Progestérone

Share Tweet Pin it

La progestérone progestative est une hormone stéroïde d'un poids moléculaire de 314,5 daltons. En général, la progestérone est produite dans les cellules du corps jaune, ainsi que dans le placenta pendant la grossesse. La concentration de progestérone est en corrélation avec le développement et l'extinction des fonctions du corps jaune. Alors que pendant la phase folliculaire du cycle menstruel féminin, la progestérone est à peine détectée, un jour avant le début de l'ovulation, sa concentration augmente de manière marquée. Pendant la phase lutéale, la synthèse de progestérone est améliorée. Dans la seconde moitié du cycle menstruel, la concentration de pregnandiol, principal produit de dégradation de la progestérone, augmente dans les urines.

La progestérone augmente le nombre de glandes endométriales au stade de la sécrétion afin de la préparer à l'implantation d'un ovule fécondé. Pendant la grossesse, la progestérone inhibe la contraction du myomètre. Dans la glande mammaire, la progestérone (avec l'œstrogène) stimule la prolifération et la tendance des alvéoles à sécréter.

L’utilité pratique de la détermination du taux de progestérone réside dans le diagnostic de la fertilité: déterminer le début de l’ovulation et la phase lutéale 2, 3

Progestérone - conversion, conversion, recalcul d'unités de mesure d'unités conventionnelles ou traditionnelles en unités SI et inversement. La calculatrice en ligne de laboratoire vous permet de convertir la progestérone dans les unités suivantes: pmol / l, nmol / l, ng / ml, ng / dl, ng / 100 ml, ng / 100 ml, ng / l, µg / l. Conversion des valeurs quantitatives des résultats des analyses de laboratoire d'une unité de mesure à une autre. Le tableau avec les facteurs de conversion des résultats de l'étude en pmol / l, nmol / l, ng / ml, ng / dl, ng / 100 ml, ng / 100%, ng / l, µg / l.

PROGESTERON et comment pee ng / ml en LMOR / ml?

La valeur en ng / ml est multipliée par 3,18 et vous obtenez nmol.

C'EST CE QUE J'AI TROUVÉ SUR UN BABYPLAN:
PROGESTERON - Unités de mesure: nmol / l.

Unités alternatives: ng / ml.
Unités de traduction: ng / ml x 3,03 ==> nmol / l.

populairement:
le poids moléculaire de la progestérone est de 314,47 g / mol.
39,4 ng / ml = 39400ng / l = 39,4 * 10 (1-6) g / l.
passer de grammes en moles de substance -
39,4 * 10 (-6) g / l / 314,47 g / mol = 0,125 * 10 (-6) mol / l = 12,5 * 10 (-4) mol / l = 1250000nmol / l = 1250nmol / ml
S'il vous plait!

Calculatrice "Progestérone par semaine de grossesse"

La calculatrice aidera à déchiffrer le test sanguin pour la progestérone chez les femmes par semaine de grossesse.

Normes de progestérone pendant la grossesse

1 trimestre - 9-47 ng / ml - 28,5-150 nmol / l *
2 trimestres - 17-147 ng / ml - 54-468 ​​nmol / l
3 trimestres - 55-200 ng / ml - 175-636 nmol / l

Les niveaux de progestérone augmentent progressivement pendant la grossesse.

* Les normes des laboratoires peuvent inclure dans les données statistiques des études sur toutes les femmes enceintes, y compris les patientes soumises à une FIV et celles sous traitement artificiel à la progestérone. Dans ce cas, les valeurs supérieures pour le premier trimestre peuvent dépasser de manière significative les valeurs typiques d'une grossesse normale.

Sujets populaires sur le forum:

Les filles que nous avons ici dans le laboratoire des infirmières de douche, dites-moi comment la dynamique
14.05-hCG-305, progestérone-15.6
21.05-HCG-5694, progestérone -16.3
On estime que 5 semaines et demie d'obstétrique sont maintenant.
Demain, je vais à l’échographie pour la première fois et je transmets les résultats au médecin, mais qui peut vivre pour nous voir demain.

Dites-moi, la progestérone à la semaine 19 est-elle à 234,40 nm / l, est-ce normal?

Bonne journée! Je veux consulter avec vous. J'ai 12 semaines de grossesse, selon les résultats des tests, le taux de progestérone est de 33,6 ng / ml. Est-ce que ça va aller?

Dites-moi, s'il vous plaît: j'ai la 30e semaine de grossesse et l'indice de progestérone est de 56,80 ng / ml. Selon le tableau, il devrait être supérieur à 80. Que faire Cela signifie que le placenta ne peut pas faire face? Il y a environ 2 semaines, j'ai progressivement fini de boire les toilettes... besoin de renouveler? à quelle dose?

Bon après-midi! Dites-moi, à 3 semaines de gestation, la progestérone est à 26,09, le médecin a dit qu'elle était faible et m'a conseillé de boire ivre.

Bonne journée! Le médecin a prescrit un dépistage pendant 11 semaines, a subi une échographie et a donné du sang pour l'hCG. Tous les indicateurs étaient normaux. Pendant 13 semaines, un jour, on a remarqué des taches de sang brun sur les sous-vêtements. Elle est venue chez le médecin, le médecin sans test a pris urozhestan par voie vaginale. A commencé à s'énerver et les démangeaisons ont commencé. A réorganisé à mettre, le médecin nommé dufastol. Je suis allé dans un laboratoire payant et j’ai passé une analyse de l’indicateur de progestérone à la semaine 16 - 98,8 ng / ml. Cet indicateur est-il normal pour mon mandat? Dois-je utiliser des hormones? rien ne dérange maintenant.

La grossesse - une période de 7 semaines à 6 jours, à la 6ème semaine avec détachement - a été traitée en gynécologie. Urozhestan 200 x 2 fois par jour, magnésium, folic. Une semaine plus tard, il n'y avait pas de détachement à l'échographie. En prenant ces pilules, j'ai fait un test sanguin pour la progestérone: le résultat est de 678,0 ng / ml à un taux de 1 trimestre 29,5-33,2 (comme indiqué dans le résultat du centre l-d, où le sang a été donné).
Question: faut-il accepter Utrozhestan, depuis le médecin a-t-il recommandé jusqu'à 12 semaines et que signifie ce niveau de progestérone?

Calculateur d'unités d'activité d'une substance

Cette calculatrice vous permet de transférer l'activité biologique d'une substance des valeurs disponibles à d'autres valeurs nécessaires. Cela peut vous aider à des fins personnelles ou, si vous êtes lié à la médecine, également aux travailleurs. La calculatrice se distingue par sa précision et sa rapidité.
Avec cela, vous pouvez traduire les proportions:

  • des hormones;
  • vaccins;
  • composants sanguins;
  • des vitamines;
  • substances biologiquement actives.

Comment utiliser la calculatrice:

  • vous devez entrer une valeur dans les unités ou dans les unités alternatives;
  • le calcul s'effectue sans appuyer sur un bouton, la calculatrice affiche automatiquement le résultat;
  • écrivez le résultat à l'endroit souhaité ou souvenez-vous-en.

PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Message d'Arly le 12 novembre 2008 à 20h34

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Message de Zalina 06 déc 2008, 20:39

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Article IREN 911 07 janvier 2011, 18:43

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Post Kapustochka 11 mars 2011, 11:18

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Post T @ sh @ 31 août 2011, 14:52

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Publié par Lenka Sashina sur Février 29, 2012 12:46

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Message de Tatiana 111 le 31 Mai 2013 à 13:34

Re: PROGESTERON ET ESTRADIOL: unités

Publié par Undina 26 juin 2013 à 15:38

Qu'est-ce que la testostérone libre et son index: lisez la méthode de calcul et les indicateurs de la norme chez l'homme

Le niveau hormonal peut changer avec une alimentation déséquilibrée, un mode de vie malsain, la passivité. C'est pourquoi il est si nécessaire de surveiller son niveau. C'est pour cela que l'indice de testostérone libre est calculé.

Dans cet article, vous apprendrez ce que sont la testostérone libre et son index, ainsi que les normes pour hommes de différents âges.

Qu'est ce que c'est

La testostérone est une hormone qui joue un rôle important dans le développement sexuel des hommes et dans la régulation de leur capacité à produire une progéniture viable. Une violation de son indication quantitative indique généralement le développement de diverses pathologies, en particulier de nature endocrine, dans les testicules (par exemple, dans le cas d'une tumeur des glandes indiquées).

Signification du terme

Notons au départ que cet indicateur est calculé. Obtenez-le à partir de la comparaison en pourcentage des données sur la testostérone totale et la globuline qui se lie aux hormones sexuelles dans le sang (SHBG).

La testostérone totale est caractérisée par une combinaison de trois états. Une fraction de celle-ci est associée à l'albumine (23-63%), la seconde à la globuline (33-73%) et la troisième, la plus petite (1-2%), dite testostérone libre ou androgène actif, produite par les testicules mâles et non réagit avec les protéines.

Bien que l’androgène libre réside en petites quantités, son rôle dans le corps de l’homme est très important, c’est:

  • affecte la maturation et la production de pièces en âge de procréer;
  • régule la spermatogenèse;
  • affecte le désir sexuel;
  • favorise la construction musculaire;
  • empêche l'accumulation de graisse corporelle;
  • normalise l'échange de phosphore et d'azote.

Individuellement, la testostérone libre ne peut pas être isolée. Il est défini comme la différence entre la quantité totale d'androgène et d'hormone liée aux protéines. Ce résidu est appelé «indice de testostérone libre».

Il est calculé en pourcentage. Mais pour cela, une étude est d'abord menée sur la présence de la quantité des hormones ci-dessus. À la suite de leur comparaison, cet indice est déterminé.

Technique de calcul de l'indice

Ainsi, de ce qui précède, il est déjà connu que l’indice de testostérone libre est défini en pourcentage. Un tel calcul est présenté en relation avec des signes cliniques clairs d'une violation du degré de glucocorticoïdes produits par les glandes de la sécrétion sexuelle, dans un sens ou dans un autre. De plus, la quantité d'hormone dans ce cas peut rester en bon état.

L'indice est calculé comme suit: l'indicateur total d'androgène est divisé par le nombre de SHBG et le résultat est multiplié par 100. Le calculateur de calcul des hormones actives est largement utilisé dans les établissements médicaux. Il est facile à trouver sur les sites Internet correspondants.

Comment est l'analyse?

Le diagnostic est réalisé avec certaines indications:

  1. l'obésité;
  2. le processus de calvitie en développement rapide;
  3. infertilité;
  4. diminution ou interruption des capacités sexuelles;
  5. des tumeurs dans le scrotum;
  6. pathologies prolongées de la prostate;
  7. perte de masse musculaire;
  8. déviations de la glande pituitaire.

L'analyse est effectuée dans des centres ou des laboratoires spéciaux. Tout d’abord, avec l’aide de centrifugeuses, récupérez le sérum, qui est ensuite étudié.

Une préparation préalable à de telles recherches est nécessaire:

  1. avant l'analyse, il est impossible de manger (le dernier repas est autorisé 8 heures avant de le prendre), il est uniquement permis de boire de l'eau;
  2. étant donné qu'il est impossible de prendre des médicaments avant de prendre du sang et que cette procédure doit être effectuée 1 à 2 semaines après leur annulation, cette question nécessite une coordination avec le médecin traitant;
  3. un jour avant l’étude, il est nécessaire d’abandonner toute activité physique excessive;
  4. la raison du refus de l'analyse peut être la conduite à la veille des rayons X, les études de fluorographie, les ultrasons, les effets de la physiothérapie.

Le sang de la veine du patient est prélevé par un agent de santé compétent. Habituellement, cette procédure est bien tolérée, car la quantité de matériel nécessaire est insignifiante.

C'est important et le moment de la livraison de l'analyse. Habituellement, ce devrait être le matin, avant 11 heures. La violation de toutes ces recommandations peut affecter les résultats de l'étude. Naturellement, les indicateurs peuvent être faux.

La livraison de l'analyse implique l'enregistrement obligatoire du patient. Par conséquent, vous devriez prendre votre passeport avec vous.

Dans une journée, lorsque le résultat est généralement prêt, un employé du laboratoire produira sa description, dans laquelle il clarifiera les écarts révélés par rapport aux indicateurs standard.

Les représentants du sexe fort ont besoin de contrôler le niveau de testostérone libre à chaque période de leur développement sexuel. Pour les jeunes hommes qui n'ont pas atteint la pleine puberté, il est important de déterminer le vrai et le faux hermaphrodisme. Pour les hommes, ce type de recherche est indiqué pour la manifestation des symptômes d'une affection particulière.

Valeurs normales en nmol / l, ng / ml, pg / ml

La reconnaissance des résultats de la recherche implique toujours de comparer les résultats obtenus avec les indicateurs établis. Immédiatement pour faire une réservation, les unités de recherche dans les institutions et laboratoires médicaux peuvent être inégales: nmol / l, ng / ml, pg / ml. Ce n'est pas terrible, car dans les formulaires avec les indices finaux, les indicateurs standard sont également indiqués dans les unités utilisées. Sur cette base, il n'est pas difficile de déterminer les résultats du test.

Cependant, en cas de déviation des indicateurs normaux, le patient ne doit pas tirer de conclusions soudaines. Après tout, ces chiffres peuvent ne pas toujours indiquer des changements pathologiques dans le corps. Par exemple, la quantité maximale de testostérone est généralement observée le matin. Ensuite, son niveau commence progressivement à baisser et atteint un minimum le soir.

Cette hormone est synthétisée et dépend de la saison. Donc, au printemps, c'est le plus grand et en hiver, le plus petit. Les sauts androgènes de courte durée dépendent également de la dépression, des conditions de stress, etc.

La testostérone dans le sérum en fonction du développement en fonction de l'âge est déterminée dans les fractions suivantes (nmol / l):

  • garçons et hommes de moins de 18 ans - 0,2-37,67;
  • hommes de 18 à 50 ans - 5,76-30,43;
  • hommes de plus de 50 ans - 5.41-19.54.

Le taux d'androgènes libres chez les représentants du sexe fort est compris entre 4,5 et 42 pg / ml. Cela dépend de l'âge et, comme mentionné ci-dessus, du moment de la journée. Le plus haut niveau est observé jusqu'à l'âge de 30 ans.

Mais en cas de déviation de cet indicateur dans le sens d'augmentation, il est possible de juger des lésions du foie, du cancer de la prostate, de l'augmentation excessive et rapide des tissus des cellules surrénales, des tumeurs de l'hypophyse et d'autres affections.

Réduire la quantité de testostérone peut indiquer un vieillissement de l'organisme, cela est justifié. En baissant cet indicateur pour un certain groupe d’âge, cela peut suggérer la présence de maladies telles que:

  1. la cirrhose, le diabète;
  2. troubles hormonaux;
  3. échec du développement fonctionnel des glandes génitales mâles, etc.

Généralement, le manque d'androgènes est typique chez les patients:

  • avec le syndrome de Down;
  • avec l'obésité;
  • dysfonctionnement thyroïdien.

Réduisez cet indicateur et les mauvaises habitudes.

C'est un test sanguin pour le niveau de testostérone qui est une méthode de diagnostic précise qui permet au médecin de déterminer le problème et de prescrire le traitement approprié.

À propos des normes de testostérone libre peuvent être trouvés dans cette vidéo:

Conclusion

Dans le corps humain, comme dans la nature en général, tout est équilibré. Par conséquent, un changement dans cet équilibre est le signe principal d'un problème de santé. En outre, le manque ou l'excès d'une hormone aussi importante que la testostérone peut également le gâcher sérieusement.

Si cette condition n'est pas diagnostiquée, la maladie passera à la forme active, ce qui entraînerait de nombreuses autres complications. Par conséquent, aux premiers signes énumérés dans ce document, dépêchez-vous de voir un endocrinologue. L'autotraitement pour les maladies hormonales est inacceptable, car il entraîne de graves conséquences.

Taux de progestérone chez une femme en bonne santé

La progestérone est une hormone sexuelle féminine très importante. Il est produit dans le corps jaune et dans les glandes surrénales (en petites quantités).

Le rôle de la progestérone dans le corps de la femme est important - il appartient à lui de concevoir et de porter l'enfant. À partir du moment de l'ovulation, la production de cette hormone commence à augmenter. Grâce à elle, les parois de l'utérus deviennent plus friables, le nombre de contractions diminue, de sorte que l'œuf a la possibilité de se fixer. La poursuite de la production de l'hormone par le corps jaune est nécessaire pour remplir d'autres fonctions d'égale importance:

  • effets sur l'endomètre qui soutient l'embryon;
  • empêche l'apparition de la menstruation;
  • stimule le développement des structures de la glande mammaire, qui produira du lait;
  • affecte l'état psycho-émotionnel d'une femme, développe le soi-disant instinct maternel.

En plus d’un rôle important dans la fonction de reproduction de la femme, la progestérone affecte l’ensemble du corps:

  • empêche la formation de kystes fibreux;
  • réduit la viscosité du sang;
  • contrôle les niveaux de sucre;
  • impliqué dans le métabolisme des graisses.

Processus d'ovulation et production d'hormones

Le contenu de progestérone dans le sang d'une femme fluctue au cours du cycle menstruel. Au cours des premiers jours (phase folliculaire), son niveau est très bas - pas plus de 0,31 nmol. Ce niveau d'hormone est fourni par les glandes surrénales.

Le corps jaune, qui produit directement de la progestérone, se forme après la maturation de l'œuf et sa libération par le follicule. La gaine restante du follicule s'appelle le corps jaune. Ainsi, la progestérone commence à être produite les 12-17e jours du cycle. Ce temps s'appelle l'ovulation, qui ne dure que 24 heures. Si l'œuf n'est pas fécondé, il meurt.

Après l'ovulation, la phase lutéale se produit, la progestérone produit à ce moment jusqu'à 56 ng / ml - c'est son niveau maximum; ensuite, si la fécondation n'a pas lieu, elle diminue.

Si la conception a eu lieu, la production de l'hormone continue et augmente rapidement - plusieurs centaines de fois.

Ce schéma fonctionne pendant la fécondation naturelle, si la méthode d'ECHO est utilisée, dans ce cas, la femme ne développe pas de corps jaune, respectivement, il n'y a pas de niveau d'hormones nécessaire. Dans ce cas, l'hormonothérapie est prescrite jusqu'à ce que le taux de progestérone soit atteinte et plus loin, tout au long de la grossesse.

Progestérone Norm par Jour Cycle

Chez les femmes, le taux de progestérone est déterminé en fonction du jour du cycle menstruel. Chaque phase a sa propre valeur. La progestérone dans la phase lutéale atteint sa valeur maximale - elle indique le début de l'ovulation et la préparation de l'utérus pour l'implantation de l'ovule. Si pendant cette période le niveau de l'hormone est bas et qu'une fécondation a eu lieu, une fausse couche spontanée se produira. C'est pourquoi les femmes planifiant une grossesse doivent contrôler la quantité de progestérone au cours de la deuxième phase du cycle menstruel.

Un test sanguin est prévu pour le 22e jour, mais pour une description plus détaillée, les médecins recommandent de le prendre plusieurs fois de suite pour suivre la dynamique. Quel est le niveau normal de progestérone? Il convient de noter que chez les femmes prenant des contraceptifs hormonaux, les indicateurs seront très différents. Le tableau présente les indicateurs standard pour chaque étape du cycle:

Si une femme a la ménopause, son taux d'hormones doit être compris entre 0,32 et 2,51 nmol / l.

Si la conception a eu lieu, l'hormone se développe rapidement et la femme enceinte aura les indicateurs suivants:

Deux jours avant la naissance, le niveau d'hormone chute brusquement - à 2,3 nmol / l. Cela est nécessaire pour que l'utérus puisse se contracter et stimuler ainsi le travail. Cependant, la quantité de progestérone reste élevée - elle joue un rôle dans la stimulation de la production de lait.

Quels sont les effets des niveaux réduits et élevés de progestérone chez les femmes?

Le manque de niveaux d'hormones affecte principalement le système reproducteur féminin.

Si le taux de progestérone dans la phase lutéale est réduit, l'œuf fécondé ne peut pas se fixer aux parois de l'utérus, meurt et s'éteint naturellement avec l'endomètre - c'est la menstruation.

Si la quantité d'hormone est réduite au cours du premier trimestre de la grossesse, une fausse couche se produit car l'utérus est réduit de manière intensive et l'endomètre n'est pas suffisamment préparé pour contenir l'œuf amniotique. Mais si le problème ne concerne que la progestérone, il est résolu par des médicaments spéciaux, nommés par le gynécologue.

Le niveau de l'hormone diminue en raison des problèmes suivants du corps:

  • stade chronique de l'inflammation ovarienne;
  • manque d'ovulation;
  • cycle mensuel irrégulier;
  • dysfonctionnement du corps jaune;
  • maladies des glandes surrénales.

Si la quantité de progestérone diminue, elle affecte le niveau d'œstrogène. Elle augmente et, par conséquent, la femme a:

  • transpiration;
  • troubles du sommeil;
  • gain de poids;
  • les poches;
  • convulsions.

Le taux d'œstrogène doit être compris entre 11 et 191 pg / ml. Chez les femmes ménopausées, de 5 à 90 pg / ml.

Une augmentation du taux de progestérone dans l'organisme peut être causée par les raisons suivantes:

  • la grossesse
  • saignements utérins;
  • l'aménorrhée;
  • des anomalies dans le développement du placenta;
  • en raison de la formation d'un kyste dans le corps jaune;
  • pathologie des glandes surrénales.

L'effet de l'âge de la femme sur les niveaux de progestérone

Avec l’âge, les hormones féminines changent complètement - la production de certaines hormones, y compris la progestérone, diminue tandis que d’autres augmentent. Avec le début de la ménopause, le ratio d'oestrogène et de progestérone change. L'œstrogène stimule l'activité de divers systèmes du corps et la progestérone l'inhibe. En cas de déséquilibre, on observe des bouffées de chaleur chez les femmes. Dans cet état est caractérisé par:

  • excitabilité accrue;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • dysfonctionnement des glandes sudoripares;
  • douleur dans les glandes mammaires;
  • gain de poids.

La production d'hormones pendant la ménopause, due à l'atténuation de la fonction ovarienne, diminue. Moins d'œufs mûrissent, l'ovulation est absente et la progestérone n'est pas produite. Mais cela ne signifie pas que son taux sanguin tombe à zéro - la quantité nécessaire est produite par les glandes surrénales, si leur fonction n'est pas altérée.

Comment passer un test de progestérone

Pour déterminer le niveau de progestérone, il faut passer un test sanguin. Mais avant l'accouchement, il est nécessaire de consulter un gynécologue - il vous indiquera comment choisir le bon jour. Beaucoup de gens prescrivent une analyse le 20e jour du cycle, mais ce n'est pas tout à fait vrai, car vous devez tenir compte des points suivants:

  • l'apparition de la phase d'ovulation. Si le cycle menstruel est normal, il commence le quinzième jour à compter du premier jour du début de la période menstruelle et, à cycle non constant, il est nécessaire de mesurer la température de base. Chaque jour, la température est fixée dans le rectum, et lorsqu'il y a une forte baisse, et le lendemain, une augmentation indique le début de l'ovulation;
  • vous pouvez effectuer l'analyse 4 jours après le début de l'ovulation;
  • il est préférable de fixer la dynamique des changements d'indicateurs - de prendre plusieurs jours d'affilée, de 15 à 23. Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez fixer la phase de croissance de la production d'hormones et comparer les résultats avec ceux standard;
  • à prendre le matin, l'estomac vide, et il est préférable de ne pas manger du tout 12 heures avant l'heure prévue de la collecte du sang.

Il faut se rappeler que si pendant la période de test il y a un malaise et que le traitement est effectué avec divers médicaments, les résultats peuvent ne pas être fiables. Dans ce cas, ils doivent être repris dans un mois ou après la fin du traitement.

Comment déchiffrer les résultats de l'analyse

Le niveau d'hormone progestérone est mesuré en nanogrammes (0,000001 milligrammes) dans un millilitre de sang. Selon un autre système en nmol - nanomoles (10 -9 mol) par litre. Les indicateurs normatifs sont donnés le plus souvent en nmol / l. Par conséquent, la question se pose souvent de savoir comment convertir ng / ml en nmol / l. Ce n'est pas difficile du tout, il vous suffit d'utiliser la formule:

1 ng / ml * 3,18 = 1 nmol / l.

Par exemple, chez un patient, le résultat de l'analyse a montré un taux d'hormone dans le sang de 22,4 ng / ml. En substituant le résultat dans la formule, vous pouvez obtenir:

22,4 ng / ml * 3,18 = 71,23 nmol / l.

Étant donné que le sang est pris pendant la phase lutéale et que le taux de progestérone au jour 21 du cycle est compris entre 16,2 et 85,9, ce résultat peut indiquer un fonctionnement normal du corps jaune et des ovaires - il n'y a pas de déviations.

Comment calculer la testostérone libre (formule et unités)

La détermination de la quantité de testostérone libre est obligatoire dans l’étude des troubles hormonaux chez l’homme ou la femme. Mais comme la détection des androgènes actifs en laboratoire est une procédure plutôt compliquée, une formule spéciale de testostérone est utilisée pour obtenir les résultats. Connaissant les données de base utilisées pour le calcul, vous pouvez calculer indépendamment sa valeur exacte à l'aide du calculateur en ligne pour déterminer la testostérone libre.

Calculer la concentration en androgène actif

La formule de calcul de l'androgène actif comprend plusieurs indicateurs à la fois, qui nécessitent également une identification préalable. En raison de la multiplicité des étapes de cette procédure, l'auto-calcul augmente le risque d'erreurs et d'erreurs. Pour éviter cela, vous pouvez utiliser un programme spécial - une calculatrice.

Quels indicateurs sont utilisés?

Pour calculer la testostérone libre, utilisez trois indicateurs de base obtenus par le laboratoire:

  1. Niveau hormonal total
  2. Concentration en albumine.
  3. La quantité de globuline qui lie les androgènes génitaux.

En l'absence de données de laboratoire sur le niveau exact d'albumine, l'algorithme de calcul utilise sa valeur moyenne de 4,3 g / dL. Lors de l'utilisation d'une calculatrice, tous les indicateurs disponibles sont entrés dans les champs appropriés, après quoi vous devez cliquer sur l'onglet "Calculer". En conséquence, les totaux sont affichés.

Formule de calcul

Le calcul de l'androgène libre à l'aide d'une calculatrice est basé sur différentes concentrations de globuline. Il s'agit d'une valeur dérivée des ratios hormone totale et globuline (SHBG) utilisant l'albumine et d'une valeur de liaison constante pour la SHBG.

Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer vous-même un calcul en utilisant une formule plus simple, qui correspond au rapport entre la concentration totale en hormones et le niveau de globuline:

Les analyses sont effectuées dans des laboratoires spécialisés.

SvbT = Général. T - T associé à SHBG

Cette formule est simple, mais ne peut être utilisée que par les hommes, car la globuline dans le corps de la femme est une protéine de transport de la progestérone, ce qui entraîne une distorsion de l'interprétation. Par conséquent, dans ce dernier cas, il est préférable d’utiliser un programme en ligne prenant en compte toutes les caractéristiques des données afin d’identifier la libre concentration.

Systèmes de calcul

Les indicateurs de cette analyse, réalisés dans différents laboratoires, peuvent contenir différentes valeurs, différentes en termes d'unités de mesure. Cela est dû à la fois aux logiciels différents des laboratoires, aux différences fonctionnelles des équipements utilisés pour l'opération et aux capacités limitées du programme.

Les données utilisées dans l'algorithme de calcul, ainsi que les chiffres finaux, peuvent être affichés dans les unités suivantes:

  1. Ng par millilitre (ng / ml).
  2. Ng par décilitre (ng / dl).

La valeur de la fraction protéique est enregistrée en grammes par litre et décilitre (g / l, g / dl). Les volumes de globuline sont indiqués en nmol par litre (nmol / l). Lorsque vous utilisez une calculatrice indépendamment, il est nécessaire de prendre en compte la différence de désignations et, si nécessaire, de les amener à un seul système de mesure, par exemple, convertir nga / ml en nmol / l.

Comment mener à un système de mesure unique?

Si le programme utilisé est conçu uniquement pour certaines unités - ng / ml ou nmol / l, et que, dans les résultats de l'analyse, les données sont présentées dans différents rapports d'unité sur volume, les formules suivantes sont utilisées:

  • 0,651 x nmol / l = ng / ml.
  • 1,536 x ng / ml = nmol / l.

Si nécessaire, transférez les données de la testostérone totale de millilitres en litres, multipliez-les par 1000, puis insérez le programme dans le calcul.

Aujourd’hui, il n’est pas nécessaire de faire un transfert vers un système de mesure unique. Pour ce faire, il existe des calculateurs spéciaux en ligne qui recalculent les unités du niveau d'hormone en quelques secondes.

Indicateurs de taux

Le niveau normal de testostérone active biodisponible chez les hommes âgés de 12 à 55 ans varie de 4,5 à 42 ng / ml. Des données plus précises dans la plage désignée sont déterminées en fonction de l'âge de l'homme.

Les indicateurs peuvent varier avec l'âge.

Pour les femmes, le taux d’androgènes actifs dépendra non seulement de l’âge, mais également des changements hormonaux dans le corps. Ainsi, chez les filles de moins de 10 ans et les femmes ménopausées, 1,7% est considéré comme normal. Et pour les femmes en âge de procréer, le taux standard est de 4,1%.

Un changement prononcé dans les données reçues à la hausse ou à la baisse est généralement considéré comme un écart.

Causes de déviations

Dans la plupart des cas, les écarts des résultats sont identifiés en présence de pathologies en développement, telles que:

  1. Le diabète.
  2. Pathologie du système vasculaire.
  3. Maladies de l'appareil génito-urinaire, y compris le cancer.

Mais en plus, une augmentation ou une diminution de la testostérone peut être observée chez les femmes enceintes et les personnes prenant des médicaments hormonaux. En outre, une augmentation de la performance à court terme peut être déclenchée par une fatigue normale, le stress, un mode de vie inapproprié, certaines saisons, comme un été chaud, l'irritabilité, etc.

Passer à l'action

Si le calcul de la calculatrice montrait un écart de testostérone libre par rapport à la norme, alors le plus approprié dans ce cas serait de faire appel en temps utile à l’endocrinologue. Le spécialiste effectuera des examens supplémentaires qui aideront à diagnostiquer et à prescrire avec précision le traitement choisi de manière optimale.

Plus tôt cela sera fait, plus il y aura de chances d'arrêter la maladie à un stade précoce et d'éviter les complications.

Quels que soient les résultats obtenus lors du calcul d’un androgène gratuit à l’aide d’un programme spécial disponible sur Internet, décoder vous-même ne vaut pas la peine. Il est préférable de faire appel à un spécialiste qui calculera et interprétera correctement les résultats.

Troubles hormonaux

Rubriques

  • Un spécialiste vous aidera (15)
  • Problèmes de santé (13)
  • Perte de cheveux (3)
  • L'hypertension. (1)
  • Hormones (33)
  • Diagnostic des maladies endocriniennes (40)
  • Glandes de la sécrétion interne (8)
  • Infertilité féminine (1)
  • Traitement (33)
  • En surpoids. (23)
  • Infertilité masculine (15)
  • Nouvelles de médecine (4)
  • Pathologie de la glande thyroïde (50)
  • Diabète sucré (44)
  • Acné (3)
  • Pathologie endocrinienne (18)

Taux de test hormonal

Les taux de tests hormonaux sont généralement indiqués sur un formulaire que le patient reçoit au laboratoire, mais pas toujours. En comparant les normes et vos indicateurs, faites attention aux unités dans lesquelles les réponses sont données.

  • ng / ml - nanogramme de substance (hormone) dans 1 ml de plasma ou de sérum
  • nmol / l - nanomoles de substance dans 1 l de plasma
  • ng / dl - nanogramme de substance dans 1 décilitre de plasma
  • PG / ml - picogramme de substance dans 1 ml de plasma
  • pmol / l - substance picomol dans 1 l de plasma
  • µg / l - microgrammes de substance dans 1 l de plasma
  • μmol / l - micromole de substance dans 1 l de plasma

Il est également possible que la concentration de l'analyte (hormone) soit exprimée en unités internationales:

La concentration de l'hormone dans l'urine est généralement déterminée en une quantité quotidienne.

Tests standards pour les hormones.

Fonction hypophysaire somatotrope

Hormone de croissance (STH) dans le sérum

  • nouveau-nés 10-40 ng / ml
  • enfants 1-10 ng / ml
  • mâles adultes jusqu'à 2 ng / ml
  • femmes adultes jusqu'à 10 ng / ml
  • hommes de plus de 60 ans 0,4-10 ng / ml
  • femmes de plus de 60 ans 1-14 ng / ml

L'hormone de croissance (STH) dans l'urine est déterminée parallèlement à la définition de la créatinine. Il suffit d'enquêter sur la partie matinale de l'urine.

  • 1-8 ans 10,2-30,1 ng pour 1 g de créatinine
  • 9-18 ans 9,3-29 ng pour 1 g de créatinine

Somatomedin dans le sérum

  • hommes 1-3 ans 31-160 U / ml
  • 3-7 ans 16-288 U / ml
  • 7-11 ans 136-385 U / ml
    11-12 ans 136-440 U / ml
    13-14 ans 165-616 U / ml
    15-18 ans 134-836 U / ml
    18-25 ans 202-433 U / ml
    26-85 ans 135-449 U / ml

  • femmes 1-3 ans 11-206 U / ml
  • 3-7 ans 70-316 U / ml
  • 7-11 ans 123-396 U / ml
  • 11-12 ans 191-462 U / ml
  • 13-14 ans 286-660 U / ml
  • 15-18 ans 152-660 U / ml
  • 18-25 ans 231-550 U / ml
    26-85 ans 135-449 U / ml

L'état du système hypophyso-surrénalien

Hormone corticotrope (ACTH)

  • le matin (de 8h00 à 22h00)
  • le soir (à 22h00) à 18h00 / l
  • le matin (à 8h00) 200-700 nmol / l (70-250 ng / l)
  • le soir (à 20h00) 50-250 nmol / l (20-90 ng / ml)

Pendant la grossesse, les niveaux de cortisol sont élevés.

Cortisol libre dans l'urine 30-300 nmol / jour (10-100 mg / jour)

17-hydroxycorticoïdes (17-OX) dans les urines 5,2-13,2 µmol / jour

  • Nouveau-nés 1,7-3,6 µg / ml ou 4,4-9,4 µmol / l
  • garçons 1 mois à 5 ans 0,01-0,41 µg / ml ou 0,03-1,1 µmol / l
  • Filles âgées de 1 mois à 5 ans: 0,05 à 0,55 µg / ml ou 0,1 à 1,5 µmol / l
  • garçons de 6 à 9 ans 0,025 à 1,45 µg / ml ou 0,07 à 3,9 µmol / l
  • filles de 6 à 9 ans 0,025 à 1,1 µg / ml ou 0,07 à 3,8 µmol / l
  • garçons 10-11 ans 0,15-1,15 µg / ml ou 0,4-3,1 mmol / l
  • filles de 10 à 11 ans 0,15 à 2,6 µg / ml ou 0,4 à 7,0 µmol / l
  • garçons 12-17 ans 0,2-5,55 µg / ml ou 0,5-15,0 µmol / l
  • filles 12-17 ans 0,2-5,55 μg / ml ou 0,5-15,0 μmol / l
  • adultes hommes âgés de 19 à 30 ans hommes 1,26 à 6,19 μg / ml ou 3,4 à 16,7 μmol / l
  • femmes 0,29 à 7,91 μg / ml ou 0,8 à 21,1 μmol / l
  • adultes hommes âgés de 31 à 50 ans 0,59 à 4,52 μg / ml ou 1,6 à 12,2 μmol / l
  • femmes 0,12-3,79 μg / ml ou 0,8-10,2 μmol / l
  • Adultes hommes de 51 à 60 ans 0,22 à 4,13 μg / ml ou 0,5 à 11,1 μmol / l
  • femmes 0,8-3,9 μg / ml ou 2,1-10,1 μmol / l
  • hommes âgés de plus de 61 ans 0,10-2,85 μg / ml ou 0,3-7,7 μmol / l
  • femmes 0,1-0,6 μg / ml ou 0,32-1,6 μmol / l
  • pendant la grossesse 0, 2-1,2 mkg / ml ou 0,5-3,1 mmol / l
  • à l'adolescence garçons 0,1-0,3 ng / ml
  • filles 0,2-0,5 ng / ml
  • femmes phase folliculaire 0,2 à 1,0 ng / ml
  • phase lutéale 1,0-4,0 ng / ml
  • ménopause inférieure à 0,2 ng / ml

17-cétostéroïdes (17-KS, 17-KS)

  • moins de 5 ans 0-1,0 mg / jour
  • 15-16 ans 1-10 mg / jour
  • 20-40 ans femmes 5-14 mg / jour
  • hommes 9-17 mg / jour

Après 40 ans, le niveau de 17CS dans les urines diminue constamment

État de la thyroïde

Hormone stimulant la thyroïde (TSH)

  • nouveau-nés 3-20 mIU / l
  • adultes 0,2-3,2 mIU / l

Triiodothyronine (T3) totale 1,2-3,16 pcmol / l

Thyroxine totale (T4)

  • nouveau-nés 100-250 nmol / l
  • 1-5 ans 94-194 nmol / l
  • 6-10 ans 83-172 nmol / l
  • 11 à 60 ans 60 à 155 nmol / l
  • après 60 ans les hommes 60-129 nmol / l
  • femmes 71-135 nmol / l

Triiodothyronine libre (cТ3) 4,4 à 9,3 pmol / l
Sans thyroxine (cТ4) 10-24 pmol / l
Tireoglobuline (TG) 0-50 ng / ml
Globuline liant la thyroxine (TSH) 13,6-27,2 mg / l
pendant la grossesse plus de 5 mois 56-102 mg / l
Capacité de liaison à la TSH de 100 à 250 µg / l
Calcitonine 5,5-28 pmol / l

Statut du système reproducteur

Hormone folliculo-stimulante (FSH)

  • moins de 11 ans moins de 2 U / l
  • femmes: phase folliculaire 4-10 U / l
  • phase d'ovulation 10-25 U / l
  • phase lutéale 2-8 U / l
  • la période de ménopause 18-150 U / l
  • hommes 2-10 U / l

Hormone lutéinisante (LH)

  • Moins de 11 ans 1-14 U / l
  • femmes: phase folliculaire 1-20 U / l
  • phase d'ovulation 26-94 U / l
  • phase lutéale 0,61-16,3 U / l
  • ménopause 13-80 U / l
  • hommes 2-9 U / l
  • jusqu'à 10 ans 91-256 mIU / l
  • femmes 61-512 mIU / l
  • enceinte 12 semaines 500-2000 mIU / l
  • 13-28 semaines 2000-6000 mIU / l
  • 29-40 semaines 4000-10 000 mIU / l
  • hommes 58-475 mme / l
  • moins de 11 ans 5-21 pg / ml
  • femmes: phase folliculaire 5-53 pg / ml
  • phase d'ovulation 90-299 pg / ml
  • phase lutéale 11-116 pg / ml
  • ménopause 5-46 pg / ml
  • hommes 19-51 pg / ml
  • femmes: phase folliculaire 0,3-0,7 µg / l
  • phase d'ovulation 0,7-1,6 µg / l
  • phase lutéale 4,7-18,0 μg / l
  • ménopause 0,06-1,3 µg / l
  • femmes enceintes de 9 à 16 semaines de 15 à 40 mcg / l
  • 16-18 semaines 20-80 mcg / l
  • 28-30 semaines 55-155 mcg / l
  • période prénatale 110-250 µg / l
  • hommes 0,2-1,4 µg / l
  • enfants avant la puberté 0,06-0,2 µg / l
  • femmes 0,1-1,1 µg / l
  • hommes 20-39 ans 2,6-11 μg / l
  • 40-55 ans 2,0-6,0 µg / l
  • plus de 55 ans 1,7-5,2 mcg / l

Globuline de liaison aux stéroïdes (liaison au sexe) (CCV)

  • hommes 14,9-103 nmol / l
  • femmes 18,6-117 nmol / l
  • pendant la grossesse 30-120 nmol / l

Gonadotrophine humaine bêta-chorionique (bêta-hCG, bêta-hg)

  • dans le sérum chez l'adulte jusqu'à 5 UI / l
  • dans l'urine des femmes enceintes de 6 semaines à 13 000 UI / l
  • 8 semaines 30 000 UI / l
  • 12-14 semaines 105 000 UI / l
  • 16 semaines 46 000 UI / l
  • plus de 16 semaines 5000-20 000 UI / l

Sans estriol (E3)

  • dans le sang des femmes enceintes de 28 à 30 semaines de 3,2 à 12,0 ng / ml
  • 30-32 semaines 3,6-14,0 ng / ml
  • 32-34 semaines de 4,6 à 17,0 ng / ml
  • 34-36 semaines 5.1-22.0 ng / ml
  • 36-38 semaines de 7,2 à 29,0 ng / ml
  • 38-40 semaines de 7,8 à 37,0 ng / ml

L'état des systèmes hormonaux régulant l'échange de sodium et d'eau

Hormone antidiurétique - la norme dépend de l'osmolarité plasmatique, ce facteur est pris en compte lors de l'évaluation des résultats.

  • Osmolarité 270-280 ADH sang inférieur à 1,5
  • 280-285 moins de 2,5
  • 285-290 1-5
  • 290-295 2-7
  • 295-300 4-12
  • en prenant du sang couché entre 2.1 et 4.3 ng / ml
  • en prenant le sang debout 5.0-13.6 ng / ml
  • dans le sang veineux 6-27 pg / ml
  • dans le sang artériel 12-36 pg / ml

L'aldostérone

  • chez les nouveau-nés 1060-5480 pmol / l (38-200 ng / dL)
  • jusqu'à 6 mois 500-4450 pmol / l (18-160 ng / dl)
  • chez l'adulte 100-400 pmol / l (4-15 ng / dl)
  • le matin 20 ng / ml
  • le soir 55 ng / ml

L'état du système hormonal de régulation du calcium

  • enfants 39,1-90,3 ng / ml
  • femmes 10,7-32,3 ng / ml
  • hommes 14,9-35,3 ng / ml

Hydroxyproline totale dans l'urine

  • 1-5 ans 20-65 mg / jour ou 0,15-0,49 mmol / jour
  • 6-10 ans 35-99 mg / jour ou 0,27-0,75 mmol / jour
  • 11-14 ans 63-180 mg / jour ou 0,48-1,37 mmol / jour
  • 18-21 ans 20-55 mg / jour ou 0,15-0,42 mmol / jour
  • 22-40 ans 15-42 mg / jour ou 0,11-0,32 mmol / jour
  • 41 ans et plus âgés de 15 à 43 mg / jour ou 0,11 à 0,33 mmol / jour

L'état du système sympathique-surrénalien

L'adrénaline dans le sang est inférieure à 88 µg / l

Noradrénaline dans le sang 104-548 µg / l

Adrénaline dans les urines jusqu'à 20 mg / jour

Norépinéphrine dans l'urine jusqu'à 90 mcg / jour

Métanéphrines communes dans l'urine 2-345 mcg / jour

Normétanéphrine commune dans l'urine 30-440 mcg / jour

Acide vanillimylique dans l'urine jusqu'à 35 µmol / jour (jusqu'à 7 mg / jour)

Fonction du pancréas

Insuline 3-17 μED / ml

Proinsuline 1-94 pmol / l

Peptide C 0,5-3,0 ng / ml

Glucagon 60-200 pg / ml

Somatostatine 10-25 ng / l

Peptide pancréatique (PP)

  • 20-29 ans 11,9-13,9 pmol / l
  • 30-39 ans 24,5-30,3 pmol / l
  • 40-49 ans 36,2-42,4 pmol / l
  • 50-59 ans 36,4-49,8 pmol / l
  • 60-69 ans 42,6-56,0 pmol / l

Fonction hormonale du tractus gastro-intestinal

Gastrine moins de 100 pg / ml (en moyenne 14,5-47,5 pg / ml)

Sécrétine 29-45 pg / ml

Polypeptide intestinal vasoactif 20-53 pg / ml

Sérotonine 0,22-2,05 µmol / L (40-80 µg / L)

  • dans le sang total 180-900 nmol / l (20-100 μg / l)
  • dans le plasma sanguin 250-350 nmol / l (300-400 μg / l)

Etat du système hormonal de régulation de l'érythropoïèse

  • pour les hommes 5.6-28.9 U / l
  • pour les femmes 8.0-30.0 U / l

Diagnostic prénatal (prénatal) des maladies congénitales et héréditaires

Alpha-foetoprotéine (AFP) durée de la grossesse

  • 13-14 semaines 20,0 UI / ml
  • 15-16 semaines 30,8 UI / ml
  • Semaine 17-18 39,4 UI / ml
  • 19-20 semaines 51,0 UI / ml
  • 21-22 semaines 66,7 UI / ml
  • 23-24 semaines 90,4 UI / ml

Gonadotrophine chorionique libre (CG, hCG) - Âge gestationnel

  • 13-14 semaines 67,2 UI / ml
  • 15-16 semaines 30.0 UI / ml
  • 17-18 semaines 25,6 UI / ml
  • 19-20 semaines 19,7 UI / ml
  • 21-22 semaines 18,8 UI / ml
  • 23-24 semaines 17,4 UI / ml

Diagnostic postnatal (post-partum) des maladies congénitales

Hormone stimulant la thyroïde néonatale (test d'hypothyroïdie congénitale - fonction thyroïdienne réduite)

  • nouveau-nés jusqu'à 20 mU / l
  • 1er jour 11,6-35,9 mU / l
  • 2ème jour 8,3-19,8 mU / l
  • 3ème jour 1,0-10,9 mU / l
  • 4-6ème jour 1,2-5,8 mU / l

17-alpha-hydroxyprogestérone néonatale - 17-OHP (test de dépistage du syndrome adrénogénital congénital)

  • sang de cordon 9-50 ng / ml
  • prématuré 0,26-5,68 ng / ml
  • 1-3ème jour 0,07-0,77 ng / ml

Trypsine immunoréactive néonatale - TRI (test de dépistage de la fibrose kystique congénitale)

  • sang de cordon 21,4-25,2 µg / l
  • 0 à 6 mois 25,9 à 36,8 µg / l
  • 6-12 mois 30.2-44.0 µg / l
  • 1-3 ans 28,0-31,6 mcg / l
  • 3-5 ans 25,1-31,5 mcg / l
  • 5-7 ans 32,1-39,3 µg / l
  • 7-10 ans 32,7-37,1 µg / l
  • adultes 22,2-44,4 mcg / l

Etude sur la phénylcétonémie

  • la teneur en phénylcétones dans le sang des enfants jusqu'à 0,56 mmol / l

Etude sur la galactosémie

  • la teneur en galactose dans le sang des enfants jusqu'à 0,56 mmol / l

ECOFORUM.KZ

Portail de fertilisation in vitro

Consultation des médecins Préparation à la FIV

Don de maternité de substitution

Site ECOFORUM.KZ

Plate-forme d'information pour les futurs parents

Informations sur les cliniques au Kazakhstan

Principaux médecins des cliniques du Kazakhstan

  • Liste des forums »Protocoles» Après le transfert
  • Pour imprimer
  • Inscription

Unités d'hormone

Unités d'hormone

Ecosha »07 nov. 2011, 21:01

Re: Unités pour mesurer les hormones

Ecosha »07 Nov 2011, 21:14

Re: Unités pour mesurer les hormones

Nika ”07 novembre 2011, 21:23

Re: Unités pour mesurer les hormones

Ecosha »Nov 08 2011, 00:55

Re: Unités pour mesurer les hormones

Tati ”08 novembre 2011, 13:53

Re: Unités pour mesurer les hormones

Ecosha »8 novembre 2011, 19:08

Re: Unités pour mesurer les hormones

Ecosha »8 novembre 2011, 19:26

Re: Unités pour mesurer les hormones

Ecosha »8 novembre 2011, 19:39

Re: Unités pour mesurer les hormones

Nika ”08 novembre 2011, 23:12

Re: Unités pour mesurer les hormones

Ecosha ”08 novembre 2011, 23:24

Re: Unités pour mesurer les hormones

Rosaline »08 novembre 2011, 23:40

Re: Unités pour mesurer les hormones

Nika ”13 novembre 2011, 23:15

Re: Unités pour mesurer les hormones

Ecosha »14 novembre 2011, 10:22

Re: Unités pour mesurer les hormones

Nika ”14 novembre 2011, 12:46

Re: Unités pour mesurer les hormones

Salyusha »01 août 2012, 10:08

Qui est en ligne

Nombre d'utilisateurs qui consultent actuellement ce forum: aucun utilisateur enregistré et 2 invités

  • Supprimer les cookies du forum
  • Toutes les heures sont: UTC + 06: 00 UTC + 6

À propos de nous

Une équipe de personnes partageant les mêmes idées et réellement confrontées à ce problème a décidé de créer une ressource pouvant aider les couples à retrouver des enfants tant attendus.

C'est alors que naquit l'idée d'une communauté dans laquelle tout le monde peut consulter, obtenir des informations, choisir une clinique et obtenir de l'aide.


Articles Connexes Hépatite