l'exclusion de l'alcool, des aliments nocifs et difficiles à digérer, ainsi que des repas séparés - toutes ces activités doivent être permanentes.

Il est très important de passer des examens à temps, de traiter la phase aiguë de la maladie, en ne permettant pas le passage à la forme chronique. En outre, s’il existe des problèmes connexes, par exemple, un excès de poids, vous devez bien travailler sur vous-même afin de réduire les risques d’une telle pathologie.

L'hépatose graisseuse est une maladie grave du foie entraînant des effets irréversibles sur le corps.

Sous l'influence de facteurs externes et internes indésirables, les cellules hépatiques accumulent un excès de graisse qui remplit ensuite tout l'espace de l'organe affecté. Cette pathologie conduit souvent à une cirrhose du foie, qui est une maladie irréversible et une menace mortelle pour le patient.

Comment terrible est le foie gras et comment le traiter?

L'hépatose graisseuse du foie (ou dégénérescence graisseuse) est un processus au cours duquel les cellules d'un organe se régénèrent en tissu adipeux. La cause de la maladie est l’accumulation de triglycérides (graisses simples) dans les hépatocytes, due à l’effet sur le foie de boissons alcoolisées, de drogues, d’une alimentation inappropriée ou mauvaise.

Le risque d'hépatose graisseuse réside dans le développement ultérieur de la fibrose et éventuellement de la cirrhose du foie.

Les symptômes

Apprendre l'hépatose graisseuse au début presque impossible. Malheureusement, les symptômes sont les plus prononcés à la dernière étape, alors que la maladie progresse déjà. Le patient apparaît:

  • sensation de lourdeur dans le foie;
  • éruption cutanée et couleur terne;
  • trouble de la digestion, nausées fréquentes, vomissements possibles;
  • vision floue.

Causes de l'hépatose graisseuse

Avant de commencer le traitement, ils vont certainement trouver la cause du développement de l'hépatose graisseuse, avec la connaissance des bases de la maladie, il est possible de choisir le bon traitement. Provoquer principalement une hépatite graisseuse:

  • violation du métabolisme des lipides (graisses) dans l'organisme, notamment de l'hypertriglycéridémie;
  • le diabète et souvent le deuxième type;
  • l'obésité.

L'hépatose graisseuse peut également entraîner:

  • l'alcoolisme;
  • utilisation indépendante à long terme d'antibiotiques;
  • augmentation des niveaux de rayonnement dans l'environnement;
  • nutrition irrationnelle ou irrégulière (par conséquent, l'hépatose graisseuse est diagnostiquée chez les jeunes femmes qui suivent un régime à jeun strict et sans protéines);
  • maladie de la thyroïde lorsque son hormone est sécrétée en quantité insuffisante;
  • Excès d'hormones sécrétées par les glandes surrénales dans le corps;
  • violation du processus de digestion, dans lequel l'absorption de la graisse est incorrecte.

Étendue de la maladie

Avec l'accumulation de graisse, l'hépatose grasse du foie est divisée en trois niveaux de développement:

  1. Le premier degré est caractérisé par une petite accumulation de cellules adipeuses simples. Si ces accumulations sont marquées par le nombre de plusieurs foyers et qu'une grande distance est diagnostiquée entre eux, il s'agit alors d'une hépatite graisseuse diffuse.
  2. Le deuxième degré est mis dans le cas où le volume de graisse dans le foie augmente, et également dans la structure de l'organe il y a des zones de tissu conjonctif.
  3. Le troisième degré le plus grave de la maladie est observé lorsque les zones de prolifération des cellules hépatiques contenant du tissu conjonctif et d'importants dépôts de graisse sont clairement visibles.

Stéatose hépatique non alcoolique

La stéatose hépatique non alcoolique (en abrégé NZBP) est une maladie caractérisée par le dépôt de graisse dans les cellules du foie, mais sans influence de l'alcool sur le processus. On pense qu'un tel diagnostic est posé lors de la deuxième étape de l'hépatose graisseuse du foie, lorsque le patient n'a pas d'antécédents d'alcoolisme.

Causes de la stéatose hépatique non alcoolique

L’apparition et le développement de la stéatose hépatique sont dus à une hausse du niveau des acides gras libres, qui sont très toxiques pour le corps. Dans le même temps, le taux d'oxydation des graisses dans les hépatocytes diminue et la libération de lipoprotéines, qui sert de lien dans la division des triglycérides, diminue.

Ceci est dû à:

  • la présence d'un excès de poids ou d'une perte de poids trop intense;
  • saturation élevée en cholestérol dans les titres de sang;
  • une alimentation inadéquate, non saine, dans laquelle prédominent les graisses et les glucides à action rapide;
  • utilisation régulière de glucocorticoïdes, d'hormones et d'antibiotiques;
  • violation de la fonctionnalité de l'intestin grêle, perte d'élasticité de ses parois, ce qui explique l'absorption insuffisante des nutriments;
  • colite, entérite, pancréatite, ulcère gastro-intestinal;
  • le développement du psoriasis, la porphyrie cutanée;
  • la goutte;
  • maladies pulmonaires;
  • Syndromes de Wilson-Konovalov ou de Weber-Christian;
  • l'évolution du cancer dans le corps;
  • le long développement d'une inflammation sévère;
  • dommages des radicaux libres.

Et aussi un rôle important dans le développement de NZhBP joue le diabète sucré du deuxième type (diabète congénital ou acquis).

Degrés NZhBP

Le degré de développement de la stéatose hépatique non alcoolique est similaire aux stades de développement de l'obésité hépatique (hépatose). Cependant, il existe parfois une classification séparée du développement de la maladie par type:

  1. NZhBP molle, lorsque la graisse absorbe jusqu'à 30% du foie;
  2. Stade modéré de la stéatose hépatique, lorsque la graisse occupe de 30 à 60% du foie;
  3. Maladie hépatique grasse sévère sans alcool lorsque plus de 60% des organes sont occupés par des graisses.

En outre, il convient de souligner que, dans des conditions normales, la teneur en graisse des hépatocytes ne dépasse pas 5%.

Traitement

Le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique, ainsi que de l'hépatose graisseuse, repose sur les points principaux suivants:

Lorsqu’il prescrit un régime, le médecin calcule d’abord le nombre de calories nécessaires à la vie normale d’une personne à l’aide d’une formule spéciale. Ses composants varient en fonction du sexe et de l'âge du patient, comme suit:

  • Perte de poids en utilisant un effort physique adéquat;
  • augmentation de la sensibilité à l'insuline, qui peut être produite par NZHBP;
  • le traitement des lésions graisseuses du foie par un traitement antihypertenseur n'est pas rarement complété;
  • restauration de la microflore intestinale;
  • thérapies anti-oxydantes et hépatoprotectrices.

Diagnostic des hépatites graisseuses

Si l'une des plaintes ci-dessus est apparue, il est nécessaire de consulter rapidement un médecin ou un gastro-entérologue. Le médecin est tenu de diagnostiquer une échographie pour le diagnostic. Souvent, c'est à l'aide d'une échographie que le diagnostic est établi, ainsi que l'observation ultérieure de l'étendue du développement de la maladie. Pour examen supplémentaire par un médecin peut être attribué:

  • biopsie du foie;
  • IRM ou CT (résonance magnétique ou tomodensitométrie).

Traitement

Comment traiter le foie gras Tout d'abord, la dystrophie du foie gras est traitée en modifiant le mode de vie. Cela nécessitera un effort physique, le rejet des mauvaises habitudes et, bien sûr, un régime alimentaire.

Et pourtant, le traitement principal pour les hépatoses graisseuses est le régime alimentaire. Les aliments doivent contenir le moins de graisse possible, de sorte que le corps doit utiliser les graisses déjà accumulées. Et tout d’abord, le corps partira des cellules du foie. De plus, sans régime, aucun traitement, même avec les médicaments les plus coûteux, n’apportera absolument aucun résultat.

Régime alimentaire

En règle générale, l'hépatose grasse du foie est traitée avec le régime n ° 5, ce qui suppose que seront exclus du régime:

  • aliments frits;
  • aliments en conserve;
  • viandes et poissons gras;
  • pâte frite et feuilletée;
  • saucisses;
  • lait gras et produits laitiers;
  • oignons frais et ail;
  • produits fumés;
  • les légumineuses;
  • café, cacao, thés forts, boissons gazeuses et froides, en général.

Dans le même temps, le régime alimentaire de la maladie devrait comprendre des plats cuits à l'étouffée, cuits à l'étouffée et cuits à la vapeur, certainement chauds et, si possible, faibles en gras. En honneur de cette maladie: porridge, soupes au lait et plats végétariens non gras.

Par exemple, le régime alimentaire d'un patient pourrait ressembler à ceci:

Drogues

En plus des changements de régime alimentaire et de mode de vie, l’hépatose du foie gras implique un traitement par des hépatoprotecteurs efficaces. Les préparations à base d'extrait de chardon-Marie, à partir desquelles est obtenu le principe actif de tels agents, sont particulièrement marquées - la silibinine.

Les hépatoprotecteurs sont des médicaments spéciaux capables d’exercer un effet bénéfique sur le foie et ses responsabilités fonctionnelles. Les préparations à base de silibinine ont un effet protecteur et stabilisant sur les cellules constitutives du foie, stimulent la production et l'excrétion de la bile et déclenchent également dans le corps un processus unique de récupération de cet organe.

En règle générale, le médecin traitant des hépatoses du foie a prescrit les médicaments populaires suivants:

Karsil

Karsil est disponible sous forme de dragées contenant 35 mg de silibinine.

En outre, Karsil contient du saccharose, dont les patients intolérants au fructose et les personnes atteintes du syndrome de malabsorption du glucose-galactose devraient se souvenir.

Kars n'a pas de contre-indications, à part le développement d'une allergie à son principe actif. Kars dans la thérapie complexe est autorisé à être utilisé, si nécessaire, dans le traitement d'une autre maladie du corps avec des complexes de vitamines et de corticostéroïdes, en tant que médicament protecteur.

Il est recommandé aux enfants à partir de 5 ans, s'il présente des symptômes d'intoxication ou une violation du foie. En règle générale, 5 mg par kg de poids de bébé sont attribués. Ils sont divisés en 2 ou 3 doses égales par jour.

Adultes, traitement des hépatoses grasses du foie, le traitement est recommandé de procéder à une ou deux pilules, trois fois par jour, si nécessaire, le médecin peut doubler la dose. Le traitement général devrait durer au moins 3 mois.

Il convient de noter que cela est très rare, mais l’apparition d’une réaction secondaire sous forme de troubles du fonctionnement de l’appareil vestibulaire, de troubles dyspeptiques et d’alopécie est possible. Mais après avoir arrêté la consommation de Karsil, ces réactions dans le corps disparaissent complètement.

Le coût de l'emballage de Kars, numéroté de 80 comprimés, varie de 350 à 370 roubles.

Legalon

Hépatoprotecteur encapsulé d'origine végétale Legalon est disponible en deux concentrations de 70 et 140 mg de la substance active, la silibinine.

Dans la variante à 140 mg, il n'est pas utilisé chez les enfants de moins de 12 ans et les adolescents et les adultes se voient prescrire 1 capsule trois fois par jour pour le traitement de l'hépatose, sans croquer ni vider la poudre de la coque de la capsule. Les indications d'utilisation peuvent également servir de symptômes d'hépatite médicamenteuse et de difficultés dans le fonctionnement de la vésicule biliaire.

La durée du traitement de la maladie est choisie par le médecin en fonction de la gravité de la maladie et de son évolution.

Surdosage, la prise de médicaments Silibinina officiellement exclu, mais avec une exagération théorique de la dose, il est nécessaire de faire vomir, laver l'estomac avec un apport important de liquide et prendre du charbon actif à la vitesse de: 1 comprimé par 10 kg de poids.

Le coût d'emballage numéro 30 et numéro 60 dans la région de 330 et 590 roubles, respectivement.

Silibor

Silibor est un hépatoprotecteur en comprimés orange avec une odeur caractéristique.

Adultes et adolescents à partir de 12 ans, effectuant le traitement de l’hépatite graisseuse, Silibor se voit prescrire 2 ou 3 comprimés trois fois par jour pendant une demi-heure avant les repas.

Lorsqu’il prend des substances médicamenteuses particulièrement toxiques (par exemple, la griséofulvine avec microsporias), afin de prévenir les lésions des cellules du foie, l’enfant peut être prescrit à partir de 1 an. La posologie et la durée du traitement sont déterminées en même temps par le médecin.

Parmi les effets indésirables annoncés des démangeaisons cutanées sur la peau, qui passe sans laisser de trace avec l'abolition de Silibor et de médicaments à base de ces substances actives.

La durée du traitement de la maladie est fixée à un mois pour au moins six mois. Après un mois de repos, vous pouvez continuer à prendre Silibor avec le même dosage.

Gepabene

En association avec des capsules de chardon-Marie, Hepabene combine l'extrait de fumée médicinale qui stimule la production et l'excrétion de la bile.

Interdit aux patients effectuant un traitement de l'hépatite graisseuse, âgé de moins de 18 ans, ainsi qu'en présence d'une réaction allergique à l'une des substances du médicament.

Les capsules, comme les autres médicaments Silibinin, sont recommandées aux adultes et aux adolescents pour le traitement de l’hépatose après un repas, une à trois fois par jour, toutes les 8 heures.

Coût Gepabene environ 500 roubles.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'hépatose du foie

En tant que thérapie adjuvante dans le traitement de la maladie, les méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées.

  • Une demi-heure avant les repas, les guérisseurs recommandent de boire l'infusion sur les graines du chardon-Marie, une panacée végétale contre les maladies du foie. Pour la préparation de l'infusion aura besoin d'un verre d'eau bouillante et une cuillère à café de graines. Bay suksoboru l'eau bouillante, laissez-le brasser pendant 20 minutes et boire des gorgées refroidies. Vous pouvez améliorer l'effet avec la moitié de menthe poivrée.
  • L'effet du chardon-Marie peut également être renforcé par un complexe végétal de fleurs de camomille, d'immortelle sèche, d'hypericum et de boutons de bouleau. En mélangeant la collection, 1 c. Prendre l'infusion aura besoin d'un verre, éclairant son goût avec une cuillère à café de miel. Le meilleur effet est obtenu en prenant la décoction une demi-heure avant les repas ou 2 heures plus tard, et le traitement général pour guérir la maladie devrait durer au moins 2 mois.
  • Vous pouvez encore boire une cuillère à soupe de bouillon de chardon-Marie tous les mois pendant une heure. Pour ce faire, faites bouillir 30 grammes d'aspiration dans un demi-litre d'eau, laissez-le reposer, enveloppé dans une serviette et recouvert hermétiquement d'un couvercle. Cool, bouillon, ne pas stocker plus de 2 jours au réfrigérateur.
  • Également célèbre pour son effet réparateur et purifiant sur le foie, sa décoction de baies d'églantier, ses herbes d'Hypericum et son arme de mère, sa prêle des champs et ses fleurs violettes. Verser le mélange, choisi à parts égales, dans le litre d'eau bouillante et faire bouillir pendant 10 minutes. Bouillon réfrigéré et filtré à boire un quart de tasse quatre fois par jour.
  • Un bon effet est non seulement savoureux, mais aussi un mélange utile de noix et de miel, et il est préférable que le miel soit faux. Plusieurs cuillères à soupe de miel sont ajoutées à une poignée de noix hachées pelées pour que le mélange devienne homogène. Pour plus de commodité, vous pouvez le hacher avec un mélangeur. Buvez 3 fois par jour pendant une cuillère à thé avant les repas.
  • Il soulage les nausées et la lourdeur du thé à la menthe et à la mélisse, brassée et bue de façon symptomatique, c'est-à-dire quand les symptômes dérangent directement.
  • Semblable au thé à la menthe ci-dessus, les propriétés ont le jus de carotte. De plus, selon les guérisseurs, une amélioration peut être apportée en buvant quotidiennement un verre de jus de fruits frais à jeun.
  • Les guérisseurs traditionnels prétendent également contribuer au traitement de l'infusion de maladies à base de poires séchées et de flocons d'avoine. Dans un litre d'eau bouillante, il est nécessaire de préparer un verre de poires et 4 cuillères à soupe de flocons d'avoine, bien recouverts d'un couvercle et enveloppés d'une serviette, laisser reposer pendant 3 heures, puis filtrer. Buvez la perfusion obtenue tout au long de la journée, car le corps peut boire trois ou quatre verres par jour. Chaque jour, préparez un nouveau fluide thérapeutique.

Cependant, il convient de rappeler que les remèdes populaires ne sont pas en mesure de remplacer les médicaments et doivent toujours consulter votre médecin avant d'utiliser l'une des méthodes.

Hépatose du foie - symptômes et traitement, y compris l'hépatose graisseuse du foie

Quel est le foie hépatose

Les symptômes de l'hépatose dépendent de la cause de la maladie. Cependant, l'insuffisance hépatique, la jaunisse et les troubles digestifs sont communs à tous les hépatoses. Le diagnostic d'hépatose comprend l'échographie de la vésicule biliaire, du foie et des voies biliaires, l'IRM du foie et la biopsie. Il existe une forme aiguë et chronique d'hépatose. Cependant, la forme la plus commune de la maladie est l'hépatose graisseuse.

Types d'hépatose

Allouer l'hépatite acquise et héréditaire.

Hépatites acquises, c'est-à-dire développés au cours de la vie sous l’influence d’un certain nombre de facteurs:

Hépatose héréditaire causée par un défaut dans les gènes:

Causes de l'hépatose du foie

Les causes d'hépatose sont divisées en deux groupes: externes et héréditaires.

Les causes d'hépatose graisseuse du foie comprennent:

  • abus d'alcool;
  • maladie de la thyroïde;
  • diabète sucré;
  • l'obésité.

Les causes d'hépatose toxique du foie comprennent:

  • intoxication avec de fortes doses d'alcool ou de ses substituts;
  • intoxication toxique;
  • toxicomanie;
  • champignons et plantes toxiques.

L'hépatose héréditaire se développe lors de troubles métaboliques du foie.

Les facteurs suivants entraînent une exacerbation de l'hépatose héréditaire:

  • le stress;
  • le jeûne;
  • boire de l'alcool;
  • régime hypocalorique;
  • exercice excessif;
  • infections graves;
  • chirurgie traumatique;
  • prendre des antibiotiques;
  • utilisation de stéroïdes anabolisants.

Hépatose grasse du foie: traitement, symptômes, causes, stades, diagnostic, régime alimentaire, pronostic et prévention

Cela se produit lors de la réduction de la quantité de substances impliquées dans le traitement des graisses. En conséquence, la formation de phospholipides à partir de graisses, de bêta-lipoprotéines, de lécithine et de graisses se dépose dans les cellules du foie.

À mesure que le processus progresse, le foie perd sa capacité à neutraliser les toxines. Les cellules adipeuses peuvent se transformer, entraînant une fibrose, puis une cirrhose du foie. En règle générale, l'hépatose graisseuse du foie se présente sous une forme chronique.

Causes de l'hépatose du foie gras

Les principales causes d'hépatose graisseuse comprennent:

  • l'obésité;
  • maladies métaboliques;
  • l'hypodynamie;
  • trop manger;
  • végétarisme en violation du métabolisme des glucides;
  • régimes de perte de poids;
  • déficit en alpha-antitrypsine corporelle;
  • traitement antiviral pour le VIH;
  • une surdose de vitamine A;
  • maladies des organes de la sécrétion interne;
  • abus systématique d'alcool;
  • exposition aux radiations;
  • maladies du système digestif.

En outre, la prise à long terme de certains médicaments entraîne une hépatose graisseuse:

  • la cordarone;
  • le diltiazem;
  • tétracycline expirée;
  • tamoxifène.

Les facteurs contribuant au développement de la maladie sont:

  • produits alimentaires semi-finis et de la malbouffe;
  • hypertension artérielle;
  • diabète sucré;
  • la goutte;
  • l'athérosclérose;
  • la grossesse
  • transport du virus de la papillomatose humaine.

L'une des raisons du développement d'une hépatite graisseuse du foie peut être une altération hormonale du corps de la femme pendant la grossesse. Influences et excès alimentaires, caractéristiques des futures mères.

Stades du foie gras

Selon le degré d'accumulation de lipides et le volume des lésions hépatocytaires lors du développement des hépatoses graisseuses du foie, il existe 3 étapes:

Étape 1

Des foyers distincts d'agrégats de cellules riches en triglycérides (mélanges de glycérol et d'acides gras) apparaissent.

Étape 2

Caractérisé par une augmentation de la surface des foyers et le début de la croissance du tissu conjonctif entre les hépatocytes.

Étape 3

Les zones du tissu conjonctif sont clairement visibles et la zone d'accumulation de cellules adipeuses est très grande.

Symptômes du foie gras

Hépatite grasse pendant une longue période sans symptômes.

La plupart des patients ne font pas attention aux premiers signes de la maladie, à savoir:

  • des nausées;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • lourdeur ou malaise à droite sous les côtes;
  • l'alopécie;
  • diminution de la capacité de travail;
  • détérioration de la coordination.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes suivants apparaissent:

  • nausée persistante;
  • douleur au côté droit sous les côtes;
  • la constipation;
  • fatigue accrue;
  • des ballonnements;
  • manifestations allergiques;
  • éruption cutanée;
  • vision floue;
  • intolérance aux aliments gras.

Si l'hépatose hépatique n'est pas traitée, les symptômes de cirrhose et d'insuffisance hépatique apparaissent:

  • changement de comportement;
  • jaunisse;
  • la monotonie de la parole;
  • la faiblesse;
  • aversion pour la nourriture;
  • ascite;
  • violation de la coordination.

Diagnostic du foie gras

Un diagnostic préliminaire d’hépatose graisseuse peut être établi sur la base des antécédents et des plaintes du patient. Pour confirmer le diagnostic, des méthodes d'examen instrumentales sont utilisées: échographie, imagerie par résonance magnétique et calcul, biopsie. Le taux de cholestérol dans le sang du patient est souvent élevé.

Traitement du foie gras

Pour obtenir un effet positif dans le traitement de l’hépatite graisseuse, un régime strict et des mesures visant à réduire le poids corporel, contribuant à éliminer les graisses des hépatocytes, réduisent le risque de développement concomitant d’une inflammation du foie et de la formation de tissu conjonctif. En plus d'examiner la nutrition et d'arrêter la consommation d'alcool, il est montré aux patients qu'ils prennent des médicaments du groupe des hépatoprotecteurs.

Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement de l'hépatose grasse du foie:

Préparations à base d'ingrédients à base de plantes:

Préparations phospholipidiques essentielles:

Préparations à base d'acide alpha lipoïque:

Préparations améliorant les propriétés de viscosité du sang:

Également nommé:

  • préparations de taurine;
  • hépatoprotecteur "Heptral;
  • préparations de sélénium;

S'il n'y a pas de calculs dans les conduits hépatiques, des médicaments cholérétiques sont prescrits:

  • Vitamines du groupe B pour éliminer les graisses du foie;
  • Antioxydants: Vitamines A et E.

Si le patient a le diabète, il a besoin de la consultation d'un endocrinologue pour prescrire des médicaments anti-sucre ou de l'insuline. Lorsque des taux élevés de triglycérides sont détectés dans le sang, des médicaments appartenant au groupe des statines (lovastatine, atorvastatine) ou des fibrates (clofibrate, bezafibrat) sont prescrits.

De plus, d'autres méthodes de traitement sont prescrites:

  • traitement par ultrasons;
  • irradiation intraveineuse de sang par laser;
  • phytothérapie;
  • Hirudothérapie

Régime alimentaire pour hépatose grasse du foie

Une personne chez qui on a diagnostiqué une hépatose grasse du foie doit reconsidérer complètement son mode de vie et son régime alimentaire, dans lesquels il est nécessaire d’éliminer la consommation de graisses animales.

Dans le même temps, les aliments devraient inclure des aliments qui aident à dissoudre les graisses déposées dans le foie. Manger devrait être 5 fois par jour, en petites portions, afin de réduire la charge sur le foie.

  • produits laitiers gras: crème sure, crème, fromage;
  • boissons gazeuses;
  • pain blanc;
  • aliments frits;
  • saucisses;
  • poulets de chair sous n'importe quelle forme;
  • la margarine;
  • la mayonnaise;
  • l'alcool;
  • les pâtes;
  • les champignons;
  • bonbons et brioches;
  • restauration rapide;
  • radis;
  • nourriture en conserve;
  • plats épicés.
  • légumes bouillis, cuits à la vapeur ou cuits à la vapeur;
  • omelettes à la vapeur;
  • poisson bouilli et compote, viande maigre;
  • le lait;
  • œufs à la coque;
  • des bouillies;
  • thé vert;
  • le persil;
  • l'aneth;
  • soupes laitières et végétariennes;
  • 1% de kéfir ou de yaourt.

Il est conseillé d’inclure autant que possible dans le régime alimentaire des produits contenant de la vitamine B15 (acide pantogamique):

  • pousses de riz;
  • le melon;
  • la pastèque;
  • citrouille;
  • noyaux d'abricots;
  • son de riz et riz brun;
  • levure de bière.

Chaque matin, vous devez commencer avec un verre de jus de carotte, qui aide les cellules du foie à se rétablir.

Pronostic et prévention des hépatites graisseuses

Le pronostic de l'hépatite graisseuse est favorable. Les premiers résultats du traitement commencé de manière opportune deviennent visibles après 2-4 semaines.

La prévention de l’hépatose graisseuse du foie doit être conforme aux règles suivantes:

  • contrôle du poids;
  • activité physique suffisante;
  • restriction d'alcool;
  • une alimentation saine;
  • prendre des médicaments uniquement sur ordonnance.

Symptômes de foie hépatose

Les symptômes d'hépatose chronique au stade initial ne sont pas exprimés, mais au fil du temps, les signes d'insuffisance hépatique augmentent progressivement. À mesure que la maladie se développe, le patient peut ressentir les symptômes désagréables suivants:

  • se sentir fatigué;
  • sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • la faiblesse;
  • des nausées et des vomissements;
  • constipation et flatulence;
  • intolérance aux aliments gras;
  • distension abdominale;
  • sensation de douleur dans l'abdomen.

L’apparition de l’un de ces signes indique la transition de l’hépatose à un stade dangereux. L'hépatose du foie est une cause fréquente de cirrhose et même de cancer du foie. Vous devez donc porter une attention particulière à l'apparition de ces symptômes et consulter rapidement un médecin.

Les symptômes de l'hépatose aiguë du foie se développent rapidement. La maladie se manifeste sous la forme de troubles digestifs, accompagnés d'une intoxication grave et d'un ictère. Au stade initial de la maladie, la taille du foie augmente légèrement. Lorsque la sonde est molle, la taille des percussions de l'organe diminue et la palpation devient impossible.

Diagnostic de l'hépatose du foie

Quel médecin devrait être consulté pour l'hépatose:

Ils révèlent la présence de différentes lésions dans le foie et prescrivent le traitement nécessaire.

Le diagnostic de l'hépatose commence par l'exclusion d'autres pathologies du foie. Pour ce faire, une analyse de sang est effectuée afin de déterminer les antigènes ou les anticorps anti-hépatite virale, les échantillons biochimiques du foie, les analyses de selles et d'urine pour les pigments biliaires et les coagulogrammes.

Diagnostic pour lequel vous devriez vérifier le foie:

  • obésité viscérale abdominale;
  • résistance à l'insuline;
  • hyperinsulinémie;
  • microalbuminurie;
  • troubles de l'hémostase.

L'échographie du foie et de la vésicule biliaire est une méthode assez informative au premier stade du diagnostic, ce qui permet de détecter les modifications morphologiques et structurelles du foie. Aux ultrasons, on observe un grossissement uniforme du foie, une augmentation diffuse de sa densité, tout en maintenant son uniformité, etc. Des informations plus détaillées peuvent être obtenues en utilisant l’imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie.

En TDM, on détecte une diminution diffuse prononcée des indices densitométriques du parenchyme hépatique et, en règle générale, une augmentation de la taille de l'organe. Il est possible d'identifier des zones limitées d'infiltration graisseuse entourées d'un tissu hépatique inchangé. Le diagnostic final d'hépatose peut être confirmé par une biopsie du foie, sauf contre-indication.

Plan général pour le diagnostic de l'hépatose:

  • analyse de l'historique de la maladie et des plaintes;
  • analyse de l'histoire de la vie;
  • analyse des antécédents familiaux;
  • examen de la peau, identification de la douleur lors de l'examen du foie, du pancréas et de la rate;
  • test sanguin clinique;
  • test sanguin biochimique;
  • coagulogramme;
  • analyse d'urine;
  • test sanguin pour l'hépatite virale;
  • coprogramme;
  • analyse des matières fécales sur les œufs du ver;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • Scanner des organes abdominaux pour une évaluation plus détaillée de l'état du foie;
  • oesophagogastroduodénoscopie;
  • biopsie du foie;
  • élastographie - étude du tissu hépatique en début de grossesse.

Traitement de l'hépatose du foie

La tactique de traitement de chaque type d'hépatose est déterminée par son étiologie. Les patients présentant des symptômes d'hépatose aiguë sont hospitalisés. Lorsque l'empoisonnement est nécessaire dès que possible de mener des mesures thérapeutiques visant à accélérer l'élimination des toxines.

En outre, le traitement d'urgence vise à lutter contre le syndrome hémorragique, l'intoxication et les faibles taux de potassium dans le sang. En pathologie sévère, la nomination de corticoïdes et le traitement de l'insuffisance hépatique.

L'un des détoxifiants naturels les plus puissants est l'acide alpha-lipoïque (thioctique), capable d'éliminer pratiquement tous les poisons présents dans le corps. Les médecins recommandent de prendre de l'acide thioctique pour protéger le foie, en particulier le Thioctacid. Il est disponible à la fois en ampoules de Thioctacid 600T et sous forme de comprimés à libération rapide de Thioctacid BV, ne contient aucune impureté - lactose, cellulose, amidon, propylène glycol.

L’acide thioctique, de par sa composition, participe activement au travail du foie - il lie et élimine les métaux lourds et les toxines du corps, réduit le stress oxydatif, restaure les cellules du foie - les hépatocytes. En outre, en normalisant le métabolisme des graisses, l’acide thioctique protège le foie de la dégénérescence graisseuse de l’hépatose.

Hépatose chronique

En cas d'hépatose chronique du foie, il est important de prévenir les effets nocifs du facteur actif, la consommation d'alcool est interdite. On prescrit au patient un régime alimentaire faible en gras et riche en protéines animales.

Les facteurs lipotropes tels que le chlorure de choline, l’acide lipoïque, l’acide folique sont recommandés. Assigné à la vitamine B12 et à la préparation avec un extrait d'hydrolysat de foie - "Sirepar". Dans le traitement de l'hépatose chronique, les corticostéroïdes sont prescrits. Les patients ont besoin d'une surveillance médicale.

Hépatite grasse non alcoolique

Dans le traitement des hépatoses grasses non alcooliques, l’importance principale est accordée au respect du régime alimentaire et à un effort physique modéré. Une diminution de la quantité totale de lipides et de glucides dans le régime, ainsi qu'une augmentation des doses de protéines, entraînent une diminution des lipides dans le foie. Également en cas d'hépatose sans alcool, la nomination de stabilisateurs de la membrane et d'hépatoprotecteurs est indiquée.

Maladie alcoolique du foie

Le traitement de la maladie alcoolique du foie comprend également le respect d'un régime alimentaire et l'exercice modéré, mais le principal facteur thérapeutique est le rejet complet de l'alcool.

Hépatose héréditaire

Les hépatoses héréditaires exigent le respect de leur santé. Ces patients devraient choisir un travail qui exclut le stress physique et mental intense.

La nourriture doit être saine et variée et inclure toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Deux fois par an, vous devez prescrire un traitement aux vitamines du groupe B. Les traitements de physiothérapie et de sanatorium pour l'hépatose héréditaire ne sont pas indiqués.

La maladie de Gilbert

La maladie de Gilbert ne nécessite pas de mesures thérapeutiques spéciales - même en l'absence de traitement complet, le taux de bilirubine se normalise généralement spontanément à 50 ans. Certains experts pensent que, dans la maladie de Gilbert, l'hyperbilirubinémie nécessite l'utilisation constante d'agents réduisant temporairement le taux de bilirubine (phénobarbital).

Des études cliniques prouvent que cette tactique n’améliore pas l’état du patient, mais conduit à des troubles dépressifs. Le patient est convaincu qu'il souffre d'une maladie grave et incurable qui nécessite un traitement constant.

Tout cela se termine souvent par de graves troubles psychologiques. Dans le même temps, l'absence de la nécessité de traiter la maladie de Gilbert crée chez les patients une vision positive de leur pathologie et de leur état.

Syndrome de Criggler-Nayar

Dans le traitement du syndrome de Criggler-Nayar de type 1, seules la photothérapie et la procédure de transfusion de remplacement sont efficaces. Dans le traitement du deuxième type de maladie, des inducteurs enzymatiques (phénobarbital) et une photothérapie modérée sont utilisés avec succès. Un excellent effet thérapeutique contre la jaunisse du lait maternel se traduit par une alimentation artificielle. L'hépatose pigmentaire héréditaire restant dans la conduite de mesures thérapeutiques n'a pas besoin.

Traitement des remèdes populaires contre l'hépatose

Les remèdes populaires sont efficaces dans le traitement de l'hépatose du foie s'ils sont utilisés en même temps que le traitement principal. L'une des plantes médicinales les plus efficaces est le chardon-Marie, que l'on peut acheter en pharmacie. L'herbe hachée est ajoutée aux repas ou prise dans une cuillère à café de 1-2 fois par jour avec de l'eau.

Sur la base de l'extrait de chardon-Marie, le médicament Legalon a été créé. Le principe actif est la silibinine, qui renforce les membranes cellulaires des cellules du foie et empêche la pénétration de toxines dans celles-ci.

Hepatoprotector Legalon favorise l'activité du foie, la régénération de ses cellules et a un effet anti-inflammatoire. L'outil est utilisé non seulement pour le traitement de l'hépatose, mais également pour la prévention. Legalon réduit les effets négatifs des produits d'origine animale à forte teneur en matières grasses, ainsi que de l'alcool.

Cirepar et Essentiale Forte sont d'autres moyens efficaces.

Il existe un certain nombre de remèdes populaires efficaces pour aider à guérir l'hépatose du foie.


Articles Connexes Hépatite