Traitement de l'hépatite C: méthodes modernes de lutte contre la maladie

Share Tweet Pin it

L'hépatite C n'est pas une condamnation à mort. Le pronostic de la maladie est très favorable avec un traitement opportun et adéquat et, dans la plupart des cas, le traitement de l'hépatite C est un succès, sans l'apparition ni le développement de complications.

Le nombre de personnes complètement guéries de la maladie représente de 50 à 90% de toutes les infections. Pour que le pronostic soit aussi favorable, il faut que le traitement soit complet - associant pharmacothérapie, remèdes traditionnels, examens réguliers, nutrition adéquate et mode de vie sain.

L'hépatite C ne nécessite pas de traitement dans tous les cas.

Méthode de traitement

Le traitement de l’hépatite C doit être effectué à temps afin de prévenir les modifications irréversibles du foie.

Pour commencer, vous devriez consulter un médecin (hépatologue), qui planifiera un examen des paramètres les plus importants du foie. Après avoir compilé les antécédents de la maladie, obtenu des données instrumentales et de laboratoire, le risque de développer une cirrhose est déterminé par un médecin. C'est ce facteur de risque potentiel qui est décisif pour la compilation d'une méthode de traitement.

Les méthodes de traitement de l'hépatite C visent à:

  1. Réduction ou élimination complète des processus inflammatoires du foie;
  2. Réduction (élimination) du virus;
  3. Prévenir la transformation de la maladie en cancer ou en cirrhose.

Il existe un certain pourcentage de personnes qui peuvent se débarrasser elles-mêmes du virus grâce à un système immunitaire fort, qui supprime lui-même la maladie. Dans de tels cas (5% des cas), le traitement de l'hépatite n'est pas requis du tout. Cependant, chez ces patients, les anticorps du virus restent dans le sang et seul un médecin peut déterminer l’état du virus dans le corps humain.

C'est important! L'hépatite C ne nécessite pas dans tous les cas un traitement.

Le schéma thérapeutique de l'hépatite C est déterminé individuellement et dépend de nombreux facteurs:

  • Génotype du virus;
  • L'âge;
  • Durée de la maladie;
  • Le degré d'endommagement des cellules du foie;
  • Prédisposition génétique au fibroblaste.

Par exemple, si le virus de l'hépatite C est présent chez un patient pendant plus de 10 ans, le pourcentage de cirrhose est élevé. Dans ce cas, un traitement conservateur est prescrit.

Pour soigner l'hépatite C pour toujours, il est nécessaire d'éliminer le virus qui cause la maladie. Par conséquent, le patient doit être examiné régulièrement pour détecter la présence du virus au cours du traitement, puis pendant cinq ans après le traitement.

Avant de traiter l'hépatite C, plusieurs tests sont assignés pour évaluer le foie et son état, en soulignant l'importance de l'ALAT, de l'ALAT et de l'AST dans l'hépatite. Ce sont des enzymes hépatiques dans lesquelles des anomalies indiquent la présence d'une maladie du foie. Avec l'hépatite C, les valeurs d'ALT et d'AST augmentent en moyenne de 6 à 10 fois.

Si, après avoir pris des mesures thérapeutiques, la personne ne guérit pas l'hépatite et ne parvient pas à se débarrasser du virus, un deuxième traitement est prescrit au patient, tandis que le programme de traitement change quelque peu: les médicaments sont remplacés par d'autres moyens plus efficaces.

Parallèlement au traitement, il est conseillé au patient de suivre des mesures préventives: cesser de boire, suivre un régime et mener une vie saine.

C'est important! L'hépatite C est traitée avec assez de succès, mais le traitement de cette maladie est assez long.

La durée et le schéma thérapeutique sont déterminés en fonction de l'évolution de la maladie et du rythme de progression. En moyenne, l'hépatite C peut être guérie tout au long de l'année.

Il existe actuellement plusieurs schémas thérapeutiques contre l'hépatite C, mais ils reposent tous sur une combinaison de médicaments visant directement à détruire le virus.

Thérapie standard

Il existe actuellement plusieurs schémas thérapeutiques contre l'hépatite C, mais ils reposent tous sur une combinaison de médicaments visant directement à détruire le virus.

La combinaison de préparations de ribavirine et d'interféron montre la plus grande efficacité. En cas d'utilisation séparée, la ribavirine ne produit pas d'effet positif pendant le traitement, tandis que l'association avec l'interféron augmente l'effet du médicament à plusieurs reprises. Le traitement effectué selon ce schéma donne le résultat de la récupération dans 50-80% des cas.

Faites attention! Séparément, la prise de préparations d'interféron et de ribavirine n'est indiquée que dans les cas d'intolérance individuelle aux composants de l'une de ces préparations. Le résultat avec une telle thérapie est généralement beaucoup plus faible qu'avec une approche intégrée.

La posologie et la durée du traitement sont prescrites individuellement sur la base du diagnostic. En moyenne, le traitement dure environ six mois, mais en l’absence de résultats positifs, le traitement est prolongé de six mois. Dans ce cas, un troisième agent antiviral est ajouté au traitement standard à deux médicaments.

Médicaments antiviraux

Il existe un grand nombre de préparations d'interféron et de ribavirine, entre lesquelles il n'y a pas de différence particulière autre que le nom.

Préparations d'interféron: Interal, Raferon, Altevir, Viferon, etc.

Préparations de ribavérine: rimantadine, rebetol, lamivudine, ribavine.

Seuls les médicaments qui ont dans leur composition un interféron pégylé spécial (de plus longue durée) ont des différences entre eux: Pegasys, Pegintron, Algeron.

L'efficacité du traitement aux antiviraux est confirmée par la réduction de l'activité de l'alanine transaminase, associée à une diminution du taux d'ARN-VHC détecté après une analyse biochimique du sang.

Les préparations d'interféron ont un certain nombre d'effets secondaires:

  • Aspect froid;
  • État dépressif;
  • Augmentation de la température (jusqu'à 39 degrés);
  • Douleurs musculaires et articulaires;
  • D'autres manifestations sont similaires aux symptômes de la grippe.

De telles manifestations peuvent être observées pendant les trois premiers jours après le début de l'administration d'interféron. Après (généralement dans un délai d'un mois), le corps s'adapte et les symptômes cliniques ne sont plus observés.

La ribavirine peut entraîner des effets secondaires tels que maux de tête, troubles dyspeptiques légers.

Hépatoprotecteurs et immunostimulants

Le traitement de l'hépatite n'est pas seulement envoyé pour se débarrasser du virus, mais aussi pour restaurer le travail du foie. Pour cela, les hépatoprotecteurs sont prescrits en association avec un traitement antiviral: Phosphogliv, Silimar, Essentiale, Karsil, Ursosan, etc.

Des immunomodulateurs sont prescrits (Timogen, Zadaksin) et des médicaments réduisant les effets secondaires des médicaments (Neupogen, Derinat) afin d'améliorer les défenses immunitaires.

Vitamines

Une condition préalable au traitement de l'hépatite C est l'apport de vitamines qui renforcent les défenses de l'organisme et restaurent les fonctions du foie: Vitrum, Centrum, Viusid.

Certaines vitamines sont recommandées à prendre séparément:

  • L'acide folique contribue à la récupération rapide du foie;
  • La vitamine C renforce le système immunitaire;
  • B12 fournit la fonctionnalité du foie;
  • La vitamine E restaure les défenses de l'organisme.

Le traitement standard repose sur l'utilisation systématique de médicaments prescrits en combinaison avec un régime alimentaire, le rejet des mauvaises habitudes et une surveillance constante du déroulement du traitement.

Faites attention! Le schéma thérapeutique standard est assez coûteux, en particulier si des médicaments importés sont utilisés pendant le traitement.

Si un patient présente des réactions vives à l’utilisation d’un médicament en particulier, les médecins utilisent des méthodes de «traitement doux» visant à maintenir les fonctions du foie, une détoxification constante, affaiblissant l’effet du virus.

Plus récemment, de nouveaux médicaments anti-hépatite C ont été mis au point - des inhibiteurs

Drogues nouvelle génération

En raison de la croissance progressive de la maladie, les méthodes de traitement ne cessent d’être améliorées, des spécialistes élaborent des schémas de traitement permettant de guérir l’hépatite sans utiliser d’interférons, car Ces médicaments ont un nombre important de contre-indications et d’effets secondaires.

Plus récemment, de nouveaux médicaments anti-hépatite C ont été mis au point - des inhibiteurs. Ce sont des médicaments à action directe qui bloquent l’activité du virus et ne stimulent pas le système immunitaire à combattre le virus (comme les interférons). Ils ne présentent pas d'effets indésirables graves, alors que leur efficacité atteint 80% et que la durée du traitement est considérablement réduite.

C'est important! Les inconvénients des inhibiteurs incluent le coût élevé des médicaments.

Cure de l'hépatite aide les derniers moyens:

L'utilisation de nouvelles méthodes n'exclut pas l'utilisation en thérapie des hépatoprotecteurs, des médicaments immunostimulants et des vitamines.

La transition vers un mode de vie sain et une nutrition appropriée augmentera considérablement l'efficacité du traitement, minimisera le risque de développer une cirrhose et réduira le fardeau sur le foie.

Puissance et régime quotidien

Passer à un mode de vie sain et à une nutrition adéquate ne guérira pas la maladie, mais augmentera considérablement l'efficacité du traitement, minimisera le risque de développer une cirrhose et réduira le fardeau sur le foie.

Pour le traitement de l'hépatite C n'est pas développé un régime alimentaire spécial - il suffit de suivre le régime numéro 5, utilisé dans toutes les pathologies du système biliaire.

Que faire avec l'hépatite C:

  • Buvez suffisamment de liquide (6 à 8 verres par jour);
  • Éviter le jeûne;
  • Mange souvent des légumes et des fruits frais;
  • Exclure l'alcool;
  • Consommer suffisamment de fibres;
  • Mangez 5-6 par jour (en petites portions);
  • Exclure les gras trans (restauration rapide, aliments en conserve, sucreries);
  • Limite douce;
  • Assurez-vous d'inclure dans le régime alimentaire des graisses végétales.

Il est conseillé d'éviter un mode de vie sédentaire et d'effectuer un exercice modéré quotidien. Commencez par des promenades quotidiennes au grand air, puis effectuez des exercices simples. Avant de réaliser les exercices, vous devriez consulter votre médecin (ou votre entraîneur) pour choisir la charge appropriée et déterminer la complexité des exercices appropriés.

Le traitement de l’hépatite C est un exercice très coûteux et très long. Par conséquent, il est préférable de prévenir la maladie et de prendre les mesures appropriées. La prévention de l'hépatite C comprend l'utilisation exclusive de seringues jetables, des visites dans des salles de dentisterie, de médecine et de beauté éprouvées, ainsi que des précautions à prendre lors d'un contact avec le sang d'une autre personne.

Comment traiter l'hépatite C à la maison - médicaments efficaces et remèdes populaires

Aujourd'hui, environ 2% de la population souffre de cette maladie et ce taux augmente chaque année. Ils associent la dynamique au facteur de progression de la toxicomanie, car dans 80% des cas, l’infection chez les jeunes se fait par injection intraveineuse. L'hépatite C - le traitement peut être effectué avec des médicaments, des remèdes populaires, aidera à suivre un mode de vie sain. Le danger de la maladie est associé à de fréquentes transitions vers la forme chronique, il est donc important de connaître les signes, les méthodes d'infection. Avec un traitement approprié et opportun, 60 à 80% des patients se débarrassent du virus.

Qu'est-ce que l'hépatite C?

La maladie est reconnue comme étant virale, l’agent en cause est le VHC et C est la forme la plus grave de l’hépatite, ce qui est dangereux pour la variabilité génétique. Une grande capacité de mutation entraîne le risque de développer de nouvelles espèces. Les scientifiques ont identifié 7 génotypes principaux, chaque groupe pouvant contenir jusqu'à 40 sous-espèces. L'hépatite affecte le sang par le foie. Le virus est fatal aux cellules de cet organe, l’endommageant et conduisant à la cirrhose ou au cancer du foie. La source de la maladie reconnaissait les patients actifs, les patients porteurs de virus latents.

La condition pour l'hépatite C est que l'agent pathogène pénètre dans le sang par une infection parentérale ou instrumentale. Cela peut arriver dans de tels cas:

  • lors du partage de manucure, accessoires de rasage;
  • lors du tatouage, perçage corporel avec des instruments contaminés par le sang du patient;
  • lorsque vous utilisez une seringue pour injection;
  • pendant la transfusion;
  • au cours de la procédure sur un appareil d'hémodialyse;
  • sexuellement (la probabilité de contact non protégé est de 3 à 5%);
  • de mère à enfant (environ 5% des cas, souvent à la naissance).

Les symptômes

Au stade initial, il est difficile d'identifier l'hépatite, car les signes peuvent être attribués à d'autres maladies. Une fois dans le corps, le virus passe d'abord par une période d'incubation. Outre le stade aigu, ses symptômes ressemblent à ceux de la grippe:

  • activité réduite;
  • l'appétit diminue;
  • mal de tête;
  • nausée, faiblesse;
  • fatigue

Le processus difficile de l'évolution de la maladie passe avec des complications supplémentaires. Vous pouvez détecter une maladie à un stade ultérieur pour des symptômes plus graves:

  • couleur jaune de la peau;
  • perte de cheveux;
  • l'anémie, l'urine s'assombrit et les matières fécales se fanent;
  • nausée, vomissement;
  • il y a des sensations douloureuses dans l'hypochondre droit;
  • la dépression peut se développer;
  • les analyses de sang cliniques montrent une augmentation du nombre de bilirubine, l'étude d'échantillons de foie donne des marqueurs spécifiques.

Est-il possible de récupérer?

En fonction du génotype, le traitement dure 3 mois à 72 semaines. Hépatite C - le traitement jusqu'à la guérison complète est possible. Le début de la rémission complète après un traitement se produit dans 20 à 40% des cas. La réponse à la question de savoir comment guérir l'hépatite C pour toujours dépend de la détection rapide du virus et du traitement approprié. Lorsque l'hépatite est détectée au stade initial, un traitement rapide aide la maladie à ne pas devenir chronique.

Traitement de l'hépatite C

Une thérapie réussie comprend une approche intégrée: les médicaments sont combinés aux méthodes traditionnelles, un régime alimentaire, des examens réguliers, des patients sont surveillés en ce qui concerne l'effort physique et un régime de repos. Le traitement vise de telles actions:

  • éliminer le virus du sang;
  • réduire, supprimer le processus inflammatoire dans le foie;
  • prévenir la formation de tumeurs, la transformation en cirrhose.

Comment traiter l'hépatite C devrait être un spécialiste. Il prescrit des médicaments en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme, du génotype du virus, de la gravité de la maladie. Pour ce faire, l'hépatologue effectue un examen complet:

  • sur rendez-vous personnel, recueille l'historique de la maladie et étudie les évaluations du patient;
  • prescrit des analyses de sang, d'urine;
  • Des échographies du foie et une biopsie de l'organe sont effectuées.

Drogues

Les mesures de rétablissement ne doivent être prescrites que par un médecin. Préparations pour le traitement de l'hépatite C utilisées auparavant plus souvent sur la base d'interféron et de ribavirine. Ces médicaments donnent des résultats positifs dans le traitement de 2 et 3 génotypes du virus - 70 à 80% de la récupération réussie, avec 1 et 4 à 45-70%. Aujourd'hui, les patients ont besoin de médicaments sans interféron.

L'interféron alpha - un outil visant à prévenir l'émergence de nouvelles cellules infectées. Le traitement dure au moins 12 semaines et il est nécessaire de passer chaque mois des tests pour connaître le nombre de cellules virales dans le corps. L'avantage est que l'utilisation de médicaments empêche le développement de la cirrhose, le cancer. Les inconvénients comprennent les effets secondaires - les 12 premières heures d’action, la température augmente, il ya une faiblesse, le médicament a une contre-indication au traitement du VIH-infecté.

Le sofosbuvir est un médicament sans interféron disponible sous forme de pilule. Il a un effet sur le virus, dans lequel ce dernier ne peut pas se multiplier et se développer. En plus des médicaments - l’outil n’a pas d’effets secondaires, il est facilement toléré, même par les personnes âgées, il restaure également la fonction du foie. L'inconvénient est que le médicament n'a pas été testé chez l'enfant, il n'est donc pas recommandé avant 18 ans. En thérapie, il est utilisé en association avec Daclatasfair.

Thérapie antivirale

Les médicaments spécifiques qui combattent l'agent responsable de la maladie sont la ribavirine, la remantadine et le zeffix. Le premier est un moyen de thérapie antivirale, qui aide à réduire la concentration de l'agent pathogène dans le corps en agissant sur sa reproduction. Il convient de noter l'avantage de la grande efficacité associée aux préparations d'interféron, aux inconvénients du fait que l'un des effets secondaires est l'anémie hémolytique liée à la dose.

Remantadin est une pilule prescrite en remplacement du médicament précédent. Plus les médicaments - moins coûteux, moins - la possibilité d'exacerbation de maladies chroniques. Hépatite C - Le traitement antiviral est effectué par Zeffix. Il empêche l'apparition de nouvelles cellules infectées. De plus, le médicament - il est prescrit pour intolérance à la ribavirine et pendant la grossesse, aux inconvénients - efficacité plus faible, ce qui augmente la durée du traitement.

Traitement du foie

Ce corps prend le poids. Il est important de traiter avec l'utilisation d'hépatoprotecteurs, qui contribuent à la restauration des cellules endommagées. Ceux-ci peuvent être des médicaments à base de phospholipides essentiels, silymarine, adémétionine, acide ursodésoxycholique. L'essentiel N à partir de composants naturels est reconnu comme l'un des moyens efficaces. Les phospholipides, qui en font partie, participent à la construction des cellules, contribuant ainsi à la restauration du foie. L'outil est naturel, les inconvénients incluent la nécessité de suivre un long traitement.

Caractéristiques du traitement des femmes enceintes

La forme aiguë de la maladie peut être dangereuse à la fois pour le fœtus et pour la femme. L'usage de médicaments pouvant nuire au développement de l'enfant dans l'utérus, il est donc important de le traiter sous la surveillance d'un médecin. Pendant la grossesse, l’utilisation d’hépatoprotecteurs à base de plantes (Essentiale, Hofitol, Karsil) en association avec un régime alimentaire équilibré est indiquée. L'acide ursodésoxycholique peut être utilisé au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse, mais s'il est indiqué, il peut être utilisé au cours du premier.

Une femme enceinte devrait manger 4-5 fois par jour, en divisant les aliments en portions égales. Il est nécessaire d'utiliser des produits naturels, les colorants et les conservateurs augmenteront la charge sur le foie endommagé par le virus. Le régime implique l'élimination des aliments suivants du régime:

  • sodas et boissons sucrées;
  • cacao et chocolat;
  • produits laitiers gras, viande, poisson;
  • viande fumée et plats frits;
  • les champignons;
  • pain frais, pâtisseries, biscuits.

Caractéristiques du traitement des enfants

Le cours de thérapie pour un enfant est conçu pour empêcher la formation d'une forme chronique. Pour ce faire, prescrire des médicaments, il est important de suivre un régime et de se reposer, de prendre des moyens pour soulager les symptômes. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, les pédiatres recommandent des suppositoires contenant le contenu en interféron alpha recombinant. La durée du traitement est de 24 à 48 semaines, selon la gravité de la maladie.

Traitement des remèdes populaires

Vous pouvez également traiter la maladie à la maison. Pour ce faire, organisez de tels événements:

  • bains et douches apaisants quotidiens;
  • la physiothérapie, qui comprend la rotation du tronc, les pompes, le frottement du foie, la flexion en avant, la marche en place;
  • lavements chauds avec décoction de camomille;
  • l'utilisation de radis noirs effilochés et d'autres produits bien connus en médecine traditionnelle;
  • maman de réception.

Herbes

Qui était intéressé par la façon de traiter l'hépatite C à la maison, il sait que les décoctions, les lavements et le gruau de plantes médicinales sont efficaces. Cette ortie, le millepertuis, tsmin sandy. Sur la base d'une marguerite vivace faire une infusion. Pour ce faire, on verse 100 grammes de la plante dans un demi-litre d’eau bouillie froide et on laisse pour une journée. Le liquide obtenu doit être bu 0,5 tasse le matin, l'après-midi et le soir. Les fleurs de chardon-Marie infusent du thé cicatrisant dont l’utilisation quotidienne contribue à la restauration du foie.

Vous pouvez combiner ce remède cicatrisant et savoureux au radis noir en ajoutant 2-3 cuillères à 100 grammes de produit moulu. Le miel avec un verre d'eau et du jus d'un demi citron est également efficace. Utiliser ces produits est quotidien pendant toute la durée du traitement. L'avantage du miel est que ce produit peut être associé à des médicaments.

Utilisez des grains non raffinés. On verse de l'eau bouillie et laisse infuser pendant une journée. L'utilisation quotidienne de cet outil aide à lutter contre la fatigue et la faiblesse. L'avoine aide à travailler le système digestif. Il est capable de réduire la charge sur le foie endommagé par le virus, contribue à l'élimination des substances nocives, dont la formation est associée à une intoxication du corps.

Rose Musquée

Les fruits de la plante contiennent de la vitamine C et des nutriments qui ont des propriétés immunomodulatrices. La décoction de cynorhodon aide à combattre le virus de l'hépatite. Pour ce faire, vous devez verser 1 tasse de fruits avec deux litres d'eau bouillante et laisser reposer pendant une heure. Les patients prennent une décoction prête chaque jour pendant toute la durée du traitement.

Nouveau dans le traitement de l'hépatite C

La dernière étape de l'étude est l'action combinée du médicament Glecaprevir / Pibrentasvir de la société AbbVie Inc. Il contient des inhibiteurs de la deuxième génération des protéines NS3 et NS5A. Les scientifiques reconnaissent que le médicament est une avancée thérapeutique, car il a donné d’énormes résultats et un effet régénérant élevé chez les patients multirésistants. Le déblocage des fonds est prévu pour 2018-2019.

Le médicament le plus efficace

Harvoni est un médicament de nouvelle génération basé sur une association de lédipasvir et de sofosbufira. Cette combinaison de substances contribue à la guérison complète de l'hépatite sans utilisation d'interféron ni de ribavirine. L'avantage est qu'il est sans danger d'être traité avec ce médicament, il ne provoque pas d'effets secondaires, accélère le processus de guérison, le traitement dure 12 à 24 semaines. Les inconvénients sont le prix élevé.

Combien coûte le traitement de l'hépatite C en Russie

Des fonds sont alloués chaque année dans le pays afin que certains patients bénéficient d'un traitement gratuit - jusqu'à deux milliards de roubles. Le coût du traitement de l'hépatite C dépend des médicaments choisis et du lieu d'achat. Le prix d'un mois de traitement commence à partir de 15 000 roubles avec l'utilisation de médicaments nationaux et d'analogues bon marché, à partir de 50 000 roubles - un traitement avec des moyens importés des nouvelles générations.

Méthodes classiques et nouvelles de traitement de l'hépatite C

L'hépatite C a été découverte il n'y a pas si longtemps - la maladie est connue du public depuis 1989. L'hépatite étant de nature virale, le principal danger réside dans les dommages au foie et les conséquences de l'infection, de la cirrhose et de l'oncologie de cet organe. Avec un traitement opportun et compétent, la plupart des victimes se rétablissent, ce que garantissent les médicaments antiviraux pour le traitement de l'hépatite.

Compte tenu du danger de la maladie causée par l'hépatite C, il existe toujours une place pour un nouveau traitement: l'industrie pharmaceutique continue à développer et à produire des médicaments qui combattent efficacement la pathologie. De plus, il existe de nouvelles méthodes de traitement visant à éliminer le virus et les conséquences de son impact.

Dangers de la maladie: pourquoi il est nécessaire de traiter la pathologie

Si l'on considère l'ensemble de la population de la planète, alors selon l'OMS, ce virus serait présent chez 150 à 185 millions de personnes touchées. Chaque année, environ 350 000 personnes meurent des complications provoquées par la maladie. Dans le même temps, les statistiques officielles ne sont pas établies en Russie, mais on peut présumer que 2,5% des Russes sont imputables aux porteurs du virus, qui compte entre 5 et 7 millions de personnes dans le pays.

L'hépatite C entraîne le remplacement des cellules hépatiques saines par du tissu conjonctif, ce qui perturbe le fonctionnement de l'organe et provoque sa mort graduelle. Si la maladie est traitée rapidement, à l'aide de techniques modernes éprouvées et de techniques modernes avancées, les chances de guérison totale varient entre 50 et 90% et évitent à la victime le risque de cirrhose.

Le but de la thérapie pathologique est:

  • Élimination du processus inflammatoire ou sa réduction dans le corps.
  • Prévenir le développement de la maladie au stade de la cirrhose ou du cancer.
  • Éliminer ou réduire la quantité de virus.

Dans certains cas, en présence d'une forte réponse immunitaire, il est possible que l'organisme puisse se soigner du virus. Après cela, dans le sang, des anticorps spécifiques sont observés, la réactivation de l'hépatite ne se produit pas, le niveau d'immunité importe peu. Mais il est impossible de s’appuyer sur un tel succès. Il est beaucoup plus sûr de consulter un spécialiste expérimenté en maladies infectieuses, d’effectuer des diagnostics, notamment des tests et des échographies, puis d’appliquer des méthodes de traitement modernes qui permettront de résoudre efficacement le problème.

Il convient de rappeler que de nombreux transporteurs ne savent pas qu’ils sont infectés et contagieux, car les signes de la maladie ne sont pas toujours évidents.

Méthodes thérapeutiques classiques

Avant d'évaluer les médicaments modernes et leurs effets sur l'organisme, envisagez l'option standard - l'utilisation de l'interféron avec la ribavirine. Ces médicaments pour l'hépatite ont un effet positif dans 25 à 40% des cas, alors qu'ils devraient être utilisés dans un complexe. Les dérivés les plus récents, basés sur l'interféron et la ribavirine, portent divers noms, puisque la production est réalisée par différentes sociétés.

  • Préparations de la forme d'interféron alpha, qui comprennent Roferon, Laferon, Inteal, Intron-A.
  • Produits d'interféron gamma, notamment Pegaltevir, Ingaron, Algeron.
  • Médicaments à base de ribavérine - Ribamidil, Rebetol, Ribapeg.

Dans certains cas, le traitement avec les deux médicaments est contre-indiqué, une monothérapie peut alors être prescrite, ce qui réduit immédiatement l'efficacité du traitement à 12%. Malgré le fait que la thérapie médicamenteuse à base de ribavirine et d'interféron ait été testée avec le temps, son utilisation a provoqué de nombreuses réactions et de nombreuses contre-indications. Ces traitements de l'hépatite B nécessitent une ordonnance supplémentaire d'hépatoprotecteurs, dont le rôle est de soutenir le foie. Habituellement, ils doivent être pris pendant au moins un an et, en l’absence de l’effet positif escompté, la durée de la période peut être prolongée.

Si vous traitez l'hépatite avec de nouveaux médicaments, les chances de vous en débarrasser sont beaucoup plus grandes et les médicaments eux-mêmes sont beaucoup mieux tolérés par les patients.

Outre les difficultés de traitement, il existe certaines contre-indications à l’utilisation de la méthode combinée - La ribavirine et l’interféron ne sont pas prescrits aux enfants de moins de trois ans, aux femmes qui portent un enfant et aux greffes d’organes. Ces médicaments sont contre-indiqués pour les personnes présentant une intolérance individuelle, une maladie de la thyroïde, une insuffisance cardiaque, une ischémie, un diabète ou une pathologie pulmonaire. Vous devez également considérer la possibilité d'effets secondaires, la liste comprend:

  • l'anémie;
  • altération de la fonction thyroïdienne;
  • perte de cheveux;
  • des perturbations dans la fonctionnalité du système nerveux;
  • dépression, irritabilité et insomnie;
  • signes d'ARVI;
  • la fièvre, les frissons, la faiblesse et les maux de tête sont possibles, mais de tels symptômes apparaissent souvent au début du traitement.

Le premier à remplacer la méthode envisagée est une thérapie utilisant l’interféron pégylé. Leur effet était plus prononcé, car ils restaient dans le sang pendant environ une semaine. En conséquence, le médicament a été pris une fois en sept jours. Cependant, le médicament devait encore compléter la ribavirine, bien que le pourcentage de patients retrouvés avoisine les 70 et que la durée du traitement soit d'au moins un an.

Médecine moderne

Bien que les médicaments russes et étrangers continuent de développer les médicaments les plus efficaces, la ribavirine et l’interféron restent les médicaments les plus populaires. Par conséquent, le médicament récemment publié, Profetal, a été créé sur la base d'interféron avec l'alpha-foetoprotéine. Cependant, la durée du traitement médicamenteux est d'au moins un an. Envisagez d’autres nouvelles fonctionnalités proposées pour éliminer le virus:

  • Dans les cas où la combinaison de médicaments interféron et ribavirine ne donne pas l'effet escompté, utilisez du sofosbuvir et du daclatasvir. Le premier médicament après les tests a confirmé l'efficacité à 99%, alors qu'il était utilisé pour 1,2,4,5,6 génotypes de l'hépatite C. Comme le montre la pratique, le médicament permet d’éliminer la maladie, même dans les cas où la maladie a atteint le dernier stade. Le nouveau traitement est bon car, comparé à la technique utilisée précédemment, il n’ya pas beaucoup d’effets secondaires. Lors du test de nouvelles manifestations négatives de l'acier, fatigue, nausée et vertiges.
  • Le lédipasvir est un autre nouveau médicament recommandé pour le daclatasphir et le sofosbuvir. Son procès s'est achevé fin 2013. Avec l'utilisation cumulative de médicaments atteint un effet direct, permettant d'éliminer le virus dans 98%.
  • Il convient de prêter attention au siméprévir, qui fait partie d'une nouvelle génération de moyens antiviraux d'exposition directe. Le traitement complet implique son utilisation avec la ribavirine, l'interféron, dans le cas de la formation d'une maladie de génotype 1B. Ce remède diffère des médicaments similaires en termes d’efficacité et de sécurité. Une posologie pratique et la possibilité de développer des schémas thérapeutiques individuels peuvent également être attribuées à des qualités positives. En Russie, l'utilisation du médicament a été approuvée au début de 2014.
  • En présence de 1 génotype, le médicament telaprévir (Incivo) est utilisé conjointement avec le bocéprévir. Dans le même temps, une thérapie efficace suppose la présence dans le schéma du troisième médicament, la ribavirine ou le peginterféron. Le taux de réussite du rétablissement varie de 70 à 80% - chez les patients primitifs, une réponse virologique persistante est d’environ 79%, une réponse zéro à 41%, une réponse partielle à environ 61% et pour les victimes en rechute jusqu’à 86%. Le «triple» traitement de l'hépatite avec l'utilisation de ces médicaments dans certains cas a permis de réduire la durée d'exposition de 48 à 24 semaines. Parallèlement, ce schéma a également entraîné une augmentation des effets secondaires - apparition d'éruptions cutanées et d'anémie, ce qui a obligé de nombreuses victimes à interrompre le traitement ou à augmenter considérablement les coûts, en raison de l'achat de médicaments supplémentaires pour soulager les symptômes.

En 2013-2014, les pharmaciens américains ont développé des médicaments innovants, Sovaldi et Harvoni. Ils ont un principe de fonctionnement similaire, mais ils ne doivent pas être considérés comme des analogues, d’autant plus que certains schémas d’utilisation et d’indications sont déterminés pour chacun. Harvoni peut être utilisé comme méthode monothérapeutique et son efficacité n'a été prouvée que dans le cas du génotype 1 de l'hépatite C. Sovaldi est considéré comme l'un des meilleurs médicaments d'origine étrangère. Selon les créateurs, l'outil peut guérir la maladie en 12 semaines. Le médicament est basé sur une combinaison de médicaments Ledipasvir, Sofosbuvir. Le problème, c'est le coût du médicament - à son prix, les comprimés ne sont pas disponibles pour tous les patients. De plus, n'oubliez pas les contre-indications:

  • Hypersensibilité au médicament ou à ses composants individuels.
  • Porter bébé et allaiter.
  • Les enfants de moins de 18 ans, étant donné que les réactions de l'organisme au médicament n'ont pas été étudiées dans ce groupe d'âge.

Il existe un certain nombre d'effets secondaires, notamment l'insomnie, l'apparition de migraines et de maux de tête, des états dépressifs, l'irritabilité. Des crises d'épilepsie, des haut-le-cœur, des problèmes de selles et une sécheresse de la bouche peuvent survenir pendant l'admission. En même temps, il n’existe pas d’antidote au médicament, l’élimination des phénomènes négatifs est donc exclusivement symptomatique.

En Russie et dans les pays de la CEI, les médicaments pour le traitement de l'hépatite virale sont principalement représentés par le sofosbuvir, le daclatasphir et le lédipasvir. Parallèlement, de nombreux produits de contrefaçon sont apparus sur le marché pharmaceutique. Les médecins recommandent d'acheter des médicaments directement à des sociétés prêtes à fournir une licence et la documentation correspondante.

Médicaments 2016

Pensez à quelques autres outils qui représentent le dernier traitement de l'hépatite virale. L'un d'eux est le médicament Zepatir, créé à base d'Elbasvir et de Grazoprevir. Son utilisation a été approuvée le 28 janvier 2016, alors que le médicament peut être utilisé aussi bien en monothérapie qu'en association avec la ribavirine. Appliquez le médicament aux génotypes de 1 et 4 pathologies, en le prescrivant exclusivement aux patients adultes.

L'innocuité, de même que l'efficacité du médicament, a été confirmée par des études cliniques auxquelles ont participé 1373 victimes. Les participants à l'étude ont pris Zepatir 1 comprimé par jour pendant 12 ou 16 semaines. La réponse virologique soutenue globale variait de 94 à 97% chez les victimes avec 1 génotype. Chez les patients avec 4 génotypes, la RVS était de 97 à 100%. Mais ce remède contre l’hépatite C n’est pas sans effets secondaires, il comprend des nausées, des maux de tête et une fatigue accrue. Si nous parlons de l'association Zepatyr + Ribavirin, la principale manifestation négative est l'anémie et les migraines.

Un avertissement spécial est indiqué dans les instructions officielles: chez 1% des patients, au cours de l’étude de la 8e semaine de traitement, le niveau naturel des enzymes hépatiques a été dépassé. Par conséquent, avant de commencer le traitement, un test sanguin est nécessaire pour déterminer les indices hépatiques. Des mesures de contrôle seront nécessaires au cours du traitement. Le médicament en question est interdit aux victimes présentant des lésions organiques graves ou graves.

Hepcinat LP, qui est apparu sur le marché au cours des premiers mois de 2016, est un autre nouveau traitement contre l'hépatite C. Selon les médecins, le médicament détruit rapidement le virus. Chaque comprimé contient 90 mg de Ledipasvir en association avec 400 mg de Sofosbuvir. L'outil doit être utilisé dans le traitement de l'hépatite C chronique avec 1 génotype. Considérons maintenant la durée du traitement:

  • Pour les patients primitifs avec ou sans cirrhose, le cours est de 12 semaines.
  • Pour les victimes ayant déjà traité une pathologie sans la présence d'une cirrhose, le cours dure 12 semaines.
  • Si la cirrhose est présente chez les victimes avec un traitement antérieur, la durée du traitement avec le médicament est de 24 semaines.

Certaines préoccupations peuvent être causées par les instructions de la clause concernant les contre-indications - selon cette dernière, de telles études n’ont pas été menées. En ce qui concerne les effets secondaires, avec l'utilisation de médicaments, des maux de tête peuvent apparaître, il y a une fatigue générale. Cependant, cet effet est observé chez les patients qui ont pris le médicament pendant 8-24 semaines.

Un autre avantage est que le médicament peut être attribué à des fonds budgétaires. En 2016, un traitement de 90 jours a coûté environ 1 500 USD. Ce montant semble important, mais si on le compare à d’autres analogues, l’avantage peut être donné à Heptsinat LP.

Caractéristiques de la thérapie avec des médicaments modernes

Si nous considérons le traitement moderne de l'hépatite C en utilisant les derniers développements, il convient de prendre en compte le coût très élevé du traitement. Selon les estimations les plus prudentes, un cours de trois mois coûterait au moins 50 000 euros, ce qui représente un coût très élevé pour de nombreuses victimes. Parallèlement, les nouveaux médicaments ne sont généralement pas accompagnés de privilèges d’achat.

Cependant, un autre facteur doit être pris en compte: les médicaments pour l'hépatite C sont constamment améliorés, de plus en plus de nouveaux produits apparaissent sur le marché pharmaceutique, le choix se diversifie. En conséquence, les coûts diminuent, même en ce qui concerne le développement de 2016. Dans la sélection des médicaments est d'une grande importance et le génotype du virus.

Avec l'hépatite C, il n'y a pas de traitement unique - la sélection des médicaments est individuelle, de même que leur posologie. Le traitement combiné par la majorité des patients est à peine toléré, car le niveau des effets secondaires liés à la perte de cheveux et à la dépression ainsi qu'aux problèmes de respiration, de thyroïde et de la vue est élevé.

Il est important de se rappeler que le traitement de l'hépatite C doit être effectué sous la supervision de professionnels qualifiés. L'établissement d'un diagnostic correct nécessite un examen approfondi et la réalisation de nombreux tests. Dans ce cas, les symptômes brillants dans le cas de l'hépatite C peuvent être absents, souvent le problème est diagnostiqué par hasard.

Médicaments de nouvelle génération pour le traitement de l'hépatite C

Médicaments de nouvelle génération pour le traitement de l'hépatite C

Voici le début d'une nouvelle ère dans le traitement de l'hépatite virale! Il y a tout juste un an, le traitement de l'hépatite C était un énorme problème. Mais le moment est venu de soigner efficacement et en toute sécurité l'hépatite C virale en seulement 3 mois, en ne prenant que 2 comprimés par jour et sans effets secondaires! Nous avons attendu ce type de traitement pendant très longtemps, mais il est maintenant disponible.

L'hépatite virale C n'est généralement pas difficile à diagnostiquer, mais des difficultés sont souvent rencontrées. La présence uniquement d'anticorps dirigés contre le virus NE confirme PAS la présence de l'hépatite C. La confirmation finale est la détermination de l'ARN du virus de la PCR. Ce n'est que dans cette situation que nous pouvons parler d'hépatite virale C et discuter des options de traitement possibles. Je vais tout de suite faire une réservation pour que dans différentes situations, l'hépatite C puisse être traitée de différentes manières. Le point de blocage clé est la présence de cirrhose, c'est-à-dire la situation "négligée". Il est difficile de traiter la combinaison de l'hépatite virale C avec des maladies telles que le diabète, l'asthme bronchique et d'autres maladies chroniques. Par conséquent, chez ces personnes, l'efficacité du traitement peut être légèrement inférieure, ce qui nécessite une correction du schéma thérapeutique.

L'hépatite virale C est une maladie relativement nouvelle. Son histoire n'a pas plus de 30 ans. Pendant ce temps, les idées sur lui changeaient: le virus lui-même était à l'étude, de nouveaux médicaments étaient étudiés et l'efficacité du traitement augmentait progressivement. Les premiers traitements proposés pour les interférons courts ont eu une faible efficacité: environ 40% seulement des patients ont guéri et un grand nombre d'effets secondaires graves.

Viennent ensuite la ribavirine et les interférons pégylés, ce qui augmente l'efficacité du traitement jusqu'à 60%. L'étape suivante a été l'introduction de la trithérapie, comprenant deux médicaments antiviraux associés à l'interféron. L'efficacité a encore augmenté et s'est élevée à environ 70-75%.

Les options de traitement émergentes récemment sans interféron ont déjà une efficacité d'environ 90 à 95%. Dans le même temps, la durée du traitement a été réduite de 12-18-24 mois à 3-6 mois. Encore une fois, en l'absence de conditions aggravantes. Parmi les médicaments récemment parus, plusieurs méritent l’attention.

Schémas de deux médicaments antiviraux d'action directe sur le virus:

  • Sofosbuvir + Daclatasvir
  • Sofosbuvir + siméprévir

Le schéma des quatre médicaments antiviraux d'action directe sur le virus

  • Thérapie 3D (dasabuvir + ombitasvir + paritaprévir + ritonavir)

À ce jour, nous avons obtenu les résultats d'un traitement réussi de l'hépatite virale C avec des antiviraux à action directe. Le sofosbuvir, le lédipasvir, le daclatasvir et la ribavirine ont donné de bons résultats en termes d’efficacité, de sécurité et de réponse virologique soutenue. Cependant, leur coût élevé limite les options de traitement pour un grand nombre de patients dans de nombreux pays. Le coût des génériques représente environ 1% du coût des médicaments originaux. Le traitement de 12 semaines est estimé à 94 000 dollars aux États-Unis et à 50 000 euros en Europe, tandis qu’un traitement générique coûte environ 1 000 dollars avec la perspective d’une baisse à 200 dollars dans l’avenir.

Séparément, il faut dire à propos de la qualité des médicaments et des fabricants. Les médicaments originaux, c’est-à-dire ceux produits par le développeur du médicament lui-même, sont assez coûteux. En Russie, en raison de la faible solvabilité de la population, les fabricants ont accepté de baisser le prix, au niveau de la marque psychologique d'un million? pour un médicament pendant 3 mois. Il s’agit du même médicament original, qui est simplement meilleur marché au détriment de la décision du fabricant concernant notre pays.

Récemment, des analogues, ou soi-disant génériques, de médicaments antiviraux sont apparus. Ils ne sont pas produits par des développeurs de médicaments, mais par la même technologie et ont la même formule, mais par d'autres sociétés. Ils sont principalement fabriqués en Inde, en Chine et en Égypte. Le coût de ces médicaments est beaucoup moins élevé et s’élève à environ 1 000 dollars pour deux médicaments pour un traitement de trois mois. Cela est dû au fait que les personnes souffrant d'hépatite C dans ces pays ont encore moins de moyens financiers et qu'il y a beaucoup de patients. En outre, ces entreprises ne développent pas de médicaments, mais les produisent selon la formule finale. Bien sûr, ce n’est pas l’équivalent du médicament original, ces médicaments contiennent plus d’impuretés, fournissent une concentration légèrement inférieure du principe actif dans le sang, mais continuent d’être efficaces. Officiellement en Russie, nous ne pouvons pas utiliser ces médicaments car ils n'ont pas été enregistrés. Mais comme le montre la pratique, beaucoup les amènent seuls ou demandent à quelqu'un de leurs amis et de leurs connaissances.

Les données de recherche présentées par Andrieux-Meyer I et James Freeman ont montré les résultats du traitement des génériques de l’hépatite C virale. Les chercheurs ont confirmé la qualité des médicaments génériques par chromatographie en phase liquide à haute performance, résonance magnétique nucléaire et spectroscopie de masse. Les génériques ont été utilisés selon un schéma thérapeutique standard avec une charge virale estimée à 4 et 12 semaines. Le résultat intermédiaire à la semaine 4 pour le génotype 1 était de 93% (sofosbuvir + ledipasvir) et de 97% (sofosbuvir + daclatasvir). Le résultat moyen pour tous les génotypes du virus était de 94% pour 1/100 du coût du traitement avec les médicaments originaux. Après avoir étudié le virus de l’hépatite C, il a été conclu que les génériques à faible coût de médicaments antiviraux à action directe sont équivalents aux médicaments originaux.

Dans certains cas, les médicaments «anciens» sont ajoutés au traitement antiviral pour augmenter l'efficacité du traitement, il peut s'agir de ribavirine ou d'interférons. Habituellement, un tel besoin survient à nouveau en cas de cirrhose du foie ou d’échec du traitement. En fonction du type de virus présent dans le sang de l'hépatite C, l'option de traitement préférée est choisie. De plus, selon que le traitement a été effectué plus tôt ou non, et en fonction de la présence ou non de cirrhose du foie, le traitement peut être modifié par un médecin.

Le traitement du virus de l'hépatite C implique la prise de médicaments PERMANENT sans interruption et des tests de contrôle RÉGULIERS. Il est IMPOSSIBLE de modifier indépendamment le schéma de traitement et de ne pas effectuer les tests prescrits à temps. De cette façon, vous renforcez le virus et formez une résistance au traitement!

Malheureusement, aujourd'hui, avec la disponibilité de nouveaux types de traitement, un seul problème persiste, ce qui rend difficile l'élimination totale de l'hépatite C, financièrement...

À cet égard, le traitement poursuit un deuxième objectif: réduire, si possible, les dommages au foie. Pour ce faire, vous devez renoncer à l'alcool, aux aliments gras présents dans le régime, au régime numéro 5. Cela réduira légèrement l’intoxication hépatique, car la principale "mauvaise chose" est le virus. Pour aider à restaurer le foie, l'acide ursodésoxycholique (udcc) est le plus souvent utilisé. En d’autres termes, s’il n’ya aucune possibilité de commencer un traitement antiviral à ce moment-là, il vaut mieux au moins réduire les dommages au foie et contribuer à sa guérison que de ne rien faire. En outre, un médicament associé à udhk (par exemple, Ursosan) est utilisé en tant que thérapie de traitement de l'hépatite virale C et est prescrit avec des médicaments antiviraux.

En conséquence, il est judicieux d’effectuer un traitement avant le début du traitement antiviral pour le traitement de l’hépatite C et le traitement de service pendant le traitement antiviral, puis de normaliser l’état du foie. Selon les résultats de la recherche, le médicament udhk est un remède efficace pour la récupération du foie et la prévention du cancer du foie dans l'hépatite virale C. L'acceptation de tout médicament pendant le traitement doit être approuvée par le médecin, car certains médicaments peuvent réduire l'efficacité du traitement.

Traitements populaires simples contre le virus de l'hépatite C

Le traitement de l'hépatite C avec des remèdes populaires est conseillé d'ajouter à la pharmacothérapie, car la médecine moderne ne possède pas de médicaments efficaces contre cette pathologie. L'utilisation de méthodes de traitement non conventionnelles est très efficace. Mais pour cela, une personne malade doit changer son mode de vie dans une direction positive.

Lors de l'utilisation de méthodes non conventionnelles

La médecine traditionnelle offre une grande variété de substances et de composés pour se débarrasser de la maladie. Tout le monde peut choisir une méthode appropriée et abordable pour un traitement individuel. Recommander à utiliser:

L'hépatite peut-elle être guérie avec ces méthodes? La réponse est non. Les méthodes non traditionnelles ne font que soutenir l'activité du corps, affaiblir le virus, remplir la fonction de désintoxication.

Par conséquent, les méthodes de traitement traditionnelles sont utilisées dans de tels cas:

  • si la pathologie est bénigne;
  • lorsque le patient n'a pas d'argent pour acheter des médicaments antiviraux;
  • quand il est nécessaire d'éviter les effets secondaires importants qui causent l'interféron et la ribavirine.

En cas d'hépatite chronique, les thérapies non conventionnelles sont dirigées vers:

  1. Améliorer la séparation de la bile et la sécrétion d'enzymes.
  2. Pour combattre l'inflammation et les réactions allergiques.
  3. Pour soulager les spasmes.

L'hépatite C est complètement impossible à guérir. Pour que les procédures soient efficaces, il est nécessaire de commencer à combattre l’infection immédiatement après sa découverte. Parallèlement à la prise de médicaments, le patient doit essayer de mettre fin à toutes ses addictions néfastes afin d'éviter autant que possible les moments stressants. Vous devriez suivre un mode de vie et un régime sains.

L'exercice modéré, le repos correct, le sommeil correct sont des composants essentiels dans le traitement de l'hépatite chronique avec des remèdes populaires. Lorsqu'un entraînement physique est possible, le système musculaire aidera le foie à éliminer l'ammoniac du corps (produit du métabolisme). C'est une substance toxique forte. Effectuer toutes les procédures régulièrement et en combinaison aidera à maintenir le travail du corps en mode normal.

Plantes médicinales

Le travail de la glande principale du corps dans l'hépatite C aidera à soutenir les remèdes à base de plantes:

  1. Décoction de graines de chardon. 3 cuillères à soupe l les graines de plantes broyées versent de l'eau bouillante (0,5 l). Conserver dans un bain-marie jusqu'à ce qu'il ne reste que la moitié de la composition. La décoction obtenue doit être filtrée. Pour utiliser cet outil devrait être de 30 à 60 jours 1 cuillère à soupe. l après avoir mangé 3 fois par jour. Le médicament aide à restaurer les cellules de la glande.
  2. Teinture de chardon. Dans les 14 jours dans 1 litre de vodka insister 100 g de graines d'une plante. Buvez la composition 4 fois par jour pendant une demi-heure avant les repas pendant 2 mois. Cela nécessite 0,5 c. fonds ajoutés à 1/2 tasse d'eau.
  3. Poudre de racine de pissenlit. Lavez soigneusement les rhizomes de la plante et séchez-la (elle devrait bien se casser). Broyer la racine pour faire de la farine. Prenez la poudre 1 c. avant de manger. Ce médicament est un agent laxatif et cholérétique doux.
  4. Racine de réglisse. Les médicaments qui en découlent stimulent la production de bile. Cela inhibe l'activité du virus de l'hépatite, ce qui favorise la réduction de l'inflammation dans le foie.
  5. Une décoction de graines d'avoine non pelées. Cet outil aidera à se débarrasser de la fatigue chronique et de la faiblesse. La préparation des grains d'avoine possède des propriétés d'adsorption qui aident à nettoyer les cellules du foie et des intestins. La composition de l'avoine contient également des acides aminés et des vitamines qui aident à maintenir l'immunité.
  6. Hellébore du Caucase. Cette plante est toxique, mais elle a un effet significatif sur l’amélioration de l’état du foie. Capable de retrouver toutes ses fonctions et de restaurer son métabolisme, car il tue tous les organismes nuisibles (microbes, champignons, virus) vivant dans le sang et la lymphe. Il est recommandé de commencer le traitement par l'hellébore caucasienne après la fin du traitement principal. La perfusion doit être bue avant le coucher pendant 1 an. Seul un parcours aussi long aidera à guérir le corps de toute infection dans le corps.
  7. Stigmates du maïs. Ils traitent l'hépatite chronique et aiguë, la cirrhose, la cholécystite, les maladies inflammatoires de la vésicule biliaire. La stigmatisation est utilisée sous forme de perfusion ou de décoction avant le début du rétablissement. Pour la fabrication de la perfusion nécessite 1 cuillère à soupe. l les matières premières préparées versent 1 tasse d’eau bouillante. Insister pour 2 heures. Boire 30 minutes avant les repas pour 2 à 3 c. l de 3 à 5 fois par jour. Prenez habituellement 3 fois par jour pour 1/3 tasse. Pour faire une décoction, vous devez prendre 1 c. stigmatisation du maïs et cuire environ 30 minutes dans 0,5 litre d'eau au bain-marie. Puis laissez cuire pendant 1 heure. Prendre 0,5 tasse quatre fois par jour.
  8. Radis noir. Presser 0,5 litre de jus de radis frais émincé et mélanger avec 1 tasse de miel liquide. Boire trois fois par jour pendant 2 c. l avant le coucher.
  9. Décoction de camomille. Il est utilisé comme un lavement lorsque la couleur jaune apparaît sur la peau du visage.
  10. Une infusion de marguerite vivace. Plantez insister dans l'eau froide bouillie à l'avance. Consommez 1/2 tasse en 3 doses par jour.
  11. Infusion de feuilles ou de graines de lovage. 4 g de matières premières nécessaires pour remplir 1,5 litre d'eau froide. On laisse la composition infuser pendant environ 3 heures. Bien tendre. Boire 1 c. l 4 fois par jour.

Produits à base de plantes pour l'hépatite

La formation à base de plantes est un moyen efficace dans la lutte contre la maladie. Recettes, frais et description de la façon de traiter la pathologie:

  1. La collection comprend les stigmates de maïs, la racine de pissenlit, l'herbe d'Hypericum perforatum, la Cmin sablonneuse (immortelle), le calendula médicinal, les feuilles de bouleau, l'ortie (sans augmentation de la coagulabilité du sang), les baies d'églantine séchées, la racine de réglisse. 1 er l hachez toutes les herbes de toutes les manières possibles et mélangez. Prendre 1 cuillère à soupe. l mélanger et verser 1 tasse d'eau bouillie. Laisser reposer environ 2 heures. Filtrer l'infusion, compléter avec de l'eau bouillie. Il faut faire un verre plein. Moyens à utiliser sous forme de chaleur 3 fois par jour pendant 20 minutes avant les repas.
  2. Phytothérapie pour l'hépatite C à base de fruits de fenouil et de rose sauvage, de feuilles de bouleau, d'inflorescences de calendula, d'herbes de chélidoine, de millepertuis et de fleurs séchées, de racines de pissenlit, de stigmates de maïs. Un mélange de ces ingrédients en quantités égales doit être versé 0,5 litre d'eau bouillante. Insister pour 7 heures. La composition obtenue doit boire 3 fois par jour quelques minutes avant les repas. Recommander à prendre le matin, brasser des herbes dans de l'eau de miel. Il est nécessaire de mener 3 séances de traitement avec des intervalles pour des pauses de 1,5 mois.
  3. La collection d'herbes se compose de racines de bardane et d'elecampane, auxquelles s'ajoutent de la prêle des champs, de l'achillée millefeuille, de la renouée, de la tanaisie, de la sauge, de la cuillère de cottage et des feuilles de bardane. La composition comprend également des fleurs d'hypericum et de camomille. Assurez-vous d'inclure dans la composition des hanches marron. Chaque composant doit être pris en 10 g, haché et mélangé. 2 cuillères à soupe l composition verser 0,5 litre d’eau bouillante. La phyto-collecte nécessite d'insister environ 2 à 3 heures dans un récipient avec le couvercle fermé. Utiliser le médicament en 1/3 ou 1/2 tasse 3 fois par jour.

Thérapie de jus

L'hépatite virale C n'est pas assez grave pour traiter avec l'utilisation de différents jus naturels:

  1. Citron Jus requis de 1 mélange de fruits avec 1 c. soda Le mélange résultant doit être consommé 5 minutes après la préparation. Les séances thérapeutiques sont organisées pendant 3 jours, à des intervalles de 3 à 4 jours, jusqu'à ce que le patient se sente mieux. Le jus de citron est utilisé dans une recette différente. Pour ce faire, vous aurez besoin de jus de la moitié d'un fruit, 1 verre d'eau minérale et 1 cuillère à soupe. l chérie
  2. Carotte Favorise un nettoyage en douceur de la glande et sa restauration au niveau de la cellule. La boisson doit être fraîchement préparée à partir de matières premières de haute qualité. C'est complètement inoffensif. Il est permis de boire autant que tu veux. Une excellente option consiste à utiliser du jus de carotte frais le matin. C'est aussi une bonne idée de boire plusieurs fois par jour. Il est conseillé de mélanger le jus de betterave (1/4 tasse) et la carotte (1 tasse).
  3. Jus de chou. La maladie peut être traitée si vous prenez 1 verre de boisson aux fruits frais 2 ou 3 fois par jour. Avant de boire des boissons à base de chou ou de betterave, ils doivent rester debout pendant environ 4 à 8 heures.
  4. Nectar de myrtille. Dans le plus grand nombre d'enzymes utiles contiennent des feuilles qui bloquent l'effet du virus.

En plus de ces recettes, l’hépatite C peut être guérie en utilisant des procédures à base d’eau contrastées et une thérapie physique. Lors du recours à des méthodes non conventionnelles, il est toujours utile de discuter de leur utilisation avec votre médecin.


Articles Connexes Hépatite