Comment identifier et traiter l'obésité hépatique

Share Tweet Pin it

L'obésité hépatique ne survient pas toujours chez les personnes en surpoids. Les véritables causes de l'hépatose graisseuse n'ont pas encore été établies, mais de nombreux facteurs provoquants sont à l'origine de la maladie chez les personnes de poids normal ou réduit.

L'abus d'alcool est le mécanisme le plus courant pour le développement de la nosologie. Les autres facteurs étiologiques sont les désordres métaboliques, un déséquilibre en vitamines et en minéraux avec l'alimentation, un apport en protéines insuffisant, un excès de glucides dans les aliments.

Décrivant les symptômes de l’obésité hépatique et le traitement, qui ne sont pas spécifiques, notons la forte probabilité d’accumulation de graisse dans les hépatocytes chez les personnes présentant un taux élevé d’hormones thyroïdiennes (thyrotoxicose), un diabète sucré.

La stéatohépatite physiologique survient chez les femmes enceintes. La raison n’est pas claire, mais les scientifiques pensent que les troubles hormonaux sont le principal facteur de provocation de l’État. L'augmentation de la concentration d'hormones sexuelles améliore la synthèse lipidique intrahépatique. La conséquence de la situation est également la formation de wen sous-cutané. Les accumulations limitées de lipides sont une sorte de dépôt formé lors du remplissage d'autres zones de réserve.

Symptômes de l'obésité alcoolique du foie

La dégénérescence des cellules hépatiques sous l'influence de l'éthanol et de ses substituts découle du blocage du cycle naturel de traitement du cholestérol, des triglycérides et des phospholipides. Des études scientifiques ont prouvé l'effet inhibiteur de l'alcool sur l'utilisation des acides gras dans les hépatocytes. Les symptômes cliniques du premier degré d'hépatose (5-15% des cellules contiennent des vacuoles graisseuses) n'apparaissent pas. La condition ne permet pas un diagnostic rapide de la maladie, prescrire un traitement.

Le foie ne contient pas de récepteurs nerveux; par conséquent, aucun signe d'inflammation, une accumulation de toxines dans le parenchyme, l'apparition de sable dans les canaux intrahépatiques ne sont pas observés. La douleur dans l'hypochondre droit se produit avec une augmentation significative de la taille du corps lorsque la capsule externe, les structures environnantes, la vésicule biliaire sont irritées. Le stade initial peut être une cholélithiase, entraînant la défaite du parenchyme hépatique. La stagnation de la bile provoque la clinique, dans laquelle le patient consulte un médecin.

L'obésité hépatique est une affection irréversible, car les tissus non fonctionnels se développent à la place des tissus morts. La consommation régulière d'alcool à fortes doses est toxique, mais elle n'est pas symptomatique au début. Une personne ressent un effet néfaste après le début de l'insuffisance hépatique dans plusieurs cliniques:

  • Jaunissement de la peau;
  • Dilatation des vaisseaux sanguins;
  • Une augmentation de l'abdomen due à un liquide (ascite);
  • L'apparition de cordes linéaires rouges - "la tête d'une méduse";
  • Troubles intestinaux - vomissements, diarrhée, constipation.

Des études scientifiques ont confirmé la présence de mécanismes génétiques pour le développement de la stéatohépatose chez les personnes qui abusent de l'alcool. Il existe des hypothèses sur le déterminisme inné de la propension à l'alcoolisme et à l'hépatose graisseuse.

Facteurs provocants supplémentaires:

  • Hépatite virale concomitante;
  • Surpoids;
  • Augmentation de la teneur en fer;
  • Régime alimentaire avec restriction en vitamines, protéines et composants minéraux.

L'alcoolisme est une maladie qui doit être exclue. La dépendance entraîne des dommages irréversibles chroniques au foie, cause du décès.

Manifestations de stéatohépatite non alcoolique

La dégénérescence graisseuse du tissu hépatique conduit également à la cirrhose. Si vous arrêtez la progression rapidement, la mort est évitée. Le problème réside dans la détection tardive de la pathologie. Les premières manifestations cliniques de l'hépatose sont détectées avec la défaite de plus de 40% des hépatocytes, lorsque la capacité de régénération n'est pas suffisante pour permettre la correction automatique des défauts.

Une douleur constante sous l'arcade costale droite se produit de manière cyclique avec des périodes d'aggravation et d'affaiblissement. Le premier signe d'un problème peut être un jaunissement de la sclérotique oculaire, mais toutes les personnes ne présentent pas de symptôme. La nature de la clinique dépend des facteurs provocants de la stéatohépatite non alcoolique:

  • Les médicaments;
  • Hépatite virale;
  • Lésion auto-immune;
  • Mauvaise nourriture;
  • Prédisposition héréditaire.

La stéatohépatose est une forme distincte de la maladie. Un changement dans les niveaux hormonaux provoque un dépôt excessif de graisse. Après la naissance de l'enfant, la progression de la pathologie s'arrête, mais les zones endommagées «envahies» par des cicatrices demeurent pour toujours.

En fonction du volume des tissus non fonctionnels, le degré d'insuffisance hépatique est établi. La pratique montre la formation rare de cirrhose étendue après la grossesse. Chez la plupart des femmes, les symptômes ne sont observés ni pendant l'accouchement ni après le post-partum.

Les principales manifestations de la stéatohépatite non alcoolique:

  • Faiblesse;
  • Des nausées;
  • La fatigue;
  • Perte de poids;
  • Problèmes de mémoire (amnésie partielle), concentration.

Les symptômes décrits se retrouvent dans l’obésité bénigne du foie - pas plus de 30% des hépatocytes sont affectés.

Symptômes de la stéatohépatose non alcoolique modérée et sévère:

  • Douleur dans l'estomac à droite;
  • Augmentation de la pigmentation des aisselles;
  • Jaunisse;
  • Formations vasculaires étoilées sur l'abdomen;
  • Affaiblissement de la vision;
  • Perte de mémoire partielle;
  • Irritabilité.

Pour déterminer l'obésité hépatique peut être sur l'échographie, l'imagerie par résonance magnétique. Lors de la palpation lors d'une hospitalisation en ambulatoire, le médecin ne pourra détecter qu'une augmentation de la taille du corps qui se produit de manière modérée ou grave.

Signes de stéatohépatite par degrés d'obésité

Les premiers stades de la maladie ne présentent aucune manifestation clinique. Un petit dépôt de triglycérides n'entraîne pas de modifications en raison de la compensation des fonctions perturbées d'un parenchyme sain. Les symptômes peuvent être la cause de la stéatohépatose: thyrotoxicose, intoxication, substances hépatotoxiques, composés pharmaceutiques.

Chez les personnes asthmatiques avec examen de la palpation du foie, il n’ya pas d’augmentation, de douleur ou de tubérosité au bord de l’organe. Le syndrome d'intoxication faible au premier stade (augmentation des toxines dans le sang) s'accompagne de nausées, de faiblesse, de somnolence et d'aversion pour la nourriture.

Dans le deuxième stade de l'obésité hépatique (infiltration de 30 à 50% des hépatocytes), l'enflure abdominale, la jaunisse, les troubles intestinaux et une faiblesse générale sont des manifestations de la sous-compensation des fonctions hépatiques.

Lorsque le grade 3 développe des troubles dystrophiques graves, des troubles des processus métaboliques, accompagnés de symptômes cliniques graves et de complications associées des organes internes. Le danger est le coma, les crampes musculaires, la pathologie du système cardiovasculaire, le cerveau. Augmentation de la bilirubine, toxines conduit à une encéphalopathie, le coma.

Il n’existe aucun critère diagnostique permettant d’identifier la stéatohépatose au stade initial. Lorsque les hépatocytes dégénèrent de manière significative, les réactions enzymatiques sont perturbées, ce qui est déterminé par des tests de laboratoire (AsAt, AlAt, GGTP). Augmentation de la taille, la dystrophie du foie vérifie l'échographie. Dans les cas difficiles, une aiguille est utilisée pour prélever un morceau de tissu en vue d'un examen morphologique. La procédure est invasive, effectuée selon des indications strictes.

Hépatite grasse - comment traiter

L'obésité du foie est une maladie irréversible. Pour prévenir tout développement ultérieur, il faudra un traitement à long terme. Le critère principal de l'efficacité du traitement est l'élimination du facteur provoquant.

Régime alimentaire dans le dépôt de graisse dans les hépatocytes

Principes du régime numéro 5:

  1. La diminution du régime alimentaire des aliments gras;
  2. Exclusion de viande fumée, marinades, crèmes pâtissières;
  3. Autorisé la viande maigre, poisson;
  4. Des boulettes de viande, des galettes cuites à la vapeur sont ajoutées aux bouillons;
  5. Le menu comprend des légumes naturels contenant des vitamines;
  6. Les produits contenant des acides gras saturés sont remplacés par des huiles végétales (olives, graines de lin).

Les activités physiques sont utiles - course à pied, natation, promenades quotidiennes au grand air, permettant de se débarrasser de l'excès de masse.

Traitement de la toxicomanie

Pour se protéger contre les dommages, stimuler la récupération des hépatocytes, les hépatoprotecteurs sont prescrits - Ursosan, Essentiale - par des traitements prolongés (au moins 3 mois) avec des interruptions périodiques. Les médicaments contribuent à la restauration des membranes, mais la régénération complète des cellules nécessite un apport de vitamines et de minéraux. Pour couvrir l’équilibre vitamino-minéral, il suffit d’utiliser les complexes "Complivit", "Alphabet". Utile acide folique, ascorbique, tocophérol (vitamine E).

Un taux élevé de cholestérol est éliminé avec les médicaments contre le cholestérol - vazilip, atoris.

En combinaison avec des produits pharmaceutiques, des décoctions de plantes (chardon-Marie, églantine, immortelle) sont utilisées. Le dosage et la fréquence de réception choisissent le médecin traitant. Au cours du traitement est recommandé surveillance dynamique de l'état de santé, les paramètres de laboratoire. Avec la détérioration de l'hépatolyse (destruction des hépatocytes), les schémas thérapeutiques sont corrigés.

Prévention de la stéatose

L’élimination des mauvaises habitudes est une étape importante dans la lutte contre la stéatohépatite. Le tabagisme contracte les vaisseaux sanguins et augmente la perméabilité, ce qui intensifie le processus inflammatoire. La nicotine viole les mécanismes physiologiques du métabolisme des substances.

L'alcool éthylique bloque les mécanismes de dégradation de l'énergie lipidique, ce qui contribue à l'obésité du foie. L'action est prouvée par la recherche scientifique. Avec la pathologie hépatobiliaire, les promenades quotidiennes au grand air, la pratique de sports et l'exercice doivent devenir un mode de vie habituel du patient.

L'habitude devrait inclure une surveillance périodique du cholestérol, du glucose et de l'urée. Pour les maladies du système cardiovasculaire, il est nécessaire de consulter un médecin concernant le choix des exercices physiques, une combinaison de médicaments pour le cœur et le foie.

L'obésité hépatique: symptômes, traitement et prévention

L'obésité hépatique (hépatite graisseuse) est une maladie caractérisée par la dégénérescence du tissu hépatique en tissu adipeux. L'hépatose graisseuse touche autant les hommes que les femmes. Les raisons qui peuvent conduire à cette maladie sont nombreuses, mais la plus courante est l’abus d’aliments gras et d’alcool. L'obésité hépatique peut également se développer à la suite de troubles métaboliques, du manque de protéines et de vitamines et de la toxicité chronique de certains composés toxiques. Risque accru de maladie chez les personnes atteintes de diabète et de thyrotoxicose.

Symptômes de l'obésité hépatique

Aux stades précoces de la maladie et dans les cas où l'hépatose graisseuse est la cause de pathologies endocriniennes, les symptômes de la maladie peuvent ne pas se manifester très longtemps ni se déguiser en symptômes de la maladie sous-jacente.

Habituellement, les patients sont perturbés par une indigestion, des nausées et parfois des vomissements, une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Avec la progression de la maladie peut se produire une détérioration générale de la santé, les patients se plaignent de faiblesse, de fatigue, de diminution des performances. Dans certains cas, la jaunisse peut se développer, accompagnée de démangeaisons cutanées. Très souvent, chez les patients présentant une augmentation du foie, les personnes souffrant d'un asthénie physique peuvent en ressentir indépendamment les limites. Sa surface sera lisse et lisse, mais une pression sur le bord du foie provoquera des douleurs chez les patients.

Des symptômes similaires peuvent être observés dans d'autres maladies du foie et du tractus gastro-intestinal. Par conséquent, lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez consulter un médecin et ne pas vous engager dans un autodiagnostic ou un traitement personnel. Pour clarifier le diagnostic, le médecin vous prescrira une série de tests de laboratoire (analyse biochimique du sang) et d'examens instrumentaux (échographie des organes de la cavité abdominale). Si, après l'examen, le médecin doute du diagnostic, une biopsie du foie est effectuée sur le patient.

Traitement des hépatites grasses

Un patient souffrant d’obésité hépatique doit être préparé au fait que le traitement sera long et qu’il devra faire preuve de patience et de discipline et, dans certains cas, le refus de mauvaises habitudes ou le retrait d’une production nocive.

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le facteur à l'origine du développement de l'hépatose graisseuse, ainsi que du traitement des maladies associées.

Les patients doivent suivre un régime strict et suivre un régime spécial non seulement au cours du traitement, mais aussi après son achèvement. Le régime thérapeutique n ° 5 est prescrit aux patients souffrant d'hépatite grasse, qui peut être suivi pendant 1,5 à 2 ans en élargissant la liste des produits approuvés en consultation avec le médecin. L'alimentation élimine l'utilisation d'aliments gras, qu'il s'agisse de viande, de poisson ou de produits laitiers. Les conserves, les viandes fumées, les aliments frits épicés, marinés, frits, les produits riches et les produits de confiserie à la crème riche sont également exclus. Les patients souffrant d’obésité hépatique sont absolument contre-indiqués lors de l’utilisation de boissons alcoolisées.

Il est utile d'inclure dans le régime alimentaire de la viande et du poisson faibles en gras, sous forme de viande bouillie ou de boulettes de viande à la vapeur, de boulettes de viande et de soufflés. Les fruits et légumes frais doivent toujours être sur la table. Il est recommandé de manger du pain noir, des huiles végétales et des produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Le nombre d'œufs est limité à un par jour et cuit mieux sous forme d'omelette.

En plus du traitement diététique, un traitement médicamenteux est proposé aux patients. Le traitement vise à normaliser le travail du foie et des voies biliaires. Les hépatoprotecteurs (Essenicale, Resoluut, Ursosan) sont très efficaces dans le traitement de l’hépatose graisseuse. La prise de ces médicaments dure généralement au moins 2 mois. Les patients doivent être préparés au fait qu’au cours de leur vie, ils devront prendre des médicaments de ce groupe à des fins prophylactiques.

La thérapie par les vitamines est également importante dans le traitement complexe de la maladie. Il suffit généralement de prendre des complexes vitaminiques (Biomax, Alphabet, Complivit) 2 fois par an. La vitamine E, les acides nicotiniques, ascorbiques et foliques, la riboflavine sont particulièrement utiles.

Les médecins accordent une attention particulière à l'état du métabolisme des graisses chez les patients. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de corriger les paramètres du métabolisme lipidique, pour lesquels des préparations anti-cholestérol sont prescrites (Atoris, Crestor, Vasilip).

Des remèdes populaires pour lutter contre l'obésité hépatique, les infusions et décoctions de hanches, d'immortelle et de chardon-Marie sont utilisées. Il convient de noter qu'ils ne doivent être pris qu'avec l'autorisation du médecin traitant.

Pas la dernière place dans le traitement de la maladie est donnée à l'effort physique. Ceci est nécessaire pour la prévention de l'obésité et la lutte contre le surpoids, ainsi que pour le renforcement du corps en général. Très utiles sont les promenades au grand air, le jogging facile, la natation.

L'hépatite graisseuse est une maladie avec un pronostic favorable pour les patients. Plus le traitement de cette maladie est instauré tôt, plus le patient est susceptible de se rétablir complètement. Et avec un traitement intempestif ou incorrect, l’obésité hépatique peut se transformer en hépatite chronique et, dans les cas les plus graves, en cirrhose du foie.

Prévention de l'obésité hépatique

La prévention de l’hépatose graisseuse consiste à exclure les facteurs qui augmentent le risque de développer la maladie. La base de cela est un mode de vie sain, excluant le tabagisme et l'alcool. Les exercices réguliers, les exercices du matin, les promenades au grand air devraient devenir une habitude pour tous. Les personnes souffrant de maladies des systèmes cardiovasculaire et endocrinien et d’autres maladies connexes doivent surveiller régulièrement et, si nécessaire, ajuster les taux de glucose et de cholestérol sanguin. En bref, ces méthodes peuvent être résumées comme suit:

  • alimentation saine et équilibrée;
  • réduction de la consommation d'alcool ou rejet total de celle-ci;
  • exercice régulier;
  • contrôler le taux de cholestérol dans le sang chez les personnes de plus de 45 ans.

Quel médecin contacter

Si vous soupçonnez une maladie du foie, vous devez contacter votre gastro-entérologue ou votre hépatologue. Un nutritionniste, un endocrinologue et un cardiologue peuvent être d'une grande aide dans le traitement, en prescrivant les moyens de corriger le métabolisme des lipides.

Obésité hépatique - causes et symptômes. Comment traiter le foie gras avec des médicaments et un régime

La graisse sous-cutanée qui confère un aspect non esthétique à une silhouette n’est que la partie visible de l’iceberg. L'obésité des organes internes, en particulier du foie, représente un grand danger. Il s’agit d’une maladie très grave qui ne peut être détectée que dans un cadre clinique. Si vous êtes en surpoids, vous devez maintenant prendre Mary et commencer à le réduire activement.

L'obésité du foie - qu'est-ce que c'est?

L'obésité, l'hépatose, la dégénérescence graisseuse, l'adipose du foie - les noms de la même maladie chronique, caractérisée par des dépôts graisseux excessifs dans le foie. Foie gras hépatose qualifier pour sévérité:

  1. Le stade initial - de petites taches de graisse ne sont observées que dans des cellules hépatiques individuelles.
  2. Le premier stade - de gros dépôts de tissu adipeux s'accumulent dans certaines parties du foie.
  3. Deuxième degré - presque toutes les cellules du foie sont touchées.
  4. Le troisième degré - l'obésité diffuse avec la formation de kystes, au sein de laquelle la graisse s'accumule.

Obésité Hépatique - Causes

Pour savoir comment vous débarrasser de l'obésité hépatique, vous devez comprendre pourquoi l'adipose se produit et quelles méthodes de traitement existent en médecine. Les causes de l'obésité hépatique sont les suivantes:

  1. Consommation excessive d'alcool. Le méthanol perturbe le métabolisme, détruit les cellules du foie et, par conséquent, le corps commence à accumuler des cellules du tissu adipeux, se substituant aux leurs.
  2. Le jeûne avec une perte de poids rapide ou l'abus d'aliments gras peut également conduire à une dégénérescence graisseuse. La probabilité de développer la maladie augmente avec un mode de vie sédentaire.
  3. Toxines. Les pathologies peuvent causer des pesticides, des champignons toxiques, certains médicaments, dont les ingrédients actifs sont le méthotrexate, la tétracycline, les œstrogènes.
  4. Troubles métaboliques dans des conditions telles que diabète, grossesse, syndrome de Ray, maladie de Konovalov-Wilson, maladie de Weber.

Fumer à la lumière d'autres facteurs ne fait qu'aggraver les risques. Rare, mais il peut arriver que l’hépatose soit de nature endogène et se développe à la suite d’une entérite et d’une pancréatite graves. Entre autres, une carence en protéines et en vitamines dans l'alimentation, un excès de fer, une intoxication chronique, des carences en vitamines et l'obésité générale peuvent provoquer une hépatose.

Obésité hépatique - symptômes

Les symptômes de l'obésité hépatique n'étant pas prononcés, la plupart des patients consultent un médecin lorsque la maladie est gravement négligée. Pour identifier la maladie, vous pouvez utiliser un examen complet dans une clinique. Gravité avec le quadrant supérieur droit, c’est peut-être le seul symptôme tangible de l’hépatose.

Chaque stade de l'hépatose est caractérisé par ses propres symptômes:

  1. L'hépatose peut être détectée au début et à la première étape à l'aide d'analyses de transaminases hépatiques (inconstance des enzymes AlAT et AsAT).
  2. Dans la deuxième étape, les symptômes sont aggravés. Sensation de lourdeur du côté droit, de sensations désagréables dans l'abdomen, une augmentation significative de l'organe est palpée. À l’échographie, altération visible de la densité du foie.
  3. Au troisième stade, le patient ressent des nausées, des douleurs douloureuses dans l'estomac et juste sous les côtes, une sensation de plénitude, de la flatulence (grondement constant). Ils souffrent de constipation ou de selles molles, de problèmes de digestion.

Obésité Hépatique - Traitement

Le diagnostic repose toujours sur la palpation dans l'hypochondre droit; les hypothèses du médecin sont ensuite complétées par une IRM, un scanner, une angiographie, une échographie, des analyses d'enzymes hépatiques et des études sérologiques afin d'éliminer la possibilité d'une hépatite virale. Le gastro-entérologue mène tout ce processus, par conséquent, dès les premiers symptômes de la maladie, consultez immédiatement un médecin.

Le traitement de l'obésité hépatique est complexe et comprend à la fois la partie médicale et un certain nombre de mesures préventives que le patient doit suivre:

  1. Normaliser le mode de vie.
  2. Suivez le régime et la thérapie de vitamine avec l'inclusion de l'acide ascorbique.
  3. Augmenter l'activité physique.
  4. Pour purger le foie à jeun, en organisant des jours de jeûne.
  5. Normaliser le métabolisme en utilisant la nutrition fractionnée.
  6. Réduire le poids en moyenne de 2 kg par mois.

Médicaments pour l'obésité du foie

Dans le processus de récupération ne peut pas faire sans traitement médicamenteux. Les médicaments suivants aideront à normaliser le foie:

  1. Médicaments hépatoprotecteurs: Essentiale Forte, Berlition, Essliver. Ces médicaments améliorent la fonction hépatique, stimulent son travail.
  2. Médicaments d'acide sulfamique: taurine, méthionine. Les pilules pour l'obésité du foie aident à traiter les graisses.
  3. Médicaments réduisant le taux de lipides dans le sang (médicaments anti-cholestérol): Atoris, Vasilip, acide nicotinique, Crestor.
  4. Hépatoprotecteurs à base de plantes: Liv-52, Karsil (à base de chardon-Marie), extrait d'artichaut, extrait de curcuma, extrait d'oseille, hépabène, hohol et autres.
  5. Vitamines antioxydantes: tocophérol (vitamine E), rétinol (vitamine A).
  6. Vitamines du groupe B (B2 - riboflavine, B9 - acide folique).

Obésité hépatique - traitement des remèdes populaires

Il est possible de traiter le foie à la maison à l'aide de préparations à base de plantes proposées par les chaînes de pharmacies ou préparées à la main. Le traitement de l'obésité du foie avec des remèdes populaires est efficace, mais malgré l'apparente innocuité de la décoction à base de plantes, vous devez d'abord consulter votre médecin. Liste des plantes bénéfiques pour le foie:

  • des poteaux de maïs;
  • chien a augmenté;
  • prêle des champs;
  • drogue de camomille;
  • feuille de fraise;
  • inflorescences de l'immortelle sablonneuse;
  • Cèdre morue;
  • feuilles de bouleau;
  • fruits de genièvre;
  • graines d'aneth;
  • inflorescences de calendula.

L'avoine est un outil puissant pour le foie gras. Pour préparer la perfusion, il faudra 250 grammes d’avoine (sans flocons), 50 grammes de feuilles de bouleau et d’airelles, 3,5 litres d’eau. Tous les ingrédients sont mélangés et mis au réfrigérateur pendant une journée. L'infusion prête doit être diluée avec le bouillon des hanches et la renouée, boire tiède avant de manger 50 ml. Alors répétez 10 jours, buvez chaque jour 50 ml de plus que le précédent. Pendant le traitement à l'avoine, éliminez toute viande du régime. Il est utile de suivre en permanence un régime alimentaire particulier sur le chemin de la guérison.

Régime pour l'obésité du foie

Régime alimentaire pour l'obésité hépatique est recommandé n ° 5. La base du régime:

  • produits protéiques (viande non grasse, poisson, fruits de mer) pour la régénération cellulaire;
  • diverses céréales (céréales), riz, fromage cottage;
  • plus de légumes, de fruits, de baies et de son pour enrichir le corps en fibres alimentaires, la pectine. Effet cholérétique ont des carottes et citrouille, toutes les variétés de chou;
  • régime de l'eau (boire 2 litres d'eau par jour);
  • boissons aux fruits;
  • boissons au lait fermenté.

Les légumes peuvent être cuits, bouillis, cuits dans une mijoteuse, cuits au four et consommés crus, frits sont exclus. Enlevez complètement de la diète grasse lait, crème, fromage, boissons alcoolisées, glucides rapides (pain, muffins, pâtes, bonbons, eau douce), mayonnaise, saucisses, beurre. Pour limiter l'utilisation de poulets de chair, ils sont cultivés avec des substances nocives pour le foie.

Ce qui menace l'obésité du foie chez l'adulte

L'obésité du foie chez l'adulte est facile à soigner, sous réserve des règles ci-dessus. Si vous les négligez et continuez à mener une vie malsaine, buvez, fumez, mangez beaucoup, l'hépatose se transformera en fibrose, puis en phase terminale - cirrhose, durcissement du foie avec cicatrisation de cellules saines, développement d'une insuffisance hépatique, un cancer est possible. Les conséquences pour 30% des patients atteints d'hépatose sont l'apparition d'une hépatite. Les maladies du foie peuvent entraîner une diminution de l'immunité, des troubles hormonaux, une intoxication et d'autres déséquilibres du corps.

Si le médecin a posé un diagnostic défavorable, vous devez être préparé à un traitement complexe sérieux à long terme. La pilule magique, qui soulagera la maladie immédiatement, n'a pas encore été trouvée. Nous devons faire tous les efforts possibles - régime alimentaire, médecine, éducation physique, traitement populaire. Si vous faites tout ce que le médecin dit, les premiers résultats seront visibles dans un mois. Pour une récupération complète du foie, plusieurs mois de traitement complexe seront nécessaires.

En savoir plus sur l’hépatopathie hépatique.

Vidéo: comment soigner le foie de l'obésité

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Remèdes populaires de traitement de l'obésité hépatique

Pourquoi cela se produit-il, homme mince, il n'y a pas une seule goutte de graisse en excès, le poids correspond à la taille, et le médecin pose un terrible diagnostic - obésité du foie? Il s'avère que le foie est capable d'accumuler de la graisse, d'abord en petites gouttelettes, qui finissent par se confondre, que le foie augmente, que ses fonctions sont perturbées et que le médecin rend un verdict - l'hépatite grasse - l'appellation officielle de l'obésité du foie.

Remèdes populaires de traitement de l'obésité hépatique

Raisons

Les causes de l'obésité hépatique sont multiples. C'est un style de vie sédentaire, un stress constant, la génétique, la famine ou, au contraire, un appétit excessif, des conditions environnementales défavorables. Ces facteurs peuvent provoquer une hépatose sans alcool. Il y a aussi l'hépatose alcoolique. Expliquez les raisons pour lesquelles cela se produit, cela n'a aucun sens. Tout est très clair de son nom. Il suffit de prévenir que si vous ne traitez pas l'obésité du foie, peu importe ce qui a motivé son développement, cela peut entraîner un processus irréversible dans le foie - la cirrhose!

Les symptômes

Les symptômes accompagnant la maladie, au début peuvent ne pas être. Mais avec le développement de la maladie apparaissent faiblesse, fatigue. Si vous sentez une lourdeur dans le foie, des nausées et des éructations, une distension abdominale, vous remarquez une violation de la chaise et un manque d'appétit, la peau a une teinte jaunâtre - consultez immédiatement un médecin. Avant qu'il ne soit trop tard, commencez le traitement que le spécialiste vous prescrira. Ne refusez pas les moyens éprouvés des siècles offerts par les guérisseurs traditionnels.

Traitement des remèdes populaires

  • Il est bien établi dans le traitement de l'obésité hépatique. La collecte de deux cuillères à soupe: ortie, méduse, bourgeons de bouleau et mélilot. Trois cuillères chacune: feuille de framboise et racine de réglisse, une chacune: racines à tête de crâne et graines d'aneth. Bien broyer tous les ingrédients et placer deux cuillères dans un thermos. Faites bouillir un demi-litre d’eau bouillante et laissez agir dix heures. Trois mois boivent une demi-tasse de perfusion quatre fois par jour. Reposez-vous pendant deux semaines et répétez le cours de trois mois.
  • Infusion de foie bien supportée. Il doit être cuit dans un thermos, en remplissant cent grammes de baies avec un litre d'eau bouillante. Insister huit heures. Buvez deux cent ml trois fois par jour.
  • Préparez une collection d'absinthe, de fenouil, de cumin et de menthe. Mesurez également chaque matière première végétale, mélangez bien et, en versant une cuillère dans un verre d'eau bouillante, mettez au bain-marie pendant un quart d'heure. Enlevez, attendez jusqu’à refroidissement, égouttez et pressez l’herbe dans Ajoutez de l'eau bouillie et réfrigérée à un volume de deux cent cinquante ml et buvez par portions égales tout au long de la journée trois fois.
  • Prenez une petite citrouille, rincez-la soigneusement, essuyez-la et coupez le haut avec un capuchon. Retirez les graines de la citrouille avec une petite couche de pulpe et remplissez le creux avec du miel. Couvrir avec un couvercle, fixer avec des cure-dents et mettre la citrouille au réfrigérateur pendant quatorze jours. Une fois le temps alloué à l'infusion, ouvrez le capuchon et versez le miel infusé dans un plat en verre contenant une citrouille. Guérir vous-même en mangeant une cuillerée de miel de citrouille trois fois par jour. Ne négligez pas les plats à la citrouille. Mangez-le cru, cuit au four, faites cuire des soupes, buvez du jus de citrouille. Citrouille, vous pouvez dire la nourriture pour la santé du foie.
  • Chaque jour pendant un mois, faites cuire et buvez un demi-litre d'infusion de racines de pissenlit soigneusement hachées et de graines de chardon-Marie - quatre cuillères et deux cuillères: ortie, feuille de bouleau et verge d'or. Deux cuillères de mélange de légumes hachés et mélangés versez deux tasses d'eau bouillante et laissez infuser pendant une demi-heure.
  • Le matin, immédiatement après le réveil, pressez un demi-verre de jus de carotte et combinez-le avec un demi-verre de lait chauffé à soixante-dix degrés. Buvez sur un estomac vide. Si votre estomac ne prend pas de lait, buvez un verre de jus de carotte tous les matins sans additif.
  • Il y a aussi une réaction allergique au jus de carotte: dans ce cas, chaque matin, réchauffez un verre de lait à soixante-soixante-dix degrés, ajoutez-y une cuillerée de miel et buvez l'estomac vide.
  • La décoction et l'infusion d'avoine sont très utiles pour toutes les maladies du foie. Nous vous proposons l'une des méthodes de cuisson des flocons d'avoine. Prenez une tasse d'avoine non raffinée et versez-la dans un litre d'eau bouillante. Fermez le couvercle et laissez reposer une demi-heure. Trois fois par jour, buvez une demi-tasse d'infusion de flocons d'avoine.
  • Une décoction d'avoine peut être cuite avec du lait. Il faudra un verre d'avoine et un litre de lait. Versez de l'avoine avec du lait, mettez sur le feu et chauffez jusqu'à ébullition. Réduire le feu et laisser bouillir environ quinze minutes. Laisser refroidir, filtrer et boire du lait d'avoine toute la journée, en portions égales.
  • Une autre recette d'avoine. Versez de l'avoine non pelée dans une petite casserole, puis versez de l'eau de sorte qu'elle gonfle suffisamment. Mettez le poêle, chauffez et réduisez le feu au minimum. Laissez piétiner trois heures. Lorsque l'avoine devient molle, mettez-la en bouillie et mangez pendant la journée au lieu de la nourriture habituelle. Le sucre et le sel ne peuvent pas être ajoutés! Exclure les plats de viande du menu.
  • Version compliquée du traitement à l'avoine. Un verre d'avoine non raffinée, deux cuillères à soupe de feuille de bouleau et trois feuilles de myrtille insistent dans quatre litres d'eau pendant vingt-quatre heures. Pour la deuxième infusion, broyer un verre de rose sauvage et porter à ébullition avec un litre d'eau chaude. Ajouter au chien la rose des nœuds dans une quantité de deux cuillères et faire bouillir un quart d'heure. Retirer et laisser refroidir. Connectez les deux infusions. Traitement: Trois fois par jour, une demi-heure avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. La première fois que vous buvez cinquante ml, en ajoutant cinquante ml à chaque dose, vous buvez du gruau pendant dix jours. Reposez-vous pendant deux semaines et répétez la réception de dix jours. Exclure les plats de viande pour la période de traitement.
  • Version simplifiée à base d'avoine. Versez deux cuillères à soupe de flocons d'avoine avec six cuillères à soupe d'eau bouillie et laissez infuser pendant une heure. À ce stade, préparez les ingrédients suivants. Porter à ébullition 3 cuillères de lait, laisser refroidir. Râpez la pomme et pressez le jus d'un citron (vous pouvez remplacer le jus de canneberges ou de viorne). Combinez des céréales gonflées, du lait, des pommes et du jus de citron, ajoutez une cuillerée de sucre - le délicieux petit déjeuner cicatrisant est prêt.
  • Vous obtiendrez un bon effet de guérison si vous prenez une cuillère après chaque repas de teinture sur une noix verte. Couper les noix en six morceaux et en ajouter les trois quarts dans un bocal. Recouvrez la vodka, fermez-la bien et nettoyez-la pour insister dans un placard sombre. Égouttez l'infusion préparée et versez une vodka dans le pot avec le reste des noix, mais un peu moins que la première fois. Dans un mois, vous aurez une autre portion de teinture de noix.
  • Prévenir l'accumulation de graisse dans le foie des nucléoles des graines d'abricot. Il suffit de ne pas en faire trop avec le montant. Le jour où vous ne devez pas manger plus de six morceaux.
  • La consommation quotidienne de graines de citron broyées, broyées avec l'addition d'une quantité égale de miel, restaurera les cellules du foie. Prenez une cuillère sur un estomac vide.
  • Chaque soir avant le coucher, buvez une tasse de thé à la camomille. Mais pas seulement du thé. Pour lui, préparer un mélange d'une cuillerée de poudre de feuilles de rose sauvage avec l'ajout d'une cuillère de miel.
  • Préparez un outil "durable". Graine d’aneth, rose de chien et aubépine - réduisez le tout à 50 grammes dans un moulin à café. Pressez un verre de jus d'ortie, ajoutez-y un verre de miel liquide et mélangez bien. Mélanger avec la poudre de fruits et mélanger à nouveau. Mettez dans un plat en verre. Chaque fois, peu avant un repas, mangez une cuillerée de fonds. Une fois terminé, le traitement est terminé.
  • Si vous n’avez pas de problème d’estomac, essayez le traitement au citron. Régime de traitement: trois jours pris, quatre - repos. Dans la soirée, remplissez d'eau chaude un populiter de trois citrons, écrasé avec la pelure jusqu'à obtenir un bouillon. Le matin, divisez l'infusion de citrons en trois portions égales et buvez-la avant chaque repas.
  • Le chou est mentionné dans les recettes populaires dans presque toutes les maladies. Pour le traitement de l'obésité du foie, buvez du jus de chou peu de temps avant les repas pendant un mois. Commencez avec un demi-verre en augmentant progressivement le volume, portez-le dans un verre pour une dose unique.
  • Parfaitement prouvé pour les problèmes de foie de haricots. Mais pas ses haricots, mais les cosses. Pour le bouillon, préparer une collection de cinq cuillères de gousses sèches en poudre et de quatre cuillères d’herbe de gui. Chaque soir, dans le soir, deux cuillères du mélange obtenu brassent un demi-litre d’eau bouillante. Dans la matinée, mettez sur le feu, chauffez jusqu'à ébullition, refroidissez légèrement. Prenez un verre à moitié filtré jusqu'à quatre fois par jour.
  • Contribue à la normalisation du métabolisme des graisses en décoction d'hypericum et d'achillée millefeuille. Mélanger les herbes uniformément et séparer deux cuillères à soupe du mélange. Remplissez-les avec deux verres d'eau, amenez à ébullition et laissez bouillir pendant environ vingt minutes. Cool et filtrer. Buvez tout le bouillon pour la journée, divisé en quatre portions égales.
  • Les stigmates de maïs sont recommandés pour tous les problèmes causés par une insuffisance hépatique. Dix grammes de stigmates de maïs séchés et hachés persistent dans un verre d'eau bouillante pendant une demi-heure. Prendre après avoir filtré une cuillère avant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner.
  • Achetez les pignons de pin. Chaque fois que vous allez boire du thé, frottez deux cuillères de noyaux et ajoutez-les à la tasse de thé. Cela vous aidera à maintenir un foie en bonne santé.
  • Purifiez le foie et aidez dans son médicament difficile au travail, préparé selon la recette suivante. Tapez les aiguilles de pin, il devrait être exactement un kilogramme. Écrasez-le et ajoutez un kilogramme de sucre. Transférer dans un bocal de trois litres, verser deux litres d'eau bouillie refroidie, mélanger à nouveau, fermer et laisser reposer dix jours. Filtrer dans un autre pot propre et boire trente minutes avant un repas dans un seul verre.
  • Cela aidera le foie à bien fonctionner et c’est un médicament savoureux. Achetez des cacahuètes et des dattes non salées et pelées - le tout, cent cinquante grammes. Émietter les cacahuètes, retirer les noyaux des dattes, hacher finement. Verser dans une casserole dans laquelle on verse un litre d'eau, amener à ébullition et laisser cuire pendant dix à quinze minutes. Refroidissez légèrement, ajoutez une cuillère de miel. Chaque matin, au lieu de déjeuner, mangez un mélange de dattes et de noix, arrosé d’une décoction.
  • Mélanger dans le thé ou tout simplement manger une cuillerée avant un repas de miel avec des pissenlits. Nouillez les cent cinquante pissenlits en fleurs sans tiges, hachez-les finement et incorporez un kilogramme de miel. Il est conseillé de stocker du miel de pissenlit pour toute l'année.
  • La chicorée, toutes ses parties - des racines aux fleurs - est très utile pour le foie. Plusieurs recettes à la chicorée. Hachez bien les racines de chicorée séchées et versez une cuillerée de demi-litre d'eau bouillante, faites bouillir un quart d'heure à feu doux. Boire avant un repas dans un demi-verre.
  • Ou une autre recette avec de la chicorée, que vous pouvez boire autant que vous le souhaitez. Deux cuillères à soupe de chicorée versent un demi-litre d'eau bouillante, insistez une demi-heure, ajoutez deux cuillères à soupe de miel et une cuillerée de vinaigre parfumé ou de jus de citron. Buvez chaud.
  • Ne manquez pas la saison des récoltes de fraises des bois. Elle devrait manger un verre pendant un mois pour restaurer le foie et maintenir sa santé pour l’année à venir.
  • Aide à soulager la douleur dans la décoction de foie de sauge. Exigez une cuillère de sauge sèche dans un grand verre d’eau bouillante pendant une demi-heure. Incorporer ensuite une cuillerée de miel et boire à jeun.
  • Deux semaines de suite, tous les matins, buvez un verre de jus sous la choucroute.
  • Sécher les girolles et les réduire en poudre. Une cuillerée de la poudre de champignons obtenue insiste dans un verre de vodka pendant dix jours en agitant de temps en temps. Boire une cuillerée chaque jour après le réveil et avant d'aller au lit pendant quatre mois.
  • Birch vous aidera à résoudre les problèmes d’obésité hépatique si vous préparez et prenez une infusion de feuilles ou de bourgeons pendant trois semaines par jour. En même temps, pour un demi-litre d'eau bouillante, prenez une cuillère de bourgeons ou deux cuillères à soupe de feuilles de bouleau séchées et broyées. Dans l’infusion, ajoutez une pincée de bicarbonate de soude. Au bout d'une heure, filtrez et buvez avant de manger jusqu'à une demi-heure pour un demi-verre.
  • Essayez de subir un traitement de houblon. Deux semaines, trois fois par jour, buvez un verre d'infusion de cônes de houblon. Un verre d'eau bouillante aura besoin de deux cônes capiteux. Après une heure de boire insistant. Après cinq jours, buvez à nouveau la perfusion, mais pendant un mois sans interruption.

Lavements

Si vous effectuez la procédure de nettoyage avec lavement de camomille trois fois par semaine, vous nettoierez non seulement le corps des toxines, mais vous sentirez également une amélioration de votre santé. Pour une infusion de deux cuillères de camomille insister jour dans trois cent ml d'eau bouillante. Filtrer, chauffer légèrement et utiliser comme indiqué.

Les bains

Pour le traitement complexe de l'obésité du foie, des bains de décoction d'herbes sont recommandés. La matière première initiale doit être versée avec trois litres d'eau, mise à feu, porter à ébullition et maintenue pendant encore un quart d'heure. Donnez une petite infusion, filtrez et versez dans l'eau pour vous baigner. Herbes et plantes recommandées: absinthe, prêle, aiguilles de pin, paille d’avoine et poussière de foin. L'heure du bain est de quinze minutes. Périodicité - douze procédures tous les deux jours.

Prévention

Après le traitement, afin de prévenir l'obésité hépatique, il convient de réviser votre mode de vie et vos addictions diététique et autres.

L'essentiel est d'abandonner les boissons alcoolisées une fois pour toutes.

Pour perdre du poids, si nécessaire, ou pour ne pas permettre, si le poids est correct, un gain de poids.

Effort physique réalisable, les promenades quotidiennes sont un must!

Chaque jour dans votre menu devrait être du kéfir et du fromage cottage. Bouillie de gruau ou de sarrasin. Légumes et fruits - toute l'année.

Mangez souvent, petit à petit. Ne vous remplissez pas pour la nuit.

Limitez votre consommation de viande et de poisson gras. Si possible, renoncez au café et au cacao.

Les "goodies" fumés, salés et coupants doivent être oubliés à jamais.

Obésité hépatique - traitement, symptômes et diagnostic. La liste des médicaments éprouvés pour le traitement et la prévention

L'obésité du foie, les hépatites graisseuses, les stéatohépatoses sont les mêmes noms, qui peuvent se compliquer de cirrhose, de cancer du foie et d'insuffisance hépatique. Par conséquent, si l’obésité hépatique est diagnostiquée, le traitement doit être complet et opportun.

Qu'est-ce que l'obésité hépatique, quelles sont les conséquences?

Avec l'obésité du foie - la stéatohépatose, la graisse s'accumule dans les cellules du foie (hépatocytes). Pour cette raison, le foie ne peut pas remplir ses fonctions. Mais cet état est réversible. Cependant, s'il y a obésité du foie et si aucun traitement n'est effectué, les hépatocytes meurent. À leur place se développe le tissu conjonctif. Cirrhose du foie avec insuffisance hépatique progressive.

Principaux symptômes de l'obésité hépatique

Dans le tableau, nous avons rassemblé les principaux symptômes de l'OP, nous avons également enregistré la probabilité de la maladie en présence de ces symptômes.

Obésité Hépatique - Traitement

Le traitement de l'obésité hépatique s'effectue de deux manières: modification du mode de vie et utilisation de médicaments contribuant à une récupération plus rapide du foie - hépatoprotecteurs.

Les changements de style de vie sont assez simples dans les recommandations, mais plutôt complexes dans leur exécution. Par conséquent, ceux qui pourraient limiter considérablement ou refuser les matières grasses, la farine, les bonbons, l’alcool et ont commencé à faire de l’exercice régulièrement, marcher 3-5 km par jour ou 7-10 Milliers d'étapes - très peu. 80% d'entre nous ne sont pas capables de résister aux habitudes.

Il faut également garder à l’esprit que l’obésité du foie n’est pas toujours associée à la consommation d’aliments gras et riches en glucides, ni à l’amour de la bière et d’autres boissons alcoolisées. Les médicaments, tels que le paracétamol, la nimésulide, les antibiotiques et les antifongiques, ainsi que certaines maladies chroniques, telles que le diabète, le psoriasis, sont également parfois à l'origine du développement de la stéatose (obésité du foie). Par conséquent, il n'est pas toujours nécessaire d'espérer uniquement pour les forces internes du corps et la capacité de régénération du foie.

Pour accélérer la normalisation des fonctions du foie et faciliter son renouvellement, un groupe de médicaments est conçu - les hépatoprotecteurs, qui peuvent être divisés en plusieurs groupes:

1. Préparations à base d'extraits de réglisse et d'acide glycyrrhizique (Phosphogliv, Phosphogliv forte)

2. Préparations à base de phospholipides essentiels (Essentiale forte N, Essliver, Rezalyut pro)

3. Préparations à base de matières premières végétales (Kars, Legalon, Gepabene, Chardon Marie, Liv-52)

4. Antioxydants (vitamines E, C)

5. Acides aminés (méthionine, Heptral)

6. Acide ursodésoxycholique (Ursofalk, Ursosan, Urdox)

Le choix d'un médicament particulier est souvent basé sur ce qui doit être souligné dans le traitement et les contre-indications. Ainsi, les préparations d'acide ursodésoxycholique sont utilisées le plus souvent pour les maladies des voies biliaires. améliorer sa sortie. L'acide aminé - l'adéméthionine, qui fait partie de Heptral, améliore également légèrement le flux de la bile, aide à restaurer les hépatocytes et possède des propriétés antidépressives. Les préparations à base de plantes ont également des propriétés différentes. Un antioxydant, comme le Karsil / Legalon / chardon-Marie, un cholérétique, comme le Gepabene ou la tanaisie à l’immortelle.

Les préparations phospholipidiques sont très populaires - Essentiale et d’autres, qui, comme on dit dans la publicité, contribuent à la restauration des membranes cellulaires des hépatocytes. contiennent dans leur composition "matériau de construction" pour eux.

C'était avant l'apparition du médicament à base d'extrait de racine de réglisse, qui a été inventé et testé au Japon. Ce médicament s'appelle Stronger Neo Minophagen-C (SNMFC) et possède la propriété la plus importante pour le foie - il réduit l'inflammation, qui détruit les cellules. Nos scientifiques ont également pris comme base la substance principale de la réglisse - l’acide glycyrrhizique et combinée à des phospholipides. Ils l'ont appelé Phosphogliv, depuis le début des ingrédients actifs, lipides du phosphore et acide glycyrrhizique.

À l'heure actuelle, Phosphogliv est le seul médicament qui agit sur toutes les parties des maladies du foie. C'est donc un médicament universel qui agit à tout stade réversible de la maladie du foie. Il est utilisé pour le traitement et la prévention du développement de complications et de maladies du foie. Il est également compatible avec les autres hépatoprotecteurs. Par conséquent, si l'obésité hépatique est associée à une stase biliaire ou à une cholélithiase, Phosphogliv peut être associé à la prise d'acide ursodésoxycholique.

Après avoir pris 3 gélules 3 fois par jour pendant 3 mois après la prise de Phosphogliv, le traitement sera terminé et le foie se rétablira, vous devez le maintenir dans cet état non seulement en prenant périodiquement le même Phosphogliv, mais aussi pour prendre soin de votre foie et prévenir l'obésité.

Prévention de l'obésité hépatique

Tout d'abord, nous recommandons de passer un examen et de consulter un médecin, mais les recommandations générales sont les suivantes:

● refus ou consommation modérée d'alcool

● posologie stricte d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires et d'autres médicaments qui altèrent le fonctionnement du foie

● traitement complexe en temps utile du diabète sucré, des maladies de l'estomac et des intestins, des troubles métaboliques

Régime alimentaire

Il est nécessaire d'exclure du régime les graisses animales, les glucides facilement digestibles. Dans le même temps, les aliments doivent être riches en protéines, en vitamines et en micro-éléments. La nutrition est souhaitable fractions fractionnaires, fréquentes et petites.

Exercice

Les exercices de guérison du foie incluent la plupart des exercices d'intensité longue mais modérée. Par exemple, marcher, marcher. Parfois, la natation, le volley-ball, le ski et le patinage aident beaucoup. Travaux utiles en plein air, par exemple, nettoyage de la neige, travaux dans le jardin ou le jardin et autres activités utiles à l'air frais.

La régularité et l’augmentation graduelle de l’intensité constituent l’essentiel. Le danger est trop long et une charge au début

Liste des médicaments pour le traitement et la prévention

En cas d'obésité hépatique, le traitement doit inclure les médicaments énumérés ci-dessous.

Contient de l'acide glycyrrhizinique et des phospholipides essentiels, qui ont un effet complexe complet sur les causes des dommages au foie et le restaurent.

Contient également des phospholipides, mais rien de plus.

Hépatoprotecteur, fabriqué à base de chardon-marie végétal.

Acide alpha lipoïque sous forme posologique.

Contient de l'acide aminé soufré, l'Ademetionin, qui possède des propriétés antidépressives.

Contient deux acides aminés, l'aspartate et l'ornithine.

En conclusion, nous pouvons dire que le choix des méthodes de traitement de l'obésité hépatique est excellent et qu'il est impossible de suivre strictement le mode de vie correct ou d'annuler les médicaments potentiellement nocifs pour le foie, vous devez faire attention aux hépatoprotecteurs. Et ici, le choix est assez évident: parmi tous les hépatoprotecteurs, Phosphogliv est préféré. Ce médicament combiné universel agit sur toutes les phases majeures de l'obésité hépatique (hépatose grasse, stéatose), a passé avec succès les essais cliniques et peut être associé à d'autres hépatoprotecteurs dans le traitement et la prévention de la stéatose hépatique.

Traitement et nutrition pour l'obésité du foie

L'obésité hépatique (hépatite grasse) est une maladie dangereuse qui entraîne un empoisonnement chronique du corps par des substances résultant de la dégradation de la bile et des sous-produits du métabolisme. La dégénérescence graisseuse du corps se développe chez les alcooliques. La maladie est caractérisée par des symptômes non spécifiques.

Les symptômes

Avec l’obésité hépatique, les symptômes peuvent ne pas apparaître longtemps. Souvent, ils sont déguisés en autres pathologies (thyrotoxicose, diabète).

L'hépatose graisseuse est souvent caractérisée par l'apparition de signes de dyspepsie:

  • douleur dans la région de l'hypochondre droit;
  • faiblesse générale;
  • pression et lourdeur dans la cavité abdominale (abdominale);
  • sensation de plénitude dans l'estomac.

À la palpation, on détermine un foie modérément dilaté. Souvent, une personne ressent de la douleur en sondant.

Avec l'apparition d'une pathologie hépatique, des symptômes d'insuffisance apparaissent progressivement:

  1. Au stade 1, la somnolence, les nausées et l'aversion pour la nourriture se développent. Le patient a une certaine incoordination de mouvements, une perte de capacité de travail. Ces symptômes sont aggravés après avoir mangé ou bu. Il y a une augmentation non exprimée du foie. Parfois, la température corporelle augmente, il y a un léger jaunissement des globes oculaires, des démangeaisons cutanées, des taches apparaissent sur la peau, qui disparaissent d'elles-mêmes sans traitement supplémentaire.
  2. Au stade 2 du développement de la maladie, apparaissent ictère, œdème, diathèse, faiblesse générale sévère. Chez la femme, les signes d'obésité hépatique à ce stade de développement de la pathologie sont souvent masqués par des problèmes gynécologiques.
  3. Au stade 3, il existe des troubles métaboliques graves. Les organes internes subissent des modifications dystrophiques. Dans les cas graves, le système nerveux est altéré.

Les formes sévères de pathologie entraînent une perte de conscience et le développement du coma. Dans le coma, le risque de décès est élevé.

Causes de

Les causes de l'obésité hépatique sont différentes. L'abus d'alcool est le principal facteur de développement d'une hépatite grasse. Une prédisposition génétique défavorable peut entraîner une production altérée d'enzymes à division de l'éthanol. Chez les alcooliques, la maladie se développe beaucoup plus souvent.

Les femmes sont plus susceptibles de subir une dégénérescence graisseuse du corps en raison des particularités de la dégradation de l'alcool dans leur corps.

Causes de l'hépatose du foie sans alcool:

  1. Augmentation de la consommation d'aliments gras: lorsque la base du menu est fumée, les aliments frits, ils nuisent au travail du corps.
  2. L'abus d'épices contribue souvent à l'hépatose grasse.
  3. Pathologie endocrinienne. L'hépatose survient souvent chez les patients diabétiques.
  4. Utilisation incontrôlée de la plupart des antibiotiques.
  5. Augmentation du poids corporel.
  6. L'hépatose du foie provoque une intoxication par des poisons. Au développement de la maladie mènent souvent à une intoxication par le phosphore, le plomb, le mercure.
  7. Taux de cholestérol élevé.
  8. Passion pour les régimes difficiles.

La quantité de protéines dans le régime a un effet considérable. Lorsque la privation de protéines augmente le risque d'obésité du corps.

Méthodes de diagnostic

La dystrophie hépatique est diagnostiquée dans les cliniques et les centres de diagnostic. Dans les grandes villes, cela s'applique aux derniers équipements. Les examens biochimiques du patient ne sont pas pratiques car ils peuvent ne pas révéler de changements significatifs. Le test sanguin est effectué pour détecter la présence d'anticorps dirigés contre les agents responsables de l'hépatite, la rubéole. Il est impératif de réussir une analyse au niveau des hormones stimulant la thyroïde.

Les méthodes hautement informatives d’examen du foie comprennent:

  • Échographie (aide à détecter les phénomènes d'hépatose graisseuse);
  • L’IRM (imagerie par résonance magnétique) permet d’évaluer le degré de modification pathologique du parenchyme);
  • biopsie du foie avec examen morphologique des tissus;
  • L’étude hépatique des radionucléides permet de déterminer la forme, la taille, la localisation de l’organe, les lésions diffuses et focales, leur sévérité;
  • Test respiratoire à la méthacétine C13 - détermine l’état des propriétés de détoxification du foie et le pourcentage de cellules qui fonctionnent normalement.

Traitement

Objectifs du traitement de l'obésité du foie - la normalisation du tissu glandulaire de l'organe, des voies biliaires. À cette fin, les hépatoprotecteurs sont prescrits. La durée de l'hépatoprotecteur dans l'hépatose est d'au moins 2-3 mois. À des fins prophylactiques, il est nécessaire de boire des hépatoprotecteurs tout au long de la vie.

La liste des comprimés antioxydants et stabilisants membranaires nécessaires pour se débarrasser de l'obésité du foie:

  • Essliver, Phosphogliv et autres phospholipides essentiels;
  • les sulfoaminoacides (méthionine, héptral, dibicore);
  • Karsil;
  • Liv-52;
  • Berlition

Heptral est administré par voie intraveineuse, par perfusion. Droppers mis depuis le début de la thérapie. Ce médicament est associé à l'administration intraveineuse de Berlition et d'autres produits à base d'acide alpha-lipoïque. Dans la nomination de Heptral, le traitement est d'au moins 2 mois (sous réserve de l'utilisation d'autres hépatoprotecteurs).

Hofitol est prescrit à un patient atteint de dystrophie graisseuse dont l'efficacité s'explique par le contenu de l'extrait d'artichaut, qui augmente l'activité des hépatocytes (cellules du foie) et empêche la destruction du tissu hépatique.

Une attention particulière est portée à l'état du métabolisme lipidique chez les patients. Les médecins utilisent des médicaments anti-cholestérol (Vasilip, Atoris, Crestor) pour stabiliser le métabolisme des graisses.

La bétaïne doit être prescrite au patient, ce qui augmente la concentration dans le sang d'adénosyl-méthionine, qui combat les effets oxydants. Holosas est utilisé pour réduire la proportion de bile. Cela conduit à une diminution de la sensation de lourdeur et à un "éclatement" dans l'hypochondre droit.

Suivre les conseils d'un médecin sur la façon de traiter l'obésité hépatique est impossible sans l'utilisation de vitamines qui aident à détoxifier le foie. Ce sont la vitamine E, les drogues de l'acide nicotinique, folique et ascorbique, la riboflavine. Ils normalisent le métabolisme dans le corps humain et aident à éliminer les toxines qui empoisonnent le corps. La thérapie de vitamine est tenue deux fois par an.

Régime thérapeutique

Tous les patients atteints d'hépatose se voient attribuer un régime alimentaire spécial pour l'obésité hépatique n ° 5. Il devrait être suivi pendant environ 2 ans. Après cela, une petite extension de puissance est autorisée. Le soulagement de l'alimentation n'est possible qu'après consultation d'un spécialiste.

La première chose qu'un patient devrait faire en cas de dégénérescence graisseuse du foie est de perdre du poids. Ceci peut être réalisé en abandonnant la farine sucrée, grasse.

Sur la façon de manger avec l'obésité du foie, dépend du rétablissement de la personne. Produits qui ne peuvent pas être mangés:

  • tous les plats frits et fumés, saucisses;
  • nourriture en conserve;
  • les pâtes;
  • muffin;
  • tous les bouillons, particulièrement forts, riches;
  • sauces, y compris la mayonnaise;
  • des concentrés;
  • restauration rapide;
  • radis;
  • les haricots;
  • alcool, y compris la bière.

Il est nécessaire d'utiliser les aliments autorisés dans le régime alimentaire, la nutrition en cas d'obésité du foie aide à prévenir la dégénérescence des organes, la restauration des hépatocytes:

  1. Les légumes frais, qui sont une source de vitamines, d’oligo-éléments qui soutiennent le foie.
  2. Il est nécessaire de manger plus de raisins, de pommes. Ils contiennent des antioxydants qui favorisent la récupération des tissus organiques.
  3. Dans le menu de régime pour l'obésité du foie devrait toujours être les noix, les graines de tournesol et de citrouille.
  4. Au lieu de sucre, il est souhaitable d'utiliser du miel.
  5. Le pain peut être consommé séché et en petites quantités.
  6. Fruits de mer, poisson.
  7. Les patients présentant une hépatite graisseuse devraient manger plus de céréales.
  8. Des matières grasses utiles sont le maïs, le tournesol, l'huile d'olive.
  9. Des épices utiles à la vanille, à la cannelle.

Fraction recommandée six repas. Si le patient ne mange pas ce qui est interdit en cas d'obésité du foie et enrichit le régime en aliments riches en vitamines et en micro-éléments, le fer se rétablira progressivement. Dans 1 à 1,5 ans, son travail s'améliorera, mais la nutrition à base de plantes devra être respectée tout au long de sa vie.

Remèdes populaires

Le traitement des remèdes populaires doit être effectué conjointement avec un traitement médicamenteux. En termes d'efficacité, ils ne sont pas inférieurs aux médicaments, ils n'ont pratiquement aucun effet secondaire.

Comment traiter les herbes pour l'obésité du foie et lesquelles d'entre elles sont considérées comme les plus efficaces, conseillez le médecin. Infusions et infusions utiles:

  1. Infusion de dogrose. Pour sa préparation devrait prendre 50 g de fruits et versez 0,5 litres d'eau bouillante. Insister mieux dans un thermos pendant 10 heures. Buvez un verre 3 à 4 fois par jour pendant 3 mois.
  2. L'infusion d'aiguilles de pin enrichit le corps en vitamines. Pour le préparer, ajoutez 1 kg d'aiguilles de pin à 2 litres d'eau froide, ajoutez-y 1 kg de sucre. Placer le récipient dans un endroit frais pendant 5 jours, filtrer le mélange et boire 0,5 tasse avant chaque repas pendant 2 mois.
  3. 1 cuillère à soupe l un mélange de feuilles de plantain, d'éleuthérocoque, d'immortelle, de camomille, d'œufs séchés versez 1 tasse d'eau bouillante, insistez pendant une demi-heure. Prendre 25 ml 3 fois par jour avant les repas. La durée du traitement est d'un mois.
  4. Faire bouillir 1 cuillère à soupe. Racine d’oseille dans 1,5 tasse d’eau à feu doux pendant 10 minutes, insister pendant 4 heures Prendre 15 ml de perfusion 3 fois par jour avant les repas.
  5. Moudre 3 citrons avec la pelure, verser 0,5 litre d'eau bouillante et laisser reposer pendant 8 heures. Prenez cette infusion de 50 ml 4 fois par jour entre les repas. Après 3 jours de pause de 4 jours, le traitement doit être répété.
  6. Une fois par jour pendant six mois, prenez du chardon-Marie (1 c. À thé d'herbe broyée est versée avec 0,5 verre d'eau, brassée et bue).

Il est utile de prendre de la cannelle, des noyaux d'abricot avec de la nourriture. Ils aident à restaurer les cellules hépatiques endommagées.

Mesures préventives

Empêcher le développement d'une hépatite graisseuse aidera à faire de l'exercice régulièrement. La thérapie physique pour l'obésité du foie est nécessaire pour chaque patient.

Important régime sain et équilibré. Il est nécessaire de s'assurer qu'il y a suffisamment de protéines dans le régime alimentaire. Il est recommandé d'abandonner complètement l'alcool, d'arrêter de fumer. Les patients doivent normaliser leur poids. Pour cela, faites un régime avec une quantité limitée de glucides.

Tous les médicaments ne doivent être utilisés que sur la recommandation d'un médecin. L'autotraitement est strictement interdit. À des fins prophylactiques, il est nécessaire de prendre des hépatoprotecteurs.


Articles Connexes Hépatite