Symptômes et signes de l'hépatite A

Share Tweet Pin it

Les signes et les symptômes de l'hépatite A ont été décrits depuis la Grèce antique. Les causes de son apparition, de sa propagation et de sa pathogenèse sont restées longtemps inconnues.

Pour la première fois, le clinicien russe S.P. Botkin en 1888. Seulement au milieu du vingtième siècle. il a été établi de manière fiable que, comme ils l'appelaient cette maladie - la jaunisse - est une maladie infectieuse indépendante qui affecte le foie.

Le nom moderne de la maladie a pris forme relativement récemment. Il a été formé à partir du mot grec «hepar», qui signifie foie, hépatite (A). Les symptômes de la maladie sont bien connus et sont typiques de toutes les hépatites survenant sous forme aiguë.

Étapes de l'hépatite virale A

La maladie est une infection virale qui pénètre dans l'organisme par les muqueuses de la bouche, du pharynx et du système digestif. Pénétrant dans le sang, les particules virales se répandent dans tout le corps mais se déposent dans le foie, car dans les cellules de cet organe particulier, ils sont adaptés à la réplication. Sur les modes de transmission de l'hépatite A peuvent être trouvés dans ce matériel.

Comme la plupart des infections virales, l'hépatite A passe systématiquement par plusieurs étapes:

  • incubation;
  • réplication active, caractérisée par une augmentation des symptômes de l'hépatite A;
  • la hauteur du processus inflammatoire, dans lequel les signes de l'hépatite A deviennent plus apparents ("jaunisse");
  • récupération (stade de récupération).

La phase d'incubation dure de 10 jours à 1,5 mois. L'hépatite A ne présente aucun symptôme chez l'adulte ni chez l'enfant à ce stade.

Les premiers signes apparaissent de manière aiguë dans la phase de généralisation de l'infection (période prodromique), qui dure généralement environ une semaine. Extrêmement rare - jusqu'à 2-3 semaines.

La période ictérique de la hauteur de la maladie a une durée variable, allant de quelques jours à plusieurs semaines, en fonction d'un certain nombre de facteurs, notamment:

  • la gravité de la maladie;
  • la présence de pathologies concomitantes du foie, de la vésicule biliaire et des conduits;
  • l'apparition d'une infection secondaire;
  • traitement adéquat et opportun;
  • l'âge du patient.

Les symptômes de l'hépatite A au stade de la récupération réduisent leur intensité, le virus est complètement éliminé.

Il convient de noter que cette mise en scène du cours de la maladie est en grande partie arbitraire. La manifestation symptomatique du processus d'infection est déterminée par un certain nombre de facteurs, dont les principaux sont: l'activité du virus et le niveau de réponse du système immunitaire visant à sa suppression.

La jaunisse ne se développe que dans 30% des cas.

Les premiers signes de l'hépatite A

Le stade d'infection généralisée (initial ou prodromique) se manifeste par les premiers signes d'hépatite A suivants:

  • augmentation de la température corporelle (38-40 degrés C);
  • la faiblesse;
  • malaise;
  • mal de tête;
  • des nausées;
  • diminution de l'appétit;
  • vomissements non alimentaires;
  • flatulences;
  • constipation

En règle générale, les premiers signes d'hépatite A comprennent une sensation douloureuse ou une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Parfois, la douleur est localisée dans l'épigastre et s'étend à toute la région abdominale, en passant par l'abdomen du côté droit. La nature de la douleur dans la plupart des cas, terne, paroxystique.

Symptômes de l'hépatite A chez les adultes au stade de Dozheltushnoy

La gravité des premiers signes énumérés ci-dessus indique le degré de toxicose infectieuse, qui à son tour reflète le niveau de virémie (généralisation de l'infection).

Les premiers symptômes, s’ils se manifestent, persistent pendant toute la période prodromique de Dozheltushnogo. À l'exception de la température corporelle, qui diminue dans la plupart des cas dans les 3 jours.

Le retour de la température corporelle à un niveau normal entraîne une diminution de la gravité des manifestations d'intoxication. Cependant, ils persistent, ainsi que des troubles dyspeptiques.

Simultanément à la disparition des symptômes d'intoxication, les signes d'une fonction hépatique anormale commencent à se développer.

Au stade du développement de l'infection, une augmentation du foie devient un symptôme fréquent de l'hépatite A chez les hommes et les femmes. Hypochondre droit douloureux à la palpation. Cependant, chez environ 50% des patients, le foie ne montre pas d’augmentation marquée de la taille.

Environ une semaine après l'apparition des premiers signes d'hépatite, le patient noircit l'urine et clarifie parfois les matières fécales, ce qui indique une violation des processus métaboliques dans le foie et une approximation du stade de "jaunisse".

Symptômes chez l'adulte au stade ictérique

Comme indiqué ci-dessus, la période prodromique peut survenir avec des symptômes bénins ou asymptomatiques. Dans ce dernier cas, la maladie se manifeste immédiatement sous la forme icterique.

Les symptômes de l'hépatite A chez les femmes et les hommes au stade de la «jaunisse» sont typiques:

  • amélioration de l'état de santé (réduction supplémentaire des symptômes d'intoxication, jusqu'à leur disparition complète);
  • jaunissement de la peau, des muqueuses, de la sclérotique des yeux;
  • foie élargi.

Le jaunissement peut survenir en quelques heures ou s'étirer pendant 1-2 jours.

  • Initialement, les muqueuses jaunes, la sclérotique.
  • Puis la peau, en commençant par le visage et le tronc.
  • Enfin, les membres deviennent jaunes.

Un tel signe d’hépatite A chez l’adulte, sous forme de jaunissement, augmente sur plusieurs jours, atteint son maximum puis décroît progressivement. Pendant ce temps, la quantité de virus dans le sang diminue régulièrement. Au bout de 2 à 3 semaines, il n’est plus déterminé par les méthodes analytiques disponibles.

Symptômes au stade de convalescence

Lorsque le virus est éliminé, les symptômes décrits ci-dessus diminuent en intensité et finissent par disparaître. L'élargissement du foie persiste pendant un certain temps, les numérations hépatiques sont rejetées par rapport aux valeurs normales.

Au cours de la période de récupération, le foie retrouve sa taille normale et la composition biochimique du sang est normalisée.

Néanmoins, les symptômes individuels de l'hépatite A chez l'adulte, tels que la fatigue, une tolérance réduite à l'effort physique et à l'alcool, des douleurs occasionnelles dans l'hypochondre - peuvent persister jusqu'à trois mois. Vous trouverez plus d'informations sur les tests d'hépatite A dans cet article.

Symptômes de l'hépatite A chez les enfants

En parlant des signes de l'hépatite A chez un enfant, il convient de noter deux caractéristiques:

  • la maladie asymptomatique se produit beaucoup plus souvent chez les enfants;
  • les manifestations peuvent être plus diverses.

En particulier, la jaunisse chez l’enfant commence souvent par des symptômes respiratoires ressemblant à un ARVI. Ceci est dû à l'affaiblissement de l'immunité par le virus de l'hépatite et au développement d'une infection respiratoire secondaire à son origine.

Les indicateurs de la température corporelle pendant la période de généralisation de l'infection sont généralement plus élevés que chez les adultes.

Le reste des symptômes de l'hépatite A chez un enfant, la dynamique de la maladie est similaire à celle décrite dans les paragraphes précédents.

Vidéo utile

Ce qui se passe dans le foie dans les hépatites A et B peut être vu dans la vidéo suivante:

Les premiers signes de l'hépatite virale A chez l'adulte et l'enfant - modes d'infection, diagnostic, traitement et prévention

Si l'hépatite A se développe - et que les symptômes diffèrent chez les femmes, les hommes, dans la période d'incubation et dans la période aiguë, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une maladie dangereuse menace de se transformer en jaunisse, apporter des complications et endommager les organes internes et les tissus du corps. Familiarisez-vous avec les premiers signes de l'évolution de la maladie chez les hommes, les femmes et les enfants.

Qu'est-ce que l'hépatite A?

La maladie de Botkin ou l'hépatite A est une atteinte hépatique aiguë causée par le virus du même nom. C'est la forme la plus favorable de la maladie, car elle ne provoque pas d'évolution chronique (le stade chronique des hépatites B et C est dangereux). La source d'infection devient une personne malade. L'agent responsable de la maladie est excrété dans les matières fécales, pénètre dans l'eau ou dans les aliments. Le virus est transmis à d'autres personnes par la méthode fécale-orale.

Les symptômes

Après une période d'incubation de 7 à 50 jours, les symptômes de l'hépatite A commencent à apparaître chez les femmes et les hommes. Cela se produit parce que le virus de l'hépatite B se multiplie et s'adapte dans le corps. Il y a des périodes d'écoulement:

  • premier preicteric (5-7 jours);
  • icteric - amélioration du bien-être, les symptômes durent 1-2 semaines;
  • la période de récupération est de 1-2,5 mois;
  • récupération prolongée - jusqu'à six mois, se termine spontanément.

Chez les femmes

Au cours de la période préicterique, les femmes manifestent des faiblesses, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires. Il y a des nausées, des vomissements, des démangeaisons de la peau, de la fièvre jusqu'à 38,5 degrés, des douleurs "sous la cuillère". À la période ictérique, le bien-être s’améliore. Hépatite A - symptômes féminins:

  • jaunissement des muqueuses, de la sclérotique (albumine des yeux), de la peau;
  • urine foncée;
  • matières fécales blanchies;
  • saignements utérins;
  • allongement de la menstruation dû à des changements dans la production d'hormones sexuelles féminines.

Chez les hommes

Les symptômes cliniques de l'hépatite A chez l'homme sont similaires à ceux chez la femme. La maladie commence par une faiblesse, des nausées, des vomissements, des douleurs dans l'hypochondre, une jaunisse continue de la peau et des muqueuses avec des membranes protéiques. Une augmentation de la taille des glandes mammaires (gynécomastie) s’ajoute à l’obscurcissement de l’urine et à la décoloration des matières fécales. Si vous ne traitez pas la maladie, celle-ci peut évoluer en cirrhose du foie.

Signes chez les adultes

Manifestations caractéristiques après une période d'incubation, signes d'hépatite A chez l'adulte:

  • nausées, vomissements - symptômes d'intoxication;
  • diminution ou perte totale de l'appétit;
  • muqueuses sèches;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • selles bouleversées;
  • inconfort dans l'hypochondre droit;
  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, juste sous la poitrine;
  • saignements du nez et des gencives;
  • éruption corporelle;
  • douleurs lancinantes;
  • La couleur jaune du blanc des yeux, de la peau (comme sur la photo);
  • urine foncée, selles crayeuses.

Les premiers signes de l'hépatite A

La forme aiguë de la maladie est asymptomatique. Après quelques semaines, la personne a mal à la tête, des nausées, une perte d’appétit et une augmentation de la température corporelle. Ces signes peuvent coïncider avec d'autres symptômes caractéristiques de la maladie. Il est donc difficile de déterminer une maladie particulière chez un patient. Après avoir trouvé une douleur dans le foie, cela devient plus facile.

La manifestation de l'hépatite A chez les enfants

Un enfant atteint de jaunisse présentera des symptômes similaires chez l'adulte. Ils sont connectés diarrhée, fatigue. La maladie est cyclique et comprend une incubation, une période pré-oculaire initiale, une jaunisse, une post-jaunâtre, une récupération de la convalescence. Comment l'hépatite A se manifeste-t-elle chez les enfants en fonction du cycle, de la gravité de l'infection virale:

  1. La première est la période du prodrome. La forme aiguë suggère une augmentation de la température jusqu'à 39 degrés, une faiblesse dans le corps, des maux de tête, des nausées. Les petits enfants sont coquins, se sentent constipés, flatulents, leurs selles deviennent multiples, liquides.
  2. L'hépatite est principalement axée sur la sensibilité, la sensibilité hépatique aiguë, l'apparition d'un ictère des phanères. Le foyer d'infection dure jusqu'à deux semaines. Il peut y avoir une diminution de la pression, un affaiblissement des sons cardiaques.
  3. Formes légères - commencent par une modification des teintes de l'urine et des selles et non par des signes d'intoxication.
  4. Récession - hépatite A - symptômes: amélioration de l'appétit, augmentation de la diurèse, retour des selles à la couleur normale. La rate et le foie restent hypertrophiés.
  5. Récupération clinique - normalisation de la taille du foie, amélioration du bien-être. Fatigue persistante, douleur sous la poitrine.

Diagnostics

L'hépatite A peut être diagnostiquée en fonction des symptômes d'un médecin spécialiste des maladies infectieuses. Lors de l'examen d'un patient, il enregistre une augmentation de la taille du foie et de la rate. Pour vérifier le diagnostic du virus, effectuez une analyse biochimique de l'urine, du sang. Les patients ont noté une élévation de la bilirubine et des enzymes hépatiques. Ces derniers sont produits par la destruction des cellules hépatiques et leur concentration est évaluée en fonction de l’atteinte des tissus du foie. Le dépistage sanguin des marqueurs de l'hépatite virale est un test obligatoire pour les patients.

Si l'évolution de la maladie est légère ou modérée, le corps résiste à l'infection elle-même. La période aiguë nécessite un régime alimentaire (numéro de table 5 de Pevzner), un repos au lit et des hépatoprotecteurs pour protéger le foie. Il est interdit de prendre de l'alcool, ce qui affaiblit le foie endommagé. Les complications graves de l'intoxication nécessitent l'élimination des toxines par l'introduction de solutions de détoxication, le glucose.

Le foie est complètement restauré. Après l'issue de la maladie reste l'immunité. Pour vous protéger contre l'hépatite A toxique, vous devez vous conformer à la prévention des maladies virales. Ses mesures comprennent l'hygiène personnelle, la vaccination. Une vaccination efficace avec des anticorps protège contre la maladie pendant 6 à 10 ans. Vaccin contre l'hépatite auto-immune met les catégories suivantes de citoyens:

Symptômes et signes de l'hépatite A

Les symptômes de l'hépatite A sont similaires chez les adultes et les enfants. La maladie elle-même, dans la plupart des cas, est accompagnée d'une jaunisse, mais il arrive parfois qu'aucun signe ne soit absent avant l'apparition d'une inflammation du foie. L'infection se produit par contact direct avec le patient ou par l'utilisation d'aliments et d'eau contaminés. Seules des mesures préventives et la vaccination aideront à protéger contre l'hépatite A.

Qu'est-ce qu'une maladie?

Une maladie hépatique virale telle que l'hépatite A peut être légère ou grave avec complications. Ce virus provoque le plus souvent des infections d'origine alimentaire.

À l’échelle mondiale, le nombre d’adultes et d’enfants infectés ne cesse d’augmenter, et il existe même des zones d’endémie où des épidémies du virus sont signalées. Les épidémies se produisent en raison de la contamination de l'eau ou des aliments, ce qui entraîne une infection massive de la population.

En plus de ces raisons, le contact physique direct avec un patient entraîne également l'infection d'une personne en bonne santé. En cas de contact accidentel avec un patient, l'infection ne se produira pas, car la voie de transmission est orale-fécale. Le virus peut se trouver dans les selles, l'urine et le sang.

Des épidémies d’épidémie d’hépatite A sont observées dans les zones où l’assainissement est médiocre et où l’eau est contaminée par les excréments d’une personne malade. Lorsque vous voyagez dans un pays très développé, la probabilité d’infection est beaucoup plus faible que dans un pays en développement.

Le virus peut exister longtemps dans l'environnement, car il peut résister à tous les changements de température.

Mais il y a aussi de bonnes informations. Les patients atteints d'hépatite A se rétablissent souvent, car le virus ne provoque pas l'apparition d'une forme chronique de la maladie, comme c'est le cas avec les types B et C. Le taux de mortalité est très faible, principalement par insuffisance hépatique.

Dans de rares cas, l’hépatite A peut provoquer un certain nombre de complications et provoquer le développement de maladies telles que l’encéphalopathie hépatique aiguë (lésions cérébrales), la cholécystite, la gastrite, la pancréatite, l’ulcère gastrique, la jaunisse. À la suite de telles complications, de l'arthrite et des lésions rénales apparaissent chez l'adulte.

Selon l'évolution de la maladie et la présence de complications, il existe plusieurs formes de manifestation de l'hépatite A:

  1. Forme aiguë dans laquelle le rétablissement intervient dans les trois semaines suivant l'infection. Cette forme se manifeste chez près de 95% des patients.
  2. Une forme prolongée est notée pour l'hépatite, qui dure plus de six mois. Dans ce cas, il faut beaucoup de temps pour rétablir le foie et la rate, la disparition des symptômes de la jaunisse.
  3. La forme aggravée se produit avec une détérioration à long terme du patient et les résultats des échantillons de foie. En conséquence, après le rétablissement, des rechutes peuvent apparaître et avec l'ajout d'autres types d'hépatite. Ces exacerbations se produisent avec une faible immunité, en particulier chez les enfants.
  4. La défaite des voies biliaires se produit avec une hépatite modérée due à l'action de microbes. Dans ce cas, tous les symptômes apparaissent avec une force modérée.
  5. L'ajout d'une infection ne provoque généralement pas l'apparition de nouveaux signes, mais provoque une augmentation du foie.

Après une maladie, le foie peut ne pas récupérer et rester hypertrophié jusqu'à la fin de la vie.

La manifestation de l'hépatite A chez les enfants

Environ 60% de tous les patients sont des enfants. Dans les zones fortement endémiques du virus de l'hépatite A, ce sont les enfants du groupe d'âge les plus jeunes, âgés de 3 à 7 ans, qui sont les plus sensibles à l'infection, car ils ont souvent des légumes et des fruits sales dans la bouche.

L'hépatite A est communément appelée maladie de Botkin et, dans ses manifestations, ses premiers signes peuvent être confondus avec la jaunisse.

Les premiers symptômes de l'hépatite A chez les enfants apparaissent deux semaines après le contact avec un enfant infecté. Le virus dans le corps de l’enfant entraîne une augmentation de la bilirubine dans le sang. Avant l'apparition de la jaunisse, il peut se produire une détérioration significative de la santé, caractérisée par des symptômes ressemblant à une infection intestinale ou à une cholécystite.

La température corporelle d'un enfant s'élève à 39 degrés, la faiblesse apparaît et l'appétit disparaît. Après un certain temps, des vomissements commencent (parfois une diarrhée), l'enfant se plaint de douleurs abdominales dans l'hypochondre droit. Après quelques jours, la température diminue et l'enfant est atteint de jaunisse. Une semaine avant que la peau ne jaunisse, l'urine de l'enfant s'assombrit et les matières fécales s'illuminent, indiquant un taux élevé de bilirubine dans le sang.

L'enfant vire au jaune devant nos yeux, mais son état de santé s'améliore en même temps. Le dixième jour après l'apparition de la jaunisse, tous les symptômes commencent à disparaître. Malgré l'amélioration du bien-être, le foie se détériore. Si vous effectuez un test hépatique au cours de cette période, toutes les valeurs des indicateurs principaux seront en dehors de la plage normale. Une augmentation du foie se produit également progressivement.

Plusieurs mois après cela, l’enfant peut se plaindre d’une légère indisposition ou de douleurs abdominales.

L'hépatite A chez un enfant est déterminée après une prise de sang.

À la suite des tests obtenus, un traitement est prescrit, qui comprend la réception de médicaments cholérétiques d’origine végétale, de vitamines, ainsi que de régimes amaigrissants.

L'enfant, après avoir contracté l'hépatite A, doit être examiné par un médecin. Le premier examen doit être effectué deux mois après la récupération et le second six mois plus tard. Pour restaurer la force de l'enfant, il ne peut pas faire d'activité physique pendant un an. À l'école, il est dispensé d'assister aux cours d'éducation physique.

Que se passe-t-il dans le corps d'un enfant atteint d'hépatite A?

Le virus, pénétrant dans le corps avec de la nourriture ou de l'eau, infecte directement les cellules du foie. Étant dans le sang, il commence le processus de désintoxication. Le virus provoque une violation du métabolisme des protéines, des lipides, des lipides et des glucides. En conséquence, l'absorption des nutriments et des vitamines se détériore et la capacité de coagulation du sang est réduite.

Malgré son impact négatif, le virus de l'hépatite A ne provoque pas la mort massive de cellules hépatiques et ne provoque donc pas de cancer ni de cirrhose. L'hépatite A peut être guérie chez un enfant, même à la maison, mais il est nécessaire de respecter toutes les recommandations des médecins, en particulier le repos au lit.

Manifestation de l'hépatite A chez l'adulte

Les premiers signes de maladie chez l’adulte peuvent apparaître un mois après l’infection. Une nette détérioration du bien-être sans raison apparente, qui se manifeste par une augmentation de la température, devrait être alarmante.

Chez l'homme et la femme, des symptômes typiques peuvent apparaître: fièvre accompagnée de nausées et de vomissements, douleur à l'estomac et jaunisse.

Chez l'adulte, les symptômes sont plus prononcés que chez l'enfant. La température peut durer jusqu'à dix jours. À ce moment, les vomissements et les douleurs abdominales ne disparaissent pas. De plus, une faiblesse et une douleur dans les muscles apparaissent.

Une fois que le foie est atteint, la couleur des selles change (comme chez les enfants) et la jaunisse apparaît plusieurs jours plus tard. La couleur jaune de la peau chez les hommes et les femmes ne disparaît pas dans les deux semaines.

Dans de rares cas, d'autres signes, tels qu'une faiblesse grave, une diminution des performances, des troubles du sommeil, un manque d'appétit, ainsi que de la constipation ou de la diarrhée, sont observés chez les hommes et les femmes au lieu d'augmenter la température.

Sur la base des résultats de l'examen, il est possible de juger du rétablissement complet. Dans ce cas, la taille du foie revient à la normale et tous les tests de la fonction hépatique sont normalisés.

Si le régime est mal traité ou s'il n'est pas suivi, la maladie peut s'aggraver, entraînant une jaunisse récurrente chez les hommes et les femmes, et tous les symptômes d'intoxication réapparaissent.

Souvent, les hommes et les femmes peuvent développer une forme aiguë d'hépatite A. Cela se produit lors d'une co-infection.

C'est important! Environ 30% des hommes et des femmes ont l'hépatite A sans jaunisse.

Chez certains adultes, la maladie peut être accompagnée de l'apparition d'un ictère obstructif, qui disparaît seulement après un mois et demi. Dans ce cas, la peau peut prendre une teinte verdâtre, des démangeaisons apparaissent et les manifestations d'intoxication peuvent être absentes dans ce cas.

Après une maladie, l’enfant et l’adulte développent une immunité à vie.

Selon la gravité des symptômes chez les hommes et les femmes, ces formes de la maladie se distinguent:

  1. La forme bénigne se caractérise par une légère augmentation de la température, une légère intoxication et une légère augmentation du foie. La jaunisse ne dure pas plus de 10 jours et après un mois, la taille du foie diminue et redevient normale.
  2. La forme de gravité modérée survient chez 30% des patients. Tous les symptômes sont modérés. En même temps que le foie, la rate augmente et ne redevient normale qu'après un an et demi. La jaunisse disparaît dans deux semaines.
  3. La forme sévère est diagnostiquée très rarement, chez environ 1 à 3% des patients. Les symptômes d'intoxication, comme la jaunisse, sont très prononcés. Le patient est tourmenté par des vomissements, une faiblesse, des vertiges, des saignements nasaux. Cette forme est dangereuse pour l’enfant, car le foie et la rate sont fortement hypertrophiés et redeviennent normaux après quelques années. La palpation dans la région du foie provoque une douleur intense.

Qui est à risque de cette maladie?

Chaque adulte et chaque enfant peuvent être infectés s’il n’a pas reçu de vaccin contre l’hépatite A, mais le risque d’infection augmente dans ce cas:

  • les injections de drogue;
  • l'impossibilité d'utiliser une eau propre et non contaminée par des matières fécales;
  • environnement épidémiologique et situation sanitaire médiocres dans la région;
  • vivre avec le patient;
  • des visites dans des zones fortement endémiques en l'absence de vaccination contre le virus;
  • relations intimes avec un partenaire qui a une forme aiguë de la maladie de l'hépatite C.

Les hommes et les femmes appartenant au groupe à risque d'infection doivent impérativement surveiller leur état de santé et se rendre à l'hôpital dès les premiers signes d'indisposition.

Prévention chez l'adulte et l'enfant

Après le contact avec une personne infectée, les premiers symptômes peuvent apparaître dans les deux semaines. Pendant cette période, il est important de subir un examen tous les trois jours afin de commencer un traitement immédiat en cas d’infection.

Comme le virus peut être transmis non seulement par une personne malade, mais également par la nourriture et l’eau, vous devez respecter les règles suivantes: avant de manger des fruits et des fruits, lavez-vous bien, lavez-vous les mains au savon après la rue, aux toilettes et avant de manger. Il est préférable de boire de l'eau bouillie.

S'il y a un patient dans la famille, des précautions spéciales sont nécessaires. Toute la vaisselle et les toilettes doivent faire l'objet d'un traitement spécial, le seul moyen de protéger tous les membres de la famille.

En suivant ces recommandations, la probabilité de la maladie est beaucoup réduite.

Le risque d'être infecté par le virus de l'hépatite A dépend de la fréquence des déplacements dans des zones fortement endémiques, de l'hygiène lors de la cuisson ou de la consommation d'eau.

  1. Lorsque vous organisez un voyage, évitez les zones rurales car il y a une forte probabilité d'infection d'eau et de nourriture.
  2. Ne mangez pas de mollusques, de légumes et de fruits crus, en cas de doute sur les conditions sanitaires de leur stockage.
  3. Suivez l'hygiène personnelle, lavez-vous les mains.
  4. En voyage ou en vacances, il est préférable de préparer soi-même les repas.

Néanmoins, le traitement prophylactique le plus efficace est la vaccination contre l'hépatite A. Les enfants peuvent être vaccinés contre cette maladie à partir de deux ans.

Dans les zones fortement endémiques, en particulier en automne-hiver, l'administration d'immunoglobuline est indiquée à titre de mesure préventive pour les enfants.

Comment l'hépatite A est-elle déterminée?

Le médecin peut établir un diagnostic sur les manifestations cliniques, les plaintes du patient et les résultats des tests obtenus. Initialement, les antécédents de la maladie sont compilés, toutes les plaintes du patient sont examinées, l'examen de la peau et la présence de jaunisse. Avec l'aide de la palpation, le médecin évalue l'état du système digestif.

Après avoir reçu les résultats des tests prescrits traitement. Au cours de l'examen, les tests suivants sont effectués: sang général et biochimique, sang pour marqueurs de l'hépatite virale, urine.

Un résultat est considéré comme positif lorsque des anticorps anti-hépatite A sont présents dans le sang d'une femme ou d'un homme, ainsi que des modifications de la valeur du foie.

Afin de déterminer si le virus est au stade actif ou si la personne est porteuse, une analyse est également effectuée pour déterminer la présence d'anticorps IgM.

Comme les anticorps anti-hépatite utilisant une méthode de diagnostic courante peuvent être détectés un mois plus tard, il existe une autre méthode de diagnostic par PCR plus précise qui détecte le virus une semaine après l’infection. Avec cette méthode, vous pouvez également déterminer le taux de reproduction du virus, ce qui est nécessaire pour choisir un traitement efficace. Si le virus se multiplie rapidement, le risque d'infection d'autres personnes augmente.

Le diagnostic au stade initial de la maladie aide à éviter la propagation du virus.

Il arrive qu'une personne porteuse d'un virus l'ignore et infecte les autres. C'est pourquoi après la récupération, vous devez subir un examen supplémentaire pour assurer une guérison complète. Bien que l'hépatite A entraîne rarement la mort, la maladie peut toujours se manifester sous une forme grave et contribuer au développement de complications difficiles à éliminer à l'avenir. Seules des mesures préventives peuvent protéger contre l'infection.

Premiers signes d'hépatite a

La manifestation des symptômes de l'hépatite A chez les adultes et les enfants est presque la même. Dans la plupart des cas, la maladie se caractérise par une décoloration de la peau, l'acquisition d'une teinte jaunâtre, mais dans certains cas, en l'absence de signes extérieurs, la maladie ne se manifeste qu'au stade des processus inflammatoires du foie. Une personne est infectée par le contact avec le patient, consomme de l’eau, des aliments contaminés par des matières fécales. La protection contre le virus est assurée par une vaccination opportune et le respect des mesures préventives.

Informations générales

La maladie, selon divers facteurs, survient sous une forme légère ou grave, entraînant des complications associées à des maladies infectieuses d'origine alimentaire. Les représentants des organisations médicales mondiales ont constaté une augmentation constante du nombre de personnes infectées et d’hépatite chez les enfants et les adultes. Il existe des zones où le virus a atteint la taille d’une épidémie.

Les gens tombent dans l’infection de masse en buvant de l’eau polluée. Tous les contacts avec les porteurs du virus deviennent des patients par contact physique. Il n’est pas possible de détecter le virus par hasard, l’infection est transmise par voie orale-fécale, par contact avec du sang, de l’urine ou des selles. Discours sur l'infection par des gouttelettes aéroportées ne peut pas aller.

Il est peu probable qu'il soit infecté lors de voyages dans des pays très développés, ce qui ne peut être qualifié de développement et de retard. Il y a souvent des épidémies où les conditions sanitaires sont violées et l'eau polluée. Le virus n'a pas peur des changements climatiques, des fluctuations de température, il est plus résistant à de nombreux facteurs environnementaux.

En ce qui concerne le rétablissement, dans la plupart des cas, la maladie réussit. La maladie ne se transforme pas en forme chronique, contrairement aux espèces B et C. Le faible taux de mortalité associé à l'hépatite A ne peut être causé que par une insuffisance hépatique. Les complications causées par le virus entraînent une encéphalopathie hépatique, un ulcère gastrique, une pancréatite, une gastrite. Chez les enfants, il n'y a pas de complications, mais les adultes souffrent de lésions rénales et d'arthrite.

L'hépatite A chez les enfants et les adultes est divisée en plusieurs formes, dont l'évolution dépend du degré de négligence de la maladie, des complications:

  • Dans la forme aiguë, les patients récupèrent après 21 jours. Environ 95% des personnes infectées sont atteintes de cette forme du virus;
  • Lorsqu'un enfant présente des symptômes de l'hépatite A qui durent plus de six mois, il faudra beaucoup de temps pour rétablir la rate, le foie et se débarrasser de la jaunisse.
  • L’aggravation de la santé du patient, les résultats médiocres des tests effectués contribuent à l’émergence de la forme aggravée. Une rechute peut survenir avec la combinaison d'autres types de maladies. Une faible immunité chez un enfant peut être à l'origine de ces complications.
  • La gravité moyenne de la maladie entraîne des lésions des voies biliaires dues aux actions actives des microbes. Les symptômes sont considérés comme modérés.
  • La combinaison avec d'autres types de maladies infectieuses ne provoque pas l'apparition de nouveaux symptômes, à l'exception d'un foie hypertrophié. Les chances sont que le foie restera élargi pour toujours.

Hépatite A chez les enfants

Seuls 40% des patients appartiennent à la catégorie des patients adultes, les 60% restants étant des enfants. Les zones inachevées sont dangereuses pour les enfants de 3 à 7 ans qui ont l'habitude de porter des aliments sales dans leur bouche.

Le virus s'appelle la maladie de Botkin, il présente des symptômes initiaux similaires à ceux de la jaunisse.

Aux premiers signes d'hépatite A, les symptômes commencent 14 jours après le contact du bébé avec une personne infectée. Dans le corps de l'enfant, le taux de bilirubine dans le sang augmente et, avant l'apparition de la jaunisse, le patient se sent fatigué et ses symptômes ressemblent à ceux d'une holicystite ou d'une infection intestinale.

Pour identifier la maladie, vous devez passer des tests. Après avoir étudié le matériel reçu pour le don de sang, le médecin vous prescrira une méthode de traitement individuelle, un régime alimentaire, des médicaments cholérétiques, ainsi que des vitamines.

Sept jours avant le changement de couleur de peau, l'urine du bébé change de couleur et devient sombre ou brune, et les matières fécales deviennent incolores. La condition va empirer, la température va augmenter à 39 degrés, l'enfant va perdre son appétit. Ensuite, il y aura des vomissements, accompagnés de diarrhée, douleurs à l'abdomen. Après 2-3 jours, la température diminuera et la jaunisse se produira. L’abondance de bilirubine dans le sang entraîne une intoxication du corps de l’enfant, qui provoque des vomissements et une élévation de la température.

La couleur de la peau, des protéines, devient jaune pâle, citron ou verdâtre, mais le bien-être s'améliore. Les symptômes disparaissent 10 jours après le jaunissement. Les processus du foie se détériorent, sa taille augmente, malgré le fait que le bébé se sente mieux.

Il est important que le médecin surveille l'enfant après sa guérison. Un mois plus tard, la première inspection est effectuée, après six mois, la seconde. Pour reprendre des forces, un enfant a besoin de repos. Il est donc libéré de l'effort physique à l'école tout au long de l'année scolaire.

Actions de virus

Pénétrant dans le corps de l'enfant avec des aliments liquides et sales, le virus détruit activement les cellules du foie. Une fois dans le sang, la détoxification commence, la pathologie perturbe le métabolisme des glucides, des lipides, des protéines et des graisses. Les nutriments, les vitamines ne sont plus absorbés par le corps, le sang ne coagule pas bien.

Les cellules sous l'influence du virus ne sont pas soumises à la mort en masse, la probabilité d'occurrence de la cirrhose est nulle. Le processus médical peut avoir lieu non pas à l'arrêt, mais à la maison, en tenant compte du repos au lit et de toutes les prescriptions du médecin.

Hépatite A chez l'adulte

Les adultes ressentent les symptômes de l’infection 25 à 30 jours après le contact avec le patient. Chez l'homme, la température va monter sans raison, le bien-être va s'aggraver, ce sera le premier réveil. Les femmes et les hommes sont exposés à la fièvre, à des nausées, à des vomissements, à des douleurs abdominales intenses et à la survenue d'un ictère.

La symptomatologie de l'adulte est plus prononcée, la fièvre ne s'atténue pas avant une semaine ou plus, les muscles font mal, il y a une faiblesse générale du corps, les vomissements ne disparaissent pas, la douleur à l'abdomen. Comme dans le cas des enfants, après un certain temps, la couleur des selles et de l'urine change, puis plus tard, la couleur de la peau, la zone des yeux. La nuance jaune dure au moins 14 jours. Si vous ne faites pas appel à des soins médicaux, le risque d'insuffisance hépatique et par conséquent de décès est élevé.

Parfois, les symptômes ne se manifestent pas par de la fièvre, mais par l'apparition de diarrhée ou de constipation, une diminution de l'appétit, une insomnie, une détérioration de l'état général et une diminution des performances. Le traitement est effectué conformément aux recommandations du médecin, la récupération est jugée par les résultats après vérification des tests. Les échantillons de foie redeviennent normaux et la taille du corps diminue pour devenir habituelle.

Il ne faut pas oublier qu'environ 30% des adultes malades ne présentent pas les symptômes de la jaunisse. Il existe des cas de jaunisse mécanique qui disparaissent après 45 jours ou plus. Avec ce type de maladie, il n'y a aucun signe d'intoxication, le corps démange, devient vert.

Les symptômes de la maladie indiquent une forme de virus:

  • Dans la forme légère, les changements de température sont insignifiants, l'intoxication est mal exprimée, le foie augmente légèrement. La jaunisse ne dure pas plus de 10 jours et, au bout de 4 semaines, l’organe reprend sa taille initiale;
  • Le type de gravité modérée est dû au niveau moyen des symptômes, à l’agrandissement de la rate, à la récession de la jaunisse après 14 jours. Une sévérité modérée affecte environ un tiers de tous les patients;
  • Environ 1 à 3% des patients souffrent d'une forme grave. Symptomatique prononcé, il y a des vomissements sévères, des saignements de nez, des vertiges. Pour un enfant, cette forme est extrêmement dangereuse, car il faudra plusieurs années pour restaurer une rate et un foie hypertrophiés. Lors de l'inspection de la région de l'organe affecté, la douleur est terrible.

Groupe de risque

Toute personne n'ayant pas été vaccinée peut être infectée par le virus. Cela est particulièrement vrai dans les situations suivantes:

  • Si une personne consomme des drogues par injection;
  • Vit avec les infectés;
  • Avoir des relations sexuelles avec un partenaire souffrant d'une forme aiguë d'hépatite A;
  • Sans vaccination, se rend dans les zones d'endémie;
  • Il n’est pas possible de boire de l’eau purifiée sans mélange d’excréments;
  • Environnement épidémiologique médiocre, non-respect des normes sanitaires.

Mesures préventives

En cas de contact avec une personne infectée, il y a une forte probabilité que le virus pénètre dans l'organisme, dont les symptômes n'apparaîtront qu'au plus tôt 14 jours plus tard. Tous les trois jours après la détection d'une infection dans le corps doivent être examinés. Il y a un ensemble de règles pour éviter l'infection:

  • Lavez-vous les mains après être allé aux toilettes, lorsque vous revenez d'une promenade, utilisez un savon ordinaire ou antibactérien.
  • Lavez soigneusement les fruits et les légumes avant de les manger.
  • S'il y a un infecté dans la maison, il est nécessaire de nettoyer les toilettes, la vaisselle avec des moyens spéciaux pour éviter le virus.

Lorsqu'il est nécessaire de se rendre dans une zone d'endémie, il devient nécessaire de respecter des règles spéciales pour réduire le risque d'infection par le virus:

  • En voyage, il est conseillé de ne pas être dans une zone rurale où la nourriture et les liquides peuvent être contaminés;
  • Il est interdit de manger des fruits, des légumes et des mollusques crus s'il y a des doutes sur la manière dont ils ont été stockés, sur le respect des normes sanitaires;
  • Ne pas oublier de se laver les mains, en respectant les règles d'hygiène personnelle;
  • Faites une cuisson automatique pour éviter la contamination.

La méthode la plus efficace pour vous protéger, faire une vaccination. Pour les bébés développé des vaccins utilisés à partir de deux ans. Dans les zones où les conditions sanitaires sont mauvaises, l’immunoglobuline est introduite en automne et en hiver afin de prendre des mesures préventives.

Symptômes de l'hépatite A chez les femmes, les enfants et les hommes

L'hépatite A est une maladie virale caractérisée par l'effet toxique de l'agent pathogène sur les cellules du foie et les hépatocytes. L'infection se produit le plus souvent lorsque vous buvez ou mangez des aliments infectés par un virus. L'agent causal de l'intestin avec le sang afflue dans le foie, où il exerce son effet toxique sur ses cellules. La conséquence de ceci est une violation des fonctions du foie, y compris la formation de pigment, qui se manifeste sous la forme d'ictère.

Étapes de l'hépatite A

Ainsi, comme toute maladie infectieuse, l’hépatite A se développe en plusieurs étapes:

  • prodromal,
  • icteric, ou la hauteur de la maladie,
  • récupération.

La période d'incubation dure du moment de l'infection jusqu'au premier symptôme de la maladie. En moyenne, de 15 à 40 jours. Les manifestations cliniques pendant cette période sont absentes. Le patient se sent en bonne santé et conserve sa pleine performance.

Caractéristiques du stade prodromique

Le stade prodromique est généralement court. En moyenne 7 à 10 jours, bien qu’il y ait des variations et jusqu’à un mois ou une réduction à deux jours. Cliniquement, il peut se développer sous plusieurs formes:

  1. Catarrhal;
  2. Asténo-végétatif;
  3. Dyspeptique;
  4. Mixte

L'hépatite A peut être légère, modérément grave ou grave. Ce dernier est caractéristique des patients présentant une pathologie concomitante du système hépatobiliaire, ainsi que des antécédents d'alcoolisme.

Ces maladies touchent les hommes et les femmes, les personnes âgées et les enfants. Chez les enfants, il se développe sous des formes plus douces. Les signes de l'hépatite A chez les femmes et les hommes sont similaires.

La forme catarrhale est caractérisée par un état pseudo-grippal, lorsque le patient présente une élévation de la température corporelle jusqu’à un nombre subfébrile, un malaise, des douleurs musculaires, la présence d’un écoulement nasal, d’un mal de gorge et d’une toux sèche.

Pendant cette période, les patients peuvent déjà demander une aide médicale. Cependant, il est difficile d’établir le diagnostic correct à ce stade et on leur prescrit généralement un traitement pour une maladie respiratoire aiguë.

La forme dyspeptique de la période prodromique se caractérise par un manque d'appétit, la présence de nausées, parfois des vomissements, des selles anormales, voire une diarrhée sévère, une lourdeur et une douleur dans l'hypochondre droit.

Pour les formes asténo-végétatives, l'irritabilité, la faiblesse, la fatigue, les troubles du sommeil sont typiques.

Le plus souvent, en médecine pratique, il existe une forme mixte associant diverses manifestations cliniques.

Stade de jaunisse

Le pic de la maladie est caractérisé par une augmentation rapide de la coloration ictérique de la peau. Premièrement, la sclérotique et la membrane muqueuse du palais mou acquièrent cette teinte, et au bout de 3-4 jours, toute la peau recouvre. Avec ces premiers signes d'hépatite A, un changement de couleur de l'urine apparaît. Il acquiert une couleur plus foncée (couleur de la bière) et devient mousseux.

Au cours de cette période, un tiers des patients présentent une décoloration des selles. Il prend une couleur grisâtre, ressemblant extérieurement à de l'argile, ayant parfois un aspect brillant en raison de la présence de graisse. Les symptômes de l'hépatite A sont également la présence de démangeaisons cutanées, souvent très intenses, dont l'apparition est associée à la circulation dans le sang d'acides biliaires qui irritent les récepteurs de la peau.

En ce qui concerne ces symptômes de l’hépatite A en tant que phénomène catarrhal, une augmentation de la température corporelle, au cours de l’apparition de la jaunisse, s’estompe. Les symptômes dyspeptiques persistent et, dans certains cas, augmentent même. Dans le même temps, les patients ressentent souvent de la douleur et de la pression, non seulement dans l'hypochondre droit, mais aussi à gauche, associée à une hypertrophie de la rate.

Lors de l'examen du patient, en plus du jaunissement de la peau, de la sclérotique et du palais mou, des traces de grattement causées par des démangeaisons intolérables sont perceptibles et des hémorragies peuvent survenir aux sites d'injection. À la palpation, le médecin constate la douleur et l'élargissement du foie.

En même temps, son bord est arrondi et dépasse de 1 à 2 cm de l'arcade costale, chez laquelle une rate hypertrophiée est palpée. Au niveau du système cardiovasculaire, le médecin constate la présence d'une bradycardie, une diminution de la pression artérielle.

Stade de récupération

La durée de la période ictérique est de 3-4 semaines. Ensuite, la maladie passe à l'étape suivante: le rétablissement. Il se caractérise par une diminution progressive des symptômes de l'hépatite A, lorsque l'état général redevient normal, que l'appétit apparaît, que les urines et les selles deviennent de couleur normale.

Le jaunissement de la peau et la lourdeur dans l'hypochondre restent les plus longs. Dans le même temps, la récupération clinique, c'est-à-dire la réduction des signes de l'hépatite A, se produit plus rapidement que la normalisation des paramètres de laboratoire.

Les analyses de sang, l'urine et les matières fécales sont très importants pour le diagnostic de la maladie du foie.

Diagnostic de laboratoire

L'agent causal de l'hépatite A perturbe principalement l'échange de bilirubine, ce qui se traduit par une augmentation dans le sang principalement due à la fraction associée. L'urobilinurie est également notée dans les urines. La décoloration des matières fécales est due au manque de stercobiline, mais il y a une présence de graisse, de grains d'amidon.

Les modifications de l'activité enzymatique du foie se traduisent par une augmentation de l'activité des transaminases (ALT, AST), de l'aldolase et de la phosphatase alcaline. Leurs indicateurs augmentent de 3-4 fois. Le degré d'augmentation indique la gravité du processus. Il existe également une diminution des protéines totales dans le sang en raison de l'albumine, le niveau de cholestérol. La teneur en prothrombine est également réduite.

La numération globulaire complète est caractérisée par une diminution de la RSE et de la leucopénie. L'augmentation de l'ESR et de la leucocytose peuvent indiquer la présence de complications de la maladie. Dans les cas graves, il y a une thrombocytopénie. Pour clarifier le diagnostic, une étude du titre de l'immunoglobuline M, augmentant au cours de la période ictérique, et de l'immunoglobuline G, augmentant au cours de la période de récupération, est réalisée.

L'analyse la plus informative est le diagnostic PCR de l'hépatite A.

Forme anicterique

Plutôt répandu parmi les résidents des zones épidémiologiquement défavorables et les enfants sont devenus une forme anicterique. Les symptômes de l'hépatite A chez les enfants dans ce cas sont un malaise, une faiblesse générale, des douleurs dans l'hypochondre droit, subfébriles.

Dans certains pays caractérisés par des conditions sanitaires et hygiéniques insuffisamment développées, jusqu'à 90% de la population souffrait d'hépatite A avant l'âge de dix ans.

Lorsqu’on examine les signes d’hépatite chez les enfants, il s’agit ici d’une sclérotique et d’un palais mou, sensibles à la palpation et d’un foie légèrement hypertrophié. Dans le sang, il y a une augmentation de la bilirubine, des transaminases, une diminution de la RSE. Selon certains chercheurs, le nombre de formes de l'hépatite A anastomères dépasse l'option alternative plus de 2 fois.

Bien que l'hépatite A se présente souvent sous une forme bénigne, elle est dangereuse pour ses complications, telles que la cholangite, la cholécystite, dans de rares cas - la cirrhose du foie.

Les personnes âgées ayant des antécédents ont une issue fatale dans 2% des cas.

Principes du traitement de l'hépatite A

Le traitement spécifique de l'hépatite A n'a pas encore été développé. En fonction du mécanisme de développement de l'hépatite A, il est recommandé de:

  • suivre le régime recommandé pour les patients atteints d'une maladie du foie,
  • activités de désintoxication,
  • l'utilisation d'antispasmodiques,
  • utilisation d'hépatoprotecteurs
  • thérapie de vitamine.

Le régime recommandé pour les patients atteints de cette maladie devrait inclure des protéines, des glucides, ainsi que des substances lipotropes telles que le fromage cottage, les légumineuses et la farine d'avoine. Les aliments doivent être enrichis, en particulier aux dépens des vitamines B, C et A. Ces produits comprennent les légumes, les fruits et la levure. Cuisson recommandée à la vapeur ou bouillie. Frit, fumé, épicé devrait être exclu.

Le traitement de désintoxication, en fonction de la gravité de l’état du patient, peut inclure une consommation abondante d’alcool enrichi et l’administration de solutions pour perfusion (par exemple, une solution de glucose à 5%).

Les antispasmodiques sont prescrits dans les cas de syndrome douloureux prononcé et pour la prévention de la stase biliaire.

Les hépatoprotecteurs sont des médicaments qui ont un effet bénéfique sur la fonction du foie, la restaurant.

Actuellement, la gamme de ces médicaments augmente considérablement.

Heptral répandu, Essentiale Forte. Le médicament livoline en plus de l'action hépatoprotectrice est enrichi en vitamines. La thérapie de vitamine peut être effectuée par injection. L'effet bénéfique des vitamines du groupe B (B1, B6, B12), P, C sur la fonction du foie, avec manifestations hémorragiques - la vitamine K a été prouvé.

Après avoir contracté l'hépatite A, une immunité stable est produite. Les cas répétés de morbidité ne sont pas observés. S'il existe un lien évident avec une situation épidémiologique défavorable (percée de canalisations d'égout dans le système d'adduction d'eau de la ville ou la présence d'un parent malade), une immunoglobuline peut être introduite pour empêcher le développement de la maladie.

Cependant, ces activités ne peuvent être efficaces que 15 jours après l’infection. Par la suite, les symptômes de l'hépatite A ne vont pas tarder.

Les premiers signes et symptômes de l'hépatite A

L'hépatite virale est une série de maladies du foie dans lesquelles on observe une inflammation et une destruction progressive de l'organe. L'hépatite A, ou, comme on l'appelle aussi, la maladie de Botkin, est l'un des types de pathologies les plus courants pouvant toucher des personnes de tous âges et de tout statut social. Les symptômes de l'hépatite A sont prononcés et se manifestent un à deux mois après l'infection.

La maladie est-elle traitée ou non? Avec un traitement approprié et rapide, la maladie peut être vaincue en deux mois. Par conséquent, dès les premiers signes d'hépatite, vous devez contacter un établissement médical pour confirmer le diagnostic.

Caractéristiques de l'infection

Le virus qui cause l'hépatite A existe chez une espèce et est de très petite taille. Malgré l'absence d'une coque de protection, il est résistant aux influences de l'environnement. Par exemple, sur les produits alimentaires et les surfaces humides, le virus existe jusqu'à 3 mois et, dans le sang séché, ses propriétés persistent pendant 7 jours.

Aux températures les plus élevées possibles, le micro-organisme peut exercer une activité vitale pendant 12 heures au maximum. Une fois congelé, son activité dure plusieurs années.

Cependant, quelques minutes d'ébullition ou l'utilisation de chlore ou de formol détruisent complètement le virus.

Une fois que le virus de l'hépatite A aura été détruit dans le foie, la personne ne sera plus malade: le corps développera des anticorps résistants à l'infection.

Il y a 2 façons de transmettre une maladie virale:

  • Contact et ménage;
  • Par de la nourriture et de l'eau contaminées.

Les mains non lavées avant de manger, manger des légumes ou des fruits non transformés sont les principaux facteurs de risque qui contribuent à l'infection.

Dès que le virus pénètre dans l’organisme, l’empoisonnement des produits de son activité vitale commence, ce qui conduit nécessairement à l’hépatite A.

Une fois sur la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, les micro-organismes pénètrent rapidement dans la circulation sanguine, puis se déposent dans le tissu hépatique.

La période d'incubation (le temps que le virus s'installe dans les cellules du foie et les premiers symptômes commencent à apparaître) est différente pour chaque patient. En moyenne, cela dure de 3 à 5 semaines.

Une fois dans le foie, le virus pénètre dans son tissu cellulaire et commence à «copier» rapidement ses cellules, qui sortent avec la bile dans l'intestin, puis sont excrétées avec les selles. En détruisant les cellules du foie, les micro-organismes existeront jusqu'à ce que le corps commence à produire des anticorps dans le sang capables d'éliminer les manifestations de la maladie.

En dépit de la propagation rapide de l'infection, l'hépatite virale A ne conduit pas à des stades chroniques, le décès est donc extrêmement rare.

Cependant, si elle n'est pas traitée, la maladie peut provoquer des complications sous forme de modifications pathologiques du cerveau, de cholécystite, d'ulcères et d'autres maladies dangereuses.

Formes et stades de l'hépatite A

Les symptômes et le traitement de la maladie dépendent de la forme et du stade de l’hépatite.

Les médecins distinguent 3 formes de la maladie, chacune ayant des manifestations caractéristiques:

Quelle que soit la forme de la maladie, l'hépatite A se développe en 4 étapes:

  • Période d'incubation.
  • Stade préicterique.
  • Stade ictérique.
  • Après la petite période (phase de récupération).

Dans le même temps, chez l'adulte, les manifestations de la maladie sont plus difficiles à porter que chez les bébés. En outre, l'hépatite A peut survenir sous une forme typique (lorsque les symptômes sont clairement visibles) et atypique (les symptômes sont effacés ou absents).

Considérez les manifestations et les caractéristiques de chaque étape.

Période d'incubation

La maladie chez les femmes et les hommes commence par la phase d'incubation, lorsque le virus commence son activité vitale dans le corps. Pendant cette période, les symptômes sont absents, la personne se sent complètement en bonne santé, menant un mode de vie habituel.

La durée moyenne de cette étape est de 14 à 50 jours.

Stade préicterique

Les premiers signes de la maladie commencent à se manifester au deuxième stade préduminal.

Les principaux symptômes ressemblent aux manifestations d'autres maladies. Il est donc encore difficile de reconnaître l'hépatite A en raison de ces manifestations:

  • la température corporelle atteint 39 degrés;
  • nausée et vomissements fréquents;
  • perte d'appétit;
  • faiblesse et forte baisse des performances;
  • mal de tête;
  • amertume dans la bouche;
  • l'apparition d'une odeur fétide spécifique provenant de la bouche;
  • manifestation de douleur localisée dans la région des côtes droites;
  • constipation fréquente, diarrhée et flatulence;
  • états dépressifs.

L’apparition de toux, la congestion nasale et les processus inflammatoires de la bouche et de la gorge complètent ces symptômes; ces manifestations de la maladie sont donc confondues avec une infection virale respiratoire.

Après quelques jours, les indices de température corporelle reviennent à la normale, les autres symptômes deviennent également moins prononcés. Cependant, des nausées sévères, une faiblesse et une perte d'appétit continuent de gêner le patient, et le syndrome douloureux du côté droit de l'abdomen commence à augmenter.

La durée moyenne du deuxième stade de l’hépatite A est de deux à trois semaines. La fin du stade pré-artériel se caractérise par une décoloration des matières fécales et, pendant cette période, l’urine commence à noircir et à mousser.

Stade ictérique

Ne pas remarquer comment se manifeste le stade ictérique est difficile. Au cours de cette période, les symptômes d'intoxication du corps disparaissent et sont remplacés par un jaunissement de la peau et des muqueuses.

Tout d'abord, le blanc des yeux commence à jaunir, puis la couleur du palais dur et mou change. La peau du visage, du corps et des membres vire progressivement au jaune.

En moyenne, une coloration intense de la peau et des muqueuses en jaune dure 3 à 4 jours et, au bout d'une semaine, les symptômes disparaissent.

La palpation a diagnostiqué une sensibilité et une hypertrophie du foie. Traces de bradycardie, tension artérielle réduite.

Parfois, le jaunissement s'accompagne de l'apparition d'une urticaire (petite éruption cutanée sur le corps) accompagnée de démangeaisons graves.

Au revoir période

La période de récupération se caractérise par une amélioration progressive de l'état du patient: disparition des signes d'intoxication, amélioration de l'appétit et du bien-être général.

Pendant cette période, la douleur dans le côté droit de l'abdomen et la faiblesse après un effort physique mineur peuvent être maintenues.

La récupération complète a lieu dans les 2 à 4 mois suivant le début de la période de récupération. Dans le même temps, le bien-être du patient s'améliore avant les indicateurs d'études cliniques (tests).

Forme atypique de l'hépatite A

Dans certains cas, l'hépatite A se développe asymptomatique ou ses manifestations sont bénignes. Ainsi, la forme anicterique procède sans changer la couleur du blanc des yeux, des muqueuses et de la peau. Les patients ne sont diagnostiqués que des violations du fonctionnement du tractus gastro-intestinal, une nette diminution de l'efficacité, une faiblesse et un assombrissement de l'urine.

Sous forme effacée, les symptômes apparaissent partiellement et se caractérisent par des changements de couleur légèrement perceptibles dans la peau, les protéines oculaires et les muqueuses. Pas plus de 2 jours, il y a une augmentation des indicateurs de température corporelle, un manque d'appétit et une fatigue accrue.

Des cas ont été enregistrés lorsque, en présence de l'hépatite A, les symptômes étaient complètement absents. Dans ces cas, la maladie n’est diagnostiquée qu’à l’aide de tests de laboratoire.

La spécificité de la manifestation de l'hépatite A chez l'enfant

Compte tenu des modes d’infection, la maladie est diagnostiquée dans 60% des cas chez les enfants âgés de 2 à 8 ans. Le désir de goûter à tout conduit au fait que des aliments non transformés, des jouets sales et d'autres sources d'infection se trouvent dans la bouche des bébés, entraînant une infection par l'hépatite A.

Lorsqu'un virus pénètre dans le corps d'un bébé avec des produits infectés ou de l'eau, les dommages aux cellules du foie commencent immédiatement. Le virus perturbe tous les processus métaboliques: protéines, lipides, lipides et glucides. Pour cette raison, les nutriments et les vitamines nécessaires au corps ne peuvent pas pénétrer dans les tissus et les organes, la coagulation du sang est perturbée.

Comme chez l'adulte, la maladie chez l'enfant peut se manifester de manière typique ou atypique. Les premiers signes symptomatiques chez les enfants commencent à apparaître 14 à 16 jours après l’infection. De plus, les signes de manifestation sont très similaires à ceux de la jaunisse.

La présence du virus de l'hépatite A chez un enfant entraîne une forte augmentation de la quantité de bilirubine dans le sang.

Avant le début du stade ictérique, les symptômes suivants sont observés:

  • Augmentation des indicateurs de température du corps (jusqu'à 39-40 degrés).
  • Manque d'appétit, jusqu'à un rejet complet de la nourriture.
  • Faiblesse grave
  • Troubles du fonctionnement du tractus gastro-intestinal: diarrhée, vomissements, nausées.
  • L’obscurcissement de la couleur de l’urine et l’éclaircissement des masses fécales.
  • Douleur dans les côtes droites.

Ces symptômes sont similaires à ceux d'une infection intestinale ou d'une cholécystite, mais l'apparition d'une jaunisse dans quelques jours indique le développement de l'hépatite A.

Symptômes d'intoxication associés à des taux élevés de bilirubine dans le sang. Plus la performance est élevée, plus les toxines toxiques se manifesteront.

Avec le début de la période ictérique, le bien-être du bébé s’améliore considérablement, mais les résultats des tests hépatiques seront toujours très mauvais. En outre, le corps dans cette période continue à augmenter.

Un diagnostic précis de la maladie n’est effectué qu’en laboratoire. Le traitement est prescrit après réception des résultats des tests et comprend l'utilisation de médicaments cholérétiques à base de plantes, la prise de complexes de vitamines et de minéraux et une stricte observance du régime alimentaire.

Des symptômes résiduels sous forme de douleur mineure dans l'hypochondre droit et de léger malaise accompagnent l'enfant pendant plusieurs mois après sa guérison.

Une fois complètement rétablis, les enfants atteints d’hépatite A doivent être observés dans un établissement médical pendant au moins six mois.

Au cours de la première année suivant la maladie, il est important d’éliminer toute activité physique intense afin de permettre à l’organe lésé de se rétablir complètement. Le plus souvent, les bébés sont beaucoup plus faciles à tolérer la maladie que les adultes et, en cas de respect de toutes les recommandations médicales, le traitement peut être effectué même à domicile.

Mesures préventives

La meilleure mesure préventive pour prévenir l'hépatite A est la vaccination en temps opportun, qui réduit considérablement la sensibilité du corps humain au virus. Toutefois, en raison de son coût élevé, ce vaccin ne figure pas dans la liste des vaccinations obligatoires.

Dans la pratique médicale moderne, 2 types de vaccin contre l'hépatite A sont utilisés:

  1. Une solution constituée de virus neutralisé.
  2. Immunoglobuline obtenue à partir du sang du donneur, qui contient des anticorps non seulement contre ce type d'hépatite, mais également contre d'autres infections.

Immunoglobuline est administré goutte à goutte et est utilisé pour la prévention de la maladie chez les catégories de personnes suivantes:

  • Personnes ayant été en contact avec un patient infecté.
  • Travailleurs de la santé.
  • Travailleurs de l'industrie alimentaire.
  • Militaires.
  • Les touristes visitant des pays avec des foyers enregistrés de la maladie.
  • Aux réfugiés

Respect des règles d'hygiène personnelle - la deuxième condition préventive obligatoire pour éviter la manifestation de la maladie.

Quotidien doit effectuer les actions suivantes:

  • après avoir visité des lieux publics, des toilettes et des rues, vous devez vous laver soigneusement les mains à l’eau savonneuse;
  • Avant de manger des légumes verts, des légumes et des fruits, lavez-les à l’eau courante;
  • utiliser de l'eau bouillie pour boire;
  • effectuer un traitement thermique complet des aliments;
  • éviter de nager dans des eaux polluées.

Si un cas d'infection par le virus de l'hépatite A est enregistré chez une personne avec laquelle vous avez eu un contact étroit, vous devez immédiatement contacter l'établissement de santé pour un examen, même en l'absence de symptômes de la maladie.

Dans le cas où un membre de la famille est malade et que le traitement est effectué à domicile, les règles suivantes doivent être observées:

  • La vaisselle, la literie et les effets personnels du patient doivent être soumis à un traitement spécial.
  • La salle de bain et les toilettes doivent être désinfectés quotidiennement.
  • Une personne infectée ne doit pas cuisiner et utiliser la vaisselle des autres membres de la famille.

Le respect de ces règles simples réduit considérablement le risque de contracter l'hépatite A et si vous faites appel à un médecin en temps utile, le rétablissement complet de la maladie sera rapide et sans conséquences négatives pour le corps.


Articles Connexes Hépatite