L'hépatite B est-elle contagieuse dans la vie quotidienne?

Share Tweet Pin it

Les maladies infectieuses ne sont pas rares dans nos vies. Ils peuvent être trouvés partout et à tout moment de l'année. L'hépatite B ne fait pas exception. Elle est causée par l’une des variétés du virus de l’hépatite humaine (contenant de l’ADN), présente des formes aiguës et chroniques et est transmise dans l’environnement domestique.

L'hépatite virale B (VG B) peut entraîner une cirrhose du foie et un carcinome hépatocellulaire.

La maladie, à l'origine d'agents pathogènes spécifiques, est le plus souvent transmise d'une personne malade à une personne en bonne santé. De telles maladies sont considérées comme infectieuses ou virulentes.

Le virus de l'hépatite B est très résistant à divers facteurs physiques, ce qui explique la probabilité relativement élevée d'infection domestique par cette maladie. À la température ambiante, le virus reste actif pendant 3 à 6 mois. Les produits chimiques contenant du chlore ne le tuent qu'après 2 heures.

Mécanismes et voies de transmission de la maladie

En fonction de la nature exacte de la transmission de la maladie, les mécanismes et les modes de transmission sont identifiés. Ils peuvent être différents - transmission aérienne ou par contact avec le ménage, mécanisme de transmission fécale-orale, etc. Le mécanisme et la voie de transmission sont deux concepts fondamentalement différents qui ne doivent pas être confondus. Par exemple, le mécanisme féco-oral a plusieurs modes de transmission, tels que l'eau ou la nourriture.

L'hépatite virale B est caractérisée par un mécanisme de transmission par hémo-contact. Autrement dit, le virus du foie pénètre dans le sang et se propage dans tout le corps, tombant dans tous les secrets biologiques: salive, lait maternel, sécrétions vaginales, etc.

Il y a les voies d'infection suivantes:

  • transplacentaire;
  • intrapartum;
  • postnatal;
  • contact-ménage;
  • sexuelle;
  • une voie d'infection artificielle lorsque la maladie est transmise par la transfusion de sang et de ses composants.

Conditions de vie

Dans 90% des cas, l'HB B chez les adolescents et les adultes est sexuellement transmissible. Chez les enfants, il est transplacentaire (infection intra-utérine), intranatale (pendant le travail) et postnatal (pendant l'allaitement). Mais peu de gens savent qu'il est possible de contracter cette maladie au quotidien. Le risque d'infection domestique est faible, mais néanmoins il existe.

L'une des situations les plus susceptibles d'infection des enfants est la prise en charge d'une mère infectée pour son bébé et son allaitement. Dans de tels cas, appliquez uniquement une alimentation artificielle.

Une mère malade ne devrait pas embrasser son enfant, car sa salive contient un virus. Si une membrane muqueuse est endommagée dans la bouche ou s'il y a des dents atteintes de carie, le virus pénètre dans la muqueuse de l'enfant par la salive et une infection se produit.

L'utilisation d'outils de perçage et de coupe est une autre situation pouvant mener à la propagation de l'hépatite virale B au quotidien. Une mauvaise manipulation entraîne souvent des coupures, entraînant une contamination du sang sur les muqueuses ou des plaies de la peau d'une personne en bonne santé, ce qui entraîne une infection.

Les articles d’hygiène personnelle constituent un autre danger: brosses à dents, débarbouillettes, serviettes, etc. Dans ce cas, la situation est la même que pour les outils de découpage. Au cours des procédures d’hygiène, des lésions cutanées sont possibles et, bien que la plupart du temps, les coupures soient superficielles et presque imperceptibles, les particules de sang infecté sont stockées longtemps sur des articles d’hygiène. S'ils sont utilisés par une personne en bonne santé, le virus peut pénétrer dans la peau muqueuse ou endommagée, provoquant ainsi une infection.

Prévention des infections

La première prévention de l'hépatite virale B consiste à déterminer la source de l'infection, c'est-à-dire à identifier le malade. Pour ce faire, il est important de passer régulièrement un examen médical et de passer les tests nécessaires. Il existe maintenant des méthodes pour le diagnostic rapide de cette maladie.

Il est important de respecter les mesures préventives et d’être extrêmement prudent lorsqu’il s’agit de personnes malades.

Après avoir trouvé une personne infectée par l'hépatite dans l'appartement, il est nécessaire d'arrêter la transmission de la maladie. Pour ce faire, il suffit de fournir tous les articles d'hygiène individuels, une vaisselle séparée et des articles ménagers individuels. Tout cela contribuera à éviter la propagation de l'infection à d'autres personnes vivant avec une personne malade.

Pour réduire le risque de sang sur diverses surfaces, il est nécessaire de respecter scrupuleusement toutes les mesures de sécurité lors de l'utilisation d'objets tranchants. Cependant, si une coupure ou une perforation est survenue, il est urgent d'arrêter le saignement et de traiter l'endroit où il s'est produit.

Vous pouvez vous protéger de la transmission sexuelle en utilisant un préservatif. Il s’agit d’une mesure simple mais efficace qui ne permettra pas au virus de pénétrer à travers les muqueuses des organes génitaux.

Actuellement, on accorde beaucoup d'attention à une telle mesure de prévention, comme la création artificielle de l'immunité de l'organisme contre le virus de l'hépatite B. Cela peut être réalisé par une vaccination active de la population, même pendant la petite enfance. Des études montrent que le risque d'infection chez une personne vaccinée est extrêmement faible, ce qui confère une protection très importante.

Comment puis-je contracter l'hépatite B à la maison?

L'hépatite B est une maladie infectieuse dangereuse qui se transmet de nombreuses manières et se manifeste par une inflammation du tissu hépatique. La cause de la pathologie est l'orthohepadnavirus.

Pour eux, infectés dans la vie quotidienne, tout le monde le peut. L'immunité congénitale chez l'homme est absente. Une caractéristique de la maladie est souvent appelée une période assez longue sans symptômes cliniques, une tendance à la chronicité et de nombreuses complications.

Dans les pays où une incidence élevée d'hépatite de ce type a été enregistrée, on note également la fréquence plus fréquente de complications aussi dangereuses que la cirrhose, l'insuffisance chronique et les néoplasmes malins du foie. Cela est dû au fait qu'en pathologie, il y a une atteinte totale des organes, une masse en voie de disparition (dystrophie et nécrose) de cellules dont les fonctions importantes sont altérées. Les conséquences importantes effraient beaucoup de gens qui posent des questions logiques au médecin, comment le virus de cette pathologie dangereuse est transmis, comment vous pouvez être infecté par le virus de l'hépatite B dans votre vie et comment éviter l'infection.

Caractéristiques épidémiologiques

Selon l'Organisation mondiale de la santé, la maladie est le plus souvent transmise dans les pays d'Afrique, d'Asie de l'Est et du Moyen-Orient. La monographie du célèbre médecin allemand, K. P. Mayer, a déclaré: "Dans certains pays tropicaux, jusqu'à 30% de la population est infectée et il est plus facile de tomber malade dans un établissement médical." Des taux d'infection relativement élevés sont signalés en Europe du Sud et de l'Est. Cela est principalement dû à la mauvaise qualité des soins médicaux, au faible niveau de travail éducatif et au manque de programmes de vaccination de masse.

La meilleure situation épidémiologique est observée en Amérique du Nord et en Europe occidentale, où le nombre de patients ne dépasse pas 1% de la population totale et où les chances d'être infecté sont très faibles. Le nombre total de personnes infectées par le virus de l'hépatite B dans le monde dépasse 300 millions de personnes.

En Russie, le nombre de porteurs de cette pathologie dépend de la région. Le plus petit nombre est enregistré dans la partie européenne du pays. La situation épidémiologique la plus difficile est observée dans les régions de la Sibérie et de l'Extrême-Orient (en particulier dans la Yakoutie et la Touva). Après le pic d’incidence observé entre 1999 et 2001, on a récemment observé une diminution progressive de la fréquence du diagnostic primaire de l’hépatite B. La plus grande proportion de patients est observée dans la catégorie des personnes âgées de 15 à 29 ans.

L’amélioration de la situation épidémiologique est liée aux facteurs suivants:

  • le début d'une vaccination de masse contre l'hépatite B depuis 2001, en raison de laquelle la pathologie est transmise moins fréquemment;
  • réduire la fréquence de consommation de drogues injectables chez les jeunes (le virus se transmet par l'utilisation répétée de seringues);
  • amélioration de la qualité des analyses de sang prélevé avant la transfusion;
  • distribution de méthodes contraceptives de barrière (en particulier de préservatifs).

Le principal problème qui inquiète les médecins est que la maladie se transmet beaucoup plus souvent qu'avant par contact sexuel.

Voies d'infection probables dans les conditions de vie

Le virus de l'hépatite B se transmet facilement dans l'environnement domestique. Cela est facilité par le fait que ses particules s'accumulent dans la plupart des liquides biologiques du corps humain - sang, salive, sperme, lait maternel, sécrétions vaginales, bile, liquide céphalo-rachidien et même les matières fécales. Cependant, des études ont montré que le virus n'est en réalité transmis que par le sang, le sperme et la salive. Pour la transmission du virus, un très petit nombre de particules pathogènes est nécessaire (environ 100 fois moins qu'avec le VIH). C'est pourquoi il est plus facile de contracter l'hépatite au quotidien.

Selon des données de recherche scientifique, sont susceptibles de propager l'hépatite B:

  • lors de rapports sexuels non protégés;
  • lors de transfusions de sang contaminé (aujourd'hui, le risque de maladie augmente dans les centres d'hémodialyse, où l'agent pathogène est parfois transmis par une stérilisation insuffisante de l'appareil);
  • lorsque les toxicomanes utilisent des seringues usuelles pour s'injecter des drogues;
  • à travers le placenta de la mère au fœtus pendant la grossesse, ainsi que lors de l'accouchement et par le lait maternel;
  • dans les conditions domestiques, lorsque de petites particules de sang atteignent les muqueuses endommagées (cela se transmet rarement de cette façon);
  • pendant les procédures médicales et dentaires et les opérations;
  • avec une stérilisation et un traitement insuffisants des instruments dans les salons de coiffure et de beauté.

Selon les statistiques, la plupart des nouveaux cas d’infection se produisent dans des établissements non médicaux. Les risques d'infection au quotidien restent assez élevés.

Sexe - comme risque d'infection

On sait depuis longtemps que le virus de l'hépatite B est bien transmis lors des rapports sexuels. Plusieurs facteurs contribuent à cela. Premièrement, pour la majorité de leurs types, on observe des microtraumatismes des muqueuses et de la peau. Pour que la transmission du virus soit efficace, il faut très peu de sang (la dose infectieuse est de 0,0005 ml). Il ne fait aucun doute qu'une si petite quantité peut être imperceptible pour les partenaires. En même temps, dans les sécrétions spermatiques et vaginales, les patients ont également des particules pathogènes qui sont transmises lors des rapports sexuels.

Le principal facteur qui augmente le risque d’infection est l’absence de méthodes de contraception barrière. Le plus grand risque d’être infecté à la maison lors de relations sexuelles s’observe dans les catégories suivantes:

  • partenaires passifs pendant les rapports anaux (peut être transmis avec l'éjaculation);
  • chez les deux partenaires pendant la menstruation (particulièrement efficace);
  • les deux partenaires ont la défloration;
  • si, lors du contact sexuel, les muqueuses ou la peau ont subi des dommages importants;
  • chez les femmes, dans le contexte de maladies des organes génitaux, qui s'accompagnent de modifications structurelles de l'épithélium, qui contribuent au fait que la maladie est transmise;
  • partenaires féminines au cours des relations sexuelles vaginales traditionnelles (peuvent être transmises par les microfissures de l'épithélium);
  • les deux partenaires dans la période de récupération incomplète après une chirurgie des parties génitales ou pelvienne.

Risque un peu moins élevé d'être infecté à la maison lors de rapports sexuels non protégés dans les catégories suivantes:

  • un partenaire actif pendant les relations sexuelles anales (peut être transmis avec l'éjaculation);
  • lorsque vous utilisez les jouets sexuels de quelqu'un d'autre;
  • chez les partenaires masculins ayant des relations sexuelles vaginales traditionnelles (pouvant être transmis par des microfissures de l'épithélium);
  • relations sexuelles orales chez les deux partenaires (particulièrement en présence de processus inflammatoires ou de lésions de la cavité buccale).

L’infection par le foyer revêt une importance particulière pour la jeunesse de la majorité des porteurs de virus, car ils constituent la partie la plus active de la population sur le plan sexuel. En outre, les changements fréquents de partenaire, les rapports sexuels occasionnels et les refus de préservatifs y contribuent. Par conséquent, selon le candidat des sciences médicales MA Gomberg: "Ces dernières années, la proportion d'hépatites B aiguë avec transmission sexuelle de l'agent pathogène à Moscou est passée de 28,6% à 42,3%."

Risques pendant la grossesse

Barrière placentaire - système presque parfait de protection du fœtus contre les effets de divers facteurs environnementaux. Grâce à son fonctionnement efficace de mère à enfant, la maladie virale n’est pratiquement pas transmise. Cependant, même elle a ses propres limites de travail normal, qui peuvent diminuer avec différentes pathologies.

Le corps de la mère pendant la grossesse est particulièrement sensible aux maladies infectieuses, car son système immunitaire est affaibli physiologiquement. Cela conduit à la progression de l'inflammation du foie, à une perturbation de sa fonction et à une augmentation de la charge virale sur le corps. Parfois, chez les femmes enceintes, on observe la forme fulminante de la maladie, qui se transforme rapidement en cirrhose et en déficience fonctionnelle. Cependant, chez la plupart des patients, l'évolution de la maladie ne diffère pas de la normale.

Le risque potentiel d'infection du fœtus dépend du moment de l'infection de la mère. S'il s'est produit au cours des deux premiers trimestres, alors cet indicateur est faible (environ 10%). Le virus est beaucoup plus susceptible de se transmettre à un enfant si une femme tombe malade au cours du dernier trimestre, juste avant la naissance.

La perméabilité du placenta est altérée en cas d'insuffisance placentaire, accompagnée d'une ischémie chronique du fœtus. Le virus est transmis au fœtus lors du décollement placentaire. Cependant, ce mécanisme d'infection ne disparaît pas plus de 10% de tous les cas.

Beaucoup plus dangereux est la période de l'accouchement, lorsque l'enfant est en contact direct avec les voies sexuelles blessées de la mère, la sécrétion vaginale. Le risque potentiel est considérablement accru si la femme ignore son diagnostic ou a refusé le traitement proposé pendant la grossesse. Si des saignements massifs ou d’autres complications se développent pendant l’accouchement, le risque d’infection augmente considérablement. Afin de réduire les risques d'infection au cours de cette période, de nombreux pays du monde pratiquent la césarienne au lieu de la gestion naturelle du travail.

Après l'accouchement, il est interdit aux mères atteintes d'hépatite B d'allaiter au sein, car la maladie se transmet également.

Dans les salons de beauté, coiffeurs

Très souvent dans l'environnement domestique, la maladie se transmet dans les salons de beauté, la coiffure en raison de violations des règles d'hygiène. Il est possible d'être infecté au quotidien, car les particules de l'agent pathogène en cas de lésion accidentelle de la peau tombent sur des outils qui ne subissent pas de traitement adéquat. L'agent pathogène est transmis avec des gouttes de sang microscopiques d'un client à un autre.

Selon les normes établies dans notre État, tous les outils après la manucure, les manipulations de coiffure, le tatouage doivent être effectués doivent être stérilisés dans un équipement spécial. Si l'appareil lui-même ne résiste pas aux températures élevées, il doit être plongé dans une solution antiseptique pendant une période suffisante. Dans le même temps, les stérilisateurs doivent être régulièrement testés pour vérifier leur aptitude au service et leur conformité aux régimes de température.

Malheureusement, la faible sensibilisation de la population à l’infection ou à l’irresponsabilité de certains employés des salons de beauté fait que ces conditions ne sont pas pleinement remplies. Par conséquent, il existe souvent une réelle opportunité de contracter une maladie au quotidien en raison de leur culpabilité, ce qui sera alors difficile à prouver.

Les salons de tatouage sont particulièrement dangereux, car la nature de leur travail implique des lésions de la peau, dans lesquelles il n’est pas difficile de s’infecter.

Autres conditions de vie pour l'infection

Il est possible d’être infecté au quotidien dans d’autres situations, mais il est peu probable que vous suiviez des règles simples de prudence. Pour cela, il suffit qu’un membre de la famille ait le linge individuel, des produits d’hygiène personnelle (dentifrice, rasoir, serviette, gant de toilette), de la vaisselle et des accessoires de manucure. L'agent responsable de la maladie est très instable dans l'environnement et meurt rapidement d'une exposition thermique ou chimique. Par conséquent, il est possible de traiter en outre les surfaces d'un bain, d'une douche ou d'autres objets avec un antiseptique classique à base d'alcool. Afin de ne pas contracter cette maladie au quotidien, il suffit d'éviter tout contact avec des objets sur lesquels des particules de sang peuvent être trouvées. Cependant, même dans ce cas, si la peau ou les muqueuses d’une personne restent intactes, l’infection ne se produit pas.

Comment l'infection ne se produit pas

Dans la société moderne, il existe de nombreux mythes sur la possibilité d'être infecté au quotidien ou par le contact étroit avec le patient. La plupart d'entre eux ne correspondent pas à la réalité. Cependant, ils créent divers problèmes pour les patients si leurs proches, leurs employeurs, leurs connaissances, leurs amis ou leurs voisins se renseignent sur la pathologie. Parfois, de tels cas inappropriés de discrimination se produisent même dans des établissements médicaux. Par conséquent, il est nécessaire de souligner qu’il est impossible de contracter cette infection au quotidien dans les situations suivantes:

  • quand on parle à courte distance, toux (l'agent pathogène n'est pas transmis par les gouttelettes en suspension dans l'air);
  • avec des câlins ou d'autres contacts cutanés;
  • avec des baisers (si le patient n'a pas de blessures visibles avec des saignements);
  • lorsque vous utilisez les mêmes articles ménagers (appareils électriques, papeterie);
  • lorsque vous utilisez un bain ou une douche;
  • lors de la préparation conjointe d'aliments ou de boissons dans les conditions de vie (le virus n'est pas transmis par les aliments).

Il est généralement plus difficile d’être infecté au quotidien que cela puisse paraître à première vue. Les patients atteints de la maladie doivent être traités avec le plus grand soin, sans jamais les ignorer ni les isoler du reste de la famille ou de la société.

Comment se protéger d'une éventuelle infection

La vaccination

La vaccination est considérée comme la méthode la plus efficace pour réduire le risque de contracter le virus de l'hépatite B au quotidien. Il existe des médicaments spécifiques contenant des antigènes pathogènes modifiés. Ils stimulent le développement d'une réaction immunologique dans le corps et la production d'anticorps. Ceux-ci, avec l'ingestion ultérieure du virus, l'attaquent activement et l'éliminent. Cela rend l'infection domestique très improbable, même avec la pénétration d'un grand nombre de particules pathogènes.

Par conséquent, depuis 2001, la vaccination contre cette pathologie en Russie est devenue obligatoire. Elle est pratiquée plusieurs fois déjà au cours de la première année de la vie d’un enfant afin de le protéger le plus possible contre le risque d’être infecté au quotidien ou lors de manipulations médicales.

Méthodes non spécifiques

On pense qu'il est impossible d'être infecté au quotidien en utilisant des méthodes de contraception de barrière. Cependant, ce n'est pas tout à fait le cas. En effet, les préservatifs réduisent considérablement le risque (jusqu'à 2-3%), mais ne l'éliminent pas complètement. Avant de les utiliser, il est nécessaire de s’assurer de leur intégrité, de l’absence de défauts et de conditions de stockage appropriées. Une méthode efficace de prévention de la transmission est la présence d’un seul partenaire sexuel et l’absence de liens occasionnels «en marge».

Pour éviter tout danger dans les salons de beauté, il est conseillé d'acheter et d'emporter partout avec lui un kit de manucure individuel, que personne d'autre n'utilisera à l'exception du client. Des embouts jetables spéciaux pour divers instruments sont vendus. Ils sont jetés immédiatement après la fin de la session. Cela permet de ne pas tomber malade.

Pendant la grossesse, il est nécessaire d’étudier la présence d’antigènes pathogènes dans le sang périphérique. Avec un résultat positif, le patient doit suivre un traitement spécialisé qui permet au fœtus de ne pas être infecté.

Les documents d’information sur la maladie revêtent une grande importance. La société doit être consciente du fait qu’il existe non seulement des méthodes de prévention simples, efficaces mais aussi une thérapie avec des résultats pronostiques positifs.

Hépatite B: symptômes, prévention, infection

Les lésions infectieuses du foie associées à l'hépatite virale B sont assez difficiles et peuvent donner lieu à de nombreuses complications, parmi lesquelles une cirrhose du foie et une sténose des voies biliaires. Le risque d'infection est présent par contact direct avec du sang. Avec de l'eau et de la nourriture, ce type de virus n'est pas transmis. Le risque d'infection par l'hépatite B survient lors de l'utilisation d'instruments médicaux non stériles, par exemple en dentisterie. Les toxicomanes sont souvent malades.

La jaunisse est l'un des symptômes les plus importants de l'inflammation du foie. Le plus souvent, il se manifeste dans l'hépatite B.

Causes de l'hépatite B et voies d'infection

La principale et unique cause de l'hépatite B est l'infection par un virus. Il est stable dans l'environnement extérieur: par exemple, dans une tache de sang sur un rasoir, il peut vivre plus de 4 jours. Et lorsque la congélation reste viable jusqu'à 10-15 ans. Le virus de l'hépatite B ne meurt qu'avec un traitement spécial, par exemple une ébullition prolongée.

Il est prouvé qu’avec des mains sales, de l’eau contaminée, des produits infectés, il est impossible de détecter les hépatites B et C. L'infection ne peut se produire que par le sang. Les voies de transmission peuvent être naturelles et artificielles.

Les voies médicales les plus courantes sont les voies médicales: les transfusions sanguines, instrument insuffisamment stérile utilisé, par exemple, pour le prélèvement de sang. Mais cela est maintenant peu probable, car des instruments jetables sont utilisés.

Il existe un certain risque d'infection par l'hépatite en dentisterie. Par conséquent, les centres de traitement sérieux, quel que soit leur type de propriété, utilisent des systèmes anti-hépatite et anti-sida, qui garantissent une protection contre la transmission du virus.

L'infection peut également se produire lors de méthodes de recherche invasives, par exemple lors d'une FGDS (examen de l'estomac avec une sonde), lorsqu'elle est visualisée sur des miroirs lors d'une visite chez un gynécologue. Tous les médecins sont conscients de ces risques. Le traitement des instruments est donc effectué avec le plus grand soin et est surveillé en permanence par le Rospotrebnadzor. La transmission artificielle de l'hépatite est étroitement contrôlée.

Les voies de transmission naturelles sont plus probables. En ce qui concerne l'hépatite B, il s'agit d'une transmission sexuelle. L'hépatite C est moins préoccupante.

L’infection par le virus de l’hépatite C n’est guère réaliste dans la vie, car il doit y avoir une très forte dose d’infection, c’est-à-dire qu’une grande quantité de sang d’une personne infectée doit tomber sur la plaie ouverte d’une autre personne.

L’infection par le virus de l’hépatite B dans la vie quotidienne est plus réaliste. Les trousses de manucure, les brosses à dents, les tondeuses et même la vaisselle peuvent être une source d’infection.

De quelle autre manière l'hépatite B est-elle transmise?

De nombreux patients ne savent pas comment se transmet l'hépatite B. Les surfaces d'infection sont toutes les surfaces de la plaie. Le virus se transmet de la même manière que l'hépatite C, par le sang. Par exemple, lorsqu’on utilise des outils médicaux et de coiffure réutilisables non traités. Ce n'est que si, pour une infection à l'hépatite C, il est nécessaire que de nombreux agents pathogènes pénètrent dans l'organisme, il est alors possible de tomber malade de l'hépatite B, même si une dose microscopique de virus pénètre dans le sang. Par exemple, il suffit de piquer la seringue utilisée par le patient. Également avec l'hépatite B, le risque d'infection sexuellement transmissible est beaucoup plus élevé. Même un enfant risque de devenir porteur du virus. Une mère malade peut transmettre l’infection au bébé pendant l’accouchement.

Puis-je contracter l'hépatite B même avec une piqûre de moustique? Non, c'est un mythe. La réponse à la question de savoir si l’hépatite B peut être infectée par la piqûre d’un insecte suceur de sang n’est qu’une possibilité. Négatif. Aucun insecte n'est porteur et porteur de cette infection.

Infection par l'hépatite b

Après l’infection par l’hépatite B, l’infection par un flux sanguin pénètre dans le foie et s’installe dans ses cellules. Les cellules immunitaires du corps reconnaissent les zones du foie infectées et commencent à les détruire.

Avec le sang, le virus de l'hépatite B peut pénétrer dans d'autres organes, provoquant des manifestations extrahépatiques avec des lésions de la glande thyroïde, des articulations et des vaisseaux (provoquant une éruption hémorragique caractéristique). Parfois, une personne est simplement porteuse du virus et ne tombe pas malade. Mais le plus souvent la maladie se manifeste très durement, affecte fortement le foie et même le tube digestif.

Symptômes de l'hépatite B

La période d'incubation dure jusqu'à six mois. Il existe des cas où les symptômes de l'hépatite B n'apparaissent qu'un an après l'infection, car la dose de virus introduite dans le sang était faible.

La maladie se développe progressivement: la fatigue inquiète de plus en plus, l'appétit diminue, la température augmente. Ensuite, les patients remarquent que l’urine est sombre, que les selles sont fanées et que des sensations désagréables se manifestent dans le haut de l’abdomen ou sur le côté droit. Puis la jaunisse apparaît.

Comment se déroule l'hépatite B? Les patients souffrent de la maladie beaucoup plus durement que l'hépatite C. La plupart développent une jaunisse éclatante, une augmentation du foie, des douleurs aux articulations, des muscles, des éruptions cutanées accompagnées de démangeaisons importantes telles que l'urticaire, une intoxication, une température corporelle élevée, des nausées, des vomissements et une perte d'appétit.

La durée de la maladie dépend de la gravité et de l’état du système immunitaire du patient.

Conséquences de l'hépatite b

Si vous présentez des symptômes suspects de l'hépatite B, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le fait est que les conséquences de l'hépatite B peuvent être complètement imprévisibles. Une personne infectée peut développer une hépatite dite fulminante fulminante - une forme rare, mais très grave, de la maladie avec une jaunisse grave, une éruption hémorragique, une intoxication et une insuffisance hépatique.

Si le patient n'est pas traité à temps, un syndrome hémorragique peut survenir - hémorragies internes multiples. Ils apparaissent lorsque la coagulation du sang s'aggrave en raison de lésions hépatiques.

Le coma hépatique est également possible avec l’hépatite fulminante (le foie ne peut pas, comme il doit nettoyer le sang des toxines, à cause duquel le patient devient inhibé, puis tombe dans le coma). Avec cette forme d'hépatite, le pronostic est extrêmement défavorable et la mort est possible.

Dans quelles conditions une maladie grave se développe-t-elle? Dépend de l'état d'immunité du patient au moment de l'infection et de la dose de virus pénétrant dans l'organisme.

Et il arrive que le patient ne remarque pas sa maladie? Les maux ne se manifestent souvent que par la faiblesse et la fatigue. Et un tel sentiment est vécu par tout citoyen actif. Les patients découvriront leur maladie complètement par hasard. Par exemple, avant les opérations planifiées, on demande toujours aux patients de subir un test de dépistage de l'hépatite.

Quelles sont les conséquences si l'hépatite B n'est pas traitée? La maladie est très dangereuse car elle peut provoquer le développement d'une cirrhose et de tumeurs malignes du foie. Cependant, il convient de noter que les complications ne surviennent que dans les formes graves de la maladie, la jaunisse grave, l'insuffisance hépatique ou l'hépatite chronique prolongée. L'hépatite aiguë, si elle se manifeste de manière anecdotique, ne peut pas avoir de conséquences rapides et terribles.

Combien de temps les complications de l'hépatite B apparaissent-elles? Il est difficile de dire à quel moment se forment les complications de l'hépatite B. Tout y est très individuel: certains souffrent de cirrhose du foie dans leur jeunesse, d'autres vivent avec une hépatite chronique jusqu'à un âge avancé et ne présentent aucune complication. Je peux seulement dire que plus tôt vous commencez le traitement et plus vous suivez scrupuleusement les recommandations du médecin, plus vous n'aurez de chances de faire face aux complications. Même si la maladie est déjà passée à la forme chronique, elle peut être contrôlée.

Hépatite B: quels tests faire?

Examinons maintenant la question des tests à effectuer pour le traitement de l’hépatite B. Les médecins recherchent les causes possibles de l’infection, réalisent un test d’urine et de selles. Mais le plus important, bien sûr, est d’identifier les marqueurs du virus de l’hépatite B dans le sang.

Quelles sont les caractéristiques du traitement de la maladie?

Avec l'hépatite B, les médecins surveillent de près les modifications des analyses de sang du patient pendant six mois. Il existe des signes spéciaux permettant aux professionnels de déterminer si une personne sera capable de se rétablir seule ou si la maladie menace de devenir chronique. Si la forme est anicterique et que le patient fait face à la maladie, on lui prescrit des hépatoprotecteurs, des multivitamines, un régime n ° 5 et l'exercice physique est interdit.

Le remède pour tous se présente sous différentes formes, l'une prenant plus de six mois, et chez d'autres, le virus ne se trouve plus dans le sang en 2-3 mois.

Si l'hépatite B aiguë est légère ou modérée, les patients guérissent d'eux-mêmes avec succès. Dans l'ictère, les formes graves ou les modifications prononcées du sang du patient sont déterminées à l'hôpital.

La maladie doit-elle entrer dans une phase chronique? Les médicaments antiviraux sont prescrits au patient. Ils sont pris en consultation externe pendant six mois.

À quelle fréquence la maladie devient-elle chronique? Environ 80% des personnes infectées par l'hépatite B vont mieux et, chez 20% des patients, la maladie devient chronique.

L'hépatite B peut-elle se reproduire? Après le rétablissement, une personne forme une immunité à vie.

Prévention de l'hépatite virale B

Il existe une prévention spécifique de l'hépatite B. Le meilleur moyen de se protéger contre le virus de l'hépatite B est de se faire vacciner. Dans notre pays, tous les bébés sont vaccinés contre ce virus le premier jour de leur vie. L'immunité des enfants se formant progressivement, la vaccination contre l'hépatite virale B s'effectue en plusieurs étapes (immédiatement après la naissance, à 1 mois et à 6 mois). Les enfants dont la mère est atteinte de l'hépatite B sont vaccinés plus rapidement (le premier jour, 1 mois, 2 mois et un an).

C'est une procédure extrêmement nécessaire, car l'enfant doit entrer en contact dès la naissance avec des instruments médicaux. Les enfants vaccinés tolèrent facilement. Étant donné que le vaccin contre l'hépatite B est inclus dans le calendrier national de vaccination, l'incidence de ce virus a diminué plusieurs fois ces dernières années.

Diagnostic de l'hépatite B

Les patients ayant reçu un diagnostic d'hépatite B doivent être consignés après avoir clarifié le diagnostic et la gravité de la maladie. Ces patients doivent consulter au moins une fois tous les six mois un spécialiste des maladies infectieuses afin que le médecin puisse suivre l’évolution de la maladie.

Si vous avez été vacciné contre l'hépatite B, si vous observez les dates et la fréquence de la vaccination, vous ne devez pas avoir peur de la maladie pendant au moins 7 à 10 ans. Après la période spécifiée, la revaccination est recommandée (vaccination répétée contre l'hépatite B).

Si le diagnostic a montré que l'hépatite B chronique s'est déjà formée, le virus lui-même ne peut pas mourir dans le corps humain. Dans l'environnement extérieur, l'ébullition tue le virus pendant une demi-heure et est autoclavée à 120 ° C pendant 45 minutes. En outre, le virus est exposé au peroxyde d'hydrogène, à la chloramine et à d'autres antiseptiques.

L'infection par l'hépatite par des insectes, des moustiques et d'autres insectes est impossible, car le virus dans leur corps n'est pas viable.

Il est théoriquement possible de soigner l'hépatite B par la vaisselle, car une petite dose d'infection est nécessaire pour l'infection. Si la salive du patient se retrouve dans la vaisselle dont l’autre personne va profiter sans la laver au préalable, il existe un risque d’infection. Surtout si la maladie parodontale, les fissures, les plaies sur les muqueuses de la bouche.

Vaccins contre l'hépatite B

Les vaccins contre l'hépatite B sont fabriqués selon le schéma décrit ci-dessous.

0—1—6. C'est le premier vaccin maintenant; la seconde - dans un mois à partir du premier; le troisième - six mois à compter du premier.

Mais il y a des situations d'urgence où la menace d'infection est très grande, il est alors possible de changer le schéma de vaccination, et en conséquence leur multiplicité. Par exemple, la vaccination ne se fait pas 3 fois, mais 4 fois. Ainsi, 3 fois le vaccin est administré dans un mois avec une certaine fréquence, et le quatrième - après un an à compter de la première vaccination.

Après la vaccination contre l'hépatite B

La vaccination protège pendant environ 10 ans, après quoi la revaccination est nécessaire. Six mois après la procédure, il est recommandé de donner du sang pour analyse afin de vérifier s’il a eu un effet. Après tout, il se peut qu’après la vaccination contre l’hépatite B pour une raison quelconque, le système immunitaire ne se forme pas. Par exemple, si le vaccin a été stocké de manière incorrecte. Par conséquent, il est nécessaire de passer à nouveau les tests. Si la réponse immunitaire au virus de l'hépatite B est faible, vous devez procéder à une autre vaccination.

Nutrition pour l'hépatite B

Vous devez suivre un régime, prendre des vitamines, éviter les efforts physiques et éliminer complètement l'alcool. Une nutrition spéciale est prescrite pour l'hépatite B

Je tiens à souligner que l'hépatite chronique est particulièrement exacerbée après les vacances: les personnes mangent trop, grasses et épicées, et se livrent également à l'alcool. Si les recommandations du médecin ne sont pas suivies, une rechute de la maladie peut survenir.

Quel est le régime 5 pour l'hépatite B

Quel est le régime alimentaire le plus approprié pour l'hépatite B? En règle générale, en cas d'hépatite B, le régime n ° 5 est prescrit. Un régime alimentaire exemplaire pour l'hépatite B est décrit ci-dessous.

Le tableau numéro 5 est prescrit pour les maladies du foie et des voies biliaires. La nourriture est chaude, bouillie et cuite au four, 5-6 fois par jour.

Salez les plats modérément.

Produits autorisés

Pain - les pâtisseries d’hier ou le blé séché, le seigle, le pain du docteur et d’autres types de pain; biscuits à la pâte.

Potages - divers potages à base de légumes, de céréales, de pâtes sur du bouillon de légumes ou du lait, des potages aux fruits.

Plats à base de viande et de volaille - produits de bœuf maigre et de volaille bouillis ou cuits au four après ébullition, cuits à la pièce ou hachés. Saucisses au lait.

Plats de poisson - diverses variétés de poisson maigres (morue, perche, navaga, brochet, carpe, merlu argenté) bouillies ou à la vapeur.

Légumes - divers types de légumes et de légumes verts, chou aigre, pois verts en conserve, tomates mûres.

Les plats à base de farine, de céréales, de légumineuses et de pâtes sont des porridges friables, semi-visqueux, des puddings, des casseroles, des céréales à l'avoine et au sarrasin, sont particulièrement utiles.

Œufs - 1 œuf par jour (ajouté aux repas), omelette protéinée.

Fruits, baies, plats sucrés - divers fruits et baies, sauf très acides; fruits en conserve, compotes, gelée, citron avec thé, sucre, confiture, miel.

Graisses - beurre et huile végétale (jusqu'à 50 g par jour).

Snacks - harengs trempés, caviar pressé, salades, vinaigrettes, poisson aspic.

Lait, produits laitiers - lait au thé, condensé, sec, fromage cottage faible en gras, crème sure en petite quantité, fromage non tranchant (par exemple, néerlandais). Produits de caillé et de fromage particulièrement utiles.

Boissons - thé et café léger au lait, jus de fruits et de baies non acides, jus de tomate, bouillon d'églantier.

Produits interdits

Toutes les boissons alcoolisées.

Produits de boulangerie frais, produits de la pâte à beurre (gâteaux, crêpes, crêpes, tartes frites).

Potages à la viande, poisson, bouillons de champignons.

Catégories de boeuf, de mouton, de porc, d'oie, de poulet et de canard.

Variétés grasses de poisson (esturgeon étoilé, esturgeon, béluga, poisson-chat), caviar.

Épinards, oseilles, radis, radis, oignons verts, légumineuses, moutarde, poivre, raifort; légumes marinés, conserves, viandes fumées; champignons

Canneberges, fruits aigres et baies.

Crème glacée, produits à la crème, chocolat.

Boissons froides, café noir, cacao.

Graisses culinaires, saindoux; oeufs durs et frits.

Exemple de menu

8-9 heures: vinaigrette à la crème sure; thé au lait; le beurre; du pain fromage cottage; 20 g de hareng trempé.

12-13 heures: viande bouillie et cuite au four; bouillie de sarrasin friable; jus de fruits.

16-17 heures: soupe végétarienne de légumes à la crème sure; poisson bouilli avec pommes de terre bouillies et carottes; choucroute; compote de fruits frais.

19-20 heures: casserole de pâtes avec du fromage cottage; galettes de chou au four; compote de fruits et de baies.

22 heures: gelée de fruits et de baies; un chignon

Comment apprivoiser la maladie dans l'hépatite aiguë

Petit-déjeuner: omelette protéinée à la vapeur; porridge râpé au lait de sarrasin; thé au lait; pain et beurre.

Dîner: soupe végétarienne râpée avec orge perlée et légumes; boulettes de viande à la vapeur avec sauce au lait; purée de pommes de terre à l'huile végétale; gelée de jus de fruits.

Pommes cuites au four

Souper: soufflé au fromage et à la vapeur; le thé; pain et beurre.

Heure du coucher: gelée de jus de fruits.

Toute la journée: 200 grammes de pain de seigle; 60 g de beurre; 25 grammes de sucre.

Après avoir amélioré le bien-être

Option numéro 1. Petit déjeuner: soufflé au fromage, cuit à la crème sure; bouillie de riz au lait; thé au lait; pain et beurre.

Déjeuner: soupe au lait; chou farci farci de viande bouillie avec de l'huile végétale; gelée de jus de pomme; pain de seigle

Heure du thé: thé; pain et beurre.

Option numéro 2. Premier petit déjeuner: protéine omelette; gruau de lait; thé au lait.

Le deuxième petit déjeuner: une pomme.

Déjeuner: soupe de divers légumes; côtelettes de viande à la vapeur, cuites dans de la crème sure; ragoût de carottes; gelée de jus de raisin.

Dîner: bouillie de sarrasin; le thé; pain et beurre.

Pour la nuit: un verre de kéfir.

Pour toute la journée: 200 grammes de pain de blé rassis; 200 grammes de pain rassis de seigle; 80 g de beurre; 50 grammes de sucre.

L'hépatite est transmise par le ménage

Les informations sur la manière dont vous pouvez contracter l'hépatite C s'appliquent à chacun d'entre nous, personne n'est à l'abri de cette maladie, nous sommes tous à risque de contracter une maladie aussi redoutable et insidieuse telle que l'hépatite C. Comment se transmet l'hépatite C, les mécanismes de transmission comme l'hépatite C ne le sont pas? Il est transmis, quels tests diagnostiquent le virus, est-il possible de réinfection par l'hépatite C et d'autres questions liées à l'hépatite C, le tout dans cet article.

Que devrait-on savoir sur l'hépatite C?

Le mécanisme principal de transmission de l'hépatite C se produit lorsque le sang d'une personne en bonne santé entre dans le sang d'une personne atteinte d'hépatite C, mais également d'une personne simplement infectée par ce virus. Dans le sang humain, la quantité maximale d'agents viraux est atteinte, mais ce n'est pas le seul fluide biologique dans lequel le virus peut se trouver. On en trouve une petite quantité dans le sang menstruel de la femme, dans le sperme de l'homme, dans la salive et dans la lymphe. Même dans les liquides biologiques séchés d'une personne infectée, ce virus insidieux est viable, mais seulement de 12 à 96 heures. Dans notre pays, ce n'est qu'après 1992 que le dépistage sanguin universel sur donneur pour détecter la présence de l'hépatite C a commencé à être effectué. D'après l'état du système immunitaire d'une personne ayant eu un contact avec le sang d'une personne infectée, la probabilité d'infection dépend également du degré de dégradation virale de ce patient. L'hépatite C chronique touche plus de 170 millions de personnes sur la planète. Chaque année, le nombre de personnes infectées augmente de 4 millions. Cette maladie existe dans tous les pays, mais le pourcentage de personnes infectées dans les différents pays est très différent.

Quand est-il probable que l'hépatite C soit élevée?

Dans tous les salons où des manipulations avec des instruments et du matériel non stériles sont effectuées avec un contact possible de sang à sang. Cela concerne principalement les manucures, les salons de pédicure, les salons de tatouage, où sont fabriqués les tatouages ​​et les piercings, et où les règles de sécurité sanitaire ne sont pas strictement suivies.

Le plus souvent, l'infection survient lorsque les médicaments sont utilisés ensemble par injections intraveineuses, car ils impliquent un échange actif d'une quantité importante de sang. La majorité des personnes infectées sont donc des jeunes.

En prison, le risque d'infection par l'hépatite C est également élevé.

Il existe un risque élevé d'infection chez les travailleurs de la santé qui travaillent avec du sang infecté. Cela est possible avec le traumatisme du personnel médical lors de manipulations, de procédures avec du sang infecté.

Jusqu'en 1992, les transfusions sanguines et les chirurgies auraient pu infecter des personnes. Selon certaines estimations, cela représente 4% de toutes les infections.

Lors de l'utilisation de produits d'hygiène personnelle, d'outils de manucure, de rasoirs, de brosses à dents, etc., pouvant contenir des microparticules de sang infecté. Si des particules de sang pénètrent dans le sang d'une personne en bonne santé, cela peut provoquer une infection virale.

Dans les pays en développement, lors des procédures médicales et des manipulations de sang, par exemple dans les cabinets dentaires, lors des opérations, des blessures, lors de la vaccination, le risque de contracter l'hépatite C est toujours élevé. En Russie, il existe également des bureaux (salons de tatouage, coiffeurs). les normes sanitaires et les règles de manipulation des outils peuvent être violées de manière flagrante.

Il est généralement rarement possible de déterminer la véritable source d'infection par l'hépatite C, car la période d'incubation de l'hépatite C est assez longue.

L'hépatite C est-elle transmise sexuellement?

Pour l'hépatite C, il est peu probable que la transmission sexuelle soit infectée. En cas de contact sexuel non protégé avec un partenaire infecté, la probabilité d'infection ne dépasse pas 3 à 5%.

L'utilisation d'un préservatif réduit tout le risque d'infection à zéro. Il est impossible de déterminer si une personne est atteinte d'hépatite C ou non, plus il est difficile de comprendre s'il est infecté ou non.

Le risque de transmission sexuelle de l'hépatite C augmente avec un grand nombre de relations occasionnelles régulières sans remèdes, ainsi qu'avec les rapports sexuels agressifs pouvant entraîner des lésions des muqueuses, leur saignement, les relations sexuelles anales sans préservatif ou les rapports sexuels pendant les règles chez une femme. Si une personne est mariée, le risque d'infections sexuellement transmissibles est minime (1%).

L'hépatite C est-elle transmise par la salive, par un baiser?

On pense que par le biais des baisers et de la salive, le risque de transmission de l'hépatite C est réduit à zéro car, dans la salive, la présence du virus n'est possible que dans une quantité minime et uniquement si la personne est déjà gravement atteinte d'hépatite. Par conséquent, la transmission de l'hépatite C par des baisers est impossible ou improbable. Cependant, il n'est pas encore établi si le sexe oral, par exemple, par la transmission du virus?

L'hépatite est-elle transmise à un enfant par la mère?

Cela se produit très rarement, de mère infectée à foetus lors de l'accouchement, l'hépatite C ne peut être transmise que dans 5% des cas. Pendant la grossesse, le virus ne se transmet pas par le placenta, mais lors du passage du canal de naissance, le bébé peut être infecté. Cependant, chez les mères infectées, la plupart des bébés naissent en bonne santé.

La médecine en Russie n'a pas encore de statistiques précises sur l'évolution de l'infection chez les adultes et les enfants. Et il n'y a pas de méthodes claires pour prévenir l'infection. Ni les protocoles de traitement des nouveau-nés, ni les données d'observation de femmes et d'enfants malades dans notre camp n'ont été développés et ne sont pas conservés. Reste à savoir si cela se tiendra dans le futur. L’analyse de la présence du virus de l’hépatite C chez un enfant né de mère atteinte d’hépatite ne devrait pas être effectuée avant l’1 à 1,5 ans après la naissance.

Il n’existe pas non plus d’études claires permettant de savoir si l’hépatite C est transmise avec le lait maternel ou non. Jusqu'à présent, les médecins recommandent aux mères atteintes d'hépatite C de ne pas allaiter leur enfant en cas de crevasses, de plaies ou de fractures du sein. Compte tenu de la manière dont l’hépatite C est transmise, une mère doit toujours rester vigilante et percevoir toute blessure présentant un saignement comme une menace réelle de transmission du virus à ses enfants et à ses proches.

L'hépatite C est-elle transmise par des gouttelettes domestiques ou aéroportées?

L'hépatite C n'est pas transmise par les gouttelettes en suspension dans l'air, que ce soit par la parole, la toux ou les éternuements. De même, ni les poignées de main, ni les câlins, ni les articles ménagers de la cuisine, les aliments ou les boissons ordinaires ne contribuent à la propagation du virus et l'hépatite C n'est pas transmise lors de piqûres d'insectes.

Ce n'est que dans le cas d'une blessure, d'une abrasion, que le virus peut être transmis d'un porteur à une personne en bonne santé par le biais de particules de sang, mais la probabilité que cela se produise est négligeable. La présence de l'infection ne doit pas être une raison pour isoler ce membre de la famille et créer des conditions spéciales pour lui. Faites attention en présence de plaies saignantes chez le porteur du virus. Les jeunes porteurs du virus en Russie sont dispensés de servir dans l'armée du pays.

En cas d'infection, est-il possible de ne pas tomber malade de l'hépatite C?

Avec un système immunitaire très fort, après l’infection, une personne souffre d’une hépatite C légère et se rétablit. La fréquence de tels cas est proche de 20%. Dans la plupart des cas - 70% après l’infection, une personne contracte l’hépatite C chronique. Par conséquent, tous les porteurs du virus, sans exception, doivent être régulièrement examinés et surveillés par un médecin, car le risque d’activation du virus reste chez tous les porteurs jusqu’à la fin de leur vie. Vous pouvez également être infecté et rester porteur du virus. En même temps, l'hépatite C se multiplie très lentement et ne présente aucun symptôme. Ni tests hépatiques ni biopsie hépatique ne sont dans la norme et aucun changement n’est observé. Toutefois, cela n’empêche pas la progression du virus sous une forme latente.

Peut-on être infecté et contracter l'hépatite C à nouveau?

Oui, puisque l’immunité au virus n’est pas développée et que l’infection est répétée, les risques sont exactement les mêmes, même si le traitement de l’hépatite C a été efficace dans le passé. En outre, il existe plusieurs types de virus de l'hépatite C, qui peuvent être une nouvelle infection et également causer l'hépatite.

Groupe à risque de l'hépatite C - qui devrait être particulièrement prudent?

Risque d'infection élevé dans les catégories de citoyens suivantes:

Les personnes qui ont reçu des transfusions sanguines avant 1987, ainsi que toutes les personnes qui ont subi une chirurgie avant 1992. Travailleurs de la santé quotidiens infectés par l’hépatite C. Chez les consommateurs de drogues injectables. Personnes infectées par le VIH (voir Symptômes du VIH, dissidents du SIDA)

Risque modérément accru d'infection par l'hépatite C:

Personnes atteintes de diverses maladies du foie inexpliquées Patients sous hémodialyse Les enfants nés de mères infectées courent toujours un risque d'infection par leur mère.

Faible risque d'infection:

Tous les travailleurs de la santé Employés des services sanitaires et épidémiologiques: Personnes sexuellement actives, ayant de nombreux partenaires aléatoires et non protégées par des préservatifs. Personnes ayant le même partenaire mais infecté

Qui devrait être vérifié en premier?

Toutes les personnes à risque doivent faire l’objet d’un test de dépistage annuel de l’hépatite C. Les professionnels de la santé doivent procéder chaque année et, en cas de piqûre à l’aiguille, si le patient a du sang, comme une plaie ou un œil. Même dans le cas d'un seul rapport sexuel accidentel non protégé, la consommation de drogues injectables il y a plusieurs années. L'hépatite C est également testée par toutes les personnes infectées par le VIH.

L'analyse la plus importante effectuée dans toutes les polycliniques et les laboratoires privés concerne le sang par la méthode ELISA pour la recherche des anticorps anti-hépatite C. Son résultat positif indique uniquement le fait de l'infection et non la progression de l'hépatite. Le diagnostic n'est pas précis à 100%, car il existe des tests faux négatif et faux positif pour diverses raisons. Si une personne soupçonne une imprécision de cette analyse, il est nécessaire de poser un diagnostic plus précis.

Il y a un patient atteint d'hépatite C dans la famille - que faire?

Considérant le mode de transmission de l'hépatite C et sa survie dans l'environnement extérieur jusqu'à 96 heures, si le sang d'un membre infecté de la famille pénètre accidentellement dans la pièce, sur un vêtement, etc., la surface doit être traitée avec toute substance contenant du chlore, Blancheur, chlorhexidine (pour la peau). En lavant les vêtements ou le linge à 60 ° C, le virus meurt en une demi-heure et lorsqu'il est bouilli en deux minutes.

Le porteur du virus lui-même doit se conformer aux mesures élémentaires qui empêchent la transmission de l'infection à ses proches:

En cas de blessures, d'écorchures et de saignements, il est nécessaire d'attacher immédiatement les lieux des blessures ou de les sceller avec un pansement. Lorsque vous assistez un membre de la famille infecté, portez des gants. N'utilisez que des trousses de manucure, des rasoirs, des épilateurs, des brosses à dents et n'utilisez jamais les articles ménagers utilisés par d'autres membres de la famille et pouvant constituer un facteur potentiel de transmission du virus.

L'hépatite est une maladie du foie qui consiste en une inflammation de ses tissus.

Chaque année, 600 millions de personnes sur la planète sont infectées par les hépatites B et C, qui tendent à devenir chroniques. Hépatite Plus de la moitié de la population a le temps de tomber malade avant l'âge adulte.

L'hépatite virale ou infectieuse est causée par des virus qui diffèrent actuellement par plusieurs espèces. Les virus les plus courants sont les types A, B et C. Ils ne détruisent pas les cellules du foie, mais y vivent et se développent en essayant de pénétrer dans le sang et d’autres organes. La destruction est due à l'action du système immunitaire humain, qui identifie les virus nocifs et commence à les attaquer. Dans le même temps, les cellules du foie elles-mêmes souffrent. Ils ne meurent pas immédiatement, au début ils sont déformés, ils cessent de remplir pleinement leurs fonctions. Si l’immunité d’une personne n’est pas trop forte, le virus ne peut pas mourir et la maladie devient chronique. Ceci est principalement caractéristique de l'hépatite C ainsi que de B.

La particularité des virus de l'hépatite est leur hépatotropie. C'est-à-dire qu'elles se développent précisément dans le foie et ne peuvent être atteintes que par d'autres personnes.

Quel est le chemin de transmission? Il en existe plusieurs, avec certaines caractéristiques pour un type de maladie, d'autres pour d'autres.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur régulier a recommandé une méthode efficace! Nouvelle découverte! Les scientifiques de Novosibirsk ont ​​identifié le meilleur remède contre l'hépatite. 5 ans de recherche. Auto-traitement à la maison! Après l'avoir lu attentivement, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.

Hépatite A: méthodes d'infection

La maladie de Botkin - aussi appelée hépatite infectieuse A. Chez l'homme, cette maladie est appelée jaunisse, car elle se manifeste par un jaunissement de la peau et de la sclérotique.

Par rapport aux autres types de la maladie, l'hépatite A n'a pas de conséquences particulièrement graves et ne risque pas de devenir chronique. Cependant, il s’agit d’une maladie grave qui peut causer beaucoup de problèmes. Ses symptômes sont accompagnés de rhumes, notamment de fièvre, de malaises, de douleurs sous les côtes à droite. Un signe clair - la couleur jaune de la peau, mais un diagnostic précis ne peut être posé qu’après la recherche.
Les adultes et les enfants sont infectés par le virus de type A.
Le mode de transmission de cet agent pathogène est entérale, associé au système digestif. Ou, en d'autres termes - fécal-oral. C'est-à-dire que le virus est excrété du corps humain avec les excréments et se transmet à l'autre par voie orale, par la bouche. Il y a plusieurs façons d'infection:

Notre lecteur régulier a recommandé une méthode efficace! Nouvelle découverte! Les scientifiques de Novosibirsk ont ​​identifié le meilleur remède contre l'hépatite. 5 ans de recherche. Auto-traitement à la maison! Après l'avoir lu attentivement, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.

Hépatite A: méthodes d'infection

La maladie de Botkin - aussi appelée hépatite infectieuse A. Chez l'homme, cette maladie est appelée jaunisse, car elle se manifeste par un jaunissement de la peau et de la sclérotique.

Par rapport aux autres types de la maladie, l'hépatite A n'a pas de conséquences particulièrement graves et ne risque pas de devenir chronique. Cependant, il s’agit d’une maladie grave qui peut causer beaucoup de problèmes. Ses symptômes sont accompagnés de rhumes, notamment de fièvre, de malaises, de douleurs sous les côtes à droite. Un signe clair - la couleur jaune de la peau, mais un diagnostic précis ne peut être posé qu’après la recherche.
Les adultes et les enfants sont infectés par le virus de type A.
Le mode de transmission de cet agent pathogène est entérale, associé au système digestif. Ou, en d'autres termes - fécal-oral. C'est-à-dire que le virus est excrété du corps humain avec les excréments et se transmet à l'autre par voie orale, par la bouche. Il y a plusieurs façons d'infection:

C’est par l’eau, c’est pourquoi, dans le cas de catastrophes naturelles massives liées à l’eau, telles que les inondations, une vaccination préventive de la population est réalisée; Par la nourriture - avec le non-respect des règles d'hygiène. Flambées saisonnières estivales d’automne connues, associées à la consommation massive de légumes et de fruits frais, qui sont des agents pathogènes; Par conséquent, dans les foyers - à travers des articles ménagers courants, la maladie a souvent un caractère central: dans la famille, dans les institutions par le biais du contact - par le biais d'une poignée de main, d'autres contacts étroits.

Il est difficile d’atteindre une propreté parfaite des produits et des objets; par conséquent, à titre de mesure préventive contre ce type de maladie, seul le respect scrupuleux des règles d’hygiène peut être recommandé: lavage des mains, transformation des aliments. Ne buvez pas d’eau brute de sources non vérifiées.

Modes de transmission de l'hépatite B

L'hépatite virale ou infectieuse de type B est une maladie plutôt dangereuse. Tout d’abord, la gravité de son évolution, mais le principal danger est que la maladie puisse se transformer en une forme chronique et même entraîner la mort. Les complications de l'hépatite B, dans certains cas, sont la cirrhose du foie et d'autres maladies graves. Un des principaux signes au stade initial de la maladie est un jaunissement de la peau, une sclérotique des yeux, qui, associé à une douleur dans l'hypochondre droit, à une fatigue et à des nausées, donne une image claire de la maladie. Sa particularité réside dans le fait que la période d'incubation est relativement longue par rapport à l'hépatite A - de deux à six mois.

Si une personne soupçonne ce problème, elle peut passer une analyse spéciale. Plus souvent, les gens du monde civilisé sont sujets à la maladie. Dans les pays sous-développés, une personne peut être atteinte de l'hépatite B depuis son enfance.
La voie de transmission de l'agent pathogène de l'hépatite de ce type se fait par le sang. Cependant, il existe plusieurs façons de transférer:

naturel: voie sexuelle d'une mère infectée à un bébé lors de l'accouchement artificiel:

Lors de l'application d'un tatouage

pendant la transfusion de sang infecté, pendant le rasage, si un appareil ordinaire est utilisé avec des instruments médicaux non stériles; à travers une seringue pour toxicomanes; pendant les procédures dentaires; lors d'un traitement de manucure; lors de l'application d'un tatouage; pendant le FGS; avec des examens gynécologiques.

Tout cela est possible si le personnel médical ou les maîtres manucures et tatoueurs ne respectent pas les règles applicables au traitement des outils.

Les gens s'intéressent souvent à la question de savoir si l'hépatite B se transmet par la salive, en particulier lors des relations sexuelles orales? Cette possibilité existe. Par conséquent, il est nécessaire de pratiquer le sexe protégé, même si une méthode orale est choisie.
Chez les personnes infectées, le virus est détecté non seulement dans la salive, mais également dans l'urine, les selles, les larmes. Lorsque de tels matériaux biologiques frappent la peau, le risque d'infection est presque nul, car l'agent pathogène ne pénètre pas à travers la peau. Par conséquent, le foyer et le contact par l'hépatite B ne sont pas transmis.

Les risques d'hépatite B sont:

travailleurs de la santé; patients avec transfusions sanguines fréquentes, hémodialyse, hommes homosexuels, personnes ayant de nombreux partenaires sexuels, membres de la famille et partenaires sexuels de la personne infectée.

Lorsqu'elle est infectée, la maladie se manifeste le plus souvent de manière aiguë, mais elle peut aussi avoir une forme chronique avec des manifestations sombres. Vous pouvez contracter l'hépatite B et ne pas tomber malade dans deux cas seulement:

si une personne a déjà souffert de cette maladie - alors il y a une immunité acquise si elle est vaccinée, c'est-à-dire qu'il y a aussi une immunité développée artificiellement.

Prévention de l'infection consiste à mener des procédures médicales dans des institutions éprouvées, des relations sexuelles sans risque.

Comment l'hépatite C est-elle transmise?

Le virus de l'hépatite C est considéré comme le plus dangereux et le plus insidieux des autres types.
Tout le monde peut en être malade, mais le plus souvent, les personnes sont infectées à un jeune âge.
La période d'incubation est de trois semaines à cinq mois. Insidieuse, cette maladie est appelée car elle peut survenir en l'absence totale de symptômes et passer inaperçue sous une forme chronique, tout en détruisant les organes internes. Il peut se manifester sous forme de fatigue, de faiblesse, mais cela peut être le signe de nombreux troubles. Le plus souvent, l'hépatite infectieuse C est diagnostiquée par hasard, lors d'un test sanguin ou lorsqu'elle provoque déjà de graves lésions du foie, ce qui se traduit par une cirrhose. Puis la jaunisse apparaît, le malaise augmente, l'estomac augmente.

Très rarement, une forme aiguë de la maladie survient lorsque le foie est fortement hypertrophié, l'appétit est perdu, des nausées et des douleurs articulaires sont notées. L’apparition fulminante est caractéristique de ceux qui ont déjà un autre type d’hépatite, par exemple B, ou d’autres problèmes hépatiques.

La transmission de l'hépatite C se produit d'une personne malade à une personne saine par le sang. Pour l'infection, il est nécessaire d'ingérer une dose suffisante de sang infecté.
Il existe de telles méthodes de transmission:

hématogène, ou directement par le sang, ce qui est possible: lors d’une transfusion sanguine, s’il est infecté; en raison de l'utilisation d'une seringue commune, le plus souvent chez les toxicomanes qui prennent des stupéfiants par voie intraveineuse.

Avec des procédures dentaires

pendant les manipulations médicales, lorsque le virus peut être véhiculé pendant les opérations, les médicaments, les procédures de contact dentaire - au moyen d'instruments de manucure, de perçage, de tatouage, lorsque la stérilisation n'est pas effectuée correctement et que les particules sanguines proviennent d'un client infecté ou le mari a l'hépatite, la femme deviendra malade avec 3% de chances d'avoir des rapports sexuels non protégés, car l'agent pathogène est contenu dans le lubrifiant du sperme et le vagin, c'est-à-dire que l'homme peut également infecter Xia partenaire de foetus - d'une femme enceinte malade à son enfant. En fait, il est rare qu’une infection se produise pendant la grossesse et le virus n’est pas transmis à l’enfant par le père malade, mais pendant le processus de naissance, le risque d’infection du bébé par la mère est très élevé.

Un virus de ce type, contrairement aux autres, ne peut pas être trouvé dans la salive. Par conséquent, lorsqu'on lui demande si l'hépatite C est transmise par un baiser ou un rapport sexuel oral, la réponse est plutôt négative: de tels faits ne sont pas confirmés par des médicaments.
La maladie n'est pas transmise par les gouttelettes domestiques ni dans l'air, mais les proches des personnes infectées peuvent être infectés par le sang en cas de blessure ou de coupure. Par conséquent, s'il est nécessaire de traiter la plaie à une personne infectée, de s'habiller, il est nécessaire de porter des gants médicaux. Des gouttes de sang sur les objets, les surfaces sont soigneusement retirées et traitées avec des solutions désinfectantes. Il est interdit d'utiliser des objets communs.

Les risques de contracter l'hépatite C sont:

Les patients toxicomanes sous hémodialyse, les personnes ayant survécu à une greffe d'organe ou à des transfusions sanguines répétées forment une famille de travailleurs médicaux infectés d'une personne atteinte d'une maladie hépatique dont le diagnostic n'est pas clair.


Il est possible de contracter l'agent responsable de l'hépatite C et de ne pas tomber malade, certains deviennent simplement porteurs du virus. C'est-à-dire que les modifications des organes internes, y compris du foie, ne sont pas observées. Cependant, il est possible que le virus commence plus tard son activité pathogène.
La maladie devient chronique chez plus des 2/3 des personnes infectées. Ces personnes doivent être sous surveillance médicale constante. Cependant, il est possible de récupérer et de récupérer de l'hépatite C, cela dépend de la rapidité et de l'exactitude du traitement et des caractéristiques individuelles de l'organisme. C'est environ 20% des personnes infectées. En même temps, l’avenir ne produit pas d’immunité, c’est-à-dire qu’il est possible de tomber malade à nouveau.

En plus du groupe nommé d'hépatite, il existe également des types D et E, qui sont moins fréquents. L'hépatite D est semblable au type B et se transmet également par le sang. Elle se présente souvent sous une forme chronique. L'hépatite E est semblable au type A - elle se manifeste de manière aiguë, l'infection se produisant par la nourriture et l'eau.

Qui a dit que guérir l'hépatite du foie n'est pas possible?

De nombreuses solutions ont été essayées, mais rien n'y fait… Et maintenant, vous êtes prêt à tirer parti de toute opportunité qui vous procurera un bien-être tant attendu!

Un remède efficace pour le traitement du foie existe. Suivez le lien et découvrez ce que les médecins recommandent!

Le virus de l'hépatite est transmis principalement par le sang ou sexuellement. L'infection par la vaisselle n'est possible qu'avec le virus de type A, si la vaisselle contient des restes d'aliments contaminés. Lieux communs de transmission: hôpitaux et salons de beauté. À risque, les personnes qui, par la nature de leur profession, sont en contact avec le sang d'un malade ou qui abusent de l'alcool, des homosexuels, des relations sexuelles intimes et des toxicomanes.

Modes de transmission

Il y a un risque de transmission de la mère à l'enfant pendant l'accouchement ou l'alimentation, s'il y a des plaies ou des fissures à la poitrine.

L'hépatite peut être infectée par le sang et lors de rapports sexuels non protégés. Le virus vit très longtemps dans l’environnement et est même gelé. La transmission par une piqûre de moustique, un mythe, ne se transmet pas par les moyens domestiques. Si les gens utilisent les mêmes plats et la même nourriture, la probabilité d'invasion est exactement nulle. Vous pouvez acheter l'hépatite si:

Il y avait des rapports sexuels non protégés, des cas de consommation persistante d'alcool et de drogues, des produits chimiques dangereux contactés, des instruments non désinfectés et non stériles utilisés: une infection peut survenir lors de manipulations esthétiques dans le salon.

dans les établissements médicaux (injections, transfusions sanguines, procédures dentaires);

dans les salons de beauté avec l'introduction d'injections sous-cutanées, de piercings, de tatouages, de manucures ou de pédicures, avec l'usage de substances narcotiques (utilisation d'une seule aiguille);

Les employés d'institutions médicales, les forces de l'ordre et les sauveteurs dont le travail est lié au sang sont à risque. Il vit dans les fluides du patient, mais dans la salive, le lait maternel, les larmes et la sueur ne possèdent pas de particules du virus. Par conséquent, les câlins, les éternuements et les baisers sont sans danger. Il vaut la peine d'être attentif aux objets contenant une goutte de sang du patient, même sous forme séchée (lames de rasoir, boucles d'oreilles).

Puis-je attraper l'hépatite par la vaisselle?

À travers les plats peuvent être infectés uniquement par l'hépatite A.

L'apparition d'une hépatite dans le corps humain peut se transformer en une forme aiguë et chronique, provoquant par la suite une cirrhose du foie, tout en ignorant une telle maladie. Les méthodes de transmission sont variées, principalement le contact avec du sang contaminé. Selon le type de virus, il est possible d’examiner différentes méthodes de transition du virus de l’environnement externe à une personne, notamment l’utilisation de couverts et de plats. Les types les plus courants d’invasion du foie sont les virus de l’hépatite A, B et C. Au début, ils ne peuvent pas se manifester, les voies de transmission sont similaires.

Hépatite A et B

Le virus de type A est transmis par voie fécale-orale par le biais d'aliments et d'eau contaminés. En d’autres termes, s’il ya des débris alimentaires sur la vaisselle porteuse de l’hépatite A, la personne a alors la possibilité d’être infectée par cette maladie. L'étape la plus dangereuse est 3-4 semaines de la période d'incubation. L'hépatite B n'est pas transmise par des assiettes, des verres, des fourchettes et des cuillères. Une partie du virus est contenue dans la salive des personnes infectées, mais le risque d'infection lors de l'utilisation d'une boîte par celle-ci est pratiquement nul. Si la vaisselle a subi un traitement thermique, elle peut être utilisée en toute sécurité grâce à des détergents spéciaux.

Virus de l'hépatite C

S'il n'y a pas une goutte de sang contaminé sur la vaisselle, elle ne sera pas infectée.

L'invasion par le virus de l'hépatite C est possible exclusivement par le sang ou le sperme infectés d'un malade. Il ne se laisse pas séduire par les gouttelettes aéroportées ni par voie orale. Par conséquent, lors d'un dîner conjoint, manger des aliments dans une assiette est sans danger pour les humains. La sécurité humaine dépend de la prudence, mais vous ne devez pas céder à la panique générale ni limiter les contacts avec les personnes infectées.


Articles Connexes Hépatite