Les parasites dans le foie humain: symptômes et traitement

Share Tweet Pin it

Les parasites dans le foie humain se sentent très bien, ainsi de nombreux types de microorganismes parasites et de vers peuvent être localisés dans cet organe. L'invasion de parasites entraîne de nombreuses conséquences désagréables et dangereuses. Vous devez donc savoir comment nettoyer le foie des parasites.

Les parasites qui peuvent vivre dans le foie

Dans la très grande majorité des cas, les parasites de la vésicule biliaire et du foie sont le résultat du non-respect des mesures d'hygiène, du contact avec des personnes ou des animaux infectés et de l'utilisation de produits non correctement contrôlés. Les maladies hépatiques parasites sont assez courantes en raison du fait que cet organe possède un système d'approvisionnement en sang étendu. Les composés organiques nécessaires sont fournis avec le flux sanguin intensif, de sorte que les helminthes du foie exercent une activité vigoureuse.

L'invasion parasitaire est assez souvent observée chez les enfants, car de nombreux microorganismes parasites et des vers pénètrent dans le corps en raison de mesures d'hygiène insuffisantes. Parfois, les gens ne se lavent pas les mains après être dehors, ils ne mangent pas assez de fruits et de légumes lavés à fond. De cette façon, vous pouvez être infecté par des parasites. Les micro-organismes ou les vers qui vivent dans le foie et la vésicule biliaire peuvent provoquer le développement de diverses pathologies de ces organes: cholécystite, hépatite, péritonite, nécrose et cirrhose. Vous pouvez voir à quoi ressemblent différents types de micro-organismes parasites et de vers sur la photo.

Lamblia

C'est une sorte de simple, préférant vivre le tube digestif humain. Dans les cas graves de giardiase, des dommages parasitaires au système nerveux central sont diagnostiqués. La présence de Giardia conduit au développement de processus inflammatoires - hépatite et cholécystite.

Vers ronds

Ces vers du type des vers ronds se trouvent le plus souvent dans le parenchyme hépatique par hasard, lors d'une intervention chirurgicale pour une autre raison. L'ascariose dans la plupart des cas ne se manifeste pas, de sorte qu'une personne ne réalise même pas qu'elle est infectée. La maladie entraîne le développement d'une inflammation du foie et de la vésicule biliaire, des abcès.

Amoebas

Ces microorganismes unicellulaires représentent un danger pour les cellules fonctionnelles du foie, les hépatocytes. L'amibiase réduit considérablement l'efficacité de l'organe affecté et provoque de nombreuses complications dangereuses.

Alveokokk

Un parasite extrêmement dangereux du genre de ténias. Son développement lorsqu'il est ingéré se produit sur plusieurs années. Les helminthes forment une sorte de colonie, provoquant des violations de la fonctionnalité du foie, modifiant sa structure. Les alvéocoques, parasitant dans cet organe, provoquent une mort progressive des tissus - nécrose.

Echinocoque

Ces ténias forment également des grappes. Les colonies d'un échinocoque exercent une activité active, augmentant progressivement en taille. Ce processus peut durer des années. Conduire au développement de processus inflammatoires, ascites, réactions allergiques.

Shistosome

Helminth très dangereux du genre des vers plats. Avec des dommages au foie par les schistosomes, on observe des saignements internes, une inflammation et un dysfonctionnement important des organes.

Chat dinde

L'invasion du foie ou de la vésicule biliaire par ce ver plat entraîne le développement de processus purulents et inflammatoires dans ces organes, leur augmentation pathologique en taille.

Symptômes d'invasion parasitaire du foie

Lorsque des parasites sont infestés dans le foie d’une personne, les symptômes et le traitement dépendent principalement de leur type.

Les vers du foie chez l’homme, localisés dans cet organe, se manifestent à la fois par des symptômes cliniques courants et par des manifestations spécifiques d’un type particulier de parasite.

Les signes courants d'invasion parasitaire du foie sont:

  • fatigue avec stress physique et intellectuel mineur;
  • carence en fer et anémie;
  • la céphalgie, conséquence d'une intoxication par des parasites;
  • inhibition des fonctions cognitives du corps;
  • troubles neurologiques, troubles du sommeil;
  • manifestations de nature dyspeptique: périodes de diarrhée, alternant avec la constipation.

En raison des dommages au foie causés par les amibes, il se produit une légère augmentation de la température. Avec un cours prolongé de la maladie, douleur dans l'hypochondre droit, augmentation du volume corporel, leucocytose.

Les symptômes de la giardiase peuvent être plus graves. Il n'y a pas de carence en fer ni de signes d'anémie en présence de ces parasites dans le parenchyme hépatique. Cependant, les symptômes suivants permettent de déterminer s’il ya des lamblia dans le corps: haut-le-cœur récurrent, goût amer dans la bouche, manque d’appétit, sécheresse et desquamation des lèvres. Ces protozoaires peuvent affecter les voies biliaires et le tableau clinique de la giardiase montre également des signes de jaunisse.

Si les vers vivant dans le foie humain sont appelés schistosomes, alors les symptômes d'invasion dyspeptiques prévalent. Ceux-ci comprennent: vomissements, diarrhée muqueuse fréquente, parfois mêlée de sang, coupures au bas de l'abdomen. Il peut également y avoir un gonflement, des éruptions cutanées qui causent une gêne, une fièvre légère.

Le premier signe de la présence d'alvéocoque est un fort jaunissement de la peau, parfois avec une teinte verte. Les signes de la maladie sont également les suivants: éruptions cutanées prurigineuses, éructations amères, pulsions émétiques régulières. Si vous palpez l'abdomen, vous pouvez trouver une formation dense, c'est une masse de vers. Également marqué par une douleur intense du côté droit.

Méthodes de traitement

Le nettoyage du foie des parasites doit être effectué exclusivement sous contrôle et selon les recommandations du médecin traitant. Avant le traitement, il est nécessaire de déterminer quels vers vivent dans le foie humain, à quel stade se trouve la maladie et quel type de destruction les microorganismes parasites qui vivent dans le corps ont réussi à infliger.

Traitement médicamenteux

Avant de nettoyer votre corps et de vous débarrasser des parasites présents dans le foie de votre enfant ou de vous droguer avec des médicaments, consultez votre médecin. Même la prise de médicaments éprouvés peut entraîner des résultats indésirables. Les médicaments anthelminthiques doivent être pris selon un certain schéma strictement calculé par le médecin. La violation de ce schéma et des doses recommandées est la raison pour laquelle les vers se déplacent simplement vers d'autres zones.

Lorsque les dégâts sont importants et que le nombre d’individus est important, la consommation de certains médicaments inhibe l’activité vitale des organismes parasites, mais ne les supprime pas. Dans ce cas, l’intoxication par les produits de décomposition des vers en décomposition est possible.

Pour éliminer les parasites Ascaris, des médicaments tels que Levomizol, Pipérazine sont utilisés. Enteroseptol, Dehydroemetin, Hiniofon sont utilisés pour traiter l'amibiase. Contre Giardia prescrire Trihopol, Furazolidone. Le mébendazole, l’albendazole sont utilisés comme médicaments anthelminthiques qui aident de nombreux types d’organismes parasites. Ils sont prescrits pour le traitement de l'ascaridiase, de la schistomose, de l'opisthorchiase.

Un traitement chirurgical est utilisé pour certains types d’invasion parasitaire du foie, par exemple l’échinocoque ou l’alvéocoque. Des médicaments anthelminthiques, ils passent à une forme de vie particulière - le kyste, formant d’énormes touffes d’organismes tombés dans l’anabiosis. Ces formations sont récupérées par la chirurgie.

Si les vers dans le foie sont morts, le corps doit être restauré. Afin de normaliser la fonctionnalité des cellules touchées, des médicaments hépatoprotecteurs sont utilisés. Pour se débarrasser des déchets toxiques et de la dégradation des vers, il est recommandé de prendre des médicaments absorbants. Un régime alimentaire à part entière et l'observance du régime quotidien aident également à nettoyer le corps. Pour renforcer le système immunitaire et prévenir l’invasion parasitaire à l’avenir, il est recommandé de prendre une série de médicaments immunomodulateurs.

Méthodes folkloriques

Beaucoup de gens qui sont confrontés au problème des parasites dans le foie cherchent des informations sur la façon de se débarrasser de cette maladie. Nettoyer le foie des parasites à la maison est tout à fait réel, en utilisant le traitement des remèdes populaires.

Si des parasites se trouvent dans la vésicule biliaire ou le foie, il est recommandé de boire une cure de décoction d'absinthe. L'herbe pré-hachée est versée dans de l'eau bouillante et prise dans les dix jours, deux fois par jour, 70 à 100 ml par réception. Il est également conseillé de traiter les invasions de parasites avec des infusions et des décoctions de tanaisie, d’achillée millefeuille, de camomille et d’écorce de chêne.

Si vous pouvez supporter quelques semaines de régime végétarien, vous pouvez suivre un traitement à base de pignons de pin. La durée recommandée est de 10 semaines. En éliminant le régime alimentaire des produits à base de viande, vous devez manger 100 à 120 g de noix par jour.

Aide aux invasions parasites d'oignons et d'ail. La teinture d'ail se prépare comme suit: Versez 250 g de tranches écrasées avec une bouteille de cognac. L'outil est retiré dans un endroit sombre pendant environ trois semaines. Préparez la teinture une cuillère à soupe plusieurs fois par jour avant les repas. L'un des moyens les plus efficaces de lutte contre les vers est la teinture d'oignon. Une tête d'oignon doit couper, versez deux ou trois verres d'eau bouillante. Il est recommandé de préparer le remède le soir, de le laisser infuser dans un thermos et de le prendre le lendemain, avant les repas. La durée recommandée du cours est de deux semaines.

Les graines de citrouille contiennent des substances qui réduisent efficacement l'activité vitale des helminthes. Les médecins conseillent de prendre trois cuillères à soupe de graines chaque jour, le matin, avant le petit déjeuner.

Chaque personne devrait également avoir une idée des parasites qui vivent dans son foie, des signes d’une invasion parasitaire, de la manière de se contrôler et de déterminer s’il existe des micro-organismes parasites.

Vidéo

Un moyen facile de se débarrasser des parasites du foie.

Parasites du foie

Le foie est un endroit commode pour les parasites, car le corps est bien saturé en nutriments nécessaires à la croissance et à la reproduction des vers. Ces maladies sont très courantes en raison du rôle actif de l'organisme dans les processus métaboliques.

Les lésions pendant une longue période peuvent se développer de manière asymptomatique, ce qui nuit au diagnostic précoce et au traitement rapide.

Symptômes et risques

Il existe une masse de protozoaires, des helminthes pouvant affecter le corps humain, situés dans le foie. Selon les statistiques, 4 personnes sur 5 sont infectées par n'importe quel type de parasites.

Les signes d'infection parasitaire sont nombreux et se manifestent dans presque tous les systèmes organiques. Souvent, ils sont confondus avec les symptômes d'autres maladies, ce qui entraîne un traitement erroné.

Les signes caractéristiques de la parasitose du foie:

Séborrhée

  1. Réactions allergiques, dermatite. Avec une intoxication générale du corps, vous pouvez noter le problème de santé en faisant attention à l'état de la peau: urticaire, accompagnée de démangeaisons, d'acné, de séborrhée, d'apparition de zones pigmentées, d'ongles cassants, de peau sèche pouvant indiquer la présence de parasites dans le foie;
  2. Problèmes avec le tractus gastro-intestinal: constipation, vomissements, diarrhée, nausée, augmentation ou diminution de l'appétit, douleurs abdominales;
  3. Couleur jaune de la peau (globes oculaires, muqueuses);
  4. Anémie (manifestée visuellement par une pâleur non naturelle). On ressent de la faiblesse, de la somnolence, une personne se fatigue vite;
  5. Perte de poids. La perte de poids peut ne pas être liée à l'appétit du patient;
  6. La sensation d'amertume dans la bouche (le symptôme n'est pas associé à l'utilisation d'aliments spécifiques et ne peut pas être changé en mangeant quelque chose avec un goût prononcé prononcé);
  7. Troubles du système nerveux central: maux de tête, troubles du sommeil, dépression, irritabilité.

Outre ces signes, diverses maladies chroniques peuvent également s'aggraver. Le corps devient vulnérable aux virus et aux infections - au cours de la progression de la parasitose hépatique, une personne est affaiblie et son immunité est incapable de s’acquitter de ses tâches.

Types de parasites

Chaque parasite a ses propres caractéristiques qui doivent être prises en compte lors du choix du traitement, de la prévention.

Considérons les types les plus courants:

Cystectomie pour l'échinococcose du foie

  1. Giardia: kystes parasites transmis par les mouches et les animaux domestiques, tombant sur les légumes et les fruits et buvant de l’eau. Les symptômes caractéristiques de la giardiase - une couleur de peau inégale sur la surface pliable de l'abdomen et des bras;
  2. Echinococcus: se développent à l'intérieur des kystes localisés dans le foie. L'éducation se développe et appuie sur l'organe, les canaux biliaires et les vaisseaux sanguins. La pathologie s'accompagne du développement du jaunâtre, de l'ascite et de la constipation. Les kystes à échinocoques ne sont enlevés du corps humain que de manière opérationnelle. Si une intervention chirurgicale n’est pas possible, dans de rares cas, un traitement médicamenteux prolongé en trois étapes est utilisé;
  3. Patte de Sibérie (chat) - l'agent causatif de l'opisthorchiase. Les douves d'helminthes qui pénètrent dans le corps humain par le corps d'un hôte intermédiaire - poissons, mollusques, animaux domestiques, dans lesquelles le parasite peut vivre jusqu'à deux ans et demi. Les symptômes distinctifs de l'invasion sont les douleurs musculaires, les maux de tête et les vertiges;
  4. Hépatique et douve géante (fascioliasis). Fasciola pénètre dans le corps humain après le contact avec des mollusques d'eau douce, la baignade dans un étang ou la consommation d'eau non bouillie. En l'absence de symptômes particuliers, l'invasion s'accompagne d'une diminution de l'appétit, d'une hyperthermie et d'une gêne dans l'hypochondre droit;
  5. Vers rond Les helminthes peuvent toucher non seulement les intestins et les tissus pulmonaires, mais aussi localiser le foie - provoquent le développement d'une hépatite, d'une cholangite, d'une nécrose des cellules ou d'un abcès. Une étape essentielle dans le développement des ascaris est la pénétration des poumons dans la cavité buccale et une ingestion répétée dans les organes digestifs. La progression des helminthes est accompagnée de toux - c'est le symptôme distinctif de la parasitose;
  6. Schistosomes. Les nématodes sont localisés dans les vaisseaux du foie et interfèrent avec l'apport sanguin normal à l'organe. En cas d'infection prolongée, la schistosomiase peut évoluer en cirrhose ou hépatite.

D'où viennent les parasites dans le foie humain: symptômes et traitement, danger d'infections parasitaires

Les parasites dans le foie humain frappent le corps de l'intérieur. Pendant longtemps, les infections parasitaires étant bénignes, il est difficile de comprendre pourquoi la peau est recouverte d'acné ou d'une odeur désagréable de la bouche. Lors d’un examen approfondi, les médecins découvrent la véritable cause: la reproduction active de parasites dans le foie.

Pourquoi un organe important est-il habité par des vers et des protozoaires? Comment traiter les maladies parasitaires? Les parasitologues et les gastro-entérologues répondent aux questions, donnent des recommandations.

Causes de

Les amibes, les vers ronds, les Giardia et d’autres parasites pénètrent dans le corps dans les cas suivants:

  • utiliser de l'eau non bouillie;
  • manque d'hygiène (de nombreux enfants et adultes ne se lavent souvent pas les mains après être allé aux toilettes, avoir marché à pied ou visité des lieux publics);
  • traitement thermique inadéquat de la viande et du poisson, dépendance aux sushis;
  • communiquer avec les animaux qui ont identifié des vers dangereux;
  • occupation de médicaments vétérinaires, chasse, traitement des peaux;
  • travailler dans le jardin, dans le jardin sans respecter les règles relatives au lavage en profondeur des mains après un contact avec le sol, où les larves de parasites dangereux peuvent être localisées.

Au cours de l'examen, le plus souvent, il s'avère que les types de parasites suivants vivent dans le foie:

  • les amibes;
  • Giardia;
  • les vers ronds;
  • échinocoque alvéolaire et à chambre unique;
  • schistosome;
  • patte de chat.

Apprenez à lutter contre la mouche de l’oignon et à protéger la culture des attaques des ravageurs.

Sur l'utilisation de bombes à fumée pour désinfecter la serre en automne contre les parasites et les nuisibles est écrit sur cette page.

Infections parasitaires courantes

La maladie provoque un certain type de vers ou de protozoaires. Quel que soit le type d'agent pathogène, il est impossible de différer le début du traitement: les infections parasitaires affaiblissent le corps, les toxines sont activement répandues dans tous les départements. En l'absence de traitement approprié, l'état du patient se détériore considérablement.

Caractéristiques des maladies parasitaires courantes:

  • ascaridiose Lorsque les parasites sont installés, la microabcès du foie se produit, les tissus meurent. L'agent causal est l'ascaride (ascaris). Les helminthes jusqu’à 40 cm de long migrent activement dans le corps, empoisonnent le foie, les voies biliaires, développent souvent une inflammation. Dans les stades sévères de l'ascaridiase, non seulement le tractus gastro-intestinal est touché, mais aussi les troubles nerveux, les hallucinations, le patient fait des cauchemars;
  • échinococcose. La maladie est souvent observée chez les propriétaires d’animaux, les vétérinaires, les zoologues et les chasseurs. Avec les poils d'animaux sauvages, de chats ou de chiens, des parasites pénètrent dans le corps mais, heureusement, aucun autre membre de la famille n'est transmis. Les œufs d'Echinococcus dans l'estomac sont cassés, les helminthes pénètrent dans le sang et se propagent vers divers organes. Aux stades sévères, des complications dangereuses sont possibles, notamment un choc anaphylactique. La durée du premier stade est de 5 à 15 ans, plus tard la maladie est plus active;
  • la giardiase. De minuscules parasites flagellés s'attachent aux parois intestinales. De nombreux chercheurs pensent que Giardia a infecté la moitié de la population de la planète. Avec la division active des parasites, la fonction intestinale est altérée, des dommages au foie sont souvent constatés. Les canaux sont bloqués, le processus inflammatoire se développe, les hépatocytes sont épuisés. Apparaissent souvent des éruptions cutanées sur la peau. Les enfants constituent la principale catégorie de patients présentant des symptômes aigus.
  • la schistosomiase. Une maladie dangereuse se développe après la pénétration de trématodes. Les douves de sang migrent vers la vessie et le foie. Les parasites sont petits - jusqu'à 20 mm de longueur. Les schistosomes pénètrent dans le corps à travers la peau après un bain dans un réservoir infecté. Le danger de dommages au foie - blocage des veinules, augmentation de la pression. Dans le contexte de la schistosomiase, l'hypertension portale est souvent résolue;
  • l'amibiase. Les organismes unicellulaires pénètrent dans le corps humain par l’eau sale, les mains non lavées, en raison du manque d’hygiène lors de l’utilisation des toilettes. Les protozoaires pénètrent dans le foie à partir du gros intestin et développent une hépatite aiguë amibienne ou un abcès amibien. La température monte à 38 degrés et plus, le foie s'épaissit, le corps est douloureux au toucher.

Signes et symptômes

Après l’infection, les parasites s’adaptent aux nouvelles conditions, occupent progressivement les intestins, le foie et, dans les formes sévères d’infections parasitaires, pénètrent dans d’autres organes. À un stade précoce de la maladie, des signes indiquent des dysfonctionnements dans le corps, mais seul un faible pourcentage de personnes cherche rapidement de l'aide. Beaucoup ne savent tout simplement pas ce que certains symptômes indiquent.

Il est temps de faire appel au thérapeute, au gastroentérologue ou au parasitologue dans les cas suivants:

  • des anguilles sont apparues sur le corps;
  • la peau est devenue sèche, craquelée;
  • teint détérioré;
  • augmentation de la teneur en graisse ou de la sécheresse de la peau du cuir chevelu;
  • les cheveux ont commencé à tomber;
  • les ongles ont commencé à exfolier.

Aux stades avancés de la maladie, les symptômes sont prononcés:

  • nervosité;
  • douleur dans le foie;
  • nausée, vomissement;
  • odeur désagréable de la bouche;
  • perte de poids nette;
  • sentiment constant de faim;
  • l'insomnie;
  • inconfort dans l'anus;
  • goût étrange dans la bouche.

Diagnostics

Les tests complexes aident à identifier les parasites:

  • numération sanguine détaillée;
  • examen des selles et de l'urine;
  • Méthodes ELISA et PCR (les tests révèlent des antigènes dans le sang, montrent le type d'agent pathogène);
  • analyse microscopique de la bile;
  • radiographie générale du foie et de la vésicule biliaire;
  • examen endoscopique;
  • sonnant.

Quels sont les parasites dangereux dans le foie?

Les conséquences des maladies parasitaires:

  • immunité réduite;
  • problèmes digestifs;
  • intoxication toxique du corps par des parasites;
  • maladies de la peau;
  • constipation, diarrhée, digestibilité médiocre des aliments;
  • réduction de poids;
  • ongles cassants;
  • l'anémie;
  • dommages à divers organes;
  • perturbation du foie, du cœur, du cerveau, des poumons, de la vessie et de certaines parties du système reproducteur;
  • irritabilité, manque de sommeil, cauchemars et hallucinations.

Règles générales et méthodes de traitement

La règle principale: pas d'auto-traitement! Certains parasites s’adaptent à de faibles doses de médicaments ou à des médicaments mal choisis, la maladie devient chronique.

Aux stades avancés des maladies parasitaires, la thérapie est longue et pas toujours couronnée de succès. Dans certains cas, les parasites sont tellement enracinés, pénétrés dans de nombreux organes et tissus, que seul un traitement palliatif est possible, facilitant ainsi l'état du patient.

Comment nettoyer le foie des parasites: recommandations:

  • rendre visite à un spécialiste (gastro-entérologue ou parasitologue), passer des tests, connaître le diagnostic;
  • réduire la charge sur le foie: régime recommandé, éviter les aliments frits, épicés, gras, cesser l'usage incontrôlé de drogues;
  • boire un traitement médicamenteux pour éliminer un agent pathogène spécifique. Il est impossible, à la discrétion du patient, de choisir un médicament: cela doit être fait par un médecin expérimenté;
  • après le traitement, le patient doit suivre les recommandations, abandonner les mauvaises habitudes, soutenir le corps avec des complexes de vitamines et de minéraux. Il est important de ne pas répéter les erreurs contre lesquelles les maladies parasitaires se sont développées, de respecter les règles d'hygiène.

Selon la gravité du cas, une thérapie ambulatoire ou hospitalière sans intervention chirurgicale est nécessaire. Lors de l'exécution de pathologies, une opération est effectuée. Parfois, le traitement est inefficace, la thérapie palliative aide à soulager la souffrance du patient.

Informez-vous sur les symptômes caractéristiques et les méthodes de traitement des vers chez les enfants, ainsi que sur la prévention des infections parasitaires.

Comment fabriquer un piège pour souris avec une bouteille en plastique et comment l’utiliser ainsi qu’il est décrit sur cette page.

Suivez le lien http://parazitam-stop.com/nasekomye/drugie/belevye-vshi.html pour en savoir plus sur l'origine des poux du lin et sur la façon de vous en débarrasser.

Les principaux types de drogues:

  • avec la giardiase. Agents antiparasitaires efficaces, montrés Tinidazole, Trichopol. Compositions obligatoires pour la normalisation de la digestion, antihistaminiques, probiotiques, restauration de la microflore intestinale;
  • avec l'amibiase. Agents antiparasitaires puissants recommandés: métronidazole, tinidazole, ornidazole, delagil, nifuratel. Des fonds supplémentaires - des compléments alimentaires qui renforcent le corps, améliorent le métabolisme des cellules du foie, lancent le processus de régénération;
  • avec la schistosomiase. Le médicament Praziquantel est efficace. La posologie est calculée en fonction du poids du patient;
  • lorsqu'il est infecté par l'échinocoque. Traitement antiparasitaire obligatoire, élimination des néoplasmes kystiques au niveau du foie;
  • avec ascaridiose. La tâche principale: éliminer les dommages toxiques causés au corps. Pour l'élimination des vers médicaments appropriés: Pirantel, Pipérazine, Albendazole, Lévamisole. Vitamines requises, préparations à base de fer pour augmenter le taux d'hémoglobine, sirops et pilules contre les allergies. Le test de contrôle est effectué trois semaines après le début du traitement.

Directives de prévention

Les infections parasitaires affaiblissent le système immunitaire, perturbent l'activité de nombreux organes, réduisent l'activité humaine et provoquent des complications. Des mesures simples réduiront le risque de pénétration des helminthes et des organismes unicellulaires dans le foie, l’estomac, le sang, le cœur et le cerveau.

Dix règles importantes:

  • rappelez-vous l'hygiène personnelle;
  • lavez-vous toujours les mains après le travail, après le retour de la rue, après avoir utilisé les toilettes;
  • utilisez uniquement des fruits et des légumes lavés;
  • oubliez l'eau brute, lorsque vous vous baignez dans une rivière ou un lac, essayez de ne pas avaler de liquide d'un réservoir;
  • bien cuire ou frire le poisson, la viande. Une attention particulière - les poissons de rivière;
  • utilisez les sushis uniquement dans des établissements bien réputés;
  • après avoir discuté avec des chats, des chiens et des animaux sauvages, veillez à vous laver les mains à l'eau et au savon;
  • les aliments cuits doivent être conservés séparément des aliments crus, en particulier de la viande et du poisson;
  • après les travaux de jardinage, se laver et se désinfecter les mains;
  • sous une forme accessible afin d'expliquer aux enfants les méfaits des parasites, les règles d'hygiène, de donner l'exemple lors de la mise en oeuvre des procédures d'hygiène quotidiennes.

Conseils utiles d'Elena Malysheva sur la façon de protéger votre foie contre les parasites:

Quels parasites vivent dans le foie humain et comment s'en débarrasser

Selon les statistiques médicales, plus de 4 milliards de personnes dans le monde sont porteuses de parasites. Les invasions hépatiques parasites sont courantes en raison de l'intensité des processus métaboliques se produisant dans le corps. L'infection par des parasites entraîne une perturbation du fonctionnement normal du foie, une détérioration générale de la santé. Les invasions du foie chez les enfants sont particulièrement dangereuses en raison du risque de développement global retardé.

Types de parasites

Les parasites dans le foie sont un problème grave que les parasitologues et les gastro-entérologues étudient. Le succès du traitement des invasions parasitaires dépend en grande partie du type d’helminthes vivant dans le foie. Le plus souvent des parasites dans le foie:

  • Giardia - protozoaires, entraînant des modifications dystrophiques dans le foie et une détérioration de la capacité de détoxification d'un organe. La giardiase hépatique provoquée par des protozoaires entraîne souvent des complications sous la forme d'infections bactériennes secondaires.
  • Les amibes sont des micro-organismes qui pénètrent dans le foie par les intestins. Contribue à la formation de caillots sanguins. Une longue invasion du foie amibienne entraîne l'épuisement, la leucocytose et la fièvre.
  • Opistorhi - les vers plats du genre Trematodes, provoquant une opisthorchiase du foie. À long terme, les parasites infectent l'organe jusqu'au développement d'une hépatite persistante.
  • Echinococcus alveolar - helminthes à ruban qui affecte les cellules du foie. Le risque d'un échinocoque est très élevé de pénétration dans d'autres organes, y compris le cerveau.
  • L'échinocoque unicellulaire est un helminthique du genre Cestodes ressemblant à une cloque. Echinoca capable de se multiplier rapidement et avec une croissance active provoque des processus atrophiques dans le foie, ralentissant le flux sanguin et comprimant les voies biliaires.
  • Les vers ronds - les vers ronds (vers), appartiennent au genre des nématodes. Une fois dans le foie, ils provoquent une nécrose et provoquent la formation d'abcès. Les vers ronds provoquent souvent l'hépatite et la cholangite.
  • Les schistosomes sont des parasites sous forme de vers plats, un habitat de prédilection est le système d'approvisionnement en sang du foie. Les schistosomes peuvent provoquer une cirrhose.

Voies d'infection

Les vers des helminthes dans le corps humain sont divers, mais les parasites sont presque toujours introduits par voie orale (par la bouche). Cependant, il existe d'autres options - ainsi, les schistosomes peuvent pénétrer dans le corps par la peau tout en nageant en eau libre.

La voie d'infection la plus courante est le contact avec une personne infectée. Le transfert des parasites et de leurs larves s'effectue par le biais d'articles ménagers (vaisselle, literie), de mains sales. La probabilité d'infection existe lors de tout contact avec le sol et les animaux, en buvant de l'eau bouillie. Les interactions avec les animaux domestiques peuvent entraîner une infection si l'animal est porteur d'helminthes. L'introduction de parasites dans de telles situations se produit avec la salive, des masses fécales, des particules de laine.

Il existe une voie d'infection xénotrophique. Les parasites sont introduits dans le corps lors de la consommation humaine de viande ou de poisson mal rôti contenant des larves de parasites. Le plus souvent, il s'agit d'une infection à opisthorchiase et à une échinococcose.

Les symptômes

Les parasites dans le foie humain peuvent exister à différents stades - des larves aux adultes, et dans des nombres différents. Avec une accumulation importante d'adultes, le fonctionnement du foie est perturbé, un certain nombre de symptômes négatifs apparaissent:

  • aspect malsain - la peau et les muqueuses acquièrent une teinte jaunâtre;
  • trouble du système nerveux sous forme d'irritabilité, d'humeur instable;
  • diminution de la capacité de travail et sentiment de fatigue constante;
  • troubles du sommeil, sommeil agité, intermittent (surtout entre 2 et 3 heures du matin);
  • douleur récurrente dans l'hypochondre sur le côté droit d'un personnage terne ou paroxystique;
  • prurit;
  • manifestations dyspeptiques sous forme de troubles digestifs, diarrhée, ballonnements, nausées;
  • détérioration des cheveux et des ongles;
  • hypertrophie anormale du foie en volume, douleur et inconfort lors de la palpation de l'organe;
  • élévation de la température corporelle à un nombre subfébrile.

Outre les manifestations communes, chaque forme d'invasion comporte un certain nombre de signes spécifiques:

  • L'œhonococcose est asymptomatique pendant une longue période en raison de la formation de cavités kystiques dans le foie et de parasites à l'intérieur. Au fur et à mesure que les kystes se développent, des signes d’indisposition, de sous-cheveux, de douleurs sourdes apparaissent. Si le kyste se casse, la personne peut développer une anaphylaxie.
  • L'ascariose affecte le foie lors de la migration des larves d'ascares, le patient se plaint de démangeaisons et d'éruptions cutanées graves, de jaunissement de la peau et de la sclérotique oculaire (si les parasites bloquaient les voies biliaires).
  • L'évolution de l'opisthorchiase provoque des manifestations cliniques de la cholangiohépatite - douleur aiguë du côté droit, jaunisse, fièvre légère.
  • La strongyloïdose est douloureuse pour le patient: douleur intense, nausées et vomissements, perte d’appétit, sensation d’amertume dans la bouche.
  • La giardiase du foie se déroule parfois sans signes évidents, mais le plus souvent, les patients souffrent de nausées, de selles bouleversées et d’une perte d’appétit.
  • Lorsque l'invasion amibienne du foie se développe une hépatite aiguë amibienne - une maladie grave avec douleur abdominale paroxystique, des vomissements et de la fièvre.
  • La balantidiase peut être déterminée par le tableau clinique lumineux: augmentation significative du foie, douleur aux doigts, diarrhée indomptable (jusqu'à 20 fois par jour) avec des traces de sang et du mucus, fièvre et frissons, vomissements.

L'évolution prolongée des invasions hépatiques sans traitement approprié entraîne le passage de la pathologie à la forme chronique. Au fil du temps, le foie fonctionnel est complètement perturbé, le système nerveux central en souffre. Le patient est tourmenté par des migraines fréquentes, des vertiges, une transpiration excessive, des tremblements des membres et de la langue.

Diagnostics

L'affection du foie par les helminthes donne souvent un tableau clinique similaire à celui d'autres pathologies des voies biliaires et de l'appareil digestif. Par conséquent, le diagnostic des infections à helminthes est complexe. Reconnaître les invasions hépatiques parasites en utilisant:

  • test sanguin général - l'anémie et l'éosinophilie indiquent l'évolution des helminthiases;
  • études des matières fécales pour les parasites;
  • études du contenu duodénal;
  • dosage immunoenzymatique des anticorps anti-parasites.

De plus, pour clarifier le diagnostic, une échographie des organes péritonéaux, un scanner, un examen endoscopique de la vésicule biliaire et des intestins sont effectués.

Méthodes de traitement

Le traitement des invasions hépatiques parasitaires n’est prescrit que par un médecin spécialiste des maladies infectieuses, en tenant compte de la variété des helminthes, de leur phase vitale et du bien-être général du patient. L'automédication conduit rarement au rétablissement et peut provoquer un processus parasitaire chronique. Le nettoyage du foie des parasites se déroule en 3 étapes: préparation du corps, élimination des parasites et correction de l’immunité.

La préparation primaire du corps vise à éliminer les signes d'intoxication, la stabilisation du fonctionnement du foie et du tube digestif. Le patient est transféré à un régime strict, impliquant une alimentation saine. Les aliments sucrés, gras et épicés sont exclus. En plus du régime alimentaire, au stade préparatoire, ils recevront du cholérétique (Hofitol, Galstana) et des antihistaminiques (Suprastin, Zodak). Les sorbants sont prescrits pour éliminer les toxines (Lactofiltrum, Néo-smectine) et les enzymes (Creon, Panzinorm) sont utilisés pour améliorer la digestion.

Après la préparation initiale, ils entreprennent une action intensive sur les vers. Les vers sont détruits et éliminés du corps à l'aide d'un médicament oral, dont la plupart sont toxiques. Par conséquent, l'auto-excès de dosage n'est pas autorisé. Pour le traitement des invasions hépatiques parasitaires, utilisez:

Les médicaments antihelminthiques sont pris en même temps que les enterosorbents - ils utilisent d’abord les médicaments antiparasitaires, puis un jour plus tard - les absorbants - pour éliminer efficacement tous les produits de décomposition nocifs. Pour se débarrasser des parasites dans le foie au bout de 3 semaines, la réception des médicaments antihelminthiques est répétée.

Après l’expulsion des parasites, passez à la phase finale - la restauration de l’immunité et la prévention des infections à helminthes. Pour prévenir les récidives et la récupération du corps, on donne au patient un traitement contenant des vitamines (Supradin, Complivit) et des immunomodulateurs (Genferon, Interféron). Après un ensemble de mesures thérapeutiques, une analyse de contrôle est effectuée pour l’absence de parasites. Si les vers sont retrouvés, le traitement est répété, mais avec l'utilisation d'autres médicaments.

Méthodes folkloriques

Pour vous débarrasser des vers dans le foie, vous pouvez utiliser une médecine alternative. Les moyens traditionnels de lutte contre les parasites sont sans danger pour le corps et aident non seulement à nettoyer le foie, mais également à établir le travail du tube digestif. Mais appliquer de telles méthodes de nettoyage n'est possible qu'après avoir consulté un médecin.

Moyens efficaces pour nettoyer le foie des parasites:

  • Un mélange de graines de citrouille et de miel - 300 g de graines de citrouille sont broyés et mélangés à 20 g de miel. Ils sont versés dans une masse de 50 ml d'eau bouillie que l'on laisse infuser. Le mélange est consommé au réveil, l'estomac vide. Deux heures après l'ingestion, un laxatif est pris, après une demi-heure, les intestins sont nettoyés avec un lavement. Un mois plus tard, la procédure doit être répétée.
  • Extrait pharmaceutique de sapin destiné à la destruction des helminthes dans le foie, consommé dans 50 ml dilué avec de l'eau, avant chaque repas, mais pas plus souvent 3 fois par jour.
  • Infusion de tanaisie - Verser 10 g de matière première dans un verre d’eau bouillante, laisser infuser. Boisson prête à boire par jour, divisée en 3 portions égales. Pour obtenir un résultat stable, les fleurs de tanaisie au coucher sont siphonnées avec de l'eau. Le matin, l'intestin est nettoyé avec un lavement.
  • Collection compliquée - en parties égales, mélange de fleurs de camomille et de tanaisie, écorce de chêne, achillée millefeuille, absinthe. On verse 50 g de la collection avec un litre d'eau bouillante, laissez infuser. L'infusion prête a consommé 0,5 tasse par jour pendant 10 jours.

Mesures préventives

Pour réduire le risque d'invasion de foie helminthique, il est important de suivre des mesures préventives simples:

  • hygiène personnelle;
  • lutte contre les insectes, empêchant leur interaction avec les produits alimentaires;
  • n'utilisez que de l'eau bouillie et de la viande (poisson) avec un traitement thermique complet;
  • le lavage et l'échaudage minutieux des légumes, des fruits et des baies avec de l'eau bouillante;
  • refus de nager dans des sources d'eau douteuses;
  • l'exclusion de l'eau entrant dans la cavité buccale et le nasopharynx lors de la baignade dans les rivières et les lacs.

Pour prévenir les infections à helminthes, les parents doivent apprendre à leurs enfants à se laver les mains au savon dès leur plus jeune âge après une marche, un contact avec des animaux, avant de manger. Les propriétaires d'animaux domestiques, souvent porteurs de parasites, doivent systématiquement vermifuger.

Afin de prévenir les invasions helminthiques, il est utile d’inclure un certain nombre d’aliments dans le régime alimentaire - oignons et ail, graines de courge et courgettes. En raison de la teneur élevée en phytoncides, ces aliments inhibent l'activité des parasites. L'huile de lin a des propriétés similaires.

Les invasions hépatiques parasitaires constituent non seulement une menace pour la santé, mais également une difficulté à vivre pleinement. Un accès opportun à un médecin, un examen approfondi et un traitement adéquat vous permettent de vous débarrasser complètement des vers sans complications. Et le respect régulier des mesures préventives rend la probabilité d'infection pratiquement impossible.

Les parasites dans le foie humain

Le foie est un organe totalement sans défense contre les parasites. Parfois, il devient un lieu d'accumulation d'un nombre incalculable de micro-organismes nuisibles.

Les parasites du foie préfèrent cet endroit particulier pour plusieurs raisons:

  • les processus métaboliques à l'intérieur sont activement et avec la chaleur;
  • les tissus et les cellules du corps sont remplis de substances nécessaires à la croissance et à l'activité vitale des helminthes;
  • le foie a un système circulatoire spécifique.

Le plus souvent, dans le foie humain, les vers du plus simple s'établissent.

Fragment d'un foie humain atteint de parasites

Quels parasites vivent dans le foie

Après avoir examiné la zone infectée, vous êtes le plus susceptible de trouver les types d'organismes parasitaires suivants.

Pour éliminer les parasites, il vous suffit de boire à jeun.

Echinocoque Alvéolaire

Vous pouvez les attraper d'un animal de compagnie. Ce cestode (ver solitaire) affecte le niveau des cellules et des tissus. Pendant l'invasion (infection), les métastases se propagent aux organes adjacents, endommageant les poumons et le système nerveux central.

Infecté par l'échinocoque alvéolaire peut provenir d'un animal de compagnie

Amoebas

Ils appartiennent au groupe le plus simple. D'abord pénétrer dans le tractus gastro-intestinal et briser les parois du tractus intestinal inférieur, ils se retrouvent dans les systèmes circulatoire et lymphatique. Le courant de liquides transporte le parasite dans le foie.

Amoebas - les parasites les plus simples

En raison d'amibes, des caillots sanguins se forment dans les tissus de l'organe, ce qui empêche l'oxygène de circuler dans les cellules. Dans ce contexte, les toxines, qui sont le produit de l'activité vitale des micro-organismes, provoquent une nécrose des tissus et provoquent un abcès du foie amibien.

Vers ronds

Les vers ronds, s’installant dans le foie humain, provoquent l’apparition de micro-abcès, de nécroses, d’hépatites et de cholangites. Ascaris carrier est une personne infectée. Les vers colonisent les canaux biliaires, les bloquant. La stérilité des vers ne diffère pas et, en plus du foie, infecte la vésicule biliaire, devenant la cause des processus purulents.

Ascaris peut être récupéré chez une personne infectée.

Lamblia

La principale cause d'infection est le non-respect des normes d'hygiène (mains sales, fruits non lavés, traitement thermique inadéquat des aliments) et le contact avec une personne infectée. En conséquence, les kystes de Lamblia se trouvent dans l’estomac, où leur coquille externe se dissout, et ils passent eux-mêmes à un nouveau stade de développement. Dans la plupart des cas, provoquer une inflammation. Les cellules hépatiques s'épuisent progressivement, ce qui entraîne leur dystrophie. Peut-être le cours conjoint de la giardiase et une maladie infectieuse causée par une bactérie. Le parasite est particulièrement dangereux pour un enfant.

La principale raison de l’infection à Giardia est le non-respect des règles d’hygiène.

Echinocoque à chambre unique

Comme l’échinocoque alvéolaire, le cestode est semblable à la vessie. En se dilatant, il serre excessivement les voies biliaires et les vaisseaux sanguins, ce qui provoque une atrophie des tissus de l'organe. Les dernières étapes de l'échinococcose peuvent menacer la vie du patient.

L'échinocoque à chambre unique ressemble à une bulle

Schistosomes

Ils appartiennent au genre Trematodes (douves). Dans l'organisme hôte peut arriver quand il baigne dans un réservoir infecté. Par le sang, dirigez-vous vers les organes appropriés. Ils "vivent" dans les vaisseaux sanguins qui nourrissent le foie. Les œufs qu'ils pondent sont fixés dans les tissus de l'organe touché. Plusieurs fois, les schistosomes augmentent le risque d'hépatite et provoquent également la formation d'une cirrhose du foie.

Les schistosomes provoquent la cirrhose et l'hépatite

Symptômes de dommages au foie

L'apparition d'un parasite dans le corps humain peut être indiquée par l'apparition du patient, montrant les premiers signes de lésions hépatiques:

  • l'acné;
  • calvitie;
  • plaques à ongles exfoliées;
  • cheveux et ongles cassants;
  • les rides sur la peau;
  • tache de pigment;
  • la séborrhée;
  • des papillomes;
  • des fissures recouvrant la surface des talons;
  • grossissement de la peau.

Les papillomes peuvent indiquer la présence de parasites dans le corps.

Tous les parasites peuvent être expulsés à la maison. N'oubliez pas de boire une fois par jour.

En cas d'absence prolongée de traitement approprié, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  1. Irritabilité et nervosité causées par une intoxication.
  2. Violation du cycle veille / sommeil (le travail du foie se déroule de la manière la plus active entre 2 et 3 heures du matin, ce qui provoque l'éveil des parasites avec la personne)
  3. La présence de mauvaise haleine.
  4. Mauvais goût sur la langue.
  5. Ne pas passer la faim.
  6. Migraines et maux de tête persistants.
  7. Le développement du diabète.
De tels signes deviennent une raison importante pour une visite chez le médecin.

Maladies hépatiques parasites

Le comportement des parasites dans l'organisme hôte étant différent, les symptômes individuels associés à leur présence peuvent être différents:

  1. Quand l'amibiase (infection par les amibes):
    • perte de poids importante;
    • la leucocytose;
    • état fébrile;
    • syndrome douloureux, couvrant la région de l'hypochondre droit et irradiant vers la région de l'épaule;
    • hépatite aiguë (durcissement et élargissement du foie, élevant la température à 38 ° C);
    • abcès (niveau de température dangereusement élevé, le corps se gonfle considérablement, la palpation réagit par la douleur, la peau devient jaunâtre).
  2. Quand la giardiase:
    • changements dans l'organe de type fonctionnel et organique;
    • douleur au nombril et à l'hypochondre droit;
    • la présence d'une température sous-fébrile (37-38 ° C) pendant plusieurs jours;
    • crises d'asthme;
    • hypertrophie des ganglions lymphatiques, du foie et de la rate;
    • digestion avec facultés affaiblies (constipation / diarrhée);
    • léthargie, inattention, baisse d'activité.

Lorsque la giardiase augmente les ganglions lymphatiques

Ainsi, les signes externes peuvent non seulement découvrir la présence d’une maladie parasitaire, mais aussi faire une hypothèse sur son agent pathogène potentiel.

L'ascariose est caractérisée par un sentiment constant de faiblesse.

Diagnostics

Pour identifier le foie parasite, vous pouvez utiliser des méthodes de diagnostic modernes.

Ils reposent sur des réactions immunologiques permettant d'identifier des antigènes de parasite, ou des anticorps spécifiques:

  • dosage immuno-absorbant enzymatique (ELISA) - utilisé pour détecter les traces de parasites ainsi que leurs anticorps;
  • PCR - vous permet de détecter et de déterminer l'helminthique de l'ADN;
  • réactions sérologiques d'agglutination indirecte;
  • fixation du complément;
  • endoscopie (examen de la cavité interne du corps à l'aide d'un endoscope, fixation photo et vidéo de l'image obtenue);
  • radiologie (vous permet de diagnostiquer avec précision la présence de kyste hydatique);
  • diagnostic de biorésonance (son essence réside dans la capture des émissions émises par des organismes vivants et dans la définition rigoureuse de la fréquence des ondes).

Ces méthodes sont suffisantes pour vérifier toutes les versions et effectuer le diagnostic le plus précis possible.

ELISA aide à trouver des traces de parasites

Comment nettoyer le foie des parasites

Pour éliminer les parasites du foie, il est souhaitable d'utiliser les moyens prescrits par le médecin et vous pouvez également recourir à des recettes populaires.

Dans le second cas, vous devrez également consulter un spécialiste concernant l’admissibilité de la méthode de traitement choisie.

Comment se débarrasser des médicaments

Le traitement de la parasitose avec des médicaments se déroule en trois étapes:

  1. Élimination du corps du patient des toxines produites par les parasites en utilisant des absorbants spéciaux (charbon actif, Smecta, Enterosgel).
  2. La destruction d'organismes parasites par des médicaments antiparasitaires de deux types:
    • large spectre (adapté au traitement de plusieurs types d'invasions) - Metovit, Pyrantel, Dekaris, Albendazole, Tinidazole;
    • visant un agent causatif spécifique de la maladie - pour les amibes (Delagil, Metronidazole, Nifuratel, Ornidazole); Giardia (Trichopol, Furazolidone); schistosome (praziquantel); l'échinocoque (médicaments à large spectre); Ascaris (adipate de pipérazine; lévamisole; mébendazole).
  3. Restauration du corps, ses défenses (Immunal, teinture d'Echinacea, Ginseng et Schizandra Chinois).

L'action des médicaments pharmaceutiques peut être corrigée à l'aide de recettes de "grand-mères".

Delagil apte à traiter avec les amibes

Remèdes traditionnels

La fonction auxiliaire dans le traitement médicamenteux peut effectuer des remèdes populaires pour nettoyer le corps des parasites du foie:

Teinture d'ail

L'ail haché (0,4 kg) versez le cognac (1 l) et insistez pendant 20 jours dans une pièce sans soleil. Prêt de médicament à prendre une fois par jour (1 cuillère à soupe.). Pour effectuer une thérapie avec cet outil est nécessaire pendant 2 mois.

Teinture d'ail - un remède simple pour le traitement des parasites

Infusion d'oignon

Le soir: hachez l'oignon (1 pc.), Versez-le dans un récipient isotherme, remplissez-le d'eau bouillante. Le matin: tout est prêt à filtrer et à boire après 10 jours de réveil à jeun.

Nettoyer le foie des vers aidera à la perfusion d'oignons

Régime avec des pignons

Cette méthode vous permet d’éliminer les parasites sans trop de difficulté. Pendant 2 mois, consommez 0,1 kg de noix par jour, en mastiquant soigneusement chaque noix. Cette fin de traitement devra abandonner la viande et les plats excessivement gras.

Les noix de pin enlèvent les vers du corps

Graines de citrouille au miel

Peu importe le type de parasites qui vivent dans le foie, les graines de citrouille aident toujours à obtenir le résultat souhaité. Épluchez les graines de citrouille (0,3 kg), conservez le film vert, hachez-les et mélangez-les avec du miel et de l'eau (50 ml). Au réveil, mangez le mélange préparé à jeun (pendant 1 heure). Trois heures plus tard, buvez un laxatif et une autre demi-heure plus tard, faites un lavement. Vous pouvez utiliser la recette une fois par mois.

L'application de ces méthodes traditionnelles sera appropriée non seulement au cours du traitement, mais aussi à titre préventif. Cependant, la meilleure prévention de l'invasion parasitaire est le respect des règles d'hygiène et des visites régulières chez un spécialiste pour une inspection de routine.

Un peu sur les secrets de la lutte contre les parasites

Si vous lisez ces lignes, nous pouvons en conclure que toutes vos tentatives de lutte contre les parasites n’ont pas abouti...

Avez-vous même lu quelque chose à propos de médicaments conçus pour vaincre l'infection? Et ce n’est pas surprenant, car les vers sont mortels pour les humains - ils peuvent se multiplier très rapidement et vivre longtemps, et les maladies qu’ils provoquent sont difficiles, avec de fréquentes rechutes.

Mauvaise humeur, manque d'appétit, insomnie, dysfonctionnement du système immunitaire, dysbiose intestinale et douleurs abdominales. Vous connaissez sûrement ces symptômes.

Mais est-il possible de vaincre l'infection et en même temps de ne pas se faire du mal? Lisez l'article d'Elena Malysheva sur les moyens modernes et efficaces de lutter efficacement contre les parasites.

Quels parasites vivent dans le foie humain

Les vers vivent dans divers organes internes. Les parasites peuvent s'installer dans le foie humain. Giardia, Echinococcus et Cat Fluke sont les organes les plus souvent localisés dans cet organe vital. Pour soigner le foie des parasites, vous devez savoir ce qu’ils sont et comment choisir un médicament.

Lamblia

La Giardia est le ver le plus commun qui vit dans le foie chez l’homme. Ce sont de très petits vers, leur taille n’est que de 10 à 20 microns. Ils sont en forme de poire. Les helminthes ne sont visibles qu'au microscope.

Les personnes dans le corps desquelles les lamblia se sont installées peuvent ne pas sentir leur présence, mais elles sont porteuses d’helminthes et constituent donc un danger pour les autres. Actuellement, Giardia se retrouve chez une cinquième personne. La Giardia peut être une source de maladie. Ils conduisent au développement de la giardiase. Cette maladie provoque les maladies suivantes:

  • cholécystite;
  • la gastro-entérite;
  • dysbactériose;
  • la cholestase;
  • dyskinésie de la vésicule biliaire.

Une fois dans un environnement favorable, Giardia commence à proliférer activement. En un jour, un milliard de parasites sous forme de kystes peuvent pénétrer dans l'environnement (stade intermédiaire du développement du parasite).

L'infection à Giardia survient après un contact avec le sol, les animaux et les plantes. Des parasites peuvent être présents dans l'eau. Giardia est très tenace, ils ne sont pas affectés par les désinfectants ni par la congélation, ils peuvent même supporter des températures élevées. Giardia ne meurt qu'après avoir bouilli.

Pour soigner une maladie parasitaire, vous devrez subir un diagnostic, du sang et des selles. Le traitement est prescrit par le médecin traitant.

Echinocoque

Les échinocoques sont des parasites qui vivent dans le foie. Les helminthes sont de petite taille, mais malgré cela, ils nuisent énormément à la santé en provoquant une échinococcose. Les vers détruisent progressivement le foie et entraînent les complications suivantes:

Lorsqu'il est infecté par l'échinocoque, un kyste se forme dans le foie sous la forme d'une vessie, dans laquelle se développent un grand nombre de larves. Ce kyste ne peut être enlevé que par la méthode opératoire. Les parasites causent de graves dommages au foie.

L'infection survient principalement par le biais de mains sales, de produits non lavés et de contacts avec des animaux domestiques et ruraux.

Chat dinde

La douve du chat est un autre parasite dangereux. Le parasite atteint 13 mm de long. La source d'infection est principalement le poisson. L'infection peut également se produire par le biais de chiens et de chats.

Les glumes peuvent se déposer dans différents organes internes, mais elles nuisent le plus au foie. Une fois dans le corps, les vers commencent à ronger. Pendant le mouvement, ils endommagent les tissus internes. Le foie et la rate commencent à grossir. Mais les symptômes de la maladie se développent progressivement. Trois mois seulement après l'infection, les premiers signes d'une maladie appelée opisthorchiase commencent à apparaître.

Identifier la maladie à un stade précoce ne réussira pas, car les parasites ne commenceront à se multiplier qu'après quelques mois. Pour savoir quel parasite vit dans le foie d’une personne, il faut passer un test de sang et de selles. Les méthodes modernes de diagnostic incluent l'analyse ELISA pour la détection des anticorps anti-parasites et la PCR qui détectera l'ADN des helminthes. Les procédures endoscopiques et radiologiques sont également largement utilisées en tant que diagnostics. Les symptômes et le traitement des helminthiases doivent être administrés par un médecin. Seul un spécialiste peut diagnostiquer correctement la maladie et prescrire un médicament contre les parasites.

Autres parasites

Il existe d'autres parasites du foie. Le foie est un environnement favorable où différents types de parasites peuvent vivre et se développer.

Dans ce corps également régler:

  • amibes, elles contribuent au développement de la nécrose du foie;
  • les schistosomes sont localisés dans les vaisseaux sanguins situés dans le foie et entraînent une hépatite, voire parfois une cirrhose;
  • Les vers ronds s'installent généralement dans les intestins, mais peuvent également se trouver dans le foie, provoquant une cholangite ou une hépatite.

Pour identifier les parasites qui vivent dans le foie d’une personne, un diagnostic minutieux est nécessaire. Enquêter sur les symptômes et le traitement de l'helminthiose est mieux laissé à un spécialiste.

Le type de parasites révélé aidera le médecin à déterminer quel médicament sera le plus efficace contre ce type de vers.

Les signes de la défaite des vers

Chaque type de vers montre son activité de différentes manières et présente des manifestations caractéristiques. Tous sont des signes courants permettant de juger de la présence de parasites:

  • douleur dans le foie, à savoir dans l'hypochondre droit;
  • perte de poids;
  • nervosité accrue;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête fréquents;
  • goût désagréable dans la bouche.

Si vous ressentez des symptômes suspects, vous devez consulter un médecin pour en déterminer la cause. Le type de maladie non envahi est traité avec succès. Si la maladie n'est pas traitée, cela peut conduire à des processus irréversibles.

Traitement

Un traitement précoce garantit la récupération. Le foie est un organe qui se régénère rapidement. La principale méthode de traitement consiste à prendre des médicaments contre les parasites dans le foie. Les anthelminthiques peuvent avoir un large spectre d’action et toucher plusieurs types de vers à la fois. Cependant, certains outils n’affectent que certains types de vers. Habituellement, les médecins prescrivent des comprimés de métronidazole et d'Hingamin à partir de vers.

Vous pouvez nettoyer le corps des vers en utilisant les méthodes de la médecine traditionnelle. Dans la lutte contre les parasites, utilisez des graines de citrouille, de l'ail, des oignons et des herbes médicinales, dont la plus efficace est considérée comme de l'absinthe. Les herbes sont fabriquées à partir de tisanes, qu'il est recommandé de boire avant de manger.

Le foie peut infecter différents types de vers. Ils sont actifs et détruisent le corps. Pour déterminer quels vers vivent dans le foie d’une personne, un diagnostic est nécessaire. Le traitement ne peut être démarré qu’en déterminant quel parasite a provoqué une lésion au foie. Si le traitement a été commencé à temps, le pronostic de la maladie sera favorable.

Après avoir visionné la vidéo, vous apprendrez comment nettoyer le foie des parasites à la maison:


Articles Connexes Hépatite