Régimes de jeûne (jours)

Share Tweet Pin it

Attribuez des jours de jeûne pour assurer un régime en douceur des organes et systèmes internes afin de normaliser le métabolisme. Les journées de jeûne améliorent l'excrétion des produits métaboliques du corps et augmentent l'efficacité de la thérapie par le régime.

  • Règles de traitement des jours

Pendant les jours de jeûne, on consomme des aliments en vrac, mais peu caloriques.

Pendant les jours de jeûne, les aliments sont pris 5 à 6 fois par jour en portions égales tout au long de la journée.

Le nombre de jours de jeûne calorique varie de 600 à 1 000 kcal.

Les jours contrastés, le pain, tout le sucré et le sel de table sont exclus de la consommation.

Le jour du jeûne, le patient ne doit pas ressentir une forte sensation de faim pour éviter de trop manger dans les jours suivants.

Les jours de jeûne peuvent être programmés sur une base ambulatoire pour 1-2 jours pas plus de 1-2 fois par semaine. Dans des conditions stationnaires à la discrétion du médecin traitant.

En fonction de la prévalence des nutriments dans les régimes, les régimes de déchargement sont classiquement divisés en protéines (fromage cottage, viande, poisson); glucides (sucre, fruits, riz et fruits); gras (crème sure, crème); avec l'utilisation prédominante de liquide (jus, thé).

Selon les produits alimentaires dominants, les régimes de déchargement sont subdivisés en aliments végétariens uniquement végétariens; produits laitiers (lait, kéfir, fromage cottage); le sucre; viande et poisson; liquide (jus de légumes et de fruits, bouillon de hanches, eau minérale).

Les régimes spéciaux de magnésium et de potassium (avec une augmentation de magnésium ou de potassium), les régimes et le régime de Carrel sont décrits séparément par les nutritionnistes.

  • Régime de sucre.

Indications: néphrite aiguë, insuffisance rénale et hépatique, maladies des voies biliaires.

Régime alimentaire: 5 fois par jour, 1 tasse de thé avec 30 g de sucre.

  • Régime de compote de riz (régime Kempner).

    Indications: hypertension artérielle, insuffisance circulatoire, insuffisance rénale, maladies du foie et des voies biliaires.

    Régime alimentaire: 6 fois par jour, 1 verre de compote sucrée, 2 fois avec du porridge sucré au riz, bouilli dans de l'eau sans sel. Juste un jour - 1,5 kg de fruits frais ou 240 g de fruits secs, 50 g de riz, 120 g de sucre, 1,5 litre de liquide.

    Indications: obésité, hypertension artérielle, insuffisance circulatoire, néphrite aiguë et insuffisance rénale, maladies du foie et des voies biliaires.

    Régime alimentaire: 300 g de pommes mûres crues, crues ou sous forme de plats à base de pommes, y compris des pommes au four 5 à 6 fois par jour, seulement 1,5 à 2 kg 1,5 kg de pommes - calories - 690 kcal. Dans les cas de colite chronique avec diarrhée, il est recommandé de consommer toutes les 2,5 à 3 heures (5 à 6 fois par jour) 250 à 300 g de pommes mûres essorées, sans pelure ni graines.

  • Régime de fruits secs.

    Indications: hypertension artérielle, insuffisance circulatoire, maladie du foie et des voies biliaires.

    Régime alimentaire: 100 g de pruneaux trempés (abricots secs, raisins secs, etc.) 5 fois par jour, pour seulement 0,5 kg.

    Indications: hypertension artérielle, insuffisance circulatoire, néphrite, goutte, calculs rénaux non phosphaturiques, maladies du foie et des voies biliaires, obésité.

    Régime alimentaire: 300 à 400 g de pulpe de melon d'eau 5 fois par jour, seulement 1,5 à 2 kg. De plus, aucun liquide n'est ajouté au régime.

    Indications: néphrite, hypertension artérielle, insuffisance circulatoire.

    Régime alimentaire: 300 g cuits dans des pommes de terre pelées ou cuites au four sans sel, pour seulement 1,5 kg.

    Indications: obésité, hypertension artérielle, diabète sucré de type II avec obésité, néphrite, maladies du foie et des voies biliaires, goutte, néphropathie sans phosphaturie.

    Régime alimentaire: 300 g de concombres frais sans sel 5 fois par jour, seulement 1,5 kg.

    Indications: obésité, athérosclérose, hypertension artérielle, syndrome métabolique, néphrite, maladies du foie et des voies biliaires, goutte, maladie rénale sans phosphaturie, diathèse acide de l'urine.

    Régime alimentaire: Dans 1,2 à 1,5 kg de fruits et légumes frais ne contenant pas de bases de purines, ajoutez une petite quantité de crème sure ou d’huile végétale, 4 à 5 fois par jour, entre 200 et 250 g sous forme de salades sans sel.

    Indications: obésité. Il est effectué au cours d'une fonction hépatique normale.

    Régime alimentaire: 5 fois par jour, un œuf et 10 g de pommes avec une tasse de bouillon de hanches (sans sucre). Calories - 650 kcal.

    Indications: obésité, athérosclérose avec obésité. Régime alimentaire: 140 g de farine d'avoine dans de l'eau 5 fois par jour, seulement 700 g de céréales (200 g de farine d'avoine); 1-2 verres de thé et bouillon d'églantier.

    200 g de flocons d'avoine cuits à l'eau - calories - 790 kcal.

    • Régime lacté (kéfir).

    Indications: obésité, athérosclérose, hypertension artérielle, syndrome métabolique, insuffisance circulatoire, néphrite, maladies du foie et des voies biliaires, goutte, néphropathie sans phosphaturie.

    Régime alimentaire: 200–250 g de lait, kéfir, yogourt (peut être réduit en gras) 6 fois par jour, seulement 1,2–1,5 l. 1,5 litres de kéfir - calories - 800 kcal.

    Option régime lacté: Toutes les 2 heures, 6 fois par jour, donnez 100 ml de lait chaud et le soir 200 ml de jus de fruits avec 20 g de glucose ou de sucre. Vous pouvez ajouter 2 fois par jour à 25 grammes de pain de blé séché.

  • Régime caillé.

    Indications: obésité, diabète de type II, athérosclérose et hypertension avec obésité, insuffisance circulatoire, maladie du foie et des voies biliaires.

    Régime alimentaire: 70 g de fromage cottage 9% de matière grasse ou à faible teneur en matière grasse 5 fois par jour 2 tasses de thé, 1 tasse de bouillon d'églantier, 2 tasses de kéfir faible en gras, seulement 1 l.

    Une variante est un régime caillé-kéfir (lait) (le régime Yarotsky): 250 à 400 g de fromage cottage et 1 l de kéfir (lait) pendant la journée.

    Fromage cottage et jour de kéfir réduits: fromage cottage - 200 g, kéfir - 400 g, calories - 690 kcal.

    Option jour du fromage cottage: fromage cottage avec crème sure (400-600 g) ou gâteaux au fromage, pudding. Le fromage cottage est divisé en 4 doses de 100-150 g et 15 g de crème sure pour chaque réception. En outre, ils donnent 2 verres de café avec du lait sans sucre et 1-2 verres de bouillon d'églantier.

  • Régime de viande (poisson).

    Indications: obésité, athérosclérose, syndrome métabolique.

    Régime alimentaire: 70 g de viande bouillie faible en gras ou de poisson bouilli 5 fois par jour, seulement 350 g; 100 à 150 g de légumes (chou, carottes, concombres, tomates) 5 fois par jour, seulement 0,6 à 0,9 kg; 1-2 verres de thé sans sucre.

    Option de viande le jour: bœuf bouilli - 400 g, chou blanc et cuit cru - 400 g (ou une salade de carottes, concombres, tomates, chou-fleur). 2 verres de café au lait sans sucre, 1-2 verres de bouillon d'églantier. Calories - 675 kcal.

    • Régime de crème sure (gras).

    Indications: obésité, rarement avec un diabète sucré d'obésité de type II.

    Régime alimentaire: 80 g de crème sure 20% de matières grasses 5 fois par jour, seulement 400 g, 1 à 2 tasses de bouillon d'églantier.

  • Jour gras avec de la crème.

    Régime alimentaire: Crème 500-700 ml par jour en portions égales toutes les 2 heures, à l’état pur ou avec café, thé sans sucre.

    • Jus de diète.

    Indications: obésité, athérosclérose, hypertension artérielle, diabète de type II avec obésité, maladies des reins, du foie et des voies biliaires, goutte, maladie des calculs rénaux sans phosphaturie.

    Régime alimentaire: 600 ml de jus de légumes ou de fruits, dilués avec 200 ml d'eau ou 0,8 l de bouillon d'églantier, pour 4 doses.

  • Régime de thé.

    Indications: gastrite aiguë, aiguë ou exacerbations de maladies intestinales chroniques avec diarrhée.

    Régime alimentaire: 7 fois par jour, 1 tasse de thé avec 10 g de sucre.

  • Jours de jeûne

    Les jours de jeûne (jours contrastés) sont des régimes de jeûne partiels spécialement sélectionnés qui font partie du système de nutrition clinique (voir) et sont utilisés pour les dysfonctionnements du système digestif et du métabolisme.

    L'effet thérapeutique des jours de jeûne est associé aux caractéristiques de la composition chimique du régime. Les jours de jeûne sont variés et portent le nom du produit principal faisant partie du régime alimentaire. Les jours de jeûne suivants sont généralement utilisés.

    Produits laitiers - toutes les deux heures, 100 ml de lait ou 80 ml de yaourt, kéfir ou ryazhenka. Lait caillé - 5-6 verres de lait et 300 g de fromage cottage. Prescrit pour les maladies du système cardiovasculaire au stade de sous-compensation et de décompensation, avec obésité, goutte, cirrhose du foie avec ascite.

    Caillebotte - 400-600 grammes de caillé maigre, 60 grammes de crème sure et 100 grammes de lait ou caillé sous forme de cheesecakes, pudding. Attribuer avec une maladie cardiaque, l'obésité, l'athérosclérose.

    Légumes - légumes crus ou une combinaison de légumes crus et bouillis. Jour du concombre - 2 kg de concombres frais sont consommés en 5-6 réceptions. Journée pomme de terre - 1,5 kg de pommes de terre au four avec une petite quantité d’huile végétale ou de crème sure en 5 réceptions de 300 g chacune. Jour de la pastèque - 1,5 kg de pastèque mature sans pelure est répartie en 5 réceptions. Les jours de jeûne végétaux sont prescrits pour l'obésité, la goutte, la diathèse de l'acide urique, l'hypertension, les maladies rénales, l'insuffisance cardiaque, une hépatite épidémique au début et au plus fort de la période ictérique, une cholécystite et une angiocholite aiguë, une hépatite chronique et une cirrhose du foie avec ascite

    Fruits - divers fruits et baies, crus ou bouillis (compotes), parfois en combinaison avec du porridge de riz. Pomme - 1,5 à 2 kg de pommes mûres sucrées sous leur forme naturelle, en purée, pelées ou cuites au four. Compote - Compote de 200–250 g de fruits secs, de 100–120 g de sucre et de 6–6% de verres d’eau. Lorsque cela est indiqué, ajoutez 2 portions de bouillie de riz de 25 grammes de riz chacune.

    Vous pouvez 500 g d’abricots secs, lavés à l’eau bouillante, pour donner 5 réceptions dans la journée. Assign avec hypertension, obésité, néphrite, insuffisance cardiaque, maladie du foie. Des jours de jeûne aux pommes, une à deux fois par semaine, sont prescrits pour la colite chronique et l’entérocolite en période de diarrhée et de selles instables.

    Thé - 5-6 verres de thé naturel avec du sucre, 10 g de sucre pour une tasse de thé. Il est prescrit pour les maladies du foie et des voies biliaires, la néphrite et la gastro-entérocolite aiguë au début du traitement.

    Viande - viande 300–600 g (poids brut) et 400–500 g de légumes crus (chou, concombres, tomates) bouillis ou en sauce (betteraves, carottes, choux, courgettes, citrouille), beurre ou légumes 25 g ou crème sure 50 g, prescrits pour l'obésité en association avec l'athérosclérose.

    Les jours de jeûne sont de nouveau attribués pendant 1 à 2 jours à intervalles de 7 à 10 jours, en tenant compte de la nutrition générale du patient, de la tolérance des jours de jeûne, de la nature de la maladie. Lors des jours de jeûne, il est nécessaire d’observer le repos au lit dans les conditions d’un hôpital ou d’un sanatorium. Si les patients sont bien tolérés les jours de jeûne, ils peuvent être administrés en ambulatoire, mais avec la condition essentielle pour le repos au lit. Le repos au lit n’est pas nécessaire lors des jours de jeûne pour les patients obèses sans troubles circulatoires ni fonction hépatique.

    Les jours de jeûne sont des rations alimentaires comprenant un ensemble spécial de produits ayant un effet thérapeutique sur les troubles métaboliques et les modifications des fonctions du tractus gastro-intestinal.

    Les jours de décharge de thé les plus fréquemment utilisés (5-6 verres de thé naturel avec du sucre, 10 g de sucre par tasse); pomme (1,5-2 kg de pommes douces mûres sous leur forme naturelle, cuites au four ou en purée sans la peau avant consommation); légumes et fruits (1,5-2 kg de divers fruits, baies ou légumes crus, naturels ou en salade); compote (compote de 200 à 250 g de fruits séchés, de 100 à 120 g de sucre et de 6 à 6,5 tasses d'eau); produits laitiers (5-6 verres de lait ou de produits à base de lait fermenté: kéfir, ryazhenka, etc.); lait et fromage cottage (5 à 6 verres de lait et 300 g de fromage cottage); fromage cottage [400–600 g de fromage cottage, 60 g de crème sure et 100 g de lait) ou du fromage cottage dans les produits suivants: pudding, gâteaux au fromage (fromage cottage - 500 g, œuf - 1 unité., 50 g, beurre - 50 g, farine de froment - 40 g)]; viande [viande, 300–600 g (poids brut) et 400–500 g de légumes crus (chou, concombres, tomates, laitue en feuilles), bouillis ou en sauce (betteraves, carottes, choux, courgettes, potiron), beurre ou légumes 25 g ou crème sure 50 g]; riz-fruit [pommes crues, en purée ou cuites au four, ou compote de 200–250 g de fruits secs, 100–120 g de sucre (pour les diabétiques sans sucre), bouillie de riz au lait, 3 portions (25 g de riz, 250 par lait et par portion )]; flocons d'avoine [5 portions de flocons d'avoine (farine d'avoine 40 g, lait 250 g, beurre 5 g par portion)].

    Lors des jours de jeûne, le nombre quotidien de produits est divisé en 5 réceptions. Le liquide (thé, café, eau) est administré selon les directives du médecin, en fonction de la forme de la maladie et de l'état du patient.

    Indications. Pour les gastro-entérocolites aiguës, les exacerbations de colites chroniques et d'entérocolites (phénomènes dyspeptiques prononcés et diarrhée profuse), fixez un jour de jeûne au début du traitement; dans la colite chronique et l'entérocolite pendant la période de diarrhée et de chaise instable - jour de jeûne aux pommes (1 à 2 fois par semaine) en combinaison avec un régime alimentaire et d'autres mesures thérapeutiques (des pommes mûres et sucrées sont offertes aux pommes, sous forme de pommes crues fraîchement écrasées sans peau). En cas d’épidémie d’hépatite, au début et au plus fort de la période icterique, une cholécystite aiguë et une angiocholite, des crises de cholécite aiguës et une angiocholite, pastèque, carotte, etc.), compote, riz-fruits, lait caillé et cirrhose du foie avec ascite - et jours de jeûne lactés.

    Pour l'obésité, il est prescrit des jours de jeûne (viande, légumes, fruits), (pommes, prunes, cerises, etc., contenant au maximum 10-12% de glucides). Les jours de jeûne prescrits 1 à 2 fois par semaine sur le fond des régimes à calories limitées.

    Avec l'athérosclérose en combinaison avec le surpoids - les mêmes jours de jeûne que l'obésité (viande ou caillé - pas plus de 300 g par jour). Lorsque l'insuffisance circulatoire II - III degré avec œdème ou congestion sévère dans les poumons, du lait (100 g de lait 8 fois par jour, la nuit 20 g de glucose avec 1/2 tasse de thé), des jours de décharge de pomme (pommes crues, en purée ou cuites au four) sont prescrits. avec du sucre). En cas d’arythmie cardiaque, les jours de jeûne n’ont pas d’effet positif. Avec l'hypertension pendant les périodes d'hypertension et avec le développement de l'insuffisance circulatoire - jours de jeûne de pomme.

    Néphrite aiguë aux premiers jours de la maladie, néphrite chronique et néphrose avec apparition d'azotémie, œdème, augmentation de la tension artérielle, jours de jeûne, et pomme, légume, fruit, compote - avec azotémie, lait et lait caillé - avec néphrose avec œdème. Avec le diabète en combinaison avec l'obésité - les mêmes jours de jeûne que l'obésité, avec le diabète avec des symptômes d'acidose - les jours de jeûne riz-fruit et d'avoine 1 à 2 fois par semaine pendant le traitement à l'hôpital.

    Mode Dans la plupart des cas, pendant les jours de jeûne, le repos au lit est observé dans les conditions d'un hôpital ou d'un sanatorium et, à l'avenir, avec une bonne tolérance, des jours de jeûne peuvent être prescrits en ambulatoire, mais dans le respect du repos au lit. Les patients souffrant d'obésité en l'absence de symptômes d'insuffisance circulatoire et de fonction hépatique anormale ne peuvent pas être prescrits au repos au lit.

    Contre-indications à la nomination de jours de jeûne: une combinaison de ces maladies avec une gastrite chronique normatsidnym, une gastroduodénite, un ulcère peptique. Les contre-indications relatives sont une névrose végétative-vasculaire prononcée et une tolérance médiocre de la faim.

    Hépatite C Diet

    Les dommages au foie causés par l’infection par le virus de l’hépatite C affectent tous les processus du corps. Cet organe est impliqué dans le métabolisme des graisses et des glucides, l'hématopoïèse, la régulation hormonale, fournit de l'énergie, des vitamines, neutralise les toxines, produit la bile pour la digestion. Une propriété unique du foie est la restauration des fonctions et la régénération des tissus après une lésion. Pour la reprise du fonctionnement normal de tout le système digestif, un régime spécial est recommandé pour l'hépatite C.

    Sources d'infection à l'hépatite C et symptômes

    L'hépatite C est une maladie hépatique virale. L'infection se produit lorsque le virus pénètre dans le sang. Voies d'infection:

    • Utilisez une seringue par plusieurs personnes.
    • Transfusion sanguine
    • Mauvaise désinfection des instruments dans les salons de manucure et de tatouage, lors des interventions dentaires et chirurgicales.
    • En contact avec des chirurgiens du sang et des techniciens de laboratoire.
    • Avec des contacts sexuels non protégés, de la mère - le fœtus.

    Dans près de la moitié des cas d’infection, il est impossible de déterminer la cause de l’hépatite. Le danger de cette maladie est une longue période de portage asymptomatique. Souvent, un examen de laboratoire randomisé révèle l'hépatite C. Le régime alimentaire et un traitement rapidement instauré préviennent les complications telles que la cirrhose et le cancer du foie.

    L'hépatite C se caractérise par une longue période d'incubation lorsque la maladie ne se manifeste pas. Cela peut durer de deux à 26 semaines. Les symptômes de l'apparition de la maladie sont souvent masqués par un rhume - courbatures, malaises, maux de tête et faiblesse générale, douleurs articulaires, élévation de la température à court terme jusqu'à un nombre subfébrile. Une semaine plus tard, la jaunisse s’accompagne, les matières fécales se décolorent, l’urine s'assombrit, la douleur au foie apparaît, l’appétit disparaît. Le diagnostic est fait sur la base de recherches virologiques. Respecté le régime alimentaire et les médicaments conduisent à la récupération. Négliger les recommandations et un régime brisé dans l'hépatite C risquent de devenir chroniques et de développer des complications graves.

    Thérapie diététique des maladies du foie

    Une bonne nutrition dans le traitement de l'hépatite devrait soulager le système digestif et le foie malade, car outre l'action du virus, il est exposé à de puissants médicaments au cours du traitement. Le régime alimentaire de l'hépatite C limite les graisses animales et les glucides simples. Le sel est réduit à 10 g. La teneur totale en calories est de 2500 à 2900 kcal. Repas - 6 fois par jour, en observant l'heure exacte. Apport obligatoire d'eau de table sans gaz à deux litres par jour. Méthodes de cuisson - bouillir, cuire à la vapeur, cuire et cuire au four. Le régime alimentaire pour l'hépatite C tableau 5 est prescrit par un médecin pour une période de 6 mois à un an.

    Ce qui devrait être exclu du régime alimentaire pour l'hépatite

    Le régime alimentaire des patients atteints d'hépatite C prévoit généralement l'exclusion du menu des produits nocifs pour le foie:

    • Les boissons alcoolisées absolument toutes sortes.
    • Viande grasse (porc, agneau, boeuf avec graisse, saindoux, canard).
    • Abats (rein, langue, cerveau et foie).
    • Poisson gras (maquereau, cimier, hareng, carpe argentée, saumon, truite, poisson-chat).
    • Caviar granuleux noir et rouge, bâtonnets de crabe, sushi.
    • Bouillons de viande et de poisson riches.
    • Produits laitiers à haute teneur en matières grasses - crème sure supérieure à 15%, fromage cottage supérieur à 5%, crème fraîche, margarine, beurre plus de 30 grammes par jour, sortes de fromages salés et épicés.
    • Œufs durs et frits.
    • Tous les plats fumés, marinés et en conserve.
    • Saucisses, saucisses fumées, saucisses et boulettes prêtes.
    • Lentilles, pois, haricots.
    • Grains d'orge, de maïs et d'orge.
    • Champignons, oseille et épinards, radis, navets, daikon, oignons et ail, roquette.
    • Tomates, aubergines et chou frais - limiter ou éliminer complètement.
    • Doux, pâte feuilletée, crêpes, beignets, pain fraîchement cuit, tous les gâteaux à la crème grasse.
    • Sauces - mayonnaise, moutarde, ketchup, adjika.
    • Assaisonnements et épices - raifort, poivre, vinaigre, gingembre et tous les mélanges.
    • Crème glacée, boissons froides et gazéifiées, thé fort, cacao, café et chocolat.

    Produits autorisés

    Le régime alimentaire pour l'hépatite C chronique repose sur des aliments sains pour le foie, qui ont un effet positif sur l'excrétion biliaire et le nettoyage du foie. Autorisé dans la table de régime numéro 5:

    • Variétés maigres de viande et de volaille (dinde, poulet). Poisson perche, daurade, merlu, morue à la coque, cuite au four et compote. Il est recommandé de faire bouillir avant de cuire et de drainer le jus libéré lors de la cuisson. Vous pouvez faire cuire un morceau sous forme de côtelettes, de boulettes de viande et de boulettes de viande.
    • Betteraves cuites et compotées, pommes de terre, courgettes, carottes, citrouille, chou, brocoli et chou-fleur. Autorise certaines carottes fraîches, concombres, légumes verts frais, chou aigre.
    • Bouillie de riz, de semoule, d'avoine, de sarrasin et de blé. Vous pouvez inclure dans le régime alimentaire des puddings contre l’hépatite, du riz pilaf avec de la viande bouillie, des pâtes bouillies, des nouilles.
    • Un oeuf à la coque, une omelette à la vapeur.
    • Baies mûres et fruits de variétés sucrées, pommes crues et cuites au four, vous pouvez framboises, prunes, fraises, abricots, groseilles.
    • Pain, blé et seigle séchés, biscuits et craquelins.
    • Manque de thé, compotes et gelée de fruits, baies, fruits secs. La tisane est utile - pétale de tournesol, herbe à la menthe, églantine hachée. Toutes les plantes prennent des parts égales et se mélangent. Brasser comme un thé ordinaire.

    Menu hebdomadaire pour l'hépatite

    Pour avoir une alimentation saine et saine lors du traitement de l'hépatite, vous pouvez télécharger un menu hebdomadaire. Le tableau de nutrition pour l'hépatite chronique aidera à:

    Produits qui ne peuvent pas être consommés avec l'hépatite C

    Nourriture pour l'hépatite C

    Une bonne nutrition dans l'hépatite C chronique

    Les régimes amaigrissants, ainsi que le refus de l’alcool et des cigarettes - constituent l’un des moments les plus importants pour maintenir un état normal. Selon des médecins compétents, si vous ne buvez pas d'alcool, ne fumez pas, mangez correctement et rationnellement, et suivez régulièrement des cours de soutien pour réduire la charge virale et utilisez des remèdes populaires éprouvés (églantier, chardon-Marie, argile bleue, momie), problèmes spéciaux, vous pouvez vivre jusqu'à un grand âge sans aucune cirrhose.

    Et à propos du régime alimentaire et de la nutrition appropriée pour l'hépatite C, je voudrais vous donner un extrait d'un article:

    Un régime alimentaire est nécessaire principalement des fruits et légumes, riches en vitamines, glucides, oligo-éléments. Les aliments doivent être cuits à la vapeur ou au four, mieux râpés.

    • Assurez-vous de manger du fromage cottage faible en gras, de la morue, du porridge (gruau, sarrasin). Ils sont riches en oligo-éléments essentiels du foie.
    • Les variétés de poisson maigres (morue, sandre, brochet, carpe, navaga) en petites quantités sont acceptables.
    • Des graisses, vous pouvez manger des huiles végétales et du beurre. Ajoutez-les à la salade et à la vinaigrette, mais pas plus de 30 g par jour. Il est très important de ne mettre du beurre que dans des plats tout préparés.
    • Le pain est meilleur que le noir sans levure (légèrement séché, dur ou craquelins).
    • Buvez des jus de fruits et de légumes. Ils restaurent la fonction du foie. Les jus sont particulièrement recherchés par les personnes âgées. Gardez juste à l’esprit qu’ils doivent être fraîchement préparés.
    • Pour que les intestins fonctionnent correctement, ils ont besoin de produits contenant suffisamment de fibres. Par conséquent, mangez beaucoup de fruits et de légumes sous forme de salades.
    • Mangez des betteraves (sous toutes leurs formes - crues et bouillies). Buvez du jus de betterave. La betterave contient de la bétaïne, qui régule le métabolisme, favorise l'absorption des protéines et améliore la fonction hépatique.

    Assurez-vous d'organiser des jours de jeûne (au moins une fois, deux fois par mois):

    • Pomme Ne consommez que des pommes crues (un total de 1,5 kg de pommes crues par jour).
    • Légumes 1,5-2 kg de crudités par jour. Dans cette partie des légumes peuvent être remplacés par des fruits et des baies crus.
    • Fromage cottage. Le menu ne devrait comprendre que du fromage cottage (taux journalier - 500 g). Dans ce cas, le fromage peut être utilisé sous forme de pudding ou de cheesecake. En plus du fromage cottage, vous pouvez boire du thé et de l'eau minérale ce jour-là.
    • Clabber. Il devrait être 6 fois par jour à boire 1 verre de yaourt.

    Pour les patients atteints d'hépatite C chronique, les micro et macronutriments sont très importants, en particulier le manganèse, le cuivre, le zinc et le magnésium.

    • Le magnésium stimule la sécrétion de bile. Il en contient beaucoup dans les pommes de terre, les carottes, les cerises, les cerises, les prunes et les églantiers.
    • Le manganèse est impliqué dans la synthèse des glucides et du cholestérol. On le trouve dans le sarrasin, le millet, la bouillie de riz, le son, les légumes verts et le thé, ainsi que dans les fruits - dans les pastèques, les oranges et les abricots.
    • Le cuivre associé à la vitamine C réduit l'activité des virus. Par conséquent, il est particulièrement important pour l'hépatite. Le soja et les fromages à pâte dure contiennent beaucoup de cuivre.
    • Le zinc est impliqué dans le métabolisme, en particulier dans les glucides. La plupart d'entre eux dans le cacao et les pignons de pin. Il y a beaucoup de zinc dans le son et le blé germé, dans les céréales, en particulier les flocons d'avoine, le sarrasin et le mil, dans les légumes - dans les betteraves, les choux, les carottes, la laitue et les concombres.
    • Pour la saturation naturelle et équilibrée du corps en micro et macro-éléments, il est recommandé de prendre de l'argile bleue du Cambrien (eau d'argile).

    Produits non recommandés pour être utilisés avec l'hépatite C:

    • Toutes les boissons alcoolisées (catégoriquement contre-indiquées).
    • Produits de boulangerie et de pâtisserie frais (gâteaux, crêpes, tartes).
    • Produits fumés, épices, assaisonnements épicés.
    • Potages à la viande, au poisson, au bouillon de poulet et aux champignons, viandes grasses et au poisson, champignons, aliments en conserve, épices (moutarde, poivre, clou de girofle), vinaigre, jaunes d’œuf, cervelle et foie, cœur et rognons
    • Les produits frits dans les plats à base de beurre sont particulièrement nocifs et tout simplement dangereux: légumes, poisson, viande, produits à base de farine Ils détruisent le tissu hépatique en raison de produits toxiques et de substances cancérigènes, qui se forment à partir de l'huile lors de la friture.

    Régime recommandé pour les maladies du foie
    (hépatite chronique B, C). Numéro de table 5

    Régime de l'hépatite

    Le régime alimentaire contre l'hépatite est aussi doux que possible, car le foie est directement impliqué dans la digestion. En cas d'hépatite, une alimentation fractionnée fréquente est nécessaire. Il est recommandé d’exclure les produits stimulant activement la production de sucs intestinaux et activant le foie. Il est nécessaire d'observer le régime de consommation et de limiter la consommation de sel.

    Le Dr Lerner propose un cours personnel de phytothérapie pour le traitement de l'hépatite chronique. À Saint-Pétersbourg, vous pouvez appeler un médecin à la maison. Dans les autres villes, nous envoyons des phytopreparations par courrier.

    Comment et quoi manger avec l'hépatite

    La nourriture est de préférence prise 5 fois par jour. Les repas sont mieux cuits à la vapeur ou bouillis. Avant de manger, il est préférable de hacher les aliments au préalable, de préférence des soupes, de la purée de pommes de terre et d'autres plats en purée. Les aliments cuits doivent être confortables à la température, c'est-à-dire pas chauds ou froids.

    Il est important de se rappeler que la nutrition doit être complète. La composition chimique suivante est recommandée: protéines - 90-100 g par jour, dont 60% sont d'origine animale. Graisses - 80-90 g, dont 30% de légumes. Les glucides devraient être limités à 350-400 g par jour. La valeur énergétique quotidienne des aliments devrait être comprise entre 2 600 et 2 800 kcal. La quantité maximale de sel est de 4 grammes (une cuillère à café incomplète, y compris le sel dans les plats et le pain). Le liquide est pris dans la quantité de 1,5-2 litres.

    Il est nécessaire d’éliminer complètement les bouillons de viande, de poisson et de champignons forts, car ils sont riches en substances extractives. Ces substances stimulent la production de jus de nourriture en augmentant la charge sur le foie.

    Il est également nécessaire d’exclure les aliments contenant de grandes quantités de cholestérol, tels que les sous-produits, le jaune d’œuf, etc. Le cholestérol aide à réduire la vésicule biliaire et stimule le travail des cellules du foie, nocif pour les cellules endommagées.

    Les produits riches en acide oxalique doivent également être évités: thé fort, chocolat, épinards, oseille, tomates, etc. Cet acide renforce considérablement le péristaltisme, stimule la digestion en général et le régime alimentaire de l'hépatite prescrit une digestion maximale du tube digestif.

    Les produits riches en huiles essentielles, tels que les oignons, l'ail, les radis, la moutarde, etc., sont également interdits. Les huiles essentielles de ce groupe de produits irritent et stimulent la digestion.

    L'usage d'alcool et de boissons gazeuses est strictement interdit, car l'éthanol contenu dans l'alcool a un effet nocif direct sur les cellules du foie. Les boissons gazeuses stimulent la sécrétion des organes digestifs, surchargeant le foie.

    Avec un tel régime alimentaire, il est souhaitable d’ajouter des aliments riches en fibres alimentaires (betteraves, carottes, autres légumes) et des aliments qui améliorent le fonctionnement du foie, appelé ainsi. produits lipotropes (poisson faible en gras, huiles végétales, etc.).

    Que pouvez-vous manger avec l'hépatite

    Les aliments qui peuvent être inclus dans le régime avec ce régime:

    • viande et poisson faibles en gras;
    • produits laitiers faibles en gras;
    • produits à base de farine maigre, longs biscuits, pain d'hier;
    • œufs (protéines seulement);
    • les céréales;
    • légumes en forme bouillie.

    Quoi ne pas manger avec l'hépatite

    Les produits suivants doivent être exclus de votre régime alimentaire:

    • viandes grasses, canard, oie, foie, viandes fumées, saucisses, viande en conserve;
    • crème, ryazhenka, fromages salés et gras;
    • pain frais, pâte feuilletée et pâtisserie, tartes frites;
    • œufs au plat et à la coque;
    • légumes marinés;
    • oignons frais, ail, radis, oseille, tomates, chou-fleur;
    • beurre, saindoux, huiles de cuisson;
    • thé fort et café, chocolat;
    • boissons alcoolisées et gazeuses;

    Un exemple de menu quotidien contre l'hépatite

    Premier petit déjeuner: fromage cottage faible en gras, farine d'avoine sur l'eau, thé faible.

    Le deuxième petit déjeuner: pomme au four.

    Déjeuner: soupe dans un bouillon de légumes, viande maigre bouillie avec du riz, compote.

    Dîner: poisson bouilli, purée de pommes de terre, thé faible.

    Le soir: kéfir, longs biscuits.

    Le Dr Lerner propose un cours personnel de phytothérapie pour le traitement de l'hépatite chronique. À Saint-Pétersbourg, vous pouvez appeler un médecin à la maison. Dans les autres villes, nous envoyons des phytopreparations par courrier.

    Posez votre question au médecin.

    Nourriture pour l'hépatite

    L'hépatite est une maladie inflammatoire du tissu hépatique.

    Causes de l'hépatite
    • infection virale (hépatites A, B, C, D, F, E, G);
    • intoxication par des substances toxiques, drogues, alcool, poisons (hépatite toxique);
    • agression auto-immune du corps sur l'épithélium des tubules biliaires et des cellules du foie (hépatite auto-immune);
    • à la suite du développement de la maladie de radiation (hépatite de radiation);
    • perturbation du fer et du cuivre dans le corps;
    • déficience congénitale dans le corps alpha-1-antitrypsine.
    Symptômes de l'hépatite

    La maladie se caractérise par: fièvre, vomissements, diarrhée, courbatures, douleur sourde dans l'hypochondre droit, capacité de travail réduite, faiblesse, fatigue, trouble du sommeil, cancer du foie ou cirrhose peuvent se développer plus tard.

    En cas d'hépatite, il est très important de suivre un régime alimentaire qui favorise la fonction du foie par digestion. Le régime alimentaire doit sauver le foie autant que possible, aider à améliorer la sortie de la bile, réguler l'échange de cholestérol et de graisses dans le corps, l'accumulation de glycogène. Il doit être consommé avec des aliments mous, faciles à digérer et contenant tous les oligo-éléments et vitamines nécessaires, des substances lipotropes, des fibres et de la pectine.

    Des aliments sains pour l'hépatite

    • huiles facilement émulsifiantes (beurre et huile végétale: tournesol. olive, maïs);
    • soupes végétariennes avec légumes, nouilles, céréales, soupes aux produits laitiers et aux fruits;
    • viandes maigres (veau, bœuf, lapin, poulet et poulets sans jambes) sous forme de boulettes de viande à la vapeur, boulettes de viande, soufflés, boulettes de pâte;
    • saucisses alimentaires;
    • poisson maigre bouilli (brochet, brochet, sandre, navaga, carpe), poisson cuit à la vapeur ou poisson;
    • fromage cottage frais fait maison, yogourt, kéfir, acédofiline, crème sure faible en gras, fromages doux;
    • œufs (pas plus d'un par jour ou en tant que composant de plats cuisinés individuels)
    • flocons d'avoine, le sarrasin. riz, semoule;
    • vermicelles, nouilles, pâtes alimentaires;
    • légumes frais crus (chou. carottes, tomates, concombres), bouillis ou cuits à la vapeur (purée de betteraves, purée de pommes de terre, pois verts, courgettes. chou-fleur);
    • fruits mûrs et sucrés et plats à base de fruits (mousses, gelées, gelées, jus);
    • fruits secs (pruneaux, abricots secs, raisins secs sans pépins);
    • miel, guimauve, confiture, marmelade, biscuits secs;
    • salade, salades de légumes;
    • café au lait, thé faible, jus de fruits, de légumes et de baies (fraise, pomme, framboise, carotte, cerise, tomate), décoction de son de blé et d'églantier.
    Remèdes populaires pour l'hépatite
    • bouillons de chélidoine, de bouleau verruqueux, de chardon-Marie, d'eucalyptus globuleux, d'amertume d'oiseau;
    • plantes médicinales à haute teneur en polysaccharides, contribuant à la production de la protéine du système immunitaire (interféron): aloès, pied. chou blanc, kalanchoe pinnate, sourcils ortie, renouée, herbe du divan rampant, bâtons de fruits, prêle des arbres, citronnelle chinoise, ginseng, Rhodiola rosea, Aralia de Mandchourie, épineux de Eleutherococcus;
    • infusions d'herbes et décoctions favorisant l'élimination des toxines: églantine, camomille, thé au rein, trèfle rouge, triple ficelle, menthe poivrée, graine de lin;
    • plantes qui améliorent l'excrétion biliaire: sarrasin d'argousier, elecampane, cassis. millefeuille, bourse de berger, plantain;
    • plantes médicinales qui restaurent les cellules du foie: millepertuis, trous, marais asséché, calendula médicinal, cyanose bleue.

    Produits dangereux et nocifs pour l'hépatite

    Les produits contenant des acides organiques, des extraits, des huiles essentielles, du cholestérol, de l'acide oxalique et de la purine, stimulant fortement la sécrétion pancréatique et gastrique, doivent être exclus. Ceux-ci comprennent:

    • graisses réfractaires (saindoux, mixeur, saindoux, margarine);
    • soupes avec bouillon de poisson, de viande et de champignons concentré, soupe de bortsch et de chou aigre et gras;
    • variétés de porc grasses. poulet, oie, canard, dinde, saucisse, jambon, saucisses de porc, saucisses, viande en conserve;
    • som esturgeon, poisson en conserve;
    • sauce grasse, crème, fromages aiguisés, yaourts;
    • oeufs crus et durs. oeufs brouillés;
    • légumes marinés et salés, cornichons;
    • légumineuses (pois, lentilles, haricots);
    • légumes verts et légumes riches en huiles essentielles (oseille, ail, radis, radis, aneth, oignon, persil);
    • fruits immatures et aigres, baies, amandes, noix, agrumes, bananes, kiwi;
    • bonbons, chocolat, gâteaux, crème glacée, gâteaux;
    • assaisonnements épicés (moutarde, poivre, vinaigre, mayonnaise, raifort), champignons, viandes fumées;
    • boissons alcoolisées.

    Une bonne nutrition dans l'hépatite C chronique

    La nutrition dans l'hépatite C chronique est le point le plus important pour le maintien de la santé et de la vie future d'une personne. L'hépatite est une maladie infectieuse grave qui se développe à la suite de lésions des cellules du foie par des virus qui ont pénétré dans le sang humain.

    Le régime recommandé par les médecins

    Assurez-vous d'utiliser une grande quantité d'eau purifiée, mangez environ 7 fois par jour. Boire du thé vert avec du miel, l'eau des sources minérales (Borjomi, Essentuki) est autorisé à ajouter du sucre à l'eau. L'acceptation des jus de fruits et de baies, dilués à 50-50 avec de l'eau, du thé infusé à partir d'églantier, rétablit les fonctions hépatiques. Les repas incluent la consommation de différentes graisses, il est préférable de les ajouter à un plat fraîchement préparé, mais pas plus de 30 g par jour:

    • crémeux;
    • d'olive;
    • tournesol;
    • le maïs;
    • le chanvre;
    • huile de lin.

    Vous pouvez manger des légumes, des soupes de produits laitiers, du bortsch, de la okrochka, boire des boissons aux fruits, des kissels naturels. Les céréales, le manka, le riz, l'avoine roulée, le sarrasin et le mil sont préférables. Viande à utiliser non grasse:

    • poitrine de poulet;
    • viande de lapin;
    • dinde;
    • types de boeuf maigre.

    Repas pour cuisiner pour un couple, boulettes de viande et boulettes de viande sont autorisés. Ajoutez modérément le sel, le sucre, 6-8 g par jour. Pour le foie, la nourriture froide est strictement contre-indiquée, uniquement chaude ou à la température ambiante. Le régime alimentaire pour l'hépatite chronique permet de diversifier le régime alimentaire des poissons maigres:

    • le merlu;
    • le brochet;
    • perche.

    Les omelettes, les œufs à la coque de caille, les nouilles durum et le hareng trempé sont parfois autorisés. Le pain ne contient que 1 ou 2 moulins sans levure de la veille, pas riches et pas des biscuits sucrés sous forme de biscuits.

    Effet bénéfique sur la santé des légumes du foie:

    • des pommes de terre;
    • chou-fleur;
    • les carottes;
    • courgette;
    • citrouille;
    • les betteraves;
    • les concombres;
    • les tomates;
    • oignons bouillis.

    Il est permis d'ajouter au lait des produits à base de lait fermenté: fromage non épicé, fromage cottage faible en gras, casseroles de lait caillé, soufflé, puddings cuits à l'eau avec du lait, yaourt, kéfir. Dans une petite quantité, vous pouvez utiliser de l'aneth, du laurier, du persil, de la cannelle et de la vanille. Obtenir les patients les vitamines nécessaires, les éléments minéraux a un effet positif sur le foie. Le magnésium est présent dans les pommes de terre, les prunes, il stimule la sécrétion de bile, le zinc et le cuivre régulent le métabolisme et réduisent le nombre de virus dans le corps. Les jours de jeûne devraient être des légumes, des pommes et du fromage cottage.

    Les aliments pour l'hépatite chronique comprennent la consommation de fruits sucrés, de baies, de fruits secs - raisins secs, d'abricots secs, de figues et de pruneaux. Les fruits, les légumes sont autorisés sous forme de terre.

    Vous pouvez utiliser de la purée de pommes de terre, de la confiture, de la confiture, des sauces, des desserts. Seules les marmelades, les guimauves et les guimauves sont autorisées.

    Ce qui devrait être exclu du régime

    L'utilisation de boissons alcoolisées et peu alcoolisées, de poisson et de plats de viande à base de viande grasse est catégoriquement contre-indiquée. Il est interdit de prendre des médicaments qui nuisent à la santé du foie.

    Il est obligatoire d'exclure:

    • saucisses achetées, saucisses;
    • saindoux, margarine, huile de poisson, combizher;
    • espèces de poissons gras - poisson-chat, esturgeon, frai de poisson;
    • fromage épicé, crème, crème sure grasse;
    • œufs crus, œufs au plat, œufs durs;
    • toutes sortes de marinades marinées et salées;
    • lentilles, pois, haricots, haricots;
    • oseille et les épinards;
    • les champignons;
    • produits fumés;
    • conserves - poisson, viande;
    • crème glacée;
    • café
    • le cacao;
    • les épices;
    • fruits aigres et immatures;
    • noix, amandes;
    • gâteaux, chocolat, gâteaux à la crème;
    • mayonnaise, vinaigre, raifort, ketchup, toutes sortes de moutarde;
    • le poivre;
    • viande frite, poisson;
    • poisson, bouillons de viande;
    • cerveau, coeur, reins, foie;
    • choucroute, radis, radis;
    • boissons gazeuses.

    L'hépatite chronique nécessite l'élimination des plats familiers et familiers contenant des exhausteurs de goût, des arômes, des agents de conservation et de nombreux colorants. Il est impératif d’organiser des jours de jeûne 1 ou 2 fois par mois pour augmenter progressivement le contenu calorique des plats.

    Dans la lutte contre la maladie, l'utilisation de remèdes populaires ne donne pas de résultats positifs, mais ne fait qu'aggraver l'état du foie.

    En observant le régime, la personne vivra jusqu'à un âge avancé. L'hépatite chronique est une maladie grave et les régimes prolongent la vie humaine.

    Régime alimentaire pour l'hépatite B (B): menus et recommandations

    La plupart des maladies liées au fonctionnement des organes internes nécessitent l’adhésion à un régime alimentaire particulier afin de prévenir les exacerbations à l’avenir. Le régime alimentaire pour l'hépatite B ne fait pas exception. Cette maladie infectieuse affecte grandement le fonctionnement du foie. Elle peut à l’avenir entraîner une cirrhose et d’autres conséquences extrêmement désagréables. Sans le fonctionnement normal du foie, le corps ne pourra pas absorber un certain nombre de produits souvent inclus dans le régime alimentaire habituel des personnes souffrant d'hépatite. Par conséquent, les médecins et recommandent de suivre un certain régime alimentaire.

    Quel régime est utilisé pour l'hépatite B (B)?

    Avec ce type d'hépatite, il est prescrit un régime thérapeutique standard portant le numéro de série 5. Il a été mis au point par le célèbre nutritionniste de l'URSS, Pevzner Manuil Isaakovich. Il possède également tout le système de division de divers types de régimes par groupes de maladies. En raison de son efficacité élevée, ce système reste pertinent aujourd'hui. Il est utilisé dans presque tous les pays de l'ancienne Union.
    Outre l'hépatite de différents types, le régime n ° 5 est également utilisé pour un certain nombre d'autres maladies, telles que la cholécystite, la cirrhose du foie, les maladies de calculs biliaires et les pathologies intestinales.
    Le régime alimentaire pour l'hépatite B, en premier lieu, implique une réduction de la charge sur le foie, à condition de disposer d'un régime alimentaire complet et varié. Il existe un certain nombre de restrictions dans le régime alimentaire, mais un grand nombre de produits autorisés vous permet de créer un menu intéressant pour chaque jour.

    Caractéristiques régime numéro 5 pour l'hépatite B (B)

    1) La quantité de graisse, particulièrement nocive, est limitée.
    2) Protéines et glucides dans la quantité habituelle.
    3) La friture dans l'huile est exclue. L'extinction devrait être limitée.
    4) Les légumes et les fruits riches en fibres, sous leur forme brute, doivent être utilisés le moins possible.
    5) Les plats trop froids sont exclus.
    6) Produits interdits avec une teneur élevée en paurine et en acide oxalique, mais pour comprendre en détail la composition chimique de chaque produit n'est pas nécessaire. Tout interdit est déjà répertorié.
    7) Les produits provoquant une distension intestinale et une sécrétion abondante des sucs gastriques sont limités.
    8) La quantité de sel est limitée. Il est ajouté aux plats déjà préparés.
    9) Avant le premier repas, il est recommandé de boire un verre d'eau purifiée. Ainsi, le processus naturel de digestion va commencer et même un copieux petit-déjeuner se passera sans problème pour le tractus gastro-intestinal.
    10) Mangez en portions égales 4 à 5 fois par jour.

    Régime quotidien pour le régime numéro 5

    Une attention particulière devrait être accordée non seulement aux produits utilisés dans les aliments, mais également à la quantité de substances qu'ils donnent.
    Le menu doit être pensé de telle sorte que le jour de votre consommation:
    1) Jusqu'à 80 g de protéines.
    2) Jusqu'à 80 g de graisse, dont 30% sont d'origine animale.
    3) Jusqu'à 400 g de glucides.
    4) 1,5 à 2 l de liquide, principalement de l’eau purifiée.
    5) Environ 2400–3000 calories. La quantité exacte d'énergie produite dépend du mode de vie.
    6) Pas plus de 10 g de sel.

    Régime de l'hépatite

    Le régime alimentaire contre l'hépatite est un aliment thérapeutique spécial qui joue un rôle crucial dans la thérapie complexe de la maladie.

    Causes, symptômes et caractéristiques de la nutrition thérapeutique dans l'hépatite ^

    L'hépatite est communément appelée maladie inflammatoire du foie. Il peut être d'origine virale: hépatite A, B, C, D, E, F, G et toxique - avec utilisation à long terme de certains médicaments, consommation excessive d'alcool et intoxication chimique.

    La maladie peut être causée par des maladies auto-immunes ou être une composante de la maladie des radiations.

    • L'évolution aiguë est caractéristique des hépatites causées par des virus ou des intoxications par des poisons. Dans le même temps, les signes d'intoxication et la détérioration de l'état général sont très prononcés.
    • La forme aiguë répond bien au traitement, une récupération complète est possible. Le régime alimentaire pour l'hépatite aiguë est extrêmement important, car dans le cas d'un traitement inadéquat ou de la malnutrition, la maladie peut prendre une forme chronique.

    La forme chronique peut se développer sur le fond de l'alcoolisme ou de la toxicomanie. Par conséquent, un régime alimentaire pour hépatite chronique devrait exclure complètement tous les types d'alcool et autres facteurs détruisant les cellules du foie.

    Pendant longtemps, la maladie peut être asymptomatique, mais dans le même temps, les cellules hépatiques renaissent dans le tissu conjonctif, le foie grossit et développe sa cirrhose. Au cours de cette période, la jaunisse et une augmentation de l'abdomen apparaissent généralement, le développement de l'encéphalopathie hépatique n'est pas exclu, le risque de développement en oncologie est extrêmement élevé.

    Symptômes communs:

    • Fatigue, asthénie, faiblesse.
    • Nausée, manque ou perte d'appétit.
    • Inconfort et lourdeur dans le côté droit de l'abdomen, dans la région du foie.
    • Jaunisse
    • Excréments éclairés et urine foncée.

    Quel type de régime est nécessaire pour l'hépatite

    Les médecins disent que manger avec l'hépatite n'est pas seulement de la nourriture, mais la phase la plus importante du traitement. Il est bien connu que le foie est un organe important du système digestif impliqué dans tous les processus métaboliques et la formation du sang, qui produit des hormones, des enzymes, de la bile, de l'insuline et d'autres substances nécessaires.

    En outre, le foie est un filtre naturel qui neutralise les toxines et les poisons entrant dans le corps. Avec l'hépatite, le foie ne peut plus remplir ses fonctions et, par conséquent, sans nutrition thérapeutique, un traitement efficace est tout simplement impossible.

    • La nourriture doit être douce, les produits sélectionnés ne sont que facilement digestibles, sans alourdir le corps du patient, riche en vitamines et en minéraux, car leur stock dans le corps avec des dommages au foie est considérablement réduit.
    • Tous les aliments qui ont un effet irritant, stimulent la sécrétion des organes digestifs, contiennent du cholestérol et ont des effets néfastes sur les cellules du foie sont interdits.
    • L'Institute of Nutrition a mis au point un régime alimentaire spécial n ° 5.

    Produits interdits

    • Toutes les viandes grasses, les saucisses et les viandes fumées, le saindoux, la nourriture en conserve.
    • Produits laitiers gras.
    • Beurre (beurre), margarine.
    • Cuisson au four, pain frais, tartes frites.
    • Légumes marinés et salés.
    • Oeufs raides ou frits.
    • Oseille, ail, oignon, chou-fleur, radis, tomates.
    • Poivrons et autres épices.
    • Chocolat, crème glacée, café, thé (fort infusé).
    • Produits alcoolisés et sodas.

    Produits en vedette

    • Poisson et viande de variétés maigres.
    • Lait hypocalorique.
    • Blanc d'oeuf.
    • Légumes bouillis ou cuits à la vapeur.
    • Le pain d'hier, des biscuits persistants.
    • Des fruits.
    • Chérie, confiture.

    Pour prévenir toute maladie du foie, un tel système est une nécessité. Le menu se compose de produits utiles, enrichis au maximum avec toutes les substances nécessaires à la vie et à la santé.

    L'apport calorique est autorisé jusqu'à 3000 kcal, de sorte que la sensation de faim ne se produise pas. Ce principe de nutrition s’applique à toutes les personnes soucieuses de leur santé, car, comme vous le savez, le rejet des aliments gras et frits, de l’alcool et d’autres produits nocifs est à la base d’une alimentation saine.

    Régime alimentaire pour l'hépatite: menu approximatif ^

    Règles pour les patients atteints d'hépatite

    • Bien que les patients atteints d'une maladie du foie souffrent souvent d'une perte d'appétit et de nausées, le refus de manger est inacceptable.
    • Les aliments doivent être pris de manière fractionnée, sous une forme semi-liquide ou omise, à la température ambiante, en petites portions.
    • Le menu doit contenir jusqu'à 120 grammes de protéines (dont 60% de protéines animales), jusqu'à 80 grammes de matières grasses (30% d'origine végétale) et de glucides jusqu'à 400 grammes.
    • Le sel est limité à 4 grammes. par jour
    • Le mode de consommation est abondant - au moins 1,5-2 litres.

    Exemple de menu

    • Petit déjeuner - bouillie sur l'eau, fromage cottage faible en gras, thé faible.
    • Supplément petit-déjeuner - banane.
    • Déjeuner - entrée végétarienne, poitrine de poulet sans peau, comme accompagnement de riz, compote de fruits.
    • Des pommes cuites au four.
    • Dîner - poisson, cuit façon façon diététique, purée de pommes de terre, thé.
    • Le dernier repas - 1% de kéfir avec de longs biscuits.

    Régime alimentaire pour l'hépatite virale

    Lorsque l'hépatite virale nécessite un régime strict.

    • Le matin, la plus grande quantité de nourriture est consommée.
    • Le petit déjeuner devrait être complet, le café et le sandwich ne suffisent pas.
    • La charge sur les organes digestifs devrait être égale, cela fournit une nutrition fractionnée.
    • Les grandes pauses provoquent une sensation de faim et mènent à trop manger et, par conséquent, à l'obésité.

    La situation du patient se complique si la dégénérescence graisseuse du foie se joint à l’hépatite virale chronique. Les cellules hépatiques meurent et sont remplacées par du tissu fibreux, ce qui augmente le risque de calculs biliaires. Il est nécessaire de se débarrasser de l'excès de poids - lorsque deux problèmes se rejoignent, l'évolution de la maladie est considérablement aggravée.

    Hépatite A Diet

    La maladie de Botkin, ou hépatite A, se transmet par contact et par ménage. Au cours de la période d'exacerbation prononcée, il était recommandé aux patients de rester au lit et d'avoir une nutrition particulière.

    • Le régime alimentaire est axé sur les produits laitiers et les légumes, le corps a un besoin particulièrement urgent de vitamines des groupes B et C.
    • Pour éliminer l'intoxication, vous devez boire beaucoup et nettoyer l'intestin.

    Hépatite C Diet

    L'hépatite C se développe lorsque le virus pénètre dans le sang. Le régime alimentaire dans cette forme de la maladie élimine les aliments solides pendant la période d'exacerbation.

    • Le même régime numéro 5 est utilisé, mais la nourriture est consommée sous une forme minable: même les céréales friables, les fruits durs et les épices ne peuvent être consommés.
    • Le régime alimentaire doit être strictement respecté.

    Régime alimentaire pour hépatite toxique

    Si les cellules du foie sont détruites sous l'influence de poisons (drogues, alcool), la nutrition nécessite une maîtrise de soi à vie.

    • Il est important d’éliminer complètement l’alcool, le tabac et tous les facteurs néfastes qui détruisent le foie.
    • Les produits laitiers doivent être présents dans l'alimentation quotidienne.

    Hépatite B Diet

    Le menu pour l'hépatite B (aiguë ou chronique) n'est pas rigide.

    • Seul le refus de l'alcool et la restriction de la consommation d'aliments gras sont obligatoires (avec hyponatrémie).
    • Lorsque l'encéphalopathie est nécessaire pour limiter les produits protéiques, des liquides jusqu'à 1,5 litre par jour et du sodium jusqu'à 1,5 gramme. par jour

    Résultats, recommandations et commentaires des médecins ^

    L'amélioration de l'état général, la restauration de la fonctionnalité du foie et la réduction de la durée de la maladie sont les résultats positifs du régime alimentaire contre l'hépatite.

    • La cuisson diététique et la réduction de l'apport en graisses soulagent le foie, contribuent à un nettoyage et à une guérison efficaces du corps.

    Le respect du régime alimentaire aidera également à normaliser le poids. La nutrition médicale à des fins thérapeutiques a été mise au point par des nutritionnistes et est considérée comme obligatoire dans le monde entier. En Russie, il s’agit du régime n ° 5, qui a fait ses preuves et qui donne régulièrement des résultats positifs, comme en témoignent les critiques des médecins concernant le régime alimentaire de l’hépatite. Il prend en compte tous les besoins du corps du patient et l'équilibre optimal des nutriments.


    Articles Connexes Hépatite