Signes de maladie du foie

Share Tweet Pin it

Tous les corps sont importants à leur manière, mais il y a aussi ceux sans lesquels une personne ne peut tout simplement pas exister. Le foie appartient aux principaux "éléments" du corps, il remplit de nombreuses fonctions utiles. Compte tenu des fortes charges, cet organe souffre souvent de processus inflammatoires de gravité variable. Les symptômes de la maladie du foie dépendent du type de malaise et de son stade. Aujourd'hui, la cirrhose, l'hépatite, les lésions toxiques et la formation de calculs sont souvent diagnostiquées. Les signes de telles maladies sont différents. Si le foie fait mal, quels sont les symptômes de la personne?

Quels sont les symptômes de la maladie du foie?

Il existe des symptômes communs de maladie du foie:

  • sensations douloureuses et douloureuses sous les côtes, qui sont aggravées par l'effort physique, le fait de manger des aliments frits, épicés et gras;
  • nausée, vomissement;
  • perte importante d'appétit;
  • brûlures d'estomac sévères, éructations fréquentes;
  • état morose, faiblesse, baisse des performances.

Les premiers signes d'un foie malade

Les signes d'un foie malade chez une femme et un homme présentent certaines caractéristiques distinctives. En général, la maladie est la même chez les deux sexes. La symptomatologie est divisée en manifestations internes et externes d'inflammation hépatique. Signes internes:

  • douleur aiguë du côté droit sous les côtes;
  • dysfonctionnements dans la digestion;
  • une augmentation de la cavité abdominale;
  • des nausées;
  • perte de cheveux;
  • urine foncée;
  • l’apparition d’une sensation de lourdeur dans l’hypochondre droit, qui est précédée par l’absorption d’aliments frits, épicés et riches en calories.

Les symptômes externes du foie malade, visibles sur la photo, apparaissent sur la peau:

  • jaunisse: les muqueuses et la peau prennent une teinte jaunâtre et malsaine, qui est visible à l'œil nu;
  • éruption cutanée, démangeaisons;
  • psoriasis, eczéma: taches, à la surface rugueuse, qui apparaissent principalement sur la tête et le haut du torse.

Maladies du foie et leurs symptômes

Les affections hépatiques constituent une vaste liste de maladies dont les causes et les signes diffèrent. Dans cet article, les lésions d’un organe important seront considérées, se produisant plus souvent que d’autres maux. Parlons des symptômes de la maladie du foie avec hépatite, cirrhose, maladies toxiques, formation de calculs. Si des signes indiquant des problèmes hépatiques apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Cirrhose du foie chez l'homme et la femme

La cirrhose hépatique fait référence à des lésions étendues, à la suite desquelles des tissus sains s’atrophient, devenant progressivement cicatricielles. En raison de ce remplacement, des nœuds de différentes dimensions sont formés, ce qui modifie considérablement la structure de l'organe «filtrant». Les hommes tombent beaucoup plus souvent malades que les femmes. Quels sont les symptômes de la cirrhose du foie - cette question intéresse beaucoup. Ceux-ci comprennent:

  • les premiers signes de cirrhose du foie sont un jaunissement de la peau et des muqueuses, ainsi qu'une perte de poids rapide dans un contexte de perte d'appétit;
  • faiblesse grave, fatigue, somnolence;
  • l'apparition sur la peau d'étoiles des vaisseaux qui pâlissent lorsqu'on les presse;
  • prurit, pire la nuit;
  • couleur jaune foncé de l'urine;
  • ecchymoses fréquentes sur la peau;
  • douleur au foie en cas de cirrhose: des douleurs aiguës et fortes se font sentir sous les côtes du côté droit du corps;
  • les symptômes de la maladie du foie chez les femmes sont complétés par un dysfonctionnement du cycle menstruel, chez les hommes - l'impuissance.

Dommages toxiques

Le complexe de maladies associé aux effets néfastes de divers facteurs est un dommage toxique pour le foie. Les substances causant une intoxication peuvent être des drogues, des produits chimiques ménagers, des produits (par exemple des champignons), des radiations, etc. En raison de l’impact des facteurs ci-dessus, on observe des changements qui deviennent des catalyseurs de la perturbation du bon fonctionnement du foie et peuvent conduire à une défaillance. Les problèmes de foie de cette nature sont caractérisés par des symptômes combinés en syndromes. Types de syndromes d'intoxication hépatique:

  1. Cytolyse - échec de la perméabilité des parois des hépatocytes, les cellules du foie meurent après une exposition prolongée à des substances toxiques. Signes:
  • l'activité des enzymes AST, ALT, LDH augmente;
  • changer la quantité de vitamine B et de fer dans le sang.
  1. Pour le syndrome cholestatique est caractérisé par l'interruption de la réception de la bonne quantité de bile dans le système intestinal. Symptômes:
  • le foie est élargi;
  • irritation de la peau, démangeaisons;
  • assombrit l'urine, les masses fécales sont clarifiées;
  • peau jaune, yeux muqueux, salive;
  • aggravé le bien-être général.
  1. Symptômes du syndrome dyspeptique:
  • douleur dans l'abdomen, sous les côtes, près du pancréas, ballonnements;
  • nausée, vomissement;
  • diminution de l'appétit;
  • augmentation du volume du foie.
  1. La spécificité de l'insuffisance hépatocellulaire est la suivante:
  • l'apparition "d'étoiles" sur la peau;
  • rougeur du visage, des paumes ou des pieds;
  • jaunisse;
  • l'expansion des glandes salivaires;
  • chez les hommes, on observe une augmentation du tissu adipeux, une atrophie testiculaire, une altération de la fonction érectile et une augmentation des glandes mammaires;
  • points blancs sur les ongles;
  • ecchymose;
  • courbure des tendons sur les mains.
  1. Hepatargia est un stade grave d'insuffisance hépatique qui affecte le fonctionnement du système nerveux central et du cerveau. Hepatargia peut se manifester par:
  • une variété de troubles mentaux;
  • une odeur particulière et désagréable de la bouche;
  • le coma

Des pierres

L'apparition de pierres est considérée comme une conséquence des calculs biliaires. Les signes de ce type de maux ne se manifestent pas sur une longue période, allant jusqu'à 2-3 ans. Les symptômes d'une maladie du foie causée par la formation de calculs sont les suivants:

  • coliques hépatiques, apparaissant souvent lors du déplacement de calculs le long du trajet des capillaires de la vésicule biliaire ou de l’inflammation des conduits;
  • sensation de sécheresse dans la bouche;
  • des nausées;
  • selles perturbées (constipation);
  • urine foncée, les selles deviennent claires, dégagent une odeur aigre;
  • une patine jaunâtre apparaît sur la langue;
  • agitation, douleur dans la région du coeur, périodiquement des convulsions peuvent survenir.

L'hépatite

Hépatite de différents types - affections qui affectent principalement le foie humain, entraînant une inflammation du corps. Il existe trois groupes d'hépatite:

  • maladies virales: A, B, C, D, E, F;
  • hépatite toxique;
  • auto-immune.

Tous les signes courants de lésions hépatiques, quel que soit le type d'hépatite, sont classés en manifestations précoces et tardives de la maladie. En option, premiers symptômes de l'hépatite:

  • augmentation de la température;
  • douleur sous les côtes à droite;
  • l'apparition d'éruptions cutanées sur la peau;
  • diminution de l'appétit;
  • douleur et douleurs dans les articulations, faiblesse grave.

Signes ultérieurs d'inflammation du foie:

  • jaunisse;
  • un assombrissement clair de l'urine;
  • éclaircissement, parfois une décoloration complète des matières fécales;
  • nausée, vomissement;
  • démangeaisons

Quel genre de docteur contacter si votre foie fait mal

Si vous observez les symptômes ci-dessus associés à une maladie du foie, vous devez vous soumettre à un examen obligatoire effectué par des spécialistes. Nous devons demander l'aide d'un thérapeute, parler avec un gastro-entérologue et un chirurgien. Il vaut également la peine de rendre visite au spécialiste principal des maladies hépatiques - un hépatologue. Le thérapeute procède à un examen général et, si nécessaire, rédige des instructions pour les tests et les autres médecins.

Gastro-entérologue traite des maladies du tube digestif, le travail du système digestif. Il prescrit des mesures thérapeutiques pour la détection de la cirrhose et des abcès du foie, des hépatites B et C. L'hépatologue a une spécialisation étroite, est responsable du travail du foie et de la période de rééducation après la transplantation d'organe. Parfois, le thérapeute recommande une visite à un oncologue, qui peut déterminer le cancer du foie, la cirrhose au stade avancé.

Dans le cadre du traitement complexe des maladies du foie, l’hépatoprotecteur Esslial Forte peut être utilisé. Un complexe de phospholipides, dont la structure et les propriétés sont identiques à celles du tissu hépatique, se réduit à sa composition et leur teneur en acides gras essentiels les dépasse même. Les phospholipides hépatoprotecteurs sont incrustés dans les zones endommagées des gaines du foie, rétablissant ainsi leur intégrité et leur fonctionnalité. La préparation est hypoallergénique en raison de composants exclusivement naturels et de l'absence de colorants et d'additifs synthétiques.

Vidéo sur la cirrhose alcoolique

Le processus inflammatoire, souvent causé par une consommation excessive de boissons alcoolisées, nécessite un traitement obligatoire. La forme courante de la cirrhose peut avoir des conséquences graves, voire mortelles. Après avoir visionné la vidéo, vous pourrez en apprendre davantage sur l’ensemble des symptômes, les principales causes de la maladie, le diagnostic de la cirrhose et la façon de la traiter.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Santé, médecine et longévité

Informations intéressantes, utiles et nécessaires pour votre santé.

Le rôle du foie est difficile à surestimer. Sa fonction principale est la neutralisation des substances nocives qui pénètrent dans l'organisme ou s'y forment au cours de sa vie. Notre bien-être et notre santé dépendent de l'efficacité avec laquelle le foie s'acquitte de ses tâches. Les dysfonctionnements du foie entraînent diverses maladies. Comment déterminer le statut de cet important organe pour agir dans le temps?

Foie - timide

La difficulté de diagnostiquer de nombreuses maladies du foie réside dans le fait que pour le moment, beaucoup d’entre elles sont asymptomatiques. Le fait est que dans le foie même, il n’ya pas de terminaison nerveuse et il ne peut se blesser, même si la maladie a déjà commencé. En raison de l'absence de syndrome douloureux évident, vous pouvez éviter l'apparition d'une maladie grave. Mais tout n'est pas si fatal - de nombreuses maladies du foie peuvent être identifiées par des signes indirects. Malgré toute sa modestie, le foie nous signale toujours les problèmes qui se posent avec lui par tous les moyens disponibles. Ainsi, sur notre site Web a2news.ru, nous donnons les signes les plus typiques de problèmes possibles.

Faiblesse et fatigue

Bien sûr, par eux-mêmes, faiblesse et fatigue ne parlent de rien. Ils peuvent être une conséquence d'une maladie récente, de problèmes de pression, d'un signe d'insuffisance cardiovasculaire, d'une gastrite. Ils peuvent être un signe d'un rhume imminent. En bref, toute maladie peut causer une faiblesse.

Mais, s'il n'y a pas d'allusion à une maladie infectieuse, si une personne dort suffisamment longtemps, se couche à l'heure et ne souffre pas d'une maladie cardiaque, mais subit constamment des faiblesses, de la fatigue, une sensation de malaise sans raison, le contrôle du foie vaut la peine. Cet état indique une intoxication du corps. Le foie est responsable de la neutralisation des toxines. Dès qu'il cesse de faire face à cela, les symptômes d'empoisonnement du corps augmentent. D'où le premier symptôme - faiblesse et fatigue.

Est-ce que ça fait toujours mal?

La douleur dans l'hypochondre droit peut indiquer un dysfonctionnement du foie. Dans ce cas, ça ne fait vraiment pas mal du tout. Les terminaisons nerveuses ne se trouvent pas dans le foie, mais dans la gaine protectrice. Une augmentation de la taille du foie due à la maladie entraîne l’étirement des membranes des lobes et l’apparition de douleurs.

Dans ce cas, la douleur n'est jamais aiguë. Elle est stupide, pas claire, mais persistante et durable. L'augmentation des problèmes conduit au fait que la douleur peut devenir permanente. Il peut être renforcé avec des mouvements. En outre, la douleur peut être administrée sous l'omoplate droite et dans le dos. Par conséquent, si vous avez souvent mal au dos ou à l'épaule, vous ne devez pas tout imputer à l'ostéochondrose - il est logique de vérifier le foie.

Une douleur sévère causée par des crampes n’est pas le signe d’une maladie du foie, mais des problèmes de son voisin, de la vésicule biliaire et des voies biliaires. Une douleur intense, aggravée par la pression, parle de cholécystite purulente. Dans ce cas, il est temps d'appeler une ambulance.

Lourdeur dans le côté

Un autre trait caractéristique. Il peut accompagner une cholécystite chronique. Si la gravité vous inquiète constamment, un examen détaillé mérite d'être examiné. Ce symptôme est caractéristique de la cirrhose du foie au stade initial, de l'hépatite et du développement de tumeurs.

Problèmes de peau

La peau est un miroir de la santé du foie. Tout problème avec elle tôt ou tard affecte l'état de la peau. Et ce n’est pas surprenant: le foie cesse de détruire les toxines comme il se doit et la peau, en tant qu’organe excréteur, prend en charge une partie du travail. Mais elle ne peut pas travailler dans un tel mode pendant longtemps, alors elle commence elle-même à souffrir très bientôt.

Alors, pensez au fait que le foie n'est pas en ordre, il est nécessaire, si vous trouvez les symptômes décrits ci-dessous.

Les veines d'araignée ont commencé à apparaître sur le corps. Plus ils sont nombreux, plus le foie se sent mal. En particulier, il convient de se demander si les étoiles apparaissent sur les joues ou sur le dos.

Des taches apparaissent sur le corps. Un changement de pigmentation parle presque toujours de problèmes de foie. De plus, la couleur de la peau peut varier à certains endroits. Un examen bronzé ou gris cendré de la peau des paumes et des aisselles devrait inciter à un examen immédiat. La pâleur de la peau ne parle pas seulement d’anémie - la cirrhose et l’hépatite peuvent bien en être la cause. Mais ne paniquez pas immédiatement, s'il n'y a que de la pâleur. Cela peut être une propriété de la peau ou une conséquence d'une carence en fer ou d'autres problèmes pas terribles. Le souci est, si la pâleur persistante est combinée avec d'autres signes de maladie du foie.

Des ecchymoses apparaissent sur le corps: une cirrhose chronique du foie peut entraîner une altération de la coagulation sanguine et une fragilité capillaire. Dans ce cas, même une légère pression peut provoquer des ecchymoses sur le corps.

Plaques sur le corps. En cas de problèmes avec l'écoulement de la bile, des plaques peuvent apparaître sur les paupières, les pieds, les coudes, entourées d'une peau jaunâtre.

Paumes rouges. Un signe clair d'hépatite et de cirrhose est la décoloration des paumes et des plantes des pieds. Ils rougissent. Si vous appuyez dessus, la peau deviendra blanche en premier lieu, puis redeviendra rougeâtre.

Peau jaune. C'est le seul signe que tout le monde connaisse. En effet, avec des problèmes de foie, on observe souvent un jaunissement de la peau, une sclérotique des yeux et des muqueuses. Cela est dû au fait que le foie cesse de se lier à la bilirubine et de l'éliminer, et qu'il s'accumule dans la peau. Le plus souvent, la peau jaunit avec l'hépatite et la cirrhose. Cependant, il n'est pas toujours nécessaire d'avoir peur immédiatement, surtout lorsqu'il s'agit de jaunir un enfant. Il convient de rappeler si une personne jaunie n’a pas mangé beaucoup de carottes ces derniers temps et s’intéresse au traitement au jus de carotte. Une consommation excessive de carotène provoque une jaunisse du carotène, qui ressemble à une jaunisse du foie.

Perte de cheveux Une maladie du foie est souvent accompagnée d'une perte de cheveux. En effet, les maladies du foie entraînent le développement d'un déséquilibre hormonal - le foie est impliqué dans la production d'insuline et élimine également les excès d'œstrogènes de l'organisme. Pour modifier l'équilibre hormonal du cheveu, commencez par réagir.

Prurit Ceci est un symptôme très commun.

Foie et tube digestif

Souvent, une maladie du foie présente tous les symptômes de maladies du tube digestif. Par conséquent, l'apparition de selles instables, d'une diarrhée déraisonnable, de brûlures d'estomac, d'un goût désagréable dans la bouche, de vomissements et de nausées doit faire l'objet d'une alerte et vous obliger à consulter un médecin.

Les signes caractéristiques de problèmes de foie incluent une décoloration de l'urine en jaune foncé et une décoloration des matières fécales. En règle générale, cela indique le développement de la maladie de Botkin et d'autres types d'hépatite. En association avec une peau jaune - preuve presque exacte de la présence de l'hépatite A.

Signes anormaux de maladie du foie

Parfois, les symptômes d'une maladie du foie peuvent indiquer des symptômes qui semblent n'avoir aucun lien avec elle. Beaucoup seront surpris, mais les troubles menstruels chez les femmes peuvent parler de problèmes de foie. Bien que, si vous creusez plus profondément, il n’y a rien d’étrange - le foie élimine les œstrogènes en excès du corps. Les violations de son travail mènent à une violation de l'équilibre hormonal dans le corps.

En outre, chez les hommes, une maladie du foie peut causer des problèmes d’érection et même d’impuissance. Ceci est également une conséquence des troubles hormonaux.

Il convient également de prêter attention à l'apparition de l'acné à l'âge adulte. L'acné est souvent le signe d'un déséquilibre hormonal ou d'une fonction hépatique.

Les signes non caractéristiques de maladie du foie incluent l’apparition d’une forte soif, une vision trouble, une intolérance aux aliments gras, des flatulences. Ces signes doivent être considérés conjointement avec les autres. Et s'il y a plusieurs autres signes de maladie du foie, vous devriez passer un examen.

L'un des signes caractéristiques de troubles du foie est une fièvre persistante de faible intensité pendant plusieurs mois, sans signes de rhume ni d'autres maladies infectieuses. Si la température est marquée à 37 degrés - il est nécessaire de vérifier le foie - cela peut être un signe de cirrhose du foie. Une forte augmentation de la température à des limites élevées indique des processus purulents et une cholécystite aiguë.

Causes de la maladie du foie

C'est une question plutôt compliquée. On pense que la malnutrition, l'abondance d'aliments gras, l'observance des régimes, le stress, l'abus d'alcool, l'utilisation de certains médicaments entraînent des maladies du foie. Mais ce n'est pas tout. Dans certains cas, diverses infections, comme les parasites, comme la giardiase, une prédisposition héréditaire, peuvent provoquer des maladies.

Symptômes de la cirrhose et de l'hépatite

Faites attention aux signes suivants - épuisement croissant sans cause, surtout en l'absence de changement dans la nutrition, jaunissement périodique, nausée, fatigue, douleur dans le côté, démangeaisons, ballonnements et apparition de veines dans l'abdomen. Les signes indirects peuvent être des modifications du métabolisme du cholestérol, des troubles visuels et des douleurs articulaires.

L'hépatite chronique peut initialement se traduire par une faiblesse, une fatigue, un ictère et des démangeaisons de la peau.

Signes de tumeurs

Une tumeur maligne peut être suspectée s'il y a une forte déplétion pendant plusieurs mois, associée à une douleur du côté droit. Dans ce cas, la douleur peut être sévère ou très faible. Les tumeurs bénignes sont souvent totalement asymptomatiques.

Signes d'un abcès du foie

La raison du développement d'un abcès peut être un parasite de la cavité hépatique ou une infection bactérienne. Le signe principal ici peut être une température élevée durable. Dans le même temps, il n'y a aucun signe de rhume. En conjonction avec la température apparaît des douleurs dans le côté droit, qui se fait sentir avec la pression.

Les maladies du foie peuvent être très dangereuses et conduire à une issue triste pour la vie. Par conséquent, il est très important de les remarquer à temps et de commencer le traitement. Et dans ce cas, il est très utile de connaître les symptômes, ce qui indique des problèmes de foie.

Comment déterminer si le foie est malade. Liste complète des symptômes

Le rôle du foie est difficile à surestimer. Sa fonction principale est la neutralisation des substances nocives qui pénètrent dans l'organisme ou s'y forment au cours de sa vie. Notre bien-être et notre santé dépendent de l'efficacité avec laquelle le foie s'acquitte de ses tâches. Les dysfonctionnements du foie entraînent diverses maladies. Comment déterminer le statut de cet important organe pour agir dans le temps?

Foie - timide

La difficulté de diagnostiquer de nombreuses maladies du foie réside dans le fait que pour le moment, beaucoup d’entre elles sont asymptomatiques. Le fait est que dans le foie même, il n’ya pas de terminaison nerveuse et il ne peut se blesser, même si la maladie a déjà commencé. En raison de l'absence de syndrome douloureux évident, vous pouvez éviter l'apparition d'une maladie grave. Mais tout n'est pas si fatal - de nombreuses maladies du foie peuvent être identifiées par des signes indirects. Malgré toute sa modestie, le foie nous signale toujours les problèmes qui se posent avec lui par tous les moyens disponibles. Le site a2news.ru a apporté les signes les plus typiques de problèmes possibles.

Faiblesse et fatigue

Bien sûr, par eux-mêmes, faiblesse et fatigue ne parlent de rien. Ils peuvent être une conséquence d'une maladie récente, de problèmes de pression, d'un signe d'insuffisance cardiovasculaire, d'une gastrite. Ils peuvent être un signe d'un rhume imminent. En bref, toute maladie peut causer une faiblesse.

Mais, s'il n'y a pas d'allusion à une maladie infectieuse, si une personne dort suffisamment longtemps, se couche à l'heure et ne souffre pas d'une maladie cardiaque, mais subit constamment des faiblesses, de la fatigue, une sensation de malaise sans raison, le contrôle du foie vaut la peine. Cet état indique une intoxication du corps. Le foie est responsable de la neutralisation des toxines. Dès qu'il cesse de faire face à cela, les symptômes d'empoisonnement du corps augmentent. D'où le premier symptôme - faiblesse et fatigue.

Est-ce que ça fait toujours mal?

La douleur dans l'hypochondre droit peut indiquer un dysfonctionnement du foie. Dans ce cas, ça ne fait vraiment pas mal du tout. Les terminaisons nerveuses ne se trouvent pas dans le foie, mais dans la gaine protectrice. Une augmentation de la taille du foie due à la maladie entraîne l’étirement des membranes des lobes et l’apparition de douleurs.

Dans ce cas, la douleur n'est jamais aiguë. Elle est stupide, pas claire, mais persistante et durable. L'augmentation des problèmes conduit au fait que la douleur peut devenir permanente. Il peut être renforcé avec des mouvements. En outre, la douleur peut être administrée sous l'omoplate droite et dans le dos. Par conséquent, si vous avez souvent mal au dos ou à l'épaule, vous ne devez pas tout imputer à l'ostéochondrose - il est logique de vérifier le foie.

Une douleur sévère causée par des crampes n’est pas le signe d’une maladie du foie, mais des problèmes de son voisin, de la vésicule biliaire et des voies biliaires. Une douleur intense, aggravée par la pression, parle de cholécystite purulente. Dans ce cas, il est temps d'appeler une ambulance.

Lourdeur dans le côté

Un autre trait caractéristique. Il peut accompagner une cholécystite chronique. Si la gravité vous inquiète constamment, un examen détaillé mérite d'être examiné. Ce symptôme est caractéristique de la cirrhose du foie au stade initial, de l'hépatite et du développement de tumeurs.

Problèmes de peau

La peau est un miroir de la santé du foie. Tout problème avec elle tôt ou tard affecte l'état de la peau. Et ce n’est pas surprenant: le foie cesse de détruire les toxines comme il se doit et la peau, en tant qu’organe excréteur, prend en charge une partie du travail. Mais elle ne peut pas travailler dans un tel mode pendant longtemps, alors elle commence elle-même à souffrir très bientôt.

Alors, pensez au fait que le foie n'est pas en ordre, il est nécessaire, si vous trouvez les symptômes décrits ci-dessous.

Les veines d'araignée ont commencé à apparaître sur le corps. Plus ils sont nombreux, plus le foie se sent mal. En particulier, il convient de se demander si les étoiles apparaissent sur les joues ou sur le dos.

Des taches apparaissent sur le corps. Un changement de pigmentation parle presque toujours de problèmes de foie. De plus, la couleur de la peau peut varier à certains endroits. Un examen bronzé ou gris cendré de la peau des paumes et des aisselles devrait inciter à un examen immédiat. La pâleur de la peau ne parle pas seulement d’anémie - la cirrhose et l’hépatite peuvent bien en être la cause. Mais ne paniquez pas immédiatement, s'il n'y a que de la pâleur. Cela peut être une propriété de la peau ou une conséquence d'une carence en fer ou d'autres problèmes pas terribles. Le souci est, si la pâleur persistante est combinée avec d'autres signes de maladie du foie.

Des ecchymoses apparaissent sur le corps: une cirrhose chronique du foie peut entraîner une altération de la coagulation sanguine et une fragilité capillaire. Dans ce cas, même une légère pression peut provoquer des ecchymoses sur le corps.

Plaques sur le corps. En cas de problèmes avec l'écoulement de la bile, des plaques peuvent apparaître sur les paupières, les pieds, les coudes, entourées d'une peau jaunâtre.

Paumes rouges. Un signe clair d'hépatite et de cirrhose est la décoloration des paumes et des plantes des pieds. Ils rougissent. Si vous appuyez dessus, la peau deviendra blanche en premier lieu, puis redeviendra rougeâtre.

Peau jaune. C'est le seul signe que tout le monde connaisse. En effet, avec des problèmes de foie, on observe souvent un jaunissement de la peau, une sclérotique des yeux et des muqueuses. Cela est dû au fait que le foie cesse de se lier à la bilirubine et de l'éliminer, et qu'il s'accumule dans la peau. Le plus souvent, la peau jaunit avec l'hépatite et la cirrhose. Cependant, il n'est pas toujours nécessaire d'avoir peur immédiatement, surtout lorsqu'il s'agit de jaunir un enfant. Il convient de rappeler si une personne jaunie n’a pas mangé beaucoup de carottes ces derniers temps et s’intéresse au traitement au jus de carotte. Une consommation excessive de carotène provoque une jaunisse du carotène, qui ressemble à une jaunisse du foie.

Perte de cheveux Une maladie du foie est souvent accompagnée d'une perte de cheveux. En effet, les maladies du foie entraînent le développement d'un déséquilibre hormonal - le foie est impliqué dans la production d'insuline et élimine également les excès d'œstrogènes de l'organisme. Pour modifier l'équilibre hormonal du cheveu, commencez par réagir.

Prurit Ceci est un symptôme très commun.

Foie et tube digestif

Souvent, une maladie du foie présente tous les symptômes de maladies du tube digestif. Par conséquent, l'apparition de selles instables, d'une diarrhée déraisonnable, de brûlures d'estomac, d'un goût désagréable dans la bouche, de vomissements et de nausées doit faire l'objet d'une alerte et vous obliger à consulter un médecin.

Les signes caractéristiques de problèmes de foie incluent une décoloration de l'urine en jaune foncé et une décoloration des matières fécales. En règle générale, cela indique le développement de la maladie de Botkin et d'autres types d'hépatite. En association avec une peau jaune - preuve presque exacte de la présence de l'hépatite A.

Signes anormaux de maladie du foie

Parfois, les symptômes d'une maladie du foie peuvent indiquer des symptômes qui semblent n'avoir aucun lien avec elle. Beaucoup seront surpris, mais les troubles menstruels chez les femmes peuvent parler de problèmes de foie. Bien que, si vous creusez plus profondément, il n’y a rien d’étrange - le foie élimine les œstrogènes en excès du corps. Les violations de son travail mènent à une violation de l'équilibre hormonal dans le corps.

En outre, chez les hommes, une maladie du foie peut causer des problèmes d’érection et même d’impuissance. Ceci est également une conséquence des troubles hormonaux.

Il convient également de prêter attention à l'apparition de l'acné à l'âge adulte. L'acné est souvent le signe d'un déséquilibre hormonal ou d'une fonction hépatique.

Les signes non caractéristiques de maladie du foie incluent l’apparition d’une forte soif, une vision trouble, une intolérance aux aliments gras, des flatulences. Ces signes doivent être considérés conjointement avec les autres. Et s'il y a plusieurs autres signes de maladie du foie, vous devriez passer un examen.

L'un des signes caractéristiques de troubles du foie est une fièvre persistante de faible intensité pendant plusieurs mois, sans signes de rhume ni d'autres maladies infectieuses. Si la température est marquée à 37 degrés - il est nécessaire de vérifier le foie - cela peut être un signe de cirrhose du foie. Une forte augmentation de la température à des limites élevées indique des processus purulents et une cholécystite aiguë.

Causes de la maladie du foie

C'est une question plutôt compliquée. On pense que la malnutrition, l'abondance d'aliments gras, l'observance des régimes, le stress, l'abus d'alcool, l'utilisation de certains médicaments entraînent des maladies du foie. Mais ce n'est pas tout. Dans certains cas, diverses infections, comme les parasites, comme la giardiase, une prédisposition héréditaire, peuvent provoquer des maladies.

Symptômes de la cirrhose et de l'hépatite

Faites attention aux signes suivants - épuisement croissant sans cause, surtout en l'absence de changement dans la nutrition, jaunissement périodique, nausée, fatigue, douleur dans le côté, démangeaisons, ballonnements et apparition de veines dans l'abdomen. Les signes indirects peuvent être des modifications du métabolisme du cholestérol, des troubles visuels et des douleurs articulaires.

L'hépatite chronique peut initialement se traduire par une faiblesse, une fatigue, un ictère et des démangeaisons de la peau.

Signes de tumeurs

Une tumeur maligne peut être suspectée s'il y a une forte déplétion pendant plusieurs mois, associée à une douleur du côté droit. Dans ce cas, la douleur peut être sévère ou très faible. Les tumeurs bénignes sont souvent totalement asymptomatiques.

Signes d'un abcès du foie

La raison du développement d'un abcès peut être un parasite de la cavité hépatique ou une infection bactérienne. Le signe principal ici peut être une température élevée durable. Dans le même temps, il n'y a aucun signe de rhume. En conjonction avec la température apparaît des douleurs dans le côté droit, qui se fait sentir avec la pression.

Les maladies du foie peuvent être très dangereuses et conduire à une issue triste pour la vie. Par conséquent, il est très important de les remarquer à temps et de commencer le traitement. Et dans ce cas, il est très utile de connaître les symptômes, ce qui indique des problèmes de foie.

Maladie du foie comment identifier

nettoie le corps des toxines. La violation de cette fonction entraîne une intoxication, qui interfère avec la coagulation sanguine normale et augmente la perméabilité vasculaire, entraînant ainsi un gonflement du cerveau.

Le symptôme le plus connu de la maladie du foie est la couleur jaune de la peau, appelée jaunisse, dans laquelle non seulement la peau devient jaune, mais aussi les lésions internes.

. Pour des maladies telles que

ou dystrophie, le parenchyme hépatique est endommagé, ce qui entraîne la perte de la capacité des cellules hépatiques à sécréter de la bilirubine. En conséquence, la bile pénètre dans le sang par les canaux lymphatiques. Les tissus sont colorés et la jaunisse commence.

Un autre symptôme connu de la maladie est la couleur légèrement argileuse des selles. Cela semble dû au manque de bile dans l'intestin. Sa présence augmente le péristaltisme et, en l’absence de bile, l’un des symptômes suivants de la maladie du foie est la constipation, ainsi que l’odeur putride de fèces.

, la bile empoisonne tout le corps. Les patients ressentent une dépression, ils ont des maux de tête, leur humeur se dégrade. Avec la jaunisse à long terme, en raison du fait que la bile irrite les terminaisons nerveuses, les démangeaisons sont graves. En outre, l'urine prend une couleur brun foncé et sa mousse devient jaune, car la bile est excrétée par le corps.

. En entrant dans le linge, l’urine laisse une couleur jaune verdâtre.

Le symptôme de la cirrhose est l’apparition d’une ascite ou

abdomen lorsque le tissu hépatique s’atrophie et que le tissu conjonctif se dilate et s’épaissit. Dans le même temps, l'œdème n'apparaît pas dans d'autres parties du corps.

Une douleur dans l'hypochondre droit et une sensation de lourdeur signalent des problèmes dans le foie, il peut s'agir d'une inflammation des organes internes. À la palpation, le patient se sent mal.

La neurasthénie est souvent une manifestation d'intoxication. Et il existe deux options pour la manifestation de ce syndrome. Certains patients deviennent irritables et présentent un comportement agressif, tandis que d'autres se fatiguent rapidement, deviennent méfiants et sensibles. Chez ces personnes et d’autres, le sommeil est perturbé, la pression artérielle augmente, des vertiges apparaissent,

et trouble sexuel.

Quand une maladie du foie peut survenir hémorragique

. Il se manifeste par des saignements et diverses éruptions cutanées. Ceci est dû à une diminution de la coagulation sanguine, car la formation de prothrombine et de

. En conséquence, les parois des vaisseaux capillaires sont également endommagées, ce qui peut provoquer des saignements de nez de temps en temps.

En fonction du type de maladie hépatique telle que

: nausées, vomissements (parfois avec du sang), constipation ou, au contraire, diarrhée, miction fréquente, vertiges, faiblesse, manque d’appétit, baisse soudaine de la température corporelle (de 39 à 40 ° C à la température normale) pendant plusieurs heures.

Le foie est l'organe principal qui traverse tous les poisons et les toxines qui pénètrent dans le corps. En outre, il joue un des rôles principaux dans le système digestif, dans le métabolisme général et la régulation des protéines, des graisses, des glucides et des acides aminés. Le foie prend en charge toute l’attaque des substances nocives, transforme tous les nutriments nécessaires dans la bile et les transmet sous forme pure aux intestins.

- consulter un médecin; - subir les examens nécessaires.

Les maladies de cet organe peuvent être jugées par des signes indirects, car il n’ya pas de terminaison nerveuse dans la structure du foie et pour cette raison, il ne peut pas nuire.

La douleur ne peut apparaître que sur

cancer ou cirrhose, lorsque toutes les fonctions du foie ne peuvent plus exercer leur travail. Et l'apparition de la douleur indique seulement que des métastases ont atteint les organes adjacents. En outre, la douleur peut indiquer la présence de calculs dans la vésicule biliaire ou

glande, mais pas le foie, car lorsqu'une grande quantité de substances nocives pénètre dans l'organisme, le foie en souffre et reste silencieux.

foie, vous pouvez juger par teint gris ou jaune, parfois le visage devient très pâle. La peau de tout le corps peut être très sèche ou très grasse. Aussi souvent présent

, cheveux clairsemés et durs

, des taches pigmentaires apparaissent, il y a une nuance jaune de protéines oculaires, les ongles sont exfoliés et les rhumes et les maladies virales sont tourmentés. Les pieds peuvent gonfler, l'abdomen devient gros en raison de la grande quantité d'eau dans la cavité abdominale

, langue couverte de fleurs blanches, jaunes ou grises. Très souvent, la digestion est perturbée, une constipation chronique ou une diarrhée chronique, des brûlures d'estomac apparaissent, une lourdeur dans l'hypochondre droit, une surcharge du tractus gastro-intestinal, une bouche amère inquiète.

Si vous présentez au moins deux des symptômes ci-dessus, consultez un médecin généraliste et dirigez-le vers un hépatologue-gastro-entérologue. En fonction des plaintes du patient, le médecin vous prescrira l'un des types d'examen suivants: échographie abdominale, tomodensitométrie du foie, scintigraphie, détection ou biopsie. Le résultat le plus fiable de l'état du foie ne donne qu'une biopsie. Sur la base de cette enquête, il est possible de poser un diagnostic précis et de prescrire un traitement adéquat. Biopsie

l’hôpital par des spécialistes expérimentés sous anesthésie locale par ponction et élimination du matériel du foie.

Toute maladie du foie entraîne l'incapacité du corps à remplir son rôle principal, à savoir la protection de tous les organes contre les toxines, les toxines et les cancérogènes. En conséquence, le diabète, l'obésité,

, maladies cardiovasculaires, calculs biliaires, allergies sévères, etc.

Pour une récupération réussie, en plus du traitement principal prescrit, suivez un régime, abandonnez les plats frits et épicés ainsi que les boissons alcoolisées. Vapeur tous les aliments. Manger fractionné et fréquent.

Maladie biliaire: symptômes, traitement et régime postopératoire

Le foie est la plus grande et la plus importante des glandes digestives. Sa masse est d'environ 1, 5 kg. Le foie est impliqué dans les processus métaboliques et dans l'accumulation de diverses substances dans le corps. Il favorise la production de bile, synthétise des protéines et des vitamines et transforme également les toxines en substances sûres.

Les maladies du foie se caractérisent par des douleurs sourdes et sourdes ou une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Ces douleurs sont constantes tout au long de la journée, sont aggravées par l'effort physique, la conduite, les graisses, les aliments frits ou épicés et se calment au repos.

Ces douleurs sont transmises à l'omoplate droite, le dos, peut être ressenti dans le côté droit du cou. Ils sont accompagnés de nausée, vomissements, éructations, brûlures d'estomac, flatulences, ballonnements et

Pour maladie du foie peut être caractérisée par une faiblesse musculaire, fatigue, léthargie, irritabilité, diminution des performances, intolérance à la graisse et perte d'appétit.

Il y a souvent des maux de tête, même une tendance à s'évanouir. Parfois, de petites hémorragies sont perceptibles sur la peau. Avoir

une irrégularité menstruelle peut survenir,

avoir des problèmes avec

Au cours d'une maladie du foie, vous pouvez parfois voir jaune

la peau. Dans le même temps, la présence d'urine sombre et une décoloration des selles sont notées. Sur le fond de la jaunisse, la démangeaison plus prolongée se développe, ce qui indique une augmentation du nombre de composants de la bile dans le sang.

La cirrhose est la maladie hépatique diffuse la plus grave. Parmi les symptômes externes de la maladie peuvent être notés malaise, sommeil médiocre, faiblesse. La jaunisse, le prurit et les hémorragies sur la peau se manifestent périodiquement. Homme malade

en raison de troubles digestifs et d'absorption.

On observe très souvent sur la peau une expansion de petits vaisseaux sanguins. La peau des paumes est rougie, chez les hommes, les glandes mammaires sont élargies. Pour la cirrhose du foie se caractérise par une douleur dans l'hypochondre droit, une augmentation et une distension abdominale.

De nombreuses maladies du foie se manifestent souvent par des symptômes cliniques légers, mais la complication elle-même peut constituer une grave menace pour la santé et même la vie. Par conséquent, en cas de suspicion d'affection hépatique ou d'empêchement de se développer, consultez un médecin, si nécessaire, passez une échographie, une tomographie ou une laparoscopie.

Certaines maladies sont généralement asymptomatiques (stéatose du foie, hémangiome) et ne sont détectées que par échographie en augmentant la taille du foie.

La diathèse est l’une des maladies les plus courantes chez les jeunes enfants. Il se manifeste sous forme de rougeur sur les joues, de démangeaisons, d'éruptions cutanées sur le corps. Mais en raison de la détérioration de la situation écologique, d’un grand nombre de produits semi-finis dans le régime alimentaire de l’homme moderne, l’émergence de nouvelles formes de drogues

de plus en plus commun chez les adultes. Pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire de reconnaître cette maladie à temps.

Si vous ou votre

des boutons sont apparus à n'importe quel endroit; examinez tout le corps pour déterminer s'il y a une éruption cutanée ailleurs. Si c'est exsudatif

diathèse, alors vous trouverez la rougeur, la desquamation et la desquamation.

Ne confondez pas la diathèse avec une irritation de la peau provoquée par la sueur. Avec la chaleur épineuse, de petits boutons apparaissent. Ils peuvent être situés sur tout le corps, mais ils se situent dans les plis et les dépressions de la peau. Les pâtes de poulet disparaissent en quelques jours. Si la température et l'humidité de l'air se normalisent, les procédures d'hygiène seront effectuées à temps. Et la diathèse ne va pas si vite.

Rappelez-vous si vous n'avez pas consommé de produits exotiques ou nouveaux, ou si vous avez pris des médicaments inconnus avant cette date. Après tout, tout cela peut provoquer une diathèse.

la diathèse est directement dépendante de la mère qui l’allaite. En outre, les conditions préalables sont posées dans le corps féminin même pendant

. Si la future mère est tout

café abusé, agrumes et autres produits nocifs, il y a un grand risque de diathèse

. Par conséquent, lorsque vous commencez à allaiter, tenez systématiquement un journal de nutrition. Entrez les données que vous et votre bébé mangez. Donc, vous définissez ce qui est entré dans une réaction négative et supprimez l'allergène de l'alimentation.

La prédisposition à la diathèse est souvent transmise.

. Demandez à vos plus proches parents s'ils ont eu de telles éruptions cutanées et, le cas échéant, quelle en a été la cause.

Consultez un médecin pour obtenir de l'aide. Parlez-lui de

votre vie, sur la nutrition et les facteurs héréditaires. Ainsi, il peut déterminer plus précisément votre état et prendre toutes les mesures nécessaires.

Vous pouvez avec l'aide d'un test sanguin pour l'immunoglobuline. En raison d'une allergie typique, cet indicateur est augmenté et, dans la diathèse exsudative-catarrhale, il est normal.

Les matières fécales (selles) sont le contenu du côlon distal, qui est excrété lors des mouvements intestinaux. Il est constitué de résidus d'aliments digérés, de jus de digestion, de micro-organismes (dont 95% sont déjà morts) et d'eau. La consistance, la couleur et le volume dépendent d'un certain nombre de facteurs: régime alimentaire, quantité de liquide consommée, médicaments pris et maladies. Pour la détermination primaire des propriétés physico-chimiques des matières fécales en utilisant la recherche scatologique.

La couleur des matières fécales est normale

La couleur des matières fécales change avec l'âge. Cela dépend des différences dans le régime alimentaire du nourrisson (les bébés recevant une alimentation artificielle ou naturelle présentent également des différences dans la couleur des matières fécales) et des adultes, ainsi que de modifications dans le fonctionnement du système digestif.

Le méconium est la première matière fécale du bébé. Il a une couleur noir verdâtre. En fait, il s'agit d'un bouchon de mucus contenant une grande quantité de bilirubine, qui donne une teinte verdâtre aux matières fécales.

La couleur des matières fécales d'un bébé nourri au sein est dorée, elle peut être jaune-verdâtre (également en raison du mélange de bilirubine), les matières fécales peuvent s'oxyder et devenir vertes dans l'air. Chez un nourrisson nourri artificiellement, les selles seront jaune pâle ou marron clair.

Les selles des enfants plus âgés seront normalement brun foncé sans impuretés de mucus ou de sang (la teinte dépend de la nourriture ou du médicament pris).

La chaise d'un adulte en bonne santé ne différera pas de la chaise d'un enfant plus âgé. Sa couleur sera de différentes nuances de brun (la couleur brune donne des pigments biliaires de matières fécales). L'utilisation de divers produits affecte également la couleur des selles: les produits laitiers donnent une couleur claire, la viande - foncée, la nourriture végétale - verdâtre.

Les médicaments qui affectent la couleur des selles: charbon actif, bismuth, fer donnent une couleur noire, certains antibiotiques sont jaune or. Chez les nourrissons, le fer peut donner des formations rougeâtres dans les matières fécales, qui ressembleront à un mélange de sang.

La couleur des matières fécales en fonction de la maladie

Avec une diminution du nombre de pigments biliaires, les matières fécales peuvent devenir blanc grisâtre et sableuses.

Le sang de l'estomac donnera des selles noires aux selles, il deviendra rougeâtre quand il saigne du bas de l'intestin et du sang rouge apparaît à la surface des selles quand un saignement hémorroïdaire se produit. Le mucus sanguin apparaît dans la dysenterie.

Une pancréatite peut entraîner des selles jaune grisâtre.

Les selles sont de couleur grise. Plus tard, lorsque la maladie se développe, elles sont incolores et aqueuses avec le choléra. Il ressemble à une décoction de riz.

La couleur des selles avec salmonellose dépend de la forme de la maladie. Plus souvent, cela rappelle la «boue de marais» - gluante, verdâtre. La même couleur de la chaise est trouvée avec l'infection à rotavirus.

Le pus visible apparaît dans les lésions ulcéreuses du côlon. Aussi, dans les maladies inflammatoires du côlon à la surface des matières fécales apparaissent des morceaux ou des cordons de mucus.

Il est très difficile de déterminer la maladie en fonction de la couleur des matières fécales, car vous devez tenir compte de plusieurs autres facteurs, mais tout changement de couleur (ainsi que de cohérence) doit donner l’alerte et donner une excuse pour consulter un médecin et remettre les matières fécales pour une étude coprologique.

Collecte des matières fécales pour la recherche scatologique

Vous devez pouvoir collecter les matières fécales à des fins de recherche. Si dans l'analyse des matières fécales un test de sang caché sera effectué, quelques jours avant la collecte, arrêtez de manger du poisson et de la viande, ne vous brossez pas les dents et rincez-vous au rinçage pour éviter les traumatismes gingivaux. Pendant 4-5 jours pour arrêter de prendre des médicaments qui affectent la couleur du fauteuil, ne mettez pas de lavement et de bougies rectales.

Dans les matières fécales collectées ne devraient pas être des impuretés de l'urine et de l'eau. Les ustensiles de recherche doivent être propres et secs.

La collection doit être faite à plusieurs endroits dans une partie de la chaise.

Il est possible de collecter la veille et de stocker les matières fécales dans un récipient hermétiquement fermé au réfrigérateur.

Régime essentiel pour les maladies du foie

comment identifier la bile malade

Comment déterminer une maladie du foie

Le foie est un organe unique, car il remplit simultanément de nombreuses fonctions vitales: il produit les protéines nécessaires à la structure des tissus, décompose les glucides et les lipides et filtre le sang. Avec des symptômes de maladie du foie, ses fonctions sont perturbées, le corps reçoit de nombreux problèmes: intoxication, coagulation sanguine normale. Les conséquences sont un gonflement du cerveau, une insuffisance hépatique, une dégradation du foie, etc. C'est pourquoi les maladies du foie nécessitent un traitement urgent sous la surveillance d'un médecin.

Traitement des maladies du foie

Un symptôme de céphalée de type migraine s'appelle généralement chronique. Comme la migraine, elle est étroitement associée au surmenage et à la surcharge hépatique, mais elle commence plus lentement ou plus lentement. Les analgésiques et dans ce cas presque ne aident pas.

Le rôle de la maladie du foie dans l'apparition de symptômes de céphalées

Le foie remplit de nombreuses fonctions essentielles au maintien de la santé. Tout d’abord, c’est l’organe de désintoxication, capable de neutraliser presque toutes les substances toxiques. Un foie en bonne santé détruit les histamines, suspend l'action des hormones lorsque le corps n'en a plus besoin et neutralise les médicaments, les produits chimiques, les poisons et les toxines en cas d'intoxication. Le foie est également un réservoir de sang, une réserve de vitamines, de minéraux, de glucides et de glycogène, nécessaire à la régulation de la glycémie. En outre, le foie produit des enzymes, du cholestérol, des protéines, des substances responsables de la coagulation du sang et de la bile. La bile est essentielle pour une digestion normale des graisses. C'est un émulsifiant qui agit comme un nettoyant. Un foie malade ne produit que la moitié de la bile requise.

Des études scientifiques menées ont montré que les aliments américains traditionnels causent des dommages importants au foie. Nous savons à quel point les toxines sont dangereuses pour ce corps et, de nos jours, il n’existe pratiquement pas de produits sans pesticides, agents de conservation, nitrates, impuretés de métaux lourds provenant de l’utilisation d’engrais chimiques et d’eau polluée. Nous sommes donc peut-être tous atteints d’une maladie du foie..

Traitement des maux de tête pour les maladies du foie

Les symptômes de céphalées associés à une atteinte hépatique modérée peuvent être identifiés par les symptômes suivants: faible niveau d'activité physique, problèmes digestifs, constipation, allergies, prise de poids et modifications hormonales. Une grave perturbation du foie dans le traitement de la maladie du foie nous rend plus vulnérables à l'inflammation de cet organe ou à l'hépatite, qui peut être causée par des infections virales ou bactériennes, ainsi que par l'action de produits chimiques toxiques, de médicaments et de pesticides. L'accumulation de toxines dans le foie fait que cet organe n'est plus en mesure de se retirer du sang, ce qui peut même causer des troubles mentaux. Maux de tête, arthrite, allergies, anémie, diabète, hypertension artérielle, obésité, alcoolisme et stérilité - toutes ces maladies sont une réaction de l’organisme à l’incapacité du foie de neutraliser l’infection.

Les médicaments pour le traitement des maux de tête avec les maladies du foie

Je dois dire que dans le traitement des migraines et des maux de tête similaires des maladies du foie, il est absolument nécessaire de surveiller le travail du foie. La plupart des médecins ne font pas assez attention au foie, car vous pouvez toujours proposer un remède nouveau et amélioré, utiliser un aérosol pour le traitement du nez ou avaler ce qui est habituellement prescrit dans le cas des migraines. Malheureusement, ces médicaments, comme les toxines, entrent également dans le foie. La première ligne de défense est la nutrition rationnelle et l’utilisation de préparations à base de plantes spécifiques pour la détoxification du foie et des intestins. N'oubliez pas que les médicaments en vente libre non contrôlés - en particulier réguliers - sont très dangereux et provoquent le retour de la migraine. Une telle douleur est un signe que le corps - et surtout le foie - n'est plus en mesure de neutraliser les toxines. En conséquence, elles se sont accumulées à un niveau dangereux et doivent être traitées pour une maladie du foie. La société pharmaceutique Bristol-Myers Squibb a récemment publié un nouvel analgésique, Exedrine Migraine, destiné au traitement. Ce médicament est destiné au traitement des migraines, mais si vous étudiez attentivement l'étiquette, vous constaterez que sa composition est identique à celle de l'Exedrine Extra Fort, le même médicament, mais sous un nom différent.

Quand les fabricants ont présenté Ecsedrin lors d'une conférence de presse, les médecins ont annoncé: «Tiens, prends ça pour les migraines» pour le traitement. Cette "publicité miracle" a montré que Bristol-Myers Squibb et les médecins croient de toute évidence que les migraines peuvent être soignées de la même manière qu'un simple mal de tête, mais quiconque souffre de migraines sait que c'est loin d'être le cas. pas si Il n'y a pas d'ingrédient magique, de pilule ou de médicament qui soulage la douleur des migraines.

Le danger de telles publicités est que les personnes souffrant de migraines peuvent prendre une dose supplémentaire pour le traitement si la douleur ne diminue pas. Par conséquent, il existe un lien vicieux entre la douleur et les pilules, qui conduit parfois même à une intoxication et à des symptômes de maladie du foie. Jusqu'à ce que la cause principale de la migraine ait été identifiée, tout traitement avec des médicaments sans ordonnance entraînera les symptômes du problème à l'intérieur du corps. Lors de leur première visite, beaucoup de mes patients ont avoué avoir pris des analgésiques pendant au moins dix ans. Si de tels médicaments sont censés soulager ou réduire la douleur, pourquoi revient-il tout le temps?

Prévenir les maux de tête pour les maladies du foie

Nous avons identifié les principales causes d'apparition des symptômes de migraine et de douleur concentrée. Examinez de plus près votre régime alimentaire, votre style de vie, votre degré de stress émotionnel et physique. Parfois, éviter un produit ou une boisson auxquels vous êtes allergique peut constituer une mesure efficace pour traiter les symptômes de la migraine persistante.

Bien que de nombreux types de maux de tête mentionnés aient la même cause ou une cause principale, leurs différences sont suffisamment importantes pour être traitées séparément. Mais chacune de ces nombreuses variétés peut être vaincue avec des techniques naturelles et efficaces (à l'exception des maux de tête causés par des tumeurs ou des infections impossibles à guérir sans antibiotiques).

Et surtout, vous apprendrez des méthodes simples d’acupression et d’auto-massage pour le traitement, qui sont très efficaces pour soulager les maux de tête.

Traitement populaire des maladies du foie

Tous les médicaments existants pour le traitement peuvent provoquer une intoxication hépatique, c'est-à-dire détruire les cellules du foie. Par conséquent, les médecins soucieux de préserver la résistance du corps prescrivent en règle générale l'utilisation de produits à base de plantes et d'herbes médicinales à leurs patients afin de soutenir le foie lors du traitement de maladies. Parmi les aliments et les herbes recommandés pour le traitement des maladies du foie figurent les artichauts, les feuilles de boldo, le chardon-Marie, le dymyanku, le romarin, l'aubier de tilleul (jeune couche de bois), le saule blanc, le radis et le pissenlit. Ces plantes sont utiles pour toute maladie et tout traitement. Pensez-y, en particulier car après une maladie du foie (même en cas de guérison complète), la fatigue peut ne pas durer très longtemps.

Régime alimentaire pour maladie du foie

Toute maladie associée au foie contribue à la fatigue et les personnes atteintes d'hépatite en sont directement conscientes. La guérison des symptômes d'intoxication alimentaire peut être retardée de plusieurs mois. Après les vacances, nous nous sentons souvent fatigués, ce qui, à bien des égards, vient du fait que notre pauvre foie gémit sous le poids du chocolat, de l'alcool et des gâteaux. Dans ce cas, nous devons prendre des mesures radicales, à savoir faire un régime pour le traitement.

Quels produits sont contre-indiqués lors du traitement des maladies du foie? Sucre, graisse, alcool. Ces produits sont des ennemis jurés du foie.

Quels aliments devraient être utilisés dans le traitement des maladies du foie? Lors du traitement des symptômes de maladie hépatique, il convient de privilégier les artichauts, les pissenlits, les carottes, la laitue (éventuellement bouillie), le cresson, les tomates, les olives, les pommes, les agrumes (oranges, pamplemousses, mandarines) et les raisins. Pour soulager la maladie, vous pouvez boire une cuillère à café d'huile d'olive le matin, l'estomac vide, même si cela vous semble dégoûtant, prenez une rondelle de citron. Ainsi, vous vous débarrasserez du goût désagréable de votre bouche.

Quelle est l'importance d'utiliser le liquide dans le traitement des maladies du foie? Avec des symptômes de maladie du foie, vous devez boire et boire autant que possible (boire de l'eau et des teintures).

Lorsque vous vous sentez mieux, réfléchissez à votre régime alimentaire et choisissez l'option qui convient le mieux au foie. Et passez à l'élément suivant.

Symptômes de maladie du foie

Plaintes pour maladie du foie

Les plaintes de la douleur dans l'hypochondre droit - le principal symptôme de la maladie du foie. Plaintes de dyspepsie hépatique: perte d’appétit; sensation de plénitude, de plénitude et de lourdeur dans l'hypochondre droit; mauvais goût souvent amer dans la bouche, éructations, nausées, vomissements, ballonnements et grondements d'estomac, constipation ou diarrhée dans les maladies du foie. Les plaintes de démangeaisons cutanées peuvent également être des symptômes d'une maladie du foie nécessitant un traitement. Les plaintes à la jaunisse, l'excrétion d'urine de la couleur de la bière et la décoloration des matières fécales peuvent également être un symptôme. Vomissements sanglants abondants. Les plaintes de distension abdominale - pas un symptôme obligatoire de la maladie du foie.

Symptômes cliniques de maladie du foie

L'inflammation de la vésicule biliaire est la première cause des symptômes de la maladie du foie. Un symptôme évident de cette maladie est la couleur de la peau jaune (jaunisse). Il y a des douleurs après avoir pris des aliments frits ou épicés. Avec des symptômes de maladie du foie, l'hépatite, le parenchyme hépatique est affecté, les cellules hépatiques arrêtent de sécréter de la bilirubine, un traitement urgent est nécessaire. La bile commence à pénétrer dans le sang par la lymphe. Cela peut aussi indiquer qu'il y a des calculs dans le foie, alors la douleur dans le foie peut être paroxystique et sévère. Une tomographie assistée par ordinateur doit être réalisée pour déterminer le traitement ultérieur de la maladie du foie. Le traitement de la pierre avec une maladie du foie dépend de sa taille et de son type. Certaines pierres peuvent être guéries avec un régime spécial prescrit par un médecin. Ou vous devrez enlever la pierre à l'aide d'opérations.

Avec des symptômes de maladie du foie - les selles acquièrent une couleur argileuse. Si la bile pénètre dans l'intestin, le péristaltisme augmente. Si la bile cesse de pénétrer dans les intestins, si la constipation et la colite se déclarent et si une odeur putride de matières fécales apparaît, il est alors symptomatique de la nécessité de traiter une maladie du foie.

La bile commence à circuler dans le sang. L'empoisonnement se produit. Un patient atteint d'une maladie du foie ressent les symptômes suivants: faiblesse, maux de tête graves, démangeaisons importantes. En urinant, une mousse jaune apparaît et l'urine devient brun foncé.

Les symptômes du développement d'une maladie du foie, la cirrhose, sont une hydropisie abdominale. Tissu hépatique atrophique. Le connectif se développe et se condense.

La douleur dans le foie avec une maladie du foie peut toujours être causée par la formation d'une tumeur ou d'un kyste. Ensuite, vous devez absolument passer une échographie, que vous pouvez faire vous-même sans consulter un médecin. Une formation spéciale avant l'échographie n'est pas, mais il est préférable de le faire sur un estomac vide.

Comment identifier une maladie du foie par ses symptômes?

Dans l'hypochondre droit, je ressentais de la douleur et de la lourdeur. Une douleur à la palpation survient. Il y a une forte intoxication du corps. Le patient devient irritable ou, au contraire, sensible et rapidement fatigué. Le sommeil est perturbé, la pression artérielle augmente, des vertiges, une tachycardie, une arythmie et un trouble urinaire commencent - le système reproducteur. Des saignements sévères commencent, la formation de prothrombine et de fibrinogène est perturbée. En outre, les maladies du foie sont accompagnées de nausées, de vomissements, de constipation, de diarrhée, de vertiges, de fièvre et d’une perte d’appétit.

Le foie est un organe non apparié et tout à fait unique. Jusqu'à présent, ses fonctions ne peuvent être reproduites artificiellement pendant longtemps. Mais les cellules du foie après la détermination de la maladie du foie et le traitement, peuvent récupérer rapidement. Celles-ci et beaucoup d'autres fonctions vitales sont assurées par les cellules du foie - les hépatocytes. À 80%, le foie est constitué de cellules qui ne sont plus dans aucun organe.

La fièvre, la faiblesse, l'intoxication générale du corps, les rhumes et les maladies virales assez fréquents, les sensations de brûlure dans l'estomac désagréables résultant d'une fonction hépatique anormale sont parmi les symptômes les plus évidents de la maladie du foie.

Détermination des symptômes de maladie du foie lors de l'examen

Avec certains symptômes de maladie hépatique chronique, le patient a l’air infantile si la maladie s’est développée dans l’enfance ou à l’adolescence. Le changement de couleur de la peau est très important lors de la visualisation de la peau et des muqueuses. Il faut faire attention à la présence de symptômes de la jaunisse, qui peuvent être de gravité variable. Si les symptômes de la jaunisse sont minimes (sous-cutanés), le patient doit être examiné à la lumière du jour ou, dans les cas extrêmes, avec une lampe fluorescente. Tout d'abord, la jaunisse apparaît sur la sclérotique des yeux, la face inférieure de la langue et le palais mou deviennent jaunes, puis les paumes et la plante des pieds commencent à jaunir et enfin toute la peau.

L’inspection de la sclérotique permet de distinguer l’ictère véritable (causé par une augmentation de la bilirubine dans le sang) des symptômes de l’ictère provoqués par la prise d’acryne, de carotène (par exemple, de carottes), l’utilisation de grandes quantités d’agrumes, le trinitrotoluène. L'ingestion de substances contenues dans celles-ci peut également causer un léger jaunissement de la peau, mais la sclérotique ne se tache jamais.

Détermination des maladies du foie par couleur de peau

La peau jaune peut avoir différentes nuances pour les symptômes de maladie du foie qui nécessitent un traitement. Une jaunisse orange jaunâtre est observée lors de l’accumulation directe de bilirubine dans la peau et s’observe généralement avec une maladie hépatique précoce. La couleur de la peau jaune citron est un symptôme caractéristique de la jaunisse hémolytique (lorsque les globules rouges se décomposent, la bilirubine indirecte s'accumule). La peau est de couleur jaune-vert lorsque la biliverdine s'accumule (un des produits de l'oxydation de la bilirubine), il s'agit d'un symptôme caractéristique de la jaunisse obstructive (en cas de difficulté dans le flux de la bile). Si la jaunisse mécanique dure très longtemps, la peau devient noirâtre-bronze. et nécessite un traitement pour cette maladie du foie.

Avec des symptômes de maladie chronique du foie, la peau peut être pâle ou avoir un ton sale. Les changements de couleur de la peau peuvent être limités. Par exemple, une bouillotte dans la région de l'hypochondre droit peut provoquer un symptôme de pigmentation, à l'origine de l'apparition de symptômes, notamment une douleur prolongée provoquée par des maladies chroniques de la vésicule biliaire. Lors de l'examen de la peau du patient, vous pouvez voir des symptômes de grattage sur la peau, apparaissant à la suite de fortes démangeaisons causées par les produits de décomposition de la bilirubine. Les égratignures deviennent souvent infectées et suppurées. Avec les symptômes d’une telle jaunisse, on peut observer une diathèse hémorragique, sous la forme d’une éruption pétéchiale (sang pétéchial) et d’hémorragies cutanées.

Lors d'un examen externe, vous pouvez remarquer un certain nombre de symptômes associés à la violation de diverses fonctions du foie et qui revêtent une grande importance pour le diagnostic. Ainsi, en cas de violation du métabolisme du cholestérol, on peut observer un dépôt intradermique de cholestérol sous la forme de plaques jaunes qui apparaissent généralement sur les paupières (appelées xanthélasma), moins souvent sur les mains, les coudes, les genoux et les pieds. Ce groupe de symptômes n'est pas strictement spécifique car il peut être observé dans d'autres maladies accompagnées d'une violation du métabolisme du cholestérol (dans l'athérosclérose, le diabète, etc.).

Diagnostic de maladie du foie

Comment diagnostique-t-on une maladie du foie?

Vous devriez savoir qu'en examen général, il est absolument impossible de déterminer le diagnostic exact des symptômes de la maladie du foie. Un test sanguin général et biochimique ainsi qu’une échographie vous seront prescrits pour déterminer le traitement des maladies du foie. À l'aide d'une analyse de sang, on détermine le niveau de transaminases, de phosphatase, la présence d'une infection virale d'origine différente et de marqueurs tumoraux.

Si une analyse de sang révèle la présence d'une hépatite (A, B, C, D), le prochain médecin à consulter est un hépatologue. Il vous prescrira un traitement pour votre maladie du foie, en fonction de l'hépatite dans le foie. L'échographie, à son tour, montrera s'il y a des symptômes de formations étrangères. En outre, une échographie aidera à déterminer les conduits de la vésicule biliaire. Si des modifications fonctionnelles du foie sont détectées au cours d'une maladie du foie, des conduits ou des calculs biliaires, le médecin hépatologue doit impérativement prescrire un ordinateur ou une imagerie par résonance magnétique afin de déterminer le traitement des maladies du foie. Si nécessaire, une ponction sera prise à l'aide d'une aiguille fine spéciale. En outre, le matériel prélevé sera examiné en cancérologie et pour les infections virales.

Les méthodes de tomographie ci-dessus permettent d'obtenir une image assez précise de la structure de l'organe touché en cas de maladie du foie. Ils vous permettent de voir les contours nets du foie, ainsi que les néoplasmes de nature négative, ce qui vous permet de localiser assez précisément les lésions du foie. En tant qu'étude supplémentaire des maladies du foie pour déterminer le traitement, les médecins peuvent vous prescrire une sonde. Cette méthode vous permettra d’obtenir une analyse de la bile et de vérifier tous ses paramètres biochimiques. En passant, avec l'aide de la détection, il est possible de déterminer avec précision la présence de parasites dans le corps présentant une maladie du foie.

Sur la base d'un examen approfondi, les médecins seront en mesure de vous poser un diagnostic précis et de déterminer la suite du traitement de la maladie du foie.


Articles Connexes Hépatite