Sofosbuvir - instructions d'utilisation, des critiques, des analogues et des formes de libération (comprimés de Sovaldi à 400 mg) pour le traitement de l'hépatite C des génotypes 1, 2, 3 et 4 chez l'adulte, l'enfant et pendant la grossesse. Composition, prix et perspectives d'entrée sur le marché russe

Share Tweet Pin it

Dans cet article, vous pouvez lire les instructions d'utilisation du médicament Sofosbuvir. A présenté des critiques de visiteurs sur le site - les consommateurs de ce médicament, ainsi que les avis de médecins spécialistes sur l'utilisation du Sofosbuvir (Sovaldi) dans leur pratique. Nous vous demandons d’ajouter plus activement vos réactions au médicament: le médicament a aidé ou non à éliminer la maladie, les complications et les effets indésirables observés, que le fabricant n’a peut-être pas mentionnés dans l’annotation. Analogues de Sofosbuvir en présence d’analogues structuraux disponibles. Utiliser pour le traitement de l'hépatite C de génotype 1, 2, 3 et 4 chez l'adulte, l'enfant, ainsi que pendant la grossesse et l'allaitement. Composition, coût et perspectives de l’introduction du médicament sur le marché russe.

Le sofosbuvir (Sofosbuvir) est un analogue de nucléotide utilisé en association avec d'autres médicaments pour le traitement de l'hépatite C. Sur le marché mondial depuis 2013. Par rapport à d'autres médicaments, le sofosbuvir a montré une efficacité supérieure, moins d'effets secondaires et une durée de vie plus de 2 à 4 fois supérieure. thérapie. Le sofosbuvir élimine l’utilisation de l’interféron alfa, un médicament antiviral ayant une série d’effets secondaires, l’élément principal du traitement de l’hépatite C dans de nombreux pays, dont la Russie.

Le sofosbuvir inhibe l'ARN polymérase utilisé par le virus de l'hépatite C pour copier son propre ARN. Le sofosbuvir est fabriqué par Gilead.

En 2013, la US Food and Drug Administration a approuvé l'utilisation du sofosbuvir en association avec la ribavirine comme traitement non injectable pour l'hépatite C des deuxième et troisième génotypes et pour la trithérapie combinée (sofosbuvir + ribavirine (orale) ) + interféron alpha (injection)) pour le traitement des 1er et 4ème génotypes de l'hépatite C. En 2014, l'association réussie du sofosbuvir avec le Ledipasvir a ouvert la possibilité de traiter l'hépatite C du 1er génotype sans utiliser d'interféron alpha. Les données cliniques sur l'utilisation du sofosbuvir chez les patients de génotype 5 ou 6 sont limitées.

La composition

Sofosbuvir + excipients.

Des indications

  • hépatite C chronique génotypes 1, 2, 3 et 4 (en thérapie combinée).

Formes de libération

Comprimés à 400 mg (sous la marque commerciale Sovaldi (Sovaldi)).

Mode d'emploi et schéma thérapeutique

La thérapie doit être effectuée uniquement par des médecins expérimentés dans le traitement de l'hépatite C chronique. L'utilisation de ce médicament en association avec d'autres médicaments est recommandée. La monothérapie au Softosbuvir n'est pas recommandée.

La dose recommandée chez l'adulte est de 1 comprimé de 400 mg par jour au cours de l'un des repas.

  • Pour l'hépatite C de génotype 4, 5 ou 6, l'association Sovaldi (sofosbuvir) + ribavirine + interféron alfa est utilisée pendant plus de 12 semaines.
  • Avec l'hépatite C de génotype 1, 4, 5 ou 6, avec la ribavirine (uniquement chez les patients présentant des contre-indications à l'utilisation d'interféron alpha ou d'intolérance à l'interféron) pendant plus de 24 semaines.
  • Pour l'hépatite C de génotype 2, avec la ribavirine pendant plus de 12 semaines.
  • En cas d'hépatite C de génotype 3, avec ribavirine et interféron alpha, plus de 12 semaines.
  • Les patients atteints d'hépatite C en attente d'une greffe du foie reçoivent une combinaison - sofosbuvir + ribavirine avant la greffe. Le régime est valable pour les patients co-infectés par l'hépatite B et le VIH.

La durée du traitement peut être augmentée jusqu'à 24 semaines, en particulier chez les patients présentant un ou plusieurs facteurs négatifs, tels qu'une fibrose / cirrhose progressive, une charge virale initiale élevée, une peau au teint noir, auparavant sans réponse à la ribavirine et à l'interféron alfa.

La dose de ribavirine administrée en association dépend du poids du patient (75 kg = 1.200 mg), est divisée en deux parties et est également prise pendant les repas.

La réduction de dose de sofosbuvir n'est pas recommandée.

Si la réception combinée de sofosbuvir avec l'interféron alpha entraîne des effets indésirables graves, vous devez réduire la dose d'interféron ou arrêter complètement de prendre le médicament. Les règles pour réduire la dose ou interrompre l'interféron sont prescrites dans des instructions spéciales.

En cas d'effets indésirables graves associés à la ribavirine, la dose de ribavirine doit être réduite en conséquence ou le médicament doit être arrêté complètement. Des règles spéciales permettant de réduire la dose ou d'arrêter de prendre la ribavirine sont décrites dans des instructions spéciales.

Après l'arrêt de la ribavirine, sur la base de tests sanguins améliorés et de symptômes cliniques, on peut tenter de reprendre la prise du médicament à une dose de 600 mg par jour, en le portant à 800 mg. Toutefois, l'administration ultérieure du médicament à la dose initiale (1 000 mg et 1 200 mg par jour) n'est pas recommandée.

Méthode et durée d'admission

  • En raison de son goût amer, la pilule doit être avalée sans être mastiquée et non divisée en morceaux. Prendre avec les repas.
  • Si des vomissements surviennent dans les 2 heures suivant la prise du médicament, une pilule supplémentaire doit être prise. En cas de vomissement après 2 heures, il n'est pas nécessaire de prendre un comprimé supplémentaire.
  • Si le médicament est oublié, si vous êtes en retard dans moins de 18 heures, vous devez prendre la pilule oubliée. La prochaine pilule est prise à l'heure habituelle. S'il a plus de 18 heures de retard, il prend la pilule suivante à l'heure habituelle.

Avec l'abolition complète de l'un des médicaments en combinaison avec la réception, devrait être pris et en prenant sofosbuvir.

Recommandations EASL 2017 pour le traitement du VHC

Effets secondaires

  • l'insomnie;
  • maux de tête;
  • la migraine;
  • diminution de l'appétit;
  • des convulsions;
  • des vertiges;
  • nausée, vomissement;
  • diarrhée, constipation;
  • bouche sèche;
  • fatigue
  • la dépression;
  • irritabilité;
  • anémie, neutropénie, diminution du nombre de lymphocytes et de plaquettes;
  • éruptions cutanées;
  • prurit;
  • une éruption cutanée;
  • douleurs articulaires;
  • myalgie;
  • des frissons;
  • fièvre
  • toux
  • rhinopharyngite;
  • déficience visuelle;
  • perte de cheveux;
  • peau sèche;
  • douleur à la poitrine;
  • asthénie.

Contre-indications

  • hypersensibilité au médicament et à ses composants.

La prudence s'impose chez les femmes en âge de procréer.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

La prudence s'impose chez les femmes en âge de procréer. Lorsqu’on utilise Sovaldi (Sofosbuvir) en association avec la ribavirine et l’interféron alfa, la grossesse n’est pas souhaitable. Évitez d'utiliser le médicament pendant la grossesse et l'allaitement. Il n'y a pas de données sur l'effet du médicament sur la reproduction.

Utilisation chez les enfants

Les données sur la sécurité et l'efficacité de la prise de Sofosbuvir chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans ne sont pas disponibles.

Instructions spéciales

Selon diverses sources, le prix du sofosbuvir aux États-Unis se situerait entre 84 000 et 168 000 dollars par cours, au Royaume-Uni à 35 000 £ pour un cours de 12 semaines. En septembre 2014, Gilead a annoncé qu'elle émettrait des licences de production pour 91 pays en développement. Le coût estimé du sofosbuvir en Inde ou en Chine est estimé à 300 dollars par cours.

À la fin de 2015, le sofosbuvir est en préparation pour son enregistrement sur le territoire de la Russie. Vous devez compter sur l’apparition de ce médicament sur notre marché dans un avenir prévisible. Peut-être (à cause de la distribution des génériques), à ce moment-là, le médicament aura un coût adéquat d'un traitement disponible pour nos patients, y compris par le biais de programmes d'aide gratuits.

Le médicament est inclus dans la liste des médicaments essentiels de l'OMS.

Interaction médicamenteuse

L'utilisation avec d'autres médicaments antiviraux peut être autorisée uniquement si les données disponibles l'emportent sur les risques possibles. Non recommandé réception commune de sofosbuvir et le télaprévir ou le bocéprévir. Non recommandé en association avec des médicaments qui sont de puissants inducteurs de glycoprotéines dans l'intestin (rifamycine, chasseurs, carbamacine et phénytoïne).

Analogues du médicament Sofosbuvir

Analogues structurels de la substance active:

  • Viropack (MPI Viropack) (Égypte);
  • Grateziano (Egypte);
  • Hepcinat (Inde);
  • Hopetavir (Bangladesh).

Analogues sur l'effet thérapeutique (fonds pour le traitement de l'hépatite C chronique):

  • Algeron;
  • Altevir;
  • Alfarona;
  • Asunaprevir;
  • Le daclatasvir;
  • Ingaron;
  • Intron A;
  • Lifferon;
  • Ledipasvir;
  • Molixane;
  • Le néovir;
  • Pegasys;
  • Le peginterféron;
  • PegIntron;
  • Realdiron;
  • Reaferon EU;
  • Rebetol;
  • La ribavirine de Medun;
  • Le ribamidil;
  • Roferon A;
  • Sovriad;
  • Le ferrovir;
  • Cycloferon.

Types d'hépatite

Il existe 11 souches de ce virus dans le monde. Dans notre pays, dans la très grande majorité des cas, seuls les trois premiers cas sont diagnostiqués, les génotypes 1 et 2 les plus courants étant le génotype. La chose la plus désagréable est que ces souches sont les plus difficiles à traiter. Les génotypes 1 et 2 de l'hépatite C sont particulièrement courants en Russie et présentent un traitement très similaire (médicaments, durée du traitement).

Il convient de noter que même dans un génotype, il existe des soi-disant quasi-espèces ou des sous-types, le génotype 1 "B" pouvant éventuellement être diagnostiqué. Chaque variante se voit attribuer son propre traitement, des médicaments supplémentaires, ses propres termes. Pour cette raison, ne vous soignez pas vous-même. Il est impératif de réussir un examen complet sous la supervision de médecins. Et seul un spécialiste peut poser un diagnostic précis et prescrire un traitement.

Dans certains cas, il peut arriver que le génotype ne puisse être déterminé sur la base des réactifs présents dans un établissement médical. Ensuite, il est souhaitable de postuler à une autre institution. Sinon, une thérapie est prescrite pour le génotype 1.

Génotype de l'hépatite C 1

1. 1er génotype de l'hépatite C. En l'absence de cirrhose ou d'infection par le VIH, le traitement dure 3 mois avec du sofosbuvir associé à du lédipasvir ou du daclatasvir. Dans les cas difficiles, la durée peut aller jusqu'à 48 semaines. En passant, un an de traitement est immédiatement prescrit aux personnes qui ont déjà reçu un traitement à base d'interféron en vain. Et de tels cas, comme nous l’avons déjà noté, se sont produits beaucoup Dans le même temps, l'efficacité des médicaments innovants atteint 96 à 100%.

Tableau 1 - Traitement du 1er génotype de l'hépatite C.

Génotype de l'hépatite C 2

2. 2ème génotype de l'hépatite C. Le sofosbuvir et le daclatasvir sont utilisés. En 24 semaines, presque 100% (à de très rares exceptions près) des patients sont complètement guéris - ce n'était pas le résultat au début de la décennie.

Tableau 2 - Traitement du 2ème génotype de l'hépatite C.

Faites confiance aux professionnels

Étant donné la forte demande pour ce produit sur le marché, vous pouvez souvent trouver de faux médicaments. Naturellement, leurs avantages seront au moins. Dans le même temps, le coût du sofosbuvir est assez élevé. Ainsi, afin de ne pas gaspiller votre argent et de ne pas perdre de temps, il vaut la peine d'acheter auprès de fournisseurs de confiance, ce qui est sans aucun doute Gepamed.

  • Ici, vous pouvez toujours obtenir une consultation abordable et détaillée sur le médicament.
  • La livraison la plus pratique et la plus rapide permettra dans un court laps de temps de commencer le traitement.
  • Les prix proposés vont agréablement surprendre et ravir.

En conclusion, il convient de noter que le sofosbuvir est un médicament innovant qui a révolutionné le traitement d'une maladie aussi terrible que l'hépatite de sérotype 1 et 2. Il a considérablement amélioré la qualité et l'espérance de vie de nombreuses personnes.

Hépatite C génotype 2. Traitement

L'hépatite C est une maladie inflammatoire infectieuse qui provoque des processus dégénératifs destructeurs dans le tissu hépatique. L'agent causal de la maladie est un virus contenant l'ARN. L'hépatite progresse lentement et peut se développer au fil des ans. Mais sa ruse est qu’il n’ya pas de signes de la maladie pendant longtemps, c’est pourquoi le diagnostic est considérablement entravé.

Par conséquent, dans la plupart des cas, la maladie est détectée lorsque le foie est gravement endommagé. En outre, l'hépatite contribue au développement de l'insuffisance hépatique, de la cirrhose et du cancer du foie.

L'infection se produit le plus souvent par le sang. Il est également possible de transmettre le virus par contact sexuel et in utero d'une femme enceinte à un enfant. Dans l'environnement, le virus meurt rapidement.

Au cours de la synthèse de l'ARN, les nucléotides viraux peuvent se rejoindre en différentes séquences, ce qui permet l'existence de 11 génotypes de l'agent pathogène. Les virus appartenant à six génotypes sont susceptibles de provoquer une maladie. Mais le plus souvent, il existe des virus 1, 2 et 3 génotypes. Ils sont répartis dans le monde entier. Les virus des génotypes 4, 5 et 6 sont extrêmement rarement diagnostiqués en Russie. Fondamentalement, la maladie est sensible aux résidents d’Asie du Sud-Est et d’Afrique.

En raison du fait que le virus est capable de muter constamment, le corps ne peut pas produire d'anticorps. Il est également impossible de synthétiser un vaccin contre l'hépatite C. Toutefois, dans 15 à 20% des cas, le système immunitaire est capable de détruire le virus qui a pénétré dans l'organisme. Dans d'autres cas, la forme chronique de la maladie se développe. La période d'incubation dure de 20 à 140 jours. Souvent, le virus de l'hépatite C est associé à d'autres types de virus, ce qui complique l'état du patient.

Le génotype 2 se distingue de ses «parents» par sa faible fréquence d'apparition (diagnostiquée dans 1% des cas), sa charge virale réduite et sa haute efficacité de traitement. Il se caractérise par une évolution très lente des processus inflammatoires (entre 20 et 30 ans) et conduit rarement au développement d'un carcinome hépatocellulaire. Par conséquent, le génotype 2 de l'hépatite C s'appelle "doux".

Si un génotype est diagnostiqué pour l'hépatite C 2, le pronostic et le traitement de la maladie sont très favorables par rapport aux autres génotypes et aboutissent dans 100% des cas à un rétablissement complet.

Traitement du génotype de l'hépatite C 2 avec les méthodes traditionnelles et les médicaments modernes

Grâce au développement rapide de la médecine, de nombreuses maladies, considérées jusqu'à récemment comme incurables, ont été guéries avec succès. L'hépatite C en fait également partie.

Plus récemment, le traitement de l'hépatite C de type 2 a été réalisé en utilisant une association d'interféron et de ribavirine, considérée comme le «traitement de référence par excellence». Mais l'efficacité de cette technique n'était que de 50%. En outre, beaucoup ont guéri après un certain temps, il y a eu une rechute de la maladie. Ce traitement a été accompagné d'effets secondaires graves, notamment la perte de cheveux, le développement d'une anémie, des perturbations du fonctionnement de la glande thyroïde, des troubles mentaux.

La situation a radicalement changé avec l’apparition de nouveaux médicaments antiviraux à action directe - Sofosbuvir, Daclatasvir, Ledipasvir. Ils bloquent le processus de réplication des protéines virales, ce qui explique pourquoi le virus ne peut pas se reproduire et meurt. Par conséquent, le sofosbuvir et ses analogues agissent sur tous les génotypes de l'hépatite C et empêchent le développement d'une rechute.

Grâce à eux, il y avait une chance de guérison, même chez les patients qui avaient déjà subi un traitement par interféron sans succès et avaient perdu tout espoir de guérison. En outre, les nouveaux médicaments n’entraînent pratiquement aucun effet secondaire et présentent un minimum de contre-indications.

Avantages des nouveaux médicaments antiviraux à action directe

Le sofosbuvir est apparu sur le marché mondial en 2013. En Russie, il a été officiellement enregistré en mars 2016. Tous les schémas thérapeutiques utilisant de nouveaux médicaments ont réussi les essais cliniques et ont été approuvés. Ils montrent une réponse virologique stable dans 95% des cas. En outre, le "oubli" de la maladie sera possible après 12 semaines. Pour prendre l'interféron et ses analogues besoin d'un an ou même plus.

Mais pour que le traitement de l'hépatite C avec deux génotypes soit un succès, il est nécessaire de suivre strictement le schéma. Ramassez-le après avoir déterminé le génotype du virus. À cette fin, une analyse sanguine biochimique, une réaction en chaîne de la polymérase et une biopsie sont effectuées. Au cours des études de laboratoire, non seulement le génotype du virus est déterminé, mais également le niveau de charge virale (nombre de virus dans le sang).

Le pronostic et le traitement de l'hépatite C de génotype 2 dépendent de manière significative du schéma utilisé. Lors du choix du schéma thérapeutique, ils tiennent compte, outre le génotype de l'hépatite, de l'état du foie, du degré de fibrose et de la présence de la cirrhose, de la présence d'une co-infection, en particulier du VIH, que le patient ait subi un traitement préalable ou non, ainsi que des possibilités financières.

Le traitement du génotype de l'hépatite C 2 avec l'association du sofosbuvir et du dactalasvir est le plus efficace. Ce schéma aidera même en présence de cirrhose et de co-infection par le VIH. Vous devez prendre le médicament dans les 12 semaines.

En présence de fibrose de grade 4 chez les patients déjà traités, il est recommandé d'inclure la ribavirine dans le schéma thérapeutique. Dans les cas graves, la durée du traitement est portée à 24 mois.

En outre, le médecin choisit en outre des hépatoprotecteurs qui aident à restaurer les cellules du foie, des antihistaminiques qui empêchent le développement de réactions allergiques et des complexes de vitamines renforçant le système immunitaire.

Un élément nécessaire de la thérapie est le régime alimentaire. Il est nécessaire d’éliminer complètement de votre alimentation les aliments gras, marinés et en conserve, les plats frits, épicés et fumés, la pâtisserie, les boissons alcoolisées, de limiter la consommation de pain frais. L'alimentation restaurera le fonctionnement du foie et d'autres organes du système digestif, abaissant les niveaux de cholestérol.

Pourquoi acheter du sofosbuvir pour traiter l'hépatite?

Ce médicament présente de nombreux avantages:

  • caractérisé par une grande efficacité de traitement;
  • permet 2 à 4 fois de réduire la durée du traitement;
  • détruit tous les génotypes du virus;
  • peut être utilisé pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que pour le traitement des enfants;
  • vous permet d'abandonner l'utilisation d'interféron;
  • presque pas de contre-indications;
  • les effets secondaires sont minimisés et légers;
  • Il est disponible sous forme de comprimé, contrairement à l'interféron, qui nécessite des injections.

Combien coûte le traitement de l'hépatite C?

Le coût du traitement dépend des médicaments utilisés et de la clinique. Il peut aller de 700 000 à 1,5 million de roubles pour le cours. Par conséquent, la majorité des personnes malades refusent un traitement car les coûts monétaires sont trop élevés.

Les sociétés pharmaceutiques indiennes ont suggéré de sortir de la situation actuelle. Ils ont commencé à produire des génériques entièrement conformes aux médicaments d'origine: en termes de composition, de mode d'action et d'efficacité du traitement. La seule différence est le prix inférieur. Par conséquent, le traitement avec un médicament indien coûtera plusieurs fois moins cher, ce qui n’affectera pas sa qualité.

Malheureusement, il n’est pas encore possible d’acheter du Sofosbuvir, du Daclatasvir et du Ledipasvir en Russie. Mais ces médicaments peuvent être commandés sur le site web sofosbuvir. rus

Si vous souhaitez plus d'informations, appelez-nous et nous répondrons à toutes vos questions.

Le schéma thérapeutique le plus efficace pour tous les génotypes 1 à 6: SOFOSBUVIR + VELPATASVIR

Qu'est-ce que le génotype 2 du virus de l'hépatite C et comment le traiter?

Le génotype 2 de l'hépatite C est un type d'infection qui affecte le foie. La maladie est souvent asymptomatique, ce qui complique le diagnostic. Parmi les types d'hépatite existants, cette infection est plus facilement tolérée. Lors du développement du virus, il n’ya pas de complications graves incompatibles avec la vie. La maladie est traitée avec succès.

Plus sur le génotype 2

Le virus a plusieurs variétés. Ils se distinguent les uns des autres par la combinaison d’une séquence de nucléotides constituant l’ARN viral. Il existe 6 génotypes du virus de l'hépatite. Certains ont un effet négatif particulièrement fort sur le corps. Le génotype 2 est le moins commun. Pour trouver le bon traitement, vous devez comprendre ce que c'est. Un virus de cette espèce se distingue par deux caractéristiques:

  • le nombre minimum ou l'absence complète de manifestations au stade initial de développement;
  • processus inflammatoire lent.

Le génotype de l'hépatite C 2 mieux que d'autres variétés peut être traité. C'est une infection susceptible au traitement antiviral. Selon les statistiques, 70 à 100% des personnes infectées sont guéries.

Le virus de génotype 2 infecte le foie. La principale difficulté réside dans le diagnostic opportun, dû à l'absence de symptômes caractéristiques lors de l'infection.

Lorsque le virus pénètre dans le corps humain, il se dépose dans les cellules du foie - les hépatocytes. L'hépatite C 2 se transmet de la même manière que d'autres types d'infection: par le sang, lors du passage dans le canal utérin, in utero. Malgré la facilité de la maladie, le génotype 2 est une forme rare d'hépatite. Une telle infection ne provoque pas de cancer du foie, ce qui la distingue des autres variétés.

Parmi la majorité des patients qui ont vaincu le virus, seule une petite partie est exposée au développement de l’infection. La rechute se produit chez chaque dixième personne. Lorsqu'il est infecté par l'hépatite C 2, le patient passe par deux phases: latente et active.

Dans le premier cas, il n'y a pas de symptômes. La phase active se caractérise par l’apparition de complications causées par un traitement intempestif. Lorsque vous consultez un médecin, une personne infectée se plaint de symptômes courants qui se manifestent généralement par un rhume. Cependant, le traitement classique ne fonctionne pas, au contraire, de nouveaux signes apparaissent et l'état général du corps se dégrade. Cela indique le développement d'une autre maladie. Lors d'études de laboratoire dans de tels cas, on constate que le foie est affecté du génotype 2 de l'hépatite C.

La probabilité d'infection augmente dans certaines conditions:

  • intervention chirurgicale;
  • procédures dentaires;
  • transfusion sanguine, ainsi que son nettoyage par du matériel informatique;
  • mesures impliquant la violation de l'intégrité de la peau: tatouage, perçage, manucure;
  • toxicomanie, dans laquelle des substances narcotiques sont administrées par voie intraveineuse;
  • situations traumatiques où le risque de lésions cutanées est élevé et où le porteur du virus peut être en contact.

Symptomatologie

Pour commencer le traitement, vous devez diagnostiquer correctement. Dans le même temps, faites attention aux signes. Étant donné qu'il n'y a aucun symptôme pendant la phase de latence, des manifestations caractéristiques peuvent indiquer un développement intensif du processus inflammatoire dans le foie. Signes avec ce qui suit:

  • perturbation de l'appétit sur le fond des nausées, des vomissements;
  • maux de tête et vertiges, irritabilité, affaiblissement du corps;
  • à mesure que l'inflammation se développe, la température augmente;
  • douleur dans les articulations;
  • douleur dans le foie (quadrant supérieur du côté droit);
  • si le processus inflammatoire n'est pas arrêté, l'organe affecté est agrandi;
  • les matières fécales deviennent claires et l'urine s'assombrit;
  • signes de jaunisse: jaunissement de la sclérotique et de la peau.
  • démangeaisons

Mesures thérapeutiques

Pour confirmer le diagnostic, utilisez la méthode de la PCR ou de la réaction en chaîne de la polymérase. Avec lui, vous pouvez déterminer le type de virus. En cas de suspicion d'hépatite C 2, un test sanguin et urinaire est effectué. En cas de symptômes inhabituels, effectuez un examen supplémentaire par échographie. Pour le diagnostic est important et l'évaluation de l'état général du corps: antécédents, symptômes, informations sur l'état du foie, obtenues par palpation.

Le schéma thérapeutique pour le génotype 2 de l'hépatite C comprend:

  • médicaments antiviraux;
  • agents immunostimulants;
  • hépatoprotecteurs;
  • régime

Inhibiteurs d'ARN viral

Le traitement du génotype de l'hépatite C 2 est effectué en fonction du schéma développé. Lorsqu'il est infecté par un tel virus, seuls certains moyens sont utilisés. Plusieurs combinaisons efficaces ont été développées, mais les médicaments antiviraux et immunostimulants sont toujours au cœur. Le groupe du premier de ces fonds comprend:

Le traitement avec de tels médicaments est appelé «l'étalon-or» de l'hépatite C. En outre, ces médicaments sont tout aussi efficaces dans le traitement de divers génotypes de l'infection, y compris la variété 2. La ribavirine est un agent antiviral dans les pilules. Le principe actif de la composition pénètre dans les cellules du foie et interagit avec le virus: il bloque son activité en inhibant la synthèse des protéines et de l'ARN viral.

La ribavirine a été développée spécifiquement pour le traitement de différents génotypes de l'hépatite C. La durée du traitement avec ce médicament est de 24 semaines. Si le corps du patient ne peut pas être traité, le traitement peut être prolongé à 6 mois. Pendant la période de prise du médicament, il est recommandé de réaliser des tests de laboratoire sur du sang et des échantillons de foie à la 2e et 4e semaines de traitement, puis régulièrement jusqu'à la fin du traitement. Parallèlement à l'utilisation de l'interféron alpha, l'effet de la ribavirine est renforcé.

Le sofosbuvir est un médicament antiviral coûteux. Il est indiqué en cas d'infection à l'hépatite C 2. En raison de son coût élevé, le médicament de ce type est souvent remplacé par un générique (analogues d'une action similaire). Le sofosbuvir est prescrit en association avec d'autres médicaments antiviraux. Si un organisme a été infecté par l'hépatite de génotype 2, le traitement par un tel agent se poursuit pendant 3 mois. Le daclatasvir est un autre médicament antiviral à action directe, prescrit pour le traitement de l'hépatite C.

Médicaments immunomodulateurs

Les interférons sont utilisés avec des agents qui inhibent l'ARN viral. En conséquence, la source de la maladie est influencée par une thérapie complexe, tandis que l'infection est bloquée de tous les côtés: de l'intérieur (dans les cellules du foie) - par l'action d'agents antiviraux, de l'extérieur - sous l'influence des fonctions de protection de l'organisme. Les interférons et les peginterférons (pégylés) peuvent être utilisés. Ces derniers sont de 2 types:

  • le peginterféron alpha 2a;
  • peginterféron alpha 2b.

De tels moyens donnent le meilleur résultat, car ils restent plus longtemps dans le corps.

Hépatoprotecteurs, régime

Pour maintenir la fonction du foie et protéger ce corps des effets négatifs du virus, prescrire des médicaments spéciaux. Ce sont des hépatoprotecteurs, parmi lesquels la silymarine, l’essentiale et l’acide ursodésoxycholique sont couramment utilisés dans le traitement de l’hépatite C 2. Pour réduire la charge sur le foie pendant la période de traitement, ainsi qu’à la fin du traitement, il est nécessaire de suivre le régime numéro 5:

  • limiter les graisses;
  • réduire la quantité de sel;
  • il est interdit d'utiliser des aliments riches en acide oxalique, huiles essentielles, purines et cholestérol;
  • plus de fibres sont introduites dans l'alimentation, la pectine joue également un rôle important.

Il est recommandé de manger fractionné - en petites portions 4-6 fois par jour. En cas d'atteinte hépatique, il est important d'augmenter la quantité de liquide consommée. Pendant la période de restauration des fonctions de ce corps, les plats cuits à la vapeur devraient être cuits et bouillis. Il n'est pas recommandé de faire frire les aliments, car dans ce cas, les graisses sont transformées en substances cancérogènes et peuvent aggraver l'état du foie.

Schémas thérapeutiques

Pour l'hépatite C 2, les combinaisons de médicaments suivantes sont efficaces:

  1. Ribavirine + Sofosbuvir. Durée du traitement - 3 mois, à condition qu'il n'y ait pas de maladie chronique grave. Si la cirrhose du foie est apparue, le traitement peut être plus long - le traitement est prolongé de 5 mois.
  2. Sofosbuvir, Peginterfern, Ribavirin. Le traitement dure 3 mois. Ce schéma est utilisé pour les rechutes et les complications (cirrhose du foie).
  3. Sofosbuvir + Daclatasvir. Le traitement selon ce schéma est recommandé si, parallèlement à l'infection par l'hépatite C 2, d'autres maladies graves du foie se développent. En outre, la combinaison de ces médicaments donne un bon résultat dans la récurrence de l'infection.

Dans tous les cas, la posologie est déterminée par le médecin. Au lieu de médicaments coûteux peuvent être utilisés analogues.

Quelle est la prévision?

Si vous utilisez le moyen d'action directe (Sofosbuvir, Daclatasvir), la probabilité de guérison complète est de 97-100%. Le pronostic est positif et, lors de la prise de ribavirine, interféron. Cependant, il est à noter que tous les patients ne répondent pas de la même manière à un tel traitement. Dans de tels cas, il est préférable de prendre peginterferony. Plus la thérapie est commencée tôt, plus il est probable que la maladie soit complètement guérie. Si, en même temps que le traitement principal, il faut prendre des hépatoprotecteurs et suivre un régime, le foie se rétablira plus rapidement.

Règles générales et schéma thérapeutique pour l'hépatite C (deuxième génotype)

Le deuxième génotype de l'hépatite virale C est répandu dans le monde entier. Au début des années 90 du vingtième siècle, le VHC était considéré comme une maladie incurable. La pharmacologie a prouvé le contraire: à ce jour, les statistiques suggèrent que 70% des patients sont guéris.

L'hépatite C est un type de maladie infectieuse du foie dans laquelle le virus du VHC infecte progressivement les tissus et les cellules de cet organe. De tous les génotypes, le second est moins commun et plus susceptible au traitement antiviral.

C'est important! Cet article est à titre informatif seulement, la prescription, la posologie et le traitement sont uniquement destinés à l'objectif recherché et sous surveillance médicale. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

Méthodes de traitement

Après le diagnostic de la maladie, l'analyse quantitative de l'ARN viral et la détermination du génotype à l'aide d'un test sanguin biochimique et d'une biopsie du foie, l'hépatologue (ou le spécialiste des maladies infectieuses) vous prescrira un traitement. Selon le bien-être du patient, cela peut être effectué en hospitalisation ou en ambulatoire.

Il existe des médicaments pour le traitement de 2 génotypes de l'hépatite C chronique avec les ingrédients actifs suivants:

Ces dernières années, le marché de la pharmacologie a élargi la gamme d’agents antiviraux pour le traitement du génotype 2 de l’hépatite C chronique, qui peut guérir la maladie dans 80 à 100% des cas. Leurs producteurs sont l'Egypte, l'Inde, la Russie, l'Amérique et les pays européens.

Outre les principaux médicaments pour le traitement de l'hépatite C chronique de génotype 2, des hépatoprotecteurs sont affectés à la restauration du tissu hépatique. Ces médicaments peuvent être divisés en groupes:

  1. Avec la substance active d'origine animale: Sirepar, Hepatosan, Prohepar.
  2. Préparations à base de plantes: Galstena, Carsil, Heppel, Gepabene.
  3. Synthétique: Antral, Ursosan, Eskhol, Essliver.
  4. Phospholipides: Essentiale, Enerlyn, Gepaforte, Phospholip.
  5. Acides aminés: Heptral, Méthionine, Heptor.
  6. Vitamines: Supradin, Complivit, Undevit, Vitrum.
  7. Suppléments: Ovesol, Dipana, Hépatrine.

Les plus sûrs pour les enfants sont les hépatoprotecteurs: Galstena, Heppel, Essentiale.

Pour éliminer les effets secondaires, il existe des pilules: Neupogen, Recormon, Revolade.

En plus du traitement médicamenteux, le patient doit suivre un régime qui implique une consommation proportionnée de protéines et de glucides, une réduction de la quantité de graisse dans le régime. Le régime alimentaire aidera le patient à travailler le foie et les voies biliaires, les intestins, afin de normaliser le taux de cholestérol. Selon ce régime, pendant et après le traitement, il est nécessaire de limiter la consommation de tels produits:

  • pain et muffins frais;
  • bouillons de viande et de champignons gras;
  • viandes et poissons gras;
  • viande fumée, marinades et marinades, aliments en conserve;
  • nourriture frite;
  • légumineuses, oseille, épinards, radis, ail;
  • produits laitiers gras, y compris la crème glacée;
  • chocolat, crèmes, crème;
  • café, cacao et boissons froides.

Les pathologies concomitantes, l'état général du corps et la capacité financière du patient sont les facteurs déterminants lors du choix d'un schéma de traitement et d'une combinaison de médicaments. Selon la gravité de la maladie, le traitement antiviral peut durer de 12 à 24 semaines.

Drogues

Au cours de la dernière décennie, la réflexion sur les indications et les contre-indications du traitement de l’hépatite C de génotype II a été révolutionnaire. Les médicaments antiviraux suivants sont recommandés, le schéma thérapeutique pour lequel il est choisi individuellement par le médecin.

  1. Les fabricants indiens du médicament Hepcinat, dont le principe actif est le sofosbuvir, recommandent un traitement de 12 semaines en association avec la ribavirine. En cas de cirrhose du foie, le médicament est prescrit en association avec le daclatasvir et la ribavirine jusqu'à 24 semaines. Il n'est pas recommandé de le prendre avec le bocaprevir et le télaprévir
  2. Pegasis - médicament suisse immunocorrecteur à action antivirale. Le principe actif peginterféron alpha-2a est utilisé à la fois en monothérapie et avec la ribavirine. Le PEG est administré par voie sous-cutanée, la ribavirine par voie orale. Un traitement par ribavirine pour le VHC de génotype II dure 24 semaines, quelle que soit la charge virale. La réduction de la durée du traitement à 16 semaines peut entraîner une rechute. Dans ce cas, la tolérabilité d'un traitement complexe et de facteurs cliniques supplémentaires est prise en compte. Il est particulièrement indésirable de réduire le traitement avec une charge virale élevée.
  3. Algeron - Peginterféron russe Alfa-2b de Russie; est injecté par voie sous-cutanée dans la cuisse ou le bas-ventre, à chaque alternance du site d'injection. Indique l'utilisation d'une dose par semaine, dont la taille dépend du poids du patient, et est fixée conformément aux instructions. Si, après 12 semaines d’utilisation du médicament, l’activité virale a diminué, le traitement sera recommandé pendant 3 mois supplémentaires.
  4. MPI Viropack est un générique égyptien du médicament Sofosbuvir. Se combine à la ribavirine et à PI-alpha. Le traitement dure 12 semaines en association avec le ribavirintrifosfatom. La monothérapie n'est pas recommandée.
  5. Daclavirocyrl 60 (Daclatasvir) est un générique de Daclatosvir de fabrication égyptienne. Le traitement est recommandé après un traitement infructueux par PI-alpha. L'application avec Sofosbuvir donne une garantie de récupération à 100%. En association avec Asunopivir - 90% des cas sont positifs. Un traitement avec Ribavirin ou Sovaldi peut également être prescrit. Il est appliqué de 12 à 24 semaines comme prescrit par un médecin.

Le coût du traitement dépend des médicaments utilisés en thérapie et du lieu du traitement: institution publique ou privée. Médicaments nationaux beaucoup moins chers que leurs homologues étrangers.

N'oubliez pas non plus que, conformément à la Constitution de la Fédération de Russie, tout citoyen a droit à un traitement médical gratuit. Mais en réalité, le prix de la santé varie entre 700 000 et 1,5 million de roubles pour 1 cours. Le coût du traitement avec de nouveaux médicaments efficaces peut atteindre 100 000 dollars par traitement.

Cours généraux et règles de traitement

Les options de traitement décrites pour l'hépatite C provoquée par le virus de génotype 2 sont informatives. Les dosages et les durées sont prescrits par un spécialiste en tenant compte des caractéristiques révélées de l'évolution de la maladie.

Option 1: Sofosbuvir + Ribavirine. Le cours dure 3 mois. Chez les patients atteints de cirrhose du foie, le traitement est prolongé jusqu'à 4 ou 5 mois.

Option 2: Sofosbuvir + Ribavirine + PI-alpha. Dose telle que prescrite par un médecin. Le traitement dure 3 mois. Recommandé pour les patients atteints de cirrhose du foie ou après une rechute.

Option 3: Sofosbuvir + Daclatasvir. La durée du traitement est de 3 mois. Convient aux maladies graves du foie et aux patients ayant déjà reçu des médicaments antiviraux.

Pendant le traitement, tenez compte des points suivants:

  1. Méthode d'utilisation. Les comprimés sont pris en même temps lorsque vous mangez et buvez beaucoup d’eau. Réduisez la dose quotidienne, divisez-la en parties et vous ne pouvez pas la croquer. Les injections sont effectuées 1 fois par semaine. Le site d'injection est vérifié pour les éruptions cutanées et les démangeaisons.
  2. Les effets secondaires sont possibles: fatigue, maux de tête, insomnie, nausée, perte d’appétit, diarrhée, démangeaisons, éruption cutanée.
  3. Contre-indications: Il est interdit de prendre aux enfants de moins de 18 ans, pendant la grossesse et l'allaitement, avec une sensibilité accrue. Chez les personnes âgées atteintes de maladies du rein et du foie, le traitement n’est que sous contrôle médical. Il est impossible d'associer un traitement à l'alcool et à la drogue. Un état de dépression profonde est également une contre-indication.
  4. Instructions spéciales. Les antiviraux ne sont utilisés qu’en association avec d’autres médicaments. Si vous oubliez de prendre la pilule, vous devez la boire immédiatement. Ensuite, le médicament est appliqué à l'heure habituelle. Le médicament affecte le taux de réaction et d'attention.
  5. Le traitement est recommandé chez les patients présentant des taux élevés de virus dans le sang et des lésions hépatiques importantes.

Les patients présentant 2 génotypes d'hépatite identifiés ont toutes les chances de récupérer dans certaines conditions:

  1. Avec paramètres physiques: race européenne, femmes de moins de 40 ans, manque d'insulinodépendance, maladies cardiovasculaires, poids normal.
  2. Avec des données objectives telles qu'une faible activité virale, une phase bénigne de la fibrose, des médicaments bien choisis, des doses et la durée du traitement.

Dois-je être soigné pour l'hépatite C?

Étant donné que, dans la plupart des cas, l'hépatite C est détectée lors de l'examen de tout autre organe chez des personnes qui ne se considèrent pas malades, la question qui se pose est donc de savoir quel est le besoin d'un traitement coûteux.

L'hépatite est une maladie qui se développe lentement et qui peut surprendre une personne à tout moment et quand la maladie est déjà avancée. Chez les personnes en bonne santé menant le bon mode de vie, la pathologie hépatique ne peut être ressentie que 20 à 30 ans après l’infection.

Au cours des 10 premières années, la cirrhose peut survenir chez les personnes prenant des médicaments qui ont un effet important sur le foie, abusent de l'alcool ou de la drogue. Après son apparition, perte de conscience fréquente, les saignements commencent, les liquides s'accumulent dans l'estomac, la jaunisse progresse.

C'est important! Si une hépatite C chronique est détectée, le traitement est beaucoup plus efficace et plus facile dans les premiers stades de la maladie, lorsque pas plus de 75% du foie est atteint.

Schémas thérapeutiques du deuxième génotype

En 2016, l'Association européenne pour l'étude du foie (EASL) a publié des lignes directrices cliniques pour le traitement de l'hépatite virale C du second génotype.

Dans le traitement des personnes infectées par le VHC de génotype 2 (ou dans certaines sources 2a), il est jugé suffisant de n'utiliser que deux schémas. En thérapie, il est recommandé de prendre un médicament combiné, dont l’un des composants est le sofosbuvir.

Le sofosbuvir en association avec le velpatasvir ou le sofosbuvir en association avec le daclatasvir est considéré comme un médicament de choix. Ce sont des préparations combinées prêtes à l'emploi, dans une pilule contenant une dose quotidienne de médicaments.

L'efficacité du daclatasvir contre le VHC gen2 en ce qui concerne l'utilisation in vivo n'est pas suffisamment démontrée; par conséquent, le velpatasvir devrait être préféré.

Certains patients peuvent avoir besoin d'être supplémentés en ribavirine. L'association du sofosbuvir seul à la ribavirine est considérée comme partiellement optimale et ne doit pas être utilisée à moins que cela ne soit absolument nécessaire. Dans de tels cas, l’interféron pégylé doit être pris en compte.

Ce type d'infection n'a pas besoin de différencier le schéma posologique selon le principe du traitement précédent.

Génotype VHC 2

Et pour la première fois, les patients identifiés et ceux ayant déjà subi un traitement anti-VHC devraient recevoir l'un des deux traitements suivants:

  • Sofosbuvir / Velpatasvir pendant 12 semaines. La ribavirine n'est pas indiquée.
  • Sofosbuvir / Daclatasvir - pendant 12 semaines. La ribavirine n'est pas indiquée.

Il est recommandé de prendre un comprimé du médicament combiné une fois par jour. Les dosages sont standards et avec une fonction rénale inhérente, aucune correction n'est nécessaire.

Dans certains cas, dans le contexte du velpatasvir, les rayons UV ont été atteints même pendant 4 semaines, mais pour consolider les résultats, il est préférable de suivre un traitement complet.

Traitement avec la cirrhose

Les modifications fibreuses du parenchyme hépatique sont des compagnons inévitables de l'hépatite chronique. Les auteurs de EALS proposent de ne pas modifier le schéma thérapeutique pour les patients atteints de cirrhose compensée:

  • Sofosbuvir / Velpatasvir pendant 12 semaines. La ribavirine n'est pas indiquée.
  • Sofosbuvir / Daclatasvir - pendant 12 semaines. La ribavirine n'est pas indiquée.

Si la cirrhose ne peut pas être compensée en raison de hauts taux de modifications fibreuses, l'utilisation des mêmes schémas est suggérée, mais avec l'ajout de ribavirine:

  • Sofosbuvir / Velpatasvir + Ribavirin pendant 12 semaines.
  • Sofosbuvir / Daclatasvir + Ribavirin pendant 12 semaines.
La correction des doses des médicaments combinés n’est pas nécessaire.

Co-infection par le VHC et le VIH

Il n'est pas recommandé de modifier les schémas thérapeutiques standard de l'hépatite virale C du second génotype chez les patients infectés par le VIH:

  • Sofosbuvir / Velpatasvir pendant 12 semaines. La ribavirine n'est pas indiquée.
  • Sofosbuvir / Daclatasvir - pendant 12 semaines. La ribavirine n'est pas indiquée.

Cependant, il est nécessaire de prendre en compte les interactions possibles des médicaments antiviraux d'action directe et de la multithérapie. Méfiez-vous de ces combinaisons:

  • Sofosbuvir + Velpatasvir et Tenofovir, Stribield.
  • Daclatasvir et Efavirenz, Etravirin, Nevirapin, Atazanavir, Genvoya (Elvitegravil / Kobitsistat / Emtricitabine / Tenofovir alafenamid).

Dans de tels cas, une correction des doses standard est nécessaire. Ensemble ne peuvent pas être utilisés:

  • Sofosbuvir + Velpatasvir et Efavirens, Etravirin, Nevirapin.
L'incompatibilité des médicaments nécessite une attention particulière.

Avec une réponse négative à un traitement antérieur

Le deuxième génotype est généralement un bon traitement, mais chez certains patients, il n’est pas possible d’obtenir une réponse virale soutenue avec des médicaments antiviraux directs.

Alors recourir à de telles combinaisons:

1. Une option de schéma préliminaire: Sofofusvira monoprime, ou en association avec la ribavirine ou l’interféron α pégylé. Le nouveau schéma peut ressembler à ceci:

  • Sofosbuvir / Velpatasvir + Ribavirin pendant 12 semaines (24 avec fibrose F3-F4).
  • Sofosbuvir / Daclatasvir avec ribavirine pendant 12 semaines. (24 en fibrose F3-F4).
2. Échec du traitement avec l'utilisation d'inhibiteurs de la NS5A (lédipasvir, velpatasvir, ombitasvir, elbasvir, daclatasvir). Pour le re-course, les recommandations sont les suivantes:
  • Sofosbuvir / Velpatasvir + Ribavirin pendant 24 semaines.

Pour déterminer le degré de fibrose, les techniques non invasives doivent être préférées.

12 semaines avant votre cure pour l'hépatite C

Génotype Sofosbuvir 2

Sofosbuvir: la base du traitement réussi de l'hépatite C

thérapie par le sofosbuvir daclatasvir

Le sofosbuvir (sofosbuvir), mis au point en 2013, a révolutionné le traitement de l'hépatite C. Auparavant, ce traitement était douloureux et inefficace. L'utilisation d'interféron préjudiciable à la santé des patients, avec des chances de guérison, est négligeable. Hélas, jusqu'en 2013, il n'y avait pas d'autre choix pour lutter contre la maladie. Aujourd'hui, vous pouvez acheter le sofosbuvir, le daclatasvir, le ledipasvir et le velpatasvir sur notre site Web!

L'hépatite C était considérée comme pratiquement incurable et se trouvait sur une étagère du VIH.

Cependant, après l'apparition du sofosbuvir, tout a changé. Les essais cliniques commandés par la société pharmaceutique Gilead Science ont montré un résultat renversant. Des hépatologues renommés ont parlé du sofosbuvir. Les informations sur le nouveau médicament se sont rapidement répandues. En Russie, la célèbre présentatrice de télévision Elena Malysheva a annoncé haut et fort dans l'un de ses programmes, bien que de nombreux patients connaissaient le sofosbuvir depuis longtemps, recevant des informations de sources occidentales. Lors de nombreuses conférences médicales tenues en Russie, les hépatologues ont été informés de l'utilisation de ce médicament.

En 2015, il était certifié en Russie, mais il n'apparaissait pas dans les pharmacies en raison du prix fabuleux de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Hélas, dans le budget, il n'y avait pas de fonds pour l'achat de ce médicament.

Il y avait un certain paradoxe: tout le monde avait entendu parler du sofosbuvir, les médecins avaient le droit de rédiger une ordonnance pour ce médicament, mais peu en avaient les moyens. Jusqu'à présent, de nombreux patients en Russie suivaient un traitement à l'interféron, bien que l'Organisation mondiale de la Santé ait directement mis en doute leur efficacité.

Aujourd’hui, l’OMS recommande officiellement le sofosbuvir comme base du traitement de tout génotype du virus.

thérapie par le sofosbuvir daclatasvir

Sofosbuvir - la base d'une thérapie réussie.

Il faut savoir que le sofosbuvir n'est pas utilisé en monothérapie. C'est la composante principale, la base de tout cours de thérapie.

Ci-dessous, nous présentons les traitements et combinaisons les plus efficaces et les plus connus, y compris le sofosbuvir. Tous ont un statut officiel et les résultats sont confirmés par des études cliniques.

Pour le génotype 1 (a, b) - sofosbuvir et ledipasvir ou sofosbuvir et velpatasvir. En règle générale, ils sont produits dans un comprimé. 98-100% de chances de guérison.

Génotypes 2,3 - sofosbuvir et daclatasvir ou sofosbuvir et velpatasvir. 96-100% de chances de guérison.

Génotypes 4,5,6 - sofosbuir et velpatasvir. Taux de guérison de 97 à 100%. En Russie, ces génotypes ne sont pas courants.

Le cours minimum est de 8 semaines. La durée est déterminée en fonction de la charge virale, du taux de diminution, du traitement antérieur du traitement n'ayant pas abouti et du degré de fibrose.

Le cours maximum est de 24 semaines.

Des moyens simples pour déterminer approximativement la durée souhaitée du traitement futur:

En cas de cirrhose, en cas d'échec du traitement par le passé, il est recommandé de suivre un traitement pendant 24 semaines (tout génotype / toute combinaison), en ajoutant également de la ribavirine.

La ribavirine est également ajoutée au traitement en cas de réduction lente de la charge virale.

Dans le cas d'une faible charge virale (jusqu'à 6 millions), l'absence de tentatives de traitement antérieures, l'absence de fibrose - 8 ou 12 semaines (selon les résultats des tests effectués pendant le traitement).

Méthode universelle de détermination de la durée du cours: une fois que l'analyse a montré que la charge virale est nulle, la durée restante du cours doit être deux fois plus longue que le temps écoulé jusqu'à la disparition complète de la charge virale. Ainsi, les deux tiers de l'évolution du patient doivent être soumis à une charge virale nulle. Telle est la pratique médicale actuelle.

thérapie par le sofosbuvir daclatasvir

On sait que le sofosbuvir a été lancé sur le marché par la société américaine Gilead Science en 2013. Cependant, il a été découvert et synthétisé beaucoup plus tôt. En 2007, un certain Michael Sophia (Sophia - sofosbuvir) avait synthétisé ce médicament. Il a créé la société Pharmasset, mais n'a pas trouvé le moyen de mener des essais cliniques à grande échelle du nouveau médicament. Les fonds ont été trouvés lorsque le géant pharmaceutique Gilead a racheté la société Pharmasset, a effectué les recherches nécessaires et mis le médicament sur le marché.

Détenteur d’un brevet et d’un monopole sur ce médicament efficace, Gilead Sinc a décidé de s’en «extraire» le plus possible. Les prix de Sovaldi (le soi-disant médicament qui comprend le sofosbuvir) sont fixés à environ 100 000 dollars pour un cours de 12 semaines.

Cela a provoqué de nombreux mécontentements dans de nombreux pays. Des ultimatums ont été présentés à la société et Gilead a dû céder. Environ 170 pays, dont le niveau de revenu de la population est reconnu comme faible, ont reçu le droit de délivrer des analogues sous licence. La Russie, affectée aux pays à revenu élevé, ne figurait pas dans cette liste.

Un autre paradoxe est apparu: au Bangladesh ou en Inde, le médicament coûtait 1 500 dollars pour 12 semaines de traitement, et aux États-Unis ou en Corée du Sud, 30 000 dollars par paquet. Dans le même temps, il était interdit aux pays titulaires d'une licence, sous la menace d'une licence, d'importer le médicament ailleurs et de le vendre uniquement à l'intérieur de leurs frontières, à leurs citoyens.

À l'heure actuelle, les médicaments indiens, fabriqués sous licence de Gilead, sont considérés comme les produits de contrepartie de la plus haute qualité comprenant le sofosbuvir.

thérapie par le sofosbuvir daclatasvir

Notre société n'est pas soumise à des conditions de licence strictes et n'a pas peur des poursuites de Gilead. Nous livrons le sofosbuvir et tous les autres composants pour le traitement de tout génotype du virus à des prix indiens abordables, de l’Inde à la Russie.

Chaque partie qui nous arrive avant la mise en œuvre est envoyée pour examen en laboratoire. Nous garantissons à 100% l'efficacité du médicament et la guérison (documentée), sinon nous nous engageons à restituer tout l'argent dépensé par le patient.

Livraison à Moscou dans les 2-3 heures, en Russie - du jour (livraison urgente) à la semaine (livraison gratuite).

Pas de prépaiement. Le patient paie le médicament après l'avoir reçu dans les mains, après avoir effectué tous les contrôles nécessaires. Nous fournissons des instructions détaillées pour l’utilisation, les protocoles des tests de laboratoire, la préparation du cours nécessaire et la gestion du patient jusqu’au rétablissement, des consultations 24 heures sur 24 et tout le reste nécessaire au succès du traitement.

Il suffit de nous appeler au numéro d'urgence pour commencer le traitement aujourd'hui.

2 génotype de l'hépatite C

La capacité de l'agent en cause à muter peut provoquer une épidémie - un changement rapide de l'agent infectieux rend difficile la mise au point d'un vaccin efficace. À ce jour, il existe 6 génotypes connus du virus de l'hépatite C, le second étant le plus sensible au traitement. Une maladie provoquée par l’un des sous-types du VHC est dangereuse non seulement pour le foie, mais également pour l’organisme dans son ensemble: l’incapacité de la glande à sécrétion externe à assumer les fonctions principales entraîne un empoisonnement par les toxines et de nombreuses autres conséquences négatives. En Russie et en Europe, les génotypes 1, 2 et 3 de l'hépatite C sont les plus courants, chacun pouvant être infecté par voie parentérale, par voie instrumentale ou sexuellement.

Quel est le génotype 2 de l'hépatite C

La propagation du VHC étant en augmentation constante, ses recherches et sa prévention restent un problème majeur de santé publique. Les médecins continuent d'essayer de développer un vaccin qui aiderait à faire face à une maladie dangereuse. Toutefois, la diversité des souches de virus qui mutent constamment et ne réagissent pratiquement pas aux anticorps produits entrave la création d’un médicament efficace.

Néanmoins, les médicaments contre certains types d’hépatite C apparaissent sur le marché des médicaments, les plus efficaces étant les médicaments de génotype 2. Ce type de VHC est beaucoup moins répandu que le reste et peut être guéri plus rapidement. Un obstacle important au traitement devient le cours presque asymptomatique (latent) de la maladie.

Les manifestations de la maladie peuvent être absentes pendant une longue période. Afin de récupérer de l'hépatite C (génotype 2), il est intéressant de contacter un spécialiste qualifié dès que possible et de suivre toutes ses instructions. La raison pour prendre rendez-vous avec un hépatologue peut être:

  • maux de tête et fatigue;
  • manque d'appétit, nausée et vomissements;
  • douleur au côté droit;
  • problèmes intestinaux et digestifs;
  • troubles du sommeil;
  • éruption allergique.

L'absence de vaccin contre l'hépatite C (génotype 2) accroît l'importance des mesures préventives. Pour éviter les situations dans lesquelles le risque d’infection est élevé, vous devez d’abord les connaître. L'infection par le VHC peut survenir lors d'une visite au cabinet dentaire, au salon de coiffure ou au salon de manucure, si les manipulations sont effectuées avec des instruments préservant le liquide biologique du patient. Il est également possible d'attraper le virus par des transfusions sanguines, en utilisant les fournitures et les seringues hygiéniques d'autres personnes.

Comment traiter 2 génotypes de l'hépatite C

Ce type de virus est sujet au traitement - les patients ont toutes les chances de se rétablir complètement. Cependant, le schéma thérapeutique prescrit pour le traitement de l'hépatite C (génotype 2) est plus efficace avec un diagnostic rapide. Un test sanguin et un test hépatique vous permettent de déterminer le type de virus et de sélectionner les médicaments appropriés. En fonction de l'état du patient, l'hépatologue prescrit un traitement en ambulatoire ou en hospitalisation. La thérapie avec l'utilisation de médicaments coûteux de marques bien connues est loin d'être disponible pour toutes les personnes atteintes du VHC. Souvent, le coût des médicaments est inabordable pour le budget familial. Par conséquent, les génériques indiens Sofosbuvir et Daclatasvir, les analogues complets des médicaments originaux, sont de plus en plus utilisés pour le traitement de l'hépatite C (génotype 2). En plus de la médication régulière, une partie importante du traitement consiste en un régime - le régime du patient devrait comporter des aliments contenant des protéines et des glucides, et la consommation de graisse devrait être réduite. Le menu de régime contribue à améliorer le fonctionnement du foie, à nettoyer les intestins et à ramener le taux de cholestérol à la normale. Il est recommandé au patient d’abandonner les produits de boulangerie, les plats frits et salés, les viandes et les poissons gras, les épices, le chocolat, le café et le cacao.

Sofosbuvir et Daclatasvir versus 2 génotypes de l'hépatite C

Le choix du traitement de l'hépatite C dépend non seulement du génotype du virus et de l'état du foie, mais également des capacités financières du patient. Aujourd'hui, il n'est pas du tout nécessaire de dépenser des sommes énormes en thérapie, car une alternative abordable aux médicaments de marque est apparue sur le marché. Nous parlons de génériques de haute qualité en provenance d'Inde, ils sont peu coûteux et leur composition ne diffère pas des médicaments d'origine. Dans le complexe, le sofosbuvir et le daclatasvir aident à vaincre la maladie en très peu de temps et ne causent pas d'effets secondaires. L’action des génériques vise à bloquer le développement du VHC et à l’empêcher d’infecter les cellules saines. En règle générale, la durée du traitement est de 12 à 24 semaines, seul le médecin traitant peut prolonger ou raccourcir la période. Des moyens disponibles et efficaces permettent de faire face à la maladie et d’améliorer considérablement la qualité de la vie.


Articles Connexes Hépatite

Qui est malade

Hépatite virale C

Qui est malade

L'hépatite