Comment prendre le sofosbuvir et le daclatasvir

Share Tweet Pin it

Le traitement de l'hépatite C chronique pendant de nombreuses années est resté inefficace. L'utilisation de ce qu'on appelle "l'étalon-or", à savoir les interférons et la ribavirine, n'a pas apporté le rétablissement et la rémission souhaités chez plus de 50% des patients. Seuls les médicaments antiviraux directs, tels que le sofosbuvir et le daclatasvir, ont permis d’obtenir un résultat positif dans 100% des cas.

Le virus de l’hépatite C se caractérise par une grande variabilité, c’est-à-dire que de nombreuses variations génétiquement différentes de l’agent pathogène se forment dans le corps du patient, qui ne peuvent ni détecter ni détruire le système immunitaire de la personne. L'utilisation de médicaments à action médiatisée (interférons, inducteurs d'interféron) n'est pas toujours efficace - il existe de nombreux cas de réponse partielle au traitement (uniquement biochimique ou uniquement virologique), ainsi qu'une récurrence de la maladie.

Le traitement du VHC par le sofosbuvir et le Dakltasvir a démontré d'excellentes performances et efficacité chez tous les patients. C'est vraiment une chance réelle pour un rétablissement complet.

Particularités du mécanisme d'action

Le sofosbuvir est le premier médicament à effet antiviral direct. Il est introduit dans le processus de réplication de l'ARN viral en modifiant l'enzyme ARN polymérase de type NS5B. Sans cette enzyme, il est impossible d'assembler tout un brin d'ARN viral à partir de composants individuels. L'ingrédient actif du sofosbuvir arrête ce processus, rendant ainsi la formation de nouvelles copies du virus impossible.

À la suite d’essais en laboratoire et d’essais cliniques, il a été établi que le sofosbuvir était actif contre les virus de l’hépatite C de types 1, 2, 3 et 4. Son activité antivirale contre les génotypes 5 et 6 n'a pas encore été prouvée. Cependant, ces variantes de l'agent responsable de l'hépatite C sont rares sur le continent européen.

Une différence importante du sofosbuvir est la présence extrêmement rare de la résistance initiale des cellules hépatiques du patient à son principe actif, ainsi que la formation de résistances dans le processus de traitement.

Le Daklatasvir est un antiviral hautement spécifique qui agit uniquement contre le virus de l'hépatite C et n'a pas d'effet significatif sur les autres virus à ADN et à ARN. Son mécanisme d'action est quelque peu différent de celui du sofosbuvir.

Le daclatasvir agit sur un autre type d’enzyme de l’ARN polymérase - NS5A, c’est-à-dire que l’agent pathogène de l’hépatite C n’a aucune chance de se reproduire, tous les chemins sont arrêtés. Une caractéristique importante du daclatasvir par rapport au sofosbuvir est son activité antivirale prouvée contre tous les génotypes du virus (1, 2, 3, 4, 5, 6).

Les deux médicaments sont bien et rapidement absorbés après administration orale (c'est-à-dire sous forme de comprimé ou de gélule). Il n'est donc pas nécessaire de créer et d'utiliser une forme d'injection de ces formes galéniques. Le daclatasvir et le sofosbuvir circulent depuis longtemps dans le sang et le foie du patient. Une seule dose suffit donc (1 fois par jour). Après plusieurs jours d’absorption régulière, une concentration constante des deux substances actives se forme dans les tissus.

Les résultats des études cliniques

Non seulement les caractéristiques pharmacologiques des médicaments, mais aussi leur efficacité clinique sont très importantes pour le médecin et le patient, c’est-à-dire quelle est la probabilité de guérir cette maladie si elle est prise conformément au calendrier prescrit.

Les essais cliniques sur le sofosbuvir et le daclatasvir sont très vastes et donc informatifs. Aucune des études à grande échelle portant sur ces médicaments n’a été utilisée en monothérapie (c’est-à-dire séparément), la condition préalable était leur utilisation au même moment.

Avant le début du traitement antiviral, le génotypage était nécessaire pour déterminer le type de virus de l'hépatite C. Les patients de génotype 1, 2, 3 ou 4 sans signes de décompensation hépatique ont été inclus dans les essais cliniques évaluant l'efficacité de la bithérapie avec ces substances. La posologie standard de Sofosbuvir était de 400 mg et de Daclatasvir, de 30 à 60 mg. La durée du traitement a varié de 12 à 24 semaines.

Les meilleurs résultats ont été observés chez des patients de génotype 1 - tous, sans exception, à la fin du traitement antiviral, une réponse virologique persistante (absence de virus dans le sang) et biochimique (normalisation de tous les échantillons de foie) a été observée. Des résultats un peu moins bons ont été rapportés chez les patients des génotypes 2 et 3: une réponse complète au traitement (une combinaison des réponses biochimique et virologique) n'a été observée que chez 86% des patients.

Tous les protocoles internationaux de traitement de l'hépatite C soulignent qu'il est seulement approprié d'utiliser ces médicaments ensemble, afin d'évaluer l'effet de la monothérapie uniquement par le sofosbuvir ou de déterminer si le daclatasvir seul n'est pas pratique.

Indications d'utilisation

Les médicaments originaux et leurs analogues doivent être pris dans de telles situations:

  • avec l'hépatite C nouvellement diagnostiquée (génotype 1-4), c'est-à-dire sans traitement préalable;
  • avec la récurrence de l'hépatite virale chronique C (les mêmes génotypes);
  • avec un épisode de traitement précédent avec interférons et ribavirine (avec prudence);
  • si nécessaire, traitement antiviral chez les patients présentant une fonction hépatique compensée (avec prudence);
  • pour le carcinome hépatocellulaire, si le patient attend une greffe du foie;
  • avec l'association de l'hépatite C et du VIH - infection.

Il est important de comprendre que toutes les substances médicamenteuses, y compris la combinaison spécifiée, ont plusieurs effets secondaires. Seul un spécialiste peut décider si un médicament et sa combinaison sont contre-indiqués ou autorisés dans chaque cas particulier. L’évaluation de la compatibilité du daclatasvir et du sofosbuvir avec des agents cardiologiques constitue un point particulier. Le médecin traitant détermine la fréquence à laquelle passer les tests et leurs composants.

Des tentatives indépendantes de traitement de l'hépatite virale chronique C peuvent causer un préjudice irréparable au patient.

Schémas d'application en fonction du génotype

Le groupe cible pour l'utilisation d'une combinaison de daclatasvir et de sofosbuvir est constitué de patients présentant un génotype spécifique du virus de l'hépatite C.

Les protocoles internationaux pour le traitement de l'hépatite indiquent les critères suivants pour le traitement réussi des médicaments antiviraux pour l'hépatite C chronique:

  • absence de modifications fibrotiques significatives (F0-F1);
  • forte activité d'AlAt et d'AsAt;
  • poids du patient n'excédant pas 75 kg;
  • jeune âge (jusqu'à 45 ans);
  • appartenant à la race européenne;
  • sexe féminin;
  • charge virale modérée ne dépassant pas 600 000 copies par 1 ml;
  • n'importe quel génotype, mais pas le premier.

Le respect de ces critères offre une chance maximale de récupération, tendant à 100%. Dans d'autres cas, le traitement est également efficace, mais la probabilité de guérison est inférieure à 100%.

Après avoir posé un diagnostic complet, le médecin traitant détermine la durée pendant laquelle le sofosbuvir et le daclatasvir doivent être pris, s'il est nécessaire de boire d'autres antiviraux. Au cours du traitement (avec une certaine fréquence) et à l'issue du traitement complet, le patient est examiné à nouveau. Tout au long de la thérapie, l'alcool est complètement exclu.

Les schémas thérapeutiques associant daclatasvir et sofosbuvir diffèrent par la durée et la nécessité d'utiliser d'autres substances antivirales. Les dosages des deux principes actifs sont standard. Les instructions d'utilisation du sofosbuvir indiquent qu'un seul comprimé (capsule) par jour est nécessaire, à savoir 400 mg le matin ou le soir, de préférence au même moment.

Mode d'emploi Daclatasvira appelle 2 doses possibles - 30 et 60 mg de principe actif. Par jour, vous ne devez prendre qu'un seul comprimé (capsule), généralement 60 mg; La posologie peut être réduite à 30 mg si la combinaison des substances actives est mal tolérée.

Patients de génotype 1

Chez les patients présentant le premier génotype, il est important de déterminer le sous-type, car les génotypes 1b et 1a sont présents. Cette nuance est importante du point de vue de la combinaison avec d'autres ingrédients actifs.

Les patients de génotype 1a reçoivent du daclatasvir et du sofosbuvir en association avec de l’asunaprevir et de la ribavirine pendant 24 semaines.

Les patients atteints d'hépatite C chronique de génotype 1b reçoivent du daclatasvir et du sofosbuvir en association uniquement avec Asunaprevir (sans ribavirine), également pendant 24 semaines.

Des antioxydants et des hépatoprotecteurs peuvent être inclus dans le traitement complexe.

Patients présentant les génotypes 2, 3 et 4

Les patients de génotype 2, 3 ou 4 subissent également un génotypage, mais le choix du génotype 3a et 3b n'a pas d'importance, car le schéma thérapeutique ne change pas.

Dans tous ces cas, seule la combinaison de Sofosbuvir et de Daclatasvir à la posologie thérapeutique standard (400 mg + 60 mg) pendant 12 semaines (3 mois) est prescrite, à condition que le patient n’ait reçu auparavant aucun autre traitement.

Une augmentation de la durée du traitement et l'inclusion d'autres substances actives dotées d'un mécanisme d'action antiviral sont considérées comme inappropriées.

Patients de génotype 5, 6

Selon les recommandations de l'Association européenne pour le traitement des maladies du foie (2015), l'association de daclatasvir et de sofosbuvir n'est pas utilisée chez ces patients, son efficacité clinique n'ayant pas été prouvée.

Les recommandations ultérieures des années 2016-2017 suggèrent d'utiliser cette combinaison d'ingrédients actifs avec les génotypes 5 et 6, mais avec moins de probabilité d'un résultat positif par rapport aux autres génotypes.

Ces génotypes du virus de l'hépatite C sont rares dans la région européenne. Les schémas thérapeutiques suivants sont utilisés pour traiter ces patients:

  • Sofosbuvir + Ribavirine + Interféron pégylé;
  • Sofosbuvir + Ledipasvir.

Il existe également des combinaisons d'autres médicaments antiviraux, mais leur efficacité clinique est à l'étude.

Patients présentant une rechute de la maladie et après des épisodes de traitement infructueux

Il existe des cas où le traitement avec des interférons pégylés n’apporte pas l’effet recherché. On peut prescrire à ces patients une association de daclatasvir et de sofosbuvir sans autres composants, mais la durée du traitement augmente et est de 24 semaines.

Il en ira de même pour le traitement des patients en attente d’une greffe du foie ou présentant une cirrhose du tissu hépatique.

Contre-indications

Les contre-indications à l'utilisation du daclatasvir et du sofosbuvir ne sont pas très complètes, mais nécessitent une attention particulière. Ceux-ci comprennent:

  • déficit acquis ou congénital d'une enzyme telle que la lactase;
  • l'âge du patient est trop jeune (moins de 18 ans);
  • lactation ou grossesse chez une femme;
  • utilisation constante de médicaments antiépileptiques, rifampicine, dexaméthasone.

Le dernier point peut être considéré comme une contre-indication relative si un tel traitement peut être interrompu temporairement et si le patient reçoit le traitement antiviral nécessaire.

Effets secondaires sur le corps

L’évaluation des effets indésirables n’est possible qu’à la suite de l’utilisation d’une association de daclatasvir et de sofosbuvir; la possibilité d’évaluer les effets indésirables de tout principe actif n’est pas possible.

Les commentaires sur les effets secondaires du sofosbuvir et du daclatasvir sont peu nombreux. La plupart des patients notent leur bonne tolérance. Parmi les réactions négatives possibles, les plus importantes sont les suivantes:

(plus de 10% des patients examinés)

(moins de 10% des patients)

  • faiblesse non motivée, non associée à un effort physique accru;
  • douleur à la tête et vertiges légers.
  • troubles du sommeil; l'anémie;
  • perte ou amincissement des cheveux;
  • douleur modérée dans les muscles et les articulations;
  • diverses éruptions cutanées;
  • diarrhée sans impuretés pathologiques, ballonnements, douleurs abdominales, nausées, vomissements;
  • irritabilité et / ou dépression;
  • congestion nasale et / ou toux sèche;

En règle générale, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose de médicament. Les patients n’ont dû interrompre le traitement qu’à l’avance en raison d’une mauvaise tolérance.

Liste de médicaments génériques

Les analogues du Sovaldi original contenant du sofosbuvir sont:

Substituts de la Daklinza d’origine avec l’ingrédient actif daclatasvir:

Thérapie antivirale financière

Acheter les médicaments d'origine sur la force de pas tous les patients. Actuellement, l’Inde et l’Égypte ont établi une production à grande échelle de tous les ingrédients actifs pour le traitement antiviral efficace de l’hépatite C chronique. L’achat de médicaments génériques est une chance réelle de guérison complète. Le coût du traitement est de 67 000 à 72 000 roubles, soit bien moins que le prix du médicament initial.

Vous pouvez commander la livraison des médicaments nécessaires dans les pharmacies ou auprès d'un représentant médical d'une société pharmaceutique indienne. Les spécialistes aident à naviguer dans le prix et le nombre de paquets nécessaires. Sur les sites Web des sociétés organisant des livraisons directes en provenance d'Inde, une interface conviviale a été créée, dans laquelle différents médicaments antiviraux, leur prix et leur forme de libération sont démontrés.

Les avis

Natalia, 39 ans:

«Il y a deux ans, j'ai reçu un traitement à l'interféron et à la ribavirine. Après le cours je me sentais bien. Maintenant vérifié et trouvé haute transaminase à nouveau. Nommé Sofosbuvir et Daclatasvir. J'accepte 3 semaines, pas d'effets indésirables. "

Sergey, 42 ans:

«Après une chirurgie et une transfusion sanguine, le virus de l'hépatite C a été obtenu. Il a été examiné, le médecin a recommandé le daclatasvir et le sofosbuvir, car un génotype a été détecté. À la fin du traitement, tous les tests sont normaux. "

Conclusion

L'association du daclatasvir et du sofosbuvir est l'un des schémas thérapeutiques les plus populaires de l'hépatite chronique C. Outre son efficacité, elle est également caractérisée par son accessibilité, grâce aux médicaments génériques indiens et égyptiens.

Effets secondaires de Sofosbuvir Daclatasvir après la fin de la prise

Nouveaux médicaments pour le traitement de l'hépatite C

Le développement moderne de la pharmacologie est à un niveau très élevé, de nombreuses maladies auparavant incurables sont devenues curables. Cela s'applique pleinement à l'hépatite C, qui, selon les médecins, n'est plus un verdict et n'est pas la tragédie la plus terrible. Les médicaments modernes qui sont apparus sur le marché au cours des quatre ou cinq dernières années ont présenté une lueur d’espoir aux malades. Leur liste comprend le Sofosbuvir, le Daclatasvir et le Ledipasvir, développés par des sociétés étrangères et venant de Russie en Russie.

Sofosbuvir - traitement de l'hépatite C sans effets secondaires


Sovaldi (Sofosbuvir) a été mis en vente en 2013 et a immédiatement trouvé sa place dans la liste des médicaments essentiels permettant de traiter l’hépatite C de différents génotypes. Le médicament présente un certain nombre d'avantages indiscutables par rapport aux médicaments antérieurs du groupe interféron.


1. C’est un médicament inoffensif qui ne provoque pas de réaction négative à l’immunité du corps.
2. Sovaldi n'affecte pas les organes et les systèmes du corps, c'est-à-dire qu'il n'a presque pas d'effets secondaires.
3. La durée du traitement est réduite de 2 à 4 fois.


En effet, après avoir acheté le sofosbuvir, vous vous débarrasserez de la maladie plus rapidement et le traitement ne vous apportera pas de problèmes de santé supplémentaires.


Le principe de la drogue est qu’elle met une barrière à la propagation des virus de l’hépatite, ils cessent de se multiplier, en conséquence, le corps est débarrassé de l’infection. La durée du traitement dure 12 ou 24 semaines, le médecin développe un schéma thérapeutique, qu'il soit avec ou sans ribavirine, ainsi que l'interféron alpha. La combinaison de médicaments dépend du génotype de l'hépatovirus (1,2,3,4), mais le principal avantage du médicament est qu'il est actif contre les quatre espèces.


Vous pouvez acheter Sovaldi sur le site officiel du fabricant ou de ses distributeurs officiels. Le coût d'un colis est d'environ 30 000 roubles. Les patients ont la possibilité de commander un accouchement générique au Sofosbuvir. C'est pratique et moins coûteux que d'acheter des pharmacies de détail. Le médicament est pris une fois par jour, un comprimé de 400 mg.

Daclatasvir, nécessaire au traitement complexe de l'hépatite C


Le daclatasvir, ou sous le nom de la marque Daklinza, est également un médicament d'une nouvelle génération apparu en Europe en 2014. Aujourd'hui, il peut être acheté en Russie sur le site Web des fabricants du médicament ou auprès de distributeurs autorisés à vendre. Daklins est utilisé comme ingrédient en association avec d’autres médicaments:


• Sovaldi (Sofosbuvir),
• Sunvepra (Asunaprevir),
• Peginterféron alpha,
• ribavirine.


La composition des complexes médicamenteux dépend du stade auquel la maladie est touchée, des organes touchés et de l'ampleur de cette maladie, ainsi que du génotype du virus. Le programme de traitement est élaboré individuellement pour chaque patient. Par conséquent, avant d'acheter des médicaments, vous devez consulter votre médecin. Le traitement peut durer 12 ou 24 semaines. La durée du traitement dépend de la réponse virologique du patient.


Daklinza est un comprimé enrobé (30 ou 60 mg). La dose quotidienne étant déterminée par le médecin, il est conseillé de prendre le médicament sans interruption. Pendant le traitement, le patient peut ressentir des vertiges, des nausées, une bouche sèche et d’autres phénomènes désagréables, mais ne souffre pas d’une altération persistante de son bien-être. Ce sont des phénomènes qui passent rapidement et qui ne devraient pas vous inquiéter.

Ledipasvir


Le lédipasvir est un médicament très frais qui est actuellement en phase finale de test. Mais les médecins sont déjà enthousiastes à ce sujet et l’appellent un médicament tant attendu qui, associé au sofosbuvir, peut guérir à tout jamais l’hépatite C. Les deux composants combinés agissent comme des tueurs d’hépatovirus, empêchent leur reproduction et les empêchent de pénétrer dans le sang.


L'association Ledipasvir + Sofosbuvir présente un avantage important: elle permet de s'affranchir de la ribavirine ou de l'interféron pégylé dans le traitement de l'hépatite C. Cela rend le traitement le plus sûr, aucun effet nocif ne se produit.


La médecine combinée de deux composants s'appelle Harvoni, vous pouvez l'acheter auprès de revendeurs fiables qui ont des liens directs avec les fabricants. Une forme d’achat pratique est une commande sur le site avec livraison à l’adresse du client. C'est sûr et confortable pour chaque patient. La durée du traitement est de 12 semaines, avec une réponse virologique faible - 24 semaines. Vous devez boire une pilule l'estomac plein.


Les nouveaux médicaments recommandés, le sofosbuvir, le daclatasvir et le lédipasvir, constituent l’espoir de guérison des patients atteints d’hépatite C. La plupart des patients ont réussi à vaincre la maladie en six mois, ce qui constitue une grande réussite en médecine et en pharmacologie. Ces percées donnent à chaque patient une chance de dire adieu à une maladie grave pour toujours.

Achetez le sofosbuvir et le daclatasvir. Effets secondaires, évolution et schéma thérapeutique.

Le traitement de l'hépatite virale C jusqu'en 2011 reposait sur l'utilisation d'une association d'interféron et de ribavirine, mais les résultats du traitement à long terme ont été décevants - environ 45% des personnes guéries. En outre, les effets secondaires de l’utilisation de ces médicaments ont gâché la situation dans son ensemble. Les patients se plaignaient d’indisposition, de perte de cheveux et, surtout, de dépression profonde, allant jusqu’à une tentative de suicide.

En 2011, une découverte innovante a été faite, donnant aux personnes atteintes d'hépatite C une chance de se rétablir sans conséquences graves. Cette découverte était la dernière génération d'antiviraux, le sofosbuvir et le daclatasvir. L'efficacité de l'utilisation d'une combinaison de médicaments va jusqu'à 90-100%. De nombreux essais cliniques ont permis de conclure que l'utilisation de ces médicaments est non seulement efficace, mais également sans danger. Le sofosbuvir et le daclatasvir ne provoquent que peu d’effets secondaires au cours du traitement.

Quels peuvent être les effets négatifs de la prise de médicaments Sofosbuvir et Daclatasvir?

Par rapport à tous les schémas thérapeutiques existants, le sofosbuvir et le daclatasvir ont une quantité minimale d’effets secondaires.

Les effets indésirables les plus couramment observés chez environ un patient sur 10 sont:

  1. Mal de tête.
  2. Syndrome asthénique.
  3. Nausée

Les effets indésirables survenant chez moins d’un patient sur dix sont les suivants:

  1. Au niveau du tractus gastro-intestinal: perte d'appétit, diarrhée ou constipation, distension abdominale, douleur abdominale.
  2. Du côté du système nerveux central: sommeil médiocre, vertiges, démarche instable, anxiété, hyperexcitabilité.
  3. L'anémie
  4. Douleur dans les muscles et les articulations.
  5. Peau sèche.

Il convient de noter que lorsqu’ils sont co-administrés avec le sofosbuvir, le daclatasvir et l’amiodarone, les patients développent une bradycardie sévère. Dans une étude indépendante, il y avait des cas d'installation d'un stimulateur cardiaque afin d'assurer une fonction cardiaque adéquate.

La réception des fonds pour l’hépatite C se fait sous la surveillance d’un médecin. Si vous présentez des symptômes, vous devez en informer votre médecin.

Il n'est pas recommandé d'arrêter de prendre le sofosbuvir et le daclatasvir en cas d'effet indésirable. De plus, les comprimés doivent être pris strictement à temps pour maintenir une concentration suffisante du principe actif dans le sang.

Pour éliminer les symptômes indésirables, un traitement symptomatique est prescrit. Le syndrome de la douleur est éliminé en prenant des analgésiques non narcotiques. En cas de nausée et de vomissements, du métoclopramide (réglementé) est administré. L'anémie, en règle générale, pas plus que le premier degré, ne nécessite pas de correction. Lorsque des symptômes apparaissent du côté du système nerveux central, il est déconseillé de conduire des véhicules ou de traiter des cas nécessitant une attention accrue.

Avec un traitement antiviral, ne peut pas prendre des barbituriques, la réserpine, le millepertuis.

La combinaison de médicaments Sofosbuvir et Daclatasvir ne provoque pas d'effets secondaires après la fin de la réception.

Aperçu des médicaments, des schémas thérapeutiques, des dosages et de la durée du traitement

Le daclatasvir est un médicament qui a un effet spécifique sur l'ARN du virus de l'hépatite C. Les États-Unis produisent un médicament appelé Daklins.

Le mécanisme d’action repose sur l’inhibition de la protéine NS5A, responsable de la réplication du virus de l’hépatite C. Dans ce cas, l’assemblage du virion est bloqué - une particule virale formée qui contient un acide nucléique (ARN) et une capside (shell). En termes simples, on peut dire que le daclatasvir réduit le nombre de virus dans le sang périphérique, c’est-à-dire qu’il réduit la charge virale.

L'effet antiviral est dirigé contre les quatre génotypes du virus.

Le médicament est administré par voie orale. L'outil est disponible dans les dosages de 30 mg et 60 mg. Il est recommandé de prendre une pilule une fois par jour, sans combinaison avec un régime. Le médicament n'est pas mâché, lavé à grande eau. L'excrétion de la substance active se produit par les reins. La durée du traitement dépend du génotype du virus et du schéma thérapeutique.

Le sofosbuvir se réfère également aux médicaments antiviraux.

Le mécanisme d'action consiste à bloquer l'ARN polymérase.

L'action est dirigée contre les quatre génotypes du virus.

L'outil est utilisé une fois par jour, par voie orale à une dose de 400 mg. La tablette ne mâche pas car elle a un goût amer. Les moyens de réception doivent être combinés avec de la nourriture, boire beaucoup de liquides. Il est très important d’utiliser le médicament selon le schéma à intervalles réguliers, à la même heure. Si, pour une raison quelconque, le médicament n'a pas été reçu à temps et que le délai est inférieur à 12 heures, vous pouvez prendre une pilule. Si plus de la moitié de la journée s'est écoulée, prenez la dose suivante à l'heure habituelle.

La combinaison de ces médicaments est le plus efficace des médicaments existants. Il existe un effet antiviral même dans le traitement du génotype de l'hépatite C 3, qui est plus agressif et moins traitable.

Dans le premier type, le schéma thérapeutique pour l’utilisation des médicaments est le suivant: Daclatasvir 60 mg et Sofosbuvir 400 mg pendant 3 mois. L'efficacité du traitement est de 100% des cas de guérison.

Dans le second génotype, Daclatasvir + Sofosbuvir est utilisé à une dose standard pendant 6 mois. Efficacité - 100%.

Le troisième type est traité avec une association de Daclatasvir + Sofosbuvir selon une posologie standard pendant 3 mois avec une efficacité de 97%. Lorsqu'il est ajouté au schéma Ribavirin - 100%.

Si le patient est atteint de cirrhose, l'association Daclatasvir + Sofosbuvir est utilisée pendant 3 mois. L'efficacité du traitement est de 57%.

Le quatrième génotype nécessite un traitement avec addition d'interféron et de ribavirine pendant 6 mois.

Les virus de l'hépatite C cinq et six sont traités avec une combinaison de Daclatasvir + Sofosbuvir à des doses standard pendant 3 mois.

Les recommandations de 2016 excluent l'interféron pégylé des schémas de traitement de l'hépatite C. Seul un traitement d'association avec plusieurs médicaments est recommandé. Nous avons également mis au point des schémas thérapeutiques spécialement conçus pour les traitements infructueux utilisant l'interféron et la ribavirine.

On peut dire que les progrès de la science dans le traitement de l'hépatite C ont dépassé toutes les attentes. Si il y a 10 ans, l'hépatite virale était considérée comme chronique, on l'appelait le «tueur en douceur», mais aujourd'hui, il est tout à fait possible de s'en remettre. Le seul point négatif est que les schémas thérapeutiques modernes ne sont pas abordables pour tout le monde, même avec l'utilisation de génériques indiens. En Russie, la question des marchés publics pour les derniers médicaments antiviraux des pays - les fabricants et le développement de leurs homologues nationaux.

Où est-il sécuritaire d'acheter du sofosbuvir?
PROGRAMME D'ACCÈS HCV24 - Votre voie pour la récupération! Toutes les commandes sont couvertes par une extension de garantie: 100% de réussite ou de remboursement.

12 semaines avant votre cure pour l'hépatite C

Effets secondaires de Sofosbuvir Daclatasvir après la fin de la prise

Sofosbuvir: la base du traitement réussi de l'hépatite C

acheter sofosbuvir à moscou sofosbuvir rus

Le sofosbuvir (sofosbuvir), mis au point en 2013, a révolutionné le traitement de l'hépatite C. Auparavant, ce traitement était douloureux et inefficace. L'utilisation d'interféron préjudiciable à la santé des patients, avec des chances de guérison, est négligeable. Hélas, jusqu'en 2013, il n'y avait pas d'autre choix pour lutter contre la maladie. Aujourd'hui, vous pouvez acheter le sofosbuvir, le daclatasvir, le ledipasvir et le velpatasvir sur notre site Web!

L'hépatite C était considérée comme pratiquement incurable et se trouvait sur une étagère du VIH.

Cependant, après l'apparition du sofosbuvir, tout a changé. Les essais cliniques commandés par la société pharmaceutique Gilead Science ont montré un résultat renversant. Des hépatologues renommés ont parlé du sofosbuvir. Les informations sur le nouveau médicament se sont rapidement répandues. En Russie, la célèbre présentatrice de télévision Elena Malysheva a annoncé haut et fort dans l'un de ses programmes, bien que de nombreux patients connaissaient le sofosbuvir depuis longtemps, recevant des informations de sources occidentales. Lors de nombreuses conférences médicales tenues en Russie, les hépatologues ont été informés de l'utilisation de ce médicament.

En 2015, il était certifié en Russie, mais il n'apparaissait pas dans les pharmacies en raison du prix fabuleux de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Hélas, dans le budget, il n'y avait pas de fonds pour l'achat de ce médicament.

Il y avait un certain paradoxe: tout le monde avait entendu parler du sofosbuvir, les médecins avaient le droit de rédiger une ordonnance pour ce médicament, mais peu en avaient les moyens. Jusqu'à présent, de nombreux patients en Russie suivaient un traitement à l'interféron, bien que l'Organisation mondiale de la Santé ait directement mis en doute leur efficacité.

Aujourd’hui, l’OMS recommande officiellement le sofosbuvir comme base du traitement de tout génotype du virus.

acheter sofosbuvir à moscou sofosbuvir rus

Sofosbuvir - la base d'une thérapie réussie.

Il faut savoir que le sofosbuvir n'est pas utilisé en monothérapie. C'est la composante principale, la base de tout cours de thérapie.

Ci-dessous, nous présentons les traitements et combinaisons les plus efficaces et les plus connus, y compris le sofosbuvir. Tous ont un statut officiel et les résultats sont confirmés par des études cliniques.

Pour le génotype 1 (a, b) - sofosbuvir et ledipasvir ou sofosbuvir et velpatasvir. En règle générale, ils sont produits dans un comprimé. 98-100% de chances de guérison.

Génotypes 2,3 - sofosbuvir et daclatasvir ou sofosbuvir et velpatasvir. 96-100% de chances de guérison.

Génotypes 4,5,6 - sofosbuir et velpatasvir. Taux de guérison de 97 à 100%. En Russie, ces génotypes ne sont pas courants.

Le cours minimum est de 8 semaines. La durée est déterminée en fonction de la charge virale, du taux de diminution, du traitement antérieur du traitement n'ayant pas abouti et du degré de fibrose.

Le cours maximum est de 24 semaines.

Des moyens simples pour déterminer approximativement la durée souhaitée du traitement futur:

En cas de cirrhose, en cas d'échec du traitement par le passé, il est recommandé de suivre un traitement pendant 24 semaines (tout génotype / toute combinaison), en ajoutant également de la ribavirine.

La ribavirine est également ajoutée au traitement en cas de réduction lente de la charge virale.

Dans le cas d'une faible charge virale (jusqu'à 6 millions), l'absence de tentatives de traitement antérieures, l'absence de fibrose - 8 ou 12 semaines (selon les résultats des tests effectués pendant le traitement).

Méthode universelle de détermination de la durée du cours: une fois que l'analyse a montré que la charge virale est nulle, la durée restante du cours doit être deux fois plus longue que le temps écoulé jusqu'à la disparition complète de la charge virale. Ainsi, les deux tiers de l'évolution du patient doivent être soumis à une charge virale nulle. Telle est la pratique médicale actuelle.

acheter sofosbuvir à moscou sofosbuvir rus

On sait que le sofosbuvir a été lancé sur le marché par la société américaine Gilead Science en 2013. Cependant, il a été découvert et synthétisé beaucoup plus tôt. En 2007, un certain Michael Sophia (Sophia - sofosbuvir) avait synthétisé ce médicament. Il a créé la société Pharmasset, mais n'a pas trouvé le moyen de mener des essais cliniques à grande échelle du nouveau médicament. Les fonds ont été trouvés lorsque le géant pharmaceutique Gilead a racheté la société Pharmasset, a effectué les recherches nécessaires et mis le médicament sur le marché.

Détenteur d’un brevet et d’un monopole sur ce médicament efficace, Gilead Sinc a décidé de s’en «extraire» le plus possible. Les prix de Sovaldi (le soi-disant médicament qui comprend le sofosbuvir) sont fixés à environ 100 000 dollars pour un cours de 12 semaines.

Cela a provoqué de nombreux mécontentements dans de nombreux pays. Des ultimatums ont été présentés à la société et Gilead a dû céder. Environ 170 pays, dont le niveau de revenu de la population est reconnu comme faible, ont reçu le droit de délivrer des analogues sous licence. La Russie, affectée aux pays à revenu élevé, ne figurait pas dans cette liste.

Un autre paradoxe est apparu: au Bangladesh ou en Inde, le médicament coûtait 1 500 dollars pour 12 semaines de traitement, et aux États-Unis ou en Corée du Sud, 30 000 dollars par paquet. Dans le même temps, il était interdit aux pays titulaires d'une licence, sous la menace d'une licence, d'importer le médicament ailleurs et de le vendre uniquement à l'intérieur de leurs frontières, à leurs citoyens.

À l'heure actuelle, les médicaments indiens, fabriqués sous licence de Gilead, sont considérés comme les produits de contrepartie de la plus haute qualité comprenant le sofosbuvir.

acheter sofosbuvir à moscou sofosbuvir rus

Notre société n'est pas soumise à des conditions de licence strictes et n'a pas peur des poursuites de Gilead. Nous livrons le sofosbuvir et tous les autres composants pour le traitement de tout génotype du virus à des prix indiens abordables, de l’Inde à la Russie.

Chaque partie qui nous arrive avant la mise en œuvre est envoyée pour examen en laboratoire. Nous garantissons à 100% l'efficacité du médicament et la guérison (documentée), sinon nous nous engageons à restituer tout l'argent dépensé par le patient.

Livraison à Moscou dans les 2-3 heures, en Russie - du jour (livraison urgente) à la semaine (livraison gratuite).

Pas de prépaiement. Le patient paie le médicament après l'avoir reçu dans les mains, après avoir effectué tous les contrôles nécessaires. Nous fournissons des instructions détaillées pour l’utilisation, les protocoles des tests de laboratoire, la préparation du cours nécessaire et la gestion du patient jusqu’au rétablissement, des consultations 24 heures sur 24 et tout le reste nécessaire au succès du traitement.

Il suffit de nous appeler au numéro d'urgence pour commencer le traitement aujourd'hui.

Generic Sofosbuvir and Daclatasvir: traitement de l'hépatite C, utilisation et effets secondaires

L'hépatite C est une maladie grave du foie qui peut être fatale. Il nécessite un traitement obligatoire et les médicaments ne doivent être prescrits que par le médecin traitant. Avec le bon traitement, les chances de guérison sont maximisées. Différents médicaments sont utilisés à cet effet, mais les plus efficaces sont le sofosbuvir et le daclatasvir.

En bref sur l'hépatite C

L'hépatite C est un virus résistant qui peut conserver son activité dans l'environnement externe jusqu'à 4 jours. À une température de 60 degrés, il peut vivre pendant 30 minutes et dans de l'eau bouillante, 2 minutes.

Ce type de virus se transmet de différentes manières dans le sang:

  • la transfusion;
  • usage de drogue;
  • sexe non protégé;
  • visiter le salon de tatouage et la dentisterie;
  • pendant l'accouchement de la mère au nouveau-né.

Vivre dans la même maison avec une personne infectée peut être assez sûr, mais seulement si vous suivez les règles d'hygiène et de soins. Tous les articles d'hygiène personnelle (ciseaux, rasoir, brosse à dents) doivent être individualisés. Si une personne atteinte d'hépatite C est blessée, la plaie doit être désinfectée.

Il convient de rappeler que la maladie n'est pas transmise par les gouttelettes en suspension dans l'air. Par conséquent, les câlins, les poignées de main, les baisers et l'utilisation des mêmes ustensiles, vêtements et serviettes sont sans danger.

Quels sont les génériques?

Les médicaments américains sont le moyen le plus efficace pour le traitement de l'hépatite C. Leur seul inconvénient est leur coût élevé, de sorte que tous les patients ne peuvent pas les acheter. Cependant, les génériques indiens à bas prix viendront à la rescousse. Ce sont des médicaments qui ont mis fin à un brevet.

Les fabricants cessent de les développer et de les promouvoir davantage, de sorte que leurs prix sont considérablement réduits. Mais dans le même temps, leur qualité reste la même: les génériques sont des analogues de médicaments plus coûteux.

Certains portent des noms similaires avec des médicaments originaux.

Le tableau ci-dessous répertorie les analogues de médicaments les plus populaires utilisés dans le traitement de l'hépatite C:

  • Altevir
  • Alfarona
  • PegIntron
  • Reaferon
  • Acigurpine
  • Rebetol
  • Ribavin
  • Ribamidil
  • Ribapeg
  • Ribarin
  • Ribba
  • Trivorin
  • Le sofosbuvir
  • Sofolanork
  • Heptsvir
  • Hepsinate
  • Virso
  • SoviHep
  • Sofovir
  • Mayhep
  • Daclatasvir
  • Daclahep
  • Daklasem
  • Daclafab

Génériques les plus populaires

En Inde, les génériques Sovaldi et Daklins ont été développés et commercialisés sur le marché de la médecine. Il concerne le sofosbuvir et le daclatasvir. Selon l'avis médical, ces médicaments sont les plus efficaces contre l'hépatite C, en particulier avec la ribavirine et l'interféron.

Sobosbuvir

Le sofosbuvir est un analogue de Sovaldi. Il est utilisé pour se débarrasser des virus 1-4 génotypes. Il est produit en Inde et dans notre pays. Le traitement et la posologie de cet antiviral sont prescrits sur la base du génotype de la maladie du foie. Le schéma thérapeutique change lorsque le patient développe d'autres pathologies (VIH, cirrhose, effets secondaires du médicament, etc.).

Le médicament est disponible sous forme de comprimés avec une glaçure brune, qui consiste en dioxyde de titane, polyéthylène glycol, oxyde de fer, talc et alcool. Cette coquille se dissout rapidement dans l'estomac.

Les composants de la tablette comprennent:

  • le sofosbuvir;
  • stéarate de magnésium;
  • dioxyde de silicium colloïdal;
  • le mannitol;
  • la croscarmellose sodique;
  • cellulose microcristalline.

Ces comprimés sont prescrits pour le stade chronique de l'hépatite C. Posologie - 1 comprimé une fois par jour. Il est recommandé de ne pas mâcher le comprimé, car il a un goût amer. Il est utilisé avec de la nourriture, de l'eau potable. Stockez le médicament doit être à une température de 15-30 degrés.

Le sofosbuvir a des effets secondaires tels que nausées, vertiges, maux de tête et fatigue.

Dans de rares cas, des démangeaisons, de la diarrhée, de l'irritabilité, de la fièvre, une bouche sèche, une vision trouble, des douleurs musculaires et des allergies peuvent survenir. Mais de telles conséquences désagréables ne se produisent que chez 10% des patients, principalement en cas de surdosage ou d'utilisation de médicaments sur un estomac vide.

Ce médicament n'est pas recommandé chez les enfants de moins de 18 ans, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour l'intolérance individuelle de ses composants. En outre, le sofosbuvir doit être pris avec une extrême prudence et uniquement sur ordonnance d'une femme qui souhaite devenir enceinte et en âge de procréer.

Dans les pathologies vasculaires et l'insuffisance hépatique, le traitement doit être réalisé sans interféron et à l'état stationnaire sous surveillance médicale.

Daclatasvir

Le daclatasvir est un analogue du médicament Daklins, qui comprend:

  • la silice;
  • stéarate de magnésium;
  • chlorhydrate de daclatasvir;
  • la croscarmellose sodique;
  • la cellulose;

Mise en forme - comprimés dans une pellicule verte. Ce médicament est un inhibiteur du virus 5A. Il protège les cellules saines de l'infection virale. Il est prescrit pour le traitement de l'hépatite C de tous les génotypes. Dans le même temps, il est bien combiné avec d'autres médicaments.

Daklatasvira ne peut être nommé que par un médecin, en tenant compte de la maladie, de sa gravité et de ses complications. En cas d'association avec le sofosbuvir, l'activité antivirale des deux médicaments augmente.

La posologie par jour est de 1-2 comprimés. Ils devraient être lavés avec de l'eau, sans mâcher. Contre-indications à la prise de médicaments - allaitement, grossesse, intolérance au lactose et réaction allergique aux composants.

Avec l'utilisation à long terme du médicament peut développer des effets secondaires:

  • manque d'appétit;
  • accès de nausée;
  • maux de tête et migraines;
  • douleur dans l'hypochondre droit et l'abdomen;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • peau sèche;
  • l'alopécie;
  • la faiblesse;
  • douleur dans les articulations et les muscles;
  • l'anémie;
  • l'insomnie;
  • stomatite;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • des vertiges.

Les symptômes désagréables ci-dessus peuvent survenir après un traitement à long terme et chez seulement 10% des patients. L'abandon de la cigarette et de l'alcool est une condition préalable au traitement.

Traitement de l'hépatite C avec des génériques

L'utilisation de ces génériques indiens pour le traitement de l'hépatite C est possible avec l'utilisation simultanée de ribavirine et d'interféron. Avec leur aide, il est possible de guérir complètement la maladie, ainsi que d'éviter l'apparition de complications et de rechutes.

La plupart des patients à qui ce traitement a été prescrit notent qu'ils ont éliminé tous les symptômes de la pathologie. De plus, les marqueurs de la maladie cessent d'être détectés dans les analyses, ce qui constitue une preuve de guérison. Il est possible de soulager l’état du patient même avec l’apparition d’une cirrhose.

Au premier soupçon d'hépatite C, vous devriez consulter un gastroentérologue ou un hépatologue.

À l'avenir, il faudra passer par les procédures suivantes:

  • tests;
  • détermination de la charge virale, c'est-à-dire ARN du VHC;
  • élucidation du génotype de l'hépatite;
  • test sanguin biochimique;
  • biopsie;
  • prescription de traitement tenant compte de tous les résultats obtenus.

Application

Beaucoup de gens ne soupçonnent même pas qu'ils ont l'hépatite C, car l'évolution de la maladie peut être asymptomatique pendant longtemps. Le composant principal de ce virus est l’acide ribonucléique, c’est-à-dire matériel génétique qui contribue à infecter le foie et à produire des substances similaires. Tout cela mène à la destruction du corps.

Cependant, le caractère unique du foie réside dans sa restauration et sa régénération. Mais si la capacité de récupération est altérée, le tissu est recouvert de cicatrices, c.-à-d. la fibrose se développe.

La cirrhose est la dernière étape de cette pathologie (tout le foie est couvert de cicatrices). À l'avenir, cela pourrait mener à l'oncologie.

La médecine moderne a fait une avancée majeure dans le traitement d'une maladie aussi insidieuse que l'hépatite C. Pour cela, les médicaments Sofosbuvir et Daclatasvir sont utilisés. Leur action repose sur une molécule capable de vaincre une maladie, même grave. De plus, le traitement n’est que de trois mois.

  • Le traitement du virus de l'hépatite C est une combinaison de génériques. Le sofosbuvir inhibe l'acide ribonucléique, empêchant ainsi la progression de la maladie. L'avantage des médicaments innovants est l'impact uniquement sur ce virus, contrairement aux anciens moyens. Cette propriété est typique des médicaments à action directe, empêchant la propagation du virus. Les génotypes de l'hépatite 1 et 4 sont traités en association avec la ribavirine et le peginterféron, et les génotypes 2 et 3 ne sont traités qu'avec la ribavirine.
  • La principale propriété du daclatasvir est la suppression des protéines virales et leur prévention de la pénétration dans le sang. Les médicaments précurseurs ont modifié la composition du sang. Ce générique empêche simplement le virus d’endommager les cellules saines.

La compatibilité

Déterminer comment prendre des médicaments, seul un médecin peut le faire. La posologie et la corrélation avec d'autres médicaments dépendent du génotype de la maladie.

Le traitement dure en moyenne 12 semaines. Si l'efficacité du traitement est absente ou à peine perceptible, elle est prolongée pour la même période. En cas de fibrose ou de cirrhose, le traitement dure 6 mois.

  • Le sofosbuvir ne doit pas être pris simultanément avec des inducteurs de glycoprotéines (phénytoïne, carbamazépine, etc.). L'association du sofosbuvir au télaprévir et au bocéprévir provoque le plus souvent des effets indésirables.
  • Mode d'emploi Daclatasvir indique qu'il n'est pas recommandé de le prendre en association avec le phénofarbital, la dexaméthasone, la phénytoïne, la rifabutine, la rifampicine et la carbamazépine. Pour le traitement des génotypes de l'hépatite 1 et 4, le médicament est pris avec le sofosbuvir et le lédipasvir. Les effets secondaires peuvent être plus prononcés lorsque ce générique est associé au peginterféron et à l’asunaprevir.

Où acheter

Le premier générique est entré sur le marché il y a à peine un an en Inde. Ils ont été vendus à Mumbai et à Delhi. Mais ils sont ensuite devenus plus accessibles et peuvent désormais être achetés en toute sécurité via Internet. Cependant, en raison d'une demande accrue, les fournisseurs «malhonnêtes» risquaient également de se faire prendre.

Par conséquent, avant de passer une commande, vous devez vous assurer de la fiabilité du vendeur en recherchant des commentaires en ligne sur lui. Les sites d’un jour n’ont généralement aucune référence autre que de fausses critiques sur le site même du fournisseur.

Effets secondaires du sofosbuvir

Comme pour tout médicament, une association médicamenteuse associant le sofosbuvir et l'action principale peut entraîner un certain nombre d'effets indésirables. Il n’est pas nécessaire qu’ils soient à vous, mais vous devez être préparé mentalement à un tel scénario et écouter attentivement les signaux que votre corps envoie. Si vous présentez des signes d’une réaction allergique: difficulté à respirer, gonflement du visage, des lèvres, de la gorge. De même, vous devez agir si vous soupçonnez des symptômes d'anémie (diminution du nombre de globules rouges): pâleur de la peau, vertiges, sensation de manque d'air, problèmes de concentration.

Une liste généralisée des symptômes, avec l'apparition desquels vous devez être particulièrement vigilant lors de l'utilisation du sofosbuvir, Ledipasvir Daclatasvir Velpatasvir est la suivante:

  • Inconfort ou douleur à la poitrine;
  • Rythme cardiaque lent ou irrégulier;
  • Fatigue inhabituelle;
  • Essoufflement;
  • Étourdissements ou évanouissements;
  • Pensées suicidaires;
  • Problèmes de concentration;

En plus des complications potentiellement dangereuses énumérées ci-dessus, les patients évoquent d'autres «effets secondaires» courants qui, bien que désagréables, ne constituent pas une menace importante pour la santé. Le plus souvent, ils disparaissent au cours du traitement et ne nécessitent ni intervention ni modification du schéma thérapeutique, car le corps s'adapte progressivement au mécanisme d'action des médicaments.

Effets secondaires du sofosbuvir

Comme le sofosbuvir n'est utilisé qu'avec d'autres médicaments (il peut s'agir du lédipasvir, du daclatasvir, de la ribavirine et d'autres, en fonction du type de virus, de l'infection par le VIH et d'autres facteurs), il est évident que de nouveaux effets peuvent s'ajouter aux effets indésirables du médicament principal.

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés par les patients guéris de l'hépatite C qui associaient le sofosbuvir à un traitement par ribavirine étaient la fatigue et les céphalées. Et avec l'association du sofosbuvir à l'interféron alpha, on observe de la fatigue, des maux de tête, des nausées, de l'insomnie et de l'anémie.

Les figures suivantes témoignent éloquemment de la tolérance exceptionnellement bonne du sofosbuvir. En raison des effets secondaires, le traitement n'est interrompu que par un peu plus de 3 à 4% des personnes suivant le traitement standard de 12 semaines. Dans 10% des cas, un ajustement de la posologie des immunosuppresseurs est nécessaire chez les patients subissant une transplantation hépatique.

À la fin de l'article se trouve une liste exhaustive des effets secondaires pouvant être ressentis par les patients recevant un traitement d'association par le sofosbuvir et d'autres médicaments.

  • Du système nerveux: maux de tête, vertiges, troubles de l'attention et de la mémoire.
  • Manifestations dermatologiques: peau sèche, démangeaisons, éruption cutanée, alopécie (perte de cheveux).
  • Troubles mentaux: insomnie, irritabilité, anxiété, agitation, dépression grave, voire tentatives de suicide chez des patients ayant des antécédents de maladie mentale.
  • Système cardiovasculaire: bradycardie symptomatique (diminution du pouls), y compris les cas nécessitant l'intervention d'un stimulateur cardiaque.
  • Appareil digestif: nausée, diarrhée, gêne abdominale, constipation, bouche sèche, reflux gastro-œsophagien.
  • Troubles métaboliques: perte d'appétit, perte de poids.
  • Système musculo-squelettique: myalgie (douleur musculaire), arthralgie (douleur aux articulations), mal de dos, spasme musculaire, augmentation de la créatine kinase.
  • Troubles respiratoires: rhinopharyngite (inflammation de la muqueuse nasopharyngée), essoufflement intense.

Il convient de noter que, dans 97% des cas, tous ces effets indésirables concernent principalement l’association de sofosbuvir à d’autres médicaments.

Vous pouvez clarifier les questions concernant les effets secondaires qui vous intéressent en appelant la hotline Cheetah au 8-800-2500-928 ou en laissant votre numéro de téléphone sous la forme d'un rappel en haut de la page.

L'utilisation de médicaments Sofosbuvir Daclatasvir dans les maladies du foie

L'hépatite C est considérée comme une maladie grave pouvant entraîner la mort sans traitement approprié. Les gens pensent généralement que l'hépatite n'est pas traitée et que même après la fin du traitement, la rechute de la maladie est inévitable.

Conseils d'hépatologues

En 2012, le traitement de l'hépatite C a connu une avancée décisive. De nouveaux médicaments antiviraux à action directe ont été mis au point. Avec une probabilité de 97%, ils vous débarrassent complètement de la maladie. L'hépatite C est désormais officiellement considérée comme une maladie entièrement traitable dans la communauté médicale. Dans la Fédération de Russie et les pays de la CEI, les médicaments sont représentés par le sofosbuvir, le daclatasvir et le ledipasvir. À l'heure actuelle, il y a beaucoup de contrefaçons sur le marché. Les médicaments de bonne qualité ne peuvent être achetés qu’à des sociétés agréées et à la documentation pertinente.
Aller sur le site du fournisseur officiel >>

Ce n'est pas tout à fait vrai. En fait, tout dépend des médicaments et des schémas thérapeutiques choisis pour le patient. S'ils sont traités avec des moyens efficaces, en les combinant correctement et en ne manquant pas d'une seule dose, les symptômes de la maladie disparaîtront et la quantité de virus diminuera de manière significative, ce qui entraînera une guérison.

Les médicaments indiens dans le traitement de la maladie

Pour le traitement de l'hépatite C, les médecins prescrivent différents médicaments. Les plus efficaces d'entre eux sont américains (Sovaldi et Daklinza). Avec ces deux médicaments, vous pouvez vous débarrasser complètement de l'hépatite C, mais il y a un gros inconvénient. Des médicaments tels que Sovaldi et Daklinza ne sont pas à la portée de tous les patients, car leur prix est très élevé.

Aujourd'hui, grâce aux génériques indiens, le nombre de patients en convalescence a considérablement augmenté.

Les outils les plus connus tels que le sofosbuvir et le daclatasvir ont montré la plus grande efficacité dans le traitement de cette maladie. Les médecins proposent de plus en plus de traiter les génériques de l'hépatite. Qu'est ce que c'est Et y a-t-il un effet après les avoir pris?

Une fois le médicament expiré, il est vendu en tant que générique. Le fabricant ne développe pas et ne fait pas la promotion de ce médicament. De ce fait, le prix des médicaments est bien inférieur à celui des médicaments exclusifs.

Malgré le bas prix, l'efficacité de l'outil reste la même. C'est pourquoi le traitement générique est pratique et bénéfique pour les personnes.

En réalité, les génériques sont des analogues de haute qualité de médicaments coûteux. Les génériques sont présents dans toutes les pharmacies, car ils sont achetés beaucoup plus souvent que les originaux.

Les fabricants de génériques sont des concurrents des entreprises qui vendent des médicaments originaux. Certains analogues ont un nom très similaire à l'original, par exemple: Viagra - Viprogra, Nosh-pa - Nosh-bra, Levitra-Vilitra, etc.

Ce tableau contient une liste des génériques les plus connus pour le traitement de l'hépatite C:

  • Altevir;
  • Reaferon;
  • Alfarona;
  • PegIntron.
  • Acigurine;
  • Rebetol;
  • La ribavine;
  • Le ribamidil;
  • Ribapeg;
  • Ribarin;
  • Ribba;
  • Trivorin.
  • Le sofosbuvir;
  • Sofolanork;
  • Jaratsaano
  • Daclatasvir

Récemment, j'ai lu un article qui parle de l'utilisation du complexe de médicaments "SOFOSBUVIR DAKLATASVIR "pour le traitement de l’hépatite C. Avec l’aide de ce complexe, vous pouvez TOUJOURS vous débarrasser de HEPATITE C.

Je n'étais pas habitué à faire confiance à aucune information, mais j'ai décidé de vérifier et de commander. Les médicaments ne sont pas bon marché, mais la vie est plus chère! Je n’ai ressenti aucun effet secondaire à la réception, je pensais déjà que tout était en vain, mais un mois plus tard, j’ai passé les tests et le PCR n’a pas été détecté, ni détecté après un mois de traitement. Humeur considérablement améliorée, il y avait encore une envie de vivre et de profiter de la vie! J'ai pris des médicaments pendant 3 mois et le virus a donc été FAIT. Essayez et vous, et si quelqu'un est intéressé, alors le lien vers l'article ci-dessous.

Les génériques les plus efficaces: le sofosbuvir et le daclatasvir

En Inde, des analogues de médicaments tels que Sovaldi et Daklinza ont été développés et commercialisés. Ils s'appellent Sofosbuvir et Daclatasvir. Les médecins disent: après avoir pris ces médicaments, le patient peut être complètement guéri de l'hépatite C et ne pas craindre une rechute de la maladie. En combinant ces deux médicaments, vous obtiendrez un effet bénéfique. En outre, ils peuvent être combinés avec des préparations d'interféron et de ribavirine.

Le sofosbuvir est une contrepartie innovante de Sovaldi. C'est un médicament antiviral (inhibiteur) qui empêche la propagation du virus de l'hépatite C.

Avec le Sofobuvir, ces types génétiques du virus peuvent être traités:

Sur la base des génotypes, le médecin choisit le schéma thérapeutique souhaité, en associant le sofosbuvir à d’autres médicaments efficaces. Le schéma thérapeutique change si le patient présente des complications telles qu'une cirrhose du foie, une infection par le VIH ou une réaction indésirable du corps au médicament.

Le médicament est disponible en comprimés, qui sont recouverts de glaçage brun, il comprend:

  1. Polyéthylène glycol.
  2. Dioxyde de titane.
  3. Oxyde de fer.
  4. Alcool
  5. Talc.

Au milieu du comprimé contient du sofosbuvir et des excipients:

  1. Dioxyde de silicium colloïdal.
  2. Croscarmellose sodique.
  3. Stéarate de magnésium.
  4. Mannitol
  5. Cellulose microcristalline.

Le but du médicament - le traitement des formes chroniques de l'hépatite C, il doit être combiné avec d'autres médicaments.

Prenez le sofosbuvir à raison d'une fois par jour, un comprimé. Mâcher la tablette elle-même est indésirable, car elle a un goût très amer. La pilule doit être prise avec de la nourriture et assurez-vous de la boire avec beaucoup d'eau.

Comme la plupart des médicaments, le sofosbuvir a des effets secondaires tels que maux de tête, nausées et fatigue. Un faible pourcentage de patients peut présenter des réactions allergiques, des démangeaisons cutanées, de l'irritabilité, de la diarrhée. Des effets secondaires ne sont observés que chez dix pour cent des patients. Les autres patients ne se plaignent pas d'effets secondaires.

Les contre-indications à l'utilisation de Sofosbuvir sont:

  1. La grossesse
  2. Lactation
  3. Enfants et adolescents (jusqu'à dix-huit ans).
  4. Intolérance individuelle aux composants du médicament.

Les femmes en âge de procréer doivent faire très attention à prendre cet outil. Assurez-vous de consulter votre médecin.

Sofosbuvir de qualité fabriqué en Inde maintenant en Russie. Vous pouvez commander le médicament sur le site sovihep.ru

Le daclatasvir est un générique d’action antivirale tout aussi populaire et efficace. Il contient:

  • chlorhydrate de daclatasvir;
  • la silice;
  • la cellulose;
  • la croscarmellose sodique;
  • stéarate de magnésium.

Le médicament est disponible en comprimés pelliculés dans une teinte verdâtre.

Le daclatasvir est un inhibiteur du virus 5A (NS5A), il est conçu pour protéger les cellules saines des effets du virus. Le médicament convient au traitement des quatre génotypes de la maladie, car il interagit bien avec d'autres médicaments. Les médecins le prescrivent (en fonction de l'évolution de la maladie) avec d'autres médicaments pour l'hépatite C. Ce médicament est utilisé pour traiter l'hépatite C des premier, deuxième, troisième et quatrième génotypes.

Pour éviter les effets secondaires, ne vous soignez pas. Seul un médecin, après avoir pesé le pour et le contre, peut donner une recommandation sur la manière de prendre le médicament correctement (quantité exacte).

Lors de la réception devrait prendre en compte les contre-indications:

  • la grossesse
  • lactation;
  • intolérance individuelle.

Si le patient prend du daclatasvir pendant une longue période, le médicament peut avoir les effets secondaires suivants:

  • des nausées;
  • la faiblesse;
  • des problèmes avec la chaise;
  • perte d'appétit;
  • douleur dans l'hypochondre droit, dans les muscles et les articulations;
  • peau sèche;
  • vertiges et maux de tête;
  • troubles du sommeil;
  • l'anémie.

Ces effets indésirables après une utilisation à long terme du daclatasvir ne sont pas observés chez tous les patients, mais seulement chez 10% des patients.

Schémas thérapeutiques contre l'hépatite C utilisant des médicaments indiens

Ces quatre tableaux décrivent en détail les schémas thérapeutiques contre l'hépatite C avec le sofosbuvir et le daclatasvir, associés à l'interféron et la ribavirine.


Articles Connexes Hépatite