Stéatose du foie - traitement et symptômes. Médicaments pour la maladie

Share Tweet Pin it

Un autre nom pour cette maladie est l'hépatose graisseuse du foie. La maladie survient généralement en raison de troubles métaboliques, de l'apparition de modifications dystrophiques dans les hépatocytes (cellules du foie). La pathologie selon la CIM-10 est le code K70 ou K76.0, en fonction du type de maladie.

Quelle est la stéatose

Ce concept inclut diverses pathologies menant à la formation de graisses disséminées dans le parenchyme hépatique, par exemple une infiltration hépatique grasse, une hépatose alcoolique ou non alcoolique, etc. diffèrent par la forme, ils se distinguent par deux: diffuse et focale. Ce dernier est caractérisé par des inclusions entassées de graisse, qui se transforment en un gros point de différentes tailles. La stéatose hépatique diffuse, au contraire, présente une dispersion de la dystrophie sur toute la surface de l'organe.

La maladie peut se développer à tout âge, elle est parfois diagnostiquée chez les enfants. Il est plus fréquent chez les personnes après 45 ans, ce qui est associé à l'accumulation d'autres facteurs négatifs par le corps. Les femmes sont plus susceptibles de recevoir un diagnostic de stéatose sans alcool en raison de leur obésité. En règle générale, il existe chez les hommes une apparence alcoolique, associée à un abus d'alcool. La pathologie peut se développer indépendamment ou être une complication d'une autre maladie. Les spécialistes considèrent maintenant la maladie comme un stade et des stades de stéatohépatite de différentes étiologies.

Stades et complications de la stéatose

Il existe une certaine classification de cette maladie. Selon les signes et les symptômes, il existe plusieurs stades et complications de la stéatose:

  1. Initiale. Se manifestant sous la forme d'obésité, des taches commencent à se former dans le foie, mais les hépatocytes sont encore entiers.
  2. L'obésité suivie d'une nécrose des cellules du foie, des kystes se forment dans les tissus de l'organe.
  3. État prédcyrrhagique. La croissance du tissu conjonctif se produit autour des kystes, ce qui déplace le parenchyme, ce qui perturbe l'intégrité structurelle.

La dégénérescence grasse (stéatose) ne passe pas sans laisser de trace. L'une des complications les plus graves de la maladie est la rupture du parenchyme hépatique, qui saigne en raison de la forte accumulation de graisse dans les cellules. Après cela, les hépatocytes ne sont pas restaurés et les cellules graisseuses sont immédiatement collectées dans les lieux de rupture, ce qui limite les fonctions du foie. Si vous ne commencez pas à traiter la pathologie à temps, cela peut entraîner une cirrhose et la mort.

Symptômes et causes de la stéatose du foie

Cette pathologie ne se produit pas immédiatement, il y a un long stade de développement. Ci-dessous seront considérés les symptômes et les causes de la stéatose du foie, de sorte qu'une personne puisse commencer à guérir la maladie à temps. Les toutes premières manifestations de la maladie peuvent être asymptomatiques pour le patient. Détecter la dystrophie graisseuse peut lors d'autres manipulations. Des symptômes spécifiques commencent à se produire lorsque la stéatose hépatique s'empare d'une grande partie de l'organe. Le patient ressent:

  • des nausées;
  • la faiblesse;
  • presser dans l'hypochondre droit.

Parfois, il existe des douleurs d'origine inconnue qui ne sont pas associées au fait de manger. Ces changements conduisent à une perturbation du système immunitaire du corps, une personne qui souffre de stéatose, souvent exposée au rhume. Une insuffisance hépatique entraîne une obstruction de la sortie de la bile, qui peut évoluer en cholestase (stagnation). Cette pathologie conduit à un jaunissement de la sclérotique des yeux, la peau qui commence à démanger. Dans certains cas, il y a des vomissements avec un mélange de bile.

La cause de la stéatose est soit un trouble métabolique, soit un abus d’alcool. Dans le premier cas, il existe un surplus caractéristique dans la graisse corporelle, auquel ils ne sont pas utilisés. La plupart des patients présentant une pathologie de type non alcoolique ont des problèmes de surpoids. La stéatose primaire est due à:

  • le diabète;
  • l'obésité;
  • hyperlipidémie.

La base de ce type de pathologie devient une violation du métabolisme des glucides et des lipides. Le diagnostic identifiera donc d'autres maladies qui provoquent le développement d'une stéatose primaire. Le type secondaire de la maladie découle de l'utilisation de certains médicaments, par exemple:

  • méthotrexate;
  • œstrogène synthétique;
  • la tetracycline;
  • les glucocorticoïdes;
  • anti-inflammatoires (certains).

Une autre cause de stéatose secondaire peut être le syndrome de malabsorption qui survient après l'imposition d'anastomoses, une gastroplastie, une stomie, des manipulations sur l'intestin grêle. Une perte de poids trop rapide et une alimentation prolongée du même aliment peuvent provoquer l'apparition de la maladie, sans les composants alimentaires nécessaires. Un certain nombre d'études prouvent que la maladie peut être transmise génétiquement, un gène qui échoue chez les personnes atteintes de cette pathologie a été isolé.

Régime alimentaire pour la stéatose du foie

Le processus de traitement de la maladie comprend un menu de nutrition spécifique. Le régime alimentaire pour la stéatose du foie vise à réduire la consommation de graisses dans le corps humain. Si vous voulez guérir de la maladie, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire équilibré. Pour remplacer les éléments manquants, il faut consommer des produits laitiers riches en protéines facilement digestibles. Il est nécessaire de manger fractionné, en petites portions. Les patients doivent complètement abandonner:

  • l'alcool;
  • bouillons de viande;
  • aliments gras et frits;
  • les légumineuses;
  • les tomates;
  • boissons gazeuses;
  • les champignons;
  • café
  • viande fumée

Le régime alimentaire ne doit pas être pauvre, la présence de la faim est indésirable. Pour le traitement de la maladie, il est important d’abandonner les aliments contenant du sel de table et du cholestérol. Le régime alimentaire pour la stéatose vise à résoudre ces problèmes:

  1. Restauration de la capacité du foie à cumuler du glycogène.
  2. Normalisation de la fonction hépatique perdue à cause de taches graisseuses.
  3. Stimulation de l'excrétion de la bile. Le corps manque de cette substance avec la stéatose.

En savoir plus sur les maladies du foie gras.

Traitement et médicaments pour la stéatose

La tâche principale de la première étape consiste à déterminer la cause de la dystrophie adipeuse. Faire cela est parfois difficile, les antécédents de diabète, l’alcoolisme ou le surpoids peuvent être un signe de diagnostic. Le traitement et les médicaments contre la stéatose peuvent aider le patient en consultation externe, mais il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin. La seule exception est la phase aiguë, le patient sera alors traité de manière permanente. En règle générale, des médicaments à la personne peut nommer:

  • la vitamine B12;
  • Essentiale;
  • acide lipoïque;
  • stéroïdes anabolisants;
  • Métronidazole (antibiotiques).

Le spécialiste peut prescrire d'autres procédures physiothérapeutiques: traitement par ultrasons, chambre de pression, traitement à l'ozone. En respectant scrupuleusement toutes les recommandations, il est possible de guérir cette maladie. La thérapie est efficace, les processus sont inversés pendant une courte période. Les problèmes ne se posent que dans le traitement de la maladie de grade 3, lorsque la formation du tissu conjonctif dans les lieux de rupture parenchymateuse a commencé. Dans ce cas, il est uniquement possible de soulager les symptômes, de prévenir le développement de la cirrhose.

Traitement des remèdes populaires de stéatose

L'efficacité du traitement dépend en grande partie de la rapidité avec laquelle un spécialiste est référé. Certains médecins autorisent un traitement parallèle de la stéatose avec des remèdes populaires avec le plat principal. Dans ce segment de produits, vous pouvez utiliser des thés avec:

  • Motherwort;
  • décoction de rose sauvage;
  • menthe;
  • décoction d'aneth;
  • fruits d'aubépine.

Vidéo: modifications hépatiques diffuses telles que la stéatose

Les avis

La pathologie du foie a été diagnostiquée contre l'obésité. Le médecin a dit que sans régime approprié, sans ajustement nutritionnel, la maladie évoluerait en cirrhose. La maladie n'a été diagnostiquée qu'après une échographie du foie, mais pendant longtemps, je n'ai pas eu de manifestations de stéatose. Prescrit un certain nombre de médicaments qui, associés à un régime alimentaire, ont donné un résultat positif.

Vladimir, 43 ans

Sur fond d'une longue augmentation de poids, des douleurs inquiétantes ont commencé dans l'hypochondre droit. Je suis allé à l'échographie, le médecin a confirmé la présence de graisse dans les cellules du foie. Le médecin a assuré que le processus était réversible, mais qu'il était urgent de suivre un régime. Ce n'est pas le traitement le plus difficile et le plus douloureux. Le principal danger résidant dans le passage de la maladie à la cirrhose était donc strictement lié au régime alimentaire.

Je bois souvent de l'alcool, alors quand il y avait une douleur dans le foie, je suis immédiatement allé chez le médecin (j'avais peur qu'il ait une cirrhose). Le spécialiste a déclaré qu'il s'agissait d'une dystrophie grasse, mais que l'alcool devait être jeté, sinon il deviendrait effectivement une cirrhose. Vitamines prescrites, acide lipoïque, régime alimentaire ajusté (moins de gras).

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Stéatose

La stéatose, ou stéatose hépatique, est une affection pathologique dans laquelle la graisse s'accumule dans les hépatocytes sous forme de gouttes. La graisse peut être formée à un point tel que l'hépatocyte est déchiré et la graisse s'accumule dans l'espace intercellulaire sous la forme de kystes adipeux violant la structure du foie.

C'est une maladie courante qui peut survenir même dans l'enfance, mais les gens y sont plus sensibles après 45 ans, les femmes sont plus susceptibles que les hommes de souffrir de stéatose sans alcool et les hommes souffrant de stéatose due à l'alcoolisme. La stéatose du foie peut être une pathologie indépendante ou un symptôme de certaines autres maladies primaires (par exemple, le diabète sucré de type II).

Causes de la stéatose

La stéatose du foie a deux causes principales. Il s’agit d’une consommation excessive d’alcool et d’une violation du métabolisme des lipides et des glucides. Actuellement, la stéatose hépatique non alcoolique est prédominante. Le développement de la stéatose sans alcool est associé à une consommation excessive de graisses dans le corps, très souvent les personnes obèses en souffrent.

Il existe des preuves de l'influence de facteurs génétiques sur le développement de la stéatose hépatique - son risque augmente s'il y a des cas de stéatose, de diabète sucré et d'obésité dans la famille.

La stéatose peut se développer sous l’influence de certains médicaments à long terme (stéatose hépatique), tels que, par exemple, les antibiotiques tétracyclines, les corticostéroïdes et les médicaments cytotoxiques.

Symptômes de la stéatose

Stéatose - une maladie qui se développe depuis longtemps, elle est caractérisée par une forme lente et chronique du cours. Les symptômes de la stéatose peuvent être totalement absents. Dans ce cas, ils sont détectés par hasard lorsque vous effectuez un examen médical pour une autre raison. Les symptômes les plus courants de la stéatose comprennent l'apparition de faiblesses, des nausées, une hypertrophie du foie, une sensation de lourdeur et une pression dans l'hypochondre droit. Des douleurs spontanées peuvent apparaître dans l'hypochondre droit. Un autre symptôme de la stéatose est la susceptibilité au rhume et à d’autres infections, due à une immunité réduite. La stéatose peut entraîner des violations de l'écoulement biliaire. Dans ce cas, les symptômes de la stéatose sont accompagnés des symptômes de la cholestase (stagnation de la bile): jaunissement de la peau, démangeaisons cutanées, douleur intense dans l'hypochondre droit, nausées et vomissements avec mélange de bile.

Développement, stades et complications de la stéatose

La stéatose du foie se développe lorsqu'un excès de graisse pénètre dans les cellules du foie. Initialement, des hépatocytes uniques (hépatites graisseuses disséminées) sont impliqués dans le processus, puis des groupes de cellules hépatiques (obésité zonale), puis la stéatose englobe tout le tissu hépatique (obésité diffuse). La graisse s'accumule dans l'hépatocyte, puis la chute de graisse augmente tellement qu'elle casse l'hépatocyte, entraînant la formation d'un kyste adipeux. Un kyste adipeux affecte le tissu hépatique environnant, provoquant une réponse cellulaire mésenchymateuse qui conduit à la compaction du tissu autour du kyste et à sa transformation en tissu fibreux. C'est le début de la cirrhose du foie, une maladie qui peut être fatale.

Les stades suivants de la stéatose sont distingués:

  • Obésité simple. La graisse s'accumule à l'intérieur de l'hépatocyte, les hépatocytes sont entiers;
  • L'obésité associée à la nécrobiose des hépatocytes. Des kystes graisseux se forment dans le tissu hépatique, il se produit une réaction cellulaire mésenchymateuse;
  • Stade pré-cirrhotique. Autour des kystes graisseux, se sont formées des zones de prolifération du tissu conjonctif, perturbant la structure du foie.

Diagnostic de la stéatose

Le diagnostic de la stéatose peut être une tâche difficile, car les tests de laboratoire ne montrent souvent pas les modifications caractéristiques des processus inflammatoires du foie. Un diagnostic préliminaire peut être établi sur la base des symptômes de la stéatose, en tenant compte des données de l'anamnèse (obésité, diabète, alcoolisme).

Pour confirmer le diagnostic, une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique est réalisée. Le diagnostic ne peut être finalement confirmé qu'après une biopsie de visée sous le contrôle de la tomodensitométrie. La détection de gouttelettes de graisse, ainsi que de zones de tissu fibreux, sert de signe diagnostique de stéatose du foie.

Traitement de la stéatose

Le traitement de la stéatose consiste à éliminer la cause de la dystrophie graisseuse du foie et à normaliser le métabolisme.

Lorsque l'exacerbation du traitement de la stéatose est effectuée à l'hôpital. Repos au lit nommé, traitement médicamenteux et thérapie de régime. Après la disparition des événements aigus, le patient est renvoyé chez lui et le traitement de la stéatose est effectué en ambulatoire.

Étant donné que la maladie est associée à une consommation excessive de graisses, le régime alimentaire joue un rôle crucial dans le traitement de la stéatose. La teneur en matières grasses est nettement limitée, la préférence est donnée aux aliments à base de lait et de légumes, une attention particulière est accordée à une quantité suffisante de protéines facilement digestibles. Manger recommandé fractionné, en petites portions. Le patient doit se conformer à un régime d'épargne, avec un stress physique et émotionnel-mental limité. En dehors de la phase d'exacerbation, des classes d'activité physique peu lourdes sont recommandées, contribuant à la normalisation du métabolisme.

Le traitement médicamenteux de la stéatose est la nomination d'un long cycle de médicaments lipotropes (contribuant à la dégradation des graisses): vitamine B12, acide lipoïque, méthionine, Essentiale, stéroïdes anabolisants, etc.

L'effet physiothérapeutique est également utilisé: traitement à l'ozone, rester dans la chambre de pression, échographie.

En général, le traitement de la stéatose est généralement efficace et le développement inverse du processus s’observe assez rapidement après le début d’un traitement efficace. La stéatose hépatique de stade 3 constitue une exception. Un tissu conjonctif s'est formé dans le parenchyme hépatique. Cette étape de la stéatose est irréversible. Cependant, des traitements vigoureux et l'élimination du facteur dommageable, ainsi que le strict respect des prescriptions médicales, peuvent arrêter la dégénérescence hépatique et le développement de la cirrhose.

Stéatose du foie

La stéatose du foie - de quoi s'agit-il? La dystrophie adipeuse des organes, au cours de laquelle la graisse se dépose dans les cellules (hépatocytes). Selon le type de localisation, ces dépôts peuvent être focaux (locaux) ou dispersés (distribution relativement uniforme). Un autre nom pour la maladie est l'hépatite graisseuse. Avec la formation d'accumulations de graisse localisées, la maladie est classée en tant que stéatose hépatique focale.

Pour savoir ce qu'est la stéatose du foie, il convient de rappeler que la présence d'une petite quantité de cellules graisseuses (5 à 6%) ​​dans le foie est la norme. À propos de la stéatose, ils disent quand les cellules graisseuses deviennent plus de 10%. Dans les formes sévères de la maladie, ce nombre atteint 50 à 60% ou plus.

Symptômes de la stéatose du foie

Une des raisons pour lesquelles la stéatose hépatique est si dangereuse est que les symptômes au début de la maladie ne sont pas prononcés.

Le risque de stéatose est aggravé par l'évolution asymptomatique de la maladie au premier stade. À ce stade, la stéatose est diagnostiquée dans la plupart des cas par hasard, au cours de l'examen. L'apparition d'une hépatite graisseuse est détectée plus tard, lorsque les modifications deviennent significatives.

Signes de stéatose hépatique stade I:

  • laboratoire n’est pas toujours possible de déterminer lors de la réalisation d’essais généraux.
Signes de stéatose hépatique stade II:
  • nausée - persistance ou convulsions,
  • la sévérité de la zone sous-costale droite,
  • douleur apparaissant lors de la palpation de l'hypochondre sur le côté droit,
  • douleur dans le foie,
  • sensation de malaise, compression des organes,
  • faiblesse
L’apparition de ces symptômes s’explique par les changements intervenus à ce stade:
  • la dégénérescence graisseuse affecte une grande partie du foie,
  • les formations adipeuses fusionnent, grossissent, forment des kystes,
  • une partie des cellules du foie commence à mourir (nécrose).
Symptômes de la stéatose de stade III:
  • peau jaune
  • sclérotique oculaire jaune,
  • nausée (éventuellement avec vomissements),
  • éruptions cutanées,
  • démangeaisons

Le stade III de stéatose est un état pré-cirrhotique, à ce stade il y a une destruction importante de l'organe. Le parenchyme du foie est remplacé par un tissu conjonctif en expansion, ce qui entraîne une augmentation importante de la taille du foie et une perturbation de l'écoulement de la bile. L'étude de la macropreparation en cas de stéatose du foie permet à l'œil nu de détecter des modifications significatives.

Un symptôme indirect de la stéatose II et du stade III est une augmentation de la fréquence des rhumes associée à une diminution de l'immunité.

Raisons

Tous les facteurs contribuant à l'apparition de la stéatose hépatique peuvent être divisés en plusieurs groupes.

Effets toxiques

Toxicité qui peut causer une hépatite grasse, peut avoir des médicaments. Ceux-ci comprennent des médicaments anticancéreux, des antibiotiques tétracyclines, des médicaments cytotoxiques, des corticostéroïdes et des médicaments tuberculostatiques.

L'hépatose graisseuse causée par les effets toxiques de l'alcool est assez courante. La quantité d'alcool consommée influe directement sur l'intensité de la maladie. Contrairement aux formes d'étiologie différente, ces cas sont diagnostiqués comme une stéatose alcoolique.

Trouble métabolique

La stéatose du foie (dégénérescence graisseuse) peut être le résultat d'un trouble métabolique, qui est lui-même causé par une autre maladie, notamment:

  • hormones surrénaliennes excessives (syndrome d'Itsenko-Cushing),
  • diabète de type II,
  • troubles de la glande thyroïde.

Déséquilibre nutritionnel

Les aliments les plus dangereux sont riches en protéines et en gras. Lorsque le foie est surchargé, il est impossible d'éliminer la graisse en grande quantité, de sorte qu'un excès de graisse est déposé dans les cellules. En présence d'une pancréatite ou d'une colite, le risque de stéatose du foie résultant d'un régime alimentaire déséquilibré est beaucoup plus élevé. Le dépôt de graisse dans les cellules du foie peut être une conséquence de la malnutrition, ainsi que de la pénurie de substances nécessaires - minéraux, protéines, vitamines.

Hypoxie tissulaire

Le manque d'approvisionnement en oxygène (hypoxie) des tissus est souvent observé chez les patients souffrant de maladies pulmonaires ou d'insuffisance cardiovasculaire. Le manque d'oxygène dans la quantité requise perturbe les organes, ce qui conduit à une stéatose métabolique du foie.

Diagnostics

Le diagnostic de la stéatose du foie doit être réalisé de manière exhaustive - la conclusion sur l'existence de la maladie et ses stades est établie sur la base des symptômes et des résultats de diverses études.

Tests de stéatose du foie

Lors de la détermination de la présence d’une hépatite graisseuse, les principaux indicateurs sont les résultats des tests suivants, qui permettent non seulement d’évaluer l’état du foie, mais également de distinguer l’hépatose des autres maladies aux manifestations similaires.

  • L'analyse biochimique du sang avec l'évaluation du métabolisme du fer et les tests génétiques permettent d'exclure l'hémochromatose héréditaire (idiopathique).
  • Un test sanguin sérologique révèle toutes les formes d'hépatite virale.

Un patient présentant une hépatose du foie peut rester des indicateurs normaux de prothrombine, de bilirubine et d’albumine. Il y a une légère augmentation des transaminases sériques et de la phosphatase alcaline. Si la stéatose est due à une intoxication alcoolique (hépatose grasse alcoolique), on observe une augmentation du niveau de l'enzyme g-glutamyltranspeptidase.

Échographie

L'échographie hépatique est utilisée comme outil de diagnostic auxiliaire ou primaire. L’échographie permet de déterminer l’augmentation de la taille du foie et la présence de kystes graisseux, mais elle n’est pas capable de séparer l’hépatose et d’autres pathologies entraînant des modifications similaires. Au cours de l'échographie, l'échogénicité du foie est également déterminée. Il est également conseillé d’examiner la rate - avec la stéatose II et III, sa taille augmente souvent.

Biopsie du foie

Lors de la réalisation de cette étude, une ponction est réalisée avec un échantillon prélevé pour examen au microscope et détermination de la présence de gouttelettes de graisse dans les cellules. La biopsie fait la distinction entre la stéatose hépatique et un certain nombre de maladies, notamment la granulomatose, les formes non spécifiques de l'hépatite réactive, la forme chronique de l'hépatite C.

Imagerie par résonance magnétique et calculée

Les études tomographiques fournissent l’occasion de déterminer le degré de densité tissulaire du foie, ce qui indique des modifications diffuses du foie en fonction du type de stéatose qu’il contient et nous permet de tirer des conclusions sur l’aire de distribution de ces modifications.

Parfois, dans le diagnostic de l'hépatose, des examens complexes endoscopiques (du foie et d'autres organes de la cavité abdominale) sont également effectués.

Traitement de la stéatose du foie

Le traitement de la stéatose du foie au centre médical Pokrovsky Gate est conçu individuellement pour chaque patient, en tenant compte des résultats obtenus au cours de la recherche. Identifier les causes potentielles de la maladie peut déterminer le niveau de cholestérol, la céruloplasmine, améliorer les enzymes. Les données sur les corps anti-mitochondriaux et anti-nucléaires, le niveau et le phénotype de l'α-antitrypsine, etc. sont également importantes pour un diagnostic précis.

La raison de l’attention aussi attentive portée à l’étiologie de la maladie s’explique par la nécessité, tout d’abord, d’assurer la cessation de l’impact négatif sur le foie.

  • Quelle que soit la forme de la maladie (stéatose hépatique alcoolique et non alcoolique de tous les stades), le patient doit suivre un régime. Son principe général pour tous les patients est un équilibre alimentaire faible en calories et en protéines, l'absence de glucides «vides». En tenant compte des comorbidités, de l'état général du corps et d'autres caractéristiques, le régime alimentaire est ajusté individuellement pour chaque patient.
  • Le traitement médicamenteux de la stéatose vise à protéger le foie (hépatoprotecteurs - Heptran, Karsil, Ursosan, Hofitol, Essentiale, etc.) et à améliorer le métabolisme des graisses (vitamine B12, acide folique, acide lipoïque, chlorure de choline).
  • Chez les patients atteints de diabète sucré, les médicaments de la classe des biguanides sont utilisés pour le traitement de la stéatose hépatique (metformine, etc.).
  • Si un patient a reçu un diagnostic de stéatose du foie, le traitement doit inclure des méthodes auxiliaires. L'activité physique est particulièrement nécessaire chez les patients chez qui la stéatose du foie est causée par l'obésité ou le diabète sucré. Le complexe d'exercices est sélectionné individuellement.

Prévisions

  • Les projections les plus favorables peuvent être faites dans le traitement de la stéatose hépatique I degré. Il suffit d'éliminer la cause des changements pathologiques et le dépôt de graisse dans les cellules de l'organe cessera dans quelques semaines. Avec le traitement médicamenteux, cette période est réduite. Si des symptômes de stéatose hépatique sont détectés, le traitement doit commencer immédiatement. Le centre médical "Pokrovsky Gates" fournit une occasion de se débarrasser de la pathologie sans conséquences.
  • Le traitement de la stéatose grasse du stade hépatique II sera couronné de succès si les prescriptions du médecin sont pleinement respectées, ce qui nécessite non seulement des médicaments, mais également une alimentation et des exercices.
  • Avec le stade avancé d’hépatose III, le traitement vise à arrêter le processus de désintégration des cellules hépatiques et apporte un soutien.

La probabilité de reprendre le processus de dépôt de graisse dans les cellules du foie, le développement de la fibrose et de la nécrose dépend d'un certain nombre de facteurs. Parmi les patients présentant une hépatose sans risque, observés depuis 10 ans, des complications et un développement ultérieur de la maladie ont été détectés chez 5%. S'il existe des facteurs qui augmentent le risque, la probabilité d'une issue défavorable augmente et peut atteindre 20% ou plus. Comprenant ce qu'est la stéatose du foie, son traitement est prescrit en tenant compte des facteurs de risque, à savoir:

  • âge avancé
  • excès de poids
  • glucose élevé, triglycérides, AlAT dans le sérum,
  • stress oxydatif (niveaux élevés de dialdéhyde malonique, de glutathion).

Il existe des preuves que la probabilité d'une guérison complète de l'hépatose non alcoolique (stéatose hépatique NAFLD) est supérieure à celle de la stéatose hépatique alcoolique.

Des complications

Qu'est-ce que la stéatose du foie? Le corps cesse de remplir pleinement ses fonctions, ce qui signifie que l'immunité peut être considérablement réduite et que les maladies inflammatoires sont en augmentation, du rhume à la pneumonie.

La cirrhose est la complication la plus grave de la stéatose hépatique - la décomposition et la nécrose des tissus.

Prévention de la stéatose du foie

La prévention de l’hépatose peut être considérée comme un mode de vie sain - une alimentation équilibrée (absence non seulement de prise alimentaire excessive, mais aussi de malnutrition, non testée et non coordonnée avec un régime alimentaire spécialisé et le jeûne), activité physique (avec un travail "sédentaire", il est important de faire de l’exercice, de marcher, sports), l’utilisation minimale ou le rejet complet de l’alcool.

Dans la stéatose hépatique, les symptômes et le traitement peuvent différer d’un patient à l’autre, même au même stade de la maladie.

Nutrition pour la stéatose du foie

Régime alimentaire pour la stéatose du foie implique la consommation de graisse en quantité minimale. Tout d'abord, cela concerne les graisses d'origine animale. Vous pouvez consommer beaucoup moins de graisses polyinsaturées moins nocives. Un régime avec stéatose du foie et pancréas peut donc inclure des noix et du poisson. Dans l'ordre du menu pour la stéatose du foie, incluez les fruits et les légumes contenant de la vitamine A.

Exclus du menu:

  • nourriture frite
  • plats gras
  • soupes riches,
  • viande fumée
  • boissons gazeuses
  • les légumineuses
  • café

Si nous parlons généralement de la manière de traiter la stéatose du foie et du pancréas, les règles peuvent être formulées comme suit: les produits à teneur élevée en glucides et en lipides sont exclus. Évidemment, si l’on veut parler de stéatose hépatique alcoolique, le traitement consiste principalement à refuser l’alcool.

Stéatose du foie

La stéatose du foie (également appelée infiltration graisseuse, hépatose grasse) est un sous-type d'hypatose, une maladie du foie qui survient en raison d'un trouble métabolique et du développement de modifications dystrophiques au niveau des hépatocytes, les cellules du foie.

La stéatose est causée par la dystrophie adipeuse - accumulation excessive de nombreuses inclusions graisseuses dans les hépatocytes. Il existe une stéatose hépatique focale et étendue (diffuse). La maladie est généralement diagnostiquée chez les hommes d'âge moyen et à l'âge de la retraite. La gravité du processus pathologique peut être déterminée par le niveau d'infiltration graisseuse. Initialement, la graisse (principalement sous forme de triglycérides) est localisée au niveau intracellulaire et déplace le noyau. Avec une infiltration graisseuse importante, les cellules du foie vont se rompre - il se produira une formation extracellulaire de kystes graisseux.


En fonction de l'image microscopique globale des cellules hépatiques, il est courant d'isoler l'obésité du foie gras de petite taille et de grande taille. Assez curieusement, les gouttes grasses des cellules du foie ne causent pas de dommages, mais dans certains cas (lorsque la maladie n'est pas associée à l'alcool) peuvent provoquer des modifications inflammatoires similaires à l'hépatite alcoolique. Peut-être le développement de la stéatohépatite non alcoolique, qui est un état pré-cirrhotique. En fin de compte, la graisse peut former tellement que les cellules du foie vont commencer à se briser, et la graisse va s'accumuler dans l'espace entre les cellules sous forme de kystes qui vont perturber la structure du foie.


La maladie survient même chez les enfants, mais dans une plus grande mesure, comme indiqué ci-dessus, les gens y sont prédisposés après 45 ans. Les femmes, dans la plupart des cas, souffrent de stéatose sans alcool et les hommes de stéatose, qui est apparue à la suite d'un abus d'alcool. La stéatose peut agir comme une pathologie indépendante ou comme un symptôme d'une maladie primaire (par exemple, le diabète sucré des premier et deuxième types).


Causes de la maladie

Aujourd'hui, les médecins identifient deux causes principales du développement de maladies telles que la stéatose du foie. Ceci est une violation du métabolisme des graisses et des glucides ou de l'abus d'alcool. Actuellement, dans la plupart des cas, il s'agit d'un type de maladie fixe non alcoolique. Le développement de la forme non alcoolisée est principalement associé à l’apport excessif de graisse dans le corps humain, ce qui, naturellement, est caractéristique des personnes souffrant d’obésité. En outre, de nombreux médecins soulignent l’influence des facteurs génétiques sur l’apparition de la stéatose - son risque augmente nettement si la famille a un cas de cette maladie, ainsi que l’obésité dans une large mesure et le diabète.


La stéatose peut commencer à se développer sous l’influence de certains médicaments qu’une personne prend depuis longtemps (type de médicament de la maladie). Ceux-ci peuvent être: des antibiotiques du complexe de la tétracycline, des médicaments cytostatiques et des corticostéroïdes.


Symptômes de la stéatose du foie

La stéatose est une maladie qui se développe pendant une période extrêmement longue. Elle se caractérise par une forme lente et chronique du cours. La stéatose du foie, dont les symptômes peuvent être absents en principe, peut être détectée tout à fait par accident. Par exemple, si une enquête est réalisée pour une raison quelconque. Les symptômes les plus courants de la stéatose, qui se manifestent à l'extérieur, peuvent être attribués aux nausées et à la faiblesse, à une augmentation de la taille du foie, à l'apparition d'une sensation de pression et à une lourdeur dans l'hypochondre droit.


De plus, le patient peut ressentir une douleur intense et inattendue dans l'hypochondre droit. Un autre symptôme de la maladie est une forte susceptibilité au rhume et à d’autres infections, provoquée par une forte diminution de l’immunité. La stéatose peut entraîner une violation de la sortie de la bile. Dans ce cas, les symptômes classiques de la cholestase (stase biliaire étendue) se rejoignent: démangeaisons de la peau, jaunissement de la peau, douleurs aiguës dans l'hypochondre droit, vomissements et nausées avec adjonction notable d'une quantité importante de bile.


Développement et complications de la stéatose

La maladie se développe en cas d'ingestion excessive de graisses dans les hépatocytes (cellules du foie). Initialement, seules des cellules hépatiques uniques sont impliquées dans le processus (hépatose graisseuse disséminée), suivies de groupes de cellules hépatiques (obésité locale), et à la fin, la stéatose couvre tout le tissu hépatique (obésité diffuse complète). Les graisses vont s'accumuler dans les hépatocytes, après quoi les gouttes de graisse vont commencer à grossir tellement que les cellules du foie vont se briser sous la pression, entraînant la formation d'un kyste adipeux. Dans le même temps, les signes de stéatose hépatique peuvent ne pas apparaître du tout.


Un kyste adipeux affecte les tissus hépatiques environnants, provoquant une réaction des cellules mésenchymateuses qui se traduira par une compaction des tissus entourant le kyste et sa dégénérescence en tissu fibreux normal. Ceci peut être considéré comme le début du développement de la cirrhose - un état négatif, qui peut dans certains cas être fatal.


Il y a trois stades de la maladie.:

  1. Obésité normale. Les dépôts graisseux vont s'accumuler dans les cellules du foie. Les hépatocytes seront intacts;
  2. L'obésité, qui est associée à la nécrobiose des hépatocytes. De gros kystes graisseux se forment dans le tissu hépatique. Une réaction cellulaire mésenchymateuse déclenche certains processus négatifs.
  3. Stade pré-cirrhotique. De petites zones de prolifération de tissus fibreux commencent à se développer autour des kystes gras nouvellement formés, ce qui perturbe la structure du foie.


Diagnostic de la stéatose

Le diagnostic d'une maladie est souvent une tâche très difficile, même pour des médecins expérimentés et hautement qualifiés. En effet, les tests de laboratoire ne montrent souvent pas de modifications majeures caractéristiques des processus inflammatoires des organes internes (le foie en particulier). Le médecin peut établir un diagnostic préliminaire sur la base des symptômes de la stéatose, en tenant compte des antécédents (diabète, obésité, abus d'alcool).


Pour confirmer le diagnostic, la tomodensitométrie ou l'imagerie par résonance magnétique est nécessaire. Le diagnostic ne peut finalement être confirmé que lorsque le patient subit une biopsie ciblée en cours de tomographie. La détection de gouttes de graisse, ainsi que de plusieurs zones de tissu conjonctif servira de signe diagnostique du début et du développement de la maladie.


Traitement de la stéatose du foie

Si le diagnostic de stéatose hépatique est posé, le traitement de la maladie consiste tout d'abord à éliminer rapidement la cause de la dystrophie adipeuse, ainsi qu'à la normalisation ultérieure du métabolisme. En cas d'exacerbation de la stéatose, le traitement doit être effectué à l'hôpital. On prescrit au patient un repos au lit obligatoire, une thérapie par le régime et une pharmacothérapie. Une fois que les phénomènes aigus se sont atténués, le patient peut être renvoyé chez lui. Un traitement ultérieur sera donc effectué en ambulatoire.


Étant donné que la maladie est directement liée à une consommation excessive de graisses, le régime alimentaire joue un rôle dominant dans le traitement de la stéatose. La teneur en matières grasses devrait être nettement limitée et la préférence devrait être donnée aux produits laitiers et aux légumes. De plus, une attention particulière est accordée à la quantité normale de protéines (de préférence facilement digestibles). Il est recommandé de prendre de petites portions fractionnées dans les aliments afin de réduire la charge sur le foie. Le patient, entre autres, doit se conformer à un régime économe, avec un stress émotionnel, mental et physique limité. En dehors de la phase d'exacerbation, il est recommandé de faire des exercices physiques légers qui contribueront à la normalisation du métabolisme.


Le traitement avec des médicaments nécessite la prise d'un traitement suffisamment long de médicaments lipotropes contribuant à la dégradation des graisses: acide lipoïque, vitamine B12, Essentiale, méthionine, anabolisants stéroïdiens, etc. De plus, des effets physiothérapeutiques sont utilisés: thérapie par ultrasons, rester dans la biocaméra, thérapie par l'ozone.


En général, le traitement sera efficace s'il est adéquat, complet et opportun. Le développement inverse de processus pathologiques est observé assez rapidement après le début du traitement. La stéatose hépatique du troisième stade constitue une exception. Des tissus fibreux se sont déjà formés dans le parenchyme des organes. Ce stade de la maladie est considéré comme irréversible, mais l'élimination des facteurs dommageables et des mesures thérapeutiques adéquates, ainsi que le strict respect de toutes les prescriptions, aideront à enrayer la dégénérescence hépatique et le développement possible de la cirrhose.


Régime alimentaire pour la stéatose du foie

En raison du fait que la perte des cellules du foie est la cause de la perturbation de l'appétit, la nourriture pour ceux qui souffrent de stéatose doit être facile à digérer et avoir bon goût. En cas de confirmation du diagnostic, l'alcool est exclu dans toutes les concentrations. En plus, interdit de manger :

  • Légumineuses et oignons
  • Aliments marinés, fumés et frits;
  • Assaisonnements épicés: moutarde, raifort, poivre;
  • Cacao et produits à base de cacao;
  • Congelés;
  • Jus de tomate;
  • Publications de confiserie contenant des matières grasses: gâteaux et gâteaux à la crème;
  • Noix

Régime alimentaire pour la stéatose du foie prévoit l'utilisation obligatoire des produits suivants.:

  • Poisson cuit et bouilli;
  • Lait et autres produits laitiers;
  • Plats de légumes, tout fruit;
  • Produits à base de farine (pas de pâtisserie);
  • Bonbons: marmelade, miel, guimauve, confiture.

Stéatose du foie - traitement

La stéatose hépatique est une maladie également appelée hépatite graisseuse ou infiltration du foie gras. Il s’agit d’un des types d’hépatose, qui repose sur un trouble métabolique des cellules du foie, qui entraîne des modifications dystrophiques.

Dans le cas de la stéatose du foie, la graisse s'accumule dans ses cellules, ce qui peut être une réaction à des substances toxiques dans le corps, mais le plus souvent, ce processus est causé par des conditions pathologiques du corps associées au métabolisme.

Symptômes et causes de la stéatose du foie

La stéatose du foie est l’une des rares maladies asymptomatiques. La pathologie est souvent détectée lors d'une échographie abdominale.

La maladie est stable, sans progression, mais dans certains cas, les patients peuvent ressentir une lourdeur du foie (hypochondre droit), qui augmente avec les mouvements.

Si un processus inflammatoire se joint à la maladie, il existe un risque de fibrose hépatique (se développe chez 40% des patients) ou de cirrhose (se développe chez 10% des patients).

Si le processus inflammatoire est absent, alors le malaise maximum que les patients peuvent ressentir est la nausée, une faiblesse générale et une fatigue élevée.

Pour comprendre comment traiter la stéatose, vous devez en comprendre les causes et agir en conséquence.

Tout d'abord, la stéatose se développe en raison de troubles métaboliques. Par conséquent, les personnes atteintes de diabète sucré de type 2, d'hypertriglycéridémie et d'obésité sont à risque.

Les personnes souffrant de dépendance à l'alcool sont également sujettes à la stéatose, mais dans ce cas, elle se développe sous l'action de substances toxiques - des produits de dégradation de l'éthanol. L'utilisation constante de médicaments peut également entraîner une perturbation du métabolisme cellulaire dans le foie.

Le manque de protéines dans les aliments est une autre cause possible de la stéatose. En outre, la stéatose peut être associée à une alimentation excessive ou à un jeûne. Ainsi, il existe deux groupes de stéatose:

  • stéatose hépatique non alcoolique - elle est causée par des processus pathologiques associés au métabolisme dans le corps;
  • stéatose hépatique alcoolique - se produit avec des effets prolongés et réguliers de l'alcool sur le corps, des toxines, résultant de la dégradation de l'éthanol.

Il convient de noter qu’aujourd’hui, la stéatose hépatique non alcoolique est détectée.

Régime alimentaire pour la stéatose du foie

Avant de traiter la stéatose du foie, vous devez organiser une alimentation équilibrée, car dans le cas contraire, aucune des méthodes de traitement ne sera efficace.

Tout d'abord, vous devez augmenter votre apport en protéines et réduire votre consommation de graisses et de glucides. Il est important de respecter les règles d'un régime équilibré avec un parti pris pour les aliments protéinés: vous ne devez pas exclure complètement les graisses et les glucides, cela perturbe également le métabolisme cellulaire.

Dans le régime alimentaire devrait être assez de viande diététique bouillie et compote - lapin et le poulet. La consommation de viande de porc doit être contrôlée car il s'agit d'un produit gras.

Lors de la composition d'un plat, faites attention au fait qu'il se compose de légumes et de viande. Aussi utile dans les céréales, dans les céréales beaucoup de vitamines B, qui sont utiles dans le traitement du foie.

Stéatose du foie - traitement et médicaments

Le traitement de la stéatose avec des médicaments est une étape supplémentaire, mais importante du traitement. À cette fin, on utilise des hépatoprotecteurs - des médicaments qui protègent et réparent les cellules du foie.

Ils sont pris dans un délai d'un mois et, si nécessaire, ce délai est porté à 2-3 mois.

La vitamine B12 est l’un des principaux moyens. Il peut être pris dans les collections de vitamines complexes.

Un certain nombre des médicaments suivants visent à protéger et à restaurer les cellules du foie:

  • Glutargin;
  • Essentiale-Forte;
  • Lipofarm;
  • Lipostabil;
  • Acide lipoïque.

Stéatose du foie - traitement des remèdes populaires

Les remèdes populaires permettant de normaliser l'état du foie sont les suivants:

Les thés composés de ces herbes vont accélérer le processus de récupération en un mois avec une consommation régulière.

Traitement de stéatose du foie de remèdes populaires

Lorsque, pour une raison quelconque, dont nous allons parler, le métabolisme des cellules du foie, une dégénérescence graisseuse ou une stéatose du foie commence. Les cellules hépatiques commencent à accumuler des graisses. Le deuxième nom de cette maladie est l'hépatite adipeuse.

Traitement de stéatose du foie de remèdes populaires

Raisons

  • Premièrement, il s’agit de la consommation excessive de boissons alcoolisées.
  • Toxicomanie aux drogues.
  • Tous les types d'intoxication.
  • La famine ou une mauvaise nutrition.
  • Œdème des tissus hépatiques.
  • Glycémie élevée ou diabète.
  • Violation du tractus gastro-intestinal.
  • Niveaux élevés d'hormones surrénales, ou syndrome de Cushing.

Stéatose diffuse

En général, avec cette maladie, les graisses sont concentrées dans les 2e et 3e lobes du foie. Mais quand ils se propagent dans tout le foie, c’est-à-dire diffuse, nous parlons d’une forme grave de stéatose - stéatose diffuse.

Stéatose grasse

Lorsque les cellules graisseuses commencent à se développer de manière incontrôlable, le foie grossit et change de couleur. Les cellules hépatiques meurent, les tissus adipeux deviennent de plus en plus nombreux. En conséquence, des kystes gras se forment sur le foie.

Les symptômes de la stéatose grasse ne le font généralement pas. Dans de rares cas, l'hypochondre droit se sent lourd, le patient ressent de la faiblesse, de la fatigue et des nausées. Si la maladie commence à progresser, elle peut se transformer en fibrose, moins souvent - cirrhose.

Stéatose alcoolique

D'après le nom de ce type de stéatose, il est évident que la cause principale de son apparition est l'utilisation de boissons alcoolisées. Le taux de changement dans les cellules du foie dépend de la quantité et de la fréquence de consommation.

Les modifications du corps causées par ce type de stéatose sont réversibles. Les cellules hépatiques sont restaurées un mois après l'abandon complet de l'alcool. Si une personne continue à abuser régulièrement de l'alcool, la progression de la maladie est inévitable et se heurte à de graves problèmes.

Stéatose sans alcool

Maladie grasse non alcoolique, infiltration ou dégénérescence graisseuse - tels sont les noms de ce type de stéatose. En d’autres termes, il s’agit du stade initial de la maladie et, si elle n’interfère pas avec son évolution, le développement de la stéatohépatite, de la fibrose et même de la cirrhose du foie n’est pas exclu.

Les raisons menant à la stéatose sans alcool incluent:

  1. L'obésité.
  2. Diabète de type 2.
  3. Perte de poids spectaculaire.
  4. Nutrition par injection intraveineuse.
  5. Haute teneur en bactéries dans le tube digestif.
  6. Drogues

Stéatose focale

Ce n'est rien de plus que la formation de tumeurs bénignes dans le foie. Il peut y en avoir un ou plusieurs et ils sont localisés dans plusieurs lobes hépatiques.

Traitement des remèdes populaires

  • Les noyaux des noyaux d'abricot contiennent la vitamine B15 nécessaire à ce problème. Par conséquent, les guérisseurs populaires recommandent de consommer de cinq à sept noyaux d'abricot par jour.

Noyaux d'abricot

  • Le matin, versez le son avec de l'eau chaude et laissez gonfler. Égoutter le son avec un excès d'eau et manger deux cuillères peu de temps avant les repas trois fois par jour.
  • Prenez une petite citrouille, rincez et séchez-la. Coupez le dessus et retirez les graines. Remplissez la citrouille de miel, couvrez-la d'un capuchon de citrouille et placez-la dans un endroit frais pendant trois semaines. Après un temps déterminé, retirez la citrouille et, enlevez le capuchon, versez le miel infusé sur la citrouille dans un bocal en verre, qui doit être pris trois fois par jour avec une cuillère.
  • Coupez les stigmates de maïs secs et versez deux cuillères à soupe d'eau bouillante dans un demi-litre et ne les retirez pas du feu pendant cinq minutes. Cool et filtrer. Boire une décoction de cinquante ml trois fois par jour.
  • Chaque matin, trente minutes avant le petit-déjeuner, il est recommandé de boire un cocktail laiteux aux carottes. Pour lui, cent ml de jus de carotte frais mélangés à cent ml de lait préchauffé.
  • Au printemps, lorsque les clairières sont couvertes de pissenlits jaunes, cueillez trois cent cinquante fleurs, sans tiges, rincez-les et séchez-les et broyez-les en une bouillie de la manière la plus accessible. Transférer dans un plat en verre et ajouter un kilogramme de miel liquide. Tous mélanger à fond, à conserver au réfrigérateur. Manger du miel de pissenlit devrait être, en ajoutant une cuillère à une tasse de thé ou tout simplement manger une cuillère avant un repas.
  • La perfusion de rose musquée est très bonne pour la santé du foie. Pour le préparer, versez une cuillerée de baies dans un verre d’eau bouillante et laissez agir deux heures. Buvez un demi-verre de bouillon un quart d'heure avant chaque repas.
  • De la même manière, vous pouvez préparer et prendre des infusions de baies de rowan, d'épine-vinette et de cônes de houblon.
  • Nettoie parfaitement l'infusion de foie de la collection de plantes suivante: baies de Rowan, églantine et épine-de-vin, herbe, chélidoine et blanc éclatant. Tous hacher, mélanger et verser une cuillerée du mélange un demi-litre d'eau bouillante. Après trois heures, filtrez et buvez un demi-verre peu de temps avant chaque repas.
  • Préparez l'infusion de deux cuillères d'immortelle sèche en versant un verre d'eau bouillante. Mettez le bain de vapeur pendant dix minutes. Filtrer après refroidissement, ajouter au volume d'origine d'eau bouillie. Prenez un tiers de la tasse réchauffée juste avant chaque repas.
  • Pour un bouillon, vous aurez besoin d'une cuillerée d'herbe sèche. Versez un verre d'eau bouillante et laissez bouillir pendant cinq minutes à feu doux. Au bout d'une heure, filtrer et ajouter de l'eau au volume dans un verre. Divisez en trois parties égales et buvez un jour avant chaque repas.
  • Prenez des graines de chardon-Marie divisées en parts égales et des racines de pissenlit finement hachées. Bien mélanger et séparer une cuillerée du mélange. Ajoutez-y une cuillerée de feuilles de bouleau sèches, d'ortie et de verge d'or. Tous verser dans un thermos, verser un demi-litre d'eau bouillante et laisser reposer une demi-heure. Prenez deux fois par jour pendant deux cent ml.

Tisanes

Toutes les charges, dont la composition est présentée ci-dessous, sont préparées et appliquées de la même manière, à savoir deux cuillères à soupe de matières premières broyées doivent être versées avec un litre d’eau bouillante et cuites sous le couvercle pendant dix minutes. Puis tout le contenu, immédiatement après avoir retiré de la plaque, versez dans un thermos et laissez insister pendant dix heures. Prenez une demi-heure avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner dans un demi-verre d'infusion d'herbes. Si vous n'aimez pas le goût, vous pouvez ajouter du miel ou du sucre.

Préparer et utiliser des infusions à base de plantes aura une longue, quatre mois par jour. Après une pause de deux semaines, répétez le traitement. Plusieurs cours tout au long de l'année donneront un résultat garanti.

Si vous préparez une décoction pour l’enfant, réduisez de moitié la quantité de matières premières.

Fitosbor 1

  1. Rose Musquée - 3 parties.
  2. Soie et colonnes de maïs - 3 parties.
  3. Prêle - 3 parties.
  4. Immortelle en fleurs - 4 pièces.
  5. Feuille de fraise - 2 parties.
  6. Camomille - 2 parties.
  7. Feuille de bouleau - 1 partie.
  8. Baies de genièvre - 1 partie.
  9. Sushenitsa - 1 partie.
  10. Graine d'aneth - 1 partie
  11. Calendula - 1 partie.

Fitosbor 2

  1. Volodushka - 4 parties.
  2. Ortie - 4 parties.
  3. Bourgeons de bouleau - 4 parties.
  4. Calendula - 2 parties.
  5. Menthe - 2 pièces.
  6. Graine d'aneth - 2 parties.
  7. Plantain - 2 parties.
  8. Geranium grass - 3 parties.

À base de plantes 3

  1. Racines de primevère - 1 partie
  2. Medunitsya - 1 partie.
  3. Herbe violette - 1 partie.
  4. Couleur de la molène - 1 partie.
  5. Plantain - 2 parties.
  6. Tour - 2 parties
  7. Feuille de framboise - 2 parties.
  8. Bourgeons de bouleau - 1 partie.
  9. Ortie - 2 parties.
  10. Graines d'aneth - 1 part.
  11. Fleurs Labaznika - 2 parties.

Stéatose du foie

La stéatose du foie associe plusieurs processus pathologiques qui se traduisent par l'apparition de taches graisseuses dans les tissus du foie.

Cette pathologie est focale et diffuse. En cas de stéatose focale, on observe des dépôts de graisse accumulés et en graisse diffuse, la graisse est localisée sur toute la surface de l'organe.

La stéatose survient quel que soit l'âge, mais elle est le plus souvent diagnostiquée après 45 ans, lorsque le corps est affecté par divers facteurs négatifs depuis assez longtemps. La stéatose sans alcool affecte principalement les femmes, généralement en raison de l'obésité. Les hommes qui abusent de l'alcool, le plus souvent sujettes à la stéatose alcoolique.

Code CIM-10

Les maladies du foie, y compris la stéatose du foie, de la CIM 10 se trouvent dans la section K70-K77.

Code CIM-10

Causes de la stéatose du foie

La stéatose du foie est due à des troubles métaboliques liés au diabète, à l'obésité, etc. En outre, la stéatose peut être associée à des maladies du système digestif, entraînant une altération de l'absorption des nutriments, ainsi qu'une alimentation malsaine (régimes fréquents, trop manger régulièrement).

L'alcool et les drogues ont un effet fortement toxique sur le foie, ce qui peut également provoquer une stéatose.

L'empoisonnement du foie gras n'est pas dû à l'abus d'alcool appelé stéatose non alcoolique, une pathologie similaire affecte souvent les personnes ayant un excès de poids.

La stéatose est plus susceptible aux femmes, aux personnes en surpoids, âgées de plus de 45 ans, atteintes de diabète sucré de type II et également en cas de prédisposition héréditaire.

Symptômes de la stéatose du foie

La stéatose du foie, dans les premiers stades est presque asymptomatique, souvent la maladie a une forme chronique. La stéatose peut ne pas se manifester avant longtemps et une personne en apprendra plus sur la maladie après un examen médical.

Parmi les principaux symptômes de la maladie, on peut identifier faiblesse, nausée, douleur dans l'hypochondre droit, hypertrophie du foie, diminution de l'immunité (de ce fait, les personnes sont sujettes aux infections virales fréquentes).

Avec la stéatose, la sortie de la bile est perturbée, une stagnation de la bile peut survenir et la peau devient jaunâtre; des démangeaisons, des douleurs, des nausées et des vomissements se produisent.

Stéatose du foie et du pancréas

La stéatose du foie et du pancréas est caractérisée par le remplacement des cellules saines par des cellules adipeuses. Aux premiers stades de la maladie, il n’ya pratiquement pas de symptômes, mais plusieurs éléments permettent de reconnaître l’apparition de la maladie.

Avec l'apparition de la stéatose humaine, une diarrhée fréquente, des ballonnements, des brûlures d'estomac et des allergies non alimentaires (qui n'ont pas été observées auparavant) peuvent perturber.

Ensuite, après avoir mangé, elle peut être perturbée par la douleur environnante du côté gauche sous la côte, qui s’étend vers le dos.

Lorsque ces symptômes apparaissent, ils consultent généralement déjà un médecin.

Au cours de l'examen, on a constaté une modification du tissu pancréatique, des troubles métaboliques et des couches adipeuses du pancréas.

Stéatose hépatique diffuse

Le diagnostic de stéatose hépatique est posé dans le cas où la graisse corporelle occupe plus de 10% du foie total. L'accumulation maximale de graisses se produit dans les deuxième et troisième lobes hépatiques: en cas d'évolution sévère de la maladie, les taches graisseuses sont diffuses.

Dans la stéatose diffuse, le tissu hépatique est affecté uniformément par des plaques graisseuses.

Dans les premiers stades de la maladie, la graisse ne nuit pas aux cellules hépatiques, avec l'évolution de la maladie, les tissus fonctionnels du foie commencent progressivement à mourir, puis des processus irréversibles se produisent (modifications dans les cellules et les segments du foie).

Stéatose hépatique

La stéatose grasse du foie conduit à une augmentation de l'organe, change la couleur du foie en jaunâtre ou rouge foncé. En raison des dommages causés au foie par la graisse, les cellules de l'organe meurent, des kystes graisseux se forment dans l'organe, le tissu conjonctif commence à se développer.

La stéatose graisseuse se produit souvent sans symptômes visibles. Dans la plupart des cas, la maladie est détectée au cours d'une échographie.

La progression de la stéatose graisseuse est assez rare. Si la stéatose survient en même temps qu'une inflammation du foie, 10% des patients peuvent développer une cirrhose, un tiers du tissu conjonctif de l'organe se développant et s'épaississant.

Stéatose hépatique alcoolique

La stéatose alcoolique du foie est causée par une intoxication chronique à l'alcool et entraîne des modifications initiales de la structure du foie.

La maladie peut survenir pour plusieurs raisons, dont la plus courante est l’abus d’alcool; parallèlement, plus les gens boivent, plus le processus pathologique hépatique est rapide et difficile.

Ces manifestations de la stéatose sont généralement réversibles et diminuent un mois après que la personne a cessé de boire.

Malgré cela, la stéatose alcoolique du foie progresse et entraîne de graves lésions organiques. Selon les études cliniques, le risque de maladie hépatique chronique est associé à la stéatose.

Stéatose hépatique non alcoolique

La stéatose hépatique non alcoolique est due à un excès de taches graisseuses dans le corps. Cette forme de stéatose est également appelée maladie graisseuse, dégénérescence graisseuse et infiltration.

Si cette pathologie n'est pas traitée, le risque de développer une fibrose ou une cirrhose augmente chez 10% des patients et, chez 14%, des processus inflammatoires du foie commencent.

La stéatose hépatique non alcoolique se forme principalement dans le diabète sucré du deuxième type, la perte de poids rapide, l'obésité, l'administration intraveineuse d'éléments nutritifs au corps, une microflore intestinale perturbée, à la suite d'un traitement médicamenteux (anticancéreux, corticostéroïdes, antiarythmique, etc.).

Stéatose hépatique focale

La stéatose hépatique focale indique une formation bénigne d'organe. Le diagnostic de ces pathologies est réalisé à l'aide d'un examen instrumental, le plus souvent une stéatose focale est détectée par échographie.

Les formations peuvent être révélées à la fois dans un et dans deux lobes du foie.

Diagnostic de la stéatose du foie

La stéatose hépatique est diagnostiquée sur la base de données cliniques et de tests de laboratoire.

Également pour le diagnostic de la stéatose, utilisez un scanner à radionucléides, une échographie et un examen laparoscopique des organes internes.

Le diagnostic de stéatose est posé après une biopsie par aspiration, ce qui vous permet d'explorer le tissu hépatique.

Stéatose du foie 1 degré

La stéatose hépatique du premier degré est caractérisée par une accumulation de taches graisseuses dans les cellules hépatiques, tandis que la structure cellulaire n'est pas perturbée.

Stéatose du foie 2 degrés

La stéatose hépatique du deuxième degré est caractérisée par des modifications irréversibles des cellules hépatiques, de multiples kystes graisseux apparaissent dans le tissu hépatique.

Stéatose hépatique modérée

La stéatose hépatique modérée se caractérise par l'accumulation de graisses neutres dans les cellules du foie en petites quantités, ce qui ne conduit pas à des processus irréversibles et ne détruit pas la structure cellulaire.

Qui contacter?

Traitement de la stéatose du foie

La stéatose du foie est une maladie assez grave dont le traitement devrait être fondé sur la réduction des causes du processus pathologique dans le foie. Pendant le traitement, le patient ne doit pas être surchargé physiquement ou mentalement. En rémission, une activité physique mineure aidera à réduire les modifications dystrophiques du foie.

La nutrition au cours du traitement est un point important, car c’est le régime qui contribue à réduire la charge hépatique, à restaurer le fonctionnement des organes et à améliorer le bien-être général du patient. De plus, des médicaments (acide lipoïque, lipotrope, hépatoprotecteurs) sont utilisés. À la discrétion d'un spécialiste, de l'acide folique ou des stéroïdes anabolisants peuvent être prescrits.

Traitement de la stéatose du foie avec des médicaments

La stéatose hépatique est une pathologie qui se développe pour diverses raisons. Par conséquent, un traitement médicamenteux est prescrit dans chaque cas particulier, en tenant compte de l'état du patient, de l'étendue des lésions organiques et des données de l'examen.

Médicaments prescrits pour améliorer le métabolisme des graisses (vitamine B4, B12, acide lipoïque ou acide folique).

Les hépatoprotecteurs (Karsil, Essentiale, Heptral et autres) sont prescrits dans le cadre d’une thérapie complexe.

On recommande aux patients atteints de stéatose de courir, de nager ou de faire de l'exercice, en particulier s'ils sont obèses ou diabétiques.

Lorsque la stéatose alcoolique du foie est basée sur le traitement, il s'agit d'un rejet absolu de l'alcool, après quoi vous pouvez prendre des médicaments.

Dans le premier stade de la maladie, le traitement donne de bons résultats: généralement, pendant le traitement, la fonction du foie est complètement rétablie, les taches graisseuses disparaissent.

Dans la deuxième phase de la maladie, avec toutes les prescriptions du médecin, le traitement donne également de bons résultats.

La stéatose hépatique du troisième stade est caractérisée par les dommages aux organes les plus graves; dans ce cas, des processus irréversibles commencent. Le traitement dans ce cas est basé sur la prévention d'une nouvelle désintégration des cellules du foie.

Traitement des remèdes populaires de stéatose du foie

La stéatose du foie est autorisée à traiter avec l'aide de la médecine traditionnelle (traitement principal ou auxiliaire).

Manger du son cuit à la vapeur aidera le foie à se débarrasser des taches grasses (pendant la journée, mangez fastidieusement 2 cuillères à soupe de son).

Pour améliorer la circulation sanguine dans le foie, vous pouvez utiliser une décoction de soie de maïs, de calendula, de racines de pissenlit.

Traitement de la stéatose du foie avec des herbes

Aux stades initiaux, la stéatose du foie est traitée avec succès à la maison avec des herbes.

Pour la préparation de la collecte d'herbe devra prendre 2 cuillères à soupe. calendula, 2 c. verge d'or, 1 cuillère à soupe. Herbes Celandine, 2 c. elecampane, 4 c. Racine de Leuzea

ou 4 c. elecampane, 4 c. gentiane, 3 st.l. calamus, 4 c. menthe, 2 c. bourgeons de bouleau, 2 c. Agripaume, 2 c. racines de pissenlit, 2 c. racine d'herbe de blé.

2 cuillères à soupe Collection d'herbes (mélanger tous les composants et moudre dans un hachoir à viande ou à café) verser un litre d'eau bouillante, mettre sur le feu et porter à ébullition. Laisser ensuite mijoter le bouillon à feu doux pendant 10 minutes sous le couvercle fermé. Le bouillon résultant est versé dans un thermos et insister au moins 12 heures.

Prenez un demi-verre d'une demi ou une demi-heure avant les repas, vous pouvez ajouter du miel, du sucre et de la confiture pour améliorer le goût.

La décoction de boisson doit durer au moins trois à quatre mois, après quoi prendre une pause de deux semaines et répéter le traitement.

La stéatose du foie peut être traitée avec des herbes pendant plus d'un an. Il est également possible de prendre des médicaments en même temps.

L'amélioration de l'état de la phytothérapie survient généralement après un mois d'utilisation régulière, mais il ne sera possible d'obtenir des résultats durables qu'après un traitement long et systématique (un an ou plus).

Nutrition pour la stéatose du foie

La stéatose du foie résulte de troubles métaboliques, de sorte que la nutrition revêt une importance particulière pendant le traitement. Lorsque la stéatose est recommandé de manger plus d'aliments riches en vitamines et avec une teneur en graisse limitée.

Il est préférable de privilégier les céréales (gruau, sarrasin), les produits à base d'acide lactique (fromage cottage). Avec l'obésité devrait limiter la consommation de glucides.

Régime alimentaire pour la stéatose du foie

La stéatose du foie est associée à une accumulation de graisse dans le corps. Par conséquent, une partie importante du traitement consiste en un régime avec une teneur minimale en graisse.

Pendant le traitement, il est préférable d'utiliser des produits laitiers et végétaux, ainsi que des produits contenant des protéines facilement digestibles.

Le régime alimentaire peut comprendre des légumes frais, du fromage cottage, des baies, des fruits, des céréales à grains entiers, du son et une petite quantité d'huile végétale.

Lorsque la stéatose est nécessaire, abandonner les pâtisseries fraîches, les tartes frites, les beignets, etc., les viandes grasses et le poisson, les bouillons, les okroshka, les produits borsch, salés, fumés (en particulier pour exclure les fast-foods et les boissons gazeuses).

Vous ne pouvez pas non plus manger d'œufs au plat ou durs, de thé fort, de café, d'ail, d'oignons, de radis, de haricots ou de mayonnaise.

Prévention de la stéatose du foie

La stéatose du foie peut être prévenue si les maladies provoquant des processus pathologiques (diabète, obésité, maladies chroniques des organes digestifs) sont traitées rapidement et si elles mangent bien et pleinement.

Lors de la prise de corticostéroïdes, de médicaments anticancéreux et d’autres médicaments, il est nécessaire pour la prévention d’utiliser des médicaments qui améliorent le métabolisme des graisses.

Prédiction de la stéatose du foie

La stéatose du foie dans les premiers stades de la maladie a un pronostic favorable pour le patient. Il est plus difficile de traiter la maladie aux derniers stades, alors que des processus irréversibles ont déjà commencé dans les cellules du foie.

La stéatose alcoolique après quelques semaines de traitement entraîne un effet positif (sous réserve du refus absolu de la patiente de consommer de l’alcool).

L'insuffisance hépatique et l'apparition de saignements dans les veines œsophagiennes peuvent entraîner une issue fatale dans cette pathologie.

Stéatose hépatique, principalement provoquée par un effet toxique sur le foie en raison de troubles métaboliques, d'empoisonnement, d'alcoolisme, etc. En cas de stéatose dans les cellules hépatiques, il y a un excès de taches graisseuses qui au fil du temps (souvent après plusieurs années) conduisent à la rupture cellulaire et à la formation de cellules graisseuses. kystes.

Mauvais style de vie, alcoolisme, alimentation déséquilibrée, obésité, traitement inadéquat (ou absence totale de traitement) de maladies du système digestif ou de troubles du métabolisme dans le corps - tout cela provoque des processus pathologiques graves, parfois irréversibles, dans le foie.

Éditeur expert médical

Portnov Alexey Alexandrovich

Éducation: Université de médecine nationale de Kiev. A.A. Bogomolets, spécialité - "Médecine"


Articles Connexes Hépatite