Des compte-gouttes pour nettoyer le foie

Share Tweet Pin it

Laisser un commentaire

Pour débarrasser le foie des toxines, des poisons et restaurer la fonctionnalité d'un organe, un nettoyage médical avec un compte-gouttes ou la prise de pilules est utilisé. L'avantage des compte-gouttes - un effet direct sur le sang, l'effet est ainsi obtenu plus rapidement et le nettoyage du foie est plus productif. Ci-dessous sont décrites les méthodes qui permettent aux compteurs d’exposition complexe de nettoyer.
le foie.

Le nettoyage du foie avec des compte-gouttes est significativement efficace car l'impact passe directement dans le sang.

Les avantages

Les compte-gouttes constituent le moyen le plus simple, le plus productif et le plus rapide de nettoyer le sang des substances nocives telles que l'alcool, les toxines, les poisons et les produits de dégradation métabolique. La disponibilité des médicaments et du matériel vous permet d’appliquer la technique à la maison. Le moyen le plus simple de débarrasser le foie de l'intoxication alcoolique consiste à administrer une perfusion de glucose ou de réopolyglukine par voie intraveineuse.

Des compte-gouttes sont utilisés pour le nettoyage complexe du sang et du foie. Ils soulagent les beuveries, les intoxications, améliorent le fonctionnement des organes internes. Composé de:

  • une solution saline;
  • antiémétique;
  • médicaments angiotensifs;
  • les antidépresseurs;
  • somnifères;
  • moyens d'éliminer les convulsions, les tremblements et d'améliorer la circulation sanguine;
  • magnésium, potassium, calcium.
L'avantage des manipulations sur le foie avec les compte-gouttes sera la vitesse de récupération, le nettoyage parallèle de tout le corps, rétablissant l'équilibre entre le sel et l'eau.

Les compositions ont certains avantages. C'est:

  • clairance sanguine complète;
  • améliorer la fonction des reins, du foie, du cerveau;
  • stabilisation des contractions du muscle cardiaque.

Les effets positifs sont les suivants:

  1. Performance de vitesse Les médicaments sont injectés dans le sang et sont donc administrés rapidement à l’organe touché, produisant un effet maximal dans un court laps de temps.
  2. Restauration instantanée de l'équilibre eau-sel. En sélectionnant les rapports corrects des composants du compte-gouttes peut atteindre l'effet souhaité.
  3. Nettoyage complet du corps des toxines, poisons et autres composés nocifs.
  4. Tonifier le corps.
  5. Restauration de la fonctionnalité du cœur, du système vasculaire et du tractus gastro-intestinal.

Pour le nettoyage à l'hôpital, appliquez les techniques modernes, telles que:

  • hémosorption - nettoyer le sang des métabolites de l'alcool en le faisant passer dans un sorbant spécial;
  • plasmaphérèse - pour le nettoyage du sang par lots avec le retour au plasma.

La composition de médicaments pour nettoyer le foie goutte à goutte

Pour nettoyer le foie et le sang, diverses compositions de compte-gouttes sont utilisées. Elles sont sélectionnées individuellement en fonction du degré d'intoxication et des lésions subies par l'organe. Les solutions suivantes sont appliquées par voie intraveineuse:

Pour nettoyer le foie par le sang en utilisant des complexes de divers effets de compte-gouttes.

  • Des anticoagulants. Pour l'intoxication à l'éthanol, on utilise des solutions de glucose et de sérum physiologique contenant 5 à 10% de glucose et une solution saline de NaCl. La composition réduit la concentration en alcool, élimine le manque de liquide dans le système circulatoire en diluant le sang. En raison de l'effet diurétique, toutes les toxines sont éliminées naturellement. Lorsque le coma alcoolique prescrit des solutions hémodynamiques.
  • Dysfonctionnement électrolytique correctif. Appliquer à:
  1. des compositions polyioniques de cristalloïdes, par exemple "Acesol", "Disol";
  2. Composés à base de glucose: Le glucose à 10% est dilué avec de la magnésie, du KCl ou de la panangine avec de l'insuline.
  • Équilibre acido-basique correctif, éliminant l’acidose - solution pure de bicarbonate de sodium à 4%.
  • Désintoxication - pour la destruction des produits de décomposition de l'éthanol et des toxines. Exemples: solutions-dezintoksikanty - "Reamberin", "Mafusol." Ils contiennent des électrolytes, le cycle de Krebs avec des acides tricarboxyliques (succiniques, fumariques). Une autre composition de détoxification est le thiosulfate de sodium avec l'unithiol (1 ml pour 10 kg de poids).
  • Euphorie induite par l'alcool - bloqueurs d'opiacés tels que la naloxone.
  • Vitaminothérapie - solutions de glucose ou de NaCl à 0,9% additionnées de vitamines B1, B6, B2, PP, C, E et d'enzymes cocarboxylases.
  • Restauration du foie - solutions d'hépatoprotecteurs, par exemple, Essentiale.
  • Correction de la glycémie, tonification corporelle par reconstitution du bilan énergétique - solutions de glucose pur à 5-10%.
Retour à la table des matières

Intoxication alcoolique

Les premiers secours en trois étapes pour empoisonner le corps avec de l'éthanol comprennent:

  • prendre du charbon actif (10 comprimés);
  • rinçage gastrique;
  • compte-gouttes.

Par exemple, la méthode d'accélération de la prise de Strelchuk est utilisée comme aide à l'intoxication alcoolique. Son essence:

  • administration intramusculaire d'une solution à 5% de vitamine B6 à raison de 10 ml;
  • médicament oral, dilué dans 100 ml d’eau et contenant 0,01 g de "Fenamine", 0,2 g de "Corazol", 0,1 g d’acide nicotinique.

Une autre méthode qui donne à réfléchir est un compte-gouttes avec 20 ml de glucose à 40%, 15 UI d'insuline, 10 ml de solution d'acide ascorbique à 5%, 1 ml d'une solution d'acide nicotinique à 1%. Un compte-gouttes à base de 10-15 ml de «métadoxil» avec 500 ml de sérum physiologique isotonique est utilisé.

  • activation des enzymes pour le clivage à l'éthanol;
  • accélération de l'oxydation et élimination de l'alcool et de l'acétaldéhyde;
  • stabilisation de l'équilibre acide dans le plasma;
  • arrêter la destruction primaire des hépatocytes hépatiques;
  • suppression de la production de fibronectine et de collagène;
  • prévention de la fibrose et de la cirrhose des tissus du foie.
Retour à la table des matières

Hépatoprotecteurs

Les hépatoprotecteurs sont dotés d'un effet spécifique sur le foie. Les compte-gouttes qui en découlent sont conçus pour nettoyer les cellules du parenchyme (hépatocytes), de la vésicule biliaire et des voies biliaires en cas de blessure. Les médicaments ne sont pas destinés à l'auto-traitement! Le médecin sélectionnera le dosage correct et la durée du traitement.

"Gepadif"

Le médicament maintient la stabilité de la fonction hépatique en améliorant la dégradation des graisses et le métabolisme des lipides. La formule active contient des vitamines du groupe B, de la carnitine, de l'adénosine.

  • protection du corps contre les facteurs externes et internes nocifs;
  • normalisation de la fonction digestive;
  • stimulation de la synthèse et du flux de la bile, production d'insuline;
  • amélioration de la microflore dans les intestins.

Le médicament est prescrit pour traiter de nombreuses maladies du foie, telles que l'hépatite, la cirrhose, la dégénérescence graisseuse, l'intoxication (drogue, alcool, etc.).

Gepadif normalise les processus cholérétiques du foie.

  • allergique à la composition du composant;
  • enfants de moins de 7 ans.

Les effets secondaires se développent avec une surdose et se manifestent par:

"Heptral"

Le deuxième nom est "Ademetionin" (par principe actif). Le médicament appartient aux hépatoprotecteurs. Effets:

  • présente des effets cholérétiques, cholekinétiques et antidépresseurs;
  • corrige la concentration d'adémétionine et stimule sa synthèse naturelle;
  • délivre un groupe méthyle pour les réactions biologiques importantes;
  • normalise les processus métaboliques dans le foie;
  • corrige la composition du sang;
  • améliore la fonction de transport et le passage de la bile dans le système biliaire;
  • favorise la détoxification des acides biliaires et accélère leur élimination par les hépatocytes;
  • protège les membranes des cellules du foie contre les effets nocifs.

«Heptral» normalise les processus métaboliques du foie, améliore ses fonctions de protection.

  • cholécystite, cholangite, cholestase;
  • intoxication du foie et du corps dans son ensemble (alcool, drogue, tumeur, etc.);
  • hépatite, cirrhose, dystrophie du foie;
  • syndrome de sevrage.

Le médicament est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité, dans la première moitié de la grossesse et pendant l'allaitement. Effets indésirables - gastralgie, troubles dyspeptiques, brûlures d'estomac, allergies.

Brenziale Forte

Le médicament est un hépatoprotecteur, qui contient des phospholipides. Effets:

  • ajustement du métabolisme des graisses et des glucides;
  • amélioration de la fonction hépatique;
  • désintoxication du corps et du sang;
  • protection des hépatocytes, restauration de leur structure;
  • inhibition de la formation de fibrine dans le foie.

Il est utilisé pour le traitement de l'hépatite, de la dystrophie du foie, de la cirrhose, du coma hépatique, de la prééclampsie, de la maladie de l'irradiation. Contre-indiqué en cas d'intolérance à la composition. Effets indésirables - nausée, gastralgie, allergies.

Essentiale Forte

Un hépatoprotecteur contenant des phospholipides comme ingrédient principal a les effets suivants:

  • pas de désintoxication directe, mais médiée, avec un traitement à long terme en raison du rétablissement de la fonction cellulaire;
  • n'affecte pas la sécrétion de bile;
  • ne combat pas les virus.
  • sécurité totale avec traitement à long terme;
  • la possibilité de rendez-vous chez les enfants et pendant la grossesse;
  • efficace dans la destruction massive des cellules du foie dans le contexte du développement de l'hépatite auto-immune, de l'hépatite virale chronique ou de sa forme toxique;
  • empêche le développement de l'athérosclérose et de la thrombose;
  • abaisse le cholestérol;
  • normalise l'activité des enzymes digestives.

Contre-indiqué en cas d'intolérance à la composition. Le surdosage peut provoquer des nausées, des gastralgies et des allergies.

"Laennec"

Hepaprotector à base d'hydrolysat a les effets suivants:

  • stimule la régénération des hépatocytes;
  • empêche le dépôt de lipides et de cholestérol dans le foie;
  • augmente la fonction respiratoire des tissus;
  • active les processus métaboliques dans le foie;
  • ralentit la formation de fibrine.

Le médicament est effectué le traitement des pathologies hépatiques chroniques. Non autorisé dans l'hypersensibilité chez les enfants de moins de 18 ans. Réactions secondaires possibles - allergies cutanées, choc anaphylactique, gynécomastie en cas de surdosage.

"Phosphogliv"

Hépatoprotecteur à base de phospholipides et de sel trisodique de l'acide glycyrrhizique à activité antivirale. Effets:

"Phosphogliv" doit être utilisé pour nettoyer le foie des toxines, l'hépatite.

  • restaure la structure des membranes cellulaires;
  • empêche la perte des enzymes hépatiques;
  • normalise le métabolisme des protéines, des graisses, des glucides;
  • inhibe la formation de fibrine;
  • inhibe la reproduction du virus en stimulant la synthèse d'interféron;
  • augmente l'activité des cellules tueuses naturelles;
  • stabilise les entrailles.

Il est indiqué pour les intoxications de toutes origines, de tous types d'hépatites et de pathologies dégénératives du foie. Non pris avec l'hypersensibilité. Il y a rarement des allergies comme effets secondaires.

Comment procéder au nettoyage du foie à l'hôpital: compte-gouttes pour le foie

Le foie ne peut pas «dire» ouvertement à son propriétaire de son état d'être. L’organe n’a pas de terminaison nerveuse, sans quoi tout effet grave serait douloureusement sourd à cet endroit. Mais l'état du foie d'une personne doit être surveillé aussi étroitement que la propreté et la santé des dents. Après tout, le compte-gouttes pour le foie est un remède extrême et il est utilisé dans les hôpitaux lorsque l'état du patient nécessite une intervention urgente.

Il s’agit souvent d’une intoxication alcoolique ou chimique grave, d’une réaction sévère à la prise de médicaments sur ordonnance ou d’un traitement à domicile non autorisé. Les médecins doivent de toute urgence aider le foie à se nettoyer et à nettoyer le corps des composés chimiques nocifs et à le faire rapidement, avant qu'ils ne se propagent dans tout le corps.

Les personnes sont amenées à l'hôpital pour un nettoyage urgent avec un compte-gouttes en cas d'intoxication grave. Le plus souvent, ce sont les conséquences d'une longue consommation, lorsqu'une grande quantité d'éthanol, qui fait partie intégrante des boissons contenant de l'alcool, a été ingérée dans le corps. L'alcool consommé par une personne pénètre d'abord dans l'estomac, puis est absorbé par la paroi intestinale dans la circulation sanguine et se rapproche ainsi du foie. Là, le sang empoisonné par des composés alcooliques est purifié et suivi, tandis que les composants de l’alcool restent dans le foie et s’accumulent progressivement.

Forte gueule de bois ou empoisonnement chimique?

Les médicaments peuvent également entraîner une intoxication du corps, en particulier si une personne commence à suivre un cours sans avoir connaissance des allergies cachées. C'est caché, car la réaction exacte du corps ne peut être vue qu'après l'application d'un nouveau médicament. Les médecins doivent généralement effectuer des tests spéciaux pour identifier les allergies, mais cela ne se produit pas toujours.

Cependant, le plus souvent, les gens sont amenés aux services d'urgence avec des signes évidents d'intoxication alcoolique. Le médecin de service constate une irritabilité, des nausées, un comportement inapproprié, une réaction inhibée et un malaise général, des nausées, se transformant parfois en vomissements.

Chez le peuple, une telle condition est appelée plus facile - la gueule de bois. Ses causes sont étudiées par des médecins, mais elles ne sont pas encore connues avec certitude. Cependant, l'éthanol, qui fait partie de nombreuses boissons alcoolisées, a un effet extrêmement négatif sur le travail du corps. Cela peut entraîner une activité accrue dans la formation de l'urine, car après quelques bières, vous voulez aller aux toilettes plus d'une fois. Il élimine rapidement les fluides du corps, puis des vertiges se manifestent avec des nausées et une sécheresse de la bouche.

L'accumulation de produits provenant de la dégradation de l'éthanol dans le foie est un autre facteur important du syndrome de la gueule de bois. Habituellement, pour nettoyer le foie ne nécessitant aucune aide extérieure, le corps a ses propres moyens de se débarrasser des produits de désintégration des substances désagréables et nocives qui s'y accumulent après la purification du sang. Cependant, pendant le syndrome de la gueule de bois, ces produits sont tout simplement trop, le foie n'a pas le temps de s'en débarrasser et ses cellules, les hématites, souffrent des effets nocifs des produits chimiques.

Le lendemain matin, une personne se réveille avec des sensations terribles et tente souvent de se dégriser, en prenant à nouveau une portion d'alcool. Cependant, cette «méthode» est populaire parmi les utilisateurs actifs d'alcool. Les personnes moins ivres boivent du «Pohmelin» et des médicaments similaires, trouvent de la saumure dans le réfrigérateur, mais il n’existe pas de méthode meilleure et plus efficace que celle d’un compte-gouttes d’hôpital.

La composition des compte-gouttes

Les médecins utilisent constamment des compte-gouttes et pas seulement pour nettoyer le foie. C'est le meilleur moyen.
injecter rapidement et efficacement le médicament nécessaire dans le corps; Si vous devez introduire une grande quantité de médicament chez le patient, utilisez des compte-gouttes. Le patient est mis sur un canapé et régler le goutte à goutte. Au repos, lentement, goutte à goutte, le médicament pénètre immédiatement dans le sang et commence à agir. Chaque patient a ses propres médicaments dans des compte-gouttes. Certains reçoivent plusieurs «bouteilles» de médicaments à la fois si nécessaire. Mais les infirmières doivent surveiller en permanence l’état du patient, ajuster l’apport en médicaments et changer les flacons à temps.

Des solutions contenant des sels et du glucose, des solutions salines sont souvent utilisées pour combler rapidement le manque de liquide dans le corps et les vaisseaux sanguins. Ils sont déjà suffisamment transformés pour agir immédiatement dans le sang, il n'est pas nécessaire de les "absorber par l'estomac". Ils aideront à fluidifier le sang épaissi, ils agissent également comme un bon diurétique, éliminant toutes les toxines nocives, y compris l'alcool éthylique et d'autres produits à base d'alcool. Les médecins peuvent diversifier la procédure glucose-sel avec différentes vitamines pour aider à rétablir un taux métabolique sain. Le foie qui souffre le plus d'intoxication a besoin de vitamine B1.

Ces compte-gouttes sont encore utilisés pour nettoyer le corps lors d'une intoxication par des personnes incendiées, respirées par des vapeurs toxiques. À travers les poumons, ces vapeurs pénètrent dans le sang et continuent à empoisonner le corps. Par conséquent, en emmenant les patients à la clinique, les médecins connectent immédiatement les compte-gouttes. En outre, les personnes qui ont bu à leur insu ou avec des substances particulièrement nocives, souvent des détergents domestiques, entrent souvent dans de tels services d'urgence. Comme la poudre de blanchiment "White", "Duckling".

En endommageant l'estomac, ils entrent dans la circulation sanguine et agissent fortement sur le corps. Avec d'autres mesures urgentes, une solution saline avec glucose aide à un nettoyage rapide et opportun du foie et d'autres organes. Nettoyer le foie n'est que la première étape pour vaincre l'intoxication. Ensuite, les médecins doivent combler le manque de liquide dans le corps, il faut parfois normaliser l’équilibre acide / alcalin. Surtout quand il s'agit d'intoxication grave.

En outre, les médecins peuvent administrer au patient des hépatoprotecteurs afin que son foie puisse récupérer complètement. Son hépatite souffre énormément de l'exposition à des produits chimiques nocifs provenant d'aliments ou de boissons. Mais un seul, même si un impact fort ne fait pas beaucoup de mal.

Compte-gouttes avec ajout d'hépatoprotecteurs

Habituellement, pour le traitement et la restauration du foie, une personne se voit prescrire de tels médicaments et suit actuellement un traitement médical complet. Mais si une aide est nécessaire immédiatement, les médecins mettent des compte-gouttes avec des hépatoprotecteurs actifs. Ce sont des médicaments qui ont un effet positif sur la fonction hépatique. Ils créent une protection accrue contre l'hépatite afin d'empêcher la propagation des dommages causés par des produits chimiques toxiques.

Certains médicaments de ce type peuvent être pris comme mesure préventive même avec un foie en bonne santé, mais il faut d'abord examiner la personne. Vous ne pouvez pas faire de devoirs ni expérimenter avec les hépatoprotecteurs. Ce n'est pas un ensemble de vitamines inoffensives! Et nommé - il est obligatoire d'accepter et seulement dans le dosage prescrit par le médecin. Il convient également de rappeler que le foie peut récupérer tout seul, retrouver complètement son apparence et ses fonctions d'origine, si plusieurs conditions sont remplies.

Pas d'alcool, et pendant longtemps. Il vaut mieux oublier l'habitude. Tout processus de récupération dans le foie prend beaucoup de temps et ne peut pas continuer pendant le «bombardement» de l'organe avec de l'alcool éthylique et d'autres composants de boissons alcoolisées. Une alimentation saine - hélas, il existe des substances nocives non seulement dans l'alcool, mais également dans un certain nombre d'autres produits apparemment inoffensifs. Si vous suivez un traitement pour un foie malade, reposez-vous, ne surchargez pas le menu avec des aliments lourds ou frits.

Une atmosphère saine - tout stress, un fort choc nerveux - des émotions fortes font rétrécir les organes internes, le rythme habituel est perturbé. Il interfère également avec la récupération naturelle du foie.

Hélas, le goutte-à-goutte n'est également qu'une mesure temporaire. Il peut éliminer le résultat d'une intoxication grave, mais débarrasse complètement le corps des méfaits de l'alcool. Par conséquent, il est nécessaire de subir un examen spécial dans la clinique, puis un traitement et rappelez-vous: le foie humain en est un et son état de santé général dépend de son état!

Boire de l'alcool de qualité

Si une personne mène ensuite une vie saine et si une nuit alcoolique «orageuse» était probablement une exception, le foie peut se rétablir. Les gens se rendent souvent à la clinique avec une intoxication parce qu'ils ont bu quelque chose par ignorance ou qu'ils ont eu des problèmes d'alcool de mauvaise qualité. Les médecins ne se lassent pas de répéter: vous ne pouvez rien boire, des fabricants non vérifiés, économiser de l'alcool. Après tout, la vodka bon marché est bon marché. Peut-être est-il fabriqué dans une usine secrète ou coulé au coin de la rue? Un tel alcool peut causer des dommages considérables, voire irréparables, d’abord au foie, puis à l’ensemble du corps. Parfois, des personnes mouraient après avoir bu de la vodka bon marché.

Que nettoient-ils le foie avec des médicaments?

Les spécialistes peuvent prescrire d'autres médicaments pour le traitement ou la restauration du foie que les compte-gouttes. Après tout, le système ne peut être installé qu’à l’hôpital. Le patient devrait fixer la procédure avec d'autres médicaments.

Kars - les spécialistes le connaissent comme une préparation à base d'ingrédients naturels, ce qui est important pour les personnes atteintes d'un foie malade. Il contient également du chardon-Marie, une plante reconnue pour ses propriétés bénéfiques. Il aide à retrouver et à restaurer toutes les cellules endommagées dans le foie, agit comme un détoxifiant naturel de nombreux poisons, améliore la digestion. Vous pouvez prendre dans les pharmacies de chardon dans sa forme pure comme une collection ou un thé, mais avant cela, consultez votre médecin.

Essentiale fait partie d'un groupe de médicaments destinés à restaurer le foie. Il est souvent annoncé et pour une bonne raison. Le médicament est efficace même dans les cas avancés, aidant le foie non seulement à restaurer les tissus endommagés, mais également à combler rapidement la perte éventuelle de liquide par le corps.

Sovaldi - présent dans les comprimés, il est administré uniquement sur ordonnance, le médicament est très populaire. Les experts conseillent fortement de prendre pour suivre le programme. Toute erreur commise vous informera alors de vos troubles du sommeil ou de votre dyspeptique (nausées avec vomissements).

Heptral - également des pilules, ils rétablissent rapidement le foie et luttent contre les manifestations de la dépression, qui accompagne souvent les personnes souffrant de diverses maladies. On dirait un antidépresseur.

Tous les types de médicaments de ce type ne doivent être bus que conformément aux recommandations d'un spécialiste, qui en notera le dosage et la fréquence d'utilisation. Ne vous auto-soignez pas, il est dangereux de faire de votre corps un terrain d'expérimentation.

Qu'est-ce que l'hépatite?

J'avais 3 ans lorsque notre groupe de maternelle a été emmené à l'école la plus proche pour un examen de routine chez le dentiste. Maintenant, j’ai 24 ans et les souvenirs sont profondément troublés, mais je me souviens très bien de la façon dont nous, les enfants, nous sommes entassés dans le couloir de l’école devant la porte blanche et avons frémi devant les étonnants appels de l’école. Je me souviens de la façon dont la porte s’est ouverte et de là un garçon du même âge a été retiré de la main, et l’un des adultes (peut-être beaucoup plus tard, lorsqu’il a posé son diagnostic à la clinique) a dit que le garçon avait une jaunisse. Ensuite, le professeur m'a poussé dans le bureau. Le souvenir suivant était déjà le visage pâle de ma mère derrière la fenêtre de l'hôpital, marquée par la pluie, qui m'a fait signe de la main et a frappé à la vitre. Je suis donc allé à l'hôpital pendant deux mois avec un diagnostic d'hépatite B.

L'hépatite

L'hépatite virale est une maladie infectieuse courante et dangereuse.

Ils peuvent se manifester différemment, mais la jaunisse et une douleur dans l'hypochondre droit comptent parmi les principaux symptômes.

Pour diagnostiquer l'hépatite, vous devez faire un test sanguin, uriner et, dans les cas difficiles, une biopsie du foie.

L'hépatite A est la plus courante de toutes les formes d'hépatite virale. Du moment de l’infection à l’apparition des premiers signes de la maladie, il faut compter entre 7 et 50 jours. Le plus souvent, l'apparition de la maladie s'accompagne d'une élévation de la température et peut ressembler à une grippe ordinaire. La plupart des cas se terminent par un rétablissement spontané et ne nécessitent pas de traitement actif. Dans les cas graves, prescrit des compte-gouttes, éliminant l'effet toxique du virus sur le foie.

Le virus de l'hépatite B est transmis sexuellement par l'injection de seringues non stériles à des toxicomanes de la mère au fœtus.

Dans des cas typiques, la maladie débute par de la fièvre, une faiblesse, des douleurs articulaires, des nausées et des vomissements. Parfois, des éruptions cutanées apparaissent. Il y a une augmentation du foie et de la rate. Il peut également y avoir un assombrissement de l'urine et une décoloration des matières fécales.

L'hépatite C est la forme d'hépatite virale la plus grave, également appelée hépatite post-transfusionnelle. Cela signifie qu'ils sont tombés malades après une transfusion sanguine. Cela est dû au fait que les tests de dépistage du virus de l'hépatite C dans le sang des donneurs ont eu lieu il y a quelques années seulement. Très souvent, les seringues infectent les toxicomanes. Transmission sexuelle possible et par la mère - le fœtus.

Le plus dangereux est la forme chronique de cette maladie, qui se transforme souvent en cirrhose et cancer du foie. L'évolution chronique se développe chez environ 70 à 80% des patients.

La combinaison de l'hépatite C avec d'autres formes d'hépatite virale aggrave considérablement la maladie et est fatale.

L'hépatite D est une «maladie satellite» qui complique l'évolution de l'hépatite B.

L'hépatite E ressemble à l'hépatite A, mais elle commence graduellement et est plus dangereuse pour les femmes enceintes.

Le dernier membre de la famille de l'hépatite - l'hépatite G - est semblable au C, mais moins dangereux.

Voies d'infection

Les virus de l'hépatite pénètrent dans le corps humain de deux manières principales.

Un malade peut sécréter un virus avec les selles, après quoi, avec de l'eau ou de la nourriture, pénètre dans les intestins d'autres personnes. Les médecins appellent un tel mécanisme d'infection par voie fécale-orale. Il est caractéristique des virus de l'hépatite A et de l'hépatite E. Ainsi, l'hépatite A et l'hépatite E sont principalement dues à un manque d'hygiène personnelle, ainsi qu'à une imperfection du système d'alimentation en eau. Ceci explique la plus forte prévalence de ces virus dans les pays moins développés.

La deuxième voie d'infection est le contact d'une personne avec du sang infecté. Il est caractéristique des virus de l'hépatite B, C, D, G. Les virus de l'hépatite B et C sont les plus dangereux en raison de la prévalence et des conséquences graves de l'infection.

Voici les situations dans lesquelles l'infection se produit le plus souvent:

Transfusion sanguine

Dans le monde, une moyenne de 0,01 à 2% des donneurs sont porteurs du virus de l'hépatite et le sang du donneur est maintenant soumis à un test de dépistage du virus de l'hépatite B et de l'hôte C avant d'être transfusé au receveur, ce qui augmente le risque d'infection chez les personnes qui ont besoin de transfusions sanguines répétées.

Utilisation d'une aiguille par différentes personnes.

Souvent, le risque d’infection par l’hépatite B, C, D, G augmente. C’est la voie d’infection la plus courante chez les toxicomanes.

Les virus B, C, D, G peuvent être transmis par contact sexuel

Le plus souvent, l'hépatite B sexuellement transmissible. On pense que le risque d'infection par l'hépatite C chez les conjoints est faible.

Le trajet de l’infection de la mère à l’enfant (les médecins l’appellent «verticale») n’est pas observé aussi souvent.

Le risque augmente si une femme a une forme active du virus ou a souffert d'une hépatite aiguë au cours des derniers mois de la grossesse. La probabilité d'infection du fœtus augmente considérablement si la mère, en plus du virus de l'hépatite, est infectée par le VIH. Le virus de l'hépatite n'est pas transmis avec le lait maternel.

Les virus de l'hépatite B, C, D et G sont transmis par tatouage, acupuncture et perçage des oreilles à l'aide d'aiguilles non stériles.

Dans 40% des cas, la source de l'infection reste inconnue (!)

Prévention de l'hépatite

Pour vous protéger de l’hépatite, vous devez suivre des règles simples.

Ne pas utiliser d'eau bouillie, toujours laver les fruits et les légumes, ne pas négliger le traitement thermique des produits. Vous pouvez ainsi prévenir l’infection par l’hépatite A, dont la transmission est associée à la contamination des aliments par les matières fécales d’une personne malade. La règle générale "Se laver les mains avant de manger" est également un gage de santé.

En général, il est nécessaire d'éviter le contact avec les fluides biologiques d'autres personnes. Pour la protection contre les hépatites B et C, principalement avec du sang.

En quantité microscopique, le sang peut rester sur les rasoirs, les brosses à dents, les ciseaux à ongles. Ne partagez pas ces articles avec d'autres personnes.

Dans les établissements médicaux, prenez des mesures pour prévenir l’infection par l’hépatite. Cependant, si vous avez subi une endoscopie ou traité vos dents il y a dix ou quinze ans, alors que la lutte contre l'hépatite n'était pas encore bien organisée, vous devez vérifier. Il y a un petit risque d'infection aujourd'hui.

Ne jamais utiliser des seringues et des aiguilles partagées. Ne faites jamais de piercings ni de tatouages ​​avec des instruments non stériles. N'oubliez pas que le virus de l'hépatite est très tenace et, contrairement au virus du sida, persiste longtemps dans l'environnement extérieur (parfois jusqu'à plusieurs semaines!).

L'hépatite B est le plus souvent transmise lors d'un rapport sexuel, mais une infection par l'hépatite C est possible, mais il est particulièrement nécessaire de prendre des précautions lors de rapports sexuels lors des rapports sexuels menstruels et anaux. Toutefois, les relations sexuelles orales peuvent également être dangereuses.

L'hépatite est également transmise par la voie dite «verticale» - de la mère à l'enfant pendant la grossesse, à la naissance, pendant l'allaitement. Avec un soutien médical approprié, vous pouvez essayer d'éviter d'infecter le bébé - cela nécessitera le respect scrupuleux des règles d'hygiène et des médicaments.

Cependant, la voie d'infection par l'hépatite est très souvent inconnue. Pour être complètement calme, il faut vacciner.

Les symptômes

A la question: "Qu'est-ce que l'hépatite?", Beaucoup répondront: "Les yeux jaunes." Et ils auront raison, mais seulement en partie. La jaunisse se produit lorsque la bile produite dans le foie, au lieu d’être impliquée dans la transformation des aliments, pénètre dans le sang et donne à la peau une teinte jaunâtre caractéristique. Elle pénètre dans l'urine en l'assombrissant et les matières fécales, au contraire, perdant leur bile, deviennent incolores. Cela se produit lors d'une inflammation du foie, notamment d'une hépatite virale, lorsque le virus perturbe le fonctionnement normal de l'organe. Cependant, l'hépatite virale ne survient pas toujours avec la jaunisse. Il y a, et assez souvent, des formes anictères qui ne sont pas si aiguës.

Où commence l'hépatite?

Avec infection. Mais à partir du moment de l’infection jusqu’à l’apparition des premiers signes de la maladie, différents temps passent: de 2 à 4 semaines (hépatite A) à 2 à 4 et même 6 mois avec l’hépatite B. Après cette période, pendant laquelle le virus se multiplie et s’adapte corps, la maladie commence à se manifester. Tout d'abord, avant l'apparition de la jaunisse, l'hépatite rappelle. La grippe commence par de la fièvre, des maux de tête, un malaise général, des courbatures, comme dans le cas de l'hépatite A. Dans les hépatites B et C, l'apparition est généralement plus progressive, sans augmentation sensible de la température. Ainsi, le virus de l'hépatite B se manifeste par une légère température, des douleurs dans les articulations et parfois des éruptions cutanées. Les manifestations initiales de l'hépatite C peuvent se limiter à une faiblesse et à une perte d'appétit.

Après quelques jours, l'image commence à changer: l'appétit disparaît, la douleur apparaît dans l'hypochondre droit, des nausées, des vomissements, l'urine s'assombrit et les matières fécales deviennent décolorées. Les médecins fixent une augmentation du foie et moins souvent - la rate. Des changements caractéristiques de l'hépatite sont détectés dans le sang: marqueurs spécifiques du virus, augmentation de la bilirubine, tests hépatiques multipliés par 8 à 10.

Habituellement, après l’apparition de la jaunisse, l’état des patients s’améliore. Cependant, cela ne se produit pas avec l'hépatite C, ni chez les alcooliques chroniques et les toxicomanes, quel que soit le type de virus qui cause la maladie, en raison d'une intoxication du corps. Chez le reste des patients, les symptômes se développent progressivement en quelques semaines. C'est ainsi que surviennent les formes aiguës d'hépatite virale.

L'évolution clinique de l'hépatite peut être de gravité variable. Les noms - formes légères, modérées et lourdes - parlent d’eux-mêmes. Il en existe aussi une quatrième, fulminante, c'est-à-dire la foudre. Il s'agit du type d'hépatite le plus grave, dans lequel se développe une nécrose hépatique massive, qui se termine généralement par le décès du patient.

Le plus dangereux est l'évolution chronique de l'hépatite. La chronisation n’est caractéristique que pour les hépatites B, C et D. Les signes les plus caractéristiques d’hépatite chronique sont le malaise et une fatigue accrue en fin de journée, ainsi que l’incapacité de faire la même activité physique. Ces symptômes sont variables, raison pour laquelle beaucoup ne prennent pas la maladie au sérieux. Ces signes d'hépatite, tels que nausées, douleurs abdominales, douleurs articulaires et musculaires, troubles des selles, peuvent être dus à la fois à la maladie sous-jacente et à d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. La jaunisse, des urines foncées, des démangeaisons, des saignements, une perte de poids, une hypertrophie du foie et de la rate, des varicosités ne sont détectés qu'au stade très avancé de l'hépatite virale chronique.

Ainsi, les principaux critères de diagnostic sont divers paramètres cliniques et de laboratoire: il s'agit des marqueurs du virus de l'hépatite, des modifications des paramètres biochimiques du sang.

Diagnostic de l'hépatite virale

Le diagnostic de l'hépatite A est établi sur la base de:

  • interrogation du patient et données épidémiologiques (contact avec des patients atteints de jaunisse 7 à 50 jours avant le début de la maladie, consommation d’eau brute provenant de sources aléatoires, fruits et légumes non lavés, généralement âgés de 15 à 29 ans);
  • symptômes de la maladie (apparition aiguë avec une élévation importante de la température et de l'indigestion, jaunisse après quelques jours et amélioration dans ce contexte, santé, élargissement du foie et de la rate);
  • données de laboratoire

Dans le diagnostic de l'hépatite B, indications de l'administration intraveineuse de stupéfiants, transfusions sanguines, interventions chirurgicales, autres manipulations associées à la violation de l'intégrité de la peau ou des muqueuses, relations sexuelles occasionnelles, contact étroit avec des personnes atteintes du virus de l'hépatite B ou des patients souffrant de maladies chroniques de l'hépatite 6 semaines à 6 mois avant le début de la maladie.

L'hépatite B se caractérise par un début graduel, une longue période pré-oculaire avec une faiblesse et une indigestion graves, des douleurs articulaires et des éruptions cutanées, aucune amélioration du bien-être ni une détérioration avec l'apparition de la jaunisse, un foie hypertrophié. La jaunisse de l'hépatite B augmente progressivement. Lorsque l'hépatite B est associée à une infection à Delta (virus de l'hépatite D), la maladie débute de façon plus aiguë et est plus grave, avec des symptômes plus graves et des modifications importantes au laboratoire. Les réactions spécifiques sont particulièrement importantes pour le diagnostic du virus de l'hépatite B.

Le virus de l'hépatite B contient 3 antigènes. Des anticorps sont formés contre tous ces antigènes au cours du processus d'infection. Pour la détection des marqueurs de l'hépatite B, le test ELISA (enzyme-linked immunosorbent assay) revêt la plus grande importance pratique. De plus, l'ADN du virus de l'hépatite B peut être déterminé dans le sang du patient par la méthode de la réaction en chaîne de la polymérase (PCR). En combinaison avec les hépatites B aiguës et D, en plus des marqueurs ci-dessus, la détection des marqueurs de l'infection par le virus delta dans le sang, par ELISA, est importante. Il est également possible de détecter l'ARN du virus de l'hépatite D par la méthode de la réaction en chaîne de la polymérase (PCR).

Pour diagnostiquer l'hépatite virale C, il est nécessaire de procéder aux examens de base suivants en laboratoire et aux instruments:

  • Test sanguin biochimique
  • Sang pour les anticorps anti-hépatite B
  • PCR (réaction en chaîne de la polymérase - hépatite C) pour déterminer l’ADN du virus;
  • Échographie (échographie);
  • Biopsie du foie.

Les tests positifs pour le virus de l'hépatite C peuvent signifier:

  1. Infection chronique. Cela signifie que vous avez un processus viral infectieux qui a causé des dommages peu prononcés au foie.
  2. Infection précédemment transmise. Un résultat de test positif peut signifier que vous avez déjà rencontré ce virus, mais la réaction de défense naturelle du corps vous a aidé à vaincre l'infection. Pourquoi certaines personnes peuvent faire face avec succès au virus, et d'autres pas, est encore inconnu. Le type de virus et l'état des défenses de l'organisme jouent probablement un rôle à cet égard.
  3. Faux résultat positif. Lorsque le premier test sanguin chez certains patients peut être déterminé par un résultat positif, ce qui n’est pas confirmé par un examen plus approfondi. Cette réaction peut être due à d'autres causes et non à l'hépatite C.

L'hypothèse de la présence de l'hépatite E repose sur une combinaison de symptômes d'hépatite aiguë et de signes d'infection (séjour dans une région spécifique pour l'hépatite E, utilisation d'eau brute, présence de maladies similaires, entre autres).

L’absence de marqueurs sériques de l’hépatite A et de l’hépatite B est un marqueur spécifique confirmant le diagnostic de l’hépatite E; il s’agit d’anticorps anti-virus de l’hépatite E, détectés au moyen d’une analyse ELISA dans le sérum ELISA au cours de la période aiguë de la maladie.

Traitement de l'hépatite C

L'hépatite C est le type d'hépatite le plus grave. Le développement de la forme chronique est observé chez au moins un patient sur sept. Ces patients présentent un risque élevé de développer une cirrhose et un cancer du foie. L'interféron alpha est la base de tous les schémas thérapeutiques contre l'hépatite C. Une fois le traitement terminé, il est important de continuer à surveiller les analyses de sang pendant encore plusieurs mois, car certains patients présentant des signes d’inflammation du foie réapparaissent lorsqu’ils arrêtent les injections d’interféron.

Traitement de l'hépatite A

La plupart des personnes infectées par l'hépatite A souffrent de maladies aiguës. Cela signifie que l'infection dure moins de six mois (et plus souvent un mois), le corps humain est suffisamment fort pour se débarrasser du virus sans l'aide d'un traitement. Mais il ne faut jamais oublier que l'hépatite ne peut pas toucher uniquement le foie du patient. Par conséquent, il est nécessaire de subir un examen complet et de surveiller la fonction hépatique dans les six mois suivant le rétablissement.

Traitement de l'hépatite D

Les gens ne tombent pas malades séparément avec l'hépatite D, cette infection ne peut accompagner que l'hépatite B. Par conséquent, avec l'hépatite D compliquant B, la dose de médicaments est légèrement augmentée, le traitement est allongé. Même si le traitement ne permet pas d'éliminer le virus du corps, il existe une amélioration significative du tissu hépatique, ce qui empêche le développement rapide de la cirrhose.

Traitement de l'hépatite B

Un traitement complet de l'hépatite B aiguë est possible. La plupart des adultes peuvent supporter l’infection à l’hépatite B sans traitement, mais le médecin peut vous prescrire un traitement à l’interféron alpha - une protéine d’origine naturelle. Chez 45% des patients qui ont reçu un traitement par l'interféron alpha-2a recombinant, le virus de l'hépatite B n'est pas détecté à la fin du traitement. Même si le traitement avec l'interféron alpha ne permet pas d'éliminer le virus du corps, il existe une amélioration significative du tissu hépatique, ce qui empêche le développement rapide de la cirrhose.

Traitement de l'hépatite E

L'hépatite E elle-même n'est pas traitée. Cela n’est pas nécessaire - dans un mois et demi, le rétablissement sera complet. Le corps humain est suffisamment fort pour se débarrasser du virus sans l'aide d'un traitement. Parfois, les médecins prescrivent un traitement symptomatique pour éliminer les maux de tête, les nausées et d’autres symptômes désagréables.

Des complications

Les complications de l'hépatite virale peuvent être des maladies fonctionnelles et inflammatoires des voies biliaires et du coma hépatique. Si le trouble des voies biliaires peut être traité, le coma hépatique est un signe terrible de la forme extrêmement rapide de l'hépatite, mortelle dans près de 90% des cas. Dans 80% des cas, le fulminant est dû à l'effet combiné des virus de l'hépatite B et de D. Le coma hépatique est dû à une nécrose massive (nécrose) des cellules du foie. Les produits de dégradation du tissu hépatique entrent dans la circulation sanguine, entraînant des lésions du système nerveux central et l'extinction de toutes les fonctions vitales.

La guérison de l'hépatite virale est prolongée. Souvent, la maladie prend une forme prolongée. Certains patients infectés par les virus de l'hépatite B, C et D ne tombent pas malades eux-mêmes, mais étant porteurs, ils présentent un danger d'infecter les autres. Une issue très défavorable de l'hépatite aiguë est sa transition vers la phase chronique principalement dans l'hépatite C.

L'hépatite chronique est dangereuse car le manque de traitement adéquat conduit inévitablement à la cirrhose et parfois au cancer du foie. À cet égard, les médecins considèrent que l’hépatite C est la maladie la plus grave: dans 70 à 80% des cas, sa forme aiguë devient chronique, même s’il n’ya peut-être aucun signe extérieur de la maladie. De plus, chez la plupart des patients atteints d'hépatite C aiguë, on observe le phénomène de «récupération imaginaire», dans lequel les données des tests sanguins biochimiques reviennent à la normale. Ce phénomène dure de quelques semaines à plusieurs mois et même des années, période que les patients peuvent prendre par erreur pour se rétablir. Ceci dicte le besoin d'une surveillance régulière et à long terme des patients et la conduite obligatoire d'un traitement spécifique. L'hépatite C est raisonnablement comparée à la gravité du SIDA.

Mais l’évolution hépatique la plus grave est une combinaison de deux virus ou plus, par exemple B et D ou B et C. Même B + D + C est rencontré. Dans ce cas, la prévision est extrêmement défavorable. Souvent, les symptômes de l'hépatite virale chronique sont légers, ce qui permet à une personne de ne pas prêter attention à la maladie pour le moment. Des manifestations cliniques souvent évidentes de la maladie se trouvent déjà au stade de la cirrhose.

La cirrhose survient chez environ 20% des patients atteints d'hépatite virale C. Cette complication peut également être causée par l'hépatite B associée ou non à l'hépatite D. La présence de cirrhose crée des obstacles à la circulation sanguine normale du foie. Le sang est obligé de rechercher d'autres solutions, ce qui entraîne l'expansion des vaisseaux sanguins dans l'œsophage et l'estomac. Ces vaisseaux sanguins dilatés sont appelés varices, ils s’étirent et peuvent devenir une source de saignement, ce qui nécessite une assistance médicale par ambulance. Un autre problème associé au développement de la cirrhose est l’ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale), qui se manifeste de manière externe par une augmentation de la taille de l’abdomen. Parfois, les patients atteints de cirrhose développent un cancer du foie, qui peut être traité avec des médicaments ou de manière chirurgicale à un stade précoce. Si une cirrhose du foie se forme, elle ne peut pas être éliminée, même si l'inflammation du foie est déjà passée.

Par conséquent, le traitement de l'hépatite virale doit commencer dès que possible!

Hépatoprotecteurs

Informations générales

Hépatoprotecteurs - médicaments que le médecin prescrit pour les patients atteints d'insuffisance hépatique ou de diverses maladies du foie. Les hépatoprotecteurs sont également prescrits pour l'hépatite C, pour d'autres hépatites toxiques, virales et alcooliques, pour les lésions dues à la prise de certains médicaments, en particulier les antalgiques, les antitumoraux, les antibiotiques, etc.

Actuellement, la liste proposée d'hépatoprotecteurs pour le foie est très large, il est donc souvent difficile pour le patient de choisir les meilleurs médicaments pour le traitement du foie. Les facteurs décisifs sont souvent le prix du médicament, son origine végétale, etc. L'objectif principal des patients est de trouver des hépatoprotecteurs ayant une efficacité prouvée. Mais dans ce cas, la règle la plus importante est la suivante: seul un médecin doit prescrire un traitement médicamenteux pour le foie.

Quels sont les hépatoprotecteurs?

Actuellement, il existe la classification suivante des pilules, avec l'admission dont le foie est censé être restauré:

  • les phospholipides;
  • les dérivés d'acides aminés;
  • médecine animale;
  • acides biliaires;
  • médicaments à base de plantes;
  • médicaments homéopathiques;
  • Suppléments

Mais peu importe le nombre de patients qui demandent le médicament le plus efficace pour améliorer les performances, maintenir et traiter le foie, il n'existe pas de médicament idéal pour réparer les tissus du foie très rapidement et efficacement.

En règle générale, l'utilisation de tels médicaments est pratiquée pendant toute la période, tandis que l'effet négatif d'un certain facteur sur le foie humain est noté et que cet effet est nocif.

Types de médicaments hépatoprotecteurs

Dans le même temps, les patients qui ont besoin d’une protection du foie lorsqu’ils prennent des antibiotiques, ou ceux qui s’intéressent au maintien de leur foie en buvant de l’alcool, doivent comprendre qu’une seule dose de ce médicament après avoir consommé de l’alcool, des drogues toxiques, une suralimentation, ne produit aucun effet. Par conséquent, il est préférable de ne pas traiter le foie seul, car l'agent hépatoprotecteur n'est qu'un médicament auxiliaire au cours d'une thérapie complexe et seul un spécialiste doit déterminer quel médicament est le meilleur et ce qu'il faut traiter.

Quand devez-vous prendre des hépatoprotecteurs et de quoi s'agit-il?

La pharmacologie moderne offre une très grande liste de médicaments pour le foie, qui sont des hépatoprotecteurs.

Il existe également des hépatoprotecteurs de la nouvelle génération, dont la liste est également très longue. Il convient de noter que de tels médicaments sont prescrits très souvent dans notre pays. Le traitement du foie par des médicaments est assez coûteux, mais le résultat après le déroulement du traitement n’est pas toujours là.

Les différends entre médecins sur ce qui est bon pour le foie et sur le bien-fondé de tels médicaments existent depuis longtemps. Mais à l'heure actuelle, ces médicaments sont prescrits par les médecins pour ces maladies et affections:

  • Hépatite virale - prescrite, si le traitement antiviral n'est pas efficace ou s'il existe des raisons pour lesquelles un traitement antiviral n'est pas autorisé. Parfois prescrit pour prévenir la cirrhose de la thérapie complexe. Nommé indépendamment du fait que le foie soit atteint d'hépatite C.
  • L'hépatite alcoolique, dans laquelle il existe une menace de cirrhose du foie - la restauration du foie n'est possible que si la personne se débarrasse de sa dépendance à l'alcool et ne boit pas d'alcool. Si vous prenez des hépatoprotecteurs en parallèle avec de l’alcool, l’effet ne sera pas. Dans l'alcoolisme, les dommages toxiques au foie ne peuvent guérir les meilleurs médicaments.
  • Maladie du foie gras (non associée à l'alcoolisme) - se développe avec l'obésité, le diabète de type 2. Avec cette maladie, les cellules graisseuses se forment dans le foie, ce qui les détruit progressivement. Dans ce cas, il est nécessaire de ne prendre les hépatoprotecteurs qu'avec un traitement d'association soigneux - vous devez suivre un régime, réduire progressivement votre poids, faire du sport, prendre des médicaments pour le diabète, abaisser le taux de cholestérol.
  • Hépatite B, cirrhose biliaire primitive - dans le traitement complexe de tels médicaments sont utilisés. Un régime pour les hépatites toxiques est également important.

Par conséquent, vous devez comprendre que de tels remèdes n’ont pas d’effet régénérant. Si vous ne limitez pas la consommation d’alcool, ne suivez pas de régime. Il est également très important d'assurer un traitement adéquat de toutes les maladies associées, car les maladies du foie perturbent généralement les fonctions de la vésicule biliaire et du pancréas.

Dans quels pays les hépatoprotecteurs traitent-ils?

Lors de la prise d'un agent hépatoprotecteur, il convient de prendre en compte le fait que cette classe de médicaments n'est disponible qu'en Russie, ainsi que dans d'autres pays de la CEI. La liste de cette classe de médicaments est manquante en Europe et en Amérique.

Ils ne figurent pas dans la liste des médicaments utilisés pour les maladies du foie, car il n’est pas prouvé que ces médicaments sont efficaces.

Rarement dans certains pays, ces médicaments sont utilisés comme compléments alimentaires. Il est intéressant de noter que la société française - Sanofi, l’un des producteurs des fonds Essentiale, envoie la majeure partie de ce médicament dans les pays de la CEI, car il n’existe pas de demande ailleurs dans le monde.

En général, il est important de comprendre que l’industrie pharmaceutique moderne est un type d’activité très rentable. Il existe donc à la fois une concurrence et des recherches personnalisées sur l’efficacité des médicaments. Par conséquent, il est très difficile de comprendre quand un médicament est vraiment efficace et dans quelle mesure. Dans la description de chacun des groupes de drogues, un avis positif ou négatif de différentes sources a été exprimé.

Pour choisir le meilleur médicament pour le traitement du foie, il est nécessaire de prendre en compte l'avis du médecin. Qu'il doit enfin déterminer le nom des comprimés à traiter. Dans le même temps, le prix des médicaments pour le foie ne joue pas toujours un rôle décisif.

Phospholipides Essentiels

Avant de prendre des phospholipides essentiels, ce qu’ils sont, le médecin devrait expliquer au patient. Il est important de noter que le prix des phospholipides essentiels est assez élevé.

Les pros

Si vous croyez aux instructions et aux publicités qui expliquent comment soutenir le foie dans l’hépatite C, les phospholipides sont utilisés dans le traitement de l’hépatite toxique et alcoolique, ainsi que dans le syndrome de radiation. Mais en réalité, il existe différents points de vue sur la manière dont ces hypoprotecteurs agissent.

Ainsi, dans les instructions relatives à ces médicaments, il est noté que les phospholipides essentiels, dérivés du soja, sont des composants de la paroi cellulaire des hépatocytes.

Le mécanisme d'action est le suivant: les phospholipides pénètrent dans la couche lipidique des parois cellulaires endommagées et améliorent leur fonction.

Certains patients pensent que les phospholipides essentiels régénèrent les cellules du foie, mais en réalité, ils ne peuvent qu'améliorer l'état des parois cellulaires.

Si une personne prend des phospholipides, la consommation énergétique du foie diminue, l'activité enzymatique augmente et les propriétés de la bile s'améliorent. Pour obtenir le résultat, les comprimés doivent boire très longtemps - au moins six mois. Le plus grand effet est observé si les injections Essentiale Forte sont administrées par voie intraveineuse.

Lors de la prise de phospholipides augmente la probabilité de réponse à l'interféron α (si le traitement est suivi pour l'hépatite C).

Les inconvénients

Cependant, il existe des opinions négatives sur ces médicaments. En particulier, en 2003, une étude menée aux États-Unis n'a pas permis de déterminer l'effet positif de tels médicaments sur la fonction hépatique. En outre, des scientifiques ont découvert que, dans le traitement de l'hépatite - aiguë et chronique, l'inflammation était activée, car les médicaments de ce groupe n'avaient pas les propriétés de cholagogue et la bile stagnait.

Si nous sommes guidés par ces études, le choix de médicaments de ce type pour le traitement de l'hépatite virale est une mauvaise décision.

Il a également été démontré que diverses vitamines B, présentes dans Essliver Forte, par exemple, ne sont pas recommandées en même temps.

Certaines sources affirment que les pilules de type Essentiale ne pénètrent pratiquement pas dans le foie, car elles sont distribuées dans tout le corps. Il est conseillé de prendre séparément les vitamines du groupe B en comprimés, les noms des médicaments peuvent être obtenus auprès du médecin.

Par conséquent, le traitement de la maladie du foie tels médicaments peut être inefficace. Dans le même temps, le prix des médicaments hépoprotecteurs est assez élevé: si vous prenez des gélules dans un délai d'un mois, le coût du traitement sera d'environ 3 000 roubles.

Ainsi, en prenant des moyens modernes de ce type, le patient reçoit une efficacité discutable. Et les personnes atteintes d'hépatite (la forme active de la maladie) doivent les prendre avec précaution.


Articles Connexes Hépatite