Comment l'hépatite B est-elle transmise?

Share Tweet Pin it

L'hépatite, y compris celle désignée par "B", fait partie des maladies virales courantes dans la population humaine. Souvent asymptomatique, le processus infectieux peut ne pas être ressenti avant des années, voire des décennies.

Pour cette raison, il n’existe pas de statistiques fiables sur la prévalence de la maladie. Il n’existe que des données approximatives basées sur l’extrapolation des études de dépistage et sur les maigres statistiques médicales disponibles sur les cas d’infection dénommés hépatite B.

Mode de transmission du virus dans chaque cas particulier - il est impossible d'établir de manière fiable son diagnostic tardif, ainsi que la longue période d'incubation du virus dans l'organisme. Une personne infectée, ayant appris sa maladie, ne sait toujours pas comment elle aurait pu être infectée.

En effet, chacun de nous se trouve périodiquement dans des situations dans lesquelles la transmission de l'hépatite B devient possible. Dans le même temps, il n'est pas nécessaire de s'injecter des drogues et d'avoir des rapports sexuels non protégés avec un partenaire temporaire. Les méthodes de contracter l'hépatite B ne se limitent pas à celles énumérées, bien qu'elles soient les principales quand il s'agit d'adultes. Comment se transmet l'hépatite B, comment est-il infectieux, quel est le mécanisme et le risque d'infection par l'hépatite B - tous ces problèmes sont l'objet de cet article.

Comment l'hépatite B est-elle transmise?

La première question qui intéresse la majorité des personnes qui ne connaissent pas le sujet des lecteurs est de savoir si l’hépatite B est transmise et, dans l’affirmative, comment l’infection peut se produire. Des lecteurs plus avancés qui savent que la maladie est virale, c.-à-d. A un stade aigu au cours duquel une personne est aussi infectieuse que possible, mais peut également devenir chronique, elle s'intéresse à la manière dont la forme chronique de l'infection est transmise.

Citons plusieurs thèses qui caractérisent le virus en question du point de vue de sa contagiosité (infectiosité) et de ses voies de transmission:

  1. L'hépatite B est l'une des infections les plus contagieuses. Il est encore plus contagieux que le virus de l’immunodéficience.
  2. Une contagiosité élevée est compensée par certaines limitations associées aux méthodes de transmission. Ainsi, contracter l'hépatite B est plus difficile que, par exemple, l'option «A».

Quelles sont ces restrictions?

Vous ne pouvez pas contracter l'hépatite B, par exemple, après avoir bu de l'eau ou mangé des aliments contaminés par un virus. Les voies de transmission excluent: les méthodes aéroportées (par exemple, lorsqu'un patient éternue) et les contacts (par exemple, une poignée de main).

L'hépatite B est-elle transmise sexuellement? Bien entendu, le contact sexuel est le principal mode d’infection pour les adultes. Si votre partenaire est malade, la probabilité d'infection est élevée.

Le risque grave d’infection est fourni par des manipulations parentérales de nature non médicale. Ici, tout d’abord, il faut noter les injections intraveineuses de stupéfiants. Bien que la proportion d’infectés de cette manière dans le nombre total d’infectés soit faible - environ 5%.

Récemment, les patients déclarent de plus en plus être tombés malades après avoir pris ou transfusé du sang, des opérations, y compris lors du retrait ou du traitement des dents et autres. Comme indiqué ci-dessus, il n'est pas possible d'établir comment la hépatite B se transmet dans la plupart des cas. Les symptômes sont souvent absents ou tardifs. Dans cette situation, une analyse rétrospective est toujours spéculative et aboutit à une conclusion erronée avec un degré de probabilité élevé. Néanmoins, les personnes qui sont convaincues qu'elles n'ont pas eu la possibilité de contracter le virus d'une autre manière, voient de plus en plus la raison de leur infection grâce à la piètre qualité des services médicaux.

Mécanisme d'infection

Il serait faux de penser que l'hépatite B ne se transmet que lorsque le sang entre en contact avec du sang ou des instruments médicaux infectés. Cette méthode d’infection comporte le plus grand risque, car c'est dans le sang, ses produits, sur les objets qui entrent en contact avec le sang, la concentration du virus est maximale.

Le mécanisme de transmission de l'hépatite B peut être mis en œuvre non seulement par contact avec du sang et des instruments médicaux contaminés. Des particules virales sont présentes dans tous les fluides biologiques, y compris légèrement en sueur et urine. Dans le sperme et dans la salive - à une concentration inférieure à celle du sang, mais également dangereuse si ces fluides entrent en contact avec la muqueuse ou la peau endommagées.

Comment pouvez-vous être infecté?

Ci-dessus, nous avons examiné les méthodes d'infection théoriques ou la manière dont l'hépatite B est transmise par une personne. Comment pouvez-vous contracter l'hépatite B dans la vie réelle? Quelles situations ont un risque accru?

Voici une liste de situations dans lesquelles vous êtes infecté par l'hépatite B:

  1. Transfusion de sang, de plasma et d’autres médicaments qui en proviennent.
  2. Procédures médicales effectuées avec des instruments non stériles:
  • les injections;
  • traitement dentaire;
  • extraction dentaire;
  • toute intervention chirurgicale;
  • examens endoscopiques (bronchoscopie, œsophagogastroduodénoscopie, coloscopie) - dans ces cas, l’hépatite B est transmise par le biais de micro-dommages apparaissant sur la membrane muqueuse lors du passage de la sonde.
  1. Manipulations non médicales au cours desquelles la peau est endommagée:
  • procédures de manucure ou de pédicure;
  • tatouage;
  • piercing;
  • scarification esthétique.
  1. Contact sexuel avec le porteur du virus.

Où puis-je contracter l'hépatite B:

  • dans la clinique (lors de manipulations avec un oto-rhino-laryngologiste, un gynécologue, lors de tests et de contrôles);
  • à l'hôpital
  • dans des cliniques privées;
  • dans la clinique dentaire;
  • dans les salons offrant des services de tatouage, perçage, scarification;
  • dans le salon de manucure;
  • dans la vie quotidienne.

Comment l'hépatite B chronique est-elle transmise?

On sait que lorsqu'un grand nombre de particules virales pénètrent dans le sang, la maladie se manifeste de manière aiguë par une combinaison de symptômes traditionnels: fatigue accrue, indigestion, signes d'intoxication, jaunissement. C’est ainsi que se développe la maladie, qui s’est transmise avec le sang transfusé. Cependant, ce sont des cas assez rares. Le plus souvent, la quantité de virus est petite.

Comment se transmet la forme chronique de la maladie? Il n’ya aucune différence entre les voies de transmission de l’hépatite B décrites ci-dessus: une personne atteinte d’une maladie chronique est porteuse du virus et peut le transmettre à d’autres personnes.

Risques d'infection

Considérez le risque d'infection comme représentant les différents modes de transmission de l'hépatite virale en les plaçant par ordre décroissant

  1. La transfusion de sang infecté ou de ses préparations garantit l’infection dans 100% des cas.
  2. Les manipulations de nature médicale et non médicale, associées à la violation de l'intégrité de la peau, des muqueuses et effectuées avec un instrument contaminé, comportent également un risque d'infection de 100%.
  3. Lors de rapports sexuels non protégés (y compris un contact unique) avec un vecteur du virus, vous pouvez être infecté par l'hépatite B avec une probabilité de 95–100%.
  4. Les pratiques sexuelles non traditionnelles (en particulier les jeux de rôle, l'utilisation d'objets pouvant également endommager la peau et les muqueuses, BDSM) augmentent le risque d'infection, même si l'acte sexuel lui-même était protégé.
  5. Le risque de contracter un virus par des baisers est minime, mais il est associé à certains facteurs, comme par exemple avec l'utilisation de la brosse à dents de quelqu'un d'autre.
  6. Les articles ménagers (vaisselle, poignées de porte, etc.), tout en respectant les règles d'hygiène élémentaires, ne constituent pas un moyen de contracter l'hépatite B.

Facteurs qui augmentent le risque de transmission de l'hépatite B

Les facteurs de transmission de l'hépatite virale B comprennent:

  • Procédure de transfusion sanguine.

Actuellement, une enquête préliminaire sur les donneurs ne permet pas de déterminer avec précision la présence du virus dans les premiers mois de la maladie (période d'incubation).

Le nombre de particules virales présentes simultanément dans le corps affecte le caractère infectieux du vecteur dans les conditions de vie. Plus la charge virale est élevée, plus le virus est contenu, par exemple, dans la salive humaine et plus le risque de transmission de l'hépatite B est important.

  • Contact étroit avec une personne malade.

Parmi les facteurs qui augmentent le risque de transmission de l'hépatite B, il convient de noter le contact quotidien avec une personne infectée. Les particules virales présentent une bonne stabilité en dehors des milieux liquides et sont conservées à la température ambiante pendant des mois - dans des taches de sang séché, sur un rasoir, une brosse à dents, des accessoires pour les ongles et d'autres articles ménagers en contact avec les liquides biologiques du patient.

  • Utilisation par un porteur du virus de l'alcool ou de la drogue.

Toute intoxication corporelle entraîne une augmentation de la charge virale et, par conséquent, une augmentation du degré d'infectiosité chez l'homme. L'hépatite B est mieux transmise par les personnes qui abusent de l'alcool ou de la drogue.

Pour plus d'informations sur les tests d'hépatite B, consultez cet article.

L'hépatite B est-elle transmise de la mère à l'enfant?

Un autre mode de transmission de l'hépatite virale B, que nous n'avons pas envisagé, est le transfert de la mère à l'enfant. Le fœtus peut-il être infecté si la mère est infectée ou le bébé pendant le travail? Les deux questions ont une réponse positive.

La transmission transplacentaire de l'hépatite B est un phénomène plutôt rare. La probabilité que le virus passe par le placenta est faible: selon les statistiques disponibles, la proportion d'infections à ce stade ne représente pas plus de 10% de tous les cas de transmission mère-enfant.

Selon les données disponibles, la présence de plus d’un million de copies d’ADN du virus dans 1 ml de sang de mère est corrélée à un risque accru de transmission au fœtus, suivi d’une maladie chronique chez l’enfant.

Dans la plupart des cas, l’enfant est infecté pendant le travail par le liquide amniotique dans lequel le sang de la mère s’écoule. Cependant, cette transmission de l'hépatite B ne conduit pas nécessairement à la maladie. Le premier jour après la naissance, l'enfant reçoit un vaccin et une dose d'immunoglobulines sensibles au virus. Comme cela prend un peu de temps à partir du moment de l’infection, ces mesures empêchent très souvent l’infection.

Vidéo utile

Et quelques informations supplémentaires sur la transmission de l'hépatite B sont dans la vidéo suivante:

Comment l'hépatite se transmet-elle d'une personne à l'autre

Sang contenant des particules du virus de l'hépatite - la principale source d'infection

Un foie en bonne santé est un gage de bonne santé, mais tous les habitants de la planète ne peuvent pas se vanter d'avoir un foie en bonne santé car, selon les indicateurs médicaux, environ 30% de la population est atteinte d'une ou plusieurs maladies du foie. Le danger et la ruse de telles pathologies sont que presque toutes les maladies du foie aux premiers stades de leur maladie ne présentent pas de symptomatologie prononcée, mais n'apparaissent que lorsque la maladie acquiert des stades de développement plus graves.

L’hépatite occupe la première place parmi toutes les pathologies du foie et combine plusieurs types de lésions hépatiques diffuses aiguës et chroniques, dans la plupart des cas d’origine virale. Chez les médecins, les hépatites virales des groupes A, B, C et D sont les plus courantes, elles sont assez dangereuses pour la santé humaine et peuvent entraîner la mort.

Les virus de l'hépatite de ces groupes sont bien étudiés par la médecine, mais malgré ses possibilités, le diagnostic d '«hépatite» ressemble à une phrase, car il ne peut être guéri. L’un des virus de l’hépatite est hépatotrope, c’est-à-dire qu’il infecte les cellules du foie, ce qui entraîne des lésions aux organes et systèmes internes. Compte tenu de la complexité et du danger de cette maladie, nombreux sont ceux qui s'intéressent à la question de savoir comment l’hépatite se transmet-elle de personne à personne et quelles en sont les conséquences?

Comment l'hépatite C est-elle transmise?

L'hépatite C est le type de virus le plus insidieux, appelé aussi «tueur en douceur», car il peut vivre dans le corps humain pendant plusieurs années et ne se manifeste en aucune manière, mais nuit gravement aux organes internes et détruit lentement l'organisme tout entier. Les patients ou les porteurs du virus de l'hépatite C ne peuvent pas être distingués des personnes en bonne santé. La maladie a un courant lent et ne cause aucune suspicion chez une personne. L’infection à l’hépatite C se manifeste le plus souvent des manières suivantes:

  • Voie hématogène ou parentérale (par le sang) - transfusion sanguine ou utilisation d'une aiguille commune au moyen d'une seringue par plusieurs personnes.
  • Contact L'hépatite C peut être infectée dans les salons de beauté, par le perçage, le tatouage, à l'aide de ciseaux à ongles et d'autres outils n'ayant pas subi la stérilisation nécessaire et contenant à la surface le sang infecté d'un malade.
  • Manipulations médicales. Pendant la chirurgie, l'introduction de médicaments, les procédures dentaires, il y a aussi un risque d'infection par cette maladie.

Instruments médicaux qui n'ont pas terminé la stérilisation requise - augmentent le risque d'infection par l'hépatite

  • Infection sexuellement transmissible. C'est assez rare et seulement dans 3% des cas lors de rapports sexuels non protégés. L'hépatite C n'est transmise sexuellement que lors de rapports sexuels non protégés. Transmission médicamenteuse peu connue du virus par le sexe oral.
  • Infection intra-utérine du fœtus. Cette voie d'infection est également assez rare, moins de 5% des cas. Mais le risque d'infection de l'enfant pendant l'accouchement est assez élevé. Il n’existe pas d’informations précises permettant de savoir si la maladie peut être transmise à l’enfant par l’allaitement au sein, mais il est recommandé d’annuler l’allaitement si la femme a des antécédents d’hépatite C.

Infection à l'hépatite B par le sang

Dans tous les cas ci-dessus, l'hépatite C n'est transmise que par le sang.

Moyens de contracter l'hépatite B

La défaite du foie par le virus de l'hépatite B est dans presque tous les cas assez difficile et entraîne un certain nombre de complications, notamment une cirrhose du foie ou une sténose des voies biliaires. Le risque d'infection est identique à celui de l'hépatite C, c'est-à-dire que le transfert d'une personne à une personne se fait par le sang. Le virus n'est pas transmis par les gouttelettes domestiques ou aéroportées. Le risque d'infection augmente avec l'utilisation de matériel médical non stérile. En outre, cette dépendance souffre souvent de toxicomanes qui ne suivent pas les règles de stérilité des seringues.

L'un des principaux signes de l'hépatite B est le jaunissement de la peau et la sclérotique des yeux, qui se manifeste dans les processus inflammatoires du tissu hépatique.

Les modes de transmission de l'hépatite B peuvent être naturels ou artificiels, mais dans tous les cas, l'infection se produit par le biais de sang infecté. L'infection artificielle est associée à des procédures médicales: transfusion sanguine, absence de stérilité d'un instrument médical. Il existe un certain risque lors de la réalisation de procédures dentaires, mais uniquement lorsque le personnel de la clinique n'utilise pas le système de traitement d'outils anti-hépatite et anti-SIDA. Seul le traitement des instruments médicaux par ce système assurera une protection contre le virus.

Manipulation médicale du non-respect des règles de stérilisation - augmente le risque d'infection par l'hépatite

Il n'est pas rare que cette maladie puisse être infectée par des méthodes de diagnostic invasives: FGDS, examen par un gynécologue et tout autre médecin utilisant des instruments non stériles contenant des particules du virus. Naturellement infecté par l'hépatite B, inclut la transmission sexuelle ou orale. Les rapports sexuels sans discernement, le manque de contraception, les changements fréquents de partenaires sexuels augmentent le risque d'infection par le virus de l'hépatite B à plusieurs reprises.

Comment se passe l'infection par l'hépatite A?

L'hépatite A, ou maladie de Botkin, est également d'origine virale. À l'heure actuelle, il s'agit d'une forme assez commune d'hépatite virale. Contrairement à d'autres types de la maladie, l'hépatite A n'a pas de conséquences graves, mais son infection peut survenir de plusieurs manières. La source d'infection de l'hépatite virale du groupe A est une personne malade. Après la pénétration de l'infection dans le corps, les cellules du parenchyme hépatique sont endommagées.

La principale voie d’infection est entérale, c’est-à-dire que l’infection se fait par l’estomac et les intestins. Il peut être infecté par ce virus par le biais d'une eau sale, d'une poignée de main avec une personne malade. Une personne souffrant d'hépatite A et de selles libère un virus dans l'environnement. La transmission du virus peut également se produire après avoir bu de l'eau sale, des aliments mal transformés ou des articles ménagers. Parfois, des épidémies de la maladie peuvent survenir dans toute la famille.

Le non respect des règles d'hygiène personnelle augmente le risque d'infection par l'hépatite A

La principale prévention du virus est l'hygiène personnelle, l'utilisation de produits ayant subi le traitement nécessaire. L'hépatite A affecte souvent les enfants et les adultes qui ne respectent pas les règles d'hygiène personnelle. Pour contrôler la stérilité des aliments, l'eau est presque impossible et les risques d'infection sont suffisamment importants.

Comment se passe l'infection par l'hépatite D?

Le virus de l'hépatite D, contrairement aux autres espèces, est le plus contagieux. Il a tendance à la mutation, est capable d'infecter les humains et les animaux. L'hépatite D est principalement diagnostiquée chez les personnes atteintes d'hépatite B chronique. Une fois que le virus a pénétré dans le corps humain, il commence à se multiplier activement, mais ses premiers symptômes n'apparaissent pas avant 4 semaines à 6 mois. Il est important de savoir comment l'hépatite D se transmet et comment elle peut pénétrer dans le corps humain.

  • Transfusion sanguine Les donneurs pour des transfusions sanguines peuvent souvent être une personne porteuse du virus, mais ne présentant aucun signe de maladie. Dans de tels cas, si le sang n'a pas fait l'objet d'une enquête appropriée, le risque d'infection augmente plusieurs fois.
  • Seringues réutilisables pouvant contenir des particules de sang avec un virus.
  • Effectuer des manipulations pouvant endommager la peau: acupuncture, perçage, manucure, pédicure.
  • Contact sexuel. Les rapports sexuels non protégés augmentent le risque d'infection à plusieurs reprises, car ce virus peut être détecté non seulement dans le sang, mais également dans le sperme de l'homme.

Mode sexuel d'infection par l'hépatite

  • Infection pendant l'accouchement. Souvent, un virus de type D se transmet de la mère à l’enfant lors de l’accouchement. Risque accru d'infection et d'allaitement. Il est important de noter que le lait maternel en lui-même ne contient pas de virus, mais que des fissures dans les mamelons peuvent provoquer une infection.
  • Le sang d'un malade sur la peau d'une personne en bonne santé. Dans ce cas, nous pouvons parler des agents de santé qui traitent les plaies des patients ou prélèvent du sang pour analyse. L'hépatite D ne se transmet pas par la nourriture, l'eau ou les articles ménagers.

Infection par l'hépatite au contact du sang d'une personne malade

La vaccination contre l'hépatite B aidera à protéger une personne contre l'hépatite D. Une fois vacciné, vous pouvez vous protéger de l'infection à 90%. Le vaccin vous permet de créer une forte immunité et de réduire le risque d'infection. La question du type d'hépatite transmis à une personne par une personne concerne-t-elle beaucoup? Vous pouvez être infecté par un type d'hépatite lorsque vous entrez en contact avec une personne malade, notamment avec ses biomatériaux (sang, sperme). La trahison de l'hépatite de n'importe quel groupe réside dans l'effacement des symptômes ou son absence dans les premiers stades de la maladie. Seules une attitude attentive à l’égard de la santé et l’absence de contacts possibles avec une personne malade aideront à la protéger d’une maladie aux conséquences souvent désastreuses.

Hépatite C - symptômes et traitement, premiers signes

L'hépatite C est une maladie inflammatoire du foie, elle se développe sous l'influence du virus de l'hépatite C. Un vaccin efficace qui pourrait protéger contre ce virus n'existe pas encore dans la nature et n'apparaîtra pas de sitôt.

Il est de deux types - aiguë et chronique. Dans 20% des cas, les personnes souffrant d'hépatite aiguë ont de bonnes chances de guérison et dans 80% des cas, le corps du patient n'est pas en mesure de vaincre le virus lui-même et la maladie devient chronique.

La transmission du virus se fait par une infection par le sang. À l'heure actuelle, 150 millions de personnes sont porteuses de l'hépatite C chronique dans le monde. Chaque année, l'issue fatale de celle-ci entraîne l'hépatite chez 350 000 patients.

Fondamentalement, les premiers symptômes de l'hépatite C apparaissent 30 à 90 jours après le moment de l'infection. C’est pourquoi, si vous ne vous sentez pas bien, si vous êtes apathique, fatigué ou si vous présentez un autre phénomène inhabituel pour votre corps, vous feriez mieux de consulter un médecin. Cela est nécessaire pour que le médecin puisse poser un diagnostic précis et choisisse le traitement le plus efficace.

Comment l'hépatite C est-elle transmise?

Qu'est ce que c'est L'infection se produit principalement par contact avec le sang d'une personne infectée. L'hépatite C est également transmise lors d'interventions médicales: collecte et transfusion de sang, opérations chirurgicales et manipulations chez le dentiste.

La source d'infection peut être constituée d'outils de manucure, de tatouages, d'aiguilles, de ciseaux, de rasoirs, etc. Si la peau ou les muqueuses sont endommagées, l'infection peut survenir au contact du sang d'une personne infectée.

Dans de rares cas, l'hépatite C se transmet par contact sexuel. Les femmes enceintes infectées courent le risque que le bébé soit également infecté par le virus lors de l'accouchement.

Plus difficile à transporter le virus:

  • alcooliques.
  • les personnes souffrant d'autres maladies hépatiques chroniques, y compris d'autres hépatites virales.
  • Personnes infectées par le VIH.
  • les personnes âgées et les enfants.

La maladie de l'hépatite C ne se transmet pas aux contacts familiaux lors de câlins, de poignées de mains. Cette maladie vous permet d'utiliser la vaisselle et les serviettes habituelles, mais vous ne pouvez pas utiliser d'articles d'hygiène personnelle communs (rasoirs, ciseaux à ongles, brosses à dents). Le mécanisme de transmission de la maladie n’est que hématogène.

Symptômes de l'hépatite C

Dans la plupart des situations, l'hépatite virale C progresse lentement, sans symptômes prononcés, reste non diagnostiquée pendant des années et se manifeste même avec une destruction importante du tissu hépatique. L'hépatite C est souvent diagnostiquée pour la première fois chez le patient, alors que des signes de cirrhose ou de cancer du foie hépatocellulaire se manifestent déjà.

La période d'incubation de l'hépatite est de 1 à 3 mois. Même après la fin de cette période, le virus peut ne pas se manifester tant que les lésions hépatiques ne deviennent pas trop prononcées.

Après l’infection chez 10 à 15% des patients, il se produit une auto-guérison, mais dans 85 à 90% des cas, l’hépatite C chronique primaire se développe sans aucun symptôme spécifique (douleur, jaunisse, etc.). Et dans de rares cas, les patients développent une forme aiguë avec jaunisse et manifestations cliniques sévères qui, avec un traitement adéquat, conduisent au traitement complet du patient pour l'hépatite C.

Les premiers signes de l'hépatite C chez les femmes et les hommes

Pendant longtemps, les symptômes ne gênent pratiquement pas les patients. Au cours de la période aiguë, la maladie ne se manifeste que par une faiblesse, une fatigue, parfois sous l’apparence d’une infection virale respiratoire accompagnée de douleurs aux muscles et aux articulations. Ceux-ci peuvent être les premiers signes de l'hépatite C chez les femmes ou les hommes.

La jaunisse et toutes les manifestations cliniques de l'hépatite se développent dans un très faible pourcentage des personnes infectées (la forme dite ictérique de la maladie). Et c’est vraiment excellent: les patients se tournent immédiatement vers des spécialistes et parviennent à guérir la maladie.

Cependant, la majorité des personnes infectées sont atteintes de l'hépatite C aux jambes: avec une forme anicterique, elles ne remarquent rien du tout ou passent sous silence l'indisposition au rhume.

Hépatite chronique

La particularité de l'hépatite C chronique est un symptôme latent ou léger pendant de nombreuses années, généralement sans jaunisse. L'augmentation de l'activité de l'ALT et de l'ACT, la détection d'ARN anti-VHC et VHC dans le sérum pendant au moins 6 mois sont les principaux signes de l'hépatite C chronique. Le plus souvent, cette catégorie de patients est retrouvée par hasard, lors de l'examen avant la chirurgie, lors de l'examen médical, etc..

L’évolution de l’hépatite C chronique peut être accompagnée de manifestations extrahépatiques à médiation immunitaire telles que la cryoglobulinémie mixte, le lichen plan, la glomérulonéphrite mésangiocapillaire. porphyrie cutanée tardive, symptômes rhumatoïdes.

Sur la photo des dommages au foie dans le long cours de l'hépatite.

Les formulaires

Par la présence de jaunisse dans la phase aiguë de la maladie:

Pour la durée du flux.

  1. Aiguë (jusqu'à 3 mois).
  2. Prolongé (plus de 3 mois).
  3. Chronique (plus de 6 mois).
  1. Récupération.
  2. Hépatite chronique C.
  3. Cirrhose du foie.
  4. Carcinome hépatocellulaire.

La nature des manifestations cliniques de la phase aiguë de la maladie permet de distinguer les hépatites typique et atypique C. Les cas typiques sont tous les cas de la maladie, accompagnés d'un ictère cliniquement visible, ainsi que de formes atypiques, anicteriques et subcliniques.

Les étapes

La maladie est divisée en plusieurs étapes, en fonction du traitement prescrit.

  1. Aiguë - il est caractérisé par un écoulement asymptomatique. Une personne ignore souvent quel est le vecteur du virus et la source de l’infection.
  2. Chronique - dans la très grande majorité des cas (environ 85%), l'évolution chronique de la maladie commence après le stade aigu.
  3. Cirrhose du foie - se développe avec la progression de la pathologie. C’est une maladie très grave qui menace la vie du patient en soi et, avec sa présence, le risque de développer d’autres complications - en particulier le cancer du foie - augmente considérablement.

Une caractéristique distinctive du virus est sa capacité à effectuer des mutations génétiques, ce qui permet de détecter simultanément environ 40 sous-types de VHC (au sein d'un génotype) dans le corps humain.

Génotypes de virus

La gravité et l'évolution de la maladie dépendent du génotype de l'hépatite C, qui a infecté le corps. Six génotypes avec plusieurs sous-types sont actuellement connus. Le plus souvent dans le sang des patients sont détectés les virus 1, 2 et 3 génotypes. Ils provoquent les manifestations les plus prononcées de la maladie.

En Russie, le génotype le plus commun 1b. Moins souvent, 3, 2 et 1a. L'hépatite C, causée par le virus de génotype 1b, se caractérise par une évolution plus sévère.

Diagnostic de l'hépatite

La principale méthode de diagnostic de l'hépatite B est la présence d'anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite C (anti-VHC) et l'ARN du VHC. Les résultats positifs des deux tests confirment la présence d'une infection. La présence d'anticorps de la classe des IgM (IgM anti-HCV) permet de distinguer l'hépatite active du portage (lorsqu'il n'y a pas d'anticorps IgM et que l'ALAT est normal).

La recherche par PCR sur l'hépatite C (réaction en chaîne de la polymérase) permet de déterminer la présence d'ARN de l'hépatite C dans le sang du patient. La PCR est requise pour tous les patients chez lesquels une hépatite virale est suspectée. Cette méthode est efficace dès les premiers jours d’infection et joue un rôle important dans le diagnostic précoce.

Quand l'hépatite C est-elle plus difficile à traiter?

Selon les statistiques, il est plus difficile de traiter l'hépatite C chez les hommes, les personnes de plus de 40 ans, chez les patients présentant une activité transaminase normale, une charge virale élevée et ceux présentant le génotype du virus 1 b. Bien entendu, la présence de cirrhose au début du traitement aggrave le pronostic.

L'efficacité du traitement antiviral dépend de nombreux facteurs. Avec une longue hépatite C, il n’est pas facile d’éradiquer complètement le virus. La tâche principale est de ralentir le processus de reproduction active des virus.

Ceci est possible dans la plupart des cas avec l'utilisation de schémas modernes de traitement antiviral. En l'absence de multiplication active des virus dans le foie, la gravité de l'inflammation diminue considérablement, la fibrose ne progresse pas.

Traitement de l'hépatite C

Dans le cas de l'hépatite C, le traitement standard est l'association d'un interféron alpha et de ribavirine. Le premier médicament est disponible sous la forme d'une solution pour injections sous-cutanées sous les marques commerciales Pegasis® (Pegasys®), PegIntron® (PegIntron®). Peginterféron pris une fois par semaine. La ribavirine est disponible sous différentes marques et se prend sous forme de comprimé deux fois par jour.

  1. L'interféron alpha est une protéine que l'organisme synthétise indépendamment en réponse à une infection virale, c'est-à-dire c'est en fait un élément de la protection antivirale naturelle. En outre, l'interféron alpha possède une activité antitumorale.
  2. La ribavirine en tant qu'auto-traitement a une faible efficacité, mais lorsqu'elle est associée à l'interféron, son efficacité augmente de manière significative.

La durée du traitement peut aller de 16 à 72 semaines, en fonction du génotype du virus de l'hépatite C, la réponse au traitement, qui est largement due aux caractéristiques individuelles du patient, qui sont déterminées par son génome.

Un traitement antiviral utilisant le «standard de référence» peut coûter au patient entre 5 000 et 30 000 dollars, selon le choix de médicament et le schéma thérapeutique. Les principaux coûts proviennent des préparations d'interféron. Les interférons pégylés de production étrangère sont plus coûteux que les interférons classiques de tout fabricant.

L'efficacité du traitement de l'hépatite C est évaluée par des paramètres biochimiques sanguins (diminution de l'activité des transaminases) et par la présence d'ARN-VHC en réduisant le niveau de charge virale.

Nouveau dans le traitement de l'hépatite

Les inhibiteurs de protéase (inhibiteurs de protéase) sont devenus une nouvelle classe de médicaments destinés au traitement de l’infection par le VHC: ils agissent directement sur le virus de l’hépatite, avec le soi-disant effet antiviral direct, qui supprime ou bloque les étapes de multiplication du virus intracellulaire.

Actuellement, aux États-Unis et dans l'Union européenne, l'utilisation de deux médicaments de ce type est approuvée: le télaprévir (INCIVEK) et le bocéprévir (ViCTRELIS).

Selon les résultats des essais cliniques de mai 2013, l'efficacité de ces médicaments est de 90 à 95%. En ce qui concerne le traitement standard, son efficacité ne dépasse pas 50 à 80%.

Effets secondaires de la thérapie antivirale

Si un traitement par interféron est indiqué, les effets indésirables ne peuvent être évités, mais ils sont prévisibles.

Après la première injection d'interféron, la plupart des gens souffrent du syndrome ARVI. Après 2-3 heures, la température augmente à 38-39 ° C, il peut y avoir des frissons, des douleurs musculaires et articulaires, une faiblesse notable. La durée de cette condition peut aller de quelques heures à 2-3 jours. En 30 jours, le corps est capable de s'habituer à l'introduction d'interféron, le syndrome pseudo-grippal disparaît alors. La faiblesse et la fatigue demeurent, mais nous devons l'accepter.

La ribavirine, quant à elle, est généralement bien tolérée. Mais assez souvent dans l'analyse générale du sang, on note les phénomènes de légère anémie hémolytique. Une légère dyspepsie peut survenir, rarement des maux de tête, une augmentation du taux d'acide urique dans le sang, une intolérance au médicament est très rarement observée.

Combien vivent avec l'hépatite C, s'ils ne sont pas traités

Il est très difficile de dire exactement combien de personnes vivent avec l'hépatite C, tout comme avec l'infection à VIH. Chez un nombre moyen de patients, la cirrhose peut se développer entre 20 et 30 ans environ.

En pourcentage, en fonction de l'âge de la personne, la cirrhose se développe:

  • chez 2% des patients infectés avant 20 ans;
  • 6% ont reçu un virus âgé de 21 à 30 ans;
  • 10% des personnes infectées ont entre 31 et 40 ans;
  • dans 37% des cas entre 41 et 50 ans;
  • 63% des personnes infectées ont plus de 50 ans.

En outre, la plupart des études ont montré que le développement de la fibrose dépend du sexe. Chez l'homme, cette pathologie se développe beaucoup plus rapidement et sous une forme plus sévère, même en traitement.

Caractéristiques de l'hépatite B et C

Selon les statistiques, le nombre de personnes souffrant d'hépatites virales B et C. augmente régulièrement et atteint parfois des proportions épidémiques. L'Organisation mondiale de la santé a officiellement déclaré qu'environ 700 000 personnes meurent chaque année de cette maladie contagieuse.

Il est difficile de sous-estimer le danger des hépatites B et C. Après tout, s’ils ne sont pas traités, la forme négligée conduit au développement d’un cancer et détruit le foie, de sorte que le patient a besoin d’une greffe.

Voies d'infection

Les symptômes et les voies de transmission des hépatites B et C sont similaires. Le virus pénètre dans l'organisme par le sang et d'autres liquides produits par l'homme. Le système immunitaire réagit à l'entrée de bactéries étrangères par le processus inflammatoire.

  1. Les particules du virus infectent le foie et commencent à s'y multiplier activement.
  2. Ils sont intégrés à l'appareil génétique des cellules et à partir de là, l'organe change de structure et est recouvert de tissu cicatriciel.
  3. Le taux de formation de fibrose dans les hépatites B et C est individuel, mais avec le virus B, les cicatrices du foie se produisent plus rapidement.

L'hépatite B ainsi que l'hépatite C, vous pouvez obtenir:

  • lors de l'application de tatouages ​​dans le salon avec des conditions non stériles;
  • pendant la procédure de manucure et de pédicure;
  • lors de procédures médicales au cours desquelles des manipulations avec du sang et ses produits sont effectuées.

Les virus de l’hépatite B et C sont très tenaces et difficiles à détruire. Par conséquent, au moindre manquement aux normes sanitaires, des particules microbiennes restent sur le matériel en contact avec le sang:

  1. Le plus souvent, le virus de l'hépatite B, comme le C, pénètre dans le sang par le biais d'une seringue usuelle utilisée par les toxicomanes. Un grand nombre de toxicomanes sont porteurs de la maladie et la propagent très rapidement.
  2. Les travailleurs hospitaliers sont à risque. Les hépatites B et C sont suffisamment la moindre blessure lors de la manipulation de sang infecté pour pénétrer dans le corps d'un médecin et commencer à s'y multiplier.
  3. Jusqu'à récemment, le principal mode de transmission des hépatites B et C était la transfusion sanguine. Mais maintenant, le chiffre est de 4%. Cela est dû au fait que les pays développés contrôlent soigneusement les donneurs pour détecter la présence des hépatites B et C, utilisent des dispositifs jetables pour le prélèvement de sang et surveillent de près l'hygiène dans les postes de transfusion.

Dans les pays en développement d’Asie et les États du Moyen-Orient et du Proche-Orient, l’infection à l'hépatite C par le sang du donneur, les procédures de vaccination et autres procédures médicales sont beaucoup plus répandues.

Les hépatites B et C peuvent être transmises sexuellement. Le risque d'infection augmente avec le nombre croissant de partenaires sexuels et lors de contacts homosexuels.

Par conséquent, en cas de connexions aléatoires, vous devez toujours vous protéger avec un préservatif. Cela augmentera les chances que l'infection soit évitée.

L'hépatite B peut également être transmise de la mère à l'enfant. Les femmes enceintes atteintes d'hépatite B et C donnent parfois naissance à un enfant malade. Il s'infecte lors du passage dans le canal génital ou pendant la grossesse, lorsque l'intégrité du placenta est altérée.

Bien que les particules virales se trouvent dans le lait maternel, les hépatites virales B et C ne sont pas transmises pendant l’alimentation.

Les médecins autorisent l’allaitement si la mère n’est pas décelée d’endommager l’aréole du mamelon ou d’autres symptômes de violation de l’intégrité de la peau.

Manifestations d'infection virale

Une forte concentration d'hépatite B et C peut être observée dans l'étude:

  • la salive;
  • l'urine;
  • des larmes;
  • les matières fécales des patients.

Mais les scientifiques pensent que la maladie commence à se propager lorsque le sang d'une personne en bonne santé est mélangé à celui d'une personne infectée. Par conséquent, les voies domestiques d’infection par les hépatites B et C sont peu probables.

Il est nécessaire que de nombreux facteurs liés se rejoignent. Par exemple, avec un baiser, il est plus facile de contracter un virus pour les personnes qui souffrent de parodontopathie et qui ont des plaies ouvertes sur la membrane muqueuse des gencives.

Les symptômes de l'hépatite B, C, qui se présentent sous une forme aiguë, ont beaucoup en commun. Les premiers signes sont:

  • fatigue et fatigue rapide;
  • manque d'appétit;
  • douleur au côté droit;
  • sensation d'inconfort dans les articulations;
  • des nausées;
  • urine foncée;
  • les matières fécales lumineuses;
  • jaunisse.

La différence entre l'hépatite B et l'hépatite C réside dans le fait que les symptômes du virus du groupe B se manifestent chez 70% des personnes infectées trois mois après l'infection:

  1. Il peut s'agir d'une forme bénigne caractérisée par des signes modérés et un manque de couleur ictérique.
  2. Lorsque la jaunisse se développe, une intoxication se produit dans le corps, le patient peut facilement remarquer les symptômes évidents de la maladie: nausée, changement de couleur de l'urine, vomissements.
  3. Une éruption cutanée est perturbée lorsque les voies biliaires sont endommagées et que de l'acide biliaire s'accumule dans les tissus.

Le virus de l'hépatite B n'est pas aussi rusé que C. Les signes de sa présence sont plus prononcés et difficiles à manquer. La forme aiguë est bien traitable et le virus est éliminé du corps. Contrairement à l'hépatite C, le virus B devient rarement chronique, ce qui est asymptomatique.

La principale différence entre l'hépatite C et l'hépatite B réside dans l'évolution cachée de la maladie. La plupart des gens à la fin de la période d'incubation, qui dure jusqu'à 2 mois, les symptômes de la maladie n'apparaissent pas.

En conséquence, dans 85% des cas, l'hépatite virale C devient chronique et progresse lentement dans les cellules du foie.

L'hépatite C chronique, contrairement à B, est souvent détectée par hasard lors d'un examen médical. Ou quand le virus commence à montrer des signes évidents. Cela se produit plusieurs années après une infection entraînant des lésions hépatiques graves:

  • parce que le foie est endommagé, la muqueuse de la peau et des yeux jaunit;
  • une distension abdominale se produit;
  • l'état morbide général s'amplifie. Une personne se sent faible, fatiguée;
  • les capillaires se fissurent dans l'estomac et des varicosités apparaissent.

Ces symptômes dans les hépatites B et C indiquent que la cirrhose du foie a commencé, ce qui ne peut plus être arrêté, et le patient a besoin d'une greffe d'organe.

Groupe à risque et maladie mixte

Au stade initial, les chances de guérison des hépatites virales C et B sont très élevées. Mais ils diminuent à chaque nouvelle cicatrice du foie. Par conséquent, il est d’une importance vitale pour tous ceux qui courent un risque de faire un don de sang une fois par an pour détecter un virus dangereux. Cela concerne principalement:

  • les employés des hôpitaux et des cliniques;
  • les personnes qui se droguent;
  • les patients utilisant un rein artificiel ou souffrant du SIDA;
  • patients après transplantation du foie et d'autres organes;
  • donneurs de sang;
  • les personnes vivant dans la même famille avec l'hépatite B ou C, en particulier les conjoints;
  • les femmes et les hommes qui ont des relations sexuelles imprudentes.

Si une personne a un système immunitaire fort, parfois une infection à l'hépatite B, C facilite l'évolution de la maladie et permet un rétablissement rapide.

Un virus qui a pénétré dans l'environnement sauve des vies pendant 4 jours. Par conséquent, si un patient atteint d'hépatite B, le C est coupé et que son sang a coulé sur des articles ménagers, il doit être traité avec du chlore. Pour ce faire, le domeestos blanc ou plus coûteux habituel fera l'affaire. Lorsque les vêtements sont tachés de sang, ils doivent être bouillis pendant 5 à 10 minutes ou lavés pendant 1 heure au lave-linge à 60 ° C.

L'hépatite B et l'hépatite C ne pénètrent pas dans le corps:

  • par la nourriture;
  • des câlins;
  • et autres contacts domestiques.

Pour éviter les maladies, vous devez suivre les règles d'hygiène personnelle et ne pas utiliser les brosses à dents ou les rasoirs de quelqu'un d'autre. Si une personne souffre d'hépatite B ou C, les ménages ne doivent pas l'isoler sur cette base. Il a le droit de travailler et d'étudier calmement.

Dans de rares cas, les symptômes du virus C apparaissent instantanément. Cela se produit lorsque l’infection a commencé simultanément avec le virus du groupe B.

  1. La forme mixte des hépatites B et C est la plus dangereuse puisqu'elle détruit à un rythme accéléré le tissu hépatique.
  2. Le corps ne peut pas purifier complètement le sang des toxines et le cerveau en souffre.
  3. La fonction de coagulabilité est altérée par l'insuffisance hépatique et tout saignement ne passe pas longtemps.

Ces dernières années, il y a eu une augmentation du nombre de cas de détection des hépatites B et C au cours de l'examen. Selon les observations des médecins, lorsque deux virus se développent simultanément dans le corps, la souche C peut déplacer la souche B, mais cela ne se produit pas toujours.

Diagnostic et thérapie

Si vous déterminez quelle souche est la plus dangereuse, l'hépatite virale C ou B, le virus C est plus terrible, car les scientifiques n'ont pas mis au point de vaccin pour le combattre. Si l’infection à l’hépatite B peut être prévenue par la vaccination, il n’existe pas de telle panacée pour le C:

  1. Pour la prévention de l'hépatite B, une dose de vaccination est administrée à un nouveau-né à la maternité, 2 doses - 30 jours après la naissance et 3 doses - à 6 mois.
  2. Si une personne n'a jamais été vaccinée contre la maladie, vous pouvez vacciner à tout âge et vous assurer de nombreux problèmes.

Diagnostiquer les hépatites virales C et B par analyse sanguine. Avant l'étude, il est interdit de prendre de la nourriture pendant 8 heures, l'analyse est donc faite le matin. Les résultats du test sont généralement prêts dans 1-2 jours. Il est à noter qu’un virus du groupe C dans les 2 semaines suivant l’infection est souvent impossible à détecter.

Si le test de dépistage des hépatites C et B est positif, il doit être confirmé et un examen complet est requis. Pour ce faire, vous devez passer:

  • sang pour analyse biochimique;
  • sang pour le génotype du virus;
  • faire un coagulogramme;
  • faire une échographie et une ponction du foie.

Ce n’est qu’après cela que nous verrons comment le processus pathologique s’est développé et évaluerons les dommages qui leur ont été causés.

Il est facile de se débarrasser des hépatites B et C si vous demandez de l'aide à temps. Le traitement comprend:

  • traitement pour réduire l'inflammation du foie afin de prévenir les signes de cirrhose;
  • élimination complète des hépatites B et C du sang et du foie du patient.

Les médicaments antiviraux sont utilisés à cette fin. Le traitement le plus courant contre les hépatites B et C consiste à prendre deux médicaments: l'interféron et la ribavirine:

  1. Le processus de thérapie est long et nécessite un effort moral considérable de la part du patient. Le traitement de l'hépatite B, C doit être prescrit et effectué sous la surveillance d'un spécialiste des maladies infectieuses.
  2. L'interféron seul ne peut pas garantir la guérison, mais il est conseillé de l'utiliser en association avec d'autres médicaments, car il empêche le développement du cancer et de la cirrhose.

Une fois le traitement terminé, il est impératif de réussir les tests et, si le traitement échoue, de commencer un nouveau traitement. Après la récupération, il est important de surveiller les tests pendant 6 mois, car après l’arrêt de l’injection, de nouveaux signes de lésions hépatiques sont diagnostiqués chez certains patients.

Si un virus du groupe B est vaincu, des anticorps se forment dans le sang et une nouvelle infection par la maladie est impossible. Le virus du groupe C ne produit pas d'immunité et est facilement infecté à nouveau.

Pendant le traitement de l'hépatite B et C, il convient d'éviter un effort physique intense et le stress. Vous devez éliminer la consommation d'alcool et suivre un régime alimentaire particulier.

  1. Le régime comprend un grand nombre de légumes, fruits, herbes.
  2. Les amateurs de bonbons sont autorisés à manger une petite quantité de biscuits au miel, à la guimauve ou à la galette par jour.
  3. Pour éliminer les symptômes désagréables chez les patients souffrant d'hépatite B, C, il est nécessaire de diversifier le régime alimentaire avec du fromage cottage, du lait, du fromage naturel et du kéfir.
  4. La crème sure est autorisée en petite quantité.
  5. Il est important d’abandonner tout ce qui est frit, salé, épicé. Une telle nourriture avec l'hépatite B, C porte une lourde charge sur le foie souffrant.
  6. Le traitement sera plus efficace si vous buvez beaucoup d’eau pure, de compotes de fruits et d’eau minérale non gazeuse.

Il est recommandé aux patients atteints d'hépatite B et C de diviser les aliments en petites portions et de manger au moins 5 fois par jour.

Quelle que soit l’hépatite qui n’affecte pas le foie, B ou C, un traitement rapide met fin aux symptômes, permet la récupération et permet à la personne de retrouver son entrain et sa santé.

Modes de transmission de l'hépatite virale B (B)

L'hépatite virale B est une maladie qui provoque la destruction des cellules du foie. Récemment, il a été de plus en plus diagnostiqué chez les personnes appartenant au groupe d’âge des 20 à 50 ans. Cela est dû en grande partie à l'incapacité des gens à suivre les précautions de base. Pour éviter toute infection, vous devez vous rappeler les caractéristiques de la maladie et les mécanismes de base de la transmission du virus.

Caractéristiques de la maladie

La cause du développement de l'hépatite B est l'infection par le virus dans le corps humain. Cela affecte le foie. Une dysbactériose grave est un problème concomitant. Il existe souvent une manifestation d'autres maladies extrahépatiques, telles que le syndrome de Sjogren, qui affecte les glandes salivaires. Un système immunitaire affaibli joue un rôle clé dans le développement de l'hépatite. Au fur et à mesure que la maladie progresse, l'immunité souffre encore plus.

Les experts identifient plusieurs caractéristiques du virus, ce qui conduit au développement de cette maladie:

  • À température ambiante, il peut rester actif pendant trois mois.
  • Si le virus est gelé, il peut rester viable jusqu'à 20 ans.
  • Il ne meurt pas après une ébullition à court terme. Pour la stérilisation, le traitement est requis pendant une heure.
  • Le virus est capable de résister à une chloration de deux heures.
  • Un moyen efficace de s'en débarrasser consiste à traiter de l'alcool éthylique à 80%. Le virus meurt dans les deux minutes.

Plus tôt une maladie est diagnostiquée, plus elle a de chances de préserver la santé humaine. Sinon, le risque de développer une cirrhose ou un cancer du foie augmente.

Comment le virus est-il transmis?

Pour vous protéger d'une telle maladie, rappelez-vous comment l'hépatite est transmise. Les experts identifient deux mécanismes:

  • Parentérale. Il s'agit de la pénétration du virus directement dans le sang humain.
  • Non paternel. L'infection se produit au moment du contact avec des objets domestiques infectés ou sexuellement.

Un tiers des patients ne peuvent déterminer la voie exacte de transmission du virus. En effet, la maladie peut exister longtemps sans manifestations caractéristiques.

Mécanisme parentéral

Le virus est transmis à l'homme au moment du contact avec du sang infecté. Pour l'infection, 1 ml de sang suffit. Les modes de transmission de l'hépatite B sont différents:

  • Injection avec une seringue non stérile. Les infections par cette voie sont plus fréquentes chez les toxicomanes. Après six mois de consommation de drogues, l'hépatite B est diagnostiquée chez 80% des patients. Le plus souvent, cette maladie est associée au VIH et à d'autres problèmes.
  • Transfusion sanguine de qualité inférieure. Grâce aux progrès de la médecine moderne, le risque de contracter l'hépatite B au cours de cette procédure a diminué à 0,001%, mais la probabilité demeure;
  • L'hépatite B est transmise pendant la chirurgie. L'infection se produit lors d'un avortement, lors d'interventions dentaires et d'autres manipulations impliquant une violation de l'intégrité de la peau. Cela se produit lors de l’utilisation d’instruments médicaux mal stérilisés.
  • Procédures de cosmétologie. L'hépatite est souvent transmise lors de manucures, tatouages, perçages, rasages et autres manipulations impliquant des lésions cutanées.

Qu'est-ce que l'hépatite et le danger d'une connaissance directe des agents de santé qui entrent souvent en contact avec du sang infecté. Ils constituent le principal groupe de risque.

Mécanisme non parentéral

La transmission du virus peut se produire naturellement. Ceci est possible dans les situations suivantes:

  • Lors d'un contact sexuel avec un porteur de virus. Selon les statistiques, l'hépatite est diagnostiquée chez 56% des personnes ayant des relations sexuelles promiscues. La consommation de boissons alcoolisées et de stupéfiants peut aggraver la situation.
  • En contact avec des articles ménagers utilisés par une personne infectée. De cette façon, l'infection est extrêmement rare. Vous pouvez être infecté en utilisant des accessoires de rasage, une brosse à dents, des outils pour les ongles et d'autres objets en contact avec le sang d'une personne malade.
  • Le virus persiste dans la salive et se transmet lors d'un baiser. Pour tomber malade, il suffit d'une petite coupure ou d'une microfissure à la langue. À travers eux, le virus entre doucement dans le sang.
  • Le virus de l'hépatite B est également transmis au nourrisson lors de son passage dans le canal utérin d'une mère infectée. Il se produit sous forme grave de la maladie. Par conséquent, il est particulièrement important que les femmes enceintes surveillent leur santé et identifient rapidement tous les problèmes existants. Le nouveau-né 12 heures après la naissance des médecins recommanda de se faire vacciner contre l'hépatite.

En cas d'infection par de telles voies, il est nécessaire de commencer le traitement dès que possible. Le diagnostic correct pour les nourrissons revêt une importance particulière. Avec le mauvais traitement, ils peuvent mourir.

Si vous avez eu un contact avec une personne infectée, assurez-vous de vous faire tester. Diagnostiquer avec précision l’hépatite B, un spécialiste ne peut le faire qu’après des tests de laboratoire sur des échantillons de sang.

Mythes sur l'infection de cette maladie

Les personnes particulièrement impressionnables craignent d’être infectées par l’hépatite, même à proximité du porteur. Ils se tournent constamment vers les médecins pour leur demander si l'hépatite est transmise lors d'une conversation ou d'une poignée de main. Souvent, de telles craintes ne sont pas fondées. Les virus ne sont pas transmis dans les situations suivantes:

  • Pendant la conversation;
  • En partageant la nourriture;
  • En toussant;
  • Pendant les poignées de main ou les câlins.

Le virus ne peut être transmis que par contact direct avec le sang du patient. Par conséquent, les personnes atteintes d'hépatite B ne doivent pas être isolées de la société. Le plus souvent, ils ne sont pas dangereux pour les autres. Il est seulement nécessaire d'abandonner le contact sexuel et l'utilisation d'articles d'hygiène courants.

Qui est le plus touché?

Le mécanisme de transmission du virus est extrêmement simple. Lorsque la peau est blessée, elle pénètre facilement dans la circulation sanguine et entame le processus de destruction des cellules du foie. Plus souvent que d'autres de ce problème souffrent:

  • Les toxicomanes qui préfèrent les drogues intraveineuses;
  • Représentants des minorités sexuelles;
  • Les personnes sexuellement promiscuous;
  • Membres de la famille dans lesquels il y a des personnes avec ce diagnostic;
  • Patients nécessitant régulièrement une hémodialyse, une transfusion sanguine, des médicaments par voie intraveineuse;
  • Travailleurs médicaux;
  • Enfants nés de femmes atteintes d'hépatite B;
  • Personnes atteintes d'hémophilie ou greffées d'organes de donneurs;
  • Les élèves des écoles et des établissements d'enseignement supérieur;
  • Personnes purgeant une peine;
  • Les touristes qui voyagent souvent dans des endroits où des épidémies d'hépatite sont détectées.

Ces citoyens doivent subir un examen médical de temps à autre. Ils devront constamment se souvenir du mode de transmission de l'hépatite et prendre toutes les mesures pour le prévenir.

Symptomatologie

Il ne suffit pas de savoir dans l'hépatite B comment le virus se transmet, il faut comprendre comment il se manifeste. Le pronostic pour le patient ne sera favorable que si le problème est diagnostiqué à temps. La période d'incubation du virus de l'hépatite peut aller jusqu'à 6 mois. Dans ce cas, la personne infectée se sentira bien. Plus tard, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • Maux de tête;
  • La fièvre;
  • Sensation de faiblesse, de léthargie, de somnolence;
  • Tout le corps fait mal;
  • Douleur dans les articulations;
  • Le patient refuse souvent de manger en raison d'un manque d'appétit.

Au début, une infection transmise ressemble souvent au rhume. Par conséquent, une personne ne demande pas immédiatement l'aide d'un médecin. À cet égard, de nombreux patients ont reçu un diagnostic d'hépatite chronique, qui est beaucoup plus difficile à gérer. Il y a les signes suivants de progression de la maladie:

  • Foie élargi;
  • Douleur dans le foie;
  • Troubles dyspeptiques;
  • Attaques de nausée, suivies de vomissements;
  • Jaune de la sclérotique et de la peau.

Quelle que soit la manière dont l’hépatite est transmise, elle constitue un grave danger pour la santé et même la vie d’une personne. Avec un traitement intempestif ou inapproprié, il se développe en cirrhose ou en cancer. Des problèmes connexes se développent également.

Techniques Thérapeutiques

Lorsque les premiers symptômes désagréables de l'hépatite virale apparaissent, il est nécessaire de consulter votre médecin. Après une série de tests de laboratoire, il sera en mesure de poser un diagnostic précis. Si l'hépatite survient sous une forme aiguë, le traitement commence par une désintoxication complète du corps. Il est conseillé au patient de boire le plus d’eau propre possible.

La principale méthode de traitement du problème consiste à recevoir le médicament approprié. Ils visent à lutter contre le virus, à restaurer les cellules hépatiques endommagées et à maintenir le système immunitaire humain. Pendant le traitement, il est recommandé aux patients d'abandonner l'activité physique et de suivre un régime alimentaire. Cela aidera à rétablir la santé.

Lorsque l'hépatite devient chronique, les experts recommandent de prendre les médicaments suivants:

  • Antiviral. Ce groupe comprend Lamevudin, Adefovir, etc.
  • Les médicaments, qui incluent l'interféron. Ils aident à arrêter le développement de la sclérose du foie;
  • Immunomodulateurs. Avec leur aide, vous pouvez soutenir la santé du système immunitaire du corps;
  • Hépatoprotecteurs. Grâce à ces moyens, il est possible d'augmenter la résistance des cellules hépatiques.

Dans le même temps, les médecins prescrivent des complexes multivitaminés. Ils contribueront à renforcer les fonctions de protection du corps, ce qui permettra de faire face rapidement à la maladie. Pour un résultat positif, une approche thérapeutique intégrée est nécessaire.

Chez de nombreux patients ayant suivi un traitement complet, le virus reste dans le corps. Il entre dans la phase inactive. Ces patients sont obligés de subir des examens médicaux réguliers et de surveiller leur état de santé. Une immunité réduite peut déclencher le passage de la maladie du stade de rémission à la phase active.

Les médicaments spécifiques et leur posologie doivent être choisis exclusivement par le médecin traitant après avoir subi un examen médical complet.

Nourriture diététique

Une bonne nutrition et un régime de consommation approprié jouent un rôle important dans le traitement de l'hépatite B. Cela permettra d'éliminer les substances nocives de l'organisme et de réduire la charge des cellules hépatiques endommagées. Le régime alimentaire devrait être élaboré par un spécialiste, en fonction des caractéristiques individuelles du patient et de la nature de la maladie. Dans la préparation du régime devrait adhérer aux recommandations suivantes:

  • Devrait être organisé nourriture fractionnée. Il devrait y avoir au moins cinq repas par jour. Dans le même temps, il n'est pas nécessaire que les portions soient grosses pour ne pas surcharger le système digestif;
  • Au moment du traitement, il est préférable d’éviter les fêtes de Noël qui encouragent les gens à trop manger et à manger des plats malsains. La consommation d'alcool est strictement interdite.
  • Les aliments fumés, les plats épicés, le poisson et la viande gras, les glaces, les boissons gazeuses, le saindoux et les autres produits riches en cholestérol doivent être complètement exclus du menu;
  • Les produits à base de lait aigre, divers types de céréales, le poisson et la viande maigres, l'huile végétale, le blanc d'oeuf doivent être inclus dans l'alimentation quotidienne;
  • Il est interdit de manger des aliments frits. Les aliments peuvent être cuits au four, bouillis et mieux cuire à la vapeur.

Le taux quotidien de calories pour un patient souffrant d'hépatite est de 3500 kcal. Il est nécessaire de manger au moins 100 grammes de protéines, environ 100 grammes de matières grasses et 450 grammes de glucides.

Thérapie avec des techniques folkloriques

Avec le traitement médicamenteux traditionnel, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle. Ils ne peuvent que compléter la thérapie complexe. Il est strictement interdit de traiter l'hépatite B en utilisant uniquement les méthodes traditionnelles. Parmi les recettes les plus efficaces figurent:

  • Faites chauffer une cuillerée de miel naturel dans un bain-marie. Mélangez-le avec du jus de pomme. Ce cocktail devrait être bu avant le dîner;
  • Mélangez dans des proportions identiques le miel naturel et la gelée royale. Cette composition devrait être bue le matin. Il renforce parfaitement le système immunitaire et améliore les processus métaboliques dans les cellules du foie;
  • À parts égales, mélangez l'achillée millefeuille, la menthe et l'aneth crus. Versez un demi-litre d'eau bouillante. Porter à ébullition. Il ne reste plus qu'à filtrer l'outil et refroidir. La quantité de drogue qui en résulte doit être bue dans des proportions égales pendant la journée;
  • Presser le jus des betteraves fraîches. Buvez une cuillère à soupe pendant la journée après un repas. Il nettoie parfaitement le foie des toxines accumulées;
  • Pendant trois jours avant le coucher, buvez un verre d’olive, de lin ou d’huile de tournesol. Cette procédure aidera à nettoyer rapidement et efficacement le foie des toxines.

L'utilisation de tels fonds peut dans certains cas conduire à la manifestation d'une réaction allergique. Avant de les utiliser, vous devriez consulter un spécialiste.

Prévisions

Sous réserve d'un diagnostic opportun et d'une méthode de traitement bien choisie, une personne peut se débarrasser de l'hépatite B pour toujours. Mais ce n'est pas toujours le cas. Il y a plusieurs scénarios possibles:

  • Après avoir terminé un programme de traitement complet, le corps est complètement libéré du virus. Dans le même temps, une forte immunité à la maladie est développée.
  • La forme aiguë de la maladie devient rapidement chronique. Dans le même temps, des complications se développent.
  • Le virus est stocké dans le corps du patient. Dans ce cas, la personne devient porteuse de l'antigène de l'hépatite. À tout moment, la maladie peut réapparaître.
  • En l'absence de traitement approprié, une cirrhose peut se développer et, dans les cas les plus graves, un cancer du foie. Il faudra un traitement à long terme, y compris une intervention chirurgicale.

Après avoir suivi un traitement complet, le patient est invité à se soumettre à des examens médicaux réguliers au cours des prochaines années. Cela laissera du temps pour identifier les complications émergentes.

Comment se protéger contre l'hépatite B?

L'hépatite est plus facile à prévenir qu'un traitement long et douloureux. Pour ce faire, il suffit de suivre des précautions simples:

  • Évitez les rapports sexuels promiscuité. Si vous êtes en contact avec un partenaire non testé, veillez à utiliser un préservatif.
  • Ne pas se faire tatouer et percer. Si vous le jugez nécessaire, choisissez uniquement des salons réputés et réputés. Vérifier que le maître stérilise les instruments utilisés;
  • L'usage de stupéfiants est strictement interdit.
  • N'utilisez jamais d'autres articles d'hygiène personnelle: brosses à dents, rasoirs, outils pour les ongles, etc.
  • Respectez les règles d'hygiène personnelle. Lavez-vous toujours les mains après avoir été dans des lieux publics et avoir contacté des billets de banque;
  • Essayez de mener le bon mode de vie. Mangez bien, marchez plus au grand air, faites du sport, renoncez aux mauvaises habitudes;
  • Faites tous les efforts pour renforcer le système immunitaire. Pour ce faire, mangez plus de fruits et de légumes, prenez des complexes de vitamines et de minéraux prescrits par un spécialiste;
  • Essayez d'éviter les séjours prolongés dans des pièces encombrées. Toujours bien aérer la pièce;
  • Passez régulièrement un examen médical, passez les tests nécessaires. Traiter toutes les pathologies identifiées en temps opportun;
  • Éviter le contact avec le sang et d'autres matières biologiques de personnes non autorisées.

Il existe aujourd'hui un vaccin spécial contre l'hépatite B. Grâce à son aide, vous pouvez vous protéger contre la maladie. Vous pouvez acheter le médicament uniquement dans des pharmacies ou des établissements médicaux éprouvés. Dans le même temps, assurez-vous que le médicament est correctement stocké et a une durée de vie suffisante.

Si vous avez été en contact avec une personne infectée par l'hépatite, vous devez immédiatement faire appel à un spécialiste. Vous recevrez un médicament spécialisé qui bloque le virus dans le sang. Après un certain temps, une nouvelle vaccination sera nécessaire.

Connaissant le mode de transmission de l'hépatite B, tous les efforts peuvent être déployés pour prévenir l'infection. Cela préservera la santé et même la vie. Passez en temps voulu les examens médicaux, passez des tests et respectez toutes les règles de prévention.


Articles Connexes Hépatite

Prévention

ESSENTILE N

Prévention

Gepabene