Aimer Eugène Dmitrievich

Share Tweet Pin it

GBUZ région de Kaliningrad
Hôpital clinique de la ville
ambulance

Help desk:
+7 (4012) 53-45-56
Réception:
+7 (4012) 46-58-68

Bienvenue!

L'institution budgétaire des soins de santé de la région de Kaliningrad, appelée «hôpital d'urgence clinique de la ville», est une institution multidisciplinaire qui fournit des soins médicaux spécialisés à la population de notre région, y compris les technologies de pointe. L’hôpital compte 131 médecins, dont 52 appartiennent à la catégorie de qualification la plus élevée. L'équipe emploie un candidat et un médecin, trois docteurs honorés de la Fédération de Russie. Le 13 septembre 2016, l'hôpital a célébré son 70e anniversaire. Au fil des ans, le travail au sein de l'équipe hospitalière a développé de fortes traditions. Parallèlement, l’hôpital ambulancier est en constante évolution. Il introduit les technologies médicales modernes et met activement à jour le matériel de traitement et de diagnostic. L'hôpital est la base clinique de l'institut médical de BFU eux. Kant Actuellement, la reconstruction de l'hôpital a commencé. Il est prévu d’acheter du nouveau matériel médical, ce qui améliorera la disponibilité et la qualité des soins médicaux. La politique de l'institution vise à fournir des soins médicaux rapides et de qualité conformément aux exigences de la loi. Nous offrons également la possibilité de recevoir des soins médicaux dans le cadre de polices d'assurance maladie volontaire (pour plus d'informations, voir la section «ACV»). De la part de l’ensemble de l’équipe et de moi-même, j’espère qu’un appel aux urgences ne vous laissera que des impressions positives.

Médecin en chef, E.V. Kucherenko

Nouvelles

Copyright 2018 • Institution budgétaire d'État chargée de la santé dans la région de Kaliningrad "Hôpital d'urgence clinique de la ville" • Tous droits réservés.

Littérature médicale. Nouveaux articles

But Améliorer les résultats du traitement chirurgical des patients atteints du syndrome d'hypertension portale. Matériel et méthodes. Au total, 169 patients atteints du syndrome d'hypertension portale ont été opérés de manière planifiée. Cirrhose du foie chez 100 patients et 69 patients avec hypertension portale extrahépatique. Tous les patients ont été planifiés manœuvres portocavales. Les patients atteints de cirrhose du foie ne réalisaient qu'un shunt sélectif porto-cave, avec hypertension portale extrahépatique - shunt maximal par splénorénal mésentérique ou caval et anastomose «côte à côte» ou de type H. Les résultats Une dérivation porto-cave sélective a été réalisée chez 24 patients, soit 76 gastrotomies avec éclats de varices de l'œsophage et de l'estomac. Dans l'hypertension portale extrahépatique, 43 patients ont développé une anastomose portocavale, 26 varices de l'œsophage et de l'estomac ont été cousues. Les opérations de shunt ont été refusées en raison du degré élevé d'activité du processus dans le foie, de la présence d'une encéphalopathie, de signes d'insuffisance cardiaque, ainsi que de la prise en compte des données échographiques et du scanner du système portail vasculaire. Des résultats immédiats satisfaisants ont été obtenus chez 97% des patients, la mortalité était de 0,8%. Conclusion Pour optimiser le choix de la méthode de traitement chirurgical des patients atteints d’hypertension portale, un protocole pas à pas pour l’examen préopératoire est nécessaire: sélection du patient sur la base de données cliniques et de laboratoire, études d’état hémodynamique et neurologique central. Il est nécessaire de déterminer les caractéristiques hémodynamiques et topographiques afin de prédire la possibilité de réaliser divers types d'anastomose portocavale à l'aide d'ultrasons et de tomodensitométrie avec reconstruction 3D des vaisseaux portail et caval, afin de clarifier le type et l'étendue de l'intervention chirurgicale en fonction des données peropératoires.

Mots-clés:
hypertension portale, shunt porto-cave, cirrhose du foie, hypertension portale extra-hépatique, échographie, tomographie assistée par ordinateur, reconstruction tridimensionnelle, hypertension portale, shunt porto-cave, cirrhose du foie, obstruction veineuse porte extra-hépatique, échographie, tomographie par ordinateur

Littérature:
1. Eramishantsev A. K. Hypertension portale extrahépatique primaire et son traitement chirurgical: D.. dis. chérie sciences. M., 1983. 325 p.
2. Lebezev V.M. Manipulation de Portocaval chez des patients souffrant d'hypertension portale: D.. doct. chérie sciences. M., 1994. 213 p.
3. Scherzinger A.G. Pathogenèse, diagnostic, prévention, traitement des saignements causés par les varices de l'œsophage et de l'estomac chez les patients atteints d'hypertension portale:.. dr. chérie sciences. M. 1986. 310 p.
4. Luqman Z., Khan M. R., Alam M., Atiq M., Sophie Z. J. Ayub. Med. Coll. Abbottabad. 2004; 16 (4): 70-74.
5.Wolff M., Hirner A. Traitement chirurgical de l'hypertension portale. Zentralbl. Chir. 2005; 130 (3): 238-245.
6.Zhang Z.T. De l'hypertension chirurgicale dans le maniculum. Cgin. J. Chirurgie Hépatobiliaire. (Menton). 2008; 14: 77-78.
7. Bohyan T.S. Anastomoses partielles du porto-cave chez les patients atteints de cirrhose du foie et d'hypertension portale: D.. dr. chérie sciences. M., 2000. 202 p.
8. Kamalov Yu.R. Échographie abdominale pour le syndrome d'hypertension portale: un manuel. M., 2004. 48 p.
9.Shipov O.Yu. Diagnostic de l'hypertension portale avec angiographie par échographie hépatique: dis. Cand. chérie sciences. M., 2002. 110 c.
10.Aydin U., Yazici P., shunt systémique de Porto-Kilic M. utilisant la veine surrénale comme conduit; une procédure alternative pour shunt splenorenal. BMC Surg. 2007; 7: 7.
11.Brancatelli G., Baron R.L., Feaerle M.P., Sparacia G., Pealer K. Fibrose confluente focale dans l'histoire naturelle du foie cirrhotique étudiée avec un scanner en série. Am. J. Rentgenol. 2009; 192 (5): 1341-1347. doi: 10.2214 / AJR.07.2782.
12.de Franchis R. Diagnostic non invasif (et peu invasif) des varices oesophagiennes. J. Hepatol. 2008; 49 (4): 520-527. doi: 10.1016 / j.jhep.2008.07.009.
13.Li F.H., Hao J., Xia J.K., LiH.L., Fang H. Varices œsophagiens à analyse hémodynamique chez des patients atteints de cirrhose du foie par échographie Doppler couleur. Monde J. Gastroenterol. 2005; 11 (29): 4560 à 4565.
14. E. Moubarak; A. Bouvier; J. Boursier; J. Lebigot; C. Ridereau-Zins; F. Thouveny; S. Willoteaux; C. Aube; une revue picturale tridimensionnelle MDCT. Abdom Imagerie. 2012; 37 (5): 746 à 766.
15.Robinson K.A., Middelton W.D., Al-Sukaiti R., Teefey S.A., Dahiya N. Doppler, sonographie de hupertension portale. Échographie Q. 2009; 25 (1): 3-13. doi: 10.1097 / RUQ.0b013e31819c8685.
16.Sgouros S.N., Vasiliadis K.V., Pereira S.P. Revue systématique: techniques endoscopiques et basées sur l'imagerie dans le domaine des saignements. Aliment Pharmacol. Ther. 2009; 30 (10): 965 à 976. doi: 10.1111 / j.1365-2036.2009.04135.x.

Patients souffrant d'hypertension portale

Objectif. Pour améliorer les résultats de l'hypertension. Matériel et méthodes. Cent soixante neuf patients atteints d'hypertension portale qui ont subi une chirurgie élective ont été examinés. Cirrhose du foie chez 100 patients et 69 patients - obstruction extrahépatique de la veine porte. La manœuvre de Portocaval était prévue pour tous les patients. La dérivation sélective du porto-cave était préférable chez les patients cirrhotiques; Une dérivation maximale par anastomose mésentéro-cavale ou splénorénale «latéral» ou «de type H» a été choisie pour les patients présentant une obstruction extrahépatique de la veine porte. Les résultats. Une dérivation sélective du porto-cave a été réalisée chez 26 des 100 patients atteints de cirrhose du foie. Soixante seize patients ont subi une gastrotomie avec ligature directe des varices œsophagogastriques. Dans le cas de l'obésité de la veine porte extrahépatique, il y avait 26 patients. La chirurgie shunt était une voie pour l'insuffisance hépatique, la présence d'une encéphalopathie hépatique, l'insuffisance cardiaque; et aussi la tomographie calculée du système de portail. Des résultats satisfaisants à court terme ont été obtenus chez 97% des patients. La mortalité globale était de 0,8%. Conclusion C'est une étude de l'hémodynamique centrale et de l'état neurologique. Il est nécessaire de déterminer le nombre de manœuvres portocavales. définir le type et l'étendue du traitement chirurgical.

Mots-clés:
hypertension portale, shunt porto-cave, cirrhose du foie, hypertension portale extra-hépatique, échographie, tomographie assistée par ordinateur, reconstruction tridimensionnelle, hypertension portale, shunt porto-cave, cirrhose du foie, obstruction veineuse porte extra-hépatique, échographie, tomographie par ordinateur

Forum sur l'hépatite

Partage des connaissances, communication et soutien pour les personnes atteintes d'hépatite

Je traite mon bien-aimé et mon cher. Kelvin89

Modérateur: Gudvin

  • Aller à la page:

Post Kelvin89 »Oct 02 2013 14:18

Post Kelvin89 »Oct 02 2013 14:24

Re: Je traite mon bien-aimé et le plus cher. Kelvin89

Message GirlX »02 Oct 2013 14:26

Re: Je traite mon bien-aimé et le plus cher. Kelvin89

Message Anastasia »02 Oct 2013 14:26

Post Kelvin89 »Oct 02 2013 15:07

Post Kelvin89 »Oct 02 2013 15:09

Post Kelvin89 »Oct 02 2013 15:13

Re: Je traite mon bien-aimé et le plus cher. Kelvin89

Message GirlX »02 Oct 2013 15:15

Re: Je traite mon bien-aimé et le plus cher. Kelvin89

Message Zolotko »3 octobre 2013 16:30

Le message Kelvin89 »03 octobre 2013 04:33

Re: Je traite mon bien-aimé et le plus cher. Kelvin89

Message Zolotko »3 octobre 2013 04:37

Post Kelvin89 »04 Oct 2013 07:31

Post Kelvin89 »5 octobre 2013 14:46

Post Kelvin89 »5 octobre 2013 à 14h50

Post Kelvin89 »5 octobre 2013 14:58

Résumé et thèse de médecine (14.00.27) sur le sujet: Évaluation comparative des résultats des anastomoses portocavales et des étincelles des varices de l'œsophage et de l'estomac chez des patients atteints de cirrhose du foie et d'hypertension portale

Table des matières Thesis Love, Evgeny Dmitrievich :: 2004 :: Moscou

CHAPITRE I: RÉVISION DE LA LITTÉRATURE.

1.1 Facteurs à l'origine des saignements causés par les varices de l'œsophage et de l'estomac.

1.2 Manœuvre Porto-cavale chez les patients atteints de cirrhose du foie et d’hypertension portale.

1.3 Opérations sans pontage chez les patients atteints de cirrhose et d’hypertension portale.

1.4 Évaluation comparative de la PKA et des interventions directes contre les varices de l'œsophage et de l'estomac chez les patients atteints de cirrhose et d'hypertension portale, conformément à la littérature.

CHAPITRE 2: CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES MÉTHODES ET MÉTHODES DE RECHERCHE.

2.1 Caractéristiques générales des patients.

2.2 Méthodes de recherche.

2.3 Choix du mode opératoire pour la prévention du saignement des varices chez les patients atteints de cirrhose du foie et d’hypertension portale.

CHAPITRE 3: ÉVALUATION COMPARATIVE DES RÉSULTATS DE L'ACTIVATION ET DU CLIGNOTAGE DE PORTO-CÂBLE DE DIGESTIVE VERVAL ET D'ESTOMAC.

3.1 Évaluation comparative des résultats directs du STS et du clignotement des varices.

3.2 Évaluation comparative des résultats à long terme du PCP et du clignotement

Introduction de la thèse sur "La chirurgie", Lyubivy, Evgeny Dmitrievich, résumé de l'auteur

L'hypertension portale est un domaine de la chirurgie assez inconfortable, mais au moins elle offre des perspectives scientifiques à long terme et une pertinence perpétuelle.

La cirrhose est une maladie chronique à forte mortalité. La cirrhose du foie (CP) est la sixième cause de décès chez les adultes et le huitième coût économique de traitement parmi les principales maladies. Selon l'OMS, la mortalité par cirrhose a fortement tendance à augmenter.

L’hypertension portale (PG) est la principale manifestation de la cirrhose et est responsable de la plupart de ses complications. Les varices gastro-intestinales (varices) et les saignements qui en résultent sont le résultat direct de l'hypertension portale et sont en grande partie à l'origine d'une morbidité et d'une mortalité élevées ainsi que du coût élevé du traitement.

Les causes de décès chez les patients atteints de cirrhose du foie sont les suivantes: récurrence de saignements de varices œsophagiennes et gastriques (48-53%), encéphalopathie et insuffisance hépatique (17-24%) ou une combinaison de ces facteurs (14-37%); dans 4 à 11% des cas, la cirrhose est transformée en cancer [72, 156]. L'espérance de vie des patients dépend de la cause de la cirrhose du foie, du stade auquel la maladie est diagnostiquée et du développement de la complication principale. Les premières hémorragies œsophago-gastriques survenues, quelles que soient les mesures thérapeutiques, entraînent la mort dans 50 à 80% des observations [10, 149, 152].

Les indications chirurgicales chez les patients atteints de CP et de PG apparaissent généralement en raison de la nécessité de prévenir les saignements causés par les varices de l'œsophage et de l'estomac. Dans ce cas, l'opération de choix peut être une anastomose porto-cavale (PKA) dans différentes variantes [11, 29, 45, 47, 52, 111, 190, 221, 239, 264] ou une intervention directe sur les varices de l'œsophage et de l'estomac [82 128,201].

Le choix du mode opératoire dépend non seulement des conditions topographiques et anatomiques, mais également de nombreux autres facteurs, tels que l'état fonctionnel du foie, le débit sanguin volumétrique dans la veine porte, le niveau d'activité de la cirrhose du foie. Cependant, le but ultime de ces opérations est d'éliminer ou de réduire le risque de saignement des varices. À cet égard, il est intéressant de comparer les résultats immédiats et à long terme de ces deux types d'opérations avec une évaluation de la dynamique des varices et de l'effet hémostatique de l'opération, ainsi que de la survie du patient, du retour au travail et du niveau d'invalidité, largement déterminé par l'évolution de la cirrhose du foie.

Améliorer les résultats du traitement chirurgical des patients atteints de CP et de PG. Pour atteindre cet objectif, les tâches suivantes ont été définies:

1) étudier et analyser la létalité postopératoire après une PKA vasculaire et des interventions directes sur les varices de l'œsophage et de l'estomac, effectuées de manière planifiée;

2) étudier les résultats à long terme de ces opérations en termes d'effet hémostatique et de dynamique des varices de l'œsophage et de l'estomac;

3) étudier la réhabilitation sociale des patients opérés et l'évolution de la maladie sous-jacente (c.-à-d. La cirrhose du foie);

4) à la lumière d'une évaluation comparative des résultats immédiats et à long terme, clarifier les indications et choisir la méthode opératoire pour la prévention des saignements gastro-œsophagiens chez les patients atteints de PC et de THG.

Pour la première fois en Russie, les résultats immédiats et à long terme après shunt partiel porto-caval et clignotements des varices de l'œsophage et de l'estomac chez des patients atteints de cirrhose du foie et d'hypertension portale ont été étudiés et comparés à un matériel clinique volumineux.

Prouvé le besoin d'une endoscopie de contrôle trois mois après la chirurgie pour déterminer les tactiques supplémentaires de prise en charge du patient.

Sur la base d'une étude des causes de décès, il a été conclu que l'évolution de la cirrhose était défavorable après un shunt porto-caval partiel chez un groupe de patients présentant un stade sous-compensé de la maladie.

Indications développées et contre-indications pour le shunt partiel porto-caval et le clignotement des varices de l'œsophage et de l'estomac.

La signification pratique du travail

Une analyse rétrospective des résultats à long terme après anastomose partielle porto-cavale et scintillement des varices de l'œsophage et de l'estomac chez des patients atteints de cirrhose du foie et d'hypertension portale a montré que la survie dépend principalement de l'état fonctionnel du foie.

Les principales causes de mortalité postopératoire chez les patients subissant un shunt porto-caval partiel et des étincelles des varices de l'œsophage et de l'estomac étaient respectivement l'insuffisance hépatique et la récurrence des saignements gastro-œsophagiens.

L'effet négatif de la dérivation porto-cavale partielle chez les patients présentant une cirrhose du foie sous-compensée et la présence d'un syndrome cytolytique sur l'évolution de la maladie sous-jacente a été prouvé.

La relation entre la présence d'un syndrome cytolytique dans les résultats et le risque élevé de mortalité postopératoire due à une insuffisance hépatique après apparition de varices des varices de l'œsophage et de l'estomac a été prouvée.

Les dispositions et les conclusions découlant des travaux permettent de choisir le montant optimal de chirurgie pour la prévention des saignements gastro-oesophagiens, ce qui peut améliorer considérablement les résultats du traitement chirurgical des patients atteints de cirrhose du foie et d’hypertension portale.

Mise en oeuvre des résultats

Les méthodes développées de traitement chirurgical ont trouvé une application pratique chez les patients atteints d’hypertension portale dans le département de chirurgie d’urgence et d’hypertension portale du Centre scientifique russe de chirurgie de l’Académie des sciences médicales de Russie, sur la base du City Clinical Hospital No. 20 de Moscou.

Les principales dispositions de la thèse ont été rapportées sur:

- Congrès international de chirurgie "Problèmes actuels de la chirurgie moderne" (Moscou, 2003);

- la huitième conférence russe "Hepatology Today" (

- Conférence scientifique du département de chirurgie d'urgence et d'hypertension portale du Centre scientifique russe de chirurgie de l'Académie des sciences médicales de Russie, 4 mars 2004 (Moscou).

Sur le sujet de la thèse a publié cinq publications.

La portée et la structure de la thèse

Le travail de thèse est présenté sur 128 pages de texte dactylographié et comprend une introduction, 3 chapitres, une conclusion, des conclusions et des recommandations pratiques. La thèse est illustrée de 13 dessins et contient 21 tableaux. La bibliographie comprend 272 sources, dont 95 sont des auteurs nationaux et 177 des auteurs étrangers.

Conclusion de la recherche sur le sujet "Évaluation comparative des résultats des anastomoses portocavales et des étincelles des varices de l'œsophage et de l'estomac chez des patients atteints de cirrhose du foie et d'hypertension portale"

1. Le refus des anastomoses splénorénales sélectives chez les patients du groupe “A”, lorsque l'écoulement de la veine splénique est associé à une lésion du pancréas, a réduit la mortalité postopératoire sous PKPS de 7,2 à 0%. Après apparition des varices de l'œsophage et de l'estomac dans le groupe "A", aucun décès n'a été constaté.

2. La mortalité postopératoire chez les patients du groupe «B» après anastomose vasculaire était de 17,4%; Les principales causes de décès étaient la thrombose de l'anastomose et l'insuffisance hépatique. Après avoir éclairci les varices de l'œsophage et de l'estomac, la mortalité postopératoire chez les patients du groupe «B» était de 15,8%. Sa cause principale était une insuffisance hépatique.

3. Chez les patients subissant un shunt porto-caval, des saignements récurrents à long terme sont survenus chez 4 patients, ce qui représente 5,1%. Après avoir éclairci les varices de l'œsophage et de l'estomac, 7 patients (7,2%) sont décédés de récidives hémorragiques gastro-œsophagiennes massives à long terme. Leur origine est liée à la fois à la thrombose des anastomoses vasculaires et à l'apparition de varices nouvelles ou non cousues dans l'œsophage et l'estomac.

4. 68,5% des patients ayant subi un shunt porto-caval et 64,5% des patients qui avaient flashé leurs veines variqueuses de l'œsophage et de l'estomac ont repris le travail. La principale cause d'invalidité et de qualité de vie réduite après un shunt portocaval partiel et sélectif était l'encéphalopathie chronique du foie, notée dans 23% des cas. Après une intervention chirurgicale, des patients présentant une encéphalopathie chronique du foie étaient présents chez 5% des patients. La principale cause d'invalidité de longue durée après une éruption prolongée de varices de l'œsophage et de l'estomac au cours d'une longue période était une récidive d'hémorragie d'estomac frais.

5. Résultats à long terme du shunt porto-caval et de la chirurgie Les patients témoignent de l'intérêt des anastomoses vasculaires pour la prévention des saignements gastro-oesophagiens dus aux varices de l'œsophage et de l'estomac chez les patients atteints de cirrhose du foie du groupe A. Cet avantage de la dérivation porto-cavale est complètement nivelé dans le groupe «B» en raison de la progression de l'insuffisance hépatique, en particulier au cours de la première année d'observation, principale cause de décès. L’opération de choix pour les patients du groupe «B» doit être considérée comme une éruption clignotante des varices de l’œsophage et de l’estomac.

1. Après le PKKH et l'apparition de varices dans l'œsophage et l'estomac, un examen endoscopique doit être effectué trois mois après la chirurgie pour évaluer le degré de varices et déterminer la tactique de gestion de ces patients.

2. Une augmentation des transaminases de plus de 2 fois est un facteur pronostique défavorable au développement d'une insuffisance hépatique et du décès au cours de la période postopératoire. Le retard d'une opération planifiée est associé au risque de saignement œsophagien-gastrique, qui aggrave considérablement le pronostic d'une intervention chirurgicale et augmente le risque de décès.

3. Avec des indicateurs de cytolyse supérieurs à 2 standards, la question de la mise en œuvre de l'anastomose vasculaire doit être résolue après une biopsie du foie par ponction. En présence de biopsies, les spécimens de haute activité de la PKSH doivent être abandonnés au profit de la formation de bouffées de varices.

4. La consultation d'un neurologue pour une encéphalopathie latente est une condition préalable à la réalisation d'un PCB. Lorsqu'elle est disponible, la question du choix de la chirurgie doit être tranchée en faveur de la formation de flashes de varices de l'œsophage et de l'estomac.

5. La mortalité postopératoire après PKH peut être réduite en éliminant les anastomoses vasculaires sélectives, lorsque la libération de la veine splénique est associée au risque de développer une pancréatite postopératoire. Une alternative peut être le ACI ou le clignotement des varices de l'œsophage et de l'estomac.

Références en médecine, mémoire de 2004, Lyubivy, Evgeny Dmitrievich

1. Actes Kh.A., Khashimov Sh.H., neuvième A.V. Le rôle des facteurs individuels dans la pathogenèse des varices de l'œsophage et de leurs saignements chez les patients atteints de cirrhose du foie // Annales d'hépatologie chirurgicale. 1998. Volume 3. N ° 3. S. 130.

2. Akopyan V.G., Pshenichnikov V.N., Kleimenova I.I. et autres Caractéristiques du traitement chirurgical de l'hypertension portale chez les enfants // Dans le livre: Hypertension portale. M., 1974. S. 133-138.

3. Baron J.H., Moody F.G. // Dans le livre: Gastroenterology. M: Medicine, 1988. T. 1. S. 33-37.

4. Barsky A.V., Stolyarov E.A. Certains indicateurs de la réactivité immunologique chez les patients atteints d'une maladie hépatique chronique avant et après une chirurgie. 1984. № 7. S. 97-98.

5. Berezkin D.P. L'étude de la survie et du pronostic individuel pour les tumeurs malignes // Dans le livre: Oncologie générale. M., 1989. S. 608-631.

6. PN Bisenkov, Topographie des formations veineuses du tiers inférieur de l'œsophage. // Dans le livre: Caractéristiques de la topographie des formations veineuses de certaines parties du tractus gastro-intestinal. L., 1955. page 6 8.

7. Blyuger A.F., Novitsky I.N. Hépatologie pratique // Riga, 1984. 405 p.

8. Bondarenko I.P., Dubinsky A.A., Tereshkin N.G. Utilisation de l'anaprilina pour la correction de l'hypertension portale en cas de cirrhose du foie // Affaires médicales. 1989. № 11. S. 19-22.

9. Bulanov KI, Kalita N.Y., Furmanenko, éd. et al., Modifications de l'hémodynamique régionale dans la cirrhose décompensée // SPB., 1995, p. 166-167.

10. Vakhidov V.V., Khamidov P.N., Nazyrov F.G. Traitement chirurgical de la cirrhose avec le syndrome de l'hypertension portale // Dans le livre: Problèmes actuels de la chirurgie reconstructive. Tashkent, 1985, pages 18-26.

11. Vakhidov V.V., Nazyrov F.G. Anastomoses portosystémiques dans le traitement chirurgical de la cirrhose du foie avec hypertension portale // Dans le livre: Traitement chirurgical de l'hypertension portale, de maladies et de lésions du foie. Kharkov, 1986, pages 13-14.

12. Halperin E.I. Le problème de l'hypertension portale // Chirurgie. 1967. № 10. S. 128-135.

13. Gogichayshvshsh S.Sh. L'influence des méthodes de traitement chirurgicales sur l'hémodynamique centrale et porto-hépatique chez les patients atteints d'hypertension portale Cand. chérie sciences. M., 1990. 119 p.

14. Graiov A.M., Borisov A.E. Chirurgie endovasculaire du foie // JL, 1986.

15. Granov A.M., Volkov A.A., Yakovleva L.A. Évaluation scintigraphique des résultats du traitement de la cirrhose alcoolique du foie // Radiologie médicale. 1988. №2. Pp. 12-15.

16. Grozdov V.M., Patsiora M.D. Chirurgie des maladies du système sanguin // M.: Medicine, 1962. 257 p.

17. Dalimov K.S., Khamidov P.M. Caractéristiques de l'hémodynamique chez les patients souffrant d'hypertension portale // Journal médical d'Ouzbékistan. 1985. N ° 5. S. 36-38.

18. Dolidze M.A. Résultats des anastomoses vasculaires porto-cavales chez des patients atteints d'hypertension portale // Diss..cand. chérie sciences. M., 1992.113 p.

19. Epifanov N.S. Au 100e anniversaire de l'opération de l'anastomose porto-cave // ​​Médecine clinique. 1977. T. 55. N ° 8, p. 145-147.

20. Yeramishantsev A.K. Hypertension portale extrahépatique primaire et son traitement chirurgical // Résumé de l'auteur. diss. doc chérie sciences. M., 1983.27 p.

21. Eramishantsev A.K. Hypertension portale extrahépatique primaire et son traitement chirurgical // Diss. doc chérie sciences. M., 1983. 325 p.

22. Yeramishantsev AK, Scherzinger AG, Kitsenko E.A. Évaluation comparative de diverses méthodes de ligature des varices de l'œsophage et de l'estomac chez des patients atteints d'hypertension portale extrahépatique // Chirurgie. 1983. № 7. S. 63-68.

23. Yeramishantsev, A.K., Lebezev, V.M., Kitsenko, E.A. et al., Hémodynamique centrale et hépato-hépatique dans le traitement chirurgical des patients atteints de cirrhose et d'hypertension portale // Clinical Medicine 1991. N ° 6. P. 81-83.

24. Eramishantsev, AK, Lebezev, VM, Scherzinger, AG, etc. Réévaluation des points de vue sur les anastomoses cavitaires péritonéales vasculaires en chirurgie pour l'hypertension portale // Surgery. 1991. No. 6. S. 78-82.

25. Eramishantsev AK, Lebezev V.M., Plekhanov A.N. Manipulation de Portocaval chez des patients souffrant d'hypertension portale // Actes du Symposium international. Minsk, 1995. P. 29.

26. Yeramishantsev, A.K., Lebezev, V.M., Scherzinger, A.G. et autres.Sorticage de Portocaval chez des patients souffrant d'hypertension portale extrahépatique // Journal russe de gastroentérologie, d'hépatologie et de coloproctologie. 1995. № 2. S. 60-64.

27. Yeramishantsev AK, Scherzinger AG, BourA.V. Approches modernes du traitement des saignements gastro-intestinaux aigus chez les patients souffrant d'hypertension portale // Annales d'hépatologie chirurgicale. 1998. T. 3 № 3 S. 142.

28. Erokhina L.G., Gubsky L.V., Patsiora M.D. Les principales formes d'encéphalopathie hépato-portale chez les patients atteints d'hypertension portale // Diss. Dr. chérie sciences. M., 1976. 407 p.

29. Ershov, Yu.A., Kislukhin, VV, Mikhailov, Yu.M., et al., Caractéristiques de la circulation collatérale et de l'hémodynamique chez les patients atteints de cirrhose du foie, In: Portal Hypertension. M. 1979. S. 2832.

30. Zhigalov S.B. Sclérose endoscopique et embolisation endovasculaire dans le traitement complexe de saignements ou de varices de l'œsophage et de l'estomac chez des patients présentant une hypertension portale // Diss.. Cand. chérie sciences. M. 1993.198 p.

31. Zubarev P.N. Méthodes chirurgicales de traitement de l'hypertension portale en ascite (à l'occasion du 100e anniversaire de la création de NV Ekk de la première anastomose au Porto Caval au monde) // Herald of Surgery. 1978. T. 120. № 5. S. 130-136.

32. Zubarev, PN, Kotiv, BN, Didenko et coll., Différentes tactiques dans le traitement des saignements pseudo-gastriques de l'hypertension portale // Annales d'hépatologie chirurgicale. 1998. Volume 3. N ° 3 p. 145

33. Ivanov, P.A. Diagnostic d'urgence et traitement des saignements des veines dilatées de l'œsophage et de l'estomac // auteur. diss. Cand. chérie sciences. M. 1967. page 12.

34. Kalita N.Ya., Kotenko OG Le choix de la méthode de traitement chirurgical des varices dans la cirrhose du foie, en tenant compte de l’état de la portohémodynamique et de l’encéphalopathie // Dans le livre: Nouvelles technologies en hépatologie chirurgicale. SPB. Pp. 24-25.

35. Kalita N.Ya., Kotenko OG Découplage des opérations dans le traitement des saignements des varices de l'œsophage et de l'estomac avec cirrhose du foie // Annales d'hépatologie chirurgicale. 1998. Volume 3. N ° 3. P. 147.

36. Karpman L.M. Mécanisme de saignement des varices de l'œsophage et de l'estomac dans l'hypertension portale // Hypertension portale: Résumés du 1er Symposium pan-union sur le problème de l'hypertension portale. M.: Medicine, 1974. S. 27-33.

37. A. Kleint 3. Traitement chirurgical des saignements des ganglions variqueux de l'œsophage chez l'adulte et l'enfant // Chirurgie. 1962. N ° 6, p. 71-75.

38. Conn, G.O., Libertal, MM Coma hépatique et syndrome de lactulose. M., 1983.

39. Court V.N. Justification pathogénétique du traitement chirurgical du syndrome d'hypertension portale // Résumé. diss. Dr. chérie sciences. Kiev, 1982.48 p.

40. Kuzin G.A. Correction de l'homéostasie chez les patients présentant un saignement pseudo-gastrique chez les patients atteints d'hypertension portale // Auth. diss..cand. chérie sciences. M., 1987.22 p.

41. Lebezev V.M., Scherzinger A.G., Plekhanov A.N. Manipulation porto-cave chez les patients atteints d'hypertension portale extrahépatique // Dans le livre: Nouvelles orientations en angiologie et en chirurgie vasculaire. Résumés de la conférence internationale des 20 et 22 juin 1995. P. 184.

42. Makarevich Ya. A. Nouvelles données sur la pathogénie de la crise portale de la cirrhose du foie // Dans le livre: Résumés du XVIII Congrès mondial des thérapeutes, 2e partie, M., 1981. P. 309-311.

43. Maksimenkov A.N. Anatomie chirurgicale de l'abdomen // L.: Medicine, 1972. 688 p.

44. Marquis F. À propos des varices de l'œsophage // Bulletin de chirurgie. 1958. N ° 2, p. 7-12.

45. Musin R.A. Utilisation de prothèses vasculaires synthétiques "Vitaflon" avec shunt porto-cave chez les patients présentant une hypertension portale // Diss..cand. chérie sciences. M., 2000. 142 p.

46. ​​Pavlenko P.P., Redkin A.G., Redkin G.A. Le fonctionnement de la séparation porte-non appariée à l'aide de l'endoprothèse chez des patients présentant des varices récurrentes de l'œsophage // Annales d'hépatologie chirurgicale. 1998. Volume 3. N ° 3, page 159.

47. Patsiora MD, Tsatsanidi K.N., Ershov Yu.A. Opérations répétées pour saignements récurrents des veines de l'œsophage // Surgery. 1967. N ° 9. S. 69-75.

48. Patient MD, Aruin LI, Karpman LM, et al., Sur la pathogenèse des saignements des veines de l'œsophage et de l'estomac avec hypertension portale // Journal de chirurgie. 1970. N ° 1. P. 39-44.

49. Patient M, D., Tsatsanidi K.N. Opérations répétées pour l'hypertension portale // Problèmes actuels de la chirurgie moderne. Petrozavodsk, 1974. S. 85-87.

50. Patsiora MD, Yeramishantsev AK Chirurgie hypertension portale extrahépatique // Chirurgie. 1977. N ° 7. S. 52-58.

51. Patsiora MD, Tsatsanidi KN., Eramishantsev, AK Le choix de la méthode de chirurgie pour les saignements récurrents chez les patients opérés antérieurement avec une hypertension portale // Chirurgie. 1979. No. 1. P. 4149.

52. Patiente M.D. Chirurgie de l'hypertension portale. 2e éd., Ext. Tashkent, 1984. 319 p.

53. Patsiora MD, Scherzinger AG, Kitsenko E.A. Facteurs de risque de saignement des varices de l'œsophage et de l'estomac chez les patients atteints d'hypertension portale // Chirurgie clinique 1984. Numéro 9. P. 23-26.

54. Patiente, Aruin LI, Tsatsanidi KN. et al. Oesophagite chez les patients souffrant d’hypertension portale // Chirurgie. 1988. № 1. S. 7074.

55. Plekhanov A.N. Critères de prédiction des résultats des anastomoses porto-cavales partielles chez les patients atteints de cirrhose du foie // Diss.. Cand. chérie sciences. M., 1996. P. 122.

56. Podymova S.D. Maladie du foie. Guide du médecin // M: Médecine, 1984. S. 46-55.

57. Prutovykh N.N. Quelques problèmes de pathogenèse, de clinique et de traitement des saignements œsophagiens-gastriques dans l'hypertension portale. // Auteur. diss. Dr. chérie sciences. Novosibirsk, 1970. 27 p.

58. A. Pougatchev, AG, Potapova, Indiana, Leontyeva, AF, et autres, Causes et mécanismes des saignements gastro-œsophagiens chez les enfants présentant une forme de blocage extrahépatique du système portail. Dans: Hypertension portale. M., 1979. S. 9-11.

59. Ryss E.S., Fishzon-Ryss Yu.I. Quelques aspects cliniques, pathogénétiques et pharmacothérapeutiques de l’hypertension portale dans la cirrhose du foie // Archives thérapeutiques. 1989. № 8. S. 65-68.

60. Ryabukhin, IA, Dalimov, K.S., Saatov, P.P. Modifications de la fonction centrale et porto-hémodynamique et de la microcirculation du foie lors de la correction chirurgicale de l'hypertension portale // Dans le livre: Problèmes actuels de la chirurgie reconstructive. Tashkent, 1985, pages 73-87.

61. Saidmuradova A. Caractérisation endoscopique de l'œsophage chez des patients atteints de cirrhose du foie et d'hypertension portale // Diss..cand. chérie sciences. Douchanbé, 1983. 25 p.

62. Senyakovich V.M. Saignements gastro-intestinaux chez les enfants atteints d’une forme extrahépatique d’hypertension portale // Authors. diss. Cand. chérie sciences. M., 1978.19 p.

63. Siplivy V.A., Bersenv A.V., Tkachuk N.V. Prévision des résultats de l'opération de pontage spléno-rénal distal chez les patients atteints de cirrhose du foie // Recommandations méthodiques. Kharkov, 1993, page 33.

64. Siplivy V.A., Beresnev A.V., Petyunin A.G. Traitement chirurgical de l'hypertension portale chez les patients atteints de cirrhose du foie // Annales d'hépatologie chirurgicale. 1998. Volume 3. N ° 3, page 164.

65. Tachmuradova G. T. Etude du système nerveux dans l'hypertension portale sous traitement chirurgical // Diss..cand. chérie sciences. M., 1992, page 203.

66. Tsatsanidi KN. Opérations répétées pour saignements récurrents de varices oesophagiennes // Diss. dodsg chérie sciences. M., 1971. 418 p.

67. Tsatsanidi KN., Yeramishantsev AK. Résultats à long terme de la résection de l'œsophage distal et du cardia de l'estomac chez des patients atteints d'hypertension portale // Chirurgie. 1978. No. 10. P. 107-110.

68. Tsatsanidi KN., Eramishantsev AK, Scherzinger AG Résultats de l'inflammation des varices de l'œsophage et de l'estomac à partir de l'accès transpleural // Herald of Surgery 1987. N ° 2. P. 20-25.

69. Cherkasov V.A., Prokubovsky V.I. Cathétérisme transsélénique percutané de la veine splénique // Herald of Roentgenology. 1993. N ° 4. P. 46-49.

70. Shalimov A.A., Korotky V.N., Teplyi V.V. Tactiques chirurgicales pour les saignements pseudo-gastriques chez les patients atteints de cirrhose du foie // Bulletin de chirurgie. 1986. N ° 12. P. 26-30.

71. Scherzinger A.G. Traitement des saignements pseudo-gastriques chez les patients présentant une hypertension portale // Résumé. dis. Cand. chérie sciences. M. 1971.22 avec.

72. Scherzinger AG, Kitsenko EL. Possibilités de prédire l’apparition de saignements gastro-oesophagiens chez les patients atteints d’hypertension portale // Dans le livre: Chirurgie de l’hypertension portale. M., 1984. pages 152-155.

73. A. Scherzinger Pathogénie, diagnostic, prévention et traitement des saignements dus aux varices de l'œsophage et de l'estomac chez les patients atteints d'hypertension portale // Dis. Dr. chérie sciences. M., 1986

74. Scherzinger A.G., Zhigalova S.B., Umruzakov I.U. Analyse des complications de l'oblitération endoscopique des varices de l'œsophage chez des patients souffrant d'hypertension portale. Sb. actes: chirurgie des maladies purulentes septiques et de leurs complications. Alma-Ata, 1992, page 180186.

75. Scherzinger AG, Kitsenko E.A. Résultats immédiats et à long terme du flashing des varices de l'œsophage et de l'estomac chez les patients atteints d'hypertension portale // Annales d'hépatologie chirurgicale. 1998. Volume 3. N ° 3, page 172.

76. Ekk R.V. // Journal médical militaire. 1877. N ° 130. pp. 1-2.

77. Adamson, R., Butt, K., Dennis, Ch., Kinkhabwala, M. Varices pronostiques oesophagiens // Surg., Gynec. Obstet. 1977. V. 145. № 9 pp. 353-356.

78. Adsom M.A., Heerden J.A., Lisstrup D.M. Le shunt splénorénal distal // Arch. Surg. 1984. pp. 119-151; 609-614.

79. Allison P.R. 6. Mesure du sang dans les varices oesophagiennes // Thorax, 1951. V. 6. N ° 3. pp. 325-327.

80. Arioshi G., Hashizume M., Kitcmo S. et al. Évaluations cliniques et angiographiques et traitement des patients présentant des varices récurrentes après une transection transabdominale de l'œsophage // Hepatogastroenterology. 1997. janvier-février; 44 (130): pp. 192-198.

81. Ashida U., Utsunomiya J., Kotoura I. et al. Résultats du shunt splénorénal distal avec ou sans déconnexion splénopancréatique // J. clin. Gastroenterol. 1989. V. 11. № 6. pp. 658-662.

82. Baranofsky L.D., Wangenstein O.H. L’obstruction de la veine splénique augmente la perte de poids et prédispose à l’érosion de l’ulcère // Proc. Soc. Exp. Biol. Med. 1945. V. 59. № 2. pp. 234-242.

83. Battaglia G., E. Ancona, E. Patarnello et al. Opération modifiée de Sujura: résultats à long terme // World-J-Surg. 1996. mars Apr; 20 (3): 319-24; discussion 324-5.

84. Bernardino M.E., Steinberg H.V., Pearson T.C. et al. Shunts pour l'hypertension portale: IRM et angiographie pour la détermination de la perméabilité // Radiology. 1986. V. 158. pp. 57-61.

85. Bernstein, D.E., Phillips R.S. Gastropathie hypertensive Portal I I Gastrointest. Endosc. Clin N Am 1996 Oct; 6 (4): pp. 697-708.

86. Berru K., K. Inokuchi, Koyanagy N. Prévision de l'hémorragie variqueuse par endoscopie œsophagienne // Jpn. gastrointest. endoscop. 1981. V. 27. №7. pp. 213-218.

87. Bismuth #., Franco D., Hepp J. Shunt systémique de Portal dans la cirrhose hépatique: décider du résultat clinique // Ann. Surg. 1980. V. 192. P. 18.

88. Bismuth H., Adam R., Raccuia J.S. La transplantation hépatique dans la stratégie thérapeutique de l'hypertention du portail // Chirurg. 1995. juin; 66 (6): pages 574-581.

89. Blakemore A.H. Anastomose portacavale // Surg., Gyn. Obstetr. 1948. V. 87. №3. P. 277.

90. Blakemore A.H. Approche chirurgicale des saignements gastro-intestinaux des varices et de la hernie hiatiale // J. Med. Soc. New Jersey, 1966. V. 63. P. 256259.

91. Bondia J.A., Santoyo J., Fernandez-Aguilar J. L. et al. Déconnexion de vercos de chirurgie shunt dans l'hypertension portale. Une étude comparative // ​​Rev-Esp-Enferm-Dig. 1996. avril; 88 (4): 273-9.

92. Brown H.S., Halliwell M., échographie Aamar M. Dopplex. Gut. 1989. V. 30. No. 4. P. 503-509.

93. Burchart F. Transthoracis suture du saignement pour les varices oesophagiennes sans oesophagotomy. Rapport préliminaire I Acta chir. Scand. 1978. V. 144. №6. P. 371-373.

94. Burnett D.A., Rikktrs L.F. Traitement d'urgence non opératoire des hémorragies variqueuses // Clinical Surg. De l'Amérique du Nord. 1990. V. 70. No. 2. P. 291306.

95. Burns P., Taylor K., Bid A.T. Flowmetry Doppler et hypertension portale (éditorial) // Gastroenterology. 1987. V. 92. P. 824-826.

96. Caps, M.T., Helton, W.S., Johansen K. Dévascularisation du quadrant supérieur gauche pour l'hypertention du portail, «Unshuntable», Arch. Surg. 1996. août; 131 (8): 834 à 8; Discussion 838-9.

97. Capussotti L., R. Polastri, S. Arico et al. Anastomose portocavale chez les patients atteints de cirrhose du foie. Etude des facteurs pronostiques de survie par analyse multivariante // Gastroenterology. 1992. V. 16. N ° 5. P. 425429.

98. Capussotti L., Vergara V., Polastri R. et al. Une évaluation critique de la greffe H de petit diamètre au portocaval // Am. J. Surg. 1995. V. 170. № 1. P. 10-14.

99. Chandler J. Discussion dans: Sarfeh I.J., Rypins E.B., Fardi M. et al. Implications cliniques de l’hémodynamique portale après greffe H de petit diamètre portocaval // Surgery. 1984. V. 96. No. 2. P. 223-229.

100. Enfant C.G., Turcotte J.G. Chirurgie et hypertension portale // In: Child C.G. Le foie et l'hypertension portale / Ed. S.E. Dunphy. W.B. Sounders Co, 1964. V. 1. P. 85.

101. Christensen E., P. Schlichting, Fauerholdt L. et al. Valeur pronostique des critères de Child-Turcotte dans la cirrhose traitée médicalement // Hepatology. 1984. №4. P. 430-435.

102. Clowes G.H.A. Discussion dans: Sarfeh I.J., Rypins E.B., Fardi M. et al. Implications cliniques de l’hémodynamique portale après greffe H de petit diamètre portocaval // Surgery. 1984. V. 96. №2. P. 223-229.

103. Coldwell D. M., Aynsley D. A., More M. et al. Saignement des varices gastro-oesophagiennes: embolisation de la veine gastrique après déconnexion portale // Radiologie. 1991. V. 178. N ° 1. P. 249-251.

104. Collini F.J., Brener B. Hypertension portale // Surg., Gynec. Obstetr. 1990. V. 170. №2. P. 177-192.

105. Conversion d'un shunt porto-systémique intrahépatique transjugulaire échoué en shunt splénorénal distal chez des patients avec un enfant en cirrose // Ann. Surg., 1998 avril; 227 (4): 600-3.

106. Coon I.O. Pourquoi le portail prophylactique pour prévenir les hémorragies par les varices oesophagiennes? J. Surg. 1990. V. 12. N ° 1. P. 166-169.

107. Coopermcmn A.M., Hermann RE. Procédures de ligature dans la gestion de l'hypertension portale // Chirurgie. 1977. V. 81 N ° 4, page 382385.

108. Crile G. ligature transoesophagienne de varices saignantes de l'œsophage. // Arch. Surg. 1950 V. 61 № 4 P. 654-660.

109. Crowfoord C., Frenchner T. Nouveau traitement chirurgical de l'esophgus // Acta Otolaryngol. 1939. V. 27. P. 422 429.

110. D'Amico G., Pagliaro L. Fiabilité de l'endoscopie dans l'évaluation des caractéristiques variqueuses. Le projet italien de cirrhose du foie I I J. Hepatol. 1987. V. 14. № 1 p. 93-98.

111. D'Amico G., LucaA. Histoire naturelle. Corrélations cliniques-henodinamiques. Prévision du risque de saignement // Baillieres Clin. Gastroenterol. 1997 juin; 11 (2): 243-56.

112. Dagenais M, Longer B, Taylor BR, Greig P.D. Expérience de la procédure de dévascularisation œsophagogastrique radicale (Sugiura) pour les saignements variqueux hors du Japon // Monde. J. Surg. 1994. mars -Apr; 18 (2): 2228.

113. Dagradi A.E., Rodiles D.M., Cooper E. et al. "Diagnostic endoscopique des varices oesophagiennes." // Am. J. Gastroenterol. 1971 V. 54. № 4. pp. 371377.

114. Dawson, J., Gertsch, P., Mosimann, F. et al. Mesures endoscopiques de pression variqueuse: réponse au dinitrate d’isosorbide // Gut. 1985. V. 26. P. 843-847.

115. Drapanas Th. Shunt mésocaval d'interposition pour le traitement de l'hypertension portale // Ann. Surg. 1972. V. 176. N ° 4. P. 435-448.

116. Durtschi, M. B., et al. La section oesophagienne ne parvient pas à sauver les patients cirrotiques à haut risque présentant un saignement variqueux // Am. J. Surg. 1985. V. 150. No. l.P. 18-23.

117. Eckhauser F.E., Raper S.E., Mulholland M.W., Knol J.A. Concepts actuels de la physiopathologie et du traitement de l'hypertension portale et de l'hémorragie variqueuse // Gastroenterol. Jpn. 1991. juillet; 26 Suppl 3: 18.

118. Emre A., Acarli K., Alper A. et al. Les varices oesophagiennes sont-elles toujours indiquées? // Chirurg. 1993. mai; 64 (5): 396-9.

119. Eramishcmtsev A.K., Konstantinov B.A., Gautier S.V., Lebezev V.M. Transplantation orthotopique à Moscou: première étape à Moscou // IX Congrès international de la maladie du foie. Bâle, 1992. P. 186.

120. Erick B. Fait-il un écoulement portail et une encéphalopathie après 10 mm? shunt portocaval chez l'homme // j. Surg. Res. 1984. V. 37. №2. P. 119-122.

121. Evans S., StovrojfM., Heiss K., Ricketts R. Shunts splénorénaux distaux sélectifs pour les saignements variqueux intraitables dans l'hypertension portale de l'enfant // J. pediatr. Surg. 1995. août; 30 (8): 1115-11.

122. Forni E., et al. Traitement des varices œsophagiennes saignantes par dévascularisation œsophagogastrique et transection œsophagienne avec agrafeuse EEA // Chir. Ital. 1982. V. 34. № 6. pp. 851-860.

123. Funovics J. M., Fritsch A., Appel W.H. et al. Ergebnisse mit dem ditalen-splenorenalen Schunt nach Warren // Langenbecks Arch. Chir. 1981. V. 354. №2. P. 81-88.

124. Gacyk, W., D. Zadrozny, T. Draczkowski, Kostro J. Évaluation prospective du traitement par dévascularisation de l'œsophage pour le traitement des varices oesophagiennes // Wiad Lek 1997; 50 Su. 1. pt.1: 308-12.

125. Galambos, J. T., Warren, W. D., Rudman, D. et al. Shunt sélectif et total dans le traitement des varices hémorragiques. Un essai contrôlé randomisé // N. Engl. J. Med. 1976. V. 29. P. 1089-1095.

126. Garica-Tsao G., Groszmann R. J., Fisher R.L. et al. Présence de pression portale de varices gastro-oesophagiennes et de saignements variqueux // Hépatologie. 1985. P. 419-424.

127. Gertsh, P. et al. Manométrie endoscopique non invasive de varices oesophagiennes: signification pronostique I I Amer. J. Surg. 1982. V. 144. N ° 5. P. 531-533.

128. Giordani M. et al. Agrafeuse Blerema et EEA: expérience ternaire | Traitement des varices œsophagiennes saignantes par déconnexion du portoazygos et transection œsophagienne; 1985. V. 97. № 6. P. 649-652.

129. Giordano G., Angelli G., T. T. et al. Dévascularisation œsophagogastrique entraînant une hémorragie des varices œsophagiennes due à une hypertension du portail: résultats à moyen terme // G-Chir. 1991. août-septembre; 12 (8-9): 459-61.

130. Grace N.B., Conn. I.O., Resnik R. et al. Splunt splénorénal distal vs shunt portalsystémique après une hémorragie à partir de varices: un essai contrôlé randomisé // Hepatology. 1984. V. 8. N ° 6. P. 1475-1481.

131. Halbfass H.J. et al. Résultats tardifs des shunts splénorénaux mésocavaux et distaux // Chirurg. 1984. Avril V. 55. №4. P. 249-252.

132. Hashizume, M., Kitano, S., K. Sugimachi et al. La structure du bas oesophage dans l'hypertension portale // Hepatology. 1988. V. 8. №6. P. 1482-1487.

133. Hashizume, M., Kitano, S., Yamaga, H. et al. Classification angioarchitecturale des varices oesophagiennes et des veines para-oesophagiennes phlébographie veineuse gastrique gauche // Arch. Surg. 1989. V. 124. P. 961-966.

134. Hashizume M., Sugimachi K. Classification des lésions gastriques associées à une hypertention portale // J. Gastroenterol. Hepatol. 1995. mai-juin; 10 (3): 339 à 433.

135. Hassab M.A. Décompression gastro-oesophagienne et splénectomie dans le traitement des varices oesophagiennes de la cirrhose // Chirurgie. 1967. V. 61. P. 169-171.

136. Hasumi A., Aoki H, Fujita J. et al. Étiologie et hémodinamiques des varices oesophagogastriques // Nippon Geca Gakkai Zasshi. 1996. juin; 97 (1): 13-20.

137. Henderson J. M., Warren W. D., Millikan W. J. et al. Dérivation splénorénale distale avec déconnexion splénorénatique // Ann. Surg. 1989. V. 210. No. 3. P. 332-341.

138. Henderson J.M. Transplantation hépatique pour hypertention portale // Gastroenterol. Clin. North Am. 1992. Mar; 21 (1): 197-213.

139. Hill T.D., Bowie M.D. Sclérothérapie endoscopique pour varices hémorragiques chez les enfants // Am. J. Gastroenterol. 1991. V. 86. No. 4. P. 472476.

140. Hiller E., Hegemann F., Possinger K. Hypercoagulabilité des saignements aigus de la varicose œsophagienne I I Tromb. Res. 1981. V. 22. No. 3. P. 243-251.

141. Hirashima T., Naga T., Takeuchi H. Transection de la muqueuse œsophagienne transabdominale pour le contrôle des varices œsophagiennes // Surg. Gynec. Obstete. 1980. V. 151. №7. P. 36-40.

142. Hoffman J. Agrafeuse transsection de l'œsophage pour varices oesophagiennes à glissement // Scand. J. Gastroenterol. 1983. V. 18. P. 707711.

143. Huang M.T. et al. Résultats à long terme de la section et de la dévascularisation de l'œsophage lors d'une procédure de saignement variqueux de l'œsophage // // J.FormosMed.Assoc. 1993. V.92. №2.P. 117-121.

144. Idezuki Y., Sugiura M., Sakamoto K. Justification de la transthoracie pour varices hémorragiques // Poitrine. 1967. V. 52. P. 621-631.

145. Idezuki J., Sanjyo K. Expérience de vingt-cinq ans de sectionnement œsophagien pour varices œsophagiennes // J. thorac. cardio-vasculaire Surg. 1989. V. 98. №5. P. 2. P. 876-883.

146. Idezuki Y. Procédures de transection et de dévascularisation des saignements provoqués par les varices oesophagogastriques // Baillieres Clin. Gastroenterol. 1992. septembre; 6 (3): 549-61.

147. Idezuki Y., Kokudo N., Sanjo K., Bandai Y. Sugiura saignant au Japon // Monde J. Surg. 1994. mars -Apr; 18 (2): 216-21.

148. Inokuchi K. Situation actuelle des patients au Japon: une enquête nationale menée sur 3588 patients // World Journal of Surgery. 1985. V. 9. №1. p. 171-180.

149. Inokuchi K. Amélioration de la survie après portail prophylactique contre les varices œsophagiennes. Un essai clinique randomisé // Hépatologie. 1990. V. 12. № 1. P. 1-6.

150. Jajfe, D.L., Chung R.T., Friedman L.S. Contention de l'hypertention du portail et complications I Med. Clin. North Am. 1996. sept.; 80 (5): 1021-34.

151. Jenkins R.L., Gedaly R., PomposelliJJ., Et. al. Foie, hépatique, hépatique, hépatique, hépatique, hépatique, hépatique, hépatique, hépatique, hépatique, hépatique Surg. 1999. avril; 134 (4): 416-20.

152. Jin G., Rikkers L.F. Dévascularisation oesophagogastrique transabdominale en tant que traitement pour une hémorragie variqueuse // Chirurgie. 1996. oct.; 120 (4): 641-7; Discussion 647-9.

153. Kato K., Kondo S., T. Morikawa, S. Okushiba, Katoh H. Invalidité shiopancréatique par dissection spléno-distale sélective distale; rapport d'augmentation // Surgery 1999 Sep.; 126 (3): 577-80.

154. Kelly B.E. Transsection œsophagienne et dévascularisation œsophagogastrique chez les patients atteints de thrombophilie et de varices œsophagiennes // Br. J. Surg. 1991. V. 78. №3. P. 212.

155. Kitano S., J. Terblanche et Kahn D.t Bornman, P.C. Anatomie veineuse du bas oesophage dans l'hypertension portale: implications pratiques // Br. J. Surg. 1986. V. 73. P. 525-531.

156. Kitano S. Sclérothérapie vs transsection de l'œsophage vs transuction spinale-rénale distale, et // Hepatology. 1992. V. 15. No. 1. P. 63-68.

157. Kleber G., Ansari H., Sauerbruch T. Prophylaxie du premier saignement variqueux // Baillieres Clin. Gastroenterol. 1992. sept.; 6 (3): 563-80.

158. Kollias J., Jeans P.L., Padbury R.T., Tooli J., dévications gastriques et mélange de varices gastriques // Aust. N. Z. J. Surg. 1995 nov.; 65 (11): 804-7.

159. KrahenbuhlL, Seiler SL., BuchlerM.W. Hémorragie variqueuse dans l'hypertention portale: rôle de la chirurgie dans une situation élective // ​​Schwiz Med. Wochenschr. 1999. avril 24; 129 (16): 631-8.

160. Lacaine F., Lamuraglia G.M., Malt R.A. Facteurs pronostiques de la survie après des shunts portasystémiques // Ann. Surg. 1985. V. 202. № 6. P. 729734.

161. Lebrec D. Hypertension portale, taille des varices oesophagiennes et saignements gastro-intestinaux au cours d'une cirrhose alcogolique // Gastroentérologie. 1980. V. 79. №6. P. 1139-1144.

162. Lehnert T., Herfarth C. Chirurgie de l'ulcère peptique chez les patients atteints de cirrhose du foie // Ann. Surg. 1993. avril; 217 (4): 338 ^ 6.

163. Lepner U., Vaansa T., Rebane E., procédure Tamm V. Varices œsophagiennes pour le traitement des saignements // Ann. Chir. Gynaecol. 1999. 88 (2): 122-6.

164. Linton R. R., Warren R. Le traitement émergent des saignements massifs provoqués par les variétés oesophagiennes de l’hémorragie aiguë de l’époque // Gastroentérologie. 1953. V. 33. P. 243255.

165. Linton R.R., Ellis D.S., Geort I.E. Analyse comparative critique du shunt splénorénal et porto-cave direct réalisé chez 169 patients atteints de cirrhose portale // Ann. Surg. 1961. V. 154. P. 446.

166. Lord J., Rossi G., shunt Daliana M. Mesocaval modifié par une prothèse en téflon // Surg. Gynecol. Obstetr. 1970. V. 130. P. 525-526.

167. Lopes G.M., Grace N.D. Varices gastro-oesophagiennes: prévention des saignements et des saignements // Gastroenterol. Clin. North Am. 1993. déc. 22 (4): 801-20.

168. Mahl T.C., Groszmann R.J. Physiopathologie de l'hypertension portale et des saignements variqueux // Surg. Clin. North Am. 1990. V. 70. No. 2. P. 251266.

169. Malt R.N., Srozerban V., Bradford R. Risque de shunt portacaval et splénorénal thérapeutique // Ann. Surg. 1976. V. 184. P. 279-288.

170. Manzano-Trovamala F.J., Guttierrez R.L., Marquez G.M. et al. Dévascularisation et transection œsophagogastrique des variétés hémorragiques œsophagiennes: première présentation de cas // Surg. Laparosc. Endosc.1996. Aug; 6 (4): 300-3.

171. Marsoli G.P., Vesentini S., Mangiante G. et al. Klinische und hamodynamik. Eva Lanton, responsable de la sélection de l'anastomose splénique par Warren // Helv. Chis. Acta 1980. № 5-6. P. 808810.

172. Marsoli G.P., Gostener P., Mastin F. et al. Circulation du portail après hématinamiques 5 à 11 ans après une anastomose splénorénale distale // Langenbecks Arch. Chir. 1987. N ° 3. P. 185-196.

173. Mathur S.K., Shah S.R., Soonawala Z.F., et. al. Dévascularisation œsophagogastrique étendue et transabdominale avec agrafage gastro-œsophagien dans la prise en charge du saignement variqueux aigu // Br. J. Surg.1997. Mar; 84 (3): 413-7.

174. MatloffD.S. Traitement des saignements variculaires aigus // Gastroenterol. Clin. North Am. 1992. Mar; 21 (1): 103-18.

175. McCormack T.T., Rose J.D., Smith P.M. et al. Veines perforantes et circulation sanguine dans les varices oesophagiennes // Lancet. 1983. No. 2. P. 1442-1444.

176. McCormick P.A. Transsection agrafée par l'œsophage en tant que procédure de sauvetage après l'échec d'une sclérothérapie par injection aiguë // Hepatology. 1992. V. 15. N ° 3. P. 403-406.

177. McCormick P.A., Jenkins S.A., Mclntyre N., Burroughs, AK. Pourquoi l'hypertension portale saigne et saigne varié: une hypothèse // Intestin. 1995 janvier; 36 (1): 100-3.

178. Mercado M.A., Orozco H. L’état actuel de la chirurgie de l’hypertension portale // Rev. Gastroenterol. Fourrure 1992. avril Jun; 57 (2): 116-21.

179. Mercado, MA., Takahashi, T., Orozco H. Une autre technique à faible risque de sectionnement œsophagien dans la procédure de Sugiura-Futagawa // Am. Surg. 1993. juillet; 59 (): 461-4.

180. Merican M.I. Prise en charge des hémorragies variqueuses // Med. J. Malaysia. 1992. Dec; 47 (4): 238-47.

181. Meriggi F., Forni E. Approche chirurgicale du patient cirrhotique posthépatitique aujourd'hui. G. Chir. 1996. juin-juillet; 17 (6-7): 370-8.

182. Michael G., SarrM.C. Perméabilité à long terme du shunt mésocaval // Am. J.Surg. 1986. V. 151. N ° i. p. 98-103.

183. Millikan W.J. et al. Essai randomisé prospectif Emory: shunt sélectif par rapport à un shunt non sélectif pour contrôler les saignements variqueux. Dix ans de suivi // Ann. Surg. 1985. Iun. V.201. №6. P. 712-722.

184. Mir, J., Ponce, J., Morena E. et al. Transection œsophagienne et dévascularisation para-œsophagogastrique en cas de saignement variqueux non contrôlé. // Surg. Gynee. Obstet. 1982. V. 155. No. 6. P. 868-872.

185. Mitarai, Y., Yoshiba, T., Bcmdo, T. et al. Choix de shunt caval veineux gastrique gauche pour varices œsophagiennes // Nippon Geka Gakkai Zasshi. 1992. V.93. №9. P. 1173-1176.

186. Mitchell R.L., Ignatius J. Un shunt splénorénal distal: procédure standard pour le traitement électif et d'urgence des varices hémorragiques hémorragiques // Am. J. Surg. 1988. Sept. 156. P. 169-172.

187. Mosiman F. Pancréatite nécrosante aiguë après shunt splénorénal distal // World J. Surg. 1983. V.7. №4. P. 552-553.

188. Évaluation non agressive Mosimann R de l'hypertension portale à l'aide d'une mesure endoscopique de la pression variqueuse. // Am. J. Surg. 1982. V. 143-P.212-214.

189. Mutchnick, M.G., Lerner, E., Conn, H.O. Encéphalopathie systémique portale et anastomose porto-cave: étude prospective contrôlée: // Gastroenterology. 1974. V. 66. P. 1005-1019.

190. Nagasue N., H. Rohno, Ogawa Y. et al. Évaluation du shunt splénorénal distal dans le traitement des varices oesophagiennes: une analyse // J. Surg. 1989. V. 13. P. 92-99.

191. Nevens F. Mesures de pression variqueuse non invasives: validation et implications cliniques I I Ver. K. Acad. Geneeskd. Belg. 1996. 58 (4): 41337.

192. Noda T. Étude angioarchitecturale de la rupture varices de l'œsophage avec une référence particulière // Virchows Arch. A. 1984. V. 404. P. 381-392.

193. Ohta M., Kishihara F. de Hashizume M. et al. Augmentation de la teneur en prostacycline dans la muqueuse gastrique de patients atteints de gastropathie hypertensive portale / Prostaglandines Leukot. Essent. Gras. Acides. 1995. juillet; 53 (1): 41-5.

194. OrlojM., Bell RH., Greenburg A.G. Essai randomisé prospectif de traitement d'urgence chez des patients non sélectionnés cirrhotiques atteints de varices hémorragiques // Gastroenterology. 1986. V. 90. P. 1754.

195. Orloff, M.J., Daily P.O., Orloff, L.A., Orloff, M.S. Autogreffe jeunale gratuite associée à une oesophagogastrectomie pour une hypertention portale extrahépatique imparable // J. Thorac. Cardiovasc. Surg. 1994. août; 108 (2): 346-53.

196. Orloff, J., Orloff, M.S., Orloff, S.L., et. al. Trois dacades d’expérience avec le shunt portacaval d’urgence pour les varices œsophagiennes à saignement aigu chez 400 patients non sélectionnés atteints de cirrhose du foie // J. Am. Coll. Surg. 1995. mars; 180 (3): 257-72.

197. Orozco H. Traitement électif de variétés saignantes avec l'opération Sugiura pendant 10 ans // Am. J. Surg. 1992. V. 163. No. 6. P. 585-590.

198. Orozco H., T. Takahashi, Mercado M.A. et al. Prise en charge chirurgicale des saignements portaux extrahépatiques // World J. Surg. 1994. mars Avril; 18 (2): 246-50.

199. Orozco H., T. Takahashi, Mercado M.A. et al. La procédure Sugiura pour les patients atteints d’hypertension portale hémorragique secondaire à une thrombose de la veine porte extrahépatique // Surg. Gynecol. Obstet. 1991. juillet; 173 (1): 45-8.

200. Orozco H.; Takahashi T., Mercado MA. et al. Prise en charge chirurgicale des saignements portaux extrahépatiques // World J. Surg. 1994. mars -Apr; 18 (2): 246-50.

201. Ota K., Shijo H., Kokawa H. et al. Effets de la nifédipine sur les patients atteints de cirrhose // J. Gastroenterol. Hepatol. 1995. V. 10. №2. P. 198-204.

202. Pagliaro L., D'Amico G., Tine F. Prévention des saignements gastro-intestinaux supérieurs dus à l'hypertention portale de la cirrose: justification traitement médical médical // Dig. Dis. 1992.10. Suppl. 1: 56-64.

203. Paquet K.J. Pronostic après shunt d'interposition nesocaval. Expérience de quatre-vingt-six cas consécutifs sur une période de dix ans // Int. Surg. 1987. V. 12. No.4. P. 191-196.

204. Paquet, J., J. et al. 100 shunts d'interposition mésocaval pour hémorragie variqueuse récurrente dans l'hypertension portale. Une étude prospective // ​​Rev. Invest. Clin. 1989. oct.-déc. V.41. No. 4. P. 309-317.

205. Paquet K.J., Lazar A. L'intérêt des opérations de collatéralisation et de l'obstruction veineuse, des saignements et des varices œsophagiennes chez les patients présentant une chirrose du foie // Chirurg. 1995. juin; 66 (6): 582-7.

206. Parch D., Burroughs A.K. Traitement pharmacologique de l'hypertention portale // Prog. Du foie. Dis. 1995. 13: 269-92.

207. Raia S., Da-Silver L.C., Gay otto L.C. et al. Hypertention portale dans la schistosomose: suivi à long terme d'un essai randomisé comparant trois types de chirurgie // Hepatology. 1994. août; 20 (2): 398-403.

208. Riemenschneider, T. Bermel, R. E., Hirner A. Résultats des varices oesophagienne et fundus // Zentralbl. Chir. 1994. 119 (5): 291-7.

209. Rigan J., Teres V., Visa J. et al. Suivi à long terme de 100 patients atteints de shunt porte splénorénale // Br. J. Surg. 1986. V. 73.

210. Rikkers L. F., Burnett D. A., Volentine G. D. et al. Chirurgie shunt versus sclérothérapie endoscopique pour le traitement à long terme des saignements variqueux // Ann. Surg. 1987. V. 206. P. 261

211. Rikkers L. F., Thomas Sorrell, Gongliang Jin. Quel shunt portosystémique est le meilleur? // Gastroent. Clinique d'Amérique du Nord. 1992. V. 21. N ° 1.

212. Rikkers L.F., Jin G. Shunt d'urgence. Saignement de rôle // Arch. Surg. 1995. mai; 130 (5): 472-7.

213. Roberts L.R., Kamath P.S. Physiopathologie et traitement de l'hémorragie variqueuse // Mayo. Clin. Proc. 1996. oct.; 71 (10): 973-83.

214. Rosemurgy A.S., Serafini F.M., Zervos E.E., Goode S.E. Shunt portacaval prothétique de petit diamètre pour greffe en H: traitement définitif des saignements variqueux // J. Gastrointest. Surg. 1998. nov. Déc.; 2 (6): 585-91.

215. Rossle M., R. Haag, HE Blum. Le shunt portosystémique intrahépatique transjugulaire: revue de la littérature et expériences personnelles // J. Gastroenterol. Hepatol. 1996. V. 11. N ° 3. P. 293298.

216. Rypins E.B. Influence de l'hémodynamique portale sur la survie à long terme de patients alcooliques cirrhitiques après greffe H de petit diamètre portocaval // Am. J. Surg. 1988. janvier V. 155. № 1. P. 152-158.

217. Sarfeh I. J., Rypins E.B. Shunt porto-cave partiel contre total dans la cirrhose alcoolique. Résultats d'un essai clinique prospectif randomisé // Ann. Surg. 1994. V. 219. №4. P. 353-361.

218. Sarfeh I.J., Rypins E.B., Conroy R.M., Mason G.R. Portocaval H-greffe: relations entre le diamètre du shunt, les modèles d’écoulement et l’encéphalopathie // Am. Surg. 1983. V. 197. P. 422-426.

219. Sarfeh I.J., Rypins E. B., Fardi M. et al. Implications cliniques de l'hémodynamique portale après greffe en H de petit diamètre portocaval // Surgery. 1984. V. 96. No. 2. P. 223-229.

220. Schiff, E.R. Traitement non chirurgical des hémorragies d'urgence dues aux varices oesophagiennes // World J. Surg. 1984. V. 8. No. 5. P. 646-651.

221. Shah S.R., Nagral S.S., Mathur S.K. La dévascularisation résultante de sugiura dans la gestion de l'hypertantion portale "indémontable" I IHPB Surg. 1999.11 (4): 235-9.

222. Spina G.S. et al. Shunt porto-systémique d'urgence chez les patients présentant un saignement variculaire // Surg. Gynicol. Obstet. 1990. déc. V. 171. №6. P. 456-464.

223. Stanley A.J., Rodhoad D.N., Hayes P.C. Article: Transpondulaire stent-shunt portosystémique (TIPSS) dans la gestion de l'hypertension portale // Aliment. Pharmacol. Ther. 1997. V. 11. N ° 2. P. 261-272.

224. Steegmuller K.W. et al. Le shunt portacaval dans le traitement de l'hypertension portale // Br. Clin. Pract. 1984. V. 38. №7. P. 71-175.

225. Stein C., KorulaJ. Saignement variqueux. Quelles sont les options de traitement? // Postgrad. Med. 1995. déc. 98 (6), 143-6, 149-52.

226. Sugiura M., Fatagawa S. Une nouvelle technique de traitement des varices œsophagiennes. // j. Thorac. Cardiovasc. Surg. 1973. V. 66. № 5. P. 677-685.

227. Sugiura M, Coupe Fatagawa S. oesophagienne avec dévascularisation para-œsophagogastrogastrique (procédure Sugiura) dans le traitement des varices oesophagiennes // World J. Surg. 1984. No. 8. P. 673-679.

228. Sutton R., Shields R. Alcool et varices œsophagiennes // Alcochol. 1995. sept.; 30 (5): 581-9.

229. Terblanche J. Stiegmann G.V., Krige J.E., Bomman P.C. Gestion à long terme des saignements variqueux: le lieu de l’injection et de la ligature du varrix // World J. Surg. 1994. mars Avril; 18 (2): 185-92.

230. Terpstra O.T. et al. Résultats des interposites mésocavales pour le saignement; varices oesophagiennes // Brit. J. Surg. 1987. Sept. V. 74. № 9. P. 787-790.

231. Tikko-KhKh, Il'ves AA, Rebane EP et al. Opération de Sugiura dans le traitement des hémorragies causées par les varices oesophagiennes // Khiurgiia. Mosk. 1991. février (2): 90-2.

232. Tsimoyiannis E.C., Gossios K.J., Tsianos E.V. La procédure de Sugiura modifiée peut améliorer la fonction hépatique en cas d'hypertantion portale // Hepatogastroenterology. 1997. mars Avril; 44 (14): 492-5.

233. Uchiyama M., M. Iwafuchi, Ohsawa Y. et al. Opérations à long terme après non-chasse pour les varices de l'œsophaégal chez les enfants // J. Pediatr. Surg. 1994. nov.; 29 (11): 1429-33.

234. Walker R.M. Coupe oesophagienne pour varices hémorragiques // Surg. Gynec. Obstet. 1964. V. 118. №2. P. 323-329.

235. Wang Y. et al. Réévaluation du shunt limité d'un côté à l'autre du thorax // Chir. Med. J. 1990. déc. V. 103. № 12. P. 986-988.

236. Warren, W.D., Fomon, J.J., Zeppa R. Dist., Dérivation Splrnenal, Ann. Surg. 1969. V. 169. P. 652.

237. Warren W.D., Millikan W.J., Henderson J.M. et al. Dix ans de chirurgie de l'hypertension portale chez emory // Ann. Surg. 1982. V. 195. N ° 5. P. 530-543.

238. Willson P.D., R. Kunkler, Blair S.D., Reynolds K.W. Passage oesophagien en urgence pour une hémorragie variqueuse non contrôlée // Br. J. Surg. 1994. juillet; 81 (7): 992-5.

239. Wildhirt T. Traitement sclérosant des varices œsophagiennes // Actuel. J. Exp. Clin. Med. 1982. V. 7. N ° 5. P. 533-537.

240. Wong R, W Rappaprt, Witte C. et al. Risque d'opération abdominale sans chasse chez le patient atteint de cirrhose // J. Am. Coll. Surg. 1994. oct.; 179 (4): 412-6.

241. Xue H.Z., Jiang Q.F., Tian J.G. Déconnexion de Portazygos dans l'hypertension // Chung. Hua. Wai. Co. Tsa. Chih. 1994. oct.; 32 (10): 600-2.

242. Yoshida T., Bandoh T., Kitano S. et al. L'importance de la pression variculaire œsophagienne chez les patients atteints de cirrohèse // Surg. Aujourd'hui 1997.27 (3): 197-201.


Articles Connexes Hépatite