Causes de l'odeur désagréable d'urine chez les femmes

Share Tweet Pin it

L'odeur désagréable de l'urine chez les femmes peut se manifester sous différentes formes et être un symptôme de la maladie et des processus pathologiques ou le résultat d'une violation de l'alimentation et des boissons.

Qu'est-ce qui est considéré comme la norme

L'urine d'une femme en bonne santé dégage une odeur subtile d'ammoniac, qui est grandement renforcée par le contact de l'urine avec l'oxygène. C'est pourquoi les femmes sentent très fort chez les femmes. Cela vaut la peine de rester dans un récipient fermé.

Si l'urine a acquis une autre odeur étrange ou mauvaise, ou si l'arôme prononcé d'ammoniac est ressenti immédiatement après la miction, il est nécessaire d'identifier la cause fondamentale de cette affection.

Les facteurs provoquant des changements dans les paramètres physiques de l'urine, y compris son goût, comprennent:

  • processus inflammatoires dans les organes pelviens;
  • maladies sexuellement transmissibles;
  • consommation excessive de certains aliments (ail, alcool, asperges, etc.);
  • la déshydratation;
  • maladies génétiques;
  • troubles métaboliques;
  • utilisation de certains groupes de médicaments (par exemple, antibiotiques);
  • maladies du système digestif, y compris le foie.

Ceci est une liste incomplète des causes de symptômes similaires. Cela est dû au fait que les indicateurs de l'urine, en tant que produit final des processus métaboliques dans le corps, répondent directement à tous les problèmes et dysfonctionnements du travail des organes internes.

L'odeur de l'acétone

En petite quantité, les composés de l'acétone sont constamment excrétés du corps par les reins et par l'urine. Mais si, après la miction, l'odeur spécifique d'acétone est capturée, ses performances dépassent le seuil autorisé.

Une telle manifestation peut être l'un des symptômes:

  • le diabète;
  • cancer de l'estomac;
  • épuisement du corps (avec régimes alimentaires pour les femmes, jeûne, effort physique excessif, etc.);
  • des perturbations dans le régime alimentaire (prédominance d'aliments contenant des protéines et des matières grasses);
  • augmentation prolongée de la température corporelle;
  • intoxication, y compris alcoolique;
  • vomissements prolongés (intoxication intestinale, toxicose de la femme enceinte, éclampsie);
  • maladie de la thyroïde.

Dans la plupart des cas, en plus de modifier l’odeur de l’urine en acétone, il existe d’autres manifestations de la maladie.

Mais même l'apparition d'un tel arôme, en tant que symptôme unique, parle de la nécessité de consulter un médecin. Cela est dû au fait que la présence d'un grand nombre de corps cétoniques dans l'urine peut entraîner un état de coma ou de graves problèmes de santé (en particulier au moment de porter un bébé).

Le traitement consiste généralement à éliminer la cause de la modification des paramètres physiques de l'urine et à adapter le régime alimentaire.

Forte odeur d'ammoniac

Les composés d'ammoniac et leurs dérivés sont toujours présents dans l'urine.

Mais l'augmentation de l'odeur, rappelant l'ammoniac, peut indiquer la présence de telles pathologies et états physiologiques, tels que:

  • usage excessif de médicaments contenant du calcium et du fer;
  • abus de protéines (l'ammoniac est un produit de dégradation des acides aminés);
  • dans de rares cas, une odeur d'ammoniac apparaît dans les processus inflammatoires du système urinaire (cystite, pyélonéphrite);
  • stase de l'urine (abstinence prolongée de la miction, par exemple le matin, compression de l'uretère lorsque la pierre ou l'utérus part pendant la grossesse, etc.);
  • déshydratation (la concentration de toutes les substances dans l'urine, y compris l'ammoniac, augmente plusieurs fois);
  • une maladie du foie (dans ce cas, des molécules d'ammoniac libres apparaissent dans l'urine, ce qui donne une odeur aiguë d'urine).

Si le changement dans l'odeur de l'urine est causé par des causes physiques (déshydratation, malnutrition, absence forcée de miction à long terme), tout peut être normalisé simplement en éliminant ces causes - en restaurant, en buvant et en vidant la vessie.

Si de telles mesures sont inactives et que la mauvaise odeur persiste pendant plus de 3 jours, l’affaire violera très probablement le travail des organes internes. Dans ce cas, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la tactique de traitement.

Odeur aigre

L'urine peut commencer à sentir la choucroute ou le lait aigre. La principale raison de l'apparition d'un tel parfum est une infection fongique des organes urogénitaux (candida vagin, urétrite candidale).

En outre, il existe d'autres manifestations:

  • trouble de l'urine;
  • écoulement blanc des organes génitaux et de l'urètre sous forme de flocons et de brouillard;
  • démangeaisons persistantes;
  • plaque blanche sur les muqueuses du vagin et des lèvres.

Pour le traitement peut être utilisé comme moyen d'action locale sous forme de suppositoires vaginaux, suppositoires et pommades, ainsi que des médicaments à effet systémique (comprimés pour l'administration orale).

En outre, l'odeur urinaire de l'urine chez les femmes peut également être acquise en cas de problèmes de fonctionnement des organes digestifs (dysbiose intestinale, augmentation de l'acidité du suc gastrique, etc.).

Un déséquilibre de la microflore vaginale dû à une lésion bactérienne ou à l'utilisation prolongée d'antibiotiques entraîne une dysbiose vaginale, une vaginite et d'autres maladies des organes génitaux féminins. En plus des écoulements caractéristiques du vagin, l'odeur de l'urine peut changer et donner des notes acides.

Recevoir des fonds pour restaurer la microflore intestinale sous forme de gélules et de suspensions, ainsi que de comprimés vaginaux de composition similaire aidera à résoudre le problème de la dysbactériose. Si les bactéries pathogènes devaient être blâmées, l’utilisation d’agents antibactériens est indispensable.

Odeur de poisson

Il est extrêmement rare que l’urine ait une telle odeur, mais dans certaines conditions d’écoulement vaginal, lorsqu’il urine, c’est une odeur de poisson (généralement pourri).

Ainsi, la trichomonase, étant une maladie sexuellement transmissible transmise sexuellement, provoque des lésions aux organes génitaux internes et à l'urètre de trichomonas.

Au cours du processus de reproduction et de l’activité vitale de l’agent pathogène, des sécrétions jaunes se forment activement, qui dégagent une odeur spécifique de poisson.

De plus, une femme peut remarquer:

  • miction douloureuse;
  • écoulement brun jaunâtre;
  • rougeur et gonflement des muqueuses du vagin et de l'urètre.

En outre, l'odeur d'urine des poissons peut accompagner une dysbiose vaginale, dans le cas où l'équilibre de la microflore est perturbé et que des bactéries pathogènes conditionnelles - Gardnerella - commencent à y régner.

La maladie se caractérise par la présence d’écoulements vaginaux verdâtres abondants avec une odeur de poisson, une inflammation des muqueuses, des sensations désagréables en urinant (si l’urétrite se développe en parallèle).

La triméthylaminurie est une maladie dans laquelle tous les liquides excrétés par le corps ont l’arôme désagréable des poissons en décomposition. Cette maladie génétique s'exprime en l'absence totale ou partielle de régulation du processus de production de l'une des enzymes hépatiques, responsable de la conversion, libérée lors de la digestion, de la substance active triméthylamine.

Habituellement, la maladie est détectée dans la petite enfance (au moment du sevrage), mais il existe des cas où une maladie génétique se manifeste également à l'âge adulte.

Parmi les mesures thérapeutiques, on ne considère que l’observance d’un régime pauvre en protéines et l’apport de certains adsorbants.

Douce odeur de sirop d'érable

La cause de l'odeur est la leucinose - une maladie héréditaire avec une production d'enzymes altérée pour la dégradation de certains acides aminés. Ils commencent à s'accumuler dans les tissus internes, empoisonnant le corps.

Il est diagnostiqué dans la petite enfance (à partir de la petite enfance), mais avec une forme intermédiaire et intermittente, l'apparition des manifestations peut être reportée à une date ultérieure.

Les symptômes de la maladie sont également:

  • troubles de la coordination des mouvements;
  • vomissements;
  • convulsions.

Odeur de moisissure (l'urine sent la souris)

C'est une autre des maladies congénitales dans lesquelles le système de fermentation du foie est inactif et incapable de décomposer la phénylalanine, ce qui détermine le niveau de son accumulation dans les tissus.

Dans ce cas, la sueur, la salive et l'urine humaine ont une odeur de moisissure ou de souris. Maladie détectée dans la petite enfance.

  • des convulsions;
  • la léthargie;
  • retard dans le développement physique et mental.

Il n’est possible de traiter la maladie que par le strict respect de certaines règles de nutrition. Généralement, les restrictions ont un caractère permanent et ne permettent que de limiter les manifestations de la maladie.

Si nous négligeons le régime choisi, les dommages au système nerveux central et au cerveau sont inévitables et entraînent des conséquences graves (idiotie, imbécile).

L'odeur des œufs pourris ou pourris

L'urine, qui sent les œufs pourris, peut apparaître en cas de lésion des organes génitaux ou de la sphère urinaire avec E. coli. Surtout souvent cette manifestation se produit dans la pyélonéphrite ou le cancer du rectum.

De plus, la plupart des maladies du système urinaire se caractérisent par l’apparition d’une urine trouble avec divers patchs (suspension, pus, etc.).
Manger une grande quantité d'asperges peut également provoquer l'odeur âcre d'oeufs pourris dans l'urine, qui passe toute seule pendant 6 heures maximum.

Odeurs non spécifiques

En général, l'urine dégage une odeur d'ail, d'ampicilline, de soufre et d'autres couleurs peu agréables en raison de la nourriture habituelle.

Ainsi, l'odeur des médicaments apparaît lors de l'utilisation d'antibiotiques et de certains autres médicaments.

Et les composés soufrés, par exemple chez le chou, provoquent la détérioration et le renforcement de l'odeur désagréable de l'urine chez les femmes.

De nombreux assaisonnements (curry, ail, cumin, cardamome) peuvent également modifier la saveur du liquide sécrété.

Changer l'odeur de l'urine pendant la grossesse

Pendant la période où vous portez un bébé sur l’odeur d’urine, vous pouvez avoir les mêmes raisons que précédemment. L’apparition d’une teinte sucrée, l’arôme de pommes pourries ou d’acétone sont particulièrement dangereux. Cela peut indiquer l'apparition d'un diabète sucré, d'une néphropathie ou d'une éclampsie.

Au dernier trimestre, il existe une forte probabilité de blocage de l'uretère par l'hypertrophie de l'utérus, ce qui peut entraîner une stagnation de l'urine et une augmentation de l'odeur d'ammoniac.

Une autre raison de la détérioration de la saveur de l'urine peut être une augmentation de l'apport sanguin à toutes les muqueuses du corps, y compris au nez, car même les odeurs habituelles pendant la grossesse peuvent paraître fétides et fortes.

Odeur d'urine et de pertes vaginales

En raison de la proximité de l'ouverture vaginale et de l'urètre, il est souvent impossible pour une femme de discerner la différence entre un changement dans l'odeur et l'écoulement de l'urine.

Ainsi, l'odeur urinaire peut être évacuée par une hygiène insuffisante des organes génitaux, une cystite, une incontinence partielle de l'urine, etc.

Dans ce cas, le pantalon a une forte odeur d'urine, même peu de temps après la douche.

Après avoir éliminé la cause fondamentale, l'odeur disparaît généralement d'elle-même. Si cela n’est pas possible (par exemple pendant la grossesse, une incontinence temporaire survient souvent), il est nécessaire d’utiliser des tampons urologiques spéciaux pour éliminer les inconvénients externes.

Un tel indicateur physique de l'urine, comme l'odeur, peut être estimé indépendamment sans utiliser d'appareils. Les informations reçues peuvent être le premier signal de problèmes dans le corps.

Odeur désagréable d'urine chez les femmes

Le corps a dans son "arsenal" de nombreuses occasions d'informer les gens sur le "dysfonctionnement". L'un des symptômes à surveiller est la modification de l'odeur de l'urine. Si l'urine a commencé à sentir fortement et désagréablement, vous devez vous assurer que tout va bien pour votre santé. L’urine offensive peut être à la fois un signe inoffensif et la première «cloche» sur la pathologie commencée. Pour quelles raisons les femmes sentent l'urine?

Odeur désagréable d'urine chez les femmes: causes associées au processus inflammatoire

Les femmes sont très susceptibles aux maladies du système urinaire - ceci est facilité par les caractéristiques anatomiques. Le processus inflammatoire résulte d'une infection du corps qui se propage facilement par les organes internes, «préférant» s'installer dans la vessie, l'urètre et les reins.

Parmi les pathologies les plus courantes qui provoquent l'odeur désagréable de l'urine:

  1. Pyélonéphrite. La maladie affecte le système tubulaire des reins et est principalement causée par Escherichia coli. L'évolution aiguë de la maladie se caractérise par de graves douleurs au dos et une augmentation significative de la température.
  2. La cystite Un problème de vessie peut devenir une complication de la pyélonéphrite et inversement - provoquer une inflammation des reins. La cystite se développe suite à l'ingestion de Pseudomonas aeruginosa, de streptocoques, de staphylocoques, de chlamydia, etc. intestinaux. Les principaux symptômes de la maladie sont des crampes urinaires, un besoin fréquent de petite vessie.
  3. Urethrite. Le processus inflammatoire affectant l'urètre inquiète principalement les hommes, mais les femmes ne sont pas non plus à l'abri de la maladie. La pathologie survient généralement après un contact sexuel, car elle est provoquée par des infections transmises pendant les rapports sexuels.
  4. Pyélite Les dommages au pelvis rénal constituent une autre raison de modifier l’odeur de l’urine. La maladie se développe sous l'influence de bactéries pathogènes qui pénètrent dans le système urogénital. Les symptômes de la pyélite sont similaires à ceux de la pyélonéphrite. On observe également des mictions fréquentes et l'apparition d'urine dans les urines.

Fondamentalement, c'est l'inflammation qui donne à l'urine un arôme d'ammoniac tangible. Si l'odeur est observée pendant longtemps, même si elle est très intense et désagréable, la maladie est en phase aiguë. Un arôme faible parle de la forme chronique de la maladie.

Pourquoi l'urine sent-elle chez les femmes? Infections génitales

Une vie sexuelle active est nécessairement associée au risque de recevoir un "cadeau" d'un partenaire sous forme d'infection. La maladie qui en résulte peut être un facteur qui modifie le goût de l'urine:

  1. Chlamydia. La maladie est causée par la chlamydia, qui pénètre dans le corps lors de relations sexuelles vaginales ou anales. Chez la femme, la pathologie est accompagnée de sécrétions, de mictions douloureuses, d’apparition de sang, en dehors des règles, et de malaises au bas de l’abdomen.
  2. Ureaplasmose. Ureaplasma est considéré comme un microorganisme pathogène sous condition et ne provoque pas nécessairement le développement de la maladie. Mais si l'infection est «vaincue», la femme est diagnostiquée avec des maladies inflammatoires des appendices, de l'utérus, de l'urètre. Il est également possible le développement de la lithiase urinaire.
  3. La trichomonase. Appelé Trichomonas. Chez la femme, de quatre jours à quatre semaines après l’infection, les premiers symptômes apparaissent: écoulement mousseux, rougeur des organes génitaux, douleur pendant les rapports sexuels. La trichomoniase provoque une inflammation du vagin, du col utérin et parfois de l'urètre.
  4. Mycoplasmose La maladie est provoquée par les mycoplasmes. Les résultats de leurs "efforts" sont l'urétrite, la vaginose bactérienne, la pyélonéphrite, l'inflammation de l'utérus et des appendices.

Les infections transmises lors de contacts sexuels provoquent une odeur d’urine de poisson ou d’ail. Jusqu'à ce que la pathologie soit éliminée, la puanteur de l'urine ne disparaîtra pas.

La vaginose bactérienne (dysbactériose vaginale, gardnerellose) ne s'applique pas aux maladies vénériennes, mais devient souvent le résultat du «travail» d'une infection génitale (par exemple, les mycoplasmes). Le symptôme principal de la vaginose est un écoulement vaginal abondant.

L'acétone urine-t-elle chez les femmes? Le diabète

Le développement du diabète sucré est associé à une augmentation du nombre de corps cétoniques dans les urines. Simultanément, l'odeur sucrée-acétonique de l'urine apparaît. C'est l'un des principaux symptômes de la maladie, mais il convient également d'observer les signes suivants:

  • soif constante;
  • peau sèche et démangeaisons;
  • gonflement des jambes;
  • maux de tête;
  • besoin fréquent d'uriner, surtout le matin et le soir.

Le diagnostic est réalisé à l'aide d'un test de tolérance au glucose. En attendant les résultats, ne vous inquiétez pas trop: l'odeur d'urine semblable à l'acétone est aussi caractéristique d'un régime strict et de la malnutrition. Dans certains cas, ce parfum agit comme un "effet secondaire" d'un rhume compliqué.

Dans certains cas, l'odeur désagréable d'urine chez les femmes n'est pas provoquée par une pathologie.

Changer l'odeur de l'urine n'est pas toujours associé à des problèmes de santé. Une femme peut sentir une forte odeur d'urine dans les cas suivants:

  1. Faible consommation de liquide. Si une quantité insuffisante d'eau pénètre dans le corps, l'urine se concentre et dégage par conséquent une odeur accrue d'ammoniac. Au cours de la journée devrait boire au moins 1,5-2 litres de liquide.
  2. Habitude à supporter les pulsions urinaires. Plus l'urine insistait longtemps, plus son odeur était prononcée. Il suffit de cesser d'ignorer le besoin du corps de vider la vessie pour que la situation redevienne normale.
  3. Présence dans le régime de certains plats. Tout d’abord, il s’agit des asperges, de l’ail, du raifort et de tout aliment salé / épicé qui donne à l’urine une odeur d’ammoniac. Le colorant à la soude, la marmelade, les bonbons peuvent provoquer l'apparition d'arômes de moisissure.
  4. Réception des médicaments. Certains antibiotiques et la vitamine B6 contribuent à modifier le goût de l'urine.

L'apparition d'une odeur d'urine devrait déranger une femme si le symptôme n'est pas causé par des raisons «sûres», telles que les habitudes alimentaires. Il est conseillé de consulter un médecin et de commencer immédiatement le traitement si nécessaire.

Les principales causes d'odeur d'urine chez les femmes et leur traitement

L'odeur désagréable d'urine chez les femmes apparaît souvent lors du développement de maladies graves. Plus tôt la cause de l'événement est identifiée, plus les chances d'une récupération rapide et réussie sont grandes. Le problème peut survenir à tout âge. Chaque femme doit donc se rappeler les principes de base sur la raison pour laquelle l’urine a commencé à changer.

Causes d'aspect sûres

Parfois, l’odeur modifiée de l’urine chez la femme indique les effets de facteurs autres que la maladie. Parmi eux se trouvent:

  • Traitement à long terme avec l'utilisation de médicaments antibactériens, ainsi que de vitamines B. Dans cette situation, l'urine a une mauvaise odeur. Après le traitement, son arôme sera restauré.
  • Si les oignons, l'ail, les graines de coriandre ou le raifort sont inclus en grande quantité dans le régime alimentaire de la femme, l'urine acquiert une odeur correspondante. Pour des raisons similaires, l'urine peut puer comme les graines de tournesol grillées ou la viande fumée. Dans le même temps, il reste une consistance jaune et normale.
  • L'odeur spécifique de l'urine se retrouve chez les femmes avec l'âge. Elle est causée par des changements hormonaux qui se produisent dans le corps. Pour la même raison, un symptôme similaire peut apparaître pendant la grossesse ou pendant la menstruation.
  • Le parfum peut également changer en cas de violation de l'hygiène des organes génitaux.
  • Souvent, la cause de la puanteur est un régime protéiné. Un grand nombre de ce produit dans le menu conduit à une fonction hépatique anormale. Si vous rencontrez un tel problème, vous devez immédiatement revenir à un régime alimentaire complet.
  • Si l'urine pue seulement le matin, cela peut indiquer une déshydratation la nuit. La vidange tardive de la vessie deviendra également un problème similaire. Parfois, cela provoque la propagation d'une infection bactérienne.

Normalement, l’odeur repoussante disparaît un jour après l’élimination de la cause de son apparition. Sinon, vous devez subir un examen médical.

Causes des arômes répulsifs

Changer l'odeur de l'urine indique le développement de maladies dangereuses, comme en témoignent les résultats de nombreuses études. Le diagnostic spécifique peut être déterminé sur la base des notes d'arôme qui prévalent dans le matériel biologique.

Odeur aigre

L'exposition à un champignon semblable à la levure est l'une des principales raisons pour lesquelles une femme dégage une odeur acide de l'urine. Un symptôme similaire est accompagné de candidose, d'urétrite candidale et d'autres problèmes. D'autres signes se manifestent:

  • Urine jaune boueuse.
  • Écoulement blanc du vagin. Ils ont une texture de fromage.
  • Commence à poursuivre des démangeaisons génitales graves.
  • Sur les lèvres génitales et les surfaces muqueuses du vagin apparaît une plaque blanchâtre.

Éliminer l'odeur acide de l'urine ne sera possible qu'après un traitement. Des bougies antimycotiques et des crèmes sont utilisées. Dans les cas graves, prescrire des pilules. Également prescrit des médicaments qui rétablissent la microflore normale du vagin.

Pendant le traitement, l'utilisation d'épices, de champignons, de confiseries, d'aliments gras et frits est interdite. Les légumes, les fruits non sucrés, les céréales, le chou marin et les herbes fraîches contribueront à accélérer le processus de guérison.

Qu'est-ce qui rend l'odeur de poisson?

L'une des raisons les plus courantes pour lesquelles l'urine dégage une forte odeur est la transmission de maladies entre partenaires sexuels. Dans le même temps, la puanteur ressemble à un poisson pourri. Ce symptôme est accompagné des maladies sexuellement transmissibles suivantes:

  • La trichomonase. La cause de son développement était Trichomonas. Les premiers signes d’un problème apparaissent quatre semaines après l’infection. Changements de décharge vaginale. Ils deviennent mousseux et acquièrent une odeur désagréable. Les organes génitaux gonflent et changent de couleur. Il y a des sensations douloureuses pendant les rapports sexuels.
  • Chlamydia. La maladie apparaît après la pénétration dans le corps de la chlamydia. Cela se produit lors d'un contact vaginal ou anal. Les symptômes initiaux sont inconfortables lors de la vidange de la vessie. Des pertes vaginales non naturelles apparaissent et du sang y est souvent détecté. Une femme ressent constamment une gêne dans le bas de son abdomen.
  • Ureaplasmose. La défaite du système urogénital ureaplasma. L'infection se propage rapidement aux zones des appendices et de l'utérus. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, des complications graves allant jusqu'à l'infertilité se développent. Une urolithiase peut apparaître.
  • Mycoplasmose Cela devient une conséquence de l'infection des organes génitaux avec des mycoplasmes. Le résultat sera le développement d'urétrite, de vaginose bactérienne, de pyélonéphrite et d'autres complications graves.
  • Gonorrhée Il est diagnostiqué après avoir frappé un gonocoque dans le corps humain. Dans les sécrétions émergentes se trouvent des impuretés de pus. En urinant senti la douleur. La femme est tourmentée par des démangeaisons et un inconfort important dans la région génitale.

Dans de telles situations, les femmes auront besoin d'un traitement antibiotique. En même temps, les médecins prescrivent un médicament qui rétablit la microflore normale dans le vagin. En l'absence de traitement approprié, l'infection se propage à l'ensemble du système urinaire et reproducteur, ce qui entraîne des complications graves.

La triméthylaminurie est une autre raison de l’odeur de poisson caustique. Cette maladie est de nature génétique, dans laquelle il n’existe pas de régulation complète de la production d’enzymes hépatiques. Le plus souvent, ce problème est diagnostiqué à un âge précoce, mais il peut parfois apparaître beaucoup plus tard. La seule méthode de traitement consiste à administrer des médicaments adsorbants et à suivre un régime à faible teneur en protéines.

La raison de l'odeur désagréable d'urine chez les femmes devient souvent une violation des processus métaboliques. En conséquence, un très grand nombre de substances s’accumulent dans les cellules, entraînant l’apparition de puanteur.

L'apparition de notes d'ammoniac

Des composés d'ammoniac sont présents dans l'urine de chaque personne. S'il commence à sentir beaucoup plus fort, cela indique le développement de l'une des maladies suivantes:

  • Processus inflammatoires dans diverses parties du système urinaire: cystite, urétrite, pyélonéphrite, etc.
  • Maladie du foie.
  • Insuffisance rénale.
  • Avec le diabète.
  • Maladies oncologiques. Modifie non seulement le goût, mais aussi la couleur de l'urine.

Parfois, ce symptôme n'est pas lié à la maladie. Des notes d'ammoniac se font sentir dans l'urine d'une personne qui prend des médicaments à forte concentration de calcium et de fer ou qui doit retenir la miction pendant longtemps.

Causes de l'odorat

L'urine dégage une odeur sucrée chez les femmes atteintes de leucinose. Ce problème est hérité. Il est associé à une altération de la formation des enzymes impliquées dans la dégradation des acides aminés. En conséquence, ces substances s'accumulent dans les cellules du corps, ce qui provoque la manifestation de la maladie.

Parmi les autres signes de la maladie, ils notent: convulsions, troubles de la coordination des mouvements, vomissements. Il est totalement impossible de récupérer, cela signifie que le patient devra adhérer à un régime alimentaire toute sa vie. Ce n'est qu'ainsi qu'il sera possible d'éliminer l'arôme sucré de l'urine.

Prérequis pour l'odeur d'œufs pourris

Si l'urine sent les œufs pourris ou le sulfure d'hydrogène, cela indique une infection des voies urinaires avec Escherichia coli. La cause de ce phénomène est un contact sexuel non protégé avec le porteur de l’infection ou un manque d’hygiène des organes génitaux.

En entrant dans l'uretère, E. coli est fermement attaché à ses parois. On ne peut pas l'enlever en se douchant. Si le problème n'est pas identifié à temps, l'agent pathogène s'élève plus haut dans le système urinaire et atteint la vessie. Dans le contexte d'un système immunitaire affaibli, l'agent pathogène se multiplie. Une femme ressent souvent le besoin d'aller aux toilettes. L'urine sent les œufs. Parfois, il peut contenir un mélange de pus ou de sang. Diminution des performances, apathie et fatigue.

Parfois, l'odeur des œufs pourris reçoit l'urine d'une personne qui consomme une quantité excessive d'asperge. Dans une telle situation, l'état normal de l'urine est rétabli 6 heures après la défaillance de ce produit alimentaire.

Dans des cas exceptionnels, ce symptôme parle du développement du cancer. Par conséquent, quand il apparaît, il est nécessaire de consulter un oncologue.

Pourquoi l'urine sent-elle les pommes en décomposition?

L'odeur piquante apparaît souvent dans le diabète. Ce phénomène s'explique par la teneur élevée en acétone dans le sang d'un malade. Et plus le taux de sucre dans le sang est élevé, plus l'arôme se révèle brillant et riche.

Une odeur de pourriture particulièrement forte hante les diabétiques souffrant d'acidocétose. Cette maladie indique une évolution sévère du diabète. Une odeur nauséabonde ne vient pas seulement de l'urine, mais également d'autres fluides biologiques humains. Apparition d'une odeur putride du corps humain lorsque l'acétone pénètre dans la sueur.

Si une femme a des inflammations du système génito-urinaire, la puanteur peut devenir tout simplement insupportable. Avec la localisation de l'infection dans les reins, dans l'urine du patient, la concentration en protéines augmente, ce qui commence instantanément à se décomposer et à exsuder la puanteur. De telles complications diabétiques provoquent une turbidité de l'urine, augmentant sa viscosité. On y trouve souvent de petits flocons de blanc.

L'arôme de la bière

Si l'odeur de l'urine a considérablement changé et que des notes de bière ont commencé à s'y accrocher, cela indique le développement d'une malabsorption. Ce terme fait référence à une condition dans laquelle l'intestin n'absorbe pas complètement les nutriments contenus dans les aliments. Cela provoque une modification de la composition chimique de tous les fluides corporels biologiques. Parmi les autres symptômes, des problèmes indiquent l'apparition de diarrhée grasse et une perte de poids.

Une étrange odeur d'urine peut être une conséquence de l'hyperméthinénémie. Une telle affection se caractérise par une forte augmentation du taux de méthionine dans le sang. Les premières manifestations du problème sont détectées à un âge précoce.

L'odeur de bière chez la femme peut apparaître avec une insuffisance hépatique. En même temps, l'urine prend une teinte sombre et saturée. L'efficacité du traitement dans cette situation dépend du stade auquel la maladie est détectée. Si la maladie s'est transformée en hépatite, le traitement sera long et difficile. Apparition caractéristique d'une odeur persistante de foie cru dans les urines. Dans certains cas, l'urine peut sentir l'ail ou le poisson.

Quelle est l'odeur de moisissure?

Le changement de l'odeur de l'urine se produit sous l'influence d'une violation du processus de fermentation normal dans le foie. Le corps perd la capacité de traiter complètement la phénylalanine. En conséquence, la substance à l'origine du problème s'accumule dans les cellules du corps. En même temps, l'urine commence à avoir une odeur désagréable, mais aussi la salive, la sueur et d'autres liquides biologiques.

En plus de l'odeur persistante de moisissure, d'autres symptômes de la maladie sont notés:

  • Dépression, léthargie, diminution des performances.
  • L'apparition de crises.
  • Lag dans le développement mental et physique.

Après avoir identifié une telle cause, le traitement doit être commencé immédiatement. Il est effectué sous la surveillance constante d'un médecin. La principale méthode de thérapie est l’adaptation du régime alimentaire. Cela permet uniquement d’affaiblir les symptômes existants. Complètement faire face à la maladie est impossible.

Le fait de ne pas suivre les instructions du spécialiste endommage le système nerveux central et le cerveau. La conséquence de ceci peut être imbécile ou idiotie de l'enfant. La maladie est héréditaire.

Pourquoi le corps sent-il l'urine?

La présence d'une forte odeur d'urine du corps humain témoigne en faveur du développement de l'uridrose. C'est une maladie dans laquelle une quantité excessive de toxines contenant des composés azotés est excrétée par le corps avec la sueur. La composition des fluides biologiques change, ils acquièrent une mauvaise odeur.

Le principal symptôme de la maladie est le dépôt sous les aisselles et l’aine de cristaux d’urate. Ils ont une teinte brun-rouge et une odeur désagréable d'urine. Éliminer ce parfum avec des moyens désodorisants est impossible. La puanteur ne disparaît pas, même après avoir pris un bain ou une douche.

L'ammoniac libéré est irritant pour la peau. Pour cette raison, la femme est constamment tourmentée par un sentiment d'inconfort, de graves démangeaisons et des taches hémorragiques apparaissent.

Si une personne commence à sentir l'urine, c'est une raison de se soumettre immédiatement à un examen médical. Nous devrons consulter non seulement un dermatovénérologue et un thérapeute, mais également un néphrologue. Une option idéale serait une IRM complète du corps. Cela aidera à établir la cause exacte d'un problème aussi inhabituel.

Les femmes doivent traiter des maladies dans un complexe. Tout d'abord, le patient doit respecter le régime alimentaire correct. La peau affectée doit être nettoyée régulièrement à l'aide d'outils spécialisés. Cela aidera à lutter non seulement contre l'odeur, mais également contre la formation de microtraumatismes et de fissures. L'épiderme est traité plusieurs fois par jour avec des pommades à base de zinc. Montre l'adoption de bains avec l'ajout de plantes médicinales: la série, camomille, bourgeons de bouleau.

Quand il y avait une odeur désagréable, le premier désir d'une personne de le masquer avec un déodorant. Ne fais pas ça. La puanteur du corps odorant va simplement se fondre dans l’odeur du cosmétique, le rendant tout simplement insupportable. La seule façon de soulager la maladie est de prendre une douche aussi souvent que possible.

Méthodes de thérapie

Si l'urine ne sent pas naturel, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer le plus tôt possible la cause de ce qui se passe. Cela ne peut être fait qu'après les activités de diagnostic à l'hôpital. Sur la base des résultats de la recherche, le médecin développera le traitement approprié.

Les maladies associées à la dysbiose sont traitées avec l'utilisation de probiotiques et de prébiotiques. Ces médicaments rétablissent l'équilibre normal de la microflore. Lorsqu’il est détecté dans des dosages de parasites, un traitement antibiotique sera nécessaire. Si le problème est associé à une insuffisance rénale, des diurétiques seront nécessaires. Pour le traitement de certaines maladies peut nécessiter une hospitalisation.

La modification du régime alimentaire est un élément clé de la thérapie pour repousser les odeurs d’urine chez les femmes. Nous devrons abandonner pâtisseries, pâtisseries, viandes fumées, plats frits, épices. Le menu devrait inclure autant de fruits et légumes frais que possible. Buvez plus de liquides. Benefit apportera non seulement de l’eau propre, mais également des décoctions d’herbes, de jus de fruits, de boissons aux fruits de baies et de boissons aux fruits sans addition de sucre.

Lorsque l'urine dégage une forte odeur désagréable, une attention particulière doit être accordée au respect des normes d'hygiène individuelles. Un lavage sans détergents est recommandé après chaque selle. Cela empêchera le transfert de l'infection des intestins au vagin. Pour le lavage des organes génitaux, utilisez uniquement des agents épargnants spécialisés, le savon ordinaire ne convient pas pour cela. Si possible, évitez d'utiliser des tampons quotidiens. Ils créent un environnement favorable au développement de la microflore pathogène.

Un système immunitaire plus rapide aidera à faire face au problème. Améliorer les fonctions de protection du corps aidera à marcher au grand air, à faire du sport, à aller à la piscine. Commencez chaque matin avec la gymnastique.

Plusieurs recettes populaires

Il est possible de composer avec le fait que l’urine dégage une odeur désagréable avec l’aide de la médecine traditionnelle. Cette technique ne peut servir que de complément au traitement principal. Les experts identifient plusieurs recettes efficaces:

  • Une cuillerée de cassis séché laisse 250 ml d'eau bouillante au zaparate. Réchauffer au bain-marie pendant 20 minutes. Filtrer le remède préparé et prendre un quart de verre trois fois par jour.
  • Le jus de pomme aidera à faire face au parfum de l'urine. Ils en boivent tous les jours. Il aide à saturer le corps en vitamines et en minéraux, à nettoyer le foie et les reins.
  • Un excellent agent bactéricide et diurétique est considéré comme une infusion d'églantier. Deux poignées de fruits séchés cuisent à la vapeur d'un litre d'eau bouillante et insistent dans un thermos toute la nuit. Le lendemain, le liquide filtré est pris dans un verre trois fois par jour.

Chez certaines personnes, de tels agents peuvent déclencher des réactions allergiques. Dans ce cas, le traitement doit être arrêté et consulté par un spécialiste.

Les causes des odeurs dans les urines chez les femmes sont nombreuses. Ce n’est qu’en établissant l’origine du problème que vous pourrez vous en débarrasser. Ne vous soignez pas, dans les cas graves, cela peut entraîner de graves complications.

Causes d'une forte odeur d'urine chez les femmes

La forte odeur d'urine chez les femmes peut apparaître en raison du non respect des règles d'hygiène. Mais parfois, les maladies peuvent être à l’origine d’une odeur désagréable. Si le symptôme ne disparaît pas, il est nécessaire de consulter un médecin et de passer des tests. Dans des maladies telles que le diabète, l'inflammation et les infections du système urogénital, l'urine peut avoir une odeur d'ammoniac.

Acétonurie

Il s'agit d'une pathologie qui se développe si les reins et les poumons n'ont pas le temps d'éliminer les cellules cétoniques pénétrant dans l'organisme. L'acétone est un produit de la dégradation des protéines et des graisses dans le corps humain. C'est une substance cétonique toxique, dont la teneur élevée dans l'urine peut parler de la pathologie des organes internes. L'acétonurie doit être traitée, sinon les effets suivants peuvent survenir:

  • dommages au cerveau et au système nerveux central;
  • la déshydratation;
  • faible niveau de pH du sang;
  • maladie du foie;
  • problèmes cardiaques et respiratoires;
  • dépression mentale;
  • inflammation de la muqueuse de l'estomac et des intestins.
  • coma (dans les cas graves).

Causes pathologiques de l'odeur d'ammoniac dans l'urine

Si l'urine sent l'acétone, cela peut indiquer diverses maladies.

Le diabète sucré est la cause la plus courante de forte odeur désagréable d'urine. Cela est dû au fait que dans cette maladie, le corps manque de glucose, responsable du fonctionnement de toutes les cellules. Le diabète sucré du premier type se caractérise par un manque d'insuline, ce qui aide le glucose à se déplacer dans les vaisseaux. Dans le second type, l'insuline suffit pour le corps, mais elle n'est pas absorbée par les cellules. En conséquence, le corps utilise de l'acétone pour pénétrer le glucose dans les cellules. Mais il est toxique pour le corps et peut même provoquer le coma dans le diabète. Par conséquent, avec l'apparition de soif sévère, douleurs abdominales, syndrome de vomissements, un besoin urgent de consulter un médecin.

Inflammation du système urinaire. Cette raison est également très commune. Les reins jouent un rôle majeur dans l'élimination des corps cétoniques du corps. Par conséquent, un échec dans leur travail peut entraîner l’accumulation de corps cétoniques dans le corps et aggraver l’acétonurie.

Les maladies du système urinaire se développent à la suite du développement de la microflore pathogène.

L'urine commence à sentir beaucoup plus tôt que ne le sont les autres signes de la maladie. Il faut donc faire attention à ce symptôme afin de détecter la maladie le plus tôt possible et de la guérir avec succès au stade initial, sans complications possibles.

Les maladies du système urinaire se développent à la suite de la multiplication de la microflore pathogène.

L'odeur odorante de l'urine peut indiquer de telles maladies:

  • Pyélonéphrite - accompagnée de douleurs dans le dos, d’une forte fièvre et de douleurs lors de la miction. La maladie est causée par E. coli. Cette maladie affecte le système tubulaire rénal.
  • L'uréthrite est une maladie infectieuse transmise sexuellement. Accompagné d'une inflammation du canal urinaire et d'une odeur désagréable d'urine.
  • La cystite Cette maladie peut être une conséquence ou une cause de la pyélonéphrite. Il peut provoquer des Pseudomonas et des bacilles intestinaux, des infections à Chlamydia et des streptocoques. La cystite peut également provoquer une hypothermie, une malnutrition et une mauvaise hygiène. Les symptômes de la maladie sont des mictions fréquentes avec des sensations douloureuses et une sensation constante de plénitude de la vessie.
  • Pyélite Dans cette maladie, le pelvis rénal est affecté. La pyélite se caractérise par la présence de pus dans les urines.
  • Maladie du foie. Cet organisme est responsable du métabolisme normal. Il produit des enzymes pour le métabolisme. Si le foie fonctionne anormalement, les processus métaboliques sont perturbés et, par conséquent, une odeur d'ammoniac apparaît dans les urines.
  • Maladies infectieuses. Des niveaux élevés d'acétone peuvent être dus à la présence d'infections telles que la grippe, la scarlatine, E. coli et autres. Dans ce cas, la cause est une augmentation du nombre de cellules cétoniques, résultant de la dégradation des protéines et d'une déshydratation sévère du corps.
  • Infections du système reproducteur. La cause de l'odeur dans l'urine chez les femmes peut être une maladie du système reproducteur. Dans ce cas, vous devez contacter votre vénéréologue et passer les tests nécessaires. Une odeur désagréable apparaît souvent un peu plus tard après un rapport sexuel non protégé. Le plus souvent, il est causé par de telles infections:
  • Chlamydia. L'odeur de la chlamydia apparaît une à deux semaines après l'infection. En outre, la femme ressent une douleur dans le bas de l'abdomen, un écoulement sanglant pendant la période intermenstruelle, une miction douloureuse;
  • Uréoplasmose. Cette maladie affecte souvent les hommes, mais avec un système immunitaire faible, les femmes sont également infectées. L'infection affecte les organes génitaux, l'urée et l'urètre et provoque une odeur désagréable dans l'urine.
  • La mycoplasmose provoque une inflammation des organes génitaux et des reins, provoque le développement d'une vaginose bactérienne. L'infection est accompagnée par la libération de mucus du vagin avec une forte odeur désagréable;
  • La trichomonase. Cette maladie provoque une inflammation des organes génitaux: l'utérus, le vagin, l'urètre. Il y a aussi un écoulement mousseux avec une odeur désagréable.
  • Vaginite Il se développe en raison de la propagation de la microflore pathogène de nature bactérienne ou fongique. La décharge avec l'odeur d'ammoniac chez les femmes est caractéristique de cette maladie. Les bactéries et les infections fongiques sont les causes de la vaginite. Les autres symptômes de la vaginite comprennent des pertes nuageuses de couleur foncée et de l’urine, éventuellement avec des sédiments.
  • Sténose du système digestif. Il s’agit d’une maladie grave dans laquelle l’œsophage se rétrécit fortement. Les symptômes de la sténose sont les suivants: forte déglutition, augmentation de la production de salive, vomissements. S'il existe de tels signes, il est urgent de contacter un gastro-entérologue.
  • Tumeurs malignes. Ils peuvent être d'étiologie et de localisation différentes. Avec des maladies aussi graves, à l'exception de l'odeur désagréable de l'urine, de tels symptômes apparaissent: manque d'appétit et, par conséquent, perte de poids, faiblesse. En outre, si une personne a des maladies chroniques, elles sont fortement exacerbées.
  • L'hyperthyroïdie est une maladie de la glande thyroïde qui provoque une production excessive d'acétone dans le corps humain. Les symptômes de la maladie sont:
  1. Odeur désagréable d'urine chez les femmes;
  2. Augmentation de la production de sueur;
  3. Palpitations cardiaques;
  4. Température constante;
  5. Fatigue dans les muscles, jusqu’au tremblement des membres;
  6. Tension nerveuse, agression, anxiété
  7. Perte de poids nette avec une nutrition normale;
  8. Cheveux gris à un jeune âge.

L'hyperthyroïdie est très dangereuse et peut même entraîner la mort d'une personne. Une approche urgente chez un endocrinologue présentant de tels symptômes est obligatoire.

Les régimes déséquilibrés qui conduisent à la déshydratation peuvent entraîner une acétonurie. La famine, qui peut entraîner une augmentation de l'acétone dans le corps, est particulièrement dangereuse. Le corps, ne recevant pas les substances nécessaires, y compris le glucose, commence à dépenser de la glycogénèse du foie et des muscles. Lorsque ces réserves sont épuisées, les protéines et les graisses du corps sont divisées. En conséquence - la formation de cellules cétoniques et l'odeur d'acétone dans les urines. Avec le jeûne prolongé, son niveau dans le corps peut atteindre un point critique. L'acétone est excrété dans l'urine, la sueur et la salive. Par conséquent, lors du jeûne, non seulement l'urine dégage une odeur d'ammoniac chez la femme, mais également une odeur désagréable de la peau et de la bouche.

Le régime alimentaire de Dyukan est basé sur la consommation de grandes quantités de protéines. Il est donc facile de le suivre sans ressentir une forte faim. Mais une telle quantité de protéines ne peut pas être complètement traitée par le corps. Les reins et le foie ne parviennent pas à faire face à cela et le niveau d'acétone dans le corps augmente. Le même effet se produit avec un excès de graisse dans le corps. Si l'odeur de l'urine a changé après un régime ou une famine, il est nécessaire de les abandonner et de commencer à manger normalement. Sinon, des conséquences plus graves peuvent survenir. Une alimentation équilibrée est le rapport protéines / lipides / glucides dans un rapport 1: 1: 4.

Causes physiologiques

Il peut y avoir des causes physiologiques d'odeur désagréable d'urine. Ceux-ci comprennent:

  • Point culminant. Au cours de cette période, des changements se produisent dans le corps de la femme et la production de l'hormone œstrogène, responsable de la fonction de fertilité et de la résistance aux infections, diminue.
  • Longue réception de vitamines et de compléments alimentaires. Certains d'entre eux donnent à l'urine une odeur d'acétone. En particulier, cela concerne les vitamines du groupe B.
  • Déshydratation. La cause peut être des vomissements, une indigestion, une transpiration accrue. Le manque d'humidité dans le corps provoque des scories des organes urinaires. Par conséquent, le processus naturel de la miction est perturbé. Une personne en bonne santé consomme un demi-litre d'eau par jour. La même quantité de liquide que vous devez boire. S'il n'y a pas assez de liquide, l'urine est fortement concentrée avec une odeur spécifique.
  • Longue rétention urinaire. Si la vessie n'a pas été vidée pendant longtemps, l'urine peut changer d'odeur. Plus le délai est long, plus l'odeur est nette. La contention fréquente de la miction peut provoquer diverses maladies du système urinaire.
  • Lorsque l'urine de la menstruation peut aussi changer l'odeur. Cela est dû aux modifications des hormones et de la microflore.
  • Les médicaments à long terme et non contrôlés peuvent perturber les processus métaboliques dans le corps et, par conséquent, une odeur d'ammoniac urinaire peut apparaître. Cela se produit souvent avec un excès de calcium et de fer dans le corps, ainsi que l'utilisation d'antibiotiques.
  • Donne l'odeur de l'urine et de la nourriture. Cela concerne surtout les plats épicés, gras et salés. Il affecte également l'alcool, les boissons gazeuses, les asperges et l'ail.

Une attention particulière devrait être accordée aux athlètes qui développent de manière intense leurs muscles dans le gymnase. Ils dépensent beaucoup d'énergie et le remplissent irrationnellement. Leur odeur d'urine peut changer en raison de la consommation de grandes quantités d'aliments protéinés et du manque de glucides.

Autres raisons

Si les maladies susmentionnées ne peuvent pas être identifiées et que l'urine pue beaucoup, la raison peut en être différente:

  1. Effort physique intense;
  2. Blessures avec des dommages au système nerveux central;
  3. Intoxication alcoolique ou chimique;
  4. L'utilisation de l'anesthésie.

Pour normaliser le niveau d'acétone, il vous suffit d'éliminer ces facteurs.

Excès d'acétone pendant la grossesse

Si l'urine sent une odeur d'ammoniac chez une femme en position, c'est une raison sérieuse de déclencher l'alarme. Après tout, il empoisonne non seulement l'organisme adulte, mais aussi l'enfant. L'excès d'acétone provoque souvent un diabète de grossesse, qui peut se transformer en sucre. Ce danger est pour la mère et l'enfant.

Les signes de la présence d'acétone chez une femme enceinte:

  • Faiblesse générale, somnolence.
  • Vertiges fréquents.
  • Nausée

Ces symptômes se produisent souvent chez les femmes enceintes, mais il est toujours préférable de passer un test de détection de corps cétoniques. S'ils ont été identifiés, un traitement sera nécessaire sous la supervision d'un médecin.

Une cause fréquente d'augmentation de l'acétone dans les urines est la toxicose, qui entraîne une déshydratation et des carences nutritionnelles. Mais pour toutes les raisons ci-dessus, une femme enceinte n'est pas assurée. Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire de subir un examen approfondi.

Traitement de l'acétonurie chez la femme enceinte

Les directives générales de traitement incluent les procédures suivantes:

  • Saturation du corps en eau. Pour ce faire, buvez beaucoup de liquides. Si, en raison de la toxicose, l’eau dans le corps n’est pas retardée, prescrire des solutions thérapeutiques telles que le rehydron ou le tourrol. Ils restaurent l'équilibre hydrique du corps. Ils doivent être pris souvent - toutes les 5 à 10 minutes, 1 c.
  • Régime médical: légumes, viande maigre bouillie, fromage cottage faible en gras, fruits, en particulier les pommes.
  • Les médicaments qui éliminent les toxines, telles que le charbon actif, enterosgel.
  • Pour maintenir le niveau de vitamines et de glucose dans le corps d’une femme enceinte, un compte-gouttes contenant des vitamines et du glucose a été utilisé.

De telles mesures sont efficaces s’il n’ya pas de maladie grave causant une augmentation de l’acétone dans le corps. Si possible, un traitement parallèle est effectué.

Comment se faire tester pour l'acétone

Si une femme enceinte sent l'acétone dans l'urine ou la bouche, il est nécessaire d'effectuer une analyse. La veille au soir il est nécessaire de ne pas manger de plats gras et salés. Sinon, le résultat peut être erroné. Peut-être l'analyse à la maison. Pour ce faire dans la pharmacie, vous pouvez acheter un test spécial. Pour l'analyse, vous devez collecter l'urine du matin et y déposer le test. Cela devrait changer de couleur. Si la bande est devenue rose - le niveau d'acétone est normal, violet - le niveau est élevé, il est nécessaire de consulter un médecin.

Après 2-3 jours, il est recommandé de répéter l'analyse, l'urine peut revenir à la normale.

Mais si l'urine sent longtemps l'acétone, un examen plus sérieux avec hospitalisation sera nécessaire.

Bon traitement

Le traitement de l'excès d'acentone dans les urines comprend:

  1. Lavements nettoyants qui aident à éliminer les toxines du corps. Aux mêmes fins, ils utilisent des entérosorbants.
  2. Solution pour perfusion ou solution de glucose diluée (pour les femmes enceintes);
  3. Eau minérale alcaline. Les solutions de déshydratation orale telles que la chlorazone et le rehydron sont également très utiles.

Si, après le test, la cause n'a pas été trouvée, vous devez suivre un régime, ne pas boire d'alcool et de nicotine, observer scrupuleusement les mesures d'hygiène et bouger davantage.

Méthodes traditionnelles de traitement

De nombreux médicaments ont des effets secondaires et des contre-indications. Vous pouvez essayer de réduire le niveau d'acétone à l'aide de remèdes populaires. Réduit le niveau de corps cétoniques dans le sang du jus de cerise. Vous devez également utiliser une grande quantité de liquide pour prévenir la déshydratation.

Prévention de l'acétonurie

En tant que prévention de l'acétonurie, il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  1. Maintenez un style de vie sain, mangez bien, en éliminant les viandes grasses, les conserves, les viandes fumées et les légumes marinés.
  2. Bougez plus, mais ne faites pas l'expérience d'un effort physique intense.
  3. Observez les habitudes de sommeil.

Causes et lutte contre la forte odeur d'urine chez les femmes

Chez une personne qui n'a pas de problème de santé, la fonctionnalité des systèmes, ainsi que celle des organes, ne doivent pas être accompagnées de symptômes suspects. Par conséquent, même l'urine ne peut pas sentir fortement. L'apparition d'une odeur désagréable indique souvent la possibilité de formation de processus pathologiques. Si nous parlons de la norme, l’urine devrait être peinte en jaune clair, avoir une transparence totale, pas d’impuretés.

Bien sûr, nous parlons maintenant d'urine fraîche, puisque son oxydation acquiert une nuance d'ammoniac. Dans certains cas, la raison ne réside pas dans les maladies, mais dans certains médicaments ou produits consommés par l'homme. Mais comme le montre la pratique, le plus souvent, l’urine, qui ne sent pas très bon, indique la présence de pathologies et le traitement devient une triste nécessité.

Causes menant à des problèmes

La règle de base qui doit être suivie, quelle que soit la cause pathologique ou non pathologique, est de contacter un spécialiste en présence d'une odeur modifiée, car un diagnostic opportun et des effets thérapeutiques ultérieurs permettent dans de nombreux cas d'éviter des complications dangereuses. Les causes de l'odeur forte d'urine chez les femmes sont souvent dues à des maladies du système urinaire.

Est important. Comme le montre la pratique, dans l’urine, la propriété en question peut changer bien avant l’apparition des premiers signes cliniques de la maladie dans ce groupe, ce qui permet souvent d’identifier le problème au tout début de son développement.

Quand il y a une odeur désagréable d'urine chez les femmes, vous pouvez suspecter la présence dans le corps d'un certain nombre de maladies:

Les femmes qui ne sont pas trop difficiles lors du choix de leurs partenaires sexuels peuvent se plaindre d'un parfum désagréable - la cause dans ce cas étant souvent des infections transmises par contact sexuel. Compte tenu du fait que le système reproducteur est situé anatomiquement très près des voies urinaires, une modification de la qualité de l'urine est observée. Les pathologies les plus courantes qui modifient l'odeur de l'urine sont les suivantes:

Chez une femme, l'apparition d'une odeur d'urine prononcée est un compagnon fréquent et d'autres phénomènes désagréables:

  • Des modifications des propriétés de l'urine sont observées dans le contexte d'intoxication d'organes par des parasites - leurs effets sont diagnostiqués chez sept personnes sur dix, conformément aux données statistiques.
  • Si le liquide dégage une odeur désagréable en association avec une couleur sombre, vous pouvez suspecter une augmentation de la quantité de bilirubine, ce qui indique un problème du foie.
  • Avec la déshydratation, l'état de l'urine change. La raison en est parfois liée à un régime de consommation mal choisi ou constamment perturbé, à l'utilisation de certaines préparations pharmaceutiques, à une augmentation des pertes de sang, à la diarrhée et à d'autres facteurs. De même, l'abus de régimes peut avoir un effet.
  • Les changements sont possibles avec le diabète sucré, l'arôme non naturel de l'urine indique une hyperglycémie, la prochaine étape peut être le développement du coma diabétique. Un symptôme concomitant est le dessèchement de la couche muqueuse de la cavité buccale, la sensation de soif, le changement de poids.
  • Une défaillance des processus métaboliques peut également modifier l'état de l'urine.

Cependant, une modification des caractéristiques du contenu de la vessie n'indique pas toujours la présence de pathologies. Parfois, le symptôme en question se développe dans le contexte de modifications hormonales dues au port d'un bébé. Et généralement, le problème survient pendant la deuxième moitié de la grossesse. L'odeur deviendra plus désagréable si l'envie de visiter les toilettes est retardée - le liquide contenu dans la vessie s'enrichit, se détache littéralement et se transforme en concentré.

La nutrition peut également altérer le contenu de la bulle: aliments épicés et trop gras, cornichons, ail et boissons gazeuses, les asperges peuvent avoir des effets néfastes sur le liquide. Les médicaments antimicrobiens, les vitamines du groupe B, peuvent également avoir un effet négatif. Des arômes extérieurs peuvent également se produire lors de l’utilisation active de boissons additionnées d’alcool, en particulier de bière.

Quand l'odorat donne un signal de détresse

Lorsque l'urine dégage une forte odeur désagréable, vous devez être alerté et compte tenu de la constance de ce phénomène, la meilleure solution consiste à contacter un spécialiste. Il convient également de mentionner les différences de sensations olfactives: un liquide à l'odeur dégoûtante, dépendant de la prédominance d'une teinte particulière, peut indiquer des processus pathologiques assez spécifiques dans le corps. Considérez ce qu'une odeur particulière peut indiquer:

  • Si l'urine pue avec l'acétone, on peut soupçonner la présence d'oncologie gastrique, de diabète sucré, d'un menu mal composé, dominé par les protéines et les graisses, les températures chroniquement élevées, l'épuisement du corps dans l'alimentation, la famine et les efforts physiques excessifs. Fait intéressant, l'acétone en petites quantités est constamment excrétée par les reins du corps, mais si l'arôme devient fort, nous pouvons parler de l'excès pathologique de la limite autorisée.
  • L'ammoniac est un autre composant constant de l'urine. Cependant, lors de l'amélioration de son odeur, il est nécessaire de prendre en compte les facteurs d'influence possibles. Nous pouvons parler de l'utilisation de médicaments contenant du fer et du calcium, de l'abus de protéines, rarement de la puanteur ammoniacale qui accompagne les processus inflammatoires survenant dans la cystite ou la pyélonéphrite. L'ammoniac peut être formé en raison de la stagnation de l'urine, de la déshydratation et des pathologies du foie.
  • La forte odeur d'urine peut donner un goût aigre rappelant le lait ou la choucroute gâtés. Dans ce cas, les lésions fongiques du système génito-urinaire sont principalement suspectées - généralement une candidose, une urétrite ou une pathologie vaginale. En outre, il y a une turbidité de l'urine, des démangeaisons, des pertes blanches, ressemblant à des flocons ou à une suspension et apparaissant dans la région génitale, une plaque blanchâtre sur la couche muqueuse vaginale et sur les lèvres génitales. La couleur aigre indique également des problèmes de fonctionnement des organes de l'appareil digestif - il peut s'agir d'une dysbiose intestinale, d'une acidité élevée du suc gastrique et d'autres affections douloureuses. L’acceptation de certains médicaments - généralement des agents antimicrobiens - provoque également l’apparence d’une aigreur, car leur utilisation perturbe l’équilibre de la microflore.
  • Dans de très rares cas, le liquide de la vessie pue le poisson gâté, mais des écoulements vaginaux peuvent y pénétrer après la pénétration dans le corps d'infections génitales, d'où un effet similaire. Ainsi, la pathologie vénérienne de la trichomonase provoque des lésions à la fois des organes génitaux et de l'urètre, et les agents pathogènes de la pathologie, en se reproduisant activement, sécrètent une leucorrhée jaunâtre qui dégage une odeur particulière de poisson.

Ce sont les changements les plus courants, mais il existe de nombreuses autres pathologies. Par exemple, la phénylcétonurie, qui implique un échec héréditaire du métabolisme des protéines, "sent" la moisissure. Une maladie rare de la triméthylaminurie est accompagnée de la puanteur des poissons pourris, qui sent non seulement l'urine, mais aussi tout le corps.

Il peut y avoir une saveur de sirop d'érable ou de sucre brûlé, qui indique la présence de leucinose. Cette maladie héréditaire est caractérisée par des troubles de la production d'enzymes qui décomposent certains acides aminés. En conséquence, ces derniers commencent à s'accumuler dans les tissus, provoquant une intoxication du corps. Les symptômes de la pathologie incluent également les vomissements, l'apparition de convulsions et des problèmes de coordination des mouvements.

En cas d'infection du système urinaire ou des organes génitaux du bâtonnet intestinal dans l'urine, l'odeur ressemble à celle des œufs pourris, le même phénomène accompagne la formation de pyélonéphrite ou d'oncologie du rectum. Si un symptôme similaire se produit chez les filles, on peut suspecter le développement de processus infectieux au niveau des reins et de la vessie.

Fait prouvé. La plupart des maladies du système urinaire s'accompagnent non seulement de modifications de l'arôme de l'urine, mais également de sa turbidité, de l'apparition de diverses inclusions pathologiques - pus, suspensions, etc.

Autres raisons pour changer les propriétés de l'urine

Très souvent, les propriétés de l'urine ne se modifient pas du fait du développement de maladies. Par exemple, un liquide peut avoir une odeur d’ail, de soufre ou d’ampicilline en raison de la consommation de certains aliments ou de l’utilisation d’antimicrobiens. Le chou ordinaire, en raison des composés soufrés qu'il contient, peut améliorer ou aggraver les arômes déjà déplaisants. Les condiments, notamment l'ail et le curry, la cardamome et le cumin, peuvent altérer les propriétés du contenu de la vessie.

Des changements apparaissent également lorsqu'une femme porte un enfant. Cependant, les raisons peuvent être des facteurs qui existaient avant la grossesse. Pendant cette période, il est très important de surveiller attentivement les nuances inhabituelles. Par exemple, pour les femmes enceintes, cela est considéré comme le plus dangereux lorsqu'un liquide a un arôme sucré, une teinte de pomme en décomposition ou de l'acétone. Ces symptômes peuvent indiquer l'apparition d'une maladie du sucre chez les femmes enceintes, la survenue d'une éclampsie ou d'une néphropathie.

Il est à noter que lors du port d'un enfant, les processus inflammatoires se développent le plus souvent au niveau de la vessie ou des reins, entraînant l'apparition de liquide à l'esprit purifiant ou aigre. Au troisième trimestre, la compression de l'uretère par l'utérus élargi n'est pas exclue, ce qui provoque la stagnation du contenu et augmente l'odeur d'ammoniac. Une autre raison pour laquelle votre propre urine chez une femme enceinte peut ne pas sentir est très agréable: l'apport sanguin accru aux couches muqueuses du corps, y compris les membranes nasales. En conséquence, même les urines les plus courantes et les sécrétions naturelles peuvent sembler nauséabondes.

Assez souvent, l'inconfort est causé par une mauvaise hygiène, une incontinence urinaire partielle, une cystite et d'autres causes.

Comment se débarrasser de la pathologie

Après avoir déterminé pourquoi l'urine commençait à avoir une odeur atypique, ils passent ensuite à l'élimination des facteurs déterminants ou au traitement afin de se débarrasser de la maladie accompagnée de ce phénomène désagréable. Les principales propositions pour l'élimination du phénomène pathologique incluent:

  • Une visite à un spécialiste avec des symptômes persistants, qui ne disparaissent pas même après l’élimination de tous les facteurs possibles. Le médecin déterminera l'examen nécessaire et élaborera un traitement de suivi.
  • À la maison, vous pouvez utiliser des bouillons à nœuds, des canneberges ou des canneberges - il est recommandé de les utiliser à la place du thé.
  • Il faudra revoir la nutrition, exclure les produits qui provoquent un phénomène désagréable.
  • Il est nécessaire de respecter le régime de consommation correct, en consommant au moins deux litres de liquide purifié pendant la journée.
  • Il est nécessaire de renforcer le contrôle de l'hygiène intime, compte tenu de la proximité de l'anus au vagin. Idéalement, le lavage est effectué après chaque selle, évitant ainsi la pénétration de la microflore pathogène dans l'urètre.

Le traitement avec l'utilisation de préparations pharmaceutiques n'est possible qu'après une définition précise de la maladie à l'origine du phénomène en question. Si le problème se situe dans les reins, une administration de diurétique est nécessaire. En cas d'insuffisance rénale, une hospitalisation peut être nécessaire. En cas d'infection du système urogénital, le traitement doit être complet avec l'utilisation d'agents antifongiques et d'antibiotiques. Le plus souvent, la thérapie est réalisée dans le contexte d'un régime alimentaire dans lequel il est nécessaire de limiter la consommation de farine, d'aliments gras et sucrés, en se concentrant sur les fruits et les légumes frais.

Il ne faut pas oublier que l’auto-traitement est interdit de territoire, ce qui évitera des complications inutiles.


Articles Connexes Hépatite