Causes de développement et méthodes de traitement de l'hépatose graisseuse du foie

Share Tweet Pin it

L'infiltration de foie gras n'est pas seulement un problème pour les personnes obèses et les alcooliques. Les personnes atteintes de maladies chroniques du système endocrinien, ainsi que de troubles du tractus gastro-intestinal, souffrent de cette maladie. L'intoxication au tétrachlorure de carbone, aliment contenant des additifs synthétiques difficiles à neutraliser le foie, fait partie des facteurs de l'hépatose. La stéatohépatose (un des synonymes de l'infiltration graisseuse du foie) peut entraîner une cirrhose notoire et la mort.

Raisons

L'hépatose graisseuse est caractérisée par l'accumulation de graisse neutre dans les cellules du foie. Il s'agit d'une graisse métabolique dans le foie causée par une intoxication par des endotoxines ou des exotoxines, un manque de substances ressemblant à des vitamines. Cela se produit pour les raisons suivantes:

1) intoxication alcoolique. L'alcool éthylique est une substance toxique qui doit être convertie et éliminée du corps. Avec l'augmentation de la charge, le foie ne fait pas face, il y a un stress oxydatif et une accumulation de graisse dans les hépatocytes.

2) Maladies du petit et du gros intestin. Le foie souffre également des maladies de l’intestin associées à une absorption réduite des vitamines ou à la perméabilité de la paroi.

  • Si l'absorption est altérée, comme dans le cas de la maladie cœliaque ou de la maladie de Crohn, la consommation de vitamines sera difficile. Pour le fonctionnement normal du foie, des vitamines B sont nécessaires, nous en discuterons plus tard.
  • Le deuxième problème après l'absorption est l'augmentation de la perméabilité, ou «syndrome de l'intestin grêle», dans laquelle les pores de la membrane muqueuse sont élargis. Dans le même temps dans la veine porte, aller au foie, en excès de substances nocives. En conséquence, la charge de désintoxication augmente.
  • Le troisième problème de l'intestin, qui affecte le travail du foie, est l'ensemencement excessif de bactéries du petit intestin (SIBO). Ce syndrome se développe pour diverses raisons: carence en magnésium et faiblesse du tissu conjonctif, diminution de l'acidité gastrique, insuffisance pancréatique. Avec une carence en magnésium et une faiblesse du tissu conjonctif, la valve entre l'intestin grêle et le gros intestin ne peut pas se fermer normalement. Dans le gros intestin, la concentration de bactéries est plus élevée que dans le mince. Lorsque la valve de Bauhinia n'est pas fermée, les bactéries du gros intestin pénètrent dans le petit et plus précisément dans l'iléon. Cela conduit à la croissance de la microflore dans l'iléon. Avec une diminution de l'acidité de l'estomac, les aliments ne sont pas traités correctement, les microbes se multiplient. La microflore libère des toxines qui pénètrent dans la veine porte et empoisonnent le foie. En outre, les bactéries transforment les nutriments (choline, lécithine, bétaïne, carnitine) en éléments nocifs (triméthylamine), ce qui affecte le métabolisme des graisses et du cholestérol.

3) Syndrome de Cushing avec hyperfonctionnement des glandes surrénales ou, lors de la prise de stéroïdes, stress. Une augmentation du cortisol entraîne une synthèse accrue des graisses neutres.

4) Les additifs alimentaires, en particulier les arômes et les médicaments, ont une structure chimique complexe. Par conséquent, le foie est confronté à la tâche difficile de les neutraliser.

5) Diabète sucré de type 2.

Traitement

Le foie a un fort potentiel d'auto-guérison. Cependant, il est nécessaire de l'aider dans ce domaine. Le traitement doit viser à éliminer la cause de la stéatohépatose et ses conséquences. L’infiltration graisseuse peut être traitée avec succès par une approche intégrée: c’est un régime alimentaire, l’utilisation de médicaments auxiliaires et de vitamines, des procédures de renforcement.

Le régime vise à obtenir des vitamines qui régulent le métabolisme des hépatocytes, ainsi que l’élimination de la microflore nocive. Les principales substances qui empêchent l’accumulation de graisses dans le foie sont la cobalamine et les folates, la choline, l’acide lipoïque, la lécithine, la bétaïne et le zinc. Ce sont des substances lipotropes qui aident le foie à utiliser les graisses. La choline peut être trouvée dans le fromage cottage, la bétaïne dans les betteraves, l'acide lipoïque dans le jus de chou. Les nutritionnistes conseillent d'utiliser 200 grammes de fromage cottage chaque jour pour traiter la stéatohépatose. Le fromage cottage est un produit facilement digestible (en l'absence d'intolérance au lactose ou à la caséine), qui inhibe la pourriture dans les intestins.

Dans le régime alimentaire devrait être aussi peu que possible de la nourriture raffinée, qui est la nourriture pour les microorganismes pathogènes, et perturbe également le métabolisme des glucides et des graisses. Il est nécessaire d'inclure dans le régime alimentaire des fibres, supprime les matières grasses et les produits en décomposition.

Le magnésium est utilisé pour l'infériorité de la valve intestinale de Bauhinia. Le macroélément améliore la fonction hépatique et détend le sphincter d’Oddi, qui régule le flux de bile dans l’intestin. De plus, le magnésium réduit la production de cortisol surrénalien, ce qui est fatal au métabolisme des graisses dans le foie.

L'augmentation de la perméabilité intestinale se produit avec l'abus de chocolat, d'agrumes. Les allergies affectent la santé du foie. Par conséquent, il est nécessaire de suivre un régime d'élimination, excluant les allergènes des aliments.

Le café et l'alcool sont exclus en raison de leur toxicité pour les hépatocytes. Le café charge le système enzymatique et augmente le taux de cortisol dans le sang. Trop manger nuit aussi au foie.

Les médicaments

L'infiltration graisseuse s'accompagne également d'un risque accru de cholélithiase. Pour réduire la densité de la bile prescrire des médicaments acides biliaires: Urdoks, Livodeksa, Henofalk. En cas d'hépatose, la digestion est perturbée en raison de la détérioration des propriétés émulsifiantes de la bile, ce qui entraîne la croissance de la microflore dans l'intestin et l'aggravation de la pathologie. Lorsque les troubles digestifs recourent à la nomination d'enzymes (Pancréatine, Hermital).

Pour le traitement du SIBR, il est recommandé d'utiliser des antibiotiques qui ne sont pratiquement pas absorbés dans le sang et qui agissent dans l'intestin. La rifaximine, le nifuroxazide, élimine la charge de toxines des bactéries et contribue au traitement de la stéatohépatose.

Des préparations de S-adénosylméthionine (injections de Heptral), de l'acide lipoïque, des injections de cobalamine (en violation de l'absorption dans le tractus gastro-intestinal), de l'acide folique sont prescrites pour restaurer le métabolisme des graisses perturbées. Les composés lipotropes sont les phospholipides essentiels présents dans Essentiale.

Les probiotiques et les prébiotiques sont utilisés pour normaliser la fonction hépatique. Ce sont des préparations pour optimiser la microflore intestinale. Le lactulose est utilisé dans le traitement des maladies du foie. L'infiltration graisseuse est une indication pour l'utilisation de médicaments contenant du lactulose (Lactusan, Duphalac).

Exercice physique

La physiothérapie normalise le métabolisme des graisses chez les personnes présentant un excès de poids. Il est nécessaire d'avertir les patients atteints de stéatose hépatique des croix. À long terme a augmenté la charge sur le foie. Avec l'obésité, courir nuit aux articulations. L'activité physique accompagnée de stéatohépatose doit viser à améliorer la circulation sanguine dans la cavité abdominale.

Infiltration graisseuse du foie: causes, symptômes et méthodes de traitement

Le foie gras, ou hépatose, est une maladie assez commune et dangereuse. Il s'accompagne de la soi-disant renaissance grasse, lorsque de simples graisses commencent à s'accumuler dans des cellules fonctionnelles - les hépatocytes -. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les tissus hépatiques commencent à être remplacés par des tissus adipeux, ce qui perturbe les fonctions normales de l'organe et, par conséquent, affecte le fonctionnement normal de l'organisme.

Infiltration graisseuse du foie et ses causes

En fait, l'hépatose peut survenir sous l'influence de nombreux facteurs, tant externes qu'intérieurs.

  1. Par exemple, la dégénérescence graisseuse est souvent associée à une violation du métabolisme des lipides dans le corps. Parfois, le sang d’une personne contient une quantité anormalement élevée de lipides libres qui s’accumulent dans les tissus du foie. Le risque de développer une hépatose augmente avec l'obésité ou le diabète.
  2. La maladie peut également être associée à un régime alimentaire inapproprié, par exemple une carence en aliments protéinés ou la famine, ce qui entraîne le corps dans un état de stress et perturbe le fonctionnement normal du foie.
  3. Loin de la dernière place dans la liste des raisons est toxique. L'infiltration du foie se développe souvent dans le contexte de l'alcoolisme chronique.
  4. Les statistiques montrent que les personnes vivant dans les zones de forte radiation, ce problème est plus commun.
  5. Le danger est lourd d'utilisation non systématique d'antibiotiques pendant une longue période.
  6. L'infiltration graisseuse du foie peut être le résultat de perturbations hormonales. Prouvé que le développement de cette maladie conduit à un déficit en thyroxine, ainsi qu'à une quantité excessive d'hormones surrénales. De plus, le risque d'hépatose augmente pendant la grossesse.
  7. Dans certains cas, la cause est une perturbation de la digestion normale et de l'absorption des graisses dans le tube digestif.

Infiltration graisseuse du foie et ses principaux symptômes

Malheureusement, les premiers stades de la dégénérescence graisseuse s'accompagnent rarement de symptômes graves et les patients ne font souvent pas attention à une petite indisposition. Il est nécessaire de comprendre qu’il est très important de détecter la maladie à temps car, au stade final du développement, il est peu probable que le traitement conservateur donne des résultats. Les principaux signes d'hépatose comprennent:

  • dysbiose persistante, qui se manifeste par des ballonnements et des douleurs abdominales, des flatulences, des problèmes de selles;
  • nausées et vomissements fréquents;
  • lourdeur dans l'estomac du côté droit;
  • détérioration de la peau, qui devient terne et mince à mesure que la maladie progresse;
  • au fil du temps, l’acuité visuelle diminue.

Infiltration graisseuse du foie: traitement et diagnostic

En règle générale, même pendant l'examen, le médecin détecte une hypertrophie du foie, ce qui justifie des recherches supplémentaires - échographie, tomographie et biopsie. Le traitement dépend du stade de la maladie et de la cause de son apparition. Par exemple, si l'hépatose est causée par l'alcool, le patient doit alors cesser de boire de l'alcool. En outre, vous devez suivre un régime strict, éliminer les aliments épicés, frits, gras et épicés du régime. Parfois, un traitement hormonal est nécessaire. Malheureusement, dans les phases finales du développement de la maladie, le seul traitement possible est la greffe de foie.

Changements hépatiques diffus par type d'infiltration graisseuse

L'infiltration graisseuse du foie est due à l'accumulation de graisse dans celui-ci. Ces changements se produisent pour diverses raisons, notamment les effets de l'alcool, de certaines drogues et d'autres facteurs. C'est une maladie non dangereuse si vous commencez le traitement à temps. Dans les cas les plus graves, une telle maladie du foie peut être fatale pour le patient.

Symptômes cliniques et diagnostic

Étant donné que l'infiltration graisseuse est une maladie associée à l'accumulation de graisse dans les tissus et les cellules du foie, en raison de l'exposition à des substances toxiques, le diagnostic de cette maladie a ses spécificités.

Symptomatologie

Dans les premiers stades, le patient ne ressentira pas de symptômes prononcés, car les changements dans le foie seront mineurs. Mais après l'apparition des premiers symptômes, il est préférable de contacter immédiatement les spécialistes.

L'infiltration graisseuse présente les symptômes suivants:

  • tout d'abord, le gonflement apparaît sur tout le corps, les bras et les jambes deviennent mous et la région de l'abdomen devient anormalement ronde;
  • le volume du foie augmente: à son niveau normal de 1,5 kg, il peut atteindre 5 kg;
  • des nausées et des vomissements, avec lesquels l'appétit disparaît;
  • la température corporelle peut augmenter;
  • il y a une douleur qui se manifeste par la palpation de l'hypochondre inférieur droit.

Ces symptômes sont dus au fait que des modifications du foie affectent la qualité de ses fonctions.

Diagnostics

Le diagnostic, qui révèle une infiltration graisseuse, sera le suivant.

  • La première chose que fait le spécialiste est un examen externe du patient. Cette maladie peut être identifiée lors d'un examen externe, lorsqu'il y a gonflement et gonflement du corps. En outre, la palpation de l'hypochondre inférieur est réalisée et si le foie est agrandi, le médecin le sentira et le patient ressentira une douleur en appuyant sur cet organe.
  • Le diagnostic externe du foie ne confirme pas ce diagnostic. Afin de déterminer il est attribué tomographie ou échographie. Dans le premier cas, les modifications diffuses seront détectées. Les changements diffus dans le foie sont l'hétérogénéité de ses tissus. Mais de tels changements ne disent pas que le patient peut être atteint de cette maladie. Les modifications diffuses ne font que confirmer les violations dans ce corps. Dans le second cas, à l'aide d'une échographie, des modifications de cet organe sont également détectées.
  • L'étude la plus précise est une biopsie. Il consiste à prélever, à l’aide d’une aiguille spéciale, des échantillons de tissu hépatique. Ensuite, dans l’étude, identifiez les cellules graisseuses et les dépôts qu’elle contient

Qu'est-ce qui contribue à cette maladie et à son traitement?

Raisons

Après avoir compris ce qu’est une infiltration graisseuse, vous devez accorder une attention particulière aux facteurs de causalité qui contribuent à son développement.

Les médecins ont clairement identifié les facteurs contribuant au développement de cette maladie:

  • le premier est l'abus de boissons alcoolisées, provoqué par le fait que l'alcool détruit les cellules de cet organe et que son utilisation périodique les empêche de récupérer, ce qui les remplace par du tissu adipeux;
  • Ce qui suit sont diverses maladies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal), le diabète sucré et d'autres maladies chroniques;
  • la maladie se manifeste après l’empoisonnement par les pesticides ou l’utilisation d’un grand nombre de médicaments;
  • cette maladie se rencontre souvent chez les femmes enceintes et chez celles qui souffrent fréquemment de la faim;
  • les personnes ayant reçu un diagnostic d'obésité sont également sensibles à cette maladie.

Ces facteurs et provoquer des changements dans ce corps.

Traitement

Le traitement est un complexe et est divisé en deux étapes principales.

  • La première étape du traitement se déroule en fonction du type d’élimination de la cause de la survenue de cette maladie. Par exemple, s'il est causé par la consommation systématique d'alcool, vous devez d'abord l'abandonner complètement. Si elle est causée par des maladies, le traitement de ces maladies est appliqué et le travail de cet organe est ensuite restauré.
  • La deuxième étape du traitement se déroule en fonction du type de restauration de l'organe lui-même. Après avoir éliminé les causes d'infiltration graisseuse, un traitement de rééducation est prescrit. Le premier est le régime alimentaire, puisque le foie commence à récupérer par lui-même, régénérant les cellules endommagées. Un traitement médicamenteux est recommandé (par exemple, Gepabene). Dans les cas les plus graves, des injections de médicaments plus puissants peuvent être administrées.

En général, le traitement le plus important est le régime alimentaire, qui permet de réduire la charge sur le corps et de lui donner la possibilité de commencer à se rétablir.

Cette maladie est principalement causée par la consommation chronique d'alcool. S'il n'est pas soigné à temps, il peut se transformer en cirrhose ou provoquer le décès du patient par le refus de l'organe.

Manifestations et traitement de l'infiltration graisseuse du foie

Le fonctionnement du corps dépend du fonctionnement normal du foie. Il est responsable du métabolisme des graisses et des glucides, de la neutralisation des substances toxiques, participe aux processus de digestion et dépose des réserves d'énergie (il accumule du glycogène).

L'accumulation de graisse dans les cellules du foie peut entraîner de graves dommages et la défaillance de cet organe. Par conséquent, une telle pathologie doit être diagnostiquée à un stade précoce et commencer immédiatement le traitement.

Qu'est-ce que le foie gras?

Une accumulation excessive de graisse dans les cellules du foie entraîne une violation de leur fonction. Dans des conditions normales, le foie est constamment impliqué dans le processus de conversion des graisses: celles-ci sont envoyées vers le tissu adipeux sous-cutané pour y être déposées et, lors d'un effort physique intense, elles sont scindées avec une libération d'énergie.

Le plus souvent, ces modifications sont causées par les raisons suivantes:

  • consommation excessive d'alcool;
  • mauvaise alimentation - manger de grandes quantités de sucre, des aliments qui en contiennent et une forte teneur en matières grasses (y compris les gras trans);
  • diabète sucré;
  • l'obésité;
  • manque de protéines dans les aliments ou à jeun;
  • utilisation à long terme de certains médicaments (hormones anaboliques, corticostéroïdes, œstrogènes, statines);
  • exposition aux poisons (mercure, arsenic, pesticides, phosphore jaune);
  • infection parasitaire hépatique;
  • mode de vie sédentaire.

Comment se manifeste la maladie?

Le changement diffus du foie sous forme d'un type d'infiltration graisseuse du foie se développe progressivement et comporte trois stades: les changements initiaux, prononcés et graves.

  1. Au stade initial de la maladie, les symptômes peuvent ne pas être. Périodiquement, il peut être perturbé par la lourdeur de l'hypochondre droit, qui augmente après l'ingestion d'aliments gras.
  2. Dans la deuxième étape, les sensations douloureuses dans l'hypochondre droit augmentent et deviennent permanentes. Après avoir mangé, il y a une nausée qui peut se terminer par des vomissements, de la diarrhée.
  3. Au troisième stade, l'enflure, la douleur et les symptômes dyspeptiques sont accompagnés de fièvre. Jointure jaune de la peau, sclérotique. Le patient souffre de perte d'appétit et de poids.

Le diagnostic de la maladie commence par la palpation du foie. Selon le stade, son augmentation, sa consistance et sa douleur seront détectées. En présence de facteurs déclenchant la maladie et de symptômes caractéristiques, il est nécessaire de réaliser une échographie, un scanner ou une IRM, une analyse biochimique du sang (phosphatase alcaline, transaminases).

Traitement du foie gras

Si une infiltration graisseuse du foie s'est développée, le traitement doit viser à rétablir le fonctionnement normal des cellules du foie. A cette fin, les médicaments prescrits appartenant au groupe des hépatoprotecteurs:

La douleur dans l'hypochondre droit nécessite la nomination d'antispasmodiques (No-Spa, Papaverine).

Pour la normalisation des processus métaboliques, il faut les vitamines B, les vitamines E et A.

Les patients diabétiques doivent contrôler strictement leur taux de sucre dans le sang.

Il est recommandé aux patients de suivre le régime numéro 5. Les principaux objectifs du régime:

  • normaliser le métabolisme des graisses et du cholestérol;
  • stimuler la formation et la sécrétion de la bile.

Les aliments doivent être riches en protéines animales, en vitamines et en micro-éléments. Veillez à utiliser quotidiennement le fromage cottage (une riche source de méthionine, impliquée dans la construction de la cellule hépatique).

Prévisions

Le pronostic de la maladie dépend du stade. Aux stades initiaux, sous réserve du rejet complet de l’alcool et de la nomination du traitement, il est possible de restaurer complètement la fonction de l’organe affecté. Dans les cas avancés, la transformation des modifications diffuses dans le foie par le type d'infiltration du foie gras en cirrhose avec le développement d'une insuffisance hépatique est probable.

Vidéo utile

Dans la vidéo suivante, vous trouverez plus d’informations sur l’infiltration du foie gras:

Infiltration graisseuse du foie

L'infiltration graisseuse du foie, ou stéatose, est une maladie grave qui, au fil du temps, se transforme en cirrhose. Il y a une accumulation de graisse dans les cellules du foie. En même temps, la cellule individuelle de cet organe, l'hépatocyte, souffre. À mesure que la graisse s'accumule, les membranes des hépatocytes sont détruites, les cellules cessent de fonctionner.

Causes d'infiltration graisseuse du foie.

La pathologie est plus fréquente chez les personnes qui abusent de l'alcool. Cette maladie peut également se développer avec une nutrition inadéquate. Les régimes alimentaires cruels et les restrictions alimentaires, y compris le jeûne hebdomadaire, ainsi que divers frais associés à une grande quantité d'herbes ayant un effet laxatif et diurétique, causent des dommages énormes au foie. Les femmes et les filles qui souhaitent mettre de l'ordre dans leur corps en peu de temps ont le plus souvent recours à cette technique. La cause de cette maladie peut également être le diabète sucré, la grossesse, les maladies gastro-intestinales, l’obésité, les maladies systémiques, la surdose de drogue.

Symptômes d'infiltration graisseuse du foie.

Au stade initial, la stéatose est asymptomatique. Certains patients atteints de palpation du foie ressentent une douleur et une hypertrophie du foie. Plus tard, un gonflement peut se produire, la température augmente. Parfois, il y a des vomissements, des nausées, une perte d'appétit.

Protection du foie contre l'infiltration graisseuse.

Pour éviter cette maladie, vous devez respecter strictement les règles suivantes:

- dire au revoir à ces kilos superflus devrait être progressivement, pas plus de 2-3 mois par mois, si vous avez décidé de perdre du poids. En parallèle, vous devez utiliser des médicaments pour protéger le foie - hépatoprotecteurs;

- entrez dans votre régime les noix, les œufs, le soja, la viande rouge grasse. Ces produits sont la source des composés les plus importants pour le foie - les phospholipides indispensables à la construction des membranes des hépatocytes;

- si vous avez une condition médicale telle que le diabète, vous devriez étudier toutes les informations concernant les précautions à prendre lors de l'utilisation d'injections d'insuline, ainsi que l'activité physique et l'alimentation.

- pour l'obésité, choisissez un régime comprenant des aliments riches en protéines.

Il faut se rappeler que la maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Par conséquent, les mesures préventives n’ont toujours apporté que des avantages. En cas de malaise au niveau de l'hypochondre droit, vous devez immédiatement consulter un médecin, qui planifiera un examen approprié pour poser un diagnostic correct et exact.

Signes et méthodes de traitement de l'infiltration graisseuse du foie

L'infiltration graisseuse du foie (stéatohépatose) est une pathologie courante au cours de laquelle les cellules hépatiques naturelles sont remplacées par du tissu adipeux. Le diagnostic et le traitement précoces des modifications pathologiques aident à rétablir complètement le travail de l'organe endommagé.

Si vous ignorez les premières manifestations de la maladie, ne procédez pas à un traitement complet, le foie commencera à s’effondrer et à provoquer une cirrhose, qui aboutira le plus souvent au décès du patient.

Causes des changements pathologiques

L'infiltration graisseuse du foie se développe en raison d'une violation du métabolisme des graisses dans le tissu hépatique. La maladie progresse en raison d'une intoxication toxique, ainsi que d'un manque de vitamines et de minéraux essentiels.

Les causes suivantes de modifications du tissu hépatique sont distinguées:

  1. Dépendance à l'alcool. L'alcool éthylique, contenu dans les boissons alcoolisées, est le poison le plus puissant, le foie convertit et élimine. Avec des doses d'alcool importantes et régulières pénétrant dans l'organisme, celui-ci ne résiste pas à la charge accrue, ce qui entraîne une infiltration (sceau dans le tissu hépatique) et, par la suite, une stéatohépatose.
  2. Les changements pathologiques dans le côlon ou l'intestin grêle. Les maladies de l'intestin provoquent des violations de l'absorption des substances utiles, ce qui affecte l'état du foie.
  3. Un stress fréquent et prolongé, l'utilisation incontrôlée de stéroïdes, l'hyperfonctionnement des glandes surrénales augmentent la production de cortisol, ce qui augmente le taux de synthèse des graisses dans les cellules du foie.
  4. Additifs alimentaires et arômes, certains médicaments à structure complexe contiennent des substances toxiques difficiles à neutraliser.
  5. Diabète de type 2.

Une fonction hépatique adéquate dépend d'un régime complet et équilibré. Ainsi, des modifications pathologiques du corps peuvent commencer en cas de suralimentation systématique, d'abus d'aliments gras et frits, de régimes prolongés ou de jeûne.

Les problèmes de surpoids, lorsque tous les organes sont soumis à un stress accru, ainsi que les périodes de grossesse et de ménopause, accompagnés d'une augmentation hormonale, provoquent également l'apparition de la maladie.

Symptômes et méthodes de diagnostic

Le stade initial de la maladie est presque asymptomatique car les modifications du tissu hépatique ne font que commencer. Cependant, à mesure que la pathologie se développe, les symptômes deviennent prononcés.

On distingue les signes d'infiltration graisseuse suivants:

  • Gonflement du corps et des membres;
  • L'abdomen devient anormalement rond;
  • Nez d'amertume dans la bouche;
  • Le volume du foie peut atteindre cinq kilogrammes;
  • Nausée, accompagnée de vomissements, manque d'appétit;
  • Selles avec facultés affaiblies;
  • Amincissement et sécheresse de la peau;
  • Des augmentations significatives de la température corporelle sont possibles;
  • Douleur localisée dans la partie inférieure de l'hypochondre droit, qui augmente avec la palpation.

La survenue de ce symptôme indique le développement de modifications pathologiques du tissu hépatique. Par conséquent, dès les premières manifestations de la maladie, contactez l’institution médicale pour obtenir un diagnostic complet.

Les tests de diagnostic sont effectués en plusieurs étapes, chacune d’elles étant nécessaire pour confirmer la maladie:

Stéatose ou infiltration graisseuse du foie

La stéatose est le terme appelé infiltration graisseuse du foie. Au sens littéral, il s’agit de l’accumulation de graisse dans les cellules du foie. Cette maladie est considérée comme la plus répandue parmi toutes les hépatoses.

Il se produit en raison de la réaction du foie aux effets toxiques de divers types. En outre, certaines maladies et toutes sortes de pathologies sont à l’origine de ce processus. Il peut se développer en raison de la famine.


La stéatose dans les cas bénins se déroule sans douleur et peut être de courte durée. Les cas graves de la maladie sont extrêmement douloureux. La masse du foie augmente parfois jusqu'à cinq kilogrammes, bien que son poids atteigne normalement 1,5 kg. Les cas particulièrement graves peuvent entraîner une insuffisance hépatique et la mort. L'infiltration graisseuse est, en principe, réversible. Aujourd'hui, le traitement implique le respect scrupuleux du patient avec toutes les recommandations du médecin et l'abandon complet de la consommation d'alcool.


Causes du foie gras


La pathologie hante le plus souvent les personnes qui abusent de l'alcool. Selon la quantité d'alcool consommée, un niveau d'infiltration hépatique est observé.


Autres causes du foie gras:

  • Le diabète sucré;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal;
  • Surdosage de drogues;
  • La faim, la malnutrition;
  • Intoxication par les pesticides;
  • L'obésité;
  • La grossesse;
  • Maladies systémiques.

Symptômes d'infiltration graisseuse du foie


À bien des égards, les symptômes dépendent du niveau des dommages au foie. Aux stades initiaux, la pathologie peut être complètement asymptomatique. Chez de nombreux patients, parmi les signes, on peut noter une sensibilité à la palpation et une hypertrophie du foie. Symptômes standard de la maladie:

  • L'œdème;
  • La fièvre;
  • Douleur dans l'hypochondre droit;
  • Vomissements, nausées, perte d'appétit.

Diagnostic d'infiltration graisseuse du foie


L'infiltration graisseuse du foie peut être diagnostiquée par un médecin qualifié. Il porte une attention particulière aux personnes souffrant d'alcoolisme, de diabète, d'obésité. En outre, lors du diagnostic, le médecin s'appuie sur la présence de symptômes standard pour la pathologie. Pour confirmer le diagnostic, une analyse de sang et une biopsie par ponction sont effectuées.


Bien que l'état fonctionnel de l'organe soit nécessairement réduit en cas d'hépatose graisseuse, il est presque impossible, avec l'aide de tests de laboratoire standard, de confirmer ces troubles. Les patients, en tenant compte de l'étiologie, trouvent souvent des symptômes objectifs ou subjectifs associés à la maladie sous-jacente. Par exemple, la dystrophie graisseuse, qui se développe dans le contexte d’une intoxication chronique à l’alcool, est généralement caractérisée par une anorexie, un essoufflement et d’autres symptômes. Cependant, l'évolution clinique de la maladie est presque asymptomatique. Parfois, les patients se plaignent de douleurs et de lourdeurs dans le quadrant supérieur droit de l'abdomen, qui sont aggravées par les mouvements.


La douleur à la palpation dans la région du foie est extrêmement rare. Son apparence peut être associée à une accumulation active de graisse dans le foie en raison d'un alcoolisme ou de la décompensation du diabète. En cas d'hépatose graisseuse, le foie est souvent hypertrophié, mais tout dépend de la pathologie de fond. L'échogénicité du tissu hépatique dans le cas d'une hépatite grasse avec échographie peut être tout à fait normale (rarement élevée), mais il est difficile de distinguer ces modifications de la fibrose et de la cirrhose. Seules la tomodensitométrie (TDM) et l'imagerie par résonance magnétique peuvent dans la plupart des cas détecter une infiltration graisseuse du foie.


Au cours d'une échographie, les foyers peuvent être détectés sous la forme de zones à haute échogénicité, tandis que la tomographie par ordinateur permet de détecter les zones à coefficient d'absorption réduit. Mais même dans de telles situations, le diagnostic ne peut être confirmé que par une biopsie du foie par ponction sous contrôle informatique. Au fil du temps, les lésions peuvent changer ou disparaître. Par conséquent, si les études sont conduites en dynamique, en particulier dans le contexte du traitement, leur disparition probable n'est pas exclue, ce qui présente une grande valeur diagnostique.


À cet égard, il est possible de confirmer l'accumulation excessive de graisse dans le foie uniquement dans le cas d'un examen histologique d'échantillons de biopsie. Lorsque le foie est coupé avec de l'éosine ou de l'hématoxylane, des vacuoles vides se trouvent dans les hépatocytes, ainsi que le noyau déplacé à la périphérie de la cellule. Si une dystrophie graisseuse se forme en raison d'une intoxication alcoolique, une fibrose péricellulaire commence à se former en même temps que l'obésité des cellules hépatiques au goutte à goutte, une infiltration neutrophile des parties intradirectionnelle et interstitielle du foie, un gonflement (gonflement) des hépatocytes et le dépôt de corps hyalines de Mallory dans les cellules. En cas de dystrophie graisseuse, une augmentation du contenu en sérum des g-glutamyl transpeptidases est souvent constatée, ce qui est probablement associé à un abus d'alcool.


L'activité des phosphatases alcalines et des transaminases sériques est généralement légèrement élevée et les taux d'albumine, de bilirubine et de prothrombine sont souvent normaux.


La stéatose hépatique apparue sur le fond de l'obésité générale est l'une des causes les plus fréquentes d'augmentation de l'activité transaminase et souvent d'autres manifestations du syndrome métabolique (hypertriglycéridémie, hypercholestérolémie, etc.).


La dystrophie grasse se développe souvent chez des personnes sans aucune raison. En tout état de cause, il arrive parfois que les médecins ne trouvent tout simplement pas de raison explicable à sa formation. Cette maladie appartient à la forme idiopathique (cryptogénique).


Traitement du foie gras


En raison de la grande variété de raisons pour le développement de cette maladie, la systématisation du traitement est très difficile. Le traitement vise avant tout l’élimination ou la correction complète de la cause, à la suite de laquelle une infiltration graisseuse a commencé à se développer. Par exemple, une pathologie similaire, à l'origine de l'alcoolisme, est traitée par un rejet complet de l'alcool et l'observance d'une nutrition adéquate. Le foie dans ce cas peut récupérer en un mois.


Si la cause de l'infiltration graisseuse du foie est devenue un régime alimentaire malsain, vous devez toutefois suivre un régime alimentaire particulier contenant des protéines en quantité suffisante. Dans tous les cas, le traitement non aggravé doit être effectué en respectant le régime alimentaire et en prenant des médicaments qui permettent une fonction hépatique normale. D'excellents résultats sont démontrés par l'utilisation continue de Gepabene d'origine végétale.


De ce fait, la formation de bile et la sécrétion de bile est stimulée, les fonctions de l'organe sont améliorées. Il est recommandé que le patient après le traitement pendant un certain temps soit sous la surveillance d'un médecin.


Auto-traitement de la stéatose


Il faut savoir que l’infiltration graisseuse du foie peut être très bien traitée, mais seulement si les instructions du médecin sont suivies à la lettre.


Une personne qui souffre d’alcoolisme devrait assister à des réunions alcooliques anonymes périodiques. En outre, il existe aujourd'hui divers centres de réadaptation destinés à aider les alcooliques et leurs familles.


Dans la lutte contre l'excès de poids, vous devez choisir et suivre un régime qui ne limitera pas le patient en éléments nutritifs. En outre, pour suivre un régime, vous devez consulter des professionnels qualifiés.

Infiltration graisseuse du foie

Infiltration graisseuse, autrement hépatite graisseuse du foie, est l'accumulation de graisse dans les cellules parenchymateuses du foie. Ce phénomène est souvent une réaction du foie à diverses intoxications endogènes et exogènes (effets toxiques). Parfois, ce processus est associé à certaines maladies et états pathologiques du corps (par exemple, la famine). Cette infiltration du foie est une maladie assez grave, dans laquelle toutes les fonctions de cet organe sont réduites et peut avoir des conséquences très négatives.

Causes d'infiltration graisseuse du foie

Les causes les plus probables d’hépatose graisseuse sont les suivantes: maladies gastro-intestinales, voies biliaires, diabète de type 2, obésité, nutrition parentérale à long terme, pontage de l’anastomose intestinale, syndrome de malabsorption et maldigestion, entéropathie au gluten et autres maladies déterminées génétiquement. Intoxication alcoolique chronique, certains médicaments (corticostéroïdes, tétracyclines, œstrogènes, etc.), infections bactériennes, maladies systémiques, virus et un certain nombre d'autres maux et affections.

Souvent, la dégénérescence graisseuse du foie est associée à une dyskinésie de la vésicule biliaire, en particulier en présence d'une maladie des calculs biliaires. Il est bien connu qu'une pathologie évolutive sévère, par exemple une ischémie et ses complications, menace souvent un patient obèse, et qu'une infiltration graisseuse est une pathologie réversible lorsque la cause de son développement est éliminée et que les mesures médicales nécessaires sont prises. Il est très important de prévenir la formation de nécrose et d'inflammation, car leur traitement est beaucoup plus difficile.

Les facteurs contribuant à la formation du foie gras comprennent également: certains médicaments (tétracyclines, glucocorticoïdes, anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc.), des troubles de la digestion et de l'absorption, le syndrome de croissance bactérienne excessive dans l'intestin grêle. La dégénérescence graisseuse des hépatocytes (modérée) s'accompagne de divers maux et intoxications. Presque toutes les hépatites virales chroniques, et en particulier l'hépatite C, sont certainement accompagnées d'une dystrophie adipeuse de cet organe. L'infiltration graisseuse de cet organe peut également être une maladie génétique.

Symptômes d'infiltration graisseuse du foie

En cas d'hépatite graisseuse, l'état fonctionnel du foie diminue en règle générale. Compte tenu de l'étiologie des patients, il n'est pas rare d'identifier ceux ou d'autres symptômes objectifs et subjectifs associés à la maladie sous-jacente. Par exemple, la dystrophie graisseuse du foie, due à une intoxication chronique à l'alcool, est souvent caractérisée par un essoufflement, une anorexie et d'autres symptômes. L'évolution clinique de cette maladie est généralement asymptomatique. Parfois, il y a des plaintes de lourdeur, également une gêne dans le quadrant droit (supérieur) de l'abdomen, qui sont aggravées pendant le mouvement. Dans la région du foie, la sensibilité palpatoire est rare. Le foie dans l'infiltration graisseuse est souvent augmenté.

Comment traite-t-on l'infiltration graisseuse de cet organe?

Le traitement de cette maladie avec cette variété de raisons est difficile à prescrire. Le traitement doit avoir pour objectif d’éliminer les causes, d’arrêter les syndromes d’absorption et de digestion altérées, ainsi que de rétablir les fonctions du foie et du système biliaire. L'abus d'alcool, la prise de certaines drogues sont exclus.

Lorsque le facteur étiologique est éliminé, un traitement symptomatique est également déterminé, il est recommandé au patient de rester sous surveillance médicale pendant un an ou plus. Tous les 2 mois, vous devez évaluer l'état physique et le bien-être. 1 fois dans 3-4 mois pour mener des études de transaminases sériques; tous les six mois pour effectuer une échographie. Prolonger le traitement pendant un an ou plus.

Il est nécessaire dans tous les cas d’effectuer un traitement non contraignant pour le patient en utilisant des facteurs diététiques et des médicaments normalisant la fonction du foie ainsi que du système biliaire. Il convient de noter que, dans le traitement des patients présentant une infiltration graisseuse, l'utilisation de phospholipides essentiels est justifiée. Il n'est toutefois pas recommandé d'utiliser des statines, car elles n'ont aucun effet positif sur la teneur en graisse du foie.

Hépatite grasse du foie

L'hépatose graisseuse est une pathologie contre laquelle les cellules du foie (hépatocytes) contiennent des quantités anormalement élevées d'inclusions graisseuses, qui ne devraient pas se trouver chez une personne en bonne santé. La maladie est dangereuse car le processus de renaissance ne s’arrête pas là. La fibrose et la cirrhose de la glande se développent plus tard, entraînant une insuffisance hépatique et la mort. L'hépatose a plusieurs autres noms: stéatose du foie, dégénérescence graisseuse du foie, infiltration graisseuse du foie.

La pathologie appartient au groupe des maladies non alcooliques. Il se développe assez souvent en raison de troubles de l'alimentation et du mode de vie. Les statistiques des experts étrangers suggèrent que l’hépatose graisseuse du foie (ci-après GH) est diagnostiquée sur un tiers des représentants de la population urbaine.

Chez une personne en bonne santé, le fer ne contient pas plus de 1,5% de cellules lipidiques sur toute sa masse et aucune graisse n'est détectée lors de l'examen histologique. Si le nombre de cellules adipeuses augmente de 2 à 4% ou plus, des diagnostics au microscope optique permettent d’observer des baisses de graisse. Cela indique le développement de l'obésité hépatique. En cas d'augmentation du nombre de cellules adipeuses jusqu'à 25% de la masse totale de la glande, des études confirment la présence de gouttes adipeuses dans près de la moitié des hépatocytes.

Causes de la maladie

Les principaux facteurs de développement pour le développement des femmes en vie sont considérés comme une consommation d'alcool à long terme, le diabète et l'obésité. Autres causes d'hépatose graisseuse:

  • présence d'anastomoses intestinales de pontage;
  • nutrition parentérale prolongée face aux maladies chroniques graves et aux interventions chirurgicales;
  • syndrome de malabsorption;
  • Maladie de Wilson-Konovalov;
  • maladies d'origine infectieuse et virale.

L'obésité hépatique est souvent observée dans le contexte de pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, de maladies pulmonaires chroniques, de processus oncologiques et de maladies systémiques graves, qui se manifestent par une altération des réactions métaboliques dans le corps. Le ZHG peut également provoquer l'influence de produits chimiques et de médicaments toxiques pour le foie.

La liste des deux derniers groupes comprend:

  • substances à base de mercure;
  • le bore;
  • le brome;
  • le baryum;
  • le phosphore;
  • le chrome;
  • la taille;
  • médicaments hormonaux;
  • antibiotiques tétracyclines;
  • AINS.

La dystrophie peut se manifester sous la forme de combinaisons avec des processus inflammatoires de la vésicule biliaire, une dyskinésie biliaire et la formation de calculs dans le système biliaire. ZHG est un syndrome accompagnant l'évolution de l'hépatite virale. Rarement, la pathologie est retrouvée dans la période de port d'un enfant. Des cas de développement sans cause de la maladie sont connus.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Classification

La dégénérescence grasse du foie peut être alcoolique et non alcoolique (NZhBP), le cours - aigu et chronique. La forme aiguë de la pathologie survient dans le contexte de l'abus d'alcool et de drogues, ainsi que dans le contexte du port d'un enfant. La classification divise également la maladie en plusieurs groupes en fonction de la taille de la gouttelette de graisse prévalant dans le matériel biologique étudié:

  • forme de petites gouttelettes;
  • grosses gouttelettes;
  • version mixte.

Dans le premier cas, une étude histologique a confirmé la présence d’un grand nombre de gouttes de graisse de petite taille dans les cellules de la glande. Les noyaux d'hépatocytes sont localisés au centre. La deuxième variante se manifeste par la présence de grosses gouttelettes de dépôts graisseux dans les cellules avec un déplacement parallèle des noyaux vers la périphérie. La forme mixte, en règle générale, est caractérisée par la prédominance de variations de petites gouttes.

En 1982, la classification suivante de la dégénérescence graisseuse du foie est apparue:

  • focale disséminée - cette forme de la maladie ne présente généralement pas de symptômes graves;
  • sévère disséminé;
  • zonal - le processus pathologique se produit dans différentes parties d'un lobe de la glande;
  • diffuse.

S.D. Podymova a créé une classification de l'IG basée sur la gravité du processus pathologique et la taille des inclusions graisseuses dans les hépatocytes. Au grade 0, les petites plaques lipidiques sont localisées dans certains petits groupes de cellules hépatiques. La maladie de degré 1 est caractérisée par une obésité focale modérée des cellules hépatiques, avec la présence de gouttelettes de graisse moyennes et grosses.

Une stéatose hépatique de grade 2 se manifeste par une obésité diffuse modérée avec une prédominance de gouttelettes lipidiques petites, moyennes et grosses. Le degré 3 du processus pathologique est caractérisé par la présence de grosses inclusions graisseuses dans la plupart des hépatocytes et la formation de kystes lipidiques.

Mécanisme de développement

La pathogenèse de la lipidose hépatique (autre nom utilisé dans la pratique vétérinaire) n’a pas été complètement étudiée. Les scientifiques ont convenu que la personne en surpoids est impliquée dans le développement de la maladie. Cette théorie est liée au fait que tous les patients atteints d'obésité sur trois diagnostiquent les symptômes de l'hépatose du foie gras.

Ensuite, nous examinons plusieurs théories sur le développement de la maladie, qui sont suivies par les scientifiques et les hépatologues. La première suggère que l'excès de graisse pénètre dans le corps avec de la nourriture. Chez une personne en bonne santé, lors du traitement des lipides, des acides gras sont libérés. Dans les cellules du tissu adipeux, ils entrent dans la composition des triglycérides, mais en présence d'un excès d'acides gras sont libérés dans le sang et sont capturés par les hépatocytes.

La deuxième théorie est basée sur la violation du processus d'oxydation des acides gras ou améliorer leur production. Le résultat est une synthèse accrue des triglycérides. La troisième théorie parle de modifier le processus d'élimination des triglycérides des cellules du foie. Le résultat est une grande quantité d'acides gras et de lipoprotéines de basse densité. Selon cette dernière théorie, si une grande quantité de glucides pénètre dans l'organisme, ceux-ci sont envoyés aux cellules du foie, où ils peuvent être convertis en acides gras.

La première étape de la maladie est une infiltration graisseuse du foie. La prochaine est la formation de stéatohépatite, qui se caractérise par l'apparition de modifications nécrotiques inflammatoires dans les cellules de la glande. Le développement de la pathologie a le même mécanisme, qui ne dépend pas de la cause de l'obésité dans le foie. L'accumulation d'acides gras libres, observée au premier stade de la maladie, est à la base de la peroxydation lipidique. Ce dernier processus provoque la mort des hépatocytes. Les scientifiques affirment que la stéatohépatite, deuxième stade de la dégénérescence graisseuse, se développe rarement. Cela se produit généralement sous l'influence d'une utilisation à long terme d'un certain nombre de médicaments ayant un effet hépatotoxique.

Symptomatologie

L'hépatose grasse aiguë survient souvent chez les femmes. Il arrive que le patient découvre la présence de la maladie uniquement pendant le diagnostic, le tableau clinique n'étant pratiquement pas exprimé. Le médecin palpe un foie hypertrophié. Si des symptômes apparaissent, les patients se plaignent des manifestations suivantes:

  • douleur sourde juste sous les côtes;
  • lourdeur dans l'hypochondre droit et l'estomac;
  • accès de nausée et de vomissements;
  • constipation alternant avec la diarrhée;
  • mal de tête;
  • faiblesse, perte d'appétit, fatigue.

Chez la moitié des patients, le poids corporel augmente au-dessus des valeurs autorisées, ce qui indique la présence d'obésité à des degrés divers. Une augmentation de la taille du foie est un symptôme qui survient chez 85% des patients. La glande a une densité modérée, un bord arrondi clair. À la palpation, le patient se plaint d'une douleur accrue.

En outre, un spécialiste peut diagnostiquer une augmentation de la taille de la rate. Cela se produit plus souvent dans le contexte de changements dystrophiques sans alcool. Lors de l'examen des patients, ils détectent des varicosités sur le corps, une rougeur des paumes, caractéristique des dommages au foie, un jaunissement de la sclérotique avec une nuance de peau normale. Le tableau clinique de la stéatohépatose hépatique dépend du stade de la maladie dans lequel se trouve le patient.

Diagnostics

Les premiers signes de stéatose hépatique ne sont pas aussi prononcés; il est donc important de diagnostiquer l'évolution de la pathologie dans le temps. Cette maladie est considérée comme réversible. Il est donc recommandé de commencer le traitement immédiatement après le diagnostic. Un certain nombre d'études à des fins prophylactiques sont recommandées pour les groupes de population suivants dont la probabilité d'apparition de la maladie est extrêmement élevée:

  • alcooliques;
  • les personnes obèses;
  • les diabétiques et les patients présentant d'autres troubles métaboliques;
  • ceux qui ont des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal;
  • les femmes dans la période de porter un enfant;
  • hypertendus;
  • personnes menant une vie sédentaire.

Lors de la première visite chez le médecin, une histoire de la vie et de la maladie est recueillie. Le spécialiste palpe la région du foie et de la rate, examine la peau. En outre, des méthodes de diagnostic en laboratoire sont attribuées, notamment des tests sanguins cliniques généraux, l’urine et les fèces, la biochimie sanguine et la détection des marqueurs de l’hépatite virale. Une biopsie du foie est réalisée avec un examen histologique supplémentaire de la biopsie.

Données de laboratoire pour confirmer la présence d'un état pathologique:

  • augmentation des taux de GGT, légère augmentation des transaminases et des phosphatases alcalines;
  • une légère augmentation du nombre de bilirubine, parfois - la norme;
  • une petite diminution d'albumine, parfois - la norme;
  • taux de cholestérol élevé;
  • la triglycéridémie;
  • l'apparition d'urobilinogène dans l'urine.

Des méthodes de recherche sur le matériel informatique aideront à évaluer l’état de la glande, la présence de complications possibles, à établir un stade approximatif de la maladie, à réaliser un diagnostic différentiel: diagnostic par ultrasons des organes abdominaux, élastographie (évaluation du degré de fibrose du foie), hépatographie des radionucléides.

Les diagnostics différentiels nécessairement réalisés avec les maladies suivantes:

  • infections virales;
  • Maladie de Wilson-Konovalov;
  • hémochromatose génétique;
  • hépatite auto-immune.

Complications et conséquences

Le traitement opportun des hépatoses grasses du foie vous permet d’obtenir un résultat favorable. Il est particulièrement important d'éliminer les causes de la maladie. Le spécialiste peut penser à un pronostic défavorable pour le patient en cas de présence de zones de nécrose dans les tissus de la glande, avec développement de l'hypertension portale, dans le contexte de troubles du système immunitaire.

Si le patient est diagnostiqué avec une grosse forme de gouttelette, le pronostic est considéré comme plus favorable. Dans le cas de la présence de petites taches de graisse dans les cellules de la glande, vous devrez appliquer plus de force pour éliminer le problème.

Les complications d'une affection qui progressera en l'absence d'un traitement adéquat sont associées à la détérioration de la glande. L'un d'eux est la fibrose. Les cellules saines du corps meurent peu à peu et des éléments du tissu conjonctif apparaissent sur leur fond, ce qui modifie le fonctionnement du foie, car ils ne sont pas en mesure de faire face aux tâches. La cirrhose est une autre complication dangereuse. Malheureusement, son cours est irréversible.

Traitement

Découvrir et éliminer les causes de l’hépatose du foie est la première et la plus importante chose dans le traitement d’un état pathologique, car même une administration prolongée de médicaments ne sera pas efficace en cas d’influence constante sur le corps du patient de facteurs provoquants. Dans la forme aiguë de la maladie, le patient est nécessairement hospitalisé. Dans ce cas, le traitement à domicile ne suffira pas.

Si la cause de la pathologie était un empoisonnement, il est important de prendre des mesures pour nettoyer le corps du patient des poisons et des produits chimiques. En parallèle, la lutte contre le syndrome hémorragique, qui peut se développer dans le contexte d'une évolution aiguë du processus, accompagnée de symptômes d'intoxication, est en cours de restauration, ainsi que les indicateurs des ions potassium dans le sang.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés à partir de médicaments:

  • phospholipides - les représentants du groupe des hépatoprotecteurs, qui protègent les cellules du foie contre les effets négatifs, contribuent à la restauration rapide de la structure des cellules et de leurs membranes (Essentiale, Phosphogliv);
  • hépatoprotecteurs à base de plantes, qui contiennent des extraits d'herbes médicinales (Kars);
  • dérivés de sulfoaminoacides (Dibicore, Heptral).

Les médicaments à base d'acide thioctique sont prescrits, par exemple, Berlition. Le schéma thérapeutique consiste en 1 à 2 comprimés par jour pendant 30 à 60 jours (le schéma thérapeutique peut varier en fonction des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie). Dans les variantes sévères de la pathologie, Berlition est injecté dans une veine pendant 14 jours avec une transition supplémentaire vers la forme comprimé du médicament.

Il est recommandé de perfuser Heptral dans la veine au tout début du traitement. Essentiale prendre 2 capsules trois fois par jour pendant au moins 2 mois. Après le premier mois de traitement, continuez avec la moitié de la dose.

Hofitol est considéré comme un médicament efficace pour traiter la dystrophie du foie gras en association avec d'autres médicaments. L'ingrédient actif du médicament est l'extrait de feuille d'artichaut. Hofitol améliore la circulation des processus métaboliques dans le corps, a des effets cholérétiques et hépatoprotecteurs. Prendre le médicament devrait être 3 comprimés trois fois par jour pendant 21 jours.

Pour restaurer le foie, il est important de procéder à un traitement vitaminique. Les vitamines du groupe B, de l'acide nicotinique et de la vitamine E contribueront à accélérer l'élimination des substances toxiques présentes dans l'organisme, mais il est important de rappeler que la vitamine E ne doit pas être prise à fortes doses, car des études ont montré son impact négatif sur l'espérance de vie des patients pendant le traitement. La dose doit être minimale, favorable, sinon la vitamine E augmente le risque de développer des pathologies cardiovasculaires.

Les méthodes alternatives pour traiter les maladies du foie sont:

  • utilisation d'oxygène singulet;
  • thérapie de sangsue;
  • l'utilisation des ultrasons;
  • thérapie autohémozone.

Vous trouverez plus d’informations sur le traitement de l’hépatose graisseuse dans cet article.

Méthodes folkloriques

Effacer le foie de la graisse que les remèdes populaires ne fonctionnera pas. Les experts recommandent de combiner les recettes de la station thermale avec les éléments de la thérapie traditionnelle. Les produits, herbes médicinales et leurs combinaisons suivants sont considérés comme efficaces.

Citrouille au miel

Vous devriez choisir un fruit mûr de petite taille. La pointe est coupée, les graines sont enlevées. Le miel doit être versé dans la cavité (il est important qu'il ne soit pas confit), puis le haut de la citrouille est remis à sa place. Sous cette forme, la citrouille est tirée dans un endroit sombre à la température ambiante pendant au moins 10 jours. Après le temps, le miel est versé dans un bocal en verre et conservé au réfrigérateur. Prenez une cuillère à café trois fois par jour.

Citron

Trois fruits lavés, hachés et émincés en bouillie (avec la peau). Il faut verser de l'eau bouillante (0,5 l) et laisser insister pendant la nuit. Prendre devrait être 3-4 cuillères à soupe 4 fois par jour. Une fois le mélange terminé, vous devez faire une pause. La prochaine réception commence après 4 jours. Donc, répétez 3-4 fois.

Carotte

Jus obtenu à partir de gros légumes mûrs, vous devez boire le matin à jeun, à raison de 300 ml.

Os d'abricot

Chaque jour devrait être utilisé dans 5 noyaux de noyaux d'abricot. Cela aidera à saturer le corps avec des substances essentielles, des vitamines et des micro-éléments, à nettoyer le foie et à accélérer les processus métaboliques.

Herbes médicinales

La collection suivante est considérée comme efficace:

  • Millepertuis - 3 parties;
  • plantain - 3 parties;
  • camomille - 2 parties;
  • Eleutherococcus - 2 parties;
  • immortelle - 2 pièces.

Dans la collection résultante, sélectionnez 1 c. l et versez 300 ml d'eau bouillante. Une fois l'agent infusé, filtrer et boire une cuillère à soupe trois fois par jour pendant 2 mois. L'infusion n'est pas très agréable au goût, mais il est interdit d'ajouter des édulcorants.

Régime alimentaire et mode de vie

La correction du régime alimentaire est un autre point important pour le rétablissement rapide de la santé. Recommander à réduire la quantité de graisse provenant de la nourriture. Calories quotidiennes - dans la gamme de 2000-2100 kcal. Vous devriez boire au moins 2 litres d'eau par jour. Parmi les produits, il est préférable d'inclure dans le menu:

  • toutes sortes de chou;
  • les légumes verts;
  • poisson et fruits de mer;
  • Cannelle comme une épice couramment utilisée.

Il est important de renoncer complètement à l'alcool, aux aliments frits, à la margarine, afin de minimiser la consommation de sucreries, de fromages, de muffins, de mayonnaise et d'autres sauces en magasin. Il est nécessaire de contrôler les indicateurs de sucre et de cholestérol dans le sang.

Prévention de l'hépatose

Les mesures préventives sont les suivantes: réduction ou élimination des effets des produits chimiques, toxiques et autres sur le corps, alimentation équilibrée, lutte contre un mode de vie inactif, abandon des mauvaises habitudes, examen médical régulier et traitement rapide des pathologies chroniques du système hépatobiliaire.


Articles Connexes Hépatite