Échographie pour maladie du foie

Share Tweet Pin it

Laisser un commentaire

En liaison avec les technologies en développement rapide, on peut facilement et sans douleur obtenir des informations sur l’état de santé et détecter les éventuels écarts. L'échographie du foie contribue au diagnostic, vous permet de déterminer la complexité de votre pathologie et vous aide à choisir le bon traitement. L'échographie est effectuée à l'aide d'ondes sonores qui ne sont pas perçues par l'audition humaine. Cela vous permet d'obtenir une image de tissu. Les ondes sont transmises à travers le tissu hépatique et les ultrasons en résultent. Une image en deux dimensions d'un organe interne ou d'un tissu est construite sur la base du signal d'écho. Grâce à l'échographie, le médecin peut voir si une personne présente une formation d'écho-positif dans le corps.

L'échographie du foie permet au médecin de prescrire le traitement souhaité pour une maladie d'organe.

Indications d'étude

Il devrait être un spécialiste et subir une échographie du foie, si vous avez une plaie sous les côtes à droite à la suite de la prise d'aliments gras ou frits. Si vous remarquez que la peau est devenue une couleur inhabituelle - une légère teinte jaune ou la présence d’une nuance gris-jaune. Si vous souffrez de maladies du pancréas et / ou de la vésicule biliaire. Dans de tels cas, une échographie du foie et de la vésicule biliaire est nécessaire. Il est important de ne pas retarder la consultation en cas de:

  • suspicion de présence de tumeurs dans l'abdomen;
  • si un abcès du foie est suspecté;
  • le corps a été exposé à l'alcool ou à la drogue;
  • problèmes gynécologiques récents;
  • données de laboratoire et cliniques sans importance;
  • après l'hépatite ou d'autres pathologies hépatiques chroniques.

Une échographie doit être pratiquée si le patient ressent souvent une lourdeur abdominale, une douleur sous l'hypochondre droit de la personne qui tire, une sensation d'amertume dans la bouche. Avec un grand nombre de symptômes douloureux, il sera nécessaire d’examiner d’autres organes internes (pancréas, vésicule biliaire, reins, rate). Ayant des données précises, le médecin vous prescrira le traitement le plus approprié.

Comment faire et préparer?

Pour obtenir des informations précises, vous devez vous préparer à cette procédure. Il est très important que les intestins contiennent le moins possible de gaz qui interfèrent avec les ultrasons du foie. Avec la formation de gaz abondante, les organes internes sont obstrués par les intestins gonflés, de ce fait, les données obtenues sont incorrectes, et parfois complètement erronées.

Le plus souvent, commencer à préparer 3 jours avant la procédure. Il est nécessaire d'éliminer de l'alimentation les aliments qui provoquent une accumulation de gaz. En cas de constipation, vous devez poser des lavements pour nettoyer le corps. Il est nécessaire de suivre un régime approprié: mangez de petits repas tout au long de la journée, mais souvent. Il est important de ne pas dîner plus de 2 à 3 heures avant le coucher. Le débit quotidien d'eau est limité à 1,5 litre d'eau maximum. Les ultrasons doivent être effectués le matin à jeun, afin que les résultats soient aussi précis que possible.

Technique de

L'échographie du foie peut être réalisée à la fois en position horizontale, debout et assise. Au cours de la procédure, le médecin vous demande de retenir votre souffle, de sorte que le foie baisse un peu et qu’il soit plus facile de l’examiner. Dès le début de l'examen, le médecin applique un gel spécial sur la zone à examiner. D'abord, en règle générale, ils commencent à examiner la zone située sous l'hypochondre droit, puis ils vérifient la cavité abdominale. Cette procédure est sans douleur et ne provoque pas de gêne chez le patient.

Décodage et indicateurs de la norme

Au cours de la procédure, le médecin donne une estimation de la taille de l'organe interne, de son état général, de l'hypertrophie du foie. Le médecin identifie la présence de processus inflammatoires. Avec l'échographie du foie, vous pouvez déterminer l'état des vaisseaux, des voies biliaires. Une personne en bonne santé avec une échographie du foie affiche les indicateurs suivants:

Le médecin décide des résultats des échographies hépatiques en prescrivant le traitement approprié ou en effectuant un examen complémentaire.

  • structure homogène;
  • bords lisses;
  • la région du foie droit est de 12,5 cm;
  • le lobe gauche n'a pas plus de 8 cm;
  • le diamètre de la veine porte n'excède pas 1,3 cm.

Une augmentation de l'organe interne signifie qu'une éducation ou une maladie est possible dans le corps. Un agrandissement de plusieurs zones ou on peut indiquer des métastases ou des tumeurs. Les paramètres ci-dessus ne sont que des paramètres standard et le médecin traitant doit fournir une interprétation plus détaillée des résultats, qui, le cas échéant, vous prescrira des tests supplémentaires et vous conseillera sur le traitement.

Quels spectacles et quelles violations sont déterminées?

Le diagnostic par échographie peut détecter même des maladies mineures et des écarts par rapport à la norme, sans parler d'une maladie dangereuse. Avec le diagnostic par ultrasons, le médecin examine et prend en compte tous les paramètres dont l’écart peut indiquer de telles maladies:

  • Hépatite sous forme aiguë. Cette pathologie est caractérisée par une structure hétérogène due à la présence d'un site à faible échogénicité. L'organe interne est agrandi et les tissus sont gonflés.
  • L'hépatite chronique à l'échographie est perceptible par une augmentation nette de la taille du foie et une réduction de l'échogénicité. Avec une telle maladie, les vaisseaux sont faiblement visibles.
  • Foie de calcium provoqué par des maladies infectieuses (tuberculose, amibiase, paludisme). Leur présence est indiquée par des structures denses.
  • Cirrhose Dans les premiers stades de l'échographie du foie affichera la taille agrandie du corps, et au dernier - réduit. Les deux lobes seront de taille différente. Une échographie ne montrera pas clairement les vaisseaux, une surface inégale et de grands noeuds en régénération (supérieurs à 5-15 mm) deviendront perceptibles. L'échographie vous permet de voir les tumeurs du foie, les problèmes d'intégrité des tissus, les vaisseaux sanguins, la taille du corps.
  • Les métastases sont l’une des pathologies hépatiques les plus courantes. Il est difficile de remarquer un lien clair entre leurs signes et la structure histologique, il est donc difficile d'identifier le foyer de la pathologie et l'emplacement exact de sa localisation.
  • Le syndrome de Budd-Chiari est une maladie qui se forme en raison du blocage de la sortie veineuse de l'organe interne au niveau des veines hépatiques. Les signes d'écho sont plutôt ambigus: les veines hépatiques ne sont pas visualisées, les lumières des passages sont rétrécies. Parfois, avec un tel syndrome dans le parenchyme éducation est perceptible, dans ce cas, le médecin effectue des tests pour l'apparition de métastases.
  • L’hépatome est une tumeur maligne qui se propage et «tue» très rapidement le foie d’une personne. Cela peut être dû à une cirrhose du foie ou à une hépatite.
  • Hémangiomes Le plus souvent, cette déviation se retrouve chez les femmes. Pourquoi est-ce que les médecins sont encore inconnus? Les symptômes bénins rendent presque impossible la détection de la maladie à un stade précoce, jusqu'à ce qu'elle ait pris une grande superficie.

Lors du diagnostic de l'échographie, l'organe interne est clairement visible. Il est donc souvent possible de diagnostiquer avec précision certains problèmes à l'aide de cette procédure, de sélectionner le traitement approprié et d'éviter ainsi une pathologie grave. Si le médecin trouve que quelque chose ne va pas avec les autres organes adjacents, il procède à une échographie supplémentaire du foie et de la vésicule biliaire.

Foie élargi à l'échographie

Cette pathologie en médecine s'appelle hématomégalie. Si l'échographie montre que le foie est hypertrophié, cela ne veut pas dire que le problème concerne cet organe. Parfois, la taille du foie peut atteindre 15 kg. Cette maladie peut être due à une insuffisance cardiovasculaire, à des problèmes de sang ou aux vaisseaux du foie. Dans ce dernier cas, le médecin prescrit une échographie du foie.

Avec une telle maladie, aucun symptôme n'apparaît pendant longtemps, le patient peut se sentir bien. Mais peu à peu, son état s'aggrave, il ne se sent pas bien, une perte de poids spectaculaire, la peau peut devenir jaunâtre. À l'aide de l'échographie, la tomodensitométrie et la biopsie peuvent détecter la maladie à temps et prendre les mesures nécessaires pour l'éliminer.

Grain de foie

Avec un foie en bonne santé, sa structure d'écho sera fine. Si la conclusion de l'échographie montrait une structure à grain grossier, cela pourrait indiquer une hépatite ou d'autres maux. Souvent, les personnes souffrant d'obésité ou de diabète ont un foie grossier. L'échographie indique tous les changements structurels de l'organe interne.

Sceau, taches, foie "brillant"

Si l’échographie révèle que la structure du foie est plus dense qu’elle ne devrait être, cela peut indiquer des pathologies différentes ou une alimentation déséquilibrée. Avec un tel diagnostic, il a mal à la personne sous la côte droite, à l’estomac, aux nausées, aux vomissements, à une perte de poids spectaculaire. Si la cause de la maladie réside dans les tumeurs bénignes, une échographie de l’organe interne détectera des taches de couleur blanche, une structure élargie, remplie de liquide, la structure sera hétérogène.

Dans le cas de tumeurs malignes, le médecin détectera la consolidation des organes internes à plusieurs endroits à la fois. S'il y a des kystes, des parasites ou des abcès, une échographie les affichera sous forme de capsules arrondies remplies d'une substance liquide. Des taches sombres, une forte augmentation de l'échogénicité indiquent une inflammation importante. Si le médecin a découvert une tache sombre, cela n'indique toujours pas une pathologie terrible. L'assombrissement apparent de certaines parties du foie peut indiquer une violation de la fonction enzymatique. Ou la cause de la tache sur le foie peut être des affections plus graves (hémangiome, kyste, hépatose).

Changements d'échogénicité

Un foie en bonne santé à l'échographie a une structure légèrement échogène. Mais il arrive souvent que le médecin détecte une augmentation de l'échogénicité et ce n'est pas sans raison, elle pointe du doigt une pathologie. Les changements échogènes peuvent parler de:

Des modifications de l'échogénicité hépatique sont un signe de la présence de cirrhose, d'hépatite, de diabète, d'empoisonnement chez le sujet.

  • la cirrhose (un noeud hypoéchogène se trouve sur le foie);
  • hépatite chronique (augmentation de l'échogénicité et augmentation de la taille du foie);
  • maladies endocriniennes, intoxication alcoolique, troubles métaboliques (l’organe interne est agrandi, les vaisseaux ne sont pas ainsi affichés, l’échogénicité est augmentée);
  • surpoids;
  • diabète sucré (taille importante des deux lobes, augmentation de l’échogénicité des tissus et atténuation dans les parties profondes).

Dans ce cas, la personne tombe malade du côté droit en marchant, il y a des nausées et des vomissements, un gain de poids important et le système cardiovasculaire est perturbé. Souvent, la peau est peinte avec une teinte contrastée jaunâtre. Ayant trouvé de tels symptômes, il est nécessaire de subir une échographie et de consulter un spécialiste afin d'obtenir une explication détaillée des troubles de l'organisme.

Contre-indications pour examen

L'échographie est une procédure sans douleur et est recommandée pour les enfants et les adultes. Il n'est contre-indiqué que s'il existe des plaies à l'abdomen ou une maladie dermatologique dans laquelle du pus est sécrété. Dans ce cas, vous ne pouvez pas appliquer le gel sur la région abdominale. Dans tous les autres cas, l'échographie n'est pas contre-indiquée, mais même nécessaire en cas de douleur aiguë, l'étude montrant clairement l'organe et ses modifications structurelles. Pour obtenir une image plus précise de l'échographie, il est nécessaire de déterminer la quantité prescrite par le médecin. Il est souvent effectué plusieurs fois avec un intervalle de 2 à 3 semaines.

Symptôme de foie blanc qu'est-ce que c'est

L'obésité hépatique: symptômes, traitement et prévention

L'obésité hépatique (hépatite graisseuse) est une maladie caractérisée par la dégénérescence du tissu hépatique en tissu adipeux. L'hépatose graisseuse touche autant les hommes que les femmes. Les raisons qui peuvent conduire à cette maladie sont nombreuses, mais la plus courante est l’abus d’aliments gras et d’alcool. L'obésité hépatique peut également se développer à la suite de troubles métaboliques, du manque de protéines et de vitamines et de la toxicité chronique de certains composés toxiques. Risque accru de maladie chez les personnes atteintes de diabète et de thyrotoxicose.

Symptômes de l'obésité hépatique

Aux stades précoces de la maladie et dans les cas où l'hépatose graisseuse est la cause de pathologies endocriniennes, les symptômes de la maladie peuvent ne pas se manifester très longtemps ni se déguiser en symptômes de la maladie sous-jacente.

Habituellement, les patients sont perturbés par une indigestion, des nausées et parfois des vomissements, une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Avec la progression de la maladie peut se produire une détérioration générale de la santé, les patients se plaignent de faiblesse, de fatigue, de diminution des performances. Dans certains cas, la jaunisse peut se développer, accompagnée de démangeaisons cutanées. Très souvent, chez les patients présentant une augmentation du foie, les personnes souffrant d'un asthénie physique peuvent en ressentir indépendamment les limites. Sa surface sera lisse et lisse, mais une pression sur le bord du foie provoquera des douleurs chez les patients.

Des symptômes similaires peuvent être observés dans d'autres maladies du foie et du tractus gastro-intestinal. Par conséquent, lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez consulter un médecin et ne pas vous engager dans un autodiagnostic ou un traitement personnel. Pour clarifier le diagnostic, le médecin vous prescrira une série de tests de laboratoire (analyse biochimique du sang) et d'examens instrumentaux (échographie des organes de la cavité abdominale). Si, après l'examen, le médecin doute du diagnostic, une biopsie du foie est effectuée sur le patient.

Traitement des hépatites grasses

Un patient souffrant d’obésité hépatique doit être préparé au fait que le traitement sera long et qu’il devra faire preuve de patience et de discipline et, dans certains cas, le refus de mauvaises habitudes ou le retrait d’une production nocive.

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le facteur à l'origine du développement de l'hépatose graisseuse, ainsi que du traitement des maladies associées.

Les patients doivent suivre un régime strict et suivre un régime spécial non seulement au cours du traitement, mais aussi après son achèvement. Le régime thérapeutique n ° 5 est prescrit aux patients souffrant d'hépatite grasse, qui peut être suivi pendant 1,5 à 2 ans en élargissant la liste des produits approuvés en consultation avec le médecin. L'alimentation élimine l'utilisation d'aliments gras, qu'il s'agisse de viande, de poisson ou de produits laitiers. Les conserves, les viandes fumées, les aliments frits épicés, marinés, frits, les produits riches et les produits de confiserie à la crème riche sont également exclus. Les patients souffrant d’obésité hépatique sont absolument contre-indiqués lors de l’utilisation de boissons alcoolisées.

Il est utile d'inclure dans le régime alimentaire de la viande et du poisson faibles en gras, sous forme de viande bouillie ou de boulettes de viande à la vapeur, de boulettes de viande et de soufflés. Les fruits et légumes frais doivent toujours être sur la table. Il est recommandé de manger du pain noir, des huiles végétales et des produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Le nombre d'œufs est limité à un par jour et cuit mieux sous forme d'omelette.

En plus du traitement diététique, un traitement médicamenteux est proposé aux patients. Le traitement vise à normaliser le travail du foie et des voies biliaires. Les hépatoprotecteurs (Essenicale, Resoluut, Ursosan) sont très efficaces dans le traitement de l’hépatose graisseuse. La prise de ces médicaments dure généralement au moins 2 mois. Les patients doivent être préparés au fait qu’au cours de leur vie, ils devront prendre des médicaments de ce groupe à des fins prophylactiques.

La thérapie par les vitamines est également importante dans le traitement complexe de la maladie. Il suffit généralement de prendre des complexes vitaminiques (Biomax, Alphabet, Complivit) 2 fois par an. La vitamine E, les acides nicotiniques, ascorbiques et foliques, la riboflavine sont particulièrement utiles.

Les médecins accordent une attention particulière à l'état du métabolisme des graisses chez les patients. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de corriger les paramètres du métabolisme lipidique, pour lesquels des préparations anti-cholestérol sont prescrites (Atoris, Crestor, Vasilip).

Des remèdes populaires pour lutter contre l'obésité hépatique, les infusions et décoctions de hanches, d'immortelle et de chardon-Marie sont utilisées. Il convient de noter qu'ils ne doivent être pris qu'avec l'autorisation du médecin traitant.

Pas la dernière place dans le traitement de la maladie est donnée à l'effort physique. Ceci est nécessaire pour la prévention de l'obésité et la lutte contre le surpoids, ainsi que pour le renforcement du corps en général. Très utiles sont les promenades au grand air, le jogging facile, la natation.

L'hépatite graisseuse est une maladie avec un pronostic favorable pour les patients. Plus le traitement de cette maladie est instauré tôt, plus le patient est susceptible de se rétablir complètement. Et en cas de traitement tardif ou incorrect, l'obésité hépatique peut se transformer en hépatite chronique. et dans les cas les plus graves, la cirrhose du foie.

Prévention de l'obésité hépatique

La prévention de l’hépatose graisseuse consiste à exclure les facteurs qui augmentent le risque de développer la maladie. La base de cela est un mode de vie sain, excluant le tabagisme et l'alcool. Les exercices réguliers, les exercices du matin, les promenades au grand air devraient devenir une habitude pour tous. Les personnes souffrant de maladies des systèmes cardiovasculaire et endocrinien et d’autres maladies connexes doivent surveiller régulièrement et, si nécessaire, ajuster les taux de glucose et de cholestérol sanguin. En bref, ces méthodes peuvent être résumées comme suit:

  • alimentation saine et équilibrée;
  • réduction de la consommation d'alcool ou rejet total de celle-ci;
  • exercice régulier;
  • contrôler le taux de cholestérol dans le sang chez les personnes de plus de 45 ans.

Quel médecin contacter

Si vous soupçonnez une maladie du foie, vous devez contacter votre gastro-entérologue ou votre hépatologue. Un nutritionniste, un endocrinologue et un cardiologue peuvent être d'une grande aide dans le traitement, en prescrivant les moyens de corriger le métabolisme des lipides.

Obésité hépatique ou hépatite grasse # 8211; une maladie qui survient chez une personne en raison de la surconsommation alimentaire constante, de la consommation d'aliments gras et d'alcool, ainsi que de troubles métaboliques. Une insuffisance hépatique entraîne de nombreuses complications. Le corps humain est constamment mis à jour tout au long de la vie, mais si le métabolisme du patient est perturbé, cela conduit à une hépatose graisseuse. Pour éviter cette maladie, vous devez maintenir un mode de vie sain.

Causes de l'obésité hépatique

Les raisons ne sont toujours pas claires. Le groupe à risque comprend les personnes d'âge moyen qui font de l'embonpoint et qui sont également obèses. Il s’agit souvent de patients diabétiques souffrant de cholestérol élevé et de résistance à l’insuline.

Les raisons peuvent être à la fois un excès de poids et un manque de protéines dans le corps; des régimes épuisants à long jeûne et hypocalorique. qui limitent l'apport alimentaire; végétarisme complet et hormones estrogènes; abus d'antibiotiques tétracyclines et infections virales; problèmes endocriniens et les maladies chroniques de l'estomac, ainsi que la mauvaise performance du système digestif.

L'abus d'alcool conduit également à cette maladie. La maladie se développe souvent même pendant de courtes périodes d'ivresse. Grande importance et prédisposition génétique à l'origine de l'obésité. L'hérédité affecte la quantité d'enzymes hépatiques impliquées dans la dégradation de l'alcool.

Les autres facteurs de risque comprennent: l'hépatite C et un excès de fer, le stress oxydatif, qui entraîne des lésions cellulaires et la mort cellulaire; toxicomanie et maladie hépatique héréditaire.

Les symptômes de la maladie peuvent dépasser les personnes qui ne boivent pas du tout d'alcool. La maladie graisseuse endommage tout le corps. Une personne est menacée de durcissement du foie et de cicatrisation des cellules saines. Cirrhose, insuffisance hépatique et cancer du foie

Symptômes d'obésité hépatique

Au début de la maladie, les symptômes ne sont pas perceptibles et, au bout de quelques années, le corps humain est soumis aux signes suivants: perte d’appétit et perte de poids; augmentation de la fatigue et des nausées; faiblesse, difficulté associée à la concentration de l'attention; augmentation de la taille du foie et douleur dans l'abdomen droit; assombrissement de la peau dans les aisselles et le cou.

Le médecin diagnostique visuellement l'obésité lors d'un examen de routine et une analyse de sang, ainsi qu'une échographie et une biopsie, vous renseigneront avec précision sur les problèmes de foie.

Traitement de l'obésité hépatique

Le foie est situé du côté droit de l'abdomen, sous les côtes elles-mêmes. La barbe longitudinale la divise en deux lobes: le grand droit et le petit gauche. En cas de maladie, un dysfonctionnement de l’organe commence, suivi de diverses complications. La fonction principale du foie est de nettoyer le corps des toxines. Si ce processus est perturbé, alors l'intoxication de l'organisme entier se produit.

Comment traiter l'obésité du foie.

Le traitement provient de la mise en place du système dans le régime alimentaire. Le régime dans le régime devient équilibré, économe. Développe un médecin de régime. Le régime alimentaire pour l'obésité du foie comprend des soupes de fruits légers, de légumes, de produits laitiers et de céréales. Veillez à inclure de la viande bouillie, du poisson de mer, un œuf par jour et des produits laitiers. Il est interdit d'abuser de la cuisson, des plats à base de farine. Utile fromage cottage, miel, eau minérale.

Le principal problème de la maladie # 8211; l'oxydation de l'excès de graisse, ce qui conduit à la destruction des cellules. Le problème suivant est l'hépatite. Par conséquent, l'inflammation doit être traitée de manière professionnelle. L'hépatite peut entraîner une insuffisance hépatique, suivie d'une cirrhose. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller l'état de cet organe et de ne pas l'amener à l'obésité.

L'excès de graisse du corps humain peut être immédiatement vu à l'œil nu, mais avec le foie, tout est différent. Sans l'aide d'un médecin n'est pas défini. La cause de préoccupation devrait être 15% de la graisse du poids total du corps. Le traitement des remèdes populaires comprend l’utilisation de teintures aux herbes, de décoctions de fruits et de légumes, de plantes médicinales

Prévention de l'obésité hépatique

Le seul moyen efficace d'éviter l'obésité est le # 8211; c'est abandonner l'alcool pour toujours. Prenez soin de vous, une alimentation saine, de l'exercice. Limitez-vous aux glucides (sucre, riz, pain blanc). Si vous trouvez des symptômes de la maladie, contactez les experts, ne vous lancez pas! Les formes lancées ne peuvent être traitées que chirurgicalement.

Échographie du foie c'est quoi

Le foie dans le corps humain remplit un certain nombre de fonctions importantes. C'est un corps sans lequel il est impossible de maintenir l'activité vitale de tous les systèmes. Par conséquent, dans le cas de maladies entraînant un dysfonctionnement des hépatocytes, des troubles de l'écoulement de la bile, il est nécessaire de poser rapidement le diagnostic correct, d'éviter les complications et de prescrire un traitement adéquat.

Actuellement, la procédure de l'échographie est la plus informative, non invasive, sûre et accessible. La combinaison de ces qualités nous permet de réaliser des échographies pour toutes les personnes pour lesquelles cela est nécessaire. De cette manière, il est possible d'évaluer le travail du foie et de la vésicule biliaire, de révéler un changement dans la structure de l'organe, de déterminer sa taille et ses déviations pathologiques. La technique avec l'utilisation de l'échographie pour examiner les organes internes d'une personne n'a aucune contre-indication et peut être réalisée à tout âge.

Lectures hépatiques normales à l'échographie

Tout d'abord, le médecin évalue la taille du foie et fait une comparaison avec des indicateurs normaux. Tout le monde sait que le foie est situé sous le diaphragme, du côté droit de la cavité abdominale. Il est clairement visible lors de l'échographie. Il est donc possible de détecter des violations même mineures de la structure et du fonctionnement du corps.

Il convient de noter que les résultats obtenus lors de l'enquête et les paramètres peuvent varier et varient dans une certaine plage. Cela dépend des caractéristiques constitutionnelles d'une personne, du sexe, de l'âge et du poids.

Dans cette étude, vous pouvez voir non seulement le foie, mais également les vaisseaux de gros diamètre, ainsi que les voies biliaires, les tissus et les organes situés à proximité. Donc, avec une échographie du foie, les valeurs normales sont:

Le diamètre de la veine porte ne dépasse pas 13 mm;

Le canal biliaire ne dépasse pas 8 mm;

Le bord du foie est lisse, net, les contours sont réguliers, la surface est lisse;

Structure homogène, homogène.

L'imagerie par ultrasons peut donner une estimation à chacun de ses huit segments - droit, caudé, gauche et carré. Ceci est particulièrement important pour localiser une tumeur ou une autre pathologie.

Lors d'une étude diagnostique, des fosses se forment sur la surface inférieure de l'organe, qui se forment par adhérence étroite au foie d'organes voisins - le rein droit, le gros intestin (lors du déplacement vers le côlon transverse), la glande surrénale droite et l'estomac.

Les ligaments du foie, à l'exception du sulcus coronaire, ne doivent pas être déterminés. S'ils deviennent visibles, ceci est considéré comme un signe de recherche de liquide dans la cavité abdominale.

La taille d'un foie sain par échographie:

taille antéropostérieure - 11,2-12,6 cm;

CWR (taille verticale oblique) - jusqu'à 15 cm;

la longueur est de 11 à 15 cm.

haute pression veineuse

dégénérescence graisseuse des hépatocytes.

De la terminologie du médecin qui décrit les résultats de l'étude, vous pouvez voir une expression telle que le foie blanc sur l'échographie. Parfois, ils écrivent: "foie léger". Cela signifie que l'organe montre des signes de haute échogénicité et qu'il contient des structures qui ne transmettent pas bien les ultrasons. Comme d'habitude, ce ne sont que des cellules adipeuses. Ce phénomène est observé dans les cas de dystrophie hépatique sévère.

Les ultrasons sur le foie peuvent être détectés comme un signe de certaines pathologies - kystes, hépatose ou hémangiome. Une telle image avec des foyers d’échoogénicité accrue peut également être fournie par l’infestation de Giardia. Pour clarifier le diagnostic après cela, il est recommandé de subir un scanner.

Un foie granulaire en échographie est défini comme la norme. S'il n'y a pas d'augmentation d'organe, la structure est homogène et la granularité est petite.

On observe une structure hypoéchogène granuleuse grossière de taille petite ou moyenne dans les cas de sarcoïdose, de petites métastases et d'abcès ganglionnaires. La structure à grain moyen est déterminée dans le foie lors d'une hépatite chronique. En même temps, sa taille augmente. L’hépatose graisseuse au stade initial peut également donner l’image d’un foie granuleux, avec une échogénicité globale accrue et une augmentation du diamètre de la veine porte.

Foie élargi à l'échographie

Parfois, la taille du foie dépasse leurs valeurs normales. Pourquoi le foie est-il hypertrophié?

En temps normal, un grand excès de la taille normale du foie peut être observé chez les personnes de grande taille ou de taille élevée. Ce n'est pas une déviation pathologique et s'explique par la caractéristique constitutionnelle du patient examiné.

Les conditions pathologiques du corps, qui entraînent une augmentation du foie, sont les suivantes:

Maladies du foie ou de ses vaisseaux.

Le plus souvent, une augmentation du foie survient dans les hépatites aiguës et chroniques, au stade initial de la cirrhose, en présence d'une tumeur (à la fois maligne et bénigne) ou métastatique, de kystes dans une polykystose ou une échinococcose, d'une thrombose de la veine porte, d'une maladie occlusive.

Le foie dépasse la taille normale s'il développe une hépatite graisseuse, une insuffisance cardiaque, une hémochromatose, une dystrophie hépatocérébrale (maladie de Wilson-Konovalov).

L'hépatomégalie apparaît parfois comme un symptôme dans les maladies du sang. Cela se produit souvent dans la leucémie myéloïde chronique, la leucémie monocytaire, l'érythromyélose.

Pour déterminer le diagnostic, le degré et la gravité du processus de pathologie hépatique, l’échographie est une bonne méthode auxiliaire. Dans certains cas, la tomodensitométrie et la biopsie sont utilisées pour confirmer. La combinaison de ces méthodes vous permet de prendre des mesures rapides et de prescrire le traitement approprié.

Auteur: Lapushanskaya V.V. médecin de famille

uziprosto.ru

Encyclopédie de l'échographie et de l'IRM

Échographie du foie: normes de décodage et de comptabilité compétentes

Le foie est la plus grande glande d'une personne, ses fonctions sont diverses et nécessaires. Les deux plus importants sont la détoxification (le foie nettoie le sang des toxines et des produits de décomposition) et la digestion (enzymes biliaires, les acides gras sont produits dans le foie).

De plus, le foie est impliqué dans le métabolisme des protéines et des graisses, maintient le taux de glucose dans le sang, synthétise un certain nombre de vitamines et de substances biologiquement actives, régule le métabolisme des sels d’eau, combat les antigènes, pénètre dans le sang par phagocytose active des astrocytes du capillaire du foie. Il n’est pas surprenant que toute perturbation du travail d’un organe aussi important entraîne une détérioration du bien-être d’une personne et souvent une série de maladies.

L'échographie fournit des informations sur le foie chez les enfants et les adultes. Le foie de l’enfant présente également des caractéristiques échographiques dont nous traiterons plus tard.

Brève anatomie et méthodes de diagnostic

Le foie est un organe vital situé sous le diaphragme, dans l'hypochondre droit. Le foie a une surface viscérale (inférieure) et diaphragmatique (supérieure). Ce corps a une structure bipartite: les lobes gauche et droit sont distingués. Le lobe gauche, à son tour, comprend les lobes caudé et carré. La structure du foie est granulaire.

L’étude des pathologies du foie est réalisée par de nombreuses méthodes:

  • clinique et anamnestique (en interrogeant le patient),
  • biochimique,
  • échographie,
  • immunologique,
  • radiologique,
  • méthode de biopsie de ponction.

Il est nécessaire de comprendre quels sont les avantages et les inconvénients de l'échographie.

Avantages et inconvénients

Le diagnostic échographique du foie présente les avantages suivants:

  • non invasif,
  • la sécurité,
  • multidimensionnalité de la recherche
  • capacité à évaluer le débit sanguin vasculaire dans le mode de doplerométrie,
  • vitesse relative et bon marché de la procédure.

Les inconvénients comprennent la détérioration de la qualité de l'image chez les personnes présentant un tissu adipeux sous-cutané développé et chez les patients présentant une distension marquée de l'intestin, une résolution spatiale inférieure à celle obtenue avec les méthodes radiologiques (scanner, IRM).

Des indications

Pourquoi est-il nécessaire de faire une telle étude? Il est généralement nécessaire dans les cas suivants:

  • la présence de plaintes subjectives indiquant une possible maladie du foie et des voies biliaires: douleurs abdominales, hypochondre droit, jaunissement de la peau, apparition d'un réseau veineux élargi dans la région ombilicale, troubles dyspeptiques - nausées, vomissements, éructations fréquentes;
  • disponibilité de données issues de tests de laboratoire (sang, bile, etc.) indiquant des lésions hépatiques;
  • ascite, hépatomégalie, splénomégalie établie lors d'un examen objectif;
  • suspicion d'une ou plusieurs formations dans le foie;
  • la nécessité d'une intervention chirurgicale pour le diagnostic ou le traitement;
  • Ultrasons pour blessures abdominales;
  • observation de changements dynamiques dans le foie.

La méthodologie

L’échographie du foie est réalisée par voie transabdominale (c’est-à-dire à travers la paroi de la cavité abdominale). Le plus souvent, pour l'étude, le patient est situé à l'arrière. S'il est nécessaire d'examiner en détail les segments du lobe droit adjacents au diaphragme, l'examen peut être effectué avec le patient couché sur le côté gauche, assis (de dos) ou verticalement. Afin d'obtenir les meilleures images de l'organe, il est proposé au patient d'inhaler et de retenir sa respiration pendant un moment.

Normes et anomalies

Le diagnosticien évalue la taille, la forme, l'écho et la structure d'écho du foie. De plus, la position relative du foie avec d'autres organes et structures est évaluée.

Pour évaluer l’échogénicité du parenchyme hépatique, le médecin la compare à l’échogénicité des reins et de la rate: normalement, le parenchyme hépatique est un peu plus échogène que le cortex des reins, de même que le parenchyme de la rate et du pancréas.

Sur l'appareil à ultrasons, le foie est normalement à grain fin, en raison des formations en pointillés et linéaires réparties dans tout l'organe.

La norme du lobe hépatique droit le long de la ligne mi-claviculaire est d'environ 130 mm et pour Asteniki, ce paramètre peut atteindre 140 mm. Dans le contexte de l'épaisseur du lobe droit atteint 110 - 125 mm. La taille du foie, du bord du lobe droit au point le plus éloigné du dôme phrénique, peut atteindre 149 mm.

La norme du lobe gauche du foie varie dans les limites suivantes: taille verticale - jusqu'à 60 mm, épaisseur - pas plus de 100 millimètres. L'angle du bord inférieur du lobe gauche est inférieur à 30 °.

La vésicule biliaire est un organe en forme de poire au contenu anéchoïque. La paroi de la vésicule biliaire ne dépasse pas 4 mm d'épaisseur. Normalement, le contenu de la vésicule biliaire est homogène, anéchoïque, le contour interne est net et uniforme et une inflexion physiologique est autorisée chez les patients de grande taille.

Interprétation du protocole d'étude

Comme mentionné ci-dessus, ce type de diagnostic du foie présente de nombreux avantages. Par conséquent, les patients sont parfois principalement orientés vers une échographie du foie. Le décodage d'une telle enquête ne doit être effectué que par un technicien qualifié. Néanmoins, considérons les points les plus importants qui peuvent aider une personne ordinaire à comprendre ce qui est écrit dans la conclusion.

Foie élargi chez les enfants et les adultes

Signes d'échographie de l'hépatomégalie (foie élargi)

  • la somme de la taille craniocaudale (hauteur) et de l'épaisseur du lobe droit est supérieure à 260 mm,
  • la somme de la taille craniocaudiale (hauteur) et de l'épaisseur du lobe gauche est supérieure à 160 mm,
  • l'angle du bord inférieur du lobe droit devient arrondi, supérieur à 75 °.

Une augmentation du foie (hépatomégalie) chez l'adulte indique généralement différents stades de fibrose hépatique (jusqu'à la cirrhose), de néoplasmes bénins et malins, d'hépatose, etc.

Chez un enfant, la situation avec une augmentation du foie est quelque peu différente: pour les enfants, la taille du foie est déterminée par des tables d'âge spéciales. Une augmentation modérée du foie d'un enfant est dans certains cas une caractéristique individuelle. Dans d’autres cas, une telle situation dans le corps de l’enfant peut refléter la présence d’une réaction non spécifique du système hépatobiliaire à divers processus pathologiques.

Une augmentation significative de la taille du foie chez un enfant peut être un signe de ce qui suit:

  • tumeurs du foie
  • hépatose graisseuse,
  • hyperplasie nodulaire,
  • l'enfant a une hépatite foetale.

Ainsi, l'étude du foie chez les enfants est quelque peu différente de celle de cet organe chez l'adulte.

Chez ce patient, le foie est hypertrophié et hyperéchogène.

Grain de foie sur l'échographie

La structure du foie est essentiellement granulaire. Dans le même temps, on trouve des grains fins, moyens et hauts.

Il faut comprendre que la structure d'un foie en bonne santé est fine. Cependant, si la structure du foie devient moyenne, cela peut indiquer une pathologie du foie (par exemple, une hépatite virale chronique ou une infiltration graisseuse). De plus, il faut garder à l'esprit que le foie à grain moyen a souvent lieu tout en augmentant simultanément la densité (ou l'échogénicité) du foie. Si la structure est surélevée, nous pouvons parler de pathologies dystrophiques ou d'inflammation.

Sceller à l'échographie, foie «brillant» ou «brillant»

En règle générale, les changements pathologiques sont des changements dans l'état du parenchyme hépatique. Une augmentation de la densité du foie (augmentation de son échogénicité) est généralement le signe d’une maladie hépatique diffuse. Sur l’échographie, une telle augmentation de densité peut ressembler à un foie «blanc» (ou brillant), ce qui peut également indiquer une hépatose graisseuse ou une hémochromatose.

Le foie dense peut également indiquer:

  • hépatite aiguë
  • hépatite chronique,
  • maladies métaboliques
  • diverses maladies infectieuses,
  • foie stagnant
  • maladies hématologiques,
  • la cirrhose du foie,
  • granulome du foie,
  • métastases diffuses du foie.

Sur cette image, on visualise un foie de plus grande échogénicité, qui est âgé de 64 ans et est causé par une stéatose.

Poches

Les foyers dans le foie peuvent être diverses formations d'échostructure: dense ou mixte, hyperéchogène ou hypoéchogène. Les zones hyperéchogènes sont les mêmes que les zones d’échogène accrue: elles sont affichées sous forme de zones lumineuses sur l’écran de l’appareil. Hypoéchogène - respectivement les zones de faible échogénicité, sont affichées en tant que zones sombres.

Les lésions focales les plus courantes sur l'appareil à ultrasons sont présentées:

  • Les kystes,
  • Abcès du foie (formation d’origine infectieuse et inflammatoire),
  • Adénome cellulaire,
  • Hémangiomes
  • Adénome cellulaire (éducation bénigne, plus fréquente chez les femmes en âge de procréer),
  • Néoplasmes malins dans le foie et les métastases.

Il faut également tenir compte du fait que les indices d’échogénicité des foyers ne diffèrent parfois pas du tout de l’échogénicité du parenchyme hépatique.

Le patient - une femme, est venu chez le médecin avec des plaintes de douleur dans l'hypochondre droit. L’examen a révélé une inclusion hyperéchogène dans le foie - adénome.

Métastases

Malheureusement, les métastases occupent la première place parmi les lésions hépatiques focales. Ils se distinguent par une grande variété de signes échographiques, étant donné leur origine dans des carcinomes de différentes structures (le plus souvent, il s'agit d'un cancer de l'estomac, du gros intestin, des ovaires).

Les métastases hyperéchogènes sont des objets tridimensionnels assez denses, aux limites clairement visibles, de structure presque homogène ou hétérogène. Le schéma vasculaire autour de la formation est perturbé du fait de la compression exercée par le tissu en croissance des vaisseaux.

Les formations isoéchogènes ont des caractéristiques très similaires à celles du tissu du parenchyme en ce qui concerne l'échogénicité. Cependant, ils peuvent produire une image vasculaire anormale et (ou) une éjection de la capsule dans le cas d'un arrangement sous-capsulaire. Leur identification nécessite un équipement de haute qualité et le professionnalisme du chercheur.

Les métastases hypoéchogènes sont des formations de masse homogènes à contour net et simple, généralement de petite et moyenne taille. Il n’est pas souvent possible de rencontrer des métastases anéchoïques, qui ressemblent à des structures de kystes par leur forme et leur pouvoir échogène, mais il n’ya pas d’effet amplificateur distal derrière elles, en règle générale, le contour est irrégulier, le contenu n’est pas uniforme.

Les métastases doivent être distinguées de certaines anomalies similaires dans l'image, telles que:

  • carcinome hépatocellulaire,
  • cancer cholangiocellulaire,
  • hématomes du foie,
  • des poches d'infiltration graisseuse,
  • hémangiomes (taches de naissance sur le foie).

Souvent, une échographie montre des «taches de naissance rouges». Il peut s'agir d'hémangiomes, qui sont des excroissances bénignes des cellules épithéliales et des muscles lisses vasculaires, d'une taille généralement inférieure à 3 centimètres (capillaire) ou plus (caverneux, pouvant atteindre des tailles impressionnantes), hyperéchogènes.

La structure de l'hémangiome est à petites cellules avec des contours clairement représentés qui se distinguent facilement du tissu environnant. En cas de confirmation du diagnostic d'hémangiome, le patient doit faire l'objet d'une surveillance régulière (observation tous les 3 à 6 mois).

Inclusion métastatique dans le foie. La flèche rouge est le diaphragme. Jaune - noeud métastatique. Bleu - une image en miroir. Le diagnostic est le cancer à cellules claires.

Kystes et hématomes

Les kystes à échinocoques associés au parasitisme des échinocoques granulaires ressemblent à de simples formations kystiques anéchoïques. Les kystes peuvent également se manifester sous forme de formations multi-kystiques avec des septa en couches épaisses.

Les kystes traumatiques (hématomes) résultent du développement aseptique du site de l'hémorragie.

Les kystes traumatiques sont visualisés sous la forme d'une cavité ronde ou ovale avec un contenu anéchogène, ainsi que d'inclusions hyperéchogènes linéaires de produits de coagulation du sang. Par la suite, les hématomes se transforment en formation hyperéchogène, que l’on trouve le plus souvent dans les segments VI et VII du lobe hépatique droit.

Changements diffus dans le foie

Des modifications hépatiques diffuses peuvent indiquer les processus pathologiques suivants:

  • sur le processus inflammatoire, l'hépatite: la structure à grain moyen du parenchyme, l'hyper échogénicité de l'organe (augmentation de l'échogénicité), un tableau vasculaire anormal;
  • hépatite graisseuse diffuse (en même temps que le grain moyen de l'organe et son augmentation d'échogénicité), cirrhose, dans laquelle l'échostructure devient hétérogène en raison des zones de fibrose, d'oedème et de régénération des hépatocytes, le contour du foie est accidenté, la taille est augmentée dans les premiers stades, réduite dans les derniers stades. Il existe également des signes d'augmentation de la pression dans le système de la veine porte (hypertension portale) - dilatation des veines principales, ascite, splénomégalie (hypertrophie de la rate).

Chaque «résultat» échographique doit être évalué en dynamique et en tenant compte de la conclusion du médecin et des résultats du test, il est important de ne pas paniquer immédiatement à la conclusion décevante, mais rappelez-vous que le spécialiste en échographie peut décrire avec précision la taille, la forme, la localisation et les caractéristiques échographiques du foyer pathologique. peut toujours établir son affiliation morphologique.

Hyperéchogénicité du foie, une image typique avec la stéatose. La patiente a 75 ans et se plaint de douleurs dans l'hypochondre droit.

Taches de foie

Ce type de zones du foie a une apparence différente de celle des autres zones d'échographie. Les taches sur le foie peuvent parler des pathologies suivantes:

  • les infections
  • hémangiomes
  • adénome
  • granulome
  • processus inflammatoires
  • différents types de tumeurs d'origine bénigne et maligne.

Pour diagnostiquer de tels objets, il est nécessaire de subir des procédures et des analyses supplémentaires.

Ainsi, une échographie du foie permet aux médecins d’obtenir suffisamment d’informations pour diagnostiquer le foie de l’enfant et de l’adulte. Parallèlement, la gamme de données pouvant être obtenues au cours de cette étude est énorme: elle permet de diagnostiquer les principales pathologies du foie, qu’il s’agisse d’hépatite, de cirrhose et de fibrose, d’hémangiomes, d’hématomes, etc. L'analyse repose principalement sur la taille de l'organe et les indicateurs du parenchyme hépatique (échogénicité, structure granulaire, etc.), ainsi que sur la netteté des contours des structures de l'organe.

Qu'est-ce que le foie blanc à l'échographie signifie?

Le foie dans le corps humain remplit un certain nombre de fonctions importantes. C'est un corps sans lequel il est impossible de maintenir l'activité vitale de tous les systèmes. Par conséquent, dans le cas de maladies entraînant un dysfonctionnement des hépatocytes, des troubles de l'écoulement de la bile, il est nécessaire de poser rapidement le diagnostic correct, d'éviter les complications et de prescrire un traitement adéquat.

Actuellement, la procédure de l'échographie est la plus informative, non invasive, sûre et accessible. La combinaison de ces qualités nous permet de réaliser des échographies pour toutes les personnes pour lesquelles cela est nécessaire. De cette manière, il est possible d'évaluer le travail du foie et de la vésicule biliaire, de révéler un changement dans la structure de l'organe, de déterminer sa taille et ses déviations pathologiques. La technique avec l'utilisation de l'échographie pour examiner les organes internes d'une personne n'a aucune contre-indication et peut être réalisée à tout âge.

Tout d'abord, le médecin évalue la taille du foie et fait une comparaison avec des indicateurs normaux. Tout le monde sait que le foie est situé sous le diaphragme, du côté droit de la cavité abdominale. Il est clairement visible lors de l'échographie. Il est donc possible de détecter des violations même mineures de la structure et du fonctionnement du corps.

Il convient de noter que les résultats obtenus lors de l'enquête et les paramètres peuvent varier et varient dans une certaine plage. Cela dépend des caractéristiques constitutionnelles d'une personne, du sexe, de l'âge et du poids.

Dans cette étude, vous pouvez voir non seulement le foie, mais également les vaisseaux de gros diamètre, ainsi que les voies biliaires, les tissus et les organes situés à proximité. Donc, avec une échographie du foie, les valeurs normales sont:

Le diamètre de la veine porte ne dépasse pas 13 mm;

Le canal biliaire ne dépasse pas 8 mm;

Le bord du foie est lisse, net, les contours sont réguliers, la surface est lisse;

Structure homogène, homogène.

L'imagerie par ultrasons peut donner une estimation à chacun de ses huit segments - droit, caudé, gauche et carré. Ceci est particulièrement important pour localiser une tumeur ou une autre pathologie.

Lors d'une étude diagnostique, des fosses se forment sur la surface inférieure de l'organe, qui se forment par adhérence étroite au foie d'organes voisins - le rein droit, le gros intestin (lors du déplacement vers le côlon transverse), la glande surrénale droite et l'estomac.

Les ligaments du foie, à l'exception du sulcus coronaire, ne doivent pas être déterminés. S'ils deviennent visibles, ceci est considéré comme un signe de recherche de liquide dans la cavité abdominale.

La taille d'un foie sain par échographie:

taille antéropostérieure - 11,2-12,6 cm;

CWR (taille verticale oblique) - jusqu'à 15 cm;

la longueur est de 11 à 15 cm.

KKR (taille cranio-caudale) ou hauteur - moins de 10 cm.

largeur 20,1-22,5 cm;

taille sagittale - 9-12 cm.

Lors de l'examen du foie à la recherche d'une échographie, vous pouvez déterminer de manière fiable la présence de certaines conditions pathologiques:

processus inflammatoire chronique (hépatite),

haute pression veineuse

dégénérescence graisseuse des hépatocytes.

De la terminologie du médecin qui décrit les résultats de l'étude, vous pouvez voir une expression telle que le foie blanc sur l'échographie. Parfois, ils écrivent: "foie léger". Cela signifie que l'organe montre des signes de haute échogénicité et qu'il contient des structures qui ne transmettent pas bien les ultrasons. Comme d'habitude, ce ne sont que des cellules adipeuses. Ce phénomène est observé dans les cas de dystrophie hépatique sévère.

Les ultrasons sur le foie peuvent être détectés comme un signe de certaines pathologies - kystes, hépatose ou hémangiome. Une telle image avec des foyers d’échoogénicité accrue peut également être fournie par l’infestation de Giardia. Pour clarifier le diagnostic après cela, il est recommandé de subir un scanner.

Un foie granulaire en échographie est défini comme la norme. S'il n'y a pas d'augmentation d'organe, la structure est homogène et la granularité est petite.

On observe une structure hypoéchogène granuleuse grossière de taille petite ou moyenne dans les cas de sarcoïdose, de petites métastases et d'abcès ganglionnaires. La structure à grain moyen est déterminée dans le foie lors d'une hépatite chronique. En même temps, sa taille augmente. L’hépatose graisseuse au stade initial peut également donner l’image d’un foie granuleux, avec une échogénicité globale accrue et une augmentation du diamètre de la veine porte.

Parfois, la taille du foie dépasse leurs valeurs normales. Pourquoi le foie est-il hypertrophié?

En temps normal, un grand excès de la taille normale du foie peut être observé chez les personnes de grande taille ou de taille élevée. Ce n'est pas une déviation pathologique et s'explique par la caractéristique constitutionnelle du patient examiné.

Les conditions pathologiques du corps, qui entraînent une augmentation du foie, sont les suivantes:

Maladies du foie ou de ses vaisseaux.

Le plus souvent, une augmentation du foie survient dans les hépatites aiguës et chroniques, au stade initial de la cirrhose, en présence d'une tumeur (à la fois maligne et bénigne) ou métastatique, de kystes dans une polykystose ou une échinococcose, d'une thrombose de la veine porte, d'une maladie occlusive.

Le foie dépasse la taille normale s'il développe une hépatite graisseuse, une insuffisance cardiaque, une hémochromatose, une dystrophie hépatocérébrale (maladie de Wilson-Konovalov).

L'hépatomégalie apparaît parfois comme un symptôme dans les maladies du sang. Cela se produit souvent dans la leucémie myéloïde chronique, la leucémie monocytaire, l'érythromyélose.

Pour déterminer le diagnostic, le degré et la gravité du processus de pathologie hépatique, l’échographie est une bonne méthode auxiliaire. Dans certains cas, la tomodensitométrie et la biopsie sont utilisées pour confirmer. La combinaison de ces méthodes vous permet de prendre des mesures rapides et de prescrire le traitement approprié.

Auteur: Lapushanskaya V.V., médecin de famille

Parmi le bouquet de plaies, qui apporte à une personne un mode de vie malsain, la stéatose ou l'obésité du foie, est tout aussi courant que l'obésité en général. Les deux maux jumeaux ne connaissent ni l'âge ni les frontières géographiques, car leur cause la plus commune est l'immodération.

Comment prévenir et traiter cette maladie, a déclaré D. Honey. Il est médecin, gastro-entérologue de la plus haute catégorie et chef du 1er département des maladies chroniques du foie de l'Institut central de recherche en gastroentérologie du département de la santé de Moscou, Elena GOLOVANOVA.

Et trop manger mal et mourir de faim n'est pas bon

Voir aussi: "Le régime alimentaire de la souris" aidera à faire face à l'obésité

Lorsque notre foie fonctionne correctement, dans ses cellules, il ne devrait pas y avoir même les plus petits dépôts de substances, dont l'excès est nocif pour le corps. Si, toutefois, il y a encore des accumulations de graisse dans le foie, une stéatose est apparue.

Fait intéressant, le foie peut "grossir" et pour des raisons comme l'opposé de trop manger. Dans les pays pauvres, la stéatose est fréquente chez les personnes affamées, dans les pays développés, chez les végétariens stricts et, depuis que la silhouette raffinée est devenue la norme en matière de beauté, les femmes ont choisi les régimes les plus rigides tout en dépassant le taux de perte de poids physiologiquement acceptable.

Mais pourquoi arrive-t-il qu'une personne à l'extérieur ait la peau et les os et que le foie présente un excès de graisse? La graisse s'accumule dans ses cellules sous forme d'acides gras libres. Nous les obtenons à partir de produits d'origine animale: viande et lait. Dans le foie, ces graisses sont principalement utilisées comme matériaux de construction pour la synthèse d'hormones et d'enzymes qui contrôlent le métabolisme dans tout le corps. Les cellules du foie ne recevront pas d'acides gras libres - et de nombreuses fonctions importantes du corps seront sérieusement affectées. C’est pourquoi, quand une personne meurt de faim, le foie, comme si elle «pensait à tout le pouvoir», commençait à stocker vigoureusement ces graisses pour un jour de pluie.

Le foie en tous amours modération

À mesure que la stéatose se développe, les bulles de graisse dans le foie augmentent et pressent les corps intracellulaires. D'abord, leurs membranes éclatent, puis la membrane commune de la cellule entière. Lorsque la mort des cellules du foie devient multiple, un processus inflammatoire chronique commence dans cet organe. La stéatose se transforme en une maladie plus dangereuse - la stéatohépatite. En bref, inflammation graisseuse du foie.

La stéatose se manifeste par des douleurs dans l'hypochondre droit après le repas, qui ne disparaissent pas après la prise de médicaments cholérétiques. Le diagnostic est précisé lors d'une échographie. Le dispositif reconnaît un phoque uniformément réparti dans le tissu hépatique. Les médecins appellent cette image "foie blanc". Le taux d'enzymes hépatiques dans le sang (par exemple, la bilirubine, la phosphatase alcaline) est élevé, mais pas toujours, mais les graisses sont nécessairement augmentées.

La médecine moderne croit que la stéatose ne nécessite pas de traitement médicamenteux. Cependant, plusieurs recommandations visant à rétablir la santé du foie deviennent contraignantes.

Évitez la viande grasse et les produits laitiers comme sources principales d’acides gras libres Au lieu de cela, consommez des huiles de poisson et des huiles végétales contenant des graisses sans danger pour le développement de la stéatose.

Refusez les aliments riches en glucides riches en calories (bonbons, miel, raisins, boissons gazeuses comme le Coca-Cola, les glaces). Et si vous n’avez pas la force de résister au gâteau ou au chocolat, ne «péchez» qu’après le dîner, mais pas l'estomac vide! Remplacez tous ces aliments par des aliments riches en glucides, riches en fibres et à absorption lente (pommes de terre bouillies, pain de son et de seigle, fruits et légumes).

• Oubliez l'alcool.

Ne dînez jamais après 19h.

Déplacer autant que possible. Particulièrement utile pour lutter contre l'obésité après le dîner. Marchez pendant au moins une heure, jusqu'à l'apparition d'une légère fatigue.

Ce devrait être une continuation dangereuse

Et mon conseil s'adresse spécifiquement à ceux qui, avec la stéatose, sont atteints de diabète de type 2. Ces maladies vont souvent de pair, car elles ont beaucoup en commun en violation du métabolisme des glucides et des graisses. Je vais donner un exemple. Pendant trois mois, vous avez gardé votre régime avec diligence, pris des médicaments hypoglycémiants et rendu votre glycémie proche de la normale. Mais malheureusement, cela ne signifie pas que la maladie a reculé! Une glycémie presque normale masque souvent le cours caché de cette maladie. C'est particulièrement dangereux pour les personnes souffrant de stéatose. Pour éviter un tel développement d'événements, vous devez effectuer un test sanguin - un test d'hémoglobine glycosylée.

Le niveau de cette substance est normal - cela signifie que vous êtes correctement traité pour le diabète. En conséquence, il n’ya aucun danger que cette maladie accélère le développement de la stéatose. Et cela arrive assez souvent. Des niveaux élevés indiquent que vous continuez à manger le mauvais régime et que vous devez corriger d'urgence les erreurs; ou bien il n'y a pas de culpabilité «alimentaire» pour vous, mais la maladie suit un chemin inhabituel. Ensuite, vous devez prendre des médicaments hypoglycémiants plus puissants.

Comme je l'ai dit, la stéatose peut avoir une suite dangereuse: une maladie inflammatoire chronique, la stéatohépatite. Dans le sang, le niveau d'enzymes hépatiques augmente et une faiblesse générale et de la fatigue s'ajoutent aux douleurs de l'hypochondre droit. Contrairement à la stéatose, avec la stéatohépatite, il est impossible de se passer de médicaments qui renforcent la gaine de la cellule hépatique. Toutes ces drogues sont basées sur des substances curatives que la nature a incitées l'homme.

Se passer des "services baissiers"

Le principe actif de préparations à base de phospholipides essentiels est un extrait de soja. Il fonctionne bien, la médecine eststsionale - forte ou l’équivalent russe - essliver - forte.

L'extrait d'herbe de chardon-Marie est inclus dans le médicament Karsil. L'acide biliaire a été isolé de la bile d'un ours brun, qui a également un effet cholérétique, qui est devenu la base thérapeutique des préparations d'Ursosan (République tchèque) ou d'Ursofalk (Allemagne).

Les médicaments à base de bile d'ours pour le traitement de la stéatohépatite sont utilisés sans interruption, mais pas moins de 3 mois. Et ceux des haricots et du chardon-Marie - cours de 2-3 mois, et il ne devrait pas y en avoir plus de deux par an. Toutes ces pilules sont prises après les repas et les doses sont prescrites individuellement par le médecin. Et tout traitement avec leur aide sera gaspillé si nous continuons «l'amitié» avec l'alcool et mangeons mal.


Le déchiffrement d'une échographie du foie vous aidera à comprendre ce que ces termes ou d'autres termes signifient, écrit par un médecin qui a mené une étude de votre foie. Une interprétation complète des résultats prenant en compte vos symptômes et des données objectives, le pronostic et la prescription du traitement sont déterminés par le médecin.
Cela peut être un médecin, un oncologue, un gastro-entérologue, un médecin généraliste ou un chirurgien, spécialiste des maladies infectieuses.

Comment est la préparation pour l'échographie du foie, est décrit en détail dans la section appropriée, il n'est pas d'une grande complexité.

Seulement en fonction de l'échographie du traitement du foie n'est pas sélectionné.

Quelques mots sur la manière dont ce type de diagnostic par ultrasons est effectué. Vous venez au bureau, allongez-vous sur le canapé et soulevez vos vêtements afin que la région de la poitrine et la paroi abdominale soient libres d'explorer. Sur la région droite de l'hypochondre, un gel est appliqué le long duquel le capteur se déplacera. Cela ne devrait absolument pas causer d'inconfort.

L'échographie hépatique normale comprend des indicateurs:

taille de chaque lobe de l'échogénicité de la structure de cuisson.

Pour faciliter l'inspection, 8 segments du foie se distinguent par quelques repères anatomiques. Ils évaluent tous les paramètres ci-dessus, les comparent à la norme. Lorsqu'une pathologie d'organe est détectée, ils indiquent dans quels segments elle se trouve.

Parlons de ce que montre l'étude. Avec son aide, de tels changements dans les tissus des organes sont révélés:

Hépatite calcique cirrhochronique (y compris parasite) tumeurs (seule la biopsie peut aider à distinguer la biopsie bénigne de la biopsie maligne) lésion hépatique pression métastatique élevée dans l'abcès hépatique porte hépatique signes de dégénérescence graisseuse du foie.

Donnons une transcription des termes les plus fréquents indiqués par le sonologue dans la conclusion de l’étude.

Foie de calcium. Ce mot désigne une zone dense du parenchyme, imbibée de sels de calcium. De telles formations peuvent apparaître à la suite des maladies infectieuses transférées (paludisme, amibiase, tuberculose) qui, dans la phase active, n’affectaient pas l’organe tout entier, mais formaient des foyers d’inflammation.

Tout d’abord, il s’agit d’un kyste du foie, c’est-à-dire une croissance arrondie et bénigne de l’un des lobes contenant du liquide à l’intérieur (généralement transparent, mais pouvant être rempli de sang, de bile ou de pus).

Des kystes simples et multiples sont isolés (ils remplissent 30% ou moins du tissu hépatique), il existe également une maladie polykystique congénitale du foie, lorsque les kystes ont atteint environ 60% ou plus du tissu organique.

Il existe également le concept de «faux kyste», lorsque la paroi du kyste n'est pas un film mince, mais un tissu cicatriciel modifié à la suite d'une rupture, du retrait d'un kyste ou d'un abcès.

Ce sont les termes que les docteurs du diagnostic par ultrasons appellent les caractéristiques d'écho des changements, qui permettent de comprendre «dans la vie» comme plusieurs diagnostics:

Taches sur le foie - ce terme signifie que des foyers se trouvent dans le tissu dans lequel l'échogénicité du foie est élevée. Ceci peut témoigner en faveur des sites d'invasion helminthique (giardiase). Pour clarifier le diagnostic dans ce cas, il est recommandé de subir une tomodensitométrie. L'étanchéité hépatique est également un diagnostic purement sonologique. Cela suggère qu'il existe des zones dans le tissu qui peuvent être à la fois des nœuds de cirrhose et de tumeurs naissantes.

Signes de changements diffus

Ci-dessous, nous décrivons brièvement les signes de ces maladies qui provoquent des changements non pas dans des zones individuelles, mais sur toute la surface du foie.

Le diagnostic d'hépatite virale, et plus encore d'hépatite spécifique (A, B, C) par échographie n'est pas posé. Dans l'hépatite C, les changements suivants peuvent être décrits:

si l'échographie a été réalisée dans la période aiguë, il y a augmentation du foie lui-même, augmentation de sa densité, altération et hétérogénéité de la structure, signes d'hépatite chronique: hypertrophie du foie, hétérogénéité de la structure, ambiguïté du schéma vasculaire.

Si une échographie examine les modifications hépatiques diffuses, cela signifie que le parenchyme de cet organe est modifié sur toute sa longueur en raison d'une fibrose, d'une hypertrophie, d'une sclérose, d'une dystrophie ou d'un gonflement. En d'autres termes, il ne s'agit pas d'un diagnostic, mais d'un symptôme pouvant survenir dans de telles maladies:

hépatite auto-immune, cholangite sclérosante et hépatite de toute étiologie cirrhose.

Il y a de tels signes de cirrhose à l'échographie:

le foie peut être plus gros ou plus petit (en fonction du stade de la maladie): le lobe gauche augmente d'abord, puis caudé, puis le foie commence à diminuer. rondeur, structure tubéreuse de l'angle du foie.

Le diagnostic repose non seulement sur l'image échographique, mais aussi sur les symptômes présentés par le patient. Pour la première fois, une cirrhose du foie peut être suspectée (et confirmée par échographie) de la présence d'ascite, c'est-à-dire de fluide libre et non infecté dans l'abdomen.

Un foie léger est une augmentation de l'échogénicité de l'organe. Cette image suggère que des zones de tissu qui ne transmettent pas d'ultrasons (généralement des cellules adipeuses) sont apparues dans le tissu. En cas de dégénérescence graisseuse dans le corps, le médecin en échographie peut écrire un «foie blanc» dans le rapport.

Q: Qu'est-ce que le dépistage du foie?

R: Il s'agit de la détection des personnes à risque de développer un cancer, sur la base des résultats des tests pour l'alpha-fœtoprotéine, ainsi que des données échographiques. Elle est réalisée chez les patients atteints de formes chroniques d'hépatite B et C, de cirrhose du foie, ainsi que dans les pays où un grand nombre de patients atteints d'un cancer du foie sont présents.

Q: Que signifie "dépistage en laboratoire hépatique"?

O.: C'est ce que l'on appelle communément les tests de la fonction hépatique, c'est-à-dire l'analyse du sang veineux, dans laquelle de telles substances sont déterminées:

fractions totales et directes de l'enzyme bilirubine ALT et de la phosphatase alcaline ASTgamma-glutamyltransferrase.

Q: Que signifie dépistage des lésions hépatiques auto-immunes?

R: Il s'agit également d'un type de test veineux qui permet de déterminer l'hépatite auto-immune et la deuxième maladie auto-immune, la cirrhose biliaire primitive. Dans le sang, ces types d'anticorps sont déterminés:

pour lisser les cellules musculaires des microsomes de l’estomac et du foie et les mitochondries rénales.

Des niveaux élevés de ces tests indiquent que l'hépatite auto-immune se produit dans ce cas. Également à l'aide de niveaux spécifiques, il est possible de déterminer le type de maladie.

Q: Quand et dans quel but la ponction du foie est-elle effectuée sous contrôle échographique?

R: L'échographie détecte où insérer une aiguille pour recueillir le matériel cellulaire suspect de la tumeur maligne. Lorsque l’aiguille pénètre dans le noeud, l’image échographique change (les hémangiomes, c’est-à-dire les excroissances bénignes, ont tendance à disparaître pendant la ponction).


Articles Connexes Hépatite