Comment vérifier l'hépatite à domicile

Share Tweet Pin it

Le foie est un organe extrêmement important pour la vie humaine normale. Toute maladie de cet organe est grave, perturbe gravement la qualité de la vie humaine et peut avoir des conséquences très tristes. Les fonctions du foie sont très diverses et importantes pour le corps. Par conséquent, la survenue d'une insuffisance hépatique est très difficile à éliminer, même les médicaments les plus modernes.

L'hépatite est un processus inflammatoire qui affecte tout le foie, entraîne une diminution de sa fonction, des modifications des tissus et peut provoquer une modification irréversible de l'organe. Les causes de l'hépatite sont diverses, mais les virus jouent un rôle majeur dans l'apparition de cette pathologie particulière.

Les premiers signes d'hépatite n'indiquent souvent pas la gravité et la forme de la pathologie et sont interprétés comme un petit processus infectieux. Mais le traitement de cette pathologie est souvent très difficile et nécessite l’utilisation de médicaments graves à l’hôpital. Les cas d’infection par le virus de l’hépatite B augmentent chaque année. Même à la maison, une personne ne peut parfois pas éviter une infection par l'hépatite.

Les symptômes de l'hépatite dépendent du facteur étiologique ayant conduit au développement de la maladie. En fait, il s’agit d’une étude minutieuse de tous les symptômes et permet au médecin de décider rapidement et efficacement du type de traitement qui aurait le plus d’effet sur l’évolution de la maladie.

En règle générale, toutes les causes du développement de l'hépatite peuvent être combinées dans ces groupes:

  1. Les infections (virus de l'hépatite A, B, C, D, E, F, fièvres tropicales, oreillons, herpès, etc.) jouent un rôle important. L'infection par des virus peut se produire de différentes manières, tant alimentaire que parentérale.
  2. Intoxication toxique (poisons, composés chimiques, surdose de drogue, etc.).
  3. Alcoolisme
  4. Maladies auto-immunes.

Principaux symptômes de la maladie

Les symptômes de l'hépatite au stade de la détection sont prononcés. Par conséquent, pour un médecin de toute spécialité, une enquête et un examen approfondis du patient expliquent le mécanisme de développement de la fonction hépatique et biliaire altérée.

Cependant, une cause fiable de l'hépatite est possible d'établir uniquement par des tests de laboratoire.

Le chemin d'infection peut être défini en fonction du mode de vie et des procédures médicales précédentes. Les principaux signes du développement de la maladie chez l'homme sont les manifestations cliniques suivantes de l'hépatite:

  1. Augmentation de la température corporelle et de la fièvre. Ce sont des symptômes courants de toute maladie infectieuse et, dans le cas de l'hépatite, un tel tableau clinique est observé avec des lésions virales du foie. Cependant, contrairement aux infections respiratoires, les modifications du pharynx ne sont pas détectées et la langue ne peut contenir qu'une faible quantité de plaque.

Intoxication du corps. Manifesté sous la forme de maux de tête, de nausées et de vomissements. En raison d’une diminution de la fonction de détoxification du foie, des toxines s’accumulent dans le sang, ainsi que des métabolites et des produits de décomposition de diverses substances un certain nombre d'autres organes du corps humain.

Selon le symptôme de l’intoxication, il est également difficile de déterminer la cause et la maladie exacte, mais dans le cas de lésions hépatiques graves, une personne a une respiration hépatique (odeur d’ammoniac lorsqu’elle expire) et une dépression de la conscience jusqu’à un coma profond. Parfois, l’intoxication est la seule manifestation de la maladie.

Douleur dans l'hypochondre droit. L'inflammation du foie est toujours accompagnée d'un gonflement, qui se manifeste par une douleur chez la patiente. Dans ce cas, la palpation de l'organe permet de reconnaître le processus pathologique - il s'agrandit, le bord du foie est librement palpable, ce qui provoque une gêne et une douleur chez une personne.

Contrairement à l’infection par un certain nombre d’infections (paludisme, fièvre typhoïde, etc.) dans lesquelles on observe une hépatosplénomégalie (augmentation du foie et de la rate), seule une augmentation isolée du foie est décelée dans l’hépatite. peut diminuer, ce qui est un signe pronostique extrêmement défavorable - le processus de dégénérescence pathologique du tissu hépatique (cirrhose) a commencé avec une probabilité élevée.

La couleur de la peau, des muqueuses et de la sclérotique des yeux change et, plus rarement, la langue change de couleur - un ictère apparaît. La couleur de la peau peut varier du jaune pâle (citron) à l’orange riche (safran) et même au vert. Cela est dû à l'accumulation dans le sang et les tissus de bilirubine - un pigment, produit de la dégradation de l'hémoglobine, qui n'est pas excrété par le foie enflammé. Traditionnellement, on pense que la couleur de la sclérotique des yeux (le symptôme de la sclérotique icterique) change, puis que le mucus de la bouche devient jaune, que la couleur de la langue et de la peau se modifient.

Par conséquent, le type de cavité buccale, sa membrane muqueuse et sa langue sont également très importants et permettent d’identifier la maladie. La langue peut devenir rouge ou recouverte de fleurs blanches. Le traitement correct de l'hépatite s'accompagne d'une diminution de la jaunisse, qui disparaît complètement en quelques jours. Lorsqu’on examine la peau, il est important d’éclairer correctement la maison et les patients commettent souvent une erreur en déterminant la jaunisse.

La couleur de l'urine et des selles change. L'urine devient sombre - la couleur de l'urine est causée par des pigments formés à la suite de la dégradation de l'hémoglobine, qui ne sont pas retirés du corps du foie malade, mais commencent à être excrétés par les reins. Cal devient léger, sa couleur peut disparaître complètement.

Ces excréments sont appelés acholiques. Cela est dû au fait que les acides biliaires produits par le foie, en plus petites quantités, sont affichés dans la lumière intestinale, ce qui provoque un changement de couleur des matières fécales. Des études complémentaires sur les matières fécales et l'urine révèlent une augmentation de la concentration en pigments, ce qui permet de suspecter des anomalies de la fonction hépatique, y compris l'hépatite.

Mais souvent, ce sont les changements dans les matières fécales ou dans l'urine qui inquiètent le patient et constituent une raison de consulter un médecin.

Il est important de noter que l’urine peut changer de couleur non seulement lors d’une hépatite, mais aussi lors d’une pathologie rénale. Par conséquent, dans les cas d'hépatite grave, des analyses d'urine en laboratoire sont également effectuées afin de surveiller le fonctionnement des reins et d'autres organes.

Une éruption hémorragique sur le corps humain. Cette éruption ne disparaît pas lorsqu'elle est pressée, elle ne s'élève pas au-dessus de la surface de la peau et ressemble à des hémorragies ponctuées qui ne sont pas enclines à se fondre en groupes de lésions. Une éruption cutanée survient pour une raison simple: il y a violation de la synthèse des protéines responsables du système hémostatique. Cela conduit à la formation d'hémorragies ponctuelles capillaires, qui sont prises pour l'apparition d'une éruption cutanée.

Il convient de noter que dans les cas graves d'hépatite ou d'auto-traitement d'un patient à domicile, une étiologie bactérienne peut être co-infectée, qui se caractérise également par une éruption cutanée, mais déjà de nature inflammatoire. La méningococcémie est l'une des infections les plus dangereuses dans lesquelles se produisent les mêmes éruptions cutanées hémorragiques, comme celle pouvant survenir lors d'une hépatite.

  • Moins fréquemment, des symptômes tels qu'un érythème palmaire (rougeur des paumes), des varices abdominales (hypertension portale), etc. peuvent survenir.
  • Cours caché et traitement de la maladie

    Ainsi, reconnaître l’hépatite chez une personne dont l’évolution clinique est prononcée n’est pas un problème pour un médecin de quelque spécialité que ce soit, même à la maison quand il est appelé. Cependant, certaines formes de la maladie (hépatite C, hépatite auto-immune) du foie sont difficiles à déterminer, même par des spécialistes expérimentés, en particulier en cas d'évolution latente.

    Les formes chroniques de la maladie, qui sont souvent caractéristiques des hépatites B et C, ainsi que des processus auto-immuns dans le corps, peuvent être complètement asymptomatiques et ne se manifester d'aucune façon. Dans de tels cas, des méthodes de test de laboratoire pour déterminer les marqueurs des virus de l'hépatite, les taux de bilirubine et les marqueurs des processus auto-immuns et rhumatismaux sont indispensables pour diagnostiquer la maladie.

    L'établissement des principaux symptômes de la maladie vous permet de commencer à traiter la maladie à temps. La confirmation du laboratoire de diagnostic vous permet d’ajuster le traitement et d’obtenir un rétablissement plus rapide du patient. Les symptômes de l'hépatite, leur gravité déterminent le traitement de la maladie.

    C'est important! Le traitement d'une maladie grave ne peut être effectué à la maison, l'hospitalisation d'une personne est nécessaire.

    Les hépatites A et E dans la plupart des cas ne nécessitent pas de traitement spécial, mais uniquement un traitement symptomatique. Les hépatites B et C nécessitent un traitement par interférons à action prolongée (pégylés).

    Un autre événement important nécessitant le traitement de l'hépatite est le traitement de désintoxication.

    Pour ce faire, appliquez un traitement par perfusion - des solutions goutte à goutte qui lient les toxines du sang et les éliminent du corps. Ils corrigent également les propriétés acido-basiques du sang et du plasma, améliorant ainsi la microcirculation dans les tissus et les organes. Le traitement par médicaments hépatoprotecteurs est utilisé pendant la période de disparition des symptômes de la maladie, lorsque le processus inflammatoire est éliminé et que le corps est capable de se régénérer. Une éruption cutanée liée à cette maladie indique une violation de la coagulation sanguine et nécessite la prévention des saignements.

    Identification et traitement de l'hépatite C à domicile

    L'hépatite virale C est une maladie infectieuse qui affecte le foie. Le degré d’influence sur le corps dépend de la forme de la maladie et du moment où le virus se développe dans le corps.

    Chaque année dans le monde, environ 3 à 4 millions de personnes sont infectées. Ces statistiques sont principalement dues au fait qu’il n’existe pas de vaccin efficace contre l’hépatite C. Après tout, le virus est à la base de l’ARN, qui a une meilleure capacité de mutation par rapport à l’ADN.

    En raison du développement constant du virus dans le monde, il existe déjà environ 11 génotypes (seuls 6 sont officiellement identifiés), qui comportent plusieurs sous-types supplémentaires.

    En passant à la forme chronique de la maladie, le traitement peut durer des décennies sans aboutir à un résultat positif. Pour aider le corps à faire face au virus peut être à la maison.

    Dans cet article, nous parlerons de la façon d'identifier et de guérir l'hépatite à la maison, en vous donnant des méthodes spécifiques, y compris la nutrition, l'exercice, etc.

    Comment s'auto-identifier l'hépatite C

    Ceci est un exemple de tests à domicile pour l'hépatite C

    En termes de détection de la présence de la maladie sans tests médicaux spéciaux, on peut dire que cela ne sera pas possible dans tous les cas.

    La période d’incubation peut durer jusqu’à 6 mois au cours desquels, dans 80% des cas, aucun des symptômes de la présence du virus dans l’organisme ne se manifeste.

    Bien qu'ils soient récemment devenus populaires, les soi-disant tests à domicile pour le dépistage de l'hépatite sont similaires aux méthodes similaires utilisées pour déterminer la grossesse. Seulement dans notre cas, le sang humain est utilisé pour l'analyse.

    Dans le même temps, des facteurs externes peuvent également influer sur les résultats d'une telle analyse: température et confort de la pièce, lieu de stockage des échantillons et distance entre les aliments et les boissons.

    Dans tous les cas, il est impossible de ne compter que sur eux, il est nécessaire de contacter un spécialiste capable de poser un diagnostic précis et de choisir le type de traitement de la maladie.

    Toutefois, si vous présentez au moins l'un des signes suivants, pensez à consulter un hépatologue ou un infectiologue pour une consultation:

    Manifestation possible sans aucun symptôme. L'essentiel est de ne pas confondre un symptôme avec un rhume, une grippe ou une autre maladie.

    La température peut augmenter périodiquement puis revenir à la normale.

    Si vous ou les personnes qui vous entourent remarquez une teinte jaunâtre sur la peau ou les globes oculaires, cela peut indiquer une augmentation du contenu en bilirubine dans le sang.

    Un tel processus peut se produire avec l'hépatite C, ainsi que d'autres types de dommages viraux au foie.

    Si, jour après jour, vous faites les mêmes actions, mais que vous devenez plus difficiles à faire en fin de journée, vous avez de moins en moins de force, vous risquez alors de vous inquiéter.

    Manque d'appétit, nausée ou vomissement

    Il arrive que, du fait de la défaite des cellules du foie dans l'hépatite C, une personne n'aime plus ses plats, son appétit ou son aversion pour la nourriture disparaissent.

    Dans ce cas, il peut y avoir une envie de vomir, rien ne monte dans la gorge.

    Douleur articulaire

    Les douleurs articulaires peuvent être dues à diverses raisons, et pas seulement à l’infection par l’hépatite.

    Mais, ce symptôme est inclus dans la liste des signes de manifestation de l'hépatite. Par conséquent, il est impossible de le laisser sans attention et vous devriez l'écrire pour une consultation avec un médecin.

    Inconfort dans l'abdomen ou l'hypochondre droit

    Il n'y a pas de terminaison nerveuse dans le foie. Par conséquent, les maladies affectant ses cellules sont toujours difficiles à déterminer - une personne ne ressent simplement rien.

    Cependant, il existe des nerfs sur la coque du foie et des organes voisins.

    En cas d’inflammation hépatique étendue avec le virus de l’hépatite C, une douleur dans l’hypochondre et l’abdomen droits peut survenir.

    Un changement de couleur de l'urine en une teinte plus foncée peut être un signe de la jaunisse, qui apparaît lorsque l'hépatite est endommagée du foie.

    Perte de couleur habituelle (décoloration) des matières fécales

    Ce symptôme peut indiquer la présence possible dans le corps de telles maladies: hépatite, cholécystite, pancréatite, maladie de Crohn, oncologie de tout organe du tube digestif.

    Comment guérir l'hépatite C à la maison?

    Supposons donc qu’une personne ait trouvé certains de ses symptômes dans le tableau ci-dessus, qu’elle ait été diagnostiquée et qu’elle ait reçu un diagnostic d’hépatite. Le médecin fera un traitement, vous prescrira des médicaments et vous indiquera comment les prendre.

    Mais nous sommes également capables d'aider notre propre corps dans cette difficile bataille à travers certaines actions. Trions-les plus loin.

    Loisirs

    Un élément important pour aider le corps est la présence d'un repos approprié et d'un effort physique léger.

    Comme mentionné ci-dessus, la maladie peut entraîner de la fatigue pour le corps, qui se caractérisera par une perte progressive de la capacité de travailler activement.

    Cela est justifié, car le corps utilise beaucoup de ressources pour se protéger contre le virus de l'hépatite et pour développer des anticorps anti-antigènes appropriés. Il est nécessaire de laisser votre corps se reposer un peu plus que d’habitude. Cela aidera à mieux récupérer et à combattre plus activement l'infection.

    Exercice

    Prendre des médicaments peut causer non seulement de la fatigue, mais aussi une dépression du système nerveux. Les activités sportives contribueront à renforcer l'estime de soi, donneront de l'énergie, du corps et de l'esprit.

    Il convient de rappeler que la charge doit être légère, car vous ne pouvez pas enlever la force de votre corps pour combattre les infections.

    Aller à une alimentation saine

    Tenez compte du fait que le virus affecte les cellules du foie et qu’il ne doit pas être surchargé de plats frits, salés et épicés. Il est nécessaire de suivre un régime alimentaire sain, il est possible de commencer à adhérer aux règles d'un régime alimentaire spécial.

    Abandon complet de la consommation d'alcool et de drogues

    Boire de l’alcool ou des drogues contre l’hépatite est le premier pas vers la cirrhose et l’ascite. Après tout, tout cela détruit le foie à un rythme rapide, ce qui ne fera qu’accélérer le processus de fibrose.

    Et ne négligez pas cette règle. Souvent, les patients refusent l’alcool seulement la première fois, lorsque l’hépatite C est aiguë. Lorsqu'ils entrent dans la chronique, ils oublient pour une raison quelconque l'interdiction. Ils pensent probablement que de petites doses peuvent être consommées ou incapables de tenir des fêtes.

    Nous notons immédiatement que l’usage de boissons alcoolisées ou de drogues pendant la période de la défaite de l’organisme de l’hépatite C est une habitude qui peut causer la mort subite.

    Recettes folkloriques

    Les moyens populaires de gagner un virus sont également pertinents. Vous pouvez essayer ce qui suit, mais après avoir consulté un médecin, ces recettes ou d’autres pouvant être utiles à une personne et l’autre ne causant aucun préjudice.

    Vous devez mélanger 1 cuillère à café de millefeuille, la même quantité de feuilles de menthe, une cuillère à café d'écorce de nerprine et la même quantité de fleurs de camomille. Versez 250 grammes d'eau bouillante dans le mélange et fermez bien le couvercle.

    Laisser le temps d'infuser (120 minutes). Vous devez consommer 100 grammes avant le petit déjeuner et le dîner.

    Mélange d'hypericum

    Versez dans un verre d’eau bouillante un mélange de fleurs d’Hypericum, d’immortelle, d’écorce de nerprun. Infuser pendant deux heures et filtrer. Prenez 1 verre 5 fois par jour pendant 25 jours.

    Les recettes traditionnelles vous aideront à vous débarrasser rapidement de l'hépatite C. Cependant, avant de les utiliser, consultez un médecin pour éviter les effets secondaires négatifs.

    Utilisez des œufs de poule

    Battez deux jaunes d'oeufs et buvez-les, puis attendez 5 minutes. Après cela, vous devez boire un verre d'eau minérale chaude et vous allonger. Sur le côté droit, placez un coussin chauffant chaud.

    Ensuite, vous devez vous couvrir avec une couverture et vous allonger de cette façon pendant 2 heures.

    Charbon de bouleau avec du lait

    Il est recommandé de boire un verre de lait chaud naturel par jour, dans lequel vous devez broyer le charbon de bouleau en poussière (ajoutez 1 cuillère à café de poussière au lait).

    Cette méthode ne convient pas aux personnes présentant un élément d'intolérance au lactose.

    300 grammes de grains entiers d'avoine versent trois litres d'eau froide ordinaire dans une casserole et mettent à feu doux. Porter à ébullition, retirer le couvercle et cuire 20 minutes.

    Couvrez le bouillon avec une serviette et laissez-le refroidir. Puis versez dans des bouteilles de 0,75 litres. Une bouteille de bouillon doit être consommée pendant la journée en mangeant du miel. Le cours dure trois mois.

    Conclusion

    Une bonne nutrition dans laquelle la charge hépatique sera minimale - un pas en avant dans la lutte contre l'hépatite C

    Soulignons les principales thèses de l'article:

    1. Indépendamment, il est difficile de détecter l'hépatite chez soi sans expérience et sans tests sanguins, car les symptômes sont rares et la plupart des gens asymptomatiques.
    2. Si vous avez une forte fièvre, des douleurs aux articulations ou à l'abdomen, une perte d'appétit, des nausées et des vomissements, une fatigue accrue, un ictère, un assombrissement de l'urine et une décoloration des selles, cela vaut la peine de contacter un médecin.
    3. Le traitement à domicile doit être effectué sous la surveillance du médecin traitant, en complément du traitement principal prescrit par celui-ci.
    4. Pendant la thérapie à domicile, il est important de faire attention au repos approprié, d'effectuer des exercices physiques légers, de passer à une alimentation saine, d'éviter l'alcool et les drogues.
    5. En tant qu’additifs alimentaires utiles au rétablissement du foie, vous pouvez utiliser des recettes populaires: un mélange d’achillée millefeuille, un mélange thérapeutique d’Hypericum, une décoction d’avoine.
    6. En outre, comme aide, le lait avec du charbon de bouleau haché est utile, ainsi que les jaunes d'oeufs battus, qui doivent être consommés crus.

    Articles Connexes Hépatite