Produits qui ne peuvent pas être consommés avec l'hépatite C

Share Tweet Pin it

L'hépatite C est d'origine virale, son développement se fait à partir du moment où le virus pénètre dans le sang humain. L'infection à l'hépatite C est possible par les muqueuses ou par des procédures invasives: injections, tatouages, manucures, contacts sexuels. L'incidence élevée de l'infection chez les consommateurs de drogues injectables ou ceux qui ont des troubles sexuels. Il n'y a pas de vaccin contre ce type d'hépatite, la prévention joue donc un rôle majeur. Un régime d'épargne pour l'hépatite C vise à décharger les hépatocytes endommagés, ce qui contribue à la régénération rapide du parenchyme hépatique.

Qu'est-ce que l'hépatite C?

Ce type d'hépatite est considéré comme le plus grave. La mortalité des patients est beaucoup plus élevée par rapport à l'hépatite A: dans 3 à 4 cas, la maladie devient chronique, jusqu'à 40% des patients ont des complications telles qu'une cirrhose du foie, 4% un carcinome.

La période d’incubation peut durer jusqu’à 26 semaines et, tout en préservant l’ARN du virus dans le sang du patient pendant plus de six mois, on peut parler d’une forme chronique de la maladie. L'hépatite C est considérée comme une maladie potentiellement mortelle. Le caractère insidieux de la maladie est son asymptomaticité, ce qui conduit à la détection tardive de la pathologie au stade du remplacement des cellules normales par du tissu conjonctif. Le traitement à ce stade est inefficace.

La principale méthode d’infection est le sang; souvent, la propagation de la maladie est enregistrée chez les toxicomanes s’injectant de la drogue. Mais d'autres méthodes d'infection sont également possibles: hémodialyse, contact sexuel, lésions de la peau avec des instruments non stériles, transfusion sanguine.

Une fois que le virus est dans le sang, deux scénarios de la maladie peuvent se développer:

  1. Hépatite C aiguë. Elle se caractérise par une intoxication grave, une hypertrophie du foie, un syndrome asthénique ou dyspeptique. Peut-être l'apparition de la jaunisse.
  2. Forme chronique de l'hépatite C. Les symptômes cliniques ne sont pas observés ou sont non spécifiques - faiblesse, dépression, manque d'appétit, fatigue. Souvent, cette forme est déterminée au hasard lors d’un examen de laboratoire pour une autre raison.

Une guérison complète est possible chez un quart des patients. Pour les cas restants, la transition entre aiguë et chronique est caractéristique. On distingue un type d'hépatite chronique actif - dans ce cas, les symptômes apparaissent ondulés. En raison des multiples périodes d'exacerbations, une cirrhose virale et une insuffisance hépatique se développent, entraînant une invalidité.

La thérapie thérapeutique utilise des médicaments antiviraux (interférons) et hépatoprotecteurs (basés sur le chardon-Marie), mais accorde également une attention particulière à la correction du régime alimentaire du patient. Cela vous permet de réduire considérablement la charge sur le foie, de réduire l'intensité de la douleur et d'avoir un effet positif sur le bien-être général du patient.

L'objectif principal du régime est de fournir au corps les oligo-éléments essentiels et les vitamines qui aident le foie à récupérer.

Principes de nutrition dans l'hépatite C

Les traitements contre l'hépatite prennent beaucoup de temps, le traitement est possible jusqu'à un an. Une personne atteinte de cette maladie devrait soulager au maximum son foie, en réduisant au minimum le flux de substances nocives, mais en même temps, manger de manière savoureuse et complète, car son alimentation durera très longtemps.

Cela enrichira le corps avec toutes les substances nécessaires pour restaurer les cellules du foie, mais n'endommagera pas le corps avec des toxines supplémentaires provenant de la nourriture. Le fait de ne pas suivre le régime alimentaire requis augmente le risque d'exacerbation de la maladie.

Pour les femmes enceintes infectées, une nutrition adéquate est très importante. L'hépatite C a un certain effet sur le déroulement de la grossesse, mais ne forme ni défauts ni maladies congénitales du fœtus. En observant toutes les recommandations du médecin, la femme minimise les effets néfastes, de sorte qu'il reste encore des chances pour que l'enfant naisse en bonne santé.

Le régime thérapeutique du patient est prescrit sur la base du tableau N 5 élaboré par le docteur M. I. Pevzner. Ce régime est recommandé aux patients souffrant de maladies de la vésicule biliaire, du foie et des voies biliaires. Il est basé sur le principe de la bonne nutrition, mais dans une forme de cuisine économe.

Avec un rétablissement complet (ou la transition de la maladie sous une forme inactive), ce menu est bien adapté à la nutrition ultérieure d'un adulte. Il est également indiqué pour la perte de poids, la grossesse, avant l'accouchement, pendant la période d'allaitement de l'enfant.

Les principaux aspects de la nutrition alimentaire pour les maladies du foie sont les suivants:

  • composition complète des protéines et des glucides;
  • réduction du pourcentage de graisse;
  • méthodes de cuisson: bouillir, rôtir, parfois éteindre;
  • Il est souhaitable de supprimer complètement l'utilisation de plats froids;
  • exception des bouillons de viande, café, thé fort et cacao, chocolat;
  • interdiction des aliments provoquant une fermentation intestinale;
  • limiter la consommation de sel à 10 grammes par jour.

La composition chimique de la ration journalière est divisée en les parties suivantes:

  • protéines - jusqu’à 80 grammes, alors que les deux tiers doivent être d’origine animale;
  • graisse - jusqu'à 90 grammes, tandis que 1/3 doit être un légume;
  • glucides - jusqu'à 400 grammes;
  • eau propre 1,5-2 litres;
  • restriction de sel à 10 grammes;
  • Le nombre total de calories devrait être 2400-2800 calories.

L'alimentation est fournie 4 à 5 fois par jour en portions modérées.

Quoi ne pas manger et boire pour l'hépatite C? Les produits contenant des additifs aromatiques synthétiques sont complètement exclus. Et aussi toute confiserie, produits fumés, produits en conserve, absolument tous les plats frits ou gras (même les bouillons).

Produits autorisés et interdits

Pour faciliter le travail du foie, le patient doit créer son menu afin de ne pas utiliser de produits nocifs. Les principales interdictions incluent l'alcool, tous les plats épicés. Le régime alimentaire va bien avec un traitement médicamenteux (injections de Heptral, Daclatasvir). Il réduit la charge toxique sur le foie, convenant à tous les génotypes de la maladie.

Tous les produits autorisés dans la liste sont divisés en plusieurs groupes, chacun comportant des restrictions et des interdictions.

Boissons

L'utilisation de thé faible, de compote à base de fruits et de baies frais ou secs, de décoctions de camomille ou de rose sauvage aura un effet très positif sur le bien-être général du patient. Kissels autorisés (sans acide), boissons aux fruits, jus faits maison, préalablement dilués dans de l’eau. Assurez-vous de boire 1,5 à 2 litres d'eau pure par jour.

Il est strictement interdit de consommer de l'alcool et des boissons alcoolisées, du café, du cacao, des boissons gazeuses ou des jus de fruits dans les magasins. Aussi, vous ne devriez pas boire de thé fort, thé vert, chicorée, hibiscus.

Elles sont considérées comme la base de la nutrition pour un patient atteint d'hépatite C. Différentes variétés de légumes peuvent être préparées (peuvent être réduites en purée), des soupes de nouilles au lait, des nouilles borscht ou soupe, une soupe à la betterave rouge et également une soupe à base d'orge.

Toute soupe à base de bouillon de viande ou de poisson est interdite. Cela vaut également pour les additifs sous forme d'épinards ou d'oseille, les légumineuses. Vous ne pouvez pas manger okroshka (peu importe quelle base il est cuit).

Gruaux

Dans le régime alimentaire du patient, vous pouvez inclure en toute sécurité une grande variété de croups, mais ils doivent être consommés à l'état semi-liquide. Vous pouvez faire cuire la bouillie sur l'eau ou prendre de l'eau et du lait en deux. Diversifiez merveilleusement les recettes à base de céréales, que ce soit des puddings ou une variété de soufflés.

Interdit à la ration de céréales de légumineuses et de lentilles. La bouillie d'orge, d'orge et de maïs devrait être consommée en quantités limitées.

Macaroni

Pour la nourriture autorisé toutes sortes de pâtes ou de pâtes. Mais les suppléments ne devraient comprendre que la liste des produits autorisés, qu'il s'agisse de viande ou de légumes.

Sauces grasses, crémeuses, épicées ou à la tomate interdites.

Produits de viande

Le patient a besoin d'une quantité suffisante de protéines dans son alimentation. La consommation de viande est donc très importante. Mais vous devriez choisir des variétés faibles en gras, par exemple, le veau, la volaille (sauf l'oie), le lapin, le poulet à la volaille sans peau. Le poisson est sélectionné sur le même principe - faible en gras. Un nombre limité de moules, crevettes et calmars, saumon uniquement sous forme de collation. Ce poisson a une haute valeur nutritive, mais sa teneur excessive en graisse peut endommager le foie.

Il est interdit d'utiliser des abats, ainsi que toutes les saucisses fumées et en conserve. Tous gras, viandes et poissons gras, caviar.

Il est préférable de choisir du pain de seigle ou du pain blanc séché, vue très utile avec le son. De la pâtisserie, vous pouvez manger un gâteau éponge séché, des tourtes feuilletées (sans margarine), des biscuits de type biscuit, ainsi que du son et du pain de réserve.

Il est interdit de manger au four, tartes frites, belyashi, pain frais et croûtons, crêpes.

Produits laitiers

Tous les produits laitiers doivent contenir un minimum de matières grasses, qu'il s'agisse de fromage cottage ou de kéfir. De eux, vous pouvez faire cuire des casseroles, des soufflés. Le yaourt devrait être choisi sans aucun additif. Utilisation de fromage feta et de crème sure - uniquement dans les quantités strictement prescrites.

Les produits riches en gras, le fromage salé et le lactosérum aigre ne sont pas autorisés.

Les légumes

Les légumes riches en amidon complètent parfaitement le régime alimentaire du patient: tubercules de pommes de terre, carottes, chou-fleur et chou de Pékin, courgettes, betterave rouge et potiron. Ces légumes sont bouillis, cuits au four, vous pouvez faire cuire la purée de pommes de terre. Feuilles de salade au goût neutre, paprika - en quantité limitée. On utilise aussi les concombres, les avocats, le céleri, les haricots verts, les algues, le brocoli.

Il est interdit de consommer du maïs, des épinards et de l'oseille, des aubergines, des oignons et de l'ail. Cela comprend tous les légumes en conserve, les herbes amères et les épices, le chou sous sa forme brute.

Fruits et baies

Arrêtez le choix sur les pommes douces et mûres, il est souhaitable de les essuyer à travers un tamis, vous pouvez faire cuire au four avec du fromage cottage. Une banane par jour est autorisée. Vous pouvez également utiliser de la grenade, des pruneaux, des fruits secs, de la pastèque. Sous la forme d'un additif a permis l'utilisation de melon, d'ananas. Mais le fruit doit être mangé petit à petit, sous sa forme usée. Parmi ceux-ci, vous pouvez préparer des gelées ou des mousses, ajouter du xylitol pour plus de douceur.

Il est interdit de consommer tous les fruits et baies crus, y compris les raisins, les oranges, les kiwis, les framboises, etc. Nocif de manger des noix, du gingembre et des citrons.

Les protéines des œufs de poule et de caille sont utilisées librement sous forme d'omelette et cuite, mais le jaune est très limité - un maximum de la moitié dans divers plats.

Il est interdit de cuire des œufs entiers.

L'huile

Jusqu'à 30 grammes de beurre par jour sont autorisés, l'huile végétale n'est autorisée que sous forme raffinée jusqu'à 15 grammes et l'huile d'olive est très dosée.

Les huiles non raffinées sont contre-indiquées, ainsi que les graisses lourdes et toxiques.

Des collations

Il est bon de manger des salades de légumes comme collations, mais en petites portions. Le caviar de courgettes, le poisson aspic (bouilli) conviennent également, vous pouvez faire tremper du hareng allégé, la vinaigrette à base de produits autorisés, la choucroute doit être lavée à l'eau claire (éliminez l'acide).

Il est interdit de consommer des snacks riches en matières grasses, des produits épicés ou fumés, ainsi que tous les aliments en conserve.

Sauces et assaisonnements

Vous pouvez préparer tous les plats d'accompagnement à base de légumes ou de produits laitiers, mais sans épices. Les sauces aux fruits feront aussi bien, la sauce soja est autorisée avec beaucoup de soin. Aux herbes, l’aneth et le persil donneront de bons résultats, ajoutez de la vanilline à la cuisson.

Toutes les sauces et assaisonnements gras et épicés sont interdits: tous les bocaux et bouteilles des magasins. Toutes les épices sont également interdites.

Bonbons

Sucre autorisé en quantité limitée. Fruits et légumes sans acide naturel, sous forme de sol. Les fruits secs sont autorisés, vous pouvez faire cuire de la gelée, de la gelée ou de la mousse. Meringues aux protéines ou guimauves - un peu, cela s'applique également à la marmelade. Il est préférable de dissoudre la confiture dans une tasse de thé ou d’eau chaude, ne pas en abuser. La cuisson des boulettes de baies est autorisée (la pâte doit être composée uniquement d’eau, de farine et de sel), de produits à base de pain d’épices sans margarine et de biscuits secs.

Il est interdit de consommer des produits au chocolat, de la halva et de la crème glacée, des pâtisseries à la crème. Il est nécessaire d'exclure en général tous les desserts gras, les produits contenant de la crème, les chewing-gums. Vous ne pouvez pas manger du maïs soufflé, des hématogènes pharmaceutiques, des gaufres, du lait concentré, des bonbons à base de graines ou de noix.

Cette option nutritionnelle aide à restaurer la digestion pour tous les maux du foie, de la vésicule biliaire et de ses canaux: pour l'hépatite, la cholécystite, la cirrhose et ses complications sous forme d'ascite, de varices de l'œsophage.

Un tel menu créera le bon équilibre énergétique pour les personnes vivant avec le VIH. Une personne souffrant de diabète, de l'alimentation devrait être exclue de tous les bonbons, alors la table N 5 est bien adaptée au patient.

Résultat du régime

Cette nutrition a un effet positif sur le niveau de bilirubine et de cholestérol dans le sang et contribue à soulager les symptômes de l'inflammation en réduisant la charge de toxines, de graisses et d'autres substances affectant négativement l'état de l'organe. Le régime augmente le tonus et l'activité physique du patient, car il remplit le corps avec le nécessaire ensemble d'ingrédients utiles.

Le régime alimentaire permet de récupérer le parenchyme hépatique, de normaliser l'écoulement biliaire, ce qui affecte l'amélioration de la motilité intestinale. Le régime alimentaire contient l'équilibre optimal en vitamines et en micro-éléments, ce qui a un effet positif sur le système immunitaire. Un avantage agréable est la normalisation naturelle du poids, car une nutrition adéquate accélère le métabolisme et la saturation des tissus en oxygène.

Dans divers forums, il existe des examens de la méthode nationale de traitement de l'hépatite au lait de chamelle. Avant de prendre des méthodes non conventionnelles, vous devriez consulter votre médecin. Le patient peut imprimer des recommandations, dresser une liste ou une table et accrocher à un endroit bien en vue. Si vous respectez strictement le régime spécifié, vous pourrez obtenir une rémission complète de la maladie.

Que puis-je manger contre l'hépatite C? Produits et recettes recommandés

Certains virus, qui pénètrent dans le corps, causent des lésions irréparables à un organe en particulier, de sorte que l'hépatite C affecte gravement le foie. Si la maladie n'est pas identifiée à temps, elle passe rapidement à la forme chronique et le traitement prend beaucoup de temps. En plus du traitement médicamenteux, il constitue un régime très important pour l’hépatite C. Il peut réduire le fardeau hépatique tout en remplissant le corps de nutriments, de vitamines et de minéraux.

Règles à respecter

Le foie est le principal organe qui facilite la digestion des aliments grâce à la production d'enzymes qui décomposent les aliments gras et protègent l'organisme des toxines nocives.

Avec l'hépatite C, les cellules hépatiques sont très touchées, les cellules saines restantes ne peuvent pas supporter de lourdes charges. Elles ont donc besoin d'aide pour ne prendre que des aliments sains.

Un régime amaigrissant aidera à enrayer la propagation de la maladie et à accélérer le traitement de son évolution, même chronique, et, sous sa forme aiguë, réduira le risque de complications.

Parmi les conditions obligatoires pour le respect du régime alimentaire sont les suivantes:

  • Les repas doivent être modérés, nourrissants et fractionnés. Le jour où vous devez prendre un repas au moins 4 fois.
  • Les plats doivent être cuits à la vapeur, à l'étuvée, bouillis ou cuits au four.
  • Les aliments sont consommés sous forme de chaleur, en aucun cas par temps froid ou chaud.
  • Lorsque vous mangez, ne vous laissez pas distraire par des choses superflues, telles que regarder la télévision en parallèle, lire des journaux, etc.
  • Dans le régime alimentaire, vous devez entrer plus de produits laitiers et vous assurer de suivre le régime de consommation.
  • Éliminer les aliments en conserve.
  • Évitez de grignoter et de manger dans un fast-food.
  • Avant de cuire un plat, le poisson et la viande sont d'abord bouillis, puis cuits au four ou cuits au four.
  • Limitez votre consommation de sucre et la quantité d’eau propre consommée doit être d’au moins 2 litres par jour.
  • Assurez-vous de compléter le régime avec des légumineuses, des protéines végétales, des graines et des noix.

Les régimes doivent être suivis pendant deux ans, il faut consommer environ 3 kg d'aliments sains par jour. Si un patient atteint d'hépatite est obèse, il est recommandé de ne pas dépasser 2 kg.

Produits recommandés

Les patients atteints d'hépatite C sont invités à suivre le régime n ° 5, dans lequel les aliments suivants sont autorisés:

  • viande et poisson maigre: navaga, lapin, dinde, daurade, morue, poulet, bœuf, merlu, ainsi que de la langue;
  • pain d'hier, biscuits, craquelins;
  • produits laitiers et leurs plats, il sera très souvent nécessaire de faire cuire un soufflé au fromage cottage, des boulettes de viande paresseuses, des gâteaux au fromage et de la semoule;
  • la saucisse bouillie comme un doctorat, les mamelons et les saucisses de laiterie;
  • fromage dur faible en gras;
  • premiers plats: produits laitiers, légumes, fruits, soupe de betterave rouge, soupe au chou de chou frais seulement, légumes et pâtes peuvent être utilisés comme garniture;
  • les œufs sont autorisés à être consommés à raison d'une seule pièce par jour; il est possible de cuire une omelette à partir de deux protéines deux ou trois fois par jour;
  • les bouillies sont préparées friables ou semi-visqueuses, et sont autorisées à partir d'avoine, de sarrasin et de mil sur du lait ou de l'eau;
  • Il est permis de manger des légumes verts: persil, aneth, laitue, ainsi que d'assaisonnements sous forme de clou de girofle, de cannelle, de laurier et de vanille;
  • miel, marmelade, guimauve, sauces et confitures de fruits et de baies, confiture et sucre, mais avec modération;
  • les légumes et le beurre ne sont utilisés que sous leur forme naturelle, à raison de 30 grammes par jour, sans grillage;
  • baies et fruits, ainsi que fruits séchés: figues, pruneaux, raisins secs et abricots secs;
  • légumes frais et leurs accompagnements, céleri très utile, carottes, haricots, chou-fleur, courgettes, brocolis, fenouil, pois verts et oignons, artichauts;
  • le thé n'est pas fort avec du lait, mais il vaut mieux une décoction d'herbes ou d'églantier, des jus de fruits, de légumes et de baies, ainsi que de la purée de pommes de terre, des boissons aux fruits et de la gelée.

Il est facile de s’habituer à un tel régime, en particulier si vous savez que les aliments à base de ces produits stimulent un prompt rétablissement.

Qu'est-ce qui ne peut pas manger avec l'hépatite C?

Tout d'abord, vous devez exclure les aliments fumés, frits et en conserve. De plus, il est interdit de prendre des produits de la liste ci-dessous:

  • choucroute, cornichons divers;
  • viande et saucisses fumées;
  • viande grasse: canard, porc, oie, agneau, rognons, foie, cervelle:
  • graisse de bœuf, de porc, de mouton et de margarine;
  • poissons salés et gras: béluga, esturgeon, esturgeon;
  • gâteaux, pâte à base de beurre et de pâte feuilletée, biscuits et brioches, pain de seigle et pain blanc;
  • crème glacée, fromage cottage et fromage;
  • solyanka, soupe aux légumes verts, soupe aux champignons, viande et poisson;
  • oeufs en grande quantité, frits et cuits durs;
  • cornichons et légumes en conserve;
  • raifort, épices, moutarde, oignons et ail;
  • oseille, champignons, radis, épinards et radis;
  • cacao, boissons gazeuses, alcool, kvas et bière;
  • halva et chocolat.

Il est difficile d'abandonner les produits habituels, mais en procédant progressivement, vous pouvez réellement aider votre foie à récupérer.

La quantité requise de nutriments

La nutrition médicale implique le respect du tableau numéro 5, tandis que la consommation de produits doit être équilibrée, une certaine quantité de nutriments doit être consommée par jour.

Leur dosage approximatif est donné dans le tableau:

Régime de l'hépatite

Description en date du 06/11/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique en une semaine
  • Conditions: 6 mois ou plus
  • Coût des produits: 1400-1450 roubles par semaine

Règles générales

L'hépatite est la plus répandue parmi les maladies. L'hépatite aiguë a une origine infectieuse. Et si l'hépatite virale E et l'hépatite A (maladie de Botkin) évoluent favorablement et ne deviennent pas chroniques, alors les hépatites B et C, malgré des progrès importants dans le diagnostic et le traitement, entraînent des lésions hépatiques chroniques. Ils se caractérisent par le développement le plus fréquent de la cirrhose et du cancer du foie.

L'hépatite chronique résulte d'une hépatite aiguë, d'une intoxication chimique, de l'alcoolisme ou d'infections chroniques. L'hépatite chronique met fin à la guérison ou entraine une cirrhose du foie et peut entraîner une insuffisance hépatique. Le tableau de base pour ces maladies est le numéro de régime 5 et ses variétés.

Le régime alimentaire pour l'hépatite dépend du stade de la maladie. Dans les cas d'hépatite aiguë, un régime de protection, comprenant hospitalisation, repos au lit ou repos au lit (avec la menace d'encéphalopathie hépatique) et un régime alimentaire, est prescrit. Lorsque la jaunisse cesse, le patient est transféré dans son service. Pour toutes les hépatites aiguës, on prescrit à la première fois un régime plus bénin, numéro de régime 5A. Les régimes diffèrent par le degré de ménagement, les méthodes de cuisson et sont donc nommés à différentes périodes de la maladie.

L'effet mécanique des plats est déterminé par leur consistance et leur volume, leur degré de broyage et de traitement (cuisson ou friture). Effet chimique des substances qui composent les produits. Les irritants forts sont des substances extractives et des huiles essentielles.

Le but de la nomination d'un régime d'épargne est l'épargne de tous les organes digestifs. Il provoque le reste du tube digestif et en particulier le foie, ce qui est important dans la période aiguë, et aide à normaliser sa fonction. Afin de désintoxiquer pour la première fois, augmentez votre consommation de liquide (2-2,5 litres).

Le régime alimentaire est riche en protéines (100 g) et en glucides (400 g), mais la teneur en matières grasses est limitée à 70 g. En présence de symptômes dyspeptiques (nausées, vomissements, aversion pour la nourriture, ballonnements, constipation ou diarrhée), la quantité de graisse est encore réduite (50 g) et, en cas d'intolérance, exclure les huiles végétales. Enrichissement des aliments avec des sources de protéines, de substances lipotropes (fromage cottage) et de vitamines (baies, légumes, fruits, jus). Il n'est pas recommandé d'augmenter la teneur en glucides facilement digestibles, car cela pourrait altérer la fonction biliaire. Organisé 5-6 repas par jour.

Les repas dans la période aiguë comprennent:

  • Plats à la vapeur et bouillis de viande tordue et de légumes bouillis hachés. Sont exclus le brunissement, la cuisson à l'étouffée et la friture.
  • Quantité réduite de graisses réfractaires et de sel.
  • La quantité de produits lipotropes (fromage cottage, sarrasin, lactosérum, fibres, babeurre, acides gras polyinsaturés) a été augmentée.
  • Des soupes cuites dans un bouillon de légumes avec du gruau et des légumes moulus. Les légumes ne peuvent pas être frits pour habiller les soupes. Les soupes en purée sont autorisées. Remplissez les soupes de beurre, de crème sure, de lait ou de crème.
  • Pain de blé rassis (variétés I et II) et biscuits maigres.
  • Viande et poisson faibles en gras, cuits à la vapeur et à la vapeur, uniquement produits hachés. Le poisson peut être cuit pièce.
  • Semoule, bouillie de sarrasin, riz, flocons d'avoine et flocons d'avoine, à partir desquels la bouillie est bouillie dans de l'eau (vous pouvez ajouter du lait). Kash effiloché à consistance semi-liquide. Les vermicelles cuits et les petites pâtes sont autorisés.
  • Produits laitiers faibles en gras, fromage cottage semi-gras (naturel et ses plats). Lait et beurre - seulement dans les plats. La crème sure est utilisée comme assaisonnement pour les plats.
  • Omelettes protéiques.
  • Huile végétale seulement avec une bonne portabilité (dans les plats préparés).
  • Légumes (pommes de terre, chou-fleur, citrouille, carottes et betteraves) bouillis et moulus, ainsi que sous forme de purée de pommes de terre.
  • Les fruits mûrs et sucrés sous leur forme brute sont uniquement consommés avec de la purée, cuits au four et bouillis.
  • Thé au citron, thé au lait, infusion de dogrose, eau sans gaz.
  • Bouillons.
  • Graisses réfractaires, épices, épices, cornichons et cornichons, aliments en conserve.
  • Fibres brutes (légumineuses, rutabaga, noix, graines, champignons, chou blanc), légumes aux huiles essentielles (radis, oignons, ail, oignons verts, radis).
  • Viande grasse, abats et poissons gras.
  • Crème pâtissière, pain noir, muffins, millet.
  • Café, glace, chocolat, cacao.
  • Jaunes d'oeufs.
  • Fruits acides et baies, légumes et fruits à l'état brut.
  • Alcool et boissons au gaz.

En l'absence de complications, le tableau N ° 5A est prescrit pour une durée maximale de 6 semaines. Ensuite, le patient est transféré à la table de base numéro 5, recommandée pour une période de 6 à 12 mois. Les régimes diffèrent par le degré d'économie mécanique et chimique, les méthodes de cuisson sont donc définies à différentes périodes de la maladie. Après une hépatite aiguë, il est recommandé de limiter les activités sportives et le travail physique pénible. Le travail de nuit et les longs voyages d’affaires sont exclus.

Régime alimentaire pour l'hépatite et la cirrhose du foie dans les périodes chroniques et non aiguës est le tableau 5, qui sera décrit en détail ci-dessous. Ils apportent des corrections au régime s'il y a des signes de stagnation de la bile: ils limitent le sucre et introduisent plus de légumes, de fruits, de jus de légumes et de fruits, ainsi que des huiles végétales. Dans ce cas, la quantité totale de graisses augmente légèrement et les graisses végétales représentent 35% de toutes les graisses de l’alimentation.

En cas d'évolution bénigne de la maladie, le régime n ° 15 est acceptable - une table commune, mais en y prenant place, le patient doit éliminer les viandes grasses, les viandes fumées, les snacks salés, les épices, la pâte (beurre et feuilletée), les légumes aux huiles essentielles. L'alcool est interdit. Au cours de l'exacerbation du patient temporairement transféré à la table numéro 5A.

Si la cirrhose a une évolution bénigne et que l'état du patient reste satisfaisant pendant de nombreuses années, la table de base est indiquée. Lorsque les symptômes dyspeptiques - № 5A. En cas de diarrhée et de stéatorrhée (signes d'une absorption réduite des graisses), la quantité de matières grasses est limitée à 50-60 g, à l'exclusion du lait et des produits laxatifs.

En cas de cirrhose avec ascite, un régime alimentaire faible en énergie (jusqu'à 2 000 kcal) est recommandé, contenant 70 g de protéines et au plus 0,5 g de sel. Tous les plats sont préparés sans sel. L'utilisation de pain et de beurre sans sel est autorisée. Réduisez également la quantité de liquide et de produits contenant du potassium injectés. Les repas doivent être principalement végétariens. Il est conseillé de transférer le patient sur la table sans sel n ° 7 pendant plusieurs jours (jusqu'à 10).

Avec l'accumulation dans le sang de scories azotées, la quantité de protéines animales diminue encore, mais augmente la teneur en glucides facilement digestibles. En l'absence d'appétit, les légumes frais, les fruits, leurs jus et les produits à base de lait fermenté doivent prévaloir dans l'alimentation. Parfois, les épices et les bouillons de viande faibles et les soupes sont autorisés en petite quantité.

L'utilisation de médicaments hépatotoxiques métabolisés dans le foie peut entraîner une hépatite toxique. Ces médicaments sont le méthotrexate, le paracétamol, l'amoxicilline / clavulanate, la flucloxacilline, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, la tétracycline, les sulfamides, le cotrimoxazole, la nifurantine.

L'hépatite toxique provoque l'abus d'alcool et ses substituts. L'effet toxique de l'éthanol dépend directement de la concentration dans le sang d'acétate et d'acétaldéhyde, ce qui a un effet hépatotoxique et perturbe le fonctionnement des membranes cellulaires. La consommation d'alcool en présence de médicaments utilisés à des doses thérapeutiques conduit à une sensibilité accrue à ces médicaments et à une atteinte hépatique toxique.

Certains poisons industriels ont une affinité pour le tissu hépatique et produisent des effets, même à faible dose. Ce sont les halovax, le chloroforme, les colorants azoïques, le styrène, le benzène, le phosphore, les pesticides organophosphorés, l’arsenic. Les lésions aiguës du foie avec des poisons sont extrêmement rares.

Lorsqu’une hépatite toxique du foie apparaît, douleur dans l’hypochondre, nausée, faiblesse, jaunisse progressive, altération de la fonction hépatique et augmentation de celle-ci. Le traitement consiste à exclure le contact avec une substance toxique, la nomination d'un traitement de désintoxication, les chélateurs, les hépatoprotecteurs, les vitamines et les médicaments cholérétiques. Lorsque les recommandations d'hépatite toxiques pour la nutrition clinique ne diffèrent pas de ce qui précède.

Menu pour l'hépatite C: aliments autorisés et interdits dans le régime

Chacun de nous au moins une fois dans sa vie a continué à suivre un régime. Les régimes sont différents, en fonction de l'objectif fixé avant la personne. Mais il existe une catégorie de restrictions nutritionnelles associées aux maladies dans le corps. Dans la plupart des cas, un menu spécial est nécessaire si une personne a des problèmes avec les organes du système digestif.

Le développement de l'hépatite C est l'un des problèmes graves de l'organisme. Avec un tel diagnostic, un menu spécial est attribué aux patients pour les aider à se débarrasser de cette maladie. C’est la base du traitement de la maladie que le respect d’un régime alimentaire particulier et l’exclusion de certains types de produits du régime alimentaire du patient. Dans cet article, nous examinerons les particularités du développement de l’hépatite C dans le corps et établirons une ration approximative de plats qui contribueront à améliorer l’état du patient et à accélérer son rétablissement.

Hépatite C: une caractéristique de la maladie

L'hépatite C est une maladie assez complexe qui se développe dans le foie humain. Cette maladie peut survenir à la fois dans la forme aiguë de la lésion et dans la maladie chronique.

La nature du développement de la maladie dépend des caractéristiques individuelles d'une personne et des facteurs qui agissent en elle. La maladie se développe à la suite de la pénétration du virus par le sang dans le corps, causant des lésions aux cellules du foie.

Ce virus peut pénétrer dans le corps et sexuellement avec des changements fréquents de partenaires. Entrer dans le corps humain, puis dans le sang, commence la période d'incubation, se poursuivant de différentes manières chez différentes personnes. Cela dure généralement de cinq à dix ans. L'hépatite C ne se trouve dans le corps que lors de l'examen d'un échantillon de sang humain.

L'hépatite C se manifeste souvent comme suit:

  • Peau jaune dans le visage.
  • Bouts de fatigue.
  • Sclérose oculaire jaune.
  • Dépression fréquente.
  • Fluctuations de température déraisonnables.
  • Affaiblissement de l'immunité.

L'hépatite C est assez rusé. Sa menace pour le corps réside dans la possibilité d’attraper une cirrhose et le cancer ultérieur de l’organe. En d'autres termes, en cas de lésions du foie avec l'hépatite C dans le corps, sa destruction irréversible se produit. Contrairement aux autres formes d'hépatite, l'hépatite C est difficile à traiter, même si le patient respecte sans réserve toutes les recommandations du médecin traitant.

Pendant longtemps, le patient doit suivre un régime alimentaire particulier et s'en tenir à son menu. Seulement dans ce cas, il sera plus facile pour lui de faire face à cette maladie.

Des scientifiques jouissant d'une réputation mondiale et de nombreuses études dans le domaine de la médecine ont découvert une variété de médicaments capables de freiner le développement de l'hépatite C dans le corps, mais nombre d'entre eux sont assez coûteux et peuvent avoir des effets néfastes sur le corps. Par conséquent, il ne vaut pas la peine de prendre uniquement des médicaments pour l’hépatite C.

Constatant l’hépatite C dans le corps, les médecins tentent de mettre en place un traitement qui renforce d’abord le système immunitaire. L'un des moyens de l'améliorer consiste à corriger le régime alimentaire du patient. Les personnes atteintes d'hépatite C se voient prescrire des régimes et des menus spéciaux dans lesquels il n'y a pas d'aliments nocifs pour le foie. En observant le menu de cette maladie, une personne a une amélioration significative de sa santé et diminue sa charge sur le foie.

Caractéristiques du menu nutritionnel du patient

Comme déjà mentionné, l'efficacité de la suppression de l'hépatite C dépend du bon menu du patient. Les experts et les nutritionnistes travaillent depuis plus d'un an à l'élaboration d'un menu diététique pour les patients atteints d'hépatite.

Ils ont déjà présenté les résultats de leurs activités lors de divers séminaires et forums, où ils ont trouvé de nombreux commentaires et admissions positifs.

La base du menu pour les patients atteints d'hépatite C est:

  • Régime léger qui peut soulager l'activité des cellules du foie. Cependant, ce menu, malgré sa légèreté, devrait fournir complètement au corps les micro-éléments et les vitamines nécessaires, car il est très faible et nécessite un soutien. Dans ce cas, le régime alimentaire du patient ne doit pas contenir de plats fortement transformés par les cellules du foie malade.
  • Les aliments gras sont progressivement éliminés de l'alimentation.
  • Les personnes qui développent l'hépatite C dans leur corps ne doivent pas se retrouver dans des «collations» ou des dîners dans des établissements de restauration, car la technologie de la cuisine dans ces établissements ne permet pas de respecter les normes des patients atteints d'hépatite C. Il est préférable de manger à la maison en suivant le menu et la technologie ainsi que sauver le budget de la famille.

Pour le menu des patients atteints d'hépatite C, il est important de manger les plats recommandés et de rejeter complètement les aliments interdits. Dans ce cas, beaucoup cessent d'apparaître, une douleur au foie, une fatigue rapide et une sensation d'amertume dans la bouche disparaissent. Les patients cessent de se plaindre de sentiments de faiblesse dans le corps, ils ont une condition de température ambiante normale.

Les personnes atteintes d'hépatite C devraient augmenter la quantité de nourriture absorbée jusqu'à six fois par jour, tout en réduisant le volume des repas consommés.

De cette façon, vous pouvez non seulement réduire la charge sur un foie affaibli, mais également maintenir votre poids normal. Ce menu favorise une absorption prudente des nutriments dans le corps et stimule la motilité intestinale. De plus, une augmentation de la fréquence de l'ingestion de nourriture assure la normalisation de l'action cholérétique dans le corps.

Qu'est-ce qui ne peut pas être avec l'hépatite C?

Aliments interdits pour l'hépatite C

Le menu recommandé pour les patients atteints d'hépatite C prévoit l'élimination complète de certains plats du régime. Ceux-ci incluent toutes les viandes fumées possibles, les aliments frits, ainsi que toutes sortes d'aliments en conserve. Ils contribuent à augmenter la charge sur le foie, affaiblie par une maladie en développement, et entraînent une détérioration de l'état général du corps.

En cas d'hépatite C, le menu du patient ne doit pas contenir d'aliments épicés assaisonnés de divers additifs, ni de produits contenant notamment des additifs alimentaires d'origine synthétique. Les composés contenus dans ces produits ont également un effet négatif sur le foie malade. Leur menu patient exclut les jus produits à base de couleurs artificielles. Ils conduisent également à une détérioration du bien-être humain.

Les personnes souffrant d'hépatite C ne doivent pas manger d'aliments saturés de lipides et de graisses.

Les aliments très salés ont également une incidence négative sur l'état du foie. Vous devez donc éviter de manger des aliments riches en sel. Le régime alimentaire de l'hépatite C ne devrait pas contenir de divers marinades et marinades, car cette catégorie d'aliments peut entraîner l'apparition de douleurs aiguës au niveau du foie.

Plus d'informations sur la nutrition dans l'hépatite C peuvent être trouvées dans la vidéo.

Dans le menu des patients, il est nécessaire de retirer les aliments sucrés qui contribuent à la charge supplémentaire du foie. L'excès de sucre dans le corps peut perturber l'équilibre chimique du corps humain et, dans le pire des cas, conduire au développement du diabète.

Dans le même temps, ignorer les règles du régime alimentaire correct dans le traitement de l'hépatite C réduit considérablement l'efficacité des médicaments pris par le patient. Recevoir de grandes quantités d'alcool et de café ne favorise pas le rétablissement de la personne, car il affecte négativement le foie.

Également dans la catégorie des aliments interdits dans l'hépatite C tombe le gingembre.

Cet assaisonnement contribue à la violation de l'activité coordonnée des cellules du foie et est la source de la douleur dans celles-ci. Les patients atteints de cette maladie doivent refuser d’accepter des plats aromatisés au gingembre.

Produits autorisés pour l'hépatite C

Les patients présentant un diagnostic d'hépatite C se voient recommander un menu spécial à base d'aliments bouillis, compilés ou, dans de rares cas, cuits au four. Le menu des patients doit être saturé de produits d'origine végétale et contenir exactement la quantité de fibres nécessaire au corps, contribuant ainsi à l'amélioration de l'action cholérétique. En outre, la nourriture pour plantes est efficace pour éliminer le cholestérol et ses dérivés.

Les aliments pour les patients atteints d'hépatite C devraient être riches en toutes sortes de vitamines. Ce sont les vitamines qui contribuent à l'enrichissement du corps avec tout le nécessaire pour combattre la maladie et renforcer l'activité du système immunitaire.

Pour les patients atteints d'hépatite C, inclure également dans le régime alimentaire l'utilisation de multi-complexes vitaminiques spéciaux, à savoir Vitrum ou Centrum.

Le menu du patient atteint de cette maladie devrait contenir:

  • Céréales et légumineuses.
  • Tous les types de porridges au lait.
  • Légumes frais et tranches de fruits.
  • Baies.
  • Produits laitiers.
  • Viande bouillie et plats de poisson faibles en gras.
  • Les graines.
  • Noix

Avec l'utilisation de plats de ce régime, les patients retrouvent la santé et le corps. Avec le développement de l'hépatite C, les patients devraient consommer autant que possible tous les types de liquides sous forme de: soupes, thés, jus naturels et eau non gazeuse. Tous ces types de liquides contribuent à l'élimination des composés toxiques formés dans l'organisme et contribuent à améliorer l'état général de la personne.

Menu recommandé

Le menu recommandé pour les personnes souffrant des manifestations de l'hépatite C est riche en vitamines essentielles et en oligo-éléments. Les aliments acceptés doivent être bien broyés et avoir une température optimale pour le corps humain.

Le régime quotidien du patient:

  1. Le déjeuner d'un patient atteint d'hépatite C peut consister en une bouillie de lait ou une masse de lait caillé. De tels plats légers contribuent au réveil du foie après le sommeil et à son implication dans le travail. Dans le rôle de la boisson du matin peut être n'importe quel thé, mais le meilleur est vert et pas très saturé de sucre.
  2. Le deuxième menu du petit-déjeuner pour l'hépatite C devrait être composé de fruits, qui sont consommés en petites quantités. Ce peut être une pomme ou une poire. Manger des fruits contribue à saturer le corps avant le déjeuner et ne crée pas de stress supplémentaire pour le foie.
  3. La ration du déjeuner comprend l'utilisation de tout type de soupe faible en gras. Idéal dans ce cas, la soupe aux légumes. Dans le second cas, vous pouvez cuisiner une petite quantité de viande bouillie ou de poisson maigre. La boisson du dîner peut servir de compote préférée. Selon le menu, le déjeuner qui en résulte est assez satisfaisant et facile à assimiler par le corps.
  4. L'hépatite C peut être consommée avec un plat de poisson maigre et bouilli avec une garniture légère pouvant être bouillie avec une purée de pommes de terre. Le plat d'accompagnement ne doit pas être frit, comme le poisson lui-même. Le thé convient comme boisson.
  5. Peu de temps avant de se coucher, vous pouvez boire un verre de kéfir léger avec des biscuits. Ce type de nourriture est rapidement digéré sans créer de charge nocturne sur un foie affaibli.

La cuisson recommandée pour l'hépatite C est assez simple. La principale chose qui les unit tous est la technologie de préparation. Les aliments doivent être bouillis, cuits à la vapeur ou à l'étouffée. Parallèlement, le régime alimentaire d'une personne malade devrait être saturé de divers produits laitiers fermentés et de fruits frais avec des légumes. Avec ce régime, il sera assez difficile pour un virus de pénétrer dans le corps pour infecter de nouvelles cellules du foie et son activité sera progressivement inhibée.

De nombreux patients atteints de cette forme du virus, tels que des macaronis à la coque de petite taille ou des omelettes protéinées. Ces plats sont très sains et savoureux. Parfois, les patients peuvent être satisfaits de la préparation de plats en cocotte, de puddings ou de boulettes.

Le menu de l'hépatite doit être riche en succédanés du sucre, sous forme de fruits au goût sucré.

La purée de pommes de terre deviendra un type de repas indispensable pour les personnes souffrant d’hépatite. La base de la purée de pommes de terre devrait être constituée de légumes. Ce menu aidera les patients atteints d'hépatite C à normaliser en quelque sorte le fonctionnement des cellules du foie et à améliorer le bien-être général du corps.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.


Articles Connexes Hépatite