Hépatite graisseuse diffuse

Share Tweet Pin it

La maladie hépatique, caractérisée par l’accumulation de graisses simples dans les cellules normales et la dégénérescence des hépatocytes (cellules du foie) en graisse, est appelée hépatite grasse (stéatose, infiltration graisseuse, stéatohépatite, dégénérescence graisseuse). Dans la plupart des cas, la maladie a une évolution chronique.

L'hépatose graisseuse dans les premiers stades ne manifeste pas de symptômes. Le plus souvent, il est retrouvé par hasard lors d'une échographie planifiée. La maladie manifeste des phoques dans la structure du corps.

De nombreux patients confrontés à un diagnostic similaire sont intéressés par la question: «Les modifications hépatiques diffuses dues au type d'hépatose graisseuse, de quoi s'agit-il?». La maladie porte atteinte à la fonctionnalité de la glande productrice de bile et provoque de graves complications.

Développement d'hépatites graisseuses diffuses

L'hépatose graisseuse du foie est causée par divers facteurs: consommation excessive d'alcool, aliments gras, consommation de médicaments puissants, etc.

Le foie traite tout ce qui entre dans le corps. L'organe neutralise les poisons, substances toxiques qui, après filtration, sont converties en lipides simples. Si une personne a beaucoup d'aliments gras dans son alimentation, une autre dose de triglycérides est ajoutée aux lipides mis de côté. En conséquence, il y a un excès de graisse dans le parenchyme hépatique. Après un certain temps, les cellules hépatiques sont remplacées par des cellules graisseuses et la glande ne peut plus remplir ses fonctions (neutralisation des substances toxiques).

En conséquence, une stéatose diffuse du foie se développe et des graisses ressemblant à des vésicules s’accumulent dans le corps. Parfois, une infiltration graisseuse locale se développe, puis certaines parties de l'organe, comme l'un des lobules, sont affectées.

Avec l'hépatose graisseuse grasse du foie (HHP), la glande entière est affectée. Le degré de dommage est le plus souvent élevé. Pour évaluer l'état du corps, il est nécessaire de faire un diagnostic approfondi.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Les médecins distinguent les degrés de jrg suivants:

  • Zéro - caractérisé par de petits dépôts graisseux situés dans des groupes d'hépatocytes distincts.
  • Grade 1 - des foyers de graisse moyens et grands sont observés, éloignés les uns des autres (il peut y avoir beaucoup de zones touchées). Dans ce cas, le médecin diagnostique une stéatose grasse).
  • 2 degrés - les foyers moyens et grands sont modérément exprimés, le volume des accumulations graisseuses augmente, le tissu conjonctif commence à se développer. C'est ainsi que se manifeste l'obésité intracellulaire.
  • Étape 3 - les zones du tissu conjonctif deviennent plus claires, elles peuvent se terminer par des cordons fibroblastiques, la quantité de graisse dans les cellules augmente. À ce stade, le risque de fibrose augmente.

Ainsi, au cours du développement du VPH, l’accumulation de lipides dans les cellules du foie revêt une grande importance. Dans le foie, des graisses simples se déposent, les hépatocytes commencent à dégénérer. Au fil du temps, le corps a formé des zones de tissu adipeux, qui augmentent progressivement. À mesure que le processus se développe, le fer cesse de remplir sa fonction principale (neutralisation des substances toxiques). Les cellules adipeuses peuvent également renaître, ce qui menace la fibrose (prolifération du tissu conjonctif), la cirrhose.

Causes des changements dystrophiques

Un foie en bonne santé ne contient pas plus de 5% de lipides. Avec des lésions d'organes diffuses, ce chiffre double. Dans certains cas, la proportion de graisse est d’environ 50%.

Les modifications hépatiques diffuses dues au type de stéatose surviennent pour les raisons suivantes:

  • Mauvaise nutrition. La consommation de plats gras ou à cuisson rapide augmente le risque de maladies du foie, du pancréas, etc.
  • Troubles métaboliques.
  • Maladies de la glande thyroïde. En violation de la fonctionnalité de cette glande commencent à produire des hormones qui accélèrent la formation de lipides.
  • Le diabète. Cette pathologie est associée au surpoids. Des concentrations élevées de glucose et de lipides dans le corps affectent négativement le foie.
  • Alcoolisme L'éthanol, contenu dans les boissons alcoolisées, détruit les hépatocytes, viole la fonctionnalité du corps et provoque des maladies.
  • En surpoids. Une grande quantité de graisse autour du tour de taille est dangereuse pour la santé.
  • Acceptation de médicaments puissants. Les agents antibactériens sont considérés comme les plus nocifs pour la glande productrice de bile. Par conséquent, lors de leur administration, le foie doit être protégé.
  • Mode de vie sédentaire.
  • L'utilisation de produits végétaux et laitiers avec un rejet complet de la viande provoque une violation du métabolisme des glucides.
  • Régimes stricts.
  • Rayonnement. Selon les statistiques, l’hépatite graisseuse diffuse (DGH) est plus souvent diagnostiquée chez les citadins présentant un rayonnement de fond accru.
  • Maladies du tube digestif à évolution aiguë ou chronique.

Les troubles du métabolisme des graisses sont souvent dus à la malnutrition. En outre, le métabolisme des lipides est perturbé lorsque le corps n'est pas suffisamment saturé en protéines (chez les végétariens), en excès d'aliments gras, en glucides rapides dans le régime alimentaire et en régimes stricts.

Le risque de HPV augmente avec une diminution de la production d'acides choliques (acides biliaires) et une violation de l'absorption de lipides par les hépatocytes.

L'hépatose graisseuse n'est pas exclue en cas de déficit en thyroxine (l'hormone thyroïdienne principale). En outre, la cortisone et l'aldostérone (hormones surrénales) affectent l'état du foie.

Signes distinctifs de différents types d'hépatose

Les modifications hépatiques de type hépatose peuvent se manifester par des symptômes inexprimés ou avoir une évolution latente. Pour identifier une maladie insidieuse dans le temps, vous devez savoir comment elle se manifeste et pouvoir la distinguer d'un type d'hépatose chronique, lipidique ou cholestatique.

Signes d'hépatite graisseuse diffuse:

  • des nausées;
  • lourdeur dans le côté droit;
  • foie élargi.

Parfois, la maladie ne se manifeste pas, puis des symptômes modérés apparaissent pendant la période d'exacerbation.

La forme chronique de stéatose est accompagnée des symptômes suivants:

  • coloration de la peau, muqueuses de couleur jaune;
  • douleur sourde dans l'hypochondre droit;
  • léger élargissement du foie.

La dystrophie graisseuse s'accompagne d'une faiblesse générale, d'une douleur sourde à droite sous les côtes, d'une légère augmentation de l'organe.

L'hépatite cholesthésique se manifeste par des démangeaisons cutanées, une couleur jaune, une décoloration des matières fécales, un assombrissement de l'urine, de la fièvre, une augmentation du foie.

Tests de diagnostic

Pour identifier une hépatite graisseuse diffuse, il est nécessaire de mener diverses études. Tout d'abord, le patient donne du sang pour révéler la concentration de globules rouges (globules rouges). Cet indicateur peut diminuer avec le développement de l'anémie.

En outre, il est nécessaire d’analyser le sang pour déterminer le taux de plaquettes et de leucocytes (globules blancs). En règle générale, avec la stéatose, le niveau de plaquettes diminue, ainsi que le nombre de globules blancs et la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Lorsque la bilirubine augmente, la quantité d'albumine est faible et la concentration d'AsAT (aspartate aminotransférase) et d'ALAt (alanine aminotransférase) est augmentée. Cependant, ces indicateurs ne sont pas spécifiques et, avec leur aide, il est impossible d'établir un diagnostic d '«hépatose graisseuse diffuse».

L'hépatomégalie est détectée par la palpation, mais l'échographie et l'IRM constituent le principal facteur de diagnostic de la DGG. Au cours de l'échographie, vous pouvez déterminer les causes des processus pathologiques et identifier l'étendue de la lésion. Plus de détails sur les signes échographiques peuvent être trouvés ici. De plus, à l’aide d’une échographie, le médecin détermine s’il faut ou non recourir à des procédures invasives.

La biopsie est la méthode de recherche la plus informative. Il peut être utilisé pour différencier le JG, l'hépatite C chronique, la granulomatose et l'hépatite réactive non spécifique. Au cours de l'étude des cellules de biopsie au microscope, on peut observer comment les cellules du foie se transforment en cellules adipeuses. Dans le même temps, le contenu des cellules s'éclaircit, leur taille augmente, les mitochondries sont endommagées.

Tactique de traitement

Les modifications diffuses dans le foie par type d'infiltration graisseuse ne sont traitées par aucune méthode spécifique. L'objectif principal de la thérapie est d'éliminer les facteurs négatifs qui provoquent des dommages à la glande. Il est important d’accélérer la régénération du corps, d’éliminer les substances toxiques et de corriger les processus métaboliques.

Pour le traitement du JHP, des substances synthétiques et végétales utilisées pour restaurer les hépatocytes créent une barrière protectrice pour les cellules. Les hépatoprotecteurs sont généralement utilisés à cette fin.

Dans le cadre d'une thérapie complexe, un régime alimentaire est utilisé. Le patient doit adapter son régime alimentaire pour accélérer la restauration des tissus hépatiques normaux. Il est recommandé de commencer le traitement immédiatement après le diagnostic.

En plus des médicaments, vous pouvez utiliser des remèdes populaires, mais seulement après approbation du médecin. La thérapie complexe comprend des médicaments, une alimentation, un exercice modéré. Le patient doit effectuer une série d'exercices spéciaux pour lutter contre l'obésité (principale cause de l'HPH).

Les médicaments

Pour soigner la stéatohépatose, utilisez les médicaments suivants:

  • Phospholipides essentiels: Essentiale, Phosphogliv, Essliver Forte, etc. Ces médicaments protègent les hépatocytes des effets négatifs.
  • Acides sulfamiques: Méthionine, Hepral, Taurine. Ces médicaments stabilisent la membrane cellulaire, empêchent la mort prématurée des cellules.
  • Préparations médicinales à base d'ingrédients à base de plantes: Kars, Liv 52 et autres. Ils empêchent la destruction des membranes des cellules hépatiques et l'introduction de virus et de toxines dans leur cytoplasme.

Pour éliminer la sensation de douleur dans le foie, diluer la bile et faciliter son écoulement, une préparation à base de plantes appelée Holosas est utilisée. La posologie standard est de 1 c. À thé 30 minutes avant les repas.

Pour éliminer les toxines de la glande formant la bile, des complexes de vitamines et des compléments alimentaires sont utilisés. En règle générale, le cours thérapeutique dure 2 à 3 mois.

Pour le nettoyage du foie avec stéatose, on utilise des vitamines du groupe B (notamment de l'acide nicotinique). L'acide pangamique (B15) améliore l'absorption de l'oxygène et prévient la pollution du foie. Sources de vitamine B15: noyaux d'abricot, levure de bière, riz brun, riz germé, citrouille, melon d'eau.

De plus, des complexes de vitamines contenant de la taurine sont utilisés. Cette substance a un effet hypolipidémique et antioxydant. La taurine est impliquée dans la formation des phospholipides, améliore la circulation sanguine de l'organe, dilue la bile. Les médicaments contenant de la taurine sont pris pendant 4 à 8 semaines, à raison de 2 à 4 g par jour. La posologie finale est déterminée par le médecin.

Médecine populaire

Le traitement de la stéatohépatose peut être effectué à l'aide de remèdes populaires. Avec l'aide de la cannelle, vous pouvez réduire la quantité de tissu adipeux dans le foie et dans tout le corps. Cette épice aide à réduire le cholestérol, réduit l'appétit.

Le curcuma a un effet antioxydant, provoque la production de bile, adoucit les calculs biliaires. Cette épice fait partie de la drogue végétale Holagol. La durée du traitement avec ce médicament est de 3 à 6 semaines.

Le chardon-Marie est une plante populaire pour traiter les maladies du foie et du système biliaire. Le médicament facilite l'élimination des acides biliaires, supprime le spasme de la vésicule biliaire, stimule la synthèse des protéines dans le foie, restaure sa structure.

Pour le traitement de la stéatose, divers thés et produits à base de plantes sont utilisés pour aider à éliminer l'excès de graisse de la glande et du corps tout entier.

Recettes populaires populaires pour JHP:

  1. Les noix de pin mangent 5 g par jour, elles ont un effet bénéfique sur les hépatocytes.
  2. Il est recommandé de boire du thé à la menthe, de la mélisse, du thé vert et de la décoction d'églantier. Ces boissons détruisent les cellules graisseuses, les éliminent du corps. En outre, lorsque stéatose infusion utile de stigmates de maïs.
  3. Lorsque DGG a recommandé l’utilisation quotidienne d’aneth, de persil, de laitue, etc., les verts ont un effet bénéfique sur le foie et sont utilisés en tant que traitement supplémentaire.
  4. Le jus de carotte fraîchement pressé est recommandé chaque matin à jeun pendant un demi-verre. De cette façon, la stéatohépatose peut être prévenue.
  5. Pour normaliser la taille du foie, appliquez l'infusion de citron. Pour sa préparation, 3 citrons sont broyés avec du zeste, de l'eau bouillante est versée dans un volume de 500 ml et infusés pendant 5 à 6 heures. Le matin, vous devez diviser la boisson en 3 doses et boire tout au long de la journée. Le traitement dure environ 3 jours, puis vous devez faire une pause de 4 jours et répéter la procédure.

Lorsque JHP est recommandé tous les jours d'utiliser des fruits secs, des artichauts (pas plus de 30 g). Ces produits normalisent le métabolisme et provoquent la combustion des graisses.

Régime alimentaire

La dystrophie grasse nécessite des changements de mode de vie, y compris un régime alimentaire. Le patient doit limiter la quantité de lipides qui pénètrent dans l'organisme afin que les substances déjà accumulées dans le foie soient consommées plus rapidement. Le régime le plus efficace à un stade précoce de la maladie, lorsque les graisses sont déjà accumulées dans les cellules du foie, mais que les hépatocytes ne sont pas encore nés.

En outre, il convient de prêter attention à la méthode de cuisson des produits. Il est nécessaire d'abandonner les aliments frits, de manger à la vapeur ou bouillis. Dans le menu, vous devez exclure les viandes grasses, le poisson, les conserves, les produits fumés, les légumineuses, les champignons, les tomates, les oignons frais, l'ail. Devrait abandonner le café, le cacao, les boissons gazeuses. Il est recommandé de boire du thé faible avec une quantité minimale de sucre, de l’eau filtrée sans gaz.

Le menu pour DGG comprend les produits et plats suivants:

  • fromage cottage faible en gras;
  • le kéfir;
  • gruau d'avoine, de sarrasin, de semoule ou de riz sur l'eau;
  • fromage à pâte dure (faible en gras, épicé);
  • des soupes aux légumes ou au lait (écrémé);
  • œufs durs à la coque (pas plus d'un jaune).

Le régime alimentaire est la base du traitement de l'hépatose graisseuse. Sans restrictions gastronomiques, la restauration de la structure du foie est presque impossible.

Les verts augmentent la fonctionnalité de la glande formant la bile. Avec son aide, le corps est rapidement libéré de l'excès de graisse.

Lorsque JHP est recommandé d'utiliser des aliments contenant de grandes quantités d'acide pantogamique: le riz brun et son son, le melon, la pastèque, la levure de bière.

Pour stimuler les processus métaboliques, il est recommandé d'utiliser des fruits séchés. Chaque jour, vous devez manger au moins une demi-poignée.

Le thé vert contient des antioxydants qui protègent la glande des effets nocifs des toxines et des radicaux libres. Avec DGG, il est recommandé de boire 400 à 600 ml de cette boisson.

Les médecins conseillent de boire entre 80 et 100 ml de jus de carotte fraîchement pressé à jeun. Avec cette boisson, la récupération des hépatocytes est plus rapide.

Prévisions et conséquences

Le foie est un organe capable de récupérer de manière autonome si le patient mène une vie saine. Cependant, avec JHP, la condition de la glande se détériore de manière significative. La fonctionnalité du tube digestif est altérée, la probabilité de stagnation de la bile, la cholécystite (inflammation de la paroi de la vésicule biliaire) et la formation de concrétions augmentent. Le pancréas est soumis à un stress important, une pancréatite (inflammation du pancréas) peut se développer. De plus, le système immunitaire est affaibli, le patient devient vulnérable aux infections d'origine virale.

Lorsque la DGG perturbe l'irrigation sanguine du foie, le tissu conjonctif se développe. La fatigue augmente après un stress physique et mental modéré, les capacités mentales (pensée, orientation spatiale, mémoire, attention, etc.) diminuent.

Pour prévenir l'HCG, vous devez être attentif à votre santé, bien manger, abandonner ses mauvaises habitudes, être physiquement actif, se protéger contre les intoxications (industrielles, médicaments). Si les nausées et la gravité du foie se développent sur une longue période, il est nécessaire de consulter un médecin qui effectuera un diagnostic approfondi et déterminera la tactique de traitement.

Hépatose du foie: comment traiter, le diagnostic, les signes, les changements diffus, combien dangereux, combien vivent?

L'hépatose est une maladie chronique. Il est associé aux phénomènes de cellules dystrophiques. L'inflammation des cellules est absente, cependant, le principal signe d'hépatose graisseuse dans le foie est la conversion d'hypocytes (cellules hépatiques normales) en cellules grasses. En conséquence, le métabolisme est perturbé. La maladie est difficile à détecter à un stade précoce en raison des signes implicites de la maladie. Et aussi c'est difficile à éradiquer.

Types d'hépatose

L'hépatose est caractérisée par des changements de taille, de structure et de métabolisme dans le foie. Une maladie qui affecte le fonctionnement de tout l'organisme a plusieurs types. La classification est basée sur les signes de la maladie:

  1. Pointu C'est la forme classique de la maladie dans laquelle il y a dystrophie toxique. Les modifications de la structure du foie sont causées par l'exposition à des substances toxiques, le plus souvent à l'alcool. Dans d'autres cas, les poisons pénètrent dans le corps contre la volonté de la personne - champignons dangereux, nourriture de mauvaise qualité.
  2. Fat Aussi connu sous le nom de stéatose. C'est une forme chronique d'hépatose. Il se produit en raison de l'obésité du foie et des changements dans sa structure. Si la maladie commence, le risque de développer une cirrhose est élevé. La pathologie chronique des organes est le plus souvent causée par l'abus d'alcool.
  3. Pigment C'est une maladie héréditaire. La manifestation de la maladie commence dès le plus jeune âge. Révélez-le sur la jaunisse chronique. La structure du foie quand cela n’est pas sujet au changement.
  4. Cholestatique. Cette forme se manifeste par l’échec de l’écoulement de la bile ou par son faible afflux vers le duodénum. Au niveau cellulaire, une toxicité biliaire du foie se produit. Survient le plus souvent chez les femmes enceintes. Si vous attrapez la maladie, elle deviendra une hépatite, par exemple B.
  5. Les changements diffus dans le foie sont le développement d'un processus pathologique conduisant à un dysfonctionnement de la glande. Déterminée après une échographie de la partie abdominale.

Ci-dessous, nous parlerons de la forme grasse de la maladie.

Stade de la maladie de l'hépotose

À la suite de la maladie, de simples graisses commencent à s'accumuler dans les cellules du foie - l'hépatite, par exemple, C. En conséquence, une dystrophie de leurs fonctions est observée et le tissu renaît en graisse. En conséquence, le foie est incapable d'éliminer les substances toxiques du corps. L'hépatose grasse a 3 étapes:

  1. Les foyers d'accumulation. Les cellules adipeuses commencent à s'accumuler à certains endroits du tissu du film. Dans ce cas, les distances qui les séparent sont faibles, ils sont situés en tas.
  2. Le processus de croissance Les cellules accumulées commencent à augmenter considérablement la superficie de leurs possessions. Entre eux se développe le tissu conjonctif.
  3. Formation de lésions. Au lieu d'accumulation de masse graisseuse, un tissu conjonctif fort se forme. Cela conduit à une obésité encore plus grande des organes internes, en plus du foie lui-même.

Causes et symptômes de l'hépatose graisseuse du foie

La maladie a une forme chronique, de sorte que son apparition et son développement nécessitent une malnutrition systématique et à long terme, des toxines fréquentes dans le corps.

La maladie survient pour les raisons suivantes:

  • une consommation importante de boissons alcoolisées;
  • trop manger;
  • la présence de diabète;
  • grande quantité de glucose dans le sang.

Ces facteurs contribuent à augmenter les concentrations dans le sang:

Comme le foie est un filtre du corps, il n'a pas le temps de recycler une grande quantité de substances nocives - elles commencent à s'accumuler.

Dégénérescence grasse du foie

Faites attention! Un rayonnement de fond défavorable agit également comme cause d'hépatose.

Les signes et symptômes suivants sont caractéristiques de la dégénérescence graisseuse du foie ou du changement diffus:

  • dysbactériose;
  • légère perte de vision;
  • lourdeur dans le côté droit;
  • pulsion émétique;
  • peau pâle.

Les facteurs présentés vous permettent d’en apprendre davantage sur la maladie. Dans le cas d'une hépatite grasse du foie, les symptômes apparaissent vivement après un certain temps. Mais ils le font rapidement, alors vous ne pouvez pas vous tromper. Il est important que le diagnostic de la maladie soit établi le plus tôt possible. Pour cela, vous devez utiliser des ultrasons.

Traitement de la maladie du foie gras

Dès que les symptômes de la maladie sont détectés devant les médecins et le patient, la question se pose de savoir comment traiter l'hépatose du foie gras. Le traitement est réduit aux actions suivantes qui doivent être effectuées ensemble:

  1. Réduire le poids du patient s'il est en surpoids.
  2. Ajustez le système d'alimentation.
  3. Abaissez les niveaux de triglycérides et de cholestérol avec le sucre.
  4. Éliminer la consommation de boissons alcoolisées.

Le premier aura besoin de la drogue:

  1. Réduire la sensibilité à l'insuline. Avec cela, les médecins cherchent à réduire le nombre de cicatrices et la dystrophie.
  2. Réduire la quantité de graisse dans le sang. Lopid est couramment utilisé pour cela. Étant donné que l'hépatose graisseuse est causée par des cellules adipeuses, vous devez vous en débarrasser, faute de quoi le traitement ne sera pas guéri.

Vous pouvez réduire le poids du corps à l'aide d'un régime alimentaire, ainsi que par le biais d'un entraînement physique.

Il est conseillé de combiner ces éléments afin de brûler plus activement les calories, dont le nombre devrait être réduit. Le médecin et recommande fortement de changer le mode de vie pour un prompt rétablissement. Ceci s'applique à tous les facteurs:

Si le travail est sédentaire, alors vous devez vous déplacer davantage. Les traitements traditionnels ne seront pas non plus superflus.

Système nutritionnel approprié pour l'hépatose

Puisque la maladie est exprimée par l'abondance de cellules graisseuses dans le foie, il convient de s'en débarrasser en modifiant le menu. Ceci est nécessaire pour que le corps ne stocke pas de graisse, mais le brûle. Ceci est une nutrition réduite avec hépatose grasse du foie et les interdictions qui en résultent.

Il est interdit de manger la malbouffe suivante, par exemple:

  • aliments frits et gras;
  • aller à l'extrême et mourir de faim, en essayant de réduire considérablement le poids;
  • appliquer des médicaments de perte de poids.

Faites attention! L'apport alimentaire diététique devrait avoir une quantité minimale de graisse.

Traitement du foie gras

La première règle - il ne peut pas mourir de faim, car cela va changer le métabolisme. L'apport alimentaire suivant ne sera pas entièrement transformé en énergie - certains seront transformés en graisse. Et le traitement ira à l'égout. Assez avec la maladie pour laisser tomber 500−700 grammes. dans une semaine.

En ce qui concerne le traitement médicamenteux, les comprimés doivent être pris avec prudence, car ils ont un effet négatif sur les tissus du foie et ils sont déjà affaiblis.

En cas d'hépatose graisseuse du foie, le menu et le régime alimentaire doivent être basés sur les règles suivantes:

  1. Mangez des aliments riches en protéines.
  2. Menez une vie active sans manger d'aliments riches en matières grasses.
  3. Utilisez des médicaments contenant des vitamines B12 et de l'acide folique, ainsi que d'autres outils utiles pour améliorer la digestion.
  4. Il y a des aliments finement hachés qui sont cuits à la vapeur.

Par exemple, vous pouvez considérer le numéro de la table des aliments 8 sur le lien.

Une bonne alimentation devrait aider à éliminer les graisses du corps et des médicaments pour prévenir les modifications hépatiques diffuses, telles que les hépatoses graisseuses. Avec le bon traitement, la forme aiguë de la maladie devrait disparaître et le foie devrait se rétablir.

Régime alimentaire avec des changements diffus dans le foie

Description au 14 septembre 2017

  • Efficacité: effet thérapeutique dans 2-3 mois
  • Conditions: de 3 à 24 mois
  • Coût des produits: 1300-1400 roubles par semaine

Règles générales

Les changements diffus dans le foie sont un concept collectif, impliquant des changements dystrophiques dans les cellules (hépatocytes) et la structure du foie de nature différente. La principale méthode de diagnostic des modifications diffuses et de leur évaluation est l'examen échographique du foie (échographie). Les signes de modifications diffuses sont l’hétérogénéité de la structure tissulaire du foie, l’augmentation de la taille des organes, l’augmentation de la densité électronique du parenchyme, la perturbation du tirage des vaisseaux sanguins et la consolidation des voies périportales. Les changements diffus dans le foie sont différents. Les modifications fibrotiques les plus courantes du parenchyme, les modifications du tissu sclérotique, la dégénérescence graisseuse, l'hypertrophie du foie.

Les maladies contribuant au foie, au diabète sucré, à la cholécystite, aux dommages toxiques au foie, à l'alcoolisme, à l'obésité, à une alimentation irrationnelle / irrégulière et à la présence de parasites dans le foie sont les causes des modifications hépatiques diffuses. Les manifestations cliniques dépendent de la gravité des modifications diffuses et du degré d'insuffisance hépatique. Le plus souvent, les symptômes cliniques sont absents ou légers. Dans certains cas, il peut se manifester de la douleur et de la lourdeur dans l'hypochondre droit, une fatigue accrue, une sensation de faiblesse, une amertume dans la bouche et une augmentation de la température.

Le traitement dépend de la cause des modifications diffuses dans le foie, de leur nature et de leur gravité. Mais quelles que soient les causes et la nature du régime, des modifications diffuses du foie constituent un élément essentiel du traitement. La nutrition des patients présentant des lésions hépatiques diffuses est basée sur le tableau de traitement n ° 5 et ses variantes. Le régime fournit au corps du patient tous les éléments nutritifs les plus importants, une normalisation du métabolisme des graisses / cholestérol, une amélioration de la sécrétion de bile et une épargne du foie des facteurs d’impact néfastes.

À cette fin, le régime alimentaire se limite aux matières grasses (principalement des graisses animales réfractaires), au sel (pas plus de 6 à 9 g / jour), aux conserves, aux saucisses, aux légumineuses, aux muffins, aux produits laitiers gras, aux jaunes d’œufs, aux fast food, produits semi-finis, produits riches en bases de purines - levure, sous-produits (foie, rognons, langue), hareng, sardines, sprats, cacao, chocolat, champignons de porcini séchés, fruits de mer.

Les produits alimentaires ayant un effet irritant prononcé sont également limités - substances extractives (bouillons de viande / de poisson forts), aliments séchés frits et fumés, produits contenant beaucoup d’huiles essentielles (oignon vert, oignon, radis, navet, radis, ail).

La base du régime devrait être constituée de viande et de poisson cuits à faible teneur en matière grasse, de bouillons de légumes et de soupes aux céréales, de produits laitiers à faible teneur en matière grasse, de céréales, de craquelins blancs, de légumes, d’œufs à la coque, et non de thé et de compote sucrés. Il est important d'inclure dans l'alimentation des aliments riches en substances lipotropes qui protègent les cellules du foie de la dégénérescence graisseuse et réduisent le risque de calculs de cholestérol dans la vésicule biliaire. Les composés lipotropes sont riches en produits contenant des fibres, phytostérols, acides gras polyinsaturés et lycétine, qui sont contenus en grande quantité dans les huiles végétales de maïs, d’olive, de lin et de tournesol.

Les principales méthodes de cuisson sont la cuisson au four, la cuisson à l’ébullition et la rôtissage, ce qui permet de préserver le foie. La cuisson par friture n'est pas autorisée. Nutrition fractionnaire.

Un régime avec des modifications hépatiques diffuses devrait inclure des aliments ayant un effet anti-protecteur. Ceux-ci comprennent: l'huile de chardon, les artichauts (feuilles), les graines et l'huile de citrouille, la réglisse et le millepertuis. S'il n'est pas possible de les prendre sous forme naturelle, vous pouvez prendre des médicaments à base de ces médicaments - Silimar, Karsil, Legalon, Tykveol, Peponen, Gépabène, Tsinarix, Extrait d'artichaut, Hofitol, ainsi que des protéines de protection de l'hépatite d'origine animale obtenues à partir de foie d'animaux - Srépar, Hépatosan, Erbisol, Prohepar.

Les phospholipides (Essliver Forte, Phosphogliv) et les dérivés d’acides aminés (Heptral, Heptor), les acides gras (Ursosan, Ursoliv, Ursodez, Ursofalk) sont largement prescrits, de même que les suppléments diététiques (LIV52, Dipana, Milon 10), les préparations homéopathiques et les programmes immunitaires, les traitements immunitaires et immunitaires, les traitements immunitaires et immunitaires, ainsi que les programmes immunitaire

Le traitement avec hepaprotectors est fondamental. Les médicaments de ce groupe constituent la base de la thérapie pendant les périodes d’exacerbation, et quand une rémission survient, ils ont un effet de soutien.

Produits autorisés

Le régime pour les changements diffus dans le foie comprend des soupes végétariennes avec l'addition de légumes, de céréales et de nouilles sans friture. Le pain est autorisé à manger hier ou le remplacer par de la chapelure. Pour les plats principaux, vous pouvez utiliser des variétés diététiques de viande rouge (veau, boeuf) et de viande de volaille (poulet, dinde) et de lapin. La viande est pré-bouillie, puis des méthodes de cuisson approuvées sont utilisées.

Parmi les poissons, les variétés à faible teneur en matière grasse (goberge, morue, sandre, merlan bleu, navaga, merlu, brochet, carpe) à l'état bouilli / cuit au four sont préférées. Les légumes autorisés peuvent être mangés cuits au four, cuits à l'étouffé ou bouillis sous forme de salade, assaisonnés d'huile végétale ou de jus de citron de légumes frais au beurre.

Parmi les épices utiles herbes de jardin - aneth et persil. Il est permis d'inclure dans la ration de chou aigre, courge, purée de pois verts, ragoût de légumes.

Œufs de poulet uniquement sous forme d'omelette à la vapeur ou à la coque. Produits laitiers faibles en matières grasses / produits laitiers (kéfir, fromage cottage, acidophilus, yogourt) sont autorisés. La crème sure et le beurre ne peuvent être utilisés que sous leur forme naturelle comme assaisonnement pour des plats préparés.

En accompagnement, différentes céréales sont autorisées, les céréales dans lesquelles doivent être bien cuites, qui peuvent être servies avec des sauces faites maison (crème sure, légumes et produits laitiers). Autorisé à utiliser des fruits non acides / baies sous forme de kissels, gelées, compotes.

Pour le dessert, utilisé miel, confiture, marmelade, guimauve. Parmi les boissons, il est utile d'inclure des tisanes, une infusion de dogrose, de l'eau de table sans acide carbonique, des jus de légumes dans l'alimentation.

Hépatose du foie - symptômes et traitement, y compris l'hépatose graisseuse du foie

Quel est le foie hépatose

Les symptômes de l'hépatose dépendent de la cause de la maladie. Cependant, l'insuffisance hépatique, la jaunisse et les troubles digestifs sont communs à tous les hépatoses. Le diagnostic d'hépatose comprend l'échographie de la vésicule biliaire, du foie et des voies biliaires, l'IRM du foie et la biopsie. Il existe une forme aiguë et chronique d'hépatose. Cependant, la forme la plus commune de la maladie est l'hépatose graisseuse.

Types d'hépatose

Allouer l'hépatite acquise et héréditaire.

Hépatites acquises, c'est-à-dire développés au cours de la vie sous l’influence d’un certain nombre de facteurs:

Hépatose héréditaire causée par un défaut dans les gènes:

Causes de l'hépatose du foie

Les causes d'hépatose sont divisées en deux groupes: externes et héréditaires.

Les causes d'hépatose graisseuse du foie comprennent:

  • abus d'alcool;
  • maladie de la thyroïde;
  • diabète sucré;
  • l'obésité.

Les causes d'hépatose toxique du foie comprennent:

  • intoxication avec de fortes doses d'alcool ou de ses substituts;
  • intoxication toxique;
  • toxicomanie;
  • champignons et plantes toxiques.

L'hépatose héréditaire se développe lors de troubles métaboliques du foie.

Les facteurs suivants entraînent une exacerbation de l'hépatose héréditaire:

  • le stress;
  • le jeûne;
  • boire de l'alcool;
  • régime hypocalorique;
  • exercice excessif;
  • infections graves;
  • chirurgie traumatique;
  • prendre des antibiotiques;
  • utilisation de stéroïdes anabolisants.

Hépatose grasse du foie: traitement, symptômes, causes, stades, diagnostic, régime alimentaire, pronostic et prévention

Cela se produit lors de la réduction de la quantité de substances impliquées dans le traitement des graisses. En conséquence, la formation de phospholipides à partir de graisses, de bêta-lipoprotéines, de lécithine et de graisses se dépose dans les cellules du foie.

À mesure que le processus progresse, le foie perd sa capacité à neutraliser les toxines. Les cellules adipeuses peuvent se transformer, entraînant une fibrose, puis une cirrhose du foie. En règle générale, l'hépatose graisseuse du foie se présente sous une forme chronique.

Causes de l'hépatose du foie gras

Les principales causes d'hépatose graisseuse comprennent:

  • l'obésité;
  • maladies métaboliques;
  • l'hypodynamie;
  • trop manger;
  • végétarisme en violation du métabolisme des glucides;
  • régimes de perte de poids;
  • déficit en alpha-antitrypsine corporelle;
  • traitement antiviral pour le VIH;
  • une surdose de vitamine A;
  • maladies des organes de la sécrétion interne;
  • abus systématique d'alcool;
  • exposition aux radiations;
  • maladies du système digestif.

En outre, la prise à long terme de certains médicaments entraîne une hépatose graisseuse:

  • la cordarone;
  • le diltiazem;
  • tétracycline expirée;
  • tamoxifène.

Les facteurs contribuant au développement de la maladie sont:

  • produits alimentaires semi-finis et de la malbouffe;
  • hypertension artérielle;
  • diabète sucré;
  • la goutte;
  • l'athérosclérose;
  • la grossesse
  • transport du virus de la papillomatose humaine.

L'une des raisons du développement d'une hépatite graisseuse du foie peut être une altération hormonale du corps de la femme pendant la grossesse. Influences et excès alimentaires, caractéristiques des futures mères.

Stades du foie gras

Selon le degré d'accumulation de lipides et le volume des lésions hépatocytaires lors du développement des hépatoses graisseuses du foie, il existe 3 étapes:

Étape 1

Des foyers distincts d'agrégats de cellules riches en triglycérides (mélanges de glycérol et d'acides gras) apparaissent.

Étape 2

Caractérisé par une augmentation de la surface des foyers et le début de la croissance du tissu conjonctif entre les hépatocytes.

Étape 3

Les zones du tissu conjonctif sont clairement visibles et la zone d'accumulation de cellules adipeuses est très grande.

Symptômes du foie gras

Hépatite grasse pendant une longue période sans symptômes.

La plupart des patients ne font pas attention aux premiers signes de la maladie, à savoir:

  • des nausées;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • lourdeur ou malaise à droite sous les côtes;
  • l'alopécie;
  • diminution de la capacité de travail;
  • détérioration de la coordination.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes suivants apparaissent:

  • nausée persistante;
  • douleur au côté droit sous les côtes;
  • la constipation;
  • fatigue accrue;
  • des ballonnements;
  • manifestations allergiques;
  • éruption cutanée;
  • vision floue;
  • intolérance aux aliments gras.

Si l'hépatose hépatique n'est pas traitée, les symptômes de cirrhose et d'insuffisance hépatique apparaissent:

  • changement de comportement;
  • jaunisse;
  • la monotonie de la parole;
  • la faiblesse;
  • aversion pour la nourriture;
  • ascite;
  • violation de la coordination.

Diagnostic du foie gras

Un diagnostic préliminaire d’hépatose graisseuse peut être établi sur la base des antécédents et des plaintes du patient. Pour confirmer le diagnostic, des méthodes d'examen instrumentales sont utilisées: échographie, imagerie par résonance magnétique et calcul, biopsie. Le taux de cholestérol dans le sang du patient est souvent élevé.

Traitement du foie gras

Pour obtenir un effet positif dans le traitement de l’hépatite graisseuse, un régime strict et des mesures visant à réduire le poids corporel, contribuant à éliminer les graisses des hépatocytes, réduisent le risque de développement concomitant d’une inflammation du foie et de la formation de tissu conjonctif. En plus d'examiner la nutrition et d'arrêter la consommation d'alcool, il est montré aux patients qu'ils prennent des médicaments du groupe des hépatoprotecteurs.

Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement de l'hépatose grasse du foie:

Préparations à base d'ingrédients à base de plantes:

Préparations phospholipidiques essentielles:

Préparations à base d'acide alpha lipoïque:

Préparations améliorant les propriétés de viscosité du sang:

Également nommé:

  • préparations de taurine;
  • hépatoprotecteur "Heptral;
  • préparations de sélénium;

S'il n'y a pas de calculs dans les conduits hépatiques, des médicaments cholérétiques sont prescrits:

  • Vitamines du groupe B pour éliminer les graisses du foie;
  • Antioxydants: Vitamines A et E.

Si le patient a le diabète, il a besoin de la consultation d'un endocrinologue pour prescrire des médicaments anti-sucre ou de l'insuline. Lorsque des taux élevés de triglycérides sont détectés dans le sang, des médicaments appartenant au groupe des statines (lovastatine, atorvastatine) ou des fibrates (clofibrate, bezafibrat) sont prescrits.

De plus, d'autres méthodes de traitement sont prescrites:

  • traitement par ultrasons;
  • irradiation intraveineuse de sang par laser;
  • phytothérapie;
  • Hirudothérapie

Régime alimentaire pour hépatose grasse du foie

Une personne chez qui on a diagnostiqué une hépatose grasse du foie doit reconsidérer complètement son mode de vie et son régime alimentaire, dans lesquels il est nécessaire d’éliminer la consommation de graisses animales.

Dans le même temps, les aliments devraient inclure des aliments qui aident à dissoudre les graisses déposées dans le foie. Manger devrait être 5 fois par jour, en petites portions, afin de réduire la charge sur le foie.

  • produits laitiers gras: crème sure, crème, fromage;
  • boissons gazeuses;
  • pain blanc;
  • aliments frits;
  • saucisses;
  • poulets de chair sous n'importe quelle forme;
  • la margarine;
  • la mayonnaise;
  • l'alcool;
  • les pâtes;
  • les champignons;
  • bonbons et brioches;
  • restauration rapide;
  • radis;
  • nourriture en conserve;
  • plats épicés.
  • légumes bouillis, cuits à la vapeur ou cuits à la vapeur;
  • omelettes à la vapeur;
  • poisson bouilli et compote, viande maigre;
  • le lait;
  • œufs à la coque;
  • des bouillies;
  • thé vert;
  • le persil;
  • l'aneth;
  • soupes laitières et végétariennes;
  • 1% de kéfir ou de yaourt.

Il est conseillé d’inclure autant que possible dans le régime alimentaire des produits contenant de la vitamine B15 (acide pantogamique):

  • pousses de riz;
  • le melon;
  • la pastèque;
  • citrouille;
  • noyaux d'abricots;
  • son de riz et riz brun;
  • levure de bière.

Chaque matin, vous devez commencer avec un verre de jus de carotte, qui aide les cellules du foie à se rétablir.

Pronostic et prévention des hépatites graisseuses

Le pronostic de l'hépatite graisseuse est favorable. Les premiers résultats du traitement commencé de manière opportune deviennent visibles après 2-4 semaines.

La prévention de l’hépatose graisseuse du foie doit être conforme aux règles suivantes:

  • contrôle du poids;
  • activité physique suffisante;
  • restriction d'alcool;
  • une alimentation saine;
  • prendre des médicaments uniquement sur ordonnance.

Symptômes de foie hépatose

Les symptômes d'hépatose chronique au stade initial ne sont pas exprimés, mais au fil du temps, les signes d'insuffisance hépatique augmentent progressivement. À mesure que la maladie se développe, le patient peut ressentir les symptômes désagréables suivants:

  • se sentir fatigué;
  • sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • la faiblesse;
  • des nausées et des vomissements;
  • constipation et flatulence;
  • intolérance aux aliments gras;
  • distension abdominale;
  • sensation de douleur dans l'abdomen.

L’apparition de l’un de ces signes indique la transition de l’hépatose à un stade dangereux. L'hépatose du foie est une cause fréquente de cirrhose et même de cancer du foie. Vous devez donc porter une attention particulière à l'apparition de ces symptômes et consulter rapidement un médecin.

Les symptômes de l'hépatose aiguë du foie se développent rapidement. La maladie se manifeste sous la forme de troubles digestifs, accompagnés d'une intoxication grave et d'un ictère. Au stade initial de la maladie, la taille du foie augmente légèrement. Lorsque la sonde est molle, la taille des percussions de l'organe diminue et la palpation devient impossible.

Diagnostic de l'hépatose du foie

Quel médecin devrait être consulté pour l'hépatose:

Ils révèlent la présence de différentes lésions dans le foie et prescrivent le traitement nécessaire.

Le diagnostic de l'hépatose commence par l'exclusion d'autres pathologies du foie. Pour ce faire, une analyse de sang est effectuée afin de déterminer les antigènes ou les anticorps anti-hépatite virale, les échantillons biochimiques du foie, les analyses de selles et d'urine pour les pigments biliaires et les coagulogrammes.

Diagnostic pour lequel vous devriez vérifier le foie:

  • obésité viscérale abdominale;
  • résistance à l'insuline;
  • hyperinsulinémie;
  • microalbuminurie;
  • troubles de l'hémostase.

L'échographie du foie et de la vésicule biliaire est une méthode assez informative au premier stade du diagnostic, ce qui permet de détecter les modifications morphologiques et structurelles du foie. Aux ultrasons, on observe un grossissement uniforme du foie, une augmentation diffuse de sa densité, tout en maintenant son uniformité, etc. Des informations plus détaillées peuvent être obtenues en utilisant l’imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie.

En TDM, on détecte une diminution diffuse prononcée des indices densitométriques du parenchyme hépatique et, en règle générale, une augmentation de la taille de l'organe. Il est possible d'identifier des zones limitées d'infiltration graisseuse entourées d'un tissu hépatique inchangé. Le diagnostic final d'hépatose peut être confirmé par une biopsie du foie, sauf contre-indication.

Plan général pour le diagnostic de l'hépatose:

  • analyse de l'historique de la maladie et des plaintes;
  • analyse de l'histoire de la vie;
  • analyse des antécédents familiaux;
  • examen de la peau, identification de la douleur lors de l'examen du foie, du pancréas et de la rate;
  • test sanguin clinique;
  • test sanguin biochimique;
  • coagulogramme;
  • analyse d'urine;
  • test sanguin pour l'hépatite virale;
  • coprogramme;
  • analyse des matières fécales sur les œufs du ver;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • Scanner des organes abdominaux pour une évaluation plus détaillée de l'état du foie;
  • oesophagogastroduodénoscopie;
  • biopsie du foie;
  • élastographie - étude du tissu hépatique en début de grossesse.

Traitement de l'hépatose du foie

La tactique de traitement de chaque type d'hépatose est déterminée par son étiologie. Les patients présentant des symptômes d'hépatose aiguë sont hospitalisés. Lorsque l'empoisonnement est nécessaire dès que possible de mener des mesures thérapeutiques visant à accélérer l'élimination des toxines.

En outre, le traitement d'urgence vise à lutter contre le syndrome hémorragique, l'intoxication et les faibles taux de potassium dans le sang. En pathologie sévère, la nomination de corticoïdes et le traitement de l'insuffisance hépatique.

L'un des détoxifiants naturels les plus puissants est l'acide alpha-lipoïque (thioctique), capable d'éliminer pratiquement tous les poisons présents dans le corps. Les médecins recommandent de prendre de l'acide thioctique pour protéger le foie, en particulier le Thioctacid. Il est disponible à la fois en ampoules de Thioctacid 600T et sous forme de comprimés à libération rapide de Thioctacid BV, ne contient aucune impureté - lactose, cellulose, amidon, propylène glycol.

L’acide thioctique, de par sa composition, participe activement au travail du foie - il lie et élimine les métaux lourds et les toxines du corps, réduit le stress oxydatif, restaure les cellules du foie - les hépatocytes. En outre, en normalisant le métabolisme des graisses, l’acide thioctique protège le foie de la dégénérescence graisseuse de l’hépatose.

Hépatose chronique

En cas d'hépatose chronique du foie, il est important de prévenir les effets nocifs du facteur actif, la consommation d'alcool est interdite. On prescrit au patient un régime alimentaire faible en gras et riche en protéines animales.

Les facteurs lipotropes tels que le chlorure de choline, l’acide lipoïque, l’acide folique sont recommandés. Assigné à la vitamine B12 et à la préparation avec un extrait d'hydrolysat de foie - "Sirepar". Dans le traitement de l'hépatose chronique, les corticostéroïdes sont prescrits. Les patients ont besoin d'une surveillance médicale.

Hépatite grasse non alcoolique

Dans le traitement des hépatoses grasses non alcooliques, l’importance principale est accordée au respect du régime alimentaire et à un effort physique modéré. Une diminution de la quantité totale de lipides et de glucides dans le régime, ainsi qu'une augmentation des doses de protéines, entraînent une diminution des lipides dans le foie. Également en cas d'hépatose sans alcool, la nomination de stabilisateurs de la membrane et d'hépatoprotecteurs est indiquée.

Maladie alcoolique du foie

Le traitement de la maladie alcoolique du foie comprend également le respect d'un régime alimentaire et l'exercice modéré, mais le principal facteur thérapeutique est le rejet complet de l'alcool.

Hépatose héréditaire

Les hépatoses héréditaires exigent le respect de leur santé. Ces patients devraient choisir un travail qui exclut le stress physique et mental intense.

La nourriture doit être saine et variée et inclure toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Deux fois par an, vous devez prescrire un traitement aux vitamines du groupe B. Les traitements de physiothérapie et de sanatorium pour l'hépatose héréditaire ne sont pas indiqués.

La maladie de Gilbert

La maladie de Gilbert ne nécessite pas de mesures thérapeutiques spéciales - même en l'absence de traitement complet, le taux de bilirubine se normalise généralement spontanément à 50 ans. Certains experts pensent que, dans la maladie de Gilbert, l'hyperbilirubinémie nécessite l'utilisation constante d'agents réduisant temporairement le taux de bilirubine (phénobarbital).

Des études cliniques prouvent que cette tactique n’améliore pas l’état du patient, mais conduit à des troubles dépressifs. Le patient est convaincu qu'il souffre d'une maladie grave et incurable qui nécessite un traitement constant.

Tout cela se termine souvent par de graves troubles psychologiques. Dans le même temps, l'absence de la nécessité de traiter la maladie de Gilbert crée chez les patients une vision positive de leur pathologie et de leur état.

Syndrome de Criggler-Nayar

Dans le traitement du syndrome de Criggler-Nayar de type 1, seules la photothérapie et la procédure de transfusion de remplacement sont efficaces. Dans le traitement du deuxième type de maladie, des inducteurs enzymatiques (phénobarbital) et une photothérapie modérée sont utilisés avec succès. Un excellent effet thérapeutique contre la jaunisse du lait maternel se traduit par une alimentation artificielle. L'hépatose pigmentaire héréditaire restant dans la conduite de mesures thérapeutiques n'a pas besoin.

Traitement des remèdes populaires contre l'hépatose

Les remèdes populaires sont efficaces dans le traitement de l'hépatose du foie s'ils sont utilisés en même temps que le traitement principal. L'une des plantes médicinales les plus efficaces est le chardon-Marie, que l'on peut acheter en pharmacie. L'herbe hachée est ajoutée aux repas ou prise dans une cuillère à café de 1-2 fois par jour avec de l'eau.

Sur la base de l'extrait de chardon-Marie, le médicament Legalon a été créé. Le principe actif est la silibinine, qui renforce les membranes cellulaires des cellules du foie et empêche la pénétration de toxines dans celles-ci.

Hepatoprotector Legalon favorise l'activité du foie, la régénération de ses cellules et a un effet anti-inflammatoire. L'outil est utilisé non seulement pour le traitement de l'hépatose, mais également pour la prévention. Legalon réduit les effets négatifs des produits d'origine animale à forte teneur en matières grasses, ainsi que de l'alcool.

Cirepar et Essentiale Forte sont d'autres moyens efficaces.

Il existe un certain nombre de remèdes populaires efficaces pour aider à guérir l'hépatose du foie.

Diagnostic et traitement des hépatites graisseuses du foie

L'hépatose est une maladie du foie qui repose principalement sur un trouble métabolique des hépatocytes (cellules) du foie, dans le contexte duquel se développent des modifications dystrophiques des hépatocytes. Les changements dystrophiques conduisent au remplacement de cellules hépatiques fonctionnelles dans le tissu adipeux.

L'hépatose graisseuse se produit lorsque les hépatocytes du foie accumulent des graisses, des graisses complexes, pour les transformer en cellules adipeuses. L'hépatose graisseuse est un processus réversible qui peut être prévenu avant que des processus irréversibles puissent commencer dans le corps. La tâche principale du patient souffrant d'obésité du foie, dès que possible de faire attention aux symptômes des manifestations visuelles et internes. Consultez un médecin et commencez un traitement efficace avec des méthodes médicales de traitement en combinaison avec des aliments diététiques et des traitements possibles en médecine traditionnelle.

Le processus de dégénérescence des cellules du foie en graisse

L’hépatite graisseuse, l’obésité hépatique, les modifications dystrophiques des cellules hépatiques sont toutes synonymes du processus d’accumulation de triglycérides (graisses simples) dans les cellules hépatiques.

Sous l'influence de l'alcool, des aliments gras et fumés, des médicaments, d'un mode de vie paresseux, sont des facteurs qui conduisent tôt ou tard à une hépatite graisseuse. Les toxines qui pénètrent dans le corps sont peut-être l’un des facteurs et des causes les plus dangereux de l’hépatose graisseuse. Les substances toxiques, les toxines pénètrent directement dans le foie.

Le foie est un organe qui comporte de nombreuses fonctions, dont l'une est la transformation, la décomposition, la neutralisation. Toute substance, un produit qui pénètre dans le corps, est strictement contrôlée par le foie, ce qui les transforme en simples graisses en les dissociant. Avec un flux constant d'excès de graisse, l'accumulation de graisse dans le foie est inévitable, l'hépatose du foie est l'étape suivante dans le développement d'un diagnostic défavorable.

L’accumulation de graisses simples dans les hépatocytes du foie commence progressivement leur processus de transformation dystrophique en tissu dense et gras. Le tissu dense gras devient une barrière importante à la fonctionnalité normale du foie pour neutraliser les substances toxiques et conduit rapidement à un dysfonctionnement du foie.

La dysfonction hépatique évolue en processus fibreux du tissu hépatique (formation de tissu cicatriciel). À la suite d'une fibrose développe une cirrhose du foie. La cirrhose du foie, une maladie assez difficile à traiter avec un rétablissement final, dans les formes avancées est fatale. La prolifération du parenchyme conjonctif (tissu hépatique) capture les cellules et les remplace complètement. C'est pourquoi il est si important de reconnaître l'hépatose dans les premiers stades du développement du foie.

Le développement de l'hépatose comporte trois étapes:

  1. La première étape de l’hépatose graisseuse est l’apparition de foyers d’accumulation de graisses simples, de cellules adipeuses. Les cellules adipeuses peuvent être localisées dans les lésions focales à de petites distances les unes des autres. La première étape est le processus de formations diffuses d'hépatoses graisseuses.
  2. La deuxième étape de l'hépatose graisseuse est le processus d'augmentation substantielle de la zone d'accumulation de cellules hépatiques, la première prolifération de tissu conjonctif entre hépatocytes.
  3. La troisième étape de l’hépatose graisseuse - le processus de formation de zones prononcées de tissu conjonctif fibreux, une accumulation importante de cellules adipeuses.

Obésité et autres causes d'hépatose

Pour éliminer la maladie, il faut d'abord rechercher la cause de la maladie et essayer de l'éliminer complètement. Le but du traitement dépend de la cause principale de la maladie. L'obésité, l'une des causes caractéristiques de l'hépatose du foie, conduisant à une fibrose et à une cirrhose du foie. Considérez les différentes causes qui conduisent à la transformation du tissu hépatique normal en graisse.

Causes de la maladie en raison de la graisse métabolique, métabolisme des lipides. Les troubles du métabolisme lipidique comprennent:

  • Diabète de type 2 (patients insulino-dépendants);
  • Obésité de grade 2-3;
  • Augmentation anormale des lipides sanguins (hypertriglycéridémie).

Le foie est le filtre de notre corps pour neutraliser les effets toxiques. Toutes les substances antagonistes, les toxines emprisonnées dans le corps, subissent une procédure de neutralisation et de décomposition. En cas de débordement de telles substances, le foie cesse de s’acquitter de cette fonction. L'utilisation excessive et systématique de boissons contenant de l'éthanol (alcool) conduit à une hépatose grasse.

La cause de la maladie hépatose du foie, sont, y compris les facteurs de rayonnement dans les zones défavorables avec des niveaux élevés de rayonnement de fond.

Une consommation excessive de graisses dans les aliments, une passion excessive pour les sucreries, la viande grasse, le poisson, les aliments fumés provoquent une violation du métabolisme des lipides dans le corps, y compris chez les personnes qui ne consomment pas suffisamment de protéines dans leur alimentation quotidienne.

Il peut sembler étrange que l'hépatose du foie puisse également se produire pendant le jeûne, mais le jeûne, comme un régime alimentaire malsain, provoque une violation du métabolisme des lipides et conduit également à une hépatose du foie. Les mères de jeunes filles doivent faire attention à ce que la soif d'un modèle, pas rarement l'apparence anorexique entraîne de graves conséquences de la réaction du corps.

L'hépatite médicamenteuse est une forme d'hépatose associée à une utilisation à long terme de médicaments ayant un effet antibactérien, en d'autres termes, des médicaments du groupe des antibiotiques.

En prenant des antibiotiques sous le contrôle obligatoire d'un médecin, il est impératif de suivre un régime dont le régime devrait inclure des antibiotiques, des substances qui protègent la flore intestinale et bactérienne en bonne santé du corps.

Un autre facteur important et la cause de l'hépatose est l'action excessive des hormones surrénaliennes, des maladies du système endocrinien, du déficit en thyroxine et de l'hormone thyroïdienne. Les préparations d'aldostérone, de cortisol et de corticostérone prescrites sont prises sous contrôle constant par dosage afin d'éviter toute possibilité de diagnostic - hépatose du foie.

Symptômes d'hépatose graisseuse

Il est impossible de dire sans équivoque sur les symptômes de l'évolution de la maladie de l'hépatose du foie. Les symptômes caractéristiques de la maladie peuvent apparaître différemment selon le stade de la maladie. Dans la plupart des cas, à un stade précoce, vous ne pouvez remarquer qu'un léger inconfort dans le corps, vis-à-vis des organes du système digestif. L'apparition de dépôts de graisse dans la zone latérale des cuisses, la région de l'abdomen, l'apparition d'un deuxième menton et d'autres signes d'obésité qui ont commencé. Chaque stade est caractérisé par l'un ou l'autre des signes, le plus complexe et pas toujours réversible, est le troisième degré d'obésité hépatique qui, en plus de la fibrose du tissu hépatique, se développe sur toute la surface du foie par le tissu conjonctif qui capture les cellules hépatiques et conduit à la cirrhose du foie.

Considérez les symptômes cliniques courants de l’hépatose graisseuse:

  • Lourdeur dans l'hypochondre droit (la localisation du foie);
  • Douleur sourde dans l'hypochondre droit (atteinte hépatique primaire);
  • Attaques de douleur aiguë dans l'hypochondre droit (processus de fibrose, de cirrhose du foie);
  • Violations de la vision (diminution de la bonne acuité visuelle);
  • État général de dépression;
  • Somnolence pendant la journée;
  • Insomnie la nuit;
  • Bouts de nausée;
  • Vomissements réflexes avec un goût amer dans la bouche;
  • Indigestion (dysbiose, diarrhée);
  • Type d'éruption cutanée Urticaire;
  • Tonus de peau terne (pâleur).

Seule une forme hépatique aiguë et sévère se manifeste habituellement dans la symptomatologie de la maladie, les stades primaires sont asymptomatiques ou avec des symptômes qui peuvent souvent être confondus avec une suralimentation festive "normale", des rhumes et des maladies respiratoires.

Méthodes de diagnostic de l'hépatose

C'est peut-être à ce moment-là, lorsque vous avez lu cet article, que vous avez remarqué des signes d'hépatose. N'hésitez pas, consultez votre médecin.

Le diagnostic le plus courant est une échographie du foie, qui montre des modifications caractéristiques du foie dans le sens d'une augmentation de la taille et d'une bonne échogénicité de l'organe. L'échogénicité de tout organe du corps aux ultrasons montre les processus inflammatoires se déroulant dans l'organe malade.

Le médecin vous prescrira un diagnostic incluant:

  1. Échographie du foie, capture les signes d'écho de l'hépatose graisseuse, une augmentation de l'organe.
  2. La biopsie hépatique est une ponction du tissu hépatique, prise en insérant une aiguille spéciale munie d'un embout pour recueillir une partie minimale du tissu du tissu hépatique affecté. L'intervention est réalisée avec une anesthésie de l'hypochondre droit (injection d'anesthésique). Un résultat positif sur l'hépatose du foie est la détection des cellules graisseuses. Une mauvaise coagulabilité dans le sang constitue une contre-indication à une biopsie. Un test de coagulabilité dans le sang est nécessairement effectué sur tous les patients avant de procéder à une ponction. Coagulabilité sanguine médiocre - saignement possible au moment de la ponction du tissu hépatique, après la période de procédure.
  3. La tomodensitométrie CTM vous permet d’identifier les zones du foie élargies et affectées.
  4. IRM - Imagerie par résonance magnétique utilisant le phénomène physique de la résonance magnétique nucléaire dans l'étude des organes et des tissus internes.

Grossesse et hépatose du foie

L'hépatose graisseuse survient pendant la grossesse, en raison du fond hormonal de la femme, à savoir des défaillances du système hormonal du corps. L'utilisation de quantités excessives de nourriture au moment de la grossesse, une cause essentielle de la possibilité de maladie hépatique. Le fait de trop manger, qui menace d’une hépatite grasse aiguë chez une femme enceinte, est brièvement écrit dans la terminologie médicale sous le nom de OZHGB. L'hépatose graisseuse aiguë entraîne de graves complications pendant la grossesse. Décès possible des femmes pendant le travail et l'accouchement.

La période dangereuse d'hépatose graisseuse s'observe entre 29 et 38 semaines de grossesse. Ces termes sont conditionnels, car la maladie peut se manifester dans les premiers stades de la grossesse, avant la 29e semaine.

Les signes ictériques de la maladie pendant la grossesse sont l’un des plus importants:

  • Jaunissement de la peau;
  • Sclérotique de couleur jaune;
  • Les blancs des yeux ont une teinte jaune;
  • Léger cal;
  • Urine foncée (la couleur du thé fort);
  • Faiblesse générale;
  • Malaise;
  • Amertume dans la bouche;
  • L'apparition de brûlures d'estomac avec une manifestation constante;
  • Bouts de nausée;
  • Vomissements avec et sans bile;
  • Inconfort dans l'hypochondre droit, sensation de lourdeur, douleur sourde;
  • Diminution de l'appétit.

Pour l’un des symptômes possibles de la jaunisse, il est nécessaire de consulter un médecin qui observe une femme enceinte tout au long de sa grossesse, pour obtenir des conseils et un traitement complémentaire.

Recommandations pour le traitement des hépatites graisseuses

Pour changer votre vie habituelle et pas tout à fait correcte dans une consommation excessive de sucreries, de graisses, d’alcool, l’absence de charge sportive est la première étape pour récupérer de l’obésité du foie. Le traitement de l'hépatose du foie gras est une nutrition adéquate et le respect d'un régime alimentaire particulier. Moins les matières grasses, l’alcool, les toxines seront ingérés, l’effet maximal sera pendant le traitement. Pour soulager le foie de la graisse, la tâche principale du patient pour l'obésité du foie.

Il est préférable que les aliments diététiques commencent au tout début du développement de la maladie de l'hépatose, mais vous ne devez pas présumer qu'avec l'obésité à un degré plus élevé, vous devez abandonner le régime et ne prendre que des médicaments.

La diète combat efficacement les triglycérides (graisses simples) et les empêche de perturber les fonctions normales de traitement et de neutralisation du foie.

Les aliments diététiques dans le diagnostic de l'hépatose du foie doivent être bouillis ou cuits à la vapeur, les plats cuits au four sont autorisés. Consommation d’au moins 1,5 litre de liquide par jour, sans compter les compotes, les gelées, les tisanes et autres boissons bues. Toutes les boissons ne doivent pas être gazéifiées. Le gaz affecte les flatulences dans le tractus gastro-intestinal, ce qui nuit à la fonctionnalité de l'estomac et du foie. Surtout, n'oubliez pas cela au moment de la grossesse pour les femmes. Le sel avec la nutrition diététique est minimisé.

Tout ce qui concerne les produits est FAT, un pourcentage élevé de contenu doit être exclu.

Aliments à exclure du diagnostic d'hépatose graisseuse:

  • Fromage cottage;
  • Crème sure;
  • Fromages à pâte dure;
  • Le porc;
  • Le canard;
  • Oie;
  • Les bourgeons;
  • Les cerveaux;
  • Agneau;
  • Som;
  • Le maquereau;
  • Vomer;
  • Sterlet;
  • Hareng;
  • Glosick;
  • Le capelan;
  • Les légumineuses;
  • Les haricots;
  • Oignons et oignons verts;
  • L'ail;
  • Les radis;
  • Oseille;
  • Les épinards;
  • Toute conservation;
  • Les cornichons;
  • Champignons sous n'importe quelle forme;
  • Produits à base de farine;
  • Gâteaux;
  • Du chocolat;
  • Brioches;
  • Tartes;
  • Le cacao;
  • Boissons gazeuses;
  • Thé fort;
  • Café sans lait;
  • Épices;
  • Bouillons de viande et de poisson;
  • Chou blanc;
  • Assaisonnements;
  • Le sel;
  • Alcool

Toutes les boissons et les plats cuisinés doivent être à la température ambiante. La consommation de froid est strictement interdite dans le diagnostic de l'hépatose du foie.

Les aliments qui doivent être inclus dans le régime:

Tous les aliments doivent être non gras, faibles en gras, avec un pourcentage minimum de matière grasse.

  • Le kéfir;
  • Fromage cottage;
  • Le yogourt;
  • Crème sure;
  • Le lait;
  • La semoule;
  • Gruau, son;
  • Gruaux de sarrasin;
  • Le riz;
  • Fromage à pâte dure;
  • Soupe au lait;
  • Soupe de légumes;
  • Soupe d'été sans viande grasse et zazharki;
  • Le brocoli;
  • Chou rouge;
  • Des courges;
  • Les carottes;
  • Tomates (1 à 2 petites par jour);
  • Boulettes paresseuses;
  • Pâtes dans les soupes;
  • Pommes de terre (1-2 par jour);
  • Œufs - omelette de protéines;
  • Un cuit (moyennement doux) par jour;
  • Le miel;
  • Pastila;
  • Guimauve;
  • Kissel;
  • Uzvar;
  • Compotes de fruits et de baies non acides;
  • Café au lait;
  • Thé pas fort;
  • Les baies ne sont pas acides;
  • Jus de fruits;
  • Les fruits ne sont pas acides.
  • Une décoction de rose sauvage.

La décoction de rose musquée est l’une des principales boissons consommées tout au long de la ration et à laquelle vous devrez peut-être adhérer toute votre vie. La rose musquée possède d'excellentes propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et hématopoïétiques. Une décoction de rose sauvage aide activement le foie à éliminer les toxines du corps.

La recette du cynorhodon est très simple. Pour préparer, prendre 100-200 grammes d'églantier, rincer, brasser avec de l'eau bouillante dans un thermos. Laisser infuser toute la journée. Chaque jour, prenez une décoction avant ou après avoir mangé, 0,5 tasse sous une forme chaude.

Dans les pharmacies, un extrait de rose musquée appelé «Holosas» est vendu, ce qui facilite complètement la préparation de la décoction de rose musquée. Dissolvez une cuillère à thé par tasse d'eau tiède. Prendre 0,5 tasse avant ou après les repas.

Les propriétés curatives des pignons de pin sont connues depuis longtemps. La noix de pin est un très bon auxiliaire antioxydant, l'huile de noix de cèdre renforce bien les hépatocytes du foie et leur confère un effet bénéfique sur la récupération. Une cuillère à café de pignons de pin par jour pendant un mois. À l'avenir, vous devrez faire une pause et consulter votre médecin avant de continuer à utiliser des pignons de pin.

L'hépatomégalie, ou le diagnostic d'hépatose du foie avec une augmentation caractéristique du corps, stimule très bien dans le sens d'une réduction de la taille - jus, infusion de citron. Préparation: 1-2 citrons, bien se laver à l'eau tiède. À l’aide d’une râpe mélangeuse fine, frottez-les avec le zeste jusqu’à ce que vous soyez en suspension. Versez 0,5 eau bouillante (1 citron), respectivement, 1 litre d'eau par (2 citrons). Laissez le bouillon cuit pendant la nuit, 12 heures. Après avoir infusé la décoction, il faut la filtrer sur une gaze et la presser. Prendre une cuillère à soupe entre les repas. Prendre l'infusion de citron ne devrait pas être plus de 3 jours. Pause jus de citron devrait être au moins 3-4 jours.

Un traitement diététique, le respect des médicaments prescrits par un médecin, un examen à la période prescrite, des tests médicaux pour déterminer la teneur en graisse corporelle, des procédures d'examen répétées par échographie, tomodensitométrie et IRM seront toujours en mesure de déterminer la santé de votre foie et de contrôler l'efficacité du traitement prescrit.


Article Suivant

Hépatomégalie

Articles Connexes Hépatite