Le médicament "Sofosbuvir": les avis des patients

Share Tweet Pin it

Chaque jour dans le monde, de nombreuses nouvelles technologies uniques facilitent la vie de l'homme. Le monde entier suit l'évolution de la situation, mais de plus en plus d'attention est accordée aux nouveaux médicaments qui aideront une personne à se débarrasser des maladies graves incurables telles que le cancer. Jusqu'à présent, aucun outil de ce type n'a été trouvé, mais récemment, un nouveau médicament, le sofosbuvir, est apparu sur le marché. Les critiques de ses créateurs indiquent que lors des tests, il a donné de bons résultats dans le traitement d'une maladie telle que l'hépatite C.

Ce médicament appartient à une nouvelle génération, a un effet antiviral. Le "sofosbuvir" (les avis des médecins le confirment) diffère des médicaments à effet similaire, publiés antérieurement, en ce qu'il a un effet direct sur l'agent pathogène de l'hépatite C. Mais comment prendre le médicament correctement? Dans l'article, vous trouverez cette information et quelques faits plus intéressants sur lui et les moyens qui, avec lui, donnent d'excellents résultats.

Quelques faits historiques

Il y a quelques années, le principal médicament utilisé dans le traitement de l'hépatite C était le «peginterféron», qui présente de nombreuses manifestations indésirables. Mais, étant donné que le sofosbuvir est apparu sur le marché (des témoignages de patients et de médecins en témoignent), vous pouvez totalement refuser de l'utiliser.

Aux États-Unis, un nouveau médicament destiné au traitement de l'hépatite C a été approuvé il y a quatre ans. Après des études cliniques, il a été déclaré le remède le plus efficace pour le traitement de l'hépatite C. Même l'association européenne, qui étudie depuis longtemps les maladies du foie, a confirmé son efficacité..

Pendant le traitement de l'hépatite, qui appartient aux deuxième et troisième génotypes, le sofosbuvir a été utilisé en association avec la ribavirine, et aux premier et quatrième génotypes, le Sofosbuvir et le Peginterféron ont été utilisés.

Un an plus tard, pour être exact, en 2014, la nouvelle génération est venue remplacer les médicaments de la nouvelle génération et, jusqu'à présent, la thérapie est réalisée avec un complexe de ce type: le sofosbuvir et le daclatasvir, les revues de traitement sont tout simplement excellentes. Il peut également être utilisé en association avec le Ledipasvir. Et si vous utilisez trois médicaments à la fois, il existe même des critiques indiquant qu'ils aident à faire face à la cirrhose. En raison des propriétés curatives uniques du «sofosbuvir», l'Organisation mondiale de la santé en a fait l'un des traitements les plus importants pour l'homme.

La composition

Le "sofosbuvir" est un médicament fabriqué par une société indienne qui a pu, après de nombreuses recherches, produire un médicament générique qui soit efficace dans sa composition et son action. Un médicament générique est appelé, qui dans ses propriétés médicales est complètement similaire à l'original, mais il est beaucoup plus accessible pour un usage généralisé.

Les comprimés génériques "Sofosbuvir" représentent une petite capsule de la couleur de la brique rouge. De là-haut, le fabricant les recouvre d'un vernis spécial comprenant du polyéthylène glycol, de l'alcool polyvinylique, du talc, du dioxyde de titane et de l'oxyde de fer rouge.

Sur un côté de la tablette, vous pouvez voir l'inscription "400" - c'est le montant de la composante principale, et le deuxième côté est complètement plat, sans inscription. En plus de la substance de base, qui donne l'effet antiviral recherché, d'autres substances ont été ajoutées: dioxyde de silicium colloïdal, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, mannitol, cellulose microcristalline.

Quels sont les avantages du Sofosbuvir?

Si nous comparons le sofosbuvir, dont les commentaires des patients sont nombreux, à d’autres médicaments utilisés pour traiter l’hépatite C, il présente de nombreux avantages par rapport à eux:

  • quantité minimale d'effets secondaires;
  • facilement toléré par les patients, y compris les personnes âgées;
  • une efficacité élevée du traitement, grâce à laquelle le traitement est considérablement réduit - deux à trois semaines;
  • vous donne la possibilité de refuser complètement de recevoir de l'interféron;
  • autorisés à utiliser et les patients infectés par le VIH.

"Sofosbuvir": application

En raison du fait que le médicament est un inhibiteur de la polymérase virale NS5B et empêche la réplication de l'hépatite virale C, le sofosbuvir (avis de médecins et de créateurs le notent) est efficace dans le traitement de la forme chronique de la maladie et est utilisé comme principal traitement antiviral chez les patients de plus de 18 ans. ans, en combinaison avec d’autres moyens. Des études cliniques ont montré que douze semaines après le début du traitement, d’excellents résultats étaient observés chez la plupart des patients présentant le premier, le deuxième et le troisième génotype du virus.

Avant de prescrire ce médicament au patient, le médecin doit l'examiner et lui prescrire un certain nombre d'études, après quoi les facteurs suivants sont également pris en compte:

  • génotype du virus de l'hépatite C;
  • à quel stade le patient a la maladie;
  • comment évolue la maladie, quel traitement a été pris auparavant;
  • la présence de cirrhose du foie;
  • insuffisance rénale;
  • Existe-t-il d'autres symptômes associés?
  • manifestations allergiques.

"Daclatasvir": quel est ce médicament

Chaque nouvelle substance ou drogue passe beaucoup de recherches. Il est testé non seulement en tant que médicament distinct, mais également en association avec d'autres médicaments. Et les expériences sur le daclatasvir ont montré que, associé à d’autres médicaments du même groupe, il pouvait rapidement aider les patients à guérir de l’hépatite C. Traitement (avis recommandés par le Sofosbuvir et le Daclatasvir) rapidement et efficacement. ne provoque pas de manifestations indésirables.

Le «daclatasvir» est un nouveau développement des pharmaciens qui permet de lutter efficacement contre l'hépatite C. Les scientifiques savent depuis longtemps que la protéine virale NS5A est non structurelle et contribue à la résistance de l'hépatite C à l'interféron. Si elle est plus compréhensible, elle agit comme une force opposée de résistance du virus. système immunitaire humain. C’est pourquoi il est très important que les patients atteints d’hépatite C prennent cette substance, c’est-à-dire qu’il s’agit du principal médicament appelé «Daclatasvir». Et si vous prenez dans le complexe "Sofosbuvir" et "Daclatasvir", les analyses des médecins qui supervisent les patients indiquent que le traitement est aussi rapide que possible et efficace.

Je voudrais également dire en faveur du «daclatasvir» qu'il contribue à bloquer en outre la propagation du virus qui a déjà infecté le corps humain à partir des cellules infectées dans le corps, protégeant les cellules saines. Une telle action vous permet de faire face à n’importe quel génotype de l’hépatite C.

"Ledipasvir": quel est ce médicament?

«Sofosbuvir» et «Ledipasvir» (il est recommandé d'étudier les examens avant utilisation) en association donnent également de bons résultats en thérapie. L'action du composant principal du médicament "Ledipasvir" vise à inhiber les processus de réplication des protéines non structurelles. On sait depuis longtemps que la structure du virus de l'hépatite C est très complexe et comporte de nombreuses facettes. Les formes lancées de la maladie sont dangereuses pour l'homme car, au cours des nombreuses années de développement de la pathologie dans le corps, de nouvelles cellules mutent et possèdent d'autres propriétés antigéniques. Par conséquent, l'immunité d'une personne infectée n'est pas en mesure de faire face au virus, elle a besoin d'une aide spéciale - bloquant les éléments structurels du virus, ce que fournit le Ledipasvir.

Le traitement de l’hépatite C "Sofosbuvir" (les examens en sont la meilleure confirmation) et les deux médicaments décrits ci-dessus dans le complexe donnent les meilleurs résultats et permettent au patient de vivre plus longtemps et de se sentir bien. Mais comment prendre le complexe pour qu’il donne un bon résultat?

"Sofosbuvir": comment prendre, combinaison avec d'autres médicaments

Le traitement "Sofosbuvir", qui fait l’objet de nombreuses critiques, doit commencer par une pilule - c’est 400 mg par jour pendant l’un des repas. Le cours est attribué à chaque patient individuellement, en fonction de la durée de la maladie. Mais le taux minimum est de douze semaines. Le comprimé doit être lavé à grande eau.

Le traitement au Sofosbuvir (le témoignage du patient en est la preuve) en association avec le daclatasvir nécessite également une sélection minutieuse du traitement, mais il dure au minimum douze semaines. Lorsqu'il est en cours, il peut durer 24 semaines. Quant à la dose quotidienne, elle doit être choisie par le médecin traitant dans chaque cas particulier, mais en règle générale, il s'agit d'un comprimé - 60 mg par jour. Dans certains cas, le médecin peut réduire la dose de 2 fois, mais cela est très rare et même déconseillé. réduire le dosage.

"Daclatasvir" à prendre, quel que soit le repas. Le comprimé n'est pas mâché, il suffit d'avaler et de laver à grande eau.

Traitement de l'hépatite C "Sofosbuvir" et "Daclatasvir" commentaires recommandent. Cela permet aux patients de se sentir bien après quelques semaines. Ils oublient les symptômes de la maladie et peuvent profiter de la vie. Mais il est très important dans tous les cas de ne pas rater de prendre des médicaments. Si vous avez déjà commencé le traitement, alors suivez-le, seule la méthode correcte donnera le résultat souhaité. Après tout, si vous comprenez bien que les réactions des personnes qui répondent à une thérapie complexe sont mauvaises, il s’avère que le patient n’a pas toujours suivi le traitement, ce qui signifie que la thérapie a été interrompue. Il est impossible de dépasser la dose soi-même pour accélérer la récupération, il n'en résultera rien, mais vous pouvez nuire au corps.

Le médicament Sofosbuvir (uniquement des commentaires positifs à son sujet) associé au Ledipasvir donne d’excellents résultats dans le traitement des patients atteints d’hépatite de génotype 1, ainsi que chez ceux qui ont commencé le traitement pour la première fois. Le schéma suivant est parfait pour ceux qui ont l'hépatite 1 et dont la fonction hépatique est toujours préservée: 1 comprimé "Sofosbuvir" + 1 comprimé "Ledipasvira", quel que soit le repas.

Mais si un patient a une maladie plus ancienne, alors en plus du Sofosbuvir et du Ledipasvir, il est recommandé d’ajouter de la Ribavirine. Mais il ne faut pas oublier que le dernier médicament n'est pas bien toléré par tous les patients. Ce complexe donne de bons résultats dans le traitement des patients atteints de cirrhose.

Il existe d'autres médicaments dans le complexe qui aideront à traiter efficacement l'hépatite C. Le sofosbuvir et le daclatasvir ne sont pas les seuls examens, mais le médecin doit choisir le traitement dans chaque cas, car il prend en compte le génotype et les pathologies associées.

Il convient également de rappeler que la tablette "Sofosbuvir" n'a pas besoin d'être fissurée, divisée en plusieurs parties et mâchée, elle est simplement avalée et lavée à grande eau. Elle a un goût très amer. Si, soudainement, dans les deux heures suivant la prise de la pilule, le patient a vomi, il est alors conseillé de prendre une pilule supplémentaire. Si des vomissements surviennent après 2 heures, le médicament n'est pas pris en supplément.

Si, pour une raison quelconque, le médicament a été oublié et qu'il ne s'est pas écoulé plus de 18 heures, vous pouvez prendre la pilule oubliée et la suivante se présentera à l'heure convenue. Si le délai est supérieur à 18 heures, vous devez prendre la pilule suivante.

"Sofosbuvir": manifestations indésirables

L'instruction "Sofosbuvir" de drogue, les revues n'indiquent aucune manifestation indésirable forte. Dans la plupart des cas, après avoir pris la pilule, les patients ressentent des nausées, des maux de tête et de la somnolence. Le plus souvent, les manifestations indésirables dépendent du médicament pris en association avec le sofosbuvir.

Pour que les effets secondaires ne soient pas si prononcés, il est recommandé au patient de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin. En outre, il est déconseillé au patient, pendant la thérapie, de prendre des boissons alcoolisées, de fumer et de manger de la malbouffe. Une alimentation équilibrée et des exercices modérés, au contraire, aideront le traitement et donneront son élan à la récupération rapide du foie.

Contre-indications à l'utilisation de "Sofosbuvir"

Le sofosbuvir présente de nombreux avantages et est très utile pour les patients pour lesquels d'autres traitements ont échoué. Mais il ne faut pas oublier que même s'il est bon, il a aussi ses propres contre-indications. La thérapie avec "Sofosbuvir" n'est pas effectuée dans de tels cas:

  • intolérance à la composante principale du médicament;
  • les femmes en période de portage et celles qui envisagent une grossesse;
  • l'allaitement maternel;
  • enfants mineurs;
  • prendre des médicaments "Boceprevira" et "Telaprevir."

Les personnes âgées n'ont pas besoin d'ajuster le médicament.

Précautions à prendre lors de la prise de "Sofosbuvir"

"Sofosbuvir" est souvent prescrit en association avec "Ribavirin" et "Interferon". Dans ce cas, il est nécessaire de respecter les contre-indications du traitement combiné:

  • enceinte et allaitante;
  • les femmes et les hommes qui planifient un enfant.

Une telle interdiction est due au fait que le risque de développer des anomalies fœtales est très élevé. De plus, les femmes du premier trimestre de la grossesse subissent souvent des fausses couches. C'est pourquoi une femme avant le début du traitement doit être contrôlée par un gynécologue et exclure la présence d'une grossesse.

En outre, des précautions spéciales doivent être prises pour les patients ayant des antécédents de tuberculose, car ils peuvent avoir des troubles convulsifs après avoir pris la pilule.

Pendant le traitement avec ce médicament n'est pas interdit de conduire un véhicule, mais sur la route, vous devez être particulièrement prudent, car le "Sofosbuvir" affecte la coordination des mouvements. En aucun cas, ne peut auto-prescrire une dose, seul le médecin traitant doit la choisir. Si, après avoir pris la première pilule, un réflexe émétique s'est développé, il est alors nécessaire de prendre une autre pilule, mais vous ne pouvez pas prendre deux doses à la fois.

Sofosbuvir guéri: avis

Après la mise sur le marché du sofosbuvir, de nombreux patients ont été emmenés et interrogés. Ainsi, les développeurs ont voulu s'assurer que cela donne vraiment l'effet désiré. La plupart des patients ne parlent de lui que du bon côté, ils disent que c'est son accueil qui leur a donné une chance de guérir une vie différente.

Certains patients ayant subi un traitement complexe ont déclaré qu'ils ne s'attendaient pas à un tel effet, on leur a prescrit du "sofosbuvir" et du "daclatasvir". Le traitement (les examens sont utiles dans les études préalables) en association avec "Ledipasvir" donne également de bons résultats.

En résumé, on peut donc affirmer que les nouvelles technologies et le développement des sociétés pharmaceutiques offrent une excellente chance aux patients qui viennent d’être abandonnés par des médecins. J'aimerais beaucoup avoir plus de ces médicaments et ils pourraient résoudre certains des problèmes les plus graves des patients, par exemple pour aider les personnes atteintes de tumeurs malignes.

Si vous n'avez pas encore attribué le "Sofosbuvir" miraculeux ou si vous avez des doutes, cet article a pour but de les dissiper. Il suffit de commencer à prendre le médicament et, après quelques semaines, votre vie commencera à s'améliorer. Aller chez le médecin, consulter et commander un médicament ou un complexe entier. Mais ne vous soignez pas: malgré la masse de réponses positives, tout médicament a ses contre-indications. Ils devraient certainement être discutés avec votre médecin.

Comment prendre le sofosbuvir et le daclatasvir

Le traitement de l'hépatite C chronique pendant de nombreuses années est resté inefficace. L'utilisation de ce qu'on appelle "l'étalon-or", à savoir les interférons et la ribavirine, n'a pas apporté le rétablissement et la rémission souhaités chez plus de 50% des patients. Seuls les médicaments antiviraux directs, tels que le sofosbuvir et le daclatasvir, ont permis d’obtenir un résultat positif dans 100% des cas.

Le virus de l’hépatite C se caractérise par une grande variabilité, c’est-à-dire que de nombreuses variations génétiquement différentes de l’agent pathogène se forment dans le corps du patient, qui ne peuvent ni détecter ni détruire le système immunitaire de la personne. L'utilisation de médicaments à action médiatisée (interférons, inducteurs d'interféron) n'est pas toujours efficace - il existe de nombreux cas de réponse partielle au traitement (uniquement biochimique ou uniquement virologique), ainsi qu'une récurrence de la maladie.

Le traitement du VHC par le sofosbuvir et le Dakltasvir a démontré d'excellentes performances et efficacité chez tous les patients. C'est vraiment une chance réelle pour un rétablissement complet.

Particularités du mécanisme d'action

Le sofosbuvir est le premier médicament à effet antiviral direct. Il est introduit dans le processus de réplication de l'ARN viral en modifiant l'enzyme ARN polymérase de type NS5B. Sans cette enzyme, il est impossible d'assembler tout un brin d'ARN viral à partir de composants individuels. L'ingrédient actif du sofosbuvir arrête ce processus, rendant ainsi la formation de nouvelles copies du virus impossible.

À la suite d’essais en laboratoire et d’essais cliniques, il a été établi que le sofosbuvir était actif contre les virus de l’hépatite C de types 1, 2, 3 et 4. Son activité antivirale contre les génotypes 5 et 6 n'a pas encore été prouvée. Cependant, ces variantes de l'agent responsable de l'hépatite C sont rares sur le continent européen.

Une différence importante du sofosbuvir est la présence extrêmement rare de la résistance initiale des cellules hépatiques du patient à son principe actif, ainsi que la formation de résistances dans le processus de traitement.

Le Daklatasvir est un antiviral hautement spécifique qui agit uniquement contre le virus de l'hépatite C et n'a pas d'effet significatif sur les autres virus à ADN et à ARN. Son mécanisme d'action est quelque peu différent de celui du sofosbuvir.

Le daclatasvir agit sur un autre type d’enzyme de l’ARN polymérase - NS5A, c’est-à-dire que l’agent pathogène de l’hépatite C n’a aucune chance de se reproduire, tous les chemins sont arrêtés. Une caractéristique importante du daclatasvir par rapport au sofosbuvir est son activité antivirale prouvée contre tous les génotypes du virus (1, 2, 3, 4, 5, 6).

Les deux médicaments sont bien et rapidement absorbés après administration orale (c'est-à-dire sous forme de comprimé ou de gélule). Il n'est donc pas nécessaire de créer et d'utiliser une forme d'injection de ces formes galéniques. Le daclatasvir et le sofosbuvir circulent depuis longtemps dans le sang et le foie du patient. Une seule dose suffit donc (1 fois par jour). Après plusieurs jours d’absorption régulière, une concentration constante des deux substances actives se forme dans les tissus.

Les résultats des études cliniques

Non seulement les caractéristiques pharmacologiques des médicaments, mais aussi leur efficacité clinique sont très importantes pour le médecin et le patient, c’est-à-dire quelle est la probabilité de guérir cette maladie si elle est prise conformément au calendrier prescrit.

Les essais cliniques sur le sofosbuvir et le daclatasvir sont très vastes et donc informatifs. Aucune des études à grande échelle portant sur ces médicaments n’a été utilisée en monothérapie (c’est-à-dire séparément), la condition préalable était leur utilisation au même moment.

Avant le début du traitement antiviral, le génotypage était nécessaire pour déterminer le type de virus de l'hépatite C. Les patients de génotype 1, 2, 3 ou 4 sans signes de décompensation hépatique ont été inclus dans les essais cliniques évaluant l'efficacité de la bithérapie avec ces substances. La posologie standard de Sofosbuvir était de 400 mg et de Daclatasvir, de 30 à 60 mg. La durée du traitement a varié de 12 à 24 semaines.

Les meilleurs résultats ont été observés chez des patients de génotype 1 - tous, sans exception, à la fin du traitement antiviral, une réponse virologique persistante (absence de virus dans le sang) et biochimique (normalisation de tous les échantillons de foie) a été observée. Des résultats un peu moins bons ont été rapportés chez les patients des génotypes 2 et 3: une réponse complète au traitement (une combinaison des réponses biochimique et virologique) n'a été observée que chez 86% des patients.

Tous les protocoles internationaux de traitement de l'hépatite C soulignent qu'il est seulement approprié d'utiliser ces médicaments ensemble, afin d'évaluer l'effet de la monothérapie uniquement par le sofosbuvir ou de déterminer si le daclatasvir seul n'est pas pratique.

Indications d'utilisation

Les médicaments originaux et leurs analogues doivent être pris dans de telles situations:

  • avec l'hépatite C nouvellement diagnostiquée (génotype 1-4), c'est-à-dire sans traitement préalable;
  • avec la récurrence de l'hépatite virale chronique C (les mêmes génotypes);
  • avec un épisode de traitement précédent avec interférons et ribavirine (avec prudence);
  • si nécessaire, traitement antiviral chez les patients présentant une fonction hépatique compensée (avec prudence);
  • pour le carcinome hépatocellulaire, si le patient attend une greffe du foie;
  • avec l'association de l'hépatite C et du VIH - infection.

Il est important de comprendre que toutes les substances médicamenteuses, y compris la combinaison spécifiée, ont plusieurs effets secondaires. Seul un spécialiste peut décider si un médicament et sa combinaison sont contre-indiqués ou autorisés dans chaque cas particulier. L’évaluation de la compatibilité du daclatasvir et du sofosbuvir avec des agents cardiologiques constitue un point particulier. Le médecin traitant détermine la fréquence à laquelle passer les tests et leurs composants.

Des tentatives indépendantes de traitement de l'hépatite virale chronique C peuvent causer un préjudice irréparable au patient.

Schémas d'application en fonction du génotype

Le groupe cible pour l'utilisation d'une combinaison de daclatasvir et de sofosbuvir est constitué de patients présentant un génotype spécifique du virus de l'hépatite C.

Les protocoles internationaux pour le traitement de l'hépatite indiquent les critères suivants pour le traitement réussi des médicaments antiviraux pour l'hépatite C chronique:

  • absence de modifications fibrotiques significatives (F0-F1);
  • forte activité d'AlAt et d'AsAt;
  • poids du patient n'excédant pas 75 kg;
  • jeune âge (jusqu'à 45 ans);
  • appartenant à la race européenne;
  • sexe féminin;
  • charge virale modérée ne dépassant pas 600 000 copies par 1 ml;
  • n'importe quel génotype, mais pas le premier.

Le respect de ces critères offre une chance maximale de récupération, tendant à 100%. Dans d'autres cas, le traitement est également efficace, mais la probabilité de guérison est inférieure à 100%.

Après avoir posé un diagnostic complet, le médecin traitant détermine la durée pendant laquelle le sofosbuvir et le daclatasvir doivent être pris, s'il est nécessaire de boire d'autres antiviraux. Au cours du traitement (avec une certaine fréquence) et à l'issue du traitement complet, le patient est examiné à nouveau. Tout au long de la thérapie, l'alcool est complètement exclu.

Les schémas thérapeutiques associant daclatasvir et sofosbuvir diffèrent par la durée et la nécessité d'utiliser d'autres substances antivirales. Les dosages des deux principes actifs sont standard. Les instructions d'utilisation du sofosbuvir indiquent qu'un seul comprimé (capsule) par jour est nécessaire, à savoir 400 mg le matin ou le soir, de préférence au même moment.

Mode d'emploi Daclatasvira appelle 2 doses possibles - 30 et 60 mg de principe actif. Par jour, vous ne devez prendre qu'un seul comprimé (capsule), généralement 60 mg; La posologie peut être réduite à 30 mg si la combinaison des substances actives est mal tolérée.

Patients de génotype 1

Chez les patients présentant le premier génotype, il est important de déterminer le sous-type, car les génotypes 1b et 1a sont présents. Cette nuance est importante du point de vue de la combinaison avec d'autres ingrédients actifs.

Les patients de génotype 1a reçoivent du daclatasvir et du sofosbuvir en association avec de l’asunaprevir et de la ribavirine pendant 24 semaines.

Les patients atteints d'hépatite C chronique de génotype 1b reçoivent du daclatasvir et du sofosbuvir en association uniquement avec Asunaprevir (sans ribavirine), également pendant 24 semaines.

Des antioxydants et des hépatoprotecteurs peuvent être inclus dans le traitement complexe.

Patients présentant les génotypes 2, 3 et 4

Les patients de génotype 2, 3 ou 4 subissent également un génotypage, mais le choix du génotype 3a et 3b n'a pas d'importance, car le schéma thérapeutique ne change pas.

Dans tous ces cas, seule la combinaison de Sofosbuvir et de Daclatasvir à la posologie thérapeutique standard (400 mg + 60 mg) pendant 12 semaines (3 mois) est prescrite, à condition que le patient n’ait reçu auparavant aucun autre traitement.

Une augmentation de la durée du traitement et l'inclusion d'autres substances actives dotées d'un mécanisme d'action antiviral sont considérées comme inappropriées.

Patients de génotype 5, 6

Selon les recommandations de l'Association européenne pour le traitement des maladies du foie (2015), l'association de daclatasvir et de sofosbuvir n'est pas utilisée chez ces patients, son efficacité clinique n'ayant pas été prouvée.

Les recommandations ultérieures des années 2016-2017 suggèrent d'utiliser cette combinaison d'ingrédients actifs avec les génotypes 5 et 6, mais avec moins de probabilité d'un résultat positif par rapport aux autres génotypes.

Ces génotypes du virus de l'hépatite C sont rares dans la région européenne. Les schémas thérapeutiques suivants sont utilisés pour traiter ces patients:

  • Sofosbuvir + Ribavirine + Interféron pégylé;
  • Sofosbuvir + Ledipasvir.

Il existe également des combinaisons d'autres médicaments antiviraux, mais leur efficacité clinique est à l'étude.

Patients présentant une rechute de la maladie et après des épisodes de traitement infructueux

Il existe des cas où le traitement avec des interférons pégylés n’apporte pas l’effet recherché. On peut prescrire à ces patients une association de daclatasvir et de sofosbuvir sans autres composants, mais la durée du traitement augmente et est de 24 semaines.

Il en ira de même pour le traitement des patients en attente d’une greffe du foie ou présentant une cirrhose du tissu hépatique.

Contre-indications

Les contre-indications à l'utilisation du daclatasvir et du sofosbuvir ne sont pas très complètes, mais nécessitent une attention particulière. Ceux-ci comprennent:

  • déficit acquis ou congénital d'une enzyme telle que la lactase;
  • l'âge du patient est trop jeune (moins de 18 ans);
  • lactation ou grossesse chez une femme;
  • utilisation constante de médicaments antiépileptiques, rifampicine, dexaméthasone.

Le dernier point peut être considéré comme une contre-indication relative si un tel traitement peut être interrompu temporairement et si le patient reçoit le traitement antiviral nécessaire.

Effets secondaires sur le corps

L’évaluation des effets indésirables n’est possible qu’à la suite de l’utilisation d’une association de daclatasvir et de sofosbuvir; la possibilité d’évaluer les effets indésirables de tout principe actif n’est pas possible.

Les commentaires sur les effets secondaires du sofosbuvir et du daclatasvir sont peu nombreux. La plupart des patients notent leur bonne tolérance. Parmi les réactions négatives possibles, les plus importantes sont les suivantes:

(plus de 10% des patients examinés)

(moins de 10% des patients)

  • faiblesse non motivée, non associée à un effort physique accru;
  • douleur à la tête et vertiges légers.
  • troubles du sommeil; l'anémie;
  • perte ou amincissement des cheveux;
  • douleur modérée dans les muscles et les articulations;
  • diverses éruptions cutanées;
  • diarrhée sans impuretés pathologiques, ballonnements, douleurs abdominales, nausées, vomissements;
  • irritabilité et / ou dépression;
  • congestion nasale et / ou toux sèche;

En règle générale, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose de médicament. Les patients n’ont dû interrompre le traitement qu’à l’avance en raison d’une mauvaise tolérance.

Liste de médicaments génériques

Les analogues du Sovaldi original contenant du sofosbuvir sont:

Substituts de la Daklinza d’origine avec l’ingrédient actif daclatasvir:

Thérapie antivirale financière

Acheter les médicaments d'origine sur la force de pas tous les patients. Actuellement, l’Inde et l’Égypte ont établi une production à grande échelle de tous les ingrédients actifs pour le traitement antiviral efficace de l’hépatite C chronique. L’achat de médicaments génériques est une chance réelle de guérison complète. Le coût du traitement est de 67 000 à 72 000 roubles, soit bien moins que le prix du médicament initial.

Vous pouvez commander la livraison des médicaments nécessaires dans les pharmacies ou auprès d'un représentant médical d'une société pharmaceutique indienne. Les spécialistes aident à naviguer dans le prix et le nombre de paquets nécessaires. Sur les sites Web des sociétés organisant des livraisons directes en provenance d'Inde, une interface conviviale a été créée, dans laquelle différents médicaments antiviraux, leur prix et leur forme de libération sont démontrés.

Les avis

Natalia, 39 ans:

«Il y a deux ans, j'ai reçu un traitement à l'interféron et à la ribavirine. Après le cours je me sentais bien. Maintenant vérifié et trouvé haute transaminase à nouveau. Nommé Sofosbuvir et Daclatasvir. J'accepte 3 semaines, pas d'effets indésirables. "

Sergey, 42 ans:

«Après une chirurgie et une transfusion sanguine, le virus de l'hépatite C a été obtenu. Il a été examiné, le médecin a recommandé le daclatasvir et le sofosbuvir, car un génotype a été détecté. À la fin du traitement, tous les tests sont normaux. "

Conclusion

L'association du daclatasvir et du sofosbuvir est l'un des schémas thérapeutiques les plus populaires de l'hépatite chronique C. Outre son efficacité, elle est également caractérisée par son accessibilité, grâce aux médicaments génériques indiens et égyptiens.

Comment prendre le médicament indien "Sofosbuvir" pour l'hépatite C

Examens des patients ce médicament méritait tout simplement excellent. Les tests de patients peuvent s’améliorer quelques semaines après le début de sa réception. Cependant, l'auto-traitement avec l'utilisation de "Sofosbuvir" ne peut, bien sûr, en aucun cas. Dans certaines situations, cela peut même entraîner la mort.

Le médicament est efficace, mais il présente un inconvénient majeur: son prix élevé. Instructions pour l'utilisation "Sofosbuvir" est simple et aide bien. Mais ce médicament coûte environ 25 000 roubles. pour 28 comprimés. La méthode principale de son application sera considérée par nous dans tous les détails. Cependant, à titre informatif seulement. Prendre ce médicament est autorisé uniquement après consultation de votre médecin.

Comment le "Sofosbuvir"

Une fois dans le corps humain, ce médicament agit directement sur le virus de l'hépatite C. Le principe actif Sofosbuvir inhibe simplement la capacité de ce dernier à se multiplier. Le virus de l'hépatite en présence du médicament dans le sang ne peut pas copier son propre ARN.

Ce remède peut être utilisé pour le traitement des génotypes I, II, III et IV du virus. Auparavant, dans les deux derniers cas, des injections d'interféron étaient également utilisées. Cependant, avec l'avènement de médicaments tels que le "daclatosvir" et le "ledipasvir", le besoin en a disparu. Maintenant, en association avec le sofosbuvir, les médecins utilisent ces médicaments. Les effets secondaires, contrairement à l'interféron, ils ne donnent pratiquement pas.

Instructions d'utilisation

Ce médicament est prescrit par les médecins aux patients, habituellement à raison d'un comprimé par jour (40 mg). Il est préférable de prendre le médicament indien Sofosbuvir pour le traitement de l'hépatite C en mangeant avec de l'eau. Ne recommande pas les pilules à mâcher. Le goût de ce médicament est très amer. Les médecins ne recommandent pas non plus de boire la préparation avec du jus, du thé ou d'autres boissons.

Ces pilules sont donc prises une fois par jour. La durée du traitement avec leur utilisation dépend du degré de développement de la maladie et de son génotype.

Le médicament "Sofosbuvir": schémas thérapeutiques

En plus de "Daclatosvir" et "Ledipasvir", en combinaison avec le médicament "Sofosbuvir" peuvent être utilisés des médicaments tels que:

Le traitement dans chaque cas est choisi par le médecin individuellement. Son efficacité dépend principalement de la pertinence du choix du médicament par le médecin. Les doses et la fréquence de chaque médicament supplémentaire sont prescrites individuellement par le médecin. Lors du traitement du "Sofosbuvir" "Daclatosvir", les médecins prescrivent généralement, par exemple, la quantité d'un comprimé de 60 mg une fois par jour.

Le traitement avec une cirrhose du foie ou du VIH ou sans eux dure généralement 12 semaines. Avec le génotype deux, lorsque la ribavirine est utilisée avec le sofosbuvir, cette période est prolongée à 24 semaines. Pratiquement avec toutes les autres combinaisons, dans ce cas, le cours est de 12 semaines. Le même schéma est utilisé pour les génotypes III et IV. La seule chose, dans ce dernier cas, les médecins prescrivent parfois le complexe Sofosbuvir + Ledipasvir aux patients. Dans ce cas, avec le génotype IV, la durée du traitement est susceptible de durer 24 semaines.

Maintien de la fonction hépatique

À la discrétion du médecin, des médicaments agissant sur le foie peuvent également être prescrits pour le traitement de l'hépatite C avec le médicament indien Sofosbuvir. Cela pourrait être, par exemple, l'adéméthionine ou Syrepar. Le plus souvent, on prescrit aux patients des préparations naturelles soutenant le foie, à base de matières premières végétales ou de composants d'origine animale.

Mode d'emploi du sofosbuvir et du daclatasvir

Sofosbuvir et Daclatasvir - médicaments antiviraux utilisés pour traiter l’hépatite virale C de tous les génotypes. Un comprimé de Sofosbuvir contient l'ingrédient actif sofosbuvir en une quantité de 400 mg. Daclatasvir - comprimés contenant 60 mg de la substance active Daclatasvir.

Le médicament d'origine comprend les composants principaux et des composants supplémentaires, dont le rôle est de former la coque du comprimé et d'améliorer l'effet de la prise du principe actif.

Description de la composition de la coque de la tablette Sofosbuvir:

  • le polyéthylène glycol;
  • oxyde de fer;
  • dioxyde de titane;
  • le talc;
  • alcool
  • la croscarmellose sodique;
  • dioxyde de silicium colloïdal;
  • stéarate de magnésium;
  • le mannitol;
  • cellulose microcristalline.

Est important. Le médicament n’est pas une monothérapie et est combiné à d’autres médicaments, notamment le daclatasvir, aux fins de la réception.

Description de la composition des comprimés de Daclatasvir:

  • la pellicule ayant une teinte verte;
  • chlorhydrate de daclatasvir;
  • stéarate de magnésium;
  • la cellulose;
  • la silice;
  • croscarmellose sodique.

L’instruction originale en russe de sofosbuvir et de daclatasvir implique l’administration d’un complexe de médicaments selon le schéma prescrit par le médecin. Dans ce cas, les examens des traitements effectués chez des patients dans 90% des cas sont positifs, quel que soit le génotype du virus qui est l'agent causal de la maladie.

Les deux médicaments sont disponibles sous forme de comprimés. Sofosbuvir - comprimés de forme ovale de couleur brune. Daclatasvir - comprimés ronds dans un film d'une teinte verdâtre.

Le principe actif Daclatasvir est un inhibiteur de la protéine virale 5A (NS5A) et exerce une fonction protectrice. Il empêche la défaite des cellules saines par le virus. Il est prescrit en association avec d'autres médicaments antiviraux, en particulier le sofosbuvir, un inhibiteur de la protéine NS5B, qui bloque non seulement la reproduction de l'agent pathogène, mais également sa propagation. En conséquence, le processus de réplication est terminé, ce qui entraîne la mort du virus. La pharmacothérapie, comme en témoignent les études cliniques et les examens des patients, est efficace dans presque tous les cas.

Les préparations de Sofosbuvir + Daclatasvir sont absorbées presque immédiatement après l'ingestion. Il est nécessaire de prendre des médicaments pendant les repas, en buvant beaucoup d’eau. Le sofosbuvir et le daclatasvir, l’instruction officielle régissant les modes d’utilisation et la durée du traitement, n’exigent pas de modification de la posologie en présence d’autres maladies diagnostiquées. L'opportunité de l'admission, l'abolition complète du médicament ou une modification du schéma thérapeutique global est possible si le patient est diagnostiqué avec une cirrhose du foie, une infection par le VIH et une intolérance individuelle.

Indications d'utilisation

Les deux ingrédients actifs font partie de nombreux médicaments, originaux, Sovaldi, Daklinza et génériques. Parmi eux se trouvent Sofovir Sofosubvir, Daclahep Daclatasvir. Les génériques ne sont pas inférieurs en qualité et en propriétés, ce qui confirme les instructions officielles concernant l'utilisation du sofosbuvir et du daclatasvir. La demande pour eux est un coût tout à fait compréhensible. Pour les produits originaux, le prix est trop élevé et n'est pas disponible pour tout le monde. Les génériques sont beaucoup moins chers.

Les principales indications pour la prise du médicament sont:

  • hépatite C 1 à 4 diagnostiquée;
  • la présence d'hépatite C chronique et de co-infection par le VIH;
  • hépatite chronique C avec cirrhose du foie;
  • personnes de plus de 18 ans avec des preuves évidentes.

Contre-indications

Le sofosbuvir et le daclatasvir ne doivent pas être pris dans les cas suivants:

  • les femmes enceintes;
  • pendant l'allaitement;
  • aux patients âgés de moins de dix-huit ans, l'effet du médicament sur l'organisme de l'enfant et de l'adolescent n'ayant pas été révélé;
  • intolérance individuelle à l'une des substances;
  • si le patient prend déjà le médicament, ce médicament contient l’une des substances actives.

La prudence est de prendre le médicament chez les femmes en âge de procréer. Si vous devez prendre des médicaments en parallèle, commencez par consulter votre médecin, car l’effet du traitement peut être réduit.

Même si les instructions concernant le sofosbuvir et le daclatasvir sont pleinement observées, des effets indésirables, des effets indésirables sous la forme des symptômes suivants peuvent se produire:

  • vertiges ou maux de tête;
  • la faiblesse;
  • perte d'appétit;
  • somnolence;
  • peau sèche;
  • la diarrhée;
  • irritabilité;
  • démangeaisons

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, informez le médecin. Vous devrez peut-être ajuster le traitement ou annuler complètement le traitement.

Schéma thérapeutique contre l'hépatite C chronique

Le sofosbuvir et le daclatasvir, l’instruction en russe montrant le mode d’administration, ont un schéma de nomination assez simple. S'il existe des preuves, prescrire un comprimé une fois par jour à peu près au même moment. Dans certains cas, le médecin prescrit un troisième médicament, la ribavirine, pour le complexe. Le schéma de traitement principal est indiqué dans les tableaux.

Comment prendre

Pour le traitement de l'hépatite virale C, les virologues prescrivent divers médicaments. Le problème est que les médicaments originaux sont assez coûteux, ce qui explique pourquoi tous les patients ne peuvent se les payer. Mais aujourd'hui, le nombre de patients pouvant récupérer est en nette augmentation grâce aux génériques indiens, analogues des médicaments coûteux en composition. Étant donné que les fabricants de médicaments génériques ne consacrent pas de ressources au développement de la composition et à la promotion du médicament, le prix des analogues est bien inférieur à celui des médicaments d'origine, mais la qualité et les résultats du traitement restent au même niveau.

Génériques efficaces: Sofosbuvir et Daclatasvir

En Inde, des médicaments similaires aux coûteux Sovaldi et Daklinza sont apparus sur le marché depuis un certain temps. Ce sont les génériques indiens Sofosbuvir et Daclatasvirum. Les essais cliniques confirment que ces médicaments permettent de guérir définitivement de l'hépatite C sans craindre de récidive. L'utilisation combinée de ces médicaments peut permettre d'obtenir d'excellents résultats dans la lutte contre la maladie. En outre, si nécessaire, ils sont parfaitement combinés avec l'interféron et la ribavirine.

Sofosbuvir (Sofosbuvir)

C'est le pendant indien de Sovaldi. Cet inhibiteur innovant prévient la propagation de l'hépatite virale C.

L'utilisation du médicament est indiquée dans le traitement des génotypes suivants du VHC:

Le virologue choisit le schéma thérapeutique souhaité en associant le médicament à d’autres médicaments en fonction du génotype et des maladies ou complications associées (cirrhose du foie, VIH, allergies ou réactions corporelles négatives au traitement).

Le comprimé contient les substances suivantes:

  • le sofosbufir;
  • la croscarmellose sodique;
  • le mannitol;
  • cellulose microcristalline;
  • la silice;
  • stéarate de magnésium.

Daclatasvir

Ce médicament est un analogue de Daklinza. Il s'agit d'un inhibiteur du virus 5A (NS5A), conçu pour protéger les cellules saines de l'organisme contre l'exposition virale. Le daclatasvir peut être prescrit par un virologue en association avec d'autres médicaments pour traiter tous les génotypes du VHC (en fonction de la présence de complications et d'autres maladies).

Les principales étapes du traitement

Pour obtenir l'effet du traitement, il est nécessaire de suivre une certaine séquence d'actions et en aucun cas de ne pas se soigner soi-même.

  • consultation avec un virologue à propos de nouveaux médicaments;
  • dépistage de l'hépatite C et identification de son génotype;
  • Consultation répétée avec un virologue qui, selon les résultats des tests, prescrira le schéma thérapeutique le plus approprié et la durée du traitement (la durée minimale du traitement est de 12 semaines, la maximale est de 24 semaines);
  • en fonction de la durée du cours, vous devez acheter les médicaments prescrits pour la période souhaitée et les prendre conformément au programme spécifié;
  • un mois après le début du traitement, il est nécessaire de repasser les tests et de consulter un virologue pour déterminer les effets des médicaments sur l'organisme, ajuster le plan de traitement si le traitement ne donne pas les résultats souhaités;
  • à la fin du cours, il est nécessaire de repasser les tests pour s'assurer qu'il n'y a pas de virus dans le sang;
  • si la maladie a été vaincue, alors l’essentiel est de surveiller votre santé et de vous protéger de la réinfection.

Schémas thérapeutiques

1 schéma: Sofosbuvir + Daclatasvir

Le schéma thérapeutique le plus couramment utilisé pour l'hépatite C virale, adapté à tous les types de génotypes. Il est possible d'utiliser cette option de traitement avec le premier génotype, mais pour cela, il existe des schémas plus efficaces.

Initialement, le traitement est concentré sur 3 mois (12 semaines). Si nécessaire, le virologue traitant peut prolonger le traitement.

Le tarif minimum comprend 3 boîtes de Sofosbuvir (28 comprimés par boîte) à raison de 400 mg, 3 boîtes de Daclatasvir (28 comprimés par boîte) à 60 mg.

Le jour même, un comprimé de chaque médicament est pris à la fois, il est conseillé de prendre les comprimés tous les jours à la même heure tout en mangeant (pendant le petit-déjeuner ou le déjeuner).

Schéma 2: Sofosbuvir + Ledipasvir

Ce schéma est utilisé si le traitement de l'hépatite C du premier génotype est requis.

Le traitement minimal prescrit par le virologue est de 12 semaines et peut être prolongé à 24 semaines si nécessaire.

Le lédipasvir (90 mg) et le sofosbuvir (400 mg) sont disponibles en pilules combinées sous différents noms (Harvoni, Hepcinat LP, Ledifos, Ledihep), le lactose monohydraté et le stéarate de magnésium pouvant être utilisés comme adjuvants. Un paquet contient 28 comprimés du médicament combiné.

La réception est effectuée tous les jours à la même heure après un repas pendant toute la durée du traitement.

Indications d'utilisation

Sofosbuvir + Daclatasvir est prescrit aux patients présentant:

  • 2, 3 et 4 génotypes de l'hépatite virale C;
  • 2 et 3 du génotype du VHC infecté par le VIH;
  • individuellement pour le VHC avec cirrhose du foie;
  • les personnes ayant atteint l'âge de la majorité.

Sofosbuvir + Ledipasvir est prescrit:

  • en présence du virus de l'hépatite C du premier génotype 1b;
  • la présence des premier et quatrième génotypes infectés par le VIH;
  • présence d'une charge virale significative;
  • âge du patient de plus de 18 ans.

Effets secondaires possibles

Les effets secondaires de la prise de génériques ne sont pas significatifs. Le médecin-virologue traitant n'annule pas la prise de médicaments lors de la détection d'effets secondaires, car ils sont associés à la dépendance de l'organisme aux substances contenues dans les préparations. Après 1-2 mois, le corps s'habitue aux médicaments et les effets secondaires disparaissent.

Les effets secondaires possibles du sofosbuvir comprennent:

  • maux de tête et vertiges;
  • démangeaisons de la peau;
  • la diarrhée;
  • irritabilité.

Si vous prenez le médicament pendant une longue période, vous pouvez ressentir les effets secondaires suivants:

  • des nausées;
  • perte d'appétit;
  • faiblesse et fatigue générale;
  • l'insomnie;
  • peau sèche;
  • vertiges et maux de tête;
  • l'anémie;
  • douleur dans les muscles ou les articulations;
  • problèmes avec la chaise.

Mais ne vous inquiétez pas, les effets secondaires d'une utilisation à long terme ne touchent pas tous les patients et un maximum de 10% des patients prenant ce médicament apparaissent.

Cependant, malgré le fait que le corps s'habitue souvent aux substances contenues dans les comprimés, vous devez surveiller vos sentiments et votre état du corps une fois que vous avez commencé à prendre des médicaments. Si vous avez des allergies ou des douleurs, vous devriez consulter votre médecin virologue à propos de votre condition.

Où acheter le sofosbuvir et le daclatasvir?

Les génériques indiens n'étant pas vendus sur le territoire de la Fédération de Russie, vous pouvez acheter le sofosbuvir, le Daclatasvirum ou le Havroni, un médicament indien, par l'intermédiaire de pharmacies en ligne qui travaillent avec des sociétés indiennes de pharmacologie.

N'oubliez pas que tous les magasins en ligne ne sont pas fiables, car certains d'entre eux sont engagés dans la vente de produits contrefaits qui ne sont pas des médicaments. Toujours vérifier auprès du vendeur pour les licences et certificats valides.

Vous pouvez commander des génériques certifiés de haute qualité dans la boutique en ligne Galaxy Russia. Sur notre site Web, vous pouvez vous familiariser avec toute la documentation nécessaire confirmant l'authenticité des produits vendus.

À Moscou et à Saint-Pétersbourg, la livraison à la station de métro est gratuite! La livraison dans d'autres villes de Russie s'effectue par le service de courrier EMS dans un délai de 10 à 18 jours.

Traitement de l'hépatite C avec des génériques

En 2014, les sociétés pharmaceutiques de nombreux pays ont reçu l'autorisation de produire des analogues bon marché. Les génériques bon marché "Sofosbuvira" et "Daclatasvira" sont fabriqués par des fabricants de médicaments indiens, bangladais et égyptiens. Leur apparition a permis d'élargir le cercle de patients pouvant subir un traitement par interféron de l'hépatite C.

Mode d'emploi "Sofosbuvir"

Le "sofosbuvir" (appellation officielle "Sovaldi") est une préparation de nucléotides à action antivirale qui empêche le développement de la polymérase de type NS5B. Son action repose sur la suppression de la synthèse des substances protéiques nécessaires à l'autocopie du virus. Le médicament est inclus dans le schéma thérapeutique pour l'hépatite chronique de tout type en association avec d'autres médicaments.

Pour soigner les hépatites 1 et 4, la liste des médicaments nécessaires comprend la ribavirine et le peginterféron. Dans le traitement de l'hépatite 2 et 4 du type incluent en général seulement "Ribavirin". À l'avenir, les schémas thérapeutiques pourront être ajustés en fonction du rythme de développement d'une infection virale et des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Posologie et méthodes d'utilisation

Comment prendre "Sovaldi"? Les médicaments et génériques d’origine sont disponibles sous forme de comprimés contenant 400 mg de substances actives. Ils sont recouverts d'une gaine protectrice qui se dissout dans l'environnement gastrique. Les conditions optimales de conservation des comprimés sont comprises entre 15 et 30 ° C. La dose recommandée de médicament est de 1 comprimé par jour. Vous devez boire du "sofosbuvir" pendant l'un des repas.

La monothérapie «Sovaldi» ne donne pas l'effet thérapeutique souhaité. Elle doit être associée à des inhibiteurs de l'ARN polymérase NS5A.

La durée moyenne de traitement est de 12 semaines. Mais en l'absence de réponse virologique, le traitement est prolongé de 12 semaines. Le traitement semi-annuel est plus souvent prescrit aux patients atteints de cirrhose et de fibrose du foie, dans lesquels l'organisme subit une charge virale excessive.

Effets indésirables

Les instructions d'utilisation du médicament sont rédigées en anglais, vous devez donc consulter votre médecin avant de l'utiliser. Lorsque les médicaments antiviraux combinés "Sofosbuvir" provoque des effets indésirables, notamment:

  • des nausées;
  • fièvre
  • vision réduite;
  • bouche sèche;
  • manque d'appétit;
  • fatigue chronique;
  • maux de tête;
  • des vertiges;
  • irritabilité;
  • douleurs musculaires;
  • déshydratation de la peau.

Le plus souvent, les effets secondaires surviennent lorsque les médicaments en surdose et en prenant sur l'estomac vide. Pour les prévenir, il est recommandé de prendre le sofosbuvir et le daclatasvir au même moment de la journée.

Contre-indications

Comme en témoignent les critiques des médecins et des patients traités, le médicament n’a pratiquement aucune contre-indication. Contrairement aux préparations d'interféron, Sovaldi ne contribue pas au développement de maladies chroniques ni à leur exacerbation. Cependant, les essais cliniques du médicament n'ont pas été conduits pour toutes les catégories de patients atteints d'hépatite. Pour cette raison, il n'est pas souhaitable que les catégories suivantes de personnes soient traitées par le sofosbuvir:

  • les femmes pendant la gestation et l'allaitement;
  • enfants de moins de 18 ans;
  • personnes présentant une hypersensibilité aux composants actifs du médicament.

Les médicaments antiviraux doivent être pris avec prudence par les femmes qui planifient une grossesse. Les patients souffrant d'insuffisance hépatique et de maladies vasculaires doivent suivre un traitement sans interféron dans un hôpital sous la surveillance d'un hépatologue.

Interactions médicamenteuses

L'utilisation simultanée de "Sovaldi" avec d'autres médicaments doit être coordonnée avec un spécialiste. Il est formellement déconseillé d’utiliser une préparation médicale avec des inducteurs de glycoprotéines, notamment le "carbamacepin", la "phénytoïne", etc.

Si la dose thérapeutique du médicament dépasse 400 mg, cela entraînera par la suite un dysfonctionnement du système cardiovasculaire.

Selon les observations pratiques, dans la plupart des cas, des effets indésirables surviennent lors de la prise du médicament avec «Boseprevir» et «Télaprévir». Ces médicaments ne sont prescrits que dans les cas où l'effet attendu excède de manière significative les risques et complications possibles.

Mode d'emploi "Daclatasvir"

Le daclatasvir est un médicament hautement spécifique doté d'une activité antivirale élevée contre les virus à ARN. Son action est basée sur la suppression de la synthèse de protéines non structurelles du type NS5A. En d'autres termes, le médicament interfère avec la réplication du virion et la progression de l'inflammation virale dans le foie.

Lors des études cliniques, il est apparu que le "daclatasvir" était un puissant médicament à action pathogénique. Son interaction avec Sovaldi entraîne une augmentation de l'activité antivirale des substances actives. À cet égard, les deux médicaments sont inclus dans le schéma général du traitement de l'hépatite.

Posologie et méthodes d'utilisation

Le médicament est produit sous forme de comprimés contenant 30 mg ou 60 mg de substance active. Ils sont recouverts d'une gaine protectrice qui se dissout rapidement dans le suc gastrique. Lors du processus d'administration orale, les comprimés sont lavés avec une quantité suffisante d'eau. Il n'est pas recommandé de les mâcher ou de les dissoudre.

La dose recommandée est de 60 mg par jour, à savoir 1 ou 2 comprimés. Le "daclatasvir" n’est pas utilisé en monothérapie lors du traitement antiviral. Le plus souvent, les stratégies de traitement incluent la ribavirine ou le sofosbuvir. À cet égard, la posologie peut varier. En moyenne, le traitement par le sofosbuvir et le daclatasvir prend 3 à 6 mois. La durée de l'évolution dépend du stade des processus inflammatoires dans le foie et de la gravité des complications.

La dose quotidienne du médicament ne doit pas tomber en dessous de 30 mg, sinon l'inflammation peut rechuter.

Effets secondaires

Les instructions d'utilisation du médicament sont rédigées en anglais afin que tous les patients ne puissent pas le lire personnellement. Les fabricants recommandent d'utiliser le daclatasvir uniquement dans le cadre d'un traitement d'association. Certains des médicaments concomitants ont des effets secondaires sur le corps, ce qui entraîne les effets suivants:

  • prurit;
  • raideur musculaire;
  • la migraine;
  • douleur abdominale;
  • malaise;
  • l'alopécie;
  • stomatite;
  • douleurs articulaires;
  • diminution de l'appétit;
  • violation de la chaise;
  • augmentation de la pression.

Pour prévenir la détérioration de la santé, il est recommandé d'utiliser "Daclatasvir" et "Sofosbuvir" aux dosages recommandés par un spécialiste. Si vous avez oublié de prendre vos médicaments, ne prenez pas une double dose. Sinon, l'état de santé pourrait se détériorer.

Contre-indications

L'agent antiviral a des contre-indications absolues et relatives pour l'utilisation. Il n'est pas recommandé d'utiliser "Daclatasvir" pour:

  • hypersensibilité aux principes actifs;
  • intolérance au lactose;
  • période de gestation et lactation;
  • symptômes croissants d'insuffisance hépatique.

Il est contre-indiqué d'utiliser «Sofosbuvir» et «Daclatasvir» chez les personnes de moins de 18 ans. Des restrictions s’appliquent aux patients subissant une greffe de glande digestive. Il n'est pas souhaitable de prendre des contraceptifs chimiques pendant un mois après avoir suivi un traitement, car Cela peut nuire à la fonction de reproduction.

Interactions médicamenteuses

Lors de l’élaboration du schéma thérapeutique optimal, il est nécessaire de prendre en compte la compatibilité du Daclatasvir avec d’autres médicaments. En prescrivant des médicaments concomitants, les médecins essaient de suivre les recommandations conservatrices. Ainsi, il est possible d'éviter un stress excessif sur les organes de désintoxication et de réduire le risque d'effets indésirables.

Lors de l'élaboration d'une stratégie de traitement antiviral, les instructions d'utilisation du médicament sont prises en compte. "Daklins" est un substrat approprié de l'isoenzyme de type CYP3A4. En d'autres termes, la co-administration de médicaments entraîne une diminution des propriétés antivirales de la thérapie. À cet égard, l’inhibiteur de la polymérase NS5A est contre-indiqué à combiner avec ces types d’outils:

"Sofosbuvir", "Daclatasvir" et "Ledipasvir" - la combinaison optimale de médicaments pour le traitement du génotype de l'hépatite 1 et 4.

Avec prudence, vous devez utiliser le médicament lorsque vous prenez "Asunaprevir" et "Peginterferon". Un excès de dosage peut provoquer des effets indésirables.

Médicaments génériques

Le schéma thérapeutique à base de "Sofosbuvir" et de "Daclatasvir" est considéré comme le plus efficace actuellement. La durée du cours varie de 3 à 6 mois. Selon des études pratiques, dans 98% des cas, il est possible de prévenir complètement l’hépatite et de détruire l’infection virale du foie.

Le seul inconvénient des médicaments antiviraux modernes est son coût très élevé. Le daclatasvir et le sofosbuvir ont été développés par des sociétés américaines en 2013 et 2014. Le coût d'un traitement de trois mois dépasse 100 000 $. Une fois que ces médicaments ont été approuvés par la Commission européenne et que l'OMS a été incluse dans la liste des médicaments importants, les fabricants ont délivré des licences pour les fabricants de génériques à certaines sociétés pharmaceutiques, qui sont beaucoup moins chères.

Les fabricants de produits pharmaceutiques originaires d’Inde, du Cambodge, d’Allemagne et d’Égypte ont reçu des brevets et des autorisations pour la mise en circulation de médicaments génériques. Les analogues les plus célèbres sous licence "Daklinsy" et "Sovaldi" sont présentés dans le tableau:


Articles Connexes Hépatite