Combien faut-il préparer pour l'analyse de l'hépatite?

Share Tweet Pin it

Laisser un commentaire

Un test sanguin de dépistage de l'hépatite permet de détecter la présence d'anticorps dirigés contre le virus de l'infection dans le corps. La quantité analysée d’hépatite est déterminée par la méthode de diagnostic, le type d’étude, le stade de la maladie du patient et le type de virus détecté. Il existe 3 types courants de virus de l'hépatite - A, B et C. En raison de sa nature virale, la maladie se propage rapidement dans divers segments de la population. Un diagnostic tardif, un mauvais traitement entraînent des complications, une cirrhose et même la mort du patient. Par conséquent, au moindre soupçon, le médecin écrira certainement des instructions à la salle de manipulation. Le patient devra subir un test sanguin.

Indications pour l'analyse

L'hépatite se manifeste par les symptômes suivants:

  • une fièvre qui maintient le patient pendant une longue période;
  • urine foncée;
  • diminution ou manque d'appétit;
  • réduction de poids;
  • douleurs abdominales, vomissements, nausées;
  • baisse d'activité, faiblesse;
  • irritation de la peau, démangeaisons;
  • saignements;
  • jaunisse.

Il a été référé pour une hépatite pendant la préparation à l'opération, pendant la planification de la grossesse, si le taux d'ALAT était supérieur à la norme, pendant la consommation de drogue, cholestase, afin de vérifier son état de santé après des rapports sexuels non protégés. La maladie aux stades initiaux peut être asymptomatique. C’est la raison pour laquelle les tests de dépistage de l’hépatite sont prescrits non seulement pour les signes prononcés de la maladie, mais également pour les femmes enceintes, les professionnels de la santé, ainsi que pour la conception du livret hygiénique.

Où prendre l'analyse?

Si les symptômes de la maladie sont identifiés ou si un bilan de santé est nécessaire, un diagnostic en laboratoire du sang du patient est effectué. La direction de l'analyse est prescrite par le médecin traitant. Vous pouvez donner du sang pour l'hépatite à la clinique ou dans un laboratoire privé. Le coût des prélèvements sanguins pour le VIH et l'hépatite dépend des méthodes de recherche utilisées, des réactifs utilisés et du laboratoire sélectionné. En cas de doute, il est préférable de vérifier auprès de votre médecin où aller. Il sait probablement dans quels centres les résultats sont les plus précis.

Types de recherche

Général et biochimie

Test sanguin clinique général. La procédure est familière: du sang est prélevé sur un doigt, le résultat peut être collecté le lendemain. L'analyse générale est fondamentale pour le diagnostic - les processus inflammatoires dans le corps seront détectés. Matériau d'analyse biochimique extrait d'une veine. En fonction des indicateurs, le médecin déterminera l’état des organes internes - pancréas, foie, reins. La biochimie montre les statistiques du corps du patient - la quantité de bilirubine, les enzymes hépatiques par rapport à la normale. Après 24 heures, vous pouvez récupérer le résultat.

Méthodes de test PCR

Le résultat le plus correct est montré par l'analyse PCR, puisque le virus est détecté par le diagnostic ADN. Le résultat montrera la présence d'anticorps en quantités minimes. Le biomatériau est vérifié en 30 cycles. Cela permet de détecter un virus localisé dans une seule cellule. La précision de la réaction dépend de la qualité des réactifs utilisés. Vous pouvez récupérer le résultat le lendemain. Avec la forme latente de la maladie, le diagnostic standard par PCR est inefficace. Dans ce cas, le médecin prescrit une étude PCR avec détection d'hybridation-fluorescence en temps réel. La disponibilité est 1 jour.

Analyse immunologique

L'analyse immunologique aidera à déterminer la présence d'anticorps dans le corps contre les virus de types C et B. Des tests rapides simplifient grandement la procédure et le patient peut la passer sans même quitter son domicile. Les avantages de ce test sont la facilité d'utilisation, la capacité de détecter des anticorps en 30 minutes sans prendre de sang. Lors de l'utilisation de la salive, la sensibilité est de 98,1%. L'écouvillonnage buccal élimine le risque d'infection, tandis que le patient ne ressent aucune gêne lors de la manipulation. 15 minutes avant l'analyse ne peut pas manger et boire.

En outre, ils font des tests pour le VIH. En fonction des résultats du test sanguin, le médecin traitant corrigera le traitement en fonction du tableau clinique. Le matériel nécessaire au test de dépistage du sida provient d’une veine.

Résultats du test d'hépatite

Le sang pour l'hépatite se rend l'estomac vide. La période d'incubation du virus est de 28 à 35 jours. Par conséquent, le diagnostic est recommandé 6 semaines après l'infection. En fonction des résultats, le médecin déterminera le type de virus et la forme aiguë ou chronique de la maladie. La durée de conservation des tests d'hépatite varie de 20 jours à 3 mois. Si vous appartenez à un groupe à risque, il est recommandé de consulter à nouveau votre médecin après un certain temps.

Tests d'hépatite: que devez-vous savoir?

Selon les statistiques, plus de 3% de la population mondiale est infectée par le virus de l'hépatite. En particulier, l'hépatite C (HCV) avec une charge élevée. Cependant, ces statistiques monstrueuses ne reflètent pas un dixième de la réalité objective.

Types d'hépatite virale et valeur des tests

Il existe de nombreux types de virus qui causent l'hépatite. Par conséquent, ils distinguent les hépatites C, B, D, E et A ("chez les personnes" - ictère simple).

Qui a besoin d'un test d'hépatite C?

Contrairement à l'opinion répandue, non seulement les personnes des «couches sociales inférieures» sont en danger, mais également toutes les personnes qui ont consulté le dentiste au moins une fois dans leur vie. Par conséquent, les tests de dépistage du VIH et de l'hépatite sont souvent une condition préalable à l'emploi, à l'admission à l'université et dans de nombreux autres cas.

Où faire?

Il s'avère que beaucoup ne veulent pas être testés précisément par crainte d'une attitude négative de la part du personnel de l'hôpital public! Cependant, tout a changé depuis longtemps.

Combien coûte le dépistage de l'hépatite?

Les spécialistes d’un dispensaire privé interviennent dans les plus brefs délais (généralement pas plus de 2 jours) pour déterminer s’il existe ou non des anticorps contre le virus. Dans une institution médicale publique, les résultats peuvent «durer» plus longtemps - il faudra environ une semaine pour s'inquiéter.

Tout sur le diagnostic (examen de laboratoire)

Dans les cliniques privées modernes, à l’aide d’un bon équipement, identifiez les formes d’hépatite précoce et chronique.

Importance de l'analyse quantitative

Par l’analyse quantitative, déterminez ce que l’on appelle la charge virale - la concentration du virus dans le sang. Ceci est très important car avec une charge virale basse, on peut supposer un risque moins élevé de transmission du virus à une autre personne et une plus grande efficacité du traitement. En haut - l'inverse.

Analyse de l'hépatite C Décryptage quantitatif

Pour la standardisation, la charge virale est exprimée en unités internationales par ml (UI / ml):

• Une charge virale élevée est indiquée à un taux supérieur à 800 Me / ml;

Mais les avis sur la charge ultra-élevée et ses performances divergent. En outre, il existe le concept de "hors de la zone de sensibilité". C'est pourquoi, seul un spécialiste qualifié donnera une interprétation précise du diagnostic!

Test d'hépatite: tout ce que vous devez savoir sur lui

Vous pouvez suspecter la présence du virus de l'hépatite B dans le corps en fonction des symptômes cliniques suivants:

  • température corporelle basse et constante;
  • troubles dyspeptiques: nausée, vomissement;
  • manque d'appétit;
  • prurit;
  • douleur abdominale;
  • tendance saignante;
  • fatigue constante, faiblesse générale, aggravée par le soir;
  • augmentation de la pigmentation de la peau;
  • urine foncée;
  • perte de poids déraisonnable.

Tous ces signes sont une raison obligatoire pour tester le sang pour RW, le VIH et l'hépatite. Si le décodage d'un test sanguin pour les marqueurs d'hépatite virale donne un résultat positif, le patient sera soumis à un examen plus approfondi et un traitement compétent sera prescrit.

Moyens de détecter l'hépatite

La tâche diagnostique consistant à détecter l'hépatite virale consiste à détecter l'agent infectieux, à préciser son type et la nature des lésions des cellules du foie.

À cette fin, les tests de laboratoire complexes suivants peuvent être effectués:

  • analyses générales d'urine et de sang;
  • examen biochimique du sang;
  • Diagnostic PCR;
  • un test sanguin immunologique visant à rechercher les anticorps produits par le corps et les cellules du foie pour inactiver l'agent pathogène;
  • biopsie de cellules hépatiques;
  • tests biochimiques, à l'aide desquels vous ne pouvez pas effectuer de biopsie.

Tout d'abord, le patient doit contacter le thérapeute pour obtenir des instructions pour les tests. Le spécialiste expliquera comment l'analyse est effectuée pour l'hépatite et combien de jours elle est effectuée. Si le diagnostic est confirmé, le thérapeute dirige le patient vers un médecin spécialisé dans ce domaine - un spécialiste des maladies infectieuses, un hépatologue ou un virologue.

Quel est le résultat du test de dépistage de l'hépatite? Le décodage des résultats de l'étude ne doit être effectué que par un médecin. En général, dans les analyses d'urine et de sang pour le dépistage de l'hépatite, la confirmation de la présence de la maladie est plutôt problématique, beaucoup dépend de la forme de la maladie.

Ils peuvent uniquement indiquer qu'une infection est présente dans le corps, selon les critères suivants:

  • troubles de la coagulation;
  • faible taux d'hémoglobine;
  • diminution du nombre de plaquettes et, au contraire, du nombre de leucocytes dépasse les valeurs normales;
  • augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes;
  • détection d'urobiline dans l'urine.

Un test sanguin de biochimie permet de déterminer l'hépatite en détectant:

  • fractions de bilirubine;
  • les enzymes de film;
  • déséquilibre protéique;
  • augmentation des taux de lipides.


Une étude PCR détecte le virus de l'hépatite à travers son diagnostic ADN. Cette méthode est donc considérée comme la plus précise de nos jours. L'analyse PCR est très sensible aux agents étrangers dans les échantillons d'ADN, raison pour laquelle elle détecte avec précision la présence d'une maladie. Avec tous les standards de l'étude, le résultat discutable de l'analyse de l'hépatite est exclu, la réponse sera précise.

Le test suivant de dépistage de l’hépatite est un test sanguin immunologique, qui permet de détecter la présence d’anticorps dirigés contre le virus. Pour mener une telle étude peut non seulement dans des conditions de laboratoire, mais aussi à la maison avec l'aide de tests rapides spéciaux. Ils visent à détecter les anticorps anti-hépatite B et C.

La prochaine étude est une biopsie de cellules hépatiques. Son but est d'évaluer l'état de ce corps pour les dommages causés par les virus de l'hépatite. La biopsie est réalisée en prenant un matériel biologique - un morceau de tissu hépatique pour un examen plus approfondi en laboratoire. De nos jours, cette procédure a été remplacée avec succès par des tests spécifiques pour l'hépatite - fibrotest, actitest, etc.

Comment se déroule l'analyse?

Les analyses de sang sont la seule méthode correcte pour diagnostiquer l'hépatite. Cela est dû au fait que les méthodes de diagnostic visuelles ne permettent pas de détecter les virus, mais uniquement dans les liquides biologiques (l'analyse urinaire de l'hépatite révèle également des modifications du corps de nature inflammatoire).

Les symptômes de l'hépatite ressemblent au tableau clinique d'autres maladies: par exemple, gastrite, infections respiratoires, empoisonnement, etc. C'est pourquoi vous devez savoir comment une analyse de l'hépatite est effectuée pour s'assurer de la présence d'un virus dans le corps.

Le sang à examiner est prélevé dans une veine. S'il est possible de manger avant l'analyse de l'hépatite et combien de temps il est fait - le médecin doit informer à l'avance de tout. Parfois, l'analyse doit être répétée pour clarifier le diagnostic final.

Combien de temps est testé pour l'hépatite? Dans la plupart des cas, les résultats sont connus au bout de 2 jours, mais cette période peut être différée de 10 jours - tout dépend du choix de l’établissement médical.

Prix ​​et période d'analyse

Quelle est la validité d'un test sanguin de dépistage de l'hépatite - cette question est généralement posée par des personnes récemment examinées, qui ont maintenant besoin des résultats des tests d'hospitalisation effectués à l'hôpital, à des fins d'emploi ou à d'autres fins. La validité des tests d'hépatite est valable de 20 jours à 3 mois.

Le coût de l'analyse varie en fonction de l'établissement médical et de la complexité des examens effectués.

Comment se préparer à l'analyse?

Comment se faire tester pour le VIH et l'hépatite? La préparation doit être effectuée en tenant compte de certaines exigences, sinon il sera possible de douter de l'exactitude du résultat. Nous devrons reprendre l'analyse à nouveau. De faux résultats de recherche mèneront au fait que le médecin vous prescrira le mauvais traitement, qui sera non seulement inutile, mais également dangereux pour le corps.

Ainsi, la préparation à l'analyse du sang pour l'hépatite est la suivante:

  1. 12 heures avant l'analyse, vous devez abandonner le repas. L'étude est strictement réalisée à jeun. La pénétration de sucre et d'autres substances dans le matériau à l'étude peut fausser les résultats.
  2. 24 heures avant l'analyse, il est nécessaire d'exclure la consommation de boissons alcoolisées, d'aliments salés, épicés et gras, de fruits et de légumes jaunes. 48 heures - d'abandonner la nicotine.
  3. 2 semaines avant l'analyse, ne pas utiliser de médicaments.
  4. A la veille du test, pour limiter au maximum l'activité physique, il est interdit de faire de la physiothérapie, des ultrasons, des rayons X.
  5. Avant de réussir l'analyse, il est important d'informer le personnel médical des maladies somatiques associées, des réactions allergiques aux médicaments.
  6. Il n'est pas souhaitable de réussir le test pour le diagnostic de l'hépatite pendant les règles.
    En outre, les facteurs de stress, l'anxiété et l'insomnie peuvent affecter négativement le résultat du diagnostic.

Indicateurs normaux, transcription

Normalement, les anticorps et les antigènes du virus de l'hépatite devraient être absents. S'ils se trouvent dans le sang, on parle alors de la présence de la maladie sous une forme aiguë ou chronique. En cas de violation de la technique d'analyse, de transport et de collecte de sang veineux, l'analyse permet dans de rares cas de donner un résultat faussement positif.

Si le test d'hépatite est négatif, que signifie-t-il? Il existe deux options pour déchiffrer: soit une personne est en bonne santé (ce qui est observé dans la plupart des cas), soit il n’ya pas assez d’anticorps synthétisés dans son corps pour permettre le diagnostic d’une infection, ce qui n’est pas rare à un stade précoce de la maladie avec une infection récente dans le corps (au cours des six derniers mois). ).

  • charge virale élevée - plus de 800 UI / ml;
  • faible charge virale - moins de 800 UI / ml.

Si le résultat sur l'hépatite est positif, il est urgent de contacter un spécialiste des maladies infectieuses et un gastro-entérologue afin de réaliser des mesures diagnostiques et thérapeutiques ultérieures.

L'analyse de l'hépatite révèle dans le sang humain des anticorps dirigés contre ce virus, qui sont en fait des fractions de protéines produites par le système immunitaire en réponse à l'activité du virus dans l'organisme. La présence ou la suspicion de symptômes d'hépatite est une raison sérieuse d'aller chez le thérapeute pour les tests de diagnostic nécessaires. Même si les symptômes de la maladie existaient dans le passé et qu’ils sont absents pour le moment, il est toujours important de consulter un médecin, car l’hépatite peut être dissimulée et ses symptômes disparaître jusqu’à un certain point. L'étude dure jusqu'à 10 jours et la durée de conservation des tests de dépistage du VIH et de l'hépatite s'étend jusqu'à 3 mois.

Types de tests pour différents marqueurs d'hépatite

Le groupe des hépatites infectieuses comprend les maladies inflammatoires du foie, dont la cause est un pathogène viral. L'hépatomégalie (augmentation de son volume), un dysfonctionnement organique grave et une intoxication générale deviennent une conséquence des dommages au foie. À ce jour, sept formes de pathologie sont connues et nécessitent donc un diagnostic minutieux de l'hépatite et un traitement spécifique.

Pour poser un diagnostic correct, vous devez suivre une certaine séquence:

  • Tout d'abord, le médecin interroge les plaintes du patient et collecte un historique. Il est particulièrement important de parler d'intimité avec un patient atteint d'hépatite, de toxicomanie, de transfusion sanguine, d'eau potable de source de mauvaise qualité, de consultation d'un cabinet de dentiste ou d'un salon de tatouage;
  • l'examen physique comprend l'examen de la peau, nécessaire pour évaluer la gravité de la jaunisse. Une palpation (palpation) de la zone de l'hypochondre droit est également réalisée, au cours de laquelle le spécialiste détecte l'hépatomégalie. N'oubliez pas de mesurer la température, le pouls et la pression artérielle;
  • les diagnostics instrumentaux impliquent des ultrasons, des calculs, une imagerie par résonance magnétique et une biopsie du foie;
  • Les analyses de laboratoire comprennent des analyses de sang (cliniques, biochimiques, sérologiques et immunologiques).

Le diagnostic différentiel de l'hépatite est réalisé sur la base d'un examen objectif, d'une anamnèse et d'un examen complémentaire.

Types de tests de laboratoire pour l'hépatite

Le diagnostic en laboratoire comprend plusieurs types d’analyses parmi lesquelles il est intéressant de s’attarder:

  1. analyse d'urine. Le développement de l'hépatite est accompagné d'une jaunisse, qui se manifeste cliniquement par un assombrissement de l'urine. Ce symptôme est dû à une augmentation de la bilirubine dans le sang et à l'apparition de ses produits de décomposition dans l'urine, qui lui donnent la couleur de "bière brune". L'analyse a révélé une augmentation de l'urobilinogène et, dans le cas d'une maladie grave, de protéines et de globules rouges.
  2. examen clinique général du sang, qui révèle un faible taux d'hémoglobine et de globules blancs. Avec une diminution du contenu en plaquettes devrait parler de la forme sévère de l'hépatite;
  3. biochimie. Cette analyse n'est pas spécifique aux dommages viraux du foie, mais fait référence à des études assez informatives. Il révèle une augmentation du niveau de bilirubine, de phosphatase alcaline et de transaminases. Le degré d'augmentation des enzymes hépatiques (ALT, AST) peut être évalué en fonction de la gravité de la maladie. Le fait est que ces indicateurs indiquent la gravité des processus destructeurs dans les hépatocytes (cellules du foie), au cours de la destruction desquels les enzymes pénètrent dans le sang. En outre, des changements dans la composition quantitative sont observés parmi les fractions de protéines et les triglycérides;
  4. coagulogramme. Ce test montre l'état du système de coagulation du sang. Compte tenu de la dysfonction hépatique et de la carence en protéines, la teneur en facteurs de coagulation est réduite, ce qui peut provoquer un saignement important.

Les plus spécifiques sont les tests sérologiques et immunologiques de dépistage de l'hépatite. Ils vous permettent de détecter les particules virales et les anticorps contre les agents pathogènes dans le sang. Avec les réponses de recherche en main, le diagnostic différentiel de l'hépatite est beaucoup plus facile.

Chaque forme de pathologie a son propre marqueur, par exemple:

  1. L'hépatite A teste les anticorps IgM;
  2. dans l'inflammation infectieuse de type B, plusieurs marqueurs, à savoir, antigène de surface, anticorps totaux, ainsi que IgM et IgG;
  3. anti-hépatite C, anticorps IgG totaux et différentiels.

Tests d'hépatite A

Un test rapide de détection de l'hépatite A peut être effectué à l'aide de tests rapides spéciaux. Ils sont autorisés à utiliser à la maison. Le nombre de tests d'hépatite effectués dépend du fabricant des tests. Souvent, la durée de l’étude ne dépasse pas un quart d’heure.

  • ensemble de la société "Vegal". Il comprend les réactifs nécessaires, ainsi que des outils. Le fabricant affirme que la sensibilité de la méthode atteint 99%;
  • Les systèmes de dosage immunologique enzymatique Vitrotest peuvent détecter des anticorps IgM anti-VHA dans un court laps de temps. Pour l'analyse nécessitera un prélèvement de sang.

Malgré des commentaires positifs, les tests ne peuvent pas être utilisés comme seule méthode de diagnostic de l'hépatite. Ils ne conviennent que pour l'examen initial du patient et ne permettent pas de poser un diagnostic définitif.

Le laboratoire fournit une large gamme de services pour le diagnostic des inflammations hépatiques infectieuses. Pour déterminer la charge virale utilisée:

  1. dosage immunoenzymatique nécessitant du sang. Les marqueurs spécifiques sont IgM. Ils peuvent être trouvés dans les premiers jours de l'infection. Les anticorps sont synthétisés par le système immunitaire en réponse à la pénétration de l'agent pathogène. L'IgG est considérée comme une preuve de pathologie infectieuse et de la présence d'une immunité contre le virus.
  2. réaction en chaîne de la polymérase (PCR). Le nombre de jours nécessaires au test d'hépatite dépend du laboratoire et de la disponibilité de réactifs spéciaux. L'étude prend habituellement 1 à 3 jours. La technique permet de détecter le matériel génétique de l'agent pathogène avant l'apparition d'anticorps et les symptômes cliniques. L'analyse est la plus fiable et la plus efficace pour le diagnostic précoce de la maladie. La PCR est largement utilisée pour identifier les personnes infectées ayant été en contact avec le patient, évitant ainsi une épidémie.

Tests d'hépatite B

Afin de vérifier le foie pour une défaite avec le virus de type B, il est nécessaire de faire un don de sang pour déterminer les marqueurs:

  1. HBsAg - est enregistré au laboratoire à la fin de la période d'incubation. La persistance du marqueur six mois après le début de la maladie indique un processus d'infection chronique;
  2. Les anticorps anti-HBs sont observés lors de la convalescence. L'indicateur est responsable de la force de la réponse immunitaire contre l'hépatite. Grâce à lui, le médecin peut contrôler le niveau d'immunité après la vaccination;
  3. Anti-HBcorIgM - indique une inflammation virale aiguë du foie. Les anticorps apparaissent au début de la hauteur de la pathologie et sont présents dans le sang jusqu'à la guérison;
  4. Anti-HBcorIgG indique une maladie antérieure et une vaccination réussie;
  5. AgHBe est un indicateur de la présence d'un virus. Dès que la jaunisse se termine, le marqueur n'est pas enregistré dans le sang. Avec sa préservation à long terme, il convient de suspecter une hépatite chronique;
  6. Anti-HBe indique une maladie ou une rémission.

Tests d'hépatite C

L'analyse différentielle de l'hépatite est réalisée à partir des résultats du diagnostic de laboratoire. Ces études doivent être déchiffrées par un médecin, ce qui permet, en combinaison avec les symptômes cliniques, d’obtenir une image complète de la maladie. Combien pour se préparer à l'analyse de l'hépatite, peut être trouvé sur le site officiel du laboratoire. Il indique également le prix de chaque type de diagnostic et les recommandations pour la préparation de l'enquête.

Les marqueurs de l'hépatite infectieuse de type C comprennent:

  • L'anti-VHC montre la présence d'anticorps dirigés contre le virus. Ils peuvent apparaître un mois après l'augmentation des transaminases et l'apparition des signes cliniques de la maladie. Sur la base de la réponse de l'analyse, le médecin détermine combien de fois il est nécessaire de répéter l'étude. Ainsi, une réponse faussement positive peut être observée chez les personnes immunodéficientes, les donneurs, l'armée et les personnels de santé;
  • L’ARN (HCV) est l’analyse la plus fiable, car il indique la présence d’un agent pathogène pathogène et sa reproduction active. Ce marqueur est nécessaire pour confirmer la présence du virus dans le sang et pour évaluer l'efficacité du traitement.

L'ARN viral dans le sang est détecté bien avant l'apparition d'anticorps dirigés contre l'agent pathogène.

Tables de décodage

Le décodage des recherches en laboratoire consiste à comparer les résultats obtenus avec la norme, après quoi le médecin les compare aux symptômes cliniques et aux données de diagnostics instrumentaux. Seule une approche intégrée permet d’identifier rapidement la pathologie, de commencer le traitement et d’éviter les complications.

Vous trouverez ci-dessous un tableau pour chaque type d'hépatite virale, décrivant les résultats possibles des analyses et du décodage correspondants.

L'hépatite A

Malgré la possibilité d'une détection primaire du virus à l'aide de tests express, un diagnostic plus approfondi reste nécessaire. Les tests suivants sont effectués pour confirmer l'hépatite.

Conditions de disponibilité des tests de dépistage de l'hépatite

L'hépatite est une maladie grave pouvant causer le cancer et la cirrhose du foie. Il existe de nombreux types de virus, mais les plus courants et les plus dangereux sont les virus A, B et C. La livraison rapide des tests permettra d'éviter les conséquences du développement de cette maladie.

Quand et comment effectuer les tests?

Environ 3% des habitants de la planète sont infectés par l'hépatite. Cependant, ces données ne reflètent pas la réalité objective - même les plus contaminés ne le soupçonnent même pas. Cela réduit la possibilité d'un traitement rapide et les personnes infectées constituent une menace pour les autres, et en particulier pour leur famille.

L'infection se produit le plus souvent par le sang, mais certains types sont transmis par la salive et des aliments contaminés (hépatites A et B). Tout le monde a un certain risque d'infection, qui augmente avec:

  1. L'utilisation de fruits et légumes non lavés.
  2. Visites fréquentes de salons de tatouage, de piercing et d'ongles.
  3. Transfusions sanguines effectuées avant 1992.
  4. Opérations.
  5. Utilisation de produits d'hygiène personnelle (accessoires pour les ongles, rasoirs, brosses à dents).
  6. Vivre avec une personne infectée.
  7. Changement fréquent de partenaires sexuels.

Presque tous les virus de l'hépatite présentent des symptômes similaires:

  1. Problèmes digestifs.
  2. Faiblesse générale et fatigue.
  3. Perte d'appétit
  4. Saignements de nez.

Les symptômes sont similaires à ceux de la plupart des maladies virales et la présence d’un virus dans le corps ne peut être détectée que par des tests.

Auparavant, on pensait que l'hépatite se produisait le plus souvent chez les personnes de couches sociales inférieures et les toxicomanes, mais en réalité, tout le monde doit faire une analyse.

Comment se préparer aux tests? L'analyse se fait par des tests sanguins veineux. Cependant, son comportement est soumis aux exigences suivantes:

  1. Effectuer exclusivement sur un estomac vide.
  2. Le dernier repas ne devrait pas inclure de l'alcool et des aliments riches en matières grasses.
  3. Ne pas fumer avant la procédure.
  4. Il n'est pas souhaitable de mener une étude après une échographie, une fluorographie ou une kinésithérapie.
  5. Même le sang et le thé sont interdits avant de donner du sang (vous pouvez utiliser de l'eau propre).
  6. Respect de la paix émotionnelle et physique.
  7. Il est conseillé de procéder à l'analyse au plus tôt 6 semaines après l'infection présumée.
au contenu ↑

Les principaux types d'analyses

Le diagnostic de presque tous les types de maladies est effectué à l'aide de tests de détection de la présence d'anticorps dirigés contre une hépatite spécifique (ELISA) et de la détection de l'ARN du virus (PCR). Un test positif pour la présence d'anticorps ne signifie pas que la personne est infectée. Il est nécessaire de mener une étude sur la détection du virus à ARN.

Études sur le virus de type C

La maladie se caractérise par une période d'incubation latente. Les symptômes peuvent ne pas apparaître du tout jusqu'à ce que la maladie se transforme en cirrhose.

La majorité des personnes infectées n'observent pas la manifestation de symptômes, ou les manifestations sont similaires à la plupart des maladies infectieuses:

  • la faiblesse;
  • perte d'appétit;
  • l'apparition de varicosités;
  • douleurs articulaires;
  • hypertrophie du foie et de la rate.

Pour poser un diagnostic, basé uniquement sur les symptômes, il n'est pas nécessaire - il est nécessaire de passer des tests et de procéder à un examen du corps.

  1. Anti-HCV (ELISA).
  2. Virus à ARN (diagnostic PCR).

Un anti-VHC est détecté chez plus de la moitié des patients après l'apparition des premiers symptômes. L'anti-VHC peut donner un résultat faussement positif, ce qui rend nécessaire le diagnostic PCR.

La méthode PCR vous permet d’identifier la maladie quelques semaines après l’infection. Les diagnostics PCR sont le plus souvent effectués après anti-VHC, si des anticorps du virus ont été détectés. Mais il faut également savoir que le diagnostic PCR peut donner un résultat faussement positif, ce qui oblige à répéter la procédure.

Pour poser un diagnostic, vous devez obtenir un résultat positif à deux tests: anti-VHC et ARN-VHC. Les experts conseillent d'effectuer une analyse du virus à ARN au moins trois fois lors de la détection d'anticorps.

Des études sur les anticorps de la classe des IgM révèlent la forme de la maladie (active ou porteuse) et la quantité de virus contenue dans le sang en termes quantitatifs. Lorsqu'une maladie est détectée, des tests sont nécessaires pour déterminer le génotype du virus afin de prescrire un traitement sans danger.

Analyses pour la détection du groupe de virus A

L'hépatite A, ou maladie de Botkin, se transmet de manière domestique. L'infection est possible dans les endroits surpeuplés et lorsque les règles sanitaires ne sont pas suivies. Ce type de maladie est le moins dangereux et ne devient pas chronique. Mais si le traitement retardé peut donner des complications.

Actuellement, l'hépatite A peut être détectée par:

  1. Anti-VHA-IgG.
  2. Anti-VHA-IgM.
  3. Détermination de l'ARN (HAV-RNA) dans le sérum.

Les anticorps anti-VHA-IgG peuvent donner un résultat positif si une personne a déjà été vaccinée. Dans d'autres cas, un résultat positif indique la présence de la maladie ou le fait que la personne l'a récemment contractée. Avec un résultat négatif, une personne n'est pas immunisée contre l'hépatite, est en bonne santé, mais peut être infectée.

Anti-HAV-IgM peut donner un résultat négatif, positif et discutable:

  1. Un résultat négatif est qu'une personne n'est pas immunisée contre l'hépatite A et peut être infectée.
  2. Positif - infection ou maladie récente.
  3. Si le résultat est douteux, il est nécessaire de surveiller de près l'état du patient et, une semaine plus tard, d'effectuer une deuxième étude.

L'analyse la plus fiable est la détermination du virus à ARN. Son résultat positif suggère que la personne est infectée, négative - aucun ARN nocif n'a été détecté dans le sang.

Tests de virus du groupe B

L'hépatite B est le virus le plus courant et le plus résistant. Ils peuvent être infectés à la maison, lors de relations sexuelles ou par le sang.

Pour identifier la maladie, une étude HBsAg est recommandée. Avec son résultat positif, une personne a l'hépatite virale chronique B. Cependant, il convient de savoir qu'un résultat négatif peut être lié à une forme latente de la maladie.

Pour exclure cela, vous devez faire:

  1. Anti-HBcor.
  2. Anti-HBs.

Un anti-HBcor positif montre qu'une personne a déjà eu l'hépatite B, anti-HBs - le corps produit des anticorps protecteurs ou est vacciné, une personne a eu une forme aiguë de la maladie. Si les trois tests sont négatifs, la personne n'a jamais été en contact avec le virus et est en parfaite santé.

Détection des hépatites D et G

Le virus de type D inclut l’enveloppe protéique de l’hépatite B. Son développement n’est possible que lors de l’ingestion d’un virus B. Il s’agit d’une maladie très grave entraînant des modifications irréversibles du foie.

Le virus du groupe G peut se développer avec D, C et B. Cette maladie affecte le foie mais ne conduit pas à la forme active de la maladie. La transmission du virus est possible par le sang et sexuellement.

Les hépatites D et G sont détectées par le diagnostic PCR avec détermination du virus à ARN. Pour distinguer la forme aiguë de la maladie de la maladie chronique, il est nécessaire d’étudier la présence d’anticorps de la classe des IgM, qui permettent de déterminer la quantité de virus contenue dans le sang.

Tests de laboratoire pour le type de virus E

L'hépatite E a beaucoup en commun avec le type A. L'infection est possible par l'eau potable et les fluides corporels. La maladie a une forme aiguë de flux et est plus dangereuse pendant la grossesse. Pour déterminer le virus, il est nécessaire de passer des tests de détection des anticorps:

La durée des tests pour n'importe quel type d'hépatite est plutôt courte. La détection des anticorps dirigés contre les virus prend environ 2 jours. Dans la plupart des cliniques privées, les analyses sont prêtes le deuxième jour et dans les établissements publics, l’étude peut durer un peu plus longtemps - sept jours.

Combien de jours les analyses de sang pour l'hépatite

Test d'hépatite: combien de temps dure-t-il et quelle est sa validité?

Un test d'hépatite est un test sanguin de laboratoire visant à détecter la présence d'anticorps spécifiques dirigés contre un virus de cette maladie infectieuse. Les médecins classifient l’hépatite en trois types: A, B et C, toutes ces maladies sont semblables les unes aux autres en ce qu’elles affectent négativement le foie d’une personne.

L'hépatite pendant une longue période peut survenir de manière latente, sans que le patient le remarque. C'est pourquoi un test sanguin de dépistage de l'hépatite doit être soumis non seulement aux personnes qui soupçonnent avoir été infectées, mais également à celles qui travaillent dans le secteur des services, dans le secteur médical et dans l'industrie alimentaire. Les tests sanguins pour le VIH, le SIDA et l'hépatite doivent être testés chaque année. Ceci est fait dans un but préventif, pour se protéger et protéger les autres. Nous allons comprendre comment l’analyse de l’hépatite s’appelle et combien c’est fait.

Quand dois-je faire un test de dépistage de l'hépatite?

Toute personne ayant pour objectif la prévention ou en cas de suspicion d'infection par l'hépatite peut contacter un médecin généraliste ou un hépatologue pour faire un test sanguin pour détecter les marqueurs d'hépatite virale. Vous pouvez également le faire anonymement dans un laboratoire privé.

Vous pouvez suspecter la présence du virus de l'hépatite B dans le corps en fonction des symptômes cliniques suivants:

  • température corporelle basse et constante;
  • troubles dyspeptiques: nausée, vomissement;
  • manque d'appétit;
  • prurit;
  • douleur abdominale;
  • tendance saignante;
  • fatigue constante, faiblesse générale, aggravée par le soir;
  • augmentation de la pigmentation de la peau;
  • urine foncée;
  • perte de poids déraisonnable.

Tous ces signes sont une raison obligatoire pour tester le sang pour RW, le VIH et l'hépatite. Si le décodage d'un test sanguin pour les marqueurs d'hépatite virale donne un résultat positif, le patient sera soumis à un examen plus approfondi et un traitement compétent sera prescrit.

Moyens de détecter l'hépatite

La tâche diagnostique consistant à détecter l'hépatite virale consiste à détecter l'agent infectieux, à préciser son type et la nature des lésions des cellules du foie.

À cette fin, les tests de laboratoire complexes suivants peuvent être effectués:

  • analyses générales d'urine et de sang;
  • examen biochimique du sang;
  • Diagnostic PCR;
  • un test sanguin immunologique visant à rechercher les anticorps produits par le corps et les cellules du foie pour inactiver l'agent pathogène;
  • biopsie de cellules hépatiques;
  • tests biochimiques, à l'aide desquels vous ne pouvez pas effectuer de biopsie.

Tout d'abord, le patient doit contacter le thérapeute pour obtenir des instructions pour les tests. Le spécialiste expliquera comment l'analyse est effectuée pour l'hépatite et combien de jours elle est effectuée. Si le diagnostic est confirmé, le thérapeute dirige le patient vers un médecin spécialisé dans ce domaine - un spécialiste des maladies infectieuses, un hépatologue ou un virologue.

Quel est le résultat du test de dépistage de l'hépatite? Le décodage des résultats de l'étude ne doit être effectué que par un médecin. En général, dans les analyses d'urine et de sang pour le dépistage de l'hépatite, la confirmation de la présence de la maladie est plutôt problématique, beaucoup dépend de la forme de la maladie.

Ils peuvent uniquement indiquer qu'une infection est présente dans le corps, selon les critères suivants:

  • troubles de la coagulation;
  • faible taux d'hémoglobine;
  • diminution du nombre de plaquettes et, au contraire, du nombre de leucocytes dépasse les valeurs normales;
  • augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes;
  • détection d'urobiline dans l'urine.

Un test sanguin de biochimie permet de déterminer l'hépatite en détectant:

  • fractions de bilirubine;
  • les enzymes de film;
  • déséquilibre protéique;
  • augmentation des taux de lipides.

Une étude PCR détecte le virus de l'hépatite à travers son diagnostic ADN. Cette méthode est donc considérée comme la plus précise de nos jours. L'analyse PCR est très sensible aux agents étrangers dans les échantillons d'ADN, raison pour laquelle elle détecte avec précision la présence d'une maladie. Avec tous les standards de l'étude, le résultat discutable de l'analyse de l'hépatite est exclu, la réponse sera précise.

Le test suivant de dépistage de l’hépatite est un test sanguin immunologique, qui permet de détecter la présence d’anticorps dirigés contre le virus. Pour mener une telle étude peut non seulement dans des conditions de laboratoire, mais aussi à la maison avec l'aide de tests rapides spéciaux. Ils visent à détecter les anticorps anti-hépatite B et C.

La prochaine étude est une biopsie de cellules hépatiques. Son but est d'évaluer l'état de ce corps pour les dommages causés par les virus de l'hépatite. La biopsie est réalisée en prenant un matériel biologique - un morceau de tissu hépatique pour un examen plus approfondi en laboratoire. De nos jours, cette procédure a été remplacée avec succès par des tests spécifiques pour l'hépatite - fibrotest, actitest, etc.

Comment se déroule l'analyse?

Les analyses de sang sont la seule méthode correcte pour diagnostiquer l'hépatite. Cela est dû au fait que les méthodes de diagnostic visuelles ne permettent pas de détecter les virus, mais uniquement dans les liquides biologiques (l'analyse urinaire de l'hépatite révèle également des modifications du corps de nature inflammatoire).

Les symptômes de l'hépatite ressemblent au tableau clinique d'autres maladies: par exemple, gastrite, infections respiratoires, empoisonnement, etc. C'est pourquoi vous devez savoir comment une analyse de l'hépatite est effectuée pour s'assurer de la présence d'un virus dans le corps.

Le sang à examiner est prélevé dans une veine. S'il est possible de manger avant l'analyse de l'hépatite et combien de temps il est fait - le médecin doit informer à l'avance de tout. Parfois, l'analyse doit être répétée pour clarifier le diagnostic final.

Combien de temps est testé pour l'hépatite? Dans la plupart des cas, les résultats sont connus au bout de 2 jours, mais cette période peut être différée de 10 jours - tout dépend du choix de l’établissement médical.

Prix ​​et période d'analyse

Quelle est la validité d'un test sanguin de dépistage de l'hépatite - cette question est généralement posée par des personnes récemment examinées, qui ont maintenant besoin des résultats des tests d'hospitalisation effectués à l'hôpital, à des fins d'emploi ou à d'autres fins. La validité des tests d'hépatite est valable de 20 jours à 3 mois.

Le coût de l'analyse varie en fonction de l'établissement médical et de la complexité des examens effectués.

Comment se préparer à l'analyse?

Comment se faire tester pour le VIH et l'hépatite? La préparation doit être effectuée en tenant compte de certaines exigences, sinon il sera possible de douter de l'exactitude du résultat. Nous devrons reprendre l'analyse à nouveau. De faux résultats de recherche mèneront au fait que le médecin vous prescrira le mauvais traitement, qui sera non seulement inutile, mais également dangereux pour le corps.

Ainsi, la préparation à l'analyse du sang pour l'hépatite est la suivante:

  1. 12 heures avant l'analyse, vous devez abandonner le repas. L'étude est strictement réalisée à jeun. La pénétration de sucre et d'autres substances dans le matériau à l'étude peut fausser les résultats.
  2. 24 heures avant l'analyse, il est nécessaire d'exclure la consommation de boissons alcoolisées, d'aliments salés, épicés et gras, de fruits et de légumes jaunes. 48 heures - d'abandonner la nicotine.
  3. 2 semaines avant l'analyse, ne pas utiliser de médicaments.
  4. A la veille du test, pour limiter au maximum l'activité physique, il est interdit de faire de la physiothérapie, des ultrasons, des rayons X.
  5. Avant de réussir l'analyse, il est important d'informer le personnel médical des maladies somatiques associées, des réactions allergiques aux médicaments.
  6. Il n'est pas souhaitable de réussir le test pour le diagnostic de l'hépatite pendant les règles. En outre, les facteurs de stress, l'anxiété et l'insomnie peuvent affecter négativement le résultat du diagnostic.

Indicateurs normaux, transcription

Normalement, les anticorps et les antigènes du virus de l'hépatite devraient être absents. S'ils se trouvent dans le sang, on parle alors de la présence de la maladie sous une forme aiguë ou chronique. En cas de violation de la technique d'analyse, de transport et de collecte de sang veineux, l'analyse permet dans de rares cas de donner un résultat faussement positif.

Si le test d'hépatite est négatif, que signifie-t-il? Il existe deux variantes du décodage: soit une personne est en bonne santé (ce qui est observé dans la plupart des cas), soit il n’ya pas assez d’anticorps synthétisés dans son corps pour diagnostiquer une infection, ce qui n’est pas rare à un stade précoce de la maladie avec une infection récente dans le corps (au cours des six derniers mois). ).

La charge virale dans l'analyse est exprimée en unités internationales - UI / ml, par exemple:

  • charge virale élevée - plus de 800 UI / ml;
  • faible charge virale - moins de 800 UI / ml.

Si le résultat sur l'hépatite est positif, il est urgent de contacter un spécialiste des maladies infectieuses et un gastro-entérologue afin de réaliser des mesures diagnostiques et thérapeutiques ultérieures.

L'analyse de l'hépatite révèle dans le sang humain des anticorps dirigés contre ce virus, qui sont en fait des fractions de protéines produites par le système immunitaire en réponse à l'activité du virus dans l'organisme. La présence ou la suspicion de symptômes d'hépatite est une raison sérieuse d'aller chez le thérapeute pour les tests de diagnostic nécessaires. Même si les symptômes de la maladie existaient dans le passé et qu’ils sont absents pour le moment, il est toujours important de consulter un médecin, car l’hépatite peut être dissimulée et ses symptômes disparaître jusqu’à un certain point. L'étude dure jusqu'à 10 jours et la durée de conservation des tests de dépistage du VIH et de l'hépatite s'étend jusqu'à 3 mois.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin, en particulier pour Moizhivot.ru

Vidéo utile sur l'hépatite

Gastro-entérologues dans votre ville

Combien coûte le dépistage de l'hépatite?

Pour effectuer un diagnostic précis de l'hépatite, le meilleur moyen à ce jour est d'effectuer un test sanguin. Test sanguin général et biochimique. Alors, combien coûte l’analyse de l’hépatite et quelles règles faut-il respecter avant de réussir les tests?

Si vous avez besoin de connaître l’état de votre corps, d’identifier une éventuelle maladie cachée en fonction de vos symptômes, veuillez contacter le laboratoire médical. Les laboratoires médicaux pour le moment ne sont pas inhabituels, ils sont courants dans chaque ville et ne sont représentés ni par un ni par deux.

Vous vivez peut-être dans de petits centres régionaux où les diagnostics de laboratoire ne sont peut-être pas disponibles, puis contactez votre établissement médical, où le médecin vous orientera vers le laboratoire le plus proche, le laboratoire étant souvent situé dans un établissement médical.

Date limite d'analyse

La durée des analyses de sang (formule sanguine complète) est de 1 à 2 jours ouvrables. Dans des formes complexes d’analyses avec recherche biochimique (biopsie tissulaire) de la partie du foie atteinte, la période de diagnostic et le diagnostic correct peuvent aller jusqu’à 8 jours. Dans certains cas, un test sanguin peut durer - 5 à 10 jours (test hormonal), dans tous les autres cas d'analyse générale, de biochimie, de test sanguin pour le sucre, de détection de parasites et d'infections diverses - pas plus de 7 à 8 jours.

En règle générale, les tests peuvent être passés plus rapidement, ou plutôt, le résultat des tests peut être obtenu en contactant des laboratoires spécialisés. Pour une méthode rapide et rapide de détection de l'hépatite sous une forme ou une autre, il est nécessaire de dépenser plus d'argent pour l'urgence d'une analyse complexe.

Préparation à l'étude

Une prise de sang est effectuée à jeun. Au moins 8 à 9 heures devraient s'écouler entre le dernier repas et le début de l'analyse. Dans le cas d’une forme complexe d’hépatite C, il est recommandé de ne pas effectuer de test au plus tôt six semaines après l’infection présumée, car l’hépatite C présente une étiologie complexe de la maladie et de son dépistage.

Tests sanguins pour la classification et la détection des maladies

Numération sanguine complète - du doigt. L'analyse pour la recherche biochimique provient d'une veine.

Complète numération sanguine - le nom lui-même indique une analyse assez commune qui peut montrer l'état général du corps. Le point de départ pour le médecin est le résultat, qui indique la présence, la présence de processus inflammatoires dans le corps, la détection de l'infection.

Test sanguin biochimique - avec lequel vous pouvez évaluer l’état de tous les organes humains. Pour identifier l'état du foie, du pancréas, les reins peuvent effectuer une analyse biochimique précise du sang. Un test sanguin de biochimie donne une image claire du nombre d'éléments chimiques importants dans le corps.

Test de glycémie pour la glycémie - la glycémie peut tester le sucre. En tant que mesure préventive contre le diabète, il est souvent prescrit aux personnes âgées de 40 ans et plus. Les troubles endocriniens feront également l'objet d'un test sanguin de sucre.

Analyse de la réaction de coagulation du sang - les problèmes de coagulation du sang feront apparaître un coagulogramme, un hémostasiogramme en termes d'analyse.

Un test sanguin pour les marqueurs tumoraux - les tests pour la présence de formations d'onco peuvent révéler des protéines de tumeurs malignes. Le diagnostic opportun du cancer est extrêmement important pour un pronostic qualitatif en cas de succès du traitement.

Test sanguin sérologique - détection d'anticorps dans les maladies infectieuses, y compris l'hépatite à l'agent causal. Le groupe sanguin humain est déterminé à l'aide de cette analyse.

Test sanguin immunologique - établit divers complexes, des cellules immunitaires dans le corps humain. Lorsque immunodéficience. L'analyse est basée sur l'étude de la protéine-immunoglobuline, dont le décodage peut confirmer le caractère chronique ou le caractère aigu de la pathologie.

Tests sanguins avancés pour les marqueurs

La méthode des études de laboratoire pour déterminer la présence d’anticorps anti-hépatite A.

Anti-VHA-IgM, anticorps IgM anti-hépatite A.

Un test sanguin pour la détection des anticorps anti-hépatite A sert à diagnostiquer l'infection d'un moment récent ou l'état de la forme aiguë de la maladie.

Dès que les symptômes cliniques de la maladie commencent à apparaître, des anticorps de la classe des IgM peuvent être détectés. Leur concentration augmente pendant les 30 jours de l'évolution de la maladie et diminue fortement après, pour revenir à la lecture normale du contenu en anticorps.

Les tests d'hépatite A sont effectués:

  1. Jardin d'enfants avec beaucoup d'enfants en contact;
  2. Contact direct avec un patient atteint du virus de l'hépatite A (parents proches, amis, équipe au travail);
  3. À l'indicateur déjà identifié du niveau surestimé d'AlAt et d'AsAt;
  4. Avec des symptômes d'hépatite virale clinique.
  5. La période d'analyse est d'un jour.
  6. Un résultat positif est la détection des anticorps.
  7. Résultat négatif - les anticorps dans les valeurs de norme augmentées sont absents.

Analyse pour la détection de l'hépatite B des anticorps anti-HBs dirigés contre l'antigène HBs du virus de l'hépatite B. Avec un contenu accru, la détection des anticorps, l'analyse a un résultat positif (la maladie de l'hépatite B est détectée). L'apparition d'anticorps dans le sang indique la forme de l'évolution de la maladie dans une forme aiguë et chronique.

  1. Délais - un jour.
  2. Les analyses sont prises à jeun, au moins 8 à 9 heures avant le début de l'analyse, le dernier repas.

La méthode d'analyse du sang en laboratoire est déterminée par la présence d'anticorps dirigés contre l'antigène de l'hépatite C (anti-VHC total). Le résultat est considéré comme positif si l’antigène est dans le sang du patient. La forme aiguë, le premier stade de l'évolution de la maladie de cette forme commence à la quatrième, cinquième semaine après l'infection dans le sang.

L'analyse médicale est effectuée selon les indications suivantes:

  • Signes cliniques d'hépatite virale;
  • Augmentation de von AlAt, AsAT;
  • Manipulation parentérale;
  • Pendant la grossesse
  • Mode de vie sans discernement lors des rapports sexuels.

Les résultats du test sont prêts en un, deux jours ouvrables.

Le résultat négatif de l’analyse peut être - les 4 à 6 premières semaines de la période d’incubation de l’hépatite C avec des manifestations lentes, des symptômes.

Symptômes communs de l'hépatite

  • La fatigue;
  • La température monte;
  • Éruption du corps sous la forme de rubéole (petite éruption cutanée);
  • Coloration de la peau en jaune (y compris la paume);
  • Coloration jaune de la sclérotique, des muqueuses visibles, des protéines oculaires;
  • Baisse de l'appétit;
  • La détérioration de l'état de santé général;
  • Douleurs sourdes et lancinantes dans l'hypochondre droit;
  • Insomnie la nuit;
  • Somnolence pendant la journée;
  • Bouts de nausée;
  • Amertume dans la bouche;
  • Vomissements (éventuellement avec des impuretés biliaires);
  • Coloration de l'urine en couleur sombre (présence de bile);
  • Décoloration des masses fécales (la bile passe dans les organes urinaires);
  • Réduction de poids sans raison apparente;
  • Récession;
  • Manque de coordination;
  • Saignement possible (nasal, hémorroïdal).
  • La liste des médicaments dans le traitement de l'hépatite sous diverses formes
  • L'amixine;
  • Baraclude;
  • Altevir;
  • La véro-ribavirine;
  • Le viferon;
  • L'hépabène;
  • Galstani
  • Hepral;
  • Hepar Compositum;
  • L'imunofan;
  • L'isoprinosine;
  • Zeffix;
  • Intron;
  • L'interféron;
  • Karsil;
  • Livolin;
  • Pegasys;
  • Molixane;
  • Le pegintron;
  • Reaferon;
  • Repas de chardon-Marie;
  • Rebetol;
  • La ribavirine;
  • Regidron;
  • Sebivo;
  • Cycloferon;
  • Hofitol;
  • Ursosan;
  • Facteur de transfert;
  • Enterosgel;
  • Essentiale Forte H;
  • Phosphogliv;
  • Essliver Forte.

Chacun de ces médicaments vise des actions différentes en relation avec les effets sur les hépatites A, B, C, D, E. Seul un médecin, un hépatologue, un médecin peut attribuer un médicament correct et efficace après le diagnostic qualitatif d’une possible maladie. Les médicaments sont prescrits en tenant compte de la tolérance individuelle du médicament dans un dosage strict, qui dépend de la complexité du stade de la maladie.

L'auto-traitement entraîne les conséquences tristes de la lourdeur d'une maladie qui existe déjà dans le corps et progresse, ainsi que du risque possible de contracter une autre maladie lors de la prise de médicaments qui pourraient ne pas convenir au traitement individuel.

Un régime alimentaire obligatoire est une condition préalable au traitement de tous les types d'hépatite.

Numéro de régime 5

Il est indiqué dans les cas d'hépatite chronique, de cholécystite, de cholélithiase, une forme aiguë d'hépatite, pendant la période de convalescence.

Ce régime tient compte de la teneur élevée en protéines. Les graisses et les glucides sont la norme par jour pour répondre aux besoins du corps humain. L'exception dans ce régime sont les substances actives, les produits qui contiennent des huiles essentielles. Graisses réfractaires. Produits frits et fumés. Aliments riches en cholestérol, purine. Nommé une introduction accrue à la diète de légumes et de fruits, ce qui augmente l'effet cholérétique, un bon travail de motilité intestinale, l'effet maximum sur l'élimination du cholestérol, les toxines du corps. Boisson abondante avec des eaux minérales, bouillon de dogrose. Interdiction catégorique des boissons alcoolisées.

La valeur énergétique du régime est de 2500-3000kl. Composition en protéines - 90 grammes. Fat - 90 grammes. Glucides - 300-350 grammes. Tous les aliments doivent être chauds et froids, les aliments ne doivent pas être consommés. La cuisson doit être cuite à la vapeur, bouillie et cuite dans de rares cas.

Nutrition fractionnelle - 5-6 fois par jour.

Combien de jours faut-il effectuer des tests sanguins pour détecter l'hépatite?

L'hépatite est une maladie grave pouvant causer le cancer et la cirrhose du foie. Il existe de nombreux types de virus, mais les plus courants et les plus dangereux sont les virus A, B et C. La livraison rapide des tests permettra d'éviter les conséquences du développement de cette maladie.

Quand et comment effectuer les tests?

Environ 3% des habitants de la planète sont infectés par l'hépatite. Cependant, ces données ne reflètent pas la réalité objective - même les plus contaminés ne le soupçonnent même pas. Cela réduit la possibilité d'un traitement rapide et les personnes infectées constituent une menace pour les autres, et en particulier pour leur famille.

L'infection se produit le plus souvent par le sang, mais certains types sont transmis par la salive et des aliments contaminés (hépatites A et B). Tout le monde a un certain risque d'infection, qui augmente avec:

  1. L'utilisation de fruits et légumes non lavés.
  2. Visites fréquentes de salons de tatouage, de piercing et d'ongles.
  3. Transfusions sanguines effectuées avant 1992.
  4. Opérations.
  5. Utilisation de produits d'hygiène personnelle (accessoires pour les ongles, rasoirs, brosses à dents).
  6. Vivre avec une personne infectée.
  7. Changement fréquent de partenaires sexuels.

Presque tous les virus de l'hépatite présentent des symptômes similaires:

  1. Problèmes digestifs.
  2. Faiblesse générale et fatigue.
  3. Perte d'appétit
  4. Saignements de nez.

Les symptômes sont similaires à ceux de la plupart des maladies virales et la présence d’un virus dans le corps ne peut être détectée que par des tests.

Auparavant, on pensait que l'hépatite se produisait le plus souvent chez les personnes de couches sociales inférieures et les toxicomanes, mais en réalité, tout le monde doit faire une analyse.

Comment se préparer aux tests? L'analyse se fait par des tests sanguins veineux. Cependant, son comportement est soumis aux exigences suivantes:

  1. Effectuer exclusivement sur un estomac vide.
  2. Le dernier repas ne devrait pas inclure de l'alcool et des aliments riches en matières grasses.
  3. Ne pas fumer avant la procédure.
  4. Il n'est pas souhaitable de mener une étude après une échographie, une fluorographie ou une kinésithérapie.
  5. Même le sang et le thé sont interdits avant de donner du sang (vous pouvez utiliser de l'eau propre).
  6. Respect de la paix émotionnelle et physique.
  7. Il est conseillé de procéder à l'analyse au plus tôt 6 semaines après l'infection présumée.
au contenu ↑

Les principaux types d'analyses

Le diagnostic de presque tous les types de maladies est effectué à l'aide de tests de détection de la présence d'anticorps dirigés contre une hépatite spécifique (ELISA) et de la détection de l'ARN du virus (PCR). Un test positif pour la présence d'anticorps ne signifie pas que la personne est infectée. Il est nécessaire de mener une étude sur la détection du virus à ARN.

Études sur le virus de type C

La maladie se caractérise par une période d'incubation latente. Les symptômes peuvent ne pas apparaître du tout jusqu'à ce que la maladie se transforme en cirrhose.

La majorité des personnes infectées n'observent pas la manifestation de symptômes, ou les manifestations sont similaires à la plupart des maladies infectieuses:

  • la faiblesse;
  • perte d'appétit;
  • l'apparition de varicosités;
  • douleurs articulaires;
  • hypertrophie du foie et de la rate.

Pour poser un diagnostic, basé uniquement sur les symptômes, il n'est pas nécessaire - il est nécessaire de passer des tests et de procéder à un examen du corps.

  1. Anti-HCV (ELISA).
  2. Virus à ARN (diagnostic PCR).

Un anti-VHC est détecté chez plus de la moitié des patients après l'apparition des premiers symptômes. L'anti-VHC peut donner un résultat faussement positif, ce qui rend nécessaire le diagnostic PCR.

La méthode PCR vous permet d’identifier la maladie quelques semaines après l’infection. Les diagnostics PCR sont le plus souvent effectués après anti-VHC, si des anticorps du virus ont été détectés. Mais il faut également savoir que le diagnostic PCR peut donner un résultat faussement positif, ce qui oblige à répéter la procédure.

Pour poser un diagnostic, vous devez obtenir un résultat positif à deux tests: anti-VHC et ARN-VHC. Les experts conseillent d'effectuer une analyse du virus à ARN au moins trois fois lors de la détection d'anticorps.

Des études sur les anticorps de la classe des IgM révèlent la forme de la maladie (active ou porteuse) et la quantité de virus contenue dans le sang en termes quantitatifs. Lorsqu'une maladie est détectée, des tests sont nécessaires pour déterminer le génotype du virus afin de prescrire un traitement sans danger.

Analyses pour la détection du groupe de virus A

L'hépatite A, ou maladie de Botkin, se transmet de manière domestique. L'infection est possible dans les endroits surpeuplés et lorsque les règles sanitaires ne sont pas suivies. Ce type de maladie est le moins dangereux et ne devient pas chronique. Mais si le traitement retardé peut donner des complications.

Actuellement, l'hépatite A peut être détectée par:

  1. Anti-VHA-IgG.
  2. Anti-VHA-IgM.
  3. Détermination de l'ARN (HAV-RNA) dans le sérum.

Les anticorps anti-VHA-IgG peuvent donner un résultat positif si une personne a déjà été vaccinée. Dans d'autres cas, un résultat positif indique la présence de la maladie ou le fait que la personne l'a récemment contractée. Avec un résultat négatif, une personne n'est pas immunisée contre l'hépatite, est en bonne santé, mais peut être infectée.

Anti-HAV-IgM peut donner un résultat négatif, positif et discutable:

  1. Un résultat négatif est qu'une personne n'est pas immunisée contre l'hépatite A et peut être infectée.
  2. Positif - infection ou maladie récente.
  3. Si le résultat est douteux, il est nécessaire de surveiller de près l'état du patient et, une semaine plus tard, d'effectuer une deuxième étude.

L'analyse la plus fiable est la détermination du virus à ARN. Son résultat positif suggère que la personne est infectée, négative - aucun ARN nocif n'a été détecté dans le sang.

Tests de virus du groupe B

L'hépatite B est le virus le plus courant et le plus résistant. Ils peuvent être infectés à la maison, lors de relations sexuelles ou par le sang.

Pour identifier la maladie, une étude HBsAg est recommandée. Avec son résultat positif, une personne a l'hépatite virale chronique B. Cependant, il convient de savoir qu'un résultat négatif peut être lié à une forme latente de la maladie.

Pour exclure cela, vous devez faire:

Un anti-HBcor positif montre qu'une personne a déjà eu l'hépatite B, anti-HBs - le corps produit des anticorps protecteurs ou est vacciné, une personne a eu une forme aiguë de la maladie. Si les trois tests sont négatifs, la personne n'a jamais été en contact avec le virus et est en parfaite santé.

Détection des hépatites D et G

Le virus de type D inclut l’enveloppe protéique de l’hépatite B. Son développement n’est possible que lors de l’ingestion d’un virus B. Il s’agit d’une maladie très grave entraînant des modifications irréversibles du foie.

Le virus du groupe G peut se développer avec D, C et B. Cette maladie affecte le foie mais ne conduit pas à la forme active de la maladie. La transmission du virus est possible par le sang et sexuellement.

Conseils d'hépatologues

En 2012, le traitement de l'hépatite C a connu une avancée décisive. De nouveaux médicaments antiviraux à action directe ont été mis au point. Avec une probabilité de 97%, ils vous débarrassent complètement de la maladie. L'hépatite C est désormais officiellement considérée comme une maladie entièrement traitable dans la communauté médicale. Dans la Fédération de Russie et les pays de la CEI, les médicaments sont représentés par le sofosbuvir, le daclatasvir et le ledipasvir. À l'heure actuelle, il y a beaucoup de contrefaçons sur le marché. Les médicaments de bonne qualité ne peuvent être achetés qu’à des sociétés agréées et à la documentation pertinente. Aller sur le site du fournisseur officiel >>

Les hépatites D et G sont détectées par le diagnostic PCR avec détermination du virus à ARN. Pour distinguer la forme aiguë de la maladie de la maladie chronique, il est nécessaire d’étudier la présence d’anticorps de la classe des IgM, qui permettent de déterminer la quantité de virus contenue dans le sang.

Tests de laboratoire pour le type de virus E

L'hépatite E a beaucoup en commun avec le type A. L'infection est possible par l'eau potable et les fluides corporels. La maladie a une forme aiguë de flux et est plus dangereuse pendant la grossesse. Pour déterminer le virus, il est nécessaire de passer des tests de détection des anticorps:

La durée des tests pour n'importe quel type d'hépatite est plutôt courte. La détection des anticorps dirigés contre les virus prend environ 2 jours. Dans la plupart des cliniques privées, les analyses sont prêtes le deuxième jour et dans les établissements publics, l’étude peut durer un peu plus longtemps - sept jours.

Pensez-vous toujours qu'il est impossible de vaincre l'hépatite C?

À en juger par le fait que vous lisez ces lignes à présent, la victoire dans la lutte contre l'hépatite C n'est pas encore de votre côté.

Et vous avez déjà pris des médicaments toxiques qui ont beaucoup d'effets secondaires? C'est compréhensible, car ignorer la maladie peut avoir des conséquences graves. Fatigue, perte de poids, nausées et vomissements, peau jaunâtre ou grisâtre, goût amer dans la bouche, courbatures et articulations. Tous ces symptômes vous sont familiers?

Un remède efficace contre l'hépatite C existe. Suivez le lien et découvrez comment Olga Sergeeva a guéri l'hépatite C.

Faites-le nous savoir - mettez une évaluation Télécharger.

Types de tests pour différents marqueurs d'hépatite

Le groupe des hépatites infectieuses comprend les maladies inflammatoires du foie, dont la cause est un pathogène viral. L'hépatomégalie (augmentation de son volume), un dysfonctionnement organique grave et une intoxication générale deviennent une conséquence des dommages au foie. À ce jour, sept formes de pathologie sont connues et nécessitent donc un diagnostic minutieux de l'hépatite et un traitement spécifique.

Pour poser un diagnostic correct, vous devez suivre une certaine séquence:

  • Tout d'abord, le médecin interroge les plaintes du patient et collecte un historique. Il est particulièrement important de parler d'intimité avec un patient atteint d'hépatite, de toxicomanie, de transfusion sanguine, d'eau potable de source de mauvaise qualité, de consultation d'un cabinet de dentiste ou d'un salon de tatouage;
  • l'examen physique comprend l'examen de la peau, nécessaire pour évaluer la gravité de la jaunisse. Une palpation (palpation) de la zone de l'hypochondre droit est également réalisée, au cours de laquelle le spécialiste détecte l'hépatomégalie. N'oubliez pas de mesurer la température, le pouls et la pression artérielle;
  • les diagnostics instrumentaux impliquent des ultrasons, des calculs, une imagerie par résonance magnétique et une biopsie du foie;
  • Les analyses de laboratoire comprennent des analyses de sang (cliniques, biochimiques, sérologiques et immunologiques).

Le diagnostic différentiel de l'hépatite est réalisé sur la base d'un examen objectif, d'une anamnèse et d'un examen complémentaire.

Types de tests de laboratoire pour l'hépatite

Le diagnostic en laboratoire comprend plusieurs types d’analyses parmi lesquelles il est intéressant de s’attarder:

  1. analyse d'urine. Le développement de l'hépatite est accompagné d'une jaunisse, qui se manifeste cliniquement par un assombrissement de l'urine. Ce symptôme est dû à une augmentation de la bilirubine dans le sang et à l'apparition de ses produits de décomposition dans l'urine, qui lui donnent la couleur de "bière brune". L'analyse a révélé une augmentation de l'urobilinogène et, dans le cas d'une maladie grave, de protéines et de globules rouges.
  2. examen clinique général du sang, qui révèle un faible taux d'hémoglobine et de globules blancs. Avec une diminution du contenu en plaquettes devrait parler de la forme sévère de l'hépatite;
  3. biochimie. Cette analyse n'est pas spécifique aux dommages viraux du foie, mais fait référence à des études assez informatives. Il révèle une augmentation du niveau de bilirubine, de phosphatase alcaline et de transaminases. Le degré d'augmentation des enzymes hépatiques (ALT, AST) peut être évalué en fonction de la gravité de la maladie. Le fait est que ces indicateurs indiquent la gravité des processus destructeurs dans les hépatocytes (cellules du foie), au cours de la destruction desquels les enzymes pénètrent dans le sang. En outre, des changements dans la composition quantitative sont observés parmi les fractions de protéines et les triglycérides;
  4. coagulogramme. Ce test montre l'état du système de coagulation du sang. Compte tenu de la dysfonction hépatique et de la carence en protéines, la teneur en facteurs de coagulation est réduite, ce qui peut provoquer un saignement important.

Les plus spécifiques sont les tests sérologiques et immunologiques de dépistage de l'hépatite. Ils vous permettent de détecter les particules virales et les anticorps contre les agents pathogènes dans le sang. Avec les réponses de recherche en main, le diagnostic différentiel de l'hépatite est beaucoup plus facile.

Chaque forme de pathologie a son propre marqueur, par exemple:

  1. L'hépatite A teste les anticorps IgM;
  2. dans l'inflammation infectieuse de type B, plusieurs marqueurs, à savoir, antigène de surface, anticorps totaux, ainsi que IgM et IgG;
  3. anti-hépatite C, anticorps IgG totaux et différentiels.

Tests d'hépatite A

Un test rapide de détection de l'hépatite A peut être effectué à l'aide de tests rapides spéciaux. Ils sont autorisés à utiliser à la maison. Le nombre de tests d'hépatite effectués dépend du fabricant des tests. Souvent, la durée de l’étude ne dépasse pas un quart d’heure.

  • ensemble de la société "Vegal". Il comprend les réactifs nécessaires, ainsi que des outils. Le fabricant affirme que la sensibilité de la méthode atteint 99%;
  • Les systèmes de dosage immunologique enzymatique Vitrotest peuvent détecter des anticorps IgM anti-VHA dans un court laps de temps. Pour l'analyse nécessitera un prélèvement de sang.

Malgré des commentaires positifs, les tests ne peuvent pas être utilisés comme seule méthode de diagnostic de l'hépatite. Ils ne conviennent que pour l'examen initial du patient et ne permettent pas de poser un diagnostic définitif.

Le laboratoire fournit une large gamme de services pour le diagnostic des inflammations hépatiques infectieuses. Pour déterminer la charge virale utilisée:

  1. dosage immunoenzymatique nécessitant du sang. Les marqueurs spécifiques sont IgM. Ils peuvent être trouvés dans les premiers jours de l'infection. Les anticorps sont synthétisés par le système immunitaire en réponse à la pénétration de l'agent pathogène. L'IgG est considérée comme une preuve de pathologie infectieuse et de la présence d'une immunité contre le virus.
  2. réaction en chaîne de la polymérase (PCR). Le nombre de jours nécessaires au test d'hépatite dépend du laboratoire et de la disponibilité de réactifs spéciaux. L'étude prend habituellement 1 à 3 jours. La technique permet de détecter le matériel génétique de l'agent pathogène avant l'apparition d'anticorps et les symptômes cliniques. L'analyse est la plus fiable et la plus efficace pour le diagnostic précoce de la maladie. La PCR est largement utilisée pour identifier les personnes infectées ayant été en contact avec le patient, évitant ainsi une épidémie.

Tests d'hépatite B

Afin de vérifier le foie pour une défaite avec le virus de type B, il est nécessaire de faire un don de sang pour déterminer les marqueurs:

  1. HBsAg - est enregistré au laboratoire à la fin de la période d'incubation. La persistance du marqueur six mois après le début de la maladie indique un processus d'infection chronique;
  2. Les anticorps anti-HBs sont observés lors de la convalescence. L'indicateur est responsable de la force de la réponse immunitaire contre l'hépatite. Grâce à lui, le médecin peut contrôler le niveau d'immunité après la vaccination;
  3. Anti-HBcorIgM - indique une inflammation virale aiguë du foie. Les anticorps apparaissent au début de la hauteur de la pathologie et sont présents dans le sang jusqu'à la guérison;
  4. Anti-HBcorIgG indique une maladie antérieure et une vaccination réussie;
  5. AgHBe est un indicateur de la présence d'un virus. Dès que la jaunisse se termine, le marqueur n'est pas enregistré dans le sang. Avec sa préservation à long terme, il convient de suspecter une hépatite chronique;
  6. Anti-HBe indique une maladie ou une rémission.

Tests d'hépatite C

L'analyse différentielle de l'hépatite est réalisée à partir des résultats du diagnostic de laboratoire. Ces études doivent être déchiffrées par un médecin, ce qui permet, en combinaison avec les symptômes cliniques, d’obtenir une image complète de la maladie. Combien pour se préparer à l'analyse de l'hépatite, peut être trouvé sur le site officiel du laboratoire. Il indique également le prix de chaque type de diagnostic et les recommandations pour la préparation de l'enquête.

Les marqueurs de l'hépatite infectieuse de type C comprennent:

  • L'anti-VHC montre la présence d'anticorps dirigés contre le virus. Ils peuvent apparaître un mois après l'augmentation des transaminases et l'apparition des signes cliniques de la maladie. Sur la base de la réponse de l'analyse, le médecin détermine combien de fois il est nécessaire de répéter l'étude. Ainsi, une réponse faussement positive peut être observée chez les personnes immunodéficientes, les donneurs, l'armée et les personnels de santé;
  • L’ARN (HCV) est l’analyse la plus fiable, car il indique la présence d’un agent pathogène pathogène et sa reproduction active. Ce marqueur est nécessaire pour confirmer la présence du virus dans le sang et pour évaluer l'efficacité du traitement.

L'ARN viral dans le sang est détecté bien avant l'apparition d'anticorps dirigés contre l'agent pathogène.

Tables de décodage

Le décodage des recherches en laboratoire consiste à comparer les résultats obtenus avec la norme, après quoi le médecin les compare aux symptômes cliniques et aux données de diagnostics instrumentaux. Seule une approche intégrée permet d’identifier rapidement la pathologie, de commencer le traitement et d’éviter les complications.

Vous trouverez ci-dessous un tableau pour chaque type d'hépatite virale, décrivant les résultats possibles des analyses et du décodage correspondants.

L'hépatite A

Malgré la possibilité d'une détection primaire du virus à l'aide de tests express, un diagnostic plus approfondi reste nécessaire. Les tests suivants sont effectués pour confirmer l'hépatite.


Article Suivant

?

Articles Connexes Hépatite