Qu'est-ce que la douleur dans le plexus solaire: les causes et le traitement

Share Tweet Pin it

Le plexus cœliaque est une combinaison de fibres nerveuses sympathiques et parasympathiques. Il est situé dans la partie supérieure de la région abdominale sous le diaphragme et s’étend vers le bas à la croisée des artères rénales. En avant, le plexus coeliaque est bordé par le PZHZH et sur les côtés - avec les glandes surrénales.

En raison de son emplacement et de ses caractéristiques structurelles, cette partie du corps tire son nom - le plexus solaire. Il est responsable du fonctionnement normal des voies digestives et urinaires, ainsi que du système endocrinien. Pour le travail du tube digestif et de la vésicule biliaire sont responsables des fibres nerveuses parasympathiques. Mais la sensation de faim, de douleur ou de nausée est régulée par les nerfs sympathiques.

Si la douleur s'est développée dans la région du plexus solaire, les raisons peuvent être très diverses. Et ils sont loin d'être toujours connectés à ce département - une telle anomalie peut être un symptôme de maladies d'organes internes situés à une distance considérable du plexus coeliaque.

Quelles sont les causes de la douleur dans le plexus solaire?

Il existe 2 causes principales de douleur dans la zone du plexus solaire:

  1. Troubles dans le fonctionnement du plexus coeliaque (blessures, maladies neurologiques, etc.).
  2. Pathologies de divers organes internes.

La nature de la douleur dans le plexus solaire est différente. Donc, il peut être tranchant, tranchant, terne, tirant, douloureux, poignardant. Le syndrome douloureux peut être exprimé sous forme d'attaques ou être présent de manière constante pendant une longue période. Cela dépend directement des raisons qui ont causé le développement de la douleur.

Douleur aiguë avec lésions du plexus solaire

Avec un traumatisme au plexus solaire, il y a toujours des symptômes caractéristiques. La douleur dans cette partie du corps peut être causée par:

  • un coup porté au plexus solaire (les professionnels du sport - boxe, arts martiaux, lutte, football, etc.) sont les plus susceptibles de subir de telles blessures;
  • trop de pression de la ceinture.

S'il y avait une blessure, la douleur dans le plexus solaire sera vive, brûlante, vive. Il est localisé dans le fossé entre le sternum et le nombril. En plus de la douleur, la victime présente d'autres symptômes. En particulier:

  • brûlure au bas de l'abdomen;
  • accès de nausée;
  • besoin fréquent de déféquer (y compris faux);
  • sensation de chaleur dans le bas-ventre;
  • difficulté à respirer (après avoir subi un traumatisme dans la région du plexus coeliaque, la victime a des difficultés à respirer);
  • la douleur peut irradier vers la poitrine, entraînant l'apparition de douleurs cardiaques et de spasmes.

Une douleur intense fait changer la position de la personne en position couchée sur le ventre: elle se tourne sur le côté et serre les jambes contre le ventre. Dans ce cas, il est facile d’aider la victime: il suffit de la poser de manière à assurer une respiration normale. Pour cela, il est nécessaire qu'il redresse ses jambes et nivelle son torse. Pour soulager la douleur, vous pouvez faire à la victime un léger massage de l'abdomen. Dans certains cas, recourir à l’ammoniac.

Solarium

Solarite est une lésion étendue de fibres nerveuses formant le plexus coeliaque, provoquée par des maladies infectieuses, des blessures, des processus inflammatoires, une invasion helminthique, un empoisonnement et d'autres facteurs. Les symptômes caractéristiques de cette pathologie sont:

  • douleur aiguë dans l'abdomen;
  • l'hypertension;
  • violation de la motilité intestinale;
  • troubles des selles.

Le centre de la douleur intense se situe dans la partie supérieure gauche de l'abdomen. Ensemble, ces symptômes sont appelés crise solaire.

Lorsque les premiers signes avant-coureurs apparaissent, vous devez immédiatement faire appel à un neuropathologiste. Pour décider de la poursuite du traitement, il est important de collecter un historique complet basé sur les plaintes du patient. De plus, des méthodes de diagnostic instrumentales supplémentaires sont nécessaires - échographie et tomodensitométrie.

Il est très important de réagir aux symptômes alarmants lorsque la maladie est en phase aiguë. Le mépris prolongé du malaise persistant conduit à ce que la maladie entre dans une phase de chronicité.

Le solarium chronique s'accompagne d'une douleur constante, présente ou souvent manifeste, dans la région du plexus coeliaque. En outre, le patient se plaint d’épisodes de douleur sourde, dont la cible est située dans la poitrine. Diarrhée, nausée, brûlures d'estomac, lourdeur à l'estomac - tous ces signes sont des compagnons constants d'une personne souffrant de solarium chronique.

Le traitement de la pathologie concerne exclusivement un neurologue. Tout le processus de la thérapie est sous son contrôle et, si nécessaire, il peut renvoyer le patient pour une consultation supplémentaire à un gastro-entérologue, à un spécialiste des maladies infectieuses ou à d'autres spécialistes. Lors du bronzage, le médecin prescrit des médicaments ayant un effet antispasmodique (Papaverine, Drotavérine). Les thérapies alternatives ont également un effet positif - thérapie à l'eau minérale, physiothérapie, bains de boue, de pin et de radon, etc.

Névrite

La névrite est un processus inflammatoire qui se produit dans les fibres nerveuses. Cette déviation est caractérisée par des douleurs spécifiques dans la zone du plexus solaire. Les causes de la pathologie sont très diverses, allant d'un mode de vie anormal à des pathologies intestinales transférées et à des interventions chirurgicales.

La névrite du plexus solaire est caractérisée par:

  • douleur aiguë sévère, paroxystique au forage dans la région du plexus solaire;
  • sensation de chaleur, de distension et de lourdeur dans l'estomac;
  • une augmentation de l'intensité de la douleur pendant l'exercice.

La douleur dans la névrite du plexus solaire correspond à l’écart entre le nombril et le sternum. Dans ce cas, vous devez contacter un neurologue pour obtenir un diagnostic.

Maladies d'estomac

Les pathologies gastriques les plus courantes pouvant causer des douleurs dans le plexus solaire sont les ulcères, la gastrite et le cancer.

  1. La gastrite est caractérisée par une douleur abdominale légère.
  2. Lorsque le syndrome de la douleur ulcéreuse est un coup de couteau et une douleur aiguë dans la région du plexus coeliaque.
  3. Une tumeur maligne se caractérise par des douleurs intenses douloureuses et pressantes. Ils peuvent se produire périodiquement ou être présents de manière continue.

Toutes ces maladies se caractérisent par les mêmes symptômes: nausées, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, parfois vomissements, diarrhée, ballonnements et flatulences. Avec de tels maux devrait se référer à un gastro-entérologue.

Pour diagnostiquer la maladie, un médecin effectue plusieurs études: prise d'antécédents, FGDS, urine, matières fécales, sang, radiographie. Pour le traitement, des antispasmodiques et des analgésiques sont utilisés pour soulager la douleur, mais une place spéciale dans le schéma thérapeutique est donnée au régime. Avec les brûlures d'estomac prescrit des médicaments qui abaissent le niveau d'acidité de l'estomac. Dans les cas extrêmement graves, une intervention chirurgicale et un diagnostic de cancer sont nécessaires - radiothérapie et chimiothérapie.

Maladies du duodénum

L'inflammation de la muqueuse duodénale - duodénite - est accompagnée d'une douleur tiraillante ou douloureuse dans la région du plexus coeliaque. Dans ce cas, le syndrome douloureux se développe principalement la nuit et l'estomac vide, disparaissant après avoir mangé. Les manifestations cliniques suivantes sont caractéristiques de la duodénite aiguë et chronique:

  • faiblesse, se sentir fatigué;
  • accès de nausée et de vomissements;
  • fièvre.

La douleur de la duodénite ne peut pas déranger constamment une personne et ne se manifeste que par une palpation de l'abdomen dans la zone du plexus solaire.

L'ulcère duodénal est caractérisé par une douleur plus intense dans le plexus coeliaque. Les exacerbations de la forme chronique de la pathologie sont observées, en règle générale, au cours de la période automne-printemps. La douleur survient lorsqu'une personne ressent la faim, ainsi que la nuit. Il est possible d’arrêter le syndrome de la douleur à l’aide d’apport alimentaire, de bicarbonate de soude ou de médicaments réduisant l’acidité gastrique.

La douleur dans le plexus solaire, qui se produit à l’arrière-plan des processus tumoraux dans le duodénum, ​​est douce, ce qui rend très difficile la reconnaissance d’une maladie qui en est à ses premiers stades de développement. En plus de la douleur, dans cette pathologie, le patient se plaint de nausées et de vomissements et, au cours des dernières étapes de son développement, il se produit un jaunisse.

Le diagnostic dans ce cas est fait par un gastro-entérologue. Pour le clarifier, une échographie, une FGDS et des études cliniques sur le sang, l'urine et les matières fécales sont nécessaires.

Maladies du pancréas

Les pathologies de l'HPZ se manifestent souvent sous la forme de processus inflammatoires ou oncologiques.

  1. En cas de pancréatite (aiguë ou chronique), le patient ressent une vive douleur perçante dans le plexus coeliaque ou dans l'hypochondre gauche. La température corporelle du patient augmente, il se plaint de nausées, parfois de vomissements, ce qui ne soulage pas. La forme aiguë de la pancréatite est généralement traitée dans un hôpital, de façon chronique - en consultation externe. Le processus thérapeutique se déroule sous la supervision d'un gastro-entérologue. Les complexes de vitamines et les analgésiques sont utilisés pour cela. Une place spéciale est donnée à la thérapie de régime.
  2. S'il existe un processus oncologique dans le syndrome du pancréas, la douleur ne se manifeste pas de manière trop vive, mais constamment, et est douloureuse dans la nature, bien qu'elle puisse se manifester comme une crise et plutôt intensément. Cette maladie se caractérise par une altération des selles, des flatulences, des nausées et des vomissements. Le cancer du pancréas est traité avec l'aide de la radiothérapie et de la chimiothérapie, dans les étapes ultérieures - par une intervention chirurgicale.

Lorsque les premiers signes de pathologies pancréatiques apparaissent, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue et de se faire tester. Un certain nombre d'examens cliniques et instrumentaux sont effectués pour le diagnostic: scanner, échographie, IRM, hémogramme complet et biochimique, analyse d'urine, etc.

En cas de suspicion de processus oncologique, une biopsie est réalisée. Dans ce cas, le traitement sera effectué par un oncologue.

Maladies de l'intestin grêle et de l'abdomen

La douleur dans le plexus coeliaque peut être causée par:

  1. Infections intestinales. Dans ce cas, le syndrome douloureux est aigu et de nature douloureuse. Il peut être tranchant, tranchant et tirant et se manifester sous la forme de crises. Les symptômes restants ne diffèrent pas des signes de pathologie du tractus gastro-intestinal: selles anormales, mucus ou sang dans les selles, diarrhée, nausée, vomissements, augmentation de la formation de gaz. Ces affections devraient constituer la base du traitement d'un spécialiste des maladies infectieuses.
  2. Péritonite transférée. La péritonite est une pathologie accompagnée d'une inflammation de la membrane muqueuse de la cavité abdominale. La maladie peut provoquer le développement de névralgies persistantes du plexus solaire, ce qui explique l'apparition du syndrome douloureux.
  3. La présence d'adhérences dans la cavité abdominale, ce qui chez la femme peut être dû à une endométriose extragénitale. Ce processus pathologique entraîne une irritation des nerfs qui forment le plexus coeliaque, ce qui provoque des douleurs aiguës caractéristiques de névralgie ou de névrite.
  4. Invasion helminthique se produisant sous forme sévère. Ainsi, en présence d’une grande quantité d’ascaris dans l’intestin, les organes internes et le plexus solaire sont comprimés. Ceci, à son tour, conduit à une douleur sourde.
  5. Tumeurs localisées dans les organes de la cavité thoracique. Il peut s'agir de néoplasmes localisés dans les reins, le foie, les intestins, etc. Au fur et à mesure que la tumeur grossit, le syndrome de la douleur du plexus coeliaque augmente en intensité.
  6. Ulcères situés sur la muqueuse intestinale. Elles peuvent être causées par diverses pathologies du tractus gastro-intestinal: fièvre typhoïde, dysenterie, tuberculose intestinale, etc. Si le processus pathologique est assez étendu, il peut provoquer une irritation du plexus coeliaque. En plus de la douleur, le patient peut éprouver de la frustration dans le processus de digestion.
  7. Omission des organes situés dans la cavité abdominale, ce qui entraîne une irritation des fibres nerveuses formant le plexus solaire. En conséquence, un syndrome douloureux d'intensité et de caractère différents se développe.
  8. Intoxication alimentaire. Beaucoup de gens sont au courant de cette affection et ne diffèrent pratiquement pas des signes d'infections intestinales. Tout d'abord, il y a des douleurs à l'estomac, des nausées, des flatulences, puis des vomissements, des brûlures d'estomac. Ce n'est qu'après que le patient a des douleurs dans le plexus solaire, une diarrhée et une violation de la chaise. Avec l'intoxication alimentaire, la température corporelle augmente, une personne commence à ressentir un malaise général.

Maladie cardiaque

Le développement de pathologies cardiaques est indiqué par la douleur, qui survient dans le plexus solaire même après un léger effort physique. Dans le même temps, le rythme cardiaque peut être perturbé et des interruptions du travail du muscle cardiaque peuvent être observées. Faiblesse, sensation de manque d'air, douleur à la poitrine, apaisement après le repos d'une personne - tous ces symptômes peuvent indiquer la présence d'une maladie coronarienne. De telles manifestations ne peuvent être ignorées, car le traitement tardif de la maladie coronarienne est associé au développement d’un infarctus du myocarde.

Pour poser un diagnostic, le cardiologue orientera le patient vers:

  • électrocardiogramme;
  • Échographie du coeur;
  • test sanguin clinique.

CHD est traitée avec des médicaments. À cette fin, prendre des statines, des β-bloquants, des nitrates. En l'absence d'effet du traitement conservateur, une intervention chirurgicale est réalisée. Après la fin du cours thérapeutique, on prescrit au patient un régime, une thérapie par l’exercice, un traitement dans un sanatorium. Afin de ne pas provoquer de rechute de la pathologie, le patient doit complètement arrêter de fumer.

L'insuffisance cardiaque légère est également traitée avec des médicaments. Le patient doit réduire l'intensité de l'activité physique au lieu de suivre un cours de thérapie physique. Dans ce cas, on prescrit au patient un régime strict, éliminant complètement le sel, ainsi qu'un traitement vitaminique.

S'il y a un infarctus du myocarde, qui cause la douleur dans le plexus solaire, le patient est emmené en urgence aux soins intensifs. On lui prescrit des analgésiques et des antihypertenseurs. Après la fin du traitement, le patient attend un cours de rééducation de six mois. Dans le même temps, il doit suivre un régime sans sel et arrêter complètement de fumer. Certains médicaments sont prescrits au patient à vie pour maintenir le fonctionnement normal du muscle cardiaque.

La dépendance du diagnostic de localisation de la douleur

Pour poser un diagnostic préliminaire, il suffit de déterminer la localisation de la douleur dans le plexus solaire.

S'ils se sentent dans la partie gauche, cela peut parler de pathologies:

  1. Estomac (gastrite, ulcère, cancer, etc.).
  2. Queue PZHZH (pancréatite, néoplasmes bénins ou malins, etc.).
  3. Ulcère duodénal (ulcère, duodénite, oncologie, etc.).
  4. Rein gauche ou uretère (DAI, pyélonéphrite, prolapsus rénal, présence de tumeurs, etc.).
  5. Névralgie de la partie gauche des nerfs intercostaux.

Parfois, une douleur dans la région du plexus solaire peut apparaître du côté droit, ce qui peut indiquer des maladies:

  1. Oesophage inférieur (oesophagite, érosion, cancer). La majeure partie de l'œsophage est située à droite, ce qui explique l'apparition de douleurs dans cette partie du plexus solaire.
  2. Têtes PZHZH (par exemple, en cas de cancer ou de pancréatite). Si, sur une longue période, il ignore les symptômes de la pathologie et ne prend pas de traitement, la jaunisse peut se développer avec le temps. Cela est dû au fait que la tête du pancréas commence à pincer les voies biliaires.
  3. La vésicule biliaire (cholélithiase, cholécystite, calculs biliaires, la présence de tumeurs).
  4. Foie: hépatite, hépatose, cirrhose, échinococcose du foie, etc.
  5. Rein droit et uretère.
  6. Névralgie du nerf intercostal droit.

Si la douleur est localisée directement sous le plexus solaire, cela peut être un signe:

  1. Processus inflammatoires se produisant dans les organes génitaux féminins: oophorite, salpingoophorite, annexite, etc. Avec ces maladies, la douleur irradie souvent vers les fibres nerveuses qui forment le plexus coeliaque.
  2. Processus inflammatoires du système urinaire. Dans ce cas, nous ne parlons que de la vessie et des uretères.
  3. Inflammation des muqueuses du côlon et du rectum: proctite, colite, sigmoïdite.

Dans certains cas, une crise d'appendicite aiguë provoque une douleur vive et aiguë dans la partie droite du plexus solaire. Avec le mauvais emplacement de l'appendice, le syndrome douloureux sera ressenti exclusivement dans la région du plexus coeliaque. Mais, bien que cette anomalie soit une grande rareté, elle est toujours possible. Dans ce cas, les plaintes du patient peuvent induire le médecin traitant en erreur, ce qui affectera le diagnostic.

Si la douleur est ressentie au-dessus du plexus solaire, cela peut indiquer:

  1. Pathologies de l'œsophage - œsophagite, présence de tumeurs, érosion, brûlures, etc. Dans ce cas, le symptôme associé est une douleur lors de la déglutition dont le foyer est localisé derrière le sternum. En parallèle, le patient sera dérangé par des brûlures d'estomac et des éructations.
  2. Maladies de la plèvre - pleurésie, empyème. Ils se développent souvent à la base de pathologies plus graves, telles que la tuberculose pulmonaire ou la pneumonie. Ceci explique la difficulté à respirer dans ces maladies.
  3. Pneumonie du lobe inférieur. En règle générale, cette maladie est accompagnée de fièvre et de douleurs musculaires. En cas d'absence prolongée de traitement, une personne a le souffle court et une sensation de manque d'air.
  4. Maladie cardiaque. Dans une telle situation, la douleur dans le plexus solaire est étroitement liée à un effort physique excessif. Il est possible de réduire l’intensité du syndrome douloureux à l’aide de médicaments comme Anaprilina, Nebivolol, nitroglycérine, etc. Une douleur intense, arrêtée pendant plusieurs années avec des médicaments, peut indiquer un infarctus du myocarde.
  5. Pathologie du diaphragme (le plus souvent - hernie), accompagnée d'attaques d'arythmie, d'essoufflement qui survient après avoir mangé, de manque d'air.
  6. Névralgie intercostale, symptôme concomitant pouvant être une éruption vésiculaire du zona. La pathologie est caractérisée par des accès de douleur qui surviennent au-dessus du plexus solaire et s'étendent de la main droite ou gauche.

S'il existe des douleurs qui, de par leur nature, et les symptômes qui les accompagnent, ressemblent à une névralgie ou à un solarium, vous devez immédiatement faire appel à un neuropathologiste. Il est très important de mettre fin à cette situation dangereuse à temps et de rétablir la conductivité totale des fibres nerveuses formant le plexus solaire. Sinon, les conséquences seront plus que graves.

Les résultats

De ce qui précède, nous pouvons conclure que les causes de la douleur dans le plexus solaire sont assez nombreuses, il est donc peu probable que vous les compreniez vous-même. Et plus encore, vous ne devez pas vous auto-traiter, en utilisant les conseils douteux de vos amis et les moyens "très efficaces" de la médecine alternative!

La douleur dans le plexus solaire est une déviation très dangereuse et les maladies qu’il peut accompagner ne sont pas du tout anodines. Par conséquent, même si le syndrome douloureux est faible, il ne peut être ignoré et vous devez immédiatement faire appel à une assistance médicale qualifiée.

Douleur sous le plexus solaire: causes

Le plexus solaire est le plus grand ganglion situé en dehors du système nerveux central. Il est situé dans la cavité abdominale, dans sa partie supérieure, et reflète la douleur provenant de nombreux organes (le ganglion lui-même ne peut pas tomber malade). Le nœud mésentérique, les nœuds cœliques droit et gauche, à partir desquels un grand nombre de processus nerveux s'étendent, relient les organes au système nerveux central. Le plexus solaire est donc souvent comparé au cerveau humain, même appelé "cerveau abdominal". Selon l'endroit où les douleurs sont ressenties (à droite ou à gauche, au-dessus ou au-dessous du plexus solaire), leurs causes sont déterminées.

Mais avant de parler des nombreuses causes de douleur dans le plexus solaire, rappelons que parmi les plus graves d’entre elles - les maladies graves du foie, y compris celles dans lesquelles elle augmente. Un foie hypertrophié exerce une pression sur d'autres organes situés dans la cavité abdominale, ils commencent à faire mal, la douleur se réfléchissant sur le plexus solaire. Par conséquent, cela peut être le résultat de maladies aussi graves que l'hépatite et la cirrhose du foie. En outre, la douleur provoque souvent une inflammation de la vésicule biliaire et du pancréas. Une consultation en temps opportun avec un gastro-entérologue aidera à résoudre les problèmes graves.

Causes de la douleur

La douleur sous le plexus solaire peut être causée par les raisons suivantes:

  • inflammation des organes génitaux internes de la femme (ovaires et trompes de Fallope);
  • inflammation des uretères et de la vessie, c'est-à-dire la partie inférieure de l'urètre;
  • appendicite aiguë, péritonite (cela se produit rarement, de sorte que cela peut induire le médecin en erreur);
  • processus inflammatoire dans le côlon ou le rectum.

Parfois, sous le plexus solaire, ça fait mal continuellement, la douleur est accompagnée de hoquet. Cela indique que l'excitabilité du ganglion est augmentée. Ceci est souvent causé par une inflammation dans la région abdominale, se présentant sous une forme chronique.

Une douleur intense peut provoquer une inflammation du côlon. Si vous êtes traité depuis longtemps contre la névrite, il se produit généralement un syndrome du côlon irritable - une colite spastique. Il se caractérise par une occlusion intestinale, une gastrite, une pancréatite. La douleur est dans la nature des spasmes aigus et peut être ressentie dans la région lombaire et dans la poitrine. Les symptômes additionnels de la colite sont des ballonnements et une sensation de lourdeur, même à une température normale, il semble que la personne ait de la fièvre et qu'il puisse y avoir une pression dans la poitrine.

Si la douleur sous le plexus solaire est apparue et ne disparaît pas, il est nécessaire de consulter un médecin, car de nombreuses maladies qui la provoquent sont très dangereuses. Vous pouvez commencer par une consultation avec un thérapeute. Après avoir déterminé la nature des douleurs (coupure, sourde, persistante ou survenant à une certaine fréquence, douleurs sous le plexus solaire, apparaissant avant ou après avoir mangé), il s'adressera à un neuropathologiste, un gastro-entérologue, un gynécologue ou un spécialiste des maladies infectieuses.

La douleur sous le plexus solaire est un signe qu'il est temps de commencer le traitement, car le corps a un besoin urgent d'aide.

Douleur dans la région du nœud solaire

Le plexus solaire (ou coeliaque, nœud solaire) est le plus grand plexus nerveux, situé en dehors du système nerveux lui-même. Il est constitué du nœud mésentérique, les nœuds cœliaque droit et gauche, à partir desquels de nombreux nerfs s'étendent dans différentes directions, formant ainsi un semblant de soleil à l'intérieur de notre corps (d'où le nom du plexus).

Grâce à ces "fils" particuliers, tous les organes et systèmes du corps humain sont associés au système nerveux central. Par conséquent, si vous ressentez une douleur dans le plexus solaire, vous ne devez pas tout laisser suivre son cours dans l'espoir que le malaise disparaisse.

Avec ce comportement, vous ne pouvez qu'aggraver la situation, car la douleur dans la région du plexus solaire est reflétée (le ganglion lui-même ne peut pas seulement faire mal). Ainsi, cette douleur n'est que le reflet de la douleur causée par un coup porté dans la région du plexus solaire ou par la douleur d'un organe particulier.

La nature et l'intensité de la douleur

Selon la nature de la douleur, vous pouvez essayer d'établir un diagnostic préliminaire. Ainsi, par exemple, une douleur lancinante dans la région du plexus solaire survient généralement à la suite d'une blessure dans cette région.

Il est important de noter que si une personne ne fournit pas une assistance en temps voulu après un choc violent sur le plexus solaire, le risque de décès par cessation de la respiration augmente.

Une douleur continue sous le plexus solaire peut être associée à un hoquet, ce qui indique une excitabilité accrue du ganglion, probablement causée par des processus inflammatoires chroniques dans la cavité abdominale.

Une douleur pressante dans le plexus solaire indique la sortie dans la cavité abdominale supérieure d'un organe interne (souvent la rate) qui, avec l'évolution de la maladie, augmente en volume et perturbe ainsi la connexion normale des organes avec le système nerveux central ou la présence de tumeurs.

En règle générale, le soulagement de la douleur est facilité par la position particulière du corps: se pencher en avant en position assise. Si la douleur a été causée par la blessure, il est recommandé d'appliquer un rhume avant l'arrivée des médecins dans la partie inférieure du sternum. Notez que la douleur peut apparaître non seulement immédiatement après l'impact, mais également après un certain temps.

Causes de la douleur dans la zone du plexus solaire

Névrite - la défaite du plexus solaire

Se produit souvent sur le fond d'exister déjà chez un patient souffrant d'ostéochondrose, sciatique, zona ou hernie vertébrale.

La névrite se caractérise par une douleur localisée dans la ligne médiane tirée du sternum au nombril. Peut donner dans le pied droit ou gauche.

Maintien de l'haleine involontaire à court terme probable La douleur est atténuée par le rétrécissement des jambes pliées vers l'estomac. Des sensations désagréables apparaissent paroxystiques avec un fort caractère perçant.

Il est à noter que la névrite du plexus solaire peut perturber le travail de nombreuses fonctions de sécrétion du corps. Par exemple, modifier le processus d’excrétion de la bile ou du suc gastrique, la stagnation des aliments dans l’estomac, augmenter l’acidité du suc gastrique, etc., ce qui a également une incidence négative sur l’état général du patient.

Colite spastique - syndrome du côlon irritable

Il se produit généralement avec une longue phase de névrite. Elle se caractérise par l'apparition d'une obstruction intestinale, d'une pancréatite, d'une gastrite.

De plus, la douleur peut "donner" déjà dans la poitrine ou dans la région lombaire.

Pendant l’exacerbation, le patient ne trouve pas de place pour des spasmes sévères et les antispasmodiques ordinaires n’aident pas.

L’émergence de névralgies (et de colites) contribue à:

  • inflammations des organes génitaux féminins;
  • la présence de diverses infections;
  • les inflammations des organes abdominaux (y compris les ulcères);
  • adhérences postopératoires;
  • insuffisance cardiaque;
  • prolapsus d'organe;
  • névralgie intercostale, et la douleur dans le plexus solaire est assez faible à la fois (quelques minutes), cependant, après elle augmente, elle s'étend à toute la poitrine.

Une névrite ou une colite spastique survient souvent:

  1. sensation de lourdeur et de ballonnement;
  2. douleur pressante dans la poitrine;
  3. sensation de chaleur (interne) à une température corporelle normale.

Solarium - une maladie accompagnée d'une inflammation dans les terminaisons nerveuses du plexus solaire

Le danger du bronzage réside également dans le fait qu’il passe assez rapidement de l’aigu à la forme chronique avec des exacerbations régulières lors des efforts physiques, du stress et de l’hypothermie.

Les patients se plaignent généralement de troubles de l'appétit, de brûlures ou d'une douleur sourde au plexus solaire, de brûlures d'estomac, d'éructations, de ballonnements, d'une lourdeur à l'estomac, de constipation, d'une sensation de chaleur, etc.

Découvrez plus en détail ce qui peut surprendre une douleur dans la région de l'omoplate gauche.

Il n'est pas recommandé de plaisanter avec la douleur du pancréas, lisez plus.

Les zones les plus douloureuses sont déterminées par un spécialiste de la palpation. L'exécution d'une forme chronique de solarium peut entraîner une lésion complète du système nerveux central; il est donc recommandé de commencer le traitement dès que possible.

Avec ce diagnostic, les sédatifs et les antispasmodiques sont généralement prescrits; le massage thérapeutique ou la physiothérapie ou la balnéothérapie sont également très efficaces.

Maladies du tube digestif.

La douleur dans le plexus solaire n'est pas toujours causée par des maladies du plexus lui-même.

Ainsi, des inflammations du système digestif (ulcère, gastrite, etc.), des maladies duodénales ou du pancréas ou la présence de tumeurs dans le tube digestif peuvent également être accompagnées d'un symptôme similaire.

Traumatisme

Comme mentionné ci-dessus, l'une des raisons de l'apparition de sensations douloureuses aiguës dans le plexus solaire peut être un coup puissant, le plus souvent provoqué par le fait de frapper la balle, ou un resserrement excessif de la ceinture de l'abdomen.

La douleur du traumatisme du plexus solaire est en général assez aiguë, elle provoque des nausées et un essoufflement.

Avec une blessure mineure, tout le malaise disparaît en quelques minutes. Il suffit de prendre la position la plus confortable et, si possible, de masser le ventre.

Si le coup était suffisamment fort et que l'état du patient se détériorait (jusqu'à une perte de conscience et de respiration), une équipe d'ambulances devrait être appelée d'urgence.

Stress physique

Des exercices prolongés, des exercices anormaux et un travail ardu peuvent également causer des douleurs dans la zone du plexus solaire.

Contrairement à toutes celles mentionnées ci-dessus, cette raison est la plus anodine et ne nécessite donc aucun traitement spécifique sérieux. Afin de vous débarrasser de l'inconfort, il vous suffit de réduire l'effort physique et de donner au corps le temps de se reposer.

Si vous ressentez périodiquement des douleurs dans le plexus solaire, n'hésitez pas! Contacter un médecin généraliste pour un examen approfondi et identifier la cause de la douleur, suivi d'un traitement.

Alarme: douleur dans le plexus solaire

Le plexus solaire est la plus grande concentration dans le corps humain de processus nerveux et de nœuds, divergeant dans toutes les directions, à l'instar des rayons du soleil. Il est situé à la frontière entre le haut de l'abdomen et la poitrine. La douleur dans le plexus solaire peut signaler une variété de maladies, à la fois relativement inoffensives et mortelles.

Dans la région de ce plexus, des terminaisons nerveuses ont été collectées directement associées à de nombreux organes. Par conséquent, même une douleur mineure à cet endroit peut signaler des processus pathologiques se produisant dans n'importe lequel d'entre eux.

Pourquoi ça fait mal?

Les causes des manifestations douloureuses dans le plexus solaire peuvent être divisées en deux groupes:

  • dommages au site du plexus;
  • troubles pathologiques dans les organes du corps humain.

Point faible

La zone de concentration des nœuds nerveux qui nous intéresse n’a pas de protection squelettique. Il n'est protégé que par les muscles des influences extérieures, mais loin de tout le corset musculaire est développé de manière à constituer une protection importante contre les actions mécaniques. Les grèves dans cette région, souvent rencontrées dans les sports professionnels, sont particulièrement dangereuses.

C'est important! Le plexus solaire n’est pratiquement pas protégé, c’est donc l’un des points les plus faibles du corps humain.

Lésions nerveuses

  • Charges excessives: travail ardu, violation des équipements et intensité de l'entraînement sportif. La douleur vient: vive, portant un caractère brûlant ou même perçant. Après le repos, il disparaît dans la plupart des cas.
  • Blessure dans cette zone. Elle survient à la suite d'un coup (phénomène typique de la boxe et des arts martiaux, du football), du resserrement du corps (par exemple, une ceinture). Apparaît en appuyant, avec un caractère acéré, la douleur.
  • La névrite est une pathologie provoquée par une inflammation des nerfs, dans le plexus principal du corps. Apparaît en raison d'une faible mobilité, d'une surcharge physique et de certains processus infectieux dans l'intestin.
  • Semblable à la névrite, la maladie est la névralgie. Sa cause est une irritation des nerfs qui composent le plexus. Les symptômes de la douleur apparaissent brillamment et nettement, il y a un sentiment que cet endroit était coincé dans un étau, une difficulté à respirer et une modification de la posture prise par le corps.
  • Le solarium est un processus pathologique plus grave et négligé se produisant dans les nœuds nerveux du plexus. Se produit, en règle générale, si une personne ne prend pas de mesures pour traiter des pathologies antérieures.

Donc, si la cause de la douleur à la place d'intérêt est le processus pathologique directement dans le plexus, nous voyons l'image suivante:

  • il y a une douleur intense, une sensation de chaleur (malgré la température normale), une sensation de brûlure;
  • la respiration est altérée;
  • du haut de l'abdomen, la douleur se fait sentir dans la poitrine et peut ressembler à un mal de cœur;
  • le ton de l'estomac est cassé, il y a donc une perte d'appétit, des brûlures d'estomac et des éructations;

La douleur peut se manifester non seulement dans le ganglion. Souvent, elle donne en retour et sous la scapula à gauche. Pour soulager l'inconfort, la personne est couchée sur le côté et tire ses jambes vers le ventre.

C'est important! Le diagnostic et le traitement approprié dans ces cas sont effectués par un neurologue.

Si vous n'avez pas de relation avec le sport professionnel, si vous n'êtes pas occupé par un travail épuisant, les causes de la douleur entre le haut de l'abdomen et le début de la poitrine, très probablement, résident dans la violation des organes digestifs.

Autorités voisines

Pour être complet, considérons quels organes sont situés dans la zone du corps humain qui nous intéresse.

  • L'estomac se situe légèrement à gauche de la ligne médiane imaginaire du corps humain. Il entre dans l'intestin supérieur - le duodénum. Quelles maladies sont touchées par ces organes ici.
  • Derrière l'estomac se situe horizontalement le pancréas.
  • La rate est à gauche de l'estomac.
  • Le foie et la vésicule biliaire se trouvent à droite de l'estomac.

Les sensations douloureuses de tous les organes énumérés peuvent être reflétées dans le plexus solaire. C'est pourquoi la douleur à cet endroit est un symptôme fréquent que les patients se plaignent auprès du médecin.

Processus pathologiques dans l'estomac

  • Gastrite. La douleur peut être exprimée faiblement et être tout à fait tolérable. Le plus souvent, elle est douloureuse ou tire. Si le foyer de l'inflammation se situe au bas de l'estomac, une gêne apparaît presque immédiatement après avoir mangé juste en dessous du sternum. La douleur peut se faire sentir sur un estomac vide, si l'endroit affecté est situé près du duodénum.
  • Un ulcère peptique se distingue de la gastrite par une douleur lancinante et aiguës, qui survient souvent la nuit. L'intégrité du tissu tapissant l'intérieur de la paroi de l'estomac est brisée. Le suc gastrique les érode progressivement, entraînant une zone touchée - un ulcère.
  • S'il y a des tumeurs dans l'estomac, elles sont ressenties par des douleurs tiraillantes et pressantes. De telles manifestations dérangent une personne pendant une longue période, diminuant et réapparaissant périodiquement. Parce que vous devez toujours faire attention au diagnostic de cancer gastrique, à temps pour identifier le problème.

Pathologie du duodénum

C'est le nom de l'intestin supérieur, intermédiaire entre l'estomac et le début de l'intestin grêle.

L'inflammation de la membrane tapissant l'intérieur de cet organe provoque une douleur douloureuse localisée dans le haut de l'abdomen sous le sternum. Cette maladie s'appelle la duodénite.

Une particularité de la duodénite - les douleurs tiraillantes qui se manifestent le plus souvent à jeun et la nuit. Ils disparaissent après que la personne ait mangé.

En cas de duodénite, une douleur intense ne peut apparaître que lorsqu’on appuie sur l’abdomen à l’emplacement du plexus solaire.

Une perturbation du pancréas provoque une douleur soudaine dans la partie centrale de l'hypochondre. La température augmente. La douleur est accompagnée de nausées et de vomissements fréquents contenant de la bile. Une maladie appelée pancréatite se développe. À propos des autres signes de cette maladie, lisez cet article.

Des troubles dans les organes du système digestif situés à proximité immédiate du plexus solaire, ainsi que des douleurs, sont accompagnés de symptômes supplémentaires: nausée, vomissements, distension abdominale, diarrhée ou constipation. Il existe une relation entre la survenue de douleur et la prise de nourriture.

Manifestations inflammatoires dans l'abdomen

Le plexus solaire reçoit des signaux non seulement d'organes situés à proximité immédiate. Une gêne dans cette zone peut indiquer des processus inflammatoires dans d'autres parties de la cavité abdominale, y compris l'intestin grêle.

La présence de parasites dans les intestins

De grandes accumulations d'helminthes, par exemple les ascaris, peuvent exercer une pression sur les organes internes, provoquant une douleur dans la région de l'hypochondre.

Infections intestinales

La douleur aiguë dans la partie supérieure de l'abdomen est accompagnée de selles liquides, qui ont changé de couleur, de nausées, de fièvre, de vomissements. La survenue de tels symptômes est une raison pour demander immédiatement de l’aide dans le traitement d’un médecin spécialiste des maladies infectieuses.

Intoxication alimentaire

Les symptômes de cette pathologie sont similaires aux manifestations d’une infection intestinale. Au début, des douleurs apparaissent dans l'estomac, accompagnées de nausées et de vomissements. Ensuite, la douleur va dans l'hypochondre, la diarrhée commence. Il y a une augmentation de la température.

Péritonite

L'inflammation dite de la membrane tapissant la cavité abdominale (péritoine). La péritonite fait partie des affections aiguës connues en médecine comme "estomac aigu".

La cause de ce phénomène est une infection de la cavité abdominale, qui se manifeste de deux manières:

  • pénétration de l'infection directement dans le péritoine. On le rencontre rarement, principalement chez un enfant.
  • violation de l'intégrité (l'apparition de larmes) dans les organes situés dans la cavité abdominale ou dans le pelvis. Dans ces cas, la péritonite n'est pas considérée comme une maladie distincte. Il se manifeste sous la forme d'une complication dans d'autres pathologies, par exemple avec une appendicite, une violation de l'intégrité de la paroi de l'estomac lors du développement d'un ulcère, chez les femmes présentant une percée de la trompe de Fallope.

Lorsque survient une péritonite, une douleur intense peut provoquer un choc douloureux et entraîner une perte de conscience. La respiration d'une personne devient difficile, devient superficielle.

Un symptôme particulier de cette maladie est la tension protectrice des muscles de l'abdomen. Il s'agit d'une réaction de défense réflexe du corps qui se produit presque simultanément avec la douleur.

Important: la péritonite est une pathologie dangereuse nécessitant l’aide immédiate d’un médecin, y compris une intervention chirurgicale. Parfois, l'heure avance. Un retard peut causer la mort.

Il y a de la douleur: que faire?

Vous avez donc remarqué des sensations douloureuses à l'endroit où le haut de l'abdomen se termine et la poitrine commence. Une gêne peut survenir de manière répétée, sur une longue période. Dans certains cas, la douleur se manifeste par des crises douloureuses. Notez les caractéristiques de la douleur émergente.

Nous recommandons l'algorithme d'actions suivant:

  • Si une douleur sourde, mais tolérable, apparaît, prenez des antispasmodiques et des antidouleurs. Après un certain temps, les symptômes désagréables disparaîtront. Si un malaise se manifeste à nouveau dans ce domaine, il est important de comprendre s'il survient seul ou à la suite de facteurs provoquants. Ne remettez pas à plus tard la visite chez le médecin.
  • En cas de douleur soudaine et sévère, localisée à cet endroit, appelez immédiatement les médecins ambulanciers.

Important: dans l’attente de l’équipe médicale d’urgence, vous ne pouvez prendre aucune mesure, en particulier prendre des analgésiques. L'action de tels médicaments cache temporairement la manifestation de symptômes importants. Cela peut empêcher le médecin à temps de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement.

Peut-être la douleur à cet endroit - le signal SOS, qui donne à votre corps. Ne l'ignorez pas, consultez immédiatement un médecin.

Expérience professionnelle de plus de 7 ans.

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.

Douleur en respirant dans le plexus solaire

Une zone de la taille d'un poing humain, située à mi-chemin entre l'extrémité du sternum et le nombril, sur la ligne médiane de l'abdomen, est la projection du plus grand des amas nerveux de notre corps - le plexus solaire.

La douleur dans le plexus solaire (coeliaque, splanchnique) est un symptôme grave. Il peut indiquer les deux maladies des organes abdominaux, auxquelles le plexus transmet les commandes du cerveau, ainsi que l'inflammation de la grappe nerveuse elle-même. Ce dernier état n’est pas du tout sûr: il est «capable» d’arrêter de manière réflexe la respiration d’une personne.

Anatomie et physiologie

La cavité abdominale commence immédiatement sous les arcades costales. Il est séparé de la poitrine par un grand diaphragme musculaire, tendu entre les côtes, qui ressemble à une tente et dont le rôle est d'assurer la respiration d'une personne. Il y a un trou dans le diaphragme. La cavité thoracique passe à travers la plus grande artère - l'aorte. Derrière elle, au niveau de la première vertèbre lombaire, se trouve tout un réseau de nerfs provenant de plusieurs nœuds nerveux.

Les principaux sont les deux ganglions semi-lunaires (les «nœuds nerveux», qui sont le lieu où une connexion de terminaisons nerveuses a lieu). À partir d’eux, comme les rayons du soleil, les nerfs s’écartent vers tous les organes de la cavité abdominale, ainsi que vers le diaphragme, les glandes surrénales et les ovaires. La plupart d'entre eux sont représentés par des fibres parasympathiques (il existe également des nerfs sympathiques et sensoriels). L'apparition de ce "cerveau abdominal" et déterminé son nom.

La douleur dans le plexus solaire est un symptôme dangereux: elle peut indiquer la pathologie des fibres nerveuses qui la constituent. Une telle violation de la conduction des impulsions est lourde d '"arrêt" ou "d'interruption du travail" des organes internes qui reçoivent des ordres du plexus coeliaque. Le plus dangereux est que si les branches qui vont au diaphragme sont touchées - elles peuvent «couper» l'haleine, ce qui nécessitera une aide d'urgence. Par conséquent, tout ce que vous pouvez faire - en cas de douleur «sous la cuillère», consultez immédiatement un médecin.

Causes de la douleur

Les principales causes de douleur dans le plexus solaire peuvent être divisées en 2 groupes:

Dommages causés aux fibres nerveuses elles-mêmes lors de blessures, d'inflammations bactériennes ou virales. Douleur réactive due à la maladie d'un des organes cavitaires, à laquelle conviennent les fibres sensibles du plexus splanchnique.

Dans le premier type de pathologie, le travail d'un ou de plusieurs organes de la cavité peut être perturbé, dans le second cas, la douleur dans le plexus sera une conséquence de la pathologie d'organe. Seuls les spécialistes ayant une formation médicale peuvent déterminer ce qui était primaire et ce qui en a résulté. Ci-dessous, nous allons examiner les principaux symptômes afin d’orienter plus rapidement le médecin dont vous avez besoin.

La défaite du plexus coeliaque

Il s’agit des traumatismes du plexus solaire, du solarium (névrite) et des névralgies du plexus solaire.

Quelle est la base de la maladie?

Stimulation courte mais forte

Raisons

Coup de poing, balle dans l'estomac, collision avec la machine, fort resserrement de la ceinture

Inflammation réactive du plexus résultant de sa découverte près des organes enflammés: le pancréas, le péritoine, les fibres entourant l'estomac ou le pancréas.

Radiculite, ostéochondrose, zona, hernie intervertébrale.

Intoxication par des poisons provenant de l'extérieur (nicotine, plomb, alcool) ou formée à la suite de la maladie

Les symptômes

La douleur est vive; elle vous pique, vous plie en position assise et menez les jambes à l'estomac. Apparaît des saisies. Sa localisation est au milieu entre le nombril et l'apophyse xiphoïde du sternum. C'est une douleur dans le dos. Si l'attaque vient de passer, elle peut être provoquée par un effort physique ou une surmenage émotionnel.

En plus de la douleur aiguë liée au forage «sous la cuillère», il y a de la fièvre dans cette région (et la température corporelle ne monte pas).

Une douleur aiguë donne à la cavité thoracique, au bas du dos, au rectum. Il diminue lorsque les jambes sont pliées et amenées à l'estomac, et l'administration de médicaments de type No-shpa ou de type Buscopan ne l'affecte pas.

L'activité des organes internes est perturbée, ce qui s'accompagne de constipation ou de diarrhée, de vomissements, d'éructations, d'une augmentation de la quantité d'urine ou d'une violation de la sphère sexuelle. Il peut y avoir des retards involontaires dans la respiration.

Que faire

Appelez une ambulance, placez-vous en décubitus dorsal avec la tête haute, appliquez le froid sec sur la partie inférieure du sternum.

Douleur dans le plexus solaire en signe de maladie des organes internes

Le fait que ce ne sont pas les plexus solaires eux-mêmes qui sont touchés, mais la douleur causée par les organes internes modifiés par la pathologie, sont mis en évidence par:

Ulcère peptique

Nausée, éructations, parfois - vomissements, distension abdominale. Cela devient plus facile après avoir pris du lait ou réchauffé un point sensible.

Duodénite ou ulcère duodénal

Brûlures d'estomac, nausée, perte d'appétit (mais il faut manger pour apaiser la douleur). La douleur est également arrêtée en prenant des boissons alcalines comme "Borjomi" ou "Glades of Kvas"

Le plus souvent - inflammation du duodénum, ​​mais peut être une gastroduodénite et un ulcère peptique

Nausée, sensation de plénitude de l'estomac, même lorsque vous prenez une petite quantité de nourriture, brûlures d'estomac, dilution des matières fécales trop molles, avec une odeur aigre

Inflammation aiguë ou chronique du pancréas - pancréatite

Vomissements, nausées, ballonnements, manque d'appétit, diarrhée avec des matières fécales, mal blanchis à la toilette, fièvre. La douleur survient souvent lors de la prise d'aliments épicés et gras, en particulier en état d'ébriété.

Tumeurs Pancréatiques

Basse température constante, manque d'appétit, tendance à la diarrhée sans trop déranger le régime (alors que les matières fécales sont grasses), ballonnements, nausées

Maladie cardiaque

S'il est apparu après un effort physique, s'il souffrait d'une grippe ou d'une amygdalite sévère, était accompagné d'interruptions du travail du cœur, de faiblesse et qu'il devenait plus facile de se reposer, cela parlait de la pathologie du muscle cardiaque

Maladie de l'intestin

Si au même moment de la fièvre est notée, du mucus, des verdures, des grumeaux sont présents dans les matières fécales, une entérocolite infectieuse est possible. Mais des symptômes similaires sont observés à la fois dans la maladie de Crohn et l’entérocolite ulcéreuse.

Chez un enfant, il s'agit le plus souvent d'une infection ou d'un empoisonnement intestinal (toxicité alimentaire)

Tumeurs de la cavité abdominale

Perte de poids, périodes de ballonnements, diminution constante de l'appétit, faiblesse, constipation, diarrhée alternée sans fièvre

Névralgie intercostale, pleurésie

Dans la névralgie intercostale, la douleur peut survenir au-dessus du nombril, elle n'est pas très intense, puis va jusqu'aux côtes et s'aggrave.

La pleurésie est une maladie qui survient à la suite d'une lésion pulmonaire résultant d'un processus bactérien, viral, tuberculeux ou cancéreux. Il y a faiblesse, toux, souvent - fièvre

Maladies des organes génitaux (cette douleur est souvent localisée sous le plexus solaire)

Écoulement vaginal, difficulté à tomber enceinte, troubles du cycle, règles abondantes ou peu abondantes

Prolapsus intestinal

Attaques de nausée, fatigue. Chez les hommes - mictions fréquentes, chez les femmes - menstruations

La dépendance du diagnostic de localisation de la douleur

La localisation du syndrome douloureux aidera à orienter la recherche de la maladie.

Localisation de la douleur - à gauche du plexus

Une douleur à la gauche du plexus solaire peut survenir avec l'une de ces pathologies:

ulcère gastrique ou duodénal; gastrite, gastroduodénite; tumeurs de l'estomac ou du duodénum; tumeurs ou inflammation de la queue du pancréas; urolithiase; prolapsus du rein gauche; névralgie intercostale à gauche; pyélonéphrite.

La douleur est plus à droite du plexus.

Si le syndrome douloureux est situé à droite de la ligne médiane reliant le sternum et le nombril, cela peut favoriser:

une appendicite; cholécystite; l'hépatite; maladie de calculs biliaires; névralgie intercostale droite; tumeurs du foie; inflammation, gonflement ou brûlures du bas de l'œsophage; pyélonéphrite, hydronéphrose ou calculs - dans le rein gauche.

Douleur - au-dessous du plexus solaire

La douleur sous le plexus solaire est typique des maladies:

Organes génitaux (principalement chez les femmes): trompes de Fallope, ovaires. La vessie, les uretères (souvent cette irradiation est typique chez les hommes). Gros intestin (colite, sigmoïdite, proctite)

La zone douloureuse est située au-dessus du plexus solaire.

La douleur au-dessus du plexus est caractéristique de:

Maladies de l'oesophage (oesophagite, gonflement, érosion, brûlures). Un symptôme supplémentaire dans ce cas sera la douleur lors de la déglutition, située derrière le sternum. On notera également le rot et la nausée. Pathologie de la plèvre (pleurésie, empyème). Ils se développent comme des complications de la pneumonie ou de la tuberculose. En leur faveur est le lien avec la respiration. Pneumonie (généralement - inférieure). Habituellement, cette pathologie se manifeste par de la fièvre, des douleurs dans les muscles. Si elle n’a pas été traitée pendant un certain temps, il se développe un essoufflement et une sensation de manque d’air. Maladie cardiaque. Ici, la douleur est associée à l'anxiété ou à l'exercice, elle est facilitée par la nitroglycérine ou par l'utilisation prolongée de médicaments comme Anaprilina, Atenolol, Nebivolol. Si la douleur est grave, survient après plusieurs années d’attaques, soulagées par la nitroglycérine, il peut s’agir d’un infarctus du myocarde. Maladies du diaphragme (le plus souvent - hernie diaphragmatique, lorsque les organes abdominaux entrent dans la cavité thoracique). Dans ce cas, il peut y avoir une arythmie cardiaque, une difficulté à respirer - après avoir mangé, surtout si la personne a alors pris une position horizontale. Névralgie intercostale. Dans cette pathologie, dans l'espace intercostal affecté, il est parfois possible de détecter une éruption cutanée épineuse d'herpès zoster ou de sentir la vertèbre étranglée lorsqu'on appuie dessus séparément. Les symptômes de la névralgie intercostale sont l'apparition d'une douleur au-dessus du plexus solaire à droite ou à gauche, qui donne respectivement à la main gauche ou à la main droite. Ça fait mal de prendre une profonde respiration ou de tousser. La température augmente rarement; symptômes d'intoxication (nausée, faiblesse, douleurs dans les muscles ou les os) qui distinguent cette pathologie de la pleurésie.

Que faire avec la douleur dans le plexus solaire

Lorsque survient un syndrome douloureux qui, à votre avis, ressemble à une névralgie au solarium ou au plexus solaire, il est urgent de faire appel à un neuropathologiste pour aider à rétablir la conductivité normale des nerfs du plexus. Si la douleur est plus accompagnée de diarrhée, de fièvre, d’écoulement d’urine avec du sang ou d’autres symptômes, vous devez consulter un thérapeute qui vous dirigera vers les spécialistes nécessaires et vous prescrira les recherches nécessaires.


Articles Connexes Hépatite